• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Fondation de l’association Réseau Voltaire France

Fondation de l’association Réseau Voltaire France

Nous publiions le 9 novembre dernier sur notre site l'article fondateur de l'association Réseau Voltaire France, que nous introduisions par le chapeau suivant : "Face à l’impérialisme états-unien, au sionisme et au renouveau du colonialisme français, des lecteurs et sympathisants de Voltairenet.org ont décidé de s’organiser pour défendre et promouvoir leurs idées. Le président du Réseau Voltaire France explicite leur démarche." Nous avons décidé de créer un compte agoravox pour diffuser certains articles, et répondre à l'occasion aux articles et messages diffamatoires dont Thierry Meyssan, en particulier, et le Réseau Voltaire, en général sont régulièrement la cible.

Bref historique sur la genèse du Réseau Voltaire

L’association française Réseau Voltaire à été créée par Thierry Meyssan en 1994. Je m’y suis rapidement joint et suis considéré comme un de ses membres fondateurs. J’en suis devenu par la suite administrateur. Le Réseau Voltaire à l’origine avait pour but d’œuvrer en faveur de la liberté d’expression, et s’élevait contre tout ordre moral et contre toute censure. Il cherchait à publier des informations introuvables dans les médias dominants. Ces informations paraissaient dans un feuillet photocopié qui était adressé par courrier à des abonnés.

Le Réseau Voltaire faisait partie à ses débuts de la gauche républicaine. Thierry Meyssan était secrétaire national du Parti Radical de Gauche dont je suis brièvement devenu membre par la suite.

Des membres du parti des Verts ont également adhéré au début de l’existence de cette association, puis, une fois qu’il eut été admis que des partis pouvaient adhérer au Réseau Voltaire, trois partis politiques figurèrent a son conseil d’administration : le PRG, le Parti Communiste Français et Les Verts. La ligne éditoriale du Réseau Voltaire à ses débuts fustigeait l’extrême droite et le cléricalisme. Thierry Meyssan était également coordinateur adjoint du Comité national de vigilance contre l’extrême droite ; de nombreux procès l’ont opposé à cette époque au Front National. Cette association était financée en grande partie par Michel Sitbon qui avait fait fortune dans l’édition en grande partie pornographique.

Le Réseau Voltaire une association en évolution constante

Dans son activité principale de critique de l’information dominante, nous avons fait un premier travail conséquent durant la guerre du Kosovo en 1999 en comparant l’information diffusée par les médias des pays membres de l’OTAN et celle diffusée dans des pays hors OTAN. Nous nous sommes aperçu alors d’une forte discordance : Non seulement l’histoire qui était racontée était très différente, mais en zone OTAN l’identité de vue des grands médias était totale, alors qu’hors OTAN l’approche des journalistes était variée et nuancée.

Puis nous avons travaillé sur les réseaux secrets de l’OTAN en Europe appelés « stay behind » (voir sur ce sujet le livre de l’historien suisse Daniele Gänser) ; nous apparûmes alors comme une association très critique à l’égard de l’OTAN et ses visées impérialistes. À titre personnel j’ai fortement appuyé cette nouvelle ligne éditoriale. En effet, membre et cadre du PCF pendant près de trente ans, j’ai, dans ce parti, participé à maintes luttes contre l’impérialisme étasunien et ses diverses marionnettes, par exemple contre la guerre US du Vietnam, ou pour la fin de l’apartheid en Afrique du Sud et la libération de Nelson Mandela.

Les attentats du 11 septembre 2001 nous firent passer dans une autre dimension

Dès le premier jour, à l’instar de nombreux agents des services de renseignement français, nous avons constaté des incohérences dans le déroulement des événements et leur interprétation par les grands médias. Rapidement nous avons publié le « jeu des sept erreurs » sur notre site, qui montrait de façon intuitive et incontestable l’absurdité complète de la version officielle du crash du vol AA77 sur le pentagone. Thierry Meyssan publia ensuite, en mars 2002, le premier livre remettant en cause la version officielle du 11/09 : L’Effroyable Imposture. Quelques jours avant sa parution, curieusement, le Pentagone décidait de publier la preuve par image de l’impact du Boeing 757, à savoir les fameuses et fumeuses cinq images d’une des 89 caméras de vidéosurveillance du Pentagone. Dans un premier temps le livre de Thierry reçut un accueil médiatique classique. Il fut notamment invité à l’émission C dans l’air sur France 5 le 21 mars 2002, émission au cours de laquelle un des débatteurs invités, Éric Denece, directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement, affirma notamment qu’il appréciait beaucoup la manière dont Thierry Meyssan s’efforçait de faire la synthèse des éléments disponibles sur le crash du vol AA77 sur le Pentagone. 5 jours plus tôt, avait eu lieu l’émission de Thierry Ardisson qui faillit coûter sa place au présentateur. Thierry Meyssan en cette occasion avait pu, de façon très convaincante, longuement développer ses vues en toute liberté. Devant le succès de l’émission, le CSA, quelques jours plus tard, via sa directive 151, sommait France Télévisions « de prendre des mesures pour que la vérité soit rétablie et que de tels dérapages ne se renouvellent pas  » (sic).

Cette sommation marqua le coup d’envoi d’une vaste campagne de diabolisation du Réseau Voltaire en général, et de Thierry Meyssan en particulier.

Des centaines d’articles de presse, des dizaines d’ouvrages, des dizaines d’émissions de télévision, parfois très fouillées, furent consacrées à la diabolisation systématique du Réseau Voltaire.

Des spécialistes de la diffamation comme Fianetta Vener ou Caroline Fourest s’en donnèrent à cœur joie pour aller fouiller dans la vie privée de Thierry Meyssan et en sortir des éléments qui, accommodées de mensonges éhontés, permettaient de dépeindre l’homme comme l’incarnation du mal.

Une rhétorique particulière, commença à être utilisée de façon systématique : remettre en cause la version la version officielle des attentats du 11 septembre 2001, cela revenait ni plus ni moins, et sans la moindre nuance, à remettre en cause la version officielle du génocide des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, position interdite par la loi mémorielle Fabius-Gayssot de 1990.

C’est ainsi que de militants de la gauche libertaire bien reçus dans les médias, nous passâmes rapidement à l’état de suppôts du nazisme et interdits de parole dans les médias.

Le Cercle de l’Oratoire, cercle de réflexion français proche des néoconservateurs états-uniens joua un rôle majeur dans cette campagne de diabolisation.

Cette façon de placer sous l’éteignoir toute opposition, qui consiste à insinuer ou affirmer que tout dissident est un nazi diabolique voulant de nouveau massacrer des juifs, a été appliquée ensuite à bien d’autres puis généralisé à tous ceux s’opposant aux visées hégémoniques des USA. Ce « passe-partout » est à présent utilisé sans scrupules, sans recul critique, et sur tous les sujets qui dérangent par les journalistes et les politiques dès qu’ils se trouvent hors d’état de pouvoir répondre par des faits et des arguments. Un climat de terreur médiatique s’installa en France et dans tous les pays sous l’influence de l’OTAN.

Michel Sitbon, dont le père était un proche de l’État d’Israël, décida de nous couper tout financement. Nous eûmes brièvement par la suite quelques relais de généreux donateurs qui nous permirent, entre autres, d’organiser la conférence Axis for Peace à Bruxelles, en 2005, mais finalement nous nous trouvâmes hors d’état d’entretenir notre siège et l’équipe de 5 permanents que comptait l’association.

En 2007, avec l’avènement de Nicolas Sarkozy et la multiplication des menaces à l’encontre de Thierry Meyssan, des sabotages sur nos serveurs et des dissensions consécutives à notre évolution anti impérialiste, nous décidâmes de dissoudre l’association en France.

Le bureau du Réseau Voltaire s’installa à Damas, puis à Beyrouth, puis de nouveau à Damas et nous dispersâmes les serveurs de par le monde. Le Réseau Voltaire devint www.voltairenet.org, un réseau de presse international avec échange d’articles.

Aujourd’hui le Réseau Voltaire est connu dans le monde entier et Thierry Meyssan est invité dans de nombreux pays ; il rencontre de nombreux chefs d’État et est devenu hors de la zone OTAN une personnalité française importante et reconnue.

En France bien sûr, le flot d’injures et de calomnies de toutes sortes ne tarit pas et continue d’entretenir la légende noire. Mais ces procédés malhonnêtes et malveillants sont de moins en moins efficaces. Pour un nombre croissant de citoyens, surtout parmi les jeunes générations, qui ont tôt appris à se méfier des médias de masse grâce à l’internet, ce traitement diffamatoire n’a pour effet que d’accroître la méfiance envers les pratiques de certains journalistes, et à renforcer la réputation du Réseau Voltaire en général, et de Thierry Meyssan en particulier.

Nous avons donc été amenés à penser qu’il était nécessaire de fonder un nouveau Réseau Voltaire en France.

Fondation de Réseau Voltaire France

Certains dans mon entourage politique ont voulu me convaincre qu’en France le Réseau Voltaire était grillé, définitivement mort, qu’il fallait en oublier jusqu’au nom et hasarder autre chose sous une autre bannière.

Mais si nous cédions à consentir une aussi triste mise en bière, cela signifierait une forme de capitulation de notre part, et une victoire pour le pouvoir impérialiste et ses dociles relais médiatiques, qui se sentiraient encouragés à poursuivre leur stratégie de diabolisation visant à rejeter toute opposition sérieuse dans le camp de l’extrême droite néo nazie la plus inhumaine. Il n’y aurait plus pour eux qu’à passer au suivant, puis au suivant, et ainsi de suite, en se servant pour chaque serrure du même inusable et répugnant passe-partout.

Allions nous céder devant ce terrorisme médiatique et nous saborder ? Non, évidemment.

Il est dans l’intérêt de tous et dans l’intérêt de la France de mettre en échec ce travail de destruction programmée d’une idée et d’une organisation politique qui dénonce depuis plus de dix ans les visées impérialistes d’une entité dont le dessein est de s’assurer la place de seul maître du monde au XXIème siècle.

Nous avons décider de résister !

Réseau Voltaire France est une organisation qui a sa place dans l’éventail dispersé des organisations de médias, associations et partis politiques de tous ordres contestant à des degrés divers le système. D’abord le Réseau Voltaire dont elle est l’héritière fut la première organisation dissidente (post 11-Septembre) du système et elle a acquis de ce fait une solide expérience.

Le Réseau Voltaire a acquis à la longue une réputation mondiale, même en France, où depuis 10 ans il est régulièrement diffamé et diabolisé par la plupart des journalistes.

Réseau Voltaire France possède une spécificité inscrite dans ses statuts et rappelée dans sa Déclaration issue de son assemblée constitutive.

Réseau Voltaire France milite pour que la Nation française recouvre son indépendance totale suivant en cela la Déclaration des Droits de l’homme et du citoyen de 1789, préambule à notre constitution et dont l’article 3 précise que « le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la Nation ».

Réseau Voltaire France est un mouvement de libération nationale réclamant que notre République sorte de l’OTAN, de L’UE et de l’euro.

Réseau Voltaire France milite également avec le Réseau Voltaire International pour imposer le respect du droit international défini par la Charte de l’ONU en 1945, garantissant l’indépendance des nations et réaffirmé lors de la conférence de Bandoeng de 1955.

Réseau Voltaire France continuera à dénoncer la frauduleuse version officielle des attentats du 11 septembre 2001 et exiger que toute la lumière soit faite sur ces événements graves qui ont été érigés en casus belli par les USA pour relancer une politique impérialiste extrêmement meurtrière et attentatoire aux libertés individuelles.

Réseau Voltaire France fustige et dénonce les agressions et menaces des USA et de ses marionnettes contre des pays souverains comme la Libye, la Syrie, la République Démocratique du Congo, la Côte d’Ivoire, l’Iran, le Venezuela, et bien d’autres.

Réseau Voltaire France milite pour la libération de la Palestine occupée et pour la création sur ce territoire d’un seul et unique état laïque dans lequel juifs, chrétiens, musulmans et athées pourraient vivre en paix.

Réseau Voltaire France milite pour la liberté d’expression et contre le totalitarisme de la presse dominante dont le rôle se réduit de plus en plus à la préparation et à la justification des guerres de l’impérialisme.

Réseau Voltaire France, n’est ni de droite ni de gauche, distinctions obsolètes qui ne veulent plus rien dire : il est national et républicain.

Réseau Voltaire France enfin rejette toutes discriminations raciales et religieuses, et se refuse à désigner des boucs émissaires qu’il soient traditionnels (juifs, francs-maçons, immigrés) ou nouvellement mis en avant par les médias (musulmans, russes, « rouges-bruns », « conspirationnistes »).

Réseau Voltaire France est fondé de manière à pouvoir légalement s’associer avec d’autres partis ou organisations partageant même partiellement ses objectifs dont les plus essentiels sont la sortie de l’OTAN, de l’Union Européenne et de l’euro.

Réseau Voltaire France milite pour la création d’un vaste Front Patriotique rassemblant tous les Français sans exclusive : partis politiques, associations et individus désirant seulement que la France recouvre la totalité de son indépendance.

Réseau Voltaire France va s’ouvrir à l’adhésion (contact : revofra@gmail.com) en pouvant accueillir tous membres d’autres partis et organisations, dans le respect de ses principes et statuts.

Alain Benajam

Moyenne des avis sur cet article :  3.82/5   (85 votes)




Réagissez à l'article

131 réactions à cet article    


  • Gasty Gasty 4 janvier 2013 10:41

    Je vous souhaite bon courage si vraiment vous voulez répondre aux messages de ceux qui détestent la moindre idée pouvant mettre en péril leur convictions en forme de livres bien rangés sur des étagères.

    Je les sent déjà à l’affût.


    • Réseau Voltaire France Réseau Voltaire France 4 janvier 2013 14:58

      Merci pour vos encouragements. Il ne s’agit pas de répondre à tous les messages, comme s’en est fait une spécialité, par exemple, le groupe de personnes « Morice » qui se fait mensongèrement passer pour un jeune retraité très actif. Mais à l’occasion cela peut être un relai intéressant. Et puis le fil de commentaires est souvent drôle et instructif. Cela permet d’entamer des conversations...
      Nous savons bien que sur agoravox, il y a autant de libres penseurs honnêtes, que de trolls et autres personnes payées pour polluer ces fils de commentaires (nous n’oublions pas les idiots utiles).
      A l’affut... en effet, ce n’est pas étonnant que des doux dingues comme Mmarvinbear se précipitent immédiatement sur la chose. Le réseau Voltaire fait « vivre » beaucoup de parasites.

      François Belliot


    • tf1Goupie 4 janvier 2013 23:56

      Et là le Mr Voltaire il n’est pas du tout dans l’accusation gratuite, ni le dénigrement, ni la diffamation ... vraiment pas du tout.

      Il nous diabolise le Morice et il a les chevilles tellement grosses qu’il est persuadé qu’il y a des gens payés ici pour contredire le Réseau Voltaire.  smiley  smiley  smiley

      Bref, le citoyen qui n’admire pas le RVP c’est soit un flic en civil, soit un mercenaire, soit un idiot.
      Et vive le débat avec des grosses tronches pareilles !


    • Réseau Voltaire France Réseau Voltaire France 5 janvier 2013 14:32

      Voici ce que dit M. Luçon de Morice : "

      voila grosso modo ce que j’ai ecrit en commentaire a leur sujet : "Parlons du groupe « Morice », 28% de proposition d’articles censures, c’est beau de donner des leçons de démocratie, d’éthique, et de me critiquer pour avoir parlé négativement d’individus tels blum ou mollet : effectivement j’ai du les mentionner, mais jamais en positif !
      Vous parlez de mes articles en les appelant des torchons, un peu court « mes braves », vous n’êtes pas arrives à les censurer malgré ce score de 28% !?! Mais il est vrai que plusieurs Morice ne font qu’une seule voix au moment d’appeler Anastasie.
      Parlons aussi d’un commentaire que je vous ai « mis » a 2 reprises quand votre présentation mentionnait en permanence votre âge : 60 ans ... un an passe, tj 60 ans, 2 ans passent tj 60 ans, et pendant ce même laps de temps je passe de 59 a 61 ans. Mes 2 commentaires sur cet absence de « vieillissement » ont été «  essuyés ». Aurais-je alors tape dans le mille ? Depuis vous avez actualisé votre présentation.
      Mais c’est un autre événement qui m’a définitivement éclairé sur votre groupe, sur deux articles relatifs a l’Afrique nous avions eu des échanges intéressants, positifs et parfois complémentaires ; puis tout d’un coup vous me répondez comme si nous n’avions jamais communique. Bizarre, n’est-il pas ?
      Voila mes chers Morice pourquoi je maintiens mes « élucubrations », en précisant que vos articles sont en général très intéressants, très fouillés et argumentés, un travail de forçat romain pour un homme seul ....
      En cochant son pseudo sur Agoravox nous avons diverses informations :
      Morice c’est 1.200 articles parus en 5 ans soit 20 articles par mois, 1.200 articles « modérés » sur la même période dont 28/100 censurés, soit 20 articles lus et évalués par mois, quel rendement, Morice, le Stakhanov du ciseau et de la plume !
      Morice c’est 43.000 commentaires postes en 5 ans, a 5 minutes par commentaire cela fait 3.580 heures, a 10 heures de travail par jour cela fait 358 jours, encore une année entière de travail !
      Morice c’est aussi 165.000 commentaires reçus, comme ils s’évertuent à répondre pas toujours en se contentant d’insultes, disons la encore 5 minutes par lecture, cela fait 13.750 heures, a 10 heures par jour cela fait 1.375 jours cela fait 3 ans et 7 mois
      Donc Morice (en 5 ans, ne pas oublier) a produit 20 articles par mois, a lu et censure 20 articles par mois, et en plus il a travaille 4 ans et 7 mois juste pour les commentaires ...« 

      Après c’est simplement une question de bon sens. L’accusation n’est à l’évidence nullement »gratuite« , ni »diffamatoire« . Nous vous remercions de contribuer à l’enrichissement du »débat", vous félicitons de la bonne humeur que semble traduire ce trio de smileys.

      FB


    • morice morice 6 janvier 2013 00:32

      ça vient foutre quoi ici ça ????


    • tf1Goupie 6 janvier 2013 00:39

      D’abord mon commentaire ne concernait pas que Morice : vous avez une tendance générique à dénigrer violemment ceux qui ne pensent pas comme vous Mr FB, ou AB ou RVP je ne sais pas.

      Des accusations gratuites il y en a souvent sur AV, vous ne semblez pas faire exception et j’ai même l’impression que vous avez la condamnation rapide, ce qui montre plutôt une capacité à envoyer assez facilement les gens au goulag de la pensée sans autre forme de procès.

      Accuser aussi péremptoirement une personne sur les bases de quelques ratios très très approximatifs n’est pas révélateur d’un souci de vérité ou de justice... (si vous suivez les fils de Morice vous verrez qu’il ne met pas 5 minutes pour lacher un com)


    • Joachim 6 janvier 2013 17:46

      TF1 serait donc un bénévole comparse de la galerie marchande, éclos en temps utile de la Couveuse et de petit poussin devenu grand. smiley

      Défendez vous TF1, sous peine d’être éparpillé à la nanothermite. Pour prouver votre bonne foi, dites nous en toute sincérité ce que vous pensez de la gravité obscure.

    • Shawford Shawford42 6 janvier 2013 17:52

      Lol tu maîtrises le Fufu moderne à la perfection smiley


      D’ailleurs que je sache tu l’as jamais vu de visu la Pastèque, n’est ce pas ? Es tu bien sur qu’il habite en Vendée ou environs ?

    • Joachim 6 janvier 2013 18:03

      Euh, aller voir Gargamel jusque dans son antre ? Non merci, vous voulez ma mort ! smiley

      On reconnait les petits marquis qui mangent dans la main du boss et veulent se faire voir.

      J’ai à faire, salut smiley smiley

    • Shawford Shawford42 6 janvier 2013 18:08

      Bien observé une fois de plus 


      @+

    • tf1Goupie 6 janvier 2013 20:49

      Damned, je suis démasqué !
      Y a vraiment carrures ici, des sortes de détecteurs de mensonges branchés sur IP

      La gravité obscure, c’est cela certainement qui leur donne cette formidable énergie.

      Signé : Morisse


    • soi même 7 janvier 2013 00:04

      Il est étomant que morice, va pas se planqué, car si vous scruté ses posts chaque fois qu’une source qui viens du réseaux Voltaire, morice sort ses orgues de Staline pour décrédité Meyssan.

      Meyssan à des C......s, morice il faut les cherches et encore je ne suis pas sur qu’il en a ?


    • Yvance77 4 janvier 2013 10:48

      Salut,

      Que voila une belle synthèse que j’approuve. Je ne connaissais pas tout de Voltaire.net et je remercie l’auteur pour l’ensemble des précisions ordonnées clairement de façon chronologique.

      Meyssan, j’aime bien j’avoue et avec d’autres exemples : Denis Robert, John Paul Lepers... ils sont l’honneur d’une profession en perdition chez nous tant elle en est à faire des pipes aux pouvoirs politiques et financiers en place.

      Combat salutaire, brave et courageux ... ne lâchez rien !


      • Mmarvinbear Mmarvinbear 4 janvier 2013 12:05

        Il y a quelques manques dans cette biographie du Réseau Voltaire.


        Comme par exemple le moment ou Meyssan a été pris en flagrant délit de mensonge et de diffamation publique, affirmant par exemple que l’assassin du préfet Erignac était un mercenaire exfiltré le soir même vers l’ étranger, sans apporter la moindre preuve.

        Ou ce passage ou Meyssan affirme sans le prouver toujours que Cecilia, NIcolas et Rachida formaient un ménage à trois. Inutile de préciser les noms de famille, vous les aurez reconnus.

        Voltaire oublie de préciser aussi que Meyssan ne s’exprime et ne fréquente plus qu’ en de riantes contrées comme l’ Iran, la Syrie ou la Transnistrie, pseudo-Etat mafieux. Tous connus pour être des Havres de liberté et de tolérance religieuse.

        L’ancien pourfendeur de curés et d’imams ayant mal tourné, puisqu’il a fait allégeance au pouvoir islamique de Téhéran, prenant pour prétexte une pseudo menace pesant sur lui en zone OTAN.

        Comme si l’ OTAN n’était pas capable de surveiller ou de « prendre soin » de ses ennemis en dehors des terres de ses alliés. Passons.

        Les derniers exploits médiatiques de Riri ne sont pas en reste : affirmer sans rire que l’intégralité de la ville de Tripoli a manifesté pour Kadhafi, prétendre que tel émir était en train de faire monter des décors en carton pâte pour y tourner des images de fausses actualités alors que lui-même avoue être enfermé dans tel ou tel hotel à des milliers de kilomètres de là n’était pas mal non plus.

        Pour faire simple, d’un militantisme originellement altruiste, Meyssan a lentement mais sûrement glissé vers de la propagande extrémiste, abandonnant ses amis afin de satisfaire son ego qui le poussa à affirmer coûte que coûte la prééminence et la justesse de ses vues, se réfugiant auprès de ceux qu’il fustigeaient précédemment et qui seuls désormais usent de lui comme d’une marionnette piteuse que personne à part lui n’écoute plus.

        • Trashon Trashon 4 janvier 2013 13:28

          Bouhhhh Meyssan c’est le mallllllll

          Je vais vite mettre le Réseau Voltaire en indésirable et courir m’informer auprès de Lagardere et Dassault nos joyeux marchand d’armes pour avoir une info vraiment objective sur les conflits actuels


        • Je Me Souviens Je Me Souviens 4 janvier 2013 19:17

          prétendre que tel émir était en train de faire monter des décors en carton pâte pour y tourner des images de fausses actualités

          Si ma mémoire est bonne,ça c’est avéré être vrai


        • ptimarc 4 janvier 2013 21:31

          pour ma part,en ce qui concerne les nouvelles guerres « coloniales »menées par les états « démocratiques »je fais plus confiance au site voltaire net .org,qu’a nos médias nationnaux.

          à de nombreuses reprises les infos de m.meyssan se sont révèlées exactes,mais publiées beaucoup plus tard par nos journaux.


        • XanderDjiff XanderDjiff 6 janvier 2013 20:24

          Par Mmarvinbear  4 janvier 12:05
          "Voltaire oublie de préciser aussi que Meyssan ne s’exprime et ne fréquente plus qu’ en de riantes contrées comme l’ Iran, la Syrie ou la Transnistrie, pseudo-Etat mafieux. Tous connus pour être des Havres de liberté et de tolérance religieuse.« 

          --------------------

          Vous etes prompt a fustiger une certaine fumisterie de la part de Meyssan, mais vous vous décridibilisez vous meme en proférant de tels propos. Je ne sait pas pour le reste de vos »informations« , mais concernant l’Iran et la Syrie, vous essayez d’enfumer les gens ne connaissant ces pays que par la propagande occidentale qui en est faite.

          Pour l’Iran, c’est un pays, qui bien qu’étant une theocratie islamique, permet la coexistance pacifique des religions, meme pour les juifs (bien sûr, j’imagine qu’etre sioniste la bas, surtout avec l’attitude infantile et belliqueuse d’Israel, ça doit etre »mal vu« , mais le sionisme n’est pas une religion, c’est un projet politique, donc...) qui depuis la Révolution Islamique de 1979 bénéficient d’un statut de minorité reconnue et protégée.
          Pour la Syrie, ce fut la même chose, tout le monde vivait en paix ensemble jusqu’a ce que la guerre fasse rage dans le pays, avec les bandes de terroristes fanatiques massacrant les mécréants infidèles. Vu que nos »élites« et »dirigeants" soutiennent ces criminels, ce serait malhonnête d’attribuer les crimes interethniques au seul régime syrien.

          Pour le reste, je m’abstiendrai de commentaire.


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 7 janvier 2013 01:18

          Pour l’Iran, c’est un pays, qui bien qu’étant une theocratie islamique, permet la coexistance pacifique des religions (...) qui depuis la Révolution Islamique de 1979 bénéficient d’un statut de minorité reconnue et protégée.  : Si l’Iran tolère quelques autres religions que le chiisme, la réalité du terrain est moins reluisante. Ainsi, les non-musulmans sont d’office exclus des emplois dans l’administration et dans l’armée.

          De même, les différentes organisations humanitaires pointent les étrangetés de la vie des minorités religieuses, comme une proportion étrangement forte de prisonniers au sein des cellules iraniennes, la mise à sac et la destruction de lieux de cultes non musulmans ainsi que de leurs cimetières.


          J’ai beau lire et relire les faits divers ici en France, je ne vois pas trace de telles dépravations. A peine quelques tags sur des murs.


          C’est à se demander ou la liberté religieuse est la plus forte.


        • tf1Goupie 4 janvier 2013 12:51

          Quand on diabolise à outrance il faut s’attendre à être diabolisé à son tour.

          Des tirades telles que " ... rejeter toute opposition sérieuse dans le camp de l’extrême droite néo nazie la plus inhumaine...." sont très largement excessives et otent toute crédibilité à votre mouvement , même s’il partait d’une bonne intention


          • Réseau Voltaire France Réseau Voltaire France 4 janvier 2013 15:02

            Le Réseau Voltaire est diabolisé depuis plus de 10 ans et n’a jamais diabolisé à outrance. Votre réplique fausse et excessive vous ôte toute crédibilité, et pour cela vous n’avez eu besoin que de 3 lignes.
            FB


          • tf1Goupie 4 janvier 2013 15:31

            "Cette façon de placer sous l’éteignoir toute opposition, qui consiste à insinuer ou affirmer que tout dissident est un nazi diabolique voulant de nouveau massacrer des juifs« .

            Cette phrase tirée de votre article n’est pas outranciere peut-être ???

            Voir de l’impérialisme partout ce n’est pas outrancier peut-être ???

            En tout cas votre démarche qui consiste à reprendre à votre compte et à accentuer les propos d’un contradicteur c’est très pueril !

            Dans le même genre aller se réfugier en Syrie pour y chercher la liberté d’expression c’est un peu ballot, non ?

            Bref clamer »les Zuniens c’est les méchants, les autres c’est les bons" c’est un peu se foutre de la gueule du citoyen en réduisant la vision du Monde à un pamphlet manichéen.

            Propagande et contre-propagande c’est la même merde : aucun respect de l’individu et de l’intelligence !


          • La mouche du coche La mouche du coche 4 janvier 2013 16:17

            Tf1 pense au niveau de son pseudo. Il porte bien son nom. smiley


          • La mouche du coche La mouche du coche 4 janvier 2013 16:18

            En même temps quand on s’appelle tf1, on ne peut pas être intelligent.  smiley


          • La mouche du coche La mouche du coche 4 janvier 2013 16:18

            quand on est intelligent, on ne peut pas s’appeler tf1  smiley


          • yvesduc 4 janvier 2013 22:42

            tf1Goupie : L’article ne dit pas que l’extrême-droite relève du néo-nazisme le plus inhumain, mais fait référence à une (petite) portion de l’extrême-droite qui est néo-nazie et inhumaine. Ce n’est pas la même chose. Par ailleurs, le Réseau Voltaire ne diabolise personne et ne recourt pas aux schémas simplistes et manichéens, utilisés justement par les médias pour diaboliser. Etes-vous allé sur le site du Réseau Voltaire, rien qu’une fois ?


          • lionel 5 janvier 2013 07:53

            Bonjour Monsieur Benajam ou tout autre personne chargée de représenter le Réseau Voltaire sur ce fil. Je vous prie d’agréer l’expression de ma plus grande estime, mon plus profond respect pour votre travail, votre engagement, votre intégrité. Je vous lis depuis 2001 et je vous dois beaucoup car vous avez permis que ma conscience ne soit pas victime de mensonges funestes qui déshumanisent ceux qui y sont enfermés contre leur gré et qui soutiennent par ignorance,les forces les plus obscures de notre monde. Vous êtes aussi beaucoup apprécié au Mali par de nombreux intellectuels et le Parti SADI. J’ai le souvenir de votre adresse écrite sur un tableau noir dans le couloir, au siège de la Radio Kayera. Ce sera avec plaisir que je rejoindrais votre association de Patriotes comme j’ai rejoins l’UPR afin d’oeuvrer pour la santé mentale, spirituelle et physique de notre communauté. 


            Merci infiniment.

            Qaund à TF1 Groupie et les autres... Ils en écrivent des lignes pour pourrir ce site formidable qu’est Agoravox... 

          • Réseau Voltaire France Réseau Voltaire France 5 janvier 2013 14:23

            @Lionel : contactez-nous à revofra@gmail.com. Bonne continuation.


          • XanderDjiff XanderDjiff 6 janvier 2013 21:15

            @tf1groupie : Libre à vous de soutenir l’impérialisme des Etats-Unis et de ses alliés-satellites. Je vous comprends, nous sommes du « bon coté » du canon, et on en « profite » plus ou moins selon l’echelon occupé dans la société (moi qui suis « en bas », par exemple, je ne vois pas trop les fruits des crimes commis par mon pays à l’etranger).

            Vous voyez de l’impérialisme partout chez le RV, c’est parce que les medias de nos pays livrent la « version officielle » des évènements, et évidemment, les actions impérialistes -impossibles à camoufler de part leur importance- sont « enrobées de bons sentiments », à un tel point que ça en dégouline et que ça en devient écoeurant.

            De meme pour le manichéisme, présent dans nos médias mainstream -nous sommes les gentils (...XD)... En lisant RV, vous basculez votre regard du point de vue des cibles de cet impérialisme. Forcément, ça choque, ça culpabilise, peut-etre, de se sentir du mauvais coté de l’Histoire. Et que des personnes osent propager cet état de fait, ça doit etre assez terrifiant.

            Après, comme pour toute source d’info, il faut conserver son esprit critique, RV n’est pas à l’abri de tomber dans les travers d’un média traditionnel.
            Mais je soutient leur initiative. Je passe pas mal de temps à recouper l’information pour me faire une idée générale, et bien que souvent leur point de vue a contribué à eclaircir mon regard sur tel ou tel evenements, car l’info dans les médias mainstream est indirectement censurée, on ment par omission... RV participe à rendre visible cet info manquante, et surtout, offre un regard exterieur à l’Occident.


          • eric 4 janvier 2013 13:01

            Pas de lézard, on vous comprend très bien. Les évolutions politiques en Syrie ne permettent plus d’assurer la fantastique liberté de parole, l’indépendance totale que pouvait garantir le régime « démocratique socialiste baasiste » d’Assad. Avec le Hollandisme en France, le contexte devient plus favorable a cette formidable liberté. Bienvenu au pays du « socialisme normal ». Celui-ci est peut être un peu trop mou avec ses opposants par rapport a vos hôtes passes, mais on ne se fait pas tirer dessus dans la rue. Au moins pour le moment.


            • millesime 4 janvier 2013 16:34

              vous ne comprenez rien de ce qui se passe en Syrie...dommage.
              renseignez vous à propos du pétrole et du gaz ...acheminement de l’énergie..du gaz surtout
              bon courage...si vous en avez !


            • eric 4 janvier 2013 20:28

              Millesime, vous avez ete en Syrie vous aussi ?


            • lionel 5 janvier 2013 08:05

              Eric vous propose une analyse du conflit fondée sur les intérêts gaziers et autres de la région. quand bien même vous auriez été en Syrie pour je ne sais quelle raison, cela ne justifierait en rien votre condescendance vis à vis de votre interlocuteur, à moins de nier l’existence des ressources minérales évoquées et d’être capable de justifier votre propos. Quand bien même vous auriez une expérience Syrienne, le gaz ne se sent pas depuis la terrasse d’un café, l’appartement d’un amis, le bureau d’un partenaire commercial etc...


              Bref, être allé en Syrie n’est pas un gage d’analyse pertinente.

            • eric 6 janvier 2013 10:45

              Aussi bien, je ne dis pas un mot, ni du gaz, ni du pétrole. C’est bien du degré de contrôle social et de la propension du régime a accueillir tous ce qui est « civil civique citoyen et portant une parole indépendante ». Cela, je pense qu’aller sur place permet de bien le sentir. Quand bien même on établirait qu’il y a un complot « ultraliberal mondialise, présumé sioniste et soutenu par l’Arabie saoudite, valet de l’impérialisme américain a la solde du grand capital... » ( et j’en oublie) contre la Syrie, il n’en reste pas moins que dans ce pays, pendant toute la période de presence de ces « voltairiens autoproclamé ». ne pouvaient s’exprimer que des amis du régime, défendant ses positions officielles. beau gage d’indépendance.


            • XanderDjiff XanderDjiff 6 janvier 2013 21:34

              @éric : En France c’est un peu pareil, l’hypocrisie démocratique en plus.

              On laisse une marge de manoeuvre pour contester les choses peu importantes, mais lorsque on en vient aux sujet qui fachent, la machine se met en marche, un mélange de propagande pour discréditer le contestataire, lui ruiner sa reputation. Les vraies questions sont verrouillées, pas touche !

              Honnetement, vous connaissez beaucoup de VRAIS contestataires en France, de VERITABLES opposants, qui ne sont pas incriminés, souillés, discrédités unanimement aux yeux de la société, en gros, éliminés du paysage ? En France comme en Syrie, si on conteste vraiment, on restera underground.


            • bluerider bluerider 7 janvier 2013 02:27

              @xanderjiff > bravo.


            • lionel 7 janvier 2013 07:05

              A partir de 2001, les néo-conservateurs (ex-trotskistes, Straussiens) racontaient (pour justifier leur guerre sans fin) que les zétazunis en l’Amérique avaient été trop complaisant en soutenant plus ou moins les régimes autoritaires Arabes et qu’il était grand temps que cette nation bénie par une créature hyperdimensionnelle jalouse et vengeresse, ait une grande ambition et amène la « démocratie » dans la région... Nous n’avons pas la mémoire courte.


            • CorsairePR CorsairePR 4 janvier 2013 13:05

              Projet intéressant, mais une question cruciale : le financement ?

              Allez-vous comme Reporters sans frontière acceptez n’importe quel financement et devenir une officine de vos financiers (la CIA dans le cas de RSF) ?

              Il y a va de votre crédibilité (à ma connaissance, il n’y a que Greenpeace et Amnesty International qui n’acceptent que les donations civiles).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès