Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > François, le chomdu et la dette

François, le chomdu et la dette

François nous a parlé de « son plan contre le chômage ». Pense-t-il nous enfumer ? Il en a l’habitude et nul ne peut nier son expertise en la matière.

chômage flamby dessis de Burki.jpg

Il veut faire sortir 500.000 chômeurs des statistiques. En les sortant du tiroir « chômeur » pour les glisser dans le tiroir « en formation ». Ce qui ne créera aucun emploi mais fera « statistiquement » baisser la courbe, peut-être même jusqu’à « l’inverser ». Et lui permettre de se représenter ! En se foutant royalement de l’opinion des Français qui, à 75 %, ne souhaitent pas qu’il se représente. Pareil pour son alter ego, l’autre comique troupier du parti concurrent-complice.

Pour cela il a besoin - dit-il d'un milliard d’euros (alors qu'il en faudrait au moins quatre). Notons en passant que des milliards, il y en a 34 qui sont dévolus chaque année à la formation. Mais presqu’exclusivement pour les salariés ayant un travail ! Pas étonnant que les chômeurs mal formés ne trouvent pas de boulot…

 Quant on aura le temps, on le croira, le François… Parce qu’il ne gouverne rien, du moins pas grand-chose. Les pays européens, et donc la France, sont gouvernés actuellement non pas par la volonté de leurs peuples à travers leurs gouvernements élus mais par une petite mafia financière qui œuvre avec opiniâtreté dans une seule direction : la destruction de tous les acquis sociaux, la privatisation de tous les services publics, l’esclavagisation des travailleurs, le massacre de la sécu et de tous les services sociaux, etc. La « crise » étant le choc volontairement provoqué par une nébuleuse mafieuse appelée « Les marchés » afin de faire accepter de force toutes leurs saloperies. « Les marchés », ils vont tenir ces prochains jours leur conseil des parrains mafieux à Davos. On en reparlera…

 Mais comment sortir des griffes de ces pourris ? « Les marchés » ce sont en fait quelques fonds de pension, quelques groupements bancaires, quelques fonds spéculatifs à l’abri dans des paradis fiscaux. Presque tous ricains ou rosbifs. La konnerie de nos gouvernants est d’emprunter du pognon à ces gens, se mettant ainsi à leur merci.

 Le pognon – pour la formation mais aussi pour la modernisation de l’armée, de la police, de la justice entre autres impératifs dictés par la réalité géopolitique – il est dans le remboursement du seul intérêt de la dette : 45 milliards par an, soit l’équivalent de l’impôt sur le revenu ! Cette dette a doublé sous Sarko (1700 milliards) et est passée à 2100 avec Hollande. Et voilà les deux brillants gouvernants qui prétendent briguer nos suffrages pour « challenger » la fille du Borgne…

 Un gouvernement qui aurait des couilles aurait vite résolu le problème. D’abord faire un audit de cette dette qui cache bien des créances illégitimes. Ça permettra déjà d’en éliminer une bonne partie. Les Islandais, les Argentins, les Equatoriens l’ont fait avec succès. Puis, sans même changer le mode de fonctionnement de la Banque Centrale Européenne - qui lui interdit stupidement de prêter du pognon directement aux états -, imposer à toutes les banques travaillant en France d’accorder des prêts obligatoires à l’Etat à concurrence des 2100 milliards de la dette. Les banques pour trouver ce pognon emprunteront – elles le peuvent, elles ! – à la BCE au taux habituel pour elles, soit 0,05 %, c’est-à-dire rien. Après quoi, l’Etat remboursera à ces banques à un taux de 0,1%. Largement suffisant pour les banques qui doublent ainsi leurs bénefs... C’est bien assez pour payer le fonctionnement de ces établissements qui se gavent sur le dos des Français avec des taux allant de 4 à 24%, dans les prêts « revolving » ! Dès lors le service de la dette diminuera drastiquement et une grosse partie des 45 milliards servira pour partie à financer les besoins réels mais aussi à rembourser réellement cette dette alors qu’actuellement il ne sert qu’à rembourser les intérêts.

 Et s’il faut emprunter pour investir, créer de nouvelles infrastructure, il suffit de lancer un « emprunt patriotique » auprès des Français, à un taux d’un demi point au-dessus du taux du livret A. On peut aussi envisager un emprunt forcé auprès des trois millions de « millionnaires français » ! Ainsi on se sort des griffes de « Les marchés » ! Et leur triple A, ils peuvent se le foutre dans l’oigne et sans vaseline… De plus les milliards correspondant aux intérêts qu’il faudra tout de même rembourser resteront dans le circuit économique du pays, relançant d’autant la consommation et n’iront plus engraisser, comme c’est le cas actuellement, les retraités du Texas, du Wisconsin ou de Californie. L’état Japonais a une dette de 200% de son PIB et se branle complètement des ukases des « Marchés » puisque cette dette est entièrement détenue par les Japonais !

 Serions-nous plus kons qu’eux ?

 

Illustration:merci à Burki

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.47/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

144 réactions à cet article    


  • colere48 colere48 19 janvier 09:23

    Un article plein de bon sens !

    Mais hélas comme le fait si bien remarquer l’auteur « Un gouvernement qui aurait des couilles aurait vite résolu le problème »
    Ben vi.... seulement voilà , des couilles y en a plus, ni à gauche, ni à droite, ni même dans la marine, c’est dire !

    Alors le temps qu’elles repoussent, peut être, on va continuer à en baver !


    • HELIOS HELIOS 25 janvier 01:01

      @colere48
      ... bon sens... vous avez raison. pour une fois j’applaudi des 4 mains !


    • rocla+ rocla+ 19 janvier 09:29

      Pour combattre le chômage , c ’est connu , il faut :


      Renforcer le code du Travail ( le plus contraignant du monde )

      Allonger la durée d’ indemnisation  ( la plus longue d’ Europe )

      Déjà là on ferait un pas supplémentaire . 

      Dans le précipice .

      • flourens flourens 19 janvier 09:50

        @rocla+
        comme toujours tu as parfaitement raison, protéger les salariés, qu’elle audace et quel scandale, je vois que tu es adepte de G Orwell et comme lui tu manies bien la novlangue, car comme chacun sait pour embaucher il faut licencier (en novlangue, le licenciement c’est l’embauche), pour bien payer les salariés il faut baisser le salaire (en novlangue la baisse de salaire c’est la richesse) et bien d’autres
        et puis je rappelle que le patronat en profite, c’est d’ailleurs lui le 1er bénéficiaire, et puis c’est une assurance, tu payes une cotisation, pardon une charge, et tu es assuré,
        et puis si je suis ton raisonnement qui est, le code du travail c’est le chomage, plus de code plus de chomage, et bien tu as encore raison, je te propose d’aller plus loin, plus de code pénal, plus de criminalité, plus de code de la route, plus d’accident, c’est tellement évident que je ne comprends pas pourquoi tu n’y as pas pensé avant, et puis ça s’applique à tous les codes, allez ne soit pas si timide


      • rocla+ rocla+ 19 janvier 09:59

        @flourens


        je parle dans votre sens Flourens et vous avez l’ air pas content . 

        Il faut , et très rapidement  :

        Augmenter le code du Travai puisque la preuve est que tout fonctionne bien .

        Augmenter la durée  et  la hauteur d’ indemnisation puisque tout 
        marche à merveille . 

        On est sur la bonne voie , il suffit d’ encore mettre un capable comme Filoche 
        au gouvernent et ce sera parfait .

        Bonne journée mon cher ami .

      • flourens flourens 19 janvier 12:02

        @rocla+
        je ne te comprends pas, tu devrais pourtant être content du système, tes maitres les riches sont de plus en plus riches et tes ennemis les gueux, les salariés, les pauvres de plus en plus pauvres, la France est de plus en plus riche et les Français de plus en plus pauvres, ça marche donc bien comme tu le souhaites, alors que moi, oui j’ai de quoi ne pas être content
        alors arrête de critiquer le système, il apporte la prospérité aux saigneurs, ceux pour qui tu combats


      • flourens flourens 19 janvier 12:07

        @rocla+
        et puis j’oubliais, dans ton monde, on combats le chomage par plus de licenciement et on combat l’insécurité et le terrorisme par plus de lois, plus de contraintes, plus de tout ce qui brime la liberté et on ne devrait pas combattre le chomage par plus de pression sur les patrons, tu n’es pas logique mais c’est vrai que tu ne parles que pour la prospérité des entreprises, les hommes tu t’en fous, et c’est bien normal, l’homme c’est le problème, plus d’homme plus de problème, ça devrait te parler ça


      • foufouille foufouille 19 janvier 12:09

        @rocla+
        il suffit de mettre tes petits enfants au boulot pour 2€/h.
        plus de chômage mais qu’ils apprennent de bonne heure.


      • riri 21 janvier 10:33

        @flourens
        tu penses vraiment qu’il faille alourdir le code du travail en france ???


      • jocelyne 21 janvier 18:54

        @rocla+
        « le plus contraignant du monde » n’importe quoi, il est quasiment impossible de faire travailler un soir de noel un Allemand ou un Hollandais, maintenant il est surement plus contraignant que le code Chinois


      • tonimarus45 24 janvier 13:10

        @flourens—flourens— l’ignominie de«  »rocla« n’a pas de limite, toujours de plus en plus haut.Il y’a longtemps que je l’ai classe dans ce que j’appelle les »« DECHETS D’HUMANITE »


      • rocla+ rocla+ 19 janvier 09:34

        Et mettre Filoche  en tant que Ministre du Travail .


        Il connait  tout ça , il a créé 0,0000 millions d’ emplois .

        • flourens flourens 19 janvier 09:52

          @rocla+
          au moins il n’a pas crée des millions de chomeurs, pas comme tes champions


        • rocla+ rocla+ 19 janvier 09:36

          Ensuite pour que tout ça fonctionne on demande à la CGT 

          comment faire grève , trouver de bons motifs .

          On le sait maintenant , la grève est un facteur de progrès dans l’ essor 
           de la marche en avant des entreprises .

          • flourens flourens 19 janvier 09:57

            @rocla+
            on le sait maintenant grace à rocla, la grève n’amène aucun progrès, alors les congés payés, la journée de 8 heures, la fin du travail des enfants, la retraite , la sécu et j’en passe ne sont pas des progrès
            mon cher rocla, je n’ose imaginer que tu auras l’audace de profiter de tous ces reculs, et que tu as l’honneur de ne pas prendre de vacances payées, de travailler 15h par jour, de ne pas prendre de retraite et surtout de ne pas allez aux urgences
            quoi, tu profites de tout ça, tartuffe va !!!!!!!!


          • Robert GIL Robert GIL 19 janvier 11:47

            @flourens
            en dedicace, une belle photo de nos anciens, a cette epoque les rocla et les jaunes étaient moins nombreux ... ceci explique cela !


          • Yohan Yohan 19 janvier 18:56

            @flourens


            Filoche est un gauchiste qui a fait toute sa carrière sans jamais prendre un seul risque, bien abrité derrière son statut de fonctionnaire. Pour lui, l’entreprise c’est le diable, parce qu’il n’en voyait que les mauvais côtés. Il arbitrait en faveur du salarié par principe comme la plupart de ses comparses sans s’intéresser aux réalités de l’entreprise. J’ai croisé certains de ses collègues durant ma vie professionnelle. Il y a comme partout des bons et des cons, mais il y a pas mal d’abrutis brainwashés qui se laissent assez souventi manipuler par des salariés indélicats, grands spécialistes des prud’hommes.

          • riri 21 janvier 10:44

            @flourens
            quand les gens faisaient greve à cette époque c’était pour l’ensemble des travailleurs,maintenant la grande majorité de ceux qui font grève sont ceux qui ont un emploi à vie(sncf,ratp,entre autre).Avec leurs chefs syndiqués specialistes de la grève ils ont totalement décridibilisés les mouvements de grèves,trop d’abus de la part de ces nantis


          • tonimarus45 24 janvier 13:16

            @flourens— si,si « rocla »« prend des vacances dans un camping du midi »palavas« je crois ,ou il confectionne des chichis(sorte de beignet »)(c’est lui qui l’a ecrit) pour s’attirer la sympathie des campeurs qui si il tient les memes discourts doivent le mepriser cordialement.De plus ce sinistre individu a change plusieurs fois de pseudos pour se refaire une « virginite »


          • rocla+ rocla+ 19 janvier 09:37

            Non non on est pas plus kons qu’ eux . 


            On est seulement le pays avec le plus de chômeurs .

            C ’est pas pareil .

            • colere48 colere48 19 janvier 09:50

              @rocla+

              Bonjour rocla+

              C’est la grand forme ce matin !

              Vous avez raison, il vaut mieux en rire qu’en pleurer....
               smiley


            • rocla+ rocla+ 19 janvier 10:01

              @colere48


              Bonjour colère 48 , j’ ai marché sur un syndicaliste en me levant ... smiley

            • Sozenz 19 janvier 13:24

              @rocla+
              nous sommes le pays avec le plus de droits sociaux . il faut bien plus de chômage pour justifier le cassage des droits ...
              le Nairu , non d une pipe , le Nairu .
              Nécessité d un certain taux de chômage pour faire baisser les acquis, ou ne pas valoriser...
              c est pourtant simple comme principe ...


            • rocla+ rocla+ 19 janvier 18:30

              @Sozenz


              les acquis sociaux c’ est bien , avoir du travail ça peut être sympa aussi . 

              Des fois faut savoir choisir .


            • rocla+ rocla+ 19 janvier 18:31

              Sinon pour avoir un statut protégé il y a fonctionnaire . 


              Tranquille , ça fonctionne .... smiley

            • Sozenz 19 janvier 19:38

              @rocla+
              si dans votre esprit vous n arrivez pas un inclure droits sociaux avec droits du travail , et le minimum salarial c est que vous n avez pas compris ce que j ai écris....
              enfin passons ...pas grave ... si c est grave car vous ne voyez toujours pas ce qui se passe. ni comment ça se passe .
              Ne vous inquiétez pas du boulot vous en aurez ; dans quelles conditions par contre ....


            • rocla+ rocla+ 19 janvier 19:46

              @Sozenz


              Bonjour Monsieur Sozenz , 

              Je pense très sincèrement  que ’ origine du chômage en France 
              n’ est pas du à un manque de travail , mais est du à un 
              trop plein de droits sociaux . 

              En lisant ces deux mots , je comprends «  droits sociaux  » pour des 
              handicapés physiques ou mentaux , des gens qu’ ils faut accompagner car 
              ils ont un grave préjudice . 

              Mais ceux pourvus d’ un cerveau qui marche et d’une bonne santé physique 
              en quoi ont ils besoin de droits sociaux ? 

              Un mec qui crée une boite a-t-il des droits sociaux  ?


            • flourens flourens 19 janvier 21:54

              @rocla+
              bref il vaut mieux être riche et en bonne santé que pauvre et malade, merci pour cette révélation


            • foufouille foufouille 19 janvier 22:09

              @rocla+
              tu confonds employé avec esclave.
              ton délire sera bien pour tes petits enfants.
              surtout si ce sont des filles.


            • Yanleroc Yanleroc 20 janvier 21:08

              @rocla+

              Pied droit ou pied gauche ?..

            • rocla+ rocla+ 21 janvier 11:07

              @Yanleroc


              Quand je me suis aperçu qu’ en me levant je marchais sur un syndicaliste 
              j’ ai sauté  sur lui à pieds-joints .... smiley

            • Yanleroc Yanleroc 21 janvier 13:47

              @rocla+

              Dommage, car selon votre optique, du pied gauche, ça vous aurez porté chance, ce qui ne semble pas être le cas sur ce fil. On ne peut pas avoir le vent en poupe sous toutes les allures par définition smiley 
              C’est vrai qu’il y a une(très grande)marge entre syndicalisme et syndicats.

            • Trelawney Trelawney 19 janvier 09:42

              Serions-nous plus kons qu’eux ?

              Est-ce que ça demande une réponse ?


              • mimi45140 19 janvier 13:38

                @Trelawney
                NON :

                La réponse est dans la question.

              • Gabriel Gabriel 19 janvier 09:43

                Les pauvres, les émigrés et les chômeurs sont les armées du capitale, elles permettent d’entretenir la peur, la précarité, des salaires bas et de museler et anéantir les revendications sociales. Aujourd’hui toute personne sensée sait qu’il y a en France 10 millions de chômeurs, les chiffres officiels sont faux et le mode de calcul ainsi que les radiations sont magouilles et compagnie à des fins électorales. Ne vous méprenez pas Victor, des couilles ils en ont lorsqu’il s’agit de trahir, mentir et vendre les richesses citoyennes à la finance internationale. Le chômage ne sera pas et jamais résorbé tant que ces voyous (Droite et gauche confondues) gouverneront parce qu’ils ne le veulent pas, cela fait parti intégrante de la politique d’enrichissement de leur maitres et d’appauvrissement des peuples. 


                • Yanleroc Yanleroc 20 janvier 21:41

                  @Gabriel

                  Je vois qu’en période de crise, on oublie ce qu’est la Décroissance, ce qui me semblerait pourtant être un choix très judicieux !

                  Après tout, ce qu’on veut, ce n’est pas du boulot... 
                  c’est du fric et du temps libre !!

                  Autrement dit : Ne pas perdre sa vie à la gagner !!

                • Verdi Verdi 19 janvier 09:57

                  Chapeau Victor, pour ce texte, je l’ai dégusté. Bien pensé, bien écrit, beaucoup d’humour, de dérision mais tellement de vérités.

                  Merci !


                  • philippe baron-abrioux 19 janvier 10:43


                     BONJOUR VICTOR ,

                     6 00 000 « chercheurs d’emploi » sont en ce moment en formation .

                     je dis bien CHERCHEURS D’ EMPLOI : cette dénomination a fait suite à la dénomination de

                    « demandeurs d’emploi » :j’étais alors formateur pour adultes en charge de la remise à niveau en Français et aide à la recherche d’emploi . CE GLISSEMENT n’a presque pas été commenté et encore moins compris quant aux conséquences réelles que cela impliquait .

                    il me paraissait pourtant clair que cela signifiait que les services en charge des personnes sans emploi ,A.N.P.E ,ASSEDIC , n’apporteraient plus systématiquement les renseignements utiles (adresses ,capacités d’embauche ,profils éventuellement recherchés ,etc...) à toute personne à la recherche d’un emploi .

                     LA CHARGE porterait désormais sur le « chercheur d’emploi » qui devrait apporter la PREUVE de la réalité de ses démarches de recherche effective .

                     dès ce moment et après contact avec la DDTE (direction départementale du travail et de l’emploi) ,je me suis fait préciser quelles étaient les attentes nouvelles que cette modification impliquait comme contenu pédagogique éventuel pour moi dans mon travail d’aide à la recherche d’emploi vis à vis des stagiaires accueillis .

                     je n’ai eu aucune recommandation précise et j’ai donc passé un certain temps( pour ne pas dire un temps certain) à expliquer aux stagiaires ce qui me semblait impliquer de leur part une modification d’approche de leur situation ET DES EXIGENCES implicites qui en découlaient .

                     CHAQUE PROJET PEDAGOGIQUE SUR LEQUEL JE TRAVAILLAIS devait veiller à la prise en compte de cet élément nouveau si peu explicité mais pourtant bien réel .

                     en particulier ,je formulais une exigence :que les capacités techniques et professionnelles acquises lors de séjours en entreprises organisés lors de ces stages
                     soient TRANSFERABLES , OU TRANSVERSAUX .

                     JE REFUSAIS qu’un stagiaire se trouve en situation d’acquis tellement adaptés au cas et aux besoins d’une seule entreprise ne puisse les faire valoir dans une autre entreprise du même secteur ou d’un secteur d’activité différent .

                     j’espère que ce nième plan de formation pour ceux que vous appelez « chômeurs » n’aboutira pas à une dérive d’adaptation non transférable (qui est en somme ce que cherche réellement certains chefs d’entreprise ) ce qui au vu du marché de l’emploi et de sa « patronalement votre » flexibilité ne serait qu’une parenthèse d’emploi temporaire masquant une nouvelle période d’insécurité d’emploi .

                     il faudra bien un jour faire aussi la lumière sur les fonds destinés à la formation (32 milliards d’euros ou à peu près) et leur emploi EN DEMANDANT AUX PARTENAIRES SOCIAUX QUI EN SONT EN CHARGE qui demande quoi et vers quel objectif de répartition .

                     LEUR SILENCE SUR LE SUJET EST CURIEUX .

                     mais je comprends bien que cette question peut être très embarrassante :c’est donc pour cela qu’elle mérite d’être posée .

                     bonne journée .

                     P.B.A

                     

                     


                    • mimi45140 19 janvier 14:03

                      @philippe baron-abrioux
                      Je ne vois pas ce qui vous choque , pour une fois que l’on utilise les bons mots pour les mauvais maux .

                      Lorsqu’il y avait encore un peu d’emploi vous étiez demandeur d’emploi logique.
                       Aujourd huit ,il vous faut un diplôme ( que tout le monde ne possède pas ) de chercheur d’emploi , cela ce complique pas mal.
                      Et au rythme que l’on impose, je pense même qu’un diplôme d’ archéologue d’emploi vas bientôt être requis.
                       Effectivement,la il faudra trouver un nouveau terme , qui par bonheur créera 20 emplois par la mise en place d’une commission.
                      Vous voyez en cherchant un peu j’ai trouvé 20 emplois.

                    • philippe baron-abrioux 19 janvier 15:16

                      @mimi45140

                       bonjour et merci pour votre réponse ,

                       je pense que l’on peut même faire mieux :supprimer les diplômes.
                      et pourquoi ne pas créer une commission uninominale ?

                      la simplicité il n’y a que ça de vrai !

                       P.B.A

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès