• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > En Syrie, la fête est finie pour les charlatans

En Syrie, la fête est finie pour les charlatans

Que reste-t-il aujourd'hui du dogme interventionniste cher aux néocons, au moment où Donald Trump le dénonce, où Vladimir Poutine mène le bal au Moyen-Orient et où l'Etat syrien expédie les mercenaires de Riyad dans les poubelles de l'histoire ? Doublement orphelins, les charlatans du droit-de-l'hommisme (à géométrie variable) risquent de perdre leur héros yankee, fatigué de mener des guerres stupides, et leur piétaille moyen-orientale, taillée en pièces par cette armée syrienne qu'ils méprisaient. Pour les charlatans, décidément, la fête est finie.

Avec la prochaine libération d'Alep, le rêve des charlatans de la révolution syrienne vire au cauchemar, il prend des allures d'enfer dantesque. Après des années de proclamations ronflantes sur la "victoire imminente" des insurgés, cette aventure qui n'avait de révolution que le nom tourne au désastre. Elle s'effondre de toutes parts, disparaissant sous ses propres décombres. Après les rodomontades, voici la débandade ! Hagards, hirsutes, les desperados du takfir, exhumant de leur trou leurs carcasses fatiguées, finiront par se rendre les uns après les autres. Alep devait être la "capitale de la révolution syrienne". Erreur. Elle est le cimetière d'une contre-révolution sponsorisée par Riyad. Abandonnant le terrain face à l'armée nationale, les mercenaires wahhabites, désormais, ont le choix entre la mort ou la reddition.

En sonnant le glas d'une insurrection télé-guidée de l'étranger, la débâcle d'Alep dissipe une énorme supercherie. Il aura fallu six années de malheur pour que cette tragédie provoquée et entretenue par une avalanche de pétrodollars sur fond de crise régionale apparaisse sous son vrai jour. Ce n'était pas une révolution, mais une opération ratée de "regime change" voulue par Washington et ses alliés. De l'aveu d'Hillary Clinton elle-même, cette opération fut menée en utilisant des organisations terroristes dont la maison-mère (Al-Qaida) était déjà une coproduction saoudo-américaine dans les années 80. Al-Nosra, Daech et consorts, à leur tour, furent mis au service d'une stratégie du chaos qui visait à pulvériser les Etats de la région au profit d'entités ethno-confessionnelles dont la fragmentation garantirait la docilité.

Il en résulta une farce sanglante, désormais ensevelie sous les gravats de cette ville martyrisée par une guerre impitoyable que provoqua l'appétit de domination impérialiste allié au fanatisme sponsorisé de desperados crétinisés jusqu'au dernier centimètre cube de leur cerveau. Le pire n'est jamais sûr, dit-on, mais on eut droit à tout ce qu'il était possible de faire, y compris l'inimaginable ! Des dirigeants occidentaux qui prétendent combattre les terroristes tout en leur procurant des armes au nom des droits de l'homme. Des puissances étrangères qui infligent un embargo sur les médicaments à des populations civiles coupables de ne pas combattre leur gouvernement. Des familles royales sanguinaires et débauchées qui donnent des leçons de démocratie tout en sponsorisant la terreur. Des intellectuels français qui exigent comme un impératif moral le bombardement d'un pays qui ne nous a rien fait. C'est un triste privilège, mais il faut reconnaître que le drame syrien a généré un impressionnant florilège de saloperies.

Qu'on se souvienne seulement avec quels accents enflammés les chantres hexagonaux de cette révolution-bidon nous serinaient depuis six ans qu'une glorieuse insurrection allait mettre à bas l'odieuse tyrannie ! Jour après jour, ils noyaient hypocritement d'un écran de fumée humanitaire la haine que leur inspirait cet Etat syrien dont le seul tort était de rester debout face à la coalition prédatrice des puissances occidentales et des pétromonarchies corrompues. Sans vergogne, ils couvraient de leur clameur mensongère, en les attribuant aux soldats syriens défendant leur patrie menacée, les atrocités commises par des bandes criminelles dont l'ambition monomaniaque était d'imposer la charia wahhabite et de liquider les minorités confessionnelles.

On les a vus, on les a entendus pendant de longues années, ces charlatans. Les Jean-Pierre Filiu, François Burgat, Jean-Paul Chagnollaud, Pascal Boniface, Dominique Vidal, Ziad Majed, Nicolas Hénin, Romain Caillet, Bruno Tertrais et consorts intoxiquèrent l'opinion de leurs mensonges en respectant scrupuleusement le cahier des charges atlantiste. Experts en affabulation, ces mythomanes multi-cartes ont craché sur la Syrie, son peuple, son armée et son gouvernement. Ils n'ont cessé de les calomnier, relayés par des journalistes dont l'inculture n'avait d'égale que leur partialité. Niant l'évidence d'un mercenariat international financé par les pétromonarchies, ces pseudo-progressistes se sont rangés, servilement, du côté d'un obscurantisme wahhabite mis au service de l'impérialisme occidental. Prenant des grands airs, ils donnaient des leçons d'humanisme tout en tressant des couronnes aux milices mafieuses et sectaires qui détruisaient la Syrie. Faisant le tri entre les bonnes et les mauvaises victimes, ils brandissaient les droits de l'homme côté cour et soutenaient les tortionnaires takfiris côté jardin.

Pour incriminer le gouvernement syrien et ses alliés, ils voulaient enrôler au service de leur cause frelatée le sort des civils assiégés à Alep, mais en omettant de dire que 80% de ces civils se trouvaient dans les quartiers protégés par le gouvernement, et que les autres, retenus prisonniers par les djihadistes, étaient utilisés par ces glorieux "révolutionnaires" comme boucliers humains. Ils voulaient nous faire croire que l'aviation russe bombardait les hôpitaux d'Alep, mais sans préciser que la majorité des hôpitaux étaient à Alep-Ouest et subissaient le feu incessant et meurtrier des mortiers rebelles. Orchestrant une indignation sélective fondée sur le déni de réalité permanent, ils ont accrédité cette monumentale escroquerie des "Casques Blancs", brillamment démasquée par une courageuse journaliste, Vanessa Beeley, qui administra à ces fumistes une leçon définitive d'honnêteté intellectuelle et de probité professionnelle.

La reconquête de la deuxième ville de Syrie par son armée nationale ne rend pas seulement l'espoir au peuple syrien, qui aperçoit désormais le bout du tunnel après tant de souffrances. Cette victoire d'une armée majoritairement composée de conscrits de confession sunnite (comme l'a récemment rappelé le géographe et excellent analyste Fabrice Balanche) ne dissipe pas seulement le mythe d'une guerre confessionnelle forgé de toutes pièces par les pousse-au-crime du wahhabisme. Cette reconquête balaye aussi d'un grand courant d'air frais, en ce victorieux mois de décembre, les miasmes putrides largués dans l'atmosphère par six années de propagande à grande échelle.

Orchestrée par les larbins de l'impérialisme US et les collabos de l'obscurantisme wahhabite (ce sont souvent les mêmes), cette propagande a diabolisé le gouvernement syrien en lui attribuant la responsabilité des crimes commis par ses adversaires. Elle a aussi diabolisé la Russie, dont l'intervention militaire en Syrie, contrairement à celle des pays de l'OTAN, respecte le droit international et frappe sans lésiner les terroristes de tous poils. Il faut vivre en France, ce pays de masochistes, pour voir la haine de la Russie se déchaîner, avec une rare violence, chaque fois qu'elle fait reculer les terroristes. A chaque défaite infligée sur le terrain aux commanditaires du massacre du Bataclan, nos charlatans hexagonaux, du gouvernement aux médias, se répandent en clameurs indignées !

Le drame syrien est un révélateur chimique. Jamais depuis Vichy notre intelligentsia ne s'était autant vautrée dans la fange, jamais elle n'avait mis un tel point de déshonneur à célébrer l'esprit collabo. Mais voilà, la roue tourne. Que reste-t-il aujourd'hui du dogme interventionniste cher aux néocons, au moment où Donald Trump le dénonce, où Vladimir Poutine mène le bal au Moyen-Orient et où l'Etat syrien expédie les mercenaires de Riyad dans les poubelles de l'histoire ? Doublement orphelins, les charlatans du droit-de-l'hommisme (à géométrie variable) risquent de perdre leur héros yankee, fatigué de mener des guerres stupides, et leur piétaille moyen-orientale, taillée en pièces par cette armée syrienne qu'ils méprisaient. Pour les charlatans, décidément, la fête est finie.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (76 votes)




Réagissez à l'article

228 réactions à cet article    


  • Abou Antoun Abou Antoun 8 décembre 2016 18:35

    Violent mais juste. Bravo ! La ’déroute syrienne’ restera pour longtemps la honte de la diplomatie française, dominée par des imbéciles, des ignares, des apprentis-sorciers, des salauds.
    Si le TPI n’était pas spécialisé exclusivement dans les Yougoslaves et les Africains on aimerait les y voir.
    Je ne sais pas combien de temps il faudra à un gouvernement pour effacer 10 années d’errance, de combines, d’arnaques, de magouilles. Combien de temps pour redonner à la France un minimum de crédibilité et d’honneur ?


    • Layly Victor Layly Victor 9 décembre 2016 11:57

      @Abou Antoun

      Je ne suis pas d’accord. Nos politiques et nos journalistes appointés n’ont aucune conscience, mais ils savent très bien ce qu’ils font et ce qu’ils ont fait depuis des années, au service exclusif de l’axe Riyad-Tel Aviv. N’accablons pas les USA, ils sont depuis longtemps contrôlés par cet axe malfaisant et Obama, hélas, n’a pas fait exception à la règle.
      Les Fabius, Ayrault et consorts ne sont pas de pauvres ignares. Ils ont délibérément trahi la France en se mettant au service de la guerre d’agression des israélo-saoudiens.
      La diplomatie française a été détruite, non seulement au proche Orient mais aux yeux du monde entier.
      Mais attention, ces salopards n’ont pas encore renoncé.
      Je regardais hier C dans l’air, émission emblématique de l’esprit collabo.
      Ils nous ont tout sorti, la totale :
      Les malheureux opposants n’ont pas d’armes, ils n’ont que quelques vieux fusils
      Il faut d’urgence que l’occident leur envoie des armes
      l’armée « du régime » a bombardé les corridors humanitaires
      la guerre n’est pas finie, ce n’est qu’une victoire minable sur des malheureux désarmés
      il faut soutenir l’achat par la Merkel d’un territoire autonome pour les djihadistes
      tout ça, c’est la faute d’Obama, qui a refusé de bombarder la Syrie quand il était temps
      L’occident est humilié par la force brutale Russe
      et la meilleure : le seul qui se soit tenu debout est le président Hollande.

      Il y en avait un seul dans la bande qui les a remis timidement à leur place : vous vous dites consternés par la brutalité Russe, mais en réalité vous êtes consternés par le fait que les occidentaux ne détiennent plus le monopole de la brutalité. Quand pendant des décennies les occidentaux ont exercé cette force brutale à l’extrême, on ne vous voyait pas vous plaindre.

      Il faudrait que tous ces salopards passent en jugement pour complicité avec l’ennemi. Vous me direz : et la liberté d’expression ? Justement, le problème, ce n’est pas ce qu’ils disent, c’est qu’ils ont monopolisé et cadenassé tous les moyens d’expression. Radio Paris à l’époque de l’occupation.

      Je salue au passage Bassam Tahhan, un grand héros syrien, qui n’a jamais perdu espoir même aux heures les plus sombres, et qui a abandonné un poste prestigieux en France pour servir son pays.

    • goc goc 10 décembre 2016 02:06

      @Layly Victor
      Je regardais hier C dans l’air, émission emblématique de l’esprit collabo.Ils nous ont tout sorti, la totale :

      vous avez raté le meilleur, un des collabos binoclare n’a pas hésiteé à nous « expliquer » que Hassad non seulement ne met beaucoup d’entrain à combattre les islamistes, mais on se demande même s’il ne les protège pas.

      Il est clair qu’arriver à un tel niveau ne démontre qu’une seule chose, c’est que le système est aux abois

      Et puis malheureusement, on aurait pu croire que Vichy c’est fini, alors que comme l’a bien dit l’auteur, on y est en plein.
      Et peut-être même ces gens-là sont encore plus abjectes que les collabos de 39/45 qui peuvent avoir comme excuse que c’était la guerre et que pour eux c’était une question de vie ou de mort et qu’en plus le manque d’informations des citoyens permettait à la propagande d’être efficace. Alors qu’aujourd’hui avec internet, tout le monde peut connaitre la vérité et donc que ces collabos du XXI ème siècle sont encore pire que leurs collègues pétainistes.


    • lloreen 10 décembre 2016 10:33

      @Abou Antoun
      « Combien de temps pour redonner à la France un minimum de crédibilité et d’honneur ? »

      Cela dépendra du temps que les gens mettront à comprendre l’arnaque planétaire et à la faire disparaître définitivement.
      http://stopmensonges.com/derriere-les-panama-papers-la-plus-enorme-escroquerie-de-la-planete/


    • howahkan 8 décembre 2016 18:40

      Salut en votant pour cet article j’avais oublié de dire..un grand merci et carrément un bravo aussi, allez soyons fous.....j’ouvre un bon bordeaux ce soir...

      avec un grand moment de lecture cité ci dessous, que je perçois moi aussi depuis pas mal de temps dans ce pays ou je ne vis plus à cause entre autre de cela, moralement, mentalement et physiquement pour certaines populations, dévasté..

      je cite : Jamais depuis Vichy notre intelligentsia ne s’était autant vautrée dans la fange, jamais elle n’avait mis un tel point de déshonneur à célébrer l’esprit collabo.

      alors ce n’est pas une intelligentzia, car on devrait y voir de l’art on ne voit que de la merdasse, on devrait y voir des sourires, des textes, des choses profondes, du respect du peuple , de la profondeur ....etc..etc...etc....

      non là rien que de la merdasse, cette non intelligentzia est une grosse boule de merdasse..qui mérite une seule chose : le cul de basse-fosse....


      • roman_garev 8 décembre 2016 19:06

        @howahkan

        Tout à fait d’accord.
        Et je tiens à dire, avec tout mon amertume, qu’en Russie on observe de même depuis 15 ans cette même « boule de merdasse d’intelligentzia » qui pousse leur toupet à s’autoproclamer « la conscience de nation », « la vraie voix du peuple russe », etc. Ceux qui surpassent même l’Oncle Sam dans leur haine contre la Crimée, le Donbass, la Syrie de Bachar al-Assad et, évidemment, contre Poutine et les 86 % des Russes qui le soutiennent et que cette merdasse traite de simplets stupides. Et dire que cette merdasse semble donner le ton dans quelques universités, instituts, rédactions des journaux et des revues.

        Pourtant la patience du pouvoir russe (traité de « dictature » selon quelques-uns les plus décérébrés ici) reste énorme, tout comme envers les soi-disant « partenaires » occidentaux dévoilés dans cet article brillant...

      • howahkan 8 décembre 2016 19:25

        @roman_garev

        Salut Roman....oui il y a une culture de la merdasse hélas mondiale...la patience du pouvoir russe est certes énorme.mais laissons cet article que je trouve aussi brillant faire son chemin

        salutations...


      • Layly Victor Layly Victor 9 décembre 2016 12:12

        @roman_garev

        Je suis moi aussi attristé de voir que cet esprit collabo existe aussi en Russie.
        Malheureusement, ayant été physicien et ayant côtoyé les plus grands, j’ai pu constater que ces gens sont très manipulables dans la vie pratique, et que même les meilleurs universitaires sont des proies faciles pour les prédicateurs de la mort totale et de la trahison, pour ceux qui leur font croire qu’ils se montreront « plus intelligents » en adoptant la doxa mortifère mondiale.

        La cible privilégiée des prédicateurs de la mort des peuples a toujours été la presse et le monde universitaire.

        Un exemple frappant est Gary Kasparov. Il semble devenu fou. Il est prêt à envoyer une bombe atomique sur Moscou « pour libérer le peuple Russe ».

        Chez nous, les soit disant « intellectuels » n’arrivent à se rassembler que dans la haine. C’est leur seul mode de pensée. En ce moment, c’est la haine de Poutine

      • Fanny 9 décembre 2016 20:28

        @Layly Victor

        Face à un pouvoir autoritaire bien qu’élu, le monde universitaire s’est toujours situé dans une opposition radicale, dans quelque pays que ce soit. La Russie montre ainsi qu’elle est un pays normal, comme les autres.

        Les intellectuels, souvent des fonctionnaires au statut relativement protégé à la recherche d’un public pour leurs bouquins doivent taper sur le pouvoir s’ils veulent vendre. Quand ils ne peuvent faire autrement qu’aller à la soupe, ils ne vendent rien en dépit de la pub massive (BHL). Mais il y a des contre exemples (J.Attali, auteur prolifique à succès - mérité à mon avis).

        Kasparov, j’ai eu la chance de le rencontrer (pas aux échecs, tout de même, j’ai pas le niveau). Joueur d’échecs génial, personnalité très séduisante, il délire quand il s’agit de l’histoire russe des siècles passés qu’il tente de réviser dans les grandes largeurs, en décalant les siècles (recentisme). Les historiens de métier le mettent dans la case psy (sans demander pour autant son internement -). De toute façon, Garrik vit en Amérique). Génial d’un côté, délirant de l’autre, Kasparov n’est pas un cas unique parmi les Grand-Maîtres (Morphy …).


      • V_Parlier V_Parlier 9 décembre 2016 22:11

        @roman_garev
        La différence importante à rappeler aux lecteurs est tout de même qu’en Russie la dite « boule de merdasse » (cf. le microcosme qui se qualifie par le terme « les libéraux », selon le sens ancien et large du terme) n’est pas au pouvoir (*) et n’arrive pas à imposer son état d’esprit ni une soumission idéologique passive au peuple. Jamais les russes, qu’ils soient traditionnalistes, souverainistes de droite ou communistes, n’accepteraient de se faire imposer les pseudo-valeurs du hollandisme par ces « libéraux » qui encensent perpétuellement celles-ci dans leur presse moisie où ils louent par la même occasion l’Ukraine post-maïdan en déplorant les « guerres de Poutine en Syrie ».

        (*) Dans le business il y a des libéraux au sens économique du terme bien sûr, et peut-être trop. Mais ça se réduit à ça.


      • V_Parlier V_Parlier 9 décembre 2016 22:18

        @Fanny
        "Les intellectuels, souvent des fonctionnaires au statut relativement protégé à la recherche d’un public pour leurs bouquins doivent taper sur le pouvoir s’ils veulent vendre."
        Mmmh... Je ne suis pas totalement d’accord sur ce fait systématique, du moins pour ce qui est de publier dans son pays. En revanche, s’ils veulent se préparer une carrière aux USA ou en Europe en se créant une petite célébrité de militant des droits de l’homme et de VRP du mondialisme, là ça peut être un investissement à long terme, le temps de se faire connaitre, de créer des relations profitables, et de bénéficier du piston, etc...


      • V_Parlier V_Parlier 9 décembre 2016 22:26

        @V_Parlier
        Notons aussi qu’il y a aussi l’équivalent du phénomène bobo qu’on voit en France : Ceux qui sont bien à l’abri, déconnecté de la vie de monsieur-tout-le-monde, avec ce sentiment de supériorité propre à ceux qui croient que leurs études ou leurs talents spécifiques (usurpés ou réels) les rendent plus aptes que les autres à juger de la marche du monde (alors que leurs connaissances se limitent aux dépêches AFP pour les français, et aux brûlots d’Ekho Moskvi pour les russes). Les bobos russes méprisent donc les « beaufs » tout comme les bobos français mais ont plus de rage au coeur parce-qu’ils sont loin d’avoir la même influence chez eux ! D’où la haine profonde qu’ils vouent à tout ce qui représente la Russie.


      • Fanny 10 décembre 2016 00:04

        @V_Parlier

        Oui, et tout est un peu plus violent en Russie. La haine du « beauf » russe de la part des bobos russes atteint des sommets inconnus de par chez nous. Ce sont des « sous-animaux » disent-ils. Cette haine du peuple par une certaine élite occidentalisée est inouïe (faut dire qu’un beauf alcoolisé, c’est pas la fête pour Madame, d’où le nombre de Madame s’offrant en mariage sur le net). Ces bobos se nomment eux-mêmes les « créatifs » et se prennent vraiment pour une super élite. Insupportables de suffisance et de mépris. 


      • lloreen 10 décembre 2016 10:47

        @roman_garev
        « Pourtant la patience du pouvoir russe ».

        Monsieur Poutine a l’intelligence de faire la différence entre le droit international, qu’il respecte, et les escrocs et les assassins qui sont propulsés sur les devants de la scène politique par des imposteurs et des criminels, privatisant à tour de bras en trucidant tout ce qui se trouve en travers de leur passage tout en se prenant pour les représentants légitimes d’un état droit, ce qu’ils ne sont évidemment pas.

        Il sait très bien que les deux grandes guerres mondiales, le communisme, le capitalisme et toutes les autres impostures ont causé des millions de morts et que ces psychotiques et autres désaxés continueront leur parcours criminel si rien n’est fait pour les contrer. Tout n’est évidemment pas parfait en Russie -comme nulle part ailleurs non plus- mais au moins ce recul permet-il un répit que d’autres peuvent mettre à profit.


      • baldis30 10 décembre 2016 10:58

        @howahkan
        bonjour,

        Voilà une réponse qui fait chaud au cœur avec cette phrase en caractères gras et un mots juste même s’il parait violent : collabo ..... 

        bien vu !


      • Doume65 11 décembre 2016 11:51

        @roman_garev
        Bonjour. Vous semblez bien informé sur la réalité des médias russes. Vous serait-il possible de réaliser un article factuel sur cette réalité car nous n’en savons que ce que nous en disent nos médias de masse. Ou au moins nous donner un lien vers quelque chose de qualité propre à nous informer sur ce fait. Merci.


      • leypanou 8 décembre 2016 19:02

        pulvériser les Etats de la région au profit d’entités ethno-confessionnelles dont la fragmentation garantirait la docilité. : ainsi que la tranquillité éternelle de la « seule démocratie au Moyen Orient », il est utile de le préciser.

        Car n’oublions jamais que la « seule démocratie au Moyen-Orient » a participé aussi à aider les « valeureux rebelles » du côté du Golan, ne serait-ce qu’en les soignant et en les remettant sur pied.


        • Alren Alren 9 décembre 2016 11:37

          @leypanou

          Effectivement, l’armée syrienne victorieuse, aguerrie, bien équipée, aura beaucoup plus de poids qu’antérieurement pour réclamer le retour du plateau du Golan, illégalement occupé par la théocratie brutale israélienne.
          Netanyahou doit cauchemarder ces temps-ci !


        • Parrhesia Parrhesia 8 décembre 2016 19:27

          Excellent article !

           Il est clair que Bachar al Assad et son armée nationale doivent combattre depuis six ans les mêmes (ou à peu de choses près), que ceux qui viennent organiser des attentats chez nous ; les mêmes que nos prétendus « alliés » ont armés et n’ont jamais cessé de soutenir depuis plus de six ans ; les mêmes qui prennent en boucliers humains des civiles qu’ils étaient censés être venus libérer !!!

           J’aimerais bien que l’on nous explique comment Bachar al Assad, par ailleurs légalement élu par son peuple, aurait pu résister à ces assassins autrement que les armes à la main ?

          En « dialoguant démocratiquement » avec eux, peut-être ?

          Ou mieux encore, en s’effaçant courtoisement devant eux après en avoir « débattu » (pour rependre la dialectique en pratique chez nos mondialistes français) avant d’être traînés dans les communs de la résidence présidentielle avec les membres de sa famille pour y subir le sort des méchants hostiles au complot mondialiste ?

           Se trouvera-t-il un jour quelqu’un, dans le monde occidental, pour présenter l’addition aux membres occidentaux responsables de cette ignominie ?

           

          Certainement ni l’OTAN, ni la Cour de Justice (?) de La Haye, en tout cas !!!


          • DACH 8 décembre 2016 19:49
            Comment Daesh a pu s’installer en Syrie
            Après plus d’une décennie à parrainer le djihad dans le pays de la porte à côté, en Irak, Assad a concédé un tiers de son territoire à ces mêmes supplétifs djihadistes.

            Voici le chapître final de l’enquête révolutionnaire du reporter Roy Gutman, lauréat du Prix Pulitzer, qui explique les sinistres contributions machiavéliques de Bachar Al Assad dans la création du soi-disant Etat Islamique. Cela démontre la totale complicité du dictateur dans les horreurs que Daesh a imposées à l’intérieur même de la Syrie, tout en complotant et en inspirant des attentats en Europe et aux Etats-Unis. Ce sont là tous les faits que devrait prendre en considération le nouveau Président élu Donald Trump, quand il parle avec légèreté et désinvolture de travailler avec la Russie et Assad afin de « combattre » Daesh. 

            Assad a d’abord tenté de se concilier les dirigeants occidentaux ne décrivant le soulèvement national contre lui, en 2011, comme une révolte suscitée par des motifs et mouvements terroristes. Quand ces explications ont échoué, il a libéré de prison des extrémistes Islamistes qui avaient combattu contre les troupes américaines en Irak, puis qui ont mis en scène des attaques simulées contre des installations du gouvernement, dont il a ensuite accusé des éléments terroristes. Bien loin de combattre Daesh, Assad a tourné les yeux de l’autre côté, quand ce mouvement a bâti son Etat-dans-l’Etat, en installant sa capitale à Raqqa, et il a laissé les Etats-Unis et d’autres mener le combat contre ces extrémistes Islamistes. 


            En savoir plus sur http://jforum.fr/comment-assad-a-installe-daesh-en-syrie.html#w83XBHWgi7DgD9jw.99

            • Osis Osis 9 décembre 2016 09:02

              @DACH

              Tiens donc...

              Un nouveau gugusse sur Agora... (1 mois)
              Au vu de la tournure des événements, les agences de communication dument appointées se réveillent....

              Cela va donc si mal pour les collabos de la rapine du vol et du pillage au Moyen-Orient ?


            • Oceane 9 décembre 2016 10:18

              @DACH

              Ce serait plausible si les initiateurs des « regime change » de la planète n’avaient pas décidé des années auparavant, de « remodeler le Moyen-Orient » selon leur vision.

              Que pourrait-on attendre d’un digne fils de la « Race des Seigneurs » qui joue sa partition pour que celle-ci demeure hégémonique ? Accuser son adversaire/ennemi ayant toujours été une des armes favorites des « Maîtres du monde » tout au long de leurs conquêtes, il n’est pas étonnant que Roy Gutman pousse sous le tapis les créateurs de Al Qaïda, dont Daech est une émanation, les financiers, les armements. Il suffit poutant de visiter l’histoire de la « civilisation », « démocratisation » et autre « défense des droits de l’homme » pour se rendre compte que les procédés d’inversion accusatoire sont une constante et non une première avec Bachar al Assad.

              Le problème que l’on a à penser pour les autres, c’est justement de ne pas les écouter. Ce que tu dis c’est du réchauffé, un scénario connu des peuples dominés et de plus en plus des peuples issus de la « Race des Seigneurs », ce qui n’arrange évidemment pas les affaires des psychopathes dominants. Au point de trembler sur la « liberté d’expression » désormais vue comme de la « propagande » parce que leurs mensonges sont mis à nu.

              Pauvre Dach, qui refuse d’admettre que le roi est nu, que sa nudité est hideuse. Pour te consoler et surtout prévenir les prochains boumerangs que tu ne manqueras pas de te prendre, retiens que : « Le temps est l’autre nom de Dieu » Laurent Gbagbo.

              Retiens que « Le savoir est arme » dont il faut s’emparer. L’auteur de cet article et d’autres mettent ce savoir à la disposition de tous ceux qui veulent s’en emparer. Et retiens enfin et surtout que le temps, combiné au savoir, forment un dangereux couple pour les psychopathes « Maîtres du monde », petits ou grands.


            • njama njama 9 décembre 2016 11:35

              DACH ?
              un nouvel hasbara sur ce site ! il fait fort à nous citer d’emblée comme référence un forum sioniste, Jforum.fr le Portail juif francophone, qui lui-même cite la traduction d’ un vieil article pourri d’un journaliste basé à Istanbul (The Daily Beast How ISIS Returned to Syria by ROY GUTMAN 12.05.16 7:03 AM ).

              Auteur repris sur le site Atlantico dont les articles grotesques basés sur des sources douteuses prétendent démontrer la collusion du régime syrien avec les terroristes du groupe djihadiste, bref on imagine pour tenter d’affranchir les vrais parrains du terrorisme en Syrie.

              Par Roy Gutman | Publié le 2 Décembre 2016 Confessions choc d’un homme de Bachar el-Assad : “Voici comment nous avons créé l’Etat Islamique”
              Par Roy Gutman | Publié le 3 Décembre 2016 Confessions choc d’un homme d’Assad, suite : comment le régime de Damas a orchestré des attentats signés Al-Qaïda
              Par Roy Gutman | Publié le 8 Décembre 2016 Confessions d’un homme d’Assad (3e partie) : comment Bachar a perdu le tiers de son territoire après avoir soutenu le djihad dans la région
              http://www.atlantico.fr/fiche/roy-gutman-2779868

              Ce genre de grossière propagande, alors que tout démontre le contraire, ne date pas d’hier, elle était déjà utilisée par d’autres médias, qui recueillaient les oracles des charlatans au service du Quai d’Orasay comme Jean-Pierre Filiu cité en tête de liste par Bruno Guigue  : RFI.fr Moyen-Orient Syrie : « Daesh et le régime Assad s’entendent parfaitement », Par Bruno Faure Publié le 26-11-2014
              Jean-Pierre Filiu : « Il faut bien comprendre qu’on est dans un théâtre d’ombres absolument sinistre. Daesh, donc l’Etat islamique autoproclamé, et le régime Assad, s’entendent parfaitement pour se répartir le pays aux dépens d’adversaires communs qui sont les forces révolutionnaires, qui combattent encore malgré tout, malgré leur rapport de force extrêmement désastreux, et qui tiennent bon encore aujourd’hui à Alep, malgré les risques d’encerclement. »


            • njama njama 9 décembre 2016 11:45

              suite ... Parmi les sources douteuses de cet auteur Roy Gutman, je note que par exemple dans la partie 2 de son article (publié 3 dec 2016 sur Atlantico) il se base sur les allégations d’un personnage qu’il présente comme un ancien conseiller spécial d’Assad le général Awad al Ali.

              Ce qui ruine la portée du témoignage, c’est sa partialité patente liée à l’opposition syrienne vu que ce monsieur Awad Ahmed al-Ali - head of the security branch in Damascus, September 2012 (selon la List of syrian defectors) - et non pas brigadier (en anglais général) - avait fait défection en février 2013 et que cet homme a été nommé en octobre 2015 ministre de la défense par un gouvernement illégitime off-shore basé en Turquie, créé en mars 2013 par l’éphémère marionnette Ghassan Hitto bombardé à l’époque Premier Ministre de ce Gouvernement provisoire, subventionné par les US (The Syrian Interim Government « In January 2015 the Syrian interim government received $6 million USD from the United States, the first funding of this kind. » https://en.wikipedia.org/wiki/Syrian_Interim_Government )
              Interim Government Appoints Awad al-Ali as Defense Minister Oct 16th, 2015
              (en photo devant le drapeau de la révolution syrienne)
              The Syrian Interim Government appointed interior minister and defected brigadier Awad al-Ali as defense minister, on Thursday, Oct. 15.

              http://www.syrianobserver.com/EN/News/29975/Interim_Government_Appoints_Awa d_Ali_Defense_Minister


            • Layly Victor Layly Victor 9 décembre 2016 12:20

              @DACH
              vous avez perdu, c’est terminé

              faites votre paquetage vite fait. Vos potes sont déjà en train d’essayer de foutre la merde ailleurs, en Ukraine bien sûr, mais ils visent plus gros. Ils espèrent beaucoup d’un conflit dans les pays Baltes et, pourquoi pas, en mer de Chine.

              Les Etats Unis mener le combat contre les terroristes islamistes.
              Celle là, il fallait l’oser !

            • bernard29 bernard29 9 décembre 2016 13:13
              @DACH

              Bravo pour votre intervention.

              Assad le pompier pyromane 

              Certes, il est plausible que le candidat de la droite française ne soit pas très coutumier de la politique de pyromane-pompier pratiquée pendant des décennies, et jusqu’à présent, par le régime Assad, père et fils. Mais est-il possible que M. Fillon ne sache pas qu’au printemps 2011, quelques semaines après le déclenchement du soulèvement populaire, Bachar el-Assad a libéré de ses geôles plus d’un millier de cadres et de ténors djihadistes qui se sont empressés de s’organiser et de recruter des combattants pour prendre part au conflit armé dans les villes syriennes ?

              La manœuvre était diabolique : favoriser l’émergence d’une opposition radicale susceptible de laminer et de discréditer la rébellion modérée de manière, par la suite, à se poser en rempart face à ces mêmes courants extrémistes dont il avait facilité la mise en place.

              Assad, l’ami des islamistes

              Il est déplorable que des personnalités telles que Donald Trump et François Fillon se laissent prendre à ce jeu ou feignent de ne pas le percevoir. Pourtant, des dirigeants occidentaux n’ont pas manqué de dévoiler ouvertement cette cynique supercherie. En novembre 2015, le secrétaire d’État John Kerry soulignait ainsi sans détours qu’“Isis (l’État islamique, EI) a été créé par Assad” en libérant, notamment, des prisonniers d’el-Qaëda.

              Nous avions rapporté dans ces mêmes colonnes la teneur de trois tweets postés le 1er juin 2015 (en dehors du territoire syrien) par l’ambassade US à Damas, indiquant que le régime non seulement évitait dans les combats les positions militaires de Daech, mais s’employait à les renforcer et menait même des raids pour appuyer l’avancée des djihadistes de l’EI à Alep.

              L’erreur de Fillon sur le président syrien

              Au début du soulèvement, l’ambassadeur de France en Syrie devait faire la même constatation en relevant que l’aviation de Bachar el-Assad survolait les positions djihadistes sans les inquiéter outre mesure pour aller bombarder les combattants de l’opposition modérée. L’ancien chef du Quai d’Orsay, Laurent Fabius, soulignait dans ce cadre le 20 août 2014 que l’EI “est protégé d’une certaine manière par le régime Assad qui a libéré ses dirigeants de ses prisons”.

              La liste de témoignages et de faits sur le terrain qui confirment les constations de MM. Kerry et Fabius et des ambassades américaine et française à Damas est longue, très longue… François Fillon pourrait facilement s’en informer afin de déterminer si réellement le président syrien serait un allié fiable et crédible pour combattre l’EI.

              Un pacte avec le pire ennemi des chrétiens ?

              La seconde aberration dans la position du candidat de la droite française concernant la Syrie est la volonté de collaborer avec Bachar el-Assad pour défendre les chrétiens d’Orient ! M. Fillon ignore-t-il que durant les 30 ans d’occupation syrienne du Liban, le régime Assad (père et fils) n’a épargné aucun effort, aucun moyen pour affaiblir et marginaliser le pouvoir chrétien au pays du Cèdre et qu’à cette fin : il a fait assassiner deux présidents (maronites) et a tenté de liquider d’autres leaders chrétiens ; il a pilonné à l’artillerie lourde des localités et des quartiers chrétiens opposés au diktat de Damas ; il a lâché au début de la guerre libanaise une milice qui lui était inféodée contre des villages chrétiens du Akkar et de la Békaa pour y perpétrer des massacres et lui permettre de se poser par la suite en “sauveur” de la population de ces mêmes villages (encore la fameuse politique de pyromane-pompier…) ; il a contrait à l’exil Amine Gemayel, puis Michel Aoun (après avoir liquidé, le 13 octobre 1990, des centaines d’officiers et de soldats, dans leur écrasante majorité chrétiens) ; il a mis sur pied dans les années 90 des groupuscules fondamentalistes sunnites pour intimider et juguler l’opposition chrétienne de l’époque à chaque fois qu’elle voulait manifester contre la tutelle syrienne ; il a orchestré des procès politiques contre un autre leader chrétien, Samir Geagea, et l’a fait emprisonner parce qu’il refusait de rentrer dans le rang ; il a exercé sans relâche de fortes pressions sur l’ex-patriarche maronite, le cardinal Nasrallah Sfeir, afin de l’amener, mais en vain, à avaliser l’anschluss syrien sur le Liban ; et last but not least, ce régime avec lequel M. Fillon souhaiterait coopérer pour défendre les chrétiens d’Orient a fomenté il n’y a pas si longtemps un diabolique complot terroriste, en manipulant un ancien ministre, afin d’assassiner le patriarche maronite et des dignitaires musulmans au Liban-Nord pour provoquer une nouvelle conflagration confessionnelle entre chrétiens et musulmans.

              Là aussi, la liste est longue, très longue… Alors, de grâce, monsieur Fillon, si vous souhaitez réellement la défense des chrétiens d’Orient, ne cherchez pas à faire relâcher le loup sanguinaire dans notre bergerie.
               


              Ce qui me fait dire que l’auteur de l’article sur agoravox qui dit analyste politique est au minimum un RIGOLO . je le range aussi dans une autre catégorie mais ce ne serait pas poli de l’expliciter ici.

            • _nad 9 décembre 2016 14:46

              @bernard29
              Je perds certainement mon temps à répondre à un troll, mais lire de telles âneries et mensonges quand on a vécu, comme moi, la guerre au Liban est assez insupportable.
              Je m’éloigne un peu du sujet de l’article pour dire quand même que la guerre au Liban n’était pas une guerre de religion.
              Je sais que je vais vous demander une chose difficile mais, réfléchissez :
              une guerre qui commence par l’attaque d’un bus rempli de palestiniens par une milice -chrétienne-, et qui se termine par 2 occupations (syrienne et israélienne) où les ingérences externes sont flagrantes (pas que la Syrie), où les chrétiens, tout comme les musulmans (sunnites, chiites, alaouites et druzes) se battaient aussi entre eux. Et quand je dis entre eux, c’est à dire, maronites contre maronites, chiites contre chiites, etc...
              Les Assad sont des alaouites (chiisme), minorité dans un pays à majorité sunnite. Ils ont imposé une réforme de la constitution au Liban (accords de Taef, soutenu par les séoud, donc les américains) donnant plus de pouvoir au premier ministre, sunnite.
              « Guerre de religion », c’est pour les simples d’esprits ou ceux qui refusent de voir la réalité en face.
              L’anschluss syrien a été possible grâce au feu vert américain et surveillé de près par les Israéliens (j’ai vu leur avions surveillant les avions syriens le 13 octobre 1990)
              Je ne vais pas y passer des heures pour démonter tout l’article, il n’y a pas la place pour ça. Mais un dernier exemple : C’est bien Samir Geagea, « leader » chrétien, un criminel avéré et amnistié, qui avait fait exploser une église pour essayer de récupérer à son compte la résistance contre l’occupant syrien, alors qu’il avait participé aux coté de la Syrie lors de l’invasion du 13 octobre, et était même allé baiser la main de H. el Assad pour renverser son opposant politique de l’époque.

              Bref, l’auteur de cet article courrier international est au mieux un ignare, idiot utile du moment qui propage des mensonges.

              Je ne peux pas soutenir les Assad pour ce qu’ils ont fait au Liban et je n’ai aucune sympathie pour eux. Mais je peux remarquer que les chrétiens en Syrie vivaient en paix. Que les seuls à avoir massacré les chrétiens en Syrie sont les coupeurs de tête « modérés » et que si la Syrie tombe entre leurs mains, les « minorités » du Liban (il y a 21 confessions différentes au Liban, tout le monde est une minorité) seront les suivantes à subir le même sort.


            • njama njama 9 décembre 2016 14:59

              @ bernard29 et @ DAeCH

              Michel Touma est incontestablement a rajouté à liste des charlatans que nous donne Bruno Guigue . Comment peut-on mentir aux lecteurs aussi effrontément !

              « Mais est-il possible que M. Fillon ne sache pas qu’au printemps 2011, quelques semaines après le déclenchement du soulèvement populaire, Bachar el-Assad a libéré de ses geôles plus d’un millier de cadres et de ténors jihadistes qui se sont empressés de s’organiser et de recruter des combattants pour prendre part au conflit armé dans les villes syriennes ? La manœuvre était diabolique :... »
              (De grâce, monsieur Fillon... L’édito de Michel TOUMA 06/12/2016)

              Quel professionnalisme, jugez par vous-mêmes ! Assad avait libéré des djihadistes ????

              La Syrie libère plus d’un millier de détenus
              Par AFP le 15/11/2011 à 21:17 http://www.lefigaro.fr/...
              Ces 1 180 prisonniers ont participé au mouvement de contestation contre le régime, assure le pouvoir. Ce geste intervient à la veille du sommet de la Ligue arabe. L’organisation doit approuver mercredi la suspension Damas.
              Les autorités syriennes ont libéré aujourd’hui 1.180 détenus « impliqués » dans le mouvement de contestation du régime du président Bachar el-Assad, a indiqué la télévision publique. Selon la télévision, « 1.180 détenus, impliqués dans les évènements en Syrie et qui n’ont pas de sang sur les mains, ont été libérés aujourd’hui ». D’autre part, des militants ont fait état de la libération de l’opposant Kamal Labouani, condamné à douze ans de prison, « en vertu d’une amnistie présidentielle décrétée récemment et qui a réduit de moitié sa peine de prison ».


            • njama njama 9 décembre 2016 15:07

              @_nad
              « Bref, l’auteur de cet article courrier international [Michel Touma] est au mieux un ignare, idiot utile du moment qui propage des mensonges ».

              c’est ce que je viens de répondre
              portant ce monsieur (libanais ?) officie depuis longtemps à L’Orient-le Jour :

              http://www.lorientlejour.com/author/112-Michel-TOUMA

              TOUMA, Michel : Journaliste et analyste politique depuis 35 ans au quotidien libanais francophone L’Orient-Le Jour et chargé de cours à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth. Il est l’auteur de trois études sur le Hezbollah, le confessionnalisme politique au Liban et le printemps arabe, ainsi que de Grégoire Haddad, évêque laïc, évêque rebelle (Éditions L’Orient-Le Jour, 2012). (n°112)
              https://lescahiersdelorient.org/auteurs/t/


            • bernard29 bernard29 9 décembre 2016 15:59
              @_nad
              pourquoi vous dites que je suis un troll, alors que je suis plus ou moins absent sur Agoravox qui n’est plus qu’un tissu de propagande tout azimut. Et puis je serais au service de qui ?
              Sur la guerre au Liban , je n’y connais pas grand chose sauf que l’ingérence sanguinaire et sournoise (comme tout ce qu’il fait) de Assad me paraissait inadmissible.
              Pour le reste que la Syrie, je ne vois pas ce qu’il y aurait à changer dans la livraison du journaliste libanais que je cite. En ce qui le concerne il semble donc qu’il est aussi prof d’université à Beyrouth ; soit tous les gens qui ne sont pas d’accord avec vous sont des cons, soit ce Monsieur à quelques mérites.

            • _nad 9 décembre 2016 16:01

              @njama
              Oui, Michel Touma est libanais.
              Je me risque encore de faire un petit hors sujet pour vous répondre :
              Malheureusement, c’est assez difficile de résumer la situation tellement il y a des choses à dire et à expliquer, et je crains ne pas pouvoir vous expliquer assez clairement la situation de la presse libanaise.

              Ce que vous remarquez en France au niveau des médias se passe en puissance 10 au Liban. Tous le médias sont politisés (ou appartenant à des partis politiques) et donc biaisés.
              L’influence de l’Arabie Saoudite -qui régresse- y est énorme. Notamment grâce aux Hariri. Et l’influence de l’Iran aussi, grâce au Hezbollah.
              La majorité de la presse a été mise au pas lors de la révolution de « couleur » (révolution du cèdre) de 2005 avec assassinats et autres tentatives sur des journalistes et politiciens. L’intimidation a bien fonctionné.
              Dans les 2 sens d’ailleurs, si on considère qu’il y a essentiellement 2 « camps » (Le camp « indépendant/nationaliste » ne pouvant pas survivre face aux ingérences étrangères, d’où le ralliement à l’un des 2 camps au final).
              Il faut rajouter à cela les rivalités politiques internes quasi-ancestrales des divers « leader » féodaux/politiques qui ont tous recherché des appuis externes au Liban. Il y a aussi l’influence d’Israel, de l’Egypte, de la Turquie, de la Syrie ...
              Dans tout ce méli-mélo, trouver un journaliste avec un avis objectif, vous conviendrez que c’est difficile.
              J’espère vous avoir un peu éclairé qu’au Liban, quasiment tout se joue à l’exterieur. Ce n’est donc pas étonnant de retrouver des articles suivant les trames de ce qui a été dicté aux Etats-unis ou ailleurs.


            • _nad 9 décembre 2016 16:23

              @bernard29
              Vous affirmez que l’auteur de l’article est au mieux un rigolo.
              Je vous confirme que l’auteur de l’article que vous citez est encore moins marrant au vu de toutes les énormités qu’il raconte.
              Ce journaliste, Michel Touma, raconte l’histoire avec son propre prisme du à son allégeance, politique et financière.
              La Syrie a joué son propre jeu au Liban. Et elle a joué au même jeu que les autres joueurs que sont Israel, les Etats unis, la Turquie, l’Arabie Saoudite, l’Egypte, la France, l’Iran, etc...
              Mais si les Assad ont joué aux pompiers-pyromanes, les autres ont joué uniquement aux pyromanes. Et ces derniers continuent à le faire en Syrie. Ou ailleurs.
              Coté sanguinaire, les Assad sont finalement des petits joueurs si vous voulez rentrer dans des décomptes macabres.

              Je n’ai traité personne de con. Juste que je trouvais insupportable de lire des âneries. Et répéter des âneries n’a rien de glorieux.


            • njama njama 9 décembre 2016 17:02

              @_nad
              « Dans tout ce méli-mélo, trouver un journaliste avec un avis objectif, ... »
              Ici c’est un peu pareil, les grands groupes de presse sont entre quelques mains pas désintéressées. De son côté bernard29 ne voit pas ce qu’il y aurait à changer dans la livraison du journaliste libanais qu’il citait.

              J’ai simplement constaté que l’allégation de libération par Assad d’un millier de prisonniers djihadistes est fausse en plus de l’erreur chronologique de cet auteur puisque il l’a située « au printemps 2011, quelques semaines après... » alors qu’elle eut lieu en novembre 2011. Je n’ai fait que confronter des faits à partir d’autres sources avec l’accusation qu’il porte contre le régime syrien. Devant si peu de sérieux de la part d’un journaliste professionnel, on se doute bien qu’il arrange les faits pour servir sa cause, et ça s’appelle de la propagande si je ne me trompe ! En plus que d’être une accusation criminelle gravissime d’en faire sciemment porter la responsabilité sur un tiers ... plutôt que sur les vrais mécènes de ces islamistes armés, bien connus aujourd’hui.

               Merci pour votre éclairage sur le Liban, je sais bien que la situation y est fort complexe, qu’elle s’est complexifiée beaucoup ces dernières décennies surtout avec votre voisin aussi turbulent. De là à supporter des amalgames, comme par exemple de dénigrer le Hezbollah (classé terroriste ici dans l’UE depuis sa participation au conflit ua printemps 2013), acteur politique incontournable au Liban, libérateur aussi du Liban-sud, qui a repoussé l’agression israélienne en 2006, bouté dehors les djihadistes qui se servaient de votre pays comme base arrière pour leurs méfaits en Syrie ... La « résistance » ça a du sens quand même, dans la question palestinienne, même si on aimerait qu’elle ne soit plus nécessaire un jour.
              Et puis sauf erreur au départ la Syrie serait intervenue au Liban dans les années 70 sur demande du gouvernement libanais (mais c’est un autre sujet). Je n’oublie pas non plus qu’un certain nombre de libanais ont une très piètre et fausse opinion de la Syrie, due je crois en grande partie à des questions partisanes liées à la guerre du Liban. Ayant un peu connu la Syrie ne 2009 (que j’ai adorée), j’avais invité un ami libanais vivant en France à s’y rendre au moins pour voir Damas !!! puisque il visitait son père chaque année à Beyrouth. Il n’avait jamais « osé » s’y rendre (de peur de ? de quoi au juste ?...), il en était revenu complétement enchanté, ravi. Idem mon neveu qui travaillait à Alep avait fait venir son ami de fac, libanais, qui n’avait jamais « osé » s’y rendre et pareil... l’enthousiasme !


            • tozzzzz 9 décembre 2016 17:53

              @DACH


              tient t’es revenu nous vendre ta daube ? il va bien taboulet ? 

            • tozzzzz 9 décembre 2016 17:56

              @bernard29


              te fatigue pas a venir le feliciter sur ce fil ,t’as juste a te tourner il est sur le bureau d’a cote.z’etes drole quand meme.

            • tozzzzz 9 décembre 2016 17:57

              @bernard29
              Agoravox qui n’est plus qu’un tissu de propagande tout azimut.


              et donc ? t’es venu nous réeduquer c’est ca ? sacré nanar va !

            • V_Parlier V_Parlier 9 décembre 2016 22:36

              @bernard29
              "Mais est-il possible que M. Fillon ne sache pas qu’au printemps 2011, quelques semaines après le déclenchement du soulèvement populaire« 
              Evidemment, c’est ce que le »communauté internationale" lui demandait ! Oh les pôôvres prisonniers politiiiiques...
              Mais il a ensuite très vite compris que ça ne servait à rien, et je suppose qu’il s’en est bien mordu les doigts et qu’il ne savait pas encore jusqu’où ses ennemis étaient prêts à aller.


            • V_Parlier V_Parlier 9 décembre 2016 22:38

              @V_Parlier
              Il manquait : « Bachar el-Assad a libéré de ses geôles etc... »


            • _nad 9 décembre 2016 23:20

              - @njama
              Tout à fait d’accord sur votre analyse de l’article.
              De mon coté, je voulais dire que l’histoire y était manipulée et fausse du début jusqu’à la fin en parlant des évènements qui ne font plus aujourd’hui l’actualité -contrairement à ce qui se passe en Syrie- mais que l’auteur remontait.
              Je me permets néanmoins de modérer un peu votre enthousiasme sur la Syrie. La Syrie, ce n’est pas juste Hafez el Assad ou son fils. C’est tout un système assez répressif et plus ou moins mafieux qui était en place et fortement dû à la « vielle garde » du parti Baath. Bachar el Assad n’a d’ailleurs pas pu s’en défaire. Mais il a su petit à petit moderniser son pays.
              On pourrait dire pour simplifier que le seul réel avantage -qu’on oublie- du parti Baath est que c’est un mouvement laïque. (Ceci est aussi à mettre en opposition au système multi-confessionnel libanais et « uni »-confessionnel des autres pays alentours).
              Sinon, la peur de se rendre en Syrie n’est pas juste une question partisane. Elle est bien liée à la guerre -les deux dernières années, en confrontation directe avec la Syrie- dans le fait que certains libanais, en y ayant plus ou moins participé, ont été enlevées et mis en prison en Syrie et qu’aujourd’hui encore personne ne connait leur sort.
              Je ne vais pas lancer un débat sur la présence de la Syrie au Liban à la demande du gouvernement car on rentre en plein dans la complexité de l’histoire des conflits au moyen orient.
              Mais ce n’est pas pour ça qu’il faut en perdre son objectivité sur les évènements actuels et leur falsification dans les médias.
              Encore une fois, les Assad sont loin d’être des anges, mais le problème d’aujourd’hui est bien le terrorisme islamiste qu’on veut nous montrer comme « modéré ».
              Le Liban en a pâti aussi dans le nord et dans l’est. L’armée libanaise n’est armée que de son courage (embargo israélien et chantage saoudien sur le matériel militaire) Objectivement, il ne nous reste que le Hezbollah. Qu’on aime ou pas.
               


            • lloreen 10 décembre 2016 10:57

              @_nad
              « Je perds certainement mon temps à répondre à un troll, »

              Ces désaxés appointés par le syndicat international du criminels méritent quelques minutes d’attention, ne serait-ce que pour les démasquer pour ce qu’ils sont : les larbins éblouis par de la monnaie de singe ayant perdu tout sens d’humanité.


            • lloreen 10 décembre 2016 10:58

              @lloreen
              pardon :(...) du crime


            • baldis30 10 décembre 2016 11:07

              @Oceane
              bonjour,

              je complète votre réponse par une information parue dans la très bonne presse italienne il y moins d’une semaine et qui en substance disait

              "On a arrêté en Italie du Sud un marocain propriétaire d’une pâtisserie employant une soixantaine de personnes, et qui en même temps était le nœud central d’u trafic de drogue qui aurait rapporté 4 milliards d’euro au cours des dernières années.... Le recyclage de cet argent passait par ..... devinez où....... réfléchissez avant de lire ......

              par les banques des EAU ( toutes au bord de la mer c’est pour cela qu’elles prennent l’eau ) .

              A quel but cet argent a-t-il bien pu servir ? Je me perds en conjectures


            • Layly Victor Layly Victor 10 décembre 2016 12:04

              @bernard29

              La rouerie des sionistes et de leurs affidés est vraiment extraordinaire !

              Pendant des décennies, ils n’ont eu aucune pitié pour le martyre des Chrétiens en Orient, qui a commencé avec l’attaque de l’Irak par leurs amis et collaborateurs US, qui s’est poursuivi par les persécutions des Coptes en Egypte sous le régime de leurs amis les Frères Musulmans, et s’est ensuite amplifié avec « l’opposition démocratique » en Syrie. Décapitations et égorgements les ont laissés de marbre. On a même pu y voir un malin plaisir, car l’idéal chrétien est gênant pour les tenants de l’affrontement racial à outrance.
              Le summum du cynisme fut atteint quand les collaborateurs des sionistes-saoudiens, Obama et Hollande, ont voulu envoyer des missiles de croisière sur Alep, qui est une ville où résident beaucoup de Chrétiens et d ’Allaouites (en parlant des Allaouites, leurs cousins les Alévis sont aussi persécutés en Turquie par votre grand copain Erdogan). 
              Mais les Russes, échaudés par le Kosovo et la Libye, n’ont pas laissé faire, d’où cette haine.

              Et voilà que maintenant, tout d’un coup, les sionistes se soucient du sort des Chrétiens !
              C’est pitoyable de mauvaise foi !
              Pendant des décennies, nous avons essayé d’attirer l’attention sur le sort des Chrétiens d’Orient, dans l’indifférence générale, y compris celle de l’Eglise de France qui a détourné pudiquement le regard. Monsieur Fillon et Monsieur Poisson ont été les premiers hommes politiques qui ont eu le courage d’en parler. Bravo à eux !
              Je pense que le peuple américain aura lui aussi bientôt le courage d’ouvrir les yeux et d’en parler, quand il aura réussi à ôter le masque qui lui a été posé depuis longtemps par une certaine caste.

              Votre histoire de Bachar qui a fait libérer les mauvais djihadistes intentionnellement pour discréditer les « bons » djihadistes, histoire qui circule en boucle sur les sites sionistes depuis quelques jours, c’est de la rouerie d’avocat véreux de bas de gamme.

              Ayant été membre de l’oeuvre d’Orient pendant plus de trente ans, je recevais des nouvelles de communautés chrétiennes en Syrie, et je n’ai jamais entendu parler de leurs persécutions par les Assad dont vous faites état. En tout cas, merci de rejoindre les défenseurs des Chrétiens, qui en ont bien besoin, même si vous arrivez après la bataille.

              Dernier mot : vous faites semblant d’avancer des arguments, mais l’essentiel de votre discours tient dans l’insulte.


            • Layly Victor Layly Victor 10 décembre 2016 12:16

              @bernard29

              Il y a Bassam Tahhan qui était, entre autres, professeur à l’Ecole Nationale Supérieure des Techniques Avancées, une très grande et très réputée école française, et qui a tout abandonné pour défendre son pays. Un très grand intellectuel syrien.
              Mais, celui là, vous n’en parlerez pas, puisque ce n’est pas un bon : il défend son pays !

              Au sujet du Liban, quand vous parlez de l’ingérence sanguinaire et sournoise des Assad, vous devriez consulter les informations des années 1980 et suivantes : c’est Israël qui a délibérément détruit ce pays qui était « la Suisse de l’Orient », et c’est d’ailleurs l’armée syrienne qui, à l’époque, l’a sauvé in extremis de la disparition. Les sites sionistes ne sont pas des sites réputés pour leur fidélité à l’histoire.

            • Doume65 11 décembre 2016 12:11

              @bernard29
              « @_nad
              pourquoi vous dites que je suis un troll
               »

              Parce que _nad se laisse aller à la facilité. C’est une attitude très fréquente que d’attaquer la personne plutôt que de se confonter à ses idées. Au moins _nad argumente-t-il après cette très vilaine entrée en matière. C’est mieux que ce que font beaucoup d’autres.


            • pemile pemile 8 décembre 2016 20:21

              Une analyse du directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R)

              http://www.asafrance.fr/item/libre-opinion-d-eric-denece-une-lecon-meritee.html


              • Dom66 Dom66 8 décembre 2016 22:52

                @pemile
                Merci pour le lien, en voici un autre.

                Et aussi pourquoi Eric DENECE ne sera plus invité sur C dans l’air.

                http://reseauinternational.net/libre-opinion-deric-denece-une-lecon-meritee/

                 


              • pemile pemile 8 décembre 2016 22:57

                @Dom66 « Merci pour le lien, en voici un autre »

                C’est une reprise du même article. C’est quoi la référence à C dans l’air ? Il y a été invité ?


              • Oceane 9 décembre 2016 10:21

                @pemile

                Avant, il y était invité, aux debuts de C dans l’air.


              • Dom66 Dom66 9 décembre 2016 15:47

                @pemile
                Oceane a répondu pour moi smiley


              • baleti baleti 8 décembre 2016 20:56

                comme sa c’est claire et net.

                Le manque de commentaire a cet exilant article, pourrai démontrer que l’appétit de domination impérialiste, ne dérange pas grand monde.


                • tozzzzz 9 décembre 2016 18:02

                  @baleti

                  Le manque de commentaire a cet exilant article, pourrai démontrer que l’appétit de domination impérialiste, ne dérange pas grand monde.


                  non les trolls ont disparu la bataille mediatique sur la syrie est perdue.les pollueurs d’article ne s’y trompe pas.il ne faut pas etre dupe.

                • tozzzzz 9 décembre 2016 18:20

                  @tozzzzz


                  en fait me suis trompe z’ont mis 24h a se mobiliser.en meme temps il ne reste que le fond du fond de la cuvette des chiottes.

                • Pierre Pierre 8 décembre 2016 21:16

                  Merci pour ce brillant article. J’y viens un peu tard parce que je l’avais déjà lu sur un autre site. Je m’étais délecté de la première à la dernière ligne. 

                  « Le manque de commentaire a cet exilant article, pourrai démontrer que l’appétit de domination impérialiste, ne dérange pas grand monde. »  Que voulez-vous ajouter comme commentaire à un tel article ?

                  • baleti baleti 9 décembre 2016 09:49

                    @Pierre



                    Un manque de commentaire , n’a rien a voir avec la qualité de l’article.
                    Il ne s’agit pas d’ajouter quoi que se soit a cette article, mais de le soutenir .

                    On a vu les centaines de commentaire, « soutenir, » les autre version du conflit.

                    Je me demande si « l’appétit impérialiste » de certaine nation, n’est pas soutenue, indirectement, hypocritement , par une parti de leur population.

                    C’est prendre au autre se que l’on a besoin
                    Eradique une culture, que l’on ne comprend pas
                    Dominer les autres avec des idée de supériorité 

                    Le but est de comprendre, le silence des populations.








                  • Pierre Pierre 9 décembre 2016 10:17

                    @baleti
                    Bonjour, Je suis d’accord avec vous pour dire qu’avec près de 3000 visites, cet article-ci n’a pas le succès qu’il mérite mais cet article a aussi été publié sur d’autres sites précédemment. Moi-même, je ne l’ai ouvert sur AgoraVox que tardivement rien que pour voir les commentaires.

                    Il y a aussi l’article de Taktak sur le même sujet qui lui fait 10 000 visites, c’est quand-même pas mal.
                    Pour les populations, les choses bougent. J’ai perdu des amis il y a quelques années. Ils me considéraient comme un dangereux complotiste indifférent au martyre du peuple syrien.
                    Ceux que j’ai revu récemment ont souvent revu leur opinion sur la Syrie.
                    C’est un bon signe. On ne fréquente peut-être pas le même milieu mais de mon côté, il y a peu de gens qui sont indifférents aux événements de Syrie. 

                  • alinea alinea 9 décembre 2016 10:44

                    @Pierre
                    Oui moi aussi !! il y a plus de trois ans, non seulement j’étais complotiste, mais d’extrême-droite !!
                    Serons-nous débarrassés ici de ces insupportables commentateurs tellement bien moulés et qui, appuyés par le pouvoir en place, nous insultaient en nous traitant de « soutiens aux dictateurs sanguinaires », de « poutinolâtres » ?
                    Certaines de mes connaissances aussi ont évolué, mais je ne crois pas qu’elles acceptent leurs erreurs de jugement : Bachar el Assad sera toujours celui qui a massacré son peuple, celui qui a libéré les djihadistes de leur geôle !! Pourquoi ceci les arrange-t-il tant ?


                  • baleti baleti 9 décembre 2016 11:04

                    @Pierre


                    Si tu emploie le mot succès en synonyme, d’impacts, je suis d’accord avec toi.C’est juste que je suis préoccupé, pae le fond ,que par l’article lui même.
                    je suis aussi d’accord que les gens on changer leur position sur la plupart des conflits mondiaux.

                    J’ai beaucoup perdu beaucoup d’ami, a cause de mes positions politique, l’injustice me démange,mais pas autant que l’hypocrisie, qui a été le vrai facteur de nos divergence.Meme si la moutonnerie, est « compressible », se qu’il est moins, c’est adapter ses intérêt personnelle, a l’injustice, qui te pousse a te mentir a toi même, et a ton entourage..

                    Quand je dit, que je désire comprendre les vrai raison, qui pousse les gens a se « plier », en fait je cherche des vrai solution pour expliquer, que veut dire se plier et ses conséquence.
                    L’égoïsme, l’interet personnel, doit s’adapter a l’intérêt général, qui est un raisonnement « juste »

                    On ne peu qu’apprécier de lire, quand des injustices son dénoncer, mais on lit jamais de solution, ou même des début de raisonnement qui vont en se sens. 

                  • Oceane 9 décembre 2016 11:21

                    @alinea

                    Le problème, ces bienpensants devraient s’en inquiéter, est que les cibles des « démocraties » sont toujours et invariablement le « dictateur » qui « massacre son propre peuple ».

                    Mais combien de massacres par les « bombes démocratiques » balancées sur des peuples étrangers ? Les « -démocraties » n’en parlent pas.


                  • Pierre Pierre 9 décembre 2016 11:35

                    @baleti
                    Je suis globalement d’accord avec votre commentaire. Les gens sont restés indifférents pendant de longues années parce que les événements extérieurs n’avaient pas d’impact sur leur quotidien. 

                    Les choses ont évoluées depuis quelques temps. La crise économique, les migrants, les attentats, le déficit démocratique, la paupérisation, la guerre qui se rapproche de nos frontières etc. provoquent un mécontentement et une peur dans la population qui se traduisent par des votes qui amènent des surprises. L’Europe n’est pas une île protégée du reste du monde et on commence à s’en rendre compte.
                    A mon avis, nous sommes à un moment charnière, les opinions vont basculer dans l’autre sens très bientôt surtout avec le départ de Barack Obama.
                    Je prend un exemple très simple. J’ai entendu Michael Flynn dire que ce n’est pas Assad qui est responsable de l’attaque au gaz de la Ghouta en 2013. C’est une révolution parce que Flynn sera un des plus proche conseiller de Trump dans un mois. Comment vont réagir les lecteurs des journaux qui ont prétendu le contraire depuis trois ans ? D’autant plus que Trump n’a aucune raison de ménager les médias qui ne lui ont fait aucun cadeau depuis un an.

                  • alinea alinea 9 décembre 2016 11:36

                    Oceane,
                    Il y a tant d’irrationnel dans cette vision bien pensante qui affecte des gens par ailleurs ni cons, ni incultes ! je crois que cela touche au fait d’être incapable d’admettre l’état de délabrement de notre politique, de nos politiques et médias ! Nous ne sommes pas si mauvais, c’est impossible, il faut bien que les autres le soient plus que nous !


                  • Oceane 9 décembre 2016 14:26

                    @alinea

                    « Il y a tant d’irrationnel dans cette vision bien pensante qui affecte des gens par ailleurs ni cons, ni incultes ! »

                    Bien d’accord et j’ajoute que cet irrationnel confine à la croyance bien ancrée, qu’ils ont le devoir de régenter le monde. On s’est pourtant étonné que les commandos du 11 septembre qui avaient fait des études et par définition étaient « rationnels »aient pu perpétrer un tel acte.


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 9 décembre 2016 20:35

                    @baleti
                    « le silence des populations... »

                    A part ceux qui cherchent sur Internet, les autres ne peuvent rien comprendre à travers les mensonges déversés par les médias presstitués... Tout est fait depuis 5 ans, pour qu’ils croient qu’il s’agit d’une révolution populaire écrasée par un vilain dictateur aidé par un autre dictateur, Poutine ...

                    Voici le récit du début de la guerre d’ingérence en Syrie que vous ne lirez jamais dans la presse française...


                    Pourquoi font-ils tous les cacas nerveux maintenant ?
                    Parce que la Russie liquide le commandement terroriste à Alep, et que...

                    " Selon certaines informations confidentielles, plusieurs citoyens américains, britanniques et allemands, mercenaires ou en mission officielle sous les ordres de leurs gouvernements respectifs, seraient ainsi tombés sous les balles des snipers ou dans des frappes ciblées. Ceci est sans doute l’une des raisons de l’hystérie actuelle qui règne à Washington et Berlin concernant « l’agression Russe en Syrie » et les tentatives désespérées d’obtenir une trêve des opérations militaires. Trêve très justement refusée par la Russie, ayant constaté que les précédents cessez-le-feu, quand ils avaient été respectés par les terroristes, étaient utilisés pour leur permettre de se réorganiser."


                  • baleti baleti 9 décembre 2016 21:12

                    @Fifi Brind_acier


                    le silence de ceux qui comprenne qui me préoccupe , qui concerne la majeur partie des gens..
                    a vrai dire, c’est pas que le silence, et c’est pas non plus que la politique étrangère. .


                  • DACH 8 décembre 2016 21:34

                    « La reconquête de la deuxième ville de Syrie par son armée nationale.... »Nos contacts sur place témoignent de bien autres choses...


                    • Pierre Pierre 8 décembre 2016 21:36

                      @DACH
                      Vous pouvez en dire plus ?


                    • roman_garev 9 décembre 2016 15:15

                      @Pierre
                      Le personnage ne dira plus rien. Le seul fait d’avoir chié lui a suffi.

                      Il paraît que la lettre E manque évidemment au beau milieu de son surnom.

                    • tozzzzz 9 décembre 2016 18:04

                      @DACH
                      Nos contacts sur place témoignent de bien autres choses...



                      tu veux sans doute parler de tes amis djihadistes ?

                    • DACH 10 décembre 2016 11:31

                      @roman_garev
                      @roman_garev
                      Merci de nous faire rire. C’est avec ce genre de raisonnements que l’URSS a enterré ses prétentions fondées sur le mensonge, l’asservissement et les menaces. Les Russes de Poutine ont ceci pour eux : leur détermination au service de savoir ce qu’ils veulent. Mais vous le caniche de Poutine, il se fout de vos opinions qui ne le servent pas.


                    • Layly Victor Layly Victor 10 décembre 2016 18:47

                      @DACH

                      Les dingues sionistes, dans leur folie meurtrière, ont inventé un nouveau concept : les Russes de Poutine.

                      Ceci dit, vous n’êtes pas très malins. Au début de la guerre, nous étions peu nombreux à dénoncer l’implication monstrueuse d’Israël dans cette guerre et son alliance avec les monarchies du golfe. Et nous avions « un faisceau de présomptions », par exemple l’attitude des agents Fabius et BHL, mais pas de preuve tangible, en dehors de quelques fuites sur les réseaux sociaux.

                      Mais depuis, dans votre frénésie à défendre à tout prix et jusqu’au bout les gentils et malheureux égorgeurs, cette preuve, vous nous la fournissez tous les jours. Ce n’est pas que vous ayez une opinion personnelle : vous vous abreuvez à la source des organes de propagande sionistes.
                      Comme disait Columbo, « nous avons un témoin irréfutable, vous même ».

                    • DACH 8 décembre 2016 22:09

                      Oui, mais je vous renvoie aux informations en arabe et en anglais sur les sites irakiens, kurdes, libanais et syriens. Celles de nos contacts sur place qui démentent une partie des allégations qui plaisent ici resteront confidentielles à la demande de leurs auteurs.
                      Pour mémoire, vous trouverez par vous-mêmes qu’il y a des Caucasiens, des Chiites du Hezbollah en nombre et d’Irak, des Chiites Afghans, et bien sûr quelques russes et des Syriens alaouites mais aussi sunnites. Je ne vous donnerai pas les chiffres en fourchette, peu importe, mais l’armée syrienne sur Alep vient en partie de Damas, ce qui n’est un secret pour personne. Et elle a fait preuve de courage et de détermination ce qui est loin d’avoir toujours été le cas sur d’autres champs de bataille. Bien cordialement à Pierre..


                      • filo... 9 décembre 2016 03:10

                        @DACH
                        Visiblement vous êtes un mythomane dans toute sa splendeur ?


                      • Pierre Pierre 9 décembre 2016 05:33

                        @DACH
                        Je suis désolé de vous contredire mais vous vous laissez intoxiquer par la propagande que cet article dénonce justement.

                        Quelques rectification pour être bien clair.
                        - Les troupes loyalistes syriennes sont renforcées par des éléments étrangers, personne ne le conteste. L’AAS n’est pas composée que d’Alépins mais il y en a beaucoup dans leurs rangs.
                        - Si vous faites une recherche sur Internet, vous apprendrez que Alep ne s’est pas révoltée en 2012. Le 19 juillet 2012, les rebelles ont attaqué la ville depuis les campagnes du Nord sans rencontrer de résistance. Il n’y avait que quelques centaines de soldats syriens à Alep à ce moment. Cela signifie que les rebelles n’étaient pas originaires d’Alep.  Une fois installé dans la partie sunnite, la plus pauvre de la ville, ils ont recruté, souvent de force, de jeunes désœuvrés qu’ils payaient grassement.
                        Vous ne trouvez pas bizarre que des rebelles venant de la campagne soient bourrés de fric ?
                        - Ces Alépins qui avaient rejoints la rébellion viennent d’être amnistiés par milliers. Certains d’entre eux, en âge de remplir leurs obligations militaire, ont été enrôlés dans l’Armée arabe syrienne. L’AAS est une armée de conscrits, il ne faut pas l’oublier. La plupart des jeunes migrants syriens qui arrivent en Europe fuient simplement ce service militaire.
                        - L’armée syrienne est majoritairement formée de Sunnites à l’échelle de leur représentation dans le pays. Ce sont les unités d’élite syriennes et du Hezbollah qui sont en premières lignes à Alep pour le moment ; pas les supplétifs que vous évoquez.
                        Je crois que tout le monde est d’accord pour dire que cette guerre en Syrie n’a rien à voir avec un peuple qui se révolterait contre un tyran. S’il y a encore des naïfs qui le croient, c’est qu’ils sont incapables de faire le minimum d’efforts intellectuels pour correctement s’informer. Qu’ils aillent alors au diable avec les prestitués et les élites bien pensantes. Je ne dit pas cela pour vous vu que je ne sais pas ce que vous pensez.
                        On sait depuis longtemps qu’il y a un complot contre la Syrie (Roland Dumas). Ce que les complotistes n’avaient pas prévu, c’est l’intervention de l’ours russe d’où leur déconfiture actuelle.

                      • DACH 9 décembre 2016 09:18

                        @Pierre
                        "Je crois que tout le monde est d’accord pour dire que cette guerre en Syrie n’a rien à voir avec un peuple qui se révolterait contre un tyran. " C’est hélas tout le contraire, et Assad a favorisé l’entrée en lice des islamistes, astucieusement, pour pourrir une révolution pacifique qu’il a réprimé dans une violence parfaite ! Ilm y a donc des syriens dans les 2 camps.
                        Vous êtes tous victimes de ce que vous avez envie de croire, et ceux qui s’évertuent à imputer à Israël tous les malheurs de la région perdent leur temps et leur énergie. Les israéliens sont chez eux, et leurs ennemis ne savent pas comment faire...Assad se voit toujours comme l’ennemi numéro 1 d’israêl, et voit Israêl comme l’ennemi numéro 1 de la Syrie avant les pays sunnites.Quant à la politique américaine de non intervention directe quand il l’aurait fallu, cf la ligne rouge des armes chimiques, on peut affirmer que les conséquences sont visibles aujourd’hui.
                        Nos sources sont du terrain et pas des cerveaux de ce site esclaves de ce qu’ils ont envie de faire croire, sans beaucoup de talents vu le manque de fréquentation de ce site.
                        Vos autres propositions mériteraient réponses, mais d’autres engagements m’attendent. Bon courage et bien cordialement à vous.


                      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 9 décembre 2016 09:39

                        @DACH

                        Nos sources sont du terrain et pas des cerveaux de ce site esclaves de ce qu’ils ont envie de faire croire, sans beaucoup de talents vu le manque de fréquentation de ce site.

                        Manque de fréquentation de ce site, ça c’est vous qui l’affirmez !
                        Vous êtes juste venu pour faire de l’Intox, vu que plus personne ne croit les mensonges éculés des mainstream.

                        Des fadaises !

                        Cela étant, les néo-cons essayeront jusqu’au dernier moment de pourrir la situation qui est entrain de s’éclaircir, c’est pour cela que vous parlez d’informations directement recueillies sur le terrain, le votre peut-être. Cela me rappelle l’entêtement des Allemands en 1945, dans leur bunker alors que les Russes ratissaient Berlin pour en chasser les derniers Nazi !

                        Allez, soyez bon prince, regardez la vérité en face, même si cela vous donne des boutons !


                      • Oceane 9 décembre 2016 11:10

                        @DACH

                        « Les Israéliens sont chez eux » : faux, archi faux ! Les Israéliens sont une colonie européenne au Moyen-Orient.


                      • Massada Massada 9 décembre 2016 11:32

                        @Oceane
                         

                        Vous pouvez le voir ainsi si cela vous fait plaisir.
                        Cela ne change rien aux faits et les faits ne sont pas un problème pour moi. smiley






                      • njama njama 9 décembre 2016 12:03

                        concernant les sources d’information de DACH des « sources du terrain » qu’il dit ... mais basées à Istanbul smiley
                        j’ai répondu un peu plus haut
                        njama 9 décembre 11:35 & 9 décembre 11:45

                        quant à Israël ... il est mal placé pour donner des leçons à la Syrie, qu’il commence donc par donner l’exemple en respectant les résolutions de l’ONU

                        L’AG de l’ONU adopte 6 nouvelles résolutions condamnant Israël
                        Par i24news 01/12/2016

                        Une résolution sur « Le Golan syrien » a été adoptée par 103 voix pour, 6 voix contre (Canada, États-Unis, Îles Marshall, Israël, Micronésie et Palaos) et 56 abstentions. Dans ce texte, l’Assemblée générale estime « une fois de plus que le maintien de l’occupation du Golan syrien et son annexion de facto font obstacle à l’instauration d’une paix globale, juste et durable dans la région ».

                        La résolution demande à Israël de « relancer les volets syrien et libanais des pourparlers et de respecter les garanties et engagements précédemment souscrits » et exige de l’Etat hébreu qu’il « se retire de tout le Golan syrien occupé jusqu’à la ligne du 4 juin 1967 ».

                        http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/131469-161201-l-ag-de-l-onu-adopte-6-nouvelles-resolutions-condamnant-israel


                      • Pierre Pierre 9 décembre 2016 12:28

                        @DACH

                        Soit vous débarquez de Mars, soit vous êtes complètement stone. L’auteur de cet article sait manifestement de quoi il parle et les principaux commentateurs de ce site suivent l’actualité sur une palette variée de médias. 
                        L’impact de votre intervention est nul, ce n’est que le point de vue des médias menteurs qui veulent nous laver le cerveau.
                        Vous avez des sources sur place. J’en suis bien aise mais pourquoi ne dites-vous pas alors que le chef des rebelles qui se trouvent à Alep Est est un saoudien ? J’espère que vous ne l’ignorez pas !
                        Vous parlez de la ligne rouge. C’est encore mieux. Personne n’a prouvé que c’était l’AAS qui est responsable de ce massacre à l’arme chimique. Le MIT a même prouvé le contraire dans une étude faite par deux des plus grands spécialistes de la question. 
                        Dans son avance fulgurante à Alep, l’AAS a même découvert des ateliers de fabrication d’armes chimiques cachés dans des écoles. Vous savez, ces fameuses écoles que la criminelle mais bien informée aviation russe bombardait. On y a aussi trouvé plein de produits israéliens, on se demande par où ils sont passés ?
                        On a aussi découvert que les hôpitaux servaient de QG aux terroristes.
                        Assad a libéré les islamistes parce que les Occidentaux le demandaient. Ils étaient considérés comme des prisonniers politiques par les « démocraties » occidentales. Assad a fait une erreur mais il voulait calmer le jeu avec les Occidentaux.
                        Pour ce qui concerne Israël, je vous défie de trouver un commentaire de moi qui serait anti-israélien. Pourquoi faites vous référence à Israël dans votre commentaire ?

                      • Layly Victor Layly Victor 9 décembre 2016 12:40

                        @Massada

                        Justement, les faits, c’est qu’Israël est une colonie occidentale en Orient. Ce sont les faits. Maintenant, ce qui est dit dans la Bible, c’est une affaire de religion.
                        Israël est la terre historique des juifs, soit, mais l’instauration moderne de l’Etat d’Israël au nom de l’histoire antique et de la Bible, c’est problématique.
                        Ceci ne donne en aucun cas le droit à Israël de violer en permanence depuis des décennies le droit international et ceci ne donne en aucun cas le droit à Israël de fomenter des guerres meurtrières chez ses voisins, comme c’est le cas en Syrie. Et d’ailleurs, cette attitude révulse des juifs religieux, vous le savez très bien.

                      • Oceane 9 décembre 2016 13:03

                        @Massada

                        ce n’est pas que cela me fasse plaisir ou non. C’est un fait, rien d’autre.

                        Les colons romains sont retournés chez eux, à la fin de leur empire. Les Ottamans ont eux aussi suivi le même chemin après la dislocation de leur empire. Idem poures Arabes du sud de l’Europe. Les empires européens se sont disloqué. Mais les Européens se rêvent toujours en empereurs.

                        Le temps etant l’autre nom de Dieu, nous ne verrons pas de notre vivant le reflux des Européens vers chez eux.

                        Au fait Massada, cette terre donnée aux juifs par leur dieu appartenait à qui, qui a été spolié et pourquoi vous n’en parlez pas ?


                      • Massada Massada 9 décembre 2016 13:04

                        @Layly Victor
                         

                        Je ne reconnais pas le droit international, l’ONU est une farce.
                        Je ne reconnais pas la crédibilité des religieux, les religions sont des maladies mentales.
                         
                        comme on dit « A fact is stronger than the Lord Mayor », et le fait que je sois né en Israël et donc de nationalité israélienne ne changera pas. Colonie occidentale ou non, je m’en fout je suis chez moi smiley
                        Pas d’accord ? c’est la guerre, c’est bien aussi puisque indirectement j’en fait mon business.



                      • Ben Schott 9 décembre 2016 13:11

                        @Massada
                         
                        « les religions sont des maladies mentales »
                         
                        Sous-entends-tu que Kirk Douglas dont tu nous a fait part de son retour à « sa » religion serait en train de sucrer les fraises ?
                         
                        « Pas d’accord ? c’est la guerre »
                         
                        À force de la vouloir, tu risques bien de l’avoir ta guerre ! Elle ne pourra que te faire du bien, racaille.
                         


                      • DACH 9 décembre 2016 13:28

                        @Layly Victor
                        « Justement, les faits, c’est qu’Israël est une colonie occidentale »
                        Alors d’où viennent ces réfugiés juifs des pays arabo musulmans, dont des éthiopiens ?


                      • roman_garev 9 décembre 2016 15:23

                        @DACH
                        Vous confondez la nationalité juive (celle de la majorité de la population d’Israël de nos jours venue de l’Europe, de l’Amérique et d’un peu partout) et la religion de judaïsme (p.ex., ces Éthiopiens dont vous parlez).


                      • njama njama 9 décembre 2016 16:01

                        @roman_garev
                        pendant pas mal d’années Ies rabbins d’Israël refusaient d’intégrer les Falashas, ces Beta Israël. Il leur fallait d’abord les convertir au judaïsme orthodoxe, autrement dit aux lois talmudiques des rabbinous

                        https://fr.wikipedia.org/wiki/Falashas#Refus_isra.C3.A9lien.2C_adh.C3.A9sion_Beta_Israel

                        en plus ils stérilisent leurs femmes ...
                        Quand Israël impose la contraception à ses Éthiopiennes
                        Le ministère israélien de la Santé a admis avoir pratiqué des injections d’un agent contraceptif aux Juives falashas immigrées. À leur insu.


                      • tozzzzz 9 décembre 2016 18:08

                        @Massada


                        salut masse a dada ! y fait du sale boulot dach hein.vire moi ca

                      • baleti baleti 10 décembre 2016 08:13

                        @Oceane 


                         Les Israéliens sont une colonie européenne au Moyen-Orient.

                        une interprétation a creuser, par se que pleine de bon sens.

                      • Pomme de Reinette 10 décembre 2016 08:37

                        @DACH

                        Les gens qui tiennent ce genre de discours : i.e. « Israël est une colonie occidentale », sont des racistes, à la fois anti-occidentaux et antisémites.
                        Pour baleti, cela s’explique, c’est un islamiste.
                        Ceux qui parlent des harkis sont en général des algériens, islamistes aussi très certainement.
                        On se demande ce qu’ils font sur un site francophone puisqu’ils n’aiment pas l’occident.


                      • DACH 10 décembre 2016 11:38

                        @Pierre
                        Les faits rapportés sur place valent plus que tous les commentaires d’ici... Une dictature reste une dictature, qu’elle soit molle = peu de victimes ou dure = beaucoup d’assassinats, ce qui correspond à la dictature du clan Assad.
                        Le nier rend encore moins crédible certains propos comme celui du caniche de service, au talent incapable de nous faire adhérer à ce qu’il veut nous faire croire.
                        La guerre en Syrie est au départ une guerre civile imposée par Assad à des mouvements pacifistes. Mes interlocuteurs syriens m’en ont donné quelques preuves, y compris les 2 jeunes réfugiés d’Alep que j’ai modestement aidé à partir en Allemagne.


                      • Layly Victor Layly Victor 10 décembre 2016 12:38

                        @Massada

                        Vous au moins, il faut le reconnaître, vous parlez à visage ouvert, ce n’est pas comme les autres anguilles sionistes.
                        Ceci dit, vous avouez clairement deux choses :
                        1) comme vous dites que les religions sont des maladies mentales, vous avouez implicitement que votre combat n’est pas pour le judaïsme au sens religieux mais qu’il est purement racial.
                        2) Israël a une économie de guerre et ne peut vivre que par la guerre. On l’avait compris.

                        Mais au moins, par rapport aux autres spécialistes de la mauvaise foi, vous êtes le seul à dire ouvertement ce que vous pensez.

                        Vous remarquerez quand même que, ce qui irrite les propagandistes sionistes et la racaille en France des politiciens et des journalistes (l’objet de cet article), ce n’est pas que qui que ce soit conteste le droit à l’existence d’Israël. C’est qu’on puisse oser contester le droit d’Israël à foutre la merde partout.

                      • Dom66 Dom66 8 décembre 2016 22:47

                        Bonsoir Bruno Guigue,

                        J’approuve à 2000% votre article, qui est en somme pour moi un vrai résumé de la situation, sur la Syrie, et la position de nos larbins au pouvoir avec leurs merdias aux ordres.

                        Aussi je n’ai rien à dire de plus, vous avez tout dis, merci.

                        Mais je vais faire un copié collé du commentaire que j’ai posé sur le sujet de « Taktak », pour moi il a sa place ici aussi.

                        Donc :

                         Je viens d’écouter C-dans l’air de F5 de ce jour, comme d’hab, à ce demander si les intervenant font exprès d’être aussi C**.

                        Le titre

                        « Alep : Poutine fait triompher Bachar »

                        Les Invités Fréderic Encel la voix de Tel-Aviv

                        Pierre Servent, la vois de Washington l’idiot de mauvaise foi par excellence qui comme Brunehaut voulant mieux briller, au lieu de la queue de cheval fouta le cheval entier.

                        Et Hala Kodmani la voix d’Al-nostra

                        Heureusement que Jean Dominique Merchet était là pour modérer ces trois Co**ards

                         

                        Ces gens en sont malade de voir la victoire de Bachar et des Russes.

                        Servent-de porte parole d’Obama nous a sortie une grande théorie sur l’impérialisme du tsar (j’avais tapé star heu ! Désolé) de Russie voulant la domination du monde. Ce mec me fait pitié, un infirmité comme ça c’est presque pardonnable.

                        Bonne soirée


                        • leypanou 8 décembre 2016 23:18

                          @Dom66
                          Je viens d’écouter C-dans l’air de F5 de ce jour, comme d’hab, à ce demander si les intervenant font exprès d’être aussi C**. : j’ai regardé hier « on va plus loin » sur PublicSénat, avec S Mabrouk, et comme l’un des commentateurs, le grand reporter Lucas Menget, ce n’est pas mieux.

                          Alors, si on sait qu’il est du cercle Concorde, on comprend tout.

                          Arnaud Ardoin, tout à l’heure sur LCP, dans « çà vous regarde », pareil, avec cette manie de mentionner le dirigeant syrien par son prénom Bachar.

                          Ou encore Benoît Hamon, dans l’émission avec D Pujadas, et Léa Salamé, quand il a sorti la fable des armes chimiques. Cela fait pitié d’être aussi manipulable.


                        • Dom66 Dom66 8 décembre 2016 23:35

                          @leypanou

                          Oui ils nous les brisent, avec leurs façons d’affirmer des âneries en donneur de leçon.

                          Quand à Pujadas et Salamé pour passer une soirée calmos, j’évite de regarder….ils me fatiguent


                        • Abou Antoun Abou Antoun 9 décembre 2016 00:43

                          @leypanou
                          Arnaud Ardoin, tout à l’heure sur LCP, dans « çà vous regarde », pareil, avec cette manie de mentionner le dirigeant syrien par son prénom Bachar.
                          Ben oui, il y a des codes journalistiques il n’y a pas de président syrien, c’est Bachar, il n’y a pas de président russe c’est le ’maître du Kremlin’ (sic). En fait, il s’agit simplement de fourrer dans la tête des gens que le président syrien est le fils de son père ou n’est que le fils de son père, et que d’une façon ou d’une autre Poutine est illégitime. Appeler l’un et l’autre par leur titre c’est reconnaître qu’ils ne sont pas des usurpateurs.
                          Ces journalopes deviennent vraiment insupportables.
                          En fait l’élection de Trump apporte un jour nouveau. Les merdias européens continuent à cracher sur Trump, ils ne sont donc pas au service de l’Amérique (qui est diverse) mais de l’ancien establishment qui n’a toujours pas renoncé. Je crois qu’un gros règlement de comptes se prépare outre-atlantique. Tout sera essayé, invalidation des élections, tentatives d’assassinat, le grand jeu.
                          Notre capitaine de pédalo a commencé à lécher le cul de Trump mais d’une langue distraite, sans mettre beaucoup de cœur à l’ouvrage. On l’a vu plus appliqué. Quelle misère !

                           


                        • DACH 9 décembre 2016 09:25

                          @Etbendidon
                          les fantasmes ont ceci de bien : il font rire 2 fois. pour la connerie révélée et pour le ridicule de leurs auteurs qui se prennent au sérieux. Je comprends ce qu’en disent d’autres réseaux qui jugent sévèrement les interventions que l’on peut lire : niveau école maternelle.


                        • Oceane 9 décembre 2016 11:07

                          @DACH

                          Le grand fantasme c’est de croire pouvoir berner l’humanité tout le temps.


                        • DACH 9 décembre 2016 11:16

                          @Etbendidon
                          « Parce qu’on ne parle jamais d’israel qui est l’instigateur de tout ce merdier.... »
                          Vos démonstrations ressemblent à des bulles de savon qui se prennent pour des missiles !
                          Ce pays se donnent méthodes et moyens pour survivre et garder son identité propre, au moins tri millénaire. Les Israéliens ont fait d’un territoire en jachère un territoire fertile envié par leurs voisins, et ont intégré ceux des arabes laics, chrétiens et musulmans, bédouins et Druzes à leur nation.Vous pouvez rencontrer des arabes israéliens ambassadeurs, militaires de haut rang. Et ce pays est une démocratie, à comparer avec la Syrie d’Assad !!!!! 


                        • DACH 9 décembre 2016 11:34

                          @Oceane
                          Effectivement, vous êtes en plein dedans, et c’est une occasion de plus d’en sourire... Si vous vous placez dans le rôle d’ennemie des israéliens, on est très content au vu de votre méthode et de vos moyens. Pas de crédibilité aux yeux du plus grand nombre. Nous préférons les réactions affichées dans l’article qui suit.

                          « C’est notre pays et quand une roquette tombe, elle ne fait pas de différence entre les gens »

                          Chaque année, parfois en dépit des critiques de leur entourage et de leur communauté, une centaine de musulmans rejoignent les rangs l’armée israélienne (Tsahal).

                          C’est de manière volontaire que ces jeunes recrues décident de s’enrôler dans l’armée, la convocation au service militaire n’étant pas obligatoire pour les arabes israéliens.

                          « J’ai décidé de m’enrôler parce que je suis originaire d’ici, que j’aime ce pays, et que je veux y contribuer. Je veux faire partie de ce pays. Tous ceux qui vivent ici devraient s’enrôler », a affirmé le Sergeant Yusef Salutta, soldat musulman de l’armée israélienne.

                          Effectuer le service militaire, comme la très grande majorité des citoyens juifs de l’État hébreu, représente, en plus du devoir civique, un véritable vecteur d’intégration sociale de ces jeunes dans la société israélienne.

                          « Beaucoup de jeunes arabes israéliens pensent que des portes s’ouvrent dans la vie civile grâce à un service militaire », a souligné le Colonel Wajdi Sarhan, directeur de l’unité des minorités de l’armée israélienne.

                          « Aujourd’hui, tout est devenu compliqué – logement, travail, même prendre l’avion. Tout ça peut devenir plus simple quand on a une carte d’identité de soldat israélien ou de réserviste. Ils comprennent que c’est un certificat d’identité qui peut les aider à s’intégrer », a-t-il précisé.

                          La communauté arabe israélienne reste cependant encore largement divisée sur la question de l’enrôlement militaire.

                          Aux antipodes de ces volontaires musulmans qui ont choisi de servir leur pays, une frange minime continue toutefois de s’opposer à l’existence même d’Israël.

                          « Ce phénomène, nous le rejetons totalement, pour toutes les raisons possibles, nous le rejetons », a déclaré le député de la liste arabe unie, Ahmad Tibi.

                          « Une personne ne peut pas se joindre à une armée qui se bat contre son propre peuple. Qu’est-ce qui passe par l’esprit d’une personne quand il sert contre son peuple ? », a déploré Tibi.

                          Sur environ 30.000 jeunes par an qui atteignent l’âge de la majorité, seul une centaine rejoint les rangs de Tsahal.

                          « C’est notre pays et quand une roquette tombe, elle ne fait pas de différence entre les gens », avait déclaré Salah Halil, combattant musulman de Tsahal, lors d’un reportage en juin par i24News.


                        • Dom66 Dom66 9 décembre 2016 12:28

                          @Etbendidon

                          Absolument d’accord avec vous


                        • Oceane 9 décembre 2016 13:16

                          @DACH

                          Ceux qui vivent dans le fantasme semblent définitivement fâchés avec l’histoire. Toute domination génère ses traîtres, ses collabos. Les colons adorent les traîtres chez les peuples qu’ils dominent : ce n’est pas nouveau et encore moins la fin. Les Français ont collaboré avec l’ennemi Allemand. Les Harkis ont préféré trahir les leurs au profit de l’occupant . Les Africains ont collaboré de tout temps à leur propre domination.

                          La domination et la collaboration vont de paire, tu devrais pourtant le savoir !


                        • DACH 9 décembre 2016 13:51

                          @Oceane
                          Les Harkis ont préféré trahir les leurs au profit de l’occupant
                          .

                          Les harkis étaient français, et ils avaient fait courageusement un choix que nous français avont dévalué par les comportements politiques.
                          Et puis quand on voit le résultat d’une gouvernance FLN depuis ces années, il n’y pas de quoi se réjouir pour leurs échecs non assumés aux conséquences visibles en France.


                        • roman_garev 9 décembre 2016 15:30

                          @DACH

                          « Et ce pays est une démocratie... »
                          Justement. N’avez-vous pas remarqué que c’étaient justement les pays « les plus démocratiques au monde » qui ont causé ce dernier quart de siècle le plus des malheurs à l’autrui, mesurés en millions de morts ? 
                          Donc fourrez votre démocratie là où vous savez. N’imposez pas votre merde à ceux qui n’en veulent pas. 

                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 9 décembre 2016 20:40

                          @Abou Antoun
                          Sans oublier que tous ces ennemis de l’ Occident sont à la tête non pas d’un Etat, mais d’un « régime »...


                        • Oceane 10 décembre 2016 05:11

                          @DACH

                          J’adore ce « les Harkis étaient Français », pour justifier la trahison de ces Algériens au bénéfice du colon.

                          « Les Harkis étaient français, et ils avaient fait courageusement un choix que nous français avons dévalué par des comportements politiques ».

                          « Les Harkis étaient français », pourquoi ce « nous français » en opposition aux Harkis ? C’est ton subconscient qui parle à la place de ton cerveau ?

                          « Et puis quand on voit le résultat d’une gouvernance du FLN depuis des années, il n’y a pas de quoi se réjouir se réjouir pour leurs échecs non assumés aux conséquences visibles en France »

                          En d’autres termes, il existe des peuples faits pour diriger les autres : le fameux « devoir de civiliser les races inférieures ». Le suprémacisme naît dans l’esprit d’abord, bien avant les conquêtes armées.


                        • Pomme de Reinette 10 décembre 2016 08:41

                          @roman_garev

                          Donc fourrez votre démocratie là où vous savez.

                          Au moins c’est clair.
                          Merci de nous prévenir que Roman de gare, l’officiel représentant de la sainte Russie sur ce forum, déteste la démocratie.

                           smiley


                        • roman_garev 10 décembre 2016 10:15

                          @Pomme de Reinette
                          « déteste la démocratie »

                          Pas du tout la démocratie, mais seulement ce régime pitoyable dont on ne sait faut-il rire ou pleurer, que vous appelez « démocratie occidentale ». Un oxymore.

                        • Pomme de Reinette 10 décembre 2016 10:37

                          @roman_garev

                          Contrairement à vous, qui employez cette expression débile et sectaire de « démocratie occidentale », je ne fais aucune différence géographique : la démocratie est ou elle n’est point.
                          Et du côté « oriental », si vous en trouvez une qui soit exemplaire, merci de me la signaler.


                        • roman_garev 10 décembre 2016 10:57

                          @Pomme de Reinette
                          Signalez d’abord une seule vraie démocratie de l’Occident (sauf la national-démocratie déjà connue largement), alors on va voir. 


                        • roman_garev 10 décembre 2016 11:06

                          @roman_garev
                          P.S. Et surtout je suis contre cette soi-disant « démocratie de l’intérieur » qui se fait exporter à l’étranger par des millions des morts. Démocratie (peu-être) dedans, agresseur et massacreur dehors. Merci, les concernés ne veulent pas de cette « importation » de telle « démocratie ».


                        • Pomme de Reinette 10 décembre 2016 11:12

                          @roman_garev

                          (sauf la national-démocratie déjà connue largement)

                          Vous parlez du nazisme, du fascisme ou du communisme ?


                        • roman_garev 10 décembre 2016 12:50

                          @Pomme de Reinette
                          L’un des principes et des indices d’une démocratie est la liberté d’expression.

                          Pas d’accord ?
                          Rien qu’à lire cet article (auquel vous n’avez d’ailleurs guère riposté, sans doute faute d’arguments ; vous n,avez qu’à vous cramponner pitoyablement aux commentaires), on voit qu’en France il n’y en a aucune (sans parler de quelques sites web). On ne peut même parler d’une opinion prédominante, parce qu’il est impossible de dominer quelque chose d’inexistant. Or, il n’y a qu’une seule opinion sur tous les écrans français, sur les pages de tous les journaux et revues, celle imposée par le Big Brother.
                          Si c’est ça la démocratie à la vôtre, on ne peut que vous plaindre. Cette démocratie-là, vous n’avez qu’à la fourrer où je vous ai déjà dit.
                          Surtout quand l’opinion du Big Brother commence à tourner le cap. Pas facile de retourner la veste d’un coup pour les milliers de vos propagandistes ... Mais je serai curieux d’observer ce processus on ne peut plus démocratique. Mes félicitations.

                        • Pomme de Reinette 10 décembre 2016 13:03

                          @roman_garev

                          auquel vous n’avez d’ailleurs guère riposté

                          Pourquoi voudriez-vous que je « riposte » à toutes les âneries qui s’écrivent ici ?
                          Ce serait un boulot à plein temps, et je n’ai pas que ça à faire ...

                          Vos larmes de crocodile sur le manque de « liberté d’expression » en France ne trompent personne.
                          Parlez nous plutôt de la liberté d’expression en Syrie ou en Iran, puisqu’elle vous tient tant à coeur.


                        • Ben Schott 10 décembre 2016 13:14

                          @Pomme de Reinette
                           
                          « Pourquoi voudriez-vous que je « riposte » à toutes les âneries qui s’écrivent ici ? »
                           
                          Oui, pourquoi ? C’est ce que tu fais pourtant ! À la manière d’une troll grossière, en ne commentant jamais un article, mais uniquement en mordant les mollets aux commentateurs qui ne te plaisent pas (forcément nazis, fascistes et antisémites !).
                           
                          « 
                          Ce serait un boulot à plein temps, et je n’ai pas que ça à faire »
                           
                          Qu’est-ce que ce serait si tu n’avais que ça à faire !  smiley
                           
                          « 
                          Parlez nous plutôt de la liberté d’expression en Syrie ou en Iran, puisqu’elle vous tient tant à coeur »
                           
                          Bon déjà, ils n’ont pas le Crif et la Licra, eux !...  smiley
                           


                        • Pomme de Reinette 10 décembre 2016 13:35

                          @Ben Schott

                          À la manière d’une troll grossière, en ne commentant jamais un article, mais uniquement en mordant les mollets aux commentateurs qui ne te plaisent pas

                          Ah non désolée, ça c’est ce que VOUS faites en permanence : l’aboyeur hystérique obsédé, qui colle aux basques de certains internautes soigneusement sélectionnés.  smiley


                        • Ben Schott 10 décembre 2016 13:40

                          @Pomme de Reinette
                           
                          C’est pas moi, c’est toi ! Gnagna...
                           
                          Vieille peau qui commence à sucrer les fraises !
                           
                          Je croyais que tu « n’avais pas que ça à faire » !  smiley
                           


                        • Pomme de Reinette 10 décembre 2016 13:51

                          @Ben Chiotte

                          Vieille peau qui commence à sucrer les fraises ! -
                          10 décembre 13:40

                          Voilà un exemple parfait illustrant mon propos en ce qui concerne la psychopathologie des antisémites.
                           smiley


                        • Ben Schott 10 décembre 2016 13:57

                          @Pomme de Reinette
                           
                          « - 10 décembre 13:40 »
                           
                          C’est pour tes archives ? À communiquer à tes supérieurs ?  smiley
                           
                          « 
                          Voilà un exemple parfait illustrant mon propos en ce qui concerne la psychopathologie des antisémites »
                           
                          C’est vraiment tout ce qui te reste en magasin ? C’est pauvre.. Occupe-toi donc de ta propre psychopathologie.
                           


                        • Pomme de Reinette 10 décembre 2016 15:20

                          @Ben Chiotte

                          Vous devriez augmenter la posologie de vos médocs, vu l’état dans lequel vous êtes.
                          Ou rendre l’ordinateur à papa-maman.
                          Ca vous éviterait le ridicule.


                        • roman_garev 10 décembre 2016 15:45

                          @Pomme de Reinette
                          Vos larmes de crocodile sur le manque de « liberté d’expression » en France...


                          ... ne sont qu’une simple constatation du fait, que vous êtes aussi incapable de réfuter, que l’ensemble de l’article.
                          Et aussi un argument de plus pour ce que votre soi-disant « démocratie » n’est rien autre que le régime de « young leaders » Sarkozy-Hollande, rien qu’une colonie étasunienne privée de droits sauf celui de bouffer. Félicitations !

                        • Ben Schott 10 décembre 2016 15:48

                          @Pomme de Reinette
                           
                          « Ou rendre l’ordinateur à papa-maman »
                           
                          Quand tu auras rendu le tien à tes petits-enfants !
                           


                        • Pomme de Reinette 10 décembre 2016 15:53

                          @roman_garev

                          Il n’y a rien à réfuter puisque vous vous exprimez sur un site francophone et relevant du droit français.
                          Citez-moi un seul site russe et anti-russe où puisse se tenir l’équivalent des propos anti-français que vous vous permettez de tenir ici.
                          Si vous n’aimez pas la démocratie française, restez chez vous.


                        • Pomme de Reinette 10 décembre 2016 16:07

                          @Ben Chiotte

                          Il va falloir tripler la dose, vous avez des hallucinations maintenant.


                        • Ben Schott 10 décembre 2016 16:10

                          @Pomme de Reinette
                           
                          « vous avez des hallucinations maintenant »
                           
                           ?????
                           


                        • Layly Victor Layly Victor 10 décembre 2016 19:02

                          @Pomme de Reinette

                          Mais bien sûr, nous la connaissons tous, « la seule démocratie du proche Orient ». C’est une démocratie, puisque ils sont tous unis pour soutenir depuis des décennies les violations du droit et de la justice par leur gouvernement. Exactement comme le 3ème reich !

                          Et quand un premier ministre s’oppose à ces violations du droit, comme ce premier ministre qui s’était opposé au déclenchement de la guerre des six jours, il est écarté.
                          Ou quand un autre essaie d’établir la paix, il est assassiné « par un déséquilibré ».

                        • Pomme de Reinette 11 décembre 2016 06:39

                          @Layly Victor

                          Exactement comme le 3ème reich !

                          De la part d’ une vieille pourriture d’antisémite fanatisé qui a bien appris ses leçons chez Goebbels, c’est assez croquignolet ....


                        • Layly Victor Layly Victor 11 décembre 2016 13:59

                          @Pomme de Reinette

                          Pourquoi n’essayez vous pas d’argumenter, au lieu de vous cantonner aux injures ?

                          La « vieille pourriture antisémite » que je suis appartient à une famille dont certains membres ont donné leur vie pour lutter contre les nazis, et j’en suis fier. Vous, vous soutenez les bandéristes de Kiev, les pires des nazis antisémites, et les Oustachis de Croatie, parce que le Mossad vous le demande.
                          Oui, je maintiens, la « démocratie » en Israël a des ressemblances frappantes avec le 3ème reich, au niveau du fanatisme et de la motivation exclusivement raciale. Vous le montrez à chacune de vos interventions. Les malheureux Allemands qui ont tenté de s’opposer à Hitler ont été les premiers à être envoyés en camp de concentration, accusés d’être « anti-germaniques ». Ils devraient être des héros pour vous, mais vous vous en foutez, car vos préoccupations sont exclusivement raciales.

                          Dernières nouvelles : une bombe a explosé au Caire dans une église Copte, faisant de nombreuses victimes. Allez vous protester ? Bien sûr que non. Votre haine envers les Chrétiens vous en empêche.
                          D’ailleurs, cette haine est plus forte que celle que vous avez envers les Musulmans. Je dirais que, pour les Musulmans, vous n’avez que du mépris : des types tout juste capables, selon vous, d’être vos auxiliaires et de s’entre-tuer. C’est pour ça que vous êtres à fond pour la poursuite de la guerre et qu’une éventuelle victoire du peuple Syrien vous met en rage.

                          Je précise et je le dirai toujours : il y a de nombreux juifs dans le monde qui, malgré la propagande sioniste, résistent, et ne sont pas bornés et fanatisés comme vous.

                        • Pomme de Reinette 11 décembre 2016 14:07

                          @Layly Victor

                          Pourquoi n’essayez vous pas d’argumenter,

                          On n’argumente pas avec des psychotiques.
                          Au mieux on leur conseille de prendre leurs médocs et de soigner leurs obsessions, s’ils le peuvent.
                          Mais la plupart sont incurables.
                          Alors comme on dit chez moi : les chiens aboient et le car à vannes passe.


                        • baleti baleti 14 décembre 2016 20:33

                          @Pomme de Rennette


                          «  »Donc fourrez votre démocratie là où vous savez.«  »

                          Si Israël est une démocratie, je hais aussi la démocratie .

                        • QAmonBra QAmonBra 8 décembre 2016 23:31

                          Merci @ Bruno Guigue pour le partage.

                          Excellent article autant sur la forme que le fond, un implacable réquisitoire à l’encontre des « merdiasses » et autres « presstitués », que l’auteur est fondé de nommer même de façon non exhaustive, vu qu’ils nous ont servi leur soupe infecte, leur fiel, durant ces trop longues années où l’horreur le disputait au mensonge et à l’injustice faite au Peuple syrien et sa nation.

                          En trompant le Peuple français, ces complices du terrorisme, ces fossoyeurs de la démocratie ont permis, prolongé dans le temps les souffrances et le massacre d’innocents, ils ont donc autant de sang sur les mains que leur prescripteurs et autres wahhabites sévissant au M.O. et en France.

                          Il est intolérable, totalement inacceptable, que toutes ces ordures, ces lâches à humanité variable, cette lie sociétale donneuse de leçon, n’aient pas tôt ou tard des comptes a rendre, de façon a ce qu’ils sachent, à leur corps défendant, que le viol de notre droit à l’information a aussi un prix. . .


                          • Abou Antoun Abou Antoun 9 décembre 2016 00:48

                            @QAmonBra
                            Il est intolérable, totalement inacceptable, que toutes ces ordures, ces lâches à humanité variable, cette lie sociétale donneuse de leçon, n’aient pas tôt ou tard des comptes a rendre, de façon a ce qu’ils sachent, à leur corps défendant, que le viol de notre droit à l’information a aussi un prix. . .

                            Tôt ou tard ils devront rendre des comptes devant la Nation. Sarkozy et Hollande devraient être condamnés pour haute trahison et crimes de guerre.


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 9 décembre 2016 20:42

                            @Abou Antoun
                            Sarkozy a supprimé la Haute trahison de la Constitution en 2007, il devait savoir pourquoi...
                            Mais Hollande ne l’a pas rétablie...


                          • Dudule 9 décembre 2016 00:55

                            Alep est le Stalingrad des néocons...

                            Après avoir pété l’Irak, l’Afghanistan, la Libye, c’est un coup d’arrêt, le premier. Ils sont vert de rage.

                            C’est le « commencement de la fin »...


                            • Oceane 9 décembre 2016 10:54

                              @Dudule

                              « Après avoir pété l’Irak, l’Afghanistan, la Libye. .. »

                              Voilà ce que Dach ne comprend pas : le roi est nu. Nous sommes tous les contemporains de ces destructions, mais Dach, à la suite des psychopathes entendent nous faire prendre les vessies pour des lanternes.


                            • Dudule 9 décembre 2016 01:18

                              La propagande grotesque des jihadistes :

                              _ Enlevez et rançonner (ou même exécuter) les journalistes en Syrie. Ils ne viennent plus. Diffuser des informations de propagande via l’« Observatoire Syrien de droits de l’Homme » et autres officines bidons... Et les médias occidentaux reprennent cette propagande...

                              _ Égorger, expulser la sécurité civile syrienne d’Alep Est. Faire semblant de prendre sa place (casques blancs) à des fins de propagande. Propagande ridicule (ces idiots se croient tellement tout permis qu’ils en ont fait beaucoup trop...), mais toujours relayée par les occidentaux.
                              Exemple du cynisme allié à la bêtise de ces imbéciles trop sûr d’eux :
                              http://www.directmatin.fr/monde/2016-11-25/les-casques-blancs-sexcusent-apres-leur-mannequin-challenge-743270

                              _ Sortir de leur chapeau un maire bidon d’Alep Est bien propre sur lui, comme s’ils étaient représentés par une autorité légitime..

                              Tout cette m... est à la fois ridicule et cousu de fil blanc...

                              Mais pour nos journalistes si brillants, si compétant pour « décrypter l’info » (*) pour nous, pauvres ignorants un peu idiots que nous sommes, plus c’est gros plus ça passe...

                              (*) Au début, lorsque j’entendais cette expression en novlangue, je partais d’un fou rire incontrôlé.... Ça m’amuse toujours un peu, mais moins, la surprise passée...


                              • Abou Antoun Abou Antoun 9 décembre 2016 01:29

                                @Dudule
                                Pour vous aider à décrypter la novlangue et le néo-con.
                                rubrique décrypter


                              • Pierre Pierre 9 décembre 2016 04:10

                                @Dudule

                                « Sortir de leur chapeau un maire bidon d’Alep Est bien propre sur lui, comme s’ils étaient représentés par une autorité légitime. »

                                D’abord, les médias mainstream parlent généralement du maire d’Alep en omettant les guillemets et en oubliant de mentionner le « Est ».

                                Ensuite, si quelqu’un a déjà entendu parlé d’une élection de maire (ou une autre) dans la partie occupée d’Alep, je promets de manger mon chapeau et d’ensuite me taire à jamais.

                                Finalement, si ce monsieur a une fonction municipale quelconque dans l’Alep occupé, est-il prêt à assumer la responsabilité de ceci ? A partir de 1,10 minutes.

                                https://francais.rt.com/international/30327-syrie-ecole-arme-chimique-exclisif

                                Cécile Duflot va faire des découvertes étonnantes quand elle se rendra à Alep. smiley


                              • leypanou 9 décembre 2016 09:56

                                @Pierre
                                Merci pour ce lien que je ne connaissais pas.
                                Je ne sais pas quoi penser de tous ces politiciens qui répètent comme des perroquets la propagande interventionniste : sont-ils dénués de tout esprit critique pour ne pas être capable de raisonner ?
                                L’UE est maintenant en train de préparer ce qu’on peut lire/voir sur Internet, sous couvert de contrer la prétendue propagande de Daesh et russe, publiquement les 2 mais réellement, la prétendue propagande russe, car à part les fous, qui va s’intéresser à ce que diffuse Daesh ?


                              • Pierre Pierre 9 décembre 2016 10:48

                                @leypanou
                                De rien. Et il y a une bonne nouvelle : RT en français débarque en France à partir de janvier. J’en connais qui commencent déjà à attraper des boutons. smiley


                              • agent ananas agent ananas 9 décembre 2016 02:24

                                Le problème avec les articles de Bruno Guigue est qu’ils sont toujours très bien écrits et factuels et qu’il n’y a pas grand chose à rajouter.
                                Merci à lui.


                                • Ruut Ruut 9 décembre 2016 06:18

                                  Hollande et son ministre des affaires étrangères en prison pour soutien actif a des groupes terroristes.


                                  • fred.foyn 9 décembre 2016 06:34

                                    Excellent article, qui change avec les mensonges du Quai d’Orsay..ou du gouvernement « fantoche » de ce PS-collabo... !


                                    • rogal 9 décembre 2016 08:03

                                      Très bien.
                                      Une seule inquiétude : Pascal Boniface ne serait-il pas confondu là avec quelqu’un d’autre, Thierry de Montbrial peut-être (l’IRIS avec l’ IFRI) ?


                                      • Pierre Pierre 9 décembre 2016 08:55

                                        @rogal
                                        Je m’étais fait la même réflexion. Il me semble aussi que Pascal Boniface n’a pas le même discours que les autres. 

                                        L’auteur pourrait peut-être nous éclairer l’esprit.


                                      • agent ananas agent ananas 9 décembre 2016 12:20

                                        @Pierre, bonjour
                                        Il me semble aussi que Pascal Boniface n’a pas le même discours que les autres.
                                        Il semble que de temps en temps Pascal Boniface hurlent avec les loups ... ce qui lui vaut de continuer à être invité à la messe télévisée de la lobotomisation des masses. Cela permet aussi à nos stratèges orwelliens de faire croire à la pluralité de nos médias.
                                        L’auteur pourrait peut-être nous éclairer l’esprit.
                                        FYI, un début d’explication ...
                                        PS : Pierre si vous avez des détails au sujet de RT en français je suis preneur. Merci.


                                      • Pierre Pierre 9 décembre 2016 12:49

                                        @agent ananas
                                        Bonjour, Ok, j’ai compris pour Boniface mais de là à le mettre dans le même panier que Filiu...

                                        Pour RT en français, c’est nouveau depuis hier.


                                      • chantecler chantecler 9 décembre 2016 09:05

                                        @ B.G : vos articles sont magnifiques et salvateurs .
                                        ( pour ceux qui ont du mal à se repérer dans le chaos qu’on leur vend et leur impose imperturbablement , ils font sens ).
                                        Merci .


                                        • quid damned quid damned 9 décembre 2016 09:08

                                          Excellent.


                                          • Jean Keim Jean Keim 9 décembre 2016 10:14

                                            La victoire dans une guerre revient toujours à la guerre elle-même... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité