• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Dernier discours et dernière mise en garde de Jean Jaurès

Dernier discours et dernière mise en garde de Jean Jaurès

Le 31 juillet 1914, Jean Jaurès était assassiné à Paris. Pratiquement une semaine avant, il avait prononcé le 25 juillet, à Lyon-Vaise, ce qui devait être son dernier discours. Le député du Tarn dressait alors un tableau aussi réaliste qu'alarmiste de la situation en Europe. 99 ans plus tard, ce n'est plus la guerre qui menace le vieux continent mais un effacement des valeurs, une érosion des mémoires et le retour de vieux démons qui se nourrissent d'une crise économique majeure et d'un chômage de masse qui atteint des niveaux sans précédent.

Après avoir détaillé les rouages infernaux, le fondateur et directeur du journal l'Humanité appelait à la veille de la guerre les peuples au sursaut.

"Eh bien ! citoyens, dans l'obscurité qui nous environne, dans l'incertitude profonde où nous sommes de ce que sera demain, je ne veux prononcer aucune parole téméraire, j'espère encore malgré tout qu'en raison même de l'énormité du désastre dont nous sommes menacés, à la dernière minute, les gouvernements se ressaisiront et que nous n'aurons pas à frémir d'horreur à la pensée du cataclysme qu'entraînerait aujourd'hui pour les hommes une guerre européenne.

Vous avez vu la guerre des Balkans ; une armée presque entière a succombé soit sur le champ de bataille, soit dans les lits d'hôpitaux, une armée est partie à un chiffre de trois cent mille hommes, elle laisse dans la terre des champs de bataille, dans les fossés des chemins ou dans les lits d'hôpitaux infectés par le typhus cent mille hommes sur trois cent mille.

Songez à ce que serait le désastre pour l'Europe : ce ne serait plus, comme dans les Balkans, une armée de trois cent mille hommes, mais quatre, cinq et six armées de deux millions d'hommes. Quel massacre, quelles ruines, quelle barbarie ! Et voilà pourquoi, quand la nuée de l'orage est déjà sur nous, voilà pourquoi je veux espérer encore que le crime ne sera pas consommé. Citoyens, si la tempête éclatait, tous, nous socialistes, nous aurons le souci de nous sauver le plus tôt possible du crime que les dirigeants auront commis et en attendant, s'il nous reste quelque chose, s'il nous reste quelques heures, nous redoublerons d'efforts pour prévenir la catastrophe. Déjà, dans le Vorwaerts, nos camarades socialistes d'Allemagne s'élèvent avec indignation contre la note de l'Autriche et je crois que notre bureau socialiste international est convoqué.

Quoi qu'il en soit, citoyens, et je dis ces choses avec une sorte de désespoir, il n'y a plus, au moment où nous sommes menacés de meurtre et, de sauvagerie, qu'une chance pour le maintien de la paix et le salut de la civilisation, c'est que le prolétariat rassemble toutes ses forces qui comptent un grand nombre de frères, Français, Anglais, Allemands, Italiens, Russes et que nous demandions à ces milliers d'hommes de s'unir pour que le battement unanime de leurs cœurs écarte l'horrible cauchemar.

J'aurais honte de moi-même, citoyens, s'il y avait parmi vous un seul qui puisse croire que je cherche à tourner au profit d'une victoire électorale, si précieuse qu'elle puisse être, le drame des événements. Mais j'ai le droit de vous dire que c'est notre devoir à nous, à vous tous, de ne pas négliger une seule occasion de montrer que vous êtes avec ce parti socialiste international qui représente à cette heure, sous l'orage, la seule promesse d'une possibilité de paix ou d'un rétablissement de la paix".

Que reste-t-il un quasi siècle plus tard de ces propos prophétiques ? Pas grand-chose. La réponse internationale aux égoïsmes nationaux n'a non seulement pas vu le jour mais elle a surtout été captée, récupérée par les puissances financières qui ont construit une mondialisation à leur main, basée sur la mise en concurrence des peuples entre eux et l'affranchissement de tout contrôle par les Etats.

Les barils de poudre aujourd'hui n'ont pas pour nom ceux de quelques territoires des Balkans mais chômage, déficits et austérité. Loin d'être le bouclier attendu et espéré, l'Europe de 2013 se limite à une union de républiques marchandes sans plus d'objectifs politique que de reconstituer une sorte de nouvelle ligue hanséatique élargie. Pourtant le grand Jaurès dans son dernier discours nous rappelle que la clé du progrès passe par la capacité à créer des passerelles au dessus des frontières. Un beau défi pour ceux qui dans ce XXIème siècle cherchent à leur vie un sens autre que mercantilisme, consumérisme et cupidité.

 

Illustration : Exposition Jean Jaurès, le pacifique - Jean Jaurès, photographié par Henri Manuel © Ville de Castres - Musée Jean Jaurès


Moyenne des avis sur cet article :  4.63/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • etrange etrange 31 juillet 2013 13:16

    Bonjour, et merci d’avoir ramener à nos mémoires endolories par tous ces politiques carriéristes, affairistes et souvent stipendiés par les puissances asservissantes de la finance spéculative et marchande mondialisée et apatride, ce grand- homme d’une époque qui nous semble désormais à jamais révolue. Une grande respiration de noblesse d’ame et de probité en ces temps modernes pollués par la médiocrité et la malhonneteté crasse, et ce en tous domaines . Une réserve, toutefois, lorsque vous dites que la poudrière potentielle n’est plus quelques territoires des Balkans, mais le chomage, l’austérité et les déficits, je vous répondrai que ce sont pourtant les memes ingrédients qui ont poussé à la guerre hier, et qui pousseront à la guerre demain....Mes salutations.


    • L.F. L.F. 31 juillet 2013 13:42

      On chercherait vainement, rue de Solférino, ne serait-ce qu’un seul socialiste capable d’un tel discours...

      Et d’ailleurs, on y chercherait aussi vainement un socialiste...


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 1er août 2013 19:02

        Le SEUL geste utile qu’un individu puisse faire aujourd’hui pour la pais est de se déclarer formellement objecteur de conscience et de dire haut et fort qu’Il mourra chez lui les armes a la main avant de se laisser conscrire pour une guerre d’agression par les criminels de guerre qui nous ont donné le Libye. Et comme disait Boris Vian... Prévenez vos gendarmes.


        Pierre JC Allard

      • Tall 1er août 2013 19:48

        se laisser conscrire pour une guerre d’agression

        oui là je peux comprendre, mais pas pour défendre son propre pays

      • Tall 31 juillet 2013 13:43

        Encore un mythe ...

        Ce nigaud de Jaurès n’avait rien compris aux allemands à l’époque
        Et c’est ce qui lui a coûté la vie

        Ensuite, son meurtrier, jugé après la guerre, a été acquitté et la veuve de Jaurès a été condamnée aux frais de justice.

        S’il n’y avait pas la bombe atomique, on aurait déjà eu un 3e, voire un 4e conflit mondial depuis 60 ans.

        • Tall 31 juillet 2013 13:46

          Quant à la Reich-attitude, les allemands n’ont plus besoin de panzers aujourd’hui ... ils ont l’euro.


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 1er août 2013 19:18

          @Tall


          C’’est toujours la faute au con de l’autre côté de la rivière qui voit un con de ce coté-ci. Pourquoi on se dispute, puisqu’il est clair que nous avons raison tous les deux ? Si chacun mettait une balle dans la nuque du rintintin en avant qui veut monter un assaut , on serait tous de retour 
          à la maison pour l’apéro et ne seraient tombés que ceux qui ne méritent pas de vivre.

          PJCA

        • Tall 1er août 2013 19:40

          Non non Allard .... l’agression est un fait objectivable.

          C’est un peu comme si tu essayais de relativiser le fait que c’est Hitler qui a attaqué tout le monde en 40.

        • gaspadyn gaspadyn 31 juillet 2013 13:55

          M. Moreigne : citer Jaurès est une bonne chose, ça donne de la qualité et une certaine épaisseur à l’article. Et à moins d’être un belliciste outrancier on ne peut qu’être sensible à ce discours, voire l’approuver.

          Vous êtes toujours aussi bienveillant envers l’eurokrature. En l’égratignant quelque peu au passage. Parce que c’est devenu incontournable.

          Vous nommez les ingrédients explosifs mais omettez de désigner explicitement l’eurokrature comme LA poudrière aux parois, non aux claustras non étanches et branlantes.

          Il m’arrive de lire ici et là que l’UE n’est pas responsable de cette situation car ce sont les états qui ont nommé — fait nommer— les archi connards de Bruxelles et leur ont délégué des pouvoirs qu’ils sont incapables d’assumer.

          C’est vrai ! Et tous les eurokraturistes : politicards pourris menteurs-manipulateurs, les journaleux, les merdiatistes de tout poil ... portent la responsabilité écrasante et impardonnable de l’échec.

          Mais les mafieux profiteurs de Bruxelles sont pleinement co-responsables. Après tout ils étaient candidats à ces postes, dont ils ne remettent d’ailleurs aucun privilège scandaleux et injustifié en cause.

          D’autre part et compte tenu de l’indécence de leurs très grasses rémunérations et nombreux avantages d’apparatchik, il est totalement faux et injuste et inexact de prétendre qu’ils ne sont pas responsables.

          Enfin, après le « non » irlandais, les salopards de Bruxelles se sont réunis avec les politicards eurokraturistes les plus actifs, donc les plus pourris, pourélaborer une stratégie de contournement des volontés populaires ;

          Ca, c’est de la responsabilité pleine, entière et totale.

          Sans mentionner les réunions discrètes qui ne sont pas révélées.

          J’utilise exprès des injures plutôt que des synonymes plus édulcorés et acceptables, car je veux exprimer ma haine et mon mépris total et irréversible de toutes ces cliques de faux démocrates menteurs profiteurs opportunistes incompétents néo-fachos .... bref : des eurokraturistes. et pourtant j’avais voté « oui » à Maastricht ! JE LES HAIS !


          • Tall 31 juillet 2013 15:02

            Ah c’est sûr que De Gaulle n’aurait jamais laissé entraîner la France dans un merdier pareil. Il avait bien compris la mentalité anglo-saxonne en vivant avec eux de 40 à 44.

            Car la France n’a besoin ni de l’Otan, ni de l’UE ... elle fait partie du G7 depuis le début et elle a son droit de veto à l’ONU ( ils sont 5 à l’avoir )

            En plus, elle a un bon potentiel maritime ( Mélenchon a bon là-dessus ) et elle est proche de l’Afrique.

          • Tall 1er août 2013 12:14

            oui, mais presque tout le monde était antisémite à l’époque

            le meilleur argument contre le pseudo-socialisme actuel, c’est qu’ils s’écrasent comme des carpettes devant le banksterisme international dont le bras corrompu est l’UE

          • Tall 1er août 2013 14:00

            Bien sûr, je sais... mais personnellement, je préfère ne pas utiliser d’argument où la réplique de type « et vous alors ??? » serait trop facile.

            C’est juste pour ça

          • Tall 1er août 2013 20:10

            C’est clair que pour l’antisémitisme du passé ( d’avant 1945 ), on nage dans l’hypocrisie historique la + cradingue en Europe, car celle-ci, encore très chrétienne à l’époque, considérait les juifs comme ceux qui avaient assassiné Jesus. Et tout était dit !


          • escartefigue 1er août 2013 20:32

            alors que tout le monde sait que Jésus a été tué par l’ amant de sa femme ...


          • Tall 1er août 2013 20:43

            Non non, cap ... un peu de sérieux, svp ...

            En réalité, c’est judas qui était amoureux de Jesus ... mais comme Jesus préférait Marie-madeleine, Judas est parti se consoler auprès d’un jeune beau centurion et là, il a tout balancé sur le coussin.

            C’est pour ça que le Vatican a planqué l’évangile de Judas ... ç’aurait fait désordre.

            D’autant que Judas raconte aussi dans son bouquin, la véritable histoire de la naissance de Jesus.

            Et en fait, le coup de l’archange Gabriel, c’était une couille inventée par la Marie qui avait peur de prendre une dérouillée de Joseph. Car c’était le facteur de la poste de Bethléem qui avait mis la Marie en cloque, tu vois ?

          • escartefigue 1er août 2013 20:58

            ah mais oui Tall , je confondais avec Jésus du Lazaret   , 

             je vais prendre mes cachets ... smiley

          • Tall 31 juillet 2013 14:01

            Il faut retourner au nationalisme solidaire pour contrer le mondialisme cupide.

            Le mondialisme solidaire, ça ne marche pas... ou alors dans quelques siècles peut-être.

            Comment ça se fait ?

            Tout simplement à cause de la force des leviers profonds de l’humain : l’égoïsme, ou « clanisme » ( = egoïsme d’une communauté spécifique ) est généralement + fort que l’altruisme et la solidarité.

            Ce qui implique concrètement qu’un chinois, un russe, un arabe ..etc .. s’entendront + facilement pour faire fortune ensemble, que pour organiser la justice sociale, ou autres abstractions humanistes ensemble. Et c’est pour ça que les multinationales et commerces en tous genres ont toujours une grosse guerre d’avance sur le syndicalisme international.

            Oui, c’est triste, mais c’est comme ça ....

            • devphil30 devphil30 31 juillet 2013 14:19

              C’est sûr que le nationalisme nous ouvre de grandes perspectives ....


              Heureusement que des personnes dotées d’intelligence et de vision comme le fût Jaurès ont pu alerter les consciences.

              Au vue de vos propos vous n’en êtes absolument pas capable et votre avatar reflète bien votre mode de pensée , extrémiste , nationaliste , raciste 

              Philippe 

            • Tall 31 juillet 2013 14:31

              Malgré que l’histoire et l’actualité encore confirment mon propos tous les jours, je vous accorde le droit de rêver ..


              NB : le nationalisme, ce n’est pas du racisme, il faut arrêter avec cette tarte à la crème, elle est périmée

              Bonne nuit


            • devphil30 devphil30 31 juillet 2013 14:21

              Il est toujours rassurant de voir que des grands hommes ont su avoir une vision 


              Le plus triste est que cette vision n’ait pas été prise en compte 

              Qu’en est il aujourd’hui de visionnaire qui nous alerte , saurons nous nous souvenir de l’histoire , saurons nous écouter nos visionnaires actuels ou préférons nous nous précipiter vers l’abîme de la folie humaine 

              Hélas je connais en partie la réponse 

              Philippe 

              • gaspadyn gaspadyn 31 juillet 2013 15:54

                Et bien puisque vous connaissez la réponse, alertez sans attendre vos complices, ceux qui comme vous ne cessent de pratiquer les amalgames, des mélanges, des trucades de mots, d’utiliser des euphémismes trompeurs...ainsi que vous le faites, en associant souverainisme, nationalisme, extrémisme, et pourquoi pas nazisme tant que vous y êtes ?

                Vous et les vôtres, ceux qui ont bradé notre pays aux fricnanciers ( sans nation) défendez ardemment le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ( je l’ai souvent entendue, cette antienne de la part des pourris socialeux et des verdeux entre autres parasites) quand il s’agit de pays étrangers.

                Mais quand il s’agit de la France et des pays européens, vous approuvez au-delà de toute raison l’impérialisme, la contrainte, les mensonges, la dissimulation, l’indécence, la diabolisation, les magouilles, les menaces et la soumission aux desiderata des plus pourris des salopards fricnanciers qui écument la planète pour appauvrir les plus vulnérables afin de les assujettir à leur Nouvel Ordre Mondial. 

                Lequel est un pendant du Nouvel Ordre Européen nazi-facho-soviétique d’antant.

                Le souverainisme a permis l’intégration de nombreux étrangers , a permis d’envoyer leurs enfants ds nos écoles, les a soigné, leur a permis de vivre autrement que sous les dictatures.

                Notre pays n’est pas parfait ( mais ça m’étonnerait que vous fussiez apte à en imaginer un , encore moins à le façonner), mais il reste un pôle attractif pour des millions de gens de par le monde. 

                La France, pas l’eurokrature !

                 


              • gaspadyn gaspadyn 1er août 2013 07:44

                Je veux rectifier une partie de ce que j’ai écrit hier en précisant mes propos.

                J’ai comparé le N.O.Européen des totalitarismes nazis et fascistes et le N.O. Mondial contemporain.

                Je n’associe pas l’eurokrature au nazisme ni au fascisme. Ce serait totalement mensonger et outrancier.

                La comparaison est justifiée par l’aspect hégémonique et anti-démocratique de deux systèmes à deux époques différentes.

                Et en comparant on peut noter quelques différences importantes : l’eurokrature n’est pas dirigée par des militaires mais par des cliques de civils de différentes nationalités ; on n’ organise pas la ségrégation raciale ni les déportations ni les enfermements et exécutions politiques ; l’objectif n’est pas de conquérir le monde ou tout un continent en faisant la guerre ; ....


              • imprécateur 31 juillet 2013 16:01



                « Ils étaient usés à quinze ans
                Ils finissaient en débutant
                Les douze mois s’appelaient décembre
                Quelle vie ont eu nos grands-parents
                Entre l’absinthe et les grand-messes
                Ils étaient vieux avant que d’être
                Quinze heures par jour le corps en laisse
                Laisse au visage un teint de cendre
                Oui, notre Monsieur oui notre bon Maître
                Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?
                Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?

                On ne peut pas dire qu’ils furent esclaves
                De là à dire qu’ils ont vécu
                Lorsque l’on part aussi vaincu
                C’est dur de sortir de l’enclave
                Et pourtant l’espoir fleurissait
                Dans les rêves qui montaient aux yeux
                Des quelques ceux qui refusaient
                De ramper jusqu’à la vieillesse
                Oui notre bon Maître oui notre Monsieur
                Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?
                Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?

                Si par malheur ils survivaient
                C’était pour partir à la guerre
                C’était pour finir à la guerre
                Aux ordres de quelques sabreurs
                Qui exigeaient du bout des lèvres
                Qu’ils aillent ouvrir au champ d’horreur
                Leurs vingt ans qui n’avaient pu naître
                Et ils mouraient à pleine peur
                Tout miséreux oui notre bon Maître
                Couvert de prêtres oui notre Monsieur

                Demandez-vous belle jeunesse
                Le temps de l’ombre d’un souvenir
                Le temps du souffle d’un soupir
                Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?
                Pourquoi ont-ils tué Jaurès ? »

                Jacques Brel (1977)


                • Richard Schneider Richard Schneider 31 juillet 2013 16:16

                  @imprécateur,

                  Belle chanson - surtout quand c’est Brel qui l’interprète.

                • Abou Antoun Abou Antoun 31 juillet 2013 18:56

                  J’allais afficher ce texte, merci de l’avoir fait.


                • gaspadyn gaspadyn 31 juillet 2013 16:14

                  L.F. : vous avez tout à fait raison. Hier soir j’ai écouté des chansons anciennes et quelques interviews, entre autre une de Léo Ferré qui dit : « le socialisme c’est l’antichambre du fascisme ».

                  Ca parait brutal mais ce n’est pas inexact.

                  Le Parti Snobiste de la rue de Solférino est principalement constitué de bourgeois et enfants de bourgeois ( pas des petits, du genre fils de paysan devenu instit ou receveur PTT), qui se cherchaient un avenir bien payé sans travailler.

                  Il est très simple de trouver leur origines sur le net.

                  Et la différence avec la plupart des cadres de droite saute aux yeux !

                  Ces profiteurs n’ont pas la moindre connaissance du peuple. Ils ne savent que rabacher ce dont on leur a parlé. Le « on » désigne des militants de base, cocus magnifiques et depuis bien longtemps volontaires de leur propre désappointement, donc je ne les plains pas.

                  Les pays scandinaves n’ont pas été développés par des socialistes ( ni par des cocos !) mais par des sociaux-démocrates qui ont une véritable vision de et EN FAVEUR DE LEUR PAYS respectif, tout en respectant les populations et sans chercher à écraser autrui.

                  Le capitalisme rhénan qui a permis à l’Allemagne de s’enrichir et aux Allemands de mener une vie plutôt agréable était aussi d’inspiration soc-dém.

                  Chez nous, les anciens trotsko, des cocos transfuges, et les purs pourris socialeux ont gâché nos potentiels et nous ont lègués à l’eurokrature.


                  • OuVaton OuVaton 1er août 2013 22:18

                    @gaspadyin
                    Bizarre analyse, je trouve, qui opposerait des socialistes ignorants du peuple à tous les autres, droite, capitalistes, sociaux-démocrates du nord (ceux du sud, non) qui eux connaîtraient bien le peuple.
                    Ce qui me semble plus cohérent, c’est de dire que les élites, quel qu’elles soient, sont larguées et travaillent pour leur pommes tout en arrivant à convaincre le peuple de la qualité de leur vision. Ce qui fait que l’on envoie à la boucherie des millions de pauvres gens alors que les élites se pavanent (les sentiers de la gloire).
                    Jaurès, le socialiste, aurait-il pu arrêter ce carnage ? Sans doute que non. Mais hélas, on n’aura jamais une réponse certaine.


                  • gaspadyn gaspadyn 2 août 2013 13:43

                    Bonjour OUVATON : je n’énonce pas une théorie ou un dogme affirmant que seuls les soc-démo scandinaves seraient/auraient su rester près de leurs peuples.

                    Je l’ai écrit ainsi, sans nuance, car c’est un constat ( pas l’affirmation d’un dogme) : ces pays bénéficient d’une forme de démocratie plus évoluée que la nôtre.

                    Et l’UMPS n’a pas fait grand chose pour améliorer la situation chez nous. Quelques mesures à grand ramdam, qui n’ont pas bouleversé le système de façon à le rendre moins opaque, plus compréhensible, plus équitable, plus juste, plus démocratique.

                    Je n’érige pas non plus les pays scandinaves en .... en quoi ? puissances étatiques modèles ?

                    dont les modes de fonctionnement seraient à imiter. Impossible sans évolution importante des mentalités.

                    Pourtant je pense qu’on devrait s’en inspirer ; et pourquoi pas en faire l’objet d’un référendum.

                    --------------------------------------------------

                    Je constate aussi que c’est le capitalisme rhénan qui a produit plus de bienfaits que notre système bipartite et des scléroses généralisées à tous les niveaux de fonctionnement de la société.

                    Ainsi en Allemagne, un coup de force tel que l’a pratiqué l’exécrable chanoine avec les pourris socialeux pour imposer le traité de capitulation n’est pas possible. La cour de justice fédérale de Karsruhe veille sur le Grundgesetz.

                    Mais en Allemagne, ce salopard de schroeder a pu (laisser) instaurer des boulots à 1,50 € de l’heure ! 

                    Cette mesure peut être discutée, négociée, amendée, supprimée, contrairement au traité de capitulation qui est coulé ds le bronze de la merde eurokraturiste.

                    En définitive, démocratie allemande : 1 / démocrature française : 0

                    ----------------------------------------------------------------------------------------

                    Dans beaucoup de cas il est même « interdit » de parler d’une éventuelle possible discussion.

                    Tout est systématiquement dénigré et rejetté par un camp, et totalement approuvé sans aucune nuance par l’autre.

                    Ca permet à l’UMPS de poursuivre son règne sans partage des pouvoirs, et sans alternative !

                    Est-ce-que j’ai été plus clair ?

                     

                     

                     

                     


                  • plexus plexus 31 juillet 2013 21:23

                    @gaspadyn
                    Je ne connaissais pas cette prise de position de Jaurès, il me paraît plus sympathique, et les énormes boucheries de 14 / 18 confirment, hélas, sa vision.
                    Quant à votre dernier message de ce 31 juillet, qui résume de façon magistrale les positions de nos élus, je me permettrai d’avancer une petite hypothèse supplémentaire :
                    Ces gens règlent leurs problèmes d’ego sur notre dos.
                    Par exemple, « j’adore ma môman, qu’est de gauche et bonne socialo, et je déteste mon pôpa, qu’est un abominable réac, qui me colle des claques ».
                    Sans être « pissichologue », c’est une hypothèse de comportement pulsionnel plus important que le souci de la bonne santé du pays .
                    Pour ne pas appréhender les réalités, il faut, effectivement en traîner une sacrée couche !!!


                    • gaspadyn gaspadyn 1er août 2013 08:18

                      Bonjour PLEXUS : ce texte de Jaurès est émouvant ; il m’ a ému. Quand je l’ai découvert je me suis immédiatement souvenu l’avoir lu en terminale ( càd avant le déluge pour les djeuns) et y avoir associé une courte lettre que mon grand-père maternel avait écrite peu avant son engagement forcé dans la troupe allemande ( il était de Moselle) . Il a survécu au carnage mais en a gardé des séquelles graves dont il est mort quelques années plus tard.

                      Je ne suis pas d’accord avec Tall qui le traite de nigaud. C’était un homme intègre et honnête intellectuellement. Et en utilisant nos critères de jugements et nos connaissances politico-historiques actuelles on peut dire qu’il était naïf, mais pas le dénigrer.

                      ----------------------------------------------------------------

                      Vous avez peut-être raison de chercher dans l’enfance des grands nuisibles qui nous gouvernent des liens qui expliquent leur ego.

                      Ce ne sont pas forcément des traumatismes, mais des pulsions, dont nous sommes tous tributaires, qui poussent inconsciemment à agir dans un sens ou un autre...

                      -------------------------------------------------------------------

                      Je rigole parce que sur le site de Marianne2 j’ai proposé un jeu : composer l’équipage et la liste des passagers d’une fusée qu’on enverrait à la découverte de l’univers ; voyage sans retour bien sûr.

                      La fusée serait celle de Tintin, le commandant le cap. Haddock, et Tournesol devrait trouver un moyen de les rapetisser tous pour qu’ils tiennent dedans.

                      Je pense offrir le voyage à toutes les cliques des eurokraturistes, aux extrêmusulmans, à Tapie,à Kouchner , à tous les footeux, à Cohn-Bendit, à Mamère, à Bergé (représentant la Maison Rollex), ... Liste à compléter...

                      Je plains les E.T.

                       

                       

                       

                       


                      • Tall 1er août 2013 08:48

                        Le pacifisme, c’est ce qu’il faut inculquer à ses ennemis pour les vaincre + aisément.


                        • julius 1ER 1er août 2013 11:06

                          Le pacifisme, c’est ce qu’il faut inculquer à ses ennemis pour les vaincre + aisément

                          @ tall

                          ce que tu dis là est vraiment nul, car le pacifisme devrait être la vertu principal d’un citoyen, tu dois confondre pacifisme avec angélisme ou naiveté ?????????????
                          d’ailleurs lorsque l’on relit le texte de Jaurès, ses contradicteurs n’ont pas apporté une bonne réponse au devenir de l’Europe si ce n’est que l’Europe s’est désintégrée, avec deux guerres 
                          et s’est jamais remise de ces deux chocs, alors je ne vois pas bien le but de ton propos ???

                        • Tall 1er août 2013 11:51

                           tu dois confondre pacifisme avec angélisme ou naiveté ?

                          oui ... mais c’est ça dans la pratique ... et Jaurès en a été un sublime exemple

                          je ne promotionne pas la prédation, mais ils faut toujours être bien armé pour se défendre au cas où ...



                        • Tall 1er août 2013 11:53

                          c’est la dissuasion nucléaire qui a apporté la paix ( niveau grands conflits )

                          jamais aucun beau discours n’a réussi ça

                        • Tall 1er août 2013 12:06

                          ceci dit, sans doute que mon com’ de 08:48 donne une impression de volonté prédatrice à cause des mots « ennemi », « vaincre » .. oui, je comprends


                        • julius 1ER 1er août 2013 10:51

                          c’est bien de citer Jaurès et son discours de Vaise, quelle lucidité et quelle analyse pour l’époque quand on voit tous les va-t-en guerre qui étaient ses concitoyens de l’époque, le pire dans tout cela c’est que 26 ans plus tard on remettait le couvert à la puissance 10, preuve que l’Homme n’apprend rien, ni la femme d’ailleurs lorsque certains croyaient qu’un monde gouverné par des femmes serait plus humain, je cherche encore « l’humanité » dans ce postulat ????????????

                          nous pauvres humains ( à l’instar des croyances grecques ) ne sommes que des jouets dans les mains des Dieux, pourrait-on dire ................
                          sincèrement je crois que tant que l’on mettra les individus en concurrence dans tous les domaines, rien ne pourra changer, si l’on n’arrive pas à mettre en place une certaine collégialité, et surtout une certaine solidarité, nous irons vers un nouvel holocauste car un FN à 20 ou 30 % ne me semble pas le garant d’une évolution intelligente de la société !!
                          alors oui Jaurès ou l’équivalent nous manque vraiment ..................


                          • julius 1ER 1er août 2013 11:20

                            @Tall

                            tu devrais te remettre en mémoire le propos d’Aristide Briant
                            « le patriotisme c’est l’amour de la patrie mais le nationalisme c’est la guerre »
                            car je crois que tu confonds ces deux concepts !!!!!!!!!!!
                            tu as le droit d’être patriote et réclamer le meilleur pour ton pays mais réclamer des choses au nom du nationalisme n’apportera que la ruine et la désolation .

                            • Tall 1er août 2013 12:01

                              non ... le nationalisme, c’est la concrétisation politique du patriotisme avec la défense du territoire, de sa culture, de ses valeurs, etc ...

                              et pouvoir se défendre n’implique pas d’agresser les autres

                              dans le cas de Jaurès, vu la mentalité du peuple allemand de l’époque, son point de vue était carrément inepte et suicidaire

                            • plexus plexus 1er août 2013 20:47

                              @aladeen
                              Je dois le dire, je n’avais jamais pensé à tout ça, et, par derrière la célèbre et magnifique comédie musicale, roméo et juliette, il y a certainement des cerveaux aigus qui organisent tout.
                              Quoiqu’il y ait de gros exemples de connerie, comme m’sieur Bemer, proconsul US en Irak, qui ne trouve rien de mieux que de dissoudre l’armée et la police.
                              @gaspadyn
                              Hélas, ce que vous décrivez, nous le connaissons par coeur ici.
                              Pas plus tard que lundi, j’étais aux obsèques d’un ami, incorporé de force, envoyé sur le front de l’est pour empêcher les alsaciens mosellans de s’évader avec des complicités françaises.
                              Fait prisonnier, camp russe de Tambow, qui n’avait rien à envier à Dachau.
                              De Gaulle les y a laissé croupir.
                              Ce que ces gars là ont supporté est inimaginable, et il y en a plein dans nos coins, silencieux, discrets, tassés sur eux mêmes.
                              Enfin, ça se raréfie !!
                              Cordiales salutations


                              • gaspadyn gaspadyn 1er août 2013 23:37

                                ALADEEN : Concernant la désagrégation programmée de notre société, on peut utilement lire au moins un article consacré aux desseins ( révélés par Wikileaks) de l’Ambassadeur US Rivkin, qui a écrit ceci :

                                « Notre but est de motiver la population française à tous niveaux à augmenter ses efforts en vue d’atteindre ses propres édéaux égalitaires, et donc de promouvoir les intérêtes américains. »

                                Cette note rédigée en langage diplomatique ( et non destinée à être publiée) se rapporte à la stratégie déployée par cette ambassade dans nos banlieues agitées et dans les medias en faveur des minorités, entre autres, les populations musulmanes.

                                Ce retournement des mentalités ( hostiles) vise la destruction de notre identité nationale qui doit éclater en diversités multicommunautaires, multiculturelles, multiconfessionnelles et multiraciales.

                                -------------------------------------------------------

                                Je ne sais pas « faire les liens », alors si vous voulez lire qqchose à ce sujet, il suffit de taper :

                                 ambassadeur US Rivkin ( ou copier-coller)

                                -------------------------------------------------------

                                Ce plan complète le grand marché transatlantique , ardemment souhaité par l’euroPOURRITURE, et qui est destiné à "lisser’ les normes, NOS normes en matière de nourriture par exemple. Et avec l’aide très active des salopards d’eurokraturistes ( et donc de tous les eurobéats et europhiles et eurofédéralistes ) nous serons amenés à acheter des poulets élevés en batteries et aspergés de .... sais plus quel produit chimique ...SANS le savoir car l’eurokrature a interdit un étiquettage précis des aliments.

                                Merci à l’UMPS + Ecolosverdeux + MODEM pour ces avancées démocratiques et fraternelles évoquées en sous-entendus par Jaurès.


                                • gaspadyn gaspadyn 3 août 2013 12:24

                                  ALADEEN : totalement d’accord !

                                  Ce qui est ...désolant, qui me blesse, c’est cette évolution extrèmement nuisible de l’impérialisme US.

                                  Récemment j’ai serré la main à 3 vétérans du Débarquement ; j’ai eu du mal à comprendre tout ce qu’ils me disaient ( même après les avoir priés de parler plus lentement) parce que je n’ai pas l’habitude d’entendre de l’anglais et moins encore de l’ameranglais peu articulé qui atténuent les consonnes au lieu de les marteler, mais j’ai tout de même capté un truc important :

                                  ces 3 papys étaient fiers d’avoir participé à la libération de la France ( et au-delà) , étaient fiers que leur pays se soit mobilisé dans ce but, et se montraient désolés de l’hégémonie fourbe-totalement anti-démocratique-et-déloyale que les US mettaient en oeuvre depuis grosso modo l’élection du cow-boy de série Z hollywoodienne. Et ils ont précisé qu’ils n’avaient absolument pas de fibre coco.

                                  Ils m’ont dit que l’idéal américain avait été trahi et remplacé par le despotisme financier déployé grâce au cynisme politique. Et comme chez nous, les mensonges et la propagande , par glissements sémantiques ( trucages de mots et euphémismes) et rétentions d’informations, sont devenus un moyen de gouverner.


                                • Karash 1er août 2013 23:59

                                  La rhétorique tient la route. Tant qu’on reste dans le circuit fermé de la pseudo-pensée marxiste. Rien d’étonnant à ce que cette logorrhée n’ait eu aucun effet tangible sur le monde réel. 


                                  • gaspadyn gaspadyn 2 août 2013 08:18

                                    Bonjour Karash : c’est pour moi « la pensée marxiste » ? quand j’ai lu ça, j’ai supposé que oui, et j’ai failli m’étouffer avec mon café ; j’en ai renversé parce que ça m’a fait rire.

                                    Si je suis marxiste, alors je suis aussi le fils du pape, et tous les 15 jours je vais faire le ménage chez barroso et je cire ses godasses.

                                    Vous qui êtes de l’autre bord et qui ignorez donc ces choses, voudriez-vous m’accompagner ?

                                    Et si ça vous intéressait, j’intercèderais en votre faveur pour que vous puissiez approcher et servir rumpuy.


                                  • Karash 2 août 2013 18:15

                                    Je parle de la rhétorique de Jaures, proletariat, internationalisme, et tout le tralala.


                                  • gaspadyn gaspadyn 3 août 2013 12:02

                                    KARASH : vous auriez dû préciser que vous évoquiez Jaurès.

                                    Je pense que vous avez tort parce que vous oubliez l’époque à laquelle Jaurès s’est ainsi exprimé.

                                    Le contexte historique , social, économique, politique est important ; c’est le monde ds lequel on vit au moment où l’on s’exprime.

                                    Jaurès était un honnête homme, un gentleman, un idéaliste empreint d’humanisme.

                                    Vous avez tort de le juger à l’aune de nos expériences, nos savoirs et nos critères actuels.


                                  • Karash 4 août 2013 10:59

                                    Tous les idéalistes ne sont pas et n’ont pas tous été des héros. Loin, très loin de là. Et le fait de s’être fait descendre ne devrait pas changer quoi que ce soit. Malheureusement, Jaures, Trotsky, .... jusqu’à Guy Mocquet et Meric, chaque fois qu’un coco avec des airs de poete se faire descendre, il devient le martyr d’une nouvelle secte. Pitié, redescendons sur terre.


                                  • gaspadyn gaspadyn 4 août 2013 13:50

                                    KARASH : décidément vous tournez en rond comme une mouche. Qui parle de héros ? enfin, pas moi.

                                    Vous surinterprétez sans comprendre ce que vous lisez, ou en y superposant vos préférences et vos défiances pour ne pas dire détestations.

                                    Je reconnais aussi la qualité de gentleman à F. Bayrou, et pourtant c’est un eurokraturiste qui ne recevra jamais mon suffrage. Mais il a des couilles, il aurait pu rester tranquillement à l’abri au RPR ( ou était-ce déjà l’UMP ?) en se faisant réélire sans difficulté majeure en profitant de toute la puissance de l’appareil, et il a préféré affirmer ses convictions.

                                    Je crois que vous êtes un jeune demoiseau inconscient de la perception historique et évolutive de la société ; malgré les « bégaiements » les circonstances ne sont pas tout à fait les mêmes. Et un homme d’état, ou prétendu tel, qui ne sait pas distinguer les nuances ( médiocre capacité d’analyse) se plantera en entraînant le pays à sa suite.

                                    Le cours est fini, Mondemoiseau ! j’espère que vous avez pris des notes. 


                                  • Karash 4 août 2013 14:46

                                    Si c’est pour m’infliger une telle condescendance au passage, vous pouvez gardez vos « leçons » pour vous, vieux crouton.


                                  • gaspadyn gaspadyn 4 août 2013 18:08

                                    KARASH : hahahahaaa.... ( vais finir par m’étrangler) Voilà l’expression d’une étonnante originalité due à votre juvénile impulsivité, laquelle témoigne de votre large ouverture d’esprit (attention à la béance ! point d’excès !) et d’un sens de l’humour que vos proches vous envient certainement, et avec raison !

                                    Heureusement qu’il-y-a des gens comme vous car ces sites de blabla qui permettent un bienheureux défoulement sont aussi terriblement sérieux, donc ennuyeux.

                                    Enfin, Jeune Couillon, profitez de votre fébrilité, car une mort prématurée n’est pas exclue, et vous ne connaitriez pas alors la douce jouissance à piloter une brouette à deux roues en milieu sécurisé, tout sonotone éteint.

                                     


                                  • Karash 4 août 2013 20:00

                                    Psychologie de comptoir et menaces. Bigre, moi qui me trouve un peu raide de temps en temps, j’ai effectivement trouvé un « maitre » dans ce registre. Dommage que je ne sois pas spécialement intéressé par des progrès dans ce domaine.


                                  • gaspadyn gaspadyn 4 août 2013 23:16

                                    KARASH : des menaces ???  un peu raide ??? complètement torché plutôt.

                                    Je vois que vous êtes un abruti achevé,certainement irrécupérable.


                                  • Captain Marlo Pilou Camomille 2 août 2013 07:31

                                    Si l’on veut faire un lien avec la guerre, il faudrait parler de notre participation aux guerres pétrolifères de l’ OTAN... Curieux que cela ne soit venu à l’esprit de personne.

                                    Nos bombes « démocratiques » ont tué des milliers de civils depuis la 1ere guerre du Golfe, pour ne pas remonter à la guerre Iran/ Irak, où la France a livré des armes aux deux côtés...

                                    Si l’on veut parler de Jaurès en lien avec la situation actuelle, une seule citation aurait suffit :

                                    « La Nation est tout ce qui reste à ceux qui n’ont plus rien ! »

                                    L’obsession de tous les européistes et de tous les défenseurs du NOM, est de dénigrer la France d’avant, la France « rance et moisie » comme dit Méluche...

                                    ça tombe bien, les multinationales US n’aiment pas non plus les Nations indépendantes, ils détestent les lois et les règlements qui limitent leur expansion et leurs profits...

                                    Pourtant, vivre dans un pays libre, indépendant et souverain, c’est l’obsession des pays d’ Amérique du sud, qui savent ce qu’il en coûte de vivre sous les fourches caudines des USA.

                                    Redevenons un pays libre, sortons de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN par l’article 50 !

                                    Rejoignez l’ Union Populaire Républicaine, le seul Parti qui ne veut d’aucune autre mouture « d’Autre Europe ».

                                    Il y a urgence avant que nous ne soyons dans la situation du Portugal ou de la Grèce....


                                    • plexus plexus 2 août 2013 19:39

                                      @aladeen
                                      Fraternel salut à ceux qui ont servi sous l’Ancre d’Or !!!!
                                      Notre Défense est déliquescente, peu importe, sous ce ciel constellé « d’étoiles ».
                                      Toutes plus savantes et arrivistes que les autres !!!
                                      On tape dans le vide, avec ces histoires de « projection des forces » grandes manoeuvres de géostratégie, qui permettent à de prétendus « spécialistes » et « gourous » de s’étaler dans les médias.
                                      L’ennemi est ici, sur le territoire national, les bazookas et les kalash sont déjà dans les caves.
                                      Je crois à la stratégie US et GB telle que vous la décrivez, pour scier, à la base, la force possible de l’Europe.
                                      On peut dire que ces gens sont inconscients, peu importe, leur connerie est omniprésente, nous en avons déjà eu maints exemples, et il n’y a pas grand chose à faire CONTRE !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès