• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Fibre optique : la France pourra-t-elle attendre 10 ans ?

Fibre optique : la France pourra-t-elle attendre 10 ans ?

S'il est un point nous permettant de mesurer l'état de déconfiture et de délabrement généralisé de notre grand pays, c'est bien le débit Internet dont nous disposons. Les entreprises françaises devront-elles, comme Bernard Arnault ou Gérard Depardieu, s'exiler en Belgique pour disposer de connexions Internet plus rapides ?

Au jour d'aujourd'hui, la France compte 245 000 abonnés à la fibre optique, là où des pays comme la Corée du Sud ou le Japon finissent d'achever la couverture de leur territoire avec 56 et 63% d'abonnés sur la fibre. Pour la France, c'est 3%. Seuls 1.75 millions de logements sont éligibles au très haut-débit ! L'enjeu est aussi de réduire la consommation énergétique liée à l'utilisation d'Internet.

Le plan fibre, c'est pour maintenant ou pour demain ?

Avec Sarkozy, nous avions eu Hadopi. Il s'agissait de protéger les ayants-droits des œuvres que vous pouvez, au passage, télécharger en toute légalité sur Google sans que personne n'y trouve rien à redire ! En août 2010, le gouvernement nous avait annoncé qu'il était prêt à débloquer 2 milliards d'euros pour 2011, prélevés sur les 4.5 milliards du grand emprunt. Il était question de passer toute la France en fibre optique d'ici 2025 sans aucune mission de service universel ! Quid aujourd'hui de ces 2 milliards ??? Avril 2012 : Orange nous annonce qu'il va investir 3 milliards d'euros entre 2015 et 2020, c'est-à-dire le jour où les poules auront des dents.

Depuis quelques jours, nous venons d'apprendre qu'il en coûtera 20 milliards d'euros à la France pour câbler l'intégralité du territoire. Le gouvernement de François Hollande et de Jean-Marc Ayrault souhaite mobiliser l’épargne collectée au travers du livret A pour financer le "développement" de la fibre optique. Le chef de l'Etat, en Auvergne, a annoncé la couverture du territoire d'ici 10 ans. La France peut-elle attendre encore 10 ans ?

De son côté, l'Europe vient de réduire des aides européennes de 9 milliards à 1 milliard assigné au financement de la fibre. A Bruxelles, nous avons de grands visionnaires !

Source : Google Public Data


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • La mouche du coche La mouche du coche 23 février 2013 15:16

    Tout le monde se surfout de la fibre optique sauf les lobbies et les politiques arrosés qui y ont un intérêt. L’auteur a-t-il été payé par eux pour écrire cet article ? Voilà ce qu’il nous faudrait savoir.  smiley


  • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 23 février 2013 18:49

    Euhhh, non, je ne suis payé par personne !

    Le rapport Gallois a mis en évidence un décrochage. Le retard que nous mettons à câbler la France me semble de nature à nous décrocher cette fois définitivement !


  • La mouche du coche La mouche du coche 24 février 2013 18:39

    Quel décrochage ? N’importe quoi. Je répète qu’on se masturbe complètement de la fibre à par vous et les gens qui vous payent.


  • Fred94 23 février 2013 15:13

    Il en est de meme pour la 4G. Quel est l’interet d’avoir une connexion plus rapide si ce n’est pour fourguer des vidéos en hd et ultra hd ? D’autres pays l’ont et bien tant mieux pour eux si n’est tant pis lorsque l’OMS aura rédiger un rapport dans une 10 années sur l’exposition à ce réseau.

    Quant à la fibre optique, je rappelle qu’elle arrive au pied d’un immeuble et que si cet immeuble n’est pas cablé et bien vous serez en ADSL. Et le lobby des collectivités territoriales pour la fibre me ferait marrer si je ne trouvais pas cela aussi navrant car apres tout, il n’y a rien de plus urgent à traiter dans notre pays...


    • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 23 février 2013 18:53

      L’objet d’Internet dans le monde professionnel n’est pas le téléchargement de vidéos !!!


    • HELIOS HELIOS 23 février 2013 16:48

      Pour etre didactique, il faut savoir que les entreprises, PME, TPE et autre commerces achetent des logiciels a des PME francaises qui les produisent, les distribuent, les maintiennent et souvent les installent lorsque ce n’est pas une autre TPE locale qui le fait... dans un petit serveur, dans le meuble a coté de la secretaire et du modem.

      En imaginant le « cloud » les grandes entreprises esperent capter cette manne economique car en fait elles incitent les PME et TPE a « louer » le logiciel, son hebergement et les espaces disques qui correspondent dans leurs systeme delocalisé on ne sait où dans le monde.

      Capter cette manne, cela veut dire : tuer les petites entreprises de logiciel, souvent tres innovantes, tuer les quelques formateurs, les installateurs et ceux qui maintennent les petits serveurs qui ne se vendrons donc plus non plus...

      Pour que cela soit possible il faut des reseaux de communication de meilleure qualité que ceux dont nous disposons actuellement. Les plaques ADSL sont deja vieilles, pleine de bugs et de pannes, les cables eux mêmes sont cher a entretenir car soumis aux aleas du plein air, et même, les box et les modem attendent leurs nouvelles generations plus « securisees » (entendez par là moins ouvertes aux VPN, aux protocoles plus specialisés et aux fonctionnalités encore libres qu’on souhaiterait rendre payantes).

      La fiibre est l’excuse la plus serieuse pour faire avaler la pilule.
      Pour que toutes ces entreprises du cloud puissent vendre leur services reccurent il faut payer les reseaux physiques et l’investissement est cher. Quoi de mieux que de faire payer l’etat pour cela ? Creuser des tranchées, tirer les cables optiques - dont le prix est insignifiant au regard du cuivre -, changer les routeurs... tout cela va echoir au budget public et le revenu de l’usage va tomber dans l’escarcelle de ces entreprises pour la plupart etrangeres.

      Pourquoi croyez vous que l’on parle tant de la fibre ? L’internaute normal, a-t-il besoin de 100Mo, d’autant que les serveurs internet ne delivrent que rarement plus d’1 ou 2Mo par connexion ?... car cela ne sert a rien d’envoyer des paquets a 100Mo et qu’il y ait 1 seconde d’attente entre chaque paquet

      Bref, le cochon de payant va encore une fois courber l’echine, payer son abonnement telephonique a 16 euros par mois a FT et attendre 10 ans pour avoir internet a la maison.

      Pour le reste, il faut bien que le monde avance, hein ? s’il n’y a plus de place dans le paysage economique pour les PME qui vendent leur petit logiciel de compta, il faut qu’elle disparaissent... et pourquoi ne pas appliquer la même loi economique aux « majors » de la musique et du cinema puisque la future loi sur le numerique va arriver a la fin de l’année ???


      • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 23 février 2013 18:51

        La fibre a l’avantage de réduire notre facture énergétique. En disposant de débits plus rapides, les entreprises française n’auraient plus besoin de recourir à tous ces datacenters qui gèrent aujourd’hui le cloud ! Vous parliez de consumérisme...


        • Mougeon Mougeon 23 février 2013 19:13

          Le principal responsable du retard de l’installation de la fibre optique en France est de toute évidence France Télécom (Orange) qui détient 450 000 kilomètres de fourreaux dont seulement 560 km sont loués par les opérateurs alternatifs pour déployer la fibre optique.

          La raison est le coût exorbitant exigé par France Télécom comme par exemple pour la location des fourreaux pour le département de Seine et Marne, France Télécom demandait un loyer annuel de 24,9 millions d’euros.
           
          sources :
          http://www.degroupnews.com/actualite/n4601-fibre_optique-deploiement-ftth-france_telecom-avicca.html

          Et puis tant que France Télécom percevra 10 euros pour chaque ligne ADSL, la situation n’est pas prête de s’arranger...


          • wesson wesson 23 février 2013 21:40

            bonjour l’auteur, 

            j’ai une anecdote très personnelle qui permet au moins de comprendre ce qu’il se passe aujourd’hui en France concernant la fibre optique.

            Je travaille sur Toulouse, la fibre optique « publique » s’arrête à un peu moins de 100 mètres de l’immeuble (de bureau) dans lequel nous travaillons.

            Si vous allez aujourd’hui sur le site d’orange pro, ils vous proposent la fibre en disant même qu’ils viennent raccorder votre immeuble. Sauf que pour venir vous le raccorder, cet immeuble doit obligatoirement être d’utilisation « privé » locative. C’est à dire Orange Pro (pour les entreprises donc) raccorde que des maisons, appartements et immeubles de particuliers. Dans les faits, l’offre ne s’applique que aux professions libérales qui travaillent à domicile.

            La raison de ceci ? Tout simplement pour ne pas raccorder les entreprises aux opérateurs « publics », mais à des opérateurs privés qui pratiquent des tarifs carrément usuraires. 

            Notre bâtiment est raccordé par ces opérateurs, mais ils ne vous proposent rien en dessous de 200 € HT / mois pour un débit qui vous renvoie à l’age des 1er ADSL (1 Mbit/s up-down), et pour avoir un débit qui soit seulement comparable à celui d’un ADSL classique, comptez entre 800 et 1000 € HT / mois.

            La voilà la raison du retard du déploiement de la fibre optique, au moins pour les entreprises : c’est une chasse gardée ou se pratique des prix complètement farfelus. Et ça fait des années que cela dure.

            Ensuite pour les particuliers, c’est encore autre chose : personne ne veut payer pour fabriquer un réseau qu’il serait de toute manière obligé de louer à la concurrence. Bref, ça se développe tout doucement dans les zones ultra denses, mais ailleurs notamment à la campagne, il n’y a que les pouvoirs publics qui font des travaux en ce sens, doublement inutiles car d’un coté ils ont l’obligation une fois les travaux effectués d’utiliser un prestataire privé (les collectivités ne peuvent directement commercialiser), et d’autre part les prestataires privés s’en foutent parce que pas assez rentable, et ne viennent exploiter ces réseaux que lorsque ils reçoivent de très confortables subventions pour le faire, et en plus gère cela très mal.


            Bref, si on veut que la fibre se développe en France, il n’y a pas d’autre solution qu’une nationalisation du réseau, et de la création d’un pôle public d’exploitation qui proposerait un accès égal à tous. Autrement dit, exactement l’inverse de ce que l’Europe veut.

            • kalagan75 24 février 2013 08:38

              je suis parfaitement d’accord avec toi pour l’accès aux professionnels par contre, en ce qui concerne la nationalisation du réseau, je ne suis pas sûr que tu sois d’accord pour payer l’installation de la fibre dans une région de montagne comme la mienne ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès