Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Grand Marché Transatlantique : transfert de la souveraineté (...)

Grand Marché Transatlantique : transfert de la souveraineté européenne

Un grand Marché Transatlantique devrait se mettre en place d’ici à 2015 dans le plus Grand Silence. Cet « espace de liberté, de sécurité, de justice » reposerait sur le Marché libre et sur le contrôle des populations. Ce nouvel ensemble UE-US, approuvé le 28 mai 2008 par les Institutions Européennes, signifierait la transfert de la souveraineté Européenne, après la transfert des souveraineté nationales de ses Etats membres qui seraient alors institutionnellement tous sous influence et domination américaine.

Merci à Jean-Luc Mélenchon d’avoir rappelé, le 21 avril 2009 sur BFM TV, le projet de « futur Grand Marché Transatlantique » mené par l’Union Européenne et les Etats-Unis. Celui-ci reposera en 2014-2015 sur deux choses : un Marché Libre (dérégulé, sauvage) et un contrôle (surveillance des données personnelles sur facebook et Gmail, puces RDFI, Cartes Bleues, caméras, biométrie, etc) accru des populations justifié par le terrorisme, avec son acte (mythe) fondateur : les « attentats » polémiques du 11septembre 2001 (thermite active retrouvée dans les tours jumelles, absence de débris d’avion au Pentagone, etc) qui légitiment une force arbitraire. Ce nouvel « espace de liberté (surveillée), de sécurité (qui enrégimente – cf l’OTAN – et prime sur les démocraties illusoires ou affaiblies), et de Justice (avec la loi du plus fort) » voté par l’Europe en 2008 (cf Parlement européen, « Résolution du Parlement européen sur les relations transatlantiques », B6-0280/2008, du 28 mai 2008 ; Council of the European Union, « Note from Presidency to Coreper, Final Report by EU-US Hight Level Contact Group on information sharing and privacy and personal protection », 9831/08, Brussels 28 mai 2008), cet « Axe du Bien » est un bel emballage rassurant mais qui annonce l’extension de l’impérialisme américain, une nouvelle Croisade américaine (cf Samuel Hutington et son livre « le choc des civilisations), et avec elle la perte accélérée de nos souverainetés nationales, mais aussi – dans ce nouvel ensemble UE-US dominé par l’US – de la perte de la souveraineté européenne dont la démocratie – passive et limitée - n’est qu’un paravent de papier face aux lobbies privés et au Marché. Dès lors, nos nations seront dirigées par des directives européennes elles-mêmes « dictées » par les Etats-Unis. L’Union Européenne, elle-même soumise et non plus souveraine, régentera à l’Américaine nos vies quotidiennes dont la souveraineté est déjà confiée à l’Europe, qui trahit son idéal et sa culture, qui vend son âme et ses citoyens.

Il n’y a plus de clivage droite-gauche (leur alternance assure leur complicité et leur opacité – le PS ayant quitté ses racines socialistes – , toute tierce influence étant vue comme subversive, fascisante –Bayrou l’est tellement), rouges-bleus (USA), conservateurs-travaillistes (Royaume-Uni) : ceux-ci s’accordent pour un nouveau clivage population/pouvoir (Etats et entreprises privées), citoyens Européens/Institutions-lobbies, clivage dominé et régi par le libre Marché. C’est pourquoi nos gouvernants, qui ont plus une culture d’entreprise qu’une culture démocratique et républicaine, se contentent de débats démocratiques « légers », superficiels. Cette perte de souverainetés a déjà commencé avec le déni de démocratie pour réintégrer récemment la France dans l’OTAN (sans réelle contrepartie), avec le vote depuis l’Acte Unique Européen jusqu’à la Constitution-Traité de Lisbonne de textes normatifs compatibles avec le libéralisme américain. Cela semble continuer avec les efforts de Yazid Sabeg, Commissaire-fantôme à la diversité (n’apparaît pas dans le site du Gouvernement), et de sa Commission Comedd en faveur de statistiques ethniques à l’horizon 2010, pour l’instant contraire à la Constitution Française. Les Etats-Unis accepteront un espace de libre-échange à la condition d’un contrôle accru des populations et des démocraties. Nous comprenons alors mieux les timidités de Mitterrand avec Maastricht (1992), le choix maintenu par Chirac du référendum (plutôt qu’un vote parlementaire) pour le vote de la Constitution.

L’alter-mondialisme et l’anticapitalisme primaire (Besancenot) ont été caricaturés et marginalisés (ce sont des utopistes) par cette idéologie de la Mondialisation (et cette Europe) qui pourtant exclut et n’est pas solidaire et devient donc une imposture (car elle intègre le G20 mais oublie le G179). Une Economie libérale au service de l’homme oui (Economies solidaires à la Rocard), mais pas un Système libéral pervers car écrasant l’homme. La finance, l’argent, le Marché sont de bons serviteurs et de mauvais Maîtres. La devise actuelle : libre Marché et déficit démocratique. L’homme devient une marchandise, et concurrent de son frère (adieu Fraternité à la Robespierre, l’humanisme Voltairien). Libre prédation, interne et externe au Marché Commun qui s’étend. Le capitalisme n’a jamais promis la stabilité (cf le Capital de Marx) puisqu’il se nourrit de la concurrence, des inégalités, d’une domination. Pour survivre, l’homme-individu doit bouger personnellement (mobilité sociale, égalité des chances) mais ne pas faire bouger ou remettre en question (réfléchir c’est désobéir), par une action collective et citoyenne, les structures sociales que l’on présente comme désuètes (à réformer, moderniser, libéraliser, Thatchériser) ou comme une immuable fatalité contre lesquelles « on ne peut rien » quand celles-ci sont déjà « libéralisée » (voilà où se situe le protectionnisme : protéger le système libéral). Mais veulent-ils un changement, et lequel, ceux qui ont pour slogan équivoque : « Quand l’Europe veut, l’Europe peut » (UMP) ?

Le Contrat Social de Rousseau est menacé, pris en otage silencieusement, progressivement déformé et assimilé au Contrat de Travail, lui-même flouté par le libéralisme. La démocratie, la république et ses valeurs sont en jachères, comme les jachères fixées par la Politique Agricole Commune. Les Corps intermédiaires sont menacés et mis en concurrence (syndicats, associations). La culture de masse, envahit nos écrans. Elle appauvrit la culture bien plus qu’Internet. La loi Hadopi sert surtout à surveiller, hors des Tribunaux (une simple Commission sanctionne), la Toile qu’à protéger la Création. La culture du résultat contamine jusqu’à la Justice et la Police, les déconnectant de l’Etat de Droit impartial et de la Réalité. Le libre Marché a pour contrepartie une réduction des libertés individuelles et de la vie démocratique, citoyenne. Un réveil citoyen, une résistance culturelle « Germinale » (cf final du roman de Zola), tous deux basés sur l’humanisme des Lumières et la citoyenneté courageuse, sont nécessaires. L’idéal Européen humaniste, aux racines judéo-chrétiennes, a été pris en otage, piraté, confisqué, transformé pour des vues impérialistes et atlantistes destinées à dominer le monde par l’Economie de Marché. Dès 1940, les Etats-Unis songeaient à une « Grande Zone » (cf Council of Foreigns Relations). George Orwell l’a décrite dans son roman 1984 (initialement appelé 1948). Laisserons-nous un Président français et des Institutions Européennes continuer à dévoyer, "vendre", cyniquement notre héritage européen ? Je terminerai en paraphrasant René Cassin (1887-1976), Prix Nobel de la Paix 1968 et principal rédacteur de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme : « je tiens de ma patrie un cœur qui la déborde, et plus je suis Français, plus je me sens humain ».

 

Yann

Citoyen et humaniste au chômage longue durée

 

liens utiles

http://www.voltairenet.org/article159047.html

L’ivresse de la Force, Noam Chomsky, Fayard 2008, pages 194 et suivantes

On achève bien les cadres, l’envers du rêve américain, Barbara Ehrenreich, Grasset 2007, conclusion


Moyenne des avis sur cet article :  4.89/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • jojolapin 25 avril 2009 08:36

    Tres bon article,bravo a l’auteur.
    Cela resume tres bien la situation ubuesque dans laquelle nous nous trouvons,pas seulement en Europe cela dit.La thematique est tres globale.
    Cela demontre aussi a quel point nos dirigeants sont coupes des realites et des preoccupations de la base.


    • dup 25 avril 2009 08:42

      « je tiens de ma patrie un cœur qui la déborde, et plus je suis Français, plus je me sens humain ».

       oubliez tout ça , c’est du passé

      http://www.dailymotion.com/relevance/search/pierre+hillard/video/x8i0t7_pierre-hillard-vers-un-nouvel-ordre_news


      • Leviathan Leviathan 25 avril 2009 10:33

        Tout ceci fait parti du plan de l’oligarchie mondiale. Renseignez-vous sur le « Groupe BILDERBERG » fondé en 1954.


        • Serge Serge 25 avril 2009 10:52

          à l’auteur...Excellent article....Plus que jamais,au delà des discours sur « éthique » et « capitalisme » les « décideurs » ( c’est à dire moins d’un milliers d’individus« sans foi ni loi »pour qui leur seul et unique but dans leur vie est:encore et toujours plus de profits...tout, absolument tout doit devenir marchandise... après nous le déluge ! ) transforme les sociétés et la planète en un gigantesque marché sur les bases de l’ultra-libéralisme.La richessse et la diversité des relations humaines sont nivelées et détruites au profit d’une seule valeur...l’esprit mercantile !!!
          Les 1 milliard 400 millions d’êtres humains vivant avec moins de 1,5 dollar par jour,cet enfant qui meurt de faim toutes les 5 secondes ( derniers chiffres de la Banque Mondiale ) ne sont jamais que des « dégâts collatéraux » du système pour tous ces requins qui se couchent chaque soir la conscience tranquille !!!


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 25 avril 2009 11:49

              " Dès lors, nos nations seront dirigées par des directives européennes elles-mêmes « dictées » par les Etats-Unis. L’Union Européenne, elle-même soumise et non plus souveraine, régentera à l’Américaine nos vies quotidiennes dont la souveraineté est déjà confiée à l’Europe, qui trahit son idéal et sa culture, qui vend son âme et ses citoyens. « bien dit Yann.

              Les » citoyens du monde " pacifistes sont énormément plus nombreux que les militaires au pouvoir. Ce Nouvel Ordre Mondial n’aura de légitimité et d’existence que s’il demande par referendum l’avis du peuple. Il ne le fait pas d’abord parce que c’est l’addiction au marché qui prouve matériellement son acquiescement monopolistique, et ensuite parce que la réponse serait pire que le NON envers l’Europe. C’est un journaliste qui a entrainé le détournement d’un avion de l’espace aérien étasunien, et seule Ia toile peut encore faire reculer les mal intentionnés s’ils veulent bien la lire, et ils le font.

              Tous les grossiers mensonges véhiculés par les Autorités depuis des années pourraient faire l’objet d’un monumental procès, sauf si la vague de suicide atteint les principaux tenants...Elle s’en approche. 


              • Chromino Chromino 25 avril 2009 13:29

                Aujourd’hui, seul un cataclysme ou événement planétaire, soudain, menaçant tous les êtres humains, pourrait nous précipiter dans ce genre de scénario.


                • appoline appoline 25 avril 2009 16:21

                  @ Chromino,
                  D’après vous, à quoi bosse notre élite mondiale depuis quelques temps, si ce n’est réduire la populasse grouillante que nous sommes. Ils n’ont pas encore sorti l’artillerie lourde, je vous l’accorde. Un peu de patience, ça va venir. Sous quelle forme vont-ils la sortir, les avis diverges en peu. Mais ce qui est sûr, c’est qu’ils ont enclenché la vitesse supérieure.
                  Nous sommes plus nombreux, effectivement, mais nous ne sommes ni solidaires, ni organisés, nous constituons donc une proie facile pour ces vautours.


                • moebius 25 avril 2009 14:00

                   ça fout la pétoche. Houla la !


                  • moebius 25 avril 2009 14:21

                     Mais sérieusement c’est une trés trés bonne nouvelle malheureuseument j’ai bien peur que ce ne soit qu’un fantasme de plus pour étayer la thése du complot mais peu importe continuons a instrumentaliser la peur de tout ces cons. Plus ils auront les foins et plus nous la vrai gauche, celle des pures sera forte et pourra imposer l’alternative et lorsque nous serons au pouvoir nous organiserons un nouveau Nuremberg, nous suicideront tout les traitres, les sionistes et tout les valets de l’impérialisme. Vive la révolution islamique, vive la maréchal, vive le général vive Besancenot vive le communisme vive Castro vive Poutine et le KGB vive Chavez, vive la nation, vive la république,vive la dictature vive mao vive la Chine vive Staline vive la révolution vive l’URSS vive la dictature prolétarienne, vive l’autorité vive la totalité à laquelle nous aspirons et mort aux traitres et aux démocrates


                    • Reneabel 25 avril 2009 17:12

                      Très bon article. Il faut s’opposer à cette soi-disant « Europe », en ce qu’elle de plus en plus éloignée du grand projet qu’elle signifiait, à ses débuts. Il faut s’oppoer... mais manifestement la partie n’est pas gagnée !
                      L’OTAN est puissante et la commission est aux ordres. Ce n’est pas Barroso l’atlantiste, ni Sarko l’américain, ni Solana (ancien secrétaire général de l’OTAN) qui diront le contraire.
                      Ce « grand marché » sera évidemment dominé par les USA. Et les peuples européens ne seront pas consultés. De cela, nous avons déjà maints exemples.


                      • Petitpois Petitpois 25 avril 2009 17:39

                        @Leviathan

                        Une bibliographie pour étayer les affirmations du film d’Alex Jones « Endgame » : http://www.endgamethemovie.com/biblio01.html
                        A éviter avant d’aller se coucher...

                        • Axel de Saint Mauxe Nico 3 mai 2009 21:20

                          Bien que gaulliste et de droite je vous remercie pour cet article qui démontre une nouvelle fois que l’UE et les lobbies agissent discrètement et activement.

                          La récente directive visant à faciliter l’introduction des mesures anglo-saxonnes en Europe en est la preuve.

                          Malheureusement ces sujets ne pourront pas être abordés lors de la campagne européeenne qui sera étouffée par les médias.


                          • Acid World Acid World 13 février 2012 23:20

                            C’est proprement hallucinant que ce soit ce soir seulement que j’entends pour la première fois parler de ce projet aussi mégalomane que hideux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès