Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Tribune Libre > Europol enfonce des portes déjà ouvertes à tous les vents mauvais

Europol enfonce des portes déjà ouvertes à tous les vents mauvais

"Nous pouvons estimer, sans exagérer, que d'autres attaques sont probables". Voilà une déclaration qui semble bouleversante de platitude, surtout lorsqu'elle est prononcée par le directeur du bureau de police européen. La phrase est déjà plus compréhensible si son objectif était de demander et justifier plus de moyens pour lutter contre le terrorisme. Notamment dans le domaine essentiel de l'échange de renseignements entre les Etats. 

Suite à la parution du rapport d'Europol, peut-être avez vous entendu la voix affutée mais pas forcément futée de certains organes de presse qui reprochent déjà au directeur de la police européenne, Rob Wainwright, de faire le jeu de Daech, et pire encore, d'entretenir un climat d'anxiété. N'aurait-il pas été plus pertinent d'écrire une évidence bien plus réaliste qui est la justification et l'application des lois toujours plus sécuritaires. Jusqu'où aller dans la sécurité sans dépasser les bornes est la question que beaucoup de citoyens se posent, alors que d'autres acceptent tout sans broncher. Mais jusqu'à quand ?

En fait, selon le directeur d'Europol, ce qui est nouveau, c'est l'ouverture d'un "centre antiterroriste au sein de l'entité", "qui aura de vraies ressources, qui renforcera nos capacités pour la surveillance d'internet, le suivi du financement du terrorisme, pour le traçage des armes à feu et leur trafic, pour le suivi des combattants étrangers et de leurs activités". Qui sera un "soutien au travail opérationnel" des autorités en charge dans les Etats membres, a-t-il précisé. "Nous ne sommes pas le FBI européen"

Par contre lorsqu'on révèle que des camps d'entraînement djihadistes existent dans les Balkans. La première réaction est de s'exclamer, mais qu'est-ce qu'on attend pour nettoyer tout ça ! Avec la haute technologie dont dispose nos militaires, que nous payons à prix d'or, on devrait pouvoir localiser et détruire assez rapidement ces camps d'apprentis tueurs en série. D'accord, que la zone géographique concernée n'a rien à voir avec la dimension d'un timbre poste et que l'opération de nettoyage s'avère peut-être encore plus compliquée que de dénicher un fiché S planqué dans une cave parisienne. Surtout que que le nombre de suspects ne cesse d'augmenter. Ils seraient "10 000 rentrés dans les Etats membres et les pays partenaires au niveau international". 

Au moins ce rapport d'Europol nous aura appris que nous autres les citoyens lambda nous étions des "cibles molles". Nous savions déjà qu'un célèbre homme d'Etat nous considérait comme des veaux. Maintenant nous savons que le quidam qui se fait massacrer dans une salle de spectacle, dans le métro ou à la terrasse d'un café, s'appelle une "cible molle". Vous remarquerez l'extrême finesse de l'expression employée, mais pour ce qui est de la nouveauté de l'information, Europol donne surtout l'impression d'enfoncer des portes ouvertes à tous les vents mauvais.

.Sources -

http://www.ladepeche.fr/article/2015/11/19/2220585-de-nouvelles-attaques-probables-en-europe-estime-europol.html

http://www.lepoint.fr/europe/selon-europol-daech-dispose-bien-de-camps-d-entrainement-en-europe-26-01-2016-2012938_2626.php


Moyenne des avis sur cet article :  2.57/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Jelena Jelena 27 janvier 18:55

    >> Par contre lorsqu’on révèle que des camps d’entraînement djihadistes existent dans les Balkans. La première réaction est de s’exclamer, mais qu’est-ce qu’on attend pour nettoyer tout ça !
     
    Vous êtes fou !! Les albanais ce sont les israéliens des Balkans !! Faire de la France un Etat policier (en prévision de la misère sociale à venir), c’est une chose, mais faire la guerre au terroriste islamiste pour de vrai  ?!? Vous voulez finir vos jours à Guantanamo ?


    • Jelena Jelena 27 janvier 20:16

      @Gruni Merci pour l’invitation, mais je connais des endroits plus romantiques pour un rendez-vous. ^^
       
      Merci également pour le lien, mais je connais la situation... (Albanie-UCK = 20.000 hommes, Bosnie = 3.500 terroristes potentiels).


    • sls0 sls0 27 janvier 19:41

      C’est tiré d’un rapport d’europole pour le public.
      C’est un message pour les veaux, pour leur faire peur et leur faire avaler des lois liberticides.
      Ca marche déjà en France et en Belgique, si on peut l’étendre au reste de l’Europe pourquoi pas.
      Il ne me semble pas que le bien des peuples soit la priorité de l’Europe mais plutôt son asservissement, ce rapport ça aide à préparer les esprits.

      Camps d’entrainement dans les Balkans, où dans les Balkans ? Les preuves ? Ca va sortir sur les réseaux sociaux comme en Ukraine ?
      Les Balkans ce n’est pas l’Afganistan, on peut y aller en vacances et c’est pas cher. Il y a peut être un journaliste qui pourrait se déplacer pour vérifier les sources, c’est la condition première du journalisme vérifier les sources. 

      Les Balkans grâce aux USA, ça été une base Al Qaïda à une certaine époque, ça diminue les frais de logistiques, on rafraichi un peu la peinture et c’est reparti comme en 14, pardon comme en 90.
      Michel Collon écrivait déjà en 2004 : ’’Il servira à toutes les manoeuvres US pour déstabiliser le continent européen en cette époque de guerre économique intense’’.

      Quand on regarde les informations venant des Balkans, comme il y a des factions opposées, il n’y a pas de pensée unique, quoi que partiale l’information ne manque pas, les camps d’entrainements, j’en ai pas trouvé après une recherche rapide.
      Ils y a bien spounik nieuws qui en parle mais que du retour de djihadistes, pas de camp.

      Il y a de sacrés stratèges au daesch, en face on a le roi des stratèges : Hollande, même sans le daesch on est mal barré.


      • Jelena Jelena 28 janvier 09:01

        @sls0 >> Les Balkans ce n’est pas l’Afganistan
         
        Ca dépend sous quel angle on regarde la chose... En BiH sous Tito, le port du voile état interdit, à présent que Sarajevo est sous contrôle des amerloques, voila à quoi ça ressemble.


      • sls0 sls0 28 janvier 16:39

        @Jelena
        Je parlais au niveau de l’accès au différentes régions du ou des pays, si un journaliste veut valider des sources en Afghanistan, il s’expose à de sérieux problèmes, dans les Balkans c’est pas la même chose.

        Nul doutes qu’après un apport de la démocratie US, il y a souvent un sacrè retour en arrière.

        Je ne sais pas si le port du voile était interdit, du fait que culturellement ça n’existait pas je ne crois pas qu’il y avait lieu de l’interdire. Je suis allé pour la première fois dans cette région en 80, l’esprit voile n’y était pas d’après ce que j’ai vu. J’y suis retourné en 97, des dégâts dus à la guerre, la famille que je connaissait avait vieilli et souffert mais pas de voile.

        Je suppose que les saoudiens ont aidé à la reconstruction, il ont dû oublier le salafisme en repartant, c’est assez dans leur habitude, dollars et salafisme pour le plus grand plaisir stratégique des USA..


      • Jelena Jelena 29 janvier 14:02

        @sls0 Vous avez vu juste, les saoudiens sont devenu les principaux investisseurs, c’était d’ailleurs prémédité avant la guerre... Pour ce qui est de la radicalisation de l’islam, même si tous les bosniaques ne sont pas « des barbus », ça progresse de façon inquiétante au fil des ans. En fait d’un point de vue géopolitique, la situation est assez comparable avec la nazification de l’Ukraine.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 janvier 21:20

        Si on veut apprendre quelque chose, il vaut mieux lire l’article du New York Times :
        « La guerre secrète de la CIA en Syrie est financée principalement par les Saoudiens »


        Et les amis de nos amis... sont nos mercenaires ... D’ailleurs, quand cet abruti de Poutine les bombarde trop, on les déplace en avion ou en hélicoptère... 

        • gruni gruni 28 janvier 06:55

          @Fifi Brind_acier


          Tout à fait d’accord, il n’y a pas photo entre l’article du New York Times et Europol.

        • Fergus Fergus 28 janvier 11:36

          Bonjour, Gruni

          Je pense que l’allusion de Wainwright à de possibles nouveaux attentats vise en effet à renforcer encore la collaboration européenne en matière de lutte antiterroriste. Personnellement, je crois qu’il serait non seulement utile mais nécessaire d’envisager la création d’un parquet européen.

          Pour ce qui est des « cibles molles », il s’agit là d’un mauvais procès lié à la traduction - maladroite ou malveillante ? - de « soft targets ». En l’occurrence, l’on aurait dû parler de « cibles passives » !


          • gruni gruni 28 janvier 15:15

            @Fergus


            Bonjour Fergus

            Oui, de possibles nouveaux attentats, personne ne peut raisonnablement en douter. Mais c’est un avertissement d’une telle banalité que le rapport est passé presque inaperçu. En tout cas selon Europol, l’organisation des attentats ne viendrait plus forcément de Syrie, mais serait plus locale. D’où l’intérêt de renforcer encore les moyens du renseignement.

          • troletbuse troletbuse 28 janvier 14:13

            Comme d’hab, article d’une nullité totale. Grounichou, allez, prosterne toi devant Fergugus qui vient te soutenir un p’tit pneu dans le désert des commentaires.
            A Fergugus :
            Comment voulez-vous que les commanditaires des attentats fasse de la lutte antiterroriste ? La collaboration européenne consiste à voter des lois liberticides en faisant croire à une lutte antiterroriste, les attentats étant tous effectués par des délinquants de droit commun recueillis à leur sortie de prison et ensuite conditionnés afin d’en faire des exécutants condamnés. Car pour l’instabt, on n’a encore famais chopé un de ces terrorristes, si, morts. Et les morts, c’est pas bavard, hein ?


            • elpepe elpepe 28 janvier 16:45

              ah oui si Europole vient juste de penser a ouvrir un centre anti-terroriste, cela veut tout dire, ils peuvent aller se recoucher on leurs payera leurs salaires exhorbitants car celui qui paye pas ses impots aura lui par contre une balle tiree dans la tempe
              vite la democratie, l europe et le socialisme


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 28 janvier 17:46

                La surveillance du net était motivée au départ par les gouvernants pour pister les pédophiles... ils ont voté des lois renseignement afin de pister les terroristes et après1294 interventions brutales seuls deux terroristes éventuels ont été mis en garde à vue. Ce sont nos législateurs les premiers à détourner les lois qu’ils votent pour nous...
                Les zuniens n’ont qu’un objectif, déstabiliser l’Europe pour qu’y naisse la guerre avant chez eux !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès