• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > En Afghanistan, les américains redécouvrent la Lune (10)

En Afghanistan, les américains redécouvrent la Lune (10)

Et puis il reste un, qui qui tous les regards convergent. L’homme qui s’est arrangé pour ramasser les lauriers, là où les autres ont laissé des plumes. En faisant de Bagdad une ville sans âme, cernée de blocs de bétons et où on n’entre qu’après avoir passé plusieurs contrôles. Celui qui a pris un risque insensé en distribuant aux milices opposées au départ à la fraction au pouvoir des armes, et qui en a pris un second en effectuant la distribution à l’aveuglette, sans tenir de registre véritable. Celui qui est au sommet de tous les scandales et de certains décès extrêmement suspects, mais qui est miraculeusement passé au travers des mailles des enquêtes. Quelqu’un qui manie la langue de bois comme pas un, et quelqu’un qui s’est évertué à préparer le terrain pour un McCain et non pour un Obama, à qui il ne peut donc que s’opposer : Petraeus, via son mentor, est partisan résolu de la poursuite le plus longtemps possible de la guerre en Irak. De là à dire que comme Dick Cheney il a un intérêt premier à le faire, nous n’hésiterons pas à l’affirmer. Petraeus représente des intérêts, mais ce ne sont pas ceux des populations qu’il est censé protéger : ce sont ceux d’un lobby militaire qui fait fortune depuis l’invasions de l’Irak, au détriment bien entendu des contribuables américains. Portrait d’un homme lisse, au discours mal assuré, sur qui rien n’accroche véritablement, désireux de rester le plus longtemps possible encore à occuper l’Irak et l’Afghanistan, comme la plupart des généraux de son âge.

Les auditions au Congrès de Petraeus et de Croker avaient démontré leur grande faiblesse d’argumentation à tous deux, voire leur timidité ou leur manque total de charisme, Petraeus parlant le dos vouté d’une voix monocorde, sans jamais enflammer le débat. Selon lui en Irak, il y avait des "avancées" mais ce n’était pas "gagné" : "Petraeus stated that "there has been significant but uneven security progress in Iraq," while also noting that "the situation in certain areas is still unsatisfactory and that innumerable challenges remain" and that "the progress made since last spring is fragile and reversible." Bref, le chaos, avec un mieux. L’art de ne pas dire ou d’esquiver.
 
Logique : Petraeus avait été surnommé le "Teflon general" par ses collègues étoilés et ce n’est pas pour rien : il a depuis longtemps compris que la vraie vie pour lui va commencer après, quand il va débuter sa carrière politique, qu’il ne veut donc pas rater par un impair quelconque. D’où un langage éteint, lisse, policé, pour ne faire aucune vague."A general is not an astute general if he does not appreciate the connection between politics and war," a un jour dit à son égard l’ancien colonel Andrew Bacevich, devenu consultant. C’est pourquoi d’ailleurs il a déjà fait rédiger sa biographie enjolivée, à grands frais, dans un livre intitulé "THE GAMBLE : GENERAL PETRAEUS AND THE UNTOLD STORY OF THE AMERICAN SURGE IN IRAQ" ; signé Thomas Ricks, où il se présente comme un véritable sauveur ayant tout compris au contraire de ses collègues, qui le détestent donc en retour cordialement : "The story The Gamble tells is how, when the war was at its darkest hour, a group of dissident junior commanders and their civilian allies did an end run around their superiors in the military establishment and seized control of the war. The result was “the Surge,” one of the American military’s boldest strategic gambles since the landings at Inchon". Ouh là, il y va un peu fort notre général !
 
Inchon ? La référence est bien trop osée : Inchon, c’est une opération amphibie ultra-audacieuse réussie par le Général MacArthur en Corée en 1950. Or Petraeus n’a jamais commis de fait de guerre notable, les blessures qu’il a reçu au thorax viennent d’un entraînement raté. Se comparer à MacArthur, c’est comme si notre général Cuche s’était comparé un jour à Napoléon, ce qu’il n’aurait jamais osé faire : il a davantage de classe qu’un Petraeus. Petraeus s’est affublé lui-même de ses lauriers, ce que même un César, qui ne lésinait pas pourtant dans la relation publique, avait hésité à faire. La prétention de Petraeus n’a aucune limite en réalité" : "The Surge", "son" idée, n’a pas eu les résultats escomptés, au regard des lourds moyens mis en place. C’était au départ une demande de 30 000 hommes suppplémentaires, là où il en aurait fallu le triple ! La politique de distribution d’armes aux milices chiites est un danger potentiel de les voir se retourner un jour ou l’autre contre le pouvoir en place (sans compter la distribution indirecte aux insurgés  !). Deux échecs patents marquent en fait le règne de Petraeus : la perte du contrôle de Mossoul en 2008, et la formation de la police irakienne, inefficace, devenue un beau fatras (sinon un beau merdier) : quatre mois après son départ, des responsables policiers faisaient défection et passaient chez les Talibans ! Il avaient "été entraînés par... Blackwater... et arrivaient munis de leurs armes neuves, venir renforcer les talibans devant les caméras de la BBC, la barbe encore naissante. Ce n’est pas le sens des medias de Petraeus qui a pu rectifier ses échecs patents : ...."That opened up the opportunity for someone like Petraeus to rise to the top, because he is clearly somebody who is sensitive to politics, who cultivates the media and who wishes to be seen as a man of ideas, not just as a man of action. But the picture in Mosul, as in the training of the Iraqi army, was muddier. Four months after Petraeus left the city, the police chief he trained defected and it became an insurgent stronghold". Pourtant, les collègues de Petraeus avaient prévenu : "Mr Kilcullen, a former lieutenant-colonel in the Australian army, also concedes that there are “clear risks” in arming tribal militias who have little love for US forces or the Shia parties in the government."
 
En fait, Petraeus, en Irak, a passé son temps à jouer avec les chiffres et les mots, avec un art consommé du double langage : "Every independent report on the ground situation in Iraq shows that the surge strategy has failed. Yet the General claims a reduction in violence. That’s because, according to the New York Times, the Pentagon has adopted a bizarre formula for keeping tabs on violence. For example, deaths by car bombs don’t count. The Washington Post reported that assassinations only count if you’re shot in the back of the head — not the front. ". Un excellent journaliste, Dick Cavett avait relevé cette propension lors de son audition mémorable du Congrès, ou les deux compères avaient failli endormir tout le monde. "It’s hard to imagine where you could find another pair of such sleep-inducing performers". Lui comme Crocker et ses hésitations : "Never in this breathing world have I seen a person clog up and erode his speaking — as distinct from his reading — with more “uhs,” “ers” and “ums” than poor Crocker. Surely he has never seen himself talking : “Uh, that is uh, a, uh, matter that we, er, um, uh are carefully, uh, considering.” (Not a parody, an actual Crocker sentence. And not even the worst.)". 
 
Chez Petraeus, qui utilise le mot "challenge" toutes les 15 secondes dans cette incroyable déposition, c’est devenu une sorte de métalangage abscons : "Petraeus’s verbal road is full of all kinds of bumps and lurches and awkward oddities. How about “ongoing processes of substantial increases in personnel” ? Try talking English, General. You mean more soldiers ! ", lui ordonne Cavett. Lors des auditions du Congrès, Petraeus a révéle sa vraie nature : pas franc du collier pour deux sous, et toujours prêt à noyer le poisson de ses responsabilités. Il faut le voir, avec Crocker rester béat après la longue question posée par... Barack Obama, qui lui demande "que faire maintenant avec cette guerre démarrée sur des mensonges "... Quand Obama leur demande quel délai il faut pour quitter l’Irak... pas de réponse, sinon des euh.. hem.. et bien... ceux de Crocker. Le seul moment où Petraeus se lance c’est pour demander un prolongement de l’arrêt du retrait des troupes pendant une "période". On le sait, c’est un document secret qui circulait déjà avant cette réunion qui l’affirmait déjà, et que Levin connaît à coup sûr : les américains ont alors décidé de rester, préparant ainsi le terrain pour McCain et mettant des bâtons dans les roues à Obama qui souhaitait partir au plus tôt. Le seul homme a poser des questions intelligentes, ce jour là, est un ancien de la Navy : le sénateur John Warner, républicain modéré, qui pose en fait à Petraeus une seule question : "l’Amérique est-elle plus sûre depuis l’invasion de l’Irak ?" A essayer de distinguer dans ses hésitations, et ses borgborismes la réponse de Petraeus, on comprend que cela n’a jamais été sa préoccupation principale. "I don’t know".... avoue-t-il. La messe était alors dite : Petraeus n’est qu’un outil au service d’une politique, celle des neo-cons qui ont dirigé le pays pendant huit années. Et dont le cadet des soucis était la sécurité des USA. Un outil aux casseroles nombreuses...
 
Stoffel, Levonda Joey Selph, Hirtle, Bell, Gloria Davis... cela fait beaucoup d’interrogations sur le supérieur de toutes ces personnes impliquées dans de bien vilains trafics. Les "aides" sont impliqués, ou parfois même paient de leur vie leur implication, mais jamais leur responsable. Sur le Daily Kos, une intervenante a bien résumé la chose, avec un portrait de "Petraeus-Betray us" au vitriol. La dame parle d’organisation pyramidale, ce que nous ne sommes pas loin d’admettre en effet, tant les morts qui jonchent le bureau de l’ex-responsable irakien sont tous impliqués dans des actes délictueux : "It’s obvious now why Betrayus got the job as supreme commander of the Iraqi field operations : His team made Bush and Cheney the most money via arms sales. It’s likeAmway any pyramid scam. Your lower level people get their supplies from higher level people, and the money flows uphill. The Aide sells guns, passes the money to Betrayus, who passes a portion to Vader Cheney". Ça paraît simpliste, mais plausible tant l’intérêt financier d’un Cheney et on appétit au sein d’Halliburton, qu’il a dirigé de 1995 à 2000, par exemple, n’est plus à prouver. "The Cheney-Halliburton story is the classic military-industrial revolving door tale. As Secretary of Defense under Bush I, Cheney paid Brown and Root services (now Kellogg Brown and Root) $3.9 million to report on how private companies could help the U.S. Army as Cheney cut hundreds of thousands of Army jobs. Then Brown and Root won a five-year contract to provide logistics for the U.S. Army Corp of Engineers all over the globe. In 1995, Cheney became CEO and Halliburton jumped from 73rd to 18th on the Pentagon’s list of top contractors, benefiting from at least $3.8 billion in federal contracts and taxpayer-insured loans, according to the Center for Public Integrity." Cet individu sans foi ni loi avait tout intérêt à faire la guerre, et c’est bien ce qu’il a provoqué ! Pour lui comme pour eux, un conflit est un investissement, bien meilleur qu’un fonds de pensions ! Et pour cela, il faut des pions, haut placés. Petraeus n’est qu’un de ces pions. "The Halliburton story is part of a larger dynamic that should not be forgotten in a debate over contractor responsibility. While the Halliburton contracts reek of blatant cronyism, almost all the major firms that provide this kind of work are tied to the administration."
 
Obama, lui, pendant sa campagne électorale, avait déjà formulé l’envie de se sortir au plus vite des deux bourbiers, en commençant par l’Irakien. Or, à partir de février 2009, il va trouver sur sa route deux ou trois généraux qui souhaitent rester plus longtemps que les 16 mois décidés. Odierno, Petraeus et surtout Jack Keane..."Jack Keane, one of the authors of the Bush troop surge policy and a close political ally and mentor of Gen. Petraeus"... Keane joue avec le feu depuis toujours. Ancien para, il est devenu consultant et a hanté dès 2001 les studios de la Fox pour venir mieux vendre la guerre en Irak : "Ever since he began working on the troop surge, Keane has been the central figure manipulating policy in order to keep as many U.S. troops in Iraq as possible. It was Keane who got Vice President Dick Cheney to push for Petraeus as top commander in Iraq in late 2006 when the existing commander, Gen. George W. Casey, did not support the troop surge" . Tout le monde s’est aperçu de son rôle véritablement malsain  : "As Bob Woodward reported in "The War Within", Keane persuaded President George W. Bush to override the concerns of the Joint Chiefs of Staff about the stress of prolonged U.S. occupation of Iraq on the U.S. Army and Marine Corps as well its impact on the worsening situation in Afghanistan. Bush agreed in September 2007 to guarantee that Petraeus would have as many troops as he needed for as long as wanted, according to Woodward’s account"... il y avait bien et il y a encore une coalition au sein des durs de l’armée US pour faire durer le conflit... mais dans quel intérêt, sinon le leur ? Des nostalgiques du revers de la défaite au Viet Nam, toujours pas digérée : selon Keanes "defeat is inacceptable in Irak" en effet. Pour Obama, c’est pourtant une guerre perdue d’avance, il l’avait énoncé aussi avant d’être élu. Résultat, la fronde se forme et s’amplifie face à un Obama bien décidé : "A network of senior military officers is also reported to be preparing to support Petraeus and Odierno by mobilising public opinion against Obama’s decision". En fait, depuis les dépositions du Congrès, Obama a en ligne de mire ce général qui parle beaucoup et s’arrange tout autant pour ne pas être mêlé aux détournements autour de lui, et qui souhaite avant tout encore bénéficier d’une façon ou d’une autre de ce que lui rapporte la guerre. Avec ses amis.
 
La distribution des armes aux milices sunnites était d’évidence une grave erreur , les sunnites n’attendant que ça pour s’armer gratuitement contre les chiites, qu’il détestent, et qui sont au pouvoir : "A senior Sunni sheikh, whose tribe is joining the new alliance with the Americans against al-Qaida, told me in Beirut that it was a simple equation for him. It’s just a way to get arms, and to be a legalised security force to be able to stand against Shia militias and to prevent the Iraqi army and police from entering their areas” dit-il. En fait, tout le "système Petraeus" reposait sur l’argent-roi : "Dès l’invasion de l’Irak, en mars-avril 2003, ils avaient “acheté” un certain nombre de généraux de la Garde Républicaine de Saddam. On dit également que Petraeus lorsqu’il prit son commandement en janvier 2007 disposait d’une ligne de crédit de 1 ou 2 milliards pour “les commissions et autre stuff” (la corruption). Pas cher payé pour une guerre de $3.500 milliards. On découvrira vite, effectivement, que la colonne vertébrale du “surge” de janvier 2007 est bien le fric. On se demande quelle décoration, avec l’aigle de la Grande République tenant dans ses serres terribles le sigle dollar en forme d’éclairs sans doute, marquera cette victorieuse campagne de janvier 2007" note defensa.org.
 
Au sortir des auditions du Congrès, c’était très clair : "la stratégie de l’administration Bush qui consiste à envoyer des troupes supplémentaires en Irak a produit exactement l’effet souhaité par George W. Bush. Ce renfort militaire " n’a pas permis de gagner la guerre. Il n’a pas permis non plus la réconciliation nationale en Irak ", comme le constate le quotidien The Washington Post, "mais il a fait gagner du temps supplémentaire à Washington, rapproché ainsi M. Bush de son objectif principal : garder un nombre élevé de troupes en Irak au-delà de l’élection présidentielle de 2008". Les généraux, dont Petraeus, nommé depuis au United States Central Command, continuent depuis leur charge anti-Obama, persuadés de leur fait : ils sont là pour rester, pas pour partir. Le 27 mai dernier, c’est le Général George Casey qui revient à la charge en affirmant que les USA pourraient rester bien après 2012. Selon lui, un retrait "trop brutal", "mettrait à genoux" son armée. "Casey’s calculations about force levels are related to his attempt to ease the brutal deployment calendar that he said would "bring the Army to its knees." Selon lui, il y en a encore pour dix ans au moins, un des scénarios fréquemment évoqués dans sa campagne par... Georges McCain : "we’re going to have 10 Army and Marine units deployed for a decade in Iraq and Afghanistan." La propension à vouloir rester demeure : soit pour ne pas perdre la face, façon Viet-Nam, soit pour continuer une guerre très lucrative pour quelques uns. Pour mémoire, c’était bien lui qui avait été surpris en Colombie en train de surveiller les préparatifs de DynCorp sur les deux hélicoptères pour sauver Bétancourt. En 2007, il avait devant le Congrès déposé en affirmant que l’armée américaine devient trop petite pour gérer d’autres conflits que ceux de l’Irak et de l’Afghanistan... "Casey is a military leader that repeated deployments to war zones in the Middle East have hamstrung the military’s ability to deter future aggression."  Les généraux américains font en fait désormais de la résistance ouverte à Barack Obama.
 
En parlant de décoration, signalons que Petraeus a reçu la légion d’honneur le 25 septembre 2008, des mains de son ami Jean-Louis Georgelin, le chef d’état-major des armées (CEMA). Ça aurait pu être par Guy Sorman, à l’entendre cirer les godillots... Bien entendu, grâce aux moyens publicitaires dont dispose le général, cet échec à long terme de "The Surge" est devenu une victoire à court terme : il s’est empressé de le faire dire depuis partout, un site intelligent comme defensa.org traquant aisément la même formulation victorieuse s’en vantant dans plusieurs endroits et sites différents, avec les mêmes mots... Une "victoire à la Petraeus", en quelque sorte... depuis le départ de Petraeus, de graves attentats ont secoué Bagdad... les miliciens armés et les insurgés munis des mêmes Kalachnikovs attendant la chute annoncée du régime. Un régime qui se débat dans ses contradictions en annonçant cette semaine l’éviction de 1000 responsables, dans les ministères, accusés de corruption. Il est déjà trop tard pour le faire : la crédibilité du régime est voisine du zéro. Rappelons qu’en juin 2008, Bernard Kouchner avait souhaité haut et clair le départ de Maliki lui-même. Pour se fendre après en excuses. Un an après, les griefs avaient disparu...Les chefs de guerre locaux sont les mêmes qu’en Afghanistan, et c’est à qui va détourner le plus d’argent au gouvernement, pas de gouverner. Même Keanes en est persuadé : selon lui, les Irakiens ne sont définitivement pas prêts pour la démocratie  : "We have underestimated this enemy. This political culture is not ready for representative government," affirme-t-il sans sourciller, le 9 janvier 2007, sans s’apercevoir que lui, le mentor de Petraeus, venait de déclarer en une seule phrase que l’intervention de 2003 allait créer obligatoirement un déséquilibre, comme l’avait pourtant écrit en 2002 Crocker ! Saddam Hussein, en bon dictateur, tenait le pays en laisse, comme Tito avait pu le faire aussi. Une fois parti, que mettre à la place Les américains viennent de découvrir que la Lune, il ne vaut mieux pas chercher parfois à lui faire changer de ciel...
 
Indirectement, cela avait déjà commencé avec le départ du ministre du... commerce, accusé avec ses deux frères de corruption. Ce n’est qu’un bout de l’iceberg. Tout le dessous est gangrené. Le gag, c’est que Ryan Crocker, qui parle le Persan, avait remis en 2002 à Colin Powell un document de six pages recommandant de ne pas y aller, en Irak, car il en avait pressenti les conséquences à long terme : "The six-page memo, titled "The Perfect Storm", stated that toppling Saddam Hussein could unleash long-repressed sectarian and ethnic tensions, that the Sunni minority would not easily relinquish power, and that powerful neighbors such as Iran, Syria and Saudi Arabia would try to move in to influence events. It also cautioned that the United States would have to start from scratch building a political and economic system because Iraq’s infrastructure was in tatters." Lors des auditions toujours le sénateur Levin avait présenté ce qui attendait les Etats-Unis : "le gouvernement irakien et ses buraucrates ont gaspillé l’argent qu’on leur a donné. La reconstuction a dévoré plus du 1/4 des budgets pour ne rien faire. Le contribuable américain paye aujourd’hui encore les salaires des employés irakiens. Le gouvernement irakien attend l’argent et ne fait rien. L’armée irakienne est incapable. Le général Odierno l’a dit : "on est au bord d’une gerre civile et il n’y aura pas de solution militaire à ce conflit." 

Les Etats-unis sont enferrés dans une situation où il n’y aucune autre porte de sortie que de rester le temps qu’il faudra pour que le pays redevienne gouvernable : l’équipe dirigeante, choisie par les américains, qui n’a toujours pas effectivement voulu d’une réconciliation générale est plus que jamais sur la sellette. Son départ seul pourrait garantir le fonctionnement du pays : en faisant davantage monter au pouvoir la frange religieuse, seule capable de maintenir les esprits désormais dans le pays. C’est ce qu’attend patiemment un chiite comme Moktada Al-Sadr. Le seul a décider de la paix ou de la reprise des combats quand bon lui semble, avec sa milice dédiée. L’épisode de mars 2008 est dans toutes les mémoires : ".... in March 2008, the prime minister launched an assault against militias in the southern port city of Basra that primarily targeted the Mahdi Army. The attacks stalled, and when Iran negotiated a cease-fire it was seen as a victory for Mr. Sadr. But the Iraqi army quickly consolidated its hold on the city." Al-Sadr a derrière lui l’Iran et une armée de fanatiques à ses pieds, et il attend son heure, tout simplement.

Lors des auditions du Congrès, on a donc assisté à une chose incroyable : les américains eux-mêmes ont reconnu que la meilleure façon de s’en sortir était d’accorder le pouvoir à ceux qu’ils sont censés combattre aujourd’hui. Même chose en Afghanistan on on parle de "réconciliation", en fait l’arrivée au pouvoir des Talibans dits "modérés", cette vaste fumisterie (peut on être taliban et modéré, la réponse est non !). On ne le dira jamais assez "la guerre au terrorisme" si chère à l’équipe Bush aura surtout servi à mettre en place des fondamentalistes religieux les plus dangereux. Les Etat-Unis vont bientôt devoir installer un Khomeiny bis en Irak comme en Afghanistan pour avoir la paix : tout l’inverse de ce qu’ils étaient censés venus y faire au départ ! Ce n’est pas le moindre des paradoxes de ce conflit qui s’éternise, et qui démontre que l’impréparation des conséquences politiques qui a prévalu à l’invasion du pays a aujourd’hui des conséquences terribles qui vont à l’encontre même des raisons données à l’intervention. Si Powell avait suivi les recommandations de 2002 d’un des deux intervenants principaux au Congrès, on n’en serait pas arrivé là. L’homme le plus mal à l’aise c’était donc bien lui : on lui demande aujourd’hui de soutenir une action qu’il a lui-même le premier dénoncée. Il y peu, pourtant, dans un sursaut, il condamnait cependant fermement la dernière intervention belliqueuse de Dick Cheney. 

Il en ressort une terrible conclusion : l’Irak vient de verser dans le fondamentalisme islamique, L’Afghanistan va le suivre, Le Pakistan est au bord de l’implosion, et tout cela est un échec patent pour l’ensemble des démocraties dans le monde. L’histoire retiendra cette terrible erreur géostratégique des USA, qui a bouleversé les données dans une région du monde où la contagion ne peut plus désormais que s’étendre. Finalement, ce sera bien pire que le Viet-Nam.

 

Documents joints à cet article

En Afghanistan, les américains redécouvrent la Lune (10) En Afghanistan, les américains redécouvrent la Lune (10) En Afghanistan, les américains redécouvrent la Lune (10) En Afghanistan, les américains redécouvrent la Lune (10) En Afghanistan, les américains redécouvrent la Lune (10) En Afghanistan, les américains redécouvrent la Lune (10) En Afghanistan, les américains redécouvrent la Lune (10) En Afghanistan, les américains redécouvrent la Lune (10) En Afghanistan, les américains redécouvrent la Lune (10) En Afghanistan, les américains redécouvrent la Lune (10) En Afghanistan, les américains redécouvrent la Lune (10)

Moyenne des avis sur cet article :  2.24/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

246 réactions à cet article    


  • E-fred E-fred 13 juin 2009 11:45

    Bernard K. parlait, évidement, du premier ministre Irakien... « Vous l’aviez compris »...


    • E-fred E-fred 13 juin 2009 12:00

      Les États-Unis ont-ils pérennisé leur présence aux frontières de l’Inde  ?

      "En effet, le rythme et l’ampleur des exercices militaires se sont accélérés au point qu’un universitaire américain remarqua récemment : « Les liens militaires entre l’Inde et l’Union soviétique pendant la guerre froide ne ressemblent en rien à ceux de l’Inde et des Etats-Unis aujourd’hui (6). » Les Indiens hésitent pourtant à pousser trop loin ce type d’engagement, et New Delhi se montre moins enthousiaste pour l’accord de soutien logistique que le Pentagone veut lui faire signer."


      • morice morice 13 juin 2009 12:15

        merci E-Fred : les indiens sont d’autant moins tentés qu’ils savent que l’opération de Mumbaî a été suivie de bout en bout par la CIA sans qu’il n’y ait eu intervention pour la stopper....


        • E-fred E-fred 13 juin 2009 12:34

          Bonjour morice.

          Le paradox Obama-Petraus...
          Qui commande alors ?

          Un blog intéressant :

          Dans une interview au « New York Times », Barack Obama se dit prêt à négocier avec certains talibans, les « modérés » qui ne soutiennent pas le jihad international et qui pourraient se retourner contre Al Qaida.

          Cette stratégie, mise au point par le général Petraeus, a marché, dit-il, en Irak. « Il pourrait y avoir des opportunités comparables en Afghanistan et dans certaines régions du Pakistan ».

           Pourquoi cette annonce maintenant, au moment même où le nouveau président s’apprête à envoyer 17 000 hommes en renfort sur place ?

          Dans l’excellent Dedefansa :

          " Bien, on ne fait ici qu’évoquer un des scénarios possibles. Mais on le fait en notant combien il est logique qu’il soit développé, combien il est déjà en train d’être développé, notamment grâce à l’opportun général Petraeus. On le fait en remarquant également qu’à chaque perspective risquée, même involontaire, d’Obama, on retrouve le Pentagone avec le CMI en sautoir, ou l’inverse, et déjà au travail pour préparer la présidence Obama. C’est le noeud gordien de cette présidence éventuellement “révolutionnaire”, qui va commencer évidemment par être une présidence verrouillé... Ne perdez jamais espoir, camarades : plus elle sera verrouillée, plus la crise fera pression sur elle, plus il sera peut-être nécessaire qu’elle devienne “révolutionnaire” pour espérer s’en sortir (voir notre très sympathique “American Gorbatchev”). « 

          autre blog avec une photo amusante.

          Fallon s’est »fired" en 2008... ?


        • morice morice 13 juin 2009 13:24

          Fallon a démissionné après avoir refusé d’attaquer l’Iran, en effet.


        • morice morice 14 juin 2009 01:20

          « Connaissant très bien ce site pour avoir déposé une dizaine de plaintes à la LICRA  »


          merci pour ce rappel, notre MCM soutient en même temps le site Bivouac.ID qui a pour égérie Anne Kling, qui jacte sur la LICRA depuis des mois et en a même fait un livre...

          où il est fou à lier, ou il est con comme un balai. Je penche pour la deuxième solution... 

        • COLRE COLRE 14 juin 2009 01:27

          J’en connais même ici tout près qui sont cons à lier…


        • morice morice 13 juin 2009 12:17

          MARRANT : le premier qui vient voter ici, sans poster, me met toujours vote négatif : moi j’appelle ça du harcèlement.... un malade, qui se reconnaîtra bien entendu. Un lâche, aussi.


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 13 juin 2009 23:43

            @ Morice :

             
            Il est dans la nature du moustique de harceler. Le problème n’est pas d’être piqué, mais de se gratter. Pourquoi ne pas prendre pour tactique de ne jamais relever un commentaire auquel on peut penser que la grande majorité des lecteurs n’accorderont pas une seconde d’attention. 

             Entre Pakistan et Irak, l’Iran que les USA n’ont pas réussi à déstabiliser avec le scrutin d’hier. le "bazargan’ est retourné dans sa boite... jusqu’à la prochaine occasion


            Pierre JC Allard

          • morice morice 14 juin 2009 01:24

            Pourquoi ne pas prendre pour tactique de ne jamais relever un commentaire auquel on peut penser que la grande majorité des lecteurs n’accorderont pas une seconde d’attention. 


            parce que les lecteurs ne connaissent pas la horde ici qui sévit ici : on finit juste d’en découvrir le responsable, à force de répondre : il a fini par se vendre hier en essayant de m’allumer encore une fois. le hic, c’est que le mossieu est fiché, et que ses conneries ici ont donné beaucoup d’indications à ceux qui veulent le coincer... quand je dis « ceux », je parle de la police française et de la police belge. En gros, il fallait qu’il parle. Et il a trop parlé. Il s’est bêtement dénoncé.

          • amipb amipb 15 juin 2009 07:32

            Cette « horde » n’en est pas une, elle la devient par l’importance de vos réactions. Je suis toujours étonné par la différence entre la qualité de vos articles et la violence, parfois, de vos réactions. Une règle, dans l’anglais que vous semblez maîtriser : « don’t feed the troll ». Cela fait même partie de la Netiquette (que 95% des gens ne connaissent pas, au demeurant).


          • morice morice 13 juin 2009 13:15

            que vous jouez à l’imbécile comme à votre habitude....


          • morice morice 13 juin 2009 16:07

            essayez Ross comme nom... ou Sullivan.... ou Thomas... ou Laplante... c’est étonnant, non, à quel point vous pouvez être imbécile....


          • morice morice 13 juin 2009 13:22

            On voit bien là tout votre TACT, Papy le haineux. Au cas où vous l’ignoriez, l’homme en question est le sénateur Ted Kennedy.

            comme vous êtes un rustre et un malpoli, vous ignorez ceci :

            Ted Kennedy a été hospitalisé le 17 mai 2008 à Boston après un malaise. Les examens ont révélé que le sénateur souffrait d’une tumeur maligne au cerveau. Selon un communiqué des Dr Lee Schwamm et Larry Ronan, du Massachusetts General Hospital, publié le 21 mai 2008, il "n’a plus eu de nouveaux malaises, reste dans un état satisfaisant. Il marche, garde bon moral, est plein d’énergie".

            les auditions dont provient cette photo ont eu lieu en février 2008.

            vous ignorez l’expression respect des individus depuis toujours ici, vieux sénile. Vous êtes MEPRISANT et INFECT.


            • philbrasov 13 juin 2009 14:06

              nous aimerions que morice nous dise quel est cette dernière barrette de médailles, et qui n’a aucune explication......

              MORICE.... MORICE...svp ne nous cachez rien svp....

              cela fait des mois qu’on suit avec assiduité vos romans, et la c’est choquant, il manque l’essentiel...... qui peut tout changer

              QUE SIGNIFIENT CES BARRETTES SANS EXPLICATION ?


              • morice morice 13 juin 2009 16:01

                Furtif, non seulement vous êtes méprisant, mais en plus vous êtes ignoble. A cet âge, vous auriez été incapable d’écrire le moindre texte, à vous voir ahaner vos pénibles posts aujourd’hui. Vous faites largement partie du même lot d’individus qui n’ayant AUCUN argument à opposer au texte du jour s’en prend à la personne : en résumé, vous êtes d’une lâcheté confondante.


                • morice morice 14 juin 2009 01:26

                  un petit jeune admirable selon vos voeux, je ne vois qu’une grimace hideuse d’imposture..


                  vous n’avez jamais été prof, vous. Normal que vous ne sachiez pas distinguer....

                • morice morice 13 juin 2009 16:27

                  La modération peut expliquer les 18 votes négatis survenus tout à coup ??


                  • TALL 13 juin 2009 16:53

                    oui, ça veut dire que la sagaganistan, y en a marre ...


                    L’Equipe d’agogoravox

                  • morice morice 13 juin 2009 17:16

                    Par TALL (xxx.xxx.xxx.24) 13 juin 16:53 

                    oui, ça veut dire que la sagaganistan, y en a marre ...


                    L’Equipe d’agogoravox

                    c’est con de se dévoiler comme ça TALL... andré pousse vous a trahi car vous n’avez pas su résister à votre HAINE... maladive !

                    http://www.agoravox.fr/auteur/tall-39448

                    Par TALL (xxx.xxx.xxx.24) 13 juin 13:02 

                    clique sur le pict, tu trouves ma fiche...

                    c’est la 1ère fois qu’on me dit que je m’imite mal ... 
                    ah, t’es vraiment un super-flic, dom... tes enquêtes n’ont pas fini de me passionner... ...



                  • morice morice 13 juin 2009 17:28

                    MERCI MCM !!!

                    on vous savait d’extrême-droite et vous êtes assez bête pour nous le prouver, comme Seb59 et ses sites néo-nazis interdits désormais !!

                    vous c’est BIVOUAC-ID, qui s’appelait Bivouac avant d’être aussi interdit....

                    http://www.bivouac-id.com/

                    « Bivouac-ID : Blog d’information sur l’islam et ses dangers. »
                    recommandé par
                    http://serumdeliberte.blogspot.com/2009/04/bivouac-id-un-site-indispensable.html

                    ou par notre ineffable drzz

                    http://www.drzz.info/article-20796016.html

                    audience
                    http://www.alexa.com/siteinfo/www.bivouac-id.com

                    peau de balle....
                    contenu  : le témoignage d’un mec qui s’appelle 72viergesallahpoubelle et qui se dit « modéré » :

                    Dérapages sur certains sites anti-Islam  Sam 2 Aoû - 22:18
                    Voilà je poste depuis quelque temps sur le forum de Bivouac ID (ex Islam Danger), sous le speudo de 72viergesallahpoubelle.Ce site a pour but de combattre l’islam au nom de soit disantes valeurs humanistes ...

                    Mais il en est tout autre, ce forum accueille déjà tout les pommé de l’extrême droite du web : des identitaires , des nationalistes exacerbés, des néo-nazis (même s’ils ne le disent pas vu leurs propos on le devine) mais il accueille aussi quelque juif qui sont nous allons dire les plus modéré et quelques types comme moi islamosceptique modéré .

                    Bref j’ai toujours fait parti de la branche modéré des membres de bivouac id (tout comme l’ami willy , ou encore marock) : des gens humains, humanistes, ayant pour but de combattre l’idéologie islamiste et non les simple musulmans qui n’emmerdent personne.

                    Je reviens sur bivouac id , ce site comme je le dis est infecté de parasites d’extrême droite, qui passent leurs vie à cracher sur les musulmans enfin sur tout ce qui est trop bronzés , je peux par exemple citer le poste de némésis , la pire raclure d’extrême droite qui existe :

                    Citation :Mais bien sur, le blanc devient très banal, métissons, colorons, soyons tendance, comme si dans toute l’Europe, il n’y avait pas assez de petits orphelins, et comme si l’invasion étrangère ne suffisait plus, il faut trouver un nouveau système pour l’augmenter. A croire que l’on cherche à exterminer la race blanche. Adoptez, adoptez, braves gens, quand ces petits chérubins deviendrons ados les génes d’origines reviendrons à la surface. Il y a aussi de pauvres petits orphelins en Palestine, adoptez donc, ils sont de pauvres petites victimes de guerres immondes !!!!

                    http://www.bivouac-id.com/forum/viewtopic.php?t=13783

                    Rien que le titre du fil et les propos de némésis sont horribles , j’ai répondu à némésis en m’énervant en la traitant de truie et paf censuré, puis némésis a écrit son texte raciste et là encore je me suis énervé ainsi que Célestin (un modéré de bivouac), et paf j’ai encore été censuré , certes je n’y suis point allé avec des mots doux mais face à tant de haines je m’énerve vite. Par contre on peut remarquer que le poste de némésis qui fait l’apologie du racisme n’a subit aucune édition. Quelques instant plus tard je reçois un mp d’un des admin yann où celui-ci me demande d’être calme, me traite limite de communiste etc puis quand je lui répond en parlant du racisme de némésis il me sort pleins de conneries visant à défendre némésis.

                    Bref moi qui croyait que ce forum était juste parasité par l’extrême droite ,et que à l’origine il avait été créé dans un but noble : défendre les valeurs humanistes face à l’islamisme je me trompe même les admins sont des pourris , des vieux racistes gerbant la haine.
                    Pendant longtemps je me suis battu contre les vieux racistes de ce fo, mais là c’est allé trop loin qu’un admin qui se dit humaniste autorise de tel propos .....Bref je me barre de bivouac ID , je n’ai rien à foutre sur un fo qui devient le point de chute des nazillons du web qui peuvent s’y exprimer en toute liberté !



                  • TALL 13 juin 2009 17:47

                    pour se dévoiler, il aurait fallu se cacher d’abord, non ?

                    y a eu un bug avec mon logo et je l’ai indiqué pendant le bug ....

                    t’es pas foutu de voir objectivement ce qui se passe sous ton nez, et tu voudrais qu’on s’intéresse à tes « enquêtes » internationales sur la CIA ? smiley smiley

                    essaie déjà de ne pas confondre la tête et le cul de ton chat quand tu lui donnes sa pâtée
                    ça lui évitera des diarhées ...

                  • viking 13 juin 2009 17:52

                    MCM la mobylette qui démarre au premier coup de pédale a un visage juvénile mais des cheveux blancs. Symptôme névrotique du mec qui a quelque chose à se reprocher ?


                  • morice morice 13 juin 2009 17:57

                    osez le dire, après s’être approvisionné chez Bivouac-ID : vous ne manquez pas de culot !!!

                    parlez-nous maintenant de ça, MCM

                    Bivouac ID soutient Anne Kling, islamophobe connue.. or elle a écrit ça :

                    « On a vu les origines communistes de la LICRA. Or, les points de convergence entre le communisme et l’islam ne manquent pas : tous deux sont fondamentalement internationalistes et à ce titre, combattent ou veulent transcender les nations. Et tous les internationalismes sont par essence destructeurs d’identité nationale. Communisme et islam sont en outre animés l’un et l’autre d’un prosélytisme sectaire et entretiennent la confusion entre le politique et le religieux. Car le communisme a toujours fonctionné à la manière d’une religion nouvelle destinée à remplacer toutes les autres. Cette confusion est parfaitement incompatible avec le système de valeurs correspondant à la tradition européenne et ne peut entraîner à terme que des conflits. Enfin, communisme et islam ont un point commun supplémentaire : ils combattent tous deux la démocratie. Même s’ils s’en défendent en s’emparant du terme pour mieux le vider de son contenu ».

                    elle a écrit un livre, cette KING : « La France LICRAtisée »

                    préfacé par...Alain Soral  !!!

                    ce livre est fait par une personne que vous soutenez, donc : or qui est Anne Kling ?

                    Anne Kling, fonctionnaire international et militante identitaire.

                    Anne Kling a adhéré au RPR en 1995 parce qu’elle « croyait qu’il était à droite ! » En 1997, elle est la suppléante du député UDF qui affronte Catherine Trautmann, maire de Strasbourg. Ayant quitté le parti gaulliste en 1998, elle rejoint La Droite de Charles Millon dont elle devient le responsable départemental. C’est dans le cadre de ce parti qu’elle rencontre Robert Spieler et le mouvement Alsace d’abord.

                    En 2000, elle fut mise en examen, sur dénonciation de la LICRA, pour avoir diffusé un tract intitulé « Nous avons droit à la sécurité » informant les Strasbourgeois des méfaits liés à l’immigration. Bien que relaxée par le Tribunal correctionnel de Strasbourg en 2001, cela la décida à montrer aux Français le vrai visage de cette officine « anti-raciste ». Elle a ainsi rédigé La France licratisée, livre préfacé par Alain Soral, où elle démonte complètement cette organisation créée de toutes pièces par les communistes dans les années 1920.

                    En 2008, Anne Kling a figuré de nouveau en deuxième position sur la « liste de rassemblement identitaire » « Strasbourg d’Abord ».

                    En 2008, Anne Kling a publié un livre sur le rôle des juifs dans les différentes révolutions marxistes du XXème siècle. Elle dirige par ailleurs, un site spécialisé sur la LICRA intitulé La France licratisée et collabore régulièrement à la revue Synthèse nationale.

                    Synthèse nationale est une revue nationale et identitaire de politique et de culture créée par Roland Hélie en octobre 2006.

                    Après avoir soutenu, au nom de l’union patriotique, la candidature de Jean-Marie Le Pen lors de la présidentielle d’avril 2007, Synthèse nationale milite maintenant pour l’instauration d’un « nouvel état d’esprit » au sein de la droite nationale. La revue œuvre, pour ce faire, au rapprochement entre les différents mouvements qui composent cette famille politique.

                    BREF, MCM vous nagez comme un poisson dans l’eau dans des eaux identitaires !!!!


                  • morice morice 13 juin 2009 17:59

                    mon chat est mort et je l’ai indiqué ici-même il y a un mois : pour ce qui est de suivre, vous suivez !! pauvre de vous, TALL : vous n’avez encore une fois AUCUN argument à faire valoir aucun !


                  • snoopy86 13 juin 2009 18:14

                    «  j’ai répondu à némésis en m’énervant en la traitant de truie et paf censuré »

                     smiley  smiley  smiley

                    Ici Momo peut dire sans craindre la censure :

                    Par morice (xxx.xxx.xxx.43) 13 juin 15:58

                    « que vous êtes un con qui répète les questions idiotes d’un autre con »

                    A part cela, Momo, tu as fait quelques commentaires intéressants sur le fil du polémiste décomplexé


                  • TALL 13 juin 2009 18:16

                    t’as du bol que j’aime bien les chats ... 


                  • morice morice 13 juin 2009 18:38

                    difficile de trouver meilleur adjectif pour quelqu’un qui vient provoquer et troller uniquement : c’est le mec à qui on montre la Lune avec le doigt ; i l parle du doigt. On lui écrit que Petraeus est mouillé jusqu’au cou dans un trafic d’armes, il vous dit oui, mais c’est quoi son nom sur son costard ? Trouvez pire si ça vous chante, j’y renonce à pareil inidividu.


                  • TALL 13 juin 2009 18:45

                    quand le sage met le doigt dans sa lune, c’est qu’il a la diarhée


                    docteur frokenstein ( 1883 )

                  • morice morice 14 juin 2009 12:06

                    il peut ; il prend ses sources chez un site qui promeut le livre d’Anne Kling ; « la france licraisée » et vient nous dire ici la gueule enfarinée qu’i a envoyé des courriers à la LICRA sur le contenu de ce site : MCM est grillé, grillé, grillé...


                    sur son site elle site Louis Pauwels, c’est dire .... on peut difficilement tenir les propos ici de MCM, qui accuse les gens d’être antisémite, et citer des sources qui soutiennent Anne Kling qui s’attaque ouvertement à la LICRA et qui remet en cause les lois antiracistes obtenues grâce au combat de la LICRA !

                    que reproche Anne Kling à la LICRA ? d’être de gauche... comme elle ne sait même pas elle-même ce qu’était le RPR qu’elle a rejoint un temps (« Anne Kling a adhéré au RPR en 1995 parce qu’elle »croyait qu’il était à droite !« ) ; elle la trouve.... communiste ! :

                    Oui, notre pays a participé à la shoah par l’intermédiaire du régime de Vichy et il va en payer le prix, en terme de culpabilité toujours renouvelée. La LICRA, qui ne cessera tout au long des années de rappeler la dette imprescriptible de la France à l’égard de sa population juive, va tirer l’essentiel de son pouvoir de ce sentiment de mauvaise conscience diffus dans le pays, mais présent surtout dans sa classe politique.

                    Entretenir sans relâche la culpabilité est une façon de se mettre à l’abri de futures mauvaises surprises, toujours possibles. Il n’en demeure pas moins que la meilleure assurance, aux yeux de la LICRA, est encore de voir son camp politique naturel, la gauche, arriver au pouvoir. Car la gauche est internationaliste, comme elle l’est elle-même, et extirper les racines, les identités, les appartenances, est l’essence même de son combat.

                    La LICRA, gauche »morale« , va donc s’allier tout naturellement à la gauche politique et autres forces dites de progrès pour mener de concert, au nom de l’antiracisme et des droits de l’homme, l’offensive en faveur d’une immigration massive, considérée à juste titre comme le meilleur moyen de diluer une identité et une cohésion »nationales« jugées menaçantes à divers titres. Envers ceux qui s’y opposeraient, l’argument est tout prêt et imparable : ils sont forcément racistes, nostalgiques de Vichy, pire peut-être. En réalité, l’objectif est que la France se transforme en profondeur. Que sa population - et partant son électorat - se modifient dans un sens favorable à la gauche. Qu’elle devienne plurielle, de gré ou de force.

                    C’est à partir de ce moment-là, et dans ce contexte particulier, que la shoah va prendre au fil des années une importance nouvelle et monter régulièrement en puissance. Son évocation et sa commémoration vont s’amplifier de plus en plus à mesure que l’on s’éloignera de l’événement proprement dit. La shoah va finir par devenir la pièce maîtresse de la stratégie de soutien des organisations juives à Israël. Pour des raisons évidentes, elle va cesser d’être l’affaire des seuls juifs pour devenir celle de toute l’humanité. De toute une humanité coupable de la shoah, et ayant contracté à ce titre une dette inexpiable à l’égard des juifs.

                    La LICRA ne fera pas mystère de cette culpabilité qu’il faut entretenir sans relâche. Elle l’exprimera à plusieurs reprises, et notamment en février 1985 à l’occasion du 40ème anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz : »...Il faut en dégager les leçons, mettre en lumière le martyrologe juif et la passivité du monde libre ; il faut rappeler au monde civilisé la dette encourue envers le peuple juif et dénoncer tous ceux qui, à nouveau, suscitent et alimentent la haine raciste et antisémite« 

                    L’argument d’Anne Kling que soutient MCM en prenant ses sources chez Bivouac-ID est une vieille idée des négationnistes : les juifs joueraient trop sur la corde de la sensibilité à l’holocauste.... et MCM qui vient nous donner des leçons d’antisémitisme, alors que le propos de Kling l’est ouvertement !

                    MCM, vous êtes grillé : vous ne pouvez venir nous donner des leçons ici en affichant votre goût pour ce site dont vous ne pouvez ignorer le contenu !!!


                    on le répète donc :

                    En 2000, elle fut mise en examen, sur dénonciation de la LICRA, pour avoir diffusé un tract intitulé »Nous avons droit à la sécurité« informant les Strasbourgeois des méfaits liés à l’immigration. Bien que relaxée par le Tribunal correctionnel de Strasbourg en 2001, cela la décida à montrer aux Français le vrai visage de cette officine »anti-raciste".


                    On en conclut donc que MCM est RACISTE, à suivre un site qui défend une dame taxant la LICRA d’être anti-raciste, ce qu’il a laissé clairement entendre en nous faisant une description du quartier de Montpellier où il est censé vivre :


                    Par mcm (xxx.xxx.xxx.122) 13 juin 19:35

                    Tall,

                    Si vous saviez, moi à Montpellier, voiture volée et retrouvée en lambeaux, appartement cambriolé, cave défoncée, boite aux lettre compissée et taggée d’une croix chrétienne, voitures et poubelles qui incendiées qu bas de l’immeuble ont failli communiquer le feu à l’immeuble.

                    Et j’habite pourtant à 500 mètres à peine du centre ville et de la place de la comédie dont voici une photo lors d’une manif pour une nouvelle mosquée...

                    la description est celle d’un xénophobe, en plus d’être un islamophobe déclaré. Alors, la LICRA, il peut toujours lui écrire... elle risque fort de se retourner contre lui pour appel à la haine raciale, ce que condamne depuis toujours la LICRA.


                  • CastoR 13 juin 2009 17:33

                    Excellent article qui finit une saga intéressante à plus d’un titre (bon, OK, là, il n’y en avait qu’un, de titre).

                    Mais pourquoi commencer par cette phrase étrange ?

                    « Et puis il reste un, qui qui tous les regards convergent. »

                     smiley


                    • morice morice 14 juin 2009 01:27

                      dupont aignan ne va pas chez bivouac-id ni sur f.desouche, lui.. ah ah ah !!!


                    • morice morice 13 juin 2009 18:03

                       Le grand résistant Morice a la maladie de l’ extrême-droitisme dans un coin du cervelet .

                      faudra qu’on vous explique un jour ce que fait MCM chez les identitaires, TALL au Vlaams et Seb59 chez les sites nazis, vous : visiblement vous ne savez pas ce que c’est .....

                      alors votre psychiatrie, gardez-là pour vous ; vous êtes infichu de condamner ici des propos d’extrême droite ou des négationnistes. Restez-en à votre idole politique : le chanteur Carlos. Psychiatriquement, il y avait davantage à dire .....


                      • snoopy86 13 juin 2009 18:18

                        Doit avoir du succés Moncef chez les identitaires....


                      • morice morice 13 juin 2009 18:39

                        vous parlez des sites que vous connaissez bien.... 


                      • morice morice 13 juin 2009 19:11
                        n’essayez pas de faire croire que vous êtes de gauche en proférant tous les jours ici votre HAINE des Palestiniens, ça ne prend pas.. vous êtes passé de LePen au NDA... bravo, ça déontre qu’à la place d’une tête, vous avez une calebasse :

                        Par mcm (xxx.xxx.xxx.122) 11 juin 00:37
                        Cosmic Dancer, à propos de nos lourds désaccords, je regrette d’avoir voté Le pen, surtout vu sa connivence actuelle avec le PAS, je ne recommencerai plus à faire confiance au FN même pour stopper l’islamisation ! 
                        Je me suis assagi et aux européennes j’ai voté NDA, mais je suis déçu de son faible score.
                        En tout cas ça nous fait un désaccord en moins, ce dont je suis ravi.

                        Par mcm (xxx.xxx.xxx.122) 12 juin 16:44
                        Et conquis aussi de vieux cloportes qui crachent tout le temps sur l’occident et les juifs mais accourent pour défendre n’importe quelle dictature Halal !

                        Par mcm (xxx.xxx.xxx.122) 12 juin 00:51
                        Mais Morice, ce que j’ai dit est juste, votre attirance pour cette secte vous lie à sa folie.
Si encore vous en étiez conscient, vous seriez libre, mais vous préférez vous lier à cette secte et à sa folie, parce que vous êtes d’abord lié par de votre folie propre.

                        beu euh le fêlé c’est le mec qui vote le Pen pour voter après NDA !

                        Par mcm (xxx.xxx.xxx.122) 11 juin 23:16
                        Remarque il vaut mieux qu’il soit là plutôt qu’à l’hospice ou à l’asile.
                        Ce qu’il faudrait par charité chrétienne, c’est attendre un de ses articles pas trop antisémite et commenter comme pour de vrai le féliciter pour son talent journalistique et tout le toutim. Peut-être que le choc serait suffisant pour le réveiller ?
                        Y a pas il me fait quand même pitié ce pauvre gars, ça doit pas être marrant tous les jours d’être disjoncté à ce point, j’essaye des fois de deviner ce qu’il a dans la tête mais rien c’est nuit et brouillard ! Impossible de m’imaginer ce que ce doit être de voir des complots juifs partout.
                        Il croit sérieux qu’il va sauver le monde ? Il joue le jeu sans trop y croire parce que ça le distrait ? Il croit vraiment à ses histoires de juifs démoniaques ?

                        exemple de sa charité chrétienne :

                        Par mcm (xxx.xxx.xxx.122) 12 juin 01:06
                        Morice,
Je ne vous ai jamais traité de pédophile, de crapule islamiste oui, mais de pédophile non. Vous devez confondre avec quelqu’un d’autre.
                        Dites Morice vous devriez songez à une retraite, vous êtes surmené ce n’est pas bon pour votre lucidité.

                        Par mcm (xxx.xxx.xxx.122) 11 juin 21:29

                        Morice si vous n’êtes pas antisémite alors moi je ne suis pas islamophobe ! 

                        Par mcm (xxx.xxx.xxx.122) 11 juin 17:15
                        Nico,
                        « Plus sérieusement, il faudra bien, un jour se pencher sur l’origine de cette sous-culture. »
                        Oserais-je vous suggérer la lecture du Coran ? Moi même quand j’étais musulman je me suis interrogé sur l’origine de cet ostracisme envers les chrétiens et les juifs, plus tard je me suis mis à lire le Coran et depuis beaucoup de mes questions ont trouvé des réponses claires puisqu’inscrites noir sur blanc dans un livre dont il est hors de question de changer une virgule.

                        donc on résume ce taré : il est islamophobe mais adore le Coran... aha ha ha !!!!

                        Par mcm (xxx.xxx.xxx.122) 11 juin 11:43
                        Ben Khabou,
                        Soucieux de vous éviter l’effort de deviner ma profession, je vous précise être ingénieur de développement logiciel.
                        Pour ce qui est des israéliens installés en Cis-Jordanie, je ne puis que vous rejoindre sur le formidable ostracisme dont ils souffrent de la part des Palestiniens, en effet ils n’ont ni régularisation, ni RMI, ni allocations, ni représentation de leur minorité, et pire encore leurs assassins ne sont pas même poursuivis par les autorités palestiniennes, ce qui est absolument scandaleux.
                        Imaginez un moment le tollé si les minorités arabes installées en France souffraient du même traitement.

                        selon lui ce sont les palestiniens qui oppriment les israeliens : TARE, je dis...

                        Par mcm (xxx.xxx.xxx.122) 11 juin 11:23
                        Le concept de journalisme citoyen est une arnaque en ce sens que le journalisme est un métier qui exige une présence sur le terrain.

                        et lui il y est sur le terrain mais n’écrit rien !!!

                        Par mcm (xxx.xxx.xxx.122) 11 juin 01:20
                        Nico,
                        C’est vrai que je suis un peu lâche, parce qu’avec votre aide précieuse et celle de Cosmic et Italia, je suis à peu près certain de pouvoir contrôler la situation voire de remporter une nette victoire sur la bande de minable.
                        Mais bon Cicéron disait et je suis d’accord avec lui qu’avec l’âge un seul mot d’ordre restait : « Courage fuyons ! », moins par lâcheté que par dégout de la guerre. La guerre, sans entrer dans les détails je l’ai livrée avec beaucoup de passion dans ma jeunesse, surtout celle contre l’islam, écumant contre mon apostasie.
                        l’a fait la guerre, notre chtarbé contre les mecs qui adorent un livre qu’il adore : laissons le il finira par se tuer lui même !
                        Par mcm (xxx.xxx.xxx.122) 11 juin 02:24
                        Bon je vous quitte Cosmic Dancer et Nico, non sans vous souhaitez une nuit bercée par les songes les plus doux et vous fixez un informel rendez vous puisque vous avez tous deux mes coordonnées ( aïe les paranos vont croire à un groupe de complot ) 
                        non, l’explication d’un système, à part que Nico était à nouveau l’autre qui était revenu !!
                        ah ah ha ha !!!

                        MCM, vous êtes taré, voilà tout : pas deux propos cohérents d’un post à l’autre, on admire le Coran et on se revendique islamophobe : psychiatriquement c’est mûr... vous êtes bon pour la camisole ou aller trainer sur les sites identitaires..
                        ah non, ça vous faites déjà.. pauvre de vous !


                      • TALL 13 juin 2009 20:01

                        c’est au niveau du cierge qu’il est bloqué


                      • morice morice 14 juin 2009 00:48

                        et vous une vocation de beau menteur qui se coltine les sites d’extrême droite et tente après de passer ici pour un mec ouvert... ah ah laissez-moi rire, utilisateur répertorié de Bivouac-id !!!! laissez-moi rire !!!


                      • morice morice 13 juin 2009 18:40

                        et vous un seul : Carlos. Dois-je en conclure que vous êtes plus bête ???


                      • Yohan Yohan 13 juin 2009 19:41

                        Morice est d’extrème gauche ce qui revient au même, les extrémismes se rejoignent toujours.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès