• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Dieu, mais que Marianne était jolie !!

Dieu, mais que Marianne était jolie !!

Dieu !!!

Mais que Marianne était jolie...

Quand elle marchait dans les rues de Paris

En chantant à pleine voix

"Résistance, résistance !"

Toute la vie...

 

Jamais je n'ai fichu les godasses dans ces avenues entre Bastille, Nation ou République, autrement qu'en visite de famille ou nécessité professionnelle. La ville, c'est plus mon truc. Point.

Après tout, le coin du Xème était le favori des marchands de composants électroniques à l'époque où les passionnés comme moi "bidouillaient" des montages plus ou moins rigolos...

Mais il y avait quelque chose, un sentiment que là, il fallait y aller.

Que le blabla de réunions de campagne, dans mon fin fond du Périgord, devait servir à quelque chose de concret, une vérification, un besoin de se rassurer.

Bastille. Sur les marches de l'Opéra, nous avons exposé nos pancartes, slogans, affiches et banderoles. Quelques selfies ou photos, presque aussitôt diffusés sur les réseaux sociaux - la mienne devait plaire, je me suis fait cueillir à la descente du car par les organisateurs et diffusée aussitôt sur Twitter - et des entraînements bien classiques, mais extrêmement marrants, parce que fait par des gens visiblement peu habitués aux manifs !! Je me suis vite rassuré, je n'étais pas le seul à venir pour la première fois. Tiens, tiens. Se passait-il quelque chose ?

La densité de monde à Bastille était assez raisonnable. Les vieux habitués blasés oscillaient entre le "bof" et le "m'ouais !!". Une pointe d'inquiétude, partagée par tout le monde.

Mais il était 13H seulement !! 14H00, la musique était là, l'ambiance avait monté de pas mal de crans, la foule arrivait et notre "training" style "n'oubliez pas les paroles" portait ses fruits. La présence des périgourdins se faisait sentir...

Nous nous sommes mis en route. Et elle est apparue.

Petit bout de femme, venue des charentes, avec un visage dont l'harmonie simple, ne nécessitant quasiment aucun artifice, une coiffure joliment sauvage agitée par le vent. Une expression de douceur qui faisait place à une détermination étonnante quand elle criait "résistance" à côté de nous. Seule dans cette foule, elle m'est apparu comme une fille éloignée de cette Marianne pour qui nous étions tous là. Quelques paroles échangées et une magnifique photo de Jacques m'ont confirmé dans ce sentiment d'une jeunesse assurée ayant fait son choix pour l'avenir de notre société.

Deux heures de marche plus que ralentie, où les animations, slogans et plaisanteries on laissé une impression de "trop court" à cette instant de communion.

La lointaine descendante de Marianne a disparu comme elle avait surgi, dans cette foule incroyablement dense, à l'approche de notre but, la Place de la République.

Impossible d'accès, évoluant à tout-touche, manipulant autant que pouvait se faire des pancartes devenues encombrantes, la place a présenté sa statue magnifique de la "vraie" Marianne, laquelle, reconnaissante de la présence si nombreuse de ses enfants, les a protégé de son aura des nuages sombres menaçants qui encombraient, comme un étrange présage, le ciel de Paris.

Magnifiques et symboliques interventions de personnes sur la scène. Les paroles de Gérard Miller résonnent encore dans ma tête.

Jean-Luc Mélenchon est apparu, du moins pour ceux qui ont eu le loisir de l'apercevoir, et son discours a commencé avec une tonalité bizarre, emprunte d'une émotion et d'une gravité qui nous faisaient comprendre à quel point il avait perçu le poids de la responsabilité étant la sienne. Lorsqu'il a expliqué la nécessité de changer la Constitution actuellement en vigueur, aussi étonnant que ce soit, ses mots avait l'intonation, pas moins, de l'un de ses illustres prédécesseurs, le Général De Gaulle !!

Peut-être pas aussi bizarre que ça, finalement. N'est-ce pas le genre d'attitude attendue par un peuple exigeant de son représentant, de passer au-dessus de ses petits intérêts personnels et de venir servir ceux qui lui ont accordé cette confiance nécessaire pour accéder au poste de guide de la nation.

Un moment surprenant en tout cas, fait assez rare, le candidat a eu le plus grand mal à nous quitter et est même revenu sur scène pour renouveler des salutations et ses remerciements à la foule. Tellement d'humanité et d'émotion dans un personnage ordinaire appelé à une tâche extraordinaire.

En attendant, mon cher Jean-Luc, je t'adresse mes remerciements et je te, enfin nous, souhaite un bon vent !!

Résistance !!


Moyenne des avis sur cet article :  3.85/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

206 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 20 mars 08:55

    « ...ses mots avait l’intonation, pas moins, de l’un de ses illustres prédécesseurs, le Général De Gaulle !! »


    Quand les Français cesseront de pratiquer la religion de l’homme providentiel et de préférerr l’émotion à la raison, ils seront adultes !

    • Laulau Laulau 20 mars 09:18

      @Jeussey de Sourcesûre
      La raison doit l’emporter, bien sûr et toujours. Cela n’enlève rien au plaisir d’être nombreux, ensemble et pour une cause que l’on sait juste. J’y étais, un au milieu de 130000.


    • alinea alinea 20 mars 10:50

      @Jeussey de Sourcesûre
      Vous êtes sûr ?
      Je constate chaque jour que c’est l’irrationnel qui mène le monde ; la raison est sensée guider et contenir nos émotions, pas les détruire.
      Ce n’est pas un homme providentiel, c’est un homme qui, par son enthousiasme et son expression, recharge les batteries de ceux qui préfèrent l’optimisme actif pour l’avenir, et ceux-là dans la communion le rechargent en retour. Cette cette union-là qui fait du bien au monde, pas le rationnel qui rédige dans son bureau.
      Les autres politiques provoquent l’indignation, la colère, la haine, la violence : ne sont-ce pas là des émotions ?


    • Elric de Melniboné Bouba de Melniboné 20 mars 10:53

      @alinea

      Pour qui a écouté l’émission sur le groupe de punk rock Green Days sur RTL2 hier soir, cela sonne comme une évidence trivialement tribale. smiley smiley


    • Alren Alren 20 mars 13:11

      @alinea

      C’est vrai qu’il avait des accents gaulliens quand Jean-Luc Mélenchon s’est exprimé, obligé de parler plus lentement en plein air pour être compris de la foule immense.

      C’est vrai que comme de Gaulle parlant de Londres, il incarnait une rébellion contre des adversaires ayant la puissance de l’État et des médias à leur service.

      Tous deux ont espéré une libération de la France, des nazis et de la dictature d’extrême-droite à Vichy pour l’un, de l’oligarchie et des traîtres à la Patrie pour l’autre.


    • kalachnikov lermontov 20 mars 13:14

      @ alren

      Ca se pignole grave, dis donc.


    • Le421 Le421 20 mars 13:32

      @lermontov
      Bon niveau... Merci de votre brillante intervention, construite et argumentée.
      Gardez vos idées et surtout, ne nous rejoignez pas. Avec des amis comme vous, nous n’aurions pas besoin d’ennemis !!
      Excellente journée à vous.


    • alinea alinea 20 mars 14:18

      @Alren
      Tous les tribuns ont des points communs et il ne cache pas avoir nourri son don à ses prédécesseurs !
      Il propose que la France soit grande comme elle fut, mais ce coup ci, non plus en s’appuyant sur la colonisation et l’exploitation, mais sur l’échange équitable et le partage. ce que d’aucuns morigènent en l’accusant de vouloir accueillir toute la misère du monde !!
      mais ce coup-ci, je l’ai trouvé grave, plus grave qu’enthousiaste ; le peuple de gauche, c’est-à-dire le peuple qui a conscience de lui-même face au pouvoir, ne semble pas contenir tous les citoyens-(consommateurs).
      les oligarques, les prétentieux aboutis, ont gagné de les avoir divisés.


    • kalachnikov lermontov 20 mars 15:37

      @ alinea

      Lol, l’avant-garde des mangeurs de quinoa.



    • kalachnikov lermontov 20 mars 15:43

      @ Le421

      Bah, désolé, mais je pense qu’hier à Répu c’était :

      « Je suis un polichinelle
      Tirez sur ma ficelle
      Je suis un polichinelle
      Tirez sur ma ficelle
      Je fais mon ptit numero
      Des que j’entends les bravos »


    • kalachnikov lermontov 20 mars 15:49

      @ dig a pony

      La primavera ? L’automne est las !

      https://www.youtube.com/watch?v=EO7DIO3p_GE


    • alinea alinea 20 mars 16:06

      @lermontov
      T’es jaloux ou quoi ? Tu ne peux dénier ses qualités à Mélenchon ; si tu n’aimes pas son programme et que tu veuilles voter, tu as l"embarras du choix : tous les autres !!


    • Milieu défensif au Red Star P’itit poney 42 20 mars 16:10

      @lermontov

      Carlo REVELLI est mort par ici ?
      Carlo REVELLI est mort par ici ?


    • kalachnikov lermontov 20 mars 16:21

      @ alinea

      Comment se fait-il que tu perdes la raison quand on parle de Mélenchon ? comme je te l’ai dit déjà, je lui reconnais plein de qualités. Comme être un escroc de haute volée, un clown émérite...

      Il est employé pour faire gagner du temps. Tout ce qu’il a fait dans sa carrière depuis son pseudo essor solo a permis cela : que l’Ue gagne du temps. Pour pouvoir mieux démanteler, mon enfant.

      Donc, c’est bien, tu vas être toute fière. Il va faire ses 10 ou même 13%, appeler à voter truc pour faire barrage à muche et machin va être élu. Ce sera reparti pour cinq ans à se heurter à la légalité. Et tout ça pour quoi ? Une pseudo autre Europe, son internationalisme d’opérette dont les Français autres que de sa paroisse n’ont cure*. En un sens, il a choisi son camp : l’Europe plutôt que la France et il n’y aura ni l’une ni l’autre. Quelle vista, dis donc.

      * ’La France n’est ni d droite ni de gauche’ De Gaulle. Le comédien n’a pris du tribun que les postures, en les travaillant devant une glace mais l’esprit lui est étranger.

      Ps : ’jaloux’ : lol. J’exècre les tricheurs, ce n’est pas pour vouloir leur ressembler.


    • kalachnikov lermontov 20 mars 16:26

      @ P’itit poney 42

      She lost her own way years ago
      Her sister calls her from the far side of night
      And she falls with that call

      So she slides through the silence
      She’s fixing her time
      To fall back into darkness
      Again with a smile
      Don’t touch me I’m falling
      She laughs in the night
      Don’t touch me I shall return
      When the wheel comes around
      You see we’re all born to suffer
      We’re all born to fall
      In a grey-shaded world
      That calls us to zero

      And sometimes I hear you at the back of my mind
      And a golden door opens but no light appears

      https://www.youtube.com/watch?v=IuAff7vHx1w


    • Le421 Le421 21 mars 14:27

      @alinea
      Les radios « communistes » se défoulent !!

      http://www.europe1.fr/politique/grand-debat-de-la-presidentielle-quel-candidat-vous-convainc-le-plus-3007850

      El Kabbach va tenter la corde ou les barbituriques...  smiley


    • Gabriel Gabriel 20 mars 08:59

      Attention 421, vous parlez d’humanité, d’émotion, d’intérêt général au lieu et place d’intérêts privés, je doute que certains « républicains » ou « socialistes » pro-européistes soient réceptifs à ce message. Dans ce monde du culte de la personnalité géré par l’argent ou une majorité vote suivant la tête du client et pour ses intérêts propres, votre message tout comme celui de FI, qu’ils n’ont d’ailleurs pas lu, risque de rester lettre morte. Pour ma part je pense que FI est la dernière chance de ce pays avant qu’il ne sombre dans la misère économique et avant une destruction écologique irréversible.


      • Fergus Fergus 20 mars 09:40

        Bonjour, Gabriel

        Je suis d’accord avec vous sur le fond.

        Mais il faut être pragmatique en politique. Ou disparaitre. Dans un pays qui dérive toujours plus vers la droite, sans un élargissement de l’électorat, « L’avenir en commun » restera lettre morte et, comme le programme du Front de Gauche en 2012, tombera dans l’oubli.

        La seule chance d’exister passait à l’évidence par une alliance progressiste sur un programme commun entre la France Insoumise et l’aile gauche du PS qui a soutenu Hamon au détriment de l’aile libérale. Il y avait là une opportunité à saisir pour lutter - sous étiquette neutre ni PS ni FI - à armes égales avec le trio de droite ou d’extrême-droite représenté par Fillon, Macron et Le Pen. C’est ce que j’ai vainement tenté d’expliquer dans trois articles récents, en m’appuyant sur l’évidente proximité des programmes de Mélenchon et Hamon :

        Seul moyen de contrer Macron : une Union de la Gauche de Progrès (27 février)

        Mélenchon sont-ils des irresponsables ? (22 février)

        Mélenchon-Hamon  : vers un duel fratricide ? (29 janvier)

        Il n’y aura pas d’alliance, et je trouve cela consternant. Néanmoins, faute d’une offre politique plus proche de mes idées, je voterai Mélenchon en 2017 comme je l’avais fait en 2012. Sans illusions, et persuadé que ce sera un vote inutile relativement à l’issue du scrutin. Quand à prendre date, eh bien, c’est très exactement ce que font LO et le NPA depuis des décennies. Or, c’est maintenant qu’il faudrait agir pour stopper la casse des droits sociaux !


         


      • Le Panda Le Panda 20 mars 09:56

        @Fergus
        Bonjour Fergus,

        Il n’y aura pas d’alliance, et je trouve cela consternant. Néanmoins, faute d’une offre politique plus proche de mes idées, je voterai Mélenchon en 2017 comme je l’avais fait en 2012. Sans illusions, et persuadé que ce sera un vote inutile relativement à l’issue du scrutin. Quand à prendre date, eh bien, c’est très exactement ce que font LO et le NPA depuis des décennies. Or, c’est maintenant qu’il faudrait agir pour stopper la casse des droits sociaux !

        Je partage la majorité du fond de l’auteur. Nous avons à priori à nouveau un président en herbes de lingots d’or, que l’on veut nous imposer, une chaine de télévision qui ne place pas les candidats sur le même niveau.

        Je ferai surement comme toi en votant Mélenchon, ensuite au second tour peut-être blanc. Mais nous avons pas une mais 11 rasons de nous révolter et nous constatons que la liberté est devenue une prison aux barreaux d’or. Nous sommes dedans. Pour agir il faudrait peut-être trouver un moyen pour que l’unité de la gauche ne soit pas un vain mot. La démonstration est contraire.

        Nous allons direct au trou, ou vers TF1, faire le constat de leur honte ?

        Bien à toi


      • foufouille foufouille 20 mars 10:01

        @Fergus
        hamon peut quitter le PS car les libéraux ne le feront pas.


      • Fergus Fergus 20 mars 11:42

        Bonjour, foufouille

        Quitter le PS serait une erreur car Hamon - seul ou avec quelques frondeurs - ne pèse d’aucun poids significatif.

        En revanche, fort de sa légitimité de la primaire, il avait la possibilité, en s’appuyant sur l’ostracisme dont il est l’objet de la part des hollando-vallsistes, de leur tourner réssolument le dos pour conclure une alliance historique entre un PS hamonien résolument progressiste et une France Insoumise sur la base d’un nouveau programme reprenant tous les points forts de consensus des deux programmes.

        Avantages : 1) la création d’une nouvelle entité politique élargie et réellement de gauche ; 2) le rejet dans la nébuleuse macronienne des libéraux du PS complices de toutes les dérives antérieures.


      • Tall Tall 20 mars 12:41

        @Fergus

         
        Hamon et Mélenchon sont en désaccord complet sur l’UE .. c’est incompatible

      • jmdest62 jmdest62 20 mars 13:02

        @Fergus

        Salut
        « ...il avait la possibilité, ............ conclure une alliance historique entre un PS hamonien résolument progressiste et une France Insoumise sur la base d’un nouveau programme reprenant tous les points forts de consensus des deux programmes.... »
        °
        1) Qui vous dit qu’il n’a pas été empêché de conclure cette alliance ?
        2) Il y a , certes , des nombreux points de consensus ...mais aussi des divergences profondes sur des sujets fondamentaux (UE par ex !) 
        Pourquoi ne faites vous jamais allusion à ces divergences ?
        @+

      • Le421 Le421 20 mars 13:38

        @Fergus
        Qui va décider de cette alliance ?
        Vous calculez comme si La France Insoumise fonctionnait comme un parti, avec des dirigeants aux pleins pouvoirs et un comportement caporaliste des militants.
        Ben non.
        Ne raisonnez-pas comme cela a été fait jusqu’à présent, comme le vieux système des partis qui nous a amené au désastre de la démocratie, un vote de plus en plus clairsemé et sans illusion.
        JLM n’a pas reçu notre mandat pour se rallier au PS, donc, il ne le fera pas.

        Désolé, cet homme, on l’aime ou on ne l’aime pas, c’est logique.
        Mais ce n’est pas un traître.

        Et c’est pour cela que nous le suivons...
        Sans un troupeau d’avocats derrière comme certains.


      • Fergus Fergus 20 mars 14:12

        Bonjour, Le421

        « JLM n’a pas reçu notre mandat pour se rallier au PS »

        Pour la énième fois, je n’ai jamais parlé d’un ralliement, mais d’une alliance paritaire !!! (Au sein du Front de Gauche, il n’y avait pas de ralliement du PG au PC ou vice versa !)

        Pour le reste, je comprends les arguments, et c’est pourquoi je vote malgré tout Mélenchon - il est vrai que je n’ai pas d’autre choix dans l’offre politique -, mais avec la certitude croissante de présidentielle en présidentielle de l’inutilité factuelle de mon vote.


      • Le421 Le421 20 mars 14:22

        @Fergus
        Mais bon sang !! Concrètement, on fait quoi ??

        Je vous joue ce que vous voulez que Hamon est cramé, tous ses copains se foutent de sa gueule et fichent le camp chez Macron, le bébé de Hollande, mais on n’a droit qu’à UN bulletin de vote dans l’enveloppe.
        Alors.
        On choisit lequel le 23 ?

        Ca, c’est pas du blabla, c’est du concret.

        Je suis un ancien militaire, vous le savez, et je pense que quand Napoléon a été à Austerlitz, il n’a pas discuté de l’intérêt de la guerre, il a donné les ordres pour encercler l’ennemi.

        Faut aller au charbon, bordel !! On verra après.

        Je sais être lyrique, mais je sais aussi être « bassement » pragmatique.


      • Tall Tall 20 mars 14:33

        @Le421

         
        Mais Fergus est déjà en guerre ... il vote Macron et il t’enfume

      • @Tall

        J’te rends ta mustang, tu me refiles ma Belle-A-RA, deal ?


      • Fergus Fergus 20 mars 15:35

        @ Le421

        « Je vous joue ce que vous voulez que Hamon est cramé, tous ses copains se foutent de sa gueule et fichent le camp chez Macron, le bébé de Hollande »

        Nous sommes d’accord sur ce point. Mais précisément cela lui laisse de fait les rênes du parti et par conséquent la possibilité de négocier une véritable alliance de progrès, très loin de l’influence des libéraux.

        « On choisit lequel le 23 ? »

        En l’absence d’accord sur programme commun de gouvernement, on choisit évidemment Mélenchon. Mais quel gâchis ! Avec à la clé 5 nouvelles années abandonnées aux dérives libérales d’un Macron ou du Fillon.

        « Faut aller au charbon, bordel !! On verra après. »

        Pas quand on n’a qu’une brigade - aussi courageux en soient les combattants - à opposer à des corps d’armée ennemis ! Le panache cesse d’être beau lorsqu’il est suicidaire...

        Cela fait près d’un demi siècle que je vote pour la gauche radicale (PC ou LCR-NPA lorsque le PC n’a été qu’un supplétif du PS) et jamais elle n’a été au pouvoir !!!


      • Fergus Fergus 20 mars 15:41

        Bonjour, Tall

        Merci d’arrêter de dire des conneries avec Macron !!! smiley

        Si tel était le cas, je n’aurais pas écrit depuis janvier autant d’articles et de commentaires visant précisément à donner à la gauche de progrès une chance de devancer le candidat des banques.

        Mais peut-être la manipulation t’est-elle familière, auquel cas l’on devrait comprendre lorsque tu prétends soutenir Le Pen alors que c’est en réalité Fillon que tu espères voir gagner...


      • Tall Tall 20 mars 15:53

        @Fergus

         
        garde tes petites colères pour toi, j’en ai rien à cirer
         
        et puisque tu insistes, je réexplique ta technique >
        1- se faire passer pour un allié de ceux que tu veux niquer ( Mélenchon )
        2 - utiliser leur écoute ainsi gagnée pour y distiller le défaitisme en permanence
        3 - les dévier ensuite vers le vote utile ( Macron ) en prétextant voter contre Marine
         
        Tu as fait exactement le même coup en 2012 avec Hollande contre Sarko


      • Fergus Fergus 20 mars 16:06

        @ Tall

        Tu ne cesses de mentir et de manipuler, à croire que c’est dans tes gènes.

        Jamais ne n’ai affirmé une chose que ne soit pas en accord mes actes, mais sans doute cette attitude est-elle étrangère à ton comportement auquel cas je comprends que tu puisses voir les autres à ton image de machiavel au petit pied.

        J’ai toujours exprimé le plus grand rejet du vote utile à titre personnel, mais je comprends que d’autres y aient recours. C’est leur droit et je respecte le vote de chacun, même lorsqu’il se porte sur Le Pen.

        En 2012, j’ai voté Hollande contre Sarkozy après avoir voté Mélenchon au 1er tour, c’est exact. Ce faisant j’ai agi comme la grande majorité des électeurs du FdG. Où est le problème ? Qui - à part toi sans doute - aurait pu imaginer que le quinquennat de Hollande serait à peine moins calamiteux que celui de Sarkozy ?

        Facile de donner des leçons après coup en assénant des commentaires péremptoires. Pathétique !!!


      • Shawford Orange Skink 42 20 mars 16:06

        @Tall/Fergie

        Y’en a qui devraient réécouter Green Day, dans toutes acceptions du groupe smiley smiley smiley


      • 59jeannot 20 mars 16:32

        @Fergus
        1 électeur sur deux n’a pas choisi, dégouté ou pas trouvé le bon candidat ; mais si tous font comme vous, n’y croient pas trop mais votent tout de même Mélenchon, il sera élu au premier tour


      • Fergus Fergus 20 mars 16:44

        Bonjour, 59jeannot

        C’est vrai sur le principe.

        A ce détail près que l’on sait que les électeurs hésitants se répartissent sur tout l’échiquier politique. Avec évidemment des gagnants et des perdants de ces ralliements tardifs, mais pas dans des proportions très spectaculaires.

        En l’occurrence, rien à voir avec des votes de primaire où les mouvements hiératiques de l’électorat se font à l’intérieur d’une même famille politique.


      • Tall Tall 20 mars 16:45

        @Fergus


        Tu perds déjà ton sang-froid ? C’est la panique alors ... ?
        Il ne passera pas, Macron, hein ? ... ben non, il ne passera pas
        Et le PS est mort, et c’est bien fait pour lui

      • @Tall

        PS/Post Scriptum : Tall je te reconfigure/reconsfique ta Mustang smiley smiley smiley


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 21 mars 03:36

        @Fergus 


        Bonjour Fergus

        Je ne vois pas comment Mélenchon pourrait accéder au Deuxieme tour, mais il n’est pas necessaire d’espérer pour entreprendre, n’est-ce pas, ?  Si la Gauche marque des points, toutefois, je pense, que ce ne sera pas aux grands ralliements où ne se pointent que les convaincus ; ce sera grâce aux géniales petites conversations intimes que Mélenchon entretient jour après jour avec la population sur You Tube. Je crois que c’est comme ça aujourd’hui qu’il faut parler aux.électeurs.. 

        Pïerre JC





      • jmdest62 jmdest62 21 mars 07:46

        @Fergus
        « Pas quand on n’a qu’une brigade »

        Hamon a eu une réponse à ça lors de son meeting de Bercy :
        « Si les soldats de l’an 2 avaient écouté les sondages de l’époque qui donnaient le Duc de Brunswick vainqueur ...... » : il a fait un « tabac ».
        C’est Con qu’il ait pas encore compris que sa solution (celle qui plait à son aile droite) pour l’Europe est une impasse ......laissons lui encore un peu de temps.
        @+

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès