• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > GOPE - La politique économique et sociale de la France est aux ordres de la (...)

GOPE - La politique économique et sociale de la France est aux ordres de la Commission européenne, la preuve par 9

Ce n'est plus le Président de la République ni le gouvernement français qui conduisent la politique économique et sociale de la France. Celle-ci nous est en effet fixée annuellement à travers les Grandes Orientations de Politique économique, GOPE, que la Commission européenne adresse à la France en vertu de l'article 121 du Traité sur le Fonctionnement de l'Union Européenne, TFUE, et que nos gouvernants sont dans l'obligation de mettre en oeuvre. En restant dans l'Union Européenne, nous savons avec certitude que la politique économique et sociale de notre pays sera très exactement celle fixée par Bruxelles, celle que nous subissons depuis quelques années avec le démantèlement programmé de nos conquêtes sociales nées du Conseil National de la Résistance. 

La France est aux ordres de la Commission européenne

La preuve par 9 que le gouvernement français est désormais une institution fantoche 

 

En vertu de l'article 121 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne, TFUE, l'Union européenne adresse chaque année à la France des recommandations pour sa politique économique et sociale. Comment cela se traduit-il dans les faits ? De quelle manière le gouvernement de la France réagit-il à ces recommandations ? Le quotidien des Français et leur modèle social en sont-ils affectés ? Nous possédons les preuves incontestables et irréfutables que c'est l'Union européenne qui décide pour la France. Je vous propose de les examiner.

Dans un précédent article je vous ai livré le secret bien gardé des Grandes Orientations de politique économique pour la France (1). Dans un autre, je vous ai indiqué comment nous élisons aujourd'hui des marionnettes et des larbins (2). Mais rien ne vaut mieux que de se faire son idée par soi même en examinant les preuves à disposition. Celles-ci existent à travers un document émanant du cabinet du premier ministre français : « le programme national de réforme 2015  » (3). Vous pourrez, à loisir, examiner l'annexe 4 de ce programme, rédigé sous forme de tableau synoptique ou, plus précisément, d'un tableau de bord de gestion par objectif. Parce qu'il ne s'agit que de cela.

L'Union européenne fixe, à travers les GOPE, des objectifs à la France, que le Président élu et son gouvernement, s'empressent de mettre en œuvre comme de parfaits exécutants. Le tableau de bord de gestion de la France par objectif comporte des actions à mettre en œuvre, lesquelles vont tendre vers la réalisation des objectifs préalablement définis. Le tableau mentionne les mesures prises en réponse aux recommandations, leur traduction par leur mise en œuvre juridique et, enfin, l'Etat d'avancement du plan d'actions. Jugez-en par vous même.

Il vous suffit de vous reporter aux GOPE 2014-2015 pour la France (4) pour vous rendre compte que nos élus sont, de fait, des exécutants aux ordres d'une instance supérieure. La France, au sein de l'Union européenne, ne dispose plus de son indépendance et de sa souveraineté. Ceci est totalement contraire à l'esprit de la constitution de la 5ème République. Les GOPE sont anticonstitutionnelles. La France est, de fait, gouvernée depuis Bruxelles par des personnes non élues. La souveraineté n'appartient plus au peuple de France qui ne l'exerce plus à travers ses représentants. Les programmes de gouvernement de dix des candidats à l'élection présidentielle 2017 se résumeront à mettre en œuvre les GOPE fixées par l'Union européenne à la France. Seul le candidat du « Frexit », François Asselineau, propose de faire respecter la loi fondamentale de notre pays en sortant de l'U.E par la mise en œuvre de l'article 50 du Traité sur l'Union Européenne et de retrouver ainsi les manettes de notre destin. Notre politique économique et sociale, notre modèle social en général, sont sur le point d'être démantélés sous les coups de boutoir de l'U.E aux ordres des puissances de l'argent (lobbies, multinationales, groupes internationaux, sociétés transnationales, cartels).

Toutes les réglementations et réformes prises en application des GOPE, comme, par exemple, la création de « grandes régions », l'augmentation de la TVA de 19,6% à 20% et de 7% à 10%, les bus « Macron », pour ne donner que trois exemples, figurent bel et bien dans les GOPE 2014-2015 pour la France. Et c'est Emmanuel Macron, en personne, qui a présenté ce programme (http://www.economie.gouv.fr/presentation-programme-national-reforme-2015). Et il feint de ne pas connaître les GOPE l'imposteur, le menteur, l'hypocrite. Toutes les manifestations qui ont eu lieu contre ces réformes fustigeaient l'action et l'initiative du gouvernement alors que les décisions étaient prises, en fait, à Bruxelles. Lorsque l'on livre un combat, il s'agit de ne pas se tromper d'adversaire.

Une prise de conscience rapide s'impose pour ne pas voir se disloquer la France dans les prochaines années et la paupérisation de la société faire des ravages. Vous disposez, à titre individuel, d'une poussière de pouvoir à travers votre bulletin de vote. Le temps de la discorde est révolue. Vous pouvez, collectivement, faire changer les choses si vous choisissez de porter votre choix sur le candidat qui sera le plus à même de garantir l'intérêt commun, l'intérêt collectif et l'intérêt général. Mais une chose est certaine, en restant dans l'Union européenne, vous avez la certitude absolue que la politique économique et sociale sera, à quelques nuances minimes près, la même quel que soit le candidat ou le gouvernement en place, puisque vous avez la preuve que les ordres viennent de Bruxelles. Les tableaux de gestion par objectif se succéderont quelque soit le Président élu si la France se maintient au sein de l'Union européenne. Ce qui est certain, c'est que cette réalité est cachée aux Français. Vos élus vous mentent et vous trompent. Vous en avez la preuve.

Ouvrez ce lien et constatez par vous même en allant à la page 160, l'annexe 4, tout en bas du document.

 http://www.economie.gouv.fr/files/programme_national_reforme_2015.pdf

 

 

(1) http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-secret-bien-garde-les-grandes-190719

(2) http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/23-avril-7-mai-11-juin-18-juin-190539

(3) http://www.economie.gouv.fr/files/programme_national_reforme_2015.pdf

(4) http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/csr2014/csr2014_france_fr.pd

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.12/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

175 réactions à cet article    


  • Leonard Leonard 8 avril 09:22

    Droit communautaire > droit national = pas de souveraineté législative nationale 


    Pourtant c’est simple comme bonjour

    • Clocel Clocel 8 avril 09:24

      Sur le lien numéro 3, allez directement à l’annexe 4, page 160.

      Édifiant !

      Le bon élève France rend sa copie.

      A pleurer...


      • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 8 avril 09:30

        @Clocel
        C’est exactement ça. La France, petit écolier en culotte courte rend sa copie au maître européen. Moi ça ne me fait pas pleurer, ça me rend dingue. Je pense à tous ceux qui se sont battus et qui sont morts pour l’indépendance de la France et la souveraineté de la Nation. Cette soumission à l’UE c’est comme si on crachait sur leurs tombes.


      • Clocel Clocel 8 avril 09:41

        @riff_r@ff.93

        A pleurer,,, de rage !

        Il y a un paquet de traîtres, fourvoyeurs de peuple que je ferai volontiers entrer dans l’Histoire par la lunette de la bascule à Charlot.


      • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 8 avril 10:11

        @Clocel
        Ces traitres se reconnaîtront. D’ailleurs ils ont assuré leurs arrières en faisant disparaitre de la Constitution le crime de haute trahison comme le soulignait Asselineau lors du débat de mardi.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 avril 10:40

        @Clocel
        Les autres Gouvernements sont à la même enseigne !
        Tableau des « recommandations » aux 28 pays.


      • gimo 8 avril 11:21

        @Cloce


        larticle debile  
         pour gogo qui gobe encore cette EU= escroquerie monumentale
        qui ne voyant pas plus loin de leur nez  Qui obeisent a toute "autorité)
        meme fausse et abusives
        les politiques savent que une grande partie des citoyens cobe tout
        du moment que c’est officiel et ecrit    pov monde



        La France est aux ordres de la Commission européenne    c’est plus UE qui est aux ordes des politiques de chaque pays qui la compose 
        UE est un epouventail de delegation par pays pour l’estempiller UE et mis aux pas pour faire croire au citoyens debiles que c’est pas les pays qui decident des lois Belle supercherie qui Marcher a voir les gogo qui la prennent al la lettre et croient ENCORE a cette duperie

        La preuve par 9 que le gouvernement français est désormais une institution fantoche    PARDON 

        UE = INSENSE demente escroquerie

        une institution d’une nation ne peut etre releguer par une autre qui ne soit nationale le president de cette nation est le garant de celleci

        De meme la souveraineté du citoyen ne peut etre donner ni delegue

        institution et souverainete  = elle sont  inalienable




      • doctorix doctorix 8 avril 17:07

        @Clocel
        Modération de la dépense en matière d’aide au logement : ◗ modification du mode de révision de paramètres servant au calcul de l’allocation, désormais indexé sur l’inflation hors tabac, au lieu du RSA socle et de la BMAF 

        Dommage, ce hors tabac.
        Les allocations logement auraient doublé en cinq ans smiley

      • Tall Tall 8 avril 09:26

        Article fondamentalement juste ... il est atterrant de voir à quel point une grande partie de l’opinion publique ignore encore la gravité de cette situation inédite depuis 40-45 > la France a perdu sa souveraineté sans même qu’un coup de feu n’ait été tiré.

         
        Mais il y en a qui le savent ... de même qu’Asselineau, Dupont-Aignan et Mélenchon.

        • Pyrathome Pyrathome 8 avril 14:17

          @Tall
          Il serait grand temps d’avoir l’honnêteté de reconnaître qu’Asselineau a été le premier depuis 2007 à mettre le dossier sur la table.......
          Preuve indubitable de ce qu’il dit, toutes ses analyses sont maintenant reprises par divers candidats, il instruit les électeurs mais aussi les candidats, c’est d’un autre niveau que les pâquerettes habituelles...
          Le ver est maintenant dans le fruit, ou je dirais plus justement, le fruit est dans le ver.....et c’est là sa plus grand victoire, il ne peut pas ne pas avoir un score conséquent, oui je sais, je suis trop optimiste sur le niveau intellectuel et de conscience du corps électoral actuel et passé Français.....
          Rendre les gens intelligents, c’est la plus grande crainte du petit club des mafieux euro atlantistes....
          Il n’y a qu’une seule chose qui puisse rendre libre :
          La Connaissance et la vérité....


        • Tall Tall 8 avril 14:36

          @Pyrathome

           
          C’est Asselineau qui propose la méthode la + directe, incontestablement
          Sa candidature remplace donc en fait le référendum de Marine
          Et s’il ne passe pas, mais que Marine passe, l’Upr aura sa revanche avec le référendum
          J’espère donc qu’il fera un bon score, ce sera bon signe pour la suite
          Je précise : un espoir n’est pas un prono

        • Yaurrick Yaurrick 8 avril 19:41

          @Pyrathome
          L’honnêteté serait aussi de dire aux électeurs que ça ne sert à rien de sortir de l’UE pour un système franco-français au moins autant bureaucratique .

          Vous voulez rendre la liberté en augmentant l’emprise de l’état français ? Bon courage...


        • UnLorrain 9 avril 08:38

          @Yaurrick

          Tout a fait d accord avec vous. Extremement d accord avec vous meme smiley

          Aucuns candides candidats ne propose d ecouenner le pachyderme Etat a part Fillon et ses quelques mesurettes,deux trois seances d aerobic.

          De vraies mesures ce sont les malcompris liberaux qui les proposent depuis fort longtemps,je pense que c’etait il y a long temps qu’elles auraient ete applicables,acceptees,maintenant c’est trop tard,les soixantes desastreuses euuh trentes glorieuses,sont revolues,involues j ose ce neologisme.


        • famigori famigori 10 avril 13:04

          @Yaurrick

          Vous n’avez toujours pas compris comment cela fonctionne ?
          Pourtant il me semble que depuis le temps sur ce site, cela a été demontré...
          Vous préferez suivre les GOPé ( = europe ) ou faire des lois et des orientations qui ne concernent QUE votre pays ?
          Pardon, mais j’estime que cela simplifie grandement la chose.

        • Trenien 8 avril 09:37

          La différence fondamentale entre Mélenchon et Asselinau est l’honnêteté de voir ce qui se passe réellement et de comprendre comment fonctionne l’UE.

          - Toutes les lois imposées par l’UE le sont parce que les gouvernements successif les ont bien voulues : l’UE est un moyen bien pratique (et une excuse commode) d’imposer des lois qui seraient indéfendables au niveau national (à part pour les donneurs d’ordres que sont les différents intérêts financiers et patronaux).
          - L’UE n’a que le pouvoir qu’on veut bien lui accorder. Après, il reste le rapport de puissance entre les différents pays qui la compose (et la volonté, encore une fois, de chercher ou non à le faire évoluer). Ca fait longtemps que les classes privilégiées ont intégré l’idée de la soumission à un pouvoir étranger (USA, Allemagne...) pour en tirer un profit personnel ; tout plutôt que de voir le peuple en général obtenir ce qu’il souhaite.
          - De fait, dire « je refuse de continuer d’appliquer les traités, on les renégocie ou je m’en vais » c’est imposer le changement d’une manière ou d’une autre. L’UE n’est pas les USA et n’a pas la capacité (ni la volonté) militaire d’attaquer un pays qui prendrait une telle position. Donc échec au roi.


          • Ar zen Ar zen 8 avril 10:07

            @Trenien

            Par l’article 5 de la constitution le Président de la République est le « garant du respect des traités ». Il doit faire respecter la parole de la France. 

            Il est impossible désobéir. En revanche, le président élu peut décider de sortir en respectant les traités par l’article 50. Tout le reste n’est qu’une vaste blague. C’est de la dissonance cognitive. 



          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 avril 10:50

            @Trenien
            Quand on n’est plus d’accord, on sort et on divorce, c’est l’article 50.

            Si Mélenchon a mis sur pied son usine à gaz, plan A, B, C et Z, c’est que son but n’est pas de sortir de l’ UE, mais de refonder et de sauver l’ UE.


            Il faudrait, pour y arriver, 27 Mélenchon en Europe. La quasi totalité des gouvernements européens sont de Droite (ou Droite /Socialiste, c’est pareil), qui n’ont aucune raison d’adopter le programme d’ Europe sociale de Mélenchon.

            Il n’obtiendra jamais l’unanimité nécessaire pour changer une virgule, les 27 pays sont divisés sur tout
            Alors, il fait quoi ?


            Ben, c’est pas clair du tout ! Et c’est bien ce qui pose problème .


          • manu manu 8 avril 16:01

            @Ar zen

            Ça c’est de l’argumentation.

            Pour ceux qui veulent comprendre la situation trois débats très intéressants,
            Dans le premier (remis en lien dans le 2ème commentaire )on voit un ministre de l’UE qui n’a pas plus d’argument que les militants de l’UPR, la ressemblance est frappante, à croire que vous prenez vos ordres au même endroit.


          • Ar zen Ar zen 8 avril 16:57

            @manu
            Une première vidéo illisible. 


            Les deux autres n’apportent rien au débat qui nous intéresse à savoir que le Président élu est le garant du respect des traités et de la parole engagée par la France. 

            Des liens sans intérêt en ce qui concerne le sujet qui intéresse le présent fil. 

          • Ar zen Ar zen 8 avril 17:10

            @manu

            Et puis répondez aux questions. Après on en discute. Mais les réponses vous ne les avez pas, malheureusement !


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 avril 17:43

            @manu
            En quelques secondes, ce représentant de l’ Allemagne ruine tous vos espoirs :
            « Les Traités on ne pourrait pas les changer » !


          • Trenien 10 avril 10:47

            @Ar zen & Fifi

            Est-il vraiment besoin de répéter : en l’absence d’un gros gourdin pour le faire respecter, un traité n’a plus de valeur qu’un torche-cul que tant que les parties le veulent bien.

            Ici, le seul gourdin existant est la volonté populaire (puisque de toute manière, le président de la 5ème est réputé irresponsable de tout, et a la main-mise sur tout ce qui touche à la politique étrangère)

            En d’autre terme, soutenir qu’il n’est pas possible que Mélenchon soit en mesure de faire ce qu’il a dit parce que article 5, c’est soit de la crétinerie, soit de la mauvaise foi poussées à des sommets stratosphériques. Je vous laisse le soin de décider dans quelle catégorie vous préférez vous ranger.


          • Ar zen Ar zen 10 avril 12:00

            @Trenien
            Article 5 de la constitution : « le président de la République est le garant du respect des traités »


            Est-ce que vous voulez signifier que JLM va désobéir à la constitution française actuelle qui va s’imposer d’emblée à la personnalité élue ? 

            Allez jetez vous à l’eau. C’est oui ou c’est non ? Connaissez vous le rôle du Conseil constitutionnel ?

            Simplement pour vous dire que vous êtes en peine dissonance cognitive. On peut vous dire que le Président élu doit respecter la constitution et respecter les traités que vous pouvez écrire que la constitution est un « torche cul ». Vous avez des idées très révolutionnaires ! JLM désobéira donc à la constitution. 

            Que diriez vous si MLP était élue et qu’elle se torchait le cul avec la constitution ? Vous savez comment cela s’appelle ? Je vous aide : un putsch !

            Quel est le crétin, qui est de mauvaise foi, lorsqu’il s’agit d’affirmer qu’un président de la République peut désobéir à la constitution ? Vous ne savez pas comment vous sortir de cette situation de mensonge et alors vous « inventer » la « désobéissance ». 

            Vous savez, la « désobéissance » c’est très pratique. Elle permet de résoudre tous les problèmes. La France est endettée à concurrence de son PIB. Alors c’est simple : refusons de rembourser cette dette illégitime. comme ça la France part d’un nouveau pied, sa dette devient égale à zéro. C’est quand même bête que personne n’ait pensé que la « désobéissance » pouvait tout arranger, comme par magie. 

            Vous parlez de crétinerie ? 


          • Daniel Roux Daniel Roux 8 avril 11:02

            Article démagogique dans la série : « On nous cache tout »

            Alors, nous serions de pauvres petits français, victimes d’une puissance étrangère ?

            Ce que l’article ne dit pas est que nos Présidents depuis Mitterrand et Chirac jusqu’à Sarkozy et Hollande, ont signé les traités en notre nom, que ces traités ont été ratifiés par les parlementaires que nous avons élu.

            Tout est légal, connu, approuvé, signé, ratifié !

            Ce que l’article ne dit pas, est que nos Présidents, Chefs de gouvernement et Parlement, ont élaboré et voté tous les budgets nationaux et Sécurité Sociale, en déficit de 3 à 7%, tous les ans depuis 40 ans.

            C’est ça le clientélisme ! Amadouer les électeurs par des dépenses excessives sans lever les impôts correspondant. La différence, le déficit, est comblé par l’emprunt, la dette que nos descendants et héritiers, devront payer.

            Ah ? Tiens ? C’est nous les descendants ? Déjà ?

            Les créanciers sont à la porte ! Ils réclament leur dû ? Comme c’est étrange !

            Oui, notre Président, le chef de gouvernement et les parlementaires sont mis sous tutelle et c’est bien normal vu l’incompétence avec laquelle ils ont géré les finances publiques.

            2000 milliards d’euros de dette pour 66 millions de Français, cela fait 30.300 euros de dette par tête de pipe ! Ce n’est pas rien.

            Au lieu de gémir sur les méchants étrangers qui nous privent de notre libre arbitre, nous ferions mieux d’ouvrir les yeux sur les Français qui nous gouvernent.

            http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/l-illusion-democratique-181445

            Nous pourrions effectivement décidé de quitter l’UE, retrouver notre souveraineté pleine et entière, notre fierté perdue. Croyez-vous qu’un miracle s’accomplirait et que nos ânes deviendraient d’un coup des purs-sangs ?
             
            Estimons-nous heureux que la Commission exige une meilleur gestion des deniers publics de la part de nos élus !

            Quand je vois que Sarkozy a recueilli encore 48% des suffrages en 2012, après que lui et son collaborateur, Fillon, aient ruiné notre nation et pas seulement financièrement, je ne m’étonne plus que ce dernier ait été choisi par les électeurs de la droite conservatrice, la plus bête du monde.

            Vous voulez retrouver votre fierté et votre indépendance ?

            - Ne votez plus pour n’importe qui !
            - Exigez l’équilibre des finances publiques nationales et locales.
            - Exigez la transparence sur les 100 milliards de subventions versées sans pratiquement aucun contrôle par l’Etat et par tout ce que la France compte de collectivités territoriales.
            - Que tous ceux, des étudiants aux entreprises, qui bénéficient des investissements publics, remboursent le capital et les intérêts.
            - Réglez vos dettes !

              

             


            • doctorix doctorix 8 avril 17:21

              @Daniel

              Tout est légal, connu, approuvé, signé, ratifié !

              Au oui, vous croyez ça ?

              Alors lisez l’histoire de l’adoption du Maïs transgénique Pionner par la commission européenne :

              .

              Etape 1 La commission propose l’introduction en Europe de ce maïs trafiqué.
              Etape 2 : on demande l’avis du conseil de l’UE (niveau ministeriel).
              19 contre, 5 pour et 4 abstentions.
              Etape 3 : on demande l’avis du parlement européen.
              385 contre, 201 pour et 35 abstentions. (avis purement consultatif)
              Etape 4 La commission (non élue) décide : adoption des OGM.
              (Etape 5 : Pioneer remercie la commission).
              (j’ajoute : étape 6 : Pioneer distribue les enveloppes)

              Voilà ce qu’est l’immense foutage de gueule que sont l’Europe et son parlement.
              Et quelqu’un veut encore discuter avec ces gens-là, corrompus jusqu’à la moelle par les lobbies ?
              Article 50, tout de suite, et on fuit ce repaire de brigands.

            • doctorix doctorix 8 avril 17:28

              @Daniel Roux
              2000 milliards d’euros de dette pour 66 millions de Français, cela fait 30.300 euros de dette par tête de pipe ! Ce n’est pas rien.


              Eh bien reprenez les données.
              Avant 1973, la France n’avait pas de dettes.
              Le filou Pompidou et son lieutenant félon Giscard ont glissé la loi du 3 Juillet 1973 au milieu des autres.
              Cette loi interdisait l’auto- financement des Etats.
              L’UE en a repris les données dans un article.
              C’est depuis que nous fabriquons de la dette au profit des banques, dont 59% est illégitime. Soit 880 milliards.

            • doctorix doctorix 8 avril 17:32

              Pardon, 1320 milliards illégitimes.

              Il suffirait de dire non.
              Vous ne vous sentez pas mieux, maintenant ? Je viens de vous faire gagner 20.000 euros, à vous et à chacun des membres de votre petite famille.
              Qu’est-ce qu’on dit ?

            • Daniel Roux Daniel Roux 8 avril 17:35

              @doctorix

              Commentaire typique d’un propagandiste pro-Russe : L’article et mon commentaire évoquent le GOPE, vous détournez sur les OGM, hors sujets.

              Perso, je comprends que Poutine veuille la disparition de l’UE pour des raisons de géopolitiques qui n’ont rien de mystérieuses et qu’il encourage les partis anti européens comme l’UPR et le FN.

              Ce que je ne comprends pas, ni n’accepte, c’est que l’on dédouane les hommes politiques Français de leur gestion clientéliste et irresponsable de l’argent public.

              Et c’est bien nous qui les avons élus et ré élus !


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 avril 17:51

              @Daniel Roux
              Que vient faire Poutine dans la dette ?
              Voici l’évolution de la dette publique en France. Le capital ne sera jamais remboursé, les banques le savent, tout ce qui les intéresse, ce sont les intérêts de la dette !


              Avant Pompidou et Maastricht, et depuis 1801, l’ Etat et les Collectivités locales empruntaient à taux 0% à la Banque de France.

              C’est l’article 123 du TFUE qui a interdit cette pratique, et qui imposé aux Etats d’emprunter au marché avec intérêts. C’est une arnaque, puisque avant, on faisait autrement.

              Si nous n’étions pas dans l’ UE, la dette publique de la France serait anecdotique !Le seul moyen d’arrêter la spirale de la dette, c’est de sortir de l’ UE et de redonner son rôle à Banque de France.


            • Daniel Roux Daniel Roux 8 avril 18:02

              @Daniel Roux

              Personne, ni l’UE, ni les traités, n’oblige un pays à s’endetter à ce point.

              Combien de dévaluations du Franc avant Giscard ? Beaucoup !

              20 francs de 1810 valaient 165 Francs en 1974 !

              Des millions de Français ont été ruinés par la mauvaise gestion des finances publiques !

              Prenez la peine de comprendre pourquoi un pays dévalue sa monnaie et vous comprendrez que l’émission de monnaie sans répondant, revient au même que de s’endetter.

              Le problème est donc ailleurs.


            • Daniel Roux Daniel Roux 8 avril 18:04

              @Daniel Roux

              Au moins, je ne risque pas de me contredire !

              @ Doctorix et Fifi


            • doctorix doctorix 8 avril 18:38

              @Daniel Roux
              Personne, ni l’UE, ni les traités, n’oblige un pays à s’endetter à ce point.


              Mais vous ne comprenez pas, ou ne voulez pas comprendre, que cette dette ne repose sur rien.
              Si on emprunte à 10% alors qu’on pourrait emprunter à zéro, une dette apparait, parce qu’au bout d’un moment les impots ne servent plus qu’à payer les intérêts.
              La meilleure preuve de ce système absurde est qu’avant 1913, il n’y avait pas d’impots sur le revenu aux USA.
              Ils sont apparus donc en 1913.
              Et qu’est-ce qui est apparu en 1913 ? La FED.
              Qui a imprimé des billets à partir de rien et fait payer des intérêts sur de l’argent qu’elle n’avait pas, ce que font de nos jours toutes les banques du monde.
              Ca y est, vous suivez ?
              D’autre part, 20% de notre dette est due à des sociétés d’assurances.
              Voulez vous m’expliquer en vertu de quoi des sociétés d’assurance ont réussi ce hold-up de 440 milliards, alors que les assurances devraient être des sociétés mutuelles d’entr’aide, sans bénéfice donc ?
              A qui ont-elles volé cet argent, sinon aux cotisants qui payent beaucoup plus que ce qu’ils devraient ?
              C’est encore de l’argent fait à partir de rien.
              Et la plupart de cette dette devrait aller à la poubelle.

            • Ar zen Ar zen 8 avril 19:24

              @Daniel Roux

              Parce que vous prétendez que les Français connaissent les GOPE ? Vous prétendez que les Français savent que les lois Macron et El Khomeri sont de source européenne ? 

              C’est sans doute pour cette raison que les gens ont manifesté contre le gouvernement et qu’aucun journal, aucune radio, aucune télévision n’a fait le lien entre ces lois et le plan national de réforme 2015 et les recommandations européennes. 

              Vous appelez ça du complotisme ? Je vous mets au défi devant les lecteurs d’Agoravox de me trouver un article parlant des GOPE. 

              Nous allons bien voir ce que vous avez dans le ventre. 

            • Daniel Roux Daniel Roux 8 avril 19:43

              @doctorix

              Je n’ai pas la prétention de tout comprendre sur tout et je continue à apprendre.

              Je suis intéressé et souvent impressionné par les démonstrations intelligentes. Hélas, vos raisonnements sont creux, fondés sur rien d’autres que sur votre naïveté et vos certitudes d’ignorants.

              "Si on emprunte à 10% alors qu’on pourrait emprunter à zéro, une dette apparait, parce qu’au bout d’un moment les impots ne servent plus qu’à payer les intérêts."

              Ben voyons !

              Notre dette de 2000 milliards provient directement d’un déficit budgétaire constant depuis près de 50 ans et, effectivement, des intérêts de cette dette qui gonfle sans cesse. Pour financer ce déficit, il faut des prêteurs. Et oui !

              Vous ne vous demandez pas pourquoi, depuis toujours, l’Etat Français a émis des obligations avec des coupons détachables, c’est à dire des intérêts, pour financer ses déficits ?

              Vous ne le saviez pas ? Bien sûr que si ! Alors, pourquoi faites-vous comme si cela était nouveau ?

              Parce que vous êtes un propagandiste et pas un homme libre, au moins de réfléchir.

              Je vous laisse le dernier mot. Je suis certain qu’il sera convaincant.


            • Yaurrick Yaurrick 8 avril 19:47

              @doctorix
              Encore une fois, imprimer des billets sans contrepartie, c’est de l’inflation, et ça pénalise TOUT le système économique et en particulier les plus fragiles.... C’est irresponsable de ne pas se rappeler les épisodes d’hyperinflation.

              Au passage, une assurance sert à couvrir des risques,et comme tout les risques, il faut aussi une contrepartie. En outre, vous occultez totalement le signal transmis par les prix et profits.


            • Ar zen Ar zen 8 avril 19:55

              @Yaurrick

              Ne confondez pas tout. Une inflation contrôlée c’est un gain de compétitivité. 

              Sinon la solution, votre solution j’imagine, serait d’aligner les salaires français sur les salaires roumains. C’est effectivement une manière de gagner en. compétitivité.

              Malheureusement l’inflation c’est l’euthanasie des riches et des possédants. C’est quand même ballot non ? Qui tentez vous de protéger ?



            • Ar zen Ar zen 8 avril 19:58

              @Yaurrick

              C’est vachement intéressant ce que vous écrivez. Vous devriez écrire un article pour nous expliquer tout ça dans le détail. 

              Chiche ? 

            • Daniel Roux Daniel Roux 8 avril 20:20

              @Ar zen

              Les Français ?

              Vous les connaissez tous ? Vous les représentez ? Vous avez reçu mandat ? C’est officiel ?

              Il y a 66 millions de Français avec chacun une histoire, un vécu, des connaissances différents.

              Ceux qu’un sujet intéresse, le suivent, apprennent dessus, s’informent, discutent. C’est leur liberté.

              Ceux que cela intéresse, confrontent leurs opinions sur Agoravox, en toute liberté mais sous condition de respecter certaines règles afin de permettre des échanges citoyens.

              Le GOPE, c’est ça. Des règles qui permettent de fonctionner à plusieurs, dans un cadre défini.

              Si cela vous contrarie, j’en suis bien désolé.

              Bien évidemment, je ne répondrais pas à votre défi. J’ai suis trop vieux pour ces bêtises.

               

               


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 avril 20:32

              @Daniel Roux
              Quand l’ Etat français empruntait essentiellement à la Banque de France à taux 0% , elle ne payait pas d’intérêts. C’est ce que montre ce graphique, la dette publique était un non -sujet.


              Les déficits viennent du mauvais état de l’économie, des manque à gagner qui partent dans les paradis fiscaux et de l’euro trop cher. Les banques créent de la monnaie de manière artificielle chaque fois qu’elles ouvrent une ligne de crédit. Le capital ne sera jamais remboursé, la seule chose qui les intéresse, ce sont les intérêts des emprunts.

              La question n’est donc pas de savoir si l’Etat a besoin d’emprunter, mais pourquoi l’article 123 du TFUE les oblige à emprunter avec intérêts ?


            • Ar zen Ar zen 8 avril 20:36

              @Daniel Roux

              C’est marrant, vous agissez comme un troll ?

              Ensuite vous baissez votre pantalon ! Même pas cap de relever un défi. Une vraie claque !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès