Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > De toute façon tu ne peux pas comprendre, tu habites à Vincennes

De toute façon tu ne peux pas comprendre, tu habites à Vincennes

« De toute façon tu ne peux pas comprendre, tu habites à Vincennes , mais attention hein, ne le prends pas mal ce n’est pas méchant ». Voilà ce que je me suis entendu répondre par une amie lorsque j’ai essayé de débattre avec elle du danger que représentait pour moi le candidat à l’élection présidentielle de notre pays, M. Nicolas Sarkozy.

Sur le coup effectivement, malgré le « ne le prends pas mal » je ne l’ai pas très bien pris. Pourquoi je ne pourrais pas comprendre ? Qu’est-ce qui me rend différente de ma tante au point que je ne puisse pas comprendre ce qui se passe dans notre pays ? J’ai eu bien sûr droit au couplet justifiant qu’elle travaille à la mairie de Champigny/Marne, qu’elle voit passer tous les jours les Noirs et les Arabes qui profitent des allocs, une autre amie renchérissant qu’elle prend les RER D tous les jours et moi non.

Bon, ok, je n’habite pas en banlieue, ok, je ne suis pas confrontée tous les jours aux problèmes des gens qui y vivent et qui subissent les diverses épreuves quotidiennes, mais oui à 100% je reconnais que la vie en banlieue n’est pas facile, beaucoup plus dure que pour moi, bien sûr, je ne dirai jamais le contraire.

Et pourtant, petite remontée dans le temps, j’ai commencé à travailler en 2003 à 21 ans, avec un bac + 2, en librairie. Payée le SMIC de l’époque soit 853 euros net, un loyer de 430 euros pour un 20m2, 167 euros d’aides au logement et bien sûr les factures à payer. A l’époque je jonglais tous les mois avec mes 500 euros de découvert autorisé (que j’atteignais tous les mois, parfois avec la peur au ventre de me retrouver en interdit bancaire) pour pouvoir m’en sortir (mes parents me donnant 100 euros par ci par là quand c’était vraiment dur dur). Donc, bon, j’ai quand même l’impression de pouvoir comprendre un minimum ce que c’est de vivre avec vraiment pas grand-chose.

Mais continuons, quatre ans plus tard, j’ai désormais 25 ans, je touche 1 200 euros net par mois, mes parents continuent à me donner de l’argent car ce n’est toujours pas assez pour s’en sortir, ma seule victoire sur ces quatre années a été de ne plus me retrouver à découvert tous les mois, et de vivre effectivement à Vincennes mais il faut préciser que c’est par chance, parce que j’ai rencontré quelqu’un dont les parents ont de l’argent et qu’ils lui ont acheté un appart. Moi toute seule avec mon salaire (et même avec mon ami, lui touchant 1000 euros par mois), je sais justement que je n’aurais pas les moyens de vivre dans cette ville, je vivrais en banlieue justement (avant de rencontrer mon ami je vivais en colocation dans le 78 à Houilles).

Alors je pose la question car j’en ai sincèrement assez qu’on empêche ceux qui galèrent aussi de s’exprimer juste parce qu’ils ne sont pas confrontés aux problèmes de la banlieue dans leur quotidien. Et alors ? La France entière se résume-t-elle à ses banlieues et à ceux qui y vivent ? N’y a-t- il pas d’autres injustices en France que ceux qui font peur aux mamies et qui profitent du système social ? N’y a t-il pas d’autres peurs quotidiennes que celles de se faire taper dessus par une « racaille » ?

Moi j’en vois beaucoup d’autres, qui n’ont rien à voir avec les cités, j’ai galéré tout autant qu’un autre et pourtant j’ai toujours vécu dans un milieu sécurisé. Quand j’entends tous les jours sortir des nouvelles magouilles politiques, financières, des patrons qui licencient alors qu’il se barrent avec des gros chèques, quand je vois des caissières faire la gueule au supermarché parce qu’elles sont payées une misère pour se faire engueuler toutes la journée par des clients insatisfaits alors que leur groupe fait des bénéfices hallucinants, quand, moi-même, mes divers patrons successifs m’ont regardé d’un œil bienveillant faire gracieusement des heures supplémentaires sans jamais me les payer et sans jamais m’augmenter parce qu’après tout je devrais déjà m’estimer heureuse d’avoir du travail, quand j’apprends que les députés s’augmentent de leur propre chef, moi aussi j’aimerais pouvoir le faire !

Alors oui je ne suis pas confrontée aux problèmes des banlieues, et c’est peut-être ce qui me permet de lever un peu les yeux de mon nombril et de me rendre compte que les problèmes de la France sont pareils partout pour tout le monde, que ce soit en ville, à la campagne, en banlieue, et que ça n’a rien à voir avec un certaine partie de la population qui n’est pas aussi docile qu’on le voudrait et qui ne ferme pas autant sa bouche qu’on le voudrait.

Et c’est justement ça qui lui porte préjudice car elle exprime par la violence son ras-le-bol d’une société qui lui demande des comptes sans arrêt sans jamais rien lui donner en retour.

Je ne pense pas qu’on aidera la France si on continue à fermer les yeux sur la corruption de notre Etat, si on continue à faire confiance à des hommes qui nous manipulent, nous mentent dans leur propre intérêt financier et dans l’intérêt de leurs amis industriels.

Je ne pense pas qu’on aidera la France en creusant encore plus l’écart entre les riches et les pauvres car cela veut dire que des gens comme moi qui ne sont pas pauvres mais pas riches non plus risquent plus facilement de pencher du côté de la pauvreté que l’inverse (on devient plus facilement pauvre que riche).

Je ne pense pas qu’on aidera la France en demandant à des jeunes comme moi de travailler plus, car cela fait quatre ans que je travaille et que je suis au 35 heures, et je peux vous dire que je n’ai jamais fait une semaine de 35 heures ; j’ai toujours plutôt fait du 40/45 heures par semaine sans contrepartie financière.

Je ne pense pas non plus qu’on aidera la France en continuant à museler sa presse et en rendant sa justice encore plus dépendante de l’Etat qu’elle ne l’est déjà car une justice dépendante ne peut justement plus être juste.

Je ne pense pas qu’on aidera la France en construisant des prisons au lieu de construire des écoles.

Je ne pense pas qu’on aidera la France en la réduisant à une portion de ce qu’elle est peut-être en partie mais à cause d’un gouvernement qui n’a rien fait pour enrayer ce processus de gangrène de notre pays, que ce soit la droite ou la gauche c’est idem, on le dit assez souvent d’ailleurs, rien ne change jamais et tout empire car nos politiques depuis des années et des années s’attaquent aux conséquences de nos problèmes quotidiens mais jamais aux causes.

Et pourquoi ne s’attaquent-il pas aux causes ? Parce qu’il leur faudrait reconnaître un échec qu’il ne veulent pas admettre, parce qu’il est plus facile de dire aux Français qu’il faut qu’ils fassent encore plus d’efforts en se serrant encore plus la ceinture et en abandonnant encore plus de privilèges qu’ils ont durement acquis plutôt que de reconnaître que leur manière de gérer notre pays est mauvaise, qu’elle pue le fric détourné et mal utilisé et que leur propres intérêts personnels passent bien avant l’intérêt public.

Alors on préfère trouver un parfait bouc émissaire qu’on provoque pour nous donner raison aux yeux du public, et plus le bouc émissaire fait du bruit et se fait remarquer, plus on peut dire : « Moi je vais vous aider car moi j’ai la solution ».

Sauf que les Français ne se rendent pas compte qu’ils se trompent de coupable et que justement ils vont repartir pour de longues années de galère en restant dans ce système ; il ne se rendent pas compte que celui qui se pose comme le messie n’est pas la solution mais le problème.

Alors j’ai peur pour mon pays, j’ai peur de me réveiller dans quelques jours en sachant que j’aurai perdu quelque chose que je ne retrouverai pas ; j’aurais perdu la France de la liberté, de l’égalité, de la fraternité, au profit d’une France de la « discrimination positive », j’aurai perdu la France des droits de l’homme au profit d’une France qui dit : « Si tu ne m’aimes pas rentre chez toi ! » au gens qui viennent la supplier de leur laisser une chance de ne pas mourir chez eux ; j’aurai perdu la France de Hugo, Zola et Voltaire au profit d’une France qui ne laisse même plus ses journalistes dire ce qui ne va pas chez elle ; j’aurai perdu la France tout simplement ; il n’y aura plus d’idéal pour mon pays si ce n’est de se lever tôt le matin pour gagner plus comme un bon petit mouton.

Il ne me restera alors plus qu’à pleurer mon pays, pleurer mon Histoire et surtout pleurer pour tous ceux qui viendront après moi et ne connaîtront pas cette France qui a pourtant tant de choses à apporter.

Car si tout le monde levait un peu le nez de son nombril, il pourrait se rendre compte à quel point la France est un beau pays et à quel point les Français ont de la chance d’y vivre, comparé à l’ensemble de l’humanité.

Nous qui râlons constamment, regardons un peu autour de nous, prenons un peu de recul par rapport à la frénésie actuelle des événements, réfléchissons vraiment à ce que nous voulons non pas là maintenant tout de suite, juste parce que celui qui parle le plus fort semble avoir raison, mais dans un an, dix ans, cinquante ans, que voulons-nous léguer, quelle trace voulons-nous laisser dans l’histoire ? Car nous sommes éphémères, n’oublions pas que d’autres se sont battus avant nous pour ce pays et que d’autres nous suivront ; voulons-nous vraiment renier ce qu’est la France ?



Sur le même thème

Qu'arrive-t-il à Eric Zemmour ?
La stratégie secrète de Poutine, ou comment faire tomber le « Mur » du coté occidental
Une tranche de vie extraordinaire... celle de mon ami l'horloger !
Le péril du monde
Lettre au député européen Aymeric Chauprade


Les réactions les plus appréciées

  • Par colza (---.---.---.89) 27 avril 2007 16:06

    Vous pensez vraiment qu’un patron qui ne paie pas actuellement les heures supp, les paiera parce qu’elles lui couteront moins cher ?? Mais elles ne lui coutent rien actuellement, pourquoi voudriez vous qu’il change de méthode.

    On ne doit pas vivre sur la même planète, réveillez-vous !!

  • Par Gilles (---.---.---.219) 27 avril 2007 17:50
    Gilles

    QUi garantit que le patron qui déjà triche sur les heures supp, acceptera de les payer sous le prétexte qu’elles coûtent un peu moins cher ? Dans tous les cas il perd de l’argent qu’avant il ne perdait pas.

    Personne mis à part le patron. Ce n’est qu’une amélioration marginale et illusoire pour le salarié lambda.

    En plus, qui aura ce droit aux heures supp ? En fait peu de personnes car pour travailler plus encore faut-il qu’il y ait du boulot et ensuite de l’argent pour les payer

  • Par Aldoo (---.---.---.7) 27 avril 2007 15:52
    Aldoo

    Je ne comprends pas ce concept de droit à débattre ! Tout le monde à le droit de débattre ! La seule restriction concerne l’égalité de temps de parole pour les candidats en lice et leurs soutiens.

    À partir du moment où un média accepte de diffuser le débat Ségo/Bayrou, et que le tout est décompté du temps de parole de Ségo, je ne vois pas où est le problème.

    Après, vous pourriez me dire que ce débat n’est pas pertinent... peut-être. Mais bon, Ségo utilise son temps de parole comme elle l’entend, avec la stratégie qu’elle juge la plus adéquate ! Au pire, elle fait une erreur, mais où est le problème ?

  • Par David (---.---.---.175) 27 avril 2007 16:37

    En tout cas je constate une chose c’est que ces élections restent au niveau médiatique d’une rare médiocrité. Car il est consternant de voir que les questions et les reflexions qui dérangent restent bien sagement sur internet et sur quelques rares exemplaires de presse écrite.

    J’ai regardé l’interview de NS hier soir, et bien oui il a fait une belle prestation, mais j’avoue qu’à part le journaliste Anglais qui a posé quelques questions interessantes, je me suis demandé si les 2 autres avaient préparé leurs questions sur un coin de table 5min avant l’émission.

    Attention je ne crie pas au complot, car je ne suis pas certain que NS en tire un réel bénéfice, tout au plus il ne perd pas de plummes, et de plus jusqu’ici je n’ai pas l’impression qu’on se soit plus permis d’inquiéter SR avec des questions plus pertinantes. On en reste au superficiel et tout le monde à l’air de s’en féliciter.

    Et ca souligne une chose, c’est qu’il y a une rélle autocensure de la part des journalistes. Mais je ne pense pas qu’elle soit le fruit de menaces (comme on le répète à la cantonade depuis plusieurs jours), mais plutôt d’un manque de courage ( ou de compétence ?) de leur part. Enfin du coup ce rôle trouble des médias est devenue le point central de cette campagne.

    Mais on verra surement plus clair après la confrontation directe des 2 protagonistes...

Réactions à cet article

  • Par Julien Domard (---.---.---.28) 27 avril 2007 13:47

    Bravo pour ce témoignage, poignant et réaliste. C’est un texte clair, lucide et convainquant. Oui, il se joue quelque chose à ce second tour des élections. Je crains aussi qu’il y ait beaucoup à perdre. Je crains aussi réellement que celui qui propose la création d’un ministère de l’identité nationale soit celui qui détruise ce qui fait l’identité de ce pays, en lui faisant renier tout ce qui en fait la grandeur et l’originalité. Merci pour ton article. J’y vois une lueur d’espoir quand à l’avenir de notre pays, la conscience partagée des valeurs qui font la France.

    Merci.

    • Par mel (---.---.---.25) 27 avril 2007 14:39
      mel

      Bonjour, c’était mon premier article sur Agora et j’avais un peu peur des réactions, aussi je voudrais vous remercier pour votre message de soutien car c’était le premier. J’espère que nous arriverons à être assez nombreux à être lucides sur ce qui se passe actuellement et que tout n’est pas encore perdu pour notre France. Continuons en attendant à mettre en garde les gens contre le danger sans pour autant dire du mal de Nicolas Sarkosy car je crois que cela nuit à notre message. J’amerais que les gens comprennent qu’il s’agit d’autre chose qu’un clivage droite/gauche, qu’ils prennent du recul, qu’ils se posent des questions et réflechissent, qu’ils ne se contentent pas d’une image et d’un discours prédigéré et simpliste. Allez chercher l’info, renseignez vous,ne vous contentez pas des informations qui vous arrivent toutes seules mais allez vous informer par vous même car la manipulation est énorme pour le coup. Une part de moi espère se tromper et essaie de se rassurer en se disant que ça ne sera pas si terrible mais je me suis bien renseignée justement, j’ai tentée d’être objective et je peux vous assurer que ce qui est en train de se passer est effrayant mais les gens pensent que c’est comme d’habitude, que de toute façon ça ne changera pas grand chose, mais justement SI ça va changer énormément de choses et pas en bien. Voilà ce que je voulais rajouter, ne croyez pas que les messages comme le mien sont justes pas là pour déblaterer sur M. Sarkosy, franchement j’ai d’autres choses à faire, ils sont pas pour éveiller les consciences à ne pas se laisser manipuler et surtout appeler les gens à bien prendre en compte tout les aboutissants du vote qu’ils s’apprentent à faire. Si une fois au courant ils pensent toujours que c’est la bonne solution alors OK, mais si les gens savaient justement ils ne se poseraient même pas la question je pense tellement ils auraient peur.

    • Par Jo (---.---.---.253) 27 avril 2007 15:20

      A l’auteur, j’ai juste commente un point, c’est vrai. N’avez vous pas peur d’une candidate qui dit qu’elle utilisera la croissance pour financer son programme (hier sur TF1) et que la croissance augmentera en raison de la confiance apportee par le renouveau de l’election (hier TF1).

    • Par mel (---.---.---.25) 27 avril 2007 15:40
      mel

      Comme j’ai dit je ne crois pas au messie d’un côté comme de l’autre, mais j’ai relevé tellement de faits abhérants dans la politque appliquée par N.S et dans celle qu’il veut instaurer en France que non, désolée, N.S me fait beaucoup plus peur que S.R. Sa politique ne convient peu être pas à tous mais au moins elle ne met pas la démocratie et les droits des citoyens lambdas comme moi en danger.

  • Par Jo (---.---.---.253) 27 avril 2007 13:49

    A l’auteur, la plupart des employes avec des petits ou moyen diplomes font comme vous dites 40-45h. Pourquoi ? Car l’entreprise en a certainement besoin pour survivre et ne peut pas 1) de vous payer les heures sup 60% de plus comme c’est le cas actuellement 2) d’embaucher un nouvel employe pour 5h/semaine.

    Donc avec Sarkozy, vous seriez payes pour ces heures car elles couteront moins pour lui et cela vous motivera.

    Comme vous avez pu le comprendre, le patron a toujours eu le dernier mot soit en vous rendant la vie impossible a vous donner plus de boulot, a vous stresser au rendement. La seule chose que l’on peut faire n’est pas de le restreindre encore plus dans ses marges de manoeuvres mais au contraire de l’inciter a payer plus, a accepter de nouveaux contrats et si ca marche, il embauchera car lui fera plus de sous et les employes seront plus heureux.

    • Par Nicolas Proix (---.---.---.248) 27 avril 2007 14:31

      Si je travaillais 45 heures par semaine, ça serait 2 heures de moins par jour qu’actuellement . . . et ça ne me rapporte pas un centime de plus. Alors, « comme c’est le cas actuellement », vous me faites bien rire . . .

      Quant à mon patron, je serai bien mal avisé de le critiquer, parce que s’il nous demande de faire du travail supplémentaire, lui en abat encore bien plus que nous. « Le dernier mot », je ne crois pas. « Le dernier à rester le soir au boulot », oui . . .

      Quand à la question du bonheur liée à la quantité d’argent gagnée, je crois que le débat n’est pas d’actualité dans ces commentaires . . . mais j’irais jusqu’à dire « idée imposée » (et non pas seulement « reçue ») . . .

      (Précision : d’accord, je ne suis pas au SMIC, mais pas loin quand même)

    • Par Nicolas Proix (---.---.---.248) 27 avril 2007 14:33

      Pardon ! J’oubliais ! Un DESS, ça fait partie des « petits ou moyens diplômes » ?

      Pas trop d’idées reçues s’il vous plaît . . .

    • Par mel (---.---.---.25) 27 avril 2007 15:00
      mel

      Merci également de votre commentaire, mais à vrai dire pour me donner une réponse pareille c’est que vous n’avez pas bien compris les sens du message que je voulais faire passer, si ce n’était qu’une question d’heures supplémentaires payées ou non je ne serais pas inscrite sur ce site à débattre. Parce que franchement je ne fais pas non plus une confiance aveugle à Ségolène Royale, je ne suis pas dupe et je ne crois pas aux messies, que ce soit d’un côté ou de l’autre. Il faudrait un peu plus que votre argument pour me rassurer sur mon avenir, l’avenir de mon pays et de mes concitoyens avec M. Sarkosy au pouvoir.

    • Par mel (---.---.---.25) 27 avril 2007 15:01
      mel

      (le commentaire ci-dessus était pour Jo)

    • Par colza (---.---.---.89) 27 avril 2007 16:06

      Vous pensez vraiment qu’un patron qui ne paie pas actuellement les heures supp, les paiera parce qu’elles lui couteront moins cher ?? Mais elles ne lui coutent rien actuellement, pourquoi voudriez vous qu’il change de méthode.

      On ne doit pas vivre sur la même planète, réveillez-vous !!

    • Par Gilles (---.---.---.219) 27 avril 2007 17:50
      Gilles

      QUi garantit que le patron qui déjà triche sur les heures supp, acceptera de les payer sous le prétexte qu’elles coûtent un peu moins cher ? Dans tous les cas il perd de l’argent qu’avant il ne perdait pas.

      Personne mis à part le patron. Ce n’est qu’une amélioration marginale et illusoire pour le salarié lambda.

      En plus, qui aura ce droit aux heures supp ? En fait peu de personnes car pour travailler plus encore faut-il qu’il y ait du boulot et ensuite de l’argent pour les payer

    • Par Fred (---.---.---.75) 27 avril 2007 18:34

      Et bien creez votre boite comme vous n’aurez pas de patron. Chacun cherche a obtenir le maximum du systeme et personne ne joue le jeu. En France, nous avons decide d’avoir des charges lourdes et bien les patrons demandent beaucoup trop de leurs employes, en France nous avons decide de rendre le licenciement difficile et bien les patrons embauchent de plus en plus en CDD et emploient de plus en plus de prestataires, en France nous avons decide de proteger le locataire coute que coute et bien les proprietaires demandent a ce que vous fassiez 3 fois net le prix du loyer et que vos parents co-signent le bail...a chaque action il y a une reaction.

    • Par IP115 (---.---.---.115) 27 avril 2007 18:35

      « QUi garantit que le patron qui déjà triche sur les heures supp, acceptera de les payer sous le prétexte qu’elles coûtent un peu moins cher ?  »

      ce que tu sembles ignorer, c’est que les entreprises de moins de 10 salariés représentent 93% des entreprises françaises et que 58% ont même ... 0 salarié (source INSEE 08/2006) ! C’est bien de regarder les grandes entreprises du CAC40 mais les entreprises de plus de 250 salariés ne représentent que 0,18% des entreprises en france (alors je te laisse imaginer quel % reprensentent les mutinationales).

      Ce sont essentiellement ces petites entreprises qui ne paient pas les heures sup (souvent la peur au ventre). Et elle ne le font pas pour « tricher » mais parce qu’elle ne peuvent pas les payer souvent à cause des charges associées. Et c’est souvent pour cela que les salariés les acceptent.

      Alors réduire les charges sur les heures sup, leur permettra peut être de revenir dans la légalité (ce qu’ils sont beaucoup à le souhaiter).

      @Mel

      Mes meilleurs amis tiennent une grande libraire/papeterie/presse dans le 13me. Il sont ouvert de 6 heures (à cause de la presse) à 20 heures. Ils font donc 14 heures par jour, 6J/7, bien sûr ils se relaient. Ils s’en sortent tout juste financièrement et leurs salariés font bien plus de 35 heures par semaine payés 35 et crois moi, s’ils pouvaient les payer plus ils le feraient mais les charges les assassinent (et plus de NMPP que tu dois connaitre) ... smiley

    • Par Pierre JC Allard (---.---.---.198) 28 avril 2007 02:23
      Pierre JC Allard

      Vous avez bien raison. Quand le débat s’écarte enfin des préjugés idéologiques pour toucher la réalité economico-sociale, n’est-il pas évident que c’est leur impuissance à rompre avec les poncifs de leurs clientèles respectives qui empêchent la Gauche come la droite d’apporter la solution au problème fondamental de notre époque, qui est de ramener tout le monde au travail ? Seul le travail CREÉ la richesse.

      La sécurité d’emploi - qui limite la participation effective à la main-d’oeuvre -n’a aucune logique dans un systeme de production en mutation constante. C’est la SÉCURITÉ ABSOLUE DU REVENU qu’il faut assurer, dans un contexte de totale mobilité professionnelle. Qui va oser le dire ? http://www.nouvellesociete.org/701.html

      Pierre JC Allard

    • Par Gilles (---.---.---.219) 28 avril 2007 10:12
      Gilles

      iP 115

      Je le sais trés bien et d’ailleurs je comprends tout à fait qu’une petite entreprise puisse avoir du mal à augmenter sa masse salariale, voir même qu’elle demande à ses employés d’en faire un peu plus pour surnager. Mais dans ce cas il doit y avoir confiance et transparence totale. Quand l’entreprise fait ensuite de bons bénéfices, il faut alors les partager avec les salariés mis à contribution. Certains petits patrons le font, d’autres non, c’est au choix.

      Si la transparence était la norme (comme le demande la gauche radicale taxée de passéïstes), nul doute que le dialogue social serait productif ; on partage les difficultés, d’accord, mais aussi les profits et on s’y engage à l’avance ! Ne serait-ce pas ça valoriser le travail plutôt que de demander de travailler toujours plus et plus vite sans contrepartie réelle et sans avoir confiance dans son patron ?

      Mais il semble que dans ce pays on en veuille pas. C’est surtout le Medef représentant des grandes entreprises qui bloque alors ne faudrait-il pas que la CGPME ou autre syndicat de petits patrons gueule un bon coup ?

      Ceci dit, cela ne chnage pas le fait que s’il n’y a pas contrainte quelque part, pourquoi les déclarer ? Le boss peut toujours avancer qu’il n’a toujours pas les moyens.

      J’ai moi même été pendant 6 ans à la tête d’une entreprise de deux personnes et je sais qu’elles sont les difficultés et la charge de boulot.

    • Par IP115 (---.---.---.115) 28 avril 2007 23:40

      @Gilles

      On ne construit pas un programme économique en se basant sur les tricheurs. Certes il y a des tricheurs et des profiteurs chez les petits patrons, mais pas plus que dans les autres catégories. Il y a des tricheurs partout et dans toutes les catégories sociales.

      Crois tu que parmis tous les bobos et les pseudos humanistes de gauche qui défilent nous expliquer comment ils sont propres sur eux, ils n’y en ait pas qui trichent.

      Combien parmis ceux qui critiquent la relance de la construction immobilière, n’ont pas profité de avantages de la loi de De Robien (où envisagé de le faire) ?

      Combien n’ont jamais essayer de bénéficier de niches fiscales, où même tout simplement de payer moins d’impôts où de beneficier de telle ou telle allocation ?

      Parmis les people qui ont défilé auprès des squatter de Cachan combien paient leur impôts en France ? Combien sont prêt à donner une partie de leur fortune, où ne serait ce que d’accueillir quelques uns de ces sans papiers dans leurs luxieuses villas ?

      Il n’y a pas les gentils de gauche d’un côté et les mechants de droite de l’autre. Ce n’est pas si simple !

    • Par indianagrenoble (---.---.---.4) 15 juin 2007 17:42
      indianagrenoble

      Ah le bonheur mais qu’est-ce que c’est exactement ?!

      PEut-être de lire celà (je vous rassure ce n’est pas de moi) :

      Le bonheur On se persuade souvent soi-même que la vie sera meilleure après s’être marié, après avoir eu un enfant et, ensuite, après en avoir eu un autre.

      Plus tard, on se sent frustré, parce que nos enfants ne sont pas encore assez grands, et on pense que l’on sera mieux quand ils le seront. On est alors convaincu que l’on sera plus heureux quand ils auront passé cette étape.

      On se dit que notre vie sera complète quand les choses iront mieux pour notre conjoint, quand on possédera une plus belle voiture ou une plus grande maison, quand on pourra aller en vacances, quand on sera à la retraite.

      La vérité est qu’il n’y a pas de meilleur moment pour être heureux, que le moment présent. Si ce n’est pas maintenant, quand serait-ce ? La vie sera toujours pleine de défis à atteindre et de projets à réaliser. Il est préférable de l’admettre et de décider d’être heureux maintenant qu’il est encore temps.

      Pendant longtemps, j’ai pensé que ma vie allait enfin commencer. La vraie vie ! Mais il y avait toujours un obstacle sur le chemin, un problème à résoudre, un thème non terminé, un temps à passer, une dette à payer. Ensuite, la vie allait pouvoir commencer !

      Jusqu’à ce que je me rende compte que ces obstacles étaient justement ma vie. Cette perspective m’a aidé à comprendre qu’il n’y a pas un chemin qui mène au bonheur.

      Le bonheur est le chemin.

      Ainsi, passe chaque moment que nous avons et, plus encore, quand on partage ce moment avec quelqu’un de spécial, suffisamment spécial pour partager notre temps, et que l’on se rappelle que le temps n’attend pas.

      Alors, il faut arrêter d’attendre de terminer ses études, d’augmenter son salaire, de se marier, d’avoir des enfants, que ses enfants partent de la maison ou, simplement, le vendredi soir, le dimanche matin, le printemps, l’été, l’automne ou l’hiver, pour décider qu’il n’y a pas de meilleur moment que maintenant pour être heureux.

      LE BONHEUR EST UNE TRAJECTOIRE ET NON PAS UNE DESTINATION !

      Il n’en faut pas beaucoup pour être heureux ! Il suffit juste d’apprécier chaque petit moment et de le sacrer comme l’un des meilleurs moments de sa vie...

      Il n’en faut pas beaucoup pour être heureux. Il suffit juste d’apprécier chaque petit moment et de le sacrer comme l’un des meilleurs moments de sa vie :

       Tomber amoureux ;
       Rire jusqu’à en avoir mal au ventre, ou des crampes aux mâchoires ;
       Trouver quantité de nouveaux mails dans sa boîte au retour de ses vacances ;
       Conduire vers des paysages magnifiques en terre inconnue ;
       Se coucher à l’abri et écouter la pluie tomber ;
       Marcher en forêt sur un tapis de feuilles mortes ;
       Sortir de la douche et s’essuyer avec une serviette chaude ;
       Réussir son dernier examen ;
       Avoir une conversation intéressante ;
       Retrouver de l’argent dans un pantalon que l’on n’a pas porté depuis des lustres ;
       Rire de soi ;
       Rire sans raison particulière ;
       Entendre involontairement quelqu’un dire du bien de soi ;
       Se réveiller en pleine nuit et se rendre compte que l’on peut encore dormir des heures ;
       Écouter une chanson qui nous rappelle un moment chéri ;
       Se faire de nouveaux amis ;
       Voir contents les gens que l’on aime ;
       Rendre visite à un vieil ami et réaliser que les choses n’ont pas changé entre vous ;
       Admirer un coucher de soleil ;
       Se faire tranquillement masser le dos et s’endormir paisiblement ;
       Sentir un vent doux et frais nous caresser la joue ;
       Entendre dire que l’on nous aime ; Vivre paisiblement tous les petits moments qui nous réchauffent le cœur et l’âme.

      Les vrais amis viennent dans les bons moments quand on les appelle, et ils viennent d’eux-mêmes dans les mauvais moments.

       smiley

    • Par indianagrenoble (---.---.---.4) 15 juin 2007 17:43
      indianagrenoble

      Voilà j’ai planté mon arbre aujourd’hui smiley

      Merci Mel pour ton article

      Alex smiley

    • Par mel (---.---.---.198) 18 juin 2007 10:27
      mel

      Merci Alex d’avoir planté ton arbre sur mon chemin smiley ça fait plaisir de trouver sur ce site quelques personnes ayant la même philosophie que moi (c’est vrai que j’ai parfois l’impression d’être une extra-terrestre à force de refuser de passer mon permis, de mettre des fringues de marques ou de n’avoir comme unique but dans la vie d’être riche ou/et de posseder une belle maison avec un grand jardin !)J’ai compris aussi assez tôt ce vieil adage « ce n’est pas le chemin qui est difficile, c’est le difficile qui est le chemin ». La vie est vraiment dure pour beaucoup d’entre nous, plus ou moins mais dans l’ensemble on court tous après des choses qu’on a du mal à rattraper. J’ai appris avec le temps à voir des plaisirs de la vie dans tellement de petites choses,la splendeur d’un rayon de soleil sur un arbre présent sur terre depuis tellement plus de temps que moi, à peu prés tous les bébés animaux (c’est tellement fascinant la vie je trouve !), manger un fruit gorgé de soleil. J’ai appris à compenser mon dégoût de ce monde dans les belles petites choses en fait, celles qui ont l’air d’aller de soi alors qu’en fait non, on ne les remarque plus et pourtant ce sont elles qui sont importantes. Mais je philosophe ! lol smiley en tout cas, au plaisir de te lire, bonne journée et à bientôt.

      Mel

  • Par Bill (---.---.---.11) 27 avril 2007 15:05
    Bill

    Il y a une chose qui me plait dans votre présentation, vous dites que vous aimez votre pays, qui est aussi le mien, et c’est un sentiment que je partage.

    Vous ne pouvez ignorer la détresse de nombre de nos compatriotes. Vous êtes une privilégiée. Ce n’est pas mal en soi, mais vous devez aussi vous rendre compte du calvaire des Français dans les cités, les blancs qui vivent le racisme anti-blancs au jour le jour, les « noirs » et les « beurs » qui ne s’entendent pas non plus entre eux, les petits boulots des salariés précaires, les petites bandes qui s’en prennent aux autres et à leur voiture, dont ils se servent pour gagner un maigre salaire, en déplorant de devoir chaque mois rembourser le prêt qui pèse sur leur salaire. Ces gens-là sont digne, et méritent qu’on s’occupe de leur situation.

    Et les Français sont las de cette morale de gauche, insipide, et qui n’a contribué qu’à nous mettre un peu plus en difficulté. Ils se demandent maintenant si’ils ne vont pas perdre leur travail, rajoutant à l’insécurité phisique, l’insécurité économique ! Et que dit la gauche ? il faut partager, et donner des sous...

    Pour ma part je ne peux accepter que dans mon pays, que j’aime, les émeutes se banalisent, les tournantes, la haine, l’intégrisme, le multi-racisme, le communautarisme, la violence des petites bandes (avez-vous jamais vu ces sauvages s’acharner sur un pauvre type, tout seul devant 20 crétins ? Bien souvent parce qu’il est blanc et isolé...).

    La gauche médit du libéralisme sans arrêt, mais ne met en face qu’un interventionnisme bon teint qui n’a jamais arrangé les choses.

    Dites vous bien que si ça ne fonctionne pas avec Sarkozy s’il passe, vous avez de fortes chances de vous retrouver ensuite avec un gouvernement bien plus ancré à droite, si vous voyez ce que je veux dire...

    Bill

    • Par mel (---.---.---.25) 27 avril 2007 15:25
      mel

      Je comprend parfaitement ce sentiment d’injustices que doivent ressentir nombre de personnes qui vivent en milieux plus difficiles que moi et qui en ont marre depuis des décennies d’exprimer leur ras le bol sans qu’on les écoutent. Et c’est justement parce que ces personnes sont en situation de détresse qu’elles sont plus à même, à mon sens, de faire confiance à celui qui prétend avoir les solutions à leur problèmes de manière énergiques, car après tout c’est ce qu’elles attendent depuis si longtemps et je les comprend parfaitement. C’est pour cela que je dis que le fait de n’avoir jamais été confrontée à ces milieux difficiles me permet de regarder un peu plus loin, de prendre un peu plus de recul car je ne suis pas dans l’urgence d’une réponse. Et je pense que ce candidat profite grandement d’une situtation que le gouvernement dans sa majorité soutient depuis des années (droite/gauche confondue) comme je l’exprime dans mon article, et que ce candidat a grandement empiré les choses lors de son passage au ministère de l’intérieur. Il a vraiment réussit à ce que les Français pensent que le problème vient des Français et non du Gouvernement. C’est pour cela que je demande à tous ceux qui me lisent de prendre un peu de recul et de bien réflechir avant d’abandonner tant de choses qui n’ont peut-être pas l’air importante dans leur quotidien, qui ne font pas partie de leur urgence immédiate, mais qui sont très importantes si l’on ne veut pas perdre totalement notre identité française et les valeurs qui font la France. Réflechissez bien avant de tout sacrifier, car contrairement à ce que vous pensez il n’y aura pas de retour en arrière possible dans 5 ans une fois que la machine Sarkosy sera lancée.

    • Par Bill (---.---.---.11) 27 avril 2007 16:06
      Bill

      « comme je l’exprime dans mon article, et que ce candidat a grandement empiré les choses lors de son passage au ministère de l’intérieur. »

      Sans vouloir me montrer désagréable, ce sont les gouvernements successifs qui ont laissé les banlieues dans cet état-là, tout n’est pas arrivé comme ça un beau jour par hasard... Sarkozy n’a fait qu’arriver au moment où tout allait mal, mais on ne peut pas lui reprocher d’en être la cause. Par ailleurs je ne vois pas bien ce que la candidate de gauche fera contre ça, tout au contraire on peut se demander si par sa naïveté elle ne va pas empirer les choses ?

      Vous voyez que cette matière a plusieurs entrées, et qu’en effet il ne faut pas la prendre avec des raccourcis...

      De nombreuses solutions sont à apporter, économique, une certaine fermeté aussi, du tact, et pas mal de décisions impopulaires à prendre. En outre, on ne pourra tolérer longtemps d’avoir des foyers d’intégristes, car c’est le cas dans certaines banlieues, Sarkozy ne se fout pas de nous là-dessus...

      Je ne cherche pas à orienter votre vote, mais juste à continuer dans le fil de cette conversation.

      Bien à vous

      Bill

    • Par RemiZ (---.---.---.10) 27 avril 2007 16:19

      A Toulouse, le chef de la police a obtenu sous Jospin des bons resultats (baisse de la delinquance j’entends). Quand Sarkozy est arrive au pouvoir, il l’a vire car il considerait que ses methodes n’etaient pas bonnes (il organisait des match de foot gars des banlieues contre policiers).

      La delinquance a remonte sous l’egide du nouveau chef de la police sous Sarkozy. D’ailleurs, il le dit lui-meme puisqu’il veut reiterer la police de proximite.

      Et quant au racisme anti-blanc, je vois de quoi vous parlez puisque j’ai vecu a Dreux un bon nombre d’annees. Cependant, il est normal que ces individus aient un fort esprit communautaire puisqu’ils sont tous « dans la meme galere » : entasses dans des cites ou le chomage atteint allegrement 40 %. Maintenant, il y en a dans ces cites qui essaient vraiment de s’en sortir, alors il vaut mieux les y aider, pour montrer l’exemple, que de leur mettre des batons dans les roues par esprit revanchard.

    • Par Bill (---.---.---.11) 27 avril 2007 16:33
      Bill

      @Remi Z

      « Et quant au racisme anti-blanc, je vois de quoi vous parlez puisque j’ai vecu a Dreux un bon nombre d’annees. Cependant, il est normal que ces individus aient un fort esprit communautaire puisqu’ils sont tous »dans la meme galere«  : entasses dans des cites ou le chomage atteint allegrement 40 %. Maintenant, il y en a dans ces cites qui essaient vraiment de s’en sortir, alors il vaut mieux les y aider, pour montrer l’exemple, que de leur mettre des batons dans les roues par esprit revanchard. »

      Vous vous méprenez je crois sur le sens de mon intervention, je ne fustige personne... et surtout pas les populations immigrées (bien que le terme soit devenu impropre, la plupart des résidents de nos bnlieues sensibles étant français.)

      Pour le racisme envers les blancs, je ne sais pas comment sont les cités où vous viviez, mais dans les balbieues que je connais, près de Paris, c’est vraiment le cas, ce qui m’amène d’ailleurs à douter que vous ayez vécu dans un endroit franchement sensible, sans vouloir vous offenser...

      Concernant ceux qui veulent s’en sortir comme vous le dites, ils sont souvent freinés par la virulence de leur entourage, et probablement fort las eux-aussi...

      La police de proximité n’est pas une mauvaise chose, dommage ceci-dit de ne l’avoir mise que le jour, là où il ne se passe rien, pour faire les godiches. Pas étonnant dans ces conditions que la délinquance ait reculé à cette époque dans les chiffres. Ne me faites pas dire non plus ce que je n’ai pas dit. Sarkozy aura du travail à faire s’il veut régler le problème, et à des niveaux très large, économique, scolaire, avec la police également, la justice... Plus nous laisserons la situation se dégrader, plus il sera difficile de régler ce problème, et les jeunes gens qui voudront s’en sortir continuerons à pâtir de la situation.

      Voila, vous l’avez compris, je l’espère, que les sentiments que vous me prétiez ne reflétait pas la réalité...

      Bien à vous

      Bill

    • Par RemiZ (---.---.---.10) 27 avril 2007 16:50

      Pour info, Dreux est la ville ou Chirac avait fait son discours sur l’insecurite en 2001. Premiere ville cogeree par le FN. Un petit centre historique (1 rue smiley) et des cites tout autour, lieux de non-droit. J’ai grandi dans des classes ou l’etranger, c’etait moi, le « francais pure souche ».

      Apres, continuer la discussion risque d’etre sterile. C’est un classique. Meme diagnostic, meme solution (a peu pres), mais avec 2 filtres differents...

      RemiZ

    • Par traz (---.---.---.244) 27 avril 2007 16:51

      Pour ma part effectivement, je suis pas mal fatigué du laxisme. Mais Nicolas Sarkosy n’y changeras rien et sa première decision seras la même que tous ses prédécesseurs : il feras cadeau de 30 à 600Euros ou plus à tous ceux qui on commis des infractions avec l’amnystie. Et les honnetes gens qui n’ont rien fait d’illégal : il n’auras pour eux qu’un doigt tendus bien haut. Évidement Ségolène feras la même chose. Bienvenus dans le seul pays ou le president fait des cadeaux aux tricheurs. suis-je le seul que cela dégoute ?

    • Par Bill (---.---.---.11) 27 avril 2007 17:03
      Bill

      Non Traz... Je suis solidaire de ce que vous venez de dire...

      Mais j’ai bien peur que ce soit Icks Pey qui a raison, entre les deux, il faut choisir le moins pire, et je suis en train de me demander si je ne vais pas aller pécher...

      Bill

    • Par Janis (---.---.---.50) 28 avril 2007 08:21
      Janis

      Bill, rappelle moi sous quel regime politique ont eu lieu ces emeutes et l’augmentation de la delinquance ? Pas sous la gauche qui n’a pas ete au pouvoir depuis 12 ans ...

    • Par bozz (---.---.---.25) 28 avril 2007 20:39
      bozz

      ce n’est pas gentils d’oublier comme cela Jospin... (5 ans sur les 12 !)

  • Par Jo (---.---.---.253) 27 avril 2007 15:10

    A propos de presse muselee par Sarkozy, vous ne trouvez pas bizarre que les seuls a s’en plaindre sont Segolene et Bayrou ? La presse independante existe pourtant. Avez vous deja vu une seule fois dans l’histoire de la republique en France ou ailleurs, un debat entre un finaliste et un elimine ? En france heureusement on a des lois sur les temps de paroles pour empecher ce favoritisme et c’est necessaire de les respecters, Bayrou a ete elimine donc on ne peut pas faire de debat a 3 et on peut pas le laisser debattre avec juste 1 personne. Y’en a marre de ces attaques personnelles, on n’est pas a la « politique academy ». C’est la France qui est en jeu et c’est de la France que l’on doit parler

    • Par mel (---.---.---.25) 27 avril 2007 15:30
      mel

      Si vous ne me croyez pas, je vous dis je me suis renseignée :

      en 2003 : http://www.humanite.presse.fr/journ...

      en 2006 : http://mangouste.blog.lemonde.fr/20...

      et oui, nous sommes désormais 35è au niveau mondial en ce qui concerne la liberté de la presse( nous avons perdu 24 places en 5 ans, nous étions 11è en 2002), la FRANCE, mais les français ne s’en inquiètent pas car ils ne le savent pas, et de toute façon quand on leur dit ils s’en foutent (j’ai essayé autour de moi, tout le monde a l’air étonné « ah, bon ? tiens... » mais tout le monde s’en fout royalement, c’est vrai que la liberté de la presse ne compte pour rien dans une démocratie ! ....) Quand on sait que l’ancien ministre qui se voit déjà dirigeant envoi les CRS derrière les journaliste lors des manifs, quand on sait qu’il peut virer qui il veut grâce ses amis industriels patrons des groupes de presse (il l’a déjà fait) quand on sait qu’il a menacé une chaîne du service public (France 3) de tous les virer une fois élu pour ne pas l’avoir accueillie à sa convenance, moi je m’inquiète de notre avenir, suis-je la seule ?

    • Par Jo (---.---.---.253) 27 avril 2007 15:41

      L’article parle d’AUTO-censure, de pigistes, de materiel confisque lors des manifestations, certes rien de bien joyeux pour un pays democratique mais le controle de la presse est independant du pouvoir comme l’article le precise. Je ne nie pas que la presse etrangere est souvent mieux, mais dire qu’un homme peut censurer de maniere si simple, c’est donner trop d’importance.

      De plus, ce debat n’a aune raison d’etre et j’aurais dit la meme chose si on avait un debat Bayrou-LePen : les deux ont etes elimines et doivent donc partir. Pourquoi Bayrou aurait le droit de parler et pas les autres ? Pourquoi avec seulement Royal ?

    • Par Aldoo (---.---.---.7) 27 avril 2007 15:52
      Aldoo

      Je ne comprends pas ce concept de droit à débattre ! Tout le monde à le droit de débattre ! La seule restriction concerne l’égalité de temps de parole pour les candidats en lice et leurs soutiens.

      À partir du moment où un média accepte de diffuser le débat Ségo/Bayrou, et que le tout est décompté du temps de parole de Ségo, je ne vois pas où est le problème.

      Après, vous pourriez me dire que ce débat n’est pas pertinent... peut-être. Mais bon, Ségo utilise son temps de parole comme elle l’entend, avec la stratégie qu’elle juge la plus adéquate ! Au pire, elle fait une erreur, mais où est le problème ?

    • Par RemiZ (---.---.---.10) 27 avril 2007 16:20

      Canal + a propose une emission a Sarko pour recuperer son temps de parole. Celui-ci a refuse. Je repete : SARKO A REFUSE UNE EMISSION TELEVISUELLE. C’est bien la premiere fois, non ?...

    • Par Julien Domard (---.---.---.28) 27 avril 2007 17:11

      Et que penser de sarkozy qui compare la troisième place de Bayrou avec le troisième d’une finale de fooball, usant de cet argument pour refuser de débattre avec Bayrou. Et empêcher Bayrou et Royal de débattre ?

      Quel argument navrant tout de même. Si ce n’est pas du populisme à l’état pur, qu’est ce que c’est ? Mais que croit il ? Qu’il n’y a que la télé ou la presse quotidienne pour porter le débat ?

      Appelons AGORAVOX et les blogs qui ont porté le projet d’un débat sur internet à réaliser ce débat maintenant ! J’imagine qu’ils y travaillent déjà. Il sera diffusé sur internet. Tout le monde voudra le voir, pour peu que l’info soit relayée à la télé. L’occasion est immense.

      Et ça sera un Grand pas pour la démocratie.

    • Par ka (---.---.---.12) 27 avril 2007 17:18

      Oui pour Sarkozy la campagne présidentielle c’est la Coupe du Monde de foot et il doit se prendre pour Aimé Jaquet quand il nous parle de son équipe de France.

    • Par IP115 (---.---.---.115) 27 avril 2007 17:34

      « Et que penser de sarkozy qui compare la troisième place de Bayrou avec le troisième d’une finale de fooball, usant de cet argument pour refuser de débattre avec Bayrou. Et empêcher Bayrou et Royal de débattre ? »

      Ca s’appelle faire une méthaphore (ou si tu préfère une analogie, une image, un symbole), ça ne te dis rien tout ça ? Il ne faut pas tout prendre au premier degré ... smiley

      Quant à « empêcher Bayrou et Royal de débattre », arrêtez de nous faire rire ... Soyons sérieux !

      NS ne souhaite pas dialoguer avec FB parce sa seule unique adversaire pour ces élections est SR, point barre. Tout les autres sont ELIMENIES, et Bayrou pourra brasser tout le vent qu’il voudra, il n’y aura jamais que deux bulletins dans les bureaux de votes, ceux de SR et NS. Bayrou devra se faire à l’idée d’attendre jusqu’en 2012, s’il existe encore politiquement !

      Si SR veut perdre son temps avec FB c’est son problème, toutes les accusations gratuites formulées par SR et FB ont été réfutées par les intéressés eux-mêmes (SPQR et Canal+). Maintenant personne ne peut obliger les medias à organiser une rencontre entre le second et le troisième (inédit dans la 5me république) si ils ne le souhaitent pas. Si ? les media ne seraient ils pas libres ? smiley

    • Par Gilles (---.---.---.219) 27 avril 2007 18:07
      Gilles

      Oui sauf qu’un débat sur Internet ne risque de toucher majoritairement que les gens acquis à la cause TSS.

      Le but de Royal est de se faire enttendre de tous et c’est plus facile à la télé à une heure adéquat. l’idéal serait sur TF1 a 20:30, mais là faut pas rêver. Bouygues est le témoin de mariage de Sarkozy ! même pas besoin de lui téléphoner !

      le but de Bayrou ? Avant tout rester présent, survivre et ne pas être déjà oublié. Peut être donner une base à un futur gouvernement de coalition avec le PS au cas où les législatives donne une majorité PS/UDF

      Et c’est pas sur Intern et qu’ils y arriveront, mais à la télé !

    • Par Aldoo (---.---.---.7) 27 avril 2007 18:11
      Aldoo

      Les médias libres ? On ne sait plus trop. En tout cas le CSA, nie avoir demandé à canal+ de ne pas diffuser le débat. Donc si le problème n’est pas le CSA, ni Sarko, il est où ?

      Le débat ne manquera pas de susciter une grande audience, et c’est tout ce que demande une chaîne de télé « indépendante ». Bref, ça pue la pression, tout de même.

      Sur les questions stratégiques, il faut voir le résultat... En attendant, si le but est que l’attention du public se détourne 2 minutes de Sarko, j’ai l’impression que ça ne marche pas trop mal !

    • Par IP115 (---.---.---.115) 27 avril 2007 20:05

      Salut Aldoo,

      « Les médias libres ? On ne sait plus trop. En tout cas le CSA, nie avoir demandé à canal+ de ne pas diffuser le débat. Donc si le problème n’est pas le CSA, ni Sarko, il est où ? »

      Il ne m’a pas semblé que Canal+ ait dit que le CSA lui ait demandé de ne pas diffuser le débat. Canal+ met en avant la nécessité de se plier aux règles du CSA qui sont très claires : chaque media doit faire en sorte d’accorder un temps de parole égal !

      Si Canal+ organise un débat entre SR et FB, il faudra qu’il organise un débat en NS et quelqu’un d’autre que SR, ce dont ne veut pas NS. Ils ont donc renoncés !

      Personnellement je pense que Sarko a tout intérêt à ce que ce débat ait lieu, car je suis curieux de voir comment cet attelage de gauche constitué de socialistes (avec autant de courants que d’éléphants), de communistes, de trotskistes, d’altermondialistes et de verts (avec autant de courants que d’électeurs) vont pouvoir s’entendre avec des centristes de droite ... MDR

      Bayrou propose de supprimer l’ISF, de baisser les dépenses publiques, de sortir des 35 heures... Ce sont les Melenchon et les Emmanuelli qui vont s’étrangler, sans compter les troskistes et les altermondialistes ... ça devrait être assez cocasse !

    • Par Aldoo (---.---.---.122) 27 avril 2007 22:36
      Aldoo

      Bah... ça va en enrager plus d’un, mais je pense qu’il faut considérer cette coalition comme un front démocrate, de la même manière qu’en 2002 un front républicain, (allant de LO au RPR !) avait fait barrage à Le Pen. Après avril 2002, Chirac n’a pas pour autant appliqué de mesures trotskystes, bien au contraire !

    • Par IP115 (---.---.---.115) 27 avril 2007 23:05

      Ce n’est pas comparable, il s’agissait de barrer la route à un parti extrémiste. Il n’y a eu aucune tractation, ni magouille électorale pour en arriver là. Les électeur l’ont fait spontanément. Si la gauche était passée au 2me tour face à Le Pen, toute la droite républicaine en aurait fait autant.

      Rien à voir avec la situation actuelle, l’UMP est un parti républicain, c’est même le premier parti de France ... smiley

      Penses tu réellement que Barou cherche une alliance avec SR ? Il cherche à devenir le principal parti d’opposition dans une gauche en pleine décomposition : socialistes, communistes, trotskistes, altermondialistes et verts font à peine 37% à eux tous ... Si la gauche perd le PS explose (Emmanuelli appelle déjà à la création d’un nouveau parti regroupant la gauche anti-libérale).

    • Par Janis (---.---.---.50) 28 avril 2007 08:31
      Janis

      Pour info, Canal + appartient a Lagardere (20%), M6 (5.1%), TF1 (9.9%) et Vivendi (65%)

      Source : http://fr.transnationale.org/entrep...

    • Par Gilles (---.---.---.219) 28 avril 2007 09:57
      Gilles

      Sarko a un effet refusé de paraitre sur Canal +. Même pour une émission consacré à lui seul ou avec ses lieutenants où il n’y a pas besoin d’un autre débatteur du camp opposé !

      C’est bien la première fois que Sarko refuse d’être l’invité vedette. Il est évident qu’il voulait de ce fait fragiliser l’oorganisation du débat Sego/Bayrou

  • Par DimDim (---.---.---.164) 27 avril 2007 15:20
    DimDim

    Bravo pour ce commentaire qui me rappelle des textes de hip hop un genre musical dont je suis fan notamment une chanson de Oxmmo Puccino qui parle des points communs « entre le jeune riche et le jeune pauvre ».

    La politique française ne devrait pas se faire selon les interets personnels de chacun mais pour le bien etre de tous. En opposant des communautés et en adoptant le modèle américain NS va au contraire encore renforcer les differences et les clivages entre des gens pas si differents si ce n’est dans le portefeuille...

    Trés bon papier et perso j’adore votre ville mademoiselle... smiley

  • Par DimDim (---.---.---.164) 27 avril 2007 15:21
    DimDim

    Bravo pour cet article commentaire qui me rappelle des textes de hip hop un genre musical dont je suis fan notamment une chanson de Oxmmo Puccino qui parle des points communs « entre le jeune riche et le jeune pauvre ».

    La politique française ne devrait pas se faire selon les interets personnels de chacun mais pour le bien etre de tous. En opposant des communautés et en adoptant le modèle américain NS va au contraire encore renforcer les differences et les clivages entre des gens pas si differents si ce n’est dans le portefeuille...

    Trés bon papier et perso j’adore votre ville mademoiselle... smiley

  • Par Icks PEY (---.---.---.221) 27 avril 2007 15:50
    Icks PEY

    Merci Mel pour votre article et bienvenue dans la sphère des auteurs d’Agora Vox.

    J’entends bien votre argumentation qui me semble très belle, c’est vrai, mais aussi très naïve.

    Naïve car les maux que vous évoquez ne trouvent pas leurs solutions dans les remèdes de Ségolène ROYAL.

    Vous critiquez la discrimination positive, mais étiez vous contre la parité ? Et pourtant c’est pareil. Que proposent les socialistes pour lutter contre la discrimination qui existe dans ce pays : des lois, encore des lois, avec des sanctions, des juges, des procès ?? Les tribunaux ne sont assez engorgés comme cela.

    Vous critiquez l’immigration choisie ? Mais que préférez vous ? Des sans papiers régularisés en masse qui appelleront à leur tour d’autres personnes qui viendront illégalement dans l’attente d’être à leur tour régularisées ?

    Vous dites qu’il faut construire des écoles au lieu des prisons, c’est joli à lire, mais jusqu’à preuve du contraire, c’est la recrudescence de la délinquance qui remplit les prisons aujourd’hui insalubres et suroccupées.

    De façon générale, comme n’importe quel foyer, on ne peut pas dépenser plus qu’on ne gagne et il est illusoire de penser qu’il suffit de se servir en créant taxes et nouveaux impôts.

    De la même façon, on améliore pas l’emploi en créant des emplois publics comme veut le faire ROYAL. Car ils seront financés par qui sinon par les entreprises ou vous et moi ? Et si on augmente encore la pression sur les particuliers et les entreprises, comment s’étonner qu’elles partent ailleurs ?

    Vous avez du coeur, Mel, cela se lit dans votre article, mais malheureusement, le coeur, il en faut mais cela ne suffit pas pour conduire un pays.

    Bien cordialement,

    Icks PEY

    • Par Aldoo (---.---.---.7) 27 avril 2007 15:55
      Aldoo

      Objection : l’auteur ne dit pas que Ségo a la solution, mais que Sarko aggrave le problème, nuance ! Mieux vaut tituber dans la bonne direction que foncer comme un dingue dans un mur !

    • Par RemiZ (---.---.---.10) 27 avril 2007 16:24

      @ Icks PEY

      Concernant l’immigration choisie, il y a deja enormement d’immigres qui sont ramenes chez dans leurs pays ou ils sont en danger. Pas besoin de rajouter une nouvelle loi qui ne ferait qu’aggraver la situation. Le regime n’est pas aussi souple qu’on veut nous le faire croire. Il suffit de voir ces hommes venus d’ethiopie dont les 3/4 meurent en mer, et qui arrives en Europe se font ramener chez eux.

      Si vous pensez qu’il faut etre encore plus dur...

    • Par Bill (---.---.---.11) 27 avril 2007 16:41
      Bill

      J’ai compris à présent, vous êtes un naîf RemiZ...

      Allez faire un petit tour sur ce site :

      http://www.senegalaisement.com/sene...

      Cordialement

      Bill

    • Par Bill (---.---.---.11) 27 avril 2007 17:05
      Bill

      Ce qu’il peut être marrant ce site :

      « Enfin, pour accompagner ce doux printemps, une belle fleur nous arrive en la princesse Royal ! Notre amie Ségolène, native du Sénégal, vient de passer au second tour des élections présidentielles françaises et son habilité nous persuade qu’elle sera élue au second tour. Cela laisse enfin espèrer, après des années de brimades fascistes de la droite au pouvoir, qu’une régularisation massive va pouvoir être organisée par Ségolène comme celle de son frère Zapatero La Savate. Il demeure cependant un challenge : arriver jusqu’en France et le parcours est semé d’embûches pire que la quête de l’Anneau de Pouvoir par les Hobbits. Si une élection de Ségolène assure d’enfin avoir la paix au pays des droits de l’homme, encore faut-il arriver sur place ! Dans le présent dossier, Senegalaisement.com vous indique les différentes pistes à suivre. Six packs différents en fonction de votre situation, de votre sexe, etc... A imprimer et à distribuer partout au Sénégal ! »

      Enfin, marrant... smiley

      Bill

    • Par RemiZ (---.---.---.10) 27 avril 2007 17:13

      @ Bill qui m’a dit smiley

      "J’ai compris à présent, vous êtes un naîf RemiZ...

      Allez faire un petit tour sur ce site :

      http://www.senegalaisement.com...

      Cordialement

      Bill"

      D’abord, il ne faut pas prendre cette article pour argent comptant. C’est quand meme avant tout du second degre. Ensuite, c’est un article partisan, Costeaux n’etant franchement pas un defenseur de Royal. Ca n’est franchement pas du grand journalisme. Alors je veux bien etre naif, mais ce n’est certainement pas cet article qui me le demontrera...

      Pour preuve (du second degre) la fin de l’article :

      « NB à propos de la déontologie : Senegalaisement.com, c’est bien connu, n’a aucune déontologie. Si tu penses nous écrire en disant que nous incitons les gens au Grand Départ, mets toi ton email bien profond dans le c*l et réfléchis plutôt à ceux qui véritablement les incitent : ce fils de p*te d’Abdoulaye Watt et ces gauchistes européens qui ouvrent leur an*s à qui voudra bien venir les enc*ler. Et si tu es vierge et effarouchée par un langage si ordurier, tu peux cliquer ici, ou là car comme ces gens là, tu es un(e) ennemi(e) de l’intelligence qui s’est offusqué(e) des mots sans comprendre que le plus grave n’était pas dans les termes choisis mais dans les situations présentées.(Les * représentent des u) »

      Ca c’est un des commentaires sur le billet de Costeaux :

      « cher christian, je suis magistrat administratif, en charge des reconduites à la frontière, ex-bien pensante en douloureux questionnement. Pour les sénégalaises qui viendraient sur ton site chercher des renseignements, il faut quand même rectifier deux erreurs : pour le pack accouché, la naissance d’un enfant en France ne donne légalement aucun droit. En effet, un enfant né en France de parents étrangers n’est pas français à la naissance, mais le devient à la majorité ou dès 13 ans sous condition de résidence habituelle. Et le droit constitutionnel à une vie familiale normale ne s’applique qu’aux étrangers résidant régulièrement en France. Par ailleurs, si le soutien des associations, des médecins et des assistantes sociales permet souvent effectivement d’obtenir à l’usure une régularisation et l’accès à toutes sortes de prestations sociales y compris pour les familles polygames, les montants qui semblent pharamineux vus d’Afrique sont totalement insuffisants pour élever dignement une famille, car les enfants coûtent très chers dans notre pays si on veut qu’ils échappent au chômage, surtout que lorsqu’ils arriveront sur le marché du travail notre système de protection sociale aura explosé. Les grandes victimes de l’irresponsabilité des parents encouragés par des associations qui s’autoproclament humanitaires, ce sont donc eux. »

      Christian Costeaux, c’est rigolo, mais ce n’est pas a prendre pour argent comptant...

    • Par Bill (---.---.---.11) 27 avril 2007 17:19
      Bill

      @ Remi Z

       smiley smiley smiley

      Hi hih ih ih, je vais aller le revoir ce site smiley

  • Par David (---.---.---.175) 27 avril 2007 16:37

    En tout cas je constate une chose c’est que ces élections restent au niveau médiatique d’une rare médiocrité. Car il est consternant de voir que les questions et les reflexions qui dérangent restent bien sagement sur internet et sur quelques rares exemplaires de presse écrite.

    J’ai regardé l’interview de NS hier soir, et bien oui il a fait une belle prestation, mais j’avoue qu’à part le journaliste Anglais qui a posé quelques questions interessantes, je me suis demandé si les 2 autres avaient préparé leurs questions sur un coin de table 5min avant l’émission.

    Attention je ne crie pas au complot, car je ne suis pas certain que NS en tire un réel bénéfice, tout au plus il ne perd pas de plummes, et de plus jusqu’ici je n’ai pas l’impression qu’on se soit plus permis d’inquiéter SR avec des questions plus pertinantes. On en reste au superficiel et tout le monde à l’air de s’en féliciter.

    Et ca souligne une chose, c’est qu’il y a une rélle autocensure de la part des journalistes. Mais je ne pense pas qu’elle soit le fruit de menaces (comme on le répète à la cantonade depuis plusieurs jours), mais plutôt d’un manque de courage ( ou de compétence ?) de leur part. Enfin du coup ce rôle trouble des médias est devenue le point central de cette campagne.

    Mais on verra surement plus clair après la confrontation directe des 2 protagonistes...

  • Par jaï (---.---.---.187) 27 avril 2007 16:42

    C’est tout de même dingue d’entendre des gens se plaindre de leurs faibles revenus, apparamment vous n’êtes pas satisfait de participer à la société de partage et de solidarité, alors que vous devriez vous réjouir du fait que votre manque à gagner sert à aider quelqu’un de plus pauvre que vous et à nourir ses enfants ainsi qu’à payer ses cigarettes.

    Les gens sont vraiment ingrats, ils ne parlent que de justice sociale mais quand faut mêtre la main au portefeuille...

    Vous habitez Vincennes et c’est sur vous ne pouvez pas comprendre !

  • Par paris (---.---.---.124) 27 avril 2007 17:06

    votre article est très beau et très naïf, sarko fait très peur à la france, pouvez-vous développer de façon concretes la menace qu’il représente j’ai bien compris pour la liberté de la presse ? (mais il ne serait pas le 1er), les banlieues vont se mettrent en colère car les quelques caïds qui y règnent vont se sentir menacés ? (c’est justement l’une des raisons pour lesquelles sarko est mis en avant les gens espèrent retrouver un peu d’ordre dans ces zones de non droit) nous entrons dans une dictature selon vous ? quels sont les vrais arguments que vous pouvez nous communiquer pour nous prouver le réel danger qui nous guette ?

    • Par RemiZ (---.---.---.10) 27 avril 2007 17:15

      Trouvez vous que Berlusconi fasse peur en Italie ?

      Si oui, pourquoi ? Si non, tant pis...

    • Par Gilles (---.---.---.219) 27 avril 2007 18:14
      Gilles

      Il y quelques caïds en balieue, OK. Ils vont se révolter contre Sarko, pourquoi pas !

      Mais le problème n’est pas tout à fait là. C’est que cette poignée de caïds va entraîner toute une population que les propos et les actes de Sarko vont leur jeter en pature, alors que ces gens préféreraient une société où ils croient avoir plus de chances de réussite. Avce Sarko ils se sentent boucs émissaire et comme avec l’idée étrange que leur situation ne changera qu’en empirant toujours un peu plus.

      Elir qql d’autre que ce barge, c’est donner une autre chance à l’espoir..... en y croyant pas trop d’accord mais au moins on évite l’escalade !

    • Par Doctor Feelgood (---.---.---.77) 28 avril 2007 00:50
      Doctor Feelgood

      «  »« nous entrons dans une dictature selon vous ? quels sont les vrais arguments que vous pouvez nous communiquer pour nous prouver le réel danger qui nous guette ? »«  »

      T’inquiète pas, Paris, si Niko est élu, tu vas avoir 5 longues années pour t’en rendre compte !!!

      Mel, bravo pour ce cri du coeur et continuez à défendre et communiquer vos valeurs et idéaux.

    • Par Gilles (---.---.---.219) 28 avril 2007 09:45
      Gilles

      M paris, puisque vous parlez de liberté de la presse.

      La France perd cinq places depuis l’année dernière et occupe la 35 e position mondiale sur 168. On perd 6 points par rapport à l’année dernière. Voir http://www.rsf.org/rubrique.php3?id...

      Nous avons perdu 24 places en 5 ans car nous étions 11è en 2002. Sarkozy est arrivé quand ? Quand a t-il commencé sa campagne ? 2002.... Y aurait-il un rapport ?

      La Bolivie, le Bénin et la Bosnie sont mieux placés !!!! Le Royaune Unis 28. Les Etats Unis sont 53em !!!!!!

    • Par mel (---.---.---.115) 28 avril 2007 11:40
      mel

      Bonjour, comme je le disais dans un commentaire un peu plus haut, la manipulation du peuple français qui est en train de s’orchestrer est énorme et difficile à expliquer en quelques mots. Nous sommes en train de vivre un virement idéologique de la France prête à modifier complétement son image de pays démocratique , je vous invite à lire certains articles du site ci-joint : http://www.syti.net/SarkozyDanger.html , qui explique à la fois le rôle important de Nicolas Sarkosy dans cette évolution (car j’en viens à le considérer lui aussi comme un pion dans l’échiquier mondial). Ne croyons pas que la France n’est qu’un petit pays n’ayant aucune influence car les monde entier nous regarde en ce moment et s’interroge également sur le tournant que nous allons prendre. Je le repète une fois de plus le problème n’est pas Sarkosy ou Royal, ni la droite ou la gauche, mais voulons nous rester une Démocratie car c’est peut être notre dernière chance de la sauver !

    • Par Gilles (---.---.---.219) 28 avril 2007 19:00
      Gilles

      Même si je considère Sarkozy comme un danger, le site que l’auteur préconise ( http://www.syti.net/SarkozyDanger.html ) est caricatural à l’extrême.

      Bien que notant les travers de cet homme, ses déclarations fumeuses ils en rajoutent trop en essayant de carrément nous foutre les boules. Exemple tiré du site :

      « il dressera les uns contre les autres, et le résultat sera une guerre civile. »

      « Il est alors probable qu’il utilisera le soulèvement populaire comme prétexte pour prendre les pleins pouvoirs, comme l’article 16 de la constitution le permet »

      Là ça devient grotesque.... et contre productif alimentant la thèse Sarkoziste du « complot plus que stalinien » (ses propre mots) contre lui.

    • Par mel (---.---.---.25) 30 avril 2007 10:47
      mel

      Pour Gilles, si vous trouvez que le site que je propose est grotesque (pour moi c’est vraiment ce qui risque de nous arriver, mais je peux comprendre que pour quelqu’un qui n’a pas mes peurs ce site semble « grotesque » comme vous dites) Aussi je vous propose de téléchargez l’artcile de Marianne : http://www.yousendit.com/transfer.p... qui propose un portrait de Sarkozy par les personnes qui l’ont approchés (que ce soient des anti, des pro-Sarko, membres de l’UMP ou journalistes. On pourra dire ce qu’on veut mais le portrait est sincérement flippant, et vu le nombre de témoignages je ne vois pas pourquoi tant de personnes s’acharneraient à le décrire de cette manière simplement pour lui nuire (à oui j’oubliais, pour le « diaboliser »). Je vous conseille également http://www.monputeaux.com/ et http://www.monneuilly.com/ et aussi ces liens crées par des citoyens inquiets pour avoir vécu près du QG de N.S : http://www.marianne2007.info/QG-de-... ; aisi que : http://paradixmans.free.fr/presiden... ; et http://rentrecheztoi.blogspirit.com/ et le dernier : http://alterhito.fr.nf/2007/03/16/p... . Je ne vais pas en mettre plus car à vrai dire le net regorge de site contre Sarkozy, d’ailleurs tiens pourquoi ? c’est marrant ça que partout sur le net on s’inquiète, on s’interroge, on essaie de témoigner, mais que rien ne filtre quasiment à la télé et dans les journaux, et tiens c’est marrant ça aussi mais pourquoi les gens ne sont pas inquiets au sujet de S.R, pourquoi n’y a-t-il pas autant de site essayant d’ouvrir les yeux au danger Ségo ? peut être tout simplement parce que contrairement à ce qu’on essaie de vous faire croire ce qui se lit sur internet est peut être la dernière part de vérité qu’il reste de l’information ( et plus pour très longtemps à mon avis)

    • Par mel (---.---.---.25) 30 avril 2007 14:55
      mel

      je rajouterasi encore un lien qui me semble important : http://www.ldh-france.org/actu_nati....

  • Par Foudebassan (---.---.---.191) 27 avril 2007 20:34
    Foudebassan

    @auteur,

    Un conseil : relisez tout ce que vous avez écrit, vérifiez en toute indépendance ce que vous affirmez et vous verrez qu’au final vous avez été mal informée et simplement influencée par votre environnement.

  • Par jjnoel (---.---.---.33) 27 avril 2007 21:05

    « Comment se peut-il que tant d’hommes, tant de villes, tant de nations supportent quelquefois tout d’un tyran seul qui n’a de puissance que celle qu’on lui donne, qui n’a de pouvoir de leur nuire qu’autant qu’ils veulent bien l’endurer et qui ne pourrait leur faire aucun mal s’ils n’aimaient mieux tout souffrir de lui que de le contredire ? »(...) « Comment se peut-il que les hommes combattent pour leur servitude comme s’il s’agissait de leur salut ? »(...) Etienne de la Boetie - 1548 (il avait 18 ans !)

    • Par Janis (---.---.---.50) 28 avril 2007 08:40
      Janis

      Reaction a ce post : « Comment se peut-il que tant d’hommes, tant de villes, tant de nations supportent quelquefois tout d’un tyran seul qui n’a de puissance que celle qu’on lui donne, qui n’a de pouvoir de leur nuire qu’autant qu’ils veulent bien l’endurer et qui ne pourrait leur faire aucun mal s’ils n’aimaient mieux tout souffrir de lui que de le contredire ? »(...) « Comment se peut-il que les hommes combattent pour leur servitude comme s’il s’agissait de leur salut ? »(...) Etienne de la Boetie - 1548 (il avait 18 ans !)

      Ce livre explique notre comportement humain, l’auteur se demande pourquoi un million de personnes se soumet a un seul homme qui, en plus, ne leur donne pas satisfaction... je me demande encore pourquoi 31% ont voté sarko. Ce livre devrait etre distribue gratos a la sortie des metros.

  • Par Pak (---.---.---.174) 27 avril 2007 21:07

    Quelques trucs qui me dérangent :

     étant donné votre facilité à vous exprimer, vous trouverez sûrement un job mieux payé surtout si vous faites plus que le minimum. De plus votre expérience aidant et sans augmentation votre profil sera d’autant plus attractif.

     vos parents auraient dû vous donner 500 euro : en effet, à découvert vous payez du 18 % d’intérêt et donc vous financez la banque a coup d’agio ce qui ne fait qu’aggraver votre situation :)

     la France ne va rien perdre du tout : elle est pilotée par le PS et l’UMP depuis assez longtemps pour vous rassurer.

    En revanche je suis bien d’accord avec vous : on peut avoir une opinion intéressante où que l’on habite ! De plus Vincennes n’est pas non plus le « top » du « sans problèmes » (n’est-ce pas un peu loin du centre de Paris et de Neuilly ?) smiley

    • Par Iren-Nao (---.---.---.247) 28 avril 2007 04:33

      @ Pak

      La meme chose me gratouille depuis la lecture de l’article, cette charmante Mel ecrit vraiment trop bien pour son age et la qualite lamentable de l’enseignement du francais a sa generation.... Elle est peut etre douee, ca existe. Ou c’est un faux nez du PS en plein taf electoral

    • Par mel (---.---.---.115) 28 avril 2007 12:02
      mel

      Bonjour Iren_Nao, je voulais dire que non je ne suis pas militante PS, quand j’ai vu le nombre de commentaires je me suis dis aussi que certains allaient penser ça aussi votre commentaire m’a fait sourire smiley et merci pour le commentaire précedent qui trouve que j’écris bien (sur vos interrogations sur l’éducation j’ai justement eu la chance d’aller en école privée et non publique et aussi j’ai toujours beaucoup aimé lire ce qui aide peut être la fibre littéraire) car c’était mon 1er post et cela me satisfait qu’il suscite quelques interrogations et surtout des échanges non agressifs et restant courtois car à mon sens il n’y a que la communication qui puisse nous aider les uns les autres à y voir plus clair dans tout ce bordel ! J’essaie juste de ramener dans le débat quelques chose d’important, la reflexion personnelle, l’ouverture d’esprit, rien ne sert de s’énerver, de se crier dessus comme je le vois sur de nombreux forums et dans de nombreuses réactions. Aussi merci à tous ceux qui ont réagis sur cette question qui me semblait importante.

  • Par moebius (---.---.---.104) 27 avril 2007 22:22

    C’est la belle au bois dormant

  • Par fouadraiden (---.---.---.107) 27 avril 2007 22:45
    fouadraiden

    je pense que lorqu’on est un arabe ou un noir ,pour reprendre les craintes de votre interlocutrice,les élections révèlent un avantage, certes provisoires ,d’être un étranger de l’intérieur :ne guère se soucier de l’avenir de la France.ce n’est pas négligeable.

  • Par Marcel Chapoutier (---.---.---.55) 27 avril 2007 23:15
    Marcel Chapoutier

    Oui Mel,vous avez mille fois raison !Non seulement après 5 ans de gouvernement « Sarko-UMP » les étrangers en situation régulière ou pas vivent dans la crainte, mais les français eux même (pas seulement les pauvres)sont soupçonnés d’être des déviants,des pédophiles,des terroristes .Surtout quand il remettent en question les nombreuses lois liberticides prises quelques fois en catimini (comme la loi Perben 2 qui oblige toute personne gardée à vue à tort ou à raison d’accepter un prélèvement génétique sauf... en cas de délit financier...comme de bien entendu !)

    Le tableau que vous peignez de la situation est juste un peu trop soft, la réalité est encore bien plus grave hélas !Mais bravo quand même,je suis avec vous de tout coeur...

  • Par citoyen94 (---.---.---.63) 27 avril 2007 23:50

    je dis bravo à cet article. Dommage qu’il ne soit pas diffusé plus largement dans la presse écrite,par exemple. Encore faut-il qu’il puisse passer les barrages dressés par ceux qui s’acharnent à vouloir baillonner la démocratie ! Ce ne sont pas les exemples de « Censure »qui manquent actuellement. Faisons la chaîne afin qu’il atteigne le maximum de gens.

  • Par citoyen94 (---.---.---.63) 28 avril 2007 00:02

    Quelle tristesse cette réaction à l’article de mel. C’est tout simplement l’oeuvre d’un nanti, qui se complait dans situation bourgeoise, sans se soucier de la misère des autres.C’est tout simplement un Réac qui ne mérite même pas qu’on relève ses propos tellement ils puent la haine. Non Mel ne sait pas que critiquer, c’est « lui » ou « elle » qui critique ses propos qui n’avaient d’autre prétention que de nous faire part de ses craintes tout à fait justifiées, mais la vérité dérange !

    • Par citoyen94 (---.---.---.63) 28 avril 2007 00:05

      mon commentaire précédent concernait bien entendu la réaction de calmos

    • Par Fred (---.---.---.98) 28 avril 2007 11:49

      Ca me fait penser a une collegue qui me dit que je ne pense pas aux pauvres quand je lui ai dis que j’allais voter blanc et non Royal. Pour conserver une bonne ambiance au travail, je ne lui ai pas repondu que comme nombre de gens de gauche elle ne donne rien aux oeuvres caritatives et qu’elle ne fait pas de benevolat pour aider les gens pauvres. Il faudrait que les gens de gauche fassent une petite introspection et s’apercoivent qu’ils ne pratiquent pas les idees qu’ils prechent.

      Constituant 50% de la population (et 90% du corps enseignant), si les gens de gauche faisaient du benevolat pour aller dans les cites aider les jeunes en difficulte scolaire, il n’y aurait plus de problemes de disparite au niveau education. Constituant 50% de la population, si les gens de gauche donnaient 50 euros/mois (soit 3% du salaire median) pour aider les pauvres cela ferait un total de 750 millions d’euros (la moitie de 30 millions d’actifs fois 50 euros), il y a 7% de gens vivant sous le seuil de pauvrete soit 4.4 millions de personnes, chaque personne aurait donc un extra 170 euros par mois pour vivre.

      Donc avant de dire que vous vous souciez de la misere des gens, soyez sur que vous fassiez vraiment tout ce qui est en votre pouvoir pour aider ceux qui vivent dans la vraie misere.

    • Par mel (---.---.---.115) 28 avril 2007 12:25
      mel

      Ma question sera combien gagnez vous par mois ? j’essaie d’être solidaire dans mon quotidien en donnant aux SDF des tickets restos, en offrant un petit déjeuner, en discutant avec quelqu’un que tout le monde ignore dans la rue, et si je gagnais plus effectivement je ferais plus pour les aider. Mais je ne pense pas que ce soit à moi citoyenne de donner 50 euros qui me manquent déjà à une organisation dont je ne suis même pas sûre qu’ils atteignent les personnes qu’elles sont censées aider. Et justement je me sens bien démunie face à ces papis et mamies que je vois dans le metro, les squares, qui errent et dont on sent qu’ils n’ont absolument plus rien ,je résite régulièrement au désir si fort de faire quelque chose pour eux mais quoi ? Ma voie n’était pas de m’engager dans ce combat mais dois-je pourtant y rester insensible ? dois-je faire comme si je ne voyais rien ? que puis je faire si ce n’est ne pas les ignorer, leur parler, leur montrer que même si la terre entière les ignorent certaines personnes qui ont plus de chance savent cependant qu’ils existent, pensent à eux, souffrent pour eux. Non c’est vrai, je ne suis pas militante car le monde me deséspère et je ne vois pas de solution concrète. Mais au moins il y a une chose dont je suis sûre, il ne faut pas empirer les choses en France encore plusqu’elles ne le sont. Il ne faut pas creuser encore plus de fossés entre les gens. Ne comprenez vous pas que l’argent n’est pas la solution à toute les questions, que ce n’est pas l’argent que moi je leur donnerais qui va les aider car à mon petit niveau je ne peux pas changer beaucoup les choses, c’est à l’état de prendre en compte ces personnes qui, s’il ne veut pas les voir, font néanmoins parti de la société, je suis prête à partager et donner mon argent à l’état si je suis sûre qu’il va où il est censé aller, mais quand je vois, à l’heure actuelle et depuis si longtemps déjà, à quoi sert notre argent et quand je vois de plus en plus de SDF, de pauvres, d’inégalités, oui j’ai envie que cela change, mais pas de la manière que propose N.S puisque ce qu’il porpose c’est de rester dans ce système d’inégalités qui favorisent les riches au détriment des pauvres, et ce système ne réduira ps les inégalités qui me choquent tant.

    • Par Fred (---.---.---.98) 28 avril 2007 18:37

      Je peux vous dire combien je gagne, je touche 2 fois et demi le SMIC pour un boulot d’ingenieur-chercheur avec un doctorat et 7 ans d’experience dont 5 a l’etranger (et pas 35 heures par semaine). Je fais maintenant deux fois moins que ce que je gagnais aux US pour le meme travail. Je vous laisse juger si je suis un nanti.

      Le message que je delivrais avant ne s’adressait pas forcemment a vous en particulier mais aux gens de gauche en general. Les fonctionnaires ont un salaire median superieur au salaire median francais, ils sont invirables et travaillent les 35 heures et ils sont majoritairement socialistes. Vous pensez qu’ils seraient de genereux donateurs de leur temps et de leur argent avec les beaux discours d’humanistes du genre nous faisons greve pour tout le monde par solidarite. Et bien ce n’est pas le cas, les idees humanistes pour la societe des gens de gauche disparaissent des que les interets personnels interviennent ; ils preferent que la societe porte le poids de leur idee plutot que de s’investir eux-meme. J’appelle ca de l’hypocrisie.

      Par rapport au modele economique de Sarkozy. Sachez que M. Jospin a fait plus de privatisation et n’a rien fait pour empecher les grands groupes de licencier ou d’envoyer les emplois a l’etranger. Il n’y a pas grand chose a faire contre ca car les capitaux bougent plus vite que les lois que vous pourriez passer. Mme Royal malgre ses beaux discours ne fera rien contre les grandes entreprises.

      Le systeme actuel vous dites favorise les riches ? C’est bizarre car la France est le pays ou les 30% les plus riches contribuent le plus a l’effort du pays.

      http://www.nationmaster.com/graph/t...

      Le systeme est loin d’etre parfait mais personne n’a trouve mieux pour l’instant donc nous devons nous adapter, ce n’est pas au monde de s’adapter a la France.

    • Par masuyer (---.---.---.149) 1er mai 2007 21:13
      masuyer

      A Fred « Pour conserver une bonne ambiance au travail, je ne lui ai pas repondu que comme nombre de gens de gauche elle ne donne rien aux oeuvres caritatives et qu’elle ne fait pas de benevolat pour aider les gens pauvres. Il faudrait que les gens de gauche fassent une petite introspection et s’apercoivent qu’ils ne pratiquent pas les idees qu’ils prechent. » Ah ces gens de gôche qui ne donnent pas aux associations caritatives !!!! Ouh les vilains Heureusement qu’il y a les gentilles dames patronnesses de la droite pour aller réclamer les pièces jaunes des pauvres accompagnées de Lorie. Et ces généreux donateurs qui licencient pour améliorer les dividendes, tien de l’agro-alimentaire, qui exploite le monde paysan des pays du sud, qui licencient leurs salariés du nord pour augmenter les dividendes de leurs actionnaires et qui donne à « Action contre la Faim » tout en oubliant pas de mentionner ce don sur leur déclaration d’impôts. Plutôt la charité que la justice sociale

    • Par Fred (---.---.---.75) 2 mai 2007 09:18

      Ou est-ce que j’ai dis que les gens de droite donnaient ?

      Les gens de gauche et de droite sont les memes, « c’est moi d’abord les autres apres », la difference est que les gens de gauche pretendent qu’ils pensent aux autres ; leurs actions montrent que c’est faux.

  • Par olechka (---.---.---.31) 28 avril 2007 01:07

    Très juste article, Mélisande.

    Sans pour autant avoir eu recours à des arguments chiffrés, le sens critique est là.

    Désolant de voir certaines personnes sur ce forum en reaction à cet article, répeter, comme des perroquets, l’argument que Sarkozy a donné tout de suite après la conférence de presse de Bayrou, durant laquelle ce dernier annoncait qu’il laisse le libre choix à ses electeurs pour le vote du seconde tour. « Il est arrivé troisième au premier tour alors qu’il se taise ». Quel mépris ! Quelle peur aussi !

    Qui interdit dans cette République Démocratique à un candidat centriste, fort de ses 18%, de débattre avec l’un des candidats du second tour, sachant que ces deux mêmes candidats usent de tous les subterfuges pour detourner les voix ’centrales’ ? La constitution peut être ? Le Conseil constitutionnel alors ? Les voix de Bayrou ne seraient bonnes qu’à récuperer pour gagner le second tour ? Et les électeurs centristes, eux, sont des moutons, c’est vrai, ils n’ont pas besoin de se faire un avis... C’est d’une évidence de voter à gauche ou à droite, quand on a choisis de croire en un troisième acteur politique.

    Un si grand rhétoricien et sophiste a peur d’un affrontement au point de refuser un débat politique,fondement d’une démocratie ? Mais que fait-il donc de ce respect de ses électeurs français, argument qu’il rabache d’un plateau à l’autre ? Ne sait-il pas que les electeurs ont besoin de se faire leur propre opinion, basée non pas sur des discours démago-populistes électoraux, mais sur des débats de fond politiques et des avis critiques d’une presse qui va chercher l’info puis la divulgue ?

    Encore une fois, notre démocratie est basée sur un système de bipartisme, mais à partir du moment où les electeurs se prononcent pour propulser sur les devants de la scène politique un troisième parti centriste, en présidentiable fair play qui se soucie non seulement de sa propre victoire, mais également de l’avenir de ses électeurs et de sa démocratie, Sarkozy ne peut mépriser de la sorte un homme politique.

    Et l’argument sportif ’il n’y a que 2 candidats au second tour sans le troisieme’ est invalidé à partir du moment où tous les electeurs, les centristes y compris, pataugent dans le doute, et ont besoin de débats des candidats, qui ont complétement été bloqués déjà à partir du premier tour.

    Ensuite, l’un des arguments phare des partisans de Sarkozy, c’est celui d’être un homme d’action qui va faire bouger les choses. Et les véritables naïfs dans le contexte ne sont pas des personnes comme Melisandre, qui savent déceler un démagogue pur, mais bien ceux qui étalent leur ouïe, en s’imprégnant de rhétorique populiste, et en allant la répeter à chaque coin de la rue, ne sachant pas trouver l’info, en dépit de l’absence de débat et d’éditoriaux percutants.

    Quels sont les dangers d’un Sarkozy président ? _Son agressivité qu’il cache sous le masque de l’action. Pourtant, s’il on prenait la peine d’écouter les informations (et de préférence pas que celles de tf1), on aurait su que les relations entre la police et les citoyens se sont degradées durant le mandat de Monsieur Sarkozy (serait-ce qu’il y a un lien direct entre les invectives de résultas de M. Sarkozy et les dérapages de la police, fait inadmissible pour une démocratie ?)Arrestions de parents immigrés devant des écoles, dérapages musclés contre des jeunes qui n’ont rien à voir avec le crime (d’ailleurs meme s’ils avaient qqchose a voir, Sarkozy pourrait peut etre enseigner a ses troupes ce que c’est que la présomption d’innocence ?)...
    Sa provocation et son inconstance verbale : tous les moyens rhétoriques sont bons pour apater l’électeur. Chasser sur le térritoire de l’extrème droite pour pecher des electeurs à coup de phrases, indignes d’un haut fonctionnaire français, héritier des valeurs de la République : ’Ceux qui n’aiment pas la France, qu’ils la quittent’, ’On va vous débarrasser de cette racaille, passer tout ça au karcher’. Résultat : attisation des maux et haines des minorités en banlieue. Est-ce le comportement d’un homme politique impartial qui ne fait pas de différence entre ses citoyens et veut faire avancer son pays sans divisions ? Et comment qualifier son discours de fédération et de rassemblement de la soirée du 22 avril, si ce n’est d’inconstance et de démagogie populaire, alors même qu’il a passé son mandat à diviser et provoquer ? Entre autres de ses perles verbales, la prise de position sur le caractère génétique de la pédophilie et du crime. Encore une fois, manque de professionnalisme, et de retenue : comment un homme politique d’envergure peut-il se prononcer publiquement sur des thèmes aussi graves que la génétique humaine, sans avoir les compétences et formation génétique, sans fondements sur des études et recherches spécialisées ? Face à tant de déterminisme subjectif et infondé, un citoyen critique ne devrait il pas se poser des questions et avoir peur ?

    Mais au fait, pourquoi tant d’agressivité, de provocation, de manque de retenue ? Ne serait-ce pas à cause d’un bilan politique, économique, social mitigé ? Ne serait-ce pas pour détourner le regard des français des maux réels de la France (crise monstrueuse du logement, crise du chômage aux statistiques truquées, baisse du pouvoir d’achat, aliénation sociale) ? La politique de M. Sarkozy de ces dernières années n’aurait-elle pas servie à focaliser les peurs des français sur une immigration sombre et envahissante, une insécurité écrasante et apocalyptique, la figure de l’étranger diabolisée ?

    Est-ce bien digne d’un Dirigeant Français Républicain ? Est-ce bien digne du Français Citoyen, héritier de la Révolution, Défenseur des droits (et de la dignité) de l’Homme ? Est-ce digne de la France ? De notre France ?

    • Par olechka (---.---.---.31) 28 avril 2007 09:50

      Tiens, un prétentieux qui fait son intéressant...

      Pas d’autres commentaires plus pertinents ?

      P.S. Au fait, je suis une femme, et je n’ai rien à voir avec Mélisande, donc pour le don de voyance, faudra repasser.

  • Par torr-ben (---.---.---.24) 28 avril 2007 11:39

    J’ai un fils qui habite Vincennes, dans le secteur du carré magique. C’est un choix. Il a préféré habiter Vincennes plutôt que Bondy ou Aubervilliers...Jeune avocat, Bac + 7, il touche 1800 € brut par mois. Grâce à celle qui partage sa vie, il peut se loger avec un loyer de 900 € + les charges. En conséquence, il mesure sa chance, malgré les 2 heures de train de banlieue pour joindre son lieu de travail.

    Dans son boulot, il fait beaucoup de pénal : il défend des combinards, les dealers tous issus des cités de non-droit. Il les comprend mais il en tire les conséquences : tous ou presque issus de l’immigration, ils n’ont pas réussi à s’intégrer. 30 ans de politiques de la ville gauchouillardes et des milliards d’euros injectés n’ont rien changé...mais la bonne conscience peut dormir en paix...Il n’a pas la même analyse que vous. Lui, il est confronté aux réalités... et habitant Vincennes...il se la joue modeste... Matthao

  • Par jaï (---.---.---.222) 28 avril 2007 13:45

    Absolument incroyable le nombre de commentaires traitant de la banlieue et de sa population quand bien même ils n’y connaissent rien à sa véritable nature, à tel point que c’est à partir de la gauche que ce fait l’amalgame entre immigration et délinquance.

    C’est ainsi qu’un de mes amis maghrébin tenant un salon de coiffure a déclaré publiquement qu’il voterait Sarkozy devant le parterre habituel de branleurs qui tiennent les murs et ne cessent de critiquer Sarkozy mais qui oublient de dire qu’ils vivent d’assistanat de rapine et de deals.

    Ce que l’on cache aux français, et ce que Sarkozy a trouvé en rentrant au ministère de l’interieur, ainsi moi-même en connaissance de cause je peux comprendre toute la difficulté à gérer ce type de situation lorsque l’on fait parti du jeux politique, est un contexte pratiquement irréversible en terme de délinquance et d’économie parallèle dont l’ampleur constitue un véritable état dans l’état.

    De plus pour l’avenir tout les indicateur, sont au rouge quant à l’évolution du phénomène !

    Nos amis gauchistes fumeurs de cannabis pas tentés, s’indignent de la monté du libéralisme au détriment du modèle collectiviste, je leur répondrais que la France est en train de changer de modèle sur un autre plan, c’est est à dire une société ou progressivement on remplace la consommation massive d’hachich par la consommation massive de cocaïne, de fait la thématique gauchiste ne que faire aggraver les chose par leur nihilisme.

  • Par jack mandon (---.---.---.129) 29 avril 2007 08:34
    jack mandon

    Nicolas sarkosy est du côté de la France qui travaille, c’est très bien,

    Jean-Marie Le Pen aussi...Arlette et Olivier aussi comme c’est curieux !

    Autrefois, Mussolini, Hitler et Staline organisaient de grandes fêtes populaires pour chanter le travail et tout le monde semblait « rudement »content. Il existe quelque chose de fort, d’attendrissant, d’exaltant dans cet idéal qui retrousse les manches, flatte le coeur servile et apaise les consciences embrumées.

    Vive la France des braves qui ont compris que François Bayrou est un naïf mou, Ségolène Royal une maîtresse d’école incompétente, une femme en plus ! C’est Nicolas Sarkosy, l’homme à poigne, geste à l’appui, dont la France à besoin.

    Vive la France de mon arrière grand-père innocent au nombrilisme franchouillard qui voyait son existence se dérouler entre la ferme, la mairie, l’église et le cimetière. Ce brave prêt à tabasser des étrangers, pensez donc les gens du village voisin. C’était un vrai Français, lui, de plus il tolérait très bien les coups de pieds au cul.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires