• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Des conséquences d’une politique extérieure désastreuse

Des conséquences d’une politique extérieure désastreuse

La France avait déjà une politique étrangère agressive, essentiellement depuis cinq ans. Cette politique est maintenant devenue suicidaire. L'ingérence armée de l'Hexagone dans plusieurs pays du Moyen-Orient produit maintenant des remous sur son propre sol. Ces retours de bâton ne sont pourtant pas - a priori - une riposte de ces Etats agressés, mais proviennent de groupes radicaux que la France a, au minimum indirectement, soutenus. Décryptage d'une situation dramatiquement ubuesque pourtant largement prévisible.

 

La France sarkozyste et hollandaise guerroye...

Sous la Vème République, la France ne s'était jamais engagée aussi massivement dans divers conflits que depuis 2011, où elle prend notamment en marche le train des "Printemps arabes", largement favorisés de l'extérieur, notamment par les Etats-Unis.[1] Si la situation n'a, in fine, pas évolué favorablement de façon spectaculaire en Egypte et en Tunisie, où le tourisme - ressource importante du pays précurseur des Printemps - est en berne, la situation est bien pire qu'avant en Libye et en Syrie. Ces deux pays ont été particulièrement ciblés par la France - précisons d'emblée : ses dirigeants - qui s'y est sentie investie d'une mission quasi-divine : y faire chuter les régimes en place et y instaurer la "démocratie", comme si on importait ce concept comme on expédiait un colis.

Nos dirigeants sont-ils incompétents ou mal conseillés ? Peut-être un peu des deux mais ils ne sont pas idiots : ces belles paroles parées de vertu cachent évidemment des intérêts dits "nationaux", notamment géostatégiques, qui n'ont bien sûr rien à voir avec les intérêts du peuple. Le résultat visible sur place de l'ingérence de la France dans ces deux derniers pays ? Du "bon boulot" de l'aveu de son Ministre des Affaires Etrangères : une Libye en proie au chaos, et une Syrie en guerre civile depuis près de cinq ans. Dans ce dernier pays, épicentre actuel de toutes les attentions, les dirigeants français sont peut-être encore les derniers à vouloir absolument le départ de Bachar El Assad, déclaré mal absolu de l'Elysée et du Quai d'Orsay. Comme ils sont encore les seuls -sans doute pour justifier leur obsession maladive- à clâmer régulièrement avec une arrogante certitude que le Président syrien a "gazé" son peuple, alors que les différents rapports, au mieux ne peuvent se prononcer, au pire incriminent davantage la "rebellion" syrienne... soutenue par la France.

 

...et commerce avec des alliés bien peu scrupuleux...

Ajoutons à cela que la France va bien au moins dans un domaine : ses ventes d'armes. Elles n'ont jamais été aussi florissantes qu'en 2014, et 2015 s'annonce comme un "cru" encore meilleur. Nos clients ? Les "démocraties"[2] les plus en vues : Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis, Egypte, qui à eux trois représentaient 65 % de ce "chiffre d'affaire" mortifère en 2014. Le Qatar, autre "chouchou" de la France, n'était évidemment pas loin du podium. Le problème de la majorité de ces Etats, outre le fait qu'en interne ils ne se distinguent pas particulièrement par leur respect des droits de l'homme -et de la vie en général- que le sommet de l'Etat français s'empresse pourtant de défendre, c'est surtout qu'ils sont régulièrement pointés du doigt pour financer le terrorisme international, et juste après les attentats encore par l'ex juge anti-terroriste Marc Trévidic. Ceci au bénéfice évidemment de l'Etat Islamique, puisque tous ces régimes ont aussi comme objectif commun avec la diplomatie française de faire tomber Bachar El Assad.

Alain Chouet, ancien chef du service de renseignements de sécurité à la DGSE, le déclarait lui aussi le 03 juillet 2015 :

« Effectivement, pourtant ce n’est pas faute de le répéter : ce que nous appelons « salafisme », en arabe, cela s’appelle « wahhabisme ». Et là nous sommes à contre-emploi de manière systématique et dans toutes les situations d’affrontement militaire, puisqu’au Moyen-Orient, au Sahel, en Somalie, au Nigeria, etc., nous sommes alliés avec ceux qui sponsorisent depuis trente ans le phénomène terroriste. »

 

...sans se préoccuper des conséquences

La politique étrangère française emmenée par Laurent Fabius, et malgré une situation largement prévisible, a donc tout faux sur toute la ligne. Mais après tout, en ce sens, celui qui est à la barre du pauvre pays France est fidèle à lui-même : iceberg en vue, il "garde le cap". Le problème c'est qu'il embarque dans son paquebot plus de 65 millions de personnes qui ne savent pas bien, pour la plupart, où on les emmène. Et qui maintenant paient les pots cassés d'une politique étrangère désastreuse : 132 morts et près de trois fois plus de blessés.

Bien sûr, tout ceci choque fortement l'opinion, et c'est bien normal. Mais comme le rappelait fort justement le président syrien, la France vient de vivre ce que "vit la Syrie depuis cinq ans", le terrorisme. Celui-là même que la France supporte, indirectement en commerçant avec des pays qui l'alimentent, mais aussi directement en livrant des armes à des groupes dont on sait bien qu'ils sont perméables les uns avec les autres, les "modérés" avec les "radicaux". En ce sens, le terrorisme qui vise maintenant la France est une conséquence directe des choix stratégiques des dirigeants français. Ils en sont donc responsables.

Hebergeur d'image

 

L'OTAN, contrainte supplémentaire

On ne peut pas analyser de façon exhaustive les choix stratégiques erratiques de la France sans évoquer également l'OTAN. Alors que le Général De Gaulle avait eu le courage de nous évincer du commandement militaire intégré de l'Organisation en 1966 parce qu'il s'en méfiait -à juste titre - comme de la peste, le Président Sarkozy s'était empressé de nous y réintégrer pleinement en 2009. Tandis que De Gaulle nous permettait de conserver notre souveraineté, Sarkozy préfère quant à lui voir la France pieds et poings liés à une organisation agressive qui menace davantage la paix internationale qu'elle ne la défend.[3] Pour un Président qui se réclamait du Gaullisme, c'est sans doute la plus grande trahison qu'il pouvait faire à son prétendu mentor. Nous voici donc de nouveau subordonnés aux caprices des uns et des autres membres, et notamment des Etats-Unis[4], car contraints contractuellement à leur porter assistance lorsqu'ils sont agressés... ou lorsqu'ils se disent agressés. Comme depuis quelques années il est devenu pratique à certains membres de se lancer dans des "guerres préventives" basées sur des menaces fumeuses, voici le pauvre bateau France plus ou moins contraint de suivre la manoeuvre. Ah, qu'il semble déjà loin le temps où la France pouvait dire NON en toute indépendance.

 

Résumons

- Les dirigeants d'un pays, la France, qui, parce que "les affaires sont les affaires", même s'il s'agit de commercer la mort, font du "business" depuis des années avec des pays qui soutiennent voire financent le terrorisme ou dont le jeu est au minimum extrêmement trouble.

- Ces mêmes dirigeants qui, ensuite et depuis 2011, déstabilisent et s'ingèrent dans les affaires intérieures d'au moins deux pays du Moyen-Orient ou dans sa périphérie immédiate en vue d'en faire changer les régimes, non pas évidemment aux motifs simplistes de l'humanisme annoncé mais à des fins géo-stratégiques, les livrant au chaos, et soutenant une rebellion floue qui inclut des éléments radicaux en leur fournissant des armes.

- Une appartenance de nouveau pleine depuis 2009 à une alliance Atlantique belliqueuse et paranoïaque emmenée par les Etats-Unis et composée de membres qui jouent parfois un bien dangereux double jeu, comme la Turquie.

- Des actes de terrorisme qui s'intensifient et montent en puissance à partir de début 2012 dans l'Hexagone, en réponse directe à ces agressions de la France fort logiquement considérées comme injustifiées de l'autre côté du miroir[5] : affaire Merah, Charlie, et maintenant le 13/11.

Etonnante et imprévisible chronologie ? Non, pas si on regarde en arrière, les mêmes causes produisant généralement les mêmes effets. Le dernier drame français montre au passage à ceux qui en doutaient encore de l'inefficacité flagrante de la Loi sur le Renseignement promulguée en juillet dernier. Si les moyens alloués et les libertés sacrifiées ne permettent pas d'éviter cela, que vont-ils éviter ? Mais nous pouvons déjà entendre le prétexte de l'inertie de la mise en route, bref, que les services de renseignements n'étaient "pas prêts". Indéfendable. Au lieu de se disperser sur toute la population, encore faudrait-il déjà suivre sérieusement les éléments connus. Cruelle mission que de devoir surveiller ceux que notre politique a contribué à façonner.

 

Alors, que faire ?

La réaction la plus primaire, la moins réfléchie, et la plus susceptible de nous apporter de nouveaux "13 novembre" serait de persister dans la voie choisie jusque là par la Hollandie, c'est à dire ne rien changer : avoir une vision court-termiste, continuer à commercer avec nos alliés infréquentables, poursuivre les ingérences et détruire des pays pour des motifs fallacieux, en omettant le principe basique que toute action entraîne réaction.

Hebergeur d'image   Une autre option consiste à changer radicalement de politique étrangère, mais ce changement nécessite une analyse et une projection dans le temps. Bien évidemment, mais c'est là une telle évidence qu'elle est presque superflue, il faut lutter réellement, maintenant, contre l'Etat Islamique, que l'Occident a trop longtemps laissé prospéré, pour ne pas dire créé. Cela nécessite impérativement d'identifier ce "meilleur ennemi", mais surtout ses appuis et financements. Une seule lutte armée contre les exécutants, ce qui était timidement fait jusque là, est vouée à l'échec.

Mais est-il vraiment possible de faire davantage que cela, de faire plus que semblant ? Comment lutter en profondeur contre une entité dont se servent manifestement certains de nos alliés actuels pour mener leurs guerres par procuration ? Par conséquent les dirigeants français veulent-ils vraiment lutter ? La question parait saugrenue, mais elle revient à se poser la suivante : prioriseront-ils leurs "business" de la mort... ou leur population ? Car concilier les deux n'est plus possible. Au vu de ce que nous avons pu entendre depuis quelques jours, il est permis de douter de la volonté des élites françaises d'inverser la vapeur. Là encore, François Hollande semble dire : gardons le cap, attaquons-nous aux conséquences sans toucher aux causes, agissons à court terme plutôt qu'à long terme. C'est malheureusement le meilleur moyen d'échouer, comme le rappelait encore Alain Chouet :

« On s’épuise à s’attaquer aux exécutants, c’est-à-dire aux effets du salafisme, mais pas à ses causes. Sur 1,5 milliard de musulmans, si 1 sur 1 million pète les plombs, cela fait déjà un réservoir de 1 500 terroristes. Cela, on ne pourra jamais l’empêcher à moins de mettre un flic derrière chaque citoyen. Tout cela est une vaste plaisanterie : on ne fait pas la guerre à la terreur mais à des criminels. »

 

Autrement dit, les élites françaises choisiront-elles d'éviter d'être éclaboussées en essayant de récolter les gouttes une à une, ou vont-elles se décider à fermer le robinet ?

 

Quand on voit les résultats de ces changements de régime imposés de l'extérieur, on a envie de dire "à quoi bon ?". Mais quand on sait maintenant que cela s'est fait au nom de faux prétextes humanistes, que des dizaines de milliers de personnes innocentes -plus exactement ici des "non personnes"[6] - ont déjà perdu la vie dans ces pays, on a le devoir de rajouter : "au nom de quoi ?" Au nom de quoi MM. Hollande et Fabius ? Au nom de quoi mêlez-vous votre pays, NOTRE pays, à des guerres que VOUS provoquez, et que NOUS subissons ? Quels y sont les "intérêts" de la France ? Ou plutôt quels y sont VOS intérêts ? Car regardez tout ce que la population française, ces "sans dent" insignifiants pensez-vous, que vous n'écoutez plus depuis longtemps, ont à y gagner : la mort. Dans ce carnage votre responsabilité y est pleine et entière.

D'une politique étrangère criminelle, ce pays France est passé à une politique étrangère suicidaire. Il n'est pas trop tard pour inverser la vapeur. Cela nécessite un véritable courage politique, mais aussi une mise au placard des egos. La vie de vos concitoyens vaut bien quelques sacrifices personnels, n'est-ce pas Monsieur le Président ? N'est-ce pas Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères ?
 

---------------------------------------------------------------------------------

Notes :

[1] Voir à ce sujet, notamment, le livre de Ahmed Bensaada, Arabesque$ - enquête sur le rôle des Etats-Unis dans les révoltes Arabes (éd. Investig'Action)

[2] Le terme est à prendre ici évidemment au sens figuré de sa définition réelle, mais au sens propre de la Realpolitik, et signifie : "qui est favorable aux intérêts [des dirigeants] du pays source"

[3] Souvenons-nous aussi du rôle central de l'OTAN dans le scandale des armées secrètes de Gladio pendant la Guerre Froide.

[4] Le commandement de l'OTAN est bicéphale : d'un côté le commandant suprême des forces alliées en Europe, qui est toujours un Général américain ; et de l'autre côté le secrétaire général de l'OTAN qui est un européen. Il s'agit par conséquent d'un système déséquilibré où un seul pays (les Etats-Unis) compte au minimum autant que tous les autres membres.

[5] Comment réagirions-nous, par exemple, si un pays étranger commençait à encourager la subversion voire à nous frapper militairement afin d'installer à la tête de notre pays des dirigeants choisis en fonction des intérêts (militaires, commerciaux, financiers) de ce pays agresseur ? C'est pourtant ce que la diplomatie française fait en Syrie, et non la "chasse à un tyran" dont elle s'est fort bien accommodée jusque là.

[6] Selon la terminologie du philosophe Noam Chomsky. Les "non personnes" sont des populations qui n'ont pas de droit, pas d'utilité même, aux yeux des oppresseurs et des puissants dans le système néo-libéral actuel. Elles peuvent donc être éliminées. Chomsky ajoute que "la plus grande force de la hiérarchie et de l'oppression est de savoir convaincre les non-personnes de considérer leur statut comme naturel." ("L'occident terroriste, d'Hiroshima à la guerre des drones", éd. Ecosociété)

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Arthur S M de Sourcessure 17 novembre 2015 16:31

    Le site internet rusvesna.su a publié une conversation téléphonique réelle ou imaginaire entre un journaliste occidental et un membre de l’état-major du ministère russe de la défense :

    • Pour vos frappes en Syrie, quelle différence faites-vous entre un terroriste normal et un terroriste raisonnable ?
    • Avant le début des opérations militaires en Syrie, l’état-major de la Défense de la Fédération de Russie a adopté une décision responsable : respecter strictement les principes du droit et de la justice. En conséquence, toutes nos munitions se répartissent en deux catégories : normales et raisonnables. Contre les terroristes habituels, nous utilisons seulement des munitions conventionnelles. Contre les terroristes modérés, nous utilisons uniquement des munitions modérées. Donc, ne vous inquiétez pas, nous traitons avec modération les terroristes modérés.
    • Et en quoi vos munitions modérées diffèrent-elles de vos munitions conventionnelles ?
    • C’est la même différence qu’entre les terroristes habituels et les terroristes modérés en Syrie : ils sont peints avec des couleurs dans des tons légers et plus modérés.

    Et l’officier a raccroché.


    • jamjam 17 novembre 2015 17:25

      pour Sarko je peux comprendre son agressivité contre Khadafi (ses histoires de financement), mais je ne comprends pas la hargne de Hollande contre Assad. Qu’a-t-il à s’exciter ainsi ? Il n’est pas un justicier tout azimuth et on n’en n’a pas les moyens.


      • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 17 novembre 2015 17:49

        @jamjam
        Sarko a initié la politique du « bachar doit partir », dès mai 2011 (avec BHL en porte vie comme d’habitude).


        Hollande poursuit.
        Il ne s’agit donc pas de règlement de compte personnel, mais d’une ligne directrice au dessus des gouvernements.
         On pourrait parler de la notion « d’état profond » en lien avec l’OTAN et ses réseaux (FAF notamment dont les représentant sont majoritaire dans les ministères ainsi que des relais dans la haute direction de l’armée et des services de renseignements)

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 novembre 2015 19:57

        @jamjam
        Exxon Mobill est le vrai propriétaire du Qatar. C’est l’une des multinationales les plus va-t-en guerre de Washington. Assad a refusé de laisser passer le gazoduc qatari.

        Question subsidiaire, dont nous n’aurons sans doute jamais la réponse : combien de campagnes électorales Exxon Mobill finance -t- elle en Occident ?


      • sirocco sirocco 17 novembre 2015 23:30

        @jamjam

        C’est Israël qui veut la peau d’Assad pour faire main basse sur une partie de la Syrie. Hollande n’est qu’un laquais des sionistes, il exécute leurs ordres.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 novembre 2015 23:35

        @sirocco
        Chaque participant à la Coalition a ses propres objectifs. Ils sont juste d’accord sur le plan de redécoupage du Moyen Orient, et sur le fait de se servir de mercenaires pour leurs basses besognes.
        La question pour la France est de savoir quels intérêts elle défend réellement dans cette marmite de barracudas ??


      • EL MATI 18 novembre 2015 16:39

        @TARTOQUETSCHES

        Si c’est une ligne directrice au dessus.......
        Que dire des relations franco-russe Mistral entre autres.......

      • Pyrathome Pyrathome 17 novembre 2015 18:52

        Les terroristes modérés tuent à la kalach des innocents dans Paris alors que les terroristes radicaux coupent les têtes à tour de bras en Syrie.....
        La sémantique de la novlangue a des subtilités impénétrables, mais en tout état de cause, certains abrutis affirment qu’ils font du « bon boulot ».....


        • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 17 novembre 2015 19:01

          « Nos dirigeants sont-ils incompétents ou mal conseillés ? Peut-être un peu des deux mais ils ne sont pas idiots »


          Incompétents, mal conseillés et donc idiots. 

          • soi même 17 novembre 2015 19:53

            @Qaspard Delanuit : ( donc idiots ?) peut être pas , bouc en train surent, une infornation qui va vite faire le tours de la place :

            Financement de Daech : des militaires indiens soupçonnent la France

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 novembre 2015 20:00

            @soi même
            Vous savez quel est chiffre d’affaires annuel de Daesh ? 2900 millions de dollars.


          • @Fifi Brind_acier
            Mademoiselle Brind acier : compte tenu de mes capacités intellectuelles et de mémorisations plutôt modestes, , j’apprécierais quelque chose
            de plus simple. disons 3 Milliards de dollars US.
             


          • soi même 17 novembre 2015 20:16

            @Fifi Brind_acier, vous oubliez une chose, paille de fer, proposition de prestation de service.

            Par exemple : formation militaire fournie par la Légion Étrangère ?

            Peut être une information de mauvaise langue ?

            La République française prise en otage
            par Thierry Meyssan

            ( En principe, les États dénient toujours leur participation à des groupes terroristes. Toutefois, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a déclaré en décembre 2012, lors de la conférence des « Amis de la Syrie » à Marrakech, qu’Al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaïda, « fait du bon boulot » [10]. )

            Encadrement d’officier Français

            ( En réalité, la France était impliquée depuis au moins le début 2011 aux côtés d’Al-Qaïda. À l’époque, le Royaume-Uni et la France s’étaient joints au projet US de « Printemps arabe ». Il s’agissait de renverser tous les régimes arabes laïques et de les remplacer par des dictatures des Frères musulmans. Alors que Londres et Paris avaient découvert cette opération en cours de réalisation en Tunisie et en Égypte, ils avaient été préalablement sollicités pour la Libye et la Syrie [11] -

            En Syrie, la présence d’officiers français encadrant des groupes armés lorsqu’ils perpétraient des crimes contre l’humanité est largement attestée.

            La France a par la suite joué un jeu extrêmement complexe et dangereux. Ainsi, en janvier 2013, c’est-à-dire un mois après le soutien public de Laurent Fabius à Al-Qaïda en Syrie, elle se lançait dans une opération au Mali contre le même Al-Qaïda, provoquant un premier retour de bâton contre ses agents infiltrés en Syrie.)

            ( La France objet de chantage

            Le 11 novembre 2015, le Premier ministre, Manuel Valls, assurait que la France était engagée contre le terrorisme [18].

            Le 12 novembre, l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales —rattaché au ministère de l’Intérieur— publiait un rapport selon lequel le terrorisme était devenu la seconde préoccupation des Français après le chômage [19].

            Le matin même du 13 novembre, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, présentait à Nanterre un plan en vingt mesures pour lutter contre le trafic d’armes [20]. Peut-être faut-il ajouter l’annonce du rétablissement des contrôles d’identité aux frontières, même si cette décision peut s’expliquer par la crainte de manifestations durant la Cop21.

            À l’évidence, le gouvernement s’attendait au pire, ce qui implique qu’il était en négociation avec ceux qui l’ont attaqué. La France a pris des engagements qu’elle n’a pas tenus et est certainement victime d’un chantage de la part des maîtres qu’elle vient de trahir.

            Un exercice simulant des attentats a été conduit le matin même de l’attaque par les services d’urgence hospitaliers, sous le contrôle des ministères de l’Intérieur et de la Défense [21]. Une coïncidence que l’on avait déjà relevé lors des attentats du 11 septembre 2001 à New York et Washington, de ceux du 11 mars 2004 à Madrid, ou encore de ceux du 7 juillet 2005 à Londres.

            Conclusion provisoire

            Les gouvernements français successifs ont noué des alliances avec des États dont les valeurs sont à l’opposé de celles de la République. Ils se sont progressivement engagés à livrer des guerres secrètes pour eux, avant de se rétracter. Le président Hollande, son chef d’état-major particulier le général Benoit Puga, son ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius et son prédécesseur Alain Juppé font aujourd’hui l’objet d’un chantage dont ils ne pourront sortir qu’en révélant dans quoi ils ont fourvoyé le pays, même si cela les expose à la Haute Cour de Justice.

            Le 28 septembre, à la tribune des Nations unies, le président Poutine s’adressant aux États-Unis et à la France s’exclamait : « J’aimerais demander aux responsables de cette situation : "Avez-vous au moins conscience de ce que vous avez fait ?" Mais je crains que cette question ne reste en suspens, parce que ces gens n’ont pas renoncé à leur politique basée sur une confiance exagérée en soi et la conviction de son exceptionnalité et de son impunité » [22]. Ni les États-uniens, ni les Français ne l’ont écouté. Il est maintenant trop tard. )


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 novembre 2015 21:45

            @soi même
            Mon pauvre ami, vous ne m’apprenez rien, ça fait 2 jours que je mets en lien le texte de Thierry Meyssan dans mes commentaires, faut vous réveiller !

             


          • soi même 17 novembre 2015 21:49

            @Fifi Brind_acier, bien sur ma comtesse , j’ai le cul de mon faitout qui à caramélisé, peut être avec une paille de fer vous allez ne sortir de l’embatra, parait il vous savez faire très bien la vaisselle ?


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 novembre 2015 21:51

            @soi même
            Merci de votre commentaire, on sent bien que votre cerveau sent le roussi.


          • soi même 17 novembre 2015 21:53

            Trève des confiseur, les Russes viennent de faire des bombardement avec des bombardiers stratégique sur Raqqa.



          • soi même 17 novembre 2015 22:10

            @Fifi Brind_acier, bien sur ma contesse, vous avez toujours raison........ ?


          • berry 17 novembre 2015 20:00

            Bonnes nouvelles de Syrie.
             
            L’armée syrienne aidée par les bombardements russes a enfoncé les lignes djihadistes au sud d’Alep.
            Les amis de Hollande et Fabius en prennent plein la gueule.
             
            http://www.nationspresse.info/informations-internationales/proche-et-moyen-orient/syrie/syrie-debandade-jihadiste-au-sud-dalep


            • berry 17 novembre 2015 20:52

              @sampiero
              Ca vous dérange ? Tant mieux !


            • soi même 17 novembre 2015 21:45

              @sampiero, la pluie sur la Bretagne cela accélère la radioactivité du menhir ... !


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 novembre 2015 20:08

              Les mesures liberticides prises après les attentats de Janvier n’ont visiblement servi à rien. Le gouvernement en remet une couche avec « l’ état d’urgence », dont les effets sont immédiats :
              à Bondy, les réunions sont interdites, dont celle de l’ UPR.


              Et si le gouvernement obtient la prolongation pendant 3 mois, la campagne des élections régionales se passera sur les médias prestitués aux ordres.
              Elle est pas belle la version française du Patriot Act ?

              Soyez concrets et utiles : rejoignez l’ UPR pour sortir de l’ UE & de l’ OTAN, ça urge !

              • BA 17 novembre 2015 20:19

                Mardi 17 novembre 2015 :

                Attentats à Paris : « Une sorte d’échantillon de ce que nous allons connaître dans le futur »

                Francetv info a interrogé Louis Caprioli, ancien responsable de la lutte antiterroriste à la Direction de la surveillance du territoire.

                - Francetv info : Vous êtes un expert du contre-terrorisme. Comment analysez-vous la vague d’attentats que Paris vient de connaître ?

                - Louis Caprioli : Ce que nous venons de vivre m’évoque ce qu’on a appelé "novembre rouge". Je parle là d’évènements de la guerre d’Algérie. Le contexte était certes très différent. Nous étions aussi face à une guerre civile. C’était une vague d’attentats dans des lieux publics, des actions particulièrement meurtrières. C’est ce souvenir qui me remonte aujourd’hui. Je redoute que les attentats du vendredi 13 novembre ne soient le prélude à ce que nous allons vivre dans le futur. Une sorte d’échantillon. Je suis pessimiste parce que la monstruosité de l’organisation Etat islamique, qui est à l’origine de cette horreur, n’a cessé de monter en puissance. Les scènes de combat et les résultats sur les terrains syrien et irakien le montrent depuis longtemps. Nous savons parfaitement que nous affrontons une masse considérable d’individus. 7 000 personnes font actuellement l’objet d’un signalement sur notre territoire, 7 000 personnes potentiellement dangereuses. 2 000 font l’objet d’une surveillance. Cette masse constitue un défi en soi.

                http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/attaques-du-13-novembre-a-paris/attentats-a-paris-une-sorte-d-echantillon-de-ce-que-nous-allons-connaitre-dans-le-futur_1174937.html#xtatc=INT-1


                • chantecler chantecler 18 novembre 2015 08:01

                  @BA
                  Ah bon ?
                  Nous sommes en guerre civile ?
                  Pas encore dieu merci !
                  Que je sache Daesh ne représente pas un parti politique dans notre pays .


                • berry 17 novembre 2015 20:26

                  La presse aux ordres
                   
                  (Anti)-France Inter modifie un article 2 mois après sa parution.
                  La radio voulait cacher son alignement sur le discours officiel du gouvernement.
                  http://civilwarineurope.com/2015/11/15/propagande-detat-lorsque-france-inter-modifie-son-article-en-douce/


                  • Vercassivellaunos Vercassivellaunos 17 novembre 2015 20:31

                    C’est ce que je disais hier, seul l’UPR peut mener une politique digne de ce nom, le FN est un parti hypocrite, raciste, pétainiste, tout ce qu’il y a d’immonde. L’UMP et le PS, sans commentaire...
                    L’UPR est le sauveur de la nation, ce parti qui refera de la France une nation des plus brillantes dans tous les domaines.
                    À cause de l’Europe, de l’OTAN, Anous passons pour des soumis, à cause d’eux notre politique extérieure est dégueulasse et tue des milliers de civils dans le monde arabo Africain et nous sommes détestés du monde arabo Africain en passant pour les larbins des USA et Israël ...
                    Souvenons-nous du pauvre Laurent Bagbo et de feu Kadhafi exécuté comme s’il n’était pas humain, comme un animal.
                    Et encore une fois ça tape toujours sur l’islam, les gens parlent de judéo-chrétien (cette arnaque au passage) alors qu’il ne sait pas que la France est devenue païenne, laicarde et qu’on forme une culture sur du vide comme l’a affirmé justement Ariane Walter, un peuple sans aucune foi donc c’est normal que les musulmans soient aussi visibles en France vu qu’ils ont une certaine culture avec des valeurs morales qu’ils ne veulent pas délaisser au profit du vide et de la décadence.
                    Avec l’UPR, nous remettrons en place certaines traditions et certaines valeurs que la République a oubliée, le travail, le bonheur, la patrie, la solidarité, la fraternité, la liberté, l’égalité, la famille pour un monde plus juste avec un juste partage des richesses.
                    Si on continue à détruire le monde Arabo-Africain on aura des retombées, les gens feront des amalgames et les tensions ethnico-religieuses s’accentueront.


                    • berry 17 novembre 2015 20:49

                      @Vercassivellaunos
                       
                      Ils ont des comiques, à l’UPR


                    • soi même 17 novembre 2015 21:22

                      @berry, même une paille de fer... !


                    • Dagobah 17 novembre 2015 21:00

                      Extrait du récent discours de Vladimir Poutine à l’ONU :

                      « Cela fait évidemment longtemps que les problèmes socio-politiques couvaient dans cette région et que les populations aspiraient à des changements. Mais qu’ont-elles obtenu en réalité ?

                      L’intervention extérieure agressive à entraîné, au lieu de réformes, la destruction pure et simple des institutions étatiques et du mode de vie lui-même. En lieu et place du triomphe de la démocratie et du progrès règnent la violence, la misère et les catastrophes sociales, tandis que les droits de l’homme, y compris le droit à la vie, ne sont appliqués nulle part.

                      J’aimerais demander aux responsables de cette situation : « Avez-vous au moins conscience de ce que vous avez fait ? »

                      Mais je crains que cette question ne reste en suspens, parce que ces gens n’ont pas renoncé à leur politique basée sur une confiance exagérée en soi et la conviction de son exceptionnalité et de son impunité. »


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 novembre 2015 21:50

                        @Dagobah
                        Poutine prend au mot les déclarations de guerre de Hollande contre les terroristes en Syrie, il vient de décider qu’il faut considérer la France comme une alliée...
                        Que va répondre Hollande, qui passe son temps à ordonner des bombardements sur les installations pétrolières syriennes ?


                      • BA 17 novembre 2015 21:06

                        Grâce à ses empreintes digitales, la police française a découvert qu’un djihadiste du Stade de France était entré en Europe par la Grèce, infiltré au milieu des migrants.

                        La police grecque l’a enregistré le 3 octobre, avec d’autres migrants.

                        La police française a reconstitué l’itinéraire du djihadiste.

                        Le djihadiste a voyagé dans plusieurs pays européens, caché au milieu des migrants :

                        https://i.imgur.com/21t0EUK.jpg

                        La police serbe l’a enregistré dans le camp de réfugiés de Presevo le 7 octobre.

                        La police croate l’a enregistré dans le camp de réfugiés d’Opatovac le 8 octobre.

                        Ce soir, la police française lance un appel à témoin pour connaître son identité réelle, car ce djihadiste avait sur lui un faux passeport :

                        http://www.europe1.fr/faits-divers/la-police-lance-un-nouvel-appel-a-temoins-pour-identifier-lun-des-kamikazes-du-stade-de-france-2622051


                        • @Fifi Brind_acier
                          .’’....pourquoi répandre le chaos chez ses propres alliés ? ......’’
                          .
                          Mon hypothèse  : Les services de plusieurs pays ont décidé de laisser passer et gérer quelques attaques terroristes ...dont Paris. Chaque pays a ses raisons...et c’est malheureux pour les parisiens mais, il y a eu un perfect storm ; des intérêts convergents d’agences de plusieurs pays pour laisser passer l’attaque de Paris. Sacrifier quelques centaines de vies ...pour en sauver quelques millions ?  Ne croyez surtout pas qu’un directeur d’une agence a décidé de gaieté de cœur de sacrifier ces parisiens.   smiley 
                          Idem pour le 11 Septembre 2001.
                          .
                          .
                          Les opérations terroristes sous fausses bannières ne sont jamais gérées a 100 % par les services. Les agences laissent passés les lampistes lors d’attaques terroristes qui les avantagent. Elles gèrent environ 90 % de l’opération et laissent ce 10 % aux lampistes. 
                          A New York, 19 barbus-lampistes avec des cutters. Parfois, des agences concurrentes agissent comme spectateurs ....et accumulent des cartes de chantage. Parfois des agences concurrentes participent.
                          .
                          Idem pour les réseaux de commentateurs sous fausses bannières ou les médias aux ordres ;
                          il y a toujours au moins 10% d’informations vraies. Le reste ( entre 10 et 90 % ) est de l’intoxication.


                          • soi même 17 novembre 2015 22:31

                            @https://www.youtube.com/watch?v=iue3cXzIUcw,
                            Votre raisonnement est tous à fait crédible, car il est bien en phase avec le cynisme des agences de renseignement qui le cas échéant n’hésite pas à cassez des œufs pour un superficiel bénéfice.

                            Paradoxalement l’état d’urgence en France renforce Hollande , car sans cette stratégie, notre cher Hollande aurait du purement démissionner avant la fin de l’année ...

                            inancement de Daech : des militaires indiens soupçonnent la France


                          • @ Mademoiselle Brind acier :
                            .
                            J’ai ré-examiné les conclusions de T. Meyssan ( vers la fin A RETENIR...) . Voici :
                            .

                            ’’....Le gouvernement français a noué des alliances contre nature avec les dictatures pétrolières du Golfe persique. Il travaille avec un groupe de personnalités états-uniennes et de compagnies multinationales pour saboter la politique d’apaisement des présidents Obama et Poutine....’’
                            .
                            En tout respect pour M. Meyssan, je corrigerais ainsi :
                            .
                            ’’....Le gouvernement français , infiltré et intoxiqué par des agents étrangers israéliens, a noué des alliances contre nature avec les dictatures pétrolières du Golfe persique. Ceux ci  travaillaient avec un groupe de personnalités états-uniennes et de compagnies multinationales pour saboter la politique d’apaisement des présidents Obama et Poutine....’’.
                            .
                            Je conclue donc que les attentats terroristes de Paris avaient pour buts de dissocier les liens
                             incestueux entre la France et Israël
                            , de faire en sorte que la France rejoigne le camp de ceux qui prônent l’apaisement au Moyen-Orient.  Je me trompe ?
                            .
                            Enfin, M. le président Hollande semble avoir bien analysé la situation. Il se présente , cette semaine, chez Obama et Poutine. Les militaires russes et français sont déjà en communication. ...et en mode planification.
                            .
                            M. Valls et M. Fabius vivent-ils sur du temps emprunté ?


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 novembre 2015 23:42

                              @https://www.youtube.com/watch?v=iue3cXzIUcw
                              Je ne sais pas répondre à votre question, tout ce que je sais c’est qu’un sondage vient de montrer que 84% des français sont d’accord pour moins de libertés et plus de sécurité.


                            • troletbuse troletbuse 18 novembre 2015 07:03

                              @Fifi Brind_acier
                              Sondage bidon. Il suffit de lire les réactions pour trouver le contraire.
                              Hollande maintenant devient mythomane. Il donne des ordres à l’europe, à l’ONU. Mais avant d’aller voir Poutine, la queue basse, pour faire croire qu’il a une quelconque influence, il va aller chercher les ordres chez Obama. Ce type est une larve malfaisante.


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 novembre 2015 07:39

                              @troletbuse
                              Certes, mais cela fait partie de la propagande. Dès qu’une mesure est contraire aux intérêts du peuple français, un sondage vient à point pour expliquer, au choix, que Macron est génial ! que les Français l’adorent, qu’ils sont favorables aux réformes structurelles de Bruxelles, qu’ils veulent un pouvoir fort, moins de libertés et plus de sécurité.... !! Prophéties auto-réalisatrices des sondages.

                              On se demande bien pourquoi cet engouement pour la politique de ce gouvernement ne se retrouve pas dans les urnes ? Sans doute parce qu’ils n’ont pas encore réussi à imposer le vote électronique...


                            • lloreen 18 novembre 2015 10:29

                              Il faut absolument sortir de cet état d’ hypnose collective.

                              J’ ai pensé, à tort, que le putsch de monsieur Sarkozy suite au referendum de 2005 suffirait à faire descendre massivement les français dans la rue car le résultat ne prêtait pas à confusion.
                              53% de français ont strictement et clairement dit NON.

                              Cela n’ était évidemment pas du goût de la clique des affairistes milliardaires qui ont insidieusement instauré une république parallèle à la nation française sans que cela émeuve beaucoup les français. Peu à peu, la constitution a été dévoyée, retoquée, violée alors qu’ il s ’agit du cadre fondamental qui fixe les orientations d ’une nation et sur laquelle le peuple a un droit de regard.
                              Mais c ’était sans compter les retors et leur lois, plus illégitimes les unes que les autres.

                              Peu de gens savent que la république française est une corporation privée comme n’ importe quelle autre société commerciale privée, enregistrée auprès de la SEC américaine (security & exchange commission).

                              Il s’ ensuit que cette république française est leur cheval de Troie à l’ aide duquel ils ont infiltré le territoire national, la France, protégée par leur milice privée de l’ Eurogendfor pendant que l’ armée régulière française censée défendre le territoire (et non pas les intérêts privés des usurpateurs à la tête de la république) est expédiée ailleurs.
                              Cela signifie donc que cette république française est en guerre contre les habitants de ce territoire.
                              Cela signifie aussi que ce sont les usurpateurs qui sont en guerre avec tous ceux qui sont réfractaires à leur tyrannie mondiale et c ’est aussi la raison pour laquelle ces présidents de corporations privées se font la guerre par procuration sur le territoire où résident leurs ennemis.

                              Rien, n’ étant plus uniforme que le bien-nommé uniforme...malin sera celui qui connaît l’ identité et la provenance de celui qui le revêt.
                              Cette république française ainsi d’ ailleurs que toutes les autres républiques situées sur le territoire européen sont regroupées sous le vocable d’ union européenne à la tête de laquelle se trouvent encore et toujours les mêmes, à savoir ceux qui dirigent et contrôlent le système mondial et qui sont à la tête de la City de Londres (la Couronne). Ces dirigeants sont les Rothschild et leurs associés se trouvant à la tête de leur système monétaire.

                              La commission européenne est une corporation privée également, ainsi que toutes les républiques de l’ UE.

                              Le vocabulaire employé par ces présidents de corporations privées et leurs associés doit donc être décodé puisqu’ il s’ agit d’un langage destiné à ceux qui sont à leur tête et non pas à l’ usage du commun des mortels, ceux-ci ne les intéressant tant qu’ ils participent aux élections et qu’ ils triment pour eux.

                              Ces usurpateurs utilisent donc les mots à bon escient mais les auditeurs je comprennent pas souvent le sens caché. Lorsque l’ on écoute les discours des présidents ils parlent bien de « la république », c ’est-à dire qu’ ils savent très bien qu’ ils s’ agit de cette corporation privée à la tête de laquelle ils se trouvent pour servir les intérêts des contrôleurs et des propriétaires du système monétaire, c ’est à dire de la City de Londres, in fine, une enclave au milieu de Londres totalement indépendante, avec ses propres règles.

                              Le but des contrôleurs est donc de faire de toute la planète leur propriété, à partir de leurs états privés sur lesquels ils règnent (Vatican, City de Londres, Washington DC -District of Columbia et ex Virginia Company, BRI) et qu’ ils ont élargi en créant les républiques et les états (Israel crée par lord Balfour, ami de Rothschild).

                              Il se trouve que ces mafieux et leurs syndicats du crime se heurtent maintenant à d’ autres oligarques qui ont une conception différente qui se font la guerre par clans interposés.

                              Ce n’ est en AUCUN CAS la France qui est en guerre parce que je n’ ai jamais vu un lopin de terre parler ou prendre les armes.
                              Ce ne sont certainement pas non plus les habitants de ce territoire appelé « la France » qui sont en guerre parce que franchement, je ne vois pas l ’intérêt qu’ ils auraient à courir le risque de se faire massacrer , plonger des familles dans le deuil ou tout perdre.

                              A mon humble avis, des millions de français n’ ont déjà plus grand chose sauf leur honneur, qui malheureusement, ne suffit pas à les nourrir et les vêtir.

                              Il est dans le plus strict intérêt de chaque français de se distancer absolument des criminels et des usurpateurs sans aucune légitimité pour gouverner la nation, les seuls étant encore toujours les français eux-mêmes qui ont la seule légitimité d’ organiser une constituante pour se choisir une nouvelle constitution, se choisir une président de la France et se doter d’ un parlement chargé de voter les lois en accord avec la constitution.

                              C’ est la voie qu’ avaient choisie les islandais, une information que bien sûr aucun média appartenant aux quelques milliardaires qui ont aussitôt verrouillé la presse, n’ a relayé, cette option ne servant évidemment pas du tout leurs intérêts privés.

                              Pour information.
                              http://www.wikistrike.com/article-revolution-loin-des-medias-l-islande-reecrit-entierement-sa-constitution-99142021.html

                              Par deux fois, une partie des dettes hypothécaires des ménages islandais a été annulée.
                              http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/11/30/l-islande-va-annuler-jusqu-a-24-000-euros-de-dettes-par-menage_3523345_3234.html

                              http://www.express.be/business/fr/economy/lislande-annule-encore-une-fois-une-partie-des-emprunts-hypothecaires-des-menages/209361.htm

                              Ces usurpateurs criminels se se trompent pas dans le choix de leurs mots en associant le fait que « la France » est en guerre et cette déclaration est dramatique.
                              En effet, cela signifie pour eux que leur corporation privée à déclaré la guerre au peuple habitant sur le territoire national,ce qu’ ils ont prouvé par les attentats de Charlie Hebdo d’ abord et de Paris vendredi dernier ensuite.
                              Vu leur degré extrême de malfaisance, il n’ est à pas douter que ces criminels contre l’ humanité, parmi lesquels monsieur Fabius fait office de sujet exemplaire, poursuivront leurs attaques immondes contre la population française.

                              Après avoir aplati l’ économie de la France et avoir laissé des millions de ses habitants sur le carreau, après avoir collaboré avec un autre sujet malfaisant de leur clan criminel -en la personne de madame Merkel- pour lancer une opération publicitaire visant à envahir le territoire européen par des millions de pauvres et de désoeuvrés de tout le continent africain et moyen-oriental dans le but de déstabiliser entièrement ces territoires et de dresser les pauvres contre les pauvres, les musulmans contre les « incroyants » et les juifs contre ce qui reste encore d’ opposants., voilà qu’ ils déclarent maintenant que « la France » est en guerre.

                              « La France » n’ a jamais déclaré la guerre à quiconque.
                              Par contre, une poignée de criminels à la tête de leurs corporations privées a déclaré la guerre à tous les peuples qui ne veulent plus se soumettre à leur tyrannie, à leurs dictats et à leur système nauséabond.

                              Monsieur Poutine fait pour l’ instant barrage à l’ appétit insatiable du clan criminel occidental et défend, lui aussi, un agenda quelque peu différent de celui devenu trop apparent des tyrans à la tête de la City de Londres.
                              Il n’ est certainement pas un sauveur.


                              • aldous II aldous II 18 novembre 2015 13:40

                                comme détruire la république « BHL » des guerres humanitaires en réalité libye Kosovo, Afghanistan, Syrie, Tunisie, puis l’europe UKRAINE... puis le bonheur de le chaos pour BHL, ISRAEL : 


                                • ETTORE ETTORE 18 novembre 2015 13:52

                                  je n’ai aucune confiance en ce gouvernement, pas plus qu’en son prédécesseur

                                  Dieu seul sait [ et encore] dans quel abîme ces tordus vont nous entraîner

                                  Ce n’est jamais de leur faute, et une fois leurs magouilles faites, ils votent des lois pour se protéger de leur forfaiture.
                                  Toujours un temps de retard, et je suis de plus en plus persuadé que cela va dans le sens de LEURS affaires.
                                  Plus cons que les terroristes, ce sont bien eux.
                                  Pas foutu de cibler avec précision les besoins de l’état Français face au massacre, Non, on prend des mesures à large spectre, qui vont coûter plus aux Français qu’aux extrémistes,
                                  Tuer les islamistes !!!! La bonne affaire, ils ne demandent pas mieux, vu les élucubrations auxquels ils croient.
                                  Et c’est pas mieux pour nous, qui devons croire aux conneries sans nom de ces gouvernants pyromanes .
                                  lDans l’absolu les deux doivent être condamnés pour mensonges et atteinte à la liberté d’autrui
                                  Voilà ce qui arrive quand on trafique la République pour en faire une dictature contre le peuple.
                                  Vivement tribunal pour ces malfrats sanguinaires, avant que ce ne soit trop tard.... POUR NOUS !!


                                  • Parfois, il y a des lampistes-tueurs qui participent a une véritable opération terroriste d’un groupe terroriste...mais ce groupe n’est pas infiltré par les agences...mais simplement surveillé et écouté.
                                    .
                                    .Dans le cas de Paris, cela implique que
                                    .
                                    -Nos ’’amis’’ américains avaient connaissance de l’attaque le Vendredi 13
                                    -Nos ’’amis’’ américains ont décidé de na pas transmettre , cette fois, leurs infos a la DGSE
                                    -Nos ’’amis’’ israéliens n’ont pas eu connaissance au préalable de l’attaque
                                    -Nos ’’amis’’ israéliens n’ont pas pu transmettre, cette fois, l’info a la DGSE
                                    .
                                    Conséquences :

                                    - laisser passer l’attaque terroriste de Paris visait a défaire le mariage incestueux entre d’une    part  la France et d’autre part Israël et l’Arabie Saoudite.
                                    .
                                    -la DGSE a donc prévenu Hollande, après l’attaque, de l’avertissement implicite des américains
                                      ’’Obama et Poutine ont décidé de refroidir la zone et de mettre fin a l’opération ISIS ...avec la      collaboration forcée de la France ’’
                                    .
                                    -Obama pourra garder un profil bas face au puissant réseau néocons-sionistes qui gangrène    l’ administration US
                                    .
                                    -nos ’’amis’’ des services israéliens ont compris, des le Samedi 14 Novembre, que leurs vis a vis
                                      américains n’ont pas avertis leurs collègues de la DGSE de l’attentat ...ET QU’IL Y A UNE     DIVERGENCE D’INTÉRÊTS entre Israël et les USA.

                                    -nos ’’amis’’ des services israéliens ont en conséquence prévenu le chef de la JUNTE israélienne
                                     qu’il est maintenant seul, avec les saoudiens, a diriger la coalition terroriste, la coalition qui lutte
                                    contre la politique d’apaisement décidée par Poutine et Obama.

                                    Mais, ce n’est que mon opinion....et c’est vraiment l’analyse maximale que je puis me permettre compte tenu de mes capacités intellectuelles ....très modestes.  smiley


                                    • Jonas 20 novembre 2015 17:33

                                      L’inconséquence des Arabo-musulmans, voilà des gens qui fuient la misère, la pauvreté et le mépris dont ils font l’objet dans leur propre pays au péril de leur vie. Et une fois par charité et compassion , acceptés en Occident , au bout d’un certain temps , ils cherchent à reproduire les malheurs vécus dans leur pays, chez les pays qui les ont reçu. , violence physique et verbale, crachats dans la rue,, uriner contre murs, bref , le même comportement que dans leur pays. 

                                      La France le long de son histoire a accueilli des millions d’immigrés venant de différents continents. Jamais notre beau pays n’a été confronté a une immigration comme celle des Arabo-musulmans, avec sa violence , sans manque de dignité et de fierté et de reconnaissance. 
                                      L’Espagne pendant sa crise économique , avait demandé aux étrangers de regagner leur pays , moyennant un pécule et un billet d’avion. 85% des étrangers d’Amérique ont répondu , sauf les arabo-muulmans. Ce qui démontre que même si le pays est en crise, les arabo-musulmans vivent mieux en Occident que dans leur pays.
                                      Avez-vous remarqué chers internautes d’ AgoraVox, que le Japon, la Nouvelle-Zélande , et certains pays d’Asie , n’ayant pas d’immigration Arabo-musulmane , sont pour l’instant à l’abri du terrorisme de la religion « de la paix et d’amour » ? Partout où cette religion est présente , partout , elle sème la violence , remplie les prisons et vides les caisses de l’Etat providence. 

                                      43% des individus d’origine étrangère sont au chômage en France , alors que le gouvernement français , tente de faire croire que l’immigration est un facteur de création de richesse ( richesse que les pays arabes et musulmans au nombre de 57 refusent, en accueillant leurs frères en religion NDLR ) les données de l’Organisation de la Coopération et le Développement économique ( OCDE), dont le siège est à Paris, informe que le taux de chômage des arabo -musulmans appelés « migrants » est près de quatre fois plus élevé que la moyenne nationale. Le seul RSA distribué aux étrangers ( ne comprenant pas les naturalisés qui sont inclus dans ces 43,3%) coûte 2, 75 milliards d’euros par an . Les allocations chômage pour les étrangers coûtent , 6 milliards d’euros. 
                                      A ces coûts , il faut ajouter l’AME ( Aide médicale de l’Etat ) 1, 3 milliards d’euros. 

                                      Conclusion : Non seulement , les arabo-musulmans sont un poids économique et social , mais en plus , ils détruisent l’image de la France. en remerciement 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès