• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Dis maman ! On dort où ce soir ?

Dis maman ! On dort où ce soir ?

Le 11 septembre plusieurs centaines de militants et de militantes pour le droit au logement ont manifesté à Paris du Palais Royal à l'Assemblée Nationale le jour "où cela se passe" et là où se vote la nouvelle loi logement..

JPEG

Au cours de la manifestation pour le droit au logement du 11 septembre, plusieurs personnes sont venues me voir pour commenter la pancarte que je portais : « le dessin est beau, émouvant mais triste ».( dessin joint à cet article)

Oui il ne respire pas la gaieté, ce dessin réalisé par Sapiens reflète la dure réalité vécue par des vraies familles que nous rencontrons régulièrement dans nos permanences sociales.

Le père et la mère sont dans la rue, ils sortent d'un hôtel où ils ont été placés par le 115, ils espèrent un autre hébergement d'urgence et en attendant il se sont réfugiés dans un abri précaire.

Ils s'interrogent comme d'autres et sont inquiets

Ils ne savent pas ce que demain leur réservera.

L'enfant qui serre son jouet sous la table sent l'inquiétude de ses parents.

Les parents eux n'ignorent pas qu'on peut leur retirer la garde de leur tout petit pour le placer dans une famille d'accueil.

Aujourd'hui en 2013, alors que certains s'enrichissent, d'autres nombreux vivent sous le seuil de pauvreté, ils n'arrivent pas à payer leur loyer, ils sont expulsés sans autre forme de procès.

De plus en plus les services sociaux et les juges pour enfant ne font pas de détails, même quand le Conseil Général est de gauche...

Quelle est la faute de ces parents ?

D'être au chômage ou de ne pas disposer d'assez de revenus ?

D'aucuns commentateurs prétendent que beaucoup d'expulsés sont responsables de leur situation...

Ces censeurs ignorent réellement la réalité sociale de ce pays.

Ils n'ont jamais rencontré ce Rmiste de 50 ans qui ne retrouve plus de travail malgré ses tentatives ou ce cadre au chômage et en fin de droit qui endetté vend son pavillon à perte et se retrouve à rechercher en vain un logement.

C'est cela la réalité sociale.

Retirer des enfants à des parents non maltraitants c'est briser une famille et provoquer des séquelles psychologiques graves alors qu'il est possible de faire autrement :

permettre que chaque famille ait un toit par exemple.

J'ai assisté impuissant à une scène chez un juge pour enfants : la mère expulsée d'un logement et hébergée dans un hôtel a été convoquée un lundi chez le juge des enfants.

Ses enfants ont été placés quasi immédiatement dans des familles d'accueil et le lien aux parents se résume à une rencontre dans un lieu neutre durant deux heures tous les quinze jours.

C'est une indignité de la part des autorités.

Il faut mettre fin aux placements d'enfants de précaires et de sans abri.

Ces hommes et ces femmes ne sont pas responsables de la misère qu'ils subissent !

Jean-François Chalot

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  4.24/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • Kern Kern 12 septembre 2013 11:44

    @ Chalot


    Il est à craindre que nos problèmes ne sont pas prêts de disparaître


    « Poussez-vous les maliens : les syriens arrivent !!!  »

    C’en est bien du soucis tout ça... smiley

    • appoline appoline 12 septembre 2013 13:53

      Allez zou, tout le monde dehors, nous aurons de la place pour les nôtres


    • non667 12 septembre 2013 12:19

      revoila chalot avec son tonneau des danaïdes !

      peut on accueillir toute la misère du monde ou ne peut on pas ? that is the question !
       


      • appoline appoline 12 septembre 2013 13:55

        Posez la question aux français de souche qui habitent certains quartiers squattés par les étrangers, vous verrez bien ce qu’ils vont vous répondre


      • Riraito 12 septembre 2013 12:23

        Dans un pays comme le notre où la Constitution elle même atteste que le Droit au logement est fondamental, comment peut on arriver à de telles situations ! C’est bien une carence de l’Etat si des familles sont détruites, il a le devoir de proposer des logements et des logements décents.



        Les loyers sont devenus tellement élevés que même les familles dont les deux parents ont un salaire se retrouvent en situation de précarité.

        Il faut encadrer les loyers mais les encadrer vers le bas.

        Et pourquoi pas effectuer des réquisitions, tant de logements sont vacants, il y en aurait bien assez pour tous !




        • Yohan Yohan 12 septembre 2013 12:24

          Z’ont qu’à dormir chez Mamie Duflot qui fait bed&breakfast gratuit. Yaka Fokon, ça marche d’enfer


          • appoline appoline 12 septembre 2013 13:59

            Mamie Duflot est comme beaucoup de politiques et de stars telles certaines connasses Zazie, Brikin et toute la clique, elles font du social sans en avoir un échantillon sur elles


          • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 12 septembre 2013 12:33

            That is the question ? Ce n’est pas tout à fait exact. La question est : Peut-on accepter l’existence de toute cette misère dans le monde ?

            Jean-François Chalot a raison de nous rappeler sans fin qu’il existe des gens si pauvres qu’ils n’ont pas d’abris, des gens à qui on ose retirer l’amour en leur prenant leurs enfants. Tant que tous les autres, et je dis bien « tous », ne seront pas assez conscients et pas assez solidaires pour ressentir une colère si énorme qu’elle s’entendra tout autour de la terre, alors oui, Jean-François, tu auras raison de le dire, le répéter, le répéter encore. Nous sommes tous de pauvres larves. Quand allons-nous nous redresser et refuser cette société en devenir qui ne fait que produire de plus en plus de pauvres ?


            • Buddha 12 septembre 2013 12:47

              enfin une être humain.....merci de l ’être...

              Salutations.


            • Kern Kern 12 septembre 2013 13:03

              @ Danièle


              Pour que vous cessiez de vous sentir pauvre larve :

              Il vous faut agir 

              L’action il n’y a que ça de vrai

              Vous en voulez combien chez vous ?

              On peut livrer si vous voulez ?

              Envoyez vos coordonnées à l’Assos de Châlot : réponse assurée

            • appoline appoline 12 septembre 2013 14:01

              Oui, combien seriez vous prête à en prendre chez vous ? Après tout, charité bien ordonnée commence par soi-même.


              Quand on est dans la merde, chère madame, on ne s’amuse pas à y entraîner un enfant

            • Bubble Bubble 12 septembre 2013 14:07

              Quand on est dans la merde, chère appoline, on ne s’amuse pas à y entrainer les enfants des autres.


            • Agafia Agafia 12 septembre 2013 14:14

              Ah bon , on fait quoi alors ? on le tue le gamin ?

              La dégringolade ça peut arriver à n’importe qui et sans prévenir. Suffit de perdre son boulot.
              Nombre de gens avaient une situation correcte avant de se retrouver dans la merde.
              Doit-on leur reprocher d’avoir fait des gosses quand tout allait bien ?

              Arrêtez de mettre tout le monde dans le même sac. Chaque humain étant unique, chaque cas est particulier.

              Ce que je vois actuellement, et j’en fais partie, c’est que même en bossant, on ne parvient plus à se loger, et pourtant des logements, y en a ! Mais quand un loyer prohibitif vous bouffe la moitié de votre salaire et que vous n’avez droit à aucune alloc, se retrouver à la rue peut arriver pus vite qu’on croit.


            • foufouille foufouille 12 septembre 2013 15:32

              « 
              La dégringolade ça peut arriver à n’importe qui et sans prévenir. Suffit de perdre son boulot. »

              pas chez les fils de bourgeois. proglio est là


            • Buddha 12 septembre 2013 16:30

              le trollage neo con sioniste de ce site sous couvert d es fois fn, des fois gauche extreme, des fois pro muslim meme, tout est bon pour semer la zizanie sioniste ne con , ce trollage est flagrant ici....pas un de ces voleurs n’a l’idée de créer un monde généreux de partage et travail égalitaire oui mais pourquoi.. ? par ce que ce sont des voleurs, des bandits , c’est la mafia mondiale qui troll...c’est tout..on retrouve les mêmes hasbara déguisés sur les sujets économiques ,nucléaires ,raciste, religieux extrémiste etc tec...tout est fait pour eviter le réveil des foules....


            • Yohan Yohan 12 septembre 2013 17:28

              Sniff Sniff Sniff ! à ma brave dame Delagelée


            • Kern Kern 12 septembre 2013 12:47

              Va falloir qu’elle fasse des heures supplémentaires la Robe bleue avec un décolleté pigeonnant


              Ou qu’c’est qu’on va caser tout ce monde -là ?

              Bon ; pour les Roms à venir au 1 Janvier 2014, pas de soucis ; ils font comme les indiens ; ils montent leurs tentes tous seuls

              Mais pour les autres ?

              En plus ils ont des exigences : en centres villes , logements gratuits ...ect...ect...

              Les français sur le carreaux ?

              On s’en fout ; en bons patriotes ils comprendrons les priorités

              Oui Chalot : belle patate chaude qu’ils vous refilent les camarades socialistes

              • Psyco Psyco 12 septembre 2013 12:57

                Aujourd’hui nous ne pouvons plus compter sur notre gouvernement pour nous protéger et respecter nos droits fondamentaux ! Et l’Europe dont nous faisons tout de même parti n’en fait pas plus !

                Le droit au logement est inscrit dans plusieurs textes internationaux de droits de l’Homme (entre autre « Charte Sociale Européenne »).

                Art. 11 du Pacte International relatif aux droits économiques, sociaux et culturels : « Les États parties au présent Pacte reconnaissent le droit de toute personne à un niveau de vie suffisant pour elle-même et sa famille, y compris une nourriture, un vêtement et logement suffisants, ainsi qu’à une amélioration constante de ses conditions d’existence. Les États parties prendront des mesures appropriées pour assurer la réalisation de ce droit et ils reconnaissent à cet effet l’importance essentielle d’une coopération internationale librement consentie ».

                Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946,
                Alinéa 10 : « La Nation assure à l’individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement. »
                Alinéa 11 : « Elle garantit à tous, notamment à l’enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se retrouve dans l’incapacité de travailler a le droit d’obtenir de la collectivité des moyens convenables d’existence. »

                « La liberté des uns s’arrête où commence celle des autres » (J.-J. ROUSSEAU). Cette phrase ici prend tout son sens ! Il ne faut pas menacer le droit à la propriété, et je pense que cela reste important. Toutefois, nous devons prendre conscience que la spéculation du marché immobilier, entrainant l’inflation des loyers, porte atteinte gravement au droit constitutionnel au logement. Les plus riches s’enrichissant sur les plus pauvres. Je n’ai rien contre le fait de s’enrichir, mais on ne doit pas laisser à penser que la constitution est réservée à une élite sociale pouvant se l’offrir !

                Si la constitution ne peut plus être appliquée alors la République Française cesse d’exister !
                Nos droits sont bafoués et nous continuons à payer en courbant l’échine !

                Aux armes Citoyens !
                Tous dans la rue !
                Défendons nos vies et celles de nos familles !


                • ZenZoe ZenZoe 12 septembre 2013 14:31

                  On le voit bien qu’il y a un grave pb du logement, à Paris il n’y a qu’à se promener le long des quais et de voir les abris de fortune, ils sont partout, impossible de les louper. Sans parler des taudis dans certaines rues, des voitures qui servent de studio (on le voit aux rideaux). Si en plus comme le dit l’auteur, il s’agit de punir encore plus les victimes en cassant les familles, c’est un véritable scandale.
                  La priorité des priorités devrait être de trouver des solutions pour les mal-logés et les gens à la rue***. Et des vraies solutions, pas des chambres d’hôtels - la plupart des hôtels premier prix en Ile-de-France ont leur dernier étage réservé pour des hébergements temporaires, c’est ridicule, ça fait l’affaire des hôteliers mais pas celle des contribuables et ça ne résout absolument rien. Il faut exiger que des logements soient construits (ou réhabilités, selon les cas) et le marché rééquilibré, rien d’autre ne marchera.

                  ***en ce qui concerne les efforts d’hébergement des clandestins, personnellement je pense que c’est contre-productif, mais ce n’est pas le sujet de l’article.


                  • VICTOR LAZLO VICTOR LAZLO 12 septembre 2013 17:06

                    Bonjour Chalot,


                    Quelques faits :
                    -11 % de logements en construction en moins par rapport à l’an passé,
                    -Les mesures d’assistance sociale aux logements font monter en fléche les loyers 
                    -Le logement d’urgence est saturé depuis l’arrivée massive d’immigrés (clandestins ou non).Le probléme n’est pas nouveau  mais il s’est considérablement amplifié depuis un an et demie (la gauche a besoin de nouveaux électeurs...).

                    A part les YAKA-FOKON habituels des pleurnicheurs habituels , faudrait peut être réflechir sur quelques pistes :
                    -Construction de tours à Paris, quitte à se fâcher avec les écolos,
                    -Suppression de toutes les aides et allocs au logement (l’argent économisé pourrait permettre la construction de HLM, et faire baisser les prix du logement : loi de l’offre et de la demande)
                    -Au lieu d’aider les étrangers en France, pourquoi ne pas les aider chez eux ? Concrétement au lieu de faire venir ici des Syriens, des Maliens, etc...pourquoi ne pas les aider chez eux avec l’aide des Nations-Unies, ou dans des pays limitrophes ? Quand il y a eu le crise en Yougoslavie, on n’a pas envoyé de réfugiés Serbes ou Croates au Mali : débile, trop cher...




                    • Buddha 12 septembre 2013 17:25

                       Au lieu d’aider les étrangers en France, pourquoi ne pas les aider chez eux

                      mais ami troll neo con sionisto fhaine c’est ce que l’on fait depuis quelques siècles, on les aide a coup de bombes ,de massacres , de crimes, des destruction de leur mode de vie, du vol de leur sous sol etc etc on les empêche de vivre tout simplement pour les piller...

                      heureusement que eux quand ils viennent chez nous ils ne comportent pas comme nous chez eux, arrivant avec armes et bagages et le désir de s’en servir et pillent absolument tout en ravageant les ressources vitales...

                      donc ami troll sionisto neo con fhaineux, umps...tu peux quasiment leur dire merci , car en plus tu as quelqu’un a haïr pour oublier ta petite vie... smiley une vraie raison d’exister quoi re smiley

                      Cela dit si tu n’avais pas détruit leur habitat et mode de vie, rien de tout ceci ne serait, tu es donc pleinement coupable et deuxièmement ceci a été volontairement organisé pour essayer de créer partout la pseudo guerre de civilisation..or ça ne prends pas, pas plus que les mensonges sur la Syrie..surtout que maintenant la manipulation de l’islam par certains devient de plus en plus évidente....l’immense majorité des pratiquants sont pacifiques ,seule une horde de crétins non religieux, attirés par le pognon se font ainsi passer pour des extrémistes islamistes...pour le compte de qui on sait....shalom.
                      ...


                    • mouais 12 septembre 2013 17:18

                      Vous cherchez un appartement ? C’est simple, il y en a, voyez donc boulevard Saint Germain, il y en a un de libre :
                      http://www.leparisien.fr/faits-divers/thomas-fabius-information-judiciaire-ouverte-pour-escroquerie-et-blanchiment-16-07-2013-2986151.php


                      • CHALOT CHALOT 12 septembre 2013 17:40

                        Albert Jacquard, grand intellectuel et militant du mouvement social nous a quittés

                         

                         

                         

                         

                        .

                        Le CNAFAL salue la mémoire de ce polytechnicien qui sut à fois être un généticien de renom et à la fois un homme engagé dans toutes les causes sociales et humaines.

                        Président d’honneur du DAL (Droit au logement), il ne s’agissait pas pour lui d’apporter uniquement sa caution morale à un mouvement mais de participer autant qu’il le pouvait à l’action militante.

                        Il sut aussi faire œuvre d’éducation populaire en écrivant de nombreux ouvrages accessibles.

                        Pour lui, le combat des mal logés et des sans papiers n’est pas un combat subalterne, il faut que chaque famille, chaque individu puisse être respecté et disposer des droits fondamentaux ;

                        Albert Jacquard fut à la fois une boussole et un camarade pour tous ceux et toutes celles qui veulent changer ce monde en le rendant plus humain et plus fraternel.

                        Comme toutes les militantes et militants du mouvement social nous saluons la mémoire de ce compagnon actif de notre combat commun.

                         

                         

                         


                        • Yohan Yohan 12 septembre 2013 17:41

                          Construire des logements sociaux revient à les offrir à ceux qui en profitent. Qui paye ? Le contribuable, toujours le contribuable. Qui sabote les cages d’escalier, ceux qui en profitent. Ben oui, c’est pas à eux mais à l’Etat. Si c’était à eux, ils feraient plus attention et ils ne jetteraient pas leur vieille machine à laver par la fenêtre et au lieu de planter des ordures, ils mettraient des fleurs.


                          Un conseil pour les protégés de Chalot. Pour être sûr d’avoir un logement, c’est simple, faites des gosses, puis allez voir l’assistante sociale en menaçant de monter une tente devant la Mairie. 
                          Banane ! . Les gosses et la CAF de Chalot, c’est la machine à cash...tout le monde sait ça en Afrique smiley

                          • foufouille foufouille 12 septembre 2013 17:53

                             y a ka rénover les ruines en campagne. on est accueillant (avec le fusil)
                             smiley


                          • Agafia Agafia 12 septembre 2013 20:31

                            Malheureusement, le fait d’avoir un gosse ne vous fait pas obtenir un appart plus vite.
                            J’ai hébergé une copine pendant quelques mois l’année dernière avec son gamin. Le père s’est barré, et ne lui donne pas un fifrelin pour le petit. Assurer le loyer de l’appart avec son temps partiel était impossible. Résultat, elle s’est retrouvé dehors avec son fils.
                            Et ce n’est pas la CAF ou les services sociaux qui lui ont permis de se reloger, c’est la solidarité.
                            Rebelote cette année, j’ai hébergé un pote licencié après 10 ans de bons et loyaux services, Il a du lacher son appart. Il a retrouvé des missions en Intérim mais louer avec des fiches de payes d’intérimaire, c’est quasi impossible. Il a mis un peu de fric de coté et s’est acheté un vieux camping car. Et en attendant des jours meilleurs, il vit dans son camion.
                            C’est ça la réalité de la société, mais faut ouvrir un peu les yeux et ne pas considérer tous les gens dans la mouise comme des profiteurs, fainéants et abrutis.

                            Ceci dit, tant mieux si pour vous Yohann si tout va bien pour vous. Pourvu que ça dure.


                          • CHALOT CHALOT 12 septembre 2013 17:41

                            J’ai souhaité rendre hommage à ce grand bonhomme qui a été de tous les combats du Droit au logement


                            • CHALOT CHALOT 12 septembre 2013 17:44

                              Yohan ! restez anonyme, il vaut mieux car vous pouvez cracher votre venin contre les pauvres sans risque qu’un honnête homme rencontré ne vous dise que vous êtes un égoïste qui vit à côté de la vraie vie !


                              • Yohan Yohan 12 septembre 2013 17:47

                                T’as de la chance, c’est moi qui paye pour ton boulot de glandeur inutile et dépensier. Tu devrais pourtant me remercier


                              • Jean-paul 12 septembre 2013 19:52

                                @ CHALOT

                                La vraie vie ?

                                Que faire quand un proprietaire en retraite loue un appart qu’il a achete lui meme a credit ( 20 ans ) et que le locataire ne peut plus payer .Apres le 1 novembre il ne peut le virer jusqu au printemps .Huissier ,tribunal bref en gros une annee de loyer perdue .

                                Vous dites quoi dans ce cas ?

                                 


                              • rocla+ rocla+ 12 septembre 2013 19:57

                                Il dit faut pas couper l’ eau il y a un bébé . 



                                Comme le frangin du gus qui s’ est fait descendre à Nice : fallait pas le 
                                tuer il est assuré le bijoutier . 

                                Personne n’ est plus responsable de rien .

                              • Yohan Yohan 13 septembre 2013 00:11

                                Egoïste mazette J’ai probablement plus donné de ma personne à des gens dans le besoin que tu n’en feras jamais dans ta vie, et contrairement à toi, je ne suis pas salarié de la bonne conscience. Aider, oui des gens qui se bougent mais exiger de la société qu’elle casque systématiquement pour tous les parasites et les traîne savates qui débarquent avec des droits et zéro devoir, c’est niet


                              • Buddha 12 septembre 2013 19:03

                                Mais il ne fallait pas aller détruire leurs cultures pour les voler, les piller....et pour ce faire détruire leur mode de vie...comment réparer ? c’est simple foutons leur la paix, mais ça l’occident ne le veut pas du tout, il a besoin de leurs ressources sans cela nous sommes purement et simplement FINI...alors même sournoisement ou pas l’occident est présent et va continuer a démolir ce continent soigneusement pour empêcher que ça marche pour eux.....c’est tout..c’ est infecte...

                                je remets le célèbre discours de Chirac sur l’Afrique....comme on dit en anglais, : it is much better when it comes from the horse mouth..avec tout ce que Chirac sait.....ceci est étonnant de sincérité....Bravo Mr ..


                              • Buddha 12 septembre 2013 19:48

                                Merci de ces précisions très intéressantes aladeen.....

                                évidemment faire est vital..quoique des fois ne rien faire suffirait à sauver pas mal de personnes d’une mort démocratique en fait.
                                sujet tres complexe pour une autre fois smiley

                                Salutations


                              • CHALOT CHALOT 12 septembre 2013 23:56

                                Il ne faut ni se donner bonne conscience, ni faire à la place des autres.

                                Jean Paul nous reparle du petit retraité qui se trouve spolié par un locataire...Oui peut être cela arrive mais pour l’instant je n’en ai pas vu
                                L’affaire de cet été, vous savez ce jeune couple privé d’eau par son propriétaire, eh bien ce proprio est un gros qui possède plusieurs SCI et logements et qui se comporte comme un mafieux....
                                Si je tombe un jour sur un petit proprio en conflit avec un locataire, je ferais tout pour vque ce dernier règle sa note en négociant un échelonnement et en demandant au FSL ( fonds de solidarité logement)


                                • rocla+ rocla+ 13 septembre 2013 07:21

                                  La solution dans ce genre de choses commence par la solidarité familiale .

                                  On aide ses parents ses enfants frères et soeurs qui à leur tour etc ...

                                  J’ entends un reportage à RFI parlant de l’ Afrique . De plus en plus ils laissent 
                                  leurs vieux à l’ écart une fois que ceux ci ont trimé pour payer des études aux 
                                  enfants etc ...

                                  Maintenant pour avoir de l’ argent l’ idée c ’est de braquer , dealer etc ... 

                                  Ce qui n’ était pas le cas précédemment .


                                  Au Mexique pareil les vieux hop cassez vous , vous servez plus à rien .

                                  On a ainsi une sociéte merdique de chacun pour soi . 



                                  • doctorix doctorix 13 septembre 2013 16:01

                                    J’ai une théorie sur le problème du logement (sur quoi n’en ai-je pas ?) :

                                    Le problème est à prendre à la base.
                                    On voit très souvent, et même le plus souvent, des gens emprunter pour acquérir un logement, qui sera « offert » à la location.
                                    En très peu de temps, (c’est moins vrai aujourd’hui, mais ça a été vrai trop longtemps), les loyers perçus atteignent et dépassent les remboursements de l’emprunt.
                                    Ce qui fait que tandis que certains vont passer leur vie à payer un loyer, d’autres se retrouveront 20 ans plus tard propriétaires d’un bien que les premiers auront payé entièrement (c’est aussi le cas de nos autoroutes, mais c’est un autre sujet).
                                    C’est une pure spéculation, une forme déguisée (à peine) de l’esclavagisme.
                                    Il faut que le logement cesse d’être un objet de spéculation, car c’est un besoin vital, comme l’eau ou la nourriture.
                                    Il y a pour cela une solution.
                                    Il faut taxer les revenus des loyers d’une manière décourageante, par exemple à 50%, et remettre les sommes perçus aux locataires sous forme d’aide au logement.
                                    Que se passera-t-il alors ?
                                    1) L’immobilier ne sera plus attractif pour les spéculateurs.
                                    2 Il s’ensuivra une augmentation spectaculaire de l’offre à la vente des logements, et un effondrement de leur prix.
                                    3) L’accès à la propriété sera facilité pour tous, pour des sommes modiques, bien éloignées du demi-smig exigé par un loyer actuel (au minimum).
                                    4)Les richesses ainsi préservées par ces nouveaux propriétaires pourront être remises en circulation, ce qui augmentera la demande et réduira le chômage.
                                    5) Chacun étant propriétaire de son logement, ce qui est le moindre des droits, on verra cesser les dégradations.

                                    Je ne vois là que des avantages : mais qui ça intéresse ?
                                    On me dira que certains ont investi dans des logements pour leur retraite. Mais ils ont en fait investi sur la mise en esclavage de leurs contemporains, et je ne vais pas les plaindre. Ce n’est pas parce que c’est une coutume bien établie que c’en est pour autant moral. Ils auraient mieux fait d’investir dans l’industrie, le tourisme, ou toute autre activité génératrice d’emploi, au lieu de spéculer sur la misère, d’affamer leurs locataires et de les empêcher de vivre (et de consommer).
                                    C’est une révolution ? Mais oui : elle est à notre porte.


                                    • doctorix doctorix 13 septembre 2013 16:09

                                      Evidemment, pour être cohérente, cette mesure doit s’accompagner de la taxation (à 50% également) des logements non proposés à la location et non occupés par leur propriétaire, sur la base du loyer estimé.

                                      Spoliation ?
                                      Certes. 
                                      Mais chacun son tour.
                                      N’ai-je pas résolu en trente ligne le problème du logement, en France comme ailleurs ?
                                      Le principe de base est que seul le travail doit rapporter de l’argent ; mais ni la propriété, ni la spéculation, ni l’esclavage.

                                    • doctorix doctorix 13 septembre 2013 16:19

                                      Evidemment également, interdiction de vendre à un étranger (chose qui devrait être la règle depuis longtemps : il ne faut pas que l’argent fasse la même chose que les guerres de conquête).

                                      Mais je doute qu’un étranger soit intéressé par l’achat d’un appartement dans ces conditions.

                                    • Psyco Psyco 14 septembre 2013 10:29

                                      Mille merci à vous !!

                                      Stop à la spéculation sur la misère humaine !

                                      Nous somme LE pays révolutionnaire par excellence !

                                      Arrêtons de nous faire tondre comme des moutons et continuer d’espérer que nous chère République existe encore. Lorsque la constitution n’est plus appliquée qu’à une caste enrichie et non plus à l’ensemble des citoyens alors nous savons tous que c’est le retour aux temps féodaux !

                                      Bientôt Nos Seigneurs exigerons de nous qu’on ouvre le lit de la mariée le soir des noces et qu’on leur baise les pieds pour nous nourrir de ce que nous cultivons ! (zut ! On a déjà fait la moitié du chemin !)

                                      Ô Grand Merci à Sa Majesté Notre Bon Roi Hollande, successeur de Son Altesse Royale des Nains !


                                    • eric 13 septembre 2013 17:37

                                      Chalot a raison. si tous ce qu’il dit est vrai, c’est une honte.

                                      Un Etat qui depense 57% de la richesse produite. Le pourcentage le plus élevé jamais vu sur un PIB qui n’a jamais cesse de croitre.

                                      Un investissement comme jamais dans le logement social ou non ( en tous cas sous Sarkozy)
                                      Une situation sociale qui se dégraderait sans arrêt, pendant que seuls les impots augmentent.

                                      Il y a urgence !

                                      Ou est l’argent ? Notre argent ? Ce ne sont pas les 2 ou 3 ou 4 % de dividendes après impots qui nous sortirons de cette situation.

                                      Augmenter de 5 a 10 % l’efficacité des dépenses publiques. Sans même parler de les diminuer. On a tout de suite plus d’argent qu’en spoliant tous les « capitalistes » et c’est plus facile ( les service publiques n’ont pas le recours de l’evasion a l’etranger).
                                      Cela rapporterait plus et plus durablement que par exemple doubler l’impôt sur les société ( c’est a dire les tuer).

                                      Et si on rétablit partiellement la justice, alors on peut même baisser les impots. A travail égal, salaire égale public prive ( aujourd’hui, la différence est de l’ordre de grandeur de celle entre travail féminin et masculin, mais sans les mêmes éléments d’explication) Personne n’en parle
                                      A cotisation égale retraites égales ( on ferme le gouffre qui constitue le gros morceaux du déficit budgétaire et donc de la dette) etc...même journee de carence pour tous le monde.

                                      Justice sociale ! Priorité aux pauvres. cet argent et notre argent a tous. Avant de vouloir aller piquer aux prives ce qui leur reste, l’état doit nous rendre compte de l’utilisation de notre argent.
                                      Les pauvres ont besoin de logement, de revenus, pas d’intermittents du spectacle, de festival de ceci, de plage de cela. Une bibliotheque municipale au moins par communne, a l’heure de l’internet et au cout carbone du papier, autant offrir une tablette et a chaque pauvre, voir a chaque citoyen.
                                      Des emplois jeunes ruineux et inutiles. Autant donner l’argent directement sans obliger les gamins a aller faire les sales boulots dans des administration débordées...

                                      Je vais même vous dire, ils ont plus besoin de logement et de nourriture que de « service publics »

                                      Cela sert a quoi d’avoir 60 000 profs de plus si tu n’as pas un toit et une table pour faire tes devoirs ? On se tassera dans les écoles. De mon temps, baby boom oblige, 40 élèves par classe, et l’ascenseur social fonctionnait.

                                      Il n’est plus l’heure des demie mesures. Un impôt par ci, une embauche déguisée de fonctionnaire par la. L’urgence sociale est la. Prenons l’argent la ou il est. dans notre état. C’est le notre et celui que nous voulions pour les plus défavorisées.

                                      Il y a la une solution simple, rapide, démocratique, juste, qui permet de résoudre tous nos problèmes sociaux, budgétaires et fiscaux. Comment certains peuvent ils encore s’y opposer quand il y a en France des enfants qui ne savent pas ou ils vont dormir ce soir !

                                      Quand je pense que pendant ce temps, l’autre guignol veut plafonner les loyers pour les classes moyennes sup des centre ville. Vous en connaissez beaucoup des pauvres qui logent dans le quartier Latin ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès