• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > En Afghanistan, les américains redécouvrent la Lune (2)

En Afghanistan, les américains redécouvrent la Lune (2)

Nous avons découvert hier la nouvelle émanant du New-York-Times : des soldats américains sont morts, tués par des armes et des munitions achetées par le Pentagone lui-même. L’affaire remonte à quelques années, nous nous en sommes fait l’écho ici-même à plusieurs reprises, et démontre une implication évidente de l’armée américaine dans la dissémination importante d’armes légères en Irak comme en Afghanistan, avec comme seul moteur l’appât du gain, tous les protagonistes ayant été largement payés par leurs commanditaires. Aujourd’hui je vous propose de revenir sur l’incroyable circuit qui a permis à ses armes ou à ses munitions d’arriver en particulier jusqu’en Afghanistan, et quelles sont les personnes mises en cause, qui toutes convergent ce soir sur un seul nom : celui du général Petraeus, dont des proches collaborateurs on été mis en cause, certains même condamnés et emprisonnés, lui seul évitant pour l’instant miraculeusement les charges contre sa personne. Combien de temps cela va-t-il durer ? Quand Robert Gates va-t-il définitivement lâcher Petraeus ou révéler son implication dans de sombres affaires ? On ne le sait, mais il semble bien en fort mauvaise posture désormais.

Dans l’affaire Stoffel, en effet, ce qu’on a pu voir, c’est qu’un des contractants qui avait osé mettre les pieds dans le plat et réussi à faire tomber le Lieutenant Colonel Ronald W. Hirtle, de l’US Air Force et le Colonel Anthony B. Bell, a lui aussi fini liquidé, en 2004, juste après s’être fait voler le contrat du siècle, celui des chars de Saddam Hussein à remettre à neuf... son véhicule criblé de balles après avoir été déposer devant les enquêteurs du Congrès, qu’il avait averti des manipulations en très haut lieu, il n’aura pas pu voir la parade des chars T-55 ou T-72 repeints à neuf et inutiles... dans des combats de rue. Certains même, neufs, venus spécialement de...Slovénie. Commentaire d’un bloggeur : "Yes, I know the fuel tanks can be tossed. In an urban environment, though, I’d be more than a little concerned about the whole thing. Unless they need them for long patrols, I’d suggest not using them. Holy crap !"
 
Le 11 juin 2008, épilogue de l’histoire décrite hier de la colonelle Levonda Joey Selph. Dans l’indifférence journalistique générale, on apprenait qu’elle allait plaider coupable pour son procès, mais on apprenait aussi par la même occasion l’ampleur de ses détournements. "Retired United Stated Army colonel Levonda Selph has pleaded guilty to accepting bribes for Iraq warehouse contracts she traded to an unnamed firm in Kuwait. Levonda Joey Selph pleaded guilty to conspiracy and bribery Tuesday, June 10, 2008, to trading Iraq contracts for money and other gifts, such as paid a vacation to Thailand worth $5,000". Un voyage en Thaïlande plutôt rémunérateur pour Selph : "In exchange for its generous gifts to the former colonel, the unnamed firm received $12 million in contracts to operate Iraq’s Defense Department warehouses." Miracle du système judiciaire américain, nul part, dans ce qu’on a reproché à Selph n’apparaissait de trafic d’ armes : résultat, 33 mois de prison, après un accord passé avec le tribunal. Ce qui fait qu’à la mis octobre 2008 la dame était déjà sortie, étant été depuis arrêtée et emprisonnée. "Under terms of a plea agreement, Selph could receive up to 33 months in jail. She promised to repay the government $9,000 and to cooperate in an ongoing investigation. Prosecutors said Selph was a lieutenant colonel at Camp Victory in Iraq in 2004 and 2005 when she led a committee that awarded the warehouse contracts. The Justice Department said she will be free until her sentencing October 14 but will not be allowed to leave the country.Ce qui est fort peu cher payé semble-t-il et bien hypocrite. Pays de voleurs ou de coquins, au choix. Aucune allusion aux armes envolées... et pas une non plus sur cette étrange annonce du Washington Post : avant son procès, en 2007, la dame s’était offerte une petite maison à Fairfax à l’adresse de Fair Briar Lane, 12761. Un dénommé Rodney G. Leffler venait de lui vendre sa maison pour... $415,000 dollars ! S’offrir une maison à presque 1/2 million de dollars, alors qu’elle était encore en prison ? Mais avec quel argent ? Une opération qui s’avère aujourd’hui... perdante : la maison est à nouveau en vente, mais à 275 000 dollars seulement ! Détail amusant : le vendeur travaillait dans la jurisprudence, au sein du State and Federal Civil and Criminal Litigation...
 
Renseignements pris, la firme incriminée s’appellait bien Lee Dynamics International et c’était bien celle qu’avait déjà désigné le New-York Times il y a deux ans déjà. Le 15 mars 2008, un article monumental du Kipp Report la désignait nommément comme étant au milieu d’une vague de suicides consécutifs à la découverte de trafics à Bagdad. Parmi ceux-ci, celui de la major Gloria D. Davis, 47 ans, qui s’était tirée une balle dans la tête le 12 décembre 2006. Un suicide peu convaincant pour beaucoup. Davis était une des rares femmes de couleur d’origine fort modeste a avoir accédé à un tel rang dans l’armée. L’épidémie de suicides de 2006 semblait bien liée à une vaste action de "nettoyage" de personnes compromises en Irak. C’est fou ce qu’il y eu cette année-là comme décès de militaires, tués dans d’autres circonstances que le combat. Davantage qu’au combat même ! Le système Bush traîne un nombre incalculable de casseroles de ce type. Huit années de suicides ? Dont une majeure partie de femmes ?
 
C’était bien Davis, en effet, qui semblait être à l’origine de la disparition des stocks d’armes, dont on avait retrouvé la trace un peu partout : "There is evidence that some of the missing 110,000 AK-47 assault rifles and 80,000 pistols, including Austrian-made 9mm Glock automatic pistols, ended up in the hands of anti-US insurgents and sectarian death squads that have killed thousands of Iraqis." Ou étaient donc passés ces fameux pistolets ? On en avait retrouvé en.. Turquie, sur le sol, lors de la vague d’attentats qui avait secoué le pays en 2006 : "Some of the missing guns - estimates range from dozens to hundreds - have been found in Turkey, Iraq’s northern neighbor and a key US ally. NATO-member Turkey has complained that some of these weapons, traced by their serial numbers, have been captured from militant separatists of the Kurdistan Workers Party (PKK), which has bases in northern Iraq and has links to Iraq’s Kurds, who are also important US allies." Tout le monde s’en doutait, de cette provenance, y compris le Colonel Daniel Williams , qui le dira clairement dès octobre 2007 à l’inspecteur Claude Kicklighter dépêché spécialement sur place : "I do suppose that it is possible for weapons that we provided to the Iraq Security Forces may have ended up in the wrong hands”. Des témoins sur place sont là aussi pour le confirmer : "In Fallujah, for a long time the heart of a Sunni rebellion that was retaken by American forces in 2004, “the Glock became the official weapon of the Islamic Army in Iraq,” a Sunni insurgent group, Yasser said" précise Hervé Bar, de l’AFP. Tout le monde était donc au courant de la fuite éperdue des pistolets de modèle Glock. La Lune, on savait où elle était dans le ciel. Pour Williams, pourtant c’était bien... lumineux : “It is possible that some (interior ministry) leaders may be involved in illegal activities of some kind but I also believe that they are gambling against the odds of not getting caught, arrested, tried, and convicted,” dit-il, accusant nommément le gouvernement en place d’organiser la fraude. A défaut de mouiller sa hiérarchie... A ce stade d’implication, et au regard du volume écoulé, en effet, difficile de croire que la tête même de l’armée américaine n’était pas au courant !
 
En 2007, c’est devenu de notoriété publique, tout le monde en a un sur lui, de Glock : "There are literally dozens of stories of Glock pistols being recovered from insurgents, terrorists, and militiamen. They have been captured in cordon-and-search operations, in targeted raids, in weapons caches, and of course, from the dead and wounded in violent confrontations. American soldiers have them, as do civilian contractors from many nations in many lines of work. Ordinary Iraqi civilans (men and women ) buy them to protect their families as well. Glock are quite likely the most ubiquious handgun in Iraq, carried officially or unofficially by those on all sides, and those on no side at all". On ne peut être plus clair : il y en avait partout. Au marché noir de Bagdad ou de Kirkuk, cette année là, le tarif, pour le pistolet-roi, c’est 900 dollars : "Glock pistols were also easy to find. One young Iraqi man, Rebwar Mustafa, showed a Glock 19 he had bought at the bazaar in Kirkuk last year for $900. Five of his friends have bought identical models, he said". Les Glocks sont partout, mais aucune enquête n’est en cours pour en chercher l’origine. Chez les mercenaires de Triple Canopy, groupe de mercenaires voisin de Blackwater, la tenue consiste en une "Krinkov", la fameuse AK-47 de Ben Laden, un Glock...un gilet pare-balles et... l’indispensable casquette. Les seuls à posséder des numéros sur leur Kalachnikov datant de 1961, fraîchement débarquée du Kosovo ??? Chez eux, ce ne sont pas les Kalach’ qui manquent... ça, ou les étagères pleines de... Glocks. 
 
Des Glocks, des Kalachnikovs... et des balles, beaucoup de balles. Si le New-York Times découvre aujourd’hui, photos à l’appui, que les balles sont bien chinoises et proviennent du dépôt de Gerdec, c’est parce que ces journalistes sont du genre tenace et savent gérer des dossiers à plusieurs années d’intervalle. Ils ne sont pas non plus embedded, façon Fox, c’est à dire qu’ils n sont pas au service d’une propagande. Car à tout bien faire, des preuves similaires, on en avait déjà eues. Dans TheTension, un blog patriotique servant plutôt le pouvoir en place, un reportage datant du 9 septembre 2006 montrait déjà cette filière. Lors d’une saisie, puis d’une autre, faite lors d’un raid à Tafaria, et encore d’une autre à Adhamiyah, le 31 août, dans une mosquée, le sergent de première classe Albert Sleek, du premier batailllon, du 17 eme Regiment d’infanterie, de la "172 eme Stryker Brigade Combat Team", tenait déjà dans ses mains ce genre de munition. Même culot, même sigle en 3 lettres courtes qui semblaient bien chinoises. Des photos prises par un militaire de l’Air Force, le Tech. Sgt. Adrian Cadiz . Des balles enfouies dans le sol et fort corrodées. Or les approvisionnements de Victor Bout n’avaient pas attendu l’arrivée de Diveroli pour se faire : Gerdec "fuyait" depuis 2003, l’année même de l’arrivée de l’aide de L’Otan. Sur le même blog, des venues de Taji, l’énorme dépôt de stockage de Bagdad. La simple analyse des photos, à l’époque aurait déjà mené à Gerdec.
 
Des enquêtes qui échouent, donc, sauf celles d’Amnesty, qui dès 2004 avaient décelé d’étranges mouvements d’avions, ceux de Victor Bout, partis de Bosnie, direction au départ... l’Irak. "A year ago, Amnesty International issued a report that examined a shipment in 2004 of some 25,000 AK-47s from an American base in Bosnia to Iraq. The weapons (ordered by the U.S. military) were supposed to arrive in Baghdad on four planes licensed to a Moldovan air cargo firm named Aerocom". Sacré Victor ! "But Amnesty International’s Colby Goodman said it appears the planes never landed in Iraq. When we talked to the air-traffic controllers in Iraq there was no scheduled landing slot for Aerocom at all," Goodman said." Arrivés, ou pas, et surtout pas enregistrés comme débarquant des armes.... sans numéros aucun sur les caisses ou dedans."Blank"."Goodman considered that maybe the planes did arrive but weren’t recorded". Descendant d’avions bien connus pourtant : "And we also realized that Aerocom was on one of the U.N. lists of air-cargo companies that had violated the U.N. arms embargo on Liberia and Sierra Leone in 2002." Le monde est décidément bien petit... au pays des trafiquants.
 
L’Irak était de facto leur terrain de jeux idéal dès 2003 : un pays ravagé, un gouvernement inapte et inepte, aucune loi existante, pas de police pour contrôler quoi que ce soit, des profits maximums sans crainte d’une quelconque taxe, pas d’impôts : tout simplement le paradis, pour les trafiquants ! "Private arms brokers claim the situation in Iraq - chaos, poor coordination, multiple government agencies, poor record-keeping and high staff turnover rates - heightens the possibility that "things" can "get lost or confused". However, private contractors have been unable or unwilling to supply documents relating to the flights that could certify whether the cargo aircraft arrived at their intended destination." Pas de papiers ! un maître mot : "Blank" ! On avait déjà pourtant noté à l’époque cette organisation parallèle, ou semi-officielle, le Pentagone étant impliqué : "The Pentagon commissioned the US security firms Taos and CACI, known for their involvement in the Abu Ghraib prison controversy in Iraq, to orchestrate the arms purchases and shipments. They, in turn, subcontracted to a welter of firms, brokers and shippers, involving businesses based in Britain, Switzerland, Croatia, Moldova and Bosnia". Des achats officiels sans papiers du même nom... Amnesty donnant même les dates des transferts  : "the weapons and ammunition were "reportedly shipped - clandestinely and without public oversight - to Iraq by a chain of private brokers and transport contractors under the auspices of the US Department of Defense between July 31, 2004, and June 31, 2005". Il y a bien implication au plus haut lieu pour arriver à de tels transferts : les aérodromes ne sont pas des parkings de supermarché. Le 1 er juin 2005, l’Illyushin 76 TD d’Aerocom immatriculé ER-IBE survole Zagreb, et se fait même tirer le portrait par un spotteur. Le 27 février 2003, il avait été aperçu à Ostende, un des fiefs, on le sait, de Victor Bout. Aerocom était connu aussi sous le nom de Jet Line, (toutes deux ayant des numéros de téléphone ukrainiens similaires) volait aussi souvent pour KBR, sous le nom d’emprunt d’Air Mero. Le 26 mai 2005 la fédération aérienne iraquienne (Iraqi CAA) retirait son agrément à JetLine et Aerocom, suivi d’Air Mero, licencié au Koweit. Plus d’agrément ? Pas grave : le lendemain même Bout inventait un autre nom de société, avec... les mêmes appareils !
 
Les livreurs de l’armée US, avec ces bien étranges contractants... dont des koweitiens : "Taos was founded in 1989 by a former U.S. intelligence official in Madison, Alabama, to traffic Soviet weapons systems after the fall of the Berlin Wall". Taos avait en effet au départ était fondé par un ancien militaire américain. Aujourd’hui encore, le siège de la société jouxte toujours une base militaire US, celle de Hunstville, dans l’Alabama : "Taos Industries, the biggest corporate supplier of small arms to Iraq since the invasion in 2003, was founded by David Hogan shortly after he retired from the military in 1989. Hogan had been chief of foreign intelligence for the U.S. Army Missile Command at the Redstone Arsenal in Huntsville, Alabama. The company is run out of the Putnam Industrial Park in Madison, about a mile from the military base". Mieux encore : l’un des deux fis du fondateur a servi en même temps dans la réserve en Irak alors qu’il dirigeait en même temps l’entreprise juste héritée de son père ! "Craig Hogan became president of Taos, and ran the company while serving as a battalion commander in the U.S. Army reserves for the 314th Press Camp Headquarters. He was deployed to Iraq in the first two years of invasion and occupation". C’était juste avant de décéder avec son frère dans un terrible accident d’avion en 2005, à bord de leur Cessna T206H N2467X.
 
Taos a été racheté en 2006 par Agility, une firme du Koweit... intitulée au départ "Warehousing Corporation". En mai 2003, la firme se signalait en devenant le fournisseur exclusif de l’armée US en Irak pour la nourriture (Halliburton se chargeant de la préparation des repas) : "In May 2003 PWC won its first major U.S. military contract. The multibillion dollar annual deal, Prime Vendor Subsistence, supplies all the food eaten on U.S. military bases in the region – more than half-a-million meals a day for the 150,000 troops and a similar number of contractors. (Halliburton/KBR cooks and serves the food, but does not provide the ingredients)". Puis elle obtint deux autres contrats mirifiques, semble-t-il en "no bid" (sans appel d’offre) : la gestion des deux plus gros dépôts militaires en Irak : "The next major contract that PWC won was an August 2004 deal for $130 million to manage two of the biggest supply depots for the U.S. military in Iraq : the Abu Ghraib and Umm Qasr warehouses, near Baghdad and Basra respectively". Juteux contrat, dont même même l’ambassade de France au Koweit a fait part. Aujourd’hui, Agility continue à squatter l’armée américaine en obtenant des contrats tels que celui des dépôts d’essence de Guam, un contrat de 32 millions de dollars sur 5 ans.
 
Des dépôts d’armes ou de matériel gérés pourtant d’une façon disons assez... particulière : "An October 2006 report by the U.S. Special Inspector General to Iraq calculates that serial numbers were logged for only 2.7 percent of the 370,000 infantry weapons supplied to the Iraqi security forces under U.S. government contracts. In many cases, contractors delivering arms imports did not turn in the obligatory official inspection reports, known as DD-250s, substituting instead “Adequate for Payment” paperwork".  Moins de 3% du matériel sous le regard de Taos-Agility avait une étiquette ou une traçabilité !!! En mai 2008, un rapport du Pentagone précisait un peu plus l’étendue des dégats 1,4 milliard de valeur de matériel ne possédait aucune documentation et n’était répertorié nul part : "The report “estimated that the Army made $1.4 billion in commercial payments that lacked the minimum documentation for a valid payment, such as properly prepared receiving reports, invoices, and certified vouchers. We also estimated that the Army made an additional $6.3 billion of commercial payments that met the 27 criteria for payment but did not comply with other statutory and regulatory requirements. These other requirements included taxpayer identification numbers, contact information, and payment terms.” Il y a pour un milliard et demi de matériel militaire non identifié dans ses dépôts, et aujourd’hui l’armée américaine s’étonne de trouver ses propres armes tuant ses propres soldats ? Au total 6,3 milliards de dollars de biens d’équipement ne possédent aucun papier d’achat ni de vente valables ? De qui se moque-t-on ? Les américains, réputés si protectionnistes et si paperassiers pour leurs échanges commerciaux habituels ? Des américains obnubilés par le Homeland Security incapables de gérer leurs dépôts de munitions ? Le laissant gérer par des Koweitiens, la terre d’accueil... d’Halliburton  ? Scandaleux, oui !
 
Cela, sans oublier les disparitions d’argent : "Between April 2003 and June 2004, $12 billion in U.S. currency — much of it belonging to the Iraqi people — was shipped from the Federal Reserve to Baghdad, where it was dispensed by the Coalition Provisional Authority. Some of the cash went to pay for projects and keep ministries afloat, but, incredibly, at least $9 billion has gone missing, unaccounted for, in a frenzy of mismanagement and greed. Following a trail that leads from a safe in one of Saddam’s palaces to a house near San Diego, to a P.O. box in the Bahamas, the authors discover just how little anyone cared about how the money was handled."
 
Il n’y a pas : il y a bien eu pendant huit années détournements intensifs et revente probable, sinon avérée, d’armes à l’adversaire. Demain, je vous propose d’approfondir un peu plus la question, si vous le voulez bien.
 
 

Documents joints à cet article

En Afghanistan, les américains redécouvrent la Lune (2) En Afghanistan, les américains redécouvrent la Lune (2) En Afghanistan, les américains redécouvrent la Lune (2) En Afghanistan, les américains redécouvrent la Lune (2) En Afghanistan, les américains redécouvrent la Lune (2)

Moyenne des avis sur cet article :  3.2/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

100 réactions à cet article    


  • manusan 2 juin 2009 13:09

    Qu’un ’Angola gate’ ait vu le jour avec la guerre en Afghanistan et en Irak, n’est pas surprenant même si c’est regrettable et doit être condamne, mais je doute que seuls les USA soit complices. Rappelez vous des armes vendus a Saddam, du made in France, made in UK, et meme des armes chimique made in Germany. La question est interessante mais ne doit pas forcement focalisee sur un seul pays.


    • morice morice 2 juin 2009 13:59

      Qu’un ’Angola gate’ ait vu le jour avec la guerre en Afghanistan et en Irak, n’est pas surprenant même si c’est regrettable et doit être condamne, mais je doute que seuls les USA soit complices. 


      on parle des armes légères : il est de notoriété PUBLIQUE que la France a armé Saddam, notamment en blindés Panhard.

    • Flo Flo 2 juin 2009 14:47

      Et en chars légers AMX-13. Et en missiles anti-tanks vieillots. Et en avions de qualité (mirages V d’exportation). Et tant d’autres...


    •   2 juin 2009 15:26

      Morice.

      1 - 60-70% de l’article est en anglais. Je ne parle pas cette langue, du coup je ne comprend rien à l’article. Traduisez ! C’est le minimum de politesse à l’égard de slecteurs.

      2 - Fautes d’ortographe (deux par lignes quand on pense que 40% du texte est en français seulement

      3 - Erreurs factuelles graves. Vous cistez par exemple le colonel Mc Douglas... lequel est mort....en 2000 !!! Il n’a donc pas pu participer à la seconde guerre du golf... sic

      4 - Je ne savait pas que l’oural était en russie... vous êtes bien certain d’être prof d’histoire géo ?

      5 - Je ne vois pas ce que cette histoire de groupuscule néonazi facebook vient faire dans l’article ???

      Merci à l’avenir de vous relire, car si l’on sent indéniablement qu’il y a du travail, cela manque de rigueure pour être pris au sérieux.


    • morice morice 2 juin 2009 17:24

      Morice.

      1 - 60-70% de l’article est en anglais. Je ne parle pas cette langue, du coup je ne comprend rien à l’article. Traduisez ! C’est le minimum de politesse à l’égard de slecteurs.


      marrant : vous avez tartiné récemment des textes entièrement en anglais pour bloquer le forum : et « vous ne parlez pas la langue » ? Vous êtes donc... débile.

      « guerre du »golf" ... pourquoi pas du curling tant que vous y êtes.. ????

      n’essayez pas d’indiquer des choses que je ne cite même pas, çà ne prend pas...

      bref, essayez de critiquer, quoi...

    • morice morice 2 juin 2009 17:35


      3 - Erreurs factuelles graves. Vous cistez par exemple le colonel Mc Douglas... lequel est mort....en 2000 !!! Il n’a donc pas pu participer à la seconde guerre du golf... sic


      aucunement cité dans mon article : vous recommencez votre trollisme habituel en inventant : c’est pénible et ça ne prouve qu’une chose : vous n’êtes qu’un DESTRUCTEUR ici ; et y’« en a vraiment marre qu’on vous tolère. Car on ne sait pas comment supprimer votre compte, puisque 2 minutes après vous recréez un pseudo.. pénible, c’est vraiment PENIBLE.

      golf : »sic" en effet, apprenez au moins l’histoire, ça vous changera. vous êtes INCULTE.

    • morice morice 2 juin 2009 20:46

      pas de mirage V... des mirages F1 dont les pilotes étaient venus s’entraîner en France... voir à 6’15 du reportage.. 60 mirages F1... à 20’30 les Super-Etendards munis de 20 missiles Exocet... (« ordre milan »)... le Drakkar peut y être lié...


    • Dzan 2 juin 2009 21:54

      Pardon Doc, mais l’Irak n’a jamais eu de Mirage V, mais de F1 ( voilure normale, et pas delta )


    • VivreenRussie VivreenRussie 3 juin 2009 04:38

      « Par » 2 juin 15:26
      4 - Je ne savait pas que l’oural était en russie... vous êtes bien certain d’être prof d’histoire géo ?

      Et c’est ou l’Oural selon toi ?


    • Flo Flo 3 juin 2009 09:23

      Au temps pour moi en ce qui concerne les Mirages ; un F1 ne peut effectivement pas être considéré comme un appareil de qualité (à l’époque, peut-être, et encore).
      L’Oural ça se situerait où, alors ? Je suis faible en géographie, du moins le croyais-je, mais toujours meilleur que certains profs, à ce qu’il semble...


    • Flo Flo 3 juin 2009 09:24

      Heu non, mal compris...
      Ignorez la remarque sur le prof, j’avais lu en diagonale.


    • TALL 2 juin 2009 13:42

      morice écrit en fin d’article :

      il y a bien eu pendant huit années détournements intensifs et revente probable, sinon avérée, d’armes à l’adversaire ...

      mais quel adversaire ??
      selon tes propres dau... articles, pardon ( bonjour la modération ... comment ça vaaaaaa ? smiley ..)... donc selon tes propre conn... dires, pardon, alqaïda et tout le st-tremblement sont aussi l’oeuvre de la satanique CIA.
      Donc, ils ne font jamais que se vendre des armes à eux-mêmes ... alors, il est où, ton blème ?

      • morice morice 2 juin 2009 13:53

        rien ne vous empêche de résumer ce que je dis : pour l’instant, Al Qaida reste l’adversaire des Etats-Unis... sauf déclaration officieuse : toujours aucun argument, je constate, TALL..


      • TALL 2 juin 2009 13:58

        salut papy


         tu es médisant là, momo ne s’énerve jamais .... t’as des preuves ? 



      • morice morice 2 juin 2009 14:00

        argument : zéro. vous restez fidèle à votre marque de fabrique.


      • morice morice 2 juin 2009 14:02

        Donc, ils ne font jamais que se vendre des armes à eux-mêmes ... alors, il est où, ton blème ?


        belle reconnaissance : MERCI TALL.

      • morice morice 2 juin 2009 14:28

        ne rêvez pas ; vieil idiot : ce que j’installe n’est en rien géré par Windows ou pire, Vista...


      • morice morice 2 juin 2009 13:54

        plein : le but du jeu étant de les CRITIQUER : visiblement, c’est pas votre option..


      •   2 juin 2009 13:46

        Salut à tous.
        Article de très mauvaise facture. Bcp d’approximations.

        On sent une volonté de bien faire, alors je mets 6/10 quand même.
        En espérant que la suite sera mieux, parce que l’on reste sur sa faim.

        Par ailleurs morice, quand vous dites « Je suis bien content que le général O’connell, soit mort », ca me choque... il était contre la guerre en Irak, et c’était bien le seul.

        Amitiés à junior et à son club facebook. J’espère qu’il n’a pas été punit trop méchamment.

        Amitiés.

        Carl frederikesen.


        • morice morice 2 juin 2009 13:55

          Salut à tous.
          Article de très mauvaise facture. Bcp d’approximations.


          vous n’AVEZ AUCUN argument depuis longtemps maintenant.. alors pffff...

        • morice morice 2 juin 2009 13:56

          Par ailleurs morice, quand vous dites « Je suis bien content que le général O’connell, soit mort », ca me choque... il était contre la guerre en Irak, et c’était bien le seul.


          fantasmes de MENTEUR, évident désormais.

        • morice morice 2 juin 2009 14:04

          On sent une volonté de bien faire, alors je mets 6/10 quand même.
          En espérant que la suite sera mieux, parce que l’on reste sur sa faim.


          désolé pour la notation des posts, ça commence au degré zéro de -273, et vous êtes largement en dessous, alors vous échapperez à la notation... soyez donc patient.... vous pourrez vous déchaîner bientôt..

        •   2 juin 2009 13:47

          C’est moi ou 60% de l’article est en anglais...
           ??



            • morice morice 2 juin 2009 13:58

              que répondre à ces tarés ? Rien.


              • adeline 3 juin 2009 19:54

                Mr Morice, c’est plus qu’une volonté, c’ est une mission.... de peux de gens certes mais ils ils
                sont bien présents.............. les fou de zozos.....


              • morice morice 2 juin 2009 14:06

                N’ayant pas lu cette compilation de liens google, et n’étant pas interêssé ni par le sujet ni par l’auteur, je m’abstiendrai donc de commentaires.


                Par   (xxx.xxx.xxx.109) 2 juin 13:46

                Salut à tous.
                Article de très mauvaise facture. Bcp d’approximations.


                trop tard, vous en avez déjà fait un avant : vous êtes donc parfaitement ILLOGIQUE, et n’avez donc AUCUN argument à m’opposer.... autre que votre harcèlement pesant.. habituel...

                • morice morice 2 juin 2009 14:09

                  merci de MONTRER que votre IP dite fixe est un proxy comme un autre, Calito :

                  Par   (xxx.xxx.xxx.109) 2 juin 13:47
                  Par (xxx.xxx.xxx.137) 2 juin 14:03

                  un quart d’heure pour le configuer quand même !! ah ah ah !!!

                  • morice morice 2 juin 2009 14:31

                    Papy : vous comparez des choses qui ne sont pas à 1/4 d’heure d’intervalle : un FAI ne peut changer aussi rapidement... vous continuez à défendre l’indéfendable, car vous n’AVEZ RIEN à dire encore une fois. RIEN. AUCUN ARGUMENT VALABLE. 


                  •   2 juin 2009 14:59

                    Totalement ignare....
                    A ma barraque de campagne par exemple, j’ai une nouvelle ip à chaque déconnexion.
                    Ca installe des ordis... mais de toute évidence ca ne comprend rien...


                  • Cug Cug 2 juin 2009 14:40

                     Intéressant ce papier.
                    Si j’ai bien suivis, des officiers subalternes et des sous officiers de l’US army se livrent au trafic d’arme en Irak ... pour arrondir leur fin de mois ?


                    • morice morice 2 juin 2009 14:54

                      Intéressant ce papier.
                      Si j’ai bien suivis, des officiers subalternes et des sous officiers de l’US army se livrent au trafic d’arme en Irak ... pour arrondir leur fin de mois 


                      exactly, et ça fait longtemps que ça dure et le chef Petraeus est bardé de médailles de remerciements... ah ah ah !!!

                      • Atavus 2 juin 2009 15:01

                        non sans blague, c’est pas une connerie


                      • morice morice 2 juin 2009 17:29

                        vous cessez de VOUS gargariser quand, Calito ? jamais ? quant à vos THEORIES post freudiennes, même un gamin fait mieux.. vius aviez déjà essayé cette attaque : renouvelez-vous donc ! vous êtes pitoyable à n’avoir aucun argument encore une fois !


                        • Τυφῶν בעל Perkele Ahriman 2 juin 2009 17:33

                          On ne peut argumenter face à l’irrationnel, même si je m’y essaie quotidiennement.

                          Ne blâmez donc pas les autres face à un manque dont vous êtes l’unique responsable.

                          Typhon


                        • morice morice 2 juin 2009 17:45

                          Ahriman (xxx.xxx.xxx.104) 2 juin 17:26

                          Oui, parce qu’AV a beau être, en moyenne, aussi nul que la presse traditionnelle, il est moins consulté. Et puis, les contributeurs étant des amateurs, ils ne risquent pas de harceler les proches


                          Ahriman (xxx.xxx.xxx.104) 2 juin 16:17

                          Il y en marre des bugs pourris de ce site pourri.

                          Trop

                           1. Plus qu’il ne faut, avec excès.

                           Cette viande est trop cuite.
                           Il a trop de bon sens pour agir ainsi.

                           2. Très.

                           Je suis trop heureux de vous voir.
                           Vous êtes trop aimable.

                          Typhon


                          faudrait savoir chez vous... ah ah ha !!


                        • morice morice 2 juin 2009 17:42

                          par = auteur 39754



                          qui est l’auteur 39754
                          Calito - AgoraVox le média citoyen
                          AgoraVox constitue l’une des premières initiatives européennes de journalisme citoyen à grande échelle complètement gratuite. AgoraVox est une plate-forme ...

                          pénible, vous êtes pénible.


                          •   2 juin 2009 17:46

                            Ben tu vois bien que j’ai pas changé de compte....
                            Tu trouves le moyen de te contredire tout seul... y a pas 2 minutes tu as écrit que je changeait de compte toutes les minutes.


                          • morice morice 2 juin 2009 17:57

                            Morice Dupont - AgoraVox le média citoyen
                            AgoraVox constitue l’une des premières initiatives européennes de journalisme citoyen à grande échelle complètement gratuite. AgoraVox est une plate-forme ...
                            www.agoravox.fr/auteur-commentaires.php3 ?id_auteur=39574&debut_ comm=10 - 10k -

                            même numéro d’auteur....

                            méfiez vous des caches, Calito, méfiez-vous/....

                            • Gül 2 juin 2009 18:11

                              Eh ! Beh ! Ca s’arrange pas par ici....

                              Quel foutoir !!! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès