Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Tribune Libre > Faut-il republier « Mein Kampf » ?

Faut-il republier « Mein Kampf » ?

"Mein Kampf", le livre-manifeste d'Adolf Hitler, vient de tomber dans le domaine public. Une aubaine pour les éditeurs, même si d'anciennes versions sont toujours en circulation. Faut-il s'en inquiéter ? Et quid des bénéfices d'une telle réédition ?

 Depuis quelques mois une annonce agite le landernau intellectuel : « Mein Kampf », l’opus principal d’Adolf Hitler, autobiographie autant que pamphlet et programme du nazisme, tombe dans le domaine public dès janvier 2016. Son auteur est mort depuis plus de soixante-dix ans et rien n’empêche désormais sa libre réédition. Autrement dit « Mein Kampf », l’un des livres les plus anti-humanistes qui soient, rentre dans le patrimoine de l’humanité et de nombreux éditeurs entendent bien profiter de cette aubaine ; à commencer par Fayard qui annonce la parution d’une nouvelle traduction à la fin de cette année. Toutefois, une question d’ordre éthique plane sur cette entreprise commerciale : faut-il republier « Mein Kampf » ? Faut-il lui donner une nouvelle visibilité dans le champ des idées ? Et si oui, avec quelles précautions exégétiques ? Car ce livre – toujours très vendu dans des versions anciennes sur le Net - reste le symbole d’une époque maudite et, à ce titre-là, il garde toute sa puissance fascinatoire. Mais peut-être faut-il d’abord le resituer dans son contexte historique ?

Sa première parution remonte à 1925, voici quatre-vingt dix ans. A l’époque Hitler n’est encore qu’un agitateur politique comme l’Allemagne déchue en compte beaucoup. En novembre 1923, un putsch avorté à Munich l’a envoyé en prison. Il y restera un peu plus d’un an, période durant laquelle il va réfléchir à ce que pourrait être le programme de son tout jeune parti national-socialiste. Ce sera finalement « Mein Kampf », ouvrage de près de sept cents pages dicté à des partisans – dont Rudolf Hess - incarcérés tout comme lui à la prison de Landsberg. Publié en deux tomes, son accueil sera d’abord mitigé. Mais, évidemment, l’accession d’Hitler à la tête de l’Allemagne va précipiter les ventes. Entre 1933 et 1935, un million et demi d’exemplaires sont vendus, assurant la fortune personnelle de son auteur. Bientôt le livre va être offert aux jeunes mariés et ce sont quelques douze millions d’exemplaires qui seront tirés jusqu’en 1945. Au lendemain de la guerre, il devient la propriété du land de Bavière qui interdit sa réédition. Peine perdue, car il y a déjà assez d’exemplaires en circulation pour assurer sa pérennité et les traductions, officielles ou officieuses, vont vite se multiplier. A ce jour, on estime à quatre-vingts millions le nombre d’exemplaires de « Mein Kampf » circulant dans le monde.

Comme on le sait sans doute, Hitler a consigné dans « Mein Kampf » à peu près tout ce qu’il a mis en œuvre par la suite. Sa haine de la France - conjointement à sa sympathie pour l’Angleterre - s’y étale largement et on peut se demander pourquoi on ne l’a pas pris davantage au sérieux dans notre pays, durant les premières années de son « règne ». Aurait-on pu, ainsi, éviter la guerre et les horreurs qui ont suivi ? Personne ne pourra jamais l’affirmer avec certitude. Un éditeur français, les Nouvelles Editions Latines, avait pourtant entrepris de le traduire et de le publier dès 1934. Mais Hitler, arguant son droit d’auteur, s’y opposa farouchement et les exemplaires tirés durent être détruits par décision de justice. Finalement, c’est une version prudemment expurgée que Fayard – déjà lui – sera autorisé à publier en octobre 1938…  

Ce livre, je l’ai lu voici plus de trente ans, poussé sans doute par cette curiosité pour les choses interdites que l’on a souvent dans la jeunesse. La bibliothèque municipale de Marseille en possédait un exemplaire et il n’était, bien sûr, que consultable sur place. Sa lecture minutieuse m’a retenue près d’un mois à une table de travail. Je garde encore le souvenir d’une prose molle et décousue, où la démonstration rationnelle alterne avec des imprécations délirantes sur les juifs et les nègres, accusés par Hitler de saper les fondements raciaux de la société occidentale. Tout comme dans « L’école des cadavres » et « Bagatelles pour un massacre  » - autres ouvrages mal prohibés -, la haine est presque palpable dans la prose hitlérienne, même si elle n’atteint jamais le niveau des délires poétiques d’un Céline.

C’est dire que « Mein Kampf » n’a pas de qualité littéraire particulière et vaut, plus que jamais, pour sa dimension historique. C’est elle, évidemment, qu’entendent mettre en avant les éditeurs qui veulent le republier, quitte à occulter un peu vite le trouble prestige de son auteur. Est-ce que, d’autre part, le message hitlérien peut encore exercer une influence pernicieuse sur des personnalités portées à l’extrémisme ? Rien n’est exclu même si ce genre de littérature ne convainc, en général, que ceux qui sont déjà convaincus. D’autant que notre époque – qui n’est pas moins trouble que celle des années 30 – est agitée par d’autres folies, d’autres discours idéologiques qui relèguent au second plan la menace nazie. On peut donc répondre par l’affirmative à la question initialement posée. Rééditons « Mein Kampf », c’est d’accord, mais ajoutons une clause à sa nouvelle publication : que les bénéfices résultant de sa vente aillent au Mémorial de la Shoah et à d’autres associations dévolues aux victimes du nazisme. Ce serait, à mon avis, la réparation la plus honorable que l’on pourrait faire avec cet ouvrage tissé par tellement de haine.

 

 Jacques LUCCHESI


Moyenne des avis sur cet article :  1.32/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 6 janvier 17:43

    La question ne devrait même pas se poser :


    1 - tout ce qui a été écrit doit être disponible, étudié, analysé, commenté. Les autodafés et la censure n’ont jamais tué les idées car elles sont indestructibles.

    2 - le meilleur moyen d’assurer la promotion d’un produit, c’est de l’interdire. Parmentier l’avait déjà compris et Al Capone s’est fait des couilles en or avec ça !

    • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 6 janvier 17:49

      @M de Sourcessure

      pour ce qui est des bénéfices générés par al vente, on ne se pose pas autant de question sur l’ensemble des œuvres « tombées » dans le domaine public.
      Les bénéfices de la Pléiade vont à Gallimard, il me semble, non ?
      Et la vente des livres de Céline ?

    • Robert Lavigue Robert Lavigue 6 janvier 18:05

      @M de Sourcessure

      Et la vente des livres de Céline ?

      Céline est mort en 1961. Pour l’instant c’est sa veuve, Lucette Almanzor, qui touche les droits d’auteur.
      NB : C’est elle qui s’oppose à la réédition des pamphlets !


    • toubab 7 janvier 14:14

      @M de Sourcessure

       Le Journal de Goebbels (6783 pages) a été édité chez Tallandier dont les bénéfices de la vente sont reversés à la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.


    • Ouallonsnous ? 8 janvier 20:03

      @toubab

      Riche idée pour relançer et alimenter le buzz sur l’holocauste, serait ce une suggestion du CRIF ?


    • Ouallonsnous ? 8 janvier 20:06

      @Ouallonsnous ?

      Merci à la modération-censure de ne pas retirer mon post comme le précédent sur ce même sujet et l’ingérence du lobby judéo-sioniste en France


    • soi même 6 janvier 18:46

      ( Faut-il republier « Mein Kampf » ? ) Pourquoi t’es marié avec ?


      • troletbuse troletbuse 6 janvier 18:55

        Pourquoi ? Y’en a encore qui lisent ? DE toute façon, toute censure est intolérable.


        • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 6 janvier 18:59

          Il est téléchargeable gratuitement sur le net depuis des lustres, ceux qui avaient un quelconque intérêt à le lire l’ont déjà lu.

          La seule différence devient donc « gratuitement » comme l’a souligné M Desourcesure ou encore « avec annotations » comme le proposent les allemands


          • soi même 6 janvier 19:27

            @La Voix De Ton Maître, cela fait dès année que je l’ai lue, il est aussi répugnant que Das Kapital.


          • Ouallonsnous ? 7 janvier 16:44

            @soi même

            Tu n’as pas dû lire attentivement, l’un ou l’autre où les deux !


          • soi même 7 janvier 20:18

            @Ouallonsnous ?
             Au que si et surtout au final c’est bien le résultat avec le communiste 70 ans avec le nazisme 12 ans .


          • soi même 10 janvier 03:57

            @Ouallonsnous ?
            UrRSS 70 ans de goulag, Allemagne nazie 12 ans de camps d’extermination pourquoi pour deux livres que l"on a prit au pied et à la lettre..... !


          • sls0 sls0 6 janvier 18:59

            Ca fait quelques années que j’ai mein kampf sur mon ordinateur, je l’ai téléchargé pour pouvoir le consulter le jour où on y fera référence pour pouvoir contrôler les dires.
            Si l’occasion ne se présente pas je ne le lirai pas.

            Par principe je suis contre la censure, les gens sont assez grands pour juger et les censeurs sont assez petits pour la fermer. Comme ce n’est jamais le faible qui veut la censure, mon coté égalitaire fait que j’aime pas trop.

            On édite ce que l’on veut du moment que c’est diffamatoire et que ça ne touche pas à la vie privée.
            Les lois mémorielles sont de la censure, les gens sont assez grands pour savoir si c’est de la daube, encore une fois c’est le dominant qui décide.

            Entre nous il faut être con pour rééditer mein kampf, il est téléchargeable, pour les éventuels bénéfices habituellement c’est pour celui qui bosse, au nom d’une morale on pourrait décider qui a droit ou n’a pas droit de vivre de son travail ?

            Dans ce cas la on pourrait remettre en cause la destination des salaires de certains politiques.

            Nota : En regardant le passé, on s’aperçoit que le dominant, le fort n’est pas toujours droit dans ses baskets, il aime cacher ses turpitudes, si un écrit même un peu à coté de la plaque permet de soulever un coin du voile c’est déjà ça. Pour mein kampf comme j’ai pas trop envie de le lire, je ne sais pas si c’est le cas et tout compte fait je m’en fous, c’est un non événement. 


            • julius 1ER 6 janvier 19:51

               Je garde encore le souvenir d’une prose molle et décousue, où la démonstration rationnelle alterne avec des imprécations délirantes sur les juifs et les nègres, accusés par Hitler de saper les fondements raciaux de la société occidentale. 

              @l’auteur, 
              j’ai eu aussi ce sentiment en le lisant, un fatras de pensées pas du tout analytiques mais des préjugés et des dogmes assénés avec virulence en guise d’argumentation .... 
              c’est sûr que si l’on a lu Marx ou Lénine ... Hitler c’est niveau CM1 des poncifs poussés à l’extrème .... 

              d’ailleurs je me suis toujours demandé à la lecture de Mein KAMPF et ces tirades sur les Juifs si ceux -ci n’étaient pas les idiots utiles d’une idéologie guerrière qui visait à la prédation et à la spoliation des biens de ceux-ci afin de trouver un financement facile de la guerre à venir tout en donnant des biens faciles à s’approprier au peuple allemand sans que cela génère des oppositions de sa part, un peu un jeu gagnant-gagnant sur une grande échelle, machiavélique mais plausible ...
              l’antisémitisme étant le ciment à venir pour entraîner le peuple dans la guerre fait il de Hitler un antisémite viscéral ou juste un calcul politique ... la réponse est peut- être dans le rapport des Nazis avec l’art et les autodafés en tous genres !

              les Nazis ont adopté un discours de façade stigmatisant contre l’art occidental et surtout la peinture des impressionnistes, fauvistes ou autres cubistes, discours à l’usage du peuple car ils ont poussé la duplicité à son paroxysme en s’accaparant toutes les oeuvres privées ou publiques à travers l’Europe en pillant et en spoliant sur une échelle qui n’ avait rien de marginal !!!

              sûr qu’il faut étudier Mein Kampf et parler des ressorts propres à tous les partis xénophobes et ultra-nationalistes car partout ils utilisent les mêmes méthodes et une question de degré en fonction de circonstances historiques ! 

              • Lucchesi Jacques 7 janvier 13:27

                @julius 1ER
                Vous avez raison. Il y aurait beaucoup à dire sur la duplicité des nazis, tant vis à vis des Juifs que de l’art moderne.
                J L


              • cathy cathy 7 janvier 08:37

                Encore une occasion de parler de la shoah quelques dizaines d’années supplémentaires (sujet inépuisable).


                  • TSS 7 janvier 09:41

                     Je l’ai déjà... !!


                    • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 7 janvier 10:39
                      Faut-il republier « Mein Kampf » ?
                      NON...mais l’allemagne de Merkel qui soutien les nazillons de l’Ukraine est pour.. !

                      • bourrico 7 7 janvier 11:36

                        @Le p’tit Charles

                        Hey Charlus Crétinus, comment va l’idiot du village aujourd’hui ? smiley


                      • Shawford Shaw42 7 janvier 11:42

                        @La grande bourrique

                        Je vois que tu te place carrément au niveau du dessous des parties aujourd’hui. T’as moyen de me faire partager ton génie medium nique stp ?

                         il serait temps de revenir à l’essentiel, y’a notamment des chatounettes borjiennes en souffrance.


                      • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 7 janvier 12:13

                        @bourrico 7...salut « nazillon » de l’élysée.. !


                      • bourrico 7 7 janvier 16:52

                        @Le p’tit Charles

                        Ouais nazillon de l’Elysée maintenant, je vois que môssieur fait de gros effort intellectuel, je me demande ce que tu vas pouvoir trouver de plus bête, mais je te fais confiance la dessus. smiley
                        Idiot du village c’est encore trop gentil pour toi.

                        @ shaw . navré mais t’as pas le niveau, la prose de charlus débilus à au moins le mérite d’être tellement caricaturale qu’on peine à imaginer que le spécimen soit biologiquement viable.
                        Toi tes affabulation sont même pas drôle, t’es un simple tocard.

                      • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 7 janvier 17:02

                        @bourrico 7...La « tapine à macher » qui veut paraître moins khon qu’il n’est...c’est un comble pour un collabo du PS.. ?


                      • non667 7 janvier 13:16

                        comme prévu mon com a été censuré !
                        sans doute pire que mein campf !
                        décidément les fachos ne sont pas ceux que l’on dit  !


                        • Chamiot 7 janvier 17:54

                          à l’auteur de l’article,

                          Curiosité : Est-ce vous qui avez directement supprimé (ou fait supprimer) mon post ou cela vient-il des « hautes sphères » ?

                          Les posts injurieux (ou totalement indigents au plan intellectuel) persistent sans problème mais... quand on énonce en bon français et calmement des faits vérifiables (références disponibles), là c’est l’affolement et la censure immédiate. Visiblement certains s’inquiètent pour la santé du lecteur moyen, bien cuit à l’étouffé. Pas d’air frais, cela pourrait nuire...


                          • Lucchesi Jacques 7 janvier 18:14

                            A Chamiot
                            Je ne suis absolument pour rien dans la suppression de votre commentaire. Ni d’ailleurs de celui de Non 667.
                            J L


                            • lsga lsga 7 janvier 18:36

                              si ça peut permettre aux français de comprendre qu’ils sont des nègres, pourquoi pas :
                              http://aryanism.net/culture/aesthetics/human-beauty/


                              • OMAR 7 janvier 20:14

                                Omar9

                                Bonjour Jacques :« Ce serait, à mon avis, la réparation la plus honorable que l’on pourrait faire avec cet ouvrage tissé par tellement de haine....’.

                                En fait, votre proposition revient à revendre des seringues infectées pour permettre aux personnes infectées de sida ou autres saloperies de tirer profit de l’argent de cette vente...

                                 »Mein Kampf" est une abomination, et moins en parler fera moins d’adeptes, de contaminés....


                                • COVADONGA722 COVADONGA722 7 janvier 20:25

                                  pour une fois je suis d’accord avec omar le salafiste « vous ne ferez pas effacer ? » tous les livres ou on appelle au meurtre devrais être interdit 

                                  mein kampf , le coran .....

                                  • soi même 7 janvier 22:31

                                    @COVADONGA722, et toi avec , car quand l’on professe une telle générosité l’on oublie tous simplement de se mettre dans le lot.. grand seigneur.. !


                                  • COVADONGA722 COVADONGA722 7 janvier 23:12

                                    @soi même
                                     oui mon maître , je vous le concède c’est d’ailleurs un domaine ou vous m’êtes superieur sans discussion aucune .

                                     

                                  • OMAR 8 janvier 10:17

                                    Omar9

                                    Cova, tout le monde sait que véritable ta place est dans une guérite FN et non dans Agora...


                                  • COVADONGA722 COVADONGA722 8 janvier 18:18

                                    @OMAR
                                    et vous dans un bateau voguant vers les terres d’islam , mais j’imagine que pour le tartufe salafiste la géhenne occidentale est plus confortable .


                                  • nation 8 janvier 15:03

                                    Toute lecture apporte connaissance


                                    • Jonas 11 janvier 16:07

                                      A l’auteur ,

                                      « Mein Kampf » est tombé dans le domaine public depuis le 1er janvier courant , il est publié en Allemagne par l’Institut d’histoire contemporaine de Munich ( IFZ) dans une édition critique. 
                                      Cependant dans le« Monde Arabe » , l’ouvrage y est en vente depuis des décennies bien que dans ces pays comme le signalent le Programme des nations unies pour le développement des pays arabes ( PNUD) et par l’ancien directeur Egyptien de l’Agence nationale de l’énergie atomique ( AIEA) Mohammed AlBaradei, le « Monde Arabe » est analphabète a plus de 45% , un taux plus élevé que le subsaharien. La version arabe sans l’ autorisation de Berlin , fut publiée en 1937, bien qu’Hitler ait écrit à propos des Arabes «  Je suis trop conscient de l’infériorité raciale de ces soi-disant » peuples opprimés « pour lier ma destinée à la leur ». Cela ne l’a pas empêché de prendre comme ami, le grand mufti de Jérusalem Amin Al -Husseini ( 1897/1974) a qui , il offrit une radio de propagande « Berlin in Arabic » qui diffusée des programmes en Arabe proclamant la haine des juifs et la victoire de l’Allemagne. 
                                      Une autre édition publiée en Arabe en 1963 par un certain nazi Luis Heiden converti à l’islam sous le nom de louis Al-Hadj exilé en Egypte. 
                                      Après la chute du IIIe Reich , un grand nombre de nazis furent recrutés par l’Egypte et la Syrie pour réformer leur armée, leurs services de renseignements , leurs industries militaires et la police. D’où les performances dans la tortures dans les « Moukhabarates » tant redoutés dans ces pays.
                                      Un des thuriféraires du régime d’Hitler a été , le Frère musulman « Sayyid Quth. » qui est aussi l’’un des idéologues les plus influents de l’islam fondamentaliste. Comme Hitler avec son « Mein Kampf », ( mon combat ) l’idéologue Sayyid Quth , a publié lui aussi « Notre combat » Ce livre a inspiré Al-Qaïda et encore aujourd’hui toutes les milices djihado-islamiques. 
                                      Des partis politiques Arabes , ont eu des chefs admirateurs des Nazis, le Baas ( Syrie-Irak) Michel Aflak,Liban etc. 
                                      Conclusion : l’islamisme issu de l’islam, a trouvé son inspiration dans le nazisme et le fascisme. Culte du chef, de la mort, glorification de la force . Donc pour celles et ceux qui ont vécu ou visité le Moyens-Orient , la publication de Mein Kamf , n’a rien de nouveau. . 


                                      • Lucchesi Jacques 11 janvier 17:44

                                        @Jonas
                                        Je sais cela et c’est bien de le rappeler. Mais il fallait quand même poser la question de la pertinence à rééditer « Mein Kampf » pour relancer le débat.
                                        J L


                                      • Jonas 11 janvier 19:36

                                        @Lucchesi Jacques

                                         Vous avez tout a fait raison , mais il n’ y a pas de moment précis, puisque« Mein Kempf » est rentré dans le domaine public autant qu’il soit proposé avec une édition critique et c’est le cas , il appellera a de fortes discussions. Je parle en Occident. 
                                        Sachant que le monde Arabe, n’a pas besoin d’autorisation ni d’une quelconque précaution pour utiliser ce livre contre les juifs. Certaines sourates de Médine n’ont rien à envier à ce qu’Hitler à écrit contre les juifs. Internet et les réseaux sociaux communautariste , utilisent " Mein Kempf, et des passages du Coran avec le même esprit de nuisance. il suffit de lire certains écrits de journalistes, écrivains , hommes politiques , Hamas et Hezbollah pour être édifier. 
                                        Le négationniste Français, Roger Garaudy , qui est passé du stalinisme, chassé du Comité central du PCF, se converti un temps au catholicisme et à la fin se tourne vers l’islam, fut reçu comme une icône dans les pays Arabes et notamment par le grand imam de la mosquée Al-Azhar du Caire , l’une des plus hautes autorités religieuses d’Egypte et représentant le sunnisme l’autre branche de l’islam. Il fut également invité en Iran pays musulman non arabe et fut glorifié par la seconde branche de l’islam le chiisme. . 
                                        Oui, l’islamisme empruntent beaucoup de traits au nazisme , les méthodes de l’Etat islamique est un exemple parfait. Le public le lira est fera le rapprochement.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès