Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Facebook ou la parabole du lampadaire

Facebook ou la parabole du lampadaire

Cela fait un bail que je n'ai pas parlé de Facebook tiens. Ni de nichons d'ailleurs.

Il y a de cela quelques semaines, un photographe allemand (Au lit Waldauer ! ah non, Olli Waldauer plutôt) a posté une photo sur Facebook pour dénoncer la politique de censure sur le réseau social. On le voyait assis sur un fauteuil avec une pancarte où il était écrit « N’achetez pas chez les métèques », une femme seins nus se tenant derrière lui, debout (je m’en souviens très bien car dès qu’un article arbore une paire de seins, je l’ouvre sans trop réfléchir, par instinct – un jour quelqu’un sera sans doute en mesure de m’expliquer ce que les hommes ont avec les nichons, aujourd’hui, je suis en l’ignorance, je subis, c’est tout).

Sa photo n’a tenu que deux heures avant d’être censurée, alors que lorsqu’il a posté la même photo sans la femme poitrine à l’air, il n’a pas été censuré par Facebook.

En gros, il reprochait à Facebook sa politique de censure qui consiste à laisser peinards les propos racistes, tandis que les paires de seins sont tout de suite censurées (les pauvres…).

 

C’est un peu la même chose dans la vraie vie finalement. On va assez vite – me semble-t-il – interpeller une femme se baladant à poils (ne serait-ce que parce qu’on va la prendre pour une Femen), tandis que, jusqu’à preuve du contraire, les piliers de bar, Eric Zemmour et Manuel Valls continuent à sévir sans être inquiétés.

 

C’est un phénomène malheureusement bien connu, que l’on appelle « la parabole du lampadaire ».

 

What the fuck ?

Qu’est-ce qu’un lampadaire vient faire dans l’histoire me direz-vous ? Je ne parle bien évidemment pas de celui qui est confortablement ancré dans l’arrière-train de notre premier ministre, mais d’un lampadaire tout à fait quelconque, du genre de ceux qui diffusent une lumière légèrement orangée sur les Quais de Seine et d’ailleurs.

L’histoire est la suivante.

C’est un homme – ni grand, ni petit – à la recherche de ses clefs. On le découvre, courbé, tâtonnant à la lueur d’un réverbère.

Un autre quidam arrive. N’ayant rien de mieux à faire, il s’enquiert de ce qui cause ainsi la courbure du premier.

  • Que vous arrive-t-il ? demande ainsi le second.
  • J’ai perdu mes clefs, rétorque le courbé qui ne s’appelait pas Julien.
  • Ah, en voilà une histoire.

 

Le passant se penche alors lui aussi et commence à regarder dans le petit cercle éclairé.

  • Vous les avez perdues où, ces clefs ? demande le serviable.
  • Là-bas, répond l’homme en désignant la sombritude.
  • Mais pourquoi cherchez-vous ici alors ? interpelle l’autre.
  • Ben parce qu’ici, il y a de la lumière.

 

Une fable moderne

On a tous connu ça dans notre vie perso ou même notre vie pro. Plutôt que de ne rien faire pour résoudre un problème complexe, on préfère s’attaquer à un problème simple qui n’a souvent que peu d’impact sur le problème d’origine (ça ressemble à votre vie dit comme ça, non ?).

Ainsi, chercher à la lumière nous donnera matière à action et l’on aura l’impression de ne pas être dans l’inaction – comble du loser.

Il est donc aisé pour Facebook de demander à quelqu’un de dénoncer la nudité ou même de la détecter plus ou moins automatiquement (un cerveau masculin le fait très bien, c’est que ça doit pas être compliqué), il est plus difficile de juger de propos racistes. Une autre hypothèse un peu plus audacieuse serait que, sur un territoire donné, il y a beaucoup plus de racistes que d’étrangers, mieux vaut donc préférer se fâcher avec la minorité... Mais ce serait faire preuve de mauvais esprit (en plus d’être du délit de plagiat de Coluche).

 

Vous me direz que, comme disaient les Shadoks, « Quand il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème ». Et je vous répondrai que c’est une façon de voir les choses.

 

Bref, tout ça pour dire qu’il faut continuer à faire des articles avec des photos de nichons. Cela ne sert à rien, mais au moins c’est agréable à l’œil.

 

La vie est faite de petites transcendances quotidiennes, n’est-ce pas ?

Je vous laisse, j’ai paumé mes clefs.

 

------

Retrouvez tous les articles inutiles de Jean-Fabien sur http://www.jean-fabien.fr

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • sleeping-zombie 20 janvier 21:31

    Ou alors, 3eme hypothèse, Facebook est une entreprise américaine, de culture américaine et pratiquant la censure à l’américaine : la liberté d’expression y est quasi-totale, mais le monde est en danger au moindre téton. féminin bien sûr.
    Sont cons les américains ? bof, ici, on interdit bien aux femmes de porter certains vêtements pour leur prouver qu’elles sont libre...


    • francesca2 francesca2 20 janvier 21:40

      @sleeping-zombie


      Oui, il vaut mieux la-bas, là où on les oblige à porter certains vêtements pour bien leur faire comprendre qui est le patron. 

    • sampiero 20 janvier 21:57

       14 mots ! en voilà une analyse qu’elle est argumentée 




    • francesca2 francesca2 20 janvier 22:04

      @sampiero

       smiley ce n’est pas une analyse, Sampiero Corso, c’est une réplique à un commentaire.......pfff, décidément... !


    • sampiero 20 janvier 22:23

      6 mots ! en voilà une explication de haut vol, francesca lucchesal ! 


      Une réplique argumentée donc !

      Restons à l’écoute, ça progresse. smiley

    • igorencore igorencore 20 janvier 22:24

      @sleeping-zombie
      C’est gentil de se faire repérer pour un truc aussi tartignole...
      Merci de nous avoir prévenu....


    • COVADONGA722 COVADONGA722 20 janvier 22:36

      @francesca2
      bonsoir ma chère , les limbes d’internet sont peuplées d’ectoplasmes prenant des formes par nous connues , mais le discours sortant des gargouilles grimées dénonce rapidement l’ersatz .


      asinus vous présente avec retard ses vœux .

    • francesca2 francesca2 20 janvier 22:53

      @COVADONGA722


      oui, un ersatz qui a dû quand même forcé sur l’alcool de myrte. 
      Très très bonne année à vous aussi, cher Cova, et merci pour vos commentaires.


    • Porcu Nustrale 20 janvier 22:59

      @francesca2


      L’alcool de myrte ; ouais le truc que les pinzuttus ramènent dans leurs valises.

      celui là de « sampiero » tout pinzuttu qu’il est c’est aux cachoux qu’ils se soigne.

    • francesca2 francesca2 20 janvier 23:10

      @Porcu Nustrale


      Ah,Voilà pourquoi ! Sampierogänger...Tout s’explique smiley 

    • Shawford Naoh 20 janvier 23:14

      En tout cas, il pouvait pas choisir meilleure gargouille tiédasse pour s’infiltrer smiley


    • Porcu Nustrale 20 janvier 23:19

      @francesca2


       Ce serait pas la première fois.

      Là, on aurait un habit de figatelli lyonnais.

       Pas truffé à la pistache mais ça reste à la noix tout de même.

    • Porcu Nustrale 20 janvier 23:29

      @Naoh


       Bah soit pas jaloux.

       Même en perdant une il t’en restera toujours trois.

    • Shawford Naoh 20 janvier 23:45

      @Porc nuptial

       smiley 3 ? .. C’est tout ? smiley

      Voyons, c’est l’hiver, faut faire provision de noisettes smiley


    • Porcu Nustrale 20 janvier 23:51

      @Naoh


       Ouais, rentre tout ce que tu peux smiley

    • sleeping-zombie 21 janvier 10:03

      @igorencore
      Je ne comprends pas...


    • sleeping-zombie 21 janvier 10:05

      @francesca2
      Je sens un certain sarcasme, mais l’argument qui consiste à dire « ailleurs c’est pire » n’est pas à mes yeux une justification valable de ses propres errements.


    • francesca2 francesca2 21 janvier 17:22

      @sleeping-zombie


      non non, il n’y a aucune volonté de rélativiser dans ma réaction...ce n’est pas « ailleurs c’est pire » c’est ’’ailleurs c’est l’horreur et heureusement dans notre civilisation l’égalité entre les sexes existe "...vous voyez la différence ?


    • sleeping-zombie 21 janvier 21:40

      @francesca2
      Je vois, j’avais tout simplement mal interprété :)


    • HELIOS HELIOS 20 janvier 21:47

      j’ai toujours admiré la masturbation intellectuelle, c’est un summum auquel nous assistons, par bon sens interposé !


      • COVADONGA722 COVADONGA722 20 janvier 22:40

        @HELIOS
        yep comme vous dites l’onanisme confine chez certains au grand arts.Il me revient cette anecdote de mon « pays »Kersozon auquel une journaliste bêlante demandait si l’absence de présence féminine

        ne lui manquait pas sur son navire la réponse fusa tel un paquet de mer
        ma chére de la main gauche et a l’envers on croirait une main étrangère . 
         smiley asinus

      • colere48 colere48 20 janvier 22:05

        « la vie d’un entrepreneur est bien plus dure que celle d’un salarié »
        selon E.Macron

        Joue toi aussi comme Macron :

        -La vie d’un raciste est bien plus dure que celle d’un discriminé
        -La vie d’un homme est bien plus dure que celle de sa femme battue
        -La vie d’un millionnaire est bien plus dure que celle d’un SDF


        • COVADONGA722 COVADONGA722 20 janvier 22:42

          @colere48
           je tente 

           la vie d’un auteur sur ago et bien plus dure que celle d’un lecteur sur ago 

        • colere48 colere48 20 janvier 22:47

          @COVADONGA722

           smiley


        • Deepnofin Deepnofin 21 janvier 15:29

          Que vient faire Eric Zemmour là dedans ? Juste à côté de Vals ? Est-il au pouvoir ?
          J’ai comme l’impression que s’il s’est fait virer du PAF, en tout cas de la grande audience télévisuelle, c’est qu’il se permettait de raconter certaines vérités systémoclastes. Je vois en des Zemmour, des Dieudo, des Soral... les Goldstein de notre monde Orwellien.
          Par contre, un BHL, on se l’est coltiné pendant des décennies. Bizarrement, depuis l’intervention Russe en Syrie, on le voit plus trop ( il me semble qu’il n’a ouvert sa gueule publiquement qu’une seule fois depuis le 13/11 , mais j’ai pas la tv jpeux me tromper )


          • Fabienm 21 janvier 15:56

            @Deepnofin
            Zemmour émet des avis de comptoir à heure de grande écoute, ça fait plaisir aux beaufs mais ça fait pas trop avancer le Schmilblik.


          • Deepnofin Deepnofin 21 janvier 16:14

            @Fabienm Je ne sais pas... J’ai pas l’impression d’être un beauf, et même si je suis pas d’accord avec tout ce que j’ai entendu de Zemmour ( j’suis pas un expert à son sujet ), je le trouve intéressant, assez pointu dans ses analyses, intelligent. Je n’échangerait pas mille Moix contre un Zemmour.
            J’ai plutôt l’impression que la pensée de comptoir, c’est celle que notre Système normalise.


          • Fabienm 21 janvier 16:17

            @Deepnofin
            je suis pas vraiment fan de Moix, je trouve qu’il parle sans réfléchir la plupart du temps.

            Je ne suis pas non plus spécialiste de Zemmour (loin s’en faut), mais à chaque fois que je l’ai entendu s’exprimer, je n’entendais qu’aigreur et rejet de l’autre. Je ne suis pas sûr que c’est comme ça qu’on va réussir à vivre en société smiley
            Qu’on soit content ou pas qu’il y ait des immigrés en France ne changera rien au fait qu’il faut vivre ensemble.

          • marmor 21 janvier 16:46

            @Fabienm
            Qu’on soit content ou pas qu’il y ait des immigrés en France ne changera rien au fait qu’il faut vivre ensemble.
            Ah ah, mon cher Kevin, toujours aussi rigolo ! Vous allez vite voir bientôt ce qu’est le « vivre ensemble » !!!


          • Fabienm 21 janvier 16:57

            @marmor
            bof, je n’ai aucun problème avec ça. Je préfère vivre avec des cultures que je ne comprends pas et qu’il me reste à découvrir qu’avec des « gens » que je comprends trop bien smiley


          • S.B. S.B. 21 janvier 17:07

            C’est vrai que c’est chouette de vivre avec une culture où la femme est considérée comme une p... si elle n’est pas voilée.


          • Fabienm 21 janvier 17:11

            @S.B.
            quand on regarde les statistiques de viol en France dans le cercle familial, je pense que l’on peut dire qu’on n’est pas en reste smiley

            Ce n’est bien évidemment pas « culturel » mais le fait d’abrutis qui se servent de prétexte comme la religion (ou l’alcool, ou autre) pour expulser leur trop plein de névrose.
            Croire que tous les musulmans ont besoin / envie d’avoir sa femme voilée à la femme est au mieux de l’ignorance, au pire d’une profonde bêtise, je vous laisse choisir votre camp smiley

          • S.B. S.B. 21 janvier 17:25

            Non, ce n’est bien évidemment pas culturel, c’est sûr, il suffit d’ailleurs de regarder comment vivent les femmes dans les pays musulmans (et les codes de la famille qu’ils ont pour lois).
            C’est un grand mystère que le déni de réalité pratiqué par les Oui-Oui. Même en leur mettant sous les yeux des textes écrits par des femmes arabes elles-mêmes sur ce qu’elles vivent, et qui est sans commune mesure avec ce que nous vivons en Occident, ils continueraient de dire « même pas vrai ».
            Méprisable.


          • Deepnofin Deepnofin 21 janvier 17:43

            @S.B. Je rejoins l’auteur, pour le coup.
            Il ne me semble pas que ce soit dans la culture des musulmans de priver la femme de ses droits, en tout cas, ce n’est pas inscrit dans le Coran ( que je n’ai pas lu, je me trompe peut-être - j’ai aussi l’impression que la Bible restreint plus les libertés des femmes que le Coran, mais pour en avoir le coeur net, faudrait les lire, en commençant par la Torah ).
            Je pense au président Nasser, et à son fameux discours sur le port du voile. Il était musulman pratiquant laïc.
            J’ai l’impression que la radicalisation musulmane est une réaction « mécanique » ( à défaut d’être orchestrée par la CIA, qui semblent être coutumiers des faits ) à toutes les exactions de l’Occident sur le monde Musulman. Je ne pense pas que le voile intégral et le terrorisme soient musulmans, mais plutôt extrémistes. Et tout le monde peut être extrémiste...

            En revanche, je pense qu’il faut être très inquiet de la vague migratoire d’en ce moment. Comme le dit Francis Cousin, on dirait que c’est une manipulation du Capital ( donc de l’Empire Américano-Sioniste, il me semble ) qui vise à installer le chaos chez son enfant & vassal, c’est à dire l’Union Européenne ( qui est une création Américaine, et quand on voit ce que ça donne, je crois qu’ils ont bien fait leur boulot ). Afin de mieux nous contrôler & nous utiliser. Ca n’a rien à voir avec l’intolérance que de croire en ça, je respecte tout à fait les migrants, je vois juste le mal partout et essaye de réfléchir en m’éloignant au maximum de l’affect.


          • Porcu Nustrale 21 janvier 17:54

            @S.B.

            Toutes des putes sauf ma mère smiley

            Ce n’est absolument pas culturel, bien entendu, cela va sans dire.

          • Fabienm 21 janvier 17:56

            @S.B.

            Ce n’est pas ce que je dis (difficile de se comprendre dites-moi).
            J’ai vécu en Indonésie pendant 6 mois (plus grand pays musulman au monde en nombre de représentants) en 2003. Je n’y ai pas vu un seul voile et les femmes étaient parfaitement libres (occidentalisés diraient certains esprits étroits). Ils venaient de vivre les attentats de Bali et étaient encore sous le choc (énormément de contrôle, pas mal de paranoïa, etc.). 12 ans après, le pays a beaucoup changé, j’ai encore pas mal de contacts là-bas et tout le monde me dit la même chose : de plus en plus de barbus qui pensent détenir la vérité, tentent d’asservir les femmes, etc. Cela n’a rien à voir avec la foi, cela a à voir avec la volonté de certaines personnes de prendre une certaine forme de pouvoir et la religion leur sert de prétexte. 
            En fond, le repli communautaire n’est qu’une conséquence parmi d’autres d’un certain nombre de maux plus profonds. Ce n’est pas fermer les yeux que de penser que les souffrances ne sont que la conséquence d’une volonté de prise de pouvoir d’une frange de la population sur le reste de la population.

          • Porcu Nustrale 21 janvier 17:57

            @Fabienm


             Oui bien sûr, la religion ou l’alcool.

             Surtout l"alcool pour dédouaner la religion principalement concernée.

          • francesca2 francesca2 21 janvier 19:28

            @Deepnofin



            Il ne me semble pas que ce soit dans la culture des musulmans de priver la femme de ses droits, 

             Il s’agit même d’une mysoginie institutionnalisée...cette inégalité assumée et revendiquée entre les hommes et les femmes est la grande différence et la source des problèmes et des incompréhensions entre nos sociétés occidentales et la culture musulmane.



          • Deepnofin Deepnofin 21 janvier 20:35

            @francesca2 Je ne crois pas que cette mysoginie soit institutionnalisée, j’ai plutôt l’impression que le Coran dicte aux hommes de respecter les femmes en les considérant comme ses égales ( mais encore une fois, je n’ai pas lu le livre, je m’appuie sur mon ressenti et par exemple sur le superbe film « Le Message » de 1977 racontant la vie de Mahomet ). Par contre, la tradition de laisser les femmes dans les foyers, c’est possible que ça soit inscrit dans le livre, et je comprends que ça puisse nous choquer, nous autres occidentaux qui avons perdu bon nombre de « valeurs » anciennes.

            Et je ne pense pas du tout que cette « misogynie institutionnalisée » soit la sources des problèmes et incompréhensions entre nos civilisations. Je pense plus que c’est une question d’ensemble de valeurs. Celles de l’Islam me semblent anciennes ( ce qui ne veut pas forcément dire « à jeter » ), et celles de l’Occident sont nouvelles ( et modernisme ne rime pas toujours avec « positives » - le Siècle des Lumières a transféré le pouvoir des religieux vers les bourgeois, et le 20eme siècle a transformé les peuples en « consuméristes endormis ». De plus, l’Islam est un grand rempart au fameux N.O.M. , donc ce n’est pas étonnant que le Capital fasse tout son possible pour le décrédibiliser. Et vu les moyens & les méthodes du Capital... ça peut aller jusqu’à l’instrumentalisation d’Imams afin qu’ils radicalisent leurs fidèles, ou bien pire encore, j’imagine.

            Enfin bref, je suis pas assez calé niveau religions pour bien en parler, je me trompe peut-être.
            Mais je crois qu’on doit trouver un juste milieu entre l’ancien monde et le nouveau, étant donné qu’aujourd’hui plus que jamais, des valeurs qui me semblent essentielles à l’Humanité sont entrainées vers leur disparition. Par exemple, la libération des femmes afin de les sortir des anciens carcans où elles n’étaient utilisées que comme reproductrices, je dis d’acc. Mais prôner la GPA/PMA, faisant ainsi du ventre des femmes un bon moyen de gagner de l’argent, comparables au bras d’un ouvrier ( comme le dit si bien notre adoré Pierre Bergé ), là je crois qu’il y a un gros soucis. Si c’est ça les valeurs de l’Occident, alors jveux bien me convertir à l’Islam ( c’est une image hein, je désire conserver ma liberté, et je crois que l’Islam, comme tous les religions, restreint la pensée et entraine vers le communautarisme. Je considère l’athéisme comme une religion, d’ailleurs. Par contre, je crois que les religions que nous connaissons sont des étapes nécessaires à l’émancipation de l’Humanité. Si effectivement Mahomet a été guidé par Allah, alors ce dernier savait ce que ça entrainerait, et a donc illuminé Mahomet en ayant à l’esprit un but précis, connaissant tout. Et si Mahomet a eu une "illumination intérieure", ce qu’il a créé a quand même grandement contribué à ce que nous sommes tous, et ce que nous allons devenir. Il y a du Musulman, du Chrétien, du Juif et du Bouddhiste en chacun de nous ! )


          • Porcu Nustrale 21 janvier 21:10

            @Deepnofin

             Sûr que si vous considérez l’égalité homme/femme comme une prééminence masculine les femmes sont égales aux hommes  smiley

            Moi, à titre perso j’ai toujours rêvé d’une égalité où je dis à la femme « ferme ta gueule et couche toi là » tout en respectant infiniment le fait qu’en toute égalité elle obéisse sans moufter.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès