Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Guilad Shalit : le sens de sa libération et la grandeur du judaïsme

Guilad Shalit : le sens de sa libération et la grandeur du judaïsme

 Il m’est souvent arrivé ces derniers temps de critiquer, non pas certes Israël en tant que tel, pays pour lequel l’intellectuel juif que je suis nourrit la plus grande estime, mais certains de ses responsables politiques, pour la plupart dits de « droite », au regard de l’injuste traitement qu’ils réservent trop souvent aux Palestiniens.

 Ainsi, il y a quelques jours à peine, me suis-je insurgé publiquement, par exemple, aussi bien contre le Président américain, Barack Obama, que contre le Premier Ministre israélien, Benyamin Netanyahou, à cause de leur refus de reconnaître, devant les Nations-Unies, la Palestine en tant qu’Etat souverain et indépendant. J’allais même jusqu’à dire, en un article publié dans la presse européenne francophone, qu’Obama, en plus d’avoir raté là un important rendez-vous avec l’Histoire, s’était montré indigne, en la circonstance, de son prix Nobel de la paix.

 Je ne renie bien évidemment en rien cette prise de position, même si elle m’a parfois valu, de la part de mes amis israéliens, quand ce ne furent pas mes propres pairs juifs, les pires insultes : j’étais là, à leurs yeux, comme un traître, et le plus infâme qui soit, à ma propre cause. Passons : je sais que la solitude intellectuelle peut être aussi, quelquefois, le cruel et inéquitable lot d’une certaine forme d’idéalisme philosophique plus encore que de la simple incompréhension ou d’un grossier malentendu !

 Car ce sur quoi je souhaiterais m’exprimer, pour l’heure, c’est sur ce magnifique sens de la grandeur humaine dont a fait preuve, je le reconnais ici bien volontiers, Benyamin Netanyahou en permettant la libération, advenue le 18 octobre dernier, de Guilad Shalit, ce jeune caporal de Tsahal (l’armée israélienne) que le Hamas détenait dans ses geôles depuis le 25 juin 2006, contre mille Palestiniens retenus prisonniers en terre d’Israël. 

 Oui : ce fut véritablement là, de la part du gouvernement israélien, un geste admirable. Mieux : un acte, en ce jour déjà historique, d’une portée véritablement biblique, dont certains, par ailleurs, n’ont pas saisi l’exacte et profonde teneur théologique, sinon métaphysique.

 La signification ultime, « extraordinaire » au sens littéral du terme, de cette libération d’un seul homme (le caporal juif) en échange de mille autres (les militants palestiniens), prix pour le moins exorbitant, c’est l’actuel Président d’Israël, Shimon Peres, qui la révéla, en un discours dont la noblesse d’âme n’avait d’égale que la justesse des mots, au monde entier : « sauver la vie d’un Juif équivaut à sauver la vie de tous les Juifs », y a-t-il en effet rappelé très opportunément, non sans se référer implicitement là à l’une des plus belles et hautes pensées du Talmud.

 Oui, c’est cela, très exactement, la grandeur du judaïsme : la vie d’un Juif n’a pas de prix, à l’exception, certes, du respect dû à l’Autre ! C’est même cela, encore mieux, qui définit, de manière très paradigmatique, ce que Israël nomme, suprême distinction accordée par ses instances étatiques les plus officielles, les « Justes parmi les Nations », avec, pour chacun d’entre eux, un arbre planté, symboliquement, dans les allées du mémorial de Yad Vashem, destiné à entretenir, notamment, le souvenir de la Shoah.

 En ce sens, Guilad Shalit, à lui tout seul, incarne-t-il très emblématiquement, superbe leçon d’humanité, la conscience tout entière d’Israël, nation protectrice, comme nulle autre, de ses ressortissants.

 Un bémol, toutefois, à ces paroles, aussi sublimes soient-elles, de Shimon Peres. Car, encore trop pris qu’il est dans la loi mosaïque (la loi du talion : œil pour œil, dent pour dent), le Président n’aurait pas dû aussitôt ajouter, fût-ce pour calmer la colère des plus orthodoxes de ses concitoyens, que jamais Israël « n’oubliera, ni ne pardonnera » les crimes perpétrés, à l’encontre des Juifs, par les terroristes du Hamas.

 Car la vraie et définitive grandeur de son judaïsme eût été de dire, surtout pour le prix Nobel de la paix qu’il est également, qu’Israël sait au contraire pardonner, aussi difficile cela peut-il être parfois, sans toutefois, effectivement, oublier : ce qui n’est du reste jamais là, ce sacro-saint devoir de mémoire, qu’une des données les plus fondamentalement intrinsèques, justement, à l’essence du judaïsme.

 Ainsi est-ce peut-être là, très précisément, que le judaïsme, sans certes vouloir rien enlever aux autres religions ni confessions, a quelque chose à apprendre, en toute humilité, du christianisme, de son authentique charité comme de son infinie compassion : le pardon, à l’instar du message christique, à ses ennemis.

 Il est vrai que c’est un agnostique, résolument attaché à la laïcité, qui écrit en cette tribune aux accents peut-être trop œcuméniques, paradoxalement, que pour se voir acceptée par tous…

 Difficile concorde, pour paraphraser l’immense Emmanuel Levinas, qui parlait là, quant à lui, de liberté !

DANIEL SALVATORE SCHIFFER*

*Philosophe, auteur de « La Philosophie d’Emmanuel Levinas - Métaphysique, esthétique, éthique » (Presses Universitaires de France), signataire du JCall (European Jewish Call For Reason - Appel des Juifs Européens à la Raison), mouvement de juifs progressistes préconisant la coexistence, pour une paix juste et durable, des Etats d’Israël et de Palestine.


Les réactions les plus appréciées

  • Pascal CUXAC (---.---.---.21) 29 octobre 2011 08:16
    Pascal CUXAC

    Monsieur le Philosophe,

    Si jamais vous cherchiez un site plus approprié pour ce genre de louanges, il y a aussi le fameux site jssnews.com que je ne saurais que trop pouvoir vous conseiller.

    Vous ne vous rendez pas compte de l’indécence de parler d’un caporal de 25 ans sachant qu’il y a des milliers de prisonniers « administratifs » ignorés dans l’anonymat des geôles israéliennes et à Guantanamo ? Leur non-judaïté en fait des moins que rien ? Bien sûr, on me répondra que ce sont des terroristes. Mais, vous pourriez peut-être me dire, dans un conflit armé, la nuance entre un terroriste et un résistant ? Et ensuite, on dira qu’ils ont des droits de visite alors que les familles palestiniennes ne peuvent même pas circuler à cause des murs d’enfermement et des check-points...

    Je pense que ce genre de position est contre-productive. Car, durant toutes ces années, nous avions vu les parents de Gilat Shalit être accueilli aux Nations Unies, au parlement européen et tous les présidences importantes. On laisse croire que la vie des autres otages est moindre ; ce traitement particulier ne suscite, à mon sens, qu’une réaction de rejet et vous y contribuez. Je suis d’avis que l’antisémitisme ne régressera pas tant que les juifs ne commenceront pas à cesser de penser qu’ils sont différents des autres.

    Et à vouloir faire des louanges sur la grandeur du Judaïsme, les non juifs devraient peut-être se sentir plus petit ?

     smiley

  • Albar (---.---.---.87) 29 octobre 2011 09:52
    Albar
    Bonjour DSS,
    ’’ce magnifique sens de la grandeur humaine dont a fait preuve, je le reconnais ici bien volontiers, Benyamin Netanyahou...’’ c’est a mourir de rire 

     « sauver la vie d’un Juif équivaut à sauver la vie de tous les Juifs ».......l’une des plus belles et hautes pensées du Talmud,il fallait ajouter falsifié, car le véritable message divin de ce livre sacré, tout comme dans la bible et le coran est ’’ celui qui sauve une vie humaine, c’est comme s’il avait sauvé toute l’humanité’’..... la différence est immense.

    ’’ Israël « n’oubliera, ni ne pardonnera » les crimes perpétrés, à l’encontre des Juifs, par les terroristes du Hamas’’...il y a surement une erreur, c’est aux occidentaux qu’il faut en vouloir, pas à celui qu’on spolie sa terre.

    Quant à moi, j’ai appris a me méfier des philosophes, model BHL . 
  • King Al Batar (---.---.---.20) 29 octobre 2011 10:43
    King Al Batar

    BOnjour à l’auteur.
    JE ne partage pas vraiment votre point de vue.
    Moi-même né juif, je dois admettre que j’entend vos propos mais vous confirme qu’ils vont de toute évidence être très mal compris et mal perçus par la plupart des lecteurs.
    Le fait que vous soyez philosophe et sachiez ecrire, ne m’empeche pas de vous dire que l’idée que vous essayez de dégager et très mal exprimée et respire la prétention...

    Pour ma part, je pense que la libération de plus de 1000 prisonniers est totalement stratégique de la part des Israeliens.
     
    En effet, dans le camps Palestinien cette libération est certainement perçu comme une victoire... Un victoire de qui ? Du Hamas, bien sur !
    Pendant que Mahmoud Abbas se fait renvoyer dans ses 22 (et encore s’il lui en reste des 22), suite à sa demande de reconnaissance d’un Etat Palestinien et démontre une fois de plus sa toute impuissante. Le Hamas parvient a obtenir par la force et le ranconnage la libération de 1000 individus que visiblement Israel considère comme ses ennemis (sinon ils ne les auraient pas enfermé).
    C’est donc ça la voie que montrent les Israeliens aux Palestiniens dans le processus de paix : «  Rien ne sert de recourrir aux organisation internationales, venez plutot kidnapper nos soldats, vous obtiendrez gain de cause ! »
    L’état Hébreux, ou plutot son gouvernement, a encore une fois démontré qu’il avait choisi son interlocuteur privilégié et celui ci n’est autre que celui qui choisit la force. Finalement ils préfèrent discuter avec ceux qui leur ressemblent.
    Les vrais pacifistes, eux, ne trouvent ni leur place en Israel, ni d’eccho à leurs appels lorsqu’ils sont palestiniens.
    Je ne vois malheureusement aucune grandeur du judaisme dans cette stratégie militaire et diplomatique, et suis surpris que l’intellectuel juif que vous êtes, puisque c’est ainsi que vous vous définissez « intellectuel », fasse preuve de tant de naiveté.
    Cordialement.

  • Furax (---.---.---.23) 29 octobre 2011 10:57
    Furax

    King,
    Encore une fois, il faut souligner la qualité de vos interventions.
    Merci d’empêcher des flambées d’antisémitisme, non pas en vociférant et en insultant, mais en affichant humanité et bon-sens. Ce sont malheureusement des qualités rares.


Réagissez à l'article

42 réactions à cet article

  • Pascal CUXAC (---.---.---.21) 29 octobre 2011 08:16
    Pascal CUXAC

    Monsieur le Philosophe,

    Si jamais vous cherchiez un site plus approprié pour ce genre de louanges, il y a aussi le fameux site jssnews.com que je ne saurais que trop pouvoir vous conseiller.

    Vous ne vous rendez pas compte de l’indécence de parler d’un caporal de 25 ans sachant qu’il y a des milliers de prisonniers « administratifs » ignorés dans l’anonymat des geôles israéliennes et à Guantanamo ? Leur non-judaïté en fait des moins que rien ? Bien sûr, on me répondra que ce sont des terroristes. Mais, vous pourriez peut-être me dire, dans un conflit armé, la nuance entre un terroriste et un résistant ? Et ensuite, on dira qu’ils ont des droits de visite alors que les familles palestiniennes ne peuvent même pas circuler à cause des murs d’enfermement et des check-points...

    Je pense que ce genre de position est contre-productive. Car, durant toutes ces années, nous avions vu les parents de Gilat Shalit être accueilli aux Nations Unies, au parlement européen et tous les présidences importantes. On laisse croire que la vie des autres otages est moindre ; ce traitement particulier ne suscite, à mon sens, qu’une réaction de rejet et vous y contribuez. Je suis d’avis que l’antisémitisme ne régressera pas tant que les juifs ne commenceront pas à cesser de penser qu’ils sont différents des autres.

    Et à vouloir faire des louanges sur la grandeur du Judaïsme, les non juifs devraient peut-être se sentir plus petit ?

     smiley

  • Albar (---.---.---.87) 29 octobre 2011 09:52
    Albar
    Bonjour DSS,
    ’’ce magnifique sens de la grandeur humaine dont a fait preuve, je le reconnais ici bien volontiers, Benyamin Netanyahou...’’ c’est a mourir de rire 

     « sauver la vie d’un Juif équivaut à sauver la vie de tous les Juifs ».......l’une des plus belles et hautes pensées du Talmud,il fallait ajouter falsifié, car le véritable message divin de ce livre sacré, tout comme dans la bible et le coran est ’’ celui qui sauve une vie humaine, c’est comme s’il avait sauvé toute l’humanité’’..... la différence est immense.

    ’’ Israël « n’oubliera, ni ne pardonnera » les crimes perpétrés, à l’encontre des Juifs, par les terroristes du Hamas’’...il y a surement une erreur, c’est aux occidentaux qu’il faut en vouloir, pas à celui qu’on spolie sa terre.

    Quant à moi, j’ai appris a me méfier des philosophes, model BHL . 
  • Iren-Nao (---.---.---.7) 29 octobre 2011 10:12

    juste puant.

    Iren-Nao

  • FRIDA (---.---.---.215) 29 octobre 2011 10:21
    FRIDA

    Article masturbatoire, d’un narcissisme et d’un égo qui montre le parti pris dans le traitement de cette évènement.
    Il faut être un philosophe d’un autre genre, comme BHL et DSS pour parler du pardon quand il d’agit de calcul politique chez les Israéliens. Des philosophes ou des propagandistes, ils vendent leurs propagandes dans l’emballage de la philosophie.

    Mais en fait, un dîplome, fut-il l’agrégation de philo, n’est pas le signe d’infaillibilité. C’est surtout un faire valoir du message mensonger et trompeur des dits pseudo-philosophes.

  • King Al Batar (---.---.---.20) 29 octobre 2011 10:43
    King Al Batar

    BOnjour à l’auteur.
    JE ne partage pas vraiment votre point de vue.
    Moi-même né juif, je dois admettre que j’entend vos propos mais vous confirme qu’ils vont de toute évidence être très mal compris et mal perçus par la plupart des lecteurs.
    Le fait que vous soyez philosophe et sachiez ecrire, ne m’empeche pas de vous dire que l’idée que vous essayez de dégager et très mal exprimée et respire la prétention...

    Pour ma part, je pense que la libération de plus de 1000 prisonniers est totalement stratégique de la part des Israeliens.
     
    En effet, dans le camps Palestinien cette libération est certainement perçu comme une victoire... Un victoire de qui ? Du Hamas, bien sur !
    Pendant que Mahmoud Abbas se fait renvoyer dans ses 22 (et encore s’il lui en reste des 22), suite à sa demande de reconnaissance d’un Etat Palestinien et démontre une fois de plus sa toute impuissante. Le Hamas parvient a obtenir par la force et le ranconnage la libération de 1000 individus que visiblement Israel considère comme ses ennemis (sinon ils ne les auraient pas enfermé).
    C’est donc ça la voie que montrent les Israeliens aux Palestiniens dans le processus de paix : «  Rien ne sert de recourrir aux organisation internationales, venez plutot kidnapper nos soldats, vous obtiendrez gain de cause ! »
    L’état Hébreux, ou plutot son gouvernement, a encore une fois démontré qu’il avait choisi son interlocuteur privilégié et celui ci n’est autre que celui qui choisit la force. Finalement ils préfèrent discuter avec ceux qui leur ressemblent.
    Les vrais pacifistes, eux, ne trouvent ni leur place en Israel, ni d’eccho à leurs appels lorsqu’ils sont palestiniens.
    Je ne vois malheureusement aucune grandeur du judaisme dans cette stratégie militaire et diplomatique, et suis surpris que l’intellectuel juif que vous êtes, puisque c’est ainsi que vous vous définissez « intellectuel », fasse preuve de tant de naiveté.
    Cordialement.

    • Furax (---.---.---.23) 29 octobre 2011 10:57
      Furax

      King,
      Encore une fois, il faut souligner la qualité de vos interventions.
      Merci d’empêcher des flambées d’antisémitisme, non pas en vociférant et en insultant, mais en affichant humanité et bon-sens. Ce sont malheureusement des qualités rares.

    • King Al Batar (---.---.---.20) 29 octobre 2011 16:09
      King Al Batar

      Bonjour Furax,
      Merci pour votre message.
      Je fais de mon mieux pour rester objectif, et sincère.
      On ne peut se rejouire de la situation actuelle, et prétendre dénoncer la politique ISraelienne comme le fait l’auteur et se féliciter de cette libération en vantant la grandeur d’ame me parait se foutre un peu de la gueule du monde.
      N’ayant pas le bagage, ni culturel, ni littéraire de l’auteur, je lui rappelle juste modestement que tout philosophe qu’il est il ne faut pas non plus nous prendre pour des truffes.
      Le problème c’est que ce genre d’article peut conforter les antisémites dans leurs opinions.
      En effet, vous constaterez aisément que tout raciste, de quelques origine qu’il soit, et quelque soit la haine qu’il nourrit, justifiera toujours son racisme par le racisme de celui qu’il déteste.... Cet article va donc dans ce sens alors que je ne pense pas que l’auteur ait voulu l’écrire dans ce sens.
      Je crois que ce qu’a voulu dire l’auteur, c’est que si tous les peuples accordaient la meme importance à ses prisonniers que les Israeliens, les conflits seraient certainement moins sanglant. Mais tout philosophe qu’il est, il le dit tellement mal que son papier parait affligeant de prétentieux et habité par un complexe de supériorité... Quoiqu’il ait voulu exprimer, de toute façon, je ne suis quand même pas d’accord avec l’idée qu’il développe...

    • Loatse (---.---.---.42) 29 octobre 2011 17:18
      Loatse

      @Furax,

      Je plussoie ; King est une belle âme... :)

    • OMAR (---.---.---.152) 29 octobre 2011 19:27

      Omar 33

      Bonjour King : Ce n’est qu’à travers vos commentaires que je ressens cette grandeur du Judaisme.
      Sincerement...

    • King Al Batar (---.---.---.38) 29 octobre 2011 21:06
      King Al Batar

      Salut et merci pour vos commentaires.
      Omar si tu penses cela c’est uniquement parce que sur ce site, il y a malheureusement plus de sionistes et de personnes ayant des avis tranchés et extrèmes que des personnes modérés. Mais je t’assure que je suis loint d’être le seul smiley

      Peace
      surtout.

    • King Al Batar (---.---.---.38) 29 octobre 2011 21:13
      King Al Batar

      Juste une petite question, le 33 c’est aprce que tu es Girondin ?

    • poletmik (---.---.---.68) 31 octobre 2011 13:27

      @ OMAR

      Si vous relisez les commentaires de King (dont le partage le contenu) vous verrez qu’il n’y a rien qui puisse glorifier le judaïsme.

      Votre sentiment me semble plus justifié par le désir de trouver enfin quelque aspect positif à une religion dans l’océan de misère qu’illustrent les méfaits du gouvernement israélien depuis toujours. Il ne faut pas avoir cette culpabilité.

      Par contre que King indique son « origine » juive, tout comme Rony Brauman en d’autres lieux, et exprime une vision libre de sa judaïcité « originelle » dont il n’est d’ailleurs pas responsable !, nous permet d’apprécier le bon sens et justement cette liberté de fond de King.

      En fait, je ne sais si vous êtes arabe ou même musulman, il me semble que c’est ce que vous avez voulu exprimer. Si c’est le cas vous auriez pu le dire et votre intervention, courte, aurait eu un gros impact. Amicalement

  • FRIDA (---.---.---.215) 29 octobre 2011 10:57
    FRIDA

    @ Bonjour King Al Batar

    Le tout n’est pas de faire de jolies phrases.
    DSS est soit un hypocrite, soit un myope intellectuellement (et il est l’antithèse du mot philosophe, celui qui aime la sagesse, il ne voit que ce qu’il aime, lui,), soit un manipulateur et faiseur d’opinion, c’est son travail. Je pense qu’il a un peu de tout cela.

    • King Al Batar (---.---.---.20) 29 octobre 2011 16:31
      King Al Batar

      Je crois surtout qu’il a exprimé une pensée prétentieuse de manière pompeuse...
      Forcément ca agasse.
      Je lui rappelle modestement que tout philosophe qu’il est, se regarer le nombril en disant c’est nous les meilleurs, comme vous dites c’est de la masturbation fort mal placée (mais je crois pas qu’il en existe une bien placée smiley ).
      Cordialement,

  • TyRex (---.---.---.106) 29 octobre 2011 11:10
    TyRex

    "C’est même cela, encore mieux, qui définit, de manière très paradigmatique, ce que Israël nomme, suprême distinction accordée par ses instances étatiques les plus officielles, les « Justes parmi les Nations », avec, pour chacun d’entre eux, un arbre planté, symboliquement, dans les allées du mémorial de Yad Vashem, destiné à entretenir, notamment, le souvenir de la Shoah."

    Wooooow !!! Même pas peur de paraitre ridicule, en cela je vous félicite !
    Israël détient des enfants palestiniens en prison surement pour mieux se remémorer l’enfer de la Shoah (nanas !!) , pas besoin de stèle...

    Je vais vous rafraichir la mémoire Mr le beau parleur :

    Le 16 mars 2003,un soldat israélien et son chef ont foncé sur Rachel avec un bulldozer Caterpillar de neuf tonnes,alors que sans arme,et parfaitement visible avec sa veste orange fluorescente,elle protégeait une maison palestinienne promise à la démolition par l’armée israélienne.
    2003 fût une année terrible pour les membres de ISM. 
    Rachel Corrie et Tom Hurndall furent assassinés par l’armée israélienne, seulement "parce qu’ils essayaient de protéger les vies de ceux qui ne peuvent se protéger eux-mêmes",comme l’écrivaient Craig et Cyndie Corrie,effondrés.
    Rachel Corrie,une Américaine assassinée de sang-froid par un soldat israélien mandaté par son gouvernement pour virer les Palestiniens de leurs maisons dans son bulldozer blindé fabriqué par CATERPILLAR

    Elle est belle votre nation de Justes... justes des escrocs oui !

  • Alpo47 (---.---.---.129) 29 octobre 2011 11:36
    Alpo47

    Je crains de ne pas pouvoir partager la même analyse, relativement dithyrambique, de l’attitude de Netanyahou et des Israeliens.

    Car ce serait oublier trop vite les milliers de prisonniers Palestiniens maintenus en détention sans jugement ou avec un jugement arbitraire.
    Pas davantage pour l’échange « un juif contre 1000 non juifs ». Je crains plutôt qu’elle ne soit la résultante d’une attitude totalement raciste, consistant à considérer les « non juifs » comme des « non humains », sans importance. Cela correspondrait d’ailleurs aux déclarations du grand rabbin d’Israel.

    Hélas ... Israel n’est pas miraculeusement devenu le paradis des Droits de l’Homme. De très loin s’en faut.

  • maddle (---.---.---.117) 29 octobre 2011 12:12
    maddle

    Les juifs ont disparus, les sionistes les à fait disparaître dans le silence et l’ abjection.T.Hertz antisémite notoire à troqué la philosophie humaniste de la Torah contre un Talmud idéologiquement suprémaciste. A présent tout est en place pour la 3eme GM qui opposera l’ armée Americano-sioniste aux Musulmans.La troisième phase avant vous savez quoi...Triste humanité perdue dans les jupons de lady gaga.Comme d habitude se seront les Justes qui périront.

  • Constant danslayreur (---.---.---.122) 29 octobre 2011 14:01

    « Oui, c’est cela, très exactement, la grandeur du judaïsme : la vie d’un Juif n’a pas de prix »

    Tu parles d’un scoop, même l’analphabète inuit, l’indien d’Amazonie ou le réducteur de têtes africain a conscience que sa propre vie n’a pas de prix smiley 

    • Constant danslayreur (---.---.---.122) 29 octobre 2011 14:17

      Vous êtes même très loin du compte en fait et le top, ce serait que vous arriviez à convaincre Netanyahou que c’est décidément un gagne-petit sans ambitions et un boutdechandelliste notoire qui a finalement bradé la vie d’un juif dont il ignore visiblement que la seule chose qui ait suffisamment de valeur pour prétendre être troquée contre, c’est … La Palestine des frontières de 1967

    • Constant danslayreur (---.---.---.122) 29 octobre 2011 14:24

      Quand ce sera fait, vous me le direz n’est-ce pas, j’ai un ou deux réfugiés à prévenir de la « mauvaise nouvelle » qu’est leur dépréciation en bourse, inconsolables qu’ils seront... Même de retour chez eux...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès