• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Giesbert, Joffrin, Barbier, les précieux ridicules

Giesbert, Joffrin, Barbier, les précieux ridicules

 

Oui, nous avons nos petits marquis.

Molière de tout cœur avec toi !

Tu les avais sous les yeux, ces courtisans poudrés de suffisance, prêts à toutes les bassesses pour rester dans les cours du pouvoir, quoi qu’il faille faire ou dire, n’ayant aucun honneur, aucune conviction si ce n’est celle, publiquement de se rouler partout, la langue basse, pour flatter et lécher.

Nous aussi nous avons les nôtres.

Les chiens de garde du libéralisme assassin.

Les roquets d’une idéologie mortifère.

 

Or, il leur arrive un grand malheur à ces guignols : ils se prennent dans le nez un vent d’une violence qu’ils n’avaient jamais respiré, le vent du talent.

Ils vivaient avec leurs petites habitudes, leurs petits clients d’une politique qui s’empiffre et ne gouverne pas et soudain, en face d’eux, quelqu’un pense, vit, court jusqu’aux fenêtres fermées depuis perpète, les secoue, les ouvre, et crie à tous : « Entrez ! Ce palais est à vous ! »

Alors les gars en barbotteuse et en talons rouges, ils ne savent plus où ils sont.

Leurs patrons doivent les secouer comme des pruniers en leur disant : « Mais putain ! » car ils sont grossiers dans ces monde-là, bien plus grossiers que dans les rues de la plèbe : « Faites quelque chose, détruisez-le, ridiculisez-le, faites le baisser dans les sondages ! Putain ! On vous paie pourquoi connards ! »

Car tous ils ont la peur au ventre, l’humidité au froc, tant s’éloigne cette vie qui était la leur, croyaient-ils pour toujours, celle que l’on vole aux autres, une vie de mensonge, de propagande, d’illusions, de faux-semblants.

Pitié n’appelez pas ça la presse ! Ne dites pas que ce sont des journalistes ! C’est un grand métier journaliste ! Il est lié à la précieuse information, à la recherche de la vérité, à l’honneur !

Eux, tous les trois, l’ont perdu. Ou du moins ce qu’il en restait.

Personne, bien sûr, ne se faisait d’illusion sur ce trio de la banqueroute de la libre pensée. On savait ce qu’ils valaient. Barbier qui a table mise dans toutes les bonnes émissions à la Calvi, Giesbert qui, publiquement, impudique, se roule aux pieds de Sarkozy, toute honte bue, et enfin le Joffrin qui s’était pris, en septembre, deux jours de claques ininterrompues après avoir déclaré que les esprits critiques qui s’interrogent sur le 11 septembre sont des négationnistes. Ah ! Du temps de Galilée, il aurait juré que la terre était plate !

Ceux qui réfléchissent ont toujours eu des problèmes avec ceux qui la bouclent pour mieux boucler leur fin de mois ! Mais bon. Il faut bien vivre. Surtout quand on a un certain train de vie.

Ces trois-là, donc on les connaissait. Mais hier, bouquet d’apothéose.

Commençons par le Giesbert car là, la honte a été publique devant des millions de téléspectateurs. Je ne sais combien de voix son intervention a fait perdre à Sarkozy quand il a décrété que le nain avait été le plus grand, mais c’est une sacré louche ! Je pense que jeudi soir, à cause de Giesbert, Sarko est passé derrière Cheminade. D’ailleurs les sondages le confirment. Le meeting de la Concorde va se dérouler sur la place de la maire de Neuilly.

(A ce sujet je voudrais poser une question qui me tarabuste. Il a quoi entre les jambes, le président, pour marcher comme ça ? Une maladie des bourses ? Mais si, je ne plaisante pas. Il y en a qui ont des bourses comme des pastèques, ça doit être ça. On n’a jamais vu quelqu’un marcher comme ça. Bon, on ne va plus le voir. Peu importe. Refermons la parenthèse. Ce sont peut-être ses talonnettes qui le déséquilibrent. Je ne sais pas. Ma foi...)

Donc c’est la fin de l’émission « Des paroles et des actes ».

Elle durait deux jours cette émission avec des candidats qui refusaient de se parler. Ça commence bien. Ils sont adversaires politiques. Ils doivent diriger la France mais ils ne se parlent pas. Du moins les deux gros. Fromage et pastèque. Sacré dessert ! Qui condescendaient à se mêler à la valetaille des petits candidats, mais pas trop quand même.

 Donc, il y avait eu un tirage au sort pour savoir qui passait avant qui, un ordre, je suppose, tiré par Miss France ou Miss Loto car « Des paroles et des actes » est une grande émission politique ,très sérieuse de ce temps, présentée par le grand Pujadas, celui qui dit à afin des interviews : « Je vais vous poser une question et vous allez répondre en hochant la tête parce que vous n’avez plus de temps ! » Surréaliste !

Ils arnaquent comme des malades sur le temps de parole et de présence mais là, si le gars dépasse de trois secondes, ce n’est pas possible !

On est en démocratie, mesdames et messieurs ! Il y a des règles !

Donc les candidats avaient défilé, interrogés par un trio de journalistes condescendants, insolents qui coupaient la parole aux petits candidats, bouffaient leur temps en leur posant des questions niaiseuses, leur interdisant même d’aborder les sujets qui leur tenaient à cœur, cherchant à les rendre ridicules. Ils ont rendu Cheminade sympathique et intelligent. Ce qu’il est. Il veut qu’on aille sur Mars. Et alors ? Il y en a bien qui font tout pour qu’on aille en Enfer. Serait-ce mieux ?

Puis Pastèque était entré de sa démarche chaloupée, une des dernières fois qu’on le voit et là, Pujadas s’était illuminé, « Bonne chance mon papa », lui disait-il avec ses yeux rieurs, comme le petit Louis autrefois. Là, bien sûr, les questionneurs avaient été courtois, sauf la rouquine chiante qui, chapeau, avait quand même joué les vilaines. Joué seulement, bien sûr. Etait-ce le candidat que nous avions sous les yeux ou le président ? Ben, à mon avis c’était celui des deux qui peut vous dégommer n’importe qui dans l’audiovisuel car sur le plateau ça filait doux. Je ne perdrai pas mon temps à dire ce que Sarko inspire à une majorité de Français. On serait en 1789, on lui conseillerait de partir en évitant Varennes. Mais bon.

Etait ensuite venue Mme Arthaud qu’ils ont essayé de faire passer pour folle mais qui leur a quand même craché le capital et les intérêts à la figure. Et enfin, après deux jours d’amuse-gueule, était enfin venu le temps que toute la France attendait : l’entrée de Jean-luc Mélenchon !

Jen-luc Mélennnnnnnnnnnchonnnnnnnn ! Comme on dit dans ses meetings à la Johny Hallyday quand les femmes s’évanouissent !

Certains vont dire me je rêve et que la France, au moment de l’entrée de Jean-Luc, est allé se coucher. Niet. Voici l’audimat : Bayrou commence à 13,8%. L’audience finit à14. Sarko monte à 16. Arthaud baisse à15,6 et finit à 16,2 parce que jean-Luc arrive qui, lui, monte à19,9 !

C’est vu, les petites têtes ?

Comme ils doivent être verts les chefs de tout ! Qu’est-ce qu’ils vont faire pour cacher ces chiffres ? Ils ont déjà tellement de boulot pour cacher les chiffres des sondages ! Ils sont éreintés, là, c’est trop !

Que dire de la prestation de M. Mélenchon ?

On se sait que je ne suis pas de parti-pris dans cette affaire et que je juge M Mélenchon avec tout le détachement nécessaire. Que je sais rester froide. Intellectuellement saine.

Bon, ce mec, c’est une Bentley. Une Bentley intérieur cuir et parements acajou . On avait fait un tour en Renault et Simca. Pas mal. Et même la petite deuch avait été sympa, mais là, dès qu’il entre, dès qu’il parle, il est tellement supérieur à tous les autres, il a tellement le plateau dans sa poche que c’en est gênant. D’ailleurs l’audimat monte, monte ! La France bande ! Est-ce Monsieur Mélenchon qui est bandant ou sa politique ? Je crois que ce sont les deux faces du même louis d’or et qu’il est difficile de séparer l’un de l’autre. ( Quoi ? On ne peut pas dire ça ? Mais c’est la vie, c’est vital, c’est le goût de la vie, c’est la naissance de tout, c’est la joie sur les visages, les yeux qui brillent, les joues rouges ! Et puis j’écris ce que je veux ! )

Il parle, il badine, il fait rire et sourire. On ne va pas trop le balader cette fois. Ce qu’il a à dire, il le dit. Il parle de l’attentat financier, de Lenglet et de ses foutaises. Ca passe vite vingt minutes quand on est bien. Quand on est dans ce nouveau monde dont il tient les clefs nous les offrant pour nous rendre propriétaires de nos vies.

Mais le bonheur s’achève et c’est alors que paraît le Giesbert accompagné d’une comparse. Tous deux ont pour mission de dire aux Français ce qu’il faut penser de cette émission et des candidats. Ils sont tartes les Français. Ils ne savent pas penser tout seuls. Il faut que quelqu’un leur dise qui a été bien et pas bien. Et surtout que ce sois Giesbert qui arrive dans un état que je n’oserais qualifier. Que prend-il avec son café ? Lui, les pastèques il les a dans la tête. C’est une autre maladie.

En ce moment une pétition court sur internet demandant à France 2 de présenter des excuses au Français suite à cette prestation ! Indigne d’une émission du service public sur un sujet aussi important.

Mais merci M. Giesbert, merci de nous avoir démontré d’une manière si évidente, grossière, que la télé publique est devenue un show bâtard qui ne respecte rien et surtout pas ceux qui la regardent. « Je vais me faire descendre par le Net ». Non, monsieur, le Net ne vous descend pas, il constate votre suicide.

Passons à Barbier.

Barbier est dans tous ses états. Figurez-vous qu’il a, depuis toujours, une écharpe rouge autour du cou et que maintenant, chaque fois qu’il sort les poings se lèvent et on lui crie : « Résistance » ! Le mec, il n’en peut plus !

C’est tout de même lui qui a écrit un édito : « Comment se débarrasser de Mélenchon » ! Dans le même temps, Sarkozy déclarait qu’il allait « exploser » Hollande. Dites, les gars, vous nous inquiétez un peu avec votre vocabulaire chicagoan… Vous avez des adresses quand quelqu’un vous énerve ?

Donc M. Barbier prend sa plus belle plume et nous écrit dans un langage plus ampoulé qu’un talon de pèlerin de Compostelle :

« Ainsi, les épigones de Jean-Luc Mélenchon, dans la ligne de leur mentor, ont décidé d’attaquer de nombreux médias par des jets d’acrimonie et des comparaisons oiseuses. Celui qui n’idolâtre pas leur Lider Maximo est un ennemi de classe. »

Trissotin.

Ca pour être un ennemi de classe ! Pas besoin d’être madame Soleil pour se rendre compte qu’il y a des classes et qu’elles sont salement ennemies ! Mais la faute à qui ? Et si les grands restaient grands sans vouloir être énormes ? S’ils restaient maîtres sans vouloir être dictateurs ? S’ils exploitaient sans ruiner et décharner jusqu’à l’os ? S’ils dirigeaient sans vouloir violenter ? La faute à qui messieurs les fous irresponsables si les classes soudain, qui vivaient en paix, retrouvent des accents de 1789 ? Mesure pour mesure !

 « Mais la dérive logomachique du mélenchonisme en ébullition, mélange de dogmatisme, d’agressivité et de raccourcis, est éloquente : elle nous indique ce que serait la liberté d’expression sous un régime mû par une telle idéologie. Point d’avis divergents tolérés, point d’esprits critiques autorisés, point de caricatures acceptées : quelque part entre le magistère vitupérant en cours au Venezuela et la glaciation mortifère qui règne en Corée du Nord, l’ordre mélenchonien, c’est la liberté d’expression réservée à ceux qui sont d’accord avec le chef. »

Pauvre Barbier ! Ah ! Il est vrai que voilà une accusation qui ne saurait le concerner lui qui, jamais au grand jamais, ne travaille pour un « chef » qui appartent à une presse libre qui ne plie l’échine devant personne ! La Corée, justement, on ne va pas la voir chez nous et surtout pas la Corée de Washington !

Mais Barbier veut en finir avec ce Gracchus Babeuf de sous-préfecture, enivré de succès de tribune !

Quelques flatteries avant de poser l’estocade :

 « Mélenchon, par sa sensibilité sociale, son intransigeance en matière de laïcité et sa vive culture, a tout pour être un grand homme politique. Généreux, passionné, audacieux, inspiré, il met dans la vie politique française les couleurs et les épices qui en font la saveur et la valeur. Il est dommage et inquiétant qu’en lui, aujourd’hui, l’autocrate tue le républicain. »

Que Barbier donne des leçons de démocratie depuis le boudoir des Bruni-sarkozy, voilà qui est particulièrement goûteux !

Passons à Joffrin. Son cas Joffrin est simple. Directeur du « Vieil Obs de l’Atlantique », le grand journal libéral qui veut faire prendre au Français la droite de Bilderberg pour une gauche à la Jaurès, il a défendu becs et ongles DSK lors de la fameuse affaire de la pipe pipée mais, n’ayant pu le sauver, les mécènes de cette clique ayant reporté leurs espoirs sur Hollande, le voilà maintenant dans ce clan !

Mélenchon est évidemment l’ennemi à abattre. Il faut faire peur aux électeurs. D’où un « numéro spécail » oui, spécialement gratiné, où Mélenchon est représenté sous les traits, quasiment, de Mao. On sait qu’il a déjà été comparé à Pol Pot, à Hitler. Il manquait un saint ultime à la trilogie. C’est fait. 

Mais comme pour l’affaire du 11 septembre, Joffrin est obligé de descendre de son nuage car ses lecteurs le tirent à vue. D’où un second édito.

Jojo ne comprend pas. Quoi ? On ose l’accuser ? Lui, le prince de la presse de gauche ?

 Quel est notre forfait ? Mélenchon devrait accueillir ce numéro, au contraire, comme une sorte de consécration !

Et se mettre à genoux, frappant le sol de son front : « Merci, merci, vous parlez de moi alors que je suis qu’une voiture-balai ! Merci ! Merci ! »

Nous craignons que les mesures Mélenchon de 2012 n’obligent un gouvernement de gauche, si elles étaient appliquées, au même retour en arrière. Voilà tout. Nulle insulte dans cette interrogation, nul manque de respect. Un débat sérieux et utile, tout au plus. C’est de toute évidence ce que Jean-Luc Mélenchon, tout à son ubris électoral, n’aime pas.

Mais les lecteurs ne se laissent pas berner et inondent l’Obs de posts vengeurs.

L’un regrette que pour avoir de vrais nouvelles de Mélenchon il faille écouter « radio-Londres » et cite l’article du Guardian.

L’autre écrit : Est-il permis d’être en désaccord avec Laurent Joffrin ? Apparemment non.
Suite au documentaire "les nouveaux chiens de garde", il a appelé le producteur Jacques Kirsner pour l'insulter et le menacer physiquement. Il est comme ça, le directeur de l'Obs', il demande aux autres de débattre posément et de respecter la pluralité des opinions en déplorant les attaques personnelles, sauf quand ça le concerne directement !
Faites ce que je dis, pas ce que je fais !

Et un autre post parmi tant d’autres :

Ma compagne, qui au lieu de m'engueuler, parce que je passe les trois quarts du temps sur le web, "avec Mélenchon", comme elle dit ; qui au lieu de m'engueuler, décide de prendre une partie de ses congés maintenant, pour s'occuper des enfants et me laisser plus de temps pour défendre notre cause.
C'est ce que je donne au Front de Gauche, me dit-elle.
Et moi, ça me fait chialer, ça !

Voilà, Messieurs Daniel et Joffrin, les "premiers sacrifices" des "premières victimes" ! Nom de Dieu !

Respect s'il vous plaît !
Voilà ma Gauche ! Je n'hésite pas, moi ! NOUS !
 

 La révolte gronde contre les mediacrates absurdes, ridicules, qui représentent une élite sclérosée qui vit ses dernières heures.

Cheminade, s’exaspère, à juste titre, de la manière indigne, indécente, avec laquelle il a été traité.

NDA fait jouir la France en secouant, comme un pittbull, les roquets Denisot et Aphatie.

 

Ah ! Mes amis !

Le vent se lève. Il faut tenter de vivre !

J’écris ces mots de Marseille.

Mistral. Ciel bleu à l’infini.

A l’aurore d’une fête.

Un homme, des hommes, l’Humain.

Voilà la seule conjugaison de l’être et du paraître !


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (111 votes)




Réagissez à l'article

84 réactions à cet article    


  • Lamouet 14 avril 2012 11:27


    JL Mélenchon a écrit sur son blog que les journalistes de « l’Obs » sont « des rats qu’il faut renvoyer dans leur égout à coup de balai ». Ainsi parle le héraut de la gauche de la gauche, dans un style animalier qu’on croyait l’apanage d’autres tendances politiques. Laurent Joffrin

    Vous le voyez Président ? 


    • frugeky 14 avril 2012 11:40

      Le Joffrin, qui passait ses vacances avec les Le Pen, héraut de Hollande ?

      Quelle pitié !

    • onvalefaire onvalefaire 14 avril 2012 12:06

      Oui, je le vois très bien président...


    • simir simir 15 avril 2012 20:11

      @ Lamouet
      Renvoyer dans leur égout : Il est trop gentil Mélanchon


    • kemilein 16 avril 2012 00:48

      ca serait moi, ca serait un procès dans un tribunal populaire pour autre trahison et crime contre l’humanité (oui participé a la mise en esclavage d’être humain est un crime contre l’humanité)


    • il faut avouer que quelques présentateurs et journalisters sont ridicules...ardisson...drucker..
      et plusieurs journalistes du ptit journal...
      onfray atteint bientot le niveau de lévy....il l’a meme dépassé

      deja arrivés a un certain age ils devraient laisser la place aux jeunes............précieux et ridicules...les vieux beaux...


      • morice morice 14 avril 2012 11:31

        vous oubliez l’infroissable Pujadas, qui restera le paillasson sarkozien préféré.... celui-là aussi a depuis longtemps choisi de quel côté du manche il devait être... souvenez-vous son interview de Sarkozy en pleine affaire Bettencourt... la caisse à cirage toute ouverte....


        • Jánošík Jánošík 14 avril 2012 12:39

          On ne dit plus Pujadas mais POUCHADACH ! Merci Eva. J smiley


        • jluc 14 avril 2012 16:23

          Oui mais POUCHADACH est un paillasson qui essuie sans ridicule. Il n’y a pas de « welcom » ou autre de marqué sur lui. Tandis que F.O. Giesbert n’a pas peur des arguments ras du comptoir, ni d’afficher son parti pris. On n’avait envie de rajouter « hips » a chacune de ses phrases (Même Pujadas en souriait, c’est dire)

          il y a 1 an, F.O. Giesbert, disait de « Sarkozy, un personnage comique, grotesque et ridicule » ; c’était pour mieux vendre son bouquin. Qui s’assemble se ressemble.


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 14 avril 2012 16:38

          Le 6 mai, Pouchadach à la météo.


        • le poulpe entartré 14 avril 2012 18:27

          Oui Peachy, à la météo mais sur l’ilot de Clipperton pour relever le niveau des précipitations. Avec pour seul avitaillement  : trente boites de conserve, dix litre d’eau, par mois et sans ouvre-boîte.


        • frugeky 14 avril 2012 11:38

          Bonjour Ariane.

          Oui Cheminade a été bon malgré les valets de la télé.
          Arthaud aussi, surtout quand elle a renvoyé son professionnalisme et sa « neutralité » aux journalistes pas dupes.
          Dupont-Aignan, hier sur Canal+, a été superbe faisant voir la vulgarité de ceux qui trouvent Mélenchon agressif et grossier avec leur corporation.
          Mélenchon a été magistral. Et Lenglet répétant à la fin « vous dites la même chose que Le Pen », plusieurs fois, pour bien faire passer sa petite idée, a été à l’image de ses confrères : pitoyable !
          Vous souhaite une bonne journée au bord de l’eau, de tout coeur avec vous.

          • Lamouet 14 avril 2012 11:39

            @l’auteur :
            « 
            Jen-luc Mélennnnnnnnnnnchonnnnnnnn ! Comme on dit dans ses meetings à la Johny Hallyday quand les femmes s’évanouissent ! »

            Fantasmez bien, Ariane, on vous a compris depuis un moment.
            Et cette « consultation », qu’a-t-elle donné ? Apparemment pas grand chose....

             smiley  smiley


            • Pyrathome Pyrathome 14 avril 2012 12:00

              Et ben alors la mouette, t’es pas encore à Marseille, on t’attend là-bas pour le barbecue !!
              ah ah ah !!!
              Rouge c’est rouge ! il n’y a que ça qui bouge....( sur un air de Jaunie...) smiley


            • lemouton lemouton 14 avril 2012 11:49

              à Ariane....

              je vote —> « 02 ».. smiley... smiley..


              • lemouton lemouton 14 avril 2012 12:02

                Sinon.. j’ai trouvé ce FOG abject,

                mais me suis aussi souvenu comment il se faisait remettre en place,
                chez Michel Polac dans « droit de réponse » quand il essayait de nous prendre pour des c***s.

                A c’était le bon temps.. smiley


              • Lamouet 14 avril 2012 11:49

                @frugeky «  »Le Joffrin, qui passait ses vacances avec les Le Pen, héraut de Hollande ?« 

                 »J’ai rencontré deux ou trois fois Jean-Marie Le Pen dans les années 70, dont une fois en vacances, quand il était un personnage plutôt marginal. J’étais jeune journaliste, tout m’intéressait. C’est un métier où l’on rencontre toutes sortes de gens. J’ai ainsi parlé, dans ma carrière, avec des terroristes, des braqueurs, des apparatchiks staliniens en Pologne ou en Chine, un trafiquant de drogue au Mexique. J’ai aussi parlé avec Jean-Marie Le Pen. Cela n’impliquait aucune sympathie pour ses idées, que j’ai toujours détestées. Et pour cause : je suis entré au PS en 1971 pour en sortir quand je suis devenu journaliste, huit ans plus tard. J’ai ensuite travaillé, trente ans durant, pour deux journaux : Libération et le Nouvel Observateur, qui ont toujours rejeté les idées du Front national."
                 Laurent Joffrin

                Certains sur ce site, adeptes de la pensée unique, font vraiment peur....


                • JL JL1 14 avril 2012 12:15

                  Lamouet,

                  celui qui réclame des autres des arguments construits n’a-t-il rien de mieux à nous offrir que ces citations merdiques ?


                • frugeky 14 avril 2012 12:39

                  Et moi qui pensait que la pensée unique était du côté de ceux qui clament partout la même chose : FOG, Joffrin, Barbier, Pujadas, ...Lamouet.


                • le poulpe entartré 14 avril 2012 18:50

                  Laurent Joffrin de son vrai nom Laurent Mouchard - ça lui va comme un gant - avait à l’époque où il passait ses vacances avec la famille Lepen, la cupidité comme seule ligne de mire. En clair, comment passer des vacances à pas cher, tous frais (ou presque) payés par l’hébergeur, était la finalité de son « intérêt » pour cette famille. C’est bien pratique une maison dans le Morbihan, un frigo magique qui se rempli tout seul, la grande bagnole de Jean Marie ça aide pour la frime.
                  Vivre au crochet d’une famille pendant la saison estivale a le double avantage de ne rien couter (sinon du temps) et de ne pas avoir de remords s’il fait moche (au final ça m’a pas coûté un kopec). La gauche caviar dans toute sa décadence, dégénérée et pas loin du débile. Cela étant son problème médical, on s’en tape.


                • Lamouet 14 avril 2012 18:50

                  @JL1 il est facile de salir L.Joffrin sans qu’il ait la possibilité de s’expliquer.
                  Ce que vous appelez citation « merdique » (quelle élégance de style !) n’est que sa réponse à des accusations indignes.


                • gordon71 gordon71 14 avril 2012 18:54

                  monsieur mouchard mange à tous les rateliers


                  il toutes les mangeoires lui conviennent 

                  et nous sert la soupe de ses maîtres 

                  ces larves n’ont vraiment pas de colonne vertébrale 

                • maxime 15 avril 2012 18:38

                  Le père de Joffrin était le gestionnaire de fortune de JM Le Pen (voir Wikipedia).


                • simir simir 15 avril 2012 20:16

                  Lamouet
                  C’est une chose de parler avec des terroristes, des braqueurs et toute la liste. Cela ne signifie pas que l’on partage leurs idées ;
                  Il en va autrement de passer ses vacances ce qui implique quand cela concerne des personnalités politiques une certaine convergence de vues.


                • Pyrathome Pyrathome 14 avril 2012 11:53

                  Salut Ariane,

                  Barbier est dans tous ses états. Figurez-vous qu’il a, depuis toujours, une écharpe rouge autour du cou et que maintenant, chaque fois qu’il sort les poings se lèvent et on lui crie : « Résistance » ! Le mec, il n’en peut plus !

                   smiley Comment en finir avec le raseur !
                  Comment en finir avec FOG, Pujadas et cie ?...

                  Ils se sont finis tout seul, jeudi.....avec un FOG à la dérive, enfermé dans sa « méprisance » crasse....quant à Lenglet, il est KO direct....
                  Regardez leurs têtes et leurs expressions, des sales gosses qui ne savent plus comment faire pour aborder ou coincer Mélenchon, ils jettent l’éponge, le cœur n’y est plus, ils savent qui est le futur grand vainqueur, quel que soit le score final.....
                  Fini le temps ou tous ces bouffons pouvaient s’essuyer les pieds sur JLM, les rôles s’inversent....
                  Marseille et Versailles sera les coups de grâce pour la satrapie sarkosienne....


                  • Plum’ 14 avril 2012 11:55

                    Le numéro de FOG était d’une rare bêtise, la caricature du journaliste outrecuidant qui, sous couvert d’un masque ici tombé (la situation l’exige-t-elle ?), sait tout et qui était d’un total parti-pris pour un candidat. J’ai été choqué de voir à quel point on pouvait ainsi rompre le minimum de neutralité requise. Le scandale n’est pas dans les propos de FOG (beaucoup de français peuvent s’exprimer de façon aussi partisane...), il est dans sa présence en tant qu’expert qui juge les dix candidats . Par exemple, décrétant qu’il n’y a qu’une seule vérité économique. Sa consoeur était tout de même plus présentable.

                    Et puis je me suis dit que le trait était tellement grossier que les télespectateurs ne seraient pas dupes, qu’ils y verraient les grosses ficelles sarkoziennes et que l’effet serait contraire à celui escompté. C’est une preuve supplémentaire qu’il ne faut absolument pas voter Sarkozy, on ne veut plus se faire couillonner !


                    • onvalefaire onvalefaire 14 avril 2012 12:05

                      Ils feront moins les malins au lendemain du premier tour...

                      J’attends avec impatience de voir leurs têtes !!!


                      • Jánošík Jánošík 14 avril 2012 12:25

                        Passer du Nouvel Obs des 70’s au Figaro puis ensuite au Point.... 

                        Je trouve son parcours plutot brouillardeux au FOG !!

                        D’ailleurs sa coupe de cheveux remonte à son passage au Figaro smiley


                        • Pyrathome Pyrathome 14 avril 2012 13:41

                          FOG, c’est la pute du régiment..... smiley...


                        • îleenchantée 14 avril 2012 19:38

                          @Janosik

                          ... et de quelle Terchova sors-tu ? SME au pouvoir ou non ?

                        • bernard29 bernard29 14 avril 2012 13:57

                          Ce qui est drôle, c’est que FOG est un peu comme Ariane vis a vis de Mélenchon. Récoutez la vidéo, si vous voulez, sur ce que cet « illuminé » de FOG dit de Mélenchon. il est trés admiratif.


                          • caramico 14 avril 2012 15:29

                            Le FOG s’est totalement déconsidéré en tapant sur les « petits » candidats.

                            On peut être pro-Mélenchon, on n’en respecte pas moins les Poutous, Arthaud, Cheminade et même Dupont-Aignan pour qui, si la droite était plus intelligente, devrait voter en grand nombre.


                          • Lamouet 14 avril 2012 16:23

                            Nous sommes beaucoup à avoir compris le problème d’Ariane vis à vis de Mélenchon. Il est assez fréquent que des groupies tombent en pâmoison et ce, à tout âge. Il a été admis que dans ces cas extrêmes, un phénomène biologique intervenait, affectant les synapses et entraînant des dysfonctionnements des neurones, phénomène heureusement réversible lorsque « l’idôle » cesse de se manifester. Ariane devrait donc reprendre possession de tous ses moyens intellectuels sous huitaine....

                             smiley  smiley  smiley 


                          • kettner 14 avril 2012 13:57

                            Pierre Carles

                            leur en prépare une aux petits oignons  ici


                            • onvalefaire onvalefaire 14 avril 2012 14:09

                              @kettner

                              Ils vont adorer !!!

                              et la dernière, ce ne sera pas la Nation, mais la Porte de Versailles !!!

                              Mais d’abord, tous à Marseille !!!


                            • îleenchantée 14 avril 2012 19:36

                              @onvalefaire

                              Excellente la « Porte de Versailles » - quelle cloche ! Je n’ai pas du tout pensé à cette belle symbolique que JLM et son équipe savent manier ! Que de la joie !

                            • gordon71 gordon71 15 avril 2012 13:49

                              je suis pas sûr que le sénateur socialiste rebelle 


                              qui défend « le siècle » et ses généreux bienfaiteurs, va adorer




                            • kettner 14 avril 2012 14:20

                              Aphatie et consorts jour après jour ....

                              nous emmène dans la dimension stratosphérique du journulisme , un endroit éthéré, que seul de rares objets peuvent atteindre : les ballons sondes et certaines têtes de chroniqueurs omniprésents , en font partie .
                              Que ne faut il avoir la tête enflée pour afficher à la fois ; le mépris , la condescendance et l’arrogance . Le zeppelin de la pensée ,sur de son altitude , du haut de son aérostat ; flingue , déglingue , taille , humilie. Certain de son humour de salon , le doute n’est pas de mise , les sentences violentes et sans appel , le crucifié n’ayant guerre pour lui que le temps de se faire clouer .
                              Aphatie est sur une autre planète , celle ou les gens savent ce qui est plausible et raisonné ,surtout pour eux, résumant leur métier à trois mots ; lécher , salir et médire .

                              Ho ! ho ! du zeppelin ! vous feriez bien de jeter un œil en bas , vous seriez surpris de voir ce qui risque de vous péter au museau .


                              • onvalefaire onvalefaire 14 avril 2012 14:35

                                Your time is gonna come...


                              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 avril 2012 14:29

                                De meme que pour les proprietées ,il faut exiger à l’entrée de chaque média un panonceau : attention ! chien de garde !


                                • Scual 14 avril 2012 14:33

                                  Ben il est où Monseigneur Elkabach ? C’est pourtant leur pape à tous.

                                  N’empêche je sais pas s’ils réalisent la haine qu’ils suscitent. Sérieusement, je crois qu’ils en ont pas idée.

                                  Si par malheur le système tombe autrement que dans le calme d’une révolution citoyenne, ils seront les premiers à payer.


                                  • Jason Jason 14 avril 2012 14:34

                                    Très bien écrit, comme d’hab.

                                    Tous ces modérateurs, ces interviewers, ces Monsieur Loyal de la télé qui ne sont que d’infâmes Gugus au nez rouge qui mendient l’attention, tous ces pitres formattent les médias, en douce. Ils servent d’étalon, de jauge, à quantité de débats où se mêlent paroles rapides, questions perfides et réponses floues.

                                    Ca amuse le public, qui en redemande. Pour réveiller une France endormie, quoi de mieux que des crocs-en-jambe, des pirouettes pratiqués par de petits clowns à deux sous ?

                                    On a le cirque. Aurons-nous le pain ?

                                    A éviter.

                                    A+


                                    • gordon71 gordon71 14 avril 2012 14:38

                                      Pierre Carles (« pas vu pas pris », « volem rien foutre al païs »), va sortir un nouveau film sur la confiscation du débat par les valets des médiats acoquinés aux valets politiques du système en place aidez le ce réprouvé du système ce banni des médias

                                      Chers coproducteurs et usagers d’Atheles,
                                      Chers membres du site www.pierrecarles.org,

                                      Nous sommes en train d’achever le montage d’un nouveau documentaire « pirate » : « DSK, Hollande, etc. » , et je me permets de vous solliciter à quelques jours du 1er tour de l’élection présidentielle. Certains d’entre vous ont déjà soutenu nos films, en les coproduisant via Touscoprod, en participant aux manifestations anti-dîner du Siècle, ou en achetant les DVD sur le site d’Atheles.

                                      Après « Fin de Concession » (2010), « Enfin pris ? » (2002), « La Sociologie est un sport de combat »(2001), « Pas vu pas pris » (1998) et d’autres films que vous avez peut-être déjà vus, nous sortons« DSK, Hollande, etc. » , coréalisé avec Julien Brygo, et Aurore Van Opstal.

                                      Tenter d’agir sur le réel, c’est ce que nous essayons de faire avec quelques complices à travers nos films. Faire en sorte que les choses ne restent pas en l’état, que l’ordre établi le soit moins. Mais certaines limites sont apparues : une diffusion et une audience limitée de nos films en salles de cinéma, le fait aussi que ces documentaires sont des analyses après-coup d’événements sur lesquels nous n’avons plus prise (la privatisation et le renouvellement de la concession de TF1, racontés dans Fin de concession, l’élection d’Alain Juppé à la mairie de Bordeaux avec le soutien des médias évoquée dans Juppé, forcément…).

                                      Cette fois, nous essayons d’aller plus loin : réaliser une enquête dévoilant le « crime médiatique » tandis qu’il est en train d’être commis, alors qu’il se déroule sous nos yeux.

                                      Révéler le processus de présélection anti-démocratique

                                      Dans « DSK, Hollande, etc. » nous essayons de mettre à jour la manipulation des entreprises de presse et des « grandes » chaînes de télévision qui invitent les électeurs à n’imaginer que deux choix possibles : François Hollande (après la chute de Dominique Strauss Kahn) ou Nicolas Sarkozy. Ce choix est présenté comme une alternative gauche-droite, alors qu’il s’agit plus vraisemblablement d’un affrontement centre droit-droite dure.

                                      Ce rouleau compresseur médiatique en faveur de deux candidats vise à écarter la présence d’une femme ou d’un homme de gauche au 2e tour de la présidentielle. Pour cela, les médias ont agité l’épouvantail Marine Le Pen et prôné le « vote utile ». Il nous semble important de révéler les dessous de ce simulacre démocratique afin qu’une partie des citoyens ne se fasse pas une nouvelle fois abuser par des médias au service de deux candidats.

                                      Nous aider à finir le film

                                      « DSK, Hollande, etc. » sera mis en accès libre dans les jours qui viennent sur le site Internet créé pour l’occasion : www.pierrecarles.org. Vous pouvez déjà y visionner quelques extraits. Nous réalisons ce documentaire avec peu de moyens, grâce à la collaboration d’amis et à une équipe de techniciens bénévoles motivés. Le budget d’un tel projet s’élève à 40 000 € mais nous ne disposons actuellement que d’une petite partie de cette somme. Nous parions sur la possibilité de collecter des fonds pendant et après la fabrication du film – contrairement à ce qui se fait dans une production classique – afin de pouvoir rémunérer un minimum ces travailleurs bénévoles qui sont tous animés de fortes convictions.

                                      Nous soutenir : mode d’emploi

                                      C’est pour cette raison que nous sollicitons votre aide. Nous avons mis en place plusieurs possibilités de soutien afin que vous puissiez choisir celle qui vous convient le mieux : 
                                       Don : quel que soit votre budget - les plus petites sommes sont les bienvenues -, vous pouvez contribuer à ce projet via le bouton Paypal sur la page :www.pierrecarles.org, ou en envoyant un chèque à l’ordre de Michel Fiszbin, 14 rue Gabriel Richaud, 37500 Chinon.

                                       Pré-commande de DVD : pour commander dès à présent l’édition DVD du film accompagnée de bonus, nous vous invitons à envoyer un chèque à l’ordre de Michel Fiszbin (14 rue Gabriel Richaud, 37500 Chinon) en précisant votre commande de DVD et votre adresse postale. Nous vous demandons un minimum de 18 euros mais vous pouvez mettre plus. Sortie prévue : courant juin 2012.

                                       Organisation de projections : en organisant des projections publiques vous contribuerez à diffuser le film, à susciter le débat ainsi qu’à réunir des fonds. Pour récupérer une copie du film de bonne qualité, vous pouvez nous contacter à l’adresse projection@pierrecarles.org.

                                       Coproduction : pour des raisons pratiques, ce choix n’est possible qu’à partir d’une somme de 1500 €, je vous invite alors à nous contacter à l’adressecontact@pierrecarles.org

                                      Et surtout n’hésitez pas à faire circuler le plus largement possible l’adresse du site ainsi que ce mèl !

                                      Nous sommes conscients qu’un film seul ne renversera pas l’ordre des choses, mais nous pensons, peut-être naïvement, qu’il représente une force pouvant ébranler, malgré tout, les fondations du système dans lequel nous vivons. Surtout en cette période électorale, où les consciences politiques sont les plus éveillées.

                                      Merci d’avance pour votre soutien !

                                      Pierre Carles 
                                      (au nom de l’équipe de « DSK, Hollande, etc. »)
                                      Le 13 avril 2012.


                                      • agent orange agent orange 14 avril 2012 15:53

                                        Bonsoir Ariane

                                        Elle est courte votre liste (à moins que cela soit une tête de gondole ?). C’est vrai qu’a tous les citer votre titre aurait été infini...
                                        Soral est juste lorsqu’il affirme : " Il n’y a pas de journaliste français honnête, ça n’existe pas. Un journaliste français honnête c’est un chômeur, et un journaliste qui travaille c’est une pute ".
                                        J’ai vu la vidéo de Dupont-Aignan où il étrille les laquais de C+ (Anal Pute ?). Excellent ! Sa prestation au « grand oral » de Pujadas, était bonne aussi et il ne s’est pas laissé mener par le bout du nez par l’incompétent Lenglet.
                                        Quand à FOG, il a comme son nom l’indique, la cervelle embrumée.


                                        • stephane 14 avril 2012 16:00

                                          Ariane,

                                          au risque de vous décevoir, nous devons admettre notre infériorité intellectuelle : à peine le temps de parole de JLM terminé, deux brillants journalistes avaient déjà assez de recul pour livrer leur analyse de deux soirées de débat...

                                          Mais comme l’a dit Mélenchon, plein d’humour, « j’aurai eu le dernier mot ». Ce passage en dernière position ne devrait finalement pas nous avoir lésé ; il a de toute façon été encore une fois excellent. Même si le niveau des questions continue de passer sous silence des thèmes essentiels du FdG.

                                          Nous on n’a pas besoin de profiter du marathon de Paris pour faire croire qu’on a ramené du monde dans la Capitale ! Nous la Bastille on l’a fait !

                                          Bonne journée à Marseille, Résistance !


                                          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 14 avril 2012 16:30

                                            L’autre jour, sur Canal+, Barbier racontait qu’au terme d’une interview pour l’Express J.L. Mélenchon l’avait affublé du sobriquet de « fasciste parfumé ». Le pauvre Barbier, fort marri, s’étonnait que les gens lui demandent systématiquement « mais pourquoi parfumé ? » et jamais « pourquoi fasciste ? »

                                             smiley


                                            • maxime 15 avril 2012 18:29

                                              Excellent !


                                            • kettner 14 avril 2012 17:14

                                              Petit cours de journalisme

                                              à l’intention des précieux minuscules

                                              Mélenchon vu des états unis


                                              • J’y suis allé sur le site de Marianne, kettner, et j’ai été ravi. Sincèrement ravi, en tant qu’ancien journaliste qui a toujours essayé de choisir la vérité avec humilité.


                                              • Bonjour Ariane, bonjour et merci.
                                                J’ai adoré le ton, la forme, la gouaille et le fond, j’ai surtout adoré la description de la démarche du monarque petit par la taille et si grand par l’orgueil et le mépris. Voilà des mois que je cherchais sans la trouver l’image exacte de cette démarche d’un gosse qui a fait dans sa culotte. Merci d’avoir évoqué les roupignioles trop grosses ou les pastèques.
                                                Ou alors c’est son tailleur qui se goure. Il lui a coupé une braguette de pantalon pour un homme qui porte à gauche alors que lui porte à droite. Alors vous devinez sa gêne à défaut de sa colère.
                                                Amicalement.
                                                J’adore Marseille et le Pado est mon quartier favori. Le sud a toujours respiré la joie.
                                                Au fait dans le répertoire des journaleux qui se prennent pour des journalistes (dieu s’il y en a en France) je classerai volontiers aujourd’hui Calvi qui commence à nous les rompre - les oreilles bien sûr - avec son C dans l’Air devenu irrespirable et ces mots croisés qui n’en finissent plus de se « caramboler ».


                                                • kettner 14 avril 2012 19:19

                                                  Un petit lien pour tous ceux qui souffrent des oreilles

                                                  Calvi C pas clair


                                                • Lamouet 14 avril 2012 19:13

                                                  Ariane a lâché sa bouse, est partie à la plage (attention aux U.V.) et laisse sa Cour (MDR) débattre.....
                                                   smiley  smiley


                                                  • îleenchantée 14 avril 2012 19:29

                                                    @ Ariane

                                                    Excellent, comme d’hab ! Bravo !
                                                    Ces soi-disant « étoiles » de la désinformation sont un mélange de plus en plus ridicule du totalitarisme ex-pays de l’est et du nord (coréen ?) mais non - nord américain !! Et encore !...
                                                    Tout à fait d’accord avec le suicide du FOG ! Il n’y aura même pas besoin de guillotine, ils se coupent la tête eux mêmes sur leur échafaud doré et en public...

                                                    • Lamouet 14 avril 2012 19:37

                                                      Ariane :  « On se sait que je ne suis pas de parti-pris dans cette affaire et que je juge M Mélenchon avec tout le détachement nécessaire. Que je sais rester froide. Intellectuellement saine ».

                                                      C’est la méthode Coué ???  smiley

                                                      Ariane : « La France bande ! Est-ce Monsieur Mélenchon qui est bandant ou sa politique ? Je crois que ce sont les deux faces du même louis d’or et qu’il est difficile de séparer l’un de l’autre. »

                                                      Et vous Ariane, qu’est-ce que vous faîtes ?" Est-il nécessaire de se poser la question ?

                                                       smiley  smiley




                                                      • chapoutier 14 avril 2012 19:42

                                                        la mouette
                                                        pauvre type
                                                        vraiment à vomir


                                                      • Lamouet 15 avril 2012 11:44

                                                        Aux imbéciles du premier degré :
                                                        Ariane : « La France bande ! Est-ce Monsieur Mélenchon qui est bandant ou sa politique ? Je crois que ce sont les deux faces du même louis d’or et qu’il est difficile de séparer l’un de l’autre. »

                                                        Ariane, loin d’être idiote fait dans la provoc. Je continue dans son type de jeu.
                                                        Le second degré, vous avez déjà entendu parler ?
                                                        Pas des intellos les mecs...
                                                         smiley


                                                      • Serpico Serpico 14 avril 2012 20:01

                                                        L’auteur : « A ce sujet je voudrais poser une question qui me tarabuste. Il a quoi entre les jambes, le président, pour marcher comme ça ? Une maladie des bourses ? Mais si, je ne plaisante pas. Il y en a qui ont des bourses comme des pastèques »

                                                        -----------------

                                                        Ben vous avez trouvé la bonne réponse : « On est en démocratie, mesdames et messieurs ! Il y a des règles ! »

                                                        Facile, non ?


                                                        • Lamouet 14 avril 2012 20:05

                                                          @Chapoutier «  la mouette, pauvre type, vraiment à vomir »

                                                          Ton ramage est, sauf erreur, digne de ton plumage. 

                                                          P.S. : C’est quoi dans la clope ?.....

                                                           smiley  smiley  smiley 


                                                          • Serpico Serpico 14 avril 2012 20:08

                                                            Joffrin et des tas d’autres tartuffes ont compris que tout le monde a compris qu’ils ne sont pas de gauche.

                                                            Ce ne sont que des imposteurs, des opportunistes qui se laissent écraser pourvu qu’ils restent. Ex. Joffrin quand Sarkozy s’est essuyé les pieds sur lui dans une conférence de presse.

                                                            Une mentalité de larve n’a pas le droit d’émettre ne serait-ce qu’un son. Rien. Les journalistes français sont tous des lavettes et les journalistes « de gauche » sont de vraies ordures. Parce qu’ils ne sont pas de gauche justement.


                                                            • le poulpe entartré 14 avril 2012 20:22

                                                              Périphérique intérieur, région parisienne, une affiche obscène : Jaunisse au stade de France à la mi-juin. L’exilé fiscal, copain comme cochon de l’homme qui urine dans les avions, qui lui même trouve que l’ectoplasme ne fait que bien : vient battre monaie. Du pognon, du pognon, il veut du pognon pour vivre confortablement en Suisse où le coût de la vie est élevé. La Belgique ? C’est pour les ploucs ! Il n’a pas envie d’être assimilé aux concitoyens de tata yoyo, une fois. Fiscalement, c’est encore plus naze que la France alors reste la Suisse. Par contre le pays des vaches violettes, Jaunisse il connait pas, même pas dans le casting des chanteurs de variétés francophones ou Mireille Mathieu conserve un petit pré carré (qui fond avec la disparition des fans porteurs de dentier). Après une prestation nullarde sous la tour eiffel payée la modique somme (la modestie est à la mode) de : 1,5 millions d’euros environ (concert gratuit qu’il disait). Il a déjà plus de pognon ; en passe de devenir SDF comme c’est triste, c’est terrible, il faut sauver l’idole de l’hospice.
                                                              Donc les mesures prises sont à la hauteur du cataclysme qui guette la France, la paupérisation d’une vieille vedette de variété des années 60. Déjà, la pov’ Frankoise Nardy sanglotait de devoir restreindre son train de vie (130 000€ par an) en utilisant le prétexte médical (« chuis vieille et malade »). Effectivement, la chanson on la connait : c’est une vieille pomme et la tête est bien atteinte. C’est terrible ça, les français n’en dormiraient pas la nuit. Donc un panneau publicitaire qui recouvre presque entièrement un immeuble de plus de quatre étages, pour éviter ce drame national qui pourrait survenir à l’exilé fiscal qui chante faux et doublé vocalement sur scène par un .......n_ _ _ r. Hé oui, c’est dur de ne plus être ce que l’on a été. Il ne reste plus qu’à espérer qu’un vol de canard, de goéland, de corneille, d’étourneau recouvrent de déjection cette publicité immonde.


                                                              • thierry3468 14 avril 2012 20:35

                                                                J’adore ces élections car elles vont laisser place à un sacré coup de balai dans la politique mais aussi dans les médias.....La révolution ,l’insurrection,le sursaut démocratique sont au bout du chemin et ne dépendent que de nous.Boutons hors de nos vies ces bouffons politiques et tous ces guignols de l’info(comme Apathie par exemple).


                                                                • Zangao Zangao 14 avril 2012 21:39

                                                                  "(A ce sujet je voudrais poser une question qui me tarabuste. Il a quoi entre les jambes, le président, pour marcher comme ça ? Une maladie des bourses ? Mais si, je ne plaisante pas. Il y en a qui ont des bourses comme des pastèques, ça doit être ça. On n’a jamais vu quelqu’un marcher comme ça. Bon, on ne va plus le voir. Peu importe. Refermons la parenthèse. Ce sont peut-être ses talonnettes qui le déséquilibrent. Je ne sais pas. Ma foi...)"

                                                                  La question qu’aucun journaliste n’a jamais osé !

                                                                  Sarko m’a toujours fait penser a un type avec d’énormes couilles mais une toute petite bite ! c’est peut être pour ça qu’il en veut au monde entier.......


                                                                  • volpa volpa 14 avril 2012 22:46

                                                                    ,Kim Jong-un et kim mel in chon sont des jumeaux.
                                                                    La fusée va s’écraser.


                                                                    • gordon71 gordon71 15 avril 2012 07:11

                                                                      tiens une autre pestiféré que la presse de merde ne va pas commémorer


                                                                      lui ne faisait pas dans la langue de bois et ne vendait pas la soupe des marchands de canons




                                                                      • jaja jaja 15 avril 2012 07:32

                                                                        Brigneau le collabo engagé dans la milice... un personnage peu ragoutant....


                                                                      • Roland Franz Roland Franz Jehl 15 avril 2012 11:44

                                                                        Merci Ariane pour ce bon article !

                                                                        Certains prétendent que cette campagne est nulle et ennuyeuse.
                                                                        Ils se trompent lourdement. Elle nous a révélé, comme jamais auparavant, la vérité sur nos médias dominants et leurs journalistes complaisants.

                                                                        Pour ma part, j’avais depuis longtemps abandonné le Nouvel Obs et Charlie-hebdo, mais je lisais encore le Canard et Marianne et Libé. Le Canard a brillé par la banalité de ses analyses ; Marianne s’est déconsidérée avec le dernier article de Julliard ; Libé s’est vautré dans le Hollandisme de complaisance .
                                                                        J’ai cessé de les lire.

                                                                        Quant à la presse TV, il restait la prétendue liberté de Canal+ . Elle a fait long feu avec les débats affligeants menés par Denisot et Apathie. (merci pour le coup de gueule de Nicolas Dupont-Aignant)
                                                                        J’ai définitivement zappé Canal+.

                                                                        Et la radio, pour terminer. Qui peut encore écouter les Cohen, Guetta, Pascale Clarke, sur Inter ?
                                                                        Seul Mermet apporte encore un peu d’air. Ne parlons pas de France Culture avec l’inénarrable Finkielkraut et le philosophe bellâtre Enthoven.

                                                                        Alors, que reste-t-il ? Surfer sur le net en écoutant France Musique...
                                                                         


                                                                        • gordon71 gordon71 15 avril 2012 13:46

                                                                          le sénateur socialiste rebelle 


                                                                          qui défend « le siècle » et ses généreux bienfaiteurs, cocasse 


                                                                          • Pierre Régnier Pierre Régnier 15 avril 2012 13:46

                                                                            MESSAGE URGENT AUX PARISIENS

                                                                            (même à ceux qui le sont seulement pour la journée)

                                                                             

                                                                            Si vous allez au meeting politique de Vincennes

                                                                            n’oubliez pas d’aller aussi, tout de suite après,

                                                                            au SALON REALITES NOUVELLES 2012

                                                                            C’est à deux pas, dans le parc floral et,

                                                                            j’y suis allé hier : C’est cette année

                                                                            un très bon cru

                                                                            (en plus c’est gratuit)



                                                                              • frugeky 16 avril 2012 01:39

                                                                                J’aime bien Pierre Carles et amener le doute sur le candidat Mélenchon n’est pas une mauvaise chose en soi. Donc il y a un doute sur Mélenchon. Soit. Reste-t-il un doute sur Sarkosy de Nagy Bocsa ou sur Hollande ? La réponse est dans la question.


                                                                              • Emin Bernar Emin Bernar Paşa 15 avril 2012 16:03

                                                                                FOG, barbier, joffrin ? on sait ce que valent les journalistes...

                                                                                on sait aussi ce que valent les politiciens : on se rappelle fabius qui avait subventionné eurodisney, puis qui avait dit que le pen posait de bonnes questions, puis qui regardait les reality shows sur tf1 avec ses enfants, puis qui roulait en scooter pendant les vacances...

                                                                                pourtant si le ridicule tuait , le jour où chirac l’avait allumé en direct ...

                                                                                « vous parlez au premier ministre »

                                                                                une chose m’étonne : notre vrai héros ce devrait être Philippe Poutou, pas JLM !


                                                                                • maxime 15 avril 2012 18:21

                                                                                  "on se rappelle fabius qui avait subventionné eurodisney, puis qui avait dit que le pen posait de bonnes questions, puis qui regardait les reality shows sur tf1 avec ses enfants, puis qui roulait en scooter pendant les vacances..."

                                                                                  Vous oubliez les carottes râpées... smiley


                                                                                • librerumeur 15 avril 2012 17:20

                                                                                  On peut rajouter à la liste... bien sûr, Onfrey avec ces comparaisons de la terreur avec la Révolution citoyenne, mais bien d’autres encore qui ont peur de perdre leur influence et les priviléges qui vont avec . Alors tant pis, honneur et courage avec le travail bien fait, ce sera bassesse et injure quitte à sacrifier son semblant de charisme intellectuel ... mais puisque le Prince l’exige...

                                                                                  Tous ces ’journaleux à la solde’ ce sont tirés une balle dans le pied à vouloir, être trop, être plus... cynique et injurieux.

                                                                                  Ils ont passés la ligne et de journaliste aux ordres, marchant sur leur auréole de déontologie ils sont devenus inaudible, non crédible, détruisant le peu de professionnalisme qu’il leur restaient.

                                                                                  Messieurs vous avez de la chance, vous allez pouvoir pointer au chômage... c’est un acquis de la Gauche, et qui malgré votre aide, toutefois insignifiante, vos patrons n’ont pu encore réussir à supprimer... 

                                                                                  librerumeur 

                                                                                  http:/notreavisvousconcerne.blogspot.com



                                                                                  • maxime 15 avril 2012 18:19

                                                                                    « Suite au documentaire »les nouveaux chiens de garde« , il a appelé le producteur Jacques Kirsner... »

                                                                                    Faut dire qu’il a été particulièrement soigné  ; les images étaient ravageuses... smiley 


                                                                                    • gordon71 gordon71 15 avril 2012 18:36

                                                                                      Ariane se ressource en prévisions des révolutions à venir 


                                                                                      la mer est belle ?

                                                                                      les restaus sympas et la bouillabaise ?

                                                                                      • Jicé Jicé 15 avril 2012 19:28

                                                                                        Déçu par la formule du débat 2X5... J’aurais vraiment aimé un débat à l’américaine, ou comme lors des primaires socialos : tous les candidats, placés après tirage au sort, face à la caméra et à 2 ou 3 vrais journalistes...


                                                                                        • tchoo 15 avril 2012 22:38

                                                                                          Oh ! Ariane, permettez que je vous bise pour ce texte qui ma arraché à la morosité ambiante.
                                                                                          Qu’avec humour et esprit tout cela est dit
                                                                                          Allez, tè, un moment de folie, je conserve ce texte !


                                                                                          • Pyrathome Pyrathome 16 avril 2012 02:16

                                                                                            source :
                                                                                            http://www.gamekyo.com/blog_article125590.html

                                                                                            ...
                                                                                            Télévision. Salaires des principaux animateurs (salaires mensuels en €, estimations 2006) :

                                                                                            TF1 : Jean-Pierre Pernaut 54000€, Patrick Poivre-d’Arvor 47000€, Claire Chazal 30000€, Thierry Gilardi 25000€ ;

                                                                                            France 2 : David Pujadas 18000€, Elise Lucet 18000€, Béatrice Schoenberg 18000€, Michel Drucker 80000€, Laurent Ruquier 150000€

                                                                                            France 3 : Mireille Dumas 20000€ ;

                                                                                            M6 : Guy Lagache 15000€, Marc Olivier Fogiel 25000€

                                                                                            Canal + : Michel Denisot 200000€, Laurence Ferrari 100000€, Ariane Massenet 50000€, Frédéric Beigbeder 80000€

                                                                                            Consultants sportifs Michel Platini (Canal+, Ligue des champions) 70000€/mois, Laurent Blanc (France Télévisions) 65000€, Aimé Jacquet (Canal+, Ligue des champions) 60000€/mois, Brahim Asloum (Canal+, JO d’Athènes 2004) 55000€, Henri Leconte (France Télévisions) 20000€, Arsène Wenger (TF1, équipe de France) 20000€/mois.

                                                                                            Profs de la Star Academy : 50000 à 200000 € pour 4 mois d’émission
                                                                                            Candidats de la Star Academy : 1000 € par semaine

                                                                                            Tout simplement Honteux !!!!.
                                                                                            Je rappelle qu’il s’agit de salaires de ... 2006 ! Ca a dû augmenté depuis !


                                                                                            • rastapopulo rastapopulo 16 avril 2012 02:23

                                                                                              Manque la remarque de Apathie (mais il l’a faites aujourdhui héhé) :

                                                                                              Sur le plateau de Media, le magazine (France 5, 15 avril 2012), il n’y avait pourtant personne pour le contrarier :

                                                                                              « Je pense que c’est une campagne qui nous laissera un profond malaise. Parce que c’est une campagne de bouc-émissaire. Les difficultés que vit la France c’est la faute des banquiers, des financiers, des Allemands, des riches, des patrons accessoirement des journalistes qui sont toujours des personnages très secondaires sur la scène politique. Et tous les acteurs de la campagne présidentielle ont désigné des responsables surtout dans le monde de la finance. Moi je suis frappé, les riches, les patrons, on devrait tous être au Smic pour être heureux. C’est une campagne artificielle fausse, presque calomniatrice. C’est une campagne dont nous sortirons, collectivement j’entends, abîmés. Si les responsables politiques ne veulent pas analyser les raisons qui nous ont amenés où nous en sommes, les trente années d’échec de politique industrielle, de politique de l’emploi, de politique budgétaire, si eux ne veulent pas l’analyser et disent c’est la faute...qu’est-ce qu’il dit François Hollande ? Qu’est-ce qui reste du Bourget ? : L’adversaire c’est la finance. Mais la finance n’est pour rien dans les déficits que nous connaissons, dans les problèmes elle n’y est pour rien. Simplement l’adversaire c’est la finance c’est un mot d’ordre fédérateur, qu’au fond Nicolas Sarkozy reprend à sa manière, que les journalistes ne pèsent de rien face à la force de ces discours là. Mais on se réveillera malades de cette campagne ! Malades ! […]

                                                                                              http://www.observatoire-des-sondages.org/La-morgue-des-editorialistes.html


                                                                                              • credohumanisme credohumanisme 16 avril 2012 08:59

                                                                                                Pitoyable FOG ...


                                                                                                • remopix remopix 16 avril 2012 09:58

                                                                                                  Article très bien écrit. Peut-être un jour pourrons-nous nous débarrasser de ces gens, en attendant on peut toujours les boycotter


                                                                                                  • contre-vent 16 avril 2012 10:33

                                                                                                    Bonjour à tous

                                                                                                    Une simple question (ce n’est pas une accusation) comptant sur votre bon sens pour y répondre :

                                                                                                    Si Mélanchon, n’étant pas au deuxième tour, appelle à voter François JP Morgan plutot que Nicolas Goldman Sachs... comment le prenez vous ?

                                                                                                    1) Il a fait campagne pour négocier un « marocain » ?

                                                                                                    2) (Votre réponse)

                                                                                                    Vous en remerciant par avance...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès