Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Tribune Libre > Et si on exigeait un referendum sur l’Europe en France ? #democracie (...)

Et si on exigeait un referendum sur l’Europe en France ? #democracie #brexit #franxit

Alors qu'à Bruxelles, les banquiers et l'oligarchie se congratulent, puisque Cameron vient d'obtenir carte blanche pour une europe encore plus ultra capitaliste, encore moins social (si si c'est possible !), depuis 2005, les Français subissent les diktats d'une Europe a laquelle ils ont dit NON en 2005.
Et si nous reprenions la parole, et si nous nous exigions un referendum sur l'Union Européenne et l'euro ?

Des militants, des syndicalistes, des communistes, des gaullistes, des républicains ayant en partage l'exigence démocratique, républicaine et antifasciste pour la démocratie et la souveraineté populaire ont lancé une pétition pour exiger que les français puissent se prononcer. Pour que ce soit le peuple qui décide.
En à peine quelques semaines et malgré une censure médiatique TOTALE, déjà des centaines, des milliers de personnes ont signé cette pétition, l'on reprise à leur compte pour exiger eux aussi que ce soit le peuple qui décide. Pas les banquiers, pas les marchés financiers et leur europe totalitaire. Et vous ?

pétition

L’ UE et l’euro cassent la France et ses conquêtes sociales !

LE PEUPLE FRANÇAIS DOIT POUVOIR SE PRONONCER PAR RÉFÉRENDUM SUR L’EURO ET SUR L’UNION EUROPÉENNE !

L’EURO, L’UNION EUROPÉENNE, LA FRANCE DOIT-ELLE « Y RESTER » OU BIEN EN SORTIR ?

 En 1992, les promoteurs du Traité de Maastricht et de la monnaie unique promettaient aux Français le plein emploi, le progrès, la démocratie et la fraternité entre les peuples. L’expérience a démenti toutes ces promesses ; en effet,

  • la zone euro est synonyme de récession, de casse du tissu industriel et agricole, de chômage massif, d’extension de la pauvreté et de la précarité  ; « l’économie de marché ouverte sur le monde où la concurrence est libre et non faussée » prescrite par l’U.E. aide les forces d’argent à démolir le produire en France, à comprimer les salaires, les services publics et la protection sociale.
  • L’euro asservit les pays de l’est et du sud de l’Europe à l’économie allemande et à l’économie des U.S.A., dont la France devient un appendice.
  • La souveraineté du peuple français, qui a refusé la constitution européenne, alias « Traité de Lisbonne », est bafouée ; les partis pro-Maastricht qui se succèdent au pouvoir exécutent la feuille de route destructive édictée par la Commission de Bruxelles, la Banque de Francfort et le patronat français.
  • En France et ailleurs, les dégâts sociaux et liberticides ainsi que les frustrations engendrées par la « construction » européenne nourrissent l’extrême droite, la xénophobie, le racisme, le fascisme et la haine. Soutenus par l’ O.T.A.N., à laquelle l’ U.E. est étroitement liée, des nostalgiques du Troisième Reich relèvent la tête de l’Ukraine aux Pays baltes, provoquant la Russie et jouant avec la paix mondiale.

Sous la direction de l’OTAN, de l’UE et des USA, le pays est engagé par les gouvernants successifs dans des guerres coloniales en Libye, en Afrique subsaharienne et en Syrie.

  • En fait de diversité culturelle l’’Oncle Sam se sert de l’ U.E., en passe de se muer en « Grand Marché Transatlantique », pour imposer son idéologie, sa langue et sa sous-culture.
  • Les euro-régions et les « métropoles » menacent les communes et la « République laïque, une et indivisible » héritée de notre histoire.

Bref, la France issue de la Révolution et du Conseil national de la Résistance se dissout rapidement dans le bain d’acide d’une U.E. dominée par le capital financier.

  • La dictature de l’ U.E. sur la Grèce, mais aussi le traitement humiliant infligé à l’Europe du sud et de l’est, prouve que l’ « Europe sociale » est impossible dans le cadre de l’ U.E., entièrement au service des plus riches et des plus puissants. Il faut donc que la France sorte de l’ U.E. et de l’euro pour permettre au peuple de reconstruire sa souveraineté, de remettre le monde du travail au cœur de la nation, d’organiser la coopération entre Etats souverains en Europe et hors d’Europe.Le peuple Français peut relever ce grand défi s’il reprend son destin en main sur des bases progressistes et républicaines.

Dans cette perspective, le peuple français doit au plus tôt pouvoir se prononcer sur le maintien ou non de la France dans la zone euro et dans l’ U.E. – Pour cela, il faut qu’un référendum soit rapidement organisé sur ces deux questions vitales et intimement liées :

« La France doit-elle rester dans la zone euro ? » – « La France doit-elle rester dans l’Union européenne ? ».

Si le verdict populaire était contourné comme le fut scandaleusement le Non populaire de mai 2005 à la Constitution européenne, notre peuple devrait en tirer les conséquences pratiques en intervenant par tous les moyens possibles et en refusant toute légitimité à ceux qui auraient à nouveau violé sa souveraineté.

Premiers signataires :

Léon Landini, ancien officier FTP-MOI, Médaille de la Résistance, officier de la Légion d’honneur, président du Pôle de Renaissance Communiste en France et

  • Caroline Andréani, membre du Comité national du PCF ,
  • Danielle Bleitrach, sociologue, écrivain
  • Georges Bordes, Résistant au détachement Rechossière des FTPF, responsable de la Jeunesse Communiste clandestine 1942-1944 en Corrèze, président du Comité local de libération de St. Hilaire-Foissac (19), croix du combattant volontaire de la Résistance
  • Saïd Bouamama, militant du R.C.C.
  • Robert Brun retraité et militant syndical et communiste, ancien secrétaire de la fédération de la construction cgt
  • Marie-Christine Burricand responsable du Réseau FVR-PCF, élue municipale et métropolitaine de Vénissieux
  • Loïc Chaigneau, animateur du site L’Affranchi
  • Jean-Claude Danglot, ancien secrétaire fédéral PCF62
  • Michel Debray, ancien président de l’Institut Charles De Gaulle.
  • Jean-François Dejours, syndicaliste enseignant, professeur de philosophie
  • Michel Decourcelles, militant du R.C.C.
  • Roland Diagne, militant du R.C.C.
  • Henriette Dubois, Résistante, « Nelly » dans la Résistance, ancien agent de liaison de l’état-major des FTP Zone sud
  • Jean Gagnaire, CGT-métallurgie et FSC
  • Georges Gastaud, secrétaire national du PRCF, philosophe
  • Danielle Gautier, syndicaliste CGT-métallurgie et FSC (Front Syndical de Classe)
  • Jean-Pierre Hemmen, fils de Fusillé de la Résistance, directeur de la revue « Etincelles », vice-président du PRCF
  • Jo Hernandez, syndicaliste EDF, responsable « luttes » du PRCF
  • Annie Lacroix-Riz, professeur émérite d’histoire contemporaine, PRCF
  • Antoine Manessis, responsable du PRCF pour les relations intérieures
  • Annette Mateu-Casado, trésorière nationale du PRCF
  • Elise Mazenoux-Pranchère, résistante aux FTPF et COPA, croix du combattant volontaire de la Résistance
  • Laurent Nardi, ancien maire-adjoint de Passy (74)
  • Jean-Michel Padot, conseiller municipal PRCF de Bully-les-Mines
  • Anna Persichini, déléguée CGT d’IBM-Nice
  • Pierre Pranchère, ancien maquisard FTPF de Corrèze, ancien député, a. membre du CC du PCF, vice-président du PRCF, député de Tulle 1956-1958 et 1978, député européen honoraire,
  • Jean-Luc Pujo, président des clubs Penser la France
  • Gilbert Rodriguez, militant CGT, responsable du Front syndical de classe
  • Fabrice Selingant, réseau Faire vivre et renforcer le PCF
  • Rose-Marie Serrano, défenseur de la mémoire républicaine de l’Espagne
  • Jean-Pierre Sienkiewicz, syndicaliste, professeur agrégé de physique
  • Roger Silvain, ancien responsable CGT chez Renault Billancourt, président du Front syndical de Classe
  • Stéphane Sirot, historien du syndicalisme
  • Guillaume Suing, professeur de S.V.T., Rassemblement des Cercles Communistes
  • William Roger, animateur du Rassemblement des cercles communistes
  • Yves Vargas, philosophe
  • Gautier Weinmann, secrétaire de la cellule PCF de Leforest

signature en ligne possible en cliquant ici


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

137 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 22 février 10:38

    Pendant que Paul Laurent réclame des « primaires pour la gauche », vous demandez un « référendum sur l’Europe » !

    Les révolutionnaires ne sont plus ce qu’ils étaient.

    • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 22 février 10:38

      Le référendum à eu lieu en 2005, et les Français ont voté NON...Il suffit simplement de demander au gouvernant de suivre la volonté du peuple.. !


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 22 février 10:50

        @Le p’tit Charles

        « Puisque le peuple vote contre le Gouvernement, il faut dissoudre le peuple. »
        Bertolt Brecht


      • taktak 22 février 14:15

        @Le p’tit Charles

        « il suffit de » « yaqua.. » ... facile à dire mais cela ne change rien

        Cette pétition propose une action, propose à chaque citoyen de prendre ses responsabilités pour dire avec tous les autres : ma voix doit être respecté et entendue, c’est moi qui décide.

        oui « il suffit de demander au gouvernement de suivre la volonté du peuple » et c’est bien ce que permet cette pétition. Ceux qui sont pour la démocratie, ceux qui sont soucieux de faire place au peuple la signeront.


      • non667 22 février 15:45

        @taktak

        1°Et si on exigeait un referendum
        2°« il suffit de » « yaqua.. » ... facile à dire mais cela ne change rien....

        taktak toujours dans l’utopie ,dans l’impossible ,du vent ......

        pour agir concrètement  : virer le front ripoublicain

        facile voter fn en 2017 !
        le pen vite ,vite ,vite !


      • taktak 22 février 16:38

        @non667
        tiens le troll groupie de la chatelaine de Montretout est de passage.
        mais pourquoi ne dites vous pas ce que vous venez de confirmer en séminaire : le FN n’est pas pour sortir de l’UE, ni sortir de l’euro. Car c’est bien cela qui a été annoncé en grande pompe lors d’un séminaire il y a quelques jours ;

        Confirmant ce qu’on explique depuis des années : le FN le PS, l’UMP, c’est les trois larrons qui s’entendent pour que les banquiers et les patrons continuent de dépouillers les travailleurs en France. Le FN est pour conserver l’euro, pour rester dans l’UE, contre la souveraineté populaire.
        Le FN n’a t il pas refuser de voter contre l’Acte unique qui est le point de départ de l’Euro ? La seule chose qui est constante au FN s’en prendre aux émigrés et défendre le grand patronat.

        Agir concrétement c’est virer aussi le FN, c’est refuser que ce parti de la haine divise et déshonore notre pays.

        A lire :

        Le FN pour la sortie de l’euro ? certes non, le FN c’est le parti de l’oligarchie capitaliste !

      • non667 22 février 17:38

        @taktak
        ET LE FRONT RIPOUBLICAIN COCO ?C’EST -Y PAS LA PREUVE QUE LE FN NE FAIT PAS PARTI DU SYSTEME ? LE PS A MÊME VENDU SON ÂME POUR QUE LE FN N4AI AUCUN 2LU AUX RÉGIONALE §....


      • _Ulysse_ _Ulysse_ 22 février 11:18

        Le référendum a en partie eu lieu en 2005. Le non de 2005 n’était pas pour une sortie de l’UE mais pour ou contre les nouveaux traités. Le non à ce référendum aurait simplement du impliquer que notre gouvernement ne signe et ne ratifie pas de nouveaux traités européens sans une nouvelle consultation démocratique. 


        Un référendum sur la sortie de l’UE serait donc parfaitement légitime. Malheureusement, ce n’est pas demain la veille et une pétition n’a qu’une valeur symbolique car même avec des millions de signatures, elle sera jetée à la poubelle comme cela viens d’être fait en Autriche récemment. smiley

        Néanmoins, si ça peut les emmerder pourquoi pas smiley

        • taktak 22 février 14:36

          @_Ulysse_

          Plus nous serons nombreux à signer cette pétition, plus cette question fondamentale prendra de place dans le débat politique. Ce n’est pas la pétition, mais bien les milliers et milliers de gens qui vont la signer et la faire signer, qui vont avec elle se mobiliser, qui peuvent changer les choses.


        • gaijin gaijin 22 février 11:27

          « et si on exigeait un référendum sur l’europe .... »
          non mais ça va pas !
          et pourquoi pas la démocratie pendant qu’on y est ?


          • César Castique César Castique 22 février 16:10

            @gaijin

            « ....et pourquoi pas la démocratie pendant qu’on y est ? »


            Aucune crainte ! Le Front national - 7 millions d’électeurs au dernier Avent - est exclu de la démarche.


             smiley smiley smiley smiley smiley smiley  smiley smiley smiley smiley smiley smiley  smiley smiley smiley smiley smiley smiley  smiley smiley


            Au-delà du fou rire, comme l’immense majorité des pétitions, celle-ci va piteusement foirer... Quand bien même la manoeuvre, comme aux temps du Fils du Peuple et du Kominform, est-elle parfaitement opaque, invérifiable, gonflable à gogo... 

          • gaijin gaijin 22 février 17:20

            @César Castique
            et ils continuent a voter ???


          • julius 1ER 23 février 09:53

            @César Castique


            parceque le FN est une garantie pour une plus grande vie Démocratique ???? 

            alors là Cesar si tu crois cela un seul instant .... c’est que tu es encore plus con que je ne le croyais !!


          • straine straine 22 février 12:05

            la France est un « contributeur net », elle donne davantage qu’elle ne reçoit. La France verse environ 20 milliards d’euros par an au budget européen, pour un retour de 12 milliards en aides diverses .
            Visionnez cette vidéo pour maintenant avoir une notion du « chèque britannique » repris depuis par quasiment tous les contributeurs net hormis bien sur la France
            => à partir de 37 minutes 28 secondes https://www.youtube.com/watch?v=B8alR85KSiM
            Voila une bonne base de départ pour exiger non seulement un référendum mais aussi et surtout des comptes à cette oligarchie ...


            • alinea alinea 22 février 12:29

              @straine
              C’est justement cette partie de cet « entretien » que je n’ai pas comprise. Ici réside la seule solidarité européenne ! Les pays riches payent pour les plus pauvres. Récupérer son pognon est absurde, si chacun donne ce qu’il reçoit, autant qu’il ne donne pas !! La France, peut-être encore avec quelques relents « socialistes » ne le fait pas ! C’est tout à son honneur.
              Bien entendu, je ne néglige pas le mésemploi de tout cet argent, donc des effets et des emplois de cet argent sûrement désastreux compte tenu des intentions, bonnes !!


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 février 20:52

              @alinea
              Rien n’empêche un pays d’aider un autre pays, pas besoin de Bruxelles pour cela.


            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 22 février 12:57

              Pas nécessaire... Dans cette fausse Union, il ne reste désormais que l’Angleterre. Voir mon explication suite à cette article :



              • Donbar 22 février 13:01

                La priorité des priorités n’est pas un référendum sur ceci ou cela. C’est l’établissement d’un authentique Référendum d’Initiative Populaire, clef pour tout le reste.


                • taktak 22 février 14:49

                  @Donbar

                  Si c’est les marchés financiers via la BCE et la Commission Européenne qui continuent de décider, votre RIP ne pourra pas changer grand chose.

                  La priorité des priorité c’est le rétablissement de la souveraineté populaire. Ce qui passe par la sortie de l’UE et de l’Euro.

                  Par ailleurs, je tenais à vous signaler que le référedum d’initiative populaire fait parti du programme du PRCF.


                • julius 1ER 23 février 09:58
                  La priorité des priorité c’est le rétablissement de la souveraineté populaire. Ce qui passe par la sortie de l’UE et de l’Euro.

                  @taktak

                  ah.... parceque sortir de l’UE et de l’Euro ... eh pschitt la Démocratie sera partout ????

                  et c’est un « pseudo » communiste qui dit çà !!
                  retourne faire l’Ecole Fédérale à condition qu’ils aient changé les manuels Staliniens des années 70 !!!

                • Odin Odin 22 février 13:13
                  Si ce référendum avait lieu, avec ces deux questions : « La France doit-elle rester dans la zone euro ? » – « La France doit-elle rester dans l’Union européenne ? ». La majorité des français veauteraient « OUI » et même avec un « NON » majoritaire, ce qui serait peu probable, le résultat serait identique au référendum de 2005. Les français, depuis 1970, ont veauté pour des gouvernements pro-U.E. sans réfléchir qu’ils en assument les conséquences, maintenant il est trop tard, la machine NOM est en marche depuis bien plus longtemps que certains se l’imaginent. Tout est verrouillé, cadenassé par les traités et imaginer retrouver notre souveraineté nationale avec un seul parti politique est illusoire, « diviser pour mieux régner ». Les merdias font bien ce travail et ils sont très bien payés pour cela. .

                  • Alpo47 Alpo47 22 février 13:14

                    Rien compris, l’auteur  ???

                    On ne peut voter ou re-voter ... que lorsque le vote précédent ne convenait pas à l ’oligarchie. Lorsqu’on est « dans le oui », même obtenu de manière frauduleuse, on ne peut plus revenir en arrière . C’est seulement lorsqu’on a dit « non » à leurs objectifs...
                    C’est la « démocratie à l’européenne ».

                    C’est plus simple, comme ça ?


                    • taktak 22 février 14:41

                      @Alpo47

                      Si on veut que cela change, il faut se bouger. Et s’est bien l’objet de cette campagne-pétition.


                    • Alpo47 Alpo47 22 février 15:15

                      @taktak
                      Salut !
                      J’aimerais bien que ce soit aussi facile. Hélas, dans la "démoncratie européenne, pétitionner ne sert plus à rien. Les fonctionnaires-dirigeants s’assoient dessus.
                      Il ne reste plus qu’une seule manière, développée en Allemagne de l’Est ... la résistance passive. Tout le reste est voué à l’échec.


                    • Europa Terra Nostrum Fabien de Chartres (28) 22 février 16:14

                      La réponse serait NON et SORTONS de cette Europe des banques et de la finance ! Pas fou notre mafia politico-médiatique préfère ceux sur la durée des mandats électoraux, en attendant celui sur l’interdiction des feux de cheminée...


                      • sampiero 22 février 16:46

                        http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/02/19/31001-20160219ARTFIG00427-tre-de-droite-a-t-il-encore-un-sens.php

                        Pourquoi ? 

                        « la personne de gauche se déclare plus facilement à son entourage, ou aux sondeurs, tandis que la personne de droite use volontiers de divers périphrases.

                        Pour échapper à la stigmatisation, on prétexte souvent, à droite, que l’on n’est « pas de gauche », ou « ni de droite, ni de gauche », ou « au centre », ou « à l’écart » du clivage gauche droite. »  ?

                        Pourquoi ? c’est honteux d’être de droite quand on n’est pas nanti, capitaine d’industrie , financier ou politicien ?

                        Moi je pense qu’en dehors de ces susnommés qui qui sont de droite car ils défendent leur beefsteak capitaliste, le pékin ordinaire qui se dit de droite ignore le plus souvent pourquoi il l’est et ce que ça veut vraiment dire.

                        Celui qui le sait n’a qu’à le dire.

                        • César Castique César Castique 22 février 19:01

                          @sampiero



                          "...le pékin ordinaire qui se dit de droite ignore le plus souvent pourquoi il l’est et ce que ça veut vraiment dire."


                          D’abord, moi, ça me gêne de me dire de droite, parce que ça me range dans le même camp qu’un Sarkozy. Or, j’ai renoncé à vingt-cinq ans de Ray-Ban du jour où j’ai su qu’en matière de goûts, j’avais quelque chose en commun avec ce type. C’est énorme comme manifestation de rejet, t’admettras…


                          Cela précisé, ma droite à moi n’a rien d’opportuniste. Je suis de droite comme d’autre sont gauchers, bigleux ou rouquemoutes. Et je me constate de droite dix fois par jour. Au moins.


                          Tiens, la dernière fois, c’était il y a pas un quart d’heure, je lis un article sur Trump, dans « Libération ». Le médiateux de service écrit :

                          « Après avoir remporté la primaire de Caroline du Sud samedi, plus rien ne semble pouvoir empêcher le milliardaire new-yorkais d’obtenir l’investiture républicaine pour la présidentielle américaine. Et ce, malgré ses tonitruantes déclarations racistes et sexistes.  »


                          Et bien, moi, à sa place, j’aurais écrit :

                          « Après avoir remporté la primaire de Caroline du Sud samedi, plus rien ne semble pouvoir empêcher le milliardaire new-yorkais d’obtenir l’investiture républicaine pour la présidentielle américaine. Et ce, grâce à ses tonitruantes déclarations racistes et sexistes.  »


                          Etre de droite ou de gauche, comme je vois les choses, c’est un « rapport à la réalité » comme disent les cuistres. Et d’écrire ces quelques lignes m’a remis en mémoire un extrait d’article publié dans l’ouvrage collectif, dirigé par Pierre-André Taguieff, « Face au racisme ». Il y a un texte signé Anne Tristan « Nos peurs face au racisme ».


                          Anne Tristan est une de ses héroïques Mata Hari qui se sont infiltrées au sein du Front national pour le mieux démasquer, en se déguisant en fachotte, comme René Caillié en lettré musulman pour aller découvrir Tombouctou. Elle raconte :

                          - Je me souviens de m’être laissé atteindre par un militant du Front national, qui, narquois, devant une affiche antiraciste, s’était exclamé : « Eux, ils veulent faire l’homme tel qu’ils le veulent, nous, on le prend tel qu’il est… » 


                          Tout n’était pas dit, mais beaucoup.Elle en est restée comme deux ronds de flan, il lui avait rivé son clou de gauchiste sans même sans même s’en rendre compte.


                          Tu vois, ça n’a rien à voir avec tes triviales considérations à base de fric, de capitaines d’industrie – encore qu’ils aient fait davantage avancer le monde que les deuxièmes pompes auxquelles vont tes préférences – tes financiers et tes politiciens. C’est vraiment autre chose...


                        • sampiero 22 février 19:17

                          @César Castique

                           Voilà l’illustration, toute ta prose démontre que tu ne sait pas pourquoi tu est de droite

                          Je t’ai relu 10 fois, je n’ai pas compris l’essentiel de ce qui motive ta « droitesse »

                          On est de droite pas pour quelque chose , mais certainement contre quelque chose.
                          Par contre on est de gauche pour obtenir le plus possible le bien être pour tous, la justice sociale, le partage, la solidarité.... et pas uniquement pour quelques privilégiés.

                          L’enseignement du Christ ça doit te dire quelque chose ?

                          Il fut un temps, par exemple, les gens se disaient de droite par anti communisme. Et quand on avait dit ça, on votait pour des affameurs, , belle réussite !!

                          Aujourd’hui c’est le racisme, l’immigration....comme si ça donnait à manger !!
                           
                          On est de droite comme on vote lepen contre Hollande ou Sarko, pas pour ce que le FN apporterait, personne n’est d’ailleurs capables de dire ce qu’il ferait en cas de victoire.

                          Tu saurait me donner 5 mesures économiques essentielles que prendrait lepen pendant 100 jours après sa victoire en 2017 ? 

                          Alors pourquoi voter pour quelque chose de vague ? 

                        • César Castique César Castique 22 février 20:12

                          @César Castique


                          « Je t’ai relu 10 fois, je n’ai pas compris l’essentiel de ce qui motive ta « droitesse »... »


                          Ça m’étonne pas. Ton problème c’’est que t’es resté bloqué à l’époque - c’était il y a plus de cent ans - où la moitié des revenus du prolo passait dans son alimentation. Tu devrais te renseigner, aujourd’hui, on en est aux environs de 15 % desdits revenus.


                          Alors, quand tu auras procédé à ton indispensable mise à jour, on reprendra à partir de ma réponse de 19:01. 


                          « ...personne n’est d’ailleurs capables de dire ce qu’il ferait en cas de victoire. »


                          Le projet complet du Front national est un pdf de 106 pages, et l’essentiel du projet de Marine Le Pen est un pdf de 16 pages, mais comme l’un ne t’intéresse pas plus que l’autre, je ne mets pas de lien smiley

                        • sampiero 22 février 20:29

                          @César Castique


                          cites nous deux ou trois petites merveilles socios - économiques qui qui vont faire couler le lait et le miel ! ce doit être facile pour toi qui connait ça par coeur !

                          106 pages , j’ai autre choses à faire !

                        • César Castique César Castique 22 février 22:50

                          @sampiero

                          « 106 pages , j’ai autre choses à faire ! »


                          Par exemple te répandre sur sur vingt sites pour colporter que le Front national n’a pas de programme ?

                          Je comprends ça smiley

                        • sampiero 23 février 09:49

                          @César Castique



                          Me voila comporter sur 20 sites !! smiley tu peut les citer ?

                          mais tu n’est pas capable de répondre. Les circonvolutions ne servent à rien.
                          S’ils sont tous comme toi, ça ne donne pas envie de vous confier le pouvoir ! smiley


                        • julius 1ER 23 février 10:08
                          - Je me souviens de m’être laissé atteindre par un militant du Front national, qui, narquois, devant une affiche antiraciste, s’était exclamé : « Eux, ils veulent faire l’homme tel qu’ils le veulent, nous, on le prend tel qu’il est… 

                          @César Castique

                          et c’est bien pour çà que de conservatisme bien pensant on passe à un conservatisme pesant qui ne change jamais rien à rien !!!!

                          t’as raison César il ne faut rien changer à l’Ordre établi !!!!!!!!! 

                        • César Castique César Castique 23 février 11:10

                          @julius 1ER

                          « t’as raison César il ne faut rien changer à l’Ordre établi !!!!!!!!! »



                          Entre les communistes et les nazis, qui prônaient pareillement l’Homme Nouveau, ils doivent totaliser dans les 150 millions de morts au compteur commun.


                          Mussolini qui tendait au même objectif a été beaucoup moins sanguinaire, mais il a foiré comme les autres.


                          Ce qui permet de conclure que l’Homme Nouveau, né, comme le racisme, du scientisme du XIXe siècle, est le Grand Fiasco du XXe. Mais il conserve des supporteurs, ça ne m’étonne pas que tu sois des leurs 

                        • César Castique César Castique 23 février 12:08

                          @sampiero

                          « Me voila comporter sur 20 sites !! »



                          C’était colporter, pas comporter. Et c’était une question. 


                          T’as pourtant l’air de maîtriser le point d’interrogation...

                        • sampiero 23 février 17:49

                          @César Castique


                          T’a de plus en plus d’arguments. smiley

                           Alors ceci sera mon dernier post pour ce qui te concerne, j’ai passé l’âge du CM²

                        • julius 1ER 23 février 17:54

                          @César Castique


                          tu devrais quand-même remercier les Cocos parceque sans eux tu te promènerais avec une étoile ou un autre signe distinctif parceque tu mérites peut-être le signe « d’untermensh »

                          c’est ce que les français auraient été si les Nazis avaient gagné la guerre !!!! 
                          mais Monsieur César n’a même pas l’intelligence de reconnaitre ce simple aspect des choses !!

                        • Julien30 Julien30 23 février 17:56

                          @sampiero
                          « 106 pages , j’ai autre choses à faire ! »

                          Donc finalement tu parles sans cesse du FN et plus particulièrement de son programme sans l’avoir jamais lu ? Ca c’est du Sampi ! 

                          « T’a de plus en plus d’arguments. »
                          Ba en fait il n’y a même pas besoin d’arguments avec toi.

                        • sampiero 23 février 18:14

                          @Julien30


                          t’ai pas sonné, mais puisque tu insiste, toi qui l’a lu, serait ttu capable de nous répondre ?

                          Juste deux ou trois mesures sociaux -économiques essentielles et applicables, et crédibles, tu peut nous dire ça ? 

                          Ça fait 10 ans que je pose ici cette question, jamais pu avoir la moindre réponse. De ce fait je vote contre.

                          C’est légitime de demander à un parti ce qu’il compte faire !! réponse : z’avez qu’à lire !!

                          Ça ressemble à ces vendeurs de super marchés à qui on demande un renseignement sur un produit : Z’ avez qu’à lire !! Et ceux qui ne savent pas lire ?


                          « En fait il n’y a même pas besoin d’arguments avec toi. !!! » Alors je ne voterai pas pour ! C’est votre but dans ce parti ? 

                          Il est vrai que JM aurait dit un jour : « au pouvoir moi ? Dieu m’en préserve !! » C’est bien plus confortable de toucher les millions et râler.

                        • Shawford Heaven Sent 23 février 18:18

                          @centpipis

                          Dit Jeanne DAC avec son meilleur sourire de gôche NORMALE smiley smiley smiley

                          Lâche l’affaire Christiane, tu es en train de perdre tout espoir de viser Matignon ou Élisée !!!

                          De toute façon ton seul espoir véritable dans toussa c’est que Qhiche Squaw te raise me up car c’est son propre destin qui se jouera dans cette méga BA, au vu des turpitudes à racheter !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès