• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Évo Morales privé de son immunité internationale

Évo Morales privé de son immunité internationale

Quatre pays européens, la France, l’Espagne, l’Italie et le Portugal interdirent, dans la nuit du 2 au 3 juillet, leur espace aérien à l’avion présidentiel du président légitimement élu de la Bolivie, Évo Morales. Cette interdiction est survenue après que le plan de vol du retour en Bolivie du Président en visite officielle à Moscou ait été accepté par ces mêmes autorités.

 

Le 2 juillet, le président Morales, au terme de sa mission à Moscou, entreprend son voyage de retour à son pays, la Bolivie. Il est prévu une escale pour faire le plein de carburant avant la traversée de l’Atlantique. C’est donc au moment où il est en plein vol que cesdits pays interdisent le passage de l’avion présidentiel dans leur espace aérien et pas question qu’il y atterrisse, même si ce dernier est de plus en plus à court de carburant. Ce sera finalement en Autriche, plus précisément à Vienne, que l’autorisation d’atterrir lui sera accordée pour faire le plein.

Mais voilà, une fois à l’aéroport de Vienne, l’ambassadeur d’Espagne en Autriche intervient pour demander, à l’encontre du droit international et contre la volonté du Président, une fouille complète de l’avion. Ce dernier sera retenu plus de 13 heures à cet aéroport comme le serait un délinquant de droit commun.

 

Pour bien comprendre la nature de cet acte criminel, il faut imaginer un seul instant un scénario semblable impliquant cette fois l’avion présidentiel du président des États-Unis à qui serait interdit l’espace aérien de la Bolivie, du Venezuela, de l’Équateur, de l’Argentine et du Brésil pour faire le plein de carburant. Déjà là ce serait une mobilisation de tous les médias et institutions internationales pour dénoncer et justifier des interventions militaires musclées dans ces pays. D’autant plus justifiée, si ce même avion a fait l’objet d’une fouille complète, obligeant le président des États-Unis à passer 13 heures avant que soit autorisé son départ.

Sans être un spécialiste en droit international, tout président légitime dispose de l’immunité diplomatique et son avion présidentiel a les mêmes attributs qu’ont les ambassades dans tous les pays du monde. 

 

Hier, le 4 juillet, les pays membres d’UNASUR se sont réunis d’urgence à Cochabamba, en Bolivie, pour exprimer leur solidarité au président Evo Morales, mais aussi pour condamner de la manière la plus forte ces quatre pays européens ainsi que ceux qui en tirent les ficelles. On demande que toute la lumière soit faite sur ce qui a amené ces pays à déroger au droit international, mettant ainsi en péril la vie d’un président démocratiquement élu par son peuple. On exige que ces pays s’excusent, qu’ils reconnaissent leur faute et qu’ils en assument les conséquences. Dans la déclaration de Cochabamba (version espagnole) ils déclarent entre autres :

« Nous dénonçons la flagrante violation des Traités internationaux qui régissent la vie pacifique, la solidarité et la coopération entre nos États, qui constitue un acte insolite, inamical et hostile, constituant un fait illicite qui affecte la liberté de déplacement d’un Chef d’État et de sa délégation officielle. 

Nous appuyons la Dénonciation présentée par l’État plurinational de Bolivie devant le Haut commissariat des Nations Unies pour le non-respect des Droits Humains et pour avoir mis en danger la vie du président Évo Morales. De la même manière, nous appuyons toutes les actions jugées nécessaires devant les Tribunaux et instances compétentes. » (Traduction de l’auteur)

Comment des pays comme la France, l’Espagne, le Portugal, l’Italie et les États-Unis qui se réclament constamment du droit international et de la Charte des droits de la personne peuvent-ils se comporter en de véritables délinquants, faisant fi du respect de ces mêmes droits ?

Lors de la rencontre de Cochabamba, les présidents ont insisté sur ce droit humain inaliénable « du refuge politique » à celui qui voit sa vie mise en danger pour des considérations politiques et idéologiques. Ce droit, reconnu par les Nations Unies, doit être respecté dans toute son intégralité.

 

CONCLUSION

S’il y a une conclusion à tirer de cette histoire qui nous ramène à la loi des plus forts, des plus puissants, c’est que les vrais visages de ceux qui ont bâti leur empire en se couvrant de toutes les grandes valeurs d’humanité se révèlent dans toute sa laideur. Je ne puis m’empêcher de reprendre ici une invective de Jésus de Nazareth contre ces sépulcres blanchis remplis d’ossements et d’horreurs.

« Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites, qui ressemblez à des sépulcres blanchis : au-dehors, ils ont belle apparence, mais au-dedans ils sont pleins d'ossements de morts et de toute pourriture ; » (Mt. 23, 27)

 

Ma toute dernière citation, directement reliée à ce qui se passe avec Bradley Manning, Edward Snowden et Julian Assange se présente comme une prophétie :

« Car il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, et rien ne se fait en secret qui ne doive paraître en public. » (Marc 4:22)

 

L’empire bâti sur le mensonge, l’hypocrisie, le secret, la cupidité ne saurait résister longtemps aux forces de la vérité, de la transparence, de la solidarité. Je mise sur ces dernières pour la grande victoire de l’humanité sur ses fossoyeurs. Autant l’obscurité de la nuit ne peut résister à la lumière du jour, autant ces fossoyeurs d’humanité ne sauraient résister à l’éveil des consciences.

 

Oscar Fortin

Québec, le 5 juillet 2013

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • soi même 5 juillet 2013 18:03

    Franchement, cela me ferait vraiment plaisir que Hollande goût à cette plaisanterie, en Russie où en Chine histoire de lui rendre l’appareil à se joufflue !


    • spartacus spartacus 5 juillet 2013 18:15

      Au jeu des opposants politiques poursuivis, les ambassades en Bolivie sont pleines de gens qui veulent fuir leur pays.


      Après l’idolâtrie Chavez, voici les valeur « humanistes » de Morales.
      Comme ?......l’intimidation, la persécution, l’assassinat des opposants, la destruction par explosifs des médias, la poursuite judiciaire des critiques. 

      L’amour des cocos pour les plus autocrates sanguinaires de la planète est toujours étonnant. Ils ne peuvent vivre sans croire qu’il existe un paradis socialiste.

      L’avion du zozo a été arrêté. En voila un malheur. Les cocos s’émeuvent mois de la terreur que ce type fait régner sur les opposants de son pays. 

      Morales n’est qu’un vulgaire politicien mis en place par les planteurs de Coca, et les narco-trafiquants qui souhaitent exporter de la drogue vers les pays occidentaux. 
      Sa première mesure a été d’autoriser la production de coca, les narco trafiquants n’ayant plus grâce à lui à cultiver en cachette le coca mais se servir chez les paysans.

      Roger Pinto député élu, n’ayant jamais participé à l’ancien gouvernement et le principal opposant a été obligé de quitter la Bolivie, et c’est réfugié au Brésil, sa famille et lui persécutés, son entourage proche exécuté un à un par le gang des étrangleurs.

      L’ancien président Gonzalo Sanchez est exilé.

      9 Anciens ministres de l’ancien gouvernement sont en prison sous le prétexte d’avoir empêché une manifestation qui a engendré 33 morts. Un beau procès Stalinien d’une justice aux ordre et à la fabrication de preuves.

      Les radio libres sont détruites et victimes d’attentats à l’explosif par les narco trafiquants, pour ne laisser place qu’aux radios d’état.

      Le « gang des étrangleurs » est intouchable à La Paz, à la botte de Morales, se charge des assassinats de journalistes, des juges qui ne « jugent pas dans le bon sens » des personnes de d’opposition et leurs entourages.

      Il a instauré une loi qui promet aux journaliste la prison pour la “diffamation”, la “calomnie” et la “propagation d’offenses”. Bien entendu critiquer Morales est de la diffamation. De nombreux journalistes sont actuellement en prison.

      Mettre en avant ce type, les adorateurs de Staline sont ils condamnés à ne jamais comprendre et vivre dans la léthargie intellectuelle ? 

      • oscar fortin oscar fortin 5 juillet 2013 19:49

        @Spartacus : Je ne pense pas pertinent de commenter ce que vous dites sans référence et sans contenu. Je laisse aux lecteurs et lectrices le soin d’apprécier le niveau d’auto critique qui vous guide ainsi que l’esprit qui vous anime.




      • Scual 5 juillet 2013 20:07

        Spartacus est un clown qui raconte systématiquement les mensonges officiels... inutile de lui prêter la moindre attention, ce qu’il dit est aussi vrai et pertinent qu’une publicité pour les bienfaits écologiques du groupe Areva.


      • Gauche Normale Gauche Normale 5 juillet 2013 20:39

        @spartacus

        Comme d’habitude un copié-collé très malhonnête. Par exemple, si Gonzalo Sanchez est exilé c’est parce qu’il s’est rendu impopulaire à cause de son ultra-libéralisme et en particulier suite à la Guerre de l’eau (privatisation puis augmentation vertigineuse des tarifs) et à la privatisation d’un important gisement de gaz. Mais il se fait sans doute aussi du souci pour les 60 morts qu’il a sur la conscience.
        Lisez donc ceci :
        On comprend aisément pourquoi vous n’en parlez pas mais vous avez carrément le culot de le présenter comme une victime.
        Et oui, si la Bolivie reçoit une demande d’asile de Snowden, ce serait une bonne chose qu’elle accepte. Il s’y sentira davantage en sécurité là-bas, puisque le pays ne veut plus se soumettre aux USA. Même si j’aurais préféré qu’on le lui accorde nous-mêmes cet asile.

      • Nangala 6 juillet 2013 18:21

        Spartacus, ou bien vous êtes mal informé, ou bien vous êtes de mauvaise foi. Vous devriez avoir honte de propager pareilles foutaises.

        Quitte à bien expliquer aux gens ce qu’il se passe en Bolivie, peut-être pourriez-vous expliquer à votre auditoire que Morales, démocratiquement élu, est appelé « le singe » par cette opposition dont vous honorez la vertu, au seul motif qu’il est indien ?

         

        Peut-être pourriez-vous également expliquer que cette minorité de latifundiaires d’ultra-droite a utilisé contre lui la sédition, la trahison, le chantage, la forfaiture et jusqu’à la liquidation ( 5 tentatives d’assassinat en 5 ans) ?

         

        Peut-être pourriez vous également expliquer que cette minorité a utilisé systématiquement toutes les voies de blocage afin de paralyser la vie publique en Bolivie, au point que Morales dusse organiser un référendum révocatoire pour lequel il a reçu 57% de suffrages positifs ?

         

        Peut-être pourriez-vous alors expliquer pourquoi cette minorité a continué à bloquer tous les rouages de la haute administration jusqu’à  ce que Morales fasse une grève de la faim afin de pouvoir continuer à assumer le mandat qui lui a été confié par l’écrasante majorité de son pays ?

         

        Peut-être aussi pourriez-vous expliquer comment ces mêmes latifundiaires financés par la CIA ont été impliqués avec de hauts fonctionnaires de la DEA dans de vastes trafics de cocaïne et que c’est la raison pour laquelle Morales a interdit à cette administration américaine d’opérer sur son territoire ?

         

        Quitte à bien comprendre, peut-être pourriez-vous aussi expliquer que c’est le gouvernement de Bush-père qui a mis en place ce trafic de cocaïne de la sous-région afin d’organiser l’échange de drogue avec ces milices d’extrême-droite contre des armes revendues à l’Iran ?

         

        Peut-être aussi, quitte à être toujours plus précis, pourriez-vous expliquer comment des milices d’extrême-droite formées par l’ancien SS Klaus Barbi ont opéré assassinats, enlèvements, tortures, viols en série sur le territoire pendant une cinquantaine d’années, et ce dans le cadre du programme Condor financé par le département d’état américain ?

         

         

        Si vous avez entendu parlé de Gonzalon Sanchez, grand bien vous fasse ! Moi je vis avec un homme qui a été torturé par les Novios de la Muerte et le moins qu’on puisse dire est qu’il en garde un souvenir cuisant. Certes c’était il y a longtemps mais il se réveille encore toutes les nuits en HURLANT... Alors vos allégations sur la dangerosité d’un homme comme Morales, franchement, ça me fait bien rire !

         

        Maintenant que Mandela est en état de mort cérébrale, Morales est le DERNIER président en exercice digne de ce nom. Tous les autres sont ou bien des voyous, ou bien des caniches, ou bien, comme celui qui nous tient lieu d’ersatz de serpillère, les deux. 


      • Gandhi 5 juillet 2013 18:18

         BRAVO et merci Oscar Fortin ,que je vois de temps en temps sur d’autres sites...

        L’empire n’a plus un rond, comptablement il est mort probablement depuis 1929 et la propriété directe de ben shalom bernanke et de la FEd qui n’a de fédérale que le mot car elle est privée....on attends l’épisode de trop....

        chouette smiley


        • oscar fortin oscar fortin 5 juillet 2013 19:50

          @Gandhi : Merci pour votre commentaire.


        • spartacus spartacus 6 juillet 2013 12:05

          « le niveau d’auto critique »

          Comme descendant des fumeux qui admiraient Staline, Pol Pot et Boudarel les leçons d’auto critique gardez les !
          C’est vrai qu’avec une simple recherche Google vous trouverez cette vérité.

          Il vous restera comme « gauche normale » des « justifications ubuesques » pour défendre l’indéfendable, comme quand vous encensiez Staline à une époque.

          Des preuves, Y’a que ça !

          Attentats contre les radios :

          Menaces officielles des journalistes

          Pays aux mains des cartels narco trafiquants depuis l’arrivée de Morales :
          « la production de cocaïne serait désormais de 265 tonnes en Bolivie en 2012, soit une augmentation de plus de 100% par rapport à 2010 »

          Le gang des étrangleurs : traduction «  la bande »cogoteros« a commis 69 meurtres entre 2011 et 2012. Dont le journaliste Eugenio Aduviri. La plupart des cogoteros et les assassins sont des criminels connus et travaillent sur ordre de la police, Ils entrent et sortent en prison comme dans un hotel »...








        • Gauche Normale Gauche Normale 6 juillet 2013 15:55
          Il vous restera comme « gauche normale » des « justifications ubuesques » pour défendre l’indéfendable, comme quand vous encensiez Staline à une époque.
          Cher donneur de leçons. De nous deux celui qui défend l’indéfendable c’est bien vous : vous ne cessez de plaindre ce pauvre Goni qui est juste responsable de 60 morts en quelques jours, syndicalistes et grévistes qui ont commis le crime de refuser votre idéologie. Le jour où vous le condamnerez, on en reparlera. smiley
          En attendant je remarque que vous n’osez même pas me répondre directement puisque vous mettez votre commentaire évoquant mon pseudo en-dessous d’un autre commentaire et non en dessous du mien. Mais peut-être avez-vous trop honte de vos propres écrits me concernant ? Dans ce cas merci pour votre soudaine crise de lucidité.
          Pour ce qui est de Staline vous n’avez aucune preuve que je l’admire. En revanche j’ai, au vu de vos commentaires, la preuve que vous ne manquez pas une seule occasion d’admirer Pinochet.
          Alors le donneur de leçons il peut repasser. smiley

        • Nangala 6 juillet 2013 22:17

          @ Spartacus

          Le trafic d’héroïne en Afghanistan a été multiplié par plus de 1000 depuis la chute des Talibans, c’est-à-dire depuis que les Américains ont envahi le pays. A ce petit jeu de con, Spartacus, vous trouverez toujours des chiffres pour aller contre vos opinions ;

          Le trafic de coke en Bolivie n’a pas commencé sous le gouvernement de Morales, il a été mis en place par de grandes mafias agraires dans les années 60, soutenu et entraîné par des réseaux para-militaires formés à la SOA. L’argent de la drogue sert traditionnellement à l’achat d’armes pour entretenir les milices, vous savez tout cela n’est-ce pas ?

          Quant à savoir qui tue qui en Bolivie, c’est un peu une blague, votre histoire de radios dynamitées, non ? Morales lui-même, quand il était syndicaliste, a été attrapé lors d’un congrès par des milices para-militaires d’extrême-droite, battu à mort à coups de barre de fer et laissé sans vie pendant plusieurs heures avant de recevoir assistance : le sort banal d’un syndicaliste en Amérique du Sud ...

          Morales n’est pas la réponse du berger à la bergère : les gens qu’il a en face de lui sont des loups. 


        • Gandhi 5 juillet 2013 18:22

          quand à la drogue, même chez aldi il y en a des rayons tout plein et en promo smiley


          • asterix asterix 5 juillet 2013 19:28

            Bonjour l’auteur,
            J’approuve votre position à cent pour cent.
            Mais imaginons, imaginons seulement que Morales ait dû s’arrêter à Roissy ou à Nantes et que Snowden était effectivement à bord.
            Qu’aurait fait Hollande, entendu que le soldat Snowden risque la peine de mort ?


            • robin 6 juillet 2013 13:34

              Ce qu’aurait fait Hollande ?


              Il l’aurait livré aux américains sans états d’âme !

            • HELIOS HELIOS 6 juillet 2013 18:02

              Hollande aurait bloqué l’avion en bout de piste, mis plein de CRS autour, comme l’ont fait les anglais autour de l’ambassade de l’Equateur a Londres.

              Hollande en bon petit toutou, aurait lui aussi demandé qu’on lui livre Snowden, mais je pense en plus qu’il aurait fait pire que les anglais. Hollande aurait probablement coupé le ravitaillement de l’avion : pas de connexion a l’electricité, pas de carburant, et histoire de « motiver » les occipants a livrer le passager contesté.

              Quand j’entends tous ces BHL qui parlent de droit de l’homme, d’intervention etc... et que je vois ce qu’il se passe chez nous ou dans nos pays d’Europe, je mesure la distance qu’il y a encore a parcourir pour que nous soyons dans un etat de droit.


            • oscar fortin oscar fortin 5 juillet 2013 19:59

              @asterix : Le droit international et les traités internationaux régissant les relations des États entre eux sont là pour régler les litiges. Dans l’hypothèse que vous faites, Hollande n’avait qu’à respecter l’exra-territorialité de l’avion du Président au même titre que celle d’une ambassade. Le droit à l’asile politique est un droit fondamental. S’il y a des chefs de gouvernements qui n’ont pas le niveau d’indépendance et la capacité de gouverner dans le cadre des lois existantes, les peuples se chargeront, un jour ou l’autre, à les mettre à la porte. 


              Avec tout mon respect

              • moussars 5 juillet 2013 21:57

                Le droit positif international déclare clairement, sans la moindre ambiguité, qu’un avion présidentiel jouit de l’extraterritorialité, comme une ambassade par exemple.
                Les mots me manquent pour qualifier ce qui est arrivé et l’attitude horrible de la France.
                J’éprouve une honte insondable, inexprimable.
                Le degré zéro est largement dépassé.
                Croyez-moi, plus tard, on reviendra sur cet évènement en disant qu’il faut le dernier signal d’alerte de la dérive du monde occidental qui se dit démocratique.
                Je ne sais pas quoi dire.
                C’est Kafka et Gogol revisités aujourd’hui...


                • Alpo47 Alpo47 6 juillet 2013 11:21

                  Je réitère mon commentaire :

                  Indignité ... lacheté ... déshonneur ... sont à l’ordre du jour. Peut être l’essentiel de ce que l’histoire retiendra de ce quinquennat ? Et il n’est pas terminé.

                  Devons nous nous excuser pour cette forfaiture ? Peut être, mais nous a t-on demandé notre avis ? Hollande, le faible, a fait ... comme d’habitude. Il a cédé à ses maitres, peut être même sans qu’ils le lui demandent. Sommes nous responsables ? Oui, nous l’avons mis en place. Il est surtout bon de faire savoir aux Boliviens et à tous, que le peuple français est en désaccord avec ses dirigeants.

                  Au texte de l’auteur, je voudrais toutefois ajouter que la l’indignité n’est pas seulement d’avoir bloqué l’avoir d’un chef d’Etat étranger, mais aussi le prétexte évoqué : SNOWDEN (il mérite des majuscule) est l’honneur de l’humanité. Un homme seul qui s’élève contre un système oppresseur tout en sachant ce qui l’attend devrait avoir le soutien de tous les hommes libres ou épris de liberté. En le lui refusant, Flamby démontre encore plus qui il est et à qui il obéit. Il agit également à l’encontre des voeux d’une écrasante majorité d’entre nous. Il est donc notre adversaire.

                  Mes ascendants ont combattu et se sont souvent sacrifié pour ce pays depuis de nombreuses générations, aujourd’hui, moi, J’AI HONTE D’ETRE FRANCAIS.

                  On peut d’ailleurs se demander si F.Hollande, créateur de chaos et de perturbations avec ses décisions politiques, ne rentre pas dans les plans de nos « élites cachées », afin de créer plus de désordre et de provoquer la mise en place (l’exemple Egyptien) d’un ordre autoritaire. L’armée étant la dernière institution non corrompue (enfin, moins que les autres) et la dernière à connaitre encore le sens des mots honneur et probité.

                  « ORDO AB CHAO »

                  Et le système pourra perdurer.


                  • oscar fortin oscar fortin 6 juillet 2013 12:18

                    Au sujet de SNOWDEN, vous avez tout à fait raison de relever son caractère exceptionnel et le niveau d’humanité qui l’inspire. Je vous transmets le lien d’un témoignage fort éloquent et émouvant de ce qu’est ce jeune homme de 29 ans.



                    Bonne journée

                  • kitamissa kitamissa 6 juillet 2013 12:17

                    Moralès !! Moralès !!! toi qui voulait battre des records à 20 ans te voilà mort !! smiley



                    • kitamissa kitamissa 6 juillet 2013 12:47

                      Ah oui d’accord....Le Grand Soir ...journal d’obédience communiste, marxiste et anarchiste....


                      Cher Spartacus, comme vous, je constate qu’il y a toujours des nostalgiques du Stalinisme, du régime Pol Pot, de celui de Kim Jong Hill , de celui de Castro et des utopies qui ont plongé dans la malheur et la misère des millions d’individus nés au mauvais endroits !!

                      et ici on a des propagandistes soit disant humanistes !! 

                      je n’aime pas beaucoup Hollande mais il a bien fait de ne pas se laisser embobiner, on a bien assez d’emmerdes avec des parasites sans encore s’en encombrer d’un nouveau !!

                      • oscar fortin oscar fortin 6 juillet 2013 13:54

                        @kitamissa : J’aimerais avoir votre avis sur le respect ou le non respect du droit international et sur les institutions qui doivent en répondre et la faire respecter. Mon intervention porte sur le respect du droit international et sur celui d’un Président légitimement élu qui bénéficie dans ses déplacements internationaux de l’immunité diplomatique.


                        J’aimerais avoir votre avis sur ces lois et ces droits. Là se situe la véritable question. 



                      • kitamissa kitamissa 6 juillet 2013 15:12

                        alors Mr Fortin, je suppose que si il y a tant de réticences de la part des états à accueillir ce Moralés, c’est certainement parce qu’ils ne doit pas être en odeur de sainteté , et que sa conception à lui de l’immunité ou des droits ne doivent pas lui être familière ....


                        qui veut se compromettre avec un tel personnage ?


                        • oscar fortin oscar fortin 6 juillet 2013 17:53

                          Sincèrement, je n’arrive pas à vous suivre. Le président Évo Morales est respecté à travers le monde et comme je vous l’ai mentionné, plus de 100 pays des 192 que comptent les Nations Unies ont apporté spontanément leur appui au Président Morales qui fut élu par son peuple avec la plus grande majorité jamais obtenue par un Président.


                          Quant à M. Snowden, je ne doute de votre intelligence pour comprendre que de nombreux pays ont une épée de Démocles qui leur furent posée sur la tête par le gouvernement des États-Unis. Beaucoup, comme le furent les 4 pays d’Europe, sont de petits canifs soumis aux directives du maître. Je sais que vous savez celà, sans doute beaucoup mieux que moi, vous qui êtes près de ces jeux de pouvoir.

                          Je reviens toutefois sur le sujet du droit. Je vous ai demandé de nous dire ce que vous pensez des régimes de droit et comment ils peuvent servir sans discriminations les droits fondamentaux des personnes et des peuples. Je pose cette question à une personne que je crois démocrate et non anarchiste. Vous savez tout autant que moi que la loi du plus fort n’a rien à voir avec la loi qui repose sur le droit.

                          Sur ce dernier point je souhaite vous lire.

                        • oscar fortin oscar fortin 6 juillet 2013 15:22

                          Plus de 100 pays ont manifesté dès le lendemain de ces évènements leur support entier au Président Morales, victime d’actes qui vont à l’encontre du droit international. Je vous rappellerez que les 11 pays de l’Amérique du sud, ont fait une réunion d’urgence pour condamner sans équivoque ce comportement des 4 pays européens, soutenus en cela par la CIA. 


                          PARLEZ-MOI UN PEU DU DROIT INTERNATIONAL ET DES TRAITÉS INTERNATIONAUX QUI RÉGISSENT LES RELATIONS AMICALES ENTRE LES ÉTATS.

                          J’AIMERAIS SAVOIR DE VOUS L’IMPORTANCE QUE VOUS ACCORDEZ AU RÉGIME DE DROIT QUI RÉGIT LES RELATIONS DES PEUPLES ET DES PERSONNES LES UNS AVEC LES AUTRES. QUI, D’APRÈS VOUS DOIT EN ÊTRE L’INTERPRETE ET L’ARBITRE ? 

                          JE PENSE QUE VOS COMMENTAIRES SUR CE POINT SERONT DE NATURE À MIEUX NOUS FAIRE COMPRENDRE LE CONTENU DE VOS INTERVENTIONS.

                          Avec tout mon respect.

                          • kitamissa kitamissa 6 juillet 2013 20:10

                            Bon, je reviens......je ne reste pas scotché toute la journée devant un écran ......


                            vous écrivez : soutenus en cela par la CIA ... qui ? les 4 pays Européens ou ceux d’Amérique Latine ? 

                            si la CIA s’en mêle alors !!!! surtout en Amérique du Sud son terrain de chasse favori !

                            il y a les pseudos relations amicales entre les pays, ça c’est ce que l’on essaie de faire croire aux braves gens, et ce qui se passe en réalité par en dessous,ce qu’on cache à l’opinion publique !

                            l’importance que j’accorde au régime de droit qui régit les relations des peuples...etc ...etc....

                            encore eut il fallu que ces régimes soient respectés à la lettre ? entre ce qui est gravé dans les constitutions et la réalité , il y a un fossé énorme !!

                            tout est beau sur le papier et les traités, tout est obscur en réalité !

                            je ne connais ni votre passé, ni ce que vous avez pu faire, mais soit vous êtes une âme pure et je vous en félicite sincèrement, 

                            soit vous vous vous indignez comme ça ici, vu qu’il y a une clientèle touts acquise ici pour les grands élans du coeur plein de générosité !

                            j’ai un certain âge, j’ai côtoyé un monde que vous ne soupçonnez même pas à une certaine période de nôtre histoire !

                            donc les grands et généreux sentiments vous savez ....................................................

                          • oscar fortin oscar fortin 6 juillet 2013 22:44

                            Merci pour apporter quelques précisions sur le rôle et le respect de la loi et des régimes de droit. Je n’ai toutefois pas bien compris qu’en cas de litiges ou de non respect du régime de droit si ce sont les individus ou les organisations qui se font juges de la situation ou si ce sont les organismes internationaux ou nationaux qui doivent disposer de ces questions. L’anarchie commence là où le régime de droit est soumis à notre bon vouloir.


                            J’aimerais savoir si vous vous sentez plus près de l’anarchie fondée sur mon droit que de la démocratie fondée sur le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. J’aimerais vous entendre sur cette question bien précise.

                          • Alpo47 Alpo47 6 juillet 2013 18:00

                            Spartacus et Kitamissa, je tiens à vous féliciter.

                            A chacun de vos écrits, vous parvenez à dépasser le niveau de bassesse et de médiocrité du précédent, que l’on croyait pourtant indépassable. Vous parvenez à démontrer le niveau d’aveuglement et de stupidité auquel un être humain peut atteindre. Je pense qu’on ne peut pas faire mieux ... Ou pire.

                             C’est une performance, tout en créativité, et qui mérite d’être soulignée.


                            • Chris De Baün 6 juillet 2013 19:46

                              Spartacus et Kitamissa ils sont conditionné(e)s les pauvres smiley


                            • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 6 juillet 2013 19:14

                              L’affaire Snowden suscite beaucoup de débat dans mon entourage et je suis venue à la conclusion que ce n’était pas parce que je n’avais rien à me reprocher ou à cacher que je pouvais laisser pour autant un état m’espionner, je ne veux pas être transparente car je crois que ma vie et mes choix ont de la valeur et doivent être respecter pour ce qu’ils sont.

                              Je sais peu de choses sur Monsieur Morales, mais sa mésaventure m’a permis de comprendre l’importance de l’immunité d’une représentation diplomatique et à partir du moment ou cette immunité n’est plus respecté on obtient une perte de confiance entre état, notez bien qu’il s’agit de mes propres conclusions et je peux peu être me tromper.

                              Pour revenir a Snowden, je ne désespère pas de voir plus de gens avec cette grandeur d’esprit, je suis sûre qu’on se souviendra de lui longtemps.



                                • kitamissa kitamissa 6 juillet 2013 20:25

                                  Ah bon ? l’insurrection ? ok c’est à quelle heure ? tu es prêt, au fait tu as déjà tiré sur quelqu’un avec une arme à feu, ou éventré quelqu’un à l’arme blanche ?


                                  1793 !!! smiley..c’est loin tout ça, vas vite déterrer Robespierre !! 

                                  pourquoi pas Marignan 1515 ?? 

                                  la révolution Française, c’était une révolution préparée par la bourgeoisie jalouse des privilèges royaux et ceux des aristocrates ...

                                  et les bourgeois pas si cons, ce sont servis de la populace illettrée pour foutre le feu partout et aller zigouiller tous ceux qui leurs semblaient louches !

                                  qui va s’insurger en France ? les gens ont les traites du pavillon à payer, celles de la Logan, de la cuisine aménagée, des meubles Ikéa, les ronds pour les vacances à la Baule, et celui pour la rentrée quand touts les factures vont arriver !!



                                • foufouille foufouille 6 juillet 2013 20:48

                                  "Ah bon ? l’insurrection ? ok c’est à quelle heure ? tu es prêt, au fait tu as déjà tiré sur quelqu’un avec une arme à feu, ou éventré quelqu’un à l’arme blanche ?"

                                  c’est plus dur que de tuer une poule ou un chaton car on peut pas tous les garder ?


                                • Chris De Baün 6 juillet 2013 20:21

                                  « Une injustice commise quelque part est une menace pour la justice dans le monde entier. » Martin Luther King (Lettres)


                                  • Chris De Baün 6 juillet 2013 21:05

                                    Commentaires de ;

                                    Eric R 06/07/2013 - 20h25
                                    Les nouveaux peuples NON colonisés !

                                    Christial 06/07/2013 - 19h45
                                    Que son avion évite soigneusement l’espace aérien français, notre grand et glorieux pays ayant choisi de collaborer avec l’Oncle Sam. Avec l’Angleterre, les E-U avaient leur caniche, ils ont maintenant toute une meute à leur pied. Ouaf, ouaf.

                                    Panxua 06/07/2013 - 18h52
                                    Est-ce que, cette fois-ci, les pays de l’UE laisseront passer l’avion dans leur espace aérien ? J’ai cru lire que les accords déjà existants avec les US nous obligent à appréhender l’intéressé. Il risque de devoir faire quelques détours. Pas d’émotion superflue. Tous les pays qui disposent de services de renseignements à peu près organisés exploitent les données accessibles par Internet. Y compris la France. Qui le cas échéant se fournit auprès de la CIA. Pleurez, bonnes gens !

                                    Didier 06/07/2013 - 18h32
                                    HONTE À HOLLANDE. Pourquoi les français et les sociétés françaises respecteraient la loi et la CNIL puisque les sociétés US opérant en France violent nos lois sans être inquiétées, alors que personne ne bouge alors qu’un lanceur d’alerte est persécuté ? La France participe même à cette persécution puisque non seulement l’asile est refusé mais l’espace aérien est surveillé pour empêcher une fuite. Toutes les gesticulations de Hollande sont ridicules et mettent à jour l’hypocrisie de ce gouvernement.

                                    fellicitations 06/07/2013 - 18h15
                                    Enfin des courageux qui permettront aux « donneurs d’alerte » de continuer a protéger les citoyens des turpitudes ....


                                    • Chris De Baün 6 juillet 2013 21:10

                                       « J’atteste que le système qui tend à porter la liberté à force ouverte chez les nations voisines est le plus propre à la faire haïr et à empêcher son triomphe. » Talleyrand (1)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès