Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Futurs camps de concentration ? Vol au dessus des nids de la (...)

Futurs camps de concentration ? Vol au dessus des nids de la FEMA

Guantanamo ne sera-t-il qu’un simple accident de l’histoire contemporaine d’un pays civilisé, ou sera-t-il le prototype d’une longue série intra-muros à venir dont la mise en place, commencée il y a quelques années dans l’optique civile d’un débordement de flux migratoire, pourrait dériver vers une exploitation militaire, destinée au traitement, selon une réglementation propriétaire, des suspects ou supposés opposants à la future politique étatsunienne, si celle-ci était amenée à être impopulaire ? Itinéraire d’un enfant gâté bientôt en possession du pouvoir de l’enfer.

Origine et évolution de la FEMA, quand l’enfer est pavé de bonnes intentions

 
La FEMA (Federal Emergency Management Administration) a été créée en 1979 par le président Carter pour coordonner l’intervention gouvernementale de plusieurs associations locales en cas de catastrophe naturelle. Pour mener cette action à bien, l’agence s’est vu transférer les pouvoirs correspondants, le « national security act of 1947 », le « 1950 defense production act », le « act of august 22, 1916 », et le « International Emergency Economic Powers Act ». Ces directives lui permettent de prendre des dispositions d’urgence d’ordre économique.
 
En 1984, le président Reagan étoffe le dispositif en créant le « Presidential Directive Number 54 », qui, par le biais du projet Rex-84 (pour exercice 1984), prévoit de mesurer la capacité de la FEMA à assurer localement des missions militaires, en cas d’urgence nationale, et ce, parallèlement aux déploiements de l’armée elle-même. A l’époque, le FEMA n’est encore qu’une alternative sur laquelle se penche le gouvernement.
 
En 1996, Suite à l’attentat au gaz sarin dans le métro de Tokyo, Clinton promulgue le « Weapons of Mass Destruction Act of 1996 », en reconnaissant la vulnérabilité des Etats-Unis face aux nouvelles formes de terrorisme. C’est le Nunn-Lugar-Domenici amendment qui met sur pied un vaste exercice de plusieurs années, où 120 villes suivent des simulations d’attaques terroristes … “scheduled to complete training in 2001”. 2001, quel hasard ! La FEMA reçoit alors la mission de gérer les crises issues des attaques terroristes, en supplément de son registre des catastrophes naturelles.
 
En 2002, Après le 11 septembre et le « Patriot act » qui le suit de 10 jours, le « Homeland Security Act » est adopté par le congrès. Le DHS (Department of Homeland Security) juste créé absorbe la FEMA en 2003, qui se présente sur son site comme investie dans la gestion de désastres naturels. Or en 2005, la déconfiture complète de la FEMA dans la gestion des secours après Katrina amène les américains à s’interroger sur sa réelle fonction, sa démission dans ce registre étant largement pointée du doigt : « FEMA conducted large-scale natural disaster exercises between 1995 and 1998 but then opted for smaller ones with fewer participants ». Curieusement, c’est Blackwater, une milice privée américaine, celle-là même qui fait le nettoyage de l’armée étatsunienne en Irak et en Afghanistan, qui a été envoyée à sa place pour gérer la crise.
 
Ce rôle obscur induit par les gros doutes sur la fonction officielle de la FEMA, qui se met à organiser des conférences de presse bidons, prendra tout son sens en 2007. Bush signe le “National Security & homeland security presidential directive”, dont le NSPD-51 / HSPD-20, qui passe le pouvoir à l’exécutif et au DHS « In case of catastrophic emergency ». Au DHS, donc à la FEMA. En clair, le président s’est voté le droit d’ignorer le congrès, et peut répercuter à la FEMA les différentes dispositions prévues pour le cas échéant, parmi lesquelles, pour faire court :
  •  Contrôle de l’énergie publique et privée (ordre exécutif N° 10997) et de la nourriture (10998)
  •  Permet au gouvernement de mobiliser des brigades civiles de travail sous sa surveillance (11000) – (des travaux forcés – ndlr)
  •  Autorise le gouvernement à isoler de larges groupes de civils (12656) – (isolement dans des camps – ndlr)
En 30 ans, en une seule génération, un petit organisme destiné à la coordination humanitaire nationale est devenu le bras armé, disposant du pouvoir militaire, d’un seul homme, celui situé juste sous Dieu, indépendamment de tout le dispositif législatif, où, en particulier « the powers of the directive can be implemented without any congressional approval or oversight ». En clair, comme le souligne le journaliste Jerome Corsi, le président des Etats-Unis s’est arrogé des droits dictatoriaux (à noter bien évidemment que ces droits seront transférés à Obama). Le sénateur Ron Paul vient récemment de faire part de sa vive inquiétude sur le large éventail de raisons – autres que des attentats terroristes, mais aussi pour « d’autres conditions » - qui pourrait faire basculer les Etats-Unis dans une dictature militaire.
 
Qui serait visé ? Tout supposé terroriste. Peut être considéré comme terroriste tout opposant au gouvernement et, entre autre, selon le Patriot Act HR3162, section 802, « … involve acts dangerous to human life that are a violation of the criminal laws of the United States or of any State », n’importe qui « engagé dans un délit considéré par la loi américaine comme dangereux pour la vie humaine ». Un entonnoir si large qu’il pourrait y inclure presque n’importe qui, simplement supposé suspect. Cet arsenal juridique, vu par de nombreux commentateurs comme le Joker absolu, a suscité une étrange vidéo très populaire sur le net.
 
« Etes-vous sur la liste ? » Demande le journaliste d’investigation Christopher Ketcham. Mais quelle liste ? Ou lesquelles ? Sur les bases de données de la NSA qui contiennent « les appels téléphoniques et emails de millions d’américains » et pour lesquelles on s’est demandé « pourquoi la recherche de ces bases a suscité une telle polémique judiciaire » ? Ou sur celle du FBI ? … qui, selon le Washington Post, détiendrait une liste de 250000 (en 2006) & 435000 (en 2007) suspects américains, liste qui grossirait à raison de 200000 suspects par an et 350000 suspects internationaux sur les listes du NCTC, chiffre ayant quadruplé en 3 ans. Une liste, donc, très large, comme le conclut le journaliste : If previous FEMA and FBI lists are any indication, the Main Core database includes dissidents and activists of various stripes, political and tax protesters, lawyers and professors, publishers and journalists, gun owners, illegal aliens, foreign nationals, and a great many other harmless, average people”.
 
Le pire, c’est que dans un cadre militaire, les droits fondamentaux de la personne ne s’appliquent plus. Aux Etats-Unis, le quatrième amendement (Le droit des citoyens d’être garantis dans leur personne, leur domicile, leurs papiers et effets) disparaît. Pire encore, selon le Washington Post , il semble que l’administration Bush se soit couvert d’une immunité absolue dans la pratique de la torture en décrétant que les « numerous laws and treaties forbidding torture or cruel treatment should not apply to U.S. interrogations in foreign lands because of the president’s inherent wartime powers ». Dans un rapport récemment déclassifié (voir partie 1 et partie 2), on constate que le tortionnaire américain opérant en camps militaire étranger échappe à toute loi par droit divin du président en tant de guerre. On comprend mieux pourquoi, parmi les camps suspectés (voir dernière partie), certains se situent en dehors du territoire des Etats-Unis.
 
Actuellement, les choses s’accélèrent. Un accord vient d’être signé entre les US et la Canada, concernant une coopération militaire en cas « d’urgences civiles ». D’ores et déjà, la FEMA met actuellement en place un système d’alerte national (IPAWS) pour permettre une communication en temps réel avec la population en cas d’urgence, utilisant le dernier cri de la technologie d’information.
 
Réaménagement et construction des camps, ou la genèse d’un affreux doute
 
L’idée des « travaux forcées », cette bonne vieille philosophie du bagne, revit le jour en 1997 dans le Civilian Inmate Labour Program quand un petit malin, réinventant la poudre, comprit qu’il pouvait utiliser des détenus pour faire faire les basses besognes de l’armée gratuitement. Le programme fut modifié en 2005 pour étendre les camps de prisonniers aux bases de l’armée.
 
Il a donc été demandé aux habitués de prendre en charge le programme. C’est la société KBR (22 milliards de $ de budget pour l’infrastructure en Irak et 150 milliards avec Dyncorp sur 10 ans) , filiale de Halliburton (grande bénéficiaire de la reconstruction en Irak), qui a été chargée en 2006, dans le cadre du programme ICE (Immigration & Customs Enforcement) , pour lequel elle avait été retenue dans un précédent contrat de 2000 à 2005, des constructions et aménagements des différents camps. Sur le site de la société, ce contrat est présenté pour augmenter le programme ICE ”in the event of an emergency influx of immigrants into the U.S., or to support the rapid development of new programs”. La crainte d’une immigration massive semble être le mobile de ce programme.
 
Sur le site du DHS, on peut constater que, toujours dans le cadre d’anticipation d’une immigration massive, un budget complémentaire de 400 millions de $ a été débloqué en 2007 pour la mise en place de 6700 lits de prisonniers (contre 1000 l’année précédente), portant le total à 27500 lits. A 60000 $ le lit, ils sont probablement destinés à 6700 VIP. Dans un article du NY Times, Jamie Zuieback, de l’ICE, déclare que le contrat de KBR anticipe une immigration massive, comme par exemple “des milliers de cubains flottant sur des rafiots vers les États-Unis”. Il concernerait des bases militaires non-utilisées qui pourraient accueillir chacune 5000 personnes. Pourquoi 2 budgets disjoints pour une même finalité ? Et que signifie cette note de 2007 du congrès prévoyant des prisons civiles sur les sites de l’armée ? Il n’en fallait pas plus pour jeter un sérieux doute sur la question.
 
En effet, Guantanamo, contrat échu à KBR, a coûté 9,7 millions de $. On peut se demander s’il est vraiment légitime d’investir 385 millions de $, montant du contrat KBR de 2006, pour la construction ou l’aménagement de camps destinés à contenir une future immigration hypothétique, alors qu’un autre budget de 1,2 milliard de dollars a été débloqué pour endiguer la principale source d’immigration clandestine, et que celle-ci s’est effondrée ?
 
Evidemment, cela fait jaser : c’est le “mystérieux programme de Bush” . Selon Tom Hennessy, du Press telegram, des milliers de lits seraient déjà prêts. L’affaire du « gouvernement de l’ombre », évoquée par le Washington post en 2002 entre dans cette ligne. Présentée par Bush comme des reliques de la guerre froide, les installations souterraines près de Washington auraient été maintenues en cas d’attaques terroristes. Les avis du journaliste Wayne Madsen et de l’écrivain John Stanton sont tout autre : On apprend que si le premier réseau souterrain, au Raven Rock Mountain, devait être géré par le département de la défense, le second, au Mont Weather en Virginie, devait l’être par la FEMA, ce qui prouve qu’à l’époque, la FEMA était déjà loin de l’humanitaire. Les auteurs poursuivent : « Les listes de la FEMA pourraient (en 2001) avoir atteint 100000 citoyens considérées comme menaces à la sécurité (en 2002, ce sont des nouveaux terroristes). Avec la FEMA dirigeant le gouvernement de l’ombre, il y a une réelle possibilité que les listes des subversifs de la FEMA et de Wackenhut fusionnent ».
 
Wackenhut, qui gère l’emprisonnement civil, travaille avec UNICOR, une filiale du département de la justice, qui utilise, à très bon compte, les prisonniers dans de véritables chaînes industrielles comme le textile ou des « guided missile components for the Pentagon. The electronics guiding the missiles used against American opponents and innocents in Afghanistan and Colombia, and the upscale apparel in the shop window or on your back, could be the product of U.S. slave labour ». Les usines d’UNICOR tourneraient 24h/24 sans la moindre précaution sanitaire, comme le signale cet article du NY times.
 
Selon un article de Globalresearch, Le programme de KBR s’inscrirait dans le cadre d’un programme diligenté par le DHS, baptisé Endgame, prévu sur une durée de 10 ans, et autorisé en 2003 (donc à terme en 2013). Il prévoit, outre l’emprisonnement des criminels habituels, l’emprisonnement de « terroristes potentiels », terminologie à entendre dans l’esprit du patriot act. La crainte est, qu’en cas de basculement en loi martiale, ce soit Blackwater qui devienne le bras armé de la FEMA, puisque, selon le Washington Post, la célèbre société d’intervention militaire privée a déjà bénéficié d’un copieux contrat pour assurer la sécurité des sites de la FEMA. En outre, présageant de mauvaises augures, Blackwater entraîne déjà la police US.
 
Les doutes s’épaississent quand des témoignages privés évoquèrent des contrats de construction de moyens de transports massifs dédiés aux prisonniers. Une reporter, Pamela Schuffert mentionne, après avoir rencontré les employés de la société, la construction de wagons-prisons à 3 étages par Gunderson Steel, ainsi qu’une commande faite à la Chine de 20000 wagons-prisons qui auraient été stockés « around Long Beach Naval Shipyard ». Certains sites montrent une photo de ces wagons-prisons, à 2x30 hublots, qui seraient gérés par le biais du JPATS. La FEMA en aurait commandé plus de 100000 ! A un par hublot, cela ferait une capacité de 6 millions de prisonniers, à deux, cela ferait 12 millions.
 
Cerise sur le gâteau : Des centaines de milliers de cercueils en plastique, découverts en Géorgie. Il y en aurait des millions, selon une source, 500 000 selon les autres. Le Nec plus Ultra des cercueils bon marché, étanche, garanti 1 siècle, pouvant contenir 2 ou 3 personnes, filmés anonymement ou en reportage. Selon la fuite de la CIA dont il est question ci-dessous, il y en aurait une partie localisée au « Lions Club Road in Madison », coordonnées 33°33’57.36"N 83°29’6.26"W. Convertissez en coordonnées décimales, entrez dans le champs « 33.5659, -83.48507 », prenez l’option satellite, et vous obtiendrez ceci, qui semble correspondre à la précédente vidéo. Toutefois, dans ce reportage où les auteurs se sont rendus sur place, le volume serait de 125000 cercueils, mais il y aurait eu des livraisons antérieures. On y apprend que, selon une indiscrétion, datant de 2000, d’un anonyme, haut responsable de l’administration de Washington, un cataclysme nucléaire, devant advenir sous 10 ans, devrait faire périr 10 millions d’américains (donc d’ici 2010), raison de la préparation des cercueils.
 
Des listes circulent
 
La réalité d’aménagement de camps existants, ou de nouvelles constructions, est incontestable, puisqu’elle correspond au contrat sonnant et trébuchant signé par KBR. Subsiste le doute de la destination. De nombreuses enquêtes furent menées sur le terrain, enquêtes privées, cela va sans dire, puisque nul média officiel ne prendra le risque de la moindre spéculation. Les enquêtes ci-dessous peuvent donc toutes être mises en cause, puisque issues d’initiatives privées, toutefois elles apportent d’appréciables indications, interviews de témoins, constructions de miradors etc …
 
Une vidéo surprenante, surprenante par la simplicité d’accès à l’information, indique la répartition des camps. L’auteur des mises à jour, qui gère ce site, met à disposition une liste géographique, dans laquelle on notera le monstre de l’Alaska, à l’est d’Anchorage (capacité 500000 prisonniers), et quelques camps au Canada, auxquels il faudrait ajouter d’autres supposés camps de concentrations américains à l’étranger, comme le suspecté camp secret de Pologne « Cheney’s January 2005 trip to Poland to visit secret CIA torture center … a secretive and heavily guarded intelligence facility near Szczytno-Szymany in northeastern Poland ». Quelques vues aériennes de camps américains intra-muros circulent, mais il n’y a bien sûr aucun moyen de vérification.
 
Combien de camps ? Les sources sont évidemment toutes d’origine privée, et toutes de fiabilité contestable. Pour information, les chiffres qui circulent sont les suivants : Selon une indiscrétion de la CIA, c’est 3700 camps qui seraient en place. La plupart des sources du net indiquent entre 600 et 800. Il semble, de toutes manières, illusoire d’avoir un chiffre précis, faute d’informations, et faute de savoir de quoi on parle, entre les prisons déjà opérationnelles gérées par Wackenhut qui seraient à ajouter à la liste en cas de fusion, entre les bases militaires désaffectées ou non-utilisées, et les entrepôts opérationnels rapidement aménageables.
 
Il en va de même pour les reportages, à part de très rares miraculés ayant traversés les filtres médiatiques, comme celui de CBS4news, il n’existe que des reportages privés. L’un d’eux concerne le camp de Beach Grove dans l’Indiana dont voici un extrait des commentaires :
 
« Toutes les mesures de sécurité prises ici sont particulièrement inhabituelles car il s’agit d’une région très peu touchée par le crime et ce site, qui n’est finalement rien d’autre qu’une ancienne station de réparation de trains, ne contient aucun objet qui vaille la peine d’être volé […] Ce site est supposé avoir été fermé en 1993 afin d’être rénové. Il a d’ailleurs bénéficié de 7 millions de dollars de la part du gouvernement fédéral. Les manches à air et les marques au sol sont présentes partout sur le site. Les travaux de rénovations qui ont été effectués consistent en l’installation de miradors, de tourniquets électroniques et des revêtements en béton […] A côté de la voie ferrée, entre les clôtures, sur les quais, il est indiqué « Red Zone » […] Regardez, tandis que nous filmons, un hélicoptère noir vole au-dessus de nous, il observe ce que nous faisons […] On a aussi observé des zones référencées « Green zone » et « Blue zone », chacune très grande et capable de détenir beaucoup de personnes. Les voies ferrées ont été complètement refaites par endroits. Une grande tour de contrôle domine le camp et quatre haut-parleurs y sont accrochés ».
 
Plus inquiétants encore, dans les mains de la FEMA, sont les DUMB (Deep Underground Military Bases – Bases militaires en profond sous-sol), dont on peut aussi trouver des listes, sans garantie de fiabilité, ou plus sérieuses, certainement incomplètes. Là aussi, l’article confirme que la FEMA dispose d’un nombre important d’entre elles : ”So, basically there are probably a lot of underground facilities around the country. Besides serving as Emergency Relocation Centers, there are also regional installations for FEMA operations, as well as bunkers that are used for military purposes”. Doit-on faire un rapprochement avec l’affaire du « gouvernement de l’ombre », évoqué par le Washington Post, qui a été cité plus haut ? Doit-on faire un rapprochement avec le projet du Svalbard capable d’une « réserve de semences pouvant accueillir jusqu’à 4,5 millions d’échantillons » ? Tous ces faisceaux d’éléments ne sont-ils qu’un mirage surréaliste, ou se prépare-t-il un événement apocalyptique ?

Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • ASINUS 5 janvier 2009 11:45

    yep , comme déja dis , grace aux précédentes administrations, B.Obama ce retrouve avec un appareil
    federal aux moyens coercitifs et legislatifs dont l’équivalent remonte a la semie dictature Lincoln
    auras t il l usage de cet appareil ?les paris sont ouverts


    • Zalka Zalka 5 janvier 2009 13:59

      Semi dictature Lincoln ? Pfiou...


    • ASINUS 5 janvier 2009 14:42

      bonjour zalka , il ne s agit pas pour moi de juger le combat " emancipateur" de Lincoln , mais n importe quels historiens us vous expliqueras qu il s agit de la periode ou le président us a concentré le plus de pouvoir entre ces mains l aplication des loi martiales et federale se substituants au lois locales des etats
      composant l union et progressivement des etas du sud vaincus , je ne porte pas un jugement de valeur juste d un parrallele avec un appareil coercitif qui a été a son apogée a cette epoque et dont obama 
      hocquet de l histoire et grace aux bush se retrouve doté

      sous votre pff je sens comme un soupçons , etes vous si sur q u il n y avait pas d autre antagonismes
      "politique economique "sous le si utilement bienvenu argument de l emancipation des esclaves noirs


    • Zalka Zalka 5 janvier 2009 16:53

      Vous avez probablement raison : de vilains lobbyistes assoifés d’or ont voulu émanciper les nègres, (mettant ainsi fin à la liberté fondamentale qu’est la possession d’esclave), car se faisant, les noirs recevraient salaires pour leur labeurs et deviendraient ainsi consomateurs clients des lobbyistes, renforçant ainsi le pouvoir de ces êtres malfaisants.

      Suis je dupe des impacts économique sur les intérêts antagoniste du nord et du sud ? Non. Seulement vous inversez cause et effet. C’est du fait de son avancement industriel que le nord a laisser tomber l’esclavage, pas le contraire.

      Quand aux pouvoirs étendus de cet époque, il faut à mon avis être tordus pour assimiler cela à une quasi dictature. Je gage que vous êtes de ceux qui voudraient voir les généraux dévoiler l’intégralité de leurs plans avant la bataille.


    • ASINUS 5 janvier 2009 20:01

      semie dictature est une reprise de texte us , je ne doute pas un instant du bienfondé des valeurs de lincoln
      de ces principes moraux, nombres de ces supporters l ont fait au nom de valeur morales et spirituelle
      j ai par contre des doutes serieux sur les principes des magnats de l indusrie nordiste qui se sont joint
      volontiers a une croisades offrants des options economiques nouvelles dire cela est ce remettre en cause la necessité de l abolition ? non a mon sens . Quand une seule et unique personne peux diriger par decret
      modifier les lois individuelles arréter et detenir faire juger par un tribunal militaire " c est desormais possible au usa ça l etais au temps de la guerre de secession " mes capacités intellectuelles moyennes me font percevoir que cela s apparente a une semie dictature je ne doute pas que votre clairvoyance vous fera voir autre chose que ce que mes propos veulent dire


    • foufouille foufouille 5 janvier 2009 12:08

      en cas de virus "evade", les cercueils seraient utile. avant les "malades" seraient rassembles ds les camps d"urgence"
      les nantis seraient, eux, mis a l’abri sous terre
      dans le genre voir la serie tele jeremiah


      • foufouille foufouille 5 janvier 2009 12:09

        @ john

        chez nous aussi, on doit en avoir ...................


        • John Lloyds John Lloyds 5 janvier 2009 12:59

          Il y a certainement de quoi faire un bel article là-dessus, il faut juste avoir le temps de fouiller. A ce propos, j’ai eu beaucoup de mal à réunir les réfs, j’ai jamais vu autant de liens morts. Il n’est pas inutile de sauvegarder et conserver les liens encore disponibles, à toutes fins utiles.


        • foufouille foufouille 5 janvier 2009 13:33

          j’ai eut beau fouiller, j’ai rien trouver en france ou en europe
          seul des "CRE" europeens sont en route


        • John Lloyds John Lloyds 5 janvier 2009 18:19

          Il y a le plateau d’Albion qui abrite une base souterraine à 400m sous terre, où sont officiellement menées des expriences scientifiques, voir Ici ou Ici. Les ufologues se sont d’ailleurs emparé de l’affaire.

          Il y a Taverny aussi, si ma mémoire est bonne, il faudrait faire des recherches de ce côté.

          Mais je pense qu’il faudrait faire beaucoup de recherches pour démêler le sérieux du fantaisiste.


        • Yvance77 5 janvier 2009 12:42

          Bonjour Mister Lloyds,

          Tous les ingrédients pour faire une bonne production hollywoodienne, sont réunis ! Manque juste à caser un traite et vous avez l’oscar pour ce scénario  smiley

          Sincèrement cela laisse sans voix, que de vils cerveau aussi maléfiques puissent planifier de tels actes. Je me pince pour savoir si un tel script est possible ? Et malheureuseument, vous pouvez avoir raison, c’est en cela que l’humanité est au bord du gouffre.

          A peluche et trés bon post


          • John Lloyds John Lloyds 5 janvier 2009 13:01

            Si le 911 est un "inside job", Dieu seul sait de quoi cette clique est capable.


          • non666 non666 5 janvier 2009 16:05

            Ah bon parce vous avez encore un doute sur ce dont ils pourraient etre capable ?

            Je ne suis pas sur mister loyd que nous ayons été mis au courant d’un quarts des coups tordus des Bush et consorts.
            Je ne suis meme pas sur que nous ayons deviné la moitié de ce qui reste...

            Les tueurs fous du Brabant Wallons ?
            Les incendies des emeutes française ("french intifada....")
            L’instalation de micros à la commission europeenne, dans les bureaux d’agences europeennes ?
            Le lobbying pour pekin pour "punir la france" ?
            Le renseignement economique grace au renseignement electronique
            (comment tous ces services gratuits ne seraient que des front office de la NSA ?( Google, Messageries...)

            Bienvenu dans le monde reel.
            Celui ou on a le choix entre le camps des comploteurs et les accusations de "complotiste"...


          • Zalka Zalka 5 janvier 2009 16:58

            Pauvre non666, depuis Matrix, il a une trique qui ne s’arrête pas...


          • non666 non666 5 janvier 2009 17:30

            zalka, la consistance de tes commentaires est assez bien representé par celui-ci.

            Les autres ne t’ont donc pas encore passé les consignes ?
            "Ne lui repondez pas, ces réponses risquent d’etre pires"....

            Allez je suis infiniment bon, aujourd’hui, je t’épargne.


          • Alex 5 janvier 2009 17:51

            non666, la pilule bleue ou la pilule rouge ? smiley


          • John Lloyds John Lloyds 5 janvier 2009 18:58

            "Ah bon parce vous avez encore un doute sur ce dont ils pourraient etre capable ?"

            Ce qui m’inquiète plutôt, c’est que tout ça dépasse la raison humaine. Si tout cela s’avérait exact, Hitler n’aura été qu’un Mickey à côté, surtout sur la méticulosité de la préparation. Maintenant, d’un autre côté, plus rien de m’étonne.


          • non666 non666 6 janvier 2009 10:15

            Oui la PREPARATION,mister LOYD, elle implique la préméditation.

            Comme le temps qu’il a fallu pour miner installer les cablages, dans les tours, les tester , poser les explosifs dans la dernière semaine....

            Ici, nous parlons, sous couvert de preparation aux catastrophes naturelles, de camps de concentration, de plan d’extermination.

            Ce qu’ils préparent ?

            La fin du dollar et l’effondrement economique qui va suivre.
            Avec son cortege de revoltes, d’emeutes, de rafles de protestataire.
            Le Dollar ne vaut mécaniquement plus RIEN depuis la fin de bretton Wood.
            Les etats uniens n’ont plus droit de posseder d’or et tout l’or du pays se trouve en possession de la "fed" qui n’est légalement qu’une propriété commune des autres banques des etats unis...

            Allez expliquer a une population dont vous avez confisqué l’or contre des billets que ces billets ne valent plus rien mais que vous gardez l’or....

            Les emeutes en france servaient peut etre de repetition...
            Mais aux etats unis, il y a des armes, chez les particuliers et la constitution reconnait a chaque citoyen le droit d’en posseder.
            Une emeute impliquerait beauoup plus de degat et une situation de guerre civile.
            Le krach actuel n’est que la phase un du processus.
            Ce qui vient de s’effondrer, ce ne sont que les éléments les plus pourris du decors.
            Ils ne vont pas tarder a dynamiter les fondations pour faire s’effondrer toutes les traces de leurs actions precedentes.

            Le 11-09, c’etait les tours
            Bientot ce sera le dollar pour que la "fausse monnaie" imprimée depuis 40 ans sans contrepartie richesse produite "disparaisse".
            En etant asis sur la seule monnaie d’echange valable , les reserves d’or, ils seront quand meme en mesure d’imposer que la prochaine banque centrale (mondiale ? ) soit entre leurs mains....

            Et la on comprends peut etre mieux pourquoi le 11-09, parmis les "mystères" , la "disparitions" des stocks d’or sous le WTC n’en est pa forcement un.

            Si on ne regarde qu’un morceau du puzzle, il est peut etre incompréhensible.
            Si on les assemble, on peut finir par voir la coherence.




          • Botsu 6 août 2009 17:43

            « Les etats uniens n’ont plus droit de posseder d’or »

            Source ? La détention d’or a été rendue illégale par Roosevelt pendant la grande dépression mais il n’y a rien aujourd’hui qui interdise aux américains d’investir dans l’or et d’en posséder physiquement. Obama pourrait fort bien employer la même manoeuvre, mais ce que vous dites me semble archi-faux sur ce point.


          • LE CHAT LE CHAT 5 janvier 2009 13:47

            Bientôt , Fort Boyard pourra resservir dans le cadre d’une dictature mondialisée .......


            • foufouille foufouille 5 janvier 2009 14:03

              trop petit........
              plutot un CRF.........


            • geko 5 janvier 2009 14:32

              Merci pour cet article qui a dû demander du temps en recherche !

              Penser que l’élection D’Obama signifie la fin du cartel militaro-industriel pour lequel a bossé W.Bush est bien naïf !

              Sinon de votre conclusion je partage le pessimisme !


              • Bois-Guisbert 5 janvier 2009 14:57

                Le problème, avec les terroristes, c’est que ce sont les prisonniers de guerre d’une guerre qui ne dit pas son nom et qui reprennent le combat dès qu’on les relâche dans la nature...

                Le mieux serait donc de les fusiller au terme d’une procédure accélérée où le flagrant délit suffirait au prononcé de la sentence.


                • foufouille foufouille 5 janvier 2009 15:04

                  on devrait faire pareil pour les racistes et les ploutocrates................


                • ASINUS 5 janvier 2009 16:22

                  " ce sont les prisonniers de guerre d une guerre ;; ; ils faudrait les fusiller"





                  heu c est pas un principes contraire a toute les lois de la guerre ??



                • foufouille foufouille 5 janvier 2009 16:29

                  chez les gros raciste, la loi est reserve a certains, comme chez les ploutocrates


                • pseudo 5 janvier 2009 15:35

                  Les cultes sataniques sont aux débuts des réunions d’étudiant pour se faire peur. Puis en vieillissant certains dirigeants politiques financiers et médiatiques leur découvrent une réalité celui du mâle absolu contre le pouvoir. Pour eux le monde est gouverné par le mâle dont ils sont les serviteurs.
                  Comme ils disent "le meilleur d’entre eux".
                  Les religions sont complices par leur silence.

                  http://www.dailymotion.com/video/xy4uf_illuminati-propos-sur-le-pouvoir_shortfilms


                  • foufouille foufouille 5 janvier 2009 16:27

                    vu le nom de la video......... illuminati
                    il y a aucune preuve que ce groupe existe
                    en plus, ca voudrait dire qu’ils sont tous d’accord, et dans cas, on serait deja mort


                  • 3°oeil 6 janvier 2009 11:00

                    les illuminés sont une réalité,faut bien chercher,toutes les preuves y sont sur le net


                  • Sylvio Sylvio 5 janvier 2009 19:53

                    Excellent article qui synthétise beaucoup d’info sur lesquels je me posais des questions.

                    Cependant attention car l’histoire des cerceuils a été débunké (en partie par mes soins) sur le forum de ReOpen911 (dans une section non accessible aux nouveaux inscrits ou visiteurs) et ce assez facilement.

                    D’une part, en faisant une estimation du compte j’étais arrivé (de manière indépendante) à un chiffre de maximim 150 000 unités (à partir des photos et vue aérienne sur Google Earth) mais là n’est pas le plus important. Ces cerceuils sont situes sur le site d’une entreprise de fabrication de caveaux. Ces caveaux ne sont pas des cerceuils ou des conteneurs destinés à recevoir directement des dépouilles humaines. Il s’agit de conteneurs en plastique dans lesquels sont placés les cerceuils dans les cimetières américains. Il semble que des normes ou législations (locales ?) exigent ce type de caveaux, ce qui peut-être explicable vu la configuration des cimetières américains. En tout cas cela explique bien pourquoi ils sont donc sensiblement plus grand que des cerceuils (afin d’en contenir un) et sont d’aspect très sommaire (en plastique noir). Les cerceuils ne sont pas mis directement en terre mais dans ces "boîtes en plastiques" fabriqués et stockés par cette entreprise dont ont peut retrouver le siège là où l’on voit les cercueil sur Google Earth. Pour plus d’info je peux transmettre le contenu du topic en question sur notre forum (me contacter à sylvain-a-zore-org).

                    Cette histoire montre quand même qu’il ne faut pas prendre tout pour argent comptant dans tout ce qui tourne autour du "NWO" mais il y’a beaucoup de points importants et même très préoccupants (dans cet article) qu’il faut investiguer à fond et sans à priori ! Le 11 Septembre nous montre bien que l’histoire se répète sans cesse, que la démocratie n’est pas acquise et que de hauts dirigeants, administrations ou gouvernements quels qu’ils soient peuvent être capable du pire...


                    • John Lloyds John Lloyds 5 janvier 2009 20:42

                      Merci pour ces précisions ; votre chiffre semble bon, puisque les auteurs de la dernière vidéo, qui se sont rendu sur place (on voit le nom de la route) font mention de 125000. Ils font également mention de livraisons antérieures.

                      Il faudrait effectivement étudier les pratiques funéraires locales. Il me semble pourtant curieux que ni ce reporter, ni Alex Jones, commentant l’autre vidéo, ne soient au courant des pratiques dont vous parlez. Si vous pouviez apporter des liens corroborant votre enquête, ce serait très appréciable.


                    • Sylvio Sylvio 5 janvier 2009 23:12

                      Déjà il suffit de bien consulter le site de PolyGuard qui vend des "Vault", je ne connais pas la traduction exacte mais il semble que ça ressemble à Caveau ou Tombeau (sur Wordreference la traduction de caveau c’est vault). En consultant le site, on s’aperçoit que ça ressemble plus à des "boîtes" faîtes pour contenir des cerceuils qu’à des cerceuils et leur taille le confirme. Sur le site, il compare même leur produit en "Polymer" (sorte de plastique) par rapport aux "concrete vault" (béton), je n’ai jamais vu des cerceuils en béton mais des caveaux oui beaucoup... Voir aussi les PDF (MARKETING MATERIALS - Brochures and Flyers) qui fait un rapprochement entre les cerceuils en bois (à l’ancienne) et les cercueils en métal (moderne) puis les "vault" en béton (à l’ancienne) et ceux en polymer (moderne), il y’a même un dessin ou l’on voit cette boîte sous terre qui abrite un cercueil (le dessin est pas très clair mais ça se devine).

                      Donc déjà vu le site, il s’agit assez clairement de caveau et non de cercueils alors maintenant effectivement Alex Jones semblent avoir un peu trop vite pris comme vous et de nombreuses personnes cette histoire de cerceuil et ce n’est pas la première fois que je vois ça dans le 9/11 truth movement ou sur ceux qui investiguent autour du NWO. Ce qui est curieux c’est qu’une simple lecture un peu approfondie du site de Polyguard Vault permet de comprendre rapidement tout ceci surtout pour des anglophones. Et pourtant cette histoire des "500 000 cercueils" ressort régulièrement à droite à gauche, c’est presque désolant car cela nuit à la crédibilité d’autres informations telles que d’autres qui sont présentés dans votre article et qui sont elles plutôt bien étayé.

                      Pour les législations sur les caveaux, je ne les connais pas et ce serait fastidieux de les trouver et décortiquer mais il me semble logique que ça existe et peut-être (sûrement ?) même en France. Un membre du forum (reopen911) les a évoqué rapidement et a fournis ce lien qui est mort chez moi : http://www.ncbva.org (National Concrete Burial Vault Association). En tout cas, en général on met les cerceuils dans des caveaux souvent en béton. Eux ils ont inventés un concept de caveau en plastique et ils ont de gros stocks, j’imagine que ce ne doit pas être difficile de fabriquer et entreposer en grande quantité à l’exterieur ce type de produit. C’est "non-biodégradable" (c’est un de leur argument de vente), pas un truc qu’on va s’amuser à voler, il se vend sûrement des centaines de milliers de caveaux par ans (voir plutôt des millions) aux USA, etc.


                    • John Lloyds John Lloyds 6 janvier 2009 02:25

                      Le lien fonctionne chez moi. Effectivement, ça a l’air d’être fait pour contenir un cercueil.

                      Restent néanmoins des zones d’ombre

                      • Jones fait mention dans sa vidéo d’articles de presse parlant d’un achat massif (de la FEMA ou du Homeland security dit-il). Je n’ai pas fait fait de recherche, mais cet article doit bien exister
                      • Il y a des mecs qui ont fait des recherches poussées (déplacement sur place, enquête, téléphone aux boites environnantes - voici le fil (c’est très long, je ne suis pas allé au bout, c’était pas le sujet). Apparemment, ils ont trouvé le proprio, mais ... rien n’en sort. Ils ont mené une enquête téléphonique, dont je mets un extrait ci-dessous :

                      "I’m still digging, but it’s a bit strange.

                      I called Blockbuster Video just around the corner, but no answer.
                      Then I called the Wal-Mart in the second lot to the east of the property in question to see if someone local could shed some light. I spoke to three people that work at the Wal-Mart and finally got a little information.

                      The property adjacent is Denon CD Manufacturing, now out of business.
                      The property in question is owned by Flambeau Plastics.

                      I called Flambeau at :

                      Flambeau Madison
                      Madison, Georgia

                      1330 Atlanta Highway
                      P.O. Box 916
                      Madison, GA 30650 USA
                      Ph : 706-342-8300
                      ...

                      I spoke to a receptionist in general about their business, and then I asked about the property on Lions Club Road.

                      She suddenly paused, then she said she wasn’t aware of any facility owned by the company at that location.
                      I asked if she knew of a plastics company at that location, and she said no.

                      After trying to get further information she really didn’t want to talk to me further.

                      We need someone to do a drive-by and look at the place, I’m hitting dead ends."


                      Je crois que c’est un mec d’une radio locale qui leur a dit que ça venait de la FEMA

                      Bref, si quelqu’un a du temps à passer la-dessus, y a dequoi creuser

                    • pseudo 5 janvier 2009 21:17

                      Le nouvel ordre mondial était une idée d’hitler ! Hitler faisait partie d’une société secret occulte, comme la famille Bush.

                      http://www.dailymotion.com/video/x4g8qe_hitler-et-lantichrist3_politics



                      • jjwaDal marcoB12 5 janvier 2009 21:25

                        Que les USA soient un pays carcéral, c’est un fait. Ils sont les 1er au monde avec un taux de 715 détenus
                        pour 100000 habitants (95 en France pour comparaison).
                        Qu’il y ait une dérive autoritaire de l’exécutif manifeste depuis 8 ans, pas l’ombre d’un doute.
                        Le reste est pour moi spéculation.
                        Je lis la presse américaine et tombe régulièrement sur de gentils délires y compris dans le NYT.
                        J’accorde aussi l’importance nécessaire aux médias alternatifs voire marginaux.
                        Je n’ai pas cette vision sombre qui semble (toujours) être la vôtre.
                        Il est vrai que les militaires ont déjà mis en garde l’exécutif contre des catastrophes naturelles de grande
                        ampleur et les risques de chaos social consécutifs (on se souvient de Katrina).
                        Les risques d’un attentat terroriste avec une arme biologique (songer aux quarantaines) ne sont pas forcément exclus par les autorités militaires (je mettrais cette crainte en tête de liste).
                        Le risque d’une ruée de migrants vers les USA suite à une crise économique de très grande ampleur ne peut
                        être exclus, comme des soulèvements populaires (population armée jusqu’aux dents) suite à une crise très sévère.
                        Une hypothèse plus hardie (je la garde en stock) est la connaissance par les autorités US d’une présence étrangère à notre espèce sur Terre.
                        Leur degré élevé de paranoïa suffirait à justifier quelques réalisations et dépenses pas faciles à justifier...
                        Ma conviction est que tout cela relève d’une interprétation parano de faits partiellement réels.
                        Je vais néanmoins y consacrer un peu de temps pour approfondir le sujet...


                        • John Lloyds John Lloyds 5 janvier 2009 22:56

                          "Ma conviction est que tout cela relève d’une interprétation parano de faits partiellement réels"

                          Parano ne convient pas, je ne suis pas américain, même si, l’évènement martial échéant, j’imagine que les conditions dans lesquelles il se produirait pèseraient dramatiquement, voire mortellement, sur les nations.

                          L’hypothèse que j’ai formulée n’est ni une prévision, ni une spéculation, c’est une crainte. On nous rabache à longueurs de téloche "plus jamais ça", alors ouvrons l’oeil, même si c’est une fausse alerte.


                          • fonzibrain fonzibrain 6 janvier 2009 00:41

                            pour en revenir au cavaux,ou l’on met des cerceuil dedans,j’ai pas l’impression que l’on puisse mettre plusieurs dedans justement,ce n’est pas assez grand,après je ne connais rien à cela,peut etre que l’on mets dedans des petit cerceuils.





                            j’aime beaucoup le ton des gars de re open

                            "Cependant attention car l’histoire des cerceuils a été débunké (en partie par mes soins",pourquoi preciser avec force d’ego(par mes soins),ca ne sert à rien,sauf se mettre en avant inutilement.

                            ou "Cette histoire montre quand même qu’il ne faut pas prendre tout pour argent comptant dans tout ce qui tourne autour du "NWO" "

                            comme pour n’importe quel sujet,bien entendu. encore inutile la précision.


                            re open se prend pour la voix offficiel de la version officieuse du 11/09,il regne une sorte de pensée unique,je le sais je m’y suis frotté,et jetté en me disant que je décridibilisé le mouvement en parlant d’avion-missille et d’un nana qui dit qu’une arme qui rend le béton et l’acier en poussière a été utilisé.

                            pour eux c’est thermate,thermite et rien d’autre et si tu dis autre chose,ils effacent tes messages.
                            j’ai été sidéré.
                            ils utilisent les mêmes méthodes que ceux qu’ils critiquent.

                            les gens ne savent pas construire de véritable raisonnement,ni les échanger avec autrui.

                            chacun a son idée,son opinion et lache rien.ca craint.
                            l’individualisation a aussi détruit l’échange d’idées et la capacité d’évoluer mentalement.

                            les gens confondent l’égo et la connaissance,beaucoup pensent qu’avoir tort est négatif et le ressentent comme cela,alors que c’est le contraire,l’erreur est bénéfique,car permet le mouvement,l’échange et la meilleure comprehension.
                            bref,tout le monde le sais,mais il faut le rappeler.

                            merci à l’auteur d’avoir fait un article liant ces faits plus que troublant,malheureusement troublant est un mauvais mot,l’analyze est pertinente.

                            la logique fait que les usa vont se transformer en dictature,c’est une necessité,cela ne peut etre autrement.

                            tout les clignotants sont aux rouges,ils faut etre stupide pour ne pas comprendre.

                            une crise économique tonitruante,un arsenal législatif totalement dément,il manque la bombe atomique terroriste de la cia/al quaida imputé à des musulmans aux yeux bleu .
                            le lendemain,ce sera plié.
                            les premières rafles auront lieu.

                            j’en suis au point prendre des paris,tellement c’est visible,prévisible.
                            même sans croire aux complots,il suffit d’analyzer clairement la situation pour comprendre ce qui va arriver.




                            • jjwaDal marcoB12 6 janvier 2009 08:53

                              @ Fonzibrain

                              "Tous les voyants seraient au rouge". Ils sont colorés il faut l’admettre.
                              Cependant un improbable candidat (il y a deux ans) est devenu président des USA
                              dans une élection donnant toutes les apparences de la démocratie.
                              Il n’a pas le profil type d’un futur dictateur des USA. On soupçonnait des
                              fraudes électorales (elles ont eu lieu) , d’éventuelles émeutes (raciales ou non) en cas
                              de "vol" d’une victoire annoncée. Le vol n’a pas eu lieu.
                              Les "nominés" d’Obama indiquent clairement qu’il peut réformer le système mais ne
                              va pas conduire une révolution et le dépouillement des votes indique clairement qu’il
                              a été autant le candidat des blancs que des minorités.
                              Il n’est une menace pour personne, ni le système, ni les plus riches, ni les blancs...
                              Le pays ne semble pas mur pour une guerre civile, soit des pauvres contre la minorité
                              hyper-riche soit des blancs contre les autres (qui vont devenir majorité un jour).
                              Si dégradée qu’elle soit les bénéfices de la démocratie dépassent de loin celle d’une
                              (éventuelle) dictature et sa mise en place dans un pays où une fraction importante des
                              citoyens est armée, ne serait pas simple.


                                • John Lloyds John Lloyds 6 janvier 2009 12:36

                                  "Le pays ne semble pas mur pour une guerre civile, soit des pauvres contre la minorité
                                  hyper-riche soit des blancs contre les autres (qui vont devenir majorité un jour).
                                  Si dégradée qu’elle soit les bénéfices de la démocratie dépassent de loin celle d’une
                                  (éventuelle) dictature et sa mise en place dans un pays où une fraction importante des
                                  citoyens est armée, ne serait pas simple."


                                  ça me semble excessivement optimiste, au taux actuel de 0,5 millions de chômeurs supplémentaires par mois, les fonds de pension qui fondent à vue d’oeil, si ça pête pas, il y aura pour le moins un taux de criminalité jamais égalé (voir les prévisions de Celente)

                                  @3°oeil

                                  Merci pour le reportage, je ne connaissais pas



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès