Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > François Hollande : le présent d’une illusion inédite

François Hollande : le présent d’une illusion inédite

  Samedi 27 février 2016 : François Hollande hué et insulté au Salon de l'Agriculture.

 

______________________

 

 Face au malaise ressenti jusqu’à l’exacerbation à chaque apparition de François Hollande, difficile de ne pas chercher à comprendre, un rien perplexe, ce qui, aujourd’hui, est devenu pour un grand nombre d’entre nous, proprement insoutenable à la vue et à l’audition de celui qui nous est présenté comme le septième Président de la 5è République… française de surcroît.

Or, face à cette interrogation, il semblerait que la seule réponse qui s’impose soit la suivante : ce qui est insupportable chez François Hollande c’est le fait que tout en lui le désigne à cette fonction dite « présidentielle » qui est devenue au fil des ans une coquille vide, une boursoufflure prétentieuse et pathétique ; pour un peu : une sorte d’abcès maintenant purulent sous la dictature d’un mondialisme qui n’est qu’une guerre contre les Etats nations, l’Etat providence, les droits sociaux et la liberté ; car de cette fonction, de cet emploi superfétatoire aux yeux de ceux qui attendaient encore quelque chose de la fonction de chef d’Etat, François Hollande en a non seulement la tête, mais aussi la voix et la corpulence.

Petit corps rondelet sans grâce ni charme ni prestance et dont la démarche trahit comme personne d’autre avant lui une sorte d’absence au monde – celui auquel appartiennent les décideurs -, tout le désigne, tout pointe vers lui, tout le montre du doigt d’un index à la fois moqueur et directeur – ce à quoi il se doit d’obéir -, car… impasse et cul-de-sac tout à la fois, force est de constater, mois après mois, que François Hollande n’est de nulle part : François Hollande, c’est un non-lieu, et aucun tribunal ni moral ni politique n’aura raison de ce mal-président… président des antipodes insaisissable comme peut l’être un mauvais courant d’air au mauvais moment ; un courant d’air dont on aimerait pourtant pouvoir au plus vite neutraliser toutes les conséquences aussi inattendues qu’insupportables pour notre santé et notre sérénité morale.

Et comme un fait exprès, tous n’auront pas manqué de noter que François Hollande est précisément celui dont le « système » a besoin, et seulement besoin… de lui et de tous ceux qui lui succèderont dans les décennies à venir ; lui-même successeur d’un Sarkozy qui, contrairement à Hollande, avait au moins la manière d’être ce qu’il n’était pas non plus, c’est vrai, en illusionniste de music-hall, mais force est de reconnaître en toute bonne foi que manière il y avait ! Un Sarkozy qui, soit dit en passant, s’est « ringardisé » très vite après son départ de l’Elysée en 2012 ; en effet, quelque chose rattache inexorablement cet homme au passé, à son propre passé de bonimenteur de foire maintenant révolu, passé et trépassé car, mort il est ! Déjà ! Et là encore, comme personne d’autre avant lui, et ce quelques mois seulement après avoir quitté les habits qui devaient faire de lui un Président.

 Pas très surprenante cette « caducité » prématurée mais tellement opportune, des deux derniers occupants de l’Elysée et très certainement aussi, de leurs successeurs : hors jeu ils sont et seront tous ! en moins de temps qu’il faut pour anticiper et parer les coups et contrecoups d’un vieillissement qui ressemble fort à un désir de l’opinion publique, de ne plus rien voir ni de ne plus rien entendre de ceux qui n’ont de l’action et du courage contre les forces de la domination que le bruit et les effets de manches, privés qu’ils sont de la volonté de lutter pour le rétablissement d’un contrat social épris de justice et d’un projet désireux de partager le monde avec le monde entier.

Parions que cette « maladie » qui est déjà celle de notre siècle et qui frappe toute la classe politique et médiatique n’épargnera pas quelques mois après son départ en 2017, un Manuel Valls… locataire omniprésent et tonitruant de Matignon. Car, tous en seront les victimes car, tous, nous nous fatiguons très vite de tous ceux qui n’ont qu’une ambition personnelle à opposer à la fatalité et au chaos du monde, ambition dévoyée le plus souvent, ou bien pas d’ambition du tout, pour ne rien dire des forts en gueule… forts d’une impuissance qui, très vite, crève les yeux et les tympans.

Faut dire que… plus l’impuissance domine, plus la politique se couvre d’opprobre en ne servant plus l’intérêt général ainsi que le bien commun, plus les têtes doivent changer et parfois même tomber : jetables ils sont ; et ce n’est que justice ; marchandises au rebus ; un peu comme nous tous aussi, même si en ce qui les concerne, ce rebus à toutefois les attributs d’une retraite dorée ; l’oligarchie mondiale sait récompenser ses employés qui ont été à la hauteur de la bassesse qu’elle attendait d’eux.

 

 N’ayons donc aucun doute au sujet de notre homme : François Hollande est bel et bien l’homme dont cette oligarchie qui pense l’Europe et le monde à notre place depuis une trentaine d’année maintenant, ne peut que se satisfaire car cet homme est bien évidemment incapable de pouvoir quoique ce soit sur qui que ce soit, où que ce soit. D’où sa présence à l’Elysée ; ce lieu de « non pouvoir ».

Incapable de l’exercer, tout en sachant pertinemment bien qu’il ne saurait en être question – ce n’est sûrement pas prévu dans son contrat -, le pouvoir n’intéresse pas Hollande ; la fonction oui ! Surtout, disfonctionnelle, voire inopérante ! Le pouvoir d’y pouvoir quelque chose ? Sûrement pas ! Le pouvoir de pouvoir quelque chose à quoi que ce soit qui ne soit pas un renoncement, voire une capitulation face à ces « employeurs oligarques mondialistes » à la fois maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre reléguant la fonction présidentielle à celle d’un emploi de « chef de chantier » et qui, se faisant et sans rien faire, dégage les occupants de ce non-lieu qu’est l’Elysée de toute responsabilité ? Moins encore !

Hollande est précisément ce qui sied aujourd’hui à une organisation de l’existence qui appelle dans ses rangs des « hommes de non pouvoir » ; des hommes sans pensée ni action autonomes ; des hommes faits pour obéir ; des hommes qui n’ont que faire de la politique en tant que volonté qui vous engage face à l’histoire et auprès de ceux dont on se doit de veiller à l’entretien de cette flamme et de cette foi irremplaçables : la foi dans notre monde pour continuer encore d’y croire ; croire que l’expérience humaine vaut la peine d’être poursuivie. Et à propos de cette foi-là, force est de constater aujourd’hui que seule l’oligarchie mondialiste est encore capable de « faire de la politique », non pas en proposant, mais en imposant, même et surtout minoritaire, un nouveau modèle de rapport au monde entre dominants et dominés. Plus qu’une promesse, une véritable menace sur la vie et l’existence ce nouveau modèle fruit d’une politique volontariste en faveur des plus forts et de leurs gardes chiourmes avides de servir ! Car la fonction de domestique pour certains d’entre eux, représente un véritable achèvement : plus près ils sont… plus près de ce qu’ils ne sont pas : ne jamais oublier qu’il y a dans et chez le domestique le maître qu’il ne sera jamais ; mieux vaut alors obéir si l’on veut commander plus faibles que soi.

Pour cette raison qui en vaut bien d'autres, aujourd’hui, tout homme d’Etat digne de ce nom - un de Gaulle par exemple -, serait très certainement mort d’ennui à l’Elysée à la suite d’une dépression carabinée après avoir longtemps, longtemps tourné en rond, des heures durant, dans ce bureau de Président qui ne préside rien, des semaines épuisantes à errer sans but dans les étages et dans ce jardin qui ne recueille plus les confidences de qui que ce soit depuis des lustres car enfin, que peut-on bien avoir besoin de leur confier à eux tous sinon des ordres dont il n’est même plus nécessaire de dissimuler la provenance. 

 

 Si, comme on a pu le voir, Sarkozy était un illusionniste, en revanche Hollande ne fait pas illusion ; c’est sûr : il n’a pas ce talent-là ; il en est donc incapable ; et plus personne ne se fait d’illusion non plus à son sujet ; face à cet individu, c’est donc la désillusion qui prévaut, désillusionnés que nous sommes.

La raison qui fait que François Hollande est incapable de « tromper » son monde est la suivante : François Hollande a l’incommensurable bêtise - une bêtise sans doute sans précédent dans l’histoire de la 5è République et bien avant encore ; et tout en lui nous le confirme lorsqu’il se tient debout derrière un pupitre et face à la caméra -, la bêtise de penser qu’il préside, qu’il dirige, qu’il contrôle ; enfin bref… qu’il EST ; et cette énorme bêtise à la racine de laquelle on trouvera une ignorance et une complaisance envers soi-même là encore sans précédant, complaisance mâtinée de vanité, vanité de celui qui n’en croit toujours pas sa chance d’être parvenu à occuper l’Elysée et qui ne cèdera cette chance inespérée, quand on connaît le parcours de François Hollande, à personne d’autre car, une fois qu’il aura quitté ce non -lieu, François Hollande sait, pressent, redoute comme une blessure, une brûlure et une injustice – Injustice ? C’est dire le niveau de conscience de tous ces hommes qui n’ont finalement tout simplement pas idée -, que c’est l’oubli qui l’attend ; un oubli inévitable, aussi cruel à ses yeux que juste pour cet ordre cosmique qui régit toutes les existences… et les plus médiocres d’entre elles en particulier ; et c’est bien cette bêtise-là qui nous le rend insupportable. Et c’est bien cette vérité-là, la bêtise de l’ignorance ainsi qu’une absence de cynisme ou, tout du moins, une absence d’ironie face à la situation qui est la sienne car François Hollande se croit véritablement Président contre l’avis de tous – absence de cynisme et d’ironie qui aggrave paradoxalement son cas -, c’est bien cette vérité-là que l’on se prend en pleine gueule à chaque fois que François Hollande sort de son trou élyséen qui l’a à la fois totalement englouti et totalement révélé : son élection à l’Elysée aura été l’ascension suprême d’une médiocrité et d’une suffisance longtemps, longtemps mûrie, d’énarque brillant aux examens, nul dans l’élévation et l’incarnation ; un homme sans qualité dans une fonction qui, pourtant, exige les plus grandes car les plus nécessaires et plus encore lorsqu’il s’agit d’un pays comme la France ; un homme qui a néanmoins su d'instinct que l’avenir est à la médiocrité (faut dire qu'il était et demeure admirablement bien placé pour saisir, humer l'air du temps, de son temps, puis le renifler jusqu'à s'en mettre plein les narines) et aux médiocres par voie de conséquence (sans doute lui arrive-t-il, en privé, d’éclater de rire à la seule évocation de sa situation) d’abord à la tête du PS et puis, ici et là, au cours de l’exercice de mandats électoraux sans enjeux, sans élan car sans projet : il est vrai que la Corrèze et sa région ne sont pas Paris ni aucune des capitales européennes et moins, beaucoup moins encore, les véritables lieux de pouvoir que sont les places boursières ainsi que les deux ou trois capitales mondiales qui abritent des institutions dédiées à l’optimisation de la marchandise humaine.

Cette vérité-là éclaire d’un million de watts et de volts François Hollande et un non-pouvoir maintenant tout nu, le pénis en berne, petit, tout petit, recroquevillé, comme celui de nos 8 ans, une fois sortis de l’eau, celle d’une piscine municipale, le mercredi après-midi, puis sous la douche juste avant de se rhabiller après s’être séchés ; et d’ailleurs, à propos de cette histoire de prêt-à-porter et de cabines de bains, on peut déjà prédire que François Hollande ira se faire rhabiller lorsqu’il quittera l’Elysée, ce lieu devenu la déchéance de cette France jadis capable de surprendre le monde entier ; une France qui en savait plus que nous sur notre propre compte à nous Français ou pas, sans oublier notre famille européenne aujourd’hui laissée à l’abandon, livrée à des charognards et autres hyènes de l’optimisation des moyens de production.

 Certes, on nous objectera ceci : pour les imbéciles, les salauds et les esclavagistes, le monde est tellement bien fait ! Sur mesure ce monde ! De plus, ces derniers ont en ce monde une foi indéfectible et incommensurable ; une foi en leur propre succès incontestable.

Tout ce qui nous manque à nous tous !  

 

***

 

  Alors oui ! C’est bien cet état de servitude béate qui préside à sa propre bêtise, fruit d’une auto-aveuglement rarissime à un tel niveau politique chez ce François Hollande petit cadre moyen salarié de cette World Company qu’est devenu le monde, qui est insupportable aux yeux de ceux qui attendaient encore quelque chose de la politique.

 Les électeurs seront-ils seulement capables de nous en délivrer ?
 

 Rien n'est moins sûr car il y a des majorités que l'on ne peut même plus envisager. Hélas.

 

___________

 

Pour prolonger, cliquez : Alternative politique - un nouveau paradigme

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • colere48 colere48 27 février 19:03

    Un régime à bout de souffle servi par des carriéristes incapables.
    Élection après élection le niveau de ces gens là c’est effondré.
    Au salon de l’agriculture tout le monde a pu voir que le roi est nu. Une boursouflure impuissante incapable d’une réaction personnel à la hauteur de l’événement.
    En son temps le clone de l’actuel médiocre, j’évoque là Guy Mollet, président du conseil qui reçu moult tomates et œufs pourris lors de ses déplacements, prélude à la fin de la 4e république !


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 28 février 08:43

      @colere48

      De l’extrême-droite à l’extrême-gauche, en passant par le centre, aucun des candidats déclarés aux primaires ou à l’élection présidentielle de 2017 n’est capable de présenter un programme socio-économique véritablement innovant, crédible, réaliste et progressiste.
      Il en va de même pour tous nos autres politicards (non candidats).

      Le quinquennat 2017-2022 risque d’être le plus calamiteux des septennats et des quinquennats depuis 1945 ! ! !


    • microf 27 février 19:17

      Pauvre Francais, vous allez bientôt regretter Francois Hollande si des fois il quittait le pouvoir.


      • RICAURET 27 février 23:00

        @microf
        HO NON


      • oncle archibald 28 février 17:47

        @ Microf

        Oh non itou !


      • rocla+ rocla+ 27 février 19:25

        Oui , on prépare les mouchoirs ....-))


        • alinea alinea 27 février 20:23

          Il y a probablement quelque chose de petit dans votre critique qui fait que j’ai touvé votre article tout à fait chiant.


          • oncle archibald 28 février 17:56

            @ Alinea

            Oui, c’est vrai, l’article est trop long et sa lecture devient pénible, mais Serge Uleski se rattrape sur la conclusion, le dernier .... alinéa.

             « François Hollande petit cadre moyen salarié de cette World Company qu’est devenu le monde »

            Oh que je le ressens comme ça aussi ! Pas le moindre panache pour faire illusion, pas de vernis sur cette croute. Et le rapprochement avec ses prétentions grandiloquentes rend le tableau encore plus cruel : Moi Président ...

            Sa marionnette dirait : heeeuuuu .... non, rien.


          • alinea alinea 28 février 22:31

            @oncle archibald
            Mince !! j’ai mangé le gâteau et loupé la cerise ! c’est vrai que j’apprécie aussi l’image du petit cadre, la cerise que je n’ai plus pu avaler !! smiley


          • eugene eugene 29 février 12:07

            @alinea
            « Petit corps rondelet sans grâce ni charme ni prestance »...Voilà moi la note de ce qui me déplait...S’attaquer à la personne physique pour atteindre la personne morale est le signe du fachisme, d’une complaisance à employer n’importe quel argument pour descendre quelqu’un. Une pensée basse...Je ne dirais pas « dans un corps »vil"....

            Je ne supporte pas pour autant la politique de cet homme et de sa bande, et pense qu’on n’a pas besoin d’exploiter ce genre de rhétorique nauséeuse, l’actualité en offrant assez. La crise agricole ?...Que dire...Il n’y a rien de comparable entre les grosses exploitations et les petites familiales. Il aurait fallu tourner le dos à la politique de Xavier Belin, à la tête d’un multinationale...Qu’est ce que ça veut dire acheter français, quand les animaux sont nourris de soja transgénique américain ?

          • alinea alinea 29 février 17:24


            C’est exactement ce que j’ai ressenti eugene. Et cela m’est tellement intolérable que le reste passe par dessus bord ! Je n’aime pas Hollande ni sa politique mais à mes yeux, cela est tellement partagé et tellement rabâché, que se vautrer dans la fange m’est odieux !
            Dans l’agriculture, il nous faudrait un peu plus de courageux ; l’exemple de ceux qui s’en sortent, financièrement, mais en aimant faire leur travail, ne semble pas faire tache d’huile !
            C’est un désamour...et des vies gâchées !


          • sampiero 27 février 20:31

            Je dois changer ma baignoire. Je m’intéresse au modèle que je vais acheter avant de démonter la vieille. Une bricole, mais c’est important.


            Les français braille et veulent changer de gouvernants tout de suite, mais personne ne s’intéresse à ceux qui prendront leur place. Après tout, une bricole sans importance..

            La preuve est que personne n’est capable de dire : Voilà ceux que je voudrait, et pour faire ce que je voudrais.

            Les français ne savent ni ce qu’ils veulent , ni qui ils veulent. Leur nouvelle qualité primordiale , c’est la capacité de râler tous azimut. Dans le vide.J’ai bien peur que @microf ait bien raison quand il dit :

            « Pauvres français, vous allez bientôt regretter François Hollande si des fois il quittait le pouvoir. »

            Pourtant ce devrait être une bonne chose !


            • juluch juluch 27 février 20:52

              @sampiero

              Salut cousin

              J’ai vu le reportage du Salon....gênant.... smiley

            • sampiero 27 février 21:10

              @juluchCousin, plus rien qui va ! Tout va bien ! La relève est prête !

              On rigolerait bien si Hollande venait ce soir à la télé et dire :

              « Je suis venus vous dire que je m’en vais, et vos cris de joie ne pourront rien changer » ♫ Y ♫ ♫


              Qu’est ce qu’on rigolerait !! Il est vrai que nous avons un panel grosses têtes, cadors prêts à prendre la relève, on va voir ce qu’on va voir :Juppé, Sarko, Lemaire, Boutin, Morano, Lepen , Marion, NDA, Le Vicomte, Ba-y-ro- u, Aubry......
               On va mourir de rire.

              Prenons les petits agriculteurs qui applaudissaient Sarkosy, grand bienfaiteur des gros céréaliers aux tracteurs rutilants : 

              Cette année Ils ont demandé une baisse de 10 points des charges  :: 


              figaro 18/2/16 : 

              Valls : « Le président de la République a demandé une baisse des charges sociales agricoles. Un décret va être pris pour une baisse immédiate de 7 points des charges sociales pour tous les agriculteurs. 

              Cette nouvelle mesure de 500 millions d’euros s’ajoute à la baisse de 3 points des cotisations familiales en vigueur depuis 2015 », a insisté le locataire de Matignon devant les députés. 

              Manuel Valls a annoncé par ailleurs la mise en place d’« une année blanche sociale », c’est-à-dire le report du paiement des cotisations sociales pour tous les paysans qui auront dégagé un très faible revenu en 2015.

              « Ce report de toutes les cotisations sociales 2016 sera reconductible dans la limite de trois ans, sans aucune démarche de l’agriculteur, sans pénalité ou intérêt de retard. C’est plus que ne le demandaient les responsables agricoles »,

              « Ce report de toutes les cotisations sociales 2016 sera reconductible dans la limite de trois ans, sans aucune démarche de l’agriculteur, sans pénalité ou intérêt de retard. C’est plus que ne le demandaient les responsables agricoles », poursuit Manuel Valls. « »

              Ils demandent d’être mieux payés par la grande distribution : ce n’est pas du ressort de l’état !

              Ce sont des libéraux les agriculteurs, et ils adorent l’offre et la demande ? Liberta !! ils sont servis ! 

              Les agriculteurs , avec tous les autres français, ne savent pas ce qu’ils veulent .


            • Le421 Le421 28 février 17:34

              @sampiero
              Salut sampiero

              Je me tue à expliquer que ces agriculteurs qui braillent sont soit aussi menteurs que les politiques, soit complètement cons.
              J’hésite.
              Ancrés plus à droite, tu meurs, ils demandent de l’interventionisme d’état dans un domaine où il n’a pas compétence (les prix), libéralisme oblige.
              Suivant le vent, ils deviendraient rouges, ces ânes !!

              Mmmmm’béciles !!

              Bizarre.
              Pas un « petzouille » de la Confédération Paysanne qui rouspète.


            • doctorix doctorix 28 février 19:39

              @Le421

              Si on doublait le prix de la viande sur pied (le porc est à 1,11 euros), cette augmentation étant réservée aux éleveurs seuls, elle n’augmenterait pas de 10% dans les étals, et les éleveurs pourraient vivre grassement et sans se plaindre.
              Mais les 600.000 tonnes annuelles de viande américaine, aux hormones et gavée d’OGM, arrivent sur le marché, sans contrainte et sans droits de douane : tapis rouge pour le maître de la danse...
              Il faut éliminer toute concurrence.
              Ensuite, on pourra faire valser les prix.

            • Le421 Le421 28 février 20:38

              @doctorix
              OK
              Pas de problème.
              Et QUI se bat contre cet état de fait ?*
              Et QUI a commencé à dénoncer l’hégémonie américaine et le TAFTA ?*

              Et qui s’occupe de l’immigration pendant ce temps-là.
              Comme si virer les bronzés ferait monter le prix de la viande...

              *réponse... Les connards de gauchos comme moi !! Ben oui, ben oui.
              Continuez donc à vous occuper des bougnoules et de l’avortement.
              Ca, c’est une chose qu’elle est importante !!  smiley


            • air pur air pur 29 février 08:59

              @sampiero
              le petit bémol derrière cette baisse de cotisations, c’est que le régime MSA des patrons de l’agriculture est déjà déficitaire et que le trou est compensé par le régime général, c’est donc l’ensemble des cotisants au régime général qui va financer ce cadeau à la FDSEA, une honte.


            • Parrhesia Parrhesia 27 février 20:41

              À l’auteur : Très juste !

              Et comme vous avez raison de le soulignez : >>>la 5è République… française de surcroît... <<<

               Enfin... française... mais avec au minimum une double nationalité et sans doute plus si affinités !

              Cela se fait de plus en plus ces temps-ci !!!

              Bonne soirée à vous.


              • sampiero 27 février 20:50

                On rigolerait bien si Hollande venait ce soir à la télé et dire :


                « Je suis venus vous dire que je m’en vais, et vos cris de joie ne pourront rien changer » ♫ YQ x ♫ ♫

                Qu’est ce qu’on rigolerait !! Il est vrai que nous avons un panel grosses têtes, cadors prêts à prendre la relève, on va voir ce qu’on va voir :

                Juppé, Sarko, Lemaire, Boutin, Morano, Lepen , Marion, NDA, Le Vicomte, Ba-y-ro- u.... 

                On va mourir de rire.

                 

                Prenons les petits agriculteurs qui applaudissaient Sarkosy, grand bienfaiteur des gros céréaliers aux tracteurs rutilants :  


                Cette année Ils ont demandé une baisse de 10 points des charges :: 

                Le figaro 18/2/16 : 

                « Le président de la République a demandé une baisse des charges sociales agricoles. Un décret va être pris pour une baisse immédiate de 7 points des charges sociales pour tous les agriculteurs. 

                Cette nouvelle mesure de 500 millions d’euros s’ajoute à la baisse de 3 points des cotisations familiales en vigueur depuis 2015 », a insisté le locataire de Matignon devant les députés. 

                Manuel Valls a annoncé par ailleurs la mise en place d’« une année blanche sociale », c’est-à-dire le report du paiement des cotisations sociales pour tous les paysans qui auront dégagé un très faible revenu en 2015.

                « Ce report de toutes les cotisations sociales 2016 sera reconductible dans la limite de trois ans, sans aucune démarche de l’agriculteur, sans pénalité ou intérêt de retard. C’est plus que ne le demandaient les responsables agricoles »,

                « Ce report de toutes les cotisations sociales 2016 sera reconductible dans la limite de trois ans, sans aucune démarche de l’agriculteur, sans pénalité ou intérêt de retard. C’est plus que ne le demandaient les responsables agricoles », poursuit Manuel Valls. «  »

                Ils demandent d’être mieux payés par la grande distribution : ce n’est pas du ressort de l’état !

                Ce sont des libéraux les agriculteurs, et ils adorent l’offre et la demande ? ils sont servis ! 

                Les agriculteurs , avec tous les autres français, ne savent pas ce qu’ils veulent .


                • JBL1960 JBL1960 27 février 21:48

                  Ouais, enfin, je pense pour ma part, qu’il y a cru à un moment à son destin qui s’est transformé très vite en morne plaine... Quand il a failli aller tout seul avec ses petits poings en Syrie en 08/2013 ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/04/bis-repetita/
                  Concernant les agriculteurs, y zont bien tenté qque chose en décembre dernier pour détourner les sanctions mortifères contre la Russie, mais bon c’était FouPouDav là aussi ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/23/le-beurre-largent-du-beurre-et/
                  Et le Le Foll, il est pas pitoyable lui à s’insurger qu’on ose siffler son Président Poire ? Cela ne vous rappelle pas le Sarko qui attaquait tout le monde qui se moquait de lui ? Bon, y a Valls qui se débrouille très bien et même mieux qu’Hollande sur ce sujet ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/26/pepere-aussi-valls/ Maintenant, Naze III (Juppé pour les intimes) est dans les starting-blocs et même en déambulateurs il ira à la course en sac pour le pouvoir suprême et là pour le coup ; Ça fait peur. Tenez, une bluette sur les veautants ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/13/mouseland-vs-blaireauland/ Perso, ça m’a vacciner, à jamais de la votation et la solution tient en un mot, à mon sens, BOYCOTT... JBL


                  • Passante Passante 27 février 22:10

                    magnifique


                    s’il fallait un défaut, vous thanatopractez, vous le formolisez, vous lui donnez de la chair ;
                    comme en suivant le fil de votre texte, votre puissance boulimique vous noyait,
                    premier écueil, étrange : 
                    supposer que celui que vous désignez et cadrez comme trou noir aurait une histoire, 
                    deuxième écueil : vouloir saisir ce néant en lui donnant chair, 
                    mais vous voyez que ça ne tient pas, 
                    sauf que c’est pas votre faute, c’est lui.

                    alors récapitulons : d’abord vous repérez vraiment la terreur au salon, 
                    le corps de hollande, c’est là que ça se joue, 
                    sans parler de l’éclairage, le corps pèse exactement quelques kilos, 
                    peut-être 10, 12kg, je sais pas, on est entré dans le nain, le très enfantin, 
                    vous direz huit ans...
                    écouter la voix, c’est effrayant, 
                    et vous le touchez d’entrée,

                    la suite tourne à la leçon, on se fait rabrouer : 
                    tu feras ci et ça et comme ça compris ? oui, monsieur.

                    il aurait pu se débiner, envoyer sa foll à l’ouvrage,
                    y’a ptêt intérêt à se faire rabrouer ?..
                    poursuivons, vous lui cherchez une histoire ? c’est un abîme réel, opérant !
                    preuve ? vous retombez dans sarco...

                    y’a rien, vraiment c’est effrayant,
                    sarco au moins, réussit le « comme si de rien n’était »
                    pourquoi flamby non ?..

                    déjà c’est un « remercié » attention,
                    il appartient à « merci pour ce moment », il a pas su en sortir, ou pu,
                    son tricycle y pourra rien, 
                    tout le reste est un drame.

                    mais minute, revenons à ce passage, quai des vaches, c’est pas rien, ou sans effets,
                    ce que vous avez immédiatement saisi, et posé d’emblée, 
                    en termes de problème désormais physique,
                    je doute que cela, sous peu, ne doive
                    se traduire,
                    quelle que soit l’é-normité.


                    • Serge ULESKI Serge ULESKI 27 février 23:34

                      @Passante

                      Merci pour votre contribution.

                      Passante, faudrait quand même vous décidez à vous posez, un jour... juste pour voir...


                    • Passante Passante 28 février 11:11

                      @Serge ULESKI

                      c’est là, 
                      Juluch l’écrit, au plus clair :

                      « J’ai vu le reportage du Salon....gênant....  »

                      il faut calculer que ces quatre points de suspension en double, si gênants, sont à multiplier par quelques millions, moi j’y étais, 
                      vous aussi, qui parlez de « insoutenables vue et audition » de la chose. 
                      moi je dis « problème physique ».

                      tout cela à mon sens correspond à un seuil de l’informulable (le méta-inénarrable).
                      c’est pourquoi le corps alors apparaît, d’abord, la règle se vérifie à vous lire, 
                      dans sa voix, il raconte une épaisseur de 
                      quelques millimètres encore, 
                      mais sa négation que vous cartographiez si bien est entendue, 
                      pas un hertz absent, 
                      ainsi partout le mot France perdant son N royal se réécrit en farce.
                      tous les bâtiments, les entêtes, les manuels d’histoire.... 
                      c’est intenable, parce que ça ne fait plus aucun doute.

                      votre épitaphe de la cinquième à l’heure des dernières décompositions révèle déjà que l’entomologie criminelle se nourrira à point nommé des candidatures, rien d’autre, observons, pour dater.

                      me poser oui sergueï, c’est bien la question , tournant, mais tournant pour tous, que vous semblez avoir lestement-prestement négocié vous, 
                      moi, renoncer à mes contradictions pourquoi pas, à condition..... 



                      dans quelques jours, ceux nés à l’été 98 auront 18 ans, pas rien, 
                      Cayce parle maladroitement de 98, 
                      d’autres d’un tournant à ce moment genre pluton-neptune, 
                      posons-nous, un instant en 98, même si c’est interdit...

                      été 98 / 
                      M. et Mme et Clinton, non encore embarrassés de leur polonais du jour, avaient déjà leur polonaise, 
                      aussi brooklyn, pas moins.

                      ma planète entière n’avait qu’un souci ! : 
                      des bantoues aux papous en passant par tout le benelux : 
                      les goutelles de M. Clinton avaient-elles, oui ou non, séché sur la robe 
                      (ce qui se passe, physiquement, au salon est de cet étage...) ?

                      maman, il a fait quoi le président ?...

                      pendant ce temps, le président, prend une décision, ça se joue côté kenya, il bombarde al-qaëda.
                      attention, quand je dis pendant ce temps, c’est le jour même, au sommet ! : 
                      toute la planète attends l’explication sur le géant touche-pipi, c’est le climax, la minute de révélation, que va-t-il dire ?...

                      il dit ben laden.

                      thx bill, 
                      but the secret goes maybe even before wojtila was born, so good luck.

                    • doctorix doctorix 28 février 19:45

                      @Passante

                      J’aime quand je ne comprends rien..
                      Tout le reste est tellement pré-maché...

                    • RICAURET 27 février 22:56

                      BIEN FAIT
                      CES OLIGARQUES NE COMPRENNENT QUE LA VIOLENCE
                      LA NÉGOCIATION EST FAIT POUR RETARDER LES ACTIONS ET NOUS LE METTRE BIEN PROFOND


                      • RICAURET 27 février 23:04

                        JE RIGOLERAIS SI LE REPRIS DE JUSTICE ÉTAIT ÉLU
                        ALORS LA FRANÇAIS IL NE VOUS RESTE QUE L EXIL


                        • sls0 sls0 28 février 06:56

                          On ne juge pas d’après un physique, c’est mesquin et ça fout l’article en l’air.
                          Sans le physique c’est déjà une buse, il y a assez d’éléments pour étayer.

                          Sarko était différent mais ça ne volait pas plus haut, c’est vrai que les deux derniers présidents ils y ont mis le paquet, à la limite l’académie française vont peut être caser le mot président dans la liste des injures.

                          Bon, on a le président qu’on mérite, moi aussi j’ai voté contre Sako en pensant qu’on ne pourrait pas avoir pire, ben si c’est possible.

                          Pour Coluche s’il aurait été jusqu’au bout, j’aurai voté pour lui au premier tour, au deuxième tour j’aurais voté ’’utile’’.

                          Si par hasard un comique même inconnu tombe sur mon commentaire et qu’il envisage de se présenter, qu’il sache qui aura mon vote au deux tours.

                          Si je sais qu’il y a des candidats au discours intelligents, le système ne les laisseront jamais passer.

                          Un clown président, un vrai, un qui fait rire et non pleurer.

                          Je réside à l’étranger, dès que ça parle politique, j’attrape l’accent suisse, belge ou canadien, putain la honte. Je ne dis pas que c’est mieux chez eux, quoi que, mais c’est moi visible vu de l’étranger.


                          • JBL1960 JBL1960 28 février 11:03

                            @sls0 Vous savez qu’au Guatemala, y viennent d’en élire un de vrai comique ? Jimy Morales tenez, c’est tout résumé, là ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/16/morales/&nbsp ; C’est sans doute pour ça que notre Zident, à nous, ne savait plus s’il était en Argentine, venu soutenir le Président accusé d’une révolution de balles en caoutchouc (tenez, j’invente rien ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/19/a-corps-et-a-macri/ ou au Guatemala... Moi aussi, j’ai voté pour dégager l’autre et on ne m’y reprendra plus, car comme vous le dites ce Système ne laissera jamais passer de candidats au discours intelligents. Je travaille donc, à changer de Système... Le clown actuel, lui me fait penser à Kiri « Vas trottine ma jument, vois comme la vie est belle » ; Enfin Kiri, kipleure ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/14/468/ :/(


                          • Le421 Le421 28 février 17:43

                            @sls0
                            Si je sais qu’il y a des candidats au discours intelligents, le système ne les laisseront jamais passer...

                            Figurez-vous que j’ai fait une réflexion à ma tête de liste aux municipales de Sarlat alors que j’étais candidat...
                            Je lui ai dit :« Ma pauvre Anick, on ne passera jamais aux élections. On est de gauche, on parle vrai, on est honnêtes et les gens n’aiment pas ça !! »

                            En conclusion, quand je vois les gens gueuler et voter perpétuellement à droite, que ce soit le PS (me dites pas que c’est la gauche, je vais vous dire de consulter d’urgence !!), les Républicains (parce que les autres ne le sont pas, CQFD) ou le Front National (populiste et démago à souhait), je me dis que les français n’ont que ce qu’ils méritent.
                            Je sais pertinemment qu’on va encore se prendre une branlée en 2017, mais dans la mesure où je considère qu’il y a maintenant une majorité d’abrutis, je préfère ne pas en faire partie.
                            Problème, je ne suis pour rien dans cette chienlit et je passe à la caisse comme les autres.
                            C’est assez dégueulasse d’ailleurs.


                          • oncle archibald 28 février 18:10

                            @Le421

                            Dans votre cas je ne vois que l’exil, mais hélas il y a un obstacle, la soupe est meilleure ici. C’est horrible d’être gourmand à ce point et de cracher dans la soupe.


                          • Neo Neo Kazuya 28 février 19:12

                            Salut Le421,

                            Hier soir sous un autre article j’ai été crétin et con envers toi ... Je tiens à m’en excuser ... vu qu’apparemment tu sembles être un mec cool ...

                            Sinon fait gaffe avec les coucous c’est pas comme la 2.5 (205) ... (D’ailleurs rouge et blanc j’adore se sont les couleurs du temple ...)  smiley

                            Voilà je tenais à m’excuser !


                          • Shawford OR ANGE SKINK 28 février 20:40

                            @Kazuya San

                            (Sauf l’immense respect et confiance aveugle que j’ai envers toi) sans plus petit dénominateur commun, pas de guizous guizous entre blaireaux possibles, c’est une loi implacable de la nature.

                            (Ceci désormais dit) si je vois une seule fois 421 te bouder ben je lui accorderai la place qu’il mérite : le frigo !

                            Tschuss


                          • Le421 Le421 28 février 20:41

                            @Neo Kazuya
                            Pas de souci !!
                            En plus, pour ma part, s’excuser est une marque de force et non pas de faiblesse comme le pensent les idiots !!
                            Question coucous, si j’avais du me casser la gueule, y’a belle lurette que ça serait arrivé !! smiley
                            Salutations


                          • Le421 Le421 28 février 20:45

                            @OR ANGE SKINK
                            Désolé...
                            En tant que modérateur, j’ai un penchant certain pour la qualité d’écriture.
                            J’ai la mauvaise habitude de penser qu’elle dénote celle de l’esprit.

                            Et si vous me boudez.... Je vais être triste !! smiley


                          • Neo Neo Kazuya 28 février 21:31

                            Arnaud Réveil !

                            Quand je me plante et qu’il me semble avoir été incorrecte je m’excuse ... Ça m’évite de persister dans ma connerie ...

                            Et viens pas me dire que j’ai tord car je vais vraiment croire à ton passé d’avocat ... smiley smiley smiley ... D’ailleurs Le Gus fiable qui traitait les dossiers le rabâchait sans cesse à la maison Momo ...  smiley smiley smiley


                          • Shawford OR ANGE SKINK 28 février 21:40

                            @Le421

                            Je sais et ça plaiz... Blaireau smiley

                            Avec un striker aussi gauche dans ses bottes smiley dans cette armée des ombres en gestation, on peut et on va tout casser smiley

                            Stay tuned, rien ne se construit en un jour !

                            ( pour ma part je suis sur les rails pour bâtir une white house au milieu de nulle part, quand elle sera prête ce sera opération Wild Fire everyday smiley )

                            Over


                          • Shawford OR ANGE SKINK 28 février 21:46

                            @Neo Kosiosko

                            Même avec une machine Enigma a dispo, the real ghost of momo serait pas foutu de te déchiffrer smiley smiley :

                            Par contre si on a bel et bien babilles ensemble en culottes courtes il serait peut être qu’on requiert notre avis réciproque pour la white house

                            J’dis ça j’dis rien


                          • Shawford OR ANGE SKINK 28 février 21:57

                            @tous les trous du cul qui mattent ça avec leur chapeau à moitié mangé dans le c...

                            Une grimbergen pour toute la maisonnée et la mosquée d’à côté réunies de notre part, on paie la tournée mais c’est la dernière, maintenant on passe au niveau supérieur vu le dénuement quasi total en blaireaux de bonne compagnie par ici  smiley smiley smiley


                          • Griffon Jaune Griffon Jaune 28 février 22:23

                            @Frérot smiley

                            Allez une autre dédicace du buddy John Mellecamp avant d’aller au dodo après un autre amazing day :

                            If you believe, won’t you please raise your hands ?
                            Let’s hear your voices, let us know where you stand

                            Don’t shout from the shadows ’cause it won’t mean a damn

                            Now more than ever

                            Now more than ever, the world needs love
                            Not just a slogan but the world needs love
                            Now more than ever, I can’t stand alone
                            Now more than ever

                            If I was to buy you a diamond ring
                            Make you my princess would it mean anything
                            Would you take me for granted and just curse my name
                            Now more than ever

                            Now more than ever the world needs love
                            Not just a slogan but the world needs love
                            Now more than ever I can’t stand alone
                            Now more than ever

                            Who am I to say ? What needs to be done ?
                            I’m just nobody another lost one
                            Caught between what’s left, what needs to be done
                            Now more than ever

                            The loss of love, now more than ever
                            The loss of our dreams, now more than ever
                            It’s not too late

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès