• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Déjeuner avec Dieudonné

Déjeuner avec Dieudonné

Jeudi midi. Repas dans un restaurant neuchâtelois avec Dieudonné M’Bala M’Bala, l’humoriste français bien connu, et son équipe. Le menu vaut le détour, mais les plats arrivent au compte-goutte. Le personnel, en effet, refuse d’abord de nous servir : Dieudonné n’est pas le bienvenu ici. Cette petite grève du service donne, je crois, tout son sens au mot "infréquentable", ce qualificatif qui, depuis quelques années, est régulièrement associé au nom de celui qui n’hésite pas à se présenter comme la branche humoristique d’Al-Qaïda. Enfin, un jeune serveur, qui préfère en rire que de se draper dans sa vertu offensée, vient à la rescousse de nos estomacs affamés et nous apporte soupe, pâtes et hachis parmentier. La froideur de ses collègues est inversement proportionnelle à celle du chauffeur de taxi qui nous a déposés devant le restaurant. Ils étaient plusieurs "candidats" à sautiller devant leurs taxis, aux portes de la gare, se disputant entre eux pour savoir qui aurait la chance de véhiculer l’humoriste. Une fois en route, une discussion enthousiaste s’est engagée avec le chauffeur, un Sénégalais d’une quarantaine d’années, qui, après avoir gratifié notre visiteur d’un cordial « Bienvenue en Suisse ! », l’a assuré de son soutien dans toutes ses "affaires" et lui a certifié qu’ici la parole était beaucoup plus libre qu’en France. Puisse-t-il dire vrai… « Quand je dirai à ma femme et à mon fils qu’aujourd’hui j’ai transporté Dieudonné !... » s’est-il exclamé encore une fois en nous déposant à bon port. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’opinion est divisée – et peu nombreux sont les indifférents.

Dieudonné joue ce soir dans la région son nouveau spectacle à l’énoncé programmatique : J’ai fait l’con. Unique date en Suisse jusqu’à cet hiver. Ayant un peu de temps avant la représentation, il a accepté de m’accorder un entretien de table à bâtons rompus. Devant un plat de tortellini, il évoque son village au Cameroun, sa mère qu’il aimerait bien envoyer se reposer en Afrique, et son petit dernier, Judas, qui, du haut de ses trois mois et demi, a déjà fait couler beaucoup d’encre dans la presse. « Je n’avais pas les moyens de me payer une campagne de promotion sur TF1, explique-t-il, alors j’ai laissé entendre aux médias que j’avais fait parrainer mon fils par Jean-Marie Le Pen ; ça a suffi pour lancer mon spectacle. » De l’alter-marketing en quelque sorte.

Assis à côté de moi, le fameux Jacky, que les spectateurs fidèles de Dieudonné connaissent bien, mange en silence, comme pour reprendre des forces en vue de ce soir où il apparaîtra sur scène déguisé en juif traditionaliste, chapeau noir et papillotes au vent, imposant à l’artiste sa présence en vertu d’une nouvelle loi sur les quotas de minorités visibles… Je n’en dirai pas plus sur le nouveau spectacle, mais vous aurez compris rien qu’à cette pointe que, non, Dieudonné ne s’est pas assagi. « C’est ma façon à moi d’incarner l’esprit de résistance, explique-t-il, sautant sans crier gare de l’humour pince-sans-rire à la profession de foi. J’ai été élevé avec des écrivains comme Aimé Césaire et je compte bien continuer le combat. » Mais quel combat au juste ? « Le combat contre l’Empire. »

Ce combat-là, Dieudonné le connaît bien, lui qui a beaucoup voyagé à travers le monde à la rencontre des différentes poches de résistance qu’il admire et dont il se permet de faire l’apologie malgré la chape de plomb du politiquement correct. Ses yeux brillent lorsqu’il parle de ses virées en Amérique latine et dans le monde arabe. Venezuela, Palestine, Iran, Liban… D’abord un peu taciturne au début, sa langue se délie et ses souvenirs affluent : sa rencontre avec Hugo Chavez dans un hôtel de Damas – « un vrai homme de scène et un passionné de l’Afrique » – sa discussion avec des représentants de la République islamiste iranienne, ses entretiens avec le Hezbollah au lendemain des frappes israéliennes sur le pays des cèdres… Lorsqu’il parle avec chaleur et fascination de tous ces combattants de l’ombre qui, à travers le monde, luttent au quotidien contre la colonisation et les agressions impérialistes, Dieudonné a un petit quelque chose de Jacques Vergès, autre libre penseur, métis tout comme lui, qui avait lui aussi su faire fi des clivages partisans pour constituer ses réseaux.

En effet, outre le fait de fréquenter à l’étranger des groupements considérés comme terroristes par la machine à penser du système, Dieudonné se fait un point d’honneur, à l’intérieur même de la France, de traîner avec tous les moutons noirs désignés d’office à la vindicte médiatique : Jean-Marie Le Pen, Kemi Seba et ses "damnés de l’impérialisme", le polémiste Alain Soral, l’équipe de La Banlieue s’exprime, Thierry Meyssan et son sulfureux Réseau Voltaire, ou encore – comble de la provocation – des rabbins antisionistes avec qui il a ouvert un dialogue constructif et propre à dérouter la plume inquiète des grands éditorialistes. D’autres, par contre, lui ont refusé son amitié, comme le syndicaliste paysan José Bové, qu’il a soutenu aux élections présidentielles de 2007, ou Siné, le vieux dessinateur anarchiste viré de Charlie Hebdo pour avoir osé rappeler que la fiancée du fils Sarkozy était juive… Dommage, ces trois lascars-là auraient pu s’entendre si la nouvelle chasse aux sorcières n’avait pas obligé certains – survie télévisuelle oblige – à crier haro sur le baudet et à se désolidariser de son combat. Dieudonné est déçu, certes, mais il ne leur en veut pas : il sait ce que c’est que les pressions de l’establishment et il est conscient que la lâcheté est humaine. Seulement, lui a choisi une autre voie, celle de la libre-pensée et, sur cette route-là, mieux vaut marcher seul que mal accompagné. Seul ? Pas tant que ça. Diabolisé dans la jet-set, populaire dans la rue ; voilà qui qualifierait bien le succès de Dieudonné, qui ne mâche pas ses mots et qui, suivant la longue tradition de l’humour français, n’épargne personne et ose rire de tous – Chinois, intellectuels, gauchistes, chefs d’Etat africains, colons israéliens, racistes, mollah musulmans, etc. – avec des plaisanteries souvent féroces, mais jamais haineuses.

Notre conversation se poursuit, toujours aussi librement, sur la question du conflit israélo-palestinien et son "exportation" en Occident. Dieudonné rappelle que la paranoïa à l’antisémitisme que l’on subit actuellement, comme tous les autres coups de pression du lobby-qui-n’existe-pas, vise à faire pression sur la France (entre autres) pour la faire entrer de gré ou de force dans le front atlantiste aux côtés d’Israël et des Etats-Unis. « Les déclarations de Kouchner sur l’Iran ou la gestion catastrophique de la crise géorgienne montrent le tournant que veulent imprimer ces gens-là à la politique extérieure française. » Et l’invitation du président de la République au dîner du Crif (Conseil de représentation des institutions juives de France), est-ce l’accomplissement de cet alignement de l’Etat français sur la ligne atlantiste ? « Non, répond Dieudonné, ils invitent Sarkozy à leur table, les apparences sont encore sauves. Ce qu’ils voudraient et ce à quoi on va finir par arriver, c’est Sarko en chemise de nuit servant le thé aux officiels du Crif. Histoire de montrer qui est vraiment le maître dans ce pays. » Heureusement, il y a les autres, les insoumis, plus nombreux chaque jour, et c’est à eux qu’il faut tendre la main, d’où qu’ils viennent, ce que l’artiste s’attelle à faire depuis quelques années. L’alliance des outsiders et de la majorité silencieuse.

Les serveurs, de loin, tendent l’oreille et nous jettent de temps à autre des regards noirs. Qu’importe : le public répondra présent ce soir, une fois de plus, car la parole de Dieudonné, son rire caustique, sa remise à plat des préjugés, sa pratique du doute, rencontrent un écho grandissant chez beaucoup de gens, tous ces gens qui ont compris, souvent à leurs frais, qu’il fallait se méfier des vérités officielles.


Moyenne des avis sur cet article :  4.21/5   (610 votes)




Réagissez à l'article

106 réactions à cet article    


  • Ours à lunettes Ours à lunettes 25 septembre 2008 12:21

    Manier l’art du double-jeu sans paraître un traître ou un profiteur et un art que Dieudonné ne maîtrise pas à mes yeux. On ne peut pas reprocher à la fois aux gens d’être idiots et les prendre soi-même pour des idiots. Mettre l’impopularité éventuelle de Dieudonné uniquement sur le dos des media c’est exagéré.

    Cet homme est intelligent, s’il voulait être perçu différemment il saurait comment s’y prendre sans pour autant se dévoyer. Il fut un temps où son utopie cotoyait celle de Marc Jolivet, ce fut un bon temps.


    • Avatar 25 septembre 2008 12:41

      « Je n’avais pas les moyens de me payer une campagne de promotion sur TF1, explique-t-il, alors j’ai laissé entendre aux médias que j’avais fait parrainer mon fils par Jean-Marie Le Pen ; ça a suffi pour lancer mon spectacle. »

      Dit Dieudonné dans votre interview...

      Pourtant, même s’il s’agit d’un coup médiatique, il existe bien une vidéo montrant la présence de Lepen dans l’église au moment de la présence de Dieudonné et l’abbé Laguerie (un tradionnaliste) confirme qu’il a bien baptisé la fille de Dieudonné, confirmant la vidéo publiée par Rue89.

      http://www.rue89.com/2008/07/28/le-pen-dieudonne-beaucoup-dintox-mais-une-video

      L’intox, c’est juste qu’il s’agit de sa fille et non de son fils et que Lepen était juste un "ami invité "parmi d’autres et pas forcément le parrain de Plume...

      Dieudonné joue avec le feu comme les pompiers pyromanes ... et s’en brule les ailes.

      Je préférais le Dieudonné du début en duo avec Elie Semoun que le Dieudonné aigri d’aujourd’hui. Mais ce n’est que mon avis et il n’a aucune importance...


    • LE CHAT LE CHAT 25 septembre 2008 12:52

      moi je l’avais bien aimé parodiant Darth Vador dans le Astérix de Chabat ( pas de shabbat !  smiley )


    • garibaldi15 25 septembre 2008 14:02

      @ AVATAR : c’est la première fois que je vois un baptême se dérouler hors les murs de l’église ! Vous ne trouvez pas çà étrange ?!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Ours à lunettes Ours à lunettes 25 septembre 2008 14:14

      Puis-je demander respectueusement aux personnes qui ne trouvent pas mon commentaire constructif de bien vouloir me dire ce qu’ils lui reprochent ? 


    • Ours à lunettes Ours à lunettes 25 septembre 2008 14:44

      Merci de ton explication. Le rapport entre chaque personne et le medium me semble plus complexe que ce que tu semble suggéré. Manipulation il peut y avoir mais ça ne fonctionne pas forcément car soit c’est mal fait, soit beaucoup plus de personnes que l’on ne croit sont capables de résister à la manipulation.

      Personnellement j’ai du mal à concevoir que Dieudonné se soit enferré dans une position juste pour montrer à quel point les media étaient méprisables, surtout sur une aussi longue durée. A terme sa position parait tout simplement incohérente.


    • Hieronymus Hieronymus 25 septembre 2008 19:50

      D’accord avec Actias
      Dieudo s’est suicide en parodiant un Rabbi
      impossible en France aujourd’hui de faire de l’humour
      sur un Rabbin ou un Iman, ds un cas c’est le CRIF
      et BHL qui te tombe dessus a bras raccourcis en
      te jetant l’anatheme d’antisemite ce qui equivaut
      mediatiquement a une condamnation a mort
      ds l’autre le MRAP ou SOS-racisme t’accuseront
      aussitot d’islamophobie ou d’etre un suppot du FN
      (voir les proces faits a Houellebecq ou a BB)
      ds les 2 cas t’es fouttu

      Dieudonne aurait du parodier un cure ou un pasteur
      la c’est sans risque, c’est meme plutot bien vu

      le plus decevant, c’est qu’a part les politiques
      situes sur la tranche des extremes (ex le Pen)
      aucun n’a plus le courage de denoncer cette
      dictature du politiquement correct, car ils sont
      tetanises par l’agressivite de ces groupes sociaux
      ideologiques qui font voter des lois interdisant toute
      remise en question de leurs dogmes fondateurs
      (on est aussitot inculpe de revisionisme)


    • Ours à lunettes Ours à lunettes 26 septembre 2008 09:01

      @ Cassandre

      enfin quelqu’un qui conteste mon premier poste pour une bonne raison. Effectivement cette phrase est incohérente. Il n’a fallu que quleques heures aux brillants intervenants de ce site dont vous êtes probablement un des fleurons pour s’en apercevoir ! A bientôt sûrement, vous devez ramassez les copies chaque soir, non ?


    • Senatus populusque (Courouve) Courouve 26 septembre 2008 14:39

      @ Actias :

      Avant le politiquement correct, un antisémite était quelqu’un qui n’aimait pas les juifs.

      Depuis, c’est devenu quelqu’un que le lobby juif n’aime pas.

      Pour ceux qui ne le savent pas, Fogiel a déclaré après le sketch qu’il appartenait à la communauté juive et qu’il avait sa famille en Israël.


    • Hermes esperantulo 25 septembre 2008 12:55

      Dommage pour cet ancien comique d’avoir tellement changer. Une seule chose, dans ce qu’il dit, est vrai, on n’a tendance à ne voir qu’en blanc ou noir, bien ou mal, ect, ect. mais devons nous aller totalment dans l’opposé pour montrer que la nuance existe non, il y a temps pour tout, et c’est ce qu’il ne sait pas faire


      • Hermes esperantulo 26 septembre 2008 11:06

        J’ai du mal comprendre. Autant de moinsage pour un petit commentaire, dans l’article même que je l’ai plussé beaucoup de verités existent, eviter les pregujées se remettre en question, ne pas croire sur parole, etc. Le seul point que je lui reproche à Dieudonné c’est seulement sa facon de faire, ses combats sont respectables mais dans la facon dont il le fait, selon moi cela ne marche pas, je trouve que c’est trop direct et c’est ca le probleme en etant trop direct, il produit l’effet, inverse, produire deux camps diametralement opposés. Pour moi pour mon propre cas, c’est ce que je ressent et je prefere pour eviter de tomber dans l’exces inverse, ne pas l’écouter et suivre ma propre voie, peut-être moins directe que lui mais plus sure selon moi. En esperant etre plus clair.


      • Senatus populusque (Courouve) Courouve 26 septembre 2008 14:41

        @ Cassandre :

        On écrit cynisme, et non sinisme, à moins que vous ne fassiez allusion à Siné (mais cela n’aurait aucun sens dans le contexte).


      • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 septembre 2008 13:16

        ce que Dieudonné d’ une main , le reprend de l’ autre


        • chria chria 25 septembre 2008 13:19

          ben moi j’aime bien dieudonné. Il ose dire tout haut ce que certains pensent tout bas, avec humour d’ailleurs. La pensée socialo-positiviste chrétienne a parfois besoin de pique...


          • morice morice 25 septembre 2008 13:20

             serrer la main d’un con ça fait quel effet ?


            • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 septembre 2008 13:27

              j’ sais pas Morice j’ ai jamais serré ta main ....


            • pinson 25 septembre 2008 13:33

              "serrer la main d’un con ça fait quel effet ?"
              Personnellement je n’en sais rien, je ne vous ai jamais rencontré...


            • Ours à lunettes Ours à lunettes 25 septembre 2008 13:38

              En fait quand vous serrez la main d’un con vous avez l’étrange impression que c’est lui qui vous serre la vôtre .


            • wesson wesson 25 septembre 2008 19:59

              @morice

              "serrer la main d’un con ça fait quel effet ?"

              Tout dépends qui, selon vous, est le con. Sur la photo après tout, ils sont 2, lequel vous visez ???




            • TSS 25 septembre 2008 13:39

              @morice

              je n’ai jamais participé au lynchage des @tall, :@bulgoz...etc vous concernant mais enfin !

              qui croyez vous être et que croyez vous être pour juger une personne que vous ne connaissait

              vraisemblablement que par les medias ?

              je vais finir par leur accorder credit sur le jugement qu’ils ont envers vous... !!!


              • kolymine 25 septembre 2008 20:59

                pour info, tall et autre dise que morice est antisemite.
                il parait que dieudonné aussi.
                si morice le trouve con, c’est qu’il es pas antisemite.

                Réflechissez un peu quand même avant tous de sortir des conneries.


              • Yannick Yannick 25 septembre 2008 13:40

                "Son petit dernier, Judas, qui, du haut de ses trois mois et demi .../..."
                Encore de l’humour... sois disant !
                Je ne suis pas si sur que dans 20 ans son fils rira beaucoup avec son prenom... A voir !
                Ce type n’est pas serieux. Meme ses enfants sont une plaisanterie....


                • Yannick Yannick 25 septembre 2008 13:44

                  "Son petit dernier, Judas, qui, du haut de ses trois mois et demi .../..."

                  Judas M’Bala M’Bala. Il y en a qui cumulent les problemes dans la vie...


                • Ours à lunettes Ours à lunettes 25 septembre 2008 14:01

                  Judas est un prénom assez courant dans de nombreux pays. Le Nouvel Evangile n’est pas connu ou reconnu partout, de plus ce n’est pas parce qu’un personnage portant un certain prénom peut avoir un côté péjoratif que porter ce même prénom devrait être préjudiciable. Dernière chose, étant d’ascendance espagnole j’ai cotoyé pas mal de "Jesus" et ça n’a jamais eu l’air de peser sur eux (ni sur leurs actes). Je n’aime pas particulièrement Dieudonné mais il met souvent le doigt sur des incohérences ou/et des réactions primaires qui n’ont pas de sens. Je lui accorde au moins ça.


                • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 septembre 2008 14:29

                  De plus s’ appeler Judas ouvre une fenêtre sur le monde ...


                • Ours à lunettes Ours à lunettes 25 septembre 2008 14:32

                  Arrête ton char !


                • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 septembre 2008 14:32

                  S ’ appeler Jésus c ’est bien mais pas au Mexique  dans la famille Maiyavalpa


                • Yannick Yannick 25 septembre 2008 15:25

                  @ Rocla

                  Mort de rire ! :) :)


                • Yannick Yannick 25 septembre 2008 15:47

                  @ Ours mal leche.

                  Oui. Il a tous les droits. Personne ne le conteste.
                  Mais, connaissant Dieudone, ceci se rapporte plutot a son sens de l’humour continuellement en dehors des clous.
                  On ne pourra voir le resultat que lorsque Judas M’bala M’bala nous dira ce qu’il pense de cette plaisanterie.
                  Si il est en France, je ne suis pas si sur que ce nom soit un avantage pour affronter les difficultes de la vie.
                  A voir...


                • LE CHAT LE CHAT 25 septembre 2008 15:54

                  @HADDOCK

                   dans la famille moalachate , ça se fait pas non plus de s’appeler Ramon !


                • Ours à lunettes Ours à lunettes 25 septembre 2008 16:03

                  @ Yannick

                  Là, c’est fonctionné sur des stéréotypes, justement ce que Dieudonné permet de montrer du doigt.

                  Mais tu crois vraiment que cet homme n’aime pas ses enfants au point de vouloir leur nuire d’une manière ou d’une autre ? Tout ce qu’il fait ou dit est vu au travers d’un prisme déformant, il en a conscience et il en joue souvent d’une manière qui ne me plaît guère mais "s’amuser" à donner un prénom juste pour alimenter la polémique je n’y crois pas. N’oublions qu’il y a aussi une mère dans l’affaire. Judas est peut-être tout simplement le prénom d’un des ascendants du couple ? Quant à leur noms de famille je ne vois pas très bien d’où viendrait le problème sauf à considérer que Dieudonné ait fait exprès de s’appeler comme ça (et encore) !


                • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 septembre 2008 16:15

                  T’as raison le Chat y a des prénoms qui vont pas avec le nom de famille ,

                  j’ ai un voisin il s’ appelle Dumatérieléléctronique ses parents ont rien trouvé de mieux que le prénommer Yvan , y reufleuchissent pas , les gens...


                • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 septembre 2008 16:18

                  et son voisin à lui c ’est Guy , c ’est un rital du nom de Liguili ...


                • LE CHAT LE CHAT 25 septembre 2008 16:53

                  @HADDOCK

                  tu crois que Mr Hullé , mon voisin , a été inspiré quand il a baptisé ses jumeaux Yvon et Jacques ?
                   smiley


                • Castor 25 septembre 2008 17:45

                  Dans le genre, y’a Monsieur et Madame Penflamme qui ont une fille ... dyslexique ... prénommée Cathie.

                  arf arf


                • Ours à lunettes Ours à lunettes 26 septembre 2008 09:05

                  @ Cassandre

                  C’est trop ! Je vais bientôt être coopté. Je suis ému.


                • Ours à lunettes Ours à lunettes 25 septembre 2008 14:31

                  Les Québecois ? Ils ne sont bon qu’à nous traiter de maudits français et à nous envoyer des hurleurs et hurleuses dont ils sont las qu’ils leur brisent les tympans. Vous parlez d’une référence !


                • Ours à lunettes Ours à lunettes 25 septembre 2008 14:39

                  C’est magnifique ! Même pas possible de faire de la provoc dans un article consacré à Dieudonné !! :)))))

                  Merci pour les crises de rires les boutonneurs !! Allez-y je ne suis pas près de m’en aller, j’y suis j’y reste ! Et si ça ne vous plaît pas c’est tant mieux.


                • Ours à lunettes Ours à lunettes 25 septembre 2008 15:34

                  Mais c’est ça qui est drôle justement ! Mes propos sur les Québécois n’avaient d’autre but que de faire une saillie (à la Dieudonnée ou pas je vous laisse juge). Entre demander des explications (ce que je fais sur tous le forums que je fréquente) et prendre la mouche, il y a une différence. Comme dans tous les forums la plupart des personnes pensent connaître l’état d’esprit d’une autre quand elle écrit. Moi qui n’utilise jamais de smileys et aime parler par antiphrases ça m’a joué des tours d’ailleurs...mais c’est moi et je continue. smiley 

                  La vérité est que je m’amuse beaucoup ici et que je ne comprendrai jamais le plaisir qu’il peut y avoir à appuyer sur un bouton pour dire si on est d’accord ou pas d’accord plutôt que de prendre la parole, voilà tout.

                  Pour en finir avec les Québecois pour avoir assisté à une prise de bec mémorable sur Youtube au sujet de l’adaptation d’une série nommée "Caméra café" je peux te dire que l’impression que certains m’ont laissé c’est qu’ils sont souvent dix fois plus susceptibles qu’un Corse en colère. ce qui ne m’empêhce pas de converser sur le net avec de nombreux Canadiens francophones. 


                • huck 25 septembre 2008 15:43

                  On dit québecois, pas Canadien francophone, espèce d’européen francophone.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès