• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Fillon autorise le tir à balle réelle sur les manifestants

Fillon autorise le tir à balle réelle sur les manifestants

Un decret publié discrètement par je Journal Officiel le 1er juillet ajoute à la liste des armes utilisables par les forces de l'ordre une arme de guerre : Fusil à répétition de précision calibre 7.61 x 51 mm. Son nom ? ULTIMAT RATIO.

C'est en toute discrétion et sans un mot dans les médias mainstream que François Fillon et Claude Guéant ont apporté un changement non négligeable à la politique de maintien de l'ordre en France.


Le décret ajoute à la liste des armes dont la loi autorise l'utilisation dans le cadre du maintien de l'ordre une arme destinée aux tireurs d'élite.

Oubliez les grenades lacrymogènes, balles en caouchouc (dites "défensives") etc.

Oubliez les gadgets, comme le Taser qui ont défrayé la chronique à leur apparition car leur non létalité était sujette à caution.
 

Ces débats sémantiques et querelles de médecins légistes sont dépassées.

La liste publiée par le JO le 1er juillet dernier introduit en effet une arme qu'il n'est pas possible de ne pas qualifier de létale : c'est un fusil de guerre tirant des munitions réelles : 

http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270


A l'article 3 on peut lire :

En application du V de l'article R.431-3 du code pénal (...) est susceptible d'etre utilisée pour le maintien de l'ordre public, à titre de riposte en cas d'ouverture de feu sur les représentants de la force publique, celle mentionnée ci-après :
Fusil à répétition de précision de calibre 7,62x51mm et ses munitions

Ce type de fusil n'est pas inconnu, le GIGN en dispose déjà et l'a baptisé Ultimat Ratio, d'après la devise que Louis XIV faisait graver sur ses canons : ULTIMAT RATIO REGUM, l'armument ultime des rois.

Il faut croire que notre mini-roi redoute de se trouver rapidement à cours d'arguments...


Moyenne des avis sur cet article :  3.94/5   (109 votes)




Réagissez à l'article

149 réactions à cet article    


  • quatrepoux 13 août 2011 15:44

    et la suite


    L’armée Française est prête à intervenir sur le territoire national

    Share107

    inShare

    0digg

    Par AFP

    L’armée peut légalement engager 10.000 soldats sur le sol français en cas de crise majeure. Pour certains, l’Etat se prépare à une guerre dans les cités.


    En cas de crise majeure, l’armée peut engager 10.000 hommes sur le territoire national, selon une instruction interministérielle rendue publique au moment où sort un livre dont l’auteur assure que « l’Etat prépare la guerre dans les cités françaises« .


    L’existence de ce texte, daté du 3 mai 2010, et dont l’ouvrage ne fait pas spécifiquement mention, est révélée dans le dernier numéro d’Armées d’aujourd’hui, une des publications officielles du ministère de la Défense.


    Cette instruction a été rédigée, avec le concours des ministères de l’Intérieur et de la Défense, par le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN). Ce service du Premier ministre a confirmé à l’AFP l’existence de ce texte en précisant qu’il était classifié « confidentiel défense ».


    Le SGDSN est notamment chargé de la planification des plans de réponses aux crises : plan Vigipirate et ceux de la famille « Pirate » (Piratair, Pirate-mer, NRBC …).


    En cas de crise, cette instruction, qui découle du Livre blanc (2008) énumérant les priorités stratégiques de la France pour les quinze années à venir, fixe ainsi le « contrat opérationnel 10.000 hommes » que les armées doivent pouvoir déployer en quelques jours.


    Interrogé par Armées d’aujourd’hui, le préfet François Lucas, alors directeur de la protection et de la sécurité de l’Etat au SGDSN, a défini une crise majeure comme «  un évènement – pandémie, attaque terroriste, catastrophe, crise d’ordre public – dont la gravité et la portée conduisent les autorités gouvernementales à activer le dispositif interministériel de crise ».


    Les trois armées (terre, air, mer) interviennent déjà lors de catastrophes naturelles (inondations, tempêtes …) pour épauler les services de secours civils, pour assurer en permanence la « police du ciel », les missions de l’Etat en mer ou renforcer, depuis la fin des années 90, les effectifs de police et de gendarmerie dans le cadre de Vigipirate.


    Dans « Opérations banlieues, comment l’Etat prépare la guerre urbaine dans les cités françaises » (éditions La Découverte, jeudi dans les librairies), Hacène Belmessous, présenté comme « journaliste et chercheur indépendant  », est beaucoup plus direct. L’auteur assure notamment que les opérations de rénovation urbaine visent à faciliter les interventions policières, voire militaires, à venir dans les quartiers difficiles.


    Selon lui, le « contrat 10.000 hommes  », dont il dit avoir eu connaissance au mois de juin sans pour autant citer le texte du 3 mai, vise « un seul territoire qui absorbe l’entière attention de Nicolas Sarkozy depuis les émeutes de l’automne 2005 : les +quartiers sensibles+ ».


    Dans ce livre brûlot, l’auteur va jusqu’à dénoncer une « inquiétante dérive vers la préparation d’une guerre totale contre les +territoires perdus de la République+ ».


    A l’appui de ses affirmations, il cite une étude confiée, après les émeutes de 2005, à la société privée Eurocrise par la Délégation aux affaires stratégiques (Das) du ministère de la Défense. Selon lui, cette étude, qui s’appuie sur l’analyse de la crise des banlieues de 2005, souligne que « l’idée du caractère quasi inéluctable d’un engagement des forces terrestres sur le territoire national dans des circonstances exceptionnelles semble gagner du terrain ».

    Note de l’auteur


    Comme aux Etats-Unis où l’Habeas Corpus, qui interdisait l’emploi de troupes américaines sur le sol national, a opportunément été levé, la France atlanto/sioniste de Nicolas Narkozy a choisi le chemin de l’affrontement contre son propre peuple. En se préparant à mobiliser l’armée contre la nation qu’elle est sensée protéger, la France vise surtout la sauvegarde du régime au détriment de tout le reste.


    Mais ces dispositions sont surtout prises en amont en prévision de crises beaucoup plus importantes qui permettront d’imposer un pouvoir total et absolu. Entre les pseudos menaces terroristes, les menaces beaucoup plus réélles des marchés financiers et leur nuisance, les conséquences de la guerre climatique…. Les raisons futures d’utiliser l’armée contre le peuple ne manquent pas…

    Sources


    http://www.mediapart.fr/club/blog/petitrobert/121010/l-armee-prete-intervenir-sur-le-sol-francais


    http://www.jovanovic.com/blog.htm


    http://fonzibrain.wordpress.com/2010/10/08/%C2%AB-letat-se-prepare-a-une-guerre-dans-les-cites-%C2%BB/


    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/10/07/97001-20101007FILWWW00398-crise-10000-soldats-mobilisables.php


    • quatrepoux 13 août 2011 15:55

      Non seulement les coupables de la crise financière de 2008 continuent à se vautrer dans leurs palais dorés et dans leurs yachts en toute impunité, mais ils en ont remis une couche.

      Mais si les victimes des plans d’austérité descendent dans la rue comme à Athènes ou Londres, au moindres dérapages, les coups pleuvront, eux ne bénéficieront d’aucune clémence.


      • pjf971 13 août 2011 16:19

        El Hassad montre l’exemple ! Aucune pitié pour les pauvres, ces fauteurs de trouble !


        • Satournenkare Satournenkare 13 août 2011 17:49

          ce n’est qu une mise en conformité avec le traité de Lisbonne smiley


          • Aldous Aldous 13 août 2011 22:02

            Et un allignement sur la situation étasunienne.


          • Scual 14 août 2011 13:22

            Donc illégal et contre la volonté souveraine des Français...

            Bref ça fait partie des mesures dictatoriales prises par les forces du coup d’État dit « traité de Lisbonne » qui restera je l’espère dans la poubelle de l’histoire sous le nom « traitrise de Lisbonne ».

            En attendant ils sont peu à vouloir revenir sur le Traité de Lisbonne... et aucun à vouloir faire payer les traitres comme il se doit.

            On pourrait imaginer un parti proposant les réponses normales et mesurées (en tout cas dans un pays démocratique et souverain) à ce genre d’acte : Arrestation et procès pour tout député, sénateur, membre du gouvernement, membre du conseil constitutionnel et bien sur le Président lui même qui a approuvé ou voté le Traité de Lisbonne. Et bien sur annulation pure et simple de toutes les actions prises par ces forces illégitimes ainsi que toutes les lois ou décrets depuis leur coup d’État antidémocratique dirigé contre le peuple souverain.

            Franchement on peut pas faire pire dans le genre haute-trahison que de faire l’inverse du résultat d’un référendum. C’est le pire crime qu’un gouvernement puisse faire dans une démocratie.

            Je sais que ça fait genre type qui radote et qui n’a pas digéré ce Traité de Lisbonne, mais c’est pas le genre de truc qui se digère. On ne peut pas accepter de ne plus être dans une démocratie, de fait.


          • Aldous Aldous 13 août 2011 21:25

            Ha ben si c’est des balles à tête chercheuses programmées pour dézinguer la racaille ça change tout !

            Votre choix de photo en dit long sur votre obédience juluch.


          • anomail 13 août 2011 21:38

            Vos allégations sont très intéressantes, mais dans quel texte de loi les avez-vous lues avant de nous les rapporter ici ?

            Maintenant qu’est-ce qui empêche légalement les forces de ’passer les manifestants sur les retraites au Karcher’ ?

            Où est le garde-fou bon sang ?

            L’armée est censée défendre le pays contre les agressions extérieures, tandis que la police doit protéger les citoyens à l’intérieur des frontières.

            La limite entre les deux me semble de plus en plus floue, alors que la corrélation entre les coupes budgétaires sur les services publics et le déclenchement d’émeutes et de violences de masses semble se préciser.

            De là à penser que Monsieur le Premier Ministre veuille préparer un nouvel brillant exemple de la ’pédagogie’ dont l’actuel gouvernement a le secret, il n’y a qu’un pas...


          • Aldous Aldous 13 août 2011 21:59

            @ anomail

            L’armée est censée défendre le pays contre les agressions extérieures, tandis que la police doit protéger les citoyens à l’intérieur des frontières.

            Ce n’est plus le cas non plus aux USA depuis que des décrets présidentiels (on dit executive orders) autorisent le déploiement de l’armée à des fins de maintien de l’ordre dans le territoire des USA sous les ordres de la FEMA.

            Rappelons que les USA sont depuis 10 ans sous le régime de l’état d’urgence et que de ce fait la constitution est partiellement suspendue (et je ne parle pas des Patriot Acts)

            Nous nous acheminons vers des crises qui visent à faire s’effondrer les états nations.

            Ce coup d’état globaliste va révolter les gens, en particulier les démocrates et les patriotes, et la réponse sera très violente.


          • Croa Croa 13 août 2011 22:48

            à Juluch,

            Parce que tu crois qu’on te demandera ton avis sur les conditions d’emploi ?  smiley


          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 13 août 2011 23:51

            « Un peuple qui sacrifie sa liberté pour plus de sécurité ne mérite ni l’un ni l’autre. »

            Benjamin Franklin.


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 août 2011 04:30

            @ Aldous


            « Se n’est pas les manifestants sur les retraites qui sont visés mais, les émeutiers issue de la racaille des cités... » La stratégie du pouvoir transparait. 

             L’immigration débridée qu’a encouragée l’État a crée une scission au sein des citoyens, une zizanie qui les jettent les uns contre les autres, laissant bien à l’abri la caste des exploiteurs. Tout sera fait pour encourager cette division et il est irréaliste de penser qu’elle se réglera rapidement pour permettre un front populaire commun. 

            Ce qui est possible, cependant, c’est que comprenant la manipulation, chaque individu fasse l’impasse sur cette animosité interraciale programmée, au moins le temps de mener a terme la lutte a finir contre les élites politiques et financières.



             PJCA

          • révolQé révolté 14 août 2011 15:24

            Ni racaille,ni émeutier,et mieux encore,ancien volontaire du 4ème Rima,et pourtant je n’hesiterais pas à exploser la tête avec les moyens qu’il convient si un bleu se met en travers de mon chemin quand le moment du grand big-bang sera venu...

            Eux sont armés ? Nous aussi....
            Eux savent se battre ? nous aussi...
            Eux c’est leur métier ? Nous c’est notre survie... !!!

            Good cop = dead cop...Shoot em’up... !!!


          • xedos9 xedos9 14 août 2011 15:41

            je rigolerais bien si un membre de votre famille prenais une balle ou grenade de guerre perdu ça vous ferais reflechir sans doute ..


          • Winston Smith 14 août 2011 18:17

            « C’est de l’émotif pur, de l’instinct, ce n’est en rien un acte raisonné, il suffit de songer aux conséquences sans fins de ce genre de comportement pour en saisir la vacuité. »


            Pas du tout : efface.


            « En ce qui concerne l’état et ses manquements, tu as tout à fait raison, il est sensé assurer un cadre de vie décent à ses citoyens, et non être à la solde d’on ne sait trop qui. »

            Pas du tout : l’Etat défend l’intérêt général, les citoyens on s’en fou, ils sont expendables comme on dit en anglais..

            Le But de l’Etat, c’est le PUISSANCE et la DOMINATION, rien d’autre. Il n’a pas le choix, de toute façon... Sauf à disparaître, emporté par la concurence...


          • Winston Smith 14 août 2011 18:41

            « l’Etat défend l’intérêt général

            Non plus, navré de te décevoir. »



            Bein si ; par Définition, quoiqu’il fasse l’Etat défend l’intérêt général. C’est objectif.

            AH AH AH AH AHAH !


            Cela dit, le privé aussi défend l’intérêt général. Du coup, il est certain qu’on est dans la panade conceptuelle !




          • himmelgien 14 août 2011 23:59

            @ Pierre JC Allard  : « ...l’État a crée une scission au sein des citoyens, une zizanie qui les jettent les uns contre les autres, laissant bien à l’abri la caste des exploiteurs... » Celà s’appelle la synergie actionnée par la synarchie !... C’est l’Art et la Manière d’économiser un « Service du Personnel » dans l’entreprise : s’il n’y a qu’un seul poste à pourvoir, il ne doit y avoir qu’une seule tête !... ( Les autres ...) 


          • himmelgien 15 août 2011 01:07

             Jusqu’à présent, seuls les flics étaient armés et en permanence !... Si cette situation est en train de changer , qui la fait changer ?... Le peuple a été historiquement désarmé par Bonaparte en 1800 !... Son désarmement réel peut être daté de la dissolution de la Garde Nationale, après les « désordres » de la Commune !...

             Depuis 1945, ce ne sont pas les citoyens qui sont armés ... sauf dans les romans policiers , où on trouve maints 6.35 dans les « sacs de dames » !!!... Maintenant, des vidéo circulent où l’on voient les flics braquer les jeunes des cités avec leurs flingues tandis que leurs collègues ramassent des gosses ( avec passage à tabac !) qu’ils viennent de renverser de leur scooter !!!... Désormais, ils pourront ouvrir le feu ( et liquider le vidéaste, à l’occasion ... ). 


          • Vent d'est Vent d’est 15 août 2011 11:16

            Juluch pense u vraiment que c’est pour tirer sur les racailles de banlieue ?

            Je pense pas... Les autorités leurs lèchent le cul aux racailles de cité, parcontrre quand il s’agit de bon petits français, ils s’en donnent à coeur joie, même si il ne s’agit d’un petit automobiliste qui vient de faire un excès de vitesse de 3km/h...

            Donc à partir de là, je te laisse deviner à quoi pourrait servir ces armes....


          • dom y loulou dom y loulou 15 août 2011 12:03

            aberrante sortie winston smith



            Si un Etat ne travaille plus pour ses citoyens il n’a, de fait, plus AUCUNE légitimité.


          • musk 15 août 2011 12:55

            cher Juluch,

            Ne perdez pas votre temps avec ces bobos dogmatiques... croyants mais non pratiquants ...
            combien de ces « lettrés » habitent dans nos cités ..où il convient de baisser la tête en pénétrant dans le hall de son immeuble ...signe de soumission aux bandes locales ... bien loin de la lutte des classes !

            Peut être qu’un jour, l’un de ces éminents penseurs se fera attraper par quelques uns de ces prédateurs ..« victimes de la société » (allocs divers, RMI, RSA, école gratuite) : au menu, on lui imposera tabassage en règle, saut à l’élastique (prendre son élan et shooter la tête de la victime à terre...) et plus si affinités !

            Nous verrons alors si la pratique suit la théorie ! ou si l’existence précède l’essence (celle qui sert pour C molotov) smiley - en attendant, qu’ils aillent donc défendre la démocratie en Syrie !

            Évidemment que le pouvoir se prépare à une « des émeutes banlieues » ... car ces tribus associables sont désormais passées à la vitesse supérieure ! contre la kalachnikov, il est donc prudent d’envisager, plutôt que le KARCHER, le calibre 7,61 x 51 mm !

            Cependant et pour conclure,
             en 2005, une certaine unité d’élite de l’armée est intervenue pour déloger la racaille (je ne parles pas des vrais jeunes ...) --- la plus part des habitants, ceux qui baissent la tête depuis trop longtemps, abandonnés par le pouvoir central, applaudissaient les militaires (discrètement car craignant ensuite des représailles ...)

            Aucun mort à déplorer ! et allégeances des « racailles » (qui soudains retrouvaient le sens de la démocratie en demandant un avocat !!!)

            Grenoble ... émeute : tir à balles réelles sur les forces de police : le tireur aurait pu se faire descendre 10 fois par les forces en place qui ont fait preuve d’un grand sang froid !
            Aucun mort à déclarer !

            Le jour ou ces cailleras - courageux mais pas téméraires - apprendront que désormais, ils risquent un « tir de riposte en cas d’ouverture de feux sur les représentants de l’ordre ... »  

            les ardeurs guerrières de ces « jeunes » s’émousseront rapidement

            Merci donc à l’auteur de ce post de médiatiser cet excellente initiative prise par M. FILLON ! à qui je serai tenté de préciser :

            « Pour éviter la guerre, vous avez choisi le déshonneur, ... vous aurez et la guerre ..et le déshonneur (Churchill à Chamb...)

            Je signe avec un clin d’œil  »le facho de service« ... pour éviter une page d’écriture de nos amis gardiens de la »bien bienpensance«   et ce, en réponse à mes »provocations«  ... tout en m’excusant par avance de ne pas épouser leur théorie ... même si parfois, je pense que le 7,61 x 51 pourrait également être utilisé (coups de semonce) sur certains spéculateurs
            .... qui à la place de la Kala ... manient les ventes à terme pour empiler des dollard comme d’autres empilent les écrans de TV ... même profil de prédateurs agissant différemment (ah je sens que je remonte dans l’esprit des »montagnards" 

             
             


          • Jean_R Jean_R 16 août 2011 01:28

            Faut croire que le pouvoir en place a sacrément les chocottes pour en arriver a préparer la rentrée de cette manière.


          • philonemo philonemo 8 décembre 2011 16:42

            Bravo, bravo, bravo ! Je soutiens à 200% 


          • Luxum Luxum 9 avril 2012 21:18

            « Celui qui sacrifie sa liberté pour sa sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre et finit par perdre les deux. »


            Benjamin Franklin





          • pastori 13 août 2011 20:00
            la droite sera toujours du coté de la force brutale , qui elle est toujours du coté du puissant et du riche.

            « ce (ne sont)n’est pas les manifestants sur les retraites qui sont visés » tu n’en sait rien . on en a vu d’autres".

            tu croit au père noël mon pauvre juluch. tu peut savoir qui nous gouvernera un jour ? demande aux syriens.
            si le pays tombe entre certaines mains, tout est possible. dans ce cas armée ou police tirerons sur qui on leur dira de tirer. sans états d’âmes à quelques exceptions près.

            mon père , résistant , a été pourchassé par des gendarmes français en tant que terroriste, avec le plus grand zèle !.
            jamais je ne ferai confiance à des militaires, leur cerveau est lavé. les bons ne sont pas en position de force pour influer sur leurs collègues.

            des manifestants pacifiques et républicains qu’on bourre de coups de pieds dans le ventre, tu veut voir des vidéos ? et le flic qui fait ça le fait par sadisme car ils n’ont jamais d’ordres de ce genre.

            c’est comme ça dans tous les pays.

            • anomail 13 août 2011 22:08

              Malheureusement j’ai peur que vous vous trompiez de cible.

              La ’racaille’ comme vous dites, ne se trouve peut-être pas du coté que vous pensez.

              1. Laisser la finance s’auto-réguler sur le dos des peuples.
              2. Soutenir le système à coup de milliards (en partie virtuels) puisés dans les fonds publics.
              3. Opérer des coupes budgétaires pour pouvoir continuer plus longtemps.
              4. Se préparer à contenir les effets de bord de cette politique désastreuse.

              Je vous passe la fermeture des frontières aux ressortissants des pays dont on soutient les dictatures en échange de l’aimable autorisation de piller les ressources naturelles.

              Ah le joli bunker Européen.

              J’ai honte.


            • Aldous Aldous 13 août 2011 22:28

              Mon pauvre juluh, la création et le contrôle de migrations massives de population ont été considérées dès les années 1970 comme des outils géostratégiques.

              Les USA avaient déjà une bonne expérience dans le domaine avec le déclenchement des ruées vers l’or qui avaient permis de peupler les territoires de l’est.

              L’immigration incontrôlée des années 1970 à nos jours, au prétexte de fournir une main d’oeuvre manquante, a surtout été une arme politique permettant de déstructurer la cohésion des nations européennes afin de préparer le terrain à un renoncement à l’état nation par la base, le renoncement par le sommet étant acquis grâce à la promotion de l’intégration européenne dans les élites.

              Aujourd’hui la peur du jeune de banlieue est exploitée pour dissimuler les restrictions des libertés fondamentales qui annoncent l’approche du basculement de souveraineté définitif vers la « gouvernance mondiale » dont l’UE n’est que le représentant continental.

              Aux USA c’était la peur du terrorisme qui a permit cela.

              Comme les peuples européens à qui on a donné la possibilité de voté ont montré leur méfiance vis à vis d’une constitution européenne, et que les élites ont consommé le divorce en passant en force, elles anticipent un passage de souveraineté définitif difficile, malgré le contrôle des médias, la politique de terreur économique.

              La stratégie du choc psychologique a des limites et les élites envisagent de devoir faire face à des soulèvement quand ils voudront nous imposer la gouvernance mondiale comme solution à tous les maux qu’ils génèrent à dessein.


            • Aldous Aldous 13 août 2011 22:55

              Les émeutes de 2005 et son cortège d’exactions ne doit plus se reproduire.

              Belle justification ! Abdiquons donc nos droits fondamentaux et laissons se mettre en place un régime policier numérique (comme les cartes d’identitées truffées de puces RFID).

              Au fait, combien de morts en 2005 ?


            • pastori 13 août 2011 23:10

              n’essaye pas de comprendre mon pauvre juluch, c’est trop compliqué pour toi.


              nous combattons tous les deux la racaille, la différence est que la mienne est celle qui affame, spécule, s’empiffre, rend l’homme esclave, et pas à l’échelle d’un quartier, mais dans le monde entier.
              cette racaille perdure parque de tous temps certaines de leurs propres victimes les soutiennent.
              cette racaille ne reculera jamais devant rien pour garder ses privilèges. lit ton histoire de France.

            • himmelgien 15 août 2011 01:17

              @ juluch : ces « racailles des banlieues » sont des indics de la police !... Quant aux « casseurs » et autres « racailles des manifs » , ce sont des flics déguisés , l’un d’entre-eux s’est encore fait prendre au x dernières manifs pour les retraites !...Ces faits sont notoires !... Alors, évitez de désinformer les autres, si vous êtes incapable de vous mentir à vous-même !...



            • CET EX SEMINARISTE EST DANGEREUX....AMI DE LA DROITE POPULAIRE

              IL EST PRET LUI AUSSI A S ALLIER ...AU FN.

              ILS ONT LES MEMES METHODES QUE BEN ALI...KHADAFI...ASSAD...tirer sur la foule

              comme ils ne peuvent faire une guerre...leurs amis les banquiers leur ont demandé de trouver d’autre méthodes efficaces


            • dom y loulou dom y loulou 15 août 2011 12:26

              juluch vous peinez à comprendre les « subtilités » de nos colons...


              la rage violente des plus démunis est EXACTEMENT ce qu’il faut aux rothschilds pour DETRUIRE toute la classe moyenne, coupable aux yeux des faux dieux sionistes , d’être propriétaire de quelques avoirs qui doivent être pillés pour le grand BIEN ABSOLU du grand massacre des humains en trop sur terre pour les faux dieux babyloniens appelés Bilderberg de nos jours et leur sublime solution finale qui règle tous leurs problèmes pensent-ils... vous tuer monsieur car vous êtes une chèvre en trop sur ce monde ont-ils décrété.

              et vous leur prêtez main forte au nom de la civilisation n’est-ce pas ? vos enfants seront très reconnaissants, vous verrez.

            • révolQé révolté 16 août 2011 12:48

              Domage de ne pouvoir donner QUE + 1 à votre réaction,elle mérite +100... !!!


            • senedo senedo 8 décembre 2011 14:59

              Eh, ça vous dirait de relire la seule partie de cet article qui n’est pas écrite avec une subjectivité flagrante, à savoir l’article de loi ?

              pour rappel :

              En application du V de l’article R.431-3 du code pénal (...) est susceptible d’etre utilisée pour le maintien de l’ordre public, à titre de riposte en cas d’ouverture de feu sur les représentants de la force publique, celle mentionnée ci-après :
              Fusil à répétition de précision de calibre 7,62x51mm et ses munitions

              au cas où, je vais vous en extraire la partie importante, et donc la seule qu’aucun de vous n’a jugé bon de lire : à titre de riposte en cas d’ouverture de feu sur les représentants de la force publique (soit dit en passant, je vous comprend, c’est la seule qui montre que les politiques ont un minimum de sens commun)

              Maintenant excusez moi, mais cela m’étonnerait que les policiers se fassent tirer dessus pendant les manifestations des retraites, et si on en est rendu la, franchement ce n’est pas la police qui me ferait le plus peur.

              Assis derrière vos écrans à cracher du venin sur les politique et la droite en particulier, je trouve cela bien facile. Rendez vous compte que de nos jour, la police dois faire face à des jeunes qui aujourd’hui, même sans aucune expérience et aucune relation a des groupes de grands banditisme, arrivent à mettre la main sur des kalachnikov (cf les événements récents, entre autre la bijouterie de Marseille)... comment voulez vous qu’ils aient la moindre chance ?

              Et pour couper court à tout propos discriminant et facile (car non, tout les militaires ne sont pas lobotomisés, et non, tout les policiers n’ont pas comme rêve de tirer dans une foule), je ne suis ni militaire, ni policier, ni membre ou sympathisant d’un mouvement politique de droite.


            • philonemo philonemo 8 décembre 2011 16:44

              Vous avez honte ? Mais cassez vous !!!!!!!!!!!


            • senedo senedo 8 décembre 2011 17:20

              bel esprit de discussion citoyenne, c’est quoi déjà le principe de ce site ?

              (ah et la dernière personne politique a avoir réagi de la sorte, c’etait n.sarkosy, je comprends pas pourquoi il a mangé aussi cher ce jour la)


            • Mor Aucon Mor Aucon 13 août 2011 20:03

              Encore une interprétation paranoïaque de la réalité. Voici l’analyse que fait un juriste ( Maître Eolas déjà cité dans quelques commentaires ) de ce décret : http://www.maitre-eolas.fr/post/201...

              La situation est déjà suffisamment tendue pour vouloir en rajouter avec des hallucinations apocalyptiques.

              D’autre part l’article avance une énorme connerie en reconnaissant dans la phrase, « Fusil à répétition de précision de calibre 7,62x51mm et ses munitions » une arme particulière. Ce calibre était l’ancien calibre OTAN et toutes les armes de précision le conserve ( ou supérieur comme le 12,7 ) car l’actuel 5,56 n’est pas adéquat pour le tir de précision à longue distance. En plus l’illustration montre un fusil automatique d’assaut en 5,56. Tout est dit, c’est un article pour faire peur. Rien à voir avec une quelconque réalité ni juridique, ni technologique.


              • Mor Aucon Mor Aucon 13 août 2011 20:41

                Vous participez à l’enfumage. Il n’y a de fait aucune mesure aditionnelle d’usage du feu réel énoncée dans ce décret. L’object du décret est : « Objet : liste des armes à feu susceptibles d’être utilisées, en fonction des situations, pour le maintien de l’ordre public. ».

                Depuis 1935, les forces de l’ordre ont la possibilité de faire usage d’armes à feu pour la résolution de troubles graves de l’ordre public. On peut s’en plaindre ou s’en féliciter mais ce décret n’en augmente pas l’usage. Surtout avec cette mention fusil à répétition en 7,62 x 51 qui est le calibre le plus courant des armes de tir de précision (FR F1, F2, etc...). Ça ressemble beaucoup plus à la réponse qu’aurait reçu celui qui aurait demandé : n’oublions pas les tireurs d’élite, quelles armes utilisent-ils ? Paf, on lui balance le calibre générique. J’ose à peine imaginer ce qui se serait dit si la liste avait mentionné une 12,7 montée sur un affût.


              • Aldous Aldous 13 août 2011 21:40

                Maitre Eolas peut bien souffler le froid et faire du vent, ce qui est dans le décret est vérifiable par tout citoyen ici :

                http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270

                Inutile de prétendre que ma présentation de la réalité est paranoïaque, je ne fait que citer ce que le décret dit explicitement à savoir que les forces de l’ordre peuvent utiliser un fusil à répétition de précision de calibre 7,62x51mm et ses munitions.

                La réalité est la réalité, elle n’est ni d’ordre paranoïaque ni susceptible de difficultés d’interprétation juridique et si elle fait peur ce n’est pas du fait des intentions qu’il y a derriere ce décret.

                Celui qui dit des conneries énormes c’est vous.

                Les fusils de précision sont destinés aux snipers. C’est assez inhabituel d’envisager de recourir à des snipers pour des missions de maintien de l’ordre.

                Quand à la différence de performance entre le calibre 6.56 et ceux de cette pétoire, c’est encore une belle connerie destinée à noyer le poisson...


              • Mor Aucon Mor Aucon 13 août 2011 22:17

                Justemment Aldous, tout le monde peut vérifier que le décret commence par : «  Objet : liste des armes à feu susceptibles d’être utilisées, en fonction des situations, pour le maintien de l’ordre public.  »

                Ce n’est donc pas un décret concernant l’usage des armes à feu qui est déjà autorisé aux forces de l’ordre, sinon une liste des armes susceptibles d’être utilisées.

                Les tireurs d’élite sont inhabituels dans les forces de l’ordre ? Ah bon ! Vous devez avoir raison et les GIGN, GIPN, etc.. n’existent que dans mes rêves. D’autre part, personne ne parle de pétoire et je vais vous dire ce que je pense directement puisque vous avez l’air de ne rien comprendre. En cas d’émeutes violentes mieux vaut avoir en face quelques tireurs sur les toits avec des FR en 7,56 x 51 que des rangs de gendarmes armés de FAMAS en 5,56 x 45. Il y aura moins de morts sur le tapis.


              • Aldous Aldous 13 août 2011 22:34
                "Ce n’est donc pas un décret concernant l’usage des armes à feu qui est déjà autorisé aux forces de l’ordre, sinon une liste des armes susceptibles d’être utilisées."

                Sophisme. Les forces de l’ordre sont dorénavant libres d’utiliser les armes qui ont été ajoutés à la liste par ce décret. Point barre.

                Les tireurs d’élite sont inhabituels dans les forces de l’ordre ? Ah bon ! Vous devez avoir raison et les GIGN, GIPN, etc..

                Déformation : je parles du maintien de l’ordre. Depuis quand le GIGN et le GIPN s’occupent de maintien de l’ordre ?

                Vous êtes décidément de mauvaise foi.


              • Mor Aucon Mor Aucon 13 août 2011 23:00

                Écoutez Aldous, réfléchissez cinq minutes avant de brailler. Extrait du site du GIGN ( http://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/gign/Decouverte/Missions2 )

                « Le GIGN intervient  en premier sur les missions suivantes :

                Piratair : détournement d’avion ;

                Piratmer : détournement ou attaque de navire ;

                Piratome : attaque nucléaire ;

                Piratox : attaque chimique ou biologique ;

                Piratext : prises d’otages de ressortissants français à l’étranger ;
                mais également les neutralisations de forcenés, les arrestations de personnes dangereuses et armées.

                Grâce à ses savoir-faire acquis dans le domaine de la protection  de personnalités (y compris à la protection du président de la République de 1983 à 2007), le GIGN assure, selon les circonstances, la protection des diplomates français dans les pays en guerre ou en crise grave (Irak, Afghanistan, Haïti, Côte d’Ivoire, etc).

                Particulièrement aguerris mais travaillant toujours dans le cadre d’opérations de police, les hommes du GIGN sont capables de déployer des capacités, des moyens et des méthodes particulièrement élaborées, puisées dans les savoir-faire militaires, pour rechercher du renseignement  dans tous type de milieu : urbain/rural, bâti/non bâti, etc, capables de se fondre dans la ville comme dans la campagne. »

                C’est la gendarmerie donc une composante des forces de l’ordre chargées du maintien de l’ordre. Que son savoir-faire soit militaire ne change rien à cela.

                D’autre part si vous croyez que les CRS n’ont pas de tireurs d’élites eux aussi, détrompez-vous : http://www.youtube.com/watch?v=stvWXvOMGDA


              • jefunet 14 août 2011 00:29

                le même décret parle de grenades OFfensives...
                Vous n’avez pas vu ?


              • corsaire 15 août 2011 00:54

                Excuse-moi Mor aucon, mais l’AA 52 et aussi un calibre 7,62x51 mm, ainsi que le HK G3 de plus on a un stock de AK 47 d environ 10 000 unité un peu reparti dans toute la France.

                Maintenant je voudrais répondre a Juluch arrête de regarder la télé, les quartier sont comme cela car se sont des nids de gens pauvre que l on a parquet et laissé a eux même, normal qui détruise tout ils ont a l image de se que l on voulais d eux, faut t en prendre au riche qui fabrique la misère dans le monde avant de vouloir donner un coup de cacher la ou cela ne sert a rien ou il faudrait juste apporter du travail et un avenir.

                Ps ; qu’est ce que tu as contre le Shit qui fait - de 100 mort par an alors que l alcool et les cigarette tuent a eux deux plus de 110 000 personnes par an en France.


              • pastori 13 août 2011 20:04

                 l’armée de métier est faite pour faire son métier.


                l n’y a plus d’appelés pour refuser des ordres iniques. chirac savait ce qu’il faisait en supprimant 
                le service militaire en 2003.

                • pastori 13 août 2011 20:07

                   « Rien à voir avec une quelconque réalité ni juridique, ni technologique. »


                  il revient à l’auteur de prouver ce qu’il dit. si c’est le journal officiel il doit être facile de le faire.


                  • James James 13 août 2011 20:08
                    Si vis pacem parra bellum : si tu veux la paix prépare la guerre

                    • JMK66 JMK66 14 août 2011 02:48

                      Tu serais pas un pote au nain toi ?


                    • Unghmar Gunnarson Unghmar Gunnarson 13 août 2011 20:16

                      Bonjour,

                      Cette interprétation est sujette à caution, Maître Eolas semble croire que c’est un peu tiré par les cheveux.

                      Pour ce qui est de l’armée dans les rues, elle s’entraîne déjà depuis longtemps. Que ce soit au CENZUB ou encore en milieu réel ( aérodrome et / ou ville par exemple ).


                      • Mor Aucon Mor Aucon 13 août 2011 20:24

                        Comment ça semble croire ? Il argumente et démontre, c’est différent. Si on veut spéculer sur le pourquoi on a déterré ce décret, on peut le faire bien sûr mais en respectant un minimum la logique la plus basique. Par exemple, au vu de la situation sociale qui se dégrade de plus en plus et en se rappelant des émeutes banlieusardes quelqu’un a dû vouloir repasser la consistance des textes. C’est donc un bon indice pour calibrer la préoccupation du gouvernement face au mécontentement grandissant. Mais de là à dire que l’on prépare les textes pour habiliter les forces de l’ordre à fusiller le peuple, il y a un monde.


                      • Aldous Aldous 13 août 2011 21:51

                        Tiens ? Morocons nous affirme maintenant que " Par exemple, au vu de la situation sociale qui se dégrade de plus en plus et en se rappelant des émeutes banlieusardes quelqu’un a dû vouloir repasser la consistance des textes« 

                        Mais je croyais que ce décret ne changeait rien du tout aux usages !

                        Donc si je suis bien la moroconnerie :

                        On publie des décrets pour ne rien changer mais qui vont tout de même »repasser la circonstance des textes au vu de la situation sociale« .

                        Mouais. Je ne sais pas si il faut un juriste pour interpréter ce décret simplisme mais par contre votre raisonnement lui a besoin d’exégèses profondes pour être dés-embrouillé...

                        Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément disait Boileau.

                        L’inverse étant -dans votre cas- parfaitement vrai.

                        Au passage, »quelqu’un" c’est Fillon.


                      • Mor Aucon Mor Aucon 13 août 2011 22:37

                        Vous faites semblant de ne pas comprendre Aldous. La législation française n’encadrait pas rigoureusement l’usage de la force en cas de graves désordres publics comme le requiert la Convention Européenne des Droits de l’Homme. Comme la situation se tend de plus en plus, il est bien évident que la probabilité de graves troubles a monté de plusieurs crans. Donc, il est logique que l’exécutif s’attelle à la tâche qu’il aurait dû accomplir il y a longtemps c’est à dire, développer les conditions légales de l’emploi de la force pour le maintien de l’ordre. C’est ce qui a été fait mais pas par le décret dont vous envoyez le lien et qui n’est qu’une liste complémentaire au décret réellement important qui est : Décret n° 2011-794 du 30 juin 2011 relatif à l’emploi de la force pour le maintien de l’ordre public.


                      • Mor Aucon Mor Aucon 13 août 2011 22:42

                        En résumé ce décret ne sert qu’à se couvrir face à la convention européenne en cas de grabuge, pour ne pas être une nouvelle fois condamné comme la France a malheureusement l’habitude. De tous temps les forces de l’ordre ont utilisé les armes pour maintenir l’ordre. Il faut avoir vécu sur une autre planète pour croire que ce décret autoriserait quelque chose de nouveau.


                      • dom y loulou dom y loulou 15 août 2011 12:39

                        vous cherchez à vous rassurer moraucon 


                        on ne peut vous en vouloir pour cela

                        mais quand vous irez dans la rue réclamer tous vos droits sociaux perdus ou pour hurler votre colère que vos fils soient stériles à cause des vaccins reçus et tellement abrutis par des toxiques type red bull qu’ils ne vous reconnaitront même plus, vous vous souviendrez de vos paroles.

                      • bigglop bigglop 13 août 2011 21:17

                        Bonjour,
                        Que ce soit d’hier ou d’aujourd’hui, les officiers supérieurs (commandant à général) sont opposés à l’intervention de l’armée française sur le territoire métropolitain pour mettre fin à une crise politique, civile.
                        Ils l’ont affirmé lors des émeutes dans les banlieues aux « politiques » arguant que de telles actions étaient de la compétence des forces de l’ordre ’police et crs« . Cependant le cas de la Gendarmerie peut poser problème car ce sont des militaires tout comme le GIGN.
                        Par contre, je ne peux être affirmatif sur le contenu de l’article. Certes, la DCRI (ex-RG) suivent avec beaucoup d’attention et d’inquiétude les mouvements de la société civile et l’internet et développent des plans de crise que vous pouvez imaginer.
                        Concernant l’armement, ceci est exact. Cette arme destinée aux tireurs d’élite (PGM Ultima Ratio) est déjà utilisée par le GIGN, le GIPN, et dans l’armée française, notamment dans le calibre 338 Lapua plus efficace que le 7,62 OTAN jusqu’à 800m. Au dessus existe le PGM Hécate chambré en calibre 50 (12,7) pour des tirs au-delà de 1 000 mètres.
                        Je vous livre des liens sur :
                        - article de RUE 89
                        - article sur 10 000 soldats dans les banlieues
                        - site d’échange militaire
                        - site de PGM Ultima Ratio pour les »bêtes« 
                        En conclusion, la »révolution" n’est pas encore à l’ordre, même avec ce que nous allons prendre dans la gu.....le

                        http://www.rue89.com/entretien/2010/10/03/letat-se-prepare-a-une-guerre-dans-les-cites-169076

                        http://www.actualitte.com/actualite/21962-armee-defense-quartiers-sensibles-journaliste.htm

                        http://www.aumilitaire.com/forum/1477-l-armee-en-banlieue.html

                        http://www.pgmprecision.com/index.php?page=ur&hl=fr_FR


                        • jaja jaja 13 août 2011 21:25

                          « Cependant le cas de la Gendarmerie peut poser problème car ce sont des militaires tout comme le GIGN. »

                          Les militaires de la Gendarmerie sont déja engagés, et depuis fort longtemps, dans la répression des manifestations ou émeutes. En cas de soulèvement ils seront les premiers à ouvrir le feu contre le peuple....

                          http://orta.dynalias.org/fotorouge/afficher-photo?id=12542


                        • Luxum Luxum 9 avril 2012 21:36

                          Ça m’étonnerait grandement que nos forces de l’ordre tirent sur une foule en colère. 

                          Les gendarmes et policiers ont des enfants, des amis qui travaillent dans le civil et qui pourraient bien se trouver dans ladite foule.
                          Pour réprimer les manifestations à balles réelles en Europe il faudra trouver des hommes prêt à le faire. 
                          Eurogendfor par exemple.

                        • SEPH SEPH 13 août 2011 21:23


                          Ce décret ne sort pas par hasard. Il est mis en place pour mater les révoltes qui ne manquerons pas de survenir en cas de cure d’autorité et de démantèlement des structures de protection sociales dans notre pays. Les autres pays européens s’y préparent aussi, le premier ministre anglais Cameron n’envisage t-il pas de faire appel à l’armée pour mater lui aussi les révoltes sociales !!

                          En effet, les privatisations ( démantèlement des structures de protection sociales), la baisse des salaires et des retraites sont exigées par le marché. C’est à dire par la Finance et par les grandes banques qui gouvernent le système capitaliste. Elles font peser une chape de plomb sur les peuples qui,au nom de la démocratie, leur imposent une véritable dictature de l’argent.

                          Le système c’est emballé, les pays sont devenus objets de spéculation au même titre qu’une marchandise. Les agences de notation qui sont juges et parties, sont l’instrument de la finance pour faire payer plus cher les intérêts de la dette des pays. Cette pression sur les intérêts de la dette leur permet d’engranger plusieurs centaines de milliards, voire des milliers de milliards de gains. Les peuples payeront le prix de cette forfaiture tout à fait légale.

                          Les pays dans leur choix du libéralisme ont abandonné au marché financier leurs prérogatives de battre monnaie et se sont interdit de règlementer afin de protéger les acquits sociaux et de surveiller les flux financiers. La finance est donc libre de faire ce qu’elle veut, de se « goinfrer » en appauvrissant les peuples. Elle règne en maître sur toute la planète : tout doit être marchandise, même les humains. Tout est objet à la spéculation qui est jugée comme normale par nos brillants économistes chaque jour dans les médias.

                          Les États n’ont désormais plus qu’un rôle : la protection de la finance. Pour cela, ils doivent se doter des moyens les plus efficaces .

                          C’est que de vient de faire Sarkozy en un bon petit soldat de Wall Street.


                          • colza 13 août 2011 21:55

                            Cette information est à mettre en parallèle avec l’article 2 de la CEDH qui stipule ;
                            "

                            TITRE 1

                            Article 2

                            1. Le droit de toute personne à la vie est protégé par la loi. La mort ne peut être infligée à quiconque intentionnellement. sauf en exécution d’une sentence capitale prononcée par un tribunal au cas où le délit est puni de cette peine par la loi.

                            2. La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d’un recours à la force rendu absolument nécessaire :

                            • a. pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale ;
                            • b. pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l’évasion d’une personne régulièrement détenue ;
                            • c. pour réprimer, conformément à la Loi, une émeute ou une insurrection.
                            "

                            Le c est tout particulièrement à méditer !

                            http://sos-net.eu.org/etrangers/ddhc/cedh.htm


                            • Aldous Aldous 13 août 2011 22:04

                              Complément d’info très pertinent colza.

                              Merci


                            • exocet exocet 13 août 2011 22:19

                              Ne pas oublier non plus dans ce décret :

                              « Grenade OF F1...1°categorie, paragraphe.... »

                              Il s’agit bien de la grenade offensive de guerre.


                              • Paolini Paolini 13 août 2011 22:24

                                Révisons nos classiques.

                                Convention européenne des Droits de l’Homme

                                Article 2

                                1. Le droit de toute personne à la vie est protégé par la loi. La mort ne peut être infligée à quiconque intentionnellement, sauf en exécution d’une sentence capitale prononcée par un tribunal au cas où le délit est puni de cette peine par la loi.

                                2. La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d’un recours à la force rendu absolument nécessaire.

                                pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale ;

                                pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l’évasion d’une personne régulièrement détenue ;

                                pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection.


                                Apparemment ce texte est toujours en vigueur.

                                De toute façon on va pas les affronter sur ce terrain.

                                J’vous dit, il faut faire « L’An 01 ». Ils ne peuvent pas nous arrêter d’arrêter.


                                • Paolini Paolini 13 août 2011 22:29

                                  @colza


                                  j’étais surpris de n’avoir pas avoir encore vu cette info ; le temps de la rédiger et c’était fait ! 
                                  (le rugby m’a distrait)

                                • Annie 13 août 2011 22:28

                                  Je ne commenterai pas sur la nature des armes employées, mais ayant lu l’article de Maître Eolas, je note :
                                   "L’emploi de la force par les représentants de la force publique n’est possible que si les circonstances le rendent absolument nécessaire au maintien de l’ordre public dans les conditions définies par l’article 431-3. La force déployée doit être proportionnée au trouble à faire cesser et doit prendre fin lorsque celui-ci a cessé."

                                  Ce principe de proportionnalité qui remonte à la Convention de la Haye de 1907n’existait pas dans les articles précédents, et les alinéas ajoutés sont de nature à limiter la loi plutôt que le contraire. Il s’agit d’une mise en conformité avec les conventions européennes. Le principe de proportionnalité a été notamment utilisé pour condamner Israël dans ses attaques contre Gaza.

                                  Il y a à mon avis une certaine irresponsabilité à vouloir faire croire que le gouvernement français se préparerait à tirer sur une foule désarmée. Lire aussi les conditions préalable à l’emploi de la force : trois sommations, dans certaines circonstances seulement deux etc. etc.
                                  Ces décrets précisent dans quels cas la force peut être employée, précisions et limitations qui étaient absentes des articles applicable auparavant.


                                  • Aldous Aldous 13 août 2011 22:41

                                    La proportionnalité de la réplique ça se gère, vous oubliez le bon vieux truc des provocateurs qui permettent de déclencher des charges de CRS sur des manifestation parfaitement pacifiques au moment choisis par le préfet...

                                    Rien n’interdit de faire la même chose avec des tir d’armes à feu prétendument issues des manifestants afin de pouvoir faire feu avec ce bon fusil à répétition de précision en toute légalité.

                                    Il est présomptueux de penser que les gouvernants futurs seront tous des anges.


                                  • Annie 13 août 2011 22:49

                                    Tout ce que je dis est que ces décrets limitent la loi qui était en vigueur auparavant. Les agents provocateurs ont toujours existé, mais auparavant, la loi n’encadrait pas les conditions dans lesquelles l’emploi de la force était justifié, et ne formulait pas le principe de proportionnalité.
                                    Une autre exigence, celle d’une trace écrite de la chaîne de commande, ce qui est plutôt un progrès.


                                  • Aldous Aldous 13 août 2011 23:03

                                    Prouvez moi que la loi autorisait le recours à des armes de snipers auparavant pour le maintien de l’ordre !

                                    Vos affirmations sont fausses.

                                    Les armes qui n’était pas expressément autorisées étaient interdites.

                                    Enfin expliquez moi comment un sniper fait ses sommations à plus de 800 m !!!


                                  • Mor Aucon Mor Aucon 13 août 2011 23:49

                                    Vous avez la mauvaise habitude d’asséner des certitudes et de vous asseoir comme un fainéant en disant « prouvez-moi que j’ai tort ».

                                    Vous avez tort sur toute la ligne. Ce décret fait suite à un débat au Sénat de 2008 ( vous voyez ce n’est pas nouveau http://www.senat.fr/seances/s200812/s20081216/s20081216015.html#section1824 ) sur les conditions d’emploi des armes par les forces de l’ordre. La situation antérieure était insoutenable en cas de troubles violents entraînant mort d’homme de la part de ces forces de l’ordre puisque la législation française n’était pas développée. Il suffisait d’un ordre, écrit pour la gendarmerie, oral pour la police pour ouvrir le feu. Face à une plainte devant la CEDH la France en allait prendre pour son grade.

                                    Maintenant l’ordre direct n’est plus suffisant, le décret contient ceci : « En application du V de l’article R. 431-3 du code pénal, outre les armes à feu prévues à l’article précédent, est susceptible d’être utilisée pour le maintien de l’ordre public, à titre de riposte en cas d’ouverture du feu sur les représentants de la force publique, celle mentionnée ci-après : Fusil à répétition de précision de calibre 7,62 × 51 mm et ses munitions. »

                                    Le feu réel est donc conditionné à la riposte ce qui est une contrainte par rapport à l’absence totale de conditions de la législation antérieure où l’ordre donné suffisait.

                                    Ce qui peut inquiéter dans tout cela est qu’un gouvernement, qui nous a déjà habitué à ne prendre des mesures qu’au gré des circonstances du moment, s’inquiète d’un coup d’adapter les textes à la législation supérieure. La pétoche fait travailler...


                                  • Mor Aucon Mor Aucon 14 août 2011 00:24

                                    Le tireur d’élite ne fait pas de sommation puisqu’il n’entre en jeu que quand la situation est irrécupérable de manière pacifique, sinon il ne sera pas autorisé à ouvrir le feu. Vous oubliez que le concept de riposte n’est pas individuel, chaque gendarme ne devant riposter qu’à une menace immédiate sur sa propre personne. C’est légèrement plus compliqué que cela.

                                    Vous m’avez taxé de mauvaise foi quand je vous disais que les tireurs d’élites sont présents dans beaucoup d’unité des forces de l’ordre. Je vous ai envoyé le lien vers cette vidéo ( http://www.youtube.com/watch?v=stvW... ) qui montre l’entrainement de ceux des CRS. Vous êtes passé à une autre histoire, sans rien dire. Ça oui, c’est de la mauvaise foi.


                                  • diogene 14 août 2011 13:39

                                    @Annie

                                    Vous me semblez bien naive de croire encore à la « parole » de l’état.
                                    Ils pensent qu’il existe de fortes probabilités d’insurrection suite à la dégradation des conditions de vie dans nos pays. Ils se préparent donc sur tous les plans :

                                    - Juridique avec ce dépoussiérage de lois et ces décrets sur l’utilisation des armes à balles réelles.
                                    - Répressif avec les formations spécifiques des forces de l’ordre à la lutte urbaine
                                    - De la communication en axant le discours sur les « zones de non-droit » et « la violence des cités ».

                                    Les paroles lénifiantes de ce maitre Eolas n’y changeront rien, toute loi étant faite pour être interprétée en fonction des besoins.

                                    Ainsi il y a cette loi sur le droit de manifester librement et pacifiquement, mais, à chaque fois il y a des provocateurs infiltrés qui déclenchent l’intervention de la violence policière.

                                    http://www.dailymotion.com/video/xffkv6_manif-des-policiers-infiltres-demasques_news

                                    http://www.dailymotion.com/video/xjcts8_qui-son-els-violents_news

                                    http://www.youtube.com/watch?v=GAkDBRD2rGE

                                    http://www.youtube.com/watch?v=kA-3qFpg4b8&NR=1

                                    http://www.youtube.com/watch?v=ySdIBHhupNQ&NR=1

                                    http://www.youtube.com/watch?v=QQLnO8O-cjQ&feature=related

                                    http://www.youtube.com/watch?v=jEMOP4A1d7A&NR=1

                                    etc... etc...


                                  • Annie 14 août 2011 13:56

                                    On m’accuse régulièrement de naïveté. Pourtant, vous venez d’employer le juste mot : Interprétation. La loi avant ces derniers décrets était beaucoup plus sujette à interprétation qu’elle ne l’est maintenant, et l’usage de la force pouvait être plus facilement justifié qu’il sera désormais possible de le faire.
                                    Je ne juge pas des intentions de ce gouvernement, je constate simplement qu’avec ces décrets, il y a une meilleure harmonisation entre la législation française et européenne, avec un cadre légal définissant dans quel contexte les forces de police peuvent ou ne peuvent pas intervenir.


                                  • Bobby Bobby 14 août 2011 21:09

                                    @ mor le con

                                    Vous êtes visiblement informé !

                                    Il est cependant assez dommage d’avoir choisi cette vidéo (fort bien faite) dans laquelle le sujet à protéger... est probablement un exemple particulièrement fort d’une criminalité d’état qui apparaît pourtant de plus en plus de manière criante au citoyen lambda.

                                    Nous abordons ici la problématique principale et le sens profond du rôle des représentants du peuple... qui semblent bien s’être complètement fourvoyés au détriment des principes chers à Platon... ?

                                    Je pense que c’est un véritable exercice d’équilibre que de vouloir maintenir l’ordre lorsque les figures qui sont sensées le représenter se retrouvent en flagrant délit de parjure... (si cela s’avère ?)... ce n’est évidemment pas un hasard si le gouvernement des états-unis sous la présidence précédente, comportait autant de membres issus directement de l’industrie pétrolière !

                                    Dans ce contexte, vous défendez, peut-être, de grands criminels contre des (d’éventuels) petits ?


                                  • Mor Aucon Mor Aucon 15 août 2011 03:36

                                    Euh... non. Je disais et démontrais seulement que le titre de l’article est une énorme connerie. Pas plus.


                                  • Aldous Aldous 13 août 2011 22:47

                                    La gendarmerie (c’est l’armée) n’avait pas le droit d’entrer dans Paris jusqu’à Sarko 1er et le maintien de l’ordre c’était l’affaire des CRS.

                                    C’était un principe républicain. (D’ou le républicain dans CRS)

                                    Les CRS eux n’étaient pas dotés d’armes létales.

                                    Mais les principes républicains, c’est comme la séparation des pouvoirs, ils ne sont plus à la mode.

                                    Jusqu’à l’adoption de la Convention européenne des Droits de l’Homme l’état n’avait pas le droit de tirer sur les manifestants avec des armes létales.

                                    Vive l’Europe !

                                    Vive le déficit démocratique !


                                  • jaja jaja 13 août 2011 22:54

                                    J’ai toujours vu les garde-mobiles (gendarmerie) intervenir contre les manifestants et ce depuis des décennies à Paris...


                                  • Aldous Aldous 13 août 2011 23:04

                                    Vous avez quel age ?


                                  • jaja jaja 13 août 2011 23:07

                                    62 ans et je serais en retraite mardi. smiley Pourquoi cette question ?


                                  • Aldous Aldous 13 août 2011 23:15

                                    Avant 2002 la gendarmerie dépendait du ministre de la défense et non de l’intérieur.

                                    L’usage actuel de la gendarmerie est consécutif à la loi d’orientation et de programmation pour la sécurité intérieure de 2002 qui instaure que pour Paris, le préfet de zone de défense bénéficie d’un renfort permanent provenant des autres zones de défense

                                    Auparavant c’etait le prefet de police qui etait chargé de l’ordre dans Paris.


                                  • Mor Aucon Mor Aucon 13 août 2011 23:15

                                    Aldous a écrit : « Les CRS eux n’étaient pas dotés d’armes létales. »

                                    Mais vous rêvez, ma parole. Ou bien vous vivez à Saint Pierre et Miquelon...


                                  • Aldous Aldous 13 août 2011 23:20

                                    Autrement dit, pour faire monter les gendarmes mobiles à Paris il fallait que le ministre de l’intérieur passe la main à celui de la defense.

                                    Ca n’arrivait que dans des circonstances où la police n’arrivait pas à garder le contrôle comme en mai 68.

                                    Personnellement je suis trop jeune pour me souvenir de mai 68 et je n’ai jamais rencontré autre chose que des CRS lors de mes manifs (jusqu’à 2002).


                                  • jaja jaja 13 août 2011 23:20

                                    Oui et ? Cela n’empêchait pas les garde-mobiles (équipés de fusils quelquefois utilisés comme matraques) d’intervenir dans Paris. Ils étaient bien reconnaissables (cars bleus)...


                                  • Mor Aucon Mor Aucon 13 août 2011 23:21

                                    Aldous, vous dites « Jusqu’à l’adoption de la Convention européenne des Droits de l’Homme l’état n’avait pas le droit de tirer sur les manifestants avec des armes létales. »

                                    Eh bien, je vous dis que vous êtes complètement fou. Si la Justice française est l’une des plus condamnées par les instances européennes, ce n’est pas pour rien et c’est tant mieux pour le justiciable français. Il faut vraiment ne pas manquer d’air pour vouloir faire apparaître la Convention européenne des Droits de l’Homme comme un machin fascisant.


                                  • Aldous Aldous 13 août 2011 23:27
                                    "Ou bien vous vivez à Saint Pierre et Miquelon..."

                                    Non, dans un quartier où je peux observer les déploiement de forces de l’ordre à chaque manif et en ce moment ça ne manque pas.


                                  • Aldous Aldous 13 août 2011 23:37

                                    Je ne vais pas entrer dans un débat constitutionnaliste sur la définition du droit à la vie ce soir.

                                    Depuis l’abolition de la peine de mort en 1981 le droit français ne reconnait aucune exception à l’inviolabilité de la vie humaine en temps de paix.

                                    Seul est reconnu le droit de légitime défense qui n’est pas à priori un droit d’infliger la mort.

                                    La Convention Européenne Des Droits de l’Homme introduit une exception qui protège les états qui infligeraient la mort à des citoyens dans le cadre de la répression, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection.

                                    C’est donc une régression par rapport à la situation antérieure qui laisse la possibilité aux états membres de prendre des dispositions législatives afin de réprimer des émeutes ou des inssurections avec des armes létales.

                                    C’est exactement ce que fait le présent decret.


                                  • Aldous Aldous 13 août 2011 23:45

                                    Rappelons que la déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen de 1793 stipule :

                                    Article 35

                                    Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

                                    A comparer avec l’article 2 de la Convention européenne des Droits de l’Homme :

                                    2. La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d’un recours à la force rendu absolument nécessaire (...) pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection.


                                  • Mor Aucon Mor Aucon 14 août 2011 00:05

                                    En fait, comme vous vous préparez à l’insurrection vous préférez ne pas vous faire tirer dessus et je vous comprends. Mais vous avez fabriqué la réalité que vous essayez de penser d’où votre problème pour comprendre les tenants et aboutissants de la situation.

                                    Les forces de l’ordre ont constitutionnellement le monopole de l’usage de la violence depuis que la Constitution existe. Une mort aux mains des forces de l’ordre n’est jamais, ne sera jamais et n’a jamais été assimilable juridiquement à une peine de mort. Cela n’en fait pas quelque chose de souhaitable et c’est bien pour cela qu’il est nécessaire d’encadrer cet usage de la force dans un contexte juridique suffisamment strict pour limiter les bavures sans pour autant permettre que la violence d’un groupe minoritaire puisse s’imposer à toute une société.


                                  • Mor Aucon Mor Aucon 14 août 2011 00:11

                                    Aldous : « "Ou bien vous vivez à Saint Pierre et Miquelon..." Non, dans un quartier où je peux observer les déploiement de forces de l’ordre à chaque manif et en ce moment ça ne manque pas. »

                                    Donc c’est ça. Vous ne prenez en compte que ce que vous voyez. Le reste n’existe pas. Eh bien, tombez des nues. Les CRS ont la possibilité technique et juridique d’ouvrir le feu depuis qu’ils existent.


                                  • jefunet 14 août 2011 00:35

                                    j’ai entendu des chars rentrer dans Paris en 68...


                                  • Mor Aucon Mor Aucon 14 août 2011 00:45

                                    Vous avez rêvé. Il en a manqué peut-être de très peu pour que cela se produise mais ce ne fut pas le cas.


                                  • quatrepoux 13 août 2011 23:47

                                    juluch
                                    savez quel est la plus petite mesure de l’intelligence :
                                    je vous donne un indice, pour la distance c’est un ...millimètre

                                    et pour l’intelligence c’est un ? militaire


                                    • quatrepoux 14 août 2011 00:09

                                      nous sommes tout fait d’accord, test probant.


                                    • tanguy 21 décembre 2011 11:16

                                      On croit se battre pour la nation, on meurt pour les industriels !


                                    • pastori 14 août 2011 00:22

                                      quatrepoux

                                      il ne faut pas insulter les militaires. ce sont des gens d’armes. ils sont formés pour tuer les êtres humains. c’est leur métier. 
                                      comme ce n’est pas toujours facile, on a décrété l’obéissance totale à un ordre. comme ça ils n’ont pas d’état d’âme.et ça leur évite de réfléchir. 
                                      en cas d’invasion, ils en appellent à la mobilisation de civils par millions comme en 14.

                                      pour aller « libérer » les peuples au loin, comme ils sont débordés de travail, il se font aider de légionnaires étrangers, c’est à dire des mercenaires qui font ça uniquement pour l’argent. ou par amour pour la patrie. c’est très pratique.

                                      pour libérer ces peuples immatures à coup de missiles, comme les croisés qui faisaient entrer dans la cervelle des « sauvages » mâles la parole de Jésus Christ à coup d’épée dans le crâne. ça pénètre mieux. les « sauvages » femelles, ils les confiaient à des missionnaires qui leur apprenaient à tenir une bonne position dans la société. 

                                      comme c’est un métier très fatiguant depuis qu’ils n’ont plus les conscrits pour nettoyer leur chambrée, il ont la retraite à 35 ans.
                                      faut pas se moquer d’eux. de plus ça fait de la peine à mon ami juluch qui est le meilleur des hommes.

                                      • quatrepoux 14 août 2011 00:52

                                        vous savez ce que c’est, toujours à l’affut d’un mot qu’on croit bon


                                      • corsaire 15 août 2011 01:10

                                        Pastori, pour une fois je suis pas d accord avec toi, je suis un ancien militaire et je te promet que j amais je n aurais tiré sur les miens, nous sommes des hommes avant tout et je suis sur que si cela venait a venir que les militaire se retrouve devant une revolution dans notre pays, il ne serais pas beaucoup a tiré sur le peuple bien au contraire, car il y a des fanatiques.

                                        En ce qui concerne la legion tu serais suppris, c est quand meme le seul groupe qui melange des ethnis et religion differente au sein d une meme baniere, ce ne sont pas des mercenaires la plupart fuis la misere, famine ou un avenir il aime la france et les francais la preuve ils ont acclamé, puis je doute qu une tel troupe avec la noblesse de c est fait d arme se reduirais a tirer sur le peuple.

                                         


                                      • loco 14 août 2011 00:42

                                        Je ne tiens pas à être déplaisant, mais nous sommes dans une époque où bien des sociétés, et même bien des particuliers ont des revenus supérieurs au PIB de certaines nations,et disposent donc des moyens de s’offrir de véritables armées à leurs ordres.
                                        Armées qui peuvent, bien sûr jouer à visage couvert en manipulant-armant des groupes de révoltés poussés à mettre à mal l’ordre républicain selon leur stratégie.
                                        Et je ne serais pas surpris de voir beaucoup de braves gens apprécier alors la fermeté des corps constitués.....................


                                        • JMK66 JMK66 14 août 2011 02:58

                                          Selon la constitution de 1793 Article 35

                                          « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »

                                          La légitime défense semble être le seul rempart à cette injustice.

                                          Je ne parle pas de la loi pénale qui dit ça ;

                                          En droit pénal

                                          Concernant les individus

                                          En France, pour agir dans le cadre de la légitime défense des personnes, l’agression contre soi-même ou autrui doit être :

                                          Actuelle : le danger est imminent ;

                                          Illégale : l’agression est interdite – riposter aux forces de polices pendant une manifestation par exemple ne peut être considéré comme de la légitime défense ;

                                          Réelle : l’agression ne doit pas être putative.

                                          Mais de loi divine !

                                          Christianisme 2321

                                          La légitime défense est un devoir grave pour qui est responsable de la vie d’autrui ou du bien commun. L’interdit du meurtre n’abroge pas le droit de mettre hors d’état de nuire un injuste agresseur.

                                          Seule la justice du divin est pour l’humanité.

                                          Paix sur Nous.


                                          • asterix asterix 14 août 2011 07:54

                                            Ma conclusion ?
                                            Chacun estime l’autre inexcusable quand il s’agit de violence !
                                            Julluch et son oeil pour oeil ? Inexcusable, ce n’est pas d’hier qu’on le sait !
                                            L’auteur ? Inexcusable car son article a tronqué la finalité de la loi qui était de mettre la législation française en conformité avec sa consoeur européenne.
                                            Deux choses :
                                            - Quand une loi est mauvaise, on la change. Pas compliqué, cela s’appelle l’état de droit.
                                            - Aucun intervenant n’a mis en avant le principe le plus évident : interdiction totale des armes à feu pour tous.
                                            Au lieu de cela, que lit-on ? Un galimatias !
                                            Interdiction pour tous, sauf pour l’ordre...
                                            Interdiction pour tous, sauf pour le désordre...
                                            En fait de débat, les uns et les autres se sont tirés dans le tas.
                                            Mission accomplie, mon Colonel : ils se sont tous endormis sur leurs certitudes..
                                            Agoravox a joué le rôle de la seringue hypodermique...


                                            • Laureline 14 août 2011 10:25

                                              En application du V de l’article R. 431-3 du code pénal, outre les armes à feu prévues à l’article précédent, est susceptible d’être utilisée pour le maintien de l’ordre public, à titre de riposte en cas d’ouverture du feu sur les représentants de la force publique, celle mentionnée ci-après : Fusil à répétition de précision de calibre 7,62 × 51 mm et ses munitions.

                                              Vous avez bien lu :

                                              à titre de riposte en cas d’ouverture du feu sur les représentants de la force publique

                                              • voxagora voxagora 14 août 2011 11:03

                                                .

                                                Entre Juluch qui parle « des racailles qui .. des gangs qui .. des salauds qui .. »
                                                dont personne ne doute qu’il faille les pourfendre,

                                                et celles/ceux qui vont chercher la Lybie, la résistance, même le soucoupisme
                                                pour se battre sur des éléments partiels,

                                                on évite de prendre la distance nécessaire pour analyser les choses sous l’angle
                                                important des moyens que se donne le pouvoir pour réprimer .. n’importe qui.
                                                les racailles néfastes étant utilisées au même titre que les pauvres schizophrènes :
                                                remplir le code pénal ad nauseum.

                                                Car, outre la liste très matérielle des catégories de matériel bien matériel,
                                                il y a l’immatérielle phraséologie :
                                                « armes SUSCEPTIBLES d’être utilisées EN FONCTION DES SITUATIONS
                                                pour le maintien de l’ORDRE PUBLIC ».
                                                Vous pouvez toujours mettre en avant la proportionnalité et autres soi-disant garde-fous ..
                                                ils ont bonne mine quand N. Sarkozy fait un procès pour une simple invective.


                                                • pastori 14 août 2011 12:52

                                                  et celles/ceux qui vont chercher la Lybie, la résistance, même le soucoupisme
                                                  pour se battre sur des éléments partiels,



                                                  ce qui est partiel dans ton post qu’il faut d’ailleurs relire dix fois pour le comprendre, c’est la façon de rapporter les choses. ils faut les remettre dans leurs contexte. 

                                                  j’ai le droit de m’appuyer sur l’histoire récente de notre pays et mon expérience personnelle pour dire que la confiance dans certaines forces du pays est très resteinte.
                                                  mais ce n’est que mon avis, et je met ma confiance en qui je veux sans obliger personne.

                                                  tu a le droit de penser le contraire. moi je dis que les militaires tirerons sur ceux qui leur sont désigné&s par un ordre. sinon, rappelons nous qu’en 1914, certains ont été fusiliés pour avoir désobéi.

                                                • Winston Smith 14 août 2011 11:24

                                                  Et ? Ou est le problème ? « Aucune portion du peuple ne peut exercer la puissance du peuple entier  » « Que tout individu qui usurperait la souveraineté soit à l’instant mis à mort par les hommes libres. ». Or le Pouvoir n’a rien usurpé, donc, ceux qui sont illigitime doivent mourir.




                                                  « Article 6. - La liberté est le pouvoir qui appartient à l’homme de faire tout ce qui ne nuit pas aux droits d’autrui : elle a pour principe la nature ; pour règle la justice ; pour sauvegarde la loi ; sa limite morale est dans cette maxime : Ne fais pas à un autre ce que tu ne veux pas qu’il te soit fait. »

                                                  Payer des impôts et des cotisations sociales me nuit : on n’a donc pas le droit de me les imposer.


                                                  • diogene 14 août 2011 13:52

                                                    @Musima

                                                    oui, sur des échasses avec un nez rouge, il ne serait pas mal.


                                                  • Winston Smith 14 août 2011 13:23

                                                    « tous gouvernements (droite, gauche et autres variantes diverses) n’ont jamais été là pour protéger les peuples »



                                                    Arf ! Et l’eau froide est froide ?

                                                    L’Etat défends SES intérêts, rien d’autre - comme il est légitime, du reste. Et s’ils y a des couillons pour toujours renforcer ses pouvoirs et abdiquer leur vie entre ses mains, tant pis pour eux : ils se feront enculer à sec tôt ou tard !

                                                  • mea culpa(ble) 14 août 2011 11:53

                                                     

                                                    "Se n’est pas les manifestants sur les retraites qui sont visés mais, les émeutiers issue de la racaille des cités qui brûlent, détruisent tout sur leur passage et tirent sur les flics......comme en 2005 !
                                                    Si il faut mettre aux pas ces cailleras des cités.....je suis pour !!"
                                                    Vous parlez bien d etres humain ?bon c est un peu gros quand meme ! Et peut etre que ces racailles de cités sont revoltés par tant d injustices sociales ? tout simplement ? pas d education ou peu, pas de travaille, pas d avenir.... la haine monte et la violence se dechaine...(le raccourci vous semble gros et facille ? plus que le votre ?) la police elle meme est dans ce cas...  


                                                    • Winston Smith 14 août 2011 13:25

                                                      « Vous parlez bien d etres humain ?bon c est un peu gros quand meme ! Et peut etre que ces racailles de cités sont revoltés par tant d injustices sociales ? tout simplement ? pas d education ou peu, pas de travaille, pas d avenir.... la haine monte et la violence se dechaine...(le raccourci vous semble gros et facille ? plus que le votre ?) la police elle meme est dans ce cas...  »


                                                      Qu’ils rentrent chez eux alors, nous, on n’a JAMAIS voulu des immigrés, et encore moins payer pour.

                                                      Le foutage de gueule, ca suffit !

                                                    • joelim joelim 14 août 2011 14:00

                                                      Qu’ils rentrent chez eux alors, nous, on n’a JAMAIS voulu des immigrés, et encore moins payer pour.

                                                      C’est tes amis libéraux qui les ont amenés pourtant, afin de faire d’épatantes économies sur les salaires et sur les coûteuses conditions de travail.

                                                    • JL JL 14 août 2011 14:05

                                                      Tout à fait Joelim,

                                                      ces libéraux mentent comme ils respirent. Ce sont les néo-casuistes, des gens san foi ni loi qui professent que tous les coups sont permis.

                                                      Une engeance diabolique qui a pris l’économie en otage et avec lesquels, à l’instar des terroristes, il est impossible de discuter rationnellement.


                                                    • Romuald Romuald 14 août 2011 12:21
                                                      Il y a une certaine désinformation autour de ce décret, présenté sur de nombreux sites comme étant la preuve de la dérive dictatoriale du pays.

                                                      Tout d’abord, le cadre d’emploi strict de l’utilisation de telles armes est celui de la légitime défense.
                                                      Il ne s’agit donc pas, comme cela est suggéré sur de nombreux sites, d’autoriser les forces de l’ordre à tirer à vue sur des manifestants brandissant des pancartes ou glapissant des slogans, aussi anti-gouvernementaux fussent-ils.
                                                      Nous ne sommes ni en Libye, ni en Syrie ou en Chine.


                                                      Lors des émeutes de Grenoble l’an passé, des photos avaient été publiées dans la presse ; j’ai précisément en tête deux d’entre elles montrant des éléments des forces de l’ordre dotés de fusils de précision tels que décrits dans le décret.



                                                      Par ailleurs, les forces de l’ordre ont déjà en dotation individuelle une arme dite de guerre, arme de 1ère catégorie donc, à savoir le Sig Sauer SP2022 (9mm) depuis environ cinq ans.
                                                      Il ne me semble pas que quiconque ait hurlé à la dictature fasciste...

                                                      Ensuite, penchez-vous sur le Code des douanes : l’article 56 alinéa 2 autorise l’ouverture du feu, hors cadre légitime défense, pour « s’opposer au passage d’une réunion de personnes qui ne s’arrêtent pas aux sommations qui leur sont adressées ». Certes, l’article est aujourd’hui désuet, mais toujours inscrit dans le CDN.
                                                      Cela fait-il des douaniers des fascistes en puissance ?

                                                      • SergeL SergeL 14 août 2011 19:51

                                                        cela n’est pas arrivée pendant la 5 e République

                                                         

                                                        Le Putsch d’Avril 1961

                                                         

                                                         


                                                      • Aldous Aldous 15 août 2011 18:09

                                                        @ romuald

                                                        Tout d’abord, le cadre d’emploi strict de l’utilisation de telles armes est celui de la légitime défense.

                                                        Des armes de snipers destinées à exercer la légitime défense ? Bien sûr...


                                                      • Aldous Aldous 15 août 2011 18:13

                                                        Cela fait-il des douaniers des fascistes en puissance ?

                                                        Comparaison sans logique : les douanier ne s’occupent pas de l’ordre public.
                                                        Forcer un frontière ce n’est pas pareil de défiler de la Bastille à Nation.

                                                        Des snipers n’ont rien à faire dans l’arsenal de maintien de l’ordre républiquain.


                                                      • Round'UP Bio Round’UP Bio 14 août 2011 12:38

                                                        @ juluch et tous ceux qui n’ont rien compris.

                                                        http://www.youtube.com/watch?v=gRly-3PMX0w


                                                        • RBEYEUR RBEYEUR 14 août 2011 12:44

                                                          Question à l’auteur de cet article : « ALDOUS ».

                                                           

                                                          Constatons en préambule :

                                                           

                                                          · Que c’est un rédacteur très prolixe pour avoir, jusqu’à présent, publier 50 articles.

                                                          · Que c’est un modérateur, de ce forum, imbu d’une rigoureuse mission de « salut public » puisque, jusqu’à présent, il a « flingué » 82 articles sur les 115 qui lui furent soumis, soit plus de 71% de rejets.
                                                          C’est le Robespierre du forum !
                                                          Mais à propos de cette violente coercition, et pour aller dans le sens de son article, où est le décret l’autorisant à mettre en œuvre cette « guillotine » de l’expression ?

                                                          · Que, par antinomie à sa violence punitive, il  apparaît vraiment d’une extrême discrétion puisque son profil contient toujours la formule : « Cet auteur n’a pas encore renseigné sa description. » (? ??.).
                                                          Bizarre ce comportement de donneur pléthorique de leçons tout en se planquant misérablement dans un anonymat absolu. Mais ne serai-ce pas la marque d’une certaine couleur politique dont le slogan est « faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais » ?

                                                                 

                                                          Mais bon !

                                                           

                                                          S’agissant de la France, questions :

                                                           

                                                          · Quels textes autorisent les « jeunes », les dealeurs de drogues et les braqueurs à utiliser des armes de guerre les plus sophistiquées, à côté desquelles les armements des forces de l’ordre apparaissent comme des lance-pierres, des sarbacanes ou des hochets ?

                                                          · Quels textes autorisent la voiture à faire de 4.000 à 5.000 morts et de 200.000 à 300.000 blessés par an ?  

                                                          · Cet article d’« ALDOUS  ne va-t-il dans le sens du syndrome norvégien, où la police de ce pays en fut réduite à laisser tranquillement  BREIVIK massacrer 77 personnes, durant près de 2 heures, puis, l’assassin ayant épuisé ses munitions, ont pu l’arrêter tout aussi tranquillement….

                                                          · Mais cet article ne va-t-il pas aussi dans le sens de la constitution des sections d’assaut, à la fin des années 1920 en Allemagne, qui, profitant de la complète déliquescence de l’état allemand, ont permis la prise de pouvoir d’Hitler    


                                                          • flesh flesh 14 août 2011 22:01

                                                            Moi aussi j’en reste sans voix


                                                          • mea culpa(ble) 14 août 2011 15:56
                                                            winston :« Qu’ils rentrent chez eux alors, nous, on n’a JAMAIS voulu des immigrés, et encore moins payer pour. »

                                                            je vois qu’on sort les« GROS ARGUMENT » !!... un petit bouquin d’histoire pour vous ! Excusez moi, mais si, nous sommes allés les chercher !


                                                            • Winston Smith 14 août 2011 18:09

                                                              « je vois qu’on sort les »GROS ARGUMENT«  !!... un petit bouquin d’histoire pour vous ! Excusez moi, mais si, nous sommes allés les chercher ! »


                                                              Heu, pas vraiment. Quant on les cherchait, pendant quelque années vers 1960 (avant, il y avait du chômage) c’était 1) pas par million, 2)pour travailler 3)Pour deux an maximum, sans leur famille : il s’agissait d’exécuter un contrat de travail, rien d’autre.


                                                              Ca n’a évidement aucun rapport avec la situation actuelle.




                                                            • YVAN BACHAUD 14 août 2011 16:40

                                                              Bonjour,
                                                              N’est il pas grand temps d’exiger de l’Opposition qui est censée défendre les faibles, la mise a l’ordre du jour de l’Assemblée nationale d’une proposition de loi en faveur du référendum d’initiative citoyenne qui permettrait aux citoyens d’imposer un référendum pour abroger une loi ou en proposer une nouvelle SANS la moindre manifestation de rue.
                                                              Le 07 mars 2010 en Suisse 73% de OUI a l’abrogation d’une loi qui allait baisser les retraites.
                                                              Les 12-13 Juin 2011 95% de oui a l’abrogation d’une loi qui allait privatiser l’eau, une autre qui allait relancer le nucléaire électrique,
                                                              Une dernière qui donnait l’immunité judiciaire aux ministres en fonctions..

                                                              Dans une démocratie le pouvoir ne doit pas être à la rue , mais a l’expression démocratique de l’ensemble des citoyens concernés..


                                                              • RBEYEUR RBEYEUR 14 août 2011 16:48

                                                                Questions à « ALDOUS », l’auteur de cet article.

                                                                Préambule :

                                                                -C’est un rédacteur très prolixe pour avoir, jusqu’à présent, publié 50 articles.

                                                                -C’est un modérateur très imbu de sa mission de « salut public » puisque, jusqu’à présent, il a « flingué » 82 articles sur les 115 qui lui furent soumis, soit plus de 71% de rejets...
                                                                Serait- le Robespierre du forum (pas forcément une référence du combat contre la peine de mort dont il se gargarise...) ? 
                                                                Mais quel est le décret l’autorisant à mettre en oeuvre cette « guillotine » de l’expression ? 

                                                                -Par opposition à ses débordements robesperriens de « censures punitives », il apparaît d’une extrême discréssion lorsqu’il s’agit de son propre profil, celui-ci contenant toujours l’indication : « cet auteur n’a pas encore renseigné sa description. » (? ???).
                                                                Bizzare, pour quelqu’un d’inépuisable comme donneur de leçons de morale et de vertu, de se planquer ainsi misérablement dans l’anonymat le plus strict...
                                                                Ne serait-ce pas la marque habituelle d’une certaine couleur politique ?

                                                                Mais bon !

                                                                Pour ce qui concerna notre pays :

                                                                - Quel décret autorise les « jeunes », les « dealers », le « grand banditisme », les terroristes, etc.,
                                                                à se doter d’armes de guerres sophistiquée à côté desquelles l’armement des forces de l’ordre apparaissent comme des lance-pierres, sarbacanes, etc. ?

                                                                 -Quel décret autorise à ce qu’environ 300 sans abris meurent par an ? 

                                                                 -Quel décret autorise à ce qu’il y ait 4.000 à 5.000 tués et 200.000 à 300.000 blessés par an sur la route ?

                                                                -Etc.

                                                                Plus généralement, cet article d’ALDOUS«  :
                                                                 
                                                                -Ne va-t-il pas dans le sens du syndrome norvégien, où la police de ce pays en fut réduite à
                                                                laisser tranquillement BREIVIK massacrer 77 personnes, durant près de 2 heures, pour, finalement, aller l’arrêter après s’être assuré qu’il avait consommé toutes ses munitions...

                                                                -Ne va-t-il pas aussi dans le sens de la constitution des »sections d’assaut", à la fin des années 1920 en Allemagne, lesquelles, profitant de la complète déliquescence Anarcho/gauchiste de l’Allemagne, ont permis la prise de pouvoir d’Hitler... 










                                                                 







                                                                • Aldous Aldous 15 août 2011 18:16

                                                                  Syndrome norvégien ? Il s’agit de l’arsenal de maintien de l’ordre pas du GIGN.

                                                                  Déliquescence anarcho/chaipasquoi ? Délire paranoïaque.


                                                                • quatrepoux 14 août 2011 17:22

                                                                  ces corrompus qui nous gouvernent, ci après nommé tzar talonnette 1er et compagnie se sont empressés de ratifier le traiter de Lisbonne alors que le peuple avait rejeter la constitution européenne.
                                                                  Le traité de Lisbonne reprends l’intégralité de la constitution européenne.
                                                                  Il y est bien stipulé que les gouvernement pourront légitimement tirer sur leurs populations.
                                                                  et on nous parle de Kadafhi !
                                                                  Ces gens qui nous gouvernent savent parfaitement que les plans européens et Fmi vont etre meurtrier pour les peuples. donc ils se dotent de la legislation idoine .
                                                                  auraient-ils peur des peuples ?


                                                                  • pastori 14 août 2011 17:58

                                                                    le meilleur post du fil :


                                                                    « Qu’ils rentrent chez eux alors, nous, on n’a JAMAIS voulu des immigrés, et encore moins payer pour. »
                                                                     ................Excusez moi, mais si, nous sommes allés les chercher  !"

                                                                    • lsga lsga 14 août 2011 18:24

                                                                      C’EST UNE EXCELLENTE NOUVELLE


                                                                      Cela démontre que nos gouvernements savent que le temps des nouvelels grandes révolutions européennes se rapprochent...


                                                                      • chapoutier 14 août 2011 18:42

                                                                        Winston Smith.

                                                                        « Et peut etre que ces racailles de cités sont revoltés par tant d injustices sociales « ? Déjà avant la révolution de 1789 les nobles parlaient de racailles en parlant des pauvres. Cela ne change pas !

                                                                        « Qu’ils rentrent chez eux alors, nous, on n’a JAMAIS voulu des immigrés, et encore moins payer pour. » Pourtant vos ancêtres ont trouvé normal d’aller chez eux pour construire l’empire français il me semble ! Et d’où la France à t-elle tiré sa richesse d’après vous,

                                                                        La révolution industrielle n’a pu avoir lieu que grâce aux énormes profits de la traite négrière.

                                                                        Votre niveau de vie vous l’avez volé aux ancêtres de ces immigrés.

                                                                        La France à participé à la ruiné de l’Afrique par la traite négrière (demandez aux grands bourgeois de Bordeaux et de Nantes), par le vol permanent de ses richesses, jetant dans la misère et la famine ceux qui étaient et qui sont légitimement propriétaires de ces richesses.

                                                                        La France arrogante continue de spolier ces populations et continue son empire (Libye Cote d’Ivoire)
                                                                        des sociétés françaises arrachent leurs céréales pour mettre à la place de la saloperie destinée à faire du « bio carburant » et vous dites qu’ils rentrent chez eux !

                                                                        Vous avez certainement l’impression d’etre envahis je suppose ?
                                                                        c’est tellement plus facile contre de pauvres hères !
                                                                        lors de la véritable invasion, celle des nazis, les résistants devaient se méfier de leurs propres compatriotes, les collabos ! ceux qui maintenant veulent jouer aux dures face aux crèves la faim


                                                                        Le foutage de gueule, ca suffit ! Effectivement cela suffit, et un peu de pudeur !


                                                                        • chapoutier 14 août 2011 19:10

                                                                          Nicole
                                                                          merci votre réponse prouve qu’il y encore des HUMAINS normaux sur agora


                                                                        • SergeL SergeL 14 août 2011 20:04

                                                                          Je vous annonce une bien triste et désolante nouvelle, pour vous surtout, cette migration d’hirondelles affamées et sans nids, va perdurer tant que les vautours les chasseront.

                                                                           

                                                                          Le message est trés clair.

                                                                           


                                                                        • chuppa 14 août 2011 20:32

                                                                          Sujet déjà vu et revu sur A.V., on voit bien que le WE du 15 aout est là. Article vide. Photo montre une arme de tir à répétition (calibre 5,56) qui n’a STRICTEMENT rien à voir avec le fusil de sniper (Calibre 7,62) pas de tir en rafale !!! autorisé par la loi en question. Ceci dit les débats sont plus marrants que l’article , ouf !


                                                                          • constante 14 août 2011 22:04

                                                                            « ULTIMA RATION » (LA oppsi 2) ça sonne moins bien que « PATRIOT ACT »

                                                                            Petit rappelle des faits : USA PATRIOT ACT adoptée dans la joie et la bon humeur le 25 octobre 2001 sans discussion au « Congrés ». 

                                                                            Sources :http://www.e-juristes.org/USA-Patriot-Act/

                                                                            « La plupart des Américains sont prêts à restreindre leurs libertés si, en échange, le gouvernement leur assure de pouvoir rentrer chez eux sans risque chaque soir pour embrasser leurs enfants « ( banquier ).

                                                                            A- Comment le Patriot Act contourne le contrôle judiciaire et réduit les protections en matière criminelle

                                                                            Droits susceptibles d’être violés :

                                                                            1er amendement : liberté de religion, de parole, de réunion et de la presse.

                                                                            4ème amendement : droit de ne pas subir des recherches et des saisies déraisonnables.

                                                                            5ème amendement : nul individu ne peut être privé de sa vie, de sa liberté ou de ses biens sans un procès équitable.

                                                                            6ème amendement : droit à un procès public rapide par un jury impartial, le droit d’être informé des éléments de l’accusation, le droit de confronter les témoins et d’assistance juridique.

                                                                            8ème amendement : pas de détention arbitraire ou cruelle ni de condamnation exceptionnelle.

                                                                            14ème amendement : tous les individus (citoyens américains ou non) résidant aux EU ont droit à un procès équitable et une égale protection par la loi.

                                                                            Dans un premier temps, lors de son installation en 2001, le Patriot Act s’inscrit dans l’état d’urgence. Il se présente comme devant faire face à un état de guerre.

                                                                            Alors, sommes nous en état de siège dans l’hexagone !contre qui ?Ultima Ration un nom une réponse !

                                                                            la liste est longue :

                                                                            Les chômeurs, les immigrés, ceux qui perçoivent les minima sociaux, les professeurs, les jeunes, la banlieue,les retraités, la fonction public, les chercheurs, les étudiants , les facultés, l’ultra gauche, l’ultra droite, en haut en bas sur les côtés, les virus( H1 N1 N2 N +INFINI°), la justice, les algues, les hôpitaux,..., les indignées, .....l’automobiliste, le réfugié, le père noël , l’humoriste...... les prostitués ....

                                                                            Y a pas de limite , « c’est à ta guise »



                                                                            • Vincent Jappi Vincent Jappi 14 août 2011 22:17

                                                                              “Tirer sur les manifestants” ?


                                                                              L’« ouverture de feu sur les représentants de la force publique », ce n’est pas « manifester ».

                                                                              Le titre de ce texte est donc impudemment mensonger, ou plus exactement c’est une impudente négation de l’évidence :
                                                                              procédé typique de propagande à la Goebbels, en réalité inventé par les bandits du marxisme-léninisme et auquel ils n’ont jamais renoncé vu son succès constant.

                                                                              Aux  imbéciles incapables de penser, comme aux complices susceptibles de relayer son sophisme grossier, cette dénonciation calomnieuse vise à présenter comme un « abus de pouvoir » une disposition qui est on ne peut plus normale, étant donné que c’est tout le monde, et pas seulement les « forces de l’ordre », qui a le Droit naturel de riposter contre quiconque lui tire dessus.

                                                                              La seule critique des « forces de l’ordre » qui serait valide, c’est que ces prétendues « forces de l’ordre » ne sont le plus souvent que des « Forces du Désordre » :
                                                                              parce que ce sont elles qui imposent aux gens normaux l’oppression et la censure du socialisme pseudo-démocratique, de cette censure semi-esclavagiste des choix personnels dont se trouvent justement vivre la plupart de ceux qui, aujourd’hui, se trouvent être des  « manifestants ».

                                                                              Car ces « manifestants », leurs « manifestations » ne visent le plus souvent qu’à réclamer que cette oppression et cette censure du socialisme soient encore plus brutales.
                                                                              C’est un fait que la plupart des « manifestants », aujourd’hui, ne sont que des esclavagistes, des oppresseurs au moyen même de ces prétendues  « forces de l’ordre » :
                                                                              ce sont des parasites sociaux institutionnels, qui vivent de l’argent  volé par la force aux gens normaux par ces prétendues "forces de l’ordre" :
                                                                              ce sont des fonctionnaires, des syndicalistes, des envahisseurs criminels, des ennemis subventionnés de la civilisation...
                                                                              et les gestapistes de la censure contre ceux qui protestent contre l’esclavagisme et contre l’invasion pour défendre la civilisation.
                                                                              Face aux Forces du Désordre, qui ne sont le plus souvent que leurs exécutants et leurs complices, ces oppresseurs ne manifestent que parce qu’ils trouvent trop faible la violence que celles-ci infligent aux gens normaux, trop étendue la liberté résiduelle qu’elles leur concèdent, et trop maigre la part des butins de leurs vols qu’elles leur attribuent.

                                                                              Ce qui veut dire que la plupart des « manifestants » aujourd’hui sont déjà,  en tout état de cause, des criminels au regard du Droit naturel : en tant qu’esclavagistes, et en tant que censeurs.
                                                                              Et sur ces esclavagistes et sur ces censeurs, ce ne sont pas seulement leurs exécutants et complices habituels des prétendues "forces de l’ordre« ,
                                                                              mais également les victimes de leurs pillages et de leurs humiliations,
                                                                              qui auraient le Droit naturel de tirer avec un »fusil à répétition de précision de calibre 7,62x51mm ".
                                                                              Pas seulement "en cas d’ouverture de feu sur les représentants de la force publique", mais aussi comme un moyen éventuel de se défendre contre leurs oppressions.
                                                                              Et finalement, pas seulement avec un "fusil à répétition de précision de calibre 7,62x51mm”.


                                                                              • himmelgien 15 août 2011 01:40

                                                                                 Fillion vient d’autoriser de tirer contre des Français !... Quand il se retrouvera devant le tribunal, celà comptera très lourd !... Ce régime s’avère politiquement à bout de souffle : pas celui de Sarkozy ( en coma dépassé ), celui de Fillion, après son « coup d’Etat » du dernier remaniement  !... Maintenant, le cap de la survie physique de ce pouvoir est en jeu : il doit se demander où se situe sa « Bastille » !... ( Personnellement , je continue à penser que celle-ci nous viendra du Pentagone et d’une nouvelle « r-évolution » des US ....) 


                                                                                • lloyd henreid lloyd henreid 15 août 2011 02:18

                                                                                  Je suis atterré par la teneur de certains commentaires.

                                                                                  « C’est pas pour les manifestants, c’est pour les émeutiers ! »

                                                                                  Les racailles, en un mot... pauvres cons.

                                                                                  Et dans une manif de « gauchistes » défendant leurs emplois / leurs retraites / leur protection sociale / leurs droits civiques en somme... comment fait-on la différence entre un « manifestant » et un « casseur » ?

                                                                                  Et les balles chargées dans ces flingues... je suppose qu’elles sont dressées par des « maîtres-balles » pour éviter les bons citoyens, et ne toucher qu’aux vilaines racailles ?

                                                                                  (pas comme les matraques des CRS en Espagne...)

                                                                                  Il y a dans ce monde des cons qui ne doutent de rien. La démocrature est en train de changer de préfixe, et ils font toujours ceux qui ne voient rien venir... j’espère que vous ne serez pas oubliés, mes agneaux !

                                                                                  J’imagine la fin de l’histoire lol : la dépouille décryogénisée de David Rockefeller annonçant, en simultané sur toutes les télés du monde, l’instauration d’un gouvernement mondial unique... un vrai, avec sa « structure politique et économique intégrée », bien comme il faut, pas comme l’actuel patchwork un peu brouillon d’ONU, d’OTAN, de FMI, etc. — Big Brother, en mode unique et indivisible !

                                                                                  L’homme parlerait d’une voix faible mais sûre, mécanique... peut-être à cause des implants nano-tech qui permettent sa longévité (oui je sais, ça fait rire, mais ça existe déjà), et alors il dirait genre : « plus de nations, plus de frontières, plus de démocratie ; rien qu’un seul gouvernement dont je m’autoproclame chef, ad vitam eternam ! »

                                                                                  Fanfare, slogans (« la guerre c’est la paix / la liberté c’est l’esclavage / l’ignorance c’est la force »), militaires en tenue pour en imposer...

                                                                                  Et alors moi, j’irais voir mes sceptiques habituels... ici comme IRL, et je leur dirais « voyez, je vous avais prévenus ! » Et eux me répondraient, avec un regard plein de lassitude : « tu nous fatigues, avec tes histoires de complot... il n’y a pas de complot, nous sommes... libres... comme l’air... démocratie... tout va bien... tu... débloques... Soma ? »

                                                                                  Lobotomie de base, c’est même plus de la science-fiction.

                                                                                  « C’est pour les racailles, pas pour les manifestants... » LOL !


                                                                                  • eric 15 août 2011 07:58

                                                                                    Cet article est un beau cas d’école.
                                                                                    Nous avons encore en France plus que dans d’autre pays, des gens comme l’auteur qui conservent des mode de pensée fascisant.
                                                                                    Refus absolu du réel, justification de n’importe quel moyen par les fins, mauvaise fois délibérée, refus de la démocratie et appel à peine déguisés à la violence comme mode de résolution des questions politiques.

                                                                                    L’auteur nous dit en gros que notre gouvernement est parfaitement illégitime, qu’il est violent, prêt à tirer sur le « peuple » et si la conclusion n’est qu’implicite, elle est néanmoins évidente : tous les moyens sont permis.

                                                                                    C’est bien évidemment le type de discours qui conduit aux évènements que nous venons de connaitre en Norvège.

                                                                                    Après, nous savons que les tenant de ce type de discours se divisent en trois catégories. Les « gauches de gouvernement » qui les utilisent en toute connaissance de cause et hypocrisie pour gagner quelques point électoraux afin de revenir au pouvoir où fondamentalement, ils gaveront leur clientèle électorale au détriment de la nation en général et des plus défavorise en particulier. Les extrêmes gauche prébendières, pour lesquelles ces discours extrémistes sont surtout des postures de négociation en interne aux gauche, dans la répartition des postes et des crédits. Les véritables foufous, qui n’était leur grand poil dans la main, seraient prêt à toutes les violences réelles, mais faute de volonté, se consacrent essentiellement à tenter de créer des vocations auprès des paumés et déséquilibrés façon norvégien dans l’espoir qu’au hasard de violence sociale gratuites, des bouleversement leur permettront de parvenir à des pouvoirs que les électeurs leur refusent systématiquement..

                                                                                    Face aux deux premières catégories, le remarquable travail de raison raisonnante de mor au cons peut être efficace. A coup de textes, de faits, il tourne en ridicule les tartufferies de l’auteur et de ses copains. Et comme ces gens se prennent très au sérieux, il récolte évidemment des volées de moins qui sont une sorte d’hommage du vice à la vertu.

                                                                                    Reste la troisième catégorie. Les paumés anomiques violents de l’extrême gauche dont les convictions tiennent plus du diagnostic médical que de l’analyse politique.
                                                                                    Ceux qui ont toujours été les exécuteurs des basses œuvre de tous les régimes totalitaires des bolchéviques aux Nazis.

                                                                                    Que faire avec ceux là ? Peut être les encadrer avec des animateurs éducateurs sociaux, les envoyer en vacance au bord de la mer ? Des stages de macramés ? Psychanalises remboursées par la sec soc ? Je ne sais pas, mais de toute évidence, ces gens ont besoin d’aide.


                                                                                    • jaja jaja 15 août 2011 08:46

                                                                                      Éric, vous dotes n’importe quoi... Notez que les exécuteurs des basses œuvres au service du régime totalitaire de Pétain, pour parler de notre pays, venaient majoritairement de la Police française et des hordes de l’extrême droite. Ces bouchers étaient soutenus par toute la bourgeoisie car « mieux vaut Hitler que le Front Populaire » n’est-ce pas ?

                                                                                      L’extrême gauche, le PCF en l’occurrence à cette époque, ayant fondé les FTPF et non la milice de sinistre mémoire pour nos familles.... Par ailleurs il est bien connu que ces FTP ont été les troupes de choc de la Résistance et que leur action fut moins nébuleuse que celle des bourgeois décorés après guerre, on ne sait trop pourquoi.....


                                                                                    • chapoutier 15 août 2011 10:12

                                                                                      eric

                                                                                      Cet article est un beau cas d’école. Et le commentaire donc !
                                                                                      Nous avons encore en France plus que dans d’autre pays, des gens comme l’auteur qui conservent des mode de pensée fascisant. C’est donc ceux qui dénoncent la fascisation rampante du systeme conservent un mode de pensée fascisant
                                                                                      blablabla refus de la démocratie et appel à peine déguisés à la violence comme mode de résolution des questions politiques.c’est justement ce qui est déploré dans l’article mais eric accuse l’auteur de ce qu’il dénonce, Trop fort !

                                                                                      BlablablaC’est bien évidemment le type de discours qui conduit aux évènements que nous venons de connaitre en Norvège. Donc d’après le sieur eric, dénoncer les turpitudes sécuritaires de sarkosy conduit tout droit à la tuerie d’Oslo ! L’auteur doit être ravi d’apprendre qu’il est un peu le géniteur du tueur d’Oslo

                                                                                      Après, nous savons que les tenant de ce type de discours se divisent en trois catégories. Les « gauches de gouvernement » blablabla. Les gauches de gouvernement soutiennent ce texte de sarko

                                                                                      Les extrêmes gauche prébendières, blablabla Les véritables foufous, qui n’était leur grand poil dans la main, seraient prêt à toutes les violences réelles, mais faute de volonté, se consacrent essentiellement à tenter de créer des vocations auprès des paumés et déséquilibrés façon norvégien dans l’espoir qu’au hasard de violence sociale gratuites, des bouleversement leur permettront de parvenir à des pouvoirs que les électeurs leur refusent systématiquement..Eric vous vous relisez ?

                                                                                      C’est l’extrême gauche prébendiere (c’est nouveau ca vient de sortir) qui a créer la vocation du tueur d’Oslo Il est trop fort le eric

                                                                                      blablabla

                                                                                      Reste la troisième catégorie. Les paumés anomiques violents de l’extrême gauche blablabla
                                                                                      Ceux qui ont toujours été les exécuteurs des basses œuvre de tous les régimes totalitaires des bolchéviques aux Nazis.
                                                                                      Les seuls fauteurs de chaos sont vos semblables, il suffit de voir le chaos économique dans lequel nous ont mit vos maitres à penser, source de violences sociales à venir.

                                                                                      blablabla Psychanalises remboursées par la sec soc ? Je ne sais pas, mais de toute évidence, ces gens ont besoin d’aide. Tout à fait, un tel système de pensée qui le votre dénote une grande confusion mentale mais cela se soigne ...par la camisole de force.



                                                                                    • uricciu 15 août 2011 11:38

                                                                                      Cher Éric,

                                                                                      On ne peut que saluer vos efforts et la patience toute chrétienne dont vous faites preuve.

                                                                                      Je crains malheureusement que, plus encore la mauvaise foi qui imprègne les « articles » de tel ou tel excité du bocal, l’inculture invraisemblale qui sévit ici soit un obstacle infranchissable pour vos tentatives pédagogiques bénévoles et altruistes.

                                                                                      Bon courage à vous !


                                                                                    • eric 16 août 2011 20:22

                                                                                      Bravo chapoutier ! Il y y en a un qui suit et c’est vous ! Effectivement, je suis en train de vous dire, c’est suiquildit qui y est ! Après le rejets des idées présentée par l’article par un bon , en moyenne de 85 à 95 % des électeurs nous départage efficacement.


                                                                                    • Lorelei Lorelei 15 août 2011 11:48

                                                                                      aldous bravo pour votre article il y a un où deux qui ne savent pas lire et vous jugeront que l’on exagère un peu comme en 40 mais bon zappons car si vous lisez mon article traitant du même sujet vous verrez qu’en 1998 il y a eu dans l’union le désir de faire pareil...en secret...


                                                                                      • eric 16 août 2011 08:54

                                                                                        Jaja, en plein dans le 1000 c’est effectivement Darnand qui est à peu prêt le seul grand responsable de Vichy à ne pas avoir un passé de gauche ou d’extrême gauche, et il est même presque étonnant de le voir se mettre sous le contrôle politique d’un ex député SFIO (Laval, chef en titre de la milice). Quand au PC, et puisque vous voulez vous situer sur un plan familial, c’est vrai que dans nos familles on a tendance à être légèrement irrité par les prétentions ce parti qui aurait eu presque plus de fusillés qu’il n’y eu de résistant, parce que de par le fait, à Londres en 40 les cousins grand parents et amis n’ont pas le souvenir de l’avoir beaucoup vu. En revanche, ma grand mère se souvenait parfaitement des affiches et tracts appelant à ne pas pas participer à l’effort de guerre entre « capitalistes » de la France contre l’Allemagne. Tous le monde sait aujourd’hui que le PCF n’était ni à Londres ni a Vichy, mais en Allemagne ( Georges marchais, en URSS, Maurice Thorez) et surtout à la Kommandatur en train de demander la réouverture de l’Huma.Il est incontestable que certains militants patriotes ont anticipé l’engagement du PC et on voit très bien à quoi ils se sont exposés de la part du parti dans le film « mémoire d’ex ». Il est non moins incontestable que quand la maison mère a changé d’orientation, les militants ont fait là ou on leur a dit de faire. Si les études sociologiques sur la résistance montrent que dans l’ensemble, la violence n’était pas une valeur en tant que telle pour la plupart des mouvements, on sait aussi que l’épuration fit plus de morts que la grande terreur révolutionnaire, et on a une idée assez précise sur ceux des mouvements qui y eurent recours de façon systématique.....
                                                                                        Du reste, il y eu différentes manière de risquer sa vie pour ses principes pendant la guerre, et si le PCF s’illustra en descendant des soldats allemands isolés pour accroitre la répression, conformément à ses méthodes habituelles assez indifférentes aux couts humain ( « A chacun son boche »), on ne peut que constater avec regret que ses militants sont moins présent dans le livre des justes.....Tirer dans le dos d’un pauvre type oui, sauver un juif ? Est ce qu’à votre connaissance, le parti, comme les églises catholiques et protestantes a appelé les militants à une action déterminée dans ce domaine ? Ah oui, ils ne savaient pas ? Sans parler du traitement assez indigne des MOI après la guerre
                                                                                        Qui peut oublier aussi que les premiers « actes de résistance » du parti ont surtout consisté à demander à l’occupant des augmentations de salaire ?
                                                                                        Que la liste des officiers de la France libre ressemble plus à un bottin mondain des aristo catho de bonne famille, à commencer par le premier d’entre eux qu’à un annuaire de l« amicale des fusillés » n’a pas l’air de vous frapper non plus.
                                                                                        Nébuleux ? Vous ignorez sans doute que les seules troupes françaises en Tunisie ont fait plus de prisonniers de l’axe que les troupes soviétiques à Stalingrad. Mais bon, le révisionnisme historique communiste à la peau dure et on le comprend, de ce fantastique naufrage humain et idéologique ( tant de générosités individuelles au service d’un des pires totalitarisme du siècle précédent) ne surnage que quelques comportements exemplaires et finalement individuels pendant la guerre. On a presque des scrupules à leur enlever même cela.


                                                                                        • Romuald Romuald 16 août 2011 18:58

                                                                                          Le site Rue89 publie ce jour un article rédigé par Me Eolas, que l’on ne peut suspecter de sympathie avec la droite voire l’extrême-droite, et qui démonte cette rumeur.



                                                                                          Bonne lecture ; mes condoléances aux tenants du complot fasciste pour lesquels, si si, l’Etat se serait arrogé le droit de tirer à vue sur tous manifestants agitant force drapeaux syndicaux...

                                                                                          • Taverne Taverne 17 août 2011 16:33

                                                                                            Agoravox (et Aldous) vu par Le Monde, c’est ici...


                                                                                            • Sirocco 18 août 2011 12:53

                                                                                              Article intéressant. Il convient toutefois de souligner (et comprendre... pas évident pour tout le monde, apparemment) les termes :

                                                                                              à titre de riposte en cas d’ouverture de feu sur les représentants de la force publique

                                                                                              Pour moi rien de choquant à ce que les forces de l’ordre réplique en cas d’attaque à balles réelles... A moins évidemment de vouloir laisser le pouvoir aux caïds armés et autres trafiquants de drogue naturellement...


                                                                                              • l’agitateur 18 août 2011 14:11

                                                                                                la rigueur journalistique aurait été d’écrire le titre suivant « Fillon autorise le tir à balle réelle sur ceux qui tirent à balle réelle sur les forces de l’ordre », mais évidement, ça fait moins « vendeur ».


                                                                                                • arthurJC 18 août 2011 23:45

                                                                                                  Un article dans le monde démonte cette affirmation 


                                                                                                  • deglingoVF 21 août 2011 13:09

                                                                                                    Où est le problème ? Il s’agit de tir de riposte en cas de tirs sur les forces de l’ordre.

                                                                                                    Je vois mal une situation autre que celle-ci.

                                                                                                    J’imagine que la plupart d’entre vous se sont focalisés sur ce qu’ils avaient envie de lire pour pouvoir exprimer leur mécontentement à l’égard du gouvernement ou pour étayer leur parano. Mais c’est toujours intéressant de lire les choses dans leur intégralité.

                                                                                                    Dans ce cas, ne soyez pas hypocrite, et envoyez nos soldats en Asie chasser le taliban avec des lance-pierre, si ça vous choque de voir que la police peut répondre au coup de feu qu’on lui assène.


                                                                                                    • Luxum Luxum 9 avril 2012 22:15

                                                                                                      Des tirs de ripostes au sniper et à la grenade...

                                                                                                      Aldous l’a déjà dit mais un agent provocateur dissimulé dans la manif peut parfaitement sortir une arme de petit calibre de sa poche pour rendre légitime l’utilisation de grenades offensives et de tirs de précision sur le reste des manifestants.

                                                                                                      • Alexandre Huat 29 mai 2014 13:42

                                                                                                        Hm... Juste une petite relecture du document officiel.


                                                                                                        « Art. 3. − En application du V de l’article R. 431-3 du code pénal, outre les armes à feu prévues à l’article précédent, est susceptible d’être utilisée pour le maintien de l’ordre public, à titre de riposte en cas d’ouverture du feu sur les représentants de la force publique, celle mentionnée ci-après :

                                                                                                        APPELLATION : Fusil à répétition de précision de calibre 7,62 × 51 mm et ses munitions »

                                                                                                        Autrement dit, les balles réelles sont utilisées uniquement si on tire à balle réelle sur les policiers. Vous préférez que, si on tire à balle réelle sur les policiers ils ne fassent rien, restent inactifs ? Donc vous préférez que des hommes, pas forcément en accord avec leur supérieurs, meurent, que leur famille se retrouve sans parent... Je n’aime pas ce genre d’article hâtif qui travestit la réalité. Ce sont certainement ces balles et ce fusil qui ont été utilisé contre Mohammed Merah.

                                                                                                        Vous faites exprès de ne pas savoir lire ? Ou vous cherchez à faire peur aux gens à partir d’infos manipulées ?

                                                                                                        Je suis bien d’accord pour dire que Fillon et autres hommes politiques font un nombre incalculables d’idioties et de magouilles, mais votre article ne vaut rien et n’incrimine pas la classe politique.

                                                                                                        • Ruut Ruut 27 janvier 2016 06:28

                                                                                                          Terrifiant.

                                                                                                          C’est pour notre bien des fusils d’assaut au lieu d’armes non létales...
                                                                                                          Faut vraiment être taré pour mettre dans nos rues des armes de guerres.

                                                                                                          Les armes létales ne devraient êtres réservées qu’aux militaires.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès