• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > En France, la Prison a remplacé la Guillotine : Elle tue, parfois elle (...)

En France, la Prison a remplacé la Guillotine : Elle tue, parfois elle assassine

La Prison tue. Parfois,elle assassine.

Le constat en cet Eté 2013 est tragique.

Chaque jour, en prison des hommes, des femmes meurent...

"C'est bien fait pour eux, diront certains : z'avaient qu'à pas..."

"Tant mieux !", penseront d'autres, beaucoup d'autres sans jamais le dire.

Maître Badinter a fait abolir la Peine de Mort. La Société, l'Etat, Madame et Monsieur Tout-le-Monde ont tôt fait de la restaurer.

Des Peines de Mort qui ne disent pas leur nom. Des peines de petites morts quotidiennes, des morts silencieuses, des êtres à qui on enlève la vie, jour après jour ou bien d'un coup. Des vies interrompues, comme une lumière qu'on éteint, sans y penser, presque : comme une porte qu'on ferme.

Des vies qui ne valent pas grand chose

Voilà ce qu'on peut lire ces jours-ci dans la presse :

"L'homme, âgé de 35 ans, était tombé dans l'escalier en sortant du bureau du juge ; transporté à l'hôpital de Béziers, les médecins lui ont juste suturé la plaie, sans faire de radio ni de scanner. L'homme est donc retourné en prison. Où il a passé la nuit à se plaindre d'un très fort mal de tête. Au petit matin il était mort..." (France Info 02/08/13)

Une simple négligence, dira l'enquête. "C'est pas de notre faute !", diront les Surveillants. "Ca arrive...", soutiendra l'Hôpital. "C'est la faute de l'escalier, d'un faux-pas, ou bien ce fut de sa faute à lui : il s'est laissé glisser...", concluront les Experts.

"L'avait qu'à pas aller en prison...", souriront les honnêtes Citoyens. En plus : c'est bien con de mourir d'une glissade...

Des suicides bien mérités

Tiens, encore, dans cette satanée Presse qui ne nous laisse donc pas tranquilles, qui ne nous permet pas de dire "Je ne savais pas..." :

Un détenu de 87 ans s'est suicidé par pendaison dans sa cellule d'une unité hospitalière pénitentiaire..." (Source : Europe 1 avec AFP,02/08/13)

Un mort, encore, un mort à nouveau en Prison. Cela fait l'objet d'une brève dans la Rubrique des 'Faits divers'... comme on parlerait de la chute d'un arbre ou du passage d'un orage en été...

Il s'agit encore pourtant d'un suicide, celui d'un homme en prison...

Sait-on qu'en France il y a sept fois de suicides en prison que dans le reste de la population ? Sait-on que c'est le pays européen où ce taux est le plus élevé ? (Deux fois plus que la moyenne - Russie et Turquie y compris).

Oui, sûrement on le sait. On s'en doute. Mais on voudrait ne rien savoir. (Source : Conseil de l'Europe, via Melty.fr - 01/02/13)

Quelle idée aussi de vouloir se suicider à 87 ans ! Il aurait pu attendre un peu...

Des condamnations pour l'éternité : des peines de mort qui ne disent pas leur nom

Prenons un criminel : Philippe EL SHENNAWY, par exemple. Ca fait à présent trente-neuf ans qu'il est incarcéré. Il sera libérable en 2032. D'ici-là il connaîtra sûrement des aménagements de peine... de sa Peine de Mort !

Quel espoir pour ce type lui reste-t-il que d'entamer une grève de la faim ?

"Qu'il crève !", clamera le bon Peuple qui ne veut pas qu'on l'ennuie pendant ses vacances.

Quelle idée de pourrir en prison, surtout l'été !

Ne rien dire, ne rien faire et laisser la Peine (de Mort) s'accomplir

A l'époque, on disait : "Bourreau, fais ton office !". Laissons donc nos Prisons et leurs nervis exécuter leurs basses besognes. Puisque, officiellement, la Peine de Mort est abolie.

Françaises, Français, profitez bien de vos vacances. D'autres, au fond d'un trou, dorment en Paix.

Requiescant in pace !

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • bibou1324 bibou1324 5 août 2013 10:19

    C’est quoi votre alternative ? Faire ressortir les violeurs multi-récidivistes qui ont tués des gosses ? Leur proposer de travailler dans les maternelles pour se racheter ?


    A part quelques erreurs de jugements, les prisonniers purgeant leurs peines à perpétuité ne sont pas envoyé en prison pour rien. Le but est de protéger l’honnête citoyen. Soit en ré-insérant le condamné, lorsque c’est possible. Soit, s’il est jugé « irrécupérable », en le faisant pourrir en prison, puisque le tuer choque tant l’honnête citoyen.

    Il faut que vous compreniez que certaines personnes sont réellement des nuisibles, qui n’ont jamais eu et n’auront jamais l’envie de se réinsérer dans la société. Vous critiquez le système mais quelles sont vos solutions ?

    • Mr Dupont 5 août 2013 12:17

      Mr l’Auteur

      Ou voulez-vous en venir ?

      Plus de prisons ?

      Donc plus de prisonniers ?

      Impunité totale ?

      La loi de la jungle sur tout le territoire ?

      Je dois avouer que vos « bons sentiments » me laissent perplexe

      Pourtant Mme Taubira fait beaucoup pour votre cause

      Vous voudriez qu’elle fasse plus ?

      Ecrivez- lui ; soyez assuré qu’elle saura vous comprendre

      Nous on ne peut rien faire pour vous et vos semblables

      Si on pouvait faire quelque chose : vous seriez très déçu tant il est vrai que nous sommes des malfaisants nous qui ne sommes pas taulards



    • juluch juluch 5 août 2013 10:20

      Bon et alors ??


      Doit on tous les libérer ?

      Les violeurs d’enfants, les criminels de tous bords, les trafiquants...

      On les libère tous, afin de les soulager de leurs souffrances ?


      N’importe quoi cet article.



      • Yvance77 5 août 2013 10:50

        Salut,

        L’auteur est lâche ! C’est bien de dénoncer, et par des lieux communs, mais concrètement vous proposez quoi en lieu et place ?

        Les agneaux qui sont en taule, on les remet en liberté pas de souci, mais on fait quoi des victimes, on leur dit quoi ? C’est trop facile... certains actes méritent punition et réparation.

        Maintenant, que l’état de délabrement des prisons français est un scandale, là c’est autre chose... et surtout une évidence ! Mais comme personne ne veut payer pour les taulards...


        • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 5 août 2013 10:56

          La peine de mort (plus exactement « la guillotine » en tant que moyen d’exécution) a été supprimée en raison, notamment, du fait qu’elle ne présentait aucun caractère dissuasif.
          Preuve en est qu’il existe toujours des criminels !
          La présence de délinquants et de criminels en prison ne démontre-t-elle pas l’absence de caractère dissuasif de celle-ci ?
          Ne faut-il donc pas supprimer la prison ? ? ?...



          • ourston 5 août 2013 23:44

            Faut-il supprimer les prisons ? Fourniret, Dutroux, Emile Louis sont d’accord avec vous.


          • bluerage 5 août 2013 11:44

            Ah ben si on vous écoute il faudrait liberer les prisonniers et en plus leur payer des dédommagements. Pourtant ils sont nombreux à vouloir y aller en prison, entre 80 et 100.000 peines de prisons ne sont toujours pas exécutées en France. Autant dire que c’est l’impunité totale...


            • ZenZoe ZenZoe 5 août 2013 12:32

              Même en taule, on mérite la même qualité de soins qu’au-dehors et la même protection contre les agressions. La prison, c’est la privation de la liberté, pas la torture.

              Par contre, la fin de l’article, c’est du n’importe quoi. Un taulard longue durée veut faire une grève de la fin ou se suicider parce qu’il n’a pas bénéficié de remise de peine ? Faut pas pousser, 37 ans, c’est qu’il le mérite, et là, oui, il avait qu’à y penser avant. La réaction instinctive de base est la bonne.


              • Inquiet 5 août 2013 12:32

                Malheureusement, au contraire de ce que je vois dans les commentaires, ce ne sont pas les « gros endurcis » ou les « vip » qui vont souffrir de cette situation, mais les emprisonnés pour petits délits, ceux qui ont eu la malchance de croiser une carte revolving et qui ont voulu se mettre au travers d’une saisie d’huissier par exemple.


                Les vrais criminels, endurcis ou pouvant payer leur tranquillité, eux ne souffrent que très peu de l’incarcération. Ils se sont constitué un réseau de la peur et/ou du fric.

                Donc les « faibles » sont exécutés par la conjonction de l’assouvissement des fantasmes pervers de dominations des plus forts et de la bienveillance aveugle des pouvoirs public.

                Et c’est ça qu’il faut dénoncer quand on parle du scandale carcéral : des gens qui peuvent revenir dans la vie civile car ils n’ont pas vocation à être des criminels, mais qui y restent ..... définitivement.

                Alors arrêtez de penser qu’on a une bienveillance envers les multi-récidivistes endurcis, en réalité on en a une trouille monstre, car on sent très bien qu’on peut très bien finir en tôle pour l’exemple à cause de dette accumulée par exemple.


                • Fab81 5 août 2013 18:39

                  La répression sévère des délits routiers n’est pas pour rien dans la baisse du nombre de morts sur les routes...Donc, non, ces peines sévères ne sont pas du tout une folie. Elles atteignent leur objectif !


                • HerveLE HerveLE 5 août 2013 18:30

                  Au fond d’un trou ???

                  vous plaisantez ?

                  ILs ont plus de chaines télé que la moyenne des français, ils ont accès à un supermarché à des prix à peu près de 30% du prix public, ils peuvent passez des diplomes, apprendre des langues étrangères, on les emmène sortir voter, ils touchent des allocations, les femmes qui accouchent ont l’ensemble des fournitures/couches/lait de bébé offerts, etc. 

                  Et vous appelez ça un trou où on meurt ?

                   

                  • Fab81 5 août 2013 18:50

                    Les produits que les détenus peuvent « cantiner » (petites fournitures payantes des détenus) sont au contraire nettement plus chers qu’à l’extérieur.
                    Pour le reste, je ne vois pas ce qu’il y a de choquant. Il est dans l’intérêt de la société de favoriser la réinsertion des détenus. Donc oui, on leur laisse passer des diplômes. Et effectivement, peuvent voter ce qui n’ont pas perdu leurs droits civiques, où est le problème ? Seule l’ignorance et la bêtise alimentent le vieux mythe populiste de la « prison dorée » où il fait bon vivre. La peine de prison auxquels les gens sont condamnés c’est la privation de liberté, et rien d’autre. On ne le répétera jamais assez à certains esprits étroits...


                  • HerveLE HerveLE 7 août 2013 17:13

                    @fab, non ce n’est pas vrai, enfin uniquement dans les prisons où les appros sont déléguées à des sociétés qui pratiquent des prix qu’elles veulent.

                    Partout ailleurs les prix sont très bas.

                    J’imagine que vous voulez dire que la prison ne doit pas être un lieu de punition. Je ne sais pas à vrai dire, car le premier but de la prison est tout simplement, à mon avis.... de n’etre pas enviable ! Or on peut tout à fait concevoir un lieu de privation de liberté qui serait très enviable pour beaucoup de gens. 

                    A commencer par tous les gens qui, au dehors, n’arrivent meme pas à se procurer le minimum (toit, nourriture, santé) qu’on fournit à un prisonnier.

                    Donc je ne suis pas d’accord avec vous, ou alors précisez quelles libertés vous incluez dans « privation de liberté »... liberté d’aller et venir uniquement ? et liberté de s’informer de l’actualité, de parler à ses amis, de téléphoner, d’écrire des lettres, de regarder des films, de faire du sport, de sortir voter, de choisir ce qu’on mange, etc....



                  • Mr Dupont 5 août 2013 21:50

                    Mr Sampiero

                    « Mme Taubira a dit.... »

                     smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley

                    Pour un Soleil vous êtes con comme la Lune

                     smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley


                    • Airbus Airbus 5 août 2013 23:15

                      Amis lecteurs,

                      outre les très longues peines, les maisons d’arrêts sont pleines à craquer...pourquoi les forumeur pleurnichent toujours sur un laxisme de la justice. D’un côté cela débordre et de l’autre la plèbe demande toujours plus de taule.

                      Ce qui me surprend c’est le recours quasi systématique de la préventive, bien sûr pas pour Cahuzac, Fabius...

                      Je suis comme l’auteur, dans son idée le système judiciaire n’a pour but que de détruire à vie le prévenu, sans aucune chance de réinsertion, pour les petites, moyennes et longues peines.

                      La ou je tombe sur le cul, c’est de lire en effet les ’c’est bien fait, quand on a rien a se reprocher’ et puis ’il faut des lois plus sévères...’. Ils ne se rendent même pas compte qu’il prépare la machine qui va les engloutir. Si nous vivons une autre ere stalinienne les français l’aurons bien chercher.

                      Enfin étant en correctionnel, n’ayant ni volé, ni violé et bien sur ni tué, l’instruction dure depuis 6 ans, pas un seul contact de l’avocat, je n’ai plus de travail, sans couverture social ni tissu social et familliale, 4 mois de préventive...alors oui toi le lecteur droit dans tes bottes, je te souhaite de venir faire un tour du côté des morts...

                      Et pour ceux qui disent que c’est la loi ils ont raison, il n’y a pas si longtemps mettre femme et enfants dans les wagons c’était aussi la loi.


                      • Airbus Airbus 6 août 2013 00:37

                        La crise (bien que je ne l’a voit pas autour de chez moi) sera j’en suis sûr plus dure en France qu’ailleurs, en effet

                        -aucune vision de société de dans 10 ans

                        -jalousie de l’autre (argent, travail...)

                        -egoisme à tous les étages (un suicide dans le rer provoquent chez une personne la phrase suivante : ’je vais encore être en retard au travail’)

                        -le péquain se branle le manche sur des cake de dreux, alors que pendant ce temps là, la répression judiciaire marche plein plot par des mises en détentions (defaut de permis, d’assurance,pour des raisons politique comme nicolas ou tarnac, le petit fumeur de joint, ...). La france est montré du doigt toutes les 5 minutes sur l’utilisation de méthodes de guerre sur la population pénale.

                        -une administration digne de l’urss d’une raideur sans nom, véritable compresseur

                        -toujours plus de commentaires bas de plafond allant dans le sens de la justification de l’acte de torture pour les autres

                        -la délation rode toujours autant sur le pays

                        -crise economique, social

                        -niveau d’inculture impressionnant (EN, merdias...)

                        Et pendant ce temps là le spectacle des guignols continue chez les tous pourris : ’non c’est pas vrai, j’ai pas dit ça...nous sommes dans une républiques exemplaire...’


                        • Algunet 6 août 2013 09:17

                          L’auteur a raison, il faut interdire la prison. La prison est une torture mentale et physique contraire aux droit de l’homme et des animaux.

                          Passez également de bonnes vacances !!!


                          • BlackListed BlackListed 6 août 2013 09:34

                            Au lieu de vous préoccuper du sort des crapules, porté votre attention sur celui des victimes !

                            La gauche s’est l’inversion des valeurs.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès