• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Des paroles et des actes. Invité : Jean-Luc Mélenchon

Des paroles et des actes. Invité : Jean-Luc Mélenchon

Il s'est passé hier soir quelque chose de gravissime, à la télévision, sur une chaîne publique. On sait, certes, que cette chaîne, la 2, n’est plus publique depuis longtemps, désormais vouée à la propagande du néo-libéralisme, mais on attend, tout de même, d'eux qu'ils ne se comportent pas comme des voyous. Et pourtant, c’est le spectacle qu’ils nous ont offert. Ils ont été, appliquant des techniques incessantes pour couper la parole, pour caricaturer, pour insulter, à deux doigts de ce qu'on peut appeler une dictature de la pensée. Il fallait qu'ils se paient Mélenchon. Non pas par le jeu des idées, mais par celui d’un système qui se dit démocratique et ne l’est plus, qui donne la parole pour aussitôt la reprendre, qui invite pour non pas pour écouter mais pour bâillonner.

Je sais certes que cette technique est celle depuis longtemps des pseudo-journalistes, chiens de garde du pouvoir. Il y a longtemps qu’ils l’appliquent et Mélenchon, qui sait très bien s’en défaire, n’est pas leur seule et première victime. Je me souviens en particulier de Cheminade, qui avait été traité d’une manière particulièrement  irrespectueuse. Qui humilie celui qui regarde. Même si les idées qu’un homme exprime ne sont pas les siennes, avoir sous les yeux un parti-pris criant, n’est  jamais un spectacle digne et constitue même un spectacle inquiétant

 Ce sont des jeux du cirque. J’attends le jour où il sera possible de gifler, de cracher ou de taillader au rasoir. On s’en tient seulement et cela, c’est tout de même une nouveauté, au mépris, dans chaque regard et dans chaque mot et à la nouveauté de leur cellule de communication :  la phrase « in coda venenum. » On avait pensé que Cahuzac, le noble Cahuzac, de ce noble clan qui nous ronge  sur l’aile gauche et sur l’aile droite, avait lâché à la fin de « Mots croisés » : « Vous êtes un homme seul », ayant oublié de le placer avant. Mais non. Hier soir Attali, se levant, a dit à Mélenchon, suivant la même technique : « Vous nous préparez une Corée du Nord. »

L’outrance est telle que les bras en tombent.

Et que le cœur se serre car on se dit que cet Attali, qui sert l’idée d’un nouvel ordre mondial, n’est-ce pas lui, ne sont-ce pas eux, qui nous préparent une dictature dont nous voyons naître tous les jours les effets ?

Hier soir la méthode a été appliquée avec une violence, une vulgarité qui dépasse l’entendement.

Jean-Luc Mélenchon lève une marche populaire, il fallait se le payer. 

Dur projet. 

 Mélenchon a été face à eux comme Gulliver qui, empêtré un moment de fils, leur a montré sa nature et les a envoyés gicler malgré leurs tweets, en majorité défavorables, malgré cette nouvelle technique, qu'il faudra qu'on m'explique, celui qui vient pour poser des questions parlant plus que celui qui doit répondre.

 C'était trop. Trop médiocre. Trop bas. Ils s’en sont sans cesse pris à la forme sans jamais toucher le fond, si ce n’est le leur. Ils ont peut-être convaincu des FN ou des Sarkozystes mais ils ont montré à beaucoup d’autres qu'il y avait en face d’eux un homme digne qui, face aux circonstances, n'a qu'à laisser venir le temps où les mensonges s'effondreront comme une montagne de cendres.

Je ne doute pas un instant que l’émission d’ hier soir ait été totalement contre-productive. Une volonté de lynchage public n’est jamais une bonne affaire pour celui qui la commandite.

Et puis, outre le caractère brillant de la pensée et de l’expression de Mélenchon, que peut ce clan contre les réalités ? Le chômage, toujours plus haut, les licenciements toujours plus nombreux, les fautes immenses comme la destruction du code du travail par l’ANI, un président qui se cache et n’ose plus aller inaugurer quoi que ce soit, une droite collée à l’extrême droite tant elle est prête à tout pour récupérer le pouvoir ne connaissant que la morale des circonstances ?

Morale… Il y avait hier soir de la grandeur chez Mélenchon. L’homme qu’il faut au moment qui vient.

La faiblesse de ses adversaires a été nettement visible quand Apparu, attaquant et frappant d’estoc et de taille, a soudain révélé le but de son combat : payer les ouvriers d’un verre d’eau. D’accord. C’était pour ça…

Il n’y a qu’une réponse à donner à ces gens -là, à cette propagande qui sombre sous les assauts répétés de l’information plus libre du net : être en masse dans la rue le 5 mai. Pour une sixième république, pour une nouvelle constituante.

Ou alors, les amis, comme cette pauvre femme de soixante- dix ans qui a été, hier, trouvée pendue chez elle, au moment où les huissiers voulaient la jeter dehors, oui pendons-nous.

Car il faudra nous battre ou subir.

Eux, on a vu hier soir où ils en étaient.

J’attends que même les ennemis de Mélenchon s’en inquiètent. Car il y a des batailles qui sont des défaites pour tout le monde.


Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (202 votes)




Réagissez à l'article

311 réactions à cet article    


  • latortue latortue 26 avril 2013 10:37

    il avait pas un bandeau sur la bouche Mr Mélenchon il pouvait se défendre non ?
    l’a t’il fait ?
    un débat c’est un ring il faut s’attendre a prendre des coups même bas ,un vieux de la vieille comme lui n’en est pas a son premier biberon de la politique ,alors ne nous faite pas croire qu’il a été piégé ,non non non non il a été MAUVAIS comme la dernière fois .
    Pas évident de convaincre avec des arguments aussi maigres que celui de taper du point chez madame Merkel et d’augmenter la dette .


    • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 11:01

      Répondu plus bas.


    • Mr Dupont 26 avril 2013 14:09

      Madame Ariane

      Devant tant d’injustice envers le grand homme mon coeur s’est serré et j’ai pleuré

      Oui ; j’ai pleuré, chez moi,tout le monde a pleuré

      Même notre chien s’est mis à hurler à la mort

      Mais alors pourquoi , devant tant d’infamie affichée, Mr Mélanchon veut-il être 1 er ministre du sinistre Mr Hollande ?

      Pourquoi Madame Ariane ? pourquoi ?


    • Sebdu31 Sebdu31 26 avril 2013 14:32

      Pour changer de politique ... comme au temps de cohabitation ... au un président de droite se vois obliger de signer des loi de gauche (Chirac / Jospin) ou l’inverse sous mitterand


    • bigglop bigglop 26 avril 2013 18:34

      Merci @Ariane pour cet article,

      Même si je ne partage pas le projet de JLM sur l’UE, il est quand même intéressant qu’il parle enfin de faire défaut sur la dette et de mettre en oeuvre un audit de cette dette mais qui ne seront crédibles que seulement au niveau de la zone euro.

      Lire l’article de Jacques Sapir sur l’impact d’une sortie de l’Euro
      Celui de Paul Jorion sur un défaut de l’Eurozone

      J. Attali qualifié de ’’gauche’’, je me suis étranglé, en me rappelant son article ’’Faut-il renoncer à la démocratie’’ pour la remplacer par une gouvernance mondiales dirigée par un Conseil de Sages.

      Il reste à inventer un nouveau modèle de société et économique durable.


    • appoline appoline 26 avril 2013 18:42

      Oui bien maigres arguments. Je vous ferais remarquer qu’au niveau de la correction Mélenchon n’en a pas fait grand étalage en coupant sans cesse la parole notamment à Attali. Vous êtes d’une mauvaise foi flagrante


    • Le printemps arrive Le printemps arrive 26 avril 2013 23:08

      @latortue
      « un débat c’est un ring » : oui mais en général vous vous battez contre un seul adversaire à la fois et il y a des périodes de récupération physique entre les combats. Même les animaux de sport sont mieux considérés !

      C’est vrai qu’il n’est pas piégé parce qu’il connaît la règle du jeu, c’est pour cela que je considère qu’il a du courage et qu’il n’a pas été mauvais, il était difficile pour lui de tenir tête à autant d’adversaires organisés.


    • latortue latortue 28 avril 2013 10:38

      arrêtez donc de le victimiser il est traité comme MLP et les autres quand ils passent a la moulinette des médis point barre
      Mélenchon est prisonnier de son image et tant qu’il continuera a faire le fanfaron les gens attendrons le clash et se foutrons totalement du message qu’il diffuse ,même si je ne suis pas proche en totalité de ce message ,je trouve déplorable que cet homme ,qui a un potentiel énorme vis a vis des foules ,soit devenue ce qu’il est ’’un bouffon’’ qui est invité partout uniquement dans l’attente du bon mot de la phrase qui tue , la politique c’est pas un cirque .et quand on arrive a déplacer des foules il faut s’en servir derrière et pas laisser retomber le soufflet ,il se sert de sa notoriété uniquement pour grossir son image ,attention a qui connait la fable de La Fontaine la grenouille et le boeuf
      qui S’enfla si bien qu’elle creva.
      Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
      Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs,
       Tout petit prince a des ambassadeurs,
       Tout marquis veut avoir des pages.
      j’espère qu’il ne finira pas comme son idole Robespierre la tête sous le bras .


    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 28 avril 2013 10:53

      C’était avant plus belle la vie ou après kholanta ?
      Je n’ai plus la TV, que je merde et vous laisse avec une infinie gratitude, même s’il est un peu pénible qu’on vienne (faire mine de) s’en plaindre après l’avoir regardée (vous vous faites tant chier que ça ?).
      La TV est un fond de commerce, ce qui s’y passe importe peu ; le principal n’est pas ce qu’on y fait ou dit, mais seulement d’y passer.
      Histoire de faire parler de soi.
      Et à l’évidence, ça marche
      Objectif atteint.
      100%.


    • maxime 28 avril 2013 20:48

      @ Bigglop :
      « J. Attali qualifié de ’’gauche’’, je me suis étranglé, en me rappelant son article ’’Faut-il renoncer à la démocratie’’ pour la remplacer par une gouvernance mondiales dirigée par un Conseil de Sages. »

      Et n’oubliez pas que Jérusalem doit devenir la capitale mondiale !


    • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 11:01

      Je ne m’inquiète pas pour Mélenchon. L’essentiel a été dit et clairement .

      Je constate que cette télé que nous payons et qui était déjà un antre propagandiste en vient maintenant à un niveau inadmissible.

      Que cela te réjouisse, c’est une chose. Tu riras sans doute moins quand on te piquera 20% de ton compte en banque ! Tu crois que les gens au pouvoir sont tes potes. Non. Tu es trop petit pour eux. Il faudrait quand même que tu réfléchisses un peu.


    • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 11:25

      Benef limité car Le Pen ment et défendra les intérêts de la classe dominante.

      Il suffit de voir son hommage à Thatcher.

      Et dire que le succès de Le Pen a pour base la xénophobie, là, je me permets de profiter de la « connerie de l’ennemi ».


    • Castel Castel 26 avril 2013 12:09

      @ Ariane,

      Vous nous avez pas dit ce que vous pensez de Mélenchon quand il dit « que la France n’a pas d’avenir sans les Arabes et les Berbères du Maghreb. »
      Si ce n’est pas de la démagogie de bas étage,voire du racisme anti-autochtone (celui qui à obligé les indiens à s’assimiler chez eux ou laisser la place au Anglais),je ne vois pas ce que c’est.

      Par ailleurs, ne possédant pas la télé, il me semble que ce que vous décrivez est une comédie où Mélenchon a un rôle tout tracé de prétendu porte parole anti-système. Mais non seulement il vient du système mais il SERT le système (comme MLP par ailleurs).


    • Anaxandre Anaxandre 26 avril 2013 12:59

       À moitié « anti-système » puisque sur certains thèmes ESSENTIELS il pense comme les « belles personnes » : le mariage pour les personnes de même sexe, l’immigration et le multiculturalisme, la sauvegarde de l’euro, etc...
       Et heureusement car sinon les médias lui ajouteraient bien vite une petite moustache !


    • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 14:10

      castel, bonjour.

       

      Mélenchon veut une Europe du sud autour de la Méditerranée. Qui est une immense richesse.Il n’est pas le seul à le penser quand on voit les ravages que les US , aidés par nos armées font dans ces régions. Pour y régner.


    • Anaxandre Anaxandre 26 avril 2013 14:57

       Bien que souvent d’accord avec vos réflexions Schweizer, je me demande néanmoins comment il se fait que vos dénonciations soient toujours horizontales et pas verticales : ne savez-vous pas que ce n’est pas la communauté musulmane qui a le pouvoir en France ?...


    • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 15:03

      Aux US, les immigrants du Mayflower sont aussi en minorité, actuellement, à côté de toutes les races qui font de toute société en ce monde, une société multiculturelle.

      Les arabes vivent à côté de chez nous. Nous les avons aussi envahis , que je sache.Pour leur bien, bien sûr... Et surtout pour leurs biens. 

      Vous oubliez les Chinois.

      Vous oubliez les futurs réfugiés climatiques.

      Ensuite vous oubliez surtout l’aspect économique de ce problème, c’est une main-d’œuvre peu chère que souhaitent les patrons.

      Ensuite, je vous retourne ce qu’on reproche à Mélenchon.

      Que ferait Le Pen au pouvoir pour arrêter l’immigration ????

      Vous vous rendriez vite compte de la foutaise !

      Quoi ? Il y aurait encore des dealers ? Des crimes ? Des halls d’immeubles encombrés !

       

      Mais quelle facilité !!!. 

      J’aime , tout à l’opposé , ce que dit Mélenchon.

      Pacifier la société , c’est de donner du travail à tous.

      Et c’est possible.


    • Castel Castel 26 avril 2013 15:49

      Nous les avons aussi envahis , que je sache.Pour leur bien, bien sûr... Et surtout pour leurs biens.

      C’est méconnaitre l’histoire. Nous les avons envahi parce que la piraterie d’Alger emmerdait tout le monde dans la méditerranée.

      Il n’y a pas à juger ce qu’ont fait nos ancêtres, nous aurions fait pareil, certainement.

      Vous oubliez les Chinois.

      Toujours cette histoire d’économie. Il faut avoir un grand territoire et beaucoup d’esclaves pour faire concurrence. Je ne reconnais pas un discours anti-système là, ni un « humain d’abord ».

      Vous oubliez les futurs réfugiés climatiques.

      Les réfugiés climatiques... voilà une sacrée histoire smiley

      On s’adapterait s’il y a réchauffement ou refroidissement. Les humains ont toujours su s’adapter au pires conditions de vie.

      Accélérer un processus me parait dangereux.


    • Anaxandre Anaxandre 26 avril 2013 18:44

       Je vous comprends, mais en même temps je ne peux m’empêcher de suspecter ceux qui ne dénoncent que les effets sans jamais évoquer les causes. Stratégie, bêtise ou manipulation, c’est parfois bien difficile à démêler...


    • appoline appoline 26 avril 2013 18:49

      Mélenchon aurait il une dent si aiguisée pour vouloir à ce point ruiner son pays et son identité ?


    • babeuf babeuf 26 avril 2013 21:10

      merci ariane@pour tes articles toujours aussi pointu , les adversaires du fdg ,sont nombreux
      sur ce site , effectivement , hier ils ce sont livrés comme des chiens de garde d un système
      qui est a bout de souffle , mais qu ils défendent becs et ongles , leurs dogmatismes les perdra
      j en suis sur , merci pour ta pugnacité !!!


    • Anaxandre Anaxandre 27 avril 2013 14:11

       Message reçu.


    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 28 avril 2013 10:56

      « Mélenchon veut une Europe du sud autour de la Méditerranée »

      Bonne idée. Même si c’est Sarko qui l’a eue (qui était le pdt de cette idée, déjà.... ah oui : Mubarak).
       smiley smiley smiley


    • Cocasse Cocasse 26 avril 2013 10:47

      Ha mince, Ariane, vous découvrez aujourd’hui que votre poulain bénéficie désormais du même traitement de faveur qu’a toujours bénéficié Marine. 

       smiley
      Diabolisation, diffamation, pièges, coupages de parole, empêchements de s’exprimer, polémiques inutiles sur des sujets dérisoires, tournage de couteau dans les plaies.
      AH AH AH ! smiley


      • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 10:51

        J’ai vu bcp d’émissions sur Mme Le Pen, mais jamais les choses n’ont été à ce point.

        Tu en ris mais tu ne devrais pas. réfléchis.


      • Cocasse Cocasse 26 avril 2013 12:50

        Je n’ai pas de télé, tu me forces à trouver cette émission avec mélenchon sur youtube, et voir une émission avec mélenchon.

        Enfin tant qu’il passe pas une demi-heure à faire un discours sur la préférence étrangère, je veux bien, si j’y pense ! smiley

      • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 14:11

        Tu me diras ce que tu en penses puisque tu n’es pas du même bord que moi.


      • Aldous Aldous 26 avril 2013 17:47

        Pas la télé non plus dans ma grotte.


        Mais je viens de regarder et j’suis circonspect.

        1) ils nous prennent vraiment pour des debiles tous les deux quand ils nous font croire qu’on a besoin d’une presse pour faire de la planche a billet en 2013... Comme si c’etait le nombre de billets qui fait le gros de la monnaie ! Dormez braves cons heu.. Gens...

        2) c’est quoi ce delire avec la mer ? Bientot on va avoir les doigts palmés et des bronchies ? Ils ont trop redardé l’homme de l’Atlantide ! Et pourquoi pas Mars ? Ils puent de la gueule les martiens ?

        3) a lieu d’inviter le petit fils de Nosferatu qui cerche a se faire passer pour un anglais (comme dans le roman !) Ils feraient mieux d’inviter La Fontaine, comme ça au moins au aurait un expert capable de nous dire si c’est la fable de la grenouille ou la tortue qui endore le mieux les enfants.

        4) pourquoi on perd son temps avec cette mascarade ? de toutes facons jamais Hollande ne le nommera nulle part. C’etait une emission de SF ou quoi ?

        5) la liste des facons de sortir de la dette est absolument fausse.

        - on ne peut pas payer la dette, c’est d’ailleurs fait pour.
        - au point ou on est l’inflation ne permet pas de rembourser avant de faire crever les plus pauvres.
        - la guerre n’a jamais fait qu’augmenter la dette (effort de guerre)

        La seule facon de s’en sortir c’est la faillite.

        On efface la dette et on recommence a zero.



      • appoline appoline 26 avril 2013 18:52

        Mélenchon n’a pas besoin des autres pour se saborder, il le fait très bien tout seul. Les français veulent rester français ; les scores minables de Mélenchon sont le reflet de son peu de crédibilité


      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 28 avril 2013 20:19

        ah ah ah !
        « les Français veulent rester français. »

        Et de quel droit parlez-vous en mon nom, cher C... euh... c’est quoi votre nom, au fait, courageux Français ?

        D’ailleurs, vous pourriez vous fendre d’une majuscule quand vous parlez de Français, espèce de traitre à l’honneur du pays. Faut dire que débattre avec un avatar pareil (Cocasse... smiley), ça autorise pas mal de choses.
        Passons.

        Candidat suivant ?


      • Le péripate Le péripate 28 avril 2013 20:26

        Présent. 


        Un Français, être ou rester français....

        Amha. smiley

      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 28 avril 2013 20:59

        Très bien ! Vous faîtes donc partie des heureux sélectionnés pour la semaine prochaine.
        Y’aura quoi pour Monsieur la semaine prochaine, Ariane ?
        ...
        Très bien.
        Candidat suivant Simone ?


      • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 10:49

        « Augmenter la dette », là, c’est signé !

         Ces dettes ne seront jamais remboursées mais elles saignent les peuples tous les jours.

        Tu vois, ce qui est bien , c’est que le temps fait tomber les masques, dont le tien.

        Tu défends un clan criminel. Par aveuglement plus que par intérêt car je ne pense pas que tu sois une riche rentière ou une riche patronne,

         


        • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 11:02

          Pour la Tortue


        • latortue latortue 26 avril 2013 11:27

          déja je ne défend aucun clan ça c’est une chose , je ne vote pas pareil que toi c’est sur ,mais je ne défend aucun clan . je ne suis effectivement pas un riche rentier ,ni un riche patron mais je suis loin de me plaindre de ma condition très loin ,on n’a jamais asses ,mais d’autre sont bien plus mal lotis que moi .
          deuxièmement tu me parles de dette mais Mélenchon veut augmenter la dette et ne pas la rembourser tout simplement comme ça en claquant des doigts ou plutôt en tapant du point sur la table ah ah ah ,ça ne marchera jamais et d’une, parce que si tu regardes qui détient cette dette tu comprendras que c’est pas possible, faire comme certain pays supprimer une partie de cette dette oui mais tu seras obliger de rembourser le reste ,abroger la loi de 73 pour pouvoir battre monnaie et sortir de l’Europe et virer l’euro et faire joujou avec l’inflation .si c’est ça que tu appelles criminel alors oui je le suis ,désolé de te décevoir .et crois moi je ne suis pas aveugle j’ai 10/10 a chaque œil ,les aveugles c’est vous les PG qui suivent un type qui vous emmène droit dans le mur ,qui veut faire la révolution par les urnes quand nous sommes depuis des lustres dans un système de votre biparti avant de changer quoi que ce soit il faut la proportionnelle et pour changer cela il faut être au pouvoir et jusqu’à preuve du contraire Mélenchon n’y est pas donc pas de révolution par les urnes rien que ça devrait vous inciter a vous méfier .pour changer cela il faut descendre dans la rue et se salir un peu les mains et ça Mélenchon n’en veut pas alors quoi de neuf a l’horizon RIEN DE NOUVEAU POUR LE MOMENT .
          bonne journée madame Walter


        • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 14:17

          La Tortue,

          Rapidement, excuse-moi.

          Demander un audit de la dette, tu le sais a eu lieu dans certains pays. L’argentine a refusé e payer jusqu’à un certain niveau. Je ne parle pas de l’Islande car on répond que c’est un petit pays.

          Ensuite, tu sais, face au malheur grandissant de notre peuple, que faire ?

          Oui, bientôt ,il faudra payer les gens pour qu’ils aillent dans les magasins ou tout le système du commerce s’effondrera.

          La chute ne fait que commencer.

          Les classes moyennes, toujours victimes de la gauche, vont salement déguster.

          Moi aussi, je ne suis pas à plaindre, mais tu le vois, je ne peux pas me taire et accepter que d’autres soient injustement sanctionnés.


        • latortue latortue 27 avril 2013 10:06

          Pour l’Islande la vérité n’est pas qu ’elle a annulé sa dette une partie oui mais pas la totalité de la dette ,il faut savoir de quoi on parle Ariane et pas dire n’importe quoi.

          http://www.pressenza.com/fr/2013/02/precisions-dun-islandais-indigne/

          Tout ce qui détient la dette de la France les 50 plus gros détenteurs de la dette Française sont nos banques et nos assurance vie donc si Mélenchon ne veut plus rembourser ce sont vos assurances vie vos assurances retraites et autre petits placements vos comptes qui vont partir en fumée sans parler des banques donc de votre fric .

          C’est bien gentil de dire des conneries mais il faut gratter un peu et vous vous rendrez compte que ce n’est pas possible si les banques coulent c’est votre fric qui part en fumée pas le fric des banques ni celui des assurances ils vivent avec votre pognon .Ont peu annuler une partie de la dette mais refuser de payer comme ça c’est impossible .

          Ne vous laissez pas enfumé par de belle phrase de belles annonces car elle ne pourront jamais être tenu et ils le savent bien les politicards ils nous font le coup a chaque fois et méluche est comme les autres un esbroufeur de première .

          http://lesmoutonsenrages.fr/2013/03/28/les-50-plus-gros-detenteurs-de-dette-francaise/


        • Robert GIL ROBERT GIL 26 avril 2013 11:03

          Je vous propose une approche interressante de la strategie Melenchon ecrit par « La Louve » , et que j’ai mis en ligne sur mon blog, meme si elle y va un peu fort, elle a le merite de soulever des questions auxquels il faudra bien repondre....

          voir : POURQUOI JE N’IRAI PAS MANIFESTER LE 5 MAI… MAIS LE 1ER MAI !


          • 1984 26 avril 2013 15:14

            Ou la Louve est-elle allée chercher que l’UPR est un parti d’extrême droite ?


          • juluch juluch 26 avril 2013 11:04

            Bonjour Ariane... 

             smiley

            MLP a eu droit aux mêmes traitements et son père aussi.

            Il y a belle lurette que les journalistes servent les lobbyistes.

            • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 11:45

              Bonjour Juluch,

               

              Oui, oui, je sais, je l’ai dit.

              mais disons que jusqu’à présent il y avait une certaine retenue. Parfois. Et que hier tous les extrêmes ont été possibles.

              Et que si les ennemis de Mélenchon s’en réjouissent, le même traitement , sauf s’ils sont libéraux, leur sera appliqué.

              Oui, Apparu, finissant son discours en disant qu’on payait trop les ouvriers !

              mais réveillez-vous !

              Il n’y a que des rentiers richissimes et leurs trolls sur agoravox !!????

              (Je ne parle pas pour toi. je connais la couleur de tes convictions, même si je ne les partage pas car je pense que ce qui est dit n’est pas.)


            • appoline appoline 26 avril 2013 18:56

              Quand ce rapace de Mélenchon insulte quasiment MLP, c’est normal d’après vous ? Là, il s’est fait remettre à la place, il n’a dupé personne, en plus sa petitesse d’esprit s’est révélée clairement.


            • joletaxi 26 avril 2013 11:05

              Ouf, on a failli attendre, mais l’article est là, enfin.

              Paqr hasard je suis tombé sur le débat, mais je n’ai pas pu résister plus de 5 minutes, dans la confrontation avec Attali.
              Même si j’ai une certaine aversion pour le grand penseur de gauche dans un confort de droite,l’attitude de camelot, de butor de Merluche était insupportable.
              Une constante dans les débats avec des gens de gauche à la gauche de la gauche, mais cela frisait la grossièreté, et cela rendait l’argumentation des intervenants inaudible.

              bref, un clown désagréable


              • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 11:28

                Quoi ? Tu n’aimes pas Mélenchon ????

                Incroyable !

                Un clown, si tu veux, je te laisse le choix des mots, mais je note que « désagréable » est très juste. pour ceux de ton camp, en effet. Très désagréable avec sa façon de dire que les dettes ne seront jamais remboursées et qu’il ne faut pas se soumettre à la doxa libérale.

                Très désagréable...


              • oncle archibald 26 avril 2013 12:18

                Moi aussi j’avais décidé de regarder cette émission mais je n’ai pas pu résister plus de 10 minutes tellement Melenchon était agressif et empêchait ses interlocuteurs de dérouler leur argumentation .. 

                J’ai donc fait la navette avec Reno sur la une, en essayant de temps à autre de revenir vers cette émission que j’espérais intéressante. J’espérais voir démarrer une vraie discussion, finalement je n’ai vu que des bribes de pugilat .. 

                Les mecs qui empêchent les autres de parler m’emmerdent ... Et désolé Ariane je n’ai pas vu la même chose que vous .. Aux moments ou j’ai regardé c’est bien votre idole qui était agressif voire grossier ....

              • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 14:20

                 Tu as dû très peu regarder !

                Mon idole...

                Tu veux dire que je suis très païenne ? Ce n’est pas faux ! 


              • appoline appoline 26 avril 2013 19:00

                Il était à prévoir que Madame Walter allait nous servir une soupe de dernière minute. Son maître en a pris plein la tête et encore, je les ai trouvés patient et les uns et les autres, avec ce monsieur qui serait la ruine de la France en d’accession à un quelconque ministère.


                Lui, premier ministre, je rigole. Là, les français seraient peut-être un peu moins patient dans la rue.

              • oncle archibald 26 avril 2013 20:22

                « Mon idole. Tu veux dire que je suis très païenne ? Ce n’est pas faux ! »


                Quand je pense que ces « très païens » là refusent de reconnaitre un Dieu quelconque mais se prosternent, adulent, idolâtrent et cirent les pompes à un homme politique sur le retour .. 

                Ca peut faire rêver .... tiens, bizarre .. elle est encore naïve ... quelle chance !

                Ca peut faire rire ... Tiens j’en profite ... hi-hi-hi hi-hi-hi ... 

                Ca fait surtout peur parce que ça peut annoncer le retour des « heures les plus noires de notre histoire » (TM) .....

              • JL JL 26 avril 2013 11:11

                Dépassionnons le débat.

                J’ai regardé, objectivement. La question pour moi, n’est pas la droite, ni Attali, ni Apparu : on les connait, leur procès n’est plus à faire.

                La question est : Mélenchon.

                Je l’ai trouvé mauvais. Désolé. A la limite de la contradiction. Cela se voyait dans ses sourires comme dans ses colères qui paraissaient factices.

                Je persiste et signe : ses compromissions avec le libéralisme sociétal ne passent pas. Il n’a pas le soutien populaire qu’on attend d’un vrai leader de gauche. A ce petit jeu, il sera battu à plates coutures par Le Pen.


                • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 11:30

                  Je le souhaite. Pour toi et pour les autres. Qu’on en finisse avec cette mascarade du FN populaire.

                  bref, il a été mauvais et les autres ont été bons ?

                  Dis-moi un peu qui est bon pour toi ?

                  Quel grand leader de gauche ?

                  J’attends...


                • JL JL 26 avril 2013 11:52

                  Mélenchon a été mauvais sur la dette. Je ne vais pas revenir, mais il a laissé dire des choses aberrantes. Et j’accuse là la droite libérale, Apparu comme Attali.

                  Ce matin, Eric Orsenna disait sur France Culture, je cite de mémoire, en substance : ’’la gauche ne tient pas compte du réel. J’imagine Mélenchon regarder la réalité dans les yeux et lui dire : <<c’est moi qui commande maintenant>>. La gauche est dans la pensée magique. ’’

                  Cela m’a rappelé George Bush :

                  « Nous sommes un empire, maintenant, (...) et lorsque nous agissons, nous créons notre propre réalité. Et pendant que vous étudiez cette réalité, judicieusement, comme vous le souhaitez, nous agissons à nouveau et nous créons d’autres réalités nouvelles, que vous pouvez étudier également, et c’est ainsi que les choses se passent. Nous sommes les acteurs de l’histoire (...). Et vous, vous tous, il ne vous reste qu’à étudier ce que nous faisons. » 

                  Autrement dit : c’est le plus fort qui impose sa réalité. Mélenchon a été pris au piège de la télévision, par le fait que son message s’exprimait dans la langue - comprendre  : passait par les fourches caudines de ses ennemis déclarés : la télévision est la ’langue’ du PPA. En venant à la télé, il se montre en vassal de ce Parti de la Presse et de l’Argent.

                  Autant ses cris et ses fureurs sont à leur place dans la rue, autant ils sont déplacés à la télévision. Parce que de l’autre coté de l’écran, il y a des millions de gens qui, bien que pauvres, n’en ont pas moins leurs valeurs, et ce ne sont pas les valeurs libérales de la gauche qui fait des risettes au lobby homo.

                  Désolé d’y revenir, mais c’est - aussi - là dessus que Le Pen fait la différence.


                • Cocasse Cocasse 26 avril 2013 12:54

                  Le Pen est de gauche (enfin, c’est ce que disent les gens d’extrême droite), smiley


                • tesla_droid84 26 avril 2013 13:15

                  Tant que ce Clown, ne passera pas à l’attaque de l’Euro, il continuera de perdre de la crédibilité sur tous les plans. 


                  A qui peut il faire croire que la France contrôlé alternativement par la droite comme par la « gauche » peut infléchir voir inverser une politique qui est de plus en plus libérale depuis 30 ans.

                  Recette pour neutraliser la colère des Français : la promesse de l’Autre Europe depuis un tiers de siècle : http://www.u-p-r.fr/dossiers-de-fond/autre-europe
                  Après avoir laisser détruire le CDI et donc accentuer la précarité... Le front de gauche ne ce serait pas un peu trop occupé du mariage pour tous sur le terrain !!

                  Que va faire le front de gauche quand Hollande va casser le SMIC comme le conseille Merkel qui explique de concert avec BFM qu’il est la faute du chaumage !!! et que les Francais sont trop payés !

                  En gros il faudrait nous aligner comme les copains européens et détruire le SMIC, et donc vous avez l’espoir que NOUS francais, expliquions aux autres qu’ils leur faut un SMIC.





                • escoe 26 avril 2013 18:21

                  Ce matin, Eric Orsenna disait sur France Culture, je cite de mémoire, en substance : ’’la gauche ne tient pas compte du réel. J’imagine Mélenchon regarder la réalité dans les yeux et lui dire : <<c’est moi qui commande maintenant>>. La gauche est dans la pensée magique. ’’


                  Orsenna est un type totalement corrompu qui se fait financer des voyages dans le monde entier pour ensuite écrire des bouquins qui ne sont que de vagues compilations de textes pris dans wikipédia. Ce social-libéral est une honte !

                • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 28 avril 2013 02:45

                  Vous savez bien que la dette est, pour sa plus grosse partie, illégitime : ce n’est que l’accumulation d’une rente que nos dirigeants ont décidé de donner aux banques. Jean-Luc Mélenchon ne peut pas se compromettre avec ses ennemis qui sont surtout les nôtres, ceux du peuple. Il a eu, malgré les difficultés, un discours clair et pédagogique s’opposant à celui des libéraux de droite ou de la fausse gauche. Lui n’est pas résigné, s’il se montre parfois agressif c’est toujours pour défendre l’intérêt général et celui des plus défavorisés. 



                • ThaTon ThaTon 26 avril 2013 11:11

                  En voilà un qui prétend rassembler les français et qui prend son électorat en otage de mesures sociétales...

                  En voilà un qui prétend redresser le pays par l’UE et l’€ mais qui attend pour ça sur une supposée parousie socialo-communiste qui soufflerait sur l’Europe et subvertirait le Parlement...

                  Et voilà le bateau France qui file vers les récifs et le PG qui propose une grande marche pour remplacer le gouvernail quand il suffit de changer de direction...

                  Votre Gulliver est en dessous de tout.


                  • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 11:34

                    Ah ! Les communistes !

                    Très effrayants.

                    Les libéraux, très sympathiques...Comme ils s’occupent bien de nous !

                    Il suffit de changer de direction...Mais on n’attend que ça...Mais vous savez qui tient le gouvernail ? 

                    Le PS parti à la gauche de l’extrême-droite. ca va être dur de changer de direction, cher innocent.


                  • ThaTon ThaTon 26 avril 2013 11:53

                    Alors défilez contre Hollande et contre le pouvoir, à Bruxelle. Mais ce serait trahir « la famille », je suppose... Et prendre le risque de défiler aux côtés des parvenus de droite et des fascistes d’extrême-droite. Et pour l’extrême gauche (ou supposée comme telle) plutôt mourir. Ce qui arrivera, effectivement. « Nous ne lâcherons rien. » Il faudrait penser à réviser le fameux slogan petite section et penser grand.

                    Au moins les libéraux ont ceci sur les communistes et les français qu’ils s’entendent à merveille dans un projet commun malgré leurs haines réciproques.


                  • Mr Dupont 26 avril 2013 14:24

                    Voir Monsieur Mélenchon se faire sakozifier sur A2 comme il l’est ici ; c’est dur à regarder et aussi à entendre

                    Personne ne mérite un tel sort

                    Je demande le boycotte d’A2

                    Vous joignez-vous à moi Madame Ariane ?


                  • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 28 avril 2013 02:54

                    Quand le gouvernail est bloqué par les bras du capitaine ou de son second, il faut bien mettre quelqu’un d’autre à la barre pour changer de cap afin de tourner le dos aux écueils.


                    Votre Gulliver est au dessous de tout, dites-vous ? Pour une affirmation aussi péremptoire, il aurait fallu des arguments plus solides et mieux développés.

                  • abelard 28 avril 2013 21:46

                    @ Mr Dupont,

                    Moi, moi, moi moi !
                    Je me joins à vous Mr Dupont !
                    J’irai même plus loin, je demande l’arrêt complet d’A2.
                    Antenne 2 ne doit plus émettre !

                    Ah on me signale dans l’oreillette qu’Antenne 2 a disparu en 1992... Mince !

                    Autrement on mange bien dans votre maison de retraite, Mr Dupont ?


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 avril 2013 11:15

                    A quoi s’attendre d’autre avec Putadas aux commandes ....


                    • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 11:41

                      Hihi, merci du sourire !!!


                    • Ouallonsnous ? 26 avril 2013 23:38

                      J’ai plussé le texte d’Ariane malgré la vidéo publicitaire qui en masque une partie.
                      Merci au webmaster de supprimer ces empiétements publicitaires ressemblant à une censure que l’on retrouve dans de plus en plus d’articles !


                    • Extra Omnes Extra Omnes 29 avril 2013 00:02

                      @ouallonsnous
                      Utiliser Mozilla Firefox au lieu d’IE et installer Adblock pour une suppression totale des pubs google


                    • non667 26 avril 2013 11:27

                      à Ariane
                      cela fait 40 ans que ce traitement médiatique est appliqué en pire au fn sans que cela ne t’émeuves  ? le niant même puisque tu nous sors cheminade qui ne l’a subit qu’une fois !

                      J’attends le jour où il sera possible de gifler,

                       c’est arrivé à la télé lors d’un débat :le gros acteur benguigui a frappé  jean yves le Gallou sous les approbations du public (la claque ) et aucune réprobation les jours suivant :que du normal puisque pour le F.N. toutes les outrances sont permises ! il y a longtemps qu’il a sa tête au panneau d’affichage du S.M.


                      • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 11:39

                        Non,

                        Je n’ai jamais constaté un telle violence. Même avec Le Pen. Pour Cheminade cela m’avait frappé, car il n’est pas tellement à même de se défendre, il jouait un petit rôle dans cette élection et il avait été laminé. 

                        Ne pense pas que Le Pen arrivera à quelque chose ; Tu sais bien qu’ils l’utilisent pour que la vraie gauche ne monte pas. Tu es assez intelligent pour le comprendre.

                        Et ces procédés outranciers sentent mauvais.

                        je suis habituée des émissions de télé. Je les connais. Mais là, , ne serait-ce que le coup des tweets à 5/1, c’était trop visible.

                        réjouis-toi aujourd’hui et vois si tu te réjouiras demain. C’est ce que veut dire mon article. 

                         


                      • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 11:41

                        Non, je n’ai pas vu la gifle de Benguigui. J’en suis écouerée.


                      • cevennevive cevennevive 26 avril 2013 11:43

                        Bonjour Ariane,


                        Il a passé son temps, hier, à éviter les crachats et les « dégueulis » de ceux qui l’ont invité pour le brocarder.

                        Ce faisant, (et qu’aurions-nous fait à sa place ?) il a laissé sortir sa colère et son mépris, sans avoir réellement le temps et l’opportunité de parler calmement de ses positions et de son programme.

                        C’était couru d’avance. Et, une fois de plus, il passe pour un coléreux, le couteau entre les dents, aux yeux des téléspectateurs.

                        La télé est un cloaque où ne peuvent vivre que des grenouilles et des crapauds, tu le sais bien.

                        D’ailleurs, certains l’ont fait remarquer plus haut, le même traitement a été appliqué envers Le Pen père autrefois, et comme tu le dis, avec Cheminade. Tous les deux avaient tout de même droit à un peu de respect. Ce n’était ni des assassins, ni des brigands, ni du gibier de potence !

                        D’autres candidats, comme Asselineau, ne sont même pas invités, leur nom n’est jamais prononcé, ils n’existent pas...

                        Je serais Mélenchon, je n’accepterais même pas leur invitation. Ils ne savent que lécher ou cracher.

                        Bonne journée Ariane.

                        • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 11:49

                          Bonjour Cevennevive,

                          Que lécher ou cracher...comme tu as bien défini.

                          Ne pas participer, comme Beppe Grillo ?

                          Je pense que hier soir, il a été certes gêné par leurs incessantes interruptions, mais que tout ce qui est excessif se retourne contre ceux qui emploient cette tactique.

                          ceci dit ce sont les évènements, tu le sais, bien , qui prouveront jour après jour que son discours , son programme, celui du FDG est le seul valable.

                          Inéluctablement...


                        • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 28 avril 2013 03:07

                          Je trouve que Jean-Luc Mélenchon a pris le temps qu’on lui refusait et dont il avait besoin pour donner les axes principaux des projets du Front de Gauche. Finalement, je me demande si l’agressivité des libéraux, de la droite qui dit son nom et de celle qui ne le dit pas, ne peuvent le servir en tant que dirigeant potentiel du pays : cela lui permet de bien montrer sa détermination et sa fermeté. Les électeurs peuvent alors reconnaître que c’est un président ou une présidente de sa trempe qu’il faudrait pour nous sauver des filets tendus par la finance internationale.


                          Mais je ne suis pas pour la personnalisation du combat politique et nous connaissons dans le Front de Gauche et même dans le seul Parti de Gauche d’autres hommes ou femmes aussi déterminés que lui. 

                        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 26 avril 2013 11:49

                          La seule séquence à retenir est celle où Mélenchon avait démontré à sa façon que ce qui se passe au Mali n’était qu’un complot organisé depuis longtemps par la France  ! Ce à quoi Pujadas avait réagi en réorientant le bla bla...désinformation oblige !

                          J’ajoute que ceci n’est qu’une « nécessité française » parmi d’autres qui veut qu’à chaque arrivé d’un nouveau président celui-ci doit apprendre à mettre la main en tant que chef des armées sur l’armée française parce que la France ne peut pas vivre dans son « intérieur » sans détruire « l’extérieur » !

                          Il faut donc à chaque fois trouver un « terrain ennemi » pour permettre le baptême ... Ceci dit l’armée française qui commence à se retirer réussira deux coup avec un seul obus : Reconnaitre TOTO comme général d’armée et laisser derrière elle un terrain incertain qui empêchera durablement le Mali de retrouver ses frontières et sa souveraineté, sans compter les retombées aux alentours...

                          J’avais dit dès le premier jour que la France allait foutre la merde au centre de l’Afrique, personne ne m’avait compris !


                          • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 11:52

                            Entièrement d’accord en ajoutant que le terrain est dévolu au trafic de la drogue et aux islamistes aidés par les Qatari.Nos alliés.

                            Mélenchon l’a dit. En prime time. C’est énorme.

                            Il faut voir les ennemis qu’il a en face : les EU, l’OTAN, la Finance.

                            mais critiquons son langage. je le redis « salopards » est une litote.


                          • cevennevive cevennevive 26 avril 2013 12:16
                            « J’avais dit dès le premier jour que la France allait foutre la merde au centre de l’Afrique, personne ne m’avait compris ! »

                            Comme elle l’a foutu en Libye,...

                            Oh que si, Mohammed, beaucoup d’entre nous l’avaient compris...

                            Quand on est en admiration béate devant les US, on est capable de mettre le désordre partout, en brandissant la bannière des « droits de l’homme ».

                            Cordialement.

                            • A Madjour et ceux qui lui ont répondu ainsi qu’ à Ariane Walter.
                            • Pour sûr que la France en tant que complice (le pouvoir du pays s’entend) demeure en Afrique et dans bien d’autres continents au côté des Etats Unis et de leurs marionnettes Qatarie et Saoudienne ou Emiratits (j’ai honte en tant que français de voir mon pays fréquenter et baiser les mains de ces derniers, les pires des plaies purulentes de l’espèce humaine). Mais on ne peut rien y faire. Ni vous, ni moi.
                            • Il vous faut savoir pour étayer ce propos que la France couarde aurait payé une rançon de plusieurs millions d’euros par GDF/Suez interposé pour la libération de la famille otage du Cameroun. Ainsi que favoriser la libération une dizaine d’islamistes alors emprisonnés. En agissant ainsi (tout comme sa passivité en Tunisie et en Egypte) il ne fait aucun doute que la volonté n’existe pas d’éradiquer ce que les autres appellent le terrorisme et qui n’est que du brigandage. 
                            • Itou pour son comportement en Lybie, ses atermoiements dangereux en Syrie et surtout son indéfectible défense d’Israël autre pion majeur des EU.
                            • à Ariane Walter. Vous avez raison en ce qui concerne le massacre télévisuel de jeudi soir sur Antenne 2. Des journalistes qui jouent les importants incontournables (y compris Delahousse les samedis et dimanches) et qui ne sont que des pitres. Pire, des valets. En vertu de mon long trajet dans cette profession, je puis vous affirmer avec force qu’ils ne sont en aucune manière des journalistes. Des saltimbanques peut-être.
                            • En outre pourquoi répondez-vous ici même à tous ceux qui vous cherchent des noises sans cesse et en rajoutent à chacune de vos réactions ? Le silence à leur égard serait beaucoup plus efficace, ne croyez-vous pas ? 

                          • babeuf babeuf 26 avril 2013 11:50

                            les gens ont de la merde dans les yeux ,même avec 30% de chômage défendrai encore ce système ,c est effarant , je rigole d eux !!!!!!!!!!!


                            • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 11:57

                              Oui, parfois je l’avoue ,j’ai envie de m’en tenir à une solitude plaisante , à la Taoïste, tour d’ivoire et musique.

                              mais le courage de la conviction , c’est de tenir dans la durée et de se battre pour le bien commun même si son bien propre est assuré.


                            • Loup Rebel Loup Rebel 26 avril 2013 23:43

                              les gens ont de la merde dans les yeux

                              C’est qui, les gens ?

                              Y en a qui disent que quand elle n’est pas dans les yeux, la merde, c’est qu’elle est dans le cerveau.


                            • mario mario 26 avril 2013 11:50

                              fait tres important est «  »apparu«  » dans l’émission :

                              il faut baisser le cout du travail....

                              melenchon : je ne dit pas que vous etes un négrier....meme si je le pense !

                              excellent ; bravo jean luc.

                               


                              • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 11:54

                                Oui, c’est vrai, c’était un moment particulièrement jouissif !!

                                Tant d’envol de la part de cet Apparu pour en finir là-dessus : faire crever la classe ouvrière !!

                                Chapeau !

