Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Grippe A : rebondissements...

Grippe A : rebondissements...

Bachelot et les contrats pour les vaccins ; Financement du GEIG.... 

Un vif échange a eu lieu le jeudi 29 octobre entre Gérard Bapt et Roselyne Bachelot. 
Le député PS a interpellé Madame la ministre sur le refus de communiquer les contrats concernant l’achat des vaccins contre la grippe A. D’après un article du Figaro, le rapporteur du budget de la Sécu s’est retrouvé devant une porte close en allant vérifier ces contrats, alors qu’il a tout pouvoir pour le faire, a rappelé Gérard Bapt à Madame Bachelot. 
« Ce serait inquiétant que l’on veuille me les cacher »,disait-il , en faisant le lien avec ce que disait l’hebdomadaire le Point. 
Le magazine le Point avait parlé effectivement de contrats signés dans la plus grande opacité. 
 
Le coût de ces vaccins est tout de même de 808 millions d’euros. Si le rapporteur du budget de la sécu, à savoir Monsieur le député Gérard Bapt ne peut pas avoir accès à ces contrats qui peut y avoir droit ? 
 
Dans le Monde, on peut lire que le refus de communiquer les données au Point par l’ Eprus aurait été invoqué par "la plus grande confidentialité" et "la protection des intérêts supérieurs de l’Etat ". Mais le CADA (commission d’accès aux documents administratifs) a désavoué l’EPRUS. Aussi un communiqué ministériel indique que ces documents seront désormais transmis à toute personne morale qui en fait la demande. 
 
On peut se demander effectivement quel est le rôle réel du rapporteur spécial du budget de la sécurité sociale si celui-ci ne peut pas à tout moment lire les documents qui sont signés par l’Etat, alors qu’il a la possibilité de le faire à tout moment et de juger "sur place et sur pièce" ?
 
On se rappelle que la décision d’acheter ces 94 millions de doses de vaccin vient du ministère sans passer par l’Assemblée Nationale ni le Sénat. 
Aucune concertation. 
 
Mais quand on apprend par le journal le Parisien que le GEIG  (groupe d’expertise et d’information contre la grippe), dont le président du groupe scientifique est Bruno Lina ; est entièrement financé par les laboratoires, on se pose des questions quant à l’indépendance ministérielle vis-à-vis des laboratoires. 
Je m’explique : Bruno Lina était aux côtés de Roselyne Bachelot lorsque celle-ci a lancé la campagne vaccinale contre la grippe A. Il a même pris la parole pour inciter à la vaccination. Il est un des experts reconnus par le ministère dans le cadre de l’épidémie de grippe A. 
On découvre que le GEIG , pourtant association loi 1901, est financé à 50% par Sanofi Pasteur MSD, les 50% restants par GlaxoSmithKline, Novartis, Pierre Fabre et Solvay. 
Mais, le Docteur Bruno Lina, arguant le fait qu’il n’est pas rémunéré pas le GEIG déclare donner des conseils à Madame Bachelot en matière de santé en toute indépendance. 
 
Depuis le début, on se pose de sérieuses questions sur cette « pandémie » de grippe A. Nous apprenons aujourd’hui, sans grande surprise qu’au moins un des experts est affilié à un groupe n’existant que grâce aux laboratoires pharmaceutiques.
Le Docteur Marc Girard véritablement indépendant, a porté à notre connaissance le projet (nom du rapport) du groupe Cochrane sur le manque d’efficacité des vaccinations grippales. Vous pouvez en lire le résumé sur ce site.
Aussi, je me pose une question, pourquoi dépenser 808 millions d’euros pour des vaccins dont l’efficacité n’est pas prouvée, avec des contrats signés dans la plus grande opacité, sans aucune discussion au Parlement ; sous les conseils d’un expert, qui fait partie du groupe scientifique d’une association loi 1901, entièrement financée par les laboratoires pharmaceutiques ?
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.95/5   (81 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article


  • John Lloyds John Lloyds 30 octobre 2009 11:24

    Sans même avoir les infos de la presse officielle, il était parfaitement évident que les labos étaient de connivence avec les états, et là c’était tellement énorme qu’ils ont été obligés de le publier.

    Pour le reste, attention, l’affaire prend ici la même tournure qu’aux US : c’est la réquisition, les étudiants infirmiers viennent d’être appelés sous le drapeau, lisez ça, ça vaut le détour :

    « Comme vous devez le savoir, les étudiants de 2ème et 3ème année seront tous (plus de volontariat) réquisitionnés pour les vaccinations contre le grippe A.

    Dans mon IFSI (Melun), nous seront réquisitionnés les vendredis et samedis pendant les périodes de stage, aucun choix dans les jours ni dans les plages horaires, aucune indemnité (ni pour l’acte accompli, ni pour les déplacements). Les journées faites en plus des jours de stages seront comptées comme journées de stage de santé publique supplémentaires.
    Apparemment les étudiants en médecine qui seront réquisitionnés EUX seront indemnisés !

    3 ans et 3 mois d’études pour un bac +2, stages rémunérés une misère, des réquisitions pour les vaccinations, aucune indemnité, jusqu’où vont-ils aller sans qu’on ne dise rien ?

    Comment cela se passe dans vos IFSI ?
    Quelle sont vos infos, et qu’en pensez-vous ?

    [...]

    parce que dans ma promo on a posé des questions sur le vaccin aux médecins intervenant pour nos cours, ainsi qu’à nos médecins traitant, eux-même ne savaient pas grand chose, et entretenaient la psychose ! »

    Selon Crèvecoeur, la France devrait être le premier état européen à instaurer l’état d’urgence, le récent matraquage qu’ils font aux infos depuis 2 jours tend à confirmer cette hypothèse.

    Enfin, on ne le répétera jamais assez, gaffe à vos gamins à l’école à partir du 5 novembre, aux US ils ont déjà commencé à vacciner des écoliers contre le gré des parents en profitant de malentendus (vraisemblablement volontaires) sur des procédures de formulaires administratifs.


    • JL JL 30 octobre 2009 13:03

      Le lobby bancaire dépense des milliards pour empêcher le vote de lois qui vont à leur encontre, mais c’est tout petit par rapport à ce que dépensent les industries de santé

      (Georges Ugeux ancien vice-président de Wall Street, ce matin sur France Inter)

      Vaccination des enfants contre la grippe A, sans les pédiatres

      extrait : «  le gouvernement empêche la vaccination des enfants par leurs médecins ou pédiatres traitants, et les oblige à se faire vacciner dans des »centres de vaccination« directement contrôlés par le Ministère de la Santé... »

      Grippe A : appel aux fonctionnaires retraités pour faire fonctionner des centres de vaccination « Les volontaires percevront, en plus de leur pension de retraite, un traitement brut horaire de 14,17 euros, selon la même source. »Leur statut sera celui de la réquisition, ce qui leur garantira une protection fonctionnelle et juridique complète« , souligne la préfecture. »

      Des volontaires dotés du statut de réquisitionnés ? C’est du jamais vu : il est vrai que pour injecter un cocktail fait de poison et contre poison, on ne recule devant rien.


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 30 octobre 2009 13:57

      petit rappel des faits récents...

      " Suite aux menaces de l’État du Maryland contre des parents qui refusent de faire vacciner leurs enfants, les enfants ont été enfermés dans un palais de justice du comté de
      Prince George, gardés par du personnel armé avec des chiens d’attaque. A l’intérieur, les enfants ont été vaccinés de force, beaucoup contre leur volonté, sous les ordres du procureur général de l’Etat, des différents juges d’État et le directeur du conseil de l’administration scolaire locale, qui ont tous illégalement conspiré afin de menacer les parents d’emprisonnement s’ils ne soumettaient pas leurs enfants à la vaccination. "

      http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/mieux-que-les-bonnes-reponses-les-48871

      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-femmes-et-les-enfants-d-abord-63435


    • Antoine Diederick 30 octobre 2009 17:25

      A JL,

      je ne sais pas si G. Ugeux a attrapé la grippe mais parfois, je me demande comment si sûr de lui aujourd’hui pour dénoncer des dérives, il paraissait moins critique et combatif lorsqu’il était banquier en Belgique. Homme brillant certes mais bon, maintenant qu’il possède la nationalité us et qu’il est président d’une banque d’affaire....je me pose tout de même des questions.

      Ugeux tient un blog intéressant, il livre là ses réflexions. Il a dénoncé la soumission d’Euronext via le NYSE, pourtant c’est l’homme du cénacle et je m’interroge sur ses contradictions....

      Par contre, lisez son blog, c’est intéressant....pour comprendre même si l’homme me semble quelque peu prompt à sacrifier à Janus.


    • liebe liebe 30 octobre 2009 20:29

      Les élèves infirmiers ont reçu l’ordre de ne pas écouter les inforations dissidentes et ne doivent en aucun cas tenir compte de ce qui circule sur le net. En effet, ils vivent un véritable bourrage de cerveau. Par contre, il est certain qu’ils seront rémunérés s’ils effectuent les vaccinations en dehors d’un stage pratique ; ceci dit, pour en appeller de la sorte aux élèves infirmiers , c’est qu’il y a pénurie des personnels de santé ... ces derniers doivent refusé d’être réquisitionnés pour vacciner.
      Un élève infirmier , une infirmière ont tout à fait le droit de vacciner , si la vaccination a été prescrite par un médecin et que ce médecin est présent au moment où l’on vaccine avec à proximité tout le matèriel de réanimation , au cas où la personne ferait un choc anaphylactique.


    • Serge Serge 30 octobre 2009 11:38

      Quand on est dans la vérité et dans la transparence...on n’ a rien à cacher !!!
      Ce comportement ne peut que renforcer notre méfiance vis à vis de cette « pandémie » annoncée ( et donc du vaccin « miracle »...pour les dividendes des actionnaires des laboratoires pharmaceutiques certainement ! ) qui telle « soeur Anne » ...

      Quel degrés de cynisme ne faut-il pas atteindre pour « jouer » ainsi avec la santé de centaines de millions d’êtres humains !!!

      L’ argent dit-on n’a pas d’odeur...mais il n’a surtout pas de morale et d’humanisme !

      Pour conclure je laisse la parole à un connaisseur en matière de « faire du fric par tous les moyens... »

      La vente de ce vaccin...« une opportunité SIGNIFICATIVE EN TERMES DE REVENUS à la fois cette année et l’an prochain.C’est un JOLI COUP DE FOUET A COURT TERME POUR LE CHIFFRE D’AFFAIRES ET LE CASH-FLOW... »

      C.Viehbacher,Directeur de Sanofis-Aventis à l’agence Reuter le24/09/09.

      Qu’en pense Bachelot et toute la clique d’arrivistes et de courtisans qui gravitent ( comme des mouches sur une m... ! ) autour du calife ?
      Question superflue...ils ne pensent pas !!!


      • Serge Serge 30 octobre 2009 11:47

        Je rajoute à mon commentaire ceci...
        Pourquoi, dès le mois de Juin, le gouvernement US ( pays de « grande liberté » dit-on mais surtout pour les poches des actionnaires !!! ) a publié un décret assurant « l’immunité juridique » aux fabricants de ce vaccin ?

        Ce vaccin ne serait-il pas aussi sûr ( sur le plan des effets secondaires ) que ce que nous serinent les médias aux ordres depuis des mois ?


      • ALIS ALIS 30 octobre 2009 20:36

        L’immunité juridique accordé aux fabricants de vaccins aux Etats-Unis a fait jaser. Or, l’Etat français a fait bien pire. Et l’info qui suit est finalement tombée grace à une autorité administrative indépendante et au professionnalisme des journalistes du Point.

        Après consultation partielle et tardive d’une partie des contrats signés par l’Etat, on apprend que deux laboratoires pharmaceutiques sont couverts par l’ immunité juridique, la société industrielle GSK a obtenu des pouvoirs publics que les effets secondaires, quelque soit leur gravité, ne seront pas répertoriés par les centres de pharmacovigilance ( c’est tout de même attérant ! ) .

        En outre Baxter refuse l’accès au contrat ratifié avec l’Etat qui s’en prévaloit pour continuer de refuser de le rendre, si ce n’est, partiellement public en dépit des déclarations de transparence mensongères de la ministre de la santé . C’est contraire à la loi fondamentale. L’ équilibre institutionnel est bien mal en point ! 


      • Serge Serge 30 octobre 2009 20:58

        Et c’est pourquoi le Ministère de la Santé ( qui devrait préciser...la santé des profits des laboratoires pharmaceutiques ! ) sous la férule de Bachelot ose ( peut-être est-ce cela la rupture tant vantée par Sarkozy ) utiliser l’argument « protection des intérêts essentiels de l’Etat  » pour justifier la non-communication des contrats d’achat du vaccin !

        Ainsi donc la santé des citoyens lambdas relève du « secret défense » au même niveau que les ventes d’armes...cela en dit long sur les dessous nauséabonds de cette affaire H1N1 !

        Mais finalement tout ceci est bien dans la ligne de la clique sarkozyste...se gaver de fric au plus vite et le plus possible et peu importe les « dégâts directs et collatéraux  » pour la France d’en bas !


      • JL JL 30 octobre 2009 11:57

        Je crois qu’il n’est plus possible de douter de « l’efficacité » de ces vaccins en terme d’effets secondaires. Quant aux bénéfices, rien n’est prouvé puisque ceux qui les évaluent sont à la fois juges et parties : ni sur les dangers de la pandémie, ni sur l’efficacité en terme de protection contre cette maladie.

        Si bien que le rapport bénéfice risque n’étant pas établi, le principe de précaution imposerait que l’on ne s’en serve pas.

        Madame Bachelot, ces doses, mettez les au frigo en attendant que des exprts indépendants aient évalué les risques et l’efficacité.


        • Antoine Diederick 30 octobre 2009 11:59

          selon mes infos (ai pas vérifié) le personnel hospitalier vacciné est malade (effets secondaires) et que les belges qui ont trop de vaccins voudraient les refiler rapido aux bataves.... smiley pour s’en débarasser.....


          • Antoine Diederick 30 octobre 2009 11:59

            pas se débarasser des bataves mais des vaccins smiley smiley smiley


            • Pierre29 Pierre29 30 octobre 2009 12:20

              Merci pour cette résistance jour après jour à cette vaste escroquerie au détriment de notre santé.
              A lire ça et là, j’ai le sentiment désagréable que malgré une opposition croissante de mes concitoyens à cette vaccination, tout le plan prévu se poursuit étape par étape sans aucune modification comme si de rien n’était...
              Pourtant des articles plus critiques apparaissent davantage tel que celui-ci :
              http://actu.orange.fr/articles/politique/Grippe-H1N1-critiques-tous-azimuts-contre-le-dispositif-gouvernemental.html

              Ils sont cependant noyés dans un courant dominant de désinformation.
              Au bout du compte, la seule chose qui pourra faire la différence est notre refus individuel de se faire vacciner. Il va falloir apprendre à dire Non !, voire à désobéir.
              Ce ne sera malheureusement pas facile pour tout le monde.
              Il faut beaucoup de courage pour vivre libre dans le monde aujourd’hui.
              Puissions-nous le trouver pour dénoncer encore et encore cette vaste mascarade !


              • njama 31 octobre 2009 01:21

                "Au bout du compte, la seule chose qui pourra faire la différence est notre refus individuel de se faire vacciner. Il va falloir apprendre à dire Non !, voire à désobéir.« 

                La question du consentement étant incontournable, car la déontologie médicale est confirmée et reste valide même dans le cas de pandémie, je ne vois pas qu’il y aurait à  »désobéir« .
                Sur quoi fondez-vous cet argument qu’il y aurait à obéir ? parce que c’est l’État qui le dit ?
                Mais l’État n’est pas habilité à prescrire médicalement d’une part, cela ne relève pas de ses compétences constitutionnelles, et d’autre part, une »prescription« médicale peut être suivie ou non par le patient.

                L’état peut certes imposer que l’on reçoive cette proposition de vaccination, mais ça s’arrête là.
                Pour moi, c’est un peu comme le vote obligatoire par analogie (en pratique en Belgique), s’y soustraire est passible d’amendes, mais cela n’interdit aucun suffrage dans un sens ou dans un autre. Pour la vaccination, c’est pareil, si vous ne la voulez pas, en admettant que nous soyons astreints de nous rendre dans un centre de vaccination, c’est au corps médical qu’il faudrait signifier son refus de la recevoir. Vous aurez ainsi satisfait à l’obligation administrative en y allant, et il n’est pas du ressort du corps médical de vous sanctionner si vous n’acceptez pas.

                 »Dans les cas où, par défaut d’information ou conduites individualistes, les valeurs
                d’autonomie et de solidarité entreraient en contradiction, la priorité devrait être donnée à l’exigence de solidarité. Le droit au refus de soin devrait être pondéré par le devoir prioritaire de ne pas être contaminant pour son entourage.« 

                 »Enfin, l’état d’urgence sanitaire ne saurait justifier, sauf circonstance d’une
                exceptionnelle gravité, le sacrifice du respect de la vie privée des personnes et de la confidentialité des informations afférentes à leur santé.
                Paris, le 5 février 2009« Avis 106 CCNE

                Après, est-ce que refuser un vaccin est un »refus de soin" ? Un soin, c’est en général quand on est malade, pas avant. La notion de soin préventif introduit des confusions.


              • MICHEL GERMAIN jacques Roux 30 octobre 2009 12:20

                Si les vaccins sont payés aux labos par l’Etat (nous quoi) quel est l’intérêt de vacciner les gens ? Surtout s’ils ne veulent pas. Au passage, l’étudiant infirmier, dont la lettre est reproduite par Lloyds, n’a l’air de ne se soucier que de sa (non) rémunération...Ca fera un bon infirmier libéral. Si ça rapporte il vaccine. 


                • sisyphe sisyphe 30 octobre 2009 13:07

                  Une seule consigne (à faire circuler) :

                  REFUSEZ DE VOUS FAIRE VACCINER

                  et, surtout :

                  VEILLEZ A CE QUE VOS ENFANTS NE SOIENT PAS VACCINES, contre votre gré.

                  Faites faire des certificats, faites des lettres que les enfants porteront avec eux, faites valoir votre opposition auprès des directeurs d’établissements, etc....


                  • vergobret 12 novembre 2009 00:32

                    Sisyphe,

                    J’ai un doute sur l’efficacité de la méthode.
                    De plus, les vaccinés ne risquent-ils pas de contaminer les non-vaccinés ?


                  • fhefhe fhefhe 30 octobre 2009 13:19

                    Ne pas oublier , également , le combat de nôtre « Empereur » pour la maladie d’Alzheimer....
                    Pourquoi ?
                    Eh bien sachez que l’un des frêres de nôtre Empereur ...François Sarkosy est un Gériatre qui a cessé de pratiquer pour créer un cabinet de consultant pour aider« Stratégiquement » les Grands Laboratoires pharmaceutiques.... !!!

                    Quant à nôtre Ministre de la Santé ...je vous laisse le soin de vérifier son CV....et vous y découvrirez en autre qu’elle avait monté un laboratoire pharmaceutique, avec son Ex-mari en Afrique, qui a déposé son bilan depuis...

                    Enfin la Santé n’a pas de Prix....mais un coût pour nôtre Sécurité Sociale et des bénéfices pour les Grands Labarotoires





                    • Antoine Diederick 30 octobre 2009 13:24

                      un petit coup d’oeil à la presse belge montre la grande perplexité du monde médical tout autant que celle du grand public....c’est le moins que l’on puisse dire....

                      de plus les médecins belges sont pas trop d’accord de participer à la base de données en ligne renseignant les personnes vaccinées car cette plateforme ne présenterait pas les garanties de respect de la vie privée....

                      cas des enfants en bas âge et des femmes enceintes ? Adjuvant ou pas adjuvant ?

                      avec adjuvant 80 % d’éfficacité du vaccin et effets secondaires, sans adjuvant 60 % d’efficacité....

                      et en plus l’administration a enjoint les responsables locaux a préparer des tombes dans les cimetieres....« fume, c’est du belge » smiley

                      C’est la Danse du grand Macabre....


                      • Antoine Diederick 30 octobre 2009 13:30

                         ON VA TOUS FINIR COMME MOZART OU LES COMEDIENS DU ROY .......

                        .....à la fosse commune smiley smiley smiley

                        bonne journée , and take it easy.....c’est pas la fin du monde !


                        • herve33 30 octobre 2009 14:02

                          En fait , d’après les médecins que je cotoie , ce n’est pas vraiment la grippe A qui les inquiète mais la grippe saisonnière qui pourrait etre plus virulente cette année .

                          Alors on peut se poser la question de savoir comment les médecins vont faire la différence entre la grippe A et la saisonnière ? Il est peu probable , que l’on va dépister la grippe A sur des centaines de milliers de malades .

                          Il est très probable qu’on va faire apparaitre des nombre de grippe A nettement surévalués , les gens vaccinés seront protégés de la grippe A mais pas de la saisonnière , pourtant c’est peut-etre elle qui fera le plus de morts .

                          Selon l’OMS , La grippe saisonnière provoque entre 250 000 à 500 000 décès par an dans le monde. Aparemment la grippe A n’a pas tué plus de 4500 victimes depuis le début de l’année , l’hémisphère Sud ayant connu comme chaque année , l’hiver .

                          http://www.lepetitjournal.com/content/view/48037/204/


                          • curieux curieux 30 octobre 2009 14:26

                            Il serait quand même temps que les opposants se réveillent. Qu’on-t-ils fait ces derniers 6 mois ? la sieste ? ou bien sont-ils gogos ? 
                            On dit : mieux vaut tard que jamais mais ces opposants ont perdu toute crédibilité. Heureusement qu’on ne les a pas attendus.


                            • curieux curieux 30 octobre 2009 14:35

                              Je suis étonne que CAREVOX ne soit qu’un organisme de propagande, donc collusion avec les labos, la grosse Bache, etc...


                              • eugène wermelinger eugène wermelinger 30 octobre 2009 15:46
                                 
                                A chacun de tirer ses propres conclusions à partir de ces informations. Mais attention, le vent semble tourner dans la mauvaise direction.
                                Soyez vigilants pour vous-même et vos enfants si vous ne tenez pas à subir la vaccination.
                                Lisez complètement ainsi que les liens.

                                OBAMA a instauré l’état sanitaire d’urgence vendredi dernier et la France ne devrait pas tarder à lui emboîter le pas.

                                Nous subodorons qu’il se pourrait que la Loi d’exception pourrait être appliquée chez nous, dès le 5 novembre 2009, date de rentrée scolaire des enfants pour rendre la vaccination obligatoire.

                                Vous avez les moyens de vous mobiliser avant qu’il ne soit trop tard.

                                La presse aux ordres du pouvoir ne viendra pas vous avertir.

                                Merci de diffuser largement cette newsletter autour de vous.

                                NE VOUS FAITES PAS VACCINER !

                                Bien cordialement.

                                L’équipe du Pouvoir Mondial

                                (http://www.lepouvoirmondial.com/).


                                GrippeA/H1N1 : Vaccination obligatoire des enfants dans les écoles  !

                                Alerte ! Des unités mobiles ont déjà commencé à vacciner nos enfants de force le vendredi avant les vacances de la Toussaint, à Grasse ! Nous sommes en train de vérifier cette information ! Parents mobilisez-vous pour protéger vos enfants  ! Arrêtez de penser que l’on viendra vous prévenir avant toute vaccination de vos enfants et que nous sommes dans un pays...

                                Cette note a été publiée le 29.10.2009

                                Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici

                                GrippeA/H1N1 : Vaccination obligatoire des enfants dans les écoles

                                GrippeA : les pédiatres valident le vaccin, mais pas son mode d’administration Discrimination à l’encontre des pédiatres et des médecins.Obligation vaccinale des enfants par les unités mobiles ou les centres de vaccination. Agrandir l’image Paru le 2009-10-28 12:24:00 France - Si les pédiatres déclarent leur pleine confiance envers les...

                                Cette note a été publiée le 29.10.2009

                                Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici

                                Enterrement du vaccin : les tracts

                                Vous trouverez ci-dessous les tracts à télécharger, à placarder et à distribuer dans les rues, devant les écoles, les administrations, et tout ce qui se trouve à la vue des passants ! Le tract pour NICE que vous pourrez adapter pour votre ville Tract vaccin génocide.doc Tract VACCIN genocide.pdf  Enterrement mondial du vaccin : Tracts Vaccins...

                                Cette note a été publiée le 27.10.2009

                                Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici

                                GrippeA/H1N1 : Toulouse, Affaire Guillermo Cortes Farias

                                LES RESISTANTS SONT DANS LA RUE POUR INFORMER  GrippeA/H1N1 l Toulouse l VACCIN=GENOCIDE l Sos Justice http://www.dailymotion.com/video/xaxpx4_grippeah1n1-l-toulouse-l-vaccingeno_newsGrippeA/H1N1 l Toulouse l VACCIN=GENOCIDE l Sos Justice envoyé par sos-justice . - L’actualité du moment en vidéo....

                                Cette note a été publiée le 27.10.2009

                                Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici

                                GrippeA/H1N1 : d’autres victimes du vaccin en Europe !

                                Les deux articles qui suivent sont en traduction Google. Les liens originaux dans le corps de l’article. Encore une victime du vaccin de chez GSK, en Suède. Un homme d’une cinquantaine d’année est mort d’une crise cardiaque, 12 heures après avoir été vacciné. Une autre femme de 65 ans, retrouvée morte chez elle, deux jours après avoir reçu le vaccin. Et les autorités ont reçu 190...

                                Cette note a été publiée le 25.10.2009

                                Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


                                • Yohan Yohan 30 octobre 2009 20:36

                                  salut Eugène
                                  Je suppose que ta Kombutcha vaut mieux que le Tamiflu smiley


                                • liebe liebe 30 octobre 2009 20:47

                                  @ wermelinger :
                                  Bonjour,
                                  Juste pour info , il semblerait que le message concernant la vaccination dans une école de Grasse soit un hoax. En effet, le libéllé du message : une amie de ma femme ...
                                  déjà on peut être suspicieux, mais en plus, la mairie de Grasses et l’inspection académique n’ont pas encore lancé la campagne.
                                  Cet hoex est sans doute mis en place pour discrédité les personnes qui sont opposées à la vaccination. Ainsi, si elles véhiculent des informations qui sont fausses, les personnes vont être discréditées et tout leur discourt également. C’est une façon de nous prendre à notre propre piège.
                                  Pour les vaccinations dans les écoles, nous ne sommes pas encore aux USA (heureusement même s’il nous faut rester vigilents par rapport à cela. ) les enseignants sont en règle générale assez réfractaires au fait que l’on ne prévienne pas les parents.
                                  Je sais que le directeur de l’école de ma fille refusera que les enfants soient acciinéss sans le consentement des parents.
                                  Certaines écoles ont pris les devants et ont posé la question par l’intermédiaire des cahiers de liaison.
                                  Il faut savoir que les enfants sont sous la responsabilité des chefs d’établissement pendant le temps scolaire. Si votre enfant loupe un cours , vous pouvez demander au chef d’établissement de rendre des comptes (par l’intermédiaire des conseils d’école ou d’administration). Il sera également responsable si les unités de vaccination venaient ainsi vacciner les enfants dans son établissement , et lui n’a aucune immunité par rapport à cela, aussi je pense que les chefs d’établissement ne prendront pas le risque.


                                • vergobret 12 novembre 2009 00:53

                                  Eugène,

                                  La loi actuelle fait payer très cher les « graffitis »sur domaine public, en années et en centaines de milliers d’euros.
                                  Je doute que la Justice voudra apprécier l’alerte.
                                  Ce combat est sain, légitime et courageux, mais n’allez pas vous mettre en péril inutilement, conservez la légalité dans vos démarches, contester à partir d’une prison est un exercice délicat.
                                  Un texte bien préparé appelant aux réunions informatives, des conf, beaucoup d’outils sont dispo pour informer ou questionner.Lorsqu’ils seront épuisés..A ce jour, faites preuve d’imagination pour vous faire entendre et restez légaux, c’est le meilleur moyen pour emporter le suffrage des indécis.. ?


                                • Lapa Lapa 30 octobre 2009 15:54

                                  le bénéfice du vaccin contre la grippe A est pourtant indéniable.

                                  il s’agit bien sûr d’un bénéfice financier.


                                  • pseudo 30 octobre 2009 16:08

                                    Cette campagne de vaccination forcée est une catastrophe pour le monde politique de droit et de gauche. Certains Français ne croient plus et n’ont plus confiance dans l’institution d’état avec raison ! 


                                    • eugène wermelinger eugène wermelinger 30 octobre 2009 16:39
                                      Un « Non » européen au vaccin de la grippe A
                                       

                                      Un « Non » européen au vaccin de la grippe A

                                       

                                      Malgré les pressions médiatiques et gouvernementales, la plupart des
                                      pays européens refusent la vaccination de troupeau qu’on veut leur
                                      infliger.

                                       

                                      L’Allemagne a été scandalisée d’apprendre qu’Angela Merkel et les
                                      ministres de son gouvernement, tout comme ses forces armées,
                                      recevraient un vaccin sans adjuvants, alors que les citoyens auraient
                                      droit à un vaccin contenant du squalène et du thimerosal à base de
                                      mercure.

                                       

                                      Le 19 Octobre 2009, le magazine allemand /Spiegel/ a publié un rapport
                                      accablant sur les dangers des vaccins contre la grippe porcine et ses
                                      adjuvants. Le journal annonçait que la campagne de vaccinations de
                                      masse qui devait coûter 600 millions d’euros allait s’effondrer au fur
                                      et à mesure que s’exprimerait ouvertement la rébellion des médecins,
                                      des experts en pharmacologie et même de certains politiciens. La
                                      semaine dernière, Dieter Ludwig, président de l’Agence allemande des
                                      médicaments confiait au/Spiegel/ que les autorités de Santé étaient de
                                      connivence avec l’industrie pharmaceutique.

                                       

                                      Le Dr Angela Spelsberg, membre du «  Transparency International »,
                                      principale organisation de la société civile de lutte contre la
                                      corruption, a déclaré que de nombreux membres de la Commission
                                      permanente des Vaccins ont des liens financiers avec l’industrie
                                      pharmaceutique, certains étant impliqués dans les essais cliniques,
                                      d’autres payés pour faire des conférences sur la vaccination. « Que le
                                      gouvernement puisse exposer la population à des vaccins dangereux est
                                      une situation qui ne peut continuer », a-t-elle précisé, en ajoutant
                                      qu’il est scandaleux que l’immunité ait été accordée aux compagnies
                                      pharmaceutiques.

                                       

                                      Il faut savoir que l’EMEA (Agence Européenne des Médicaments) est
                                      financée aux 2/3 par les compagnies pharmaceutiques, donc subordonnée
                                      aux conseils d’administration des firmes et non au conseil
                                      d’administration de la santé publique de la Communauté Européenne.

                                       

                                      Alors que la grande majorité de leurs voisins scandinaves ont affirmé
                                      qu’ils n’étaient pas intéressés par ce vaccin, au Danemark, sur les
                                      360 000 officiers de police, infirmières, médecins et autres
                                      personnages considérés comme importants par leurs positions
                                      officielles et choisies comme premiers receveurs du vaccin, 30 %
                                      seulement ont accepté de se rendre aux convocations de vaccination.

                                       

                                      En Suède, selon le quotidien /Dagens/ /Nyketer, /journal du matin
                                      suédois le plus diffusé, le nombre de cas rapportés d’infirmières qui
                                      sont tombés malades après la vaccination contre la grippe porcine
                                      s’élèverait à 190. L’une d’entre elles est décédée après l’injection,
                                      mais, évidemment : « aucune relation directe avec l’injection n’a été
                                      établie ».

                                       

                                      Le rejet du vaccin est aussi important aux Pays-Bas où deux tiers des
                                      infirmières ont refusé d’être inoculées contre le virus A.

                                       

                                      En Finlande, le matraquage médiatique en faveur de la vaccination
                                      contre la grippe A est aussi important qu’en France. Ros-Marie
                                      Ölander, du ministère de la Santé publique, ardent défenseur de toutes
                                      les vaccinations, multiplie ses interventions propagandistes sur la
                                      chaîne /YLE news/ de la télévision Finnoise, sans jamais être
                                      confrontée à un contradicteur. Il en est de même des journaux qui se
                                      contentent d’interviewer le même interlocuteur, en évitant tout
                                      opposant, sur l’efficacité et l’innocuité du vaccin contre la grippe A.

                                       

                                      Aussi, avons-nous été surpris par les résultats des deux derniers
                                      sondages qui ont tous deux recueilli le même résultat, soit 75 % de

                                      « non » au vaccin. L’un était mené par Helsingin Sanomat Gallup sur 12
                                      000 personnes, l’autre sur plus de 16 000 personnes, par Ilta-Sanomat.

                                       

                                      Ce résultat est en effet stupéfiant étant donné qu’il n’y a jamais eu
                                      de véritable débat, que les citoyens n’ont eu droit qu’à une
                                      information parfaitement orientée. Cette attitude citoyenne tend à
                                      prouver que les Finnois pensent par eux-mêmes au lieu de laisser les
                                      autres penser pour eux.

                                       

                                      En France, la situation se clarifie peu à peu

                                       

                                      En France, la situation est moins nette, bien qu’elle s’améliore
                                      chaque jour. Un sondage révèle à présent que 65 % des Français

                                      « pensent » qu’ils n’iront pas se faire vacciner, mais 42 % seulement en
                                      sont « certains ».

                                       

                                      Parmi les médecins libéraux, dont 400 ont été sondés mi-septembre
                                      par /Le Quotidien du médecin/, la moitié se dit prête à se faire
                                      vacciner, mais la proportion est plus élevée chez les généralistes (61%).

                                      Quant aux infirmières, ayant payé un lourd tribut à la vaccination
                                      contre l’hépatite B, elles ne sont que 26% à y être favorables.

                                       

                                      Ces sondages ont évidemment troublé nos pouvoirs publics qui ont passé
                                      commande pour des millions de doses qui risquent de ne servir à rien,
                                      mais notre ministre de la Santé « ne peut imaginer » que la majorité
                                      des médecins refuseront de « prendre leur responsabilité ». Je pense
                                      qu’elle risque d’avoir une très mauvaise surprise. Dans ce cas, elle
                                      imputera cet échec à « la bêtise et l’ignorance véhiculées par un
                                      certain nombre de groupuscules » qui font circuler sur Internet « des
                                      messages nocifs et malfaisants » contre la vaccination.

                                       

                                      Toutefois, la contre-attaque n’a pas tardé. Tout d’abord, le Conseil
                                      national de l’Ordre des médecins (CNOM) a rappelé aux médecins que
                                      leur participation active aux actions de santé publique est « un
                                      devoir déontologique ». Il leur a ainsi demandé de se faire vacciner
                                      contre la grippe A, d’inciter leurs patients à se faire vacciner et
                                      les a également encouragés à être vaccinateurs.

                                       

                                      Remarquons qu’au début de cette campagne, notre ministre de la Santé a
                                      annoncé que les membres du gouvernement ne seraient pas vaccinés en
                                      priorité, cédant leur place aux personnes à risque tant que toutes les
                                      doses de vaccins ne seraient pas livrées. Quel bel exemple de
                                      sacrifice et de générosité  !

                                       

                                      Mais, comme apparemment ces exhortations se sont montrées inefficaces,
                                      les pouvoirs publics ont joué la carte de l’émotion, toujours payante
                                      à travers le monde. Ils ont mis l’accent sur le décès d’un bébé de 11
                                      mois, hospitalisé à l’hôpital Necker à Paris depuis vendredi, « décédé
                                      de la grippe A /H1N1 dans le service de réanimation pédiatrique. » Il
                                      est évident que cet accident ne peut que relancer la vaccination
                                      auprès d’un public inquiet. Mais la plupart des médias se sont bien
                                      gardés de signaler que l’enfant avait « un terrain sous-jacent
                                      d’atteinte cardiaque très sévère diagnostiqué dès l’âge de trois mois
                                       », comme l’a déclaré le professeur Philippe Hubert, chef du service de
                                      réanimation pédiatrique de l’hôpital Necker. L’enfant avait « une
                                      maladie du myocarde […] qui ne pouvait qu’évoluer défavorablement, à
                                      une vitesse qu’on ne connaît pas. », a ajouté le Pr Hubert. Il s’agit
                                      du premier décès concernant un bébé en métropole.

                                       

                                      Déjà, à la mi-septembre, un bébé de 18 mois était décédé en Martinique
                                      des suites de la grippe H1N1. Or, il présentait déjà une pathologie
                                      congénitale lourde. Mais cela n’a pas empêché Pierre Carli, président
                                      de la communauté médicale de Necker, de signaler que le décès
                                      intervenu le 18 octobre « nous rappelle que la grippe tue et qu’elle
                                      va tuer ».

                                       

                                      De toute manière, même en occultant les diverses pathologies des
                                      sujets décédés de « la grippe A », il y a eu à travers le monde
                                      quelque 8.740 décès au cours de l’année entière, alors que selon
                                      l’OMS, la grippe ordinaire, dont on parle très peu excepté au moment
                                      où « le nouveau vaccin contre la grippe » vient de sortir, tue
                                      annuellement environ 500.000 personnes sans déclancher d’hystérie.

                                       

                                      Dès le mois de novembre, après les vacances scolaires, nous pourrons
                                      vérifier si la population française pense par elle-même à l’instar de
                                      ses voisins européens, où si le fait de vivre au pays de Pasteur nous
                                      fait oublier la raison et perdre notre bon sens inné.

                                       

                                      Sylvie Simon

                                       

                                       
                                       


                                      • vergobret 12 novembre 2009 01:01

                                        Eugène, ou Sylvie,
                                        Vos revues de presse, c’est de la dynamite.


                                      • Paul Cosquer 30 octobre 2009 16:57

                                        Saloperie de grippe qui ne dit jamais son nom : Grippe . A..........


                                        • Corben Dallas Corben Dallas 30 octobre 2009 17:24

                                          Ce que nous voyons avec cette « opération vaccin », ce n’est ni plus ni moins que la mise en place dans ce que cela à de plus sordide, d’une politique mondiale qui a pour vrai nom « Fascisme financier » .

                                          Dans l’actualité aujourd’hui, il n’y a aucun sujet plus important que celui là !
                                          Que ceux qui s’en rendent compte se lèvent ! Mais alors qu’on ne puisse pas dire d’eux -à l’instar de Coluche- « Ha t’es debout là ? Hé bein reste assis ! »  :)

                                          Car ceux qui sont aux « manettes » utilisent toutes les ficelles de la manipulation de masse dans ce que cela à de plus « grégaire ».

                                          La masse endormie est un seul animal grégaire.
                                          Tout est mise en œuvre pour « traiter » ce bétail humain en faisant abstraction totale de sa liberté, car c’est bien connu dans les « hautes sphères » (du mensonge et de la corruption), ce bétail humain se comporte comme « un seul homme », il a depuis longtemps laissé à d’autres le soin de penser à sa place.

                                          C’est leur principal support, je dirais même qu’il faut arrêter d’accabler ces enfoirés ! (oups ça m’a échappé !) parce qu’ils n’ont de pouvoir que dans la mesure où nous restons endormis, somnolents, ou pour tout dire simplement lâches de n’avoir pas la force et le bon sens de dire :

                                          - Hé ! Stop ! Maintenant ça suffit ! Tu touches pas à mes gosses avec ta saloperie de vaccin !


                                          • elec 42 elec 42 30 octobre 2009 18:10

                                            les comptes de l’état sont aussi noir que les confins du cosmos


                                            • kako brutus kako brutus 30 octobre 2009 18:21

                                              Une bonne soupe de potiron pleine de vitamines pour lutter contre la grippe A , voila ce qu’il vous faut . N’est-ce pas FA .


                                              • janequin 30 octobre 2009 20:04

                                                D’autant que les potirons ou potimarrons du potager sont excellents cette année.


                                              • michel13 30 octobre 2009 18:46

                                                SOS-JUSTICE et DROITS de l’HOMME : www.sos-justice.com lance un appel : 

                                                VACCIN = GENOCIDE - LE VACCIN CONTRE LA GRIPPE A/ H1N1 EST MORTEL

                                                NE VOUS FAITES PAS VACCINER !

                                                A partir du 5 novembre 2009 il sera trop tard pour VOS ENFANTS

                                                Ils seront vaccinés de force dans les écoles par des équipes mobiles

                                                LE DIMANCHE DE LA TOUSSAINT 1er NOVEMBRE 2009

                                                « ENTERRONS LE VACCIN DE LA MORT »


                                                REGROUPEZ-VOUS SUR LA PLACE PRINCIPALE DE VOTRE VILLE à 15 HEURES

                                                VENEZ NOMBREUX

                                                A DIFFUSER LARGEMENT DE TOUTE URGENCE

                                                Association de la loi 1901 - contact@sos-justice.com 




                                                • herve33 31 octobre 2009 20:46

                                                  @Michel13
                                                  VACCIN = GENOCIDE

                                                  Rien que ce type d’affirmation vous décrédibilise complètement et les lobbies pharmaceutiques vont se servir de votre argument débile pour dire que ceux qui sont contre cette vaccination sont des dingues adepte de la théorie du complot . 

                                                  La raison pour laquelle il ne faut pas se faire vacciner , c’est que cela n’est pas nécessaire sauf peut-etre si vous êtes un sujet à risques , c’est à dire très malade . Quant à savoir si les femmes enceintes et les enfants en bas age sont des personnes à risques , cela reste à prouver .

                                                  Les doutes sur un vaccin fait à la hate sont parfaitement justifiés et en plus il y a de fortes chances qu’il ne servent à rien car le vaccin développé est issue de souches vieilles de plus de 6 mois , le virus va probablement muté ou changé .

                                                  Donc se faire vacciner pour rien , au risque d’avoir des effets secondaires imprévisibles , ce qui arrivera forcément lors d’une vaccination de masse . Non cela , n’est vaut pas la peine .


                                                • JL JL 30 octobre 2009 19:04

                                                  « LE DIMANCHE DE LA TOUSSAINT 1er NOVEMBRE 2009

                                                   » ENTERRONS LE VACCIN DE LA MORT« 

                                                  REGROUPEZ-VOUS SUR LA PLACE PRINCIPALE DE VOTRE VILLE à 15 HEURES


                                                  VENEZ NOMBREUX » (Michel13)


                                                  • njama 30 octobre 2009 19:05

                                                    La grippe A/H1N1 est-elle mortelle ? je veux dire a-t-elle été à elle seule, la cause d’un seul décès ? j’en doute ...
                                                    Je lis les infos, c’est tout.

                                                    10 morts en métropole, attribués ou liées à cette grippe en France, en six mois. La plupart souffrant déjà de pathologies lourdes.

                                                    30 juillet 2009, décès d’une adolescente âgée de 14 ans, hospitalisée au CHU de Brest, chez qui le virus A(H1N1) a été identifié. Cette jeune fille souffrait d’une maladie grave, compliquée d’une infection pulmonaire sévère, autre que la grippe.

                                                    24 août 2009, décès d’une femme de 56 ans chez laquelle le virus A (H1N1) 2009 a été identifié suite à un prélèvement. Ce décès est survenu le dimanche 23 août dans le département des Landes. Cette patiente séjournait dans un foyer pour adultes handicapés et présentait de multiples facteurs de risque.

                                                    10 septembre 2009, décès d’un homme de 70 ans chez lequel le virus A (H1N1) 2009 a été identifié suite à un prélèvement. Ce décès est survenu le mardi 8 septembre dans le département de la Gironde. Cette personne présentait une pathologie grave qui constituait un facteur de risque de complication.

                                                    18 octobre le décès d’un nourrisson de 11 mois à l’hôpital Necker ce matin, un enfant qui avait une pathologie cardiaque sévère ...

                                                    21 octobre, un homme de 38 ans porteur du virus de la grippe A (H1N1) est décédé mercredi 21 octobre à Paris, à l’hôpital de La Pitié-Salpêtrière, Admis le 20 octobre, le patient souffrait par ailleurs d’une pathologie auto-immune associée, précise un communiqué.

                                                    26/10/2009, aujourd’hui, décès en Picardie, d’une personne de 38 ans fragilisée par un surpoids et avec un diabète lourd. Elle est décédée samedi 24 octobre à l’hôpital Laënnec de Creil (Oise).

                                                    Meurt-on vraiment de cette grippe ? qui semble-t-il se soigne très bien par des moyens médicaus très conventionnels.

                                                    Les morts sur la route en France, c’est au dessus de 3000 par an, et 543.500 décès en 2008 toutes causes confondues source INSEE

                                                    Fermeture de toutes les écoles en Ukraine ... pour 3 semaines !!!! (c’est les enfants qui vont être contents, LOL).

                                                    « Le gouvernement adoptera plus tard dans la journée »une décision sur l’annulation de tout rassemblement public, concert, séance de cinéma pour trois semaines« , a-t-elle ajouté » ( Loulia Timochenko, premier ministre ukrainien ).

                                                    Ajouter une réaction

                                                    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                                                    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                                                    FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès