Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > De toute cette Masse Grouillante...

De toute cette Masse Grouillante...

Vous vous arrêtez devant la pompe, insérez le bec dans l'ouverture du réservoir et laissez couler le précieux liquide... Sans savoir que vous-vous rendez complice de morts horribles, et même de meurtres. Oui, à chaque fois que vous faites le plein, soit en essence sans plomb contenant 10% de bioéthanol, ou le plein en diesel contenant 7% de biodiesel, le Diester : ces deux produits additionnés au pétrole viennent et sont tirés du Colza, du blé, du Maïs, de la canne à sucre et de la betterave etc, et qu'à l'autre bout de la terre des populations entières crèvent de faim, tombent d'inanition pour que vous, puissiez partir en week-end ou au boulot. Ben oui, pour faire rouler la Mégane fabriquée en Slovénie faut ôter l'pain de la bouche d'une grosse partie de l'humanité ; d'ailleurs yen a 1 milliard qui ne bouffent pas. On appelle ça famine ; ouais ! Y a même des émeutes de la faim.

Déprimant non ! Il est vrai que l'on ne vous a pas demandé votre avis, les autorités lobbyistées à mort par l’industrie agroalimentaire ont créés de toutes pièces de nouveaux débouchés afin d'écouler les « excédents » des décennies passées. Sauf, que le maïs a un besoin énorme d'eau, d'où nos sécheresses, que ces plantes ont aussi besoin d’énormément de pesticide (34,000 tonnes sont envoyées dans la nature par an), ne parlons pas de l’appauvrissement des sols ; qu'il faut transporter tous ça par camions qui ; bonjour, l'empreinte carbone. Et là je ne vous parlais que de la France.

Si vous alliez faire un tour au Mozambique ou au Brésil, des territoires entiers par centaines de milliers d'hectares sont cultivés pour produire ce « pétrole vert » à base principalement de blé et de colza sans aucun respect pour l'écologie locale comme : la forêt vierge qui diminue comme une peau de chagrin, les fleuves asséchés, sans prendre en compte les natifs, qui paradoxe eux crèvent de faim et de soif, car, chassés de plus en plus loin dans leurs propres pays des terres fertiles.

Imaginez-vous un martien qui atterrirait sur notre planète et verrait ce pataquès : dans le nord, des populations obèses, bourrées de viande, d'hormones et d'antibiotiques, gras à souhait, abrutis par la bouffe, la consommation et « faire le plein » de la tuture. Dans le sud, des populations maigriottes, squelettiques, édentées, avec une espérance de vie de 45 à 50 ans, s’échinant soit à travailler pour « l’Industrie » et payées une misère, soit, sur son lopin de terre à cailloux où rien ne pousse, de plus il n'y a plus d'eau pour arroser ; ne pensez vous pas que ce Martien, qui comme tout Martien étant bourré de bon sens , remonterait fissa dans sa belle soucoupe volante et zippp, adios, sont trop nases ces terriens !

Pour produire l'équivalent d'un plein de 4x4, soit 96 litres, la quantité de maïs nécessaire est de 205kg, soit selon l'OMS de quoi nourrir une personne pendant un an. Donc, un Paris - Nice en saloperie de 4x4 aurait put nourrir un homme pendant 1 an ! Moi, ça me laisse sur les fesses pour ne pas dire sur le cul.

Dans le sud, les populations ont faim, le budget alimentation dans le Mato Grosso au Brésil représentait il y a 15 ans environ 30% des dépenses, aujourd'hui c'est 70%, de plus énormément de tribus Indiennes se retrouvent sans terre, déplacées, sans territoire et doivent dépendre de la distribution hebdomadaire d'aliments par le gouvernement. Quant à l'Afrique, les gouvernements vendent à des puissances telles que la Chine des territoires entiers, voués à l'exportation vers la nation mère. Les habitants, ne sont plus chez eux et en plus, les aliments leur filent sous le nez pour aller nourrir les consommateurs Pékinois.

35 millions d'hectares dans le monde sont actuellement utilisés à la production de biocarburant, en comparaison la France c'est 15 millions d’hectares, ça vous donne une échelle...

Chez nous, effet indirect, de par la hausse du prix des matières premières, des éleveurs disparaissent chaque jour, car, d'un coté ne pouvant plus acheter une alimentation correct pour les animaux, et de l'autre des cours de la viande qui s'effondrent. En aparté, bientôt la France ne produira plus aucun poulet sur son territoire concurrencé par le Brésil et l'Asie, le seul qui tire encore son épingle du jeu est « DOUX », une multinationale produisant et exploitant aux plus bas coûts dans le monde.

Au final, c'est la lutte...

Le pain, les pâtes, le riz, les féculents, les légumes et les fruits connaissent une inflation galopante depuis la crise de 2008. Ces charognards de spéculateurs crées depuis 4 ans une autre bulle spéculative, qui, bien sûr va nous péter au nez sous peu. Eux auront comme d'hab planqués le magot dans des paradis fiscaux, et nous, les humains, devront une fois de plus passer l'éponge à payer les pots cassés.

Spéculer sur les denrées comme le blé est fort simple, juste question de sang froid, d'un manque total de sentiment humanoïde : A achète une tonne de blé, il la garde pendant une semaine, il crée donc une sorte de demande de pénurie, il revend avec bénéfice, B, revend à C, qui, etc. Personne n'a vu le blé, surtout les populations qui en avaient besoin, c'est passé d'un écran à un autre, avec des chiffres qui défilent en bas, la bourse de Chicago gère en maître absolu toute cette engeance qui, d'une bonne famine ou d'une bonne guerre, c'est là où on prend la « caillasse ». Il reste tout de même de vrais traders en blé, qui eux font vraiment leur boulot à savoir : achat, transport, livraison. Mais nous parlons d'une minorité, la majorité c'est :« faut que ça crache ! »

Dans cette belle époque où déjà ont été détruit : le rêve, la projection vers le demain, le travail bien fait, les arts juste pour le geste beau, la jeunesse et son avenir lumineux et meilleurs, la possibilité pour chacun sur cette planète de pouvoir avoir droit à être en bonne santé, recevoir une éducation, manger 3 repas par jour ; on a même réussit à quotter l'air, ce qui est partiellement fait par les crédits à polluer et le joli scandale de 1.6 milliard détournés par des traders qui n'ont pas payés leur TVA... 1.6 milliard, ben c'est le RSA pour vous donner une autre échelle.

La prochaine étape, et certains y travaillent déjà d'arrache pied sera le commerce et la spéculation sur l'EAU. On y arrive doucement. Boire ou conduire – Boire – ou vivre !

Le plus scandaleux de tout ça, c'est que chaque jour, vous et moi et sans en avoir l'intention, ni l'envie nous nous rendons complices ignorants de crimes atroces, qu'une minorité nous impose ; une minorité qui ne voit que le monde de là haut, de leurs penthouses au dernier étage d'immeubles mégalomaniaques, survolant toute cette masse grouillante de leurs hélicoptères et jets privés, pour se loger dans des quartiers VIP, sur des yachts exclusifs ; le plus drôle de toute cette sinistre comédie c'est « qu'ils » sont adulés, montrés en exemple, font la couverture des magazines, et que sais-je encore...

De toute cette masse grouillante qui je l’espère de mon vivant se réveillera et éliminera cette racaille improductive, arrogante et scélérate à coup de biokarcher !

Georges Zeter/Février 2012



Sur le même thème

A.B.C.D = Les 4 Mousqueterres de l’agro
10 gros mensonges sur la nutrition
Nous n'y pouvons rien faire...
Le brevetage du vivant : Dernier arrêt avant la fin d'un monde prométhéen
Erreur de casting ...


Les réactions les plus appréciées

Réactions à cet article

  • Par Justice larévolté (---.---.---.142) 18 février 2012 10:55
    Justice larévolté

    Bravo pour votre article ! Pour eliminer les parasites qui nous gouvernent, il faudrait que nous soyons tous pour un changement de société... Désertion des villes pour la campagne et création de réseaux se passant des carrefours, auchan, de l’agro industrie... 

  • Par LeMarcel (---.---.---.93) 18 février 2012 10:56
    LeMarcel

    Ben moi j’aimerais bien savoir ce que reprochent à l’article ceux qui ont cliqué pas d’accord....

    Car à part en vouloir à l’auteur de titiller leurs conscience, je vois vraiment pas... 

    Moi je mets un gros +, et je dis bravo et merci à l’auteur.

    • Par lulupipistrelle (---.---.---.27) 18 février 2012 16:56



      Si nous avons des terres qui permettent un surplus de production agricole ce n’est pas pour nourrir la planète... Ce serait l’assurance de multiplier par deux les populations de pays même pas auto-suffisant alimentairement aujourd’hui. Que ces pays se donnent la peine d’accorder leur démographie à leurs ressources.
      Que chaque peuple se nourrisse lui-même.

      Et ce genre d’article ne titille pas ma conscience, il réveille ma colère. 


    • Par lulupipistrelle (---.---.---.27) 18 février 2012 17:01

      PS : Au lieu de vous émouvoir de ce que les gouvernants africains bradent leur terres à la Chine, vous pourriez vous interroger sur nos gouvernants à nous, qui soldent notre avenir aux fonds de pensions étrangers, sur notre industrie délocalisée, et sur les émirs qui achètent nos bijoux de famille, ha, ha, ha. 

    • Par GEORGES L. ZETER (---.---.---.134) 18 février 2012 17:25
      George L. ZETER

      povre idiot, je suis trsite pour vous !

    • Par lulupipistrelle (---.---.---.27) 18 février 2012 17:42

      Non vous êtes triste tout court...


      Pour vous donner le sentiment de votre propre existence , vous vous êtes embarqué dans un combat qui vous dépasse, au lieu de vous donner de petits buts insignifiants en apparence, mais qui pourraient changer le monde. 

      Si vous voulez vraiment transformer notre avenir commun, c’est pas la bonne méthode. 

      Et c’est précisément l’origine de ma colère : laissez les Africains, les Brésiliens etc... trouver les solutions de leurs problèmes, et vous, vivez de la manière la plus à même de résoudre les nôtres. 
    • Par GEORGES L. ZETER (---.---.---.134) 18 février 2012 22:35
      George L. ZETER

      Vous êtes un cas intéressant... En suivant votre logique, procédons par élimination « naturelle » ? Mais qui ne fonctionne pas dans votre "raisonnements » : Nous n’avons plus de terres fertiles, les pays pauvres ont eux des terres fertiles, que nous pillons pour nos industries agro... Qui permet à des gens comme vous par ricochet de « s’exprimer » sur Internet.

      En fait être lu par des ânes comme vous me donne envie d’être analphabète.

      Votre message est une insulte à l’humanisme.

      S’il vous plaît, ne venez plus sur AV.

      Merci.

      GZ

    • Par lulupipistrelle (---.---.---.27) 18 février 2012 23:33

      Alors là c’est du délire... D’où tenez-vous que nous n’ayons plus de terres fertiles en France, en Europe ?  Bon c’est vrai qu’aux Antilles, le Chlordécone a empoisonné l’environnement, mais enfin c’est localisé... 


      Que la concurrence déloyale des peuples exploités du tiers monde ait éliminé des secteurs entiers de notre production, peut-être, mais heureusement les terres inexploitées peuvent être remises en culture sans problème en France et en Europe. 
      En France, on peut même vivre sans importation, figurez-vous, sans chocolat ; ni café, on peut s’en passer. Ou l’acheter à des partenaires de pays développés. Dans ce domaine, c’est le consommateur et le citoyen qui peut inverser le système d’échange. Dans un intérêt mieux compris. Les hommes d’affaires ne sont pas des philanthropes , et l’exploitations des uns se fait aussi sur le dos des autres. 

      Je suis convaincue que notre intérêt est de commercer préférentiellement avec des pays de même ou sensiblement même niveau de vie...surtout pour les produits exotiques : pourquoi acheter le coton égyptien , africain, et pas américain ? 
      Ras le bol des jérémiades... au moins en traitant d’égal à égal, on s’enrichit mutuellement .

      La fin de l’humanisme ? ben à sept millards d’individu, on peut rêver. 
      La fin de l’humanisme ? il serait temps , sur une planète où l’espèce humaine invasive élimine les autres espèces les unes après les autres. 
    • Par lulupipistrelle (---.---.---.27) 18 février 2012 23:37

      Quant à votre anathème , désolée mais je ne me laisse pas impressionner.


    • Par lulupipistrelle (---.---.---.27) 19 février 2012 01:18

      PS : pour ce qui est de la sacro-sainte bagnole, moi je marche à pied par tous les temps, depuis 2004.


    • Par ubotugy (---.---.---.6) 4 mars 2012 12:21
      ubotugy

      @ lulu papillon

      « Que ces pays se donnent la peine d’accorder leur démographie à leurs ressources. »

      vous rendez-vous compte des conneries que vous écrivez ?

      commencez par annuler toutes leurs dettes et cesser de piller leurs ressources,

      après on parlera de développement...

  • Par Justice larévolté (---.---.---.142) 18 février 2012 11:06
    Justice larévolté

    Une interrogation : comment peut on n’être pas d’accord avec cet article ?

    Ceux qui votent contre qu’ils m’expliquent svp !!!
  • Par GEORGES L. ZETER (---.---.---.134) 18 février 2012 11:33
    George L. ZETER

    ... moi aussi je me demandais qui « ils » elles" sont ??? peut être des cadres de chez monsantos ?

    un lien pour confirmer mes dire

     

  • Par Pierre-Marie Baty (---.---.---.182) 18 février 2012 14:52
    Pierre-Marie Baty

    Bonjour M. Zeter,

    Bravo pour votre article. Je passais juste signaler que Fidel Castro a déjà brillamment exposé ce phénomène il y a plusieurs années, ses tenants et ses aboutissants catastrophiques dans les commentaires qu’il publie régulièrement dans la revue cubaine Grandma.

    http://www.granma.cu/frances/index.html

    Je pense qu’il faut avoir la curiosité d’aller lire certaines de ses réflexions. Bien qu’il soit un peu éclectique parfois, je ne suis personnellement jamais déçu par la profondeur de celles-ci.

    Bonne journée smiley

  • Par GEORGES L. ZETER (---.---.---.134) 18 février 2012 15:01
    George L. ZETER

    haha ! Monsieur Baty, je retrouve mon Castriste ! En fait, il nous faut des commes vous qui y crois... A fond !

    Qué viva la révolutione ! passez un bon weekend et surtout ne faites pas trop d’abus sur les cigares... Cubains.

     

  • Par Pierre-Marie Baty (---.---.---.182) 18 février 2012 15:17
    Pierre-Marie Baty

    M. Zeter,

    Je ne suis pas un supporter inconditionnel de M. Castro. Il lui arrive aussi d’écrire des âneries. J’ai simplement l’honnêteté de lui reconnaître une grande clairvoyance sur ce problème dès le début.

    C’est une question d’honnêteté intellectuelle, qui ne fait pas de moi un castriste.

    Merci donc de bien vouloir ranger les sombreros et les fusils de kermesse dont vous tenez à m’affubler. smiley

     

  • Par Vipère (---.---.---.115) 18 février 2012 17:46
    Vipère

    Georges Zetter

     smiley Seriez-vous un de ces castrateur d’opinion castrant les castristes ?

    Sinon, d’accord avec vous, après l’or noir, « le pétrole », demain, l’eau nous sera compté à prix d’or !



  • Par Vipère (---.---.---.115) 18 février 2012 17:50
    Vipère

    Nul besoin d’être martienne pour me dire, certains jours, que ce monde marche sur la tête !

  • Par Lucsaint (---.---.---.31) 18 février 2012 18:53
    Lucsaint

    On est déjà le 1er avril ?

  • Par Karash (---.---.---.225) 18 février 2012 20:17

    Bonjour,

    Vous auriez une source pour l’équivalence plein de 4x4 - nourriture ?
    Sinon, bel article :)

  • Par GEORGES L. ZETER (---.---.---.134) 18 février 2012 22:08
    George L. ZETER

    bonsoir, je n’ai que ça comme lien : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bio%C3%A9thanol

    mais en cherchant plus, je trouvreai mieux, mais pas ce soir

    bonne soirée

    gz

  • Par ubotugy (---.---.---.6) 4 mars 2012 12:04
    ubotugy

    Rien d’inhumain qui ne soit humain.

    Le pétrole et la spéculation sont des exemples emblématiques, vous auriez aussi pu prendre nos ordinateurs ou les téléphones portables, beaucoup de jeunes gens meurent pour récolter le coltran... http://www.francoisossama.org/?p=66

    Je crains que les exemples ne soient trop nombreux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !






Palmarès







Partenaires