                                 


                              • tesla_droid84 26 avril 2013 14:00

                                Franchement, j’an arrive à souhaiter que vous ayez ce satané pouvoir, disons 1 ans, vous ne pourriez pas faire bien pire que Hollande. Juste pour vous voir vous heurter à l’orthodoxie libérale du mur européen. Quand vous aurez enfin compris, on pourra envisager sérieusement de faire une partie de l’humain d’abort mais d’abord chez nous.


                              • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 28 avril 2013 04:00

                                D’accord avec vous, Mario, mais ce n’est pas à vous que je voulais répondre, c’était au commentaire qui souhaitait voir le Front de Gauche au pouvoir face à la puissance de la finance internationale.


                                Vous, qui avez émis ce voeu, vous oubliez l’essentiel : le Front de Gauche ne veut pas le pouvoir pour le conserver bien au chaud sur son coeur, mais pour le rendre au peuple. La démocratie, vous connaissez ? C’est d’elle que viendra la nouvelle constituante qui donnera les moyens d’affronter l’oligarchie de l’argent. Certes, il y aura des mesure à prendre en urgence, mais le soutien populaire devra sortir dans la rue, montrer sa force que lui donnera le nombre : sans la soumission du peuple, la finance n’est plus rien et nos concitoyens devront en prendre conscience et par là même conscience de sa force. Sans le peuple, une poignée de dirigeants ne pourra rien. En 1936, ce sont les grèves, les occupations d’usines, les manifestations qui ont permis au Front Populaire d’imposer ses immenses avancées sociales. Si le peuple avait accompagné ses nouveaux élus après les élections de 1981, la partie droitière du Parti Socialiste d’alors n’aurait pas pu imposer la résignation face aux attaques des capitalistes et libéraux de l’intérieur et de l’extérieur. Le Front de Gauche propose une révolution citoyenne, par les urnes et avec les citoyens qui devront saisir le pouvoir qui leur sera rendu. De plus, il y a quand même bien des chances que d’autres pays du Sud de l’Europe, voire au Sud de l’Europe, nous suivent et que nos forces s’assemblent dans une contestation libératrice. 

                              • SALOMON2345 26 avril 2013 11:53

                                Apparu est apparu propre sur lui, au début de l’échange, mais comme sa besace était quasi vide, il ne lui restait plus que la déglingue pour exister : « T’as une tache sur ta cravate, c’est celui qui dit qui y est... parle-moi de l’avenir... le passé... c’est aut’chose... ça te regarde pas... passons... » bref, accuser de boiteux ou de clown le philosophe agrégé - comme les fameux quadra qui en leur temps voulaient dézinguer Chirac - pour ne rien dire, surtout lorsque l’on pense qu’en dix ans son camp à doublé la dette, son patron SARKO à lui seul en rajoutant une louche de 600 milliards en 5 ans - « c’était mieux avec lui - kidisent » - et qui ose, le jeunot, brandir ses mu muscles car lui il sait, il a été ministre du logement, lui, d’ailleurs ça se voit... y a pu d’cartons dans les rues... ! 


                                JLM parle cru et dru, c’est vrai, mais c’est pas la musique qui compte mais les paroles ! Enfin, il n’est pire sourd que celui qui ne veut entendre surtout quand la malhonneteté intellectuelle s’ajoute à une droite droitisée à donf pour un seul but : de grosses poignées de dollars à venir, pardon, d’Euros... 

                                Quant à Attali le somptueux (ou somptuaire ?) - ex patron de le BERDE (où il n’a pas particulièrement brillé) - je reste poli - en plus de ses emprunts littéraires et ses virevoltes successives, je doute ce sa parole soit « d’or », hélas, car en ce moment elle serait la bienvenue...

                                Salutations

                                • kemilein 27 avril 2013 13:26

                                  antisémite !
                                  tu doutes de la parole d’or qui est son veau a atali.

                                  on rêverait d’être a sa place (mélenchon) pour simplement les insulter tous ces cons
                                  des « ta gueule » par ci, des « t’es qu’un connards » par là...
                                  ca manque tellement de remettre ces mange-merde pompeux a leur place.


                                • tf1Goupie 26 avril 2013 18:30

                                  Bien vu.


                                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 26 avril 2013 12:30

                                  @ Jean Luc Mélenchon

                                  La « révolution française » était une « Contre-Révolution » ! Le peuple surexploité ne demandait pas l’assassinat d’un roi mais l’accomplissement du devoir par ce dernier et par son entourage. Ce à quoi les contre-révolutionnaires avaient répondu en semant la terreur et le terrorisme jusqu’à ce que le royaume débouche non pas vers une « république » mais vers un empire ! Immédiatement tous les privilèges étaient rétablis et même diversifiés ...ce qui fait la France d’aujourd’hui et même le monde d’aujourd’hui puisque les crédules continuent encore à chanter la chanson des "droits de l’homme" alors qu’il aurait été plus simple et plus utile d’exiger l’accomplissement devoir du politique !

                                  Il y a une grave erreur dans votre parcours, celle qui vous a amené à considérer l’accouplement insolite et contre nature comme étant une « liberté » et une « évolution » ! Ce « problème » existe depuis l’apparition de la vie sur terre, toutes les religions l’avaient expliqué et naturellement l’avait écarté du bavardage quotidien en le considérant amoral, tous les scientifiques d’avant les années 1980 qui n’étaient pas des bourriques comme ceux d’aujourd’hui avaient compris et expliqué cette "déviation psychologiqu" du vivant et n’avaient jamais pensé qu’un jour elle serait applaudie sur les bancs du palais du jeu de paumes de la comédie française pour en faire une loi après un vote « exceptionnel » des plus gauches et des plus ridicules !

                                  On ne peut pas, on n’a pas le droit de légiférer sur un dysfonctionnement psychique ou sur une maladie, on ne peut pas obliger un maire à présider une séance insolite et encore moins à signer un document qui n’a un sens ni sur Terre ni au delà de l’Univers !

                                  Je vous mets sur mes sites et vous encourage à une plus grande réflexion, car je ne vous suivais pas du tout hier en déclarant sur France2 que vous étiez un "philosophe des Lumières« ... à moins qu’il ne s’agisse de »Lumières obscures«  !

                                  Vous aviez complétement raison sur la »question du Mali".

                                  http://www.agoravox.fr/auteur/mohammed
                                  http://www.facebook.com/M.A.Madjour ?ref=tn_tnmnsdu


                                  • Le printemps arrive Le printemps arrive 26 avril 2013 23:30

                                    "toutes les religions l’avaient expliqué et naturellement l’avait écarté du bavardage quotidien« 

                                    Vous en savez des choses, vous êtes catégoriques !
                                    et si vous nous parliez de la manière
                                    dont les indiens d’Amériques (les autochtones) appréhendaient le cas des »deux esprits" ?


                                  • viva 26 avril 2013 12:40

                                    Quoi qu’en dise les pleurnicheuses habituelles qui voient leur système s’effondrer en restant les bras ballant.


                                     L’audience de Mélanchon a été très bonne avec plus de 3 Millions de téléspectateurs égalant Valls. Ce qui est un record pour la saison dixit France 2.

                                    Il a été très bon, mais il a beau essayer d’utiliser des mots simples, son intelligence et son niveau culturel le coupe de l’électorat de base. Dans son discours les références aux grands penseurs sont omniprésentes et aux contre exemples à la pensée dominante. 

                                    Malheureusement cela n’est pas le cas du télespectateur de base et sans doute d’une parti de ceux dont il défend les intérêts.

                                    L’intelligence à toujours desservie les hommes politiques ....

                                    • escoe 26 avril 2013 18:36

                                      L’intelligence à toujours desservie les hommes politiques ....


                                      Staline n’était pas intelligent ?

                                      Bon, je provoque un peu smiley L’autre jour ma belle soeur débinait Christiane Taubira. Je lui ai dit que c’était une remarquable oratrice qui faisait souvent appel à des concepts de philosophie politique ignorés de 95% des français. Elle l’a très mal pris mais c’est pourtant vrai. Pour autant Taubira ou Mélenchon ne doivent pas renoncer à parler juste. Que dirait-on d’un prof de physique qui renoncerait à son cours au prétexte que certaines notions sont difficiles ?

                                    • kemilein 27 avril 2013 16:19

                                      ah mais les gens sont des cons !
                                      c’est d’ailleurs pour ca qu’ils se font enfler a longueur de temps
                                      le con est fier de l’être il n’a donc aucune raison de changer.

                                      l’intelligence a toujours desservi ceux qui voulaient en user pour aider leur semblable, en ce sens les esclavagistes de Droite ont raison, les classes laborieuses (celles qui font le labeur) sont dociles, serviles, bêtes et ne demande pas a devenir intelligente, autant les exploiter au max puisqu’en prime elles en redemandent.

                                      la faute au con de rester con... d’autant plus qu’être intelligent c’est pas dur.


                                    • sam turlupine sam turlupine 26 avril 2013 12:41

                                      Melenchon avait affaire aux habituels séides du Tina ; les Pujadas, Lenglet, et autres pseudo économistes du Figaro : on les connait ; je trouve qu’il s’en est bien tiré face à eux ; sauf sur le Mali, où il a effectivement été très embarrassé, en noyant le poisson, sans pouvoir répondre.

                                      Pour ce qui est d’Apparu, il a été démasqué, se révélant comme le défenseur des mafias financières, et de la dictature du marché, au détriment du peuple et des salariés : au moins, les choses sont claires, en ce qui concerne l’UMP.

                                      Quant à ce pauvre Attali, qui a mangé à tous les râteliers, les deux pieds dans la BERD, et s’est vu infirmer TOUTES ses prédictions depuis des années, il a essayé de garder le masque de « l’analyste » , masque qui est tombé, évidemment, quand, à court d’argument, et poussé dans ses contradictions, il n’a plus eu comme recours, qu’un ridicule point Pavlov, en osant faire un parallèle avec la Corée du Nord ; ce qui l’a discrédité définitivement.

                                      Mélenchon a été bon quand il a pu exposer ses arguments (évidents) sur la mainmise de la finance sur le monde, et les moyens d’y mettre fin : moins bon sur certains points (Mali, Euro), mais, globalement, malgré d’habituelles rodomontades, a su tenir le discours qui fallait, malgré le procès en forme de guet-apens de cette émission.

                                      A suivre...


                                      • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 14:35

                                        Famine, tu es malhonnête de ne pas voir la différence : pour se faire entendre de Hollande, il n’est pas élu, pour se faire Merkel, il serait élu.

                                        Mais encore, quel triomphe pour toi ? N’es-tu pas dans la même barque que moi et que bien d’autre ?

                                        Qui ira voir Merkel pour quitter les traités européens ?

                                        Le Pen ?

                                        Elle est de droite. Il faut quand même etre réaliste.

                                        Qui est anti-libéral dans le paysage politique français ?

                                         


                                      • tesla_droid84 26 avril 2013 14:55

                                        Vous avez prévu quoi Ariane pour la composition du parlement européen ? 

                                        Si je ne m’abuse, il se trouve que la majorité appartient au PPE dont les membres vote tetes baissées tel des anes batés sur ordre de leur chef Joseph Daul (neo libéral pro atlantiste...).

                                        Pourquoi vous ne répondez pas au questions qui ne vous plaisent pas ?
                                        J’ai bien saisi le programme du FrdG mais je ne comprend pas COMMENT il arrive à convaincre 27 dirigeants d’autres pays ?



                                      • Ariane Walter Ariane Walter 27 avril 2013 11:26

                                        Belzébuth : ou tu es idiot ou tu fais semblant.

                                        Il veut une Europe des peuples et pas de la finance. C’est comme si tu disais : je ne comprends pas . Il dit qu’il divorce mais qu’il aime les femmes. 
                                        Oui, il aime les femmes mais pas celle-là ! 
                                        C’est vrai que cela demande un niveau d’intelligence politique surnaturel !

                                      • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 28 avril 2013 04:37

                                        Les croyances sont de bien piètres conseillères. Vous vous trompez, j’en veux pour preuve l’article d’Ariane et les commentaires félicitant Jean-Luc Mélenchon. J’en veux pour preuve mon appréciation personnelle et toutes celles que j’ai entendues avant de lire cette page. 


                                        Pour celui ou celle qui pense que Jean Luc Mélenchon a beau jeu de déclarer que, lui, serait capable de taper du poing devant Merkel et ses comparses, obtenir ainsi ce qu’il voudrait, mais que dans la réalité il n’en aurait pas le cran, je dirais simplement que je remercie les journalistes et ses contradicteurs de le malmener comme ils le font car là il peut montrer ce qu’il vaut, sa force de caractère et, quoi qu’on en dise, son sang-froid. Quand un Attali, connu pour avoir une intelligence exceptionnelle même s’il l’utilise à tort et à travers, est à ce point défait qu’il montre son dépit en lâchant, comme une grenade derrière lui, une injure dont le caractère outrancier et imbécile ajoute à la lâcheté de la situation, j’ai trouvé admirable la maîtrise de Jean-Luc Mélenchon. Il y en a beaucoup qui aurait sauté sur le dos de ce poltron indigne qu’on a vu s’enfuir comme un couard qu’il était. Lamentable, Attali !

                                      • tesla_droid84 30 avril 2013 09:42

                                        J’aime votre dernier commentaire Ariane, donc il faut en premier lieu quitter l’euro et l’union européenne. Et rester autour de la table des rencontres du conseil de l’europe qui n’a rien a voir avec l’union européenne. Donc pourquoi ne pas voir que l’article 50 est justement la procédure de divorce à l’amiable ? 



                                      • asterix asterix 26 avril 2013 13:14

                                        Mon intervention sera identique à celle sous l’article de SYLVAIN sur le même sujet. Il eut été injuste qu’une seule opinion soit parue sur le phénomène Mélenchon. En croisant ces deux articles bien différents, AGORAVOX s’honore d’être un journal citoyen, pas l’exutoire de prosélytes qui n’admettent d’autre opinion que la leur.
                                        Tout logiquement, j’ai donc voté oui pour les deux...


                                        • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 13:28

                                          Merci...,,


                                        • L'enfoiré L’enfoiré 26 avril 2013 17:39

                                          Tout est affaire de tempérament.

                                          Les uns sont masochistes et les autres sont sadiques.
                                          C’est quand on retrouve les deux ensembles que cela se corse.
                                          - « Fais moi mal », dit le mazo.
                                          - Non, répond le sadique.

                                           smiley 

                                        • Le péripate Le péripate 26 avril 2013 13:32

                                          Il ne passe pas souvent à la télé vous ne trouvez pas ?


                                          • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 13:35

                                            Pour le décrédibiliser ,ils l’invitent souvent , en effet... Le Pen est leur alliée, puisque a midi Delahousse lui a dit « mais vous êtes contre les extrêmes » !! Donc la 2 a choisi le Pen et non Melenchon. Intelligent comme vous êtes, il vous faut réfléchir un brin !


                                          • Le péripate Le péripate 26 avril 2013 13:36

                                            Réfléchir.... mais je suis Con.


                                          • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 14:40

                                            je te laisse le mot de la fin...Mais tu peux le corriger.


                                          • Christoff_M Christoff_M 28 avril 2013 00:09

                                            Etre de mauvaise foi a ce point la pour ne pas voir que ds une certaine presse et sur les plateaux Melenchon a des amis bobos qui font semblant de le bousculer en direct, même tranche d’age ex Mitterrandistes déçus...

                                            C’est un peu plus dur pour Lepen pour trouver des gens de son age ou de sa tendance ds les medias français vu qu’elle a a faire a des pro PS ou pro UMP ( cherchez l’erreur) typique de ce noyautage de tout de l’UMPS en France...


                                          • alberto alberto 26 avril 2013 13:33

                                            Ariane,

                                            Pour moi, l’attitude agressive et fielleuse des contradicteurs me semble relever d’une connivence entendue dans la coulisse avec Pujadas en chef d’orchestre !

                                            Hier, j’avais envie de l’étrangler le Pujadas et aussi ma femme qui hurlait :« il pourrait pas fermer un peu sa gueule ce petit roquet ! »

                                            Bref une bonne soirée où j’ai avec plaisir retrouvé le talent pédagogique de Jean Luc.

                                            Bien à toi.


                                            • modesto modesto 26 avril 2013 14:10

                                              étrangler ta femme ou pujadas ?


                                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 avril 2013 14:31

                                              Vrai que la phrase est ambigue ......Lapsus révélateur ?
                                               smiley


                                            • alberto alberto 26 avril 2013 19:19

                                              modesto, Aita : va savoir...


                                            • Christoff_M Christoff_M 28 avril 2013 00:10

                                              Arrêtez d’écouter la pensée unique et de propager l’agression hautaine de celui qui se croit du bon coté !!!


                                            • Antenor Antenor 26 avril 2013 13:38

                                              L’économie allemande commence à ralentir. Attachez vos ceintures, les Allemands ne font jamais rien à moitié.


                                              • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 14:30

                                                Excellente remarque. hélas juste.


                                              • escoe 26 avril 2013 18:41

                                                L’économie allemande commence à ralentir


                                                Hé oui le marché des pharmacien, des notaires, des mafieux et des footballeurs est maintenant saturé de BMW et d’Audi.

                                              • ffi ffi 26 avril 2013 13:49

                                                Mélenchon sera toujours pollué par ses lubies idéologiques.
                                                 
                                                Le temps n’est pas à installer un idéaliste au pouvoir.


                                                • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 14:29

                                                  je pense au contraire qu’il est suprêmement réaliste. Ce sont des idéologies qui nous tuent.

                                                  Mais garde tes idées et vois comme le temps les fait évoluer.


                                                • AlainV AlainV 26 avril 2013 14:43

                                                  Je suis d’accord avec vous, Ariane, à 99,99%. Surtout n’arrêtez pas d’argumenter, vous le faites très bien. Vous réagissez aux attaques avec calme et c’est ce qui fait votre force.


                                                • ffi ffi 26 avril 2013 15:21

                                                  A partir du moment où il veut rester dans l’Euro, il est idéaliste, car l’Euro ne marche pas et ne saurait marcher.
                                                   
                                                  Le système financier international s’est fondé en 45 avec l’idée que le taux de change d’une monnaie varie selon la balance commerciale d’un pays (si elle est positive, la monnaie augmente ; si elle est négative, la monnaie diminue). Avec l’euro, les taux de change se sont figés dans le marbre.
                                                   
                                                  Or la balance commerciale de la France est très déficitaire, celle de l’Allemagne est très bénéficiaire.
                                                  Donc rester dans l’euro, c’est aller directe à la faillite économique pour la France.
                                                   
                                                  D’autre part, il est illusoire d’espérer régler les échanges commerciaux pour des milliers de filières économiques simultanément par la simple adaptation du taux de change en fonction de la balance commerciale : en effet, lorsque la France exporte des Airbus, cela renchérit sa monnaie pour tous les secteurs industriels en même temps, mais ce renchérissement ne correspond nullement à une meilleure productivité de ces filières par rapport à l’étranger, non, il provient du fait qu’il y a peu de constructeurs d’Avion dans le monde.
                                                   
                                                  Par conséquent, la faculté d’adaptation du taux de change pays par pays est encore insuffisant, il convient donc de prendre en compte la diversité des économies nationales, en réglant les échanges filières par filières, ce qui implique le protectionnisme.
                                                   
                                                  Bref : solutions économiques = souveraineté monétaire + protectionnisme.
                                                  Mais c’est contraire à l’idéalisme politique de Mélenchon.
                                                  Donc Mélenchon n’apporte aucune perspective nouvelle.


                                                • Antenor Antenor 26 avril 2013 18:30

                                                  @ffi

                                                  « Bref : solutions économiques = souveraineté monétaire + protectionnisme. »

                                                  Rien n’empêche de mettre la pression aux Allemands sur ces sujets en menaçant de quitter l’Euro le cas échéant.

                                                  J’ai l’impression qu’Hollande attend les élections européennes pour agir mais j’ai peur que ce soit un peu tard.


                                                • Antoine Diederick 26 avril 2013 22:27

                                                  a ffi,

                                                  Mélenchon n’apporte aucune perspectives politiques nouvelles...c’est exact....c’est l’homme d’une autre époque....

                                                  et personne pour l’instant ne peut proposer de nouvelles perspectives....nous sommes en Europe dans le flou le plus total...

                                                  alors...


                                                • ffi ffi 27 avril 2013 13:59

                                                  Il y a une bonne vidéo de cet arriviste qui traîne quand il était porte-parole au PS de la campagne pour le Oui à Maastricht.


                                                • ffi ffi 27 avril 2013 14:01

                                                  Au moins, PC fut pour le Non.
                                                  Comble de l’ironie, le partisan de Maastricht s’est fait soutenir par le PC à la présidentielle, et maintenant il fait payer la note aux fédérations du PCF...


                                                • Christoff_M Christoff_M 28 avril 2013 00:16

                                                  Mettre la pression aux allemands !!!

                                                  Le fanatisme rend aveugle Sarkozy était toléré par Merkel, Hollande un peu moins alors Melenchon excusez moi sur la scène internationale inconnu au bataillon !!!

                                                  seule chance pour nous changement bientôt et elections en Allemagne...


                                                • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 28 avril 2013 05:00

                                                  Les utopies d’aujourd’hui sont les réalités de demain.


                                                  Je ne pense pas que le Front de Gauche se contente de s’en tenir à une idéologie déterminée.
                                                  Il a les pieds sur terre, ce qui n’empêche ses militants de réfléchir et surtout d’acquérir suffisamment de liberté de penser pour être capable de créer, d’inventer des solutions hors-systèmes et hors pensée unique. 

                                                  Le Front de Gauche n’est pas comme Cahuzac, il croit à la lutte des classes, comme d’ailleurs le Parti Socialiste des années 1970. A mon avis, c’est davantage une science qu’une idéologie : elle repose sur une réalité qu’on peut observer tous les jours à notre époque.

                                                • modesto modesto 26 avril 2013 14:09

                                                  donc JLM s’est livré aux « jeux du cirque »... donc « ils se le sont payés »... donc il fut une « victime »...
                                                  donc ce fut « gravissime »... donc, « ils préparent un dictature »... ((donc mélenchon n’est pas à la hauteur de l’image de « méchant-con » qu’il veut se donner ?)
                                                  donc, « un jour viendra où les mensonges s’effondreront comme une montagne de cendres »...
                                                  donc, si on ne les détruit pas, il faudra « aller se pendre » ?...
                                                  sans moi !
                                                  quand la manif politique Bastille-Nation aura eu lieu, peut-être la fatigue dans les jambes permettra aux cerveaux de reprendre un peu de raison ! une véritable politique de gauche, intelligente et rationnelle, intégrée, en prise avec le réel, mérite mieux que ce verbiage idolâtre.


                                                  • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 14:27

                                                    Je te demande simplement de préciser une chose

                                                    « En prise avec le réel. »

                                                    Qu’est-ce ?

                                                    La flexisécurité ? L’obligation pour un travailleur d’être soumis aux volontés de son patron en dehors de toute loi ?

                                                    L’obligation pour un citoyen de tout payer à des organismes privés ??

                                                    Explique...


                                                  • Christoff_M Christoff_M 28 avril 2013 00:18

                                                    la fin d’une certaine securité votée par la gauche et certains syndicats ??!!!

                                                    Brave brave worl et pouvoir de la com et de la novlangue !!!


                                                  • Loatse Loatse 26 avril 2013 14:13
                                                    « s’ils savaient ce que ça cache, ils applaudiraient moins. Surtout les non riches salariés qui croient devoir être de droite, comme Dassault ou bétencourt !! et qui seront les premières victimes. »

                                                    Qu’ils lisent « la révolte à deux sous » de Bernard Clavel.. curieusement ce livre m’est littéralement tombé sous la main hier et à l’heure de l’émission j’en faisais la lecture..

                                                    C’est d’actualité et quasi prophétique à mon avis..

                                                    L’histoire est celle des canuts qui réclamaient deux sous d’augmentation, se soulèvent, se débarrassent du prince, emprisonnent les riches soyeux (l’action se passe à Lyon au moment de la révolution française) 

                                                    Ces travailleurs désorientés par ce changement soudain, compatissants (on coupait des têtes) et oublieux, se remettent une fois la fougue révolutionnaire passée, sous le joug de leurs bourreaux, lesquels les abreuvent de promesses sous le coup de l’émotion (2 sous ? mais nous vous donnerons plus !) . Lesquels, une fois en place leur servent l’argument de la conjoncture économique (dans le roman sous la forme d’une crue du rhone qui les contraint à quelques travaux dans leurs somptueuses demeures..) puis « oublient » leurs promesses

                                                    A MEDITER....

                                                    extraits (des dernières pages)

                                                    « A présent les années ont passé. Les vieux sont morts, les jeunes ont pris leur place devant les bistanclaques (métiers à tisser)

                                                    Sur ceux là, la fatigue pèse. Les nuits et les dimanches sont bien courts. et c’est à peine si de temps à autre, au cours d’un repas, il arrive que quelqu’un soupire encore :

                                                     »Tout de même, les vieux ne demandaient pas la lune. Deux sous. Deux sous de plus sur les façons. Non ce n’était pas la lune mais on les verra sans doute jamais.

                                                    Disant ces mots, les tisseurs regardent la soie rutilante, chamarée d’or, qui coule des métiers.
                                                    Pour certaines pièces au dessin compliqué, on sait qu’il ne faut pas compter tisser plus de trois pouces par jour. Et encore, en commençant bien avant l’aube et en poussant les journées fort tard au coeur des nuits.....« 

                                                    Ca vaut largement un »débat" sur France 2





                                                    • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 14:24

                                                      Tristesse...Mais l’Humanité est-elle condamnée à être éternellement triste ?

                                                      Tant que je vivrai, je n’y croirai pas.

                                                       

                                                      Belle page...


                                                    • AlainV AlainV 26 avril 2013 14:36

                                                      Deux points ont été brillamment abordés par JLM : l’amnistie pour les syndicalistes condamnés et le rappel des vrais voyous : ceux qui trichent avec le fisc, placent leur argent dans les paradis fiscaux et empêchent l’Etat de remplir son rôle par manque d’argent : trop peu de police, trop peu de personnel dans les hôpitaux et les écoles.
                                                      Rien que pour cela et parce que ma femme l’a trouvé intéressant, pour la première fois smiley Mélenchon a bien fait de venir à Antenne 2 !


                                                      • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 14:43

                                                        Bonjour Alain !

                                                        Ah ! Quand quelqu’un qu’on aime et qui ne trempe pas trop dans ce « business » tout à coup écoute et est convaincu, c’est un grand moment.

                                                        Quant à ceux qui ne sont pas convaincus, je leur dis :

                                                        Qui ? Où ? Quand ? Comment ? Alors ?


                                                      • Loatse Loatse 26 avril 2013 14:41

                                                        Disons, Ariane, qu’à l’époque on pendait haut et court les pauvres bougres qui avaient l’outrecuidance de coller sur les demeures des « fabriquants » des affiches exprimant leurs revendications salariales que l’on peut qualifier de modeste en comparaison de tout ce que nos ainés ont obtenu..

                                                        On n’en est plus là... mais de renoncements en renoncements... 

                                                        il n’y a pas de crue mais « la crise » est devenu l’argument majeur pour faire passer la pilule amère de l’austérité..


                                                        • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 14:46

                                                          Qu’il y ait une régression, c’est évident.

                                                          Surement due à la main-mise des medias qui se livrent à une propagande de masse.

                                                          Nous avons été habitués à peut-être trop de douceur, puisqu’on ne nous tire plus dessus dans les manifs !!

                                                          mais va savoir...


                                                        • Daniel D. Daniel D. 26 avril 2013 14:44

                                                          Ce qui est le plus drôle dans toute cette histoire, c’est l’enfumage formidable qui as eu lieu.

                                                          1 Hollande lance le mariage homo dans les assemblés
                                                          2 La cote de popularité de Hollande s’effrite
                                                          3 Hollande accélère le mouvement sur ce sujet sensible
                                                          4 il degringole dans les sondages
                                                          5 l’affaire Cahuzac sort
                                                          6 les médias font passé sa descente dans l’opinion a l’affaire cahuzac
                                                          7 Hollande continue a chuter et s’enterre
                                                          8 la droite se marre, Hollande a suicidé le PS pour longtemps et mélenchon as expliqué qu’il n’etais pas la solution en direct ...

                                                          Hollande a tué le PS, mélenchon qui devais prendre la relève ne le pourras pas, car son envie de Ripoublique universelle multiculturelle passe par l immigration massive et la soumission aux banques mondiales (il as même parlé hier de « la nouvelle monnaie » demandé par les US et les autres pour stabiliser les marchés) La standardisation des hommes est une volonté judéo maçonne permanente, mais l’égalité n’implique pas la clonisation et la dilution de ce qui fait l’identité des peuples. Clonisation qui ne s’appliquent qu’au peuples d’ailleurs et non pas a eux même... étrange... non, logique ... ils sont l’élite !

                                                          Je suis intellectuellement de gauche, mais Hollande ne l’est pas, le PS est libéral pas socialiste, et mélenchon est un FM convaincu, ce qui ne le place pas a gauche vu l’idée qu’il se fait de la masse populaire.
                                                          Une 6eme ripoublique ? et si on essayais plutot la démocratie ? je ne suivrais pas un maçon pour faire un changement, ils ont fait assez de mal comme cela, place a autre chose !

                                                          L’UMP n’as aucun avenir avec Carpette ou Fion, bref, toute cette histoire est un boulevard pour Lepen si elle propose la sortie de l’euro et de l’Europe de manière claire.

                                                          On assiste a l’effondrement d’un monde, celui de nos certitudes. La trahison par le PS de ses électeurs en suivant les conseils des think tanks genre terra nova et autres auras eu raison d’eux, il n’y auras plus d’alternance, et la Grèce l’a montré déja, les partis historiques n’existent plus...

                                                          Demain en France...

                                                          Daniel D.


                                                          • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 14:51

                                                            Daniel, bcp de choses justes dans tout ce que tu écris.

                                                            Je ne partage pas ton opinion sur Mélenchon, tu t’en doutes mais je te demande où tu as pris cette histoire de monnaie universelle car je ne l’ai absolument pas entendue.

                                                            Ensuite, toi et d’autres ont une opinion fausse sur « l’universalité » de Mélenchon qui s’opposerait à un nationalisme.

                                                            Il n’y a pas d’universel sans une remise en état de la Nation. mais cette nation, c’est à dire le peuple, non ses politiques engagés justement dans un NWO qui les nie, ne peut qu’être soutenu par d’autres peuples eux aussi libérés.

                                                            L’Europe est une force si on la sort de sa servitude aux traités.

                                                            C’est pour cette Europe là que plaide Mélenchon.


                                                          • Daniel D. Daniel D. 26 avril 2013 15:32

                                                            @Ariane ;

                                                            Pour la monnaie mondiale ou équivalent, mon souvenir est flou, j’ai cru l’entendre dans l’émission de hier, si tu peut me trouver un lien de l’émission en entier, je te donnerais le moment. Il parlais de l’économie mondiale, du dollars et de la peur des chinois de devenir la première puissance monétaire, avec la chute du dollars que cela entrainerais. Je faisais autre chose en même temps, mais je veut bien te le retrouver si tu as un lien de l’émission dans son entier.

                                                            Pour ce qui est de l’autre Europe, c’est là que se situe le piège, c’est la même fausse idée que Hollande qui voulais négocier a 1 contre 27. Il n’y as qu’une solution : sortir de l’Europe et de l’euro, c’est le point de départ avant de parler de faire une autre Europe.
                                                            C’est faisable, mais chaque pays doit avoir sa monnaie propre, et a la limite, une monnaie supplémentaire avec taux de conversion et commune a ce bloc, seul valable pour le commerce internationnal. Et cette nouvelle Europe devras commencé par l’harmonisation sociale par le haut, et non la monnaie. On est loin de ce genre de proposition avec melanchon, et c’est ce qui le disqualifie, pour moi.

                                                            Cordialement,


                                                          • AlainV AlainV 26 avril 2013 15:38

                                                            Il y a un point qui a été contesté hier soir par Attali, celui de l’exemple que pourrait donner la France pour changer de cap.
                                                            De par ma profession je connais assez bien l’Allemagne où j’ai vécu assez longtemps. La politique économique est dirigée actuellement par Schäuble et relayée par Merkel (Wolfgang Schäuble est paraplégique depuis qu’il a reçu une balle lors d’un meeting électoral, non loin de Strasbourg, son intransigeance s’explique peut-être aussi par ce qu’il endure en permanence dans son corps). Tout cela pour vous dire : 1) que les ministres fédéraux ont beaucoup d’autonomie dans la gestion de leur minitère, 2) que la chancelière a pour fonction de fixer les grandes lignes et de coordonner l’action du gouvernement, 3) que le ministre des finances est de plus en plus isolé, même par rapport aux banques et à l’industrie. Il n’est plus soutenu que par la classe moyenne supérieure qui a beaucoup « économisé » et pourrait tout perdre dans une crise grave (que l’on attend encore).

                                                            Comme un grand nombre d’observateurs, je pense que l’Allemagne est mûre pour un changement de politique économique et financière, c’est-à-dire pour mettre fin à l’austérité. D’autres pays comme le Portugal et l’Espagne ont déjà dit Non à certaines mesures austéritaires que la Troika voulait leur imposer.
                                                            Ne peut-on pas penser, dès lors, Monsieur Attali, que si la France avait une attitude claire et ferme, beaucoup en Europe seraient heureux que l’on mette fin à cette mascarade ?
                                                            Et les plus soulagés (dans un premier temps) seraient les USA et la Chine qui nous regardent avec beaucoup d’inquiétude et voudraient savoir quand l’Europe mettra enfin de l’ordre dans ses affaires en réglant ce problème de dette par un défaut total ou partiel. Dans un deuxième temps, il faudra revenir sur la proposition chinoise (pas US, bien entendu) d’une nouvelle monnaie pour les échanges internationaux.

                                                            Bref, si un grand pays comme la France déclarait : On arrête tout et on change de direction, beaucoup seraient soulagés, les peuples, mais aussi les plus riches qui savent bien que ça ne peut pas durer indéfiniment (observez la mauvaise conscience de Bill Gates qui n’arrête plus de ’donner’ des milliards ici et là, il sait bien qu’il ne les emportera pas dans la tombe !).


                                                          • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 15:43

                                                            Merci. Je mettrai le lien de l’émission.

                                                            Non, non, il n’est absolument pas pour une monnaie à la NWO.

                                                             

                                                            Je trouve que l’idée d’une monnaie locale liée à un développement du commerce régional permettrait de panser bien des blessures. cela existe. Il faut en parler et le développer.


                                                          • john_le_rouge john_le_rouge 26 avril 2013 17:08

                                                            Bonjour,

                                                            Je partage plutôt l’analyse de Daniel D. sur l’europe et l’euro (moins sur le reste). 

                                                            Il faut en effet que JLM soit clair vis à vis de l’europe et de l’euro. Tant qu’il continuera de clamer qu’il veut ré-orienter l’europe mais qu’il ne souhaite surtout pas en sortir, il s’offira à ses adversaires qui souligneront cette incohérence.

                                                            C’est vraiment dommage car son programme est de loin le meilleur et on aurait bien besoin qu’il s’applique sans tarder. Mais il n’est pas euro-incompatible et renégocier tous les traités à 27 est une chimère. Comme l’a très bien souligné Atalli, si vous allez devant Mme MERKEL en lui disant : « je ne veux ni sortir l’euro, ni sortir de l’europe mais je veux changer de politique », elle va vous rigoler à la figure comme elle l’a fait avec FH.
                                                            Que fait il ensuite ? Il désobéit aux traités ce qui provoquerait l’explosion de la zone euro ? Non car il ne veut pas sortir de l’euro. Donc il se soumet ? Non car il trahirait ses électeurs ... Alors ???
                                                            C’est cette incohérence, a mon avis, qui empêche nombre d’électeurs d’adhérer à son discours. Enfin, je crois ...

                                                          • Daniel D. Daniel D. 26 avril 2013 19:19

                                                            En effet il ne se prononce pas sur sa position, mais a 1h44min, il s’exprime sur ce que sont les sujets importants pour lui, et explique que les chinois souhaitent un référent commun pour éviter de tuer le dollars en passant première puissance économique mondiale.

                                                            Phrase exacte :

                                                            « Ils (les chinois) ont proposé qu’il y ai une monnaie commune de référence, voilà les sujets sérieux qu’il faut discuter »

                                                            Étrangement, c’est aussi le but de la finance internationale, cette monnaie supra nationale mondiale, ce référent commun et c’est conforme a ce désir de mondialisme qui caractérise les FM et la communauté qui détient le pouvoir sur les banques créatrice de fausse monnaie(argent dette)

                                                            Vraiment désolé, Melanchon n’est pas une solution, il travaille pour la même chose que les autres, et des le départ il affirme sa position pour le mariage homo, ce qui me suffit pour dire que je ne voterais plus jamais pour lui, j’y ai cru, je me suis fait avoir, j’ai constaté ce qu’il étais depuis, et je ne me ferais plus pigeonner par ce faux espoir.


                                                          • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 28 avril 2013 05:29

                                                            Le Front de Gauche a fait campagne pour le NON au référendum en Alsace dernièrement et ceci pour défendre la République indivisible car l’objectif caché était de préparer une régionalisation de l’Europe. On ne peut guère parler de ces projets qui sont toujours « très démocratiquement » cachés aux citoyens. En tout cas, cela montre bien que Mélenchon, représentant le Front de Gauche à l’émission, est bien républicain et, sans être nationaliste, très attaché à l’idée de nation. Pour moi, cela me rappelle la Fête de la Nation de notre Révolution et j’aime la France comme Ferrat dans « Ma France ».


                                                            Là, avec la politique actuelle de l’UE, nous allons dans le mur. Jean-Luc Mélenchon, comme le Front de Gauche, ont toujours dit qu’ils ne souhaitaient pas quitter l’Euro et l’Europe, qu’ils souhaitaient différents, mais que s’ils se heurtaient à un mur d’incompréhension et d’entêtement, ils n’écartaient pas l’idée d’en arriver à cette extrêmité. Ainsi, il est bien évident que l’intérêt du peuple de France passerait avant la construction européenne et/ou la monnaie unique.

                                                          • alinea Alinea 26 avril 2013 14:52

                                                            Les contradicteurs ne parlent que de la forme ! Tout ça a pris un petit bout de temps. Tout va si vite qu’il ne faut pas compter sur ce genre d’émission pour arriver au fond. C’est curieux tout de même, Mélenchon est très pédagogue mais dans ce genre d’émission il doit s’imaginer qu’il a affaire à des gens intelligents et il oublie la précision ; il le dit lui-même, c’est un moment de vie !
                                                            Le jeu est d’une hypocrisie parfaite : en même temps que les attaques sur la forme, il y a la brosse à reluire qui marche ! De cette manière, la chose primordiale exprimée par tous ces libéraux, c’est qu’il ne le prenne pas au sérieux. C’est ce que retiendront les téléspectateurs.
                                                            J’aimerais , une fois, qu’il y ait un débat d’idées avec des gens de gauche, qui diffèrent un peu de Mélenchon, et qui discutent. Ce serait en tout cas plus éclairant pour l’homme moyen qui ne capte que l’écume des choses.
                                                            D’accord, les twitts étaient sélectionnés et globalement sans intérêt aucun ! C’est pourquoi, bien qu’on lui reproche sa grossièreté, je trouve Mélenchon extrêmement « souple » : rien de psycho-rigide chez lui ; mille idées à la minute et si peu de temps pour les exprimer.
                                                            En bref, émission inutile, personne n’apprend rien, chacun trouve son propre grain à moudre. La télé, c’est la télé : à jeter à la poubelle !


                                                            • Fergus Fergus 26 avril 2013 15:31

                                                              Bonjour, Alinea.

                                                              Dommage que Mélenchon, qui a tant de choses passionnantes à expliquer à nos concitoyens, ait une nouvelle fois hypothéqué ses chances de convaincre au delà de son camp en se livrant à de multiples et inutiles pitreries qui ont largement entamé son temps de parole et ont même réussi, à différents moments, à lui faire perdre le fil de ses propres idées.

                                                              Certes, Ariane a raison lorsqu’elle pointe du doigt des interlocuteurs décidés à se payer le leader du FdG. Mais il lui appartenait de ne pas tomber dans le piège, ce qu’il n’ a manifestement pas su faire. J’en suis consterné, non pour Mélenchon ni pour moi-même, mais pour tous ceux qui continueront de souffrir d’une incapaicité de la gauche de progrès à imposer ses idées

                                                              Pourquoi diable Mélenchon a-t-il perdu tant de temps à se quereller de manière stérile avec Lenglet et Pujadas, ou à couper sans cesse Attali au lieu de laisser parler ce dernier pour mieux le contrer dans un climat de débat normal ? J’avoue ne pas comprendre...

                                                              Résultat : malheureusement, comme vous le dites, cette émission n’aura servi à rien. Et c’est une vraie calamité dans le climat actuel !


                                                            • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 15:38

                                                              Fergus,

                                                               

                                                              Je me demandais si tu étais mort ou hospitalisé après ton article. Mais non ! Tu es sur pied de guerre et à cheval sur ton canasson habituel !

                                                              Il faudra quand même un jour que tu dises pour qui tu roules car si ce n’est pas Mélenchon c’est qui, l’homme merveilleux, calme et tout et tout qui va nous sortir d’affaire !!!??? 


                                                            • Fergus Fergus 26 avril 2013 16:08

                                                              Bonjour, Ariane.

                                                              J’ai disparu durant 8 jours pour cause de coupure de ma ligne par Orange suite à une invraisembable erreur de cet opérateur. J’expliquerai ce scandaleux dysfonctionnement dans un prochain article. Fort heureusement, ma ligne a été rétablie il y a 2 heures.

                                                              L’homme providentiel en qui je crois s’appelle... Mélenchon. Mais encore une fois, pas le Mélenchon que j’ia vu hier soir et qui s’est égaré à différents moments dans un numéro à la Marchais qui n’a pu que nuire à son image. Quand on a la chance, dans le contexte que l’on subit, et en connaissant la perversité des grands médias, de disposer d’un tel temps de parole en prime time, on ne dilapide pas ce précieux temps en pitreries inutiles : on fait de la pédagogie. Or, et les bras m’en tombent encore (pour parler comme toi), de la pédagogie, Mélenchon n’en a quasiment pas fait tant il est parti sur des digressions inutiles et s’est livré à des plaisanteries plus ou moins douteuses qui n’ont eu pour seul intérêt que d’amuser la galerie des invités, mais certainement pas les téléspectateurs en recherche d’une voie de sortie de crise pour notre pays.

                                                              Dommage à cet égard que Mélenchon ait trop largement saboté le débat avec le libéral Attali car dans un débat plus clair, il lui eût été possible de se livrer à une belle démonstration qui n’a été qu’esquissée.

                                                              Je persiste à pense que Mélenchon peut-être (doit être) la solution, à condition qu’il endosse enfin les habits d’un homme politique d’envergure et d’avenir, et non, ceux d’un impréctateur doublé d’un pitre.


                                                            • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 16:50

                                                              Encore....c’est trop bon....

                                                              Bon... Pour ta ligne, j’avoue. C’est moi...

                                                            • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 28 avril 2013 05:49

                                                              @ Fergus


                                                              Vous avez l’amour mordant et dangereux, Fergus. Si vraiment Mélenchon est votre homme politique favori, cela ne se voit guère dans votre commentaire. C’est du genre « Voyez ce clown insignifiant : eh bien je l’aime. » « Voyez ce type médiocre et maladroit : eh bien, je l’aime ». Ca, c’est de l’amour vache ! C’est à se demander si vous n’êtes pas un faux ami qui cache son jeu par souci d’efficacité. Vous tapez dessus comme un de ses pires adversaires, vous essayez d’en faire de la charpie, d’en dégoûter les autres...mais c’est lui que vous espérais !!!
                                                              Il est vrai que l’amour est proche de la haine et vous en faites une excellente démonstration.

                                                              De quoi rester perplexe.

                                                              @ Alinéa

                                                              S’ils ne le prenaient pas au sérieux, croyez-vous que ces journalistes et contradicteurs empêcheraient de parler Jean-Luc Mélenchon comme ils le font. ? Certainement pas.


                                                            • Fergus Fergus 28 avril 2013 18:01

                                                              Bonjour, Danièle.

                                                              Le Mélenchon que j’aime est celui qui ne perd pas son temps en pitreries stupides et parfois en invectives injurieuses, au point de se laisser enfermer dans un registre improductif aux extrêmes du spectre politique. C’est pourquoi je ne cesse de l’exhorter, à mon modeste niveau, à se concentrer sur le discours sérieux d’un homme qui aspire réellement à faire gagner ses idées.


                                                            • daniel721 daniel721 26 avril 2013 14:53

                                                              En effet quelque chose de grave se passe sur cette chaîne de l’ex service public . J’ait trouvé le bouffon Pujadas et sa consoeur aussi écoeurants que possible... Lynchage, panique ?.Les chiens de garde à l’oeuvre.. révoltant...IL va en effet falloir se battre ou accepter cette caste peu ragoutante.



                                                              • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2013 15:14

                                                                Cela m’a frappé. et pourtant on les connaît pour ce qu’ils sont. Mais là, c’était autre chose. Un ordre de tuer.


                                                              • Le printemps arrive Le printemps arrive 27 avril 2013 00:08

                                                                @ariane.

                                                                « un ordre de tuer », sûrement car ils savent...qu’il y aura du monde le 5/5.
                                                                Avez-vous remarquez le comportement des journalistes quand JLM « faisait la pub » pour la manif à chaque nouvel intervenant ? manifestement ils ne veulent pas que cela se sache davantage.


                                                              • alinea Alinea 26 avril 2013 14:57

                                                                Encore un mot qui concerne les commentaires : Mélenchon n’est pas pour une immigration massive.
                                                                La réalité met des immigrés sur notre territoire ; il pense qu’il faut les légaliser pour ne pas nuire aux droits des travailleurs. Et pour la millième fois, quand il parle des maghrébins indispensables, il parle de politique extérieure !
                                                                Je dois avouer que le courage commence à me manquer : comment voulez-vous être ou ne pas être d’accord avec quelqu’un que vous n’écoutez pas ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès