Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > Femmes en niqab convoquées à Nantes : la justice dévalorisée

Femmes en niqab convoquées à Nantes : la justice dévalorisée

L’on ressent une sorte gêne à commenter une actualité devenue dérangeante, étouffante à force de d’entendre parler d’Islam, comme s’il devait s’imposer à nous comme la solution à tous les maux de la terre. Cette intrusion dans notre mode de vie fait que l’on se demande s’il ne vaut mieux pas s’autocensurer pour ne pas faire de vagues comme récemment sur les « pressions » dont a fait l’objet Charlie Hebdo suite à des caricatures sur cette religion.

Mais la liberté d’expression et, probablement aussi, prennent le dessus la détermination de ne pas se laisser « guider » par une religion ou des hommes « fous de Dieu », la préservation de son libre-arbitre et d’une manière de s’habiller plus conforme à nos us et coutumes, l’envie de pouvoir regarder entièrement le visage d’une autre sans qu’elle ait à baisser les yeux. La religion envahit notre quotidien, empêchant, la plupart du temps, de nous intéresser aux véritables problèmes de la société et d’ouvrir notre esprit à d’autres sujets capables de développer notre intellect pour avancer, innover, créer pour aider à sortir de LA crise.

 

Alors, pourquoi s’empêcher d’évoquer les sujets qui fâchent au risque de se faire taxer de raciste…afin que d’aucuns en tirent des leçons pour un meilleur avenir ?

Après avoir été contrôlées voilées de leur niqab le 6 octobre à Rezé (Loire-Atlantique) devant l’école publique de leurs enfants, l’épouse de Liès Hebbadj et l’une de ses trois compagnes étaient convoquées le 21 novembre au tribunal de Nantes ; elles ont refusé d’enlever leur voile pour entrer dans le tribunal, trop occupées à manifester à l’extérieur avec quatre amis scandant des cris de soutien. Elles ont, par conséquent, été jugées en leur absence et ont écopé d’une amende de 140 €.

Ces jeunes femmes en quête d’identité et reconnaissance, pour cause de probable adolescence tardive, avec pour motivation, la provocation liée au manque de maturité, servant la cause des machistes de « tous poils », font un beau pied de nez à la justice française, se targuant de ne reconnaître que la justice d’Allah, le prophète.

Bien que ces faits soient minoritaires, ils démontrent le manque de respect envers la justice d’un pays d’accueil et nourricier.

C’est un affront qui est fait à notre justice qui n’est plus prise au sérieux depuis quelques décennies, l’illustration étant faite par les récentes décisions « bienveillantes » dont il serait aisé de dresser la liste pour des personnalités du monde politico-financier.

Les députés font des lois, trop de lois, à longueur de journée dont les décrets d’application ne sont, pour la majorité, jamais émis pour une justice devenue fantomatique par faute de moyens et des peines si légères que les grandes entreprises, les banques et ou les simples citoyens ne la respectent plus non plus.

L’exemplarité ayant disparu de notre vocabulaire – le terme disparaitra sûrement des dictionnaires – pourquoi les mis en cause se gêneraient-ils ?

Dans le cas de Liès Hebbadj, Franco-Algérien par le mariage, arrivé sur le territoire français à l’âge de deux ans ainsi que son épouse et compagnes, l’ignorance de la loi qui suit pour y échapper ne saurait être invoquée, conformément à l’adage (non légal).

Cependant, l’Article 23-7 du Code Civil devrait les interpeler : « Le Français qui se comporte en fait comme le national d’un pays étranger peut, s’il a la nationalité de ce pays, être déclaré, par décret après avis conforme du Conseil d’Etat, avoir perdu la qualité de Français. »

 

Parfois, ces personnes, mêmes minoritaires, feraient bien de consulter et se conformer aux lois de ce pays qui les autorisent à manifester et lui cracher dessus sans crainte d’être envoyées au cachot ou tués, tout simplement, comme dans certains états dont est issu leur prophète n’acceptant aucune loi autre que la sienne, selon la lecture du livre sacré qu’en font certains.

Oubliant que le saint Coran fait couper les mains des voleurs, devant les journalistes, Liès Hebbadj s’exclamait : « Au tribunal des droits de l’homme, on verra qui est hors la loi »

Dans la foulée, « le parquet de Nantes a requis hier son renvoi en correctionnelle ainsi que celui de son épouse et de deux « maîtresses ». Ils auraient touché 93 426 € de prestations sociales indues grâce à « une dissimulation de vie maritale de fait.

Une ex-compagne, qui a depuis porté plainte pour « viol aggravé » contre Liès Hebbadj, est également poursuivie. Sept autres délits, dont « travail clandestin » sur treize de ses salariés, sont reprochés au commerçant. »

 

Au-delà des manquements les plus élémentaires de respect à une institution aussi sacrée que le Coran dans un pays laïc, les mis en cause savent très bien qu’ils ne risquent rien ou peu dans notre beau et bon pays. Autrement, ils changeraient de comportement…

 

Pour bon nombre de Français, ils auront du mal à être érigée en héros portant le message de l’Islam ou victimes d’un « méchant » gouvernement essayant vainement de les intégrer (dont il sera fait un autre article….)

En attendant, en cette période de crise, le racolage des religieux se fait plus pressant, profitant de la la désespérance d’êtres en perte d’emploi, de logement et de repères avec pour promesses de combler un vide sidéral par un autre, sans amour, mais obéissant à des lois que Dieu seul connaît…

.

Sur le sujet :

« Les abayas (niqabs) déshumanisent les femmes »  

Plus :

Immigration et double nationalité
.

LIEN : Femmes en niqab convoquées à Nantes : la justice dévalorisée

.



Sur le même thème

Riposte Laïque : la haine des musulmans au prétoire
Erdogan confirme l’inégalité homme/femme pour l’islam : un appel à réagir pour les féministes et au-delà !
Une femme de 27 ans, enceinte de 8 mois, condamnée à mort pour un crime qui n’en est pas un
Musulmans de France : sommation et commandement
Sumer Vs « État Islamique »


Les réactions les plus appréciées

  • Par latortue (---.---.---.28) 25 novembre 2011 16:39
    latortue

    c’est avec ce genre de personnage qu’on se rends compte du travail de sape que réalise ces intégristes salafistes qui veulent vivre en France comme dans les pays Arabe comme au Pakistan .
    et le laxisme Français qui laisse faire ,et donne a l’ensemble des Français une image totalement faussé de l’islam .
    Ces gens sont des provocateurs et ne sont là que pour violer les lois de la République, un peu comme les prières dans les rues ,on laisse faire et on attend les élections pour prendre quelques mesurettes pour grappiller des voix au FN .
    Au lieu de taper très fort une bonne fois pour toute de punir très sévèrement et le port du voile et les comportements non républicain tous ces culs en l’air dans la rue nous n’avons pas a les subir ,on laise dériver et on s’en sert pour les élections .
    Qui sont le principal vecteur de racisme en France surement pas le front National mais ceux la même qui adopte cette attitude permisive qui incite a la haine a la detestation au refus de la différence donc au racisme
    Je dis et je redis que c’est les pouvoirs en place qui en laissant faire, favorise le racisme dans notre pays .
    non il est interdit en France de vivre avec trois ou quatre femmes
    de toucher indument des aides sociales grâce a cette façon de vivre
    il est interdit de porter le voile total
    et les provocations et incitation trouble a l’ordre public que perpétue de manière impunis ce monsieur sont également répréhensible .
    je rapelle que ce salafiste est poursuivis pour plusieurs chef d’accusation qu’il est un membre actif du mouvement Tabligh, ce mouvement prosélyte et ostentatoire dont l’épicentre est le Pakistan où il s’est déjà rendu à plusieurs reprises par le passé. Ses déplacements à l’étranger, notamment à Londres, ont d’ailleurs fait l’objet d’une surveillance suivie de la part des services de renseignements.
    Liès Hebbadj, qui a obtenu la nationalité française par un mariage contracté en 1999 avec une Nantaise, est suspecté de polygamie. Il aurait quatre épouses officieuses, mariées religieusement dont des Françaises converties à l’islam. Des femmes qui lui auraient donné douze enfants.Pour l’instant, les autorités restent muettes sur l’éventuelle escroquerie aux prestations sociales versées au titre de l’allocation de parent isolé à ses compagnes qui portent toutes le niqab et vivent dans une sorte de gynécée réparti entre trois maisons contiguës situées dans un agréable quartier pavillonnaire de Rezé-les-Nantes. Liès Hebbadj a fait dresser autour d’elles une grande palissade pour soustraire la communauté au regard des voisins.je ne parle pas ici des femmes qui se plaignent de mauvais traitement sur les forum internet
    dixit le figaro
    voila ou nous en sommes en laissant faire et je vous rappel simplement que ce cas est loin d’être isolé .nos aides sociales si vilipendé par les uns et les autres sur la fraude c’est là que l’état devrait mettre le doigt au lieu de faire des discours qui servent a rien .

  • Par aliciabx (---.---.---.240) 26 novembre 2011 11:25
    Alicia fFrance

    @Cristoff_M, c’est la conclusion que j’en ai tirée, il y a des intérêts, des contrats tacites qui ont été faits depuis au mois 20 ans, avec en sus, un petit peu de pétrole.
    On vous prend tant de personnes contre tant de monnaie. Oui, nous nous engageons à laisser les personnes à vivre leur foi même dans les rues, etc... etc...
    Sarkozy y compris.
    Même Marien Le Pen n’y pourrait rien, il y a une réalité économique qui fait que la France brade ses biens exemple les Champs Elysée, entre autres... (les appartements, certains hôtels et autres ont été achetés par des pays arabes).
    La France fait cela depuis longtemps et sournoisement, sans que personne ne ne le sache ou que ce soit très peu relayé.
    Elle n’a pas attendu d’être dans la même situation que la Grèce, elle a anticipé en vendant ses biens aux plus offrants, à ceux qui pouvaient payer et notamment en pétro-dallors.
    Voilà où nous sommes, c’est pourquoi des personnes se croient tout permis en nous imposant même la nourriture hallal.
    Ce n’est que mon avis mais il mérité que l’on y réfléchisse.
    Il me paraît incroyable que des gens se moquent ainsi de la justice française, s’ils n’avaient derrière eux, de puissants lobbies.
    Ce qui je vais écrire peut paraître violent, d’un côté nous avons la « menace » d’être bientôt tous Allemands et de confession musulmane car à chaque fois, nous sommes incapables d’être fermes par le fric, comme toujours mais aussi par manque de combattivité, innovation, création etc...
    Au contraire de 39-45, il n’y a pas de vraie guerre, celle que nous rencontrons est économique et une fois de plus, nous nous rendons sans nous battre.
    La fierté d’être Français(e) parait être un gros mot, désormais.
    Mais nous avons tout de même un début d’explication devant ce manque de respect envers la justice de notre pays, certains musulmans ne la reconnaissent même pas.
    Quand les politiques vont-ils se réveiller ? Ce n’est pas le PS qui risquera de faire redresser la tête aux Français.
    Quant à Sarkozy, on a vu...

  • Par oncle archibald (---.---.---.158) 26 novembre 2011 12:05

    En France le mariage civil n’est pas que reconnu, il est nécessaire préalablement au mariage religieux qui serait « hors la loi » s’il n’était pas précédé par un acte d’état civil.

    En France également la polygamie est interdite par la loi. 

    Tout serait facile si l’on faisait appliquer les lois au lieu de discutailler sans fin.
  • Par aliciabx (---.---.---.240) 26 novembre 2011 12:12
    Alicia fFrance

    @Omar33, à Bordeaux, il y a de plus en plus de femmes voilées et cela me gêne oui, je l’ai expliqué l’autre fois sur un autre sujet.
    En aôut, j’étais la seule femme habillée à l’Occidentale, alors oui cela me gêne !
    Quand vous voyez qu’un Marocain vient imposer ses exigences à la télévision alors qu’il est accueilli et que son pays a besoin de lui, cela me gêne, ce manque de respect où tout vous serait dû :
    Pourquoi inviter les étudiants étrangers diplômés à repartir dans leur pays (vidéo Canal +) -

    « En quoi cela vous regarde-t-il si elles ont décidé de ne pas entrer dans le tribunal, surtout si justice à été rendue ? »

    Parce que tout cela va trop loin, qu’il faut cela cesse, que chacun suive les règles de l’homme et non de Dieu, nom de Dieu !
    Et que la fraude aux prestations et la polygamie sont interdites en France.
    Merde alors !
    Le manque de respect envers la justice ne parait vous choquer vous non plus, c’est révélateur et cela promet. La jsutiec demande que l’on enlève son voile, on l’enlève, point et cela me regarde en tant que femme et citoyenne aussi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires