Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > « H1N1 : le réveil salutaire du citoyen » : un nouveau film (...)

« H1N1 : le réveil salutaire du citoyen » : un nouveau film d’Initiative Citoyenne

En juin 2009, alors que pas mal d’informations contradictoires avaient déjà circulé sur le H1N1 mais surtout des informations disproportionnées et alarmistes, une poignée de citoyens décident de se regrouper pour réfléchir ensemble au bienfondé de la gestion de cette grippe. La dramatisation qui était en cours dans les médias ne pouvait en effet que laisser perplexe puisqu’on parlait de creuser des tombes en nombre dans les cimetières et, très vite aussi, d’un achat massif de vaccins, dès qu’ils seraient disponibles. A qui tout cela profitait-il ? La réalisation d’un film qui résume l’ensemble de cette affaire a été l’aboutissement de notre démarche.

Le 11 juin 2009, l’OMS enclenchait l’alerte pandémique maximale 6, ouvrant ainsi la voie à la production en masse de vaccins, même si elle avait pourtant changé, peu avant, sa définition de la pandémie, zappant du même coup la nécessité d’ « un grand nombre de malades et de morts » pour pouvoir parler de « pandémie  ».  

En juillet 2009, le ministère belge de la santé, concluait, au nom du gouvernement belge, un contrat confidentiel avec la firme pharmaceutique Glaxo Smith Kline pour l’achat de 12,6 millions de vaccins adjuvantés Pandemrix. A l’époque, notre collectif ignorait encore tout de cet accord : la date exacte à laquelle il avait été signé, son contenu, sa lourde clause de confidentialité, … tout ce dont nous nous doutions c’était que l’état avait contourné la législation en matière de marchés publics, sans lancer le moindre appel d’offre.

En juillet 2009 également, un petit entrefilet discret dans le quotidien Le Soir attira tout particulièrement notre attention car il était question de l’adoption prochaine, dans le cadre du H1N1, d’une loi d’exception ou « loi de pouvoirs spéciaux ».

Le 2 septembre 2009, nous envoyions donc une lettre de 10 questions au gouvernement et à la Ministre de la Santé en nous basant sur des références scientifiques et des données factuelles incontestables. Cette lettre, signée par plus de 200 autres citoyens, dont des professionnels de santé, avait par ailleurs aussi été envoyée à chaque parlementaire du pays. Cet évènement fit l’objet d’une conférence de presse et d’un relais médiatique.

 La réponse de la Ministre, Mme Onkelinx, nous est parvenue le 10 septembre. Elle ne nous paraissait pas du tout satisfaisante, semblant ne tenir aucun compte de toutes les références solides dont nous avions fait mention.

Suite à celle-ci, nous avons répondu, de façon détaillée, avec un éventail encore plus large de références, afin d’expliquer les raisons de notre insatisfaction. Là encore, tous les parlementaires avaient été mis en copie. Car ces parlementaires, ne l’oublions pas avaient, en majorité, accepté d’abandonner leur pouvoir de contrôle à l’exécutif, au prétexte fumeux d’une plus grande rapidité décisionnelle alors que, rien n’empêchait une session parlementaire urgente d’avoir lieu en cas de besoin.

En Commission Santé de la Chambre, en première lecture, il est bon de rappeler que TOUS les parlementaires de TOUTES tendances, si ce n’est le parti flamand d’extrême droite (VB)- avaient voté en faveur de cette loi de pouvoir spéciaux.

En rencontrant des parlementaires dont nous ne citerons pas les noms, nous avons pu nous rendre compte, non sans un certain effroi, que ceux-ci n’avaient même pas lu l’entièreté du projet de loi qu’ils avaient pourtant approuvé et qu’ils ignoraient tout de la portée des dispositions pénales prévues dans cette loi….

Par exemple, cette loi incluait des dispositions pénales précises comme celles appartenant au chapitre 7 du Code Pénal (« De la participation de plusieurs personnes au même crime ou délit ») dont l’article 66. Or celui-ci stipule :

«  Seront punis comme auteurs d’un crime ou délit : […] Ceux qui, soit par des discours tenus dans des réunions ou dans des lieux publics, soit par des écrits, des imprimés, des images ou emblèmes quelconques, qui auront été affichés, distribués ou vendus, mis en vente ou exposés aux regards du public, auront provoqué directement à le commettre, sans préjudice des peines portées par la loi contre les auteurs de provocations à des crimes ou à des délits, même dans le cas où ces provocations n’ont pas été suivies d’effet.  »

A la lecture de ce passage, il est assez limpide qu’en cas de vaccination obligatoire, toutes les personnes qui auraient réclamé un débat et insisté sur le manque flagrant d’informations auraient pu être criminalisées !

Car cette loi de pouvoirs spéciaux constituait, hélas, avec tout le flou qui l’entourait, un cadre juridique suffisant pour l’instauration, a posteriori d’une possible vaccination obligatoire, dans le cadre d’arrêtés d’exécution ministériels ultérieurs.

En fait, l’amendement adopté in extremis, qui précisait que la vaccination ne pouvait pas devenir obligatoire, découle de la première action en référé d’Initiative Citoyenne seulement quelques heures auparavant, le 15 octobre.

Au vu de la médiatisation de cette démarche et de la pression populaire, bien perceptible, le pouvoir s’est ainsi senti « obligé  » d’adopter cet amendement bien qu’il ait toujours, après coup, présenté celui-ci comme la preuve de sa volonté initiale de ne pas rendre la vaccination contraignante.

Cette loi de pouvoirs spéciaux a aussi servi du reste à légaliser, de façon rétroactive, des mesures qui étaient tout bonnement irrégulières en temps normal comme par exemple la distribution des antiviraux, en dehors du circuit classique des pharmaciens.

L’année 2010 n’a, ensuite, pas été avare en rebondissements dans l’affaire du H1N1 et les révélations sont allées croissantes. Diverses émissions ont insisté, à juste titre, sur l’opacité totale et les conflits d’intérêts désastreux qui régnaient à tous les étages : « Grippe AH1N1 : la grande tromperie ? » était ainsi diffusée le 17 février sur la RTBF dans le cadre de l’émission Question à la Une. «  Grippe A, la pandémie de la peur  » était diffusée le 31 mars sur France 3 dans l’émission Pièce à conviction.

Dans ces émissions, on entrevoit les responsables politiques, les industriels et les responsables de la santé publique en bien mauvaise posture, empêtrés dans tous leurs mensonges et toutes leurs contradictions.

Début mai 2010, un journaliste belge dévoile la teneur exacte du contrat secret entre l’état et GSK. C’est un choc pour beaucoup de citoyens qui n’imaginaient tout simplement pas qu’une telle trahison démocratique était possible.

Alors que la ministre de la Santé, Laurette Onkelinx, osait prétendre, le 20 octobre 2009 en commission Santé de la Chambre que « Tout sera connu, tout sera public, rien ne sera caché », les téléspectateurs apprenaient, le 6 mai, de la bouche de la présidente de la Commission Santé de la Chambre qu’en fait, seule une infime partie du contrat avaient été « révélée  » sur le site officiel du gouvernement (site Influenza) c’est à dire des passages sans importance du contrat qui nous avaient en fait été « jetés  » tels des miettes en cours d’action judiciaire afin de donner une illusion de « transparence  ».

La teneur de ce contrat, à elle seule, pourrait tout résumer.

Outre la clause de confidentialité qui pose question pour des domaines aussi délicats, plusieurs articles laissent vraiment perplexes :

L’état n’a par exemple pas le droit de faire tester l’adjuvant, les firmes ne sont pas responsables pour les effets secondaires et l’état ne peut pas communiquer au public la teneur de la pharmacovigilance, l’état doit faire tout son possible pour aider la firme à obtenir les autorisations réglementaires, l’état doit se garder de poser tout acte qui pourrait salir la réputation du vaccin ou des autres produits de la firme, l’état doit payer les frais d’avocats de la firme si celle-ci reçoit des réclamations, l’état doit consulter la firme avant d’octroyer des indemnisations aux victimes et doit essayer de s’aligner sur les décisions d’autres ministres de la santé dans de tels cas ; la firme doit relire les communiqués de presse de l’état avant publication et vice-versa mais il faut cependant que les deux cocontractants semblent le plus indépendants possibles stipule un autre article !

En cas de litige, c’est un tribunal commercial qui doit trancher et encore, à huit clos.

Quand on lit ce texte, on se rend compte que c’est la firme qui dicte à l’état son comportement et on devine, que l’adhésion d’un état dit «  de droit » à ce type de texte suppose une bonne dose de collusion.

C’est ce texte et ce qu’il sous-entend comme « liens incestueux  » qui a motivé une recherche plus approfondie dans ce domaine et, dans la foulée, avec la parution de l’article (paru dans le) du British Medical Journal, en juin dernier, nous avons décidé, avec plus de 100 autres citoyens de déposer une plainte au pénal contre X pour corruption et coalition de fonctionnaires.

Cette action est d’ailleurs toujours en cours à l’heure actuelle et la plainte suit son cours.

A ce stade de l’histoire, il nous (est) apparu utile de réaliser un petit « film » de synthèse. Ce film représente plus d’un an de démarches, d’actions en justice, de confrontations rigoureuses du discours officiel avec la réalité des faits... 

Dans cette vidéo de synthèse, que nous venons de réaliser, vous pourrez découvrir ou redécouvrir la position de différents médecins sur le sujet, voir ou revoir des extraits de JT, des extraits de nos conférences de presse mais aussi la réaction de plusieurs citoyens interrogés au cours de différents micro trottoirs. Ce film, c’est nous, c’est vous, c’est le reflet fidèle et rigoureux d’un ras-le bol généralisé face aux mensonges et à la manipulation. Enfin, c’est la preuve de l’impérative nécessité de structures citoyennes de vigilance, viables et fonctionnelles. 

 

Mais tout cela ne pourrait clore le sujet, la vigilance reste plus que jamais de mise. En témoignent toutes les multiples annonces de « futures pandémies  ».

Songeons aux manœuvres inquiétantes entreprises par le Pr Lina et soutenues par les autorités françaises alors que celles-ci consistent précisément à faire se croiser les virus H1N1 et H5N1.

Songeons aux souhaits de pouvoir approuver des vaccins «  toujours plus vite », manifestés tant par les producteurs de vaccins que par les officiels, au niveau des instances européennes notamment.

Songeons aussi à toutes ces « auto congratulations  » des ministres français ou belges de la santé qui sont autant de refus problématiques de se remettre en question là où le bon sens et l’humilité d’une ministre comme Ewa Kopacz, ministre polonaise de la santé, apportent pourtant la preuve que la vaccination n’était pas si vitale que ça.

Mais ce n’est pas tout, le rôle de l’OMS est lui aussi des plus préoccupants : utilisée comme couverture par toutes ces industries qui la financent, elle a acquis un pouvoir non négligeable depuis la signature, en 2005, du Règlement Sanitaire International (RSI) par tous les pays du monde. Un règlement qui lui permet, c’est assez subtil, de recommander aux états de rendre une vaccination obligatoire. Or le pouvoir d’influence de cette agence, en dépit des preuves accablantes de corruption qui y règnent depuis des années, reste énorme.

Quand on lit des documents de l’OMS comme le «  projet de stratégie MONDIALE de vaccination  » (pour 2006-2015) et qu’on lit «  les stratégies  » proposées, on ne peut pas ne pas être inquiet pour la santé et la démocratie. On ne peut pas ne pas s’interroger sur la nécessité pour les états membres de cesser de faire partie et de contribuer à une telle agence !

Dans ces conditions, il est clair que l’action de groupements citoyens comme le nôtre trouve toute sa place. Et que des missions clés comme la défense des droits à l’information, au consentement éclairé, à l’intégrité physique, à la liberté thérapeutique et à la liberté d’expression doivent être préservés et défendus par des citoyens pour des citoyens, parce que le monde politique actuel n’a tout simplement pas l’indépendance et la volonté requises pour ce faire.



Sur le même thème

Ebola menace globale ?
Lettre ouverte au professeur Goudeau
Crimes d'Etat ou Comment l'état belge planifie le suicide de plusieurs centaines de milliers de pauvres
Vaccin
Faut-il craindre le virus Ebola ou bien les autorités sanitaires et médiatiques ?


Les réactions les plus appréciées

  • Par JL (---.---.---.71) 19 octobre 2010 10:35
    JL

    Merci de nous livrer ce document, une somme considérable à lire et à relire, de faits et de preuves que les gouvernements occidentaux sont en pleine dérive corporatiste.

    La différence entre le corporatisme et le fascisme n’est qu’un différence de forme : le corporatisme c’est l’alliance du pouvoir politique et des corporations. Ces dernières contribuent à faire élire leur candidat au Suffrage universel, et ce dernier, pendant son « CDD » (mandat électoral) s’engage à les aider dans la grande compétition avec les moyens du Trésor public.

    « La liberté d’expression est un droit qui appartient aux citoyens. Dans les années 70 est apparue cette nouvelle idée de ’liberté d’expression commerciale’, curieuse expression qui donne aux corporations le statut de citoyens.. (Par la suite) les juges ont estimé que contraindre les médias allait à l’encontre de la liberté d’expression. Cette décision autorise les propriétaire des médias à faire ce qu’ils veulent avec les médias dont ils sont propriétaires … Ce détournement du premier amendement de la constitution des USA a fait de celui-ci une barrière a notre compréhension de la démocratie » … La liberté d’expression pour les médias est fondamentalement disproportionnée : Un média s’exprime devant des millions de personnes. Leur accorder la liberté d’expression a été un choix pervers que même les conservateurs purs et durs avaient exclus dans les années 40."

    C’est cet amalgame entre les citoyens et les entreprises institué par la CDDF du TCE, ce choix délibérément pervers et désastreux pour la démocratie que je me suis efforcé de dénoncer dans mon article intitulé :

    « Le nouveau traité, la Charte et le mode de ratification » :

    http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=31254

    « Mes chers compatriotes, ne séparez jamais la liberté de l’égalité » (F. Mitterrand)

  • Par Muriel74 (---.---.---.189) 19 octobre 2010 11:36
    Muriel74

    Merci pour ce document que j’avais déjà vu sur d’autres sites
    L’engagement de l’état auprès des firmes pharmaceutique ne garantit plus son indépendance, ni sa liberté d’action
    Puisque l’état a démissioné ou se fait complice, les citoyens doivent faire valoir leur liberté d’expression et liberté en matière de santé en se groupant , l’union faisant la force
    « l’impérative nécessité de structures citoyennes de vigilance, viables et fonctionnelles. »
    A quand une « initiative citoyenne » France et dans chaque pays ?
    Ma question est : comment en créer une ?
    Le temps de l’action est venu

  • Par slipenfer (---.---.---.155) 19 octobre 2010 10:15

    il faut vacciner le troupeau de moutons régulièrement, afin que les bénéfices
    des entreprises pharmaceutique augmentent continuellement.
    c’est avec des injonctions télévisuelles que l’on nous interpelle régulièrement
    à nos « obligations » de ses soins bientôt obligatoires.
    l’avantage de ces expérimentations est double, comme avec les OGM
    en plein champ.
    Une emprise sur le vivant et des bénéfices colossaux.
    La même chose est en action avec les antibiotiques dans les élevages en batterie.
    et certainement d’autres médicaments sur des populations ciblées.

  • Par Le Canard Républicain (---.---.---.85) 19 octobre 2010 10:23
    Le Canard républicain

    Bonjour Citoyen(ne)s.

    La Télévision Suisse Romande avait mené une enquête en décembre 2009.
    Grippe H1N1, d’où vient-elle ? : http://www.xn—lecanardrpublicain-jwb.net/spip.php?article220

    Brève sur GlaxoSmithKline : http://www.xn—lecanardrpublicain-jwb.net/spip.php?breve116

    Cordialement.
    J.G.

Réactions à cet article

  • Par slipenfer (---.---.---.155) 19 octobre 2010 10:15

    il faut vacciner le troupeau de moutons régulièrement, afin que les bénéfices
    des entreprises pharmaceutique augmentent continuellement.
    c’est avec des injonctions télévisuelles que l’on nous interpelle régulièrement
    à nos « obligations » de ses soins bientôt obligatoires.
    l’avantage de ces expérimentations est double, comme avec les OGM
    en plein champ.
    Une emprise sur le vivant et des bénéfices colossaux.
    La même chose est en action avec les antibiotiques dans les élevages en batterie.
    et certainement d’autres médicaments sur des populations ciblées.

  • Par Le Canard Républicain (---.---.---.85) 19 octobre 2010 10:23
    Le Canard républicain

    Bonjour Citoyen(ne)s.

    La Télévision Suisse Romande avait mené une enquête en décembre 2009.
    Grippe H1N1, d’où vient-elle ? : http://www.xn—lecanardrpublicain-jwb.net/spip.php?article220

    Brève sur GlaxoSmithKline : http://www.xn—lecanardrpublicain-jwb.net/spip.php?breve116

    Cordialement.
    J.G.

  • Par JL (---.---.---.71) 19 octobre 2010 10:35
    JL

    Merci de nous livrer ce document, une somme considérable à lire et à relire, de faits et de preuves que les gouvernements occidentaux sont en pleine dérive corporatiste.

    La différence entre le corporatisme et le fascisme n’est qu’un différence de forme : le corporatisme c’est l’alliance du pouvoir politique et des corporations. Ces dernières contribuent à faire élire leur candidat au Suffrage universel, et ce dernier, pendant son « CDD » (mandat électoral) s’engage à les aider dans la grande compétition avec les moyens du Trésor public.

    « La liberté d’expression est un droit qui appartient aux citoyens. Dans les années 70 est apparue cette nouvelle idée de ’liberté d’expression commerciale’, curieuse expression qui donne aux corporations le statut de citoyens.. (Par la suite) les juges ont estimé que contraindre les médias allait à l’encontre de la liberté d’expression. Cette décision autorise les propriétaire des médias à faire ce qu’ils veulent avec les médias dont ils sont propriétaires … Ce détournement du premier amendement de la constitution des USA a fait de celui-ci une barrière a notre compréhension de la démocratie » … La liberté d’expression pour les médias est fondamentalement disproportionnée : Un média s’exprime devant des millions de personnes. Leur accorder la liberté d’expression a été un choix pervers que même les conservateurs purs et durs avaient exclus dans les années 40."

    C’est cet amalgame entre les citoyens et les entreprises institué par la CDDF du TCE, ce choix délibérément pervers et désastreux pour la démocratie que je me suis efforcé de dénoncer dans mon article intitulé :

    « Le nouveau traité, la Charte et le mode de ratification » :

    http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=31254

    « Mes chers compatriotes, ne séparez jamais la liberté de l’égalité » (F. Mitterrand)

  • Par foufouille (---.---.---.119) 19 octobre 2010 11:14
    foufouille

    un bon vaccin pour les sarkolenistes

  • Par Muriel74 (---.---.---.189) 19 octobre 2010 11:36
    Muriel74

    Merci pour ce document que j’avais déjà vu sur d’autres sites
    L’engagement de l’état auprès des firmes pharmaceutique ne garantit plus son indépendance, ni sa liberté d’action
    Puisque l’état a démissioné ou se fait complice, les citoyens doivent faire valoir leur liberté d’expression et liberté en matière de santé en se groupant , l’union faisant la force
    « l’impérative nécessité de structures citoyennes de vigilance, viables et fonctionnelles. »
    A quand une « initiative citoyenne » France et dans chaque pays ?
    Ma question est : comment en créer une ?
    Le temps de l’action est venu

  • Par asterix (---.---.---.101) 19 octobre 2010 12:27

    Cet excellent article démontre une fois de plus l’incurie totale du Parti socialiste belge francophone dont la Ministre de la santé ( mentale ? ) est une des plus éminentes représentantes. Pauvres de nous, nous vivons sous la coupe des socialistes les plus insécuritaires du monde : corruption à tous les étages, trahison de la volonté populaire, décisions opaques, refus de toute forme de communication et pouvoirs spéciaux pour se passer de l’avis des citoyens.
    Chez vous, la racaille, c’est l’UMP. Chez nous, elle fonctionne barre à gauche toute.

  • Par dom y loulou (---.---.---.2) 19 octobre 2010 12:32
    dom y loulou

    dites merci au génial eugéniste Bill Gates qui a trouvé la solution miracle pour les récalcitrants aux trépanateurs appelés vaccins...

    il veut les mettre directement dans les tomates.

    Et oubliez que ceux qui ont inventé le fric en manqueraient et auraient besoin de vos maladies pour faire fortune...

    ils ont déjà toutes les ignorances volontaires, les convoitises et les malices usuelles, les démesures et les jalousies quotidiennes qui travaillent d’arrache-pied pour eux, en toute servitude volontaire, ils veulent vous sécuriser parce qu’ils ont peur de tout, Edifiant.

    J’entends même qu’une maman égoïste, qui a tellement peur que la croissance de son garçon POURRAIT ne pas être NORMALE, alors que son petit se porte comme un charme, son manque de confiance en la vie l’a mené chez un docte docteur qui lui donne une merveilleuse solution : lui injecter des hormones de croissance durant 15 ans...
    TOUS LES JOURS.

    mais quelle belle idée.
     ...

    Imaginez... elle aura gagné l’enfer pour son fils avec ses peurs stupides et ce système non moins arrogant et sadique qui propose des mesures pareilles à une névrosée est CRIMINEL.

    Toute sa croissance sera disjonctée, sa thyroïde attaquée, tandis que ses camarades en course d’école iront gambader joyeusement il sera le malade qui doit se shooter « parce que les docteurs ont dit que ma croissance est pas bonne ».

    transposez à l’infini car où que l’on se tourne on est en face de ces aberrations des ignorants qui veulent absolument décider de la vie des autres tout en s’octroyant le LUXE de ne pas vouloir voir qu’ils deviennent chaque jour plus esclaves d’une machine qui se contrefout de leur être, de leur vie, de leurs aspirations, de leurs pensées, de leurs volontés, qui leur dit, la chine est le modèle, cousez-vous les lèvres et montrez que les divertissements sont le seul mode de vie « normal ». Oubliez le ciel, oubliez vos enfants, le gvt les prendra en charge, le corporatisme est votre papa et Obama votre maman.

     on vit dans un asile de fous qui aiment tant leurs petits pouvoirs que toute humanité les quitte.

    L’agenda est tout à fait ouvertement prononcé : DEPOPULATION MASSIVE EN COURS, VOUS ETES LE PROBLEME, NOUS VOUS ELIMINONS... dit le système à tue-tête tandis que s’échinent les bons travailleurs pour le maintenir.

    Leur abnégation force le respect tant toutes les richesses continuent d’affluer vers les Bilderberg sans partage. ce sont les dettes qu’ils vous ont mis sur le dos qu’ils se partagent et dilapident en rigolant à wall street !!! Et sans rougir ils vous décléarent que « la crise est finie pour deux jours ».

    Qu’une monstruosité de guerre qui n’a aucune valeur légale et se base sur des affabulations quasi mystiques de paranoïaques lobotomisés dès leur enfance continue d’éventrer les proche et moyen orient et de justifier un climat de guerre et l’absence de toute combativité, de toute résistance des élus occidentaux est juste... à vomir.

    Voilà l’œuvre des marchands d’armes qui dirigent nos politiques qui tapissent le décor du théâtre et VOUS, citoyen, être entier qui pense et qui respire, qui élève ses gosses de son mieux et essaie de boucler son mois sans tuer des gens, vous êtes désigné comme terroriste.

    Vous savez pourquoi est instauré le système sécuritaire ?.
     Pour vous sécuriser contre al kaida et autres fantômes merdiatiques ? Le fait-il ?

    Non, il est mis en place contre VOUS ...

    pour le jour où VOUS comprendrez ENFIN, massivement, tout le mal qui vous est fait.

     bubbledom’s blog@wordpress 

    • Par Antoine Diederick (---.---.---.4) 19 octobre 2010 13:38

      Je ne pense pas que ce soit un complot, c’est du dysfonctionnement « étatique » et technocratique....mais quel était le vrai but le l’OMS, c’est l’autre question qui mériterait une enquête.

      « On » a parlé des problèmes financiers de l’OMS qui ne possédait pas assez de budgets pour mettre en place des politiques de santé publique dans les pays pauvres et bien sûr avec des marchés à la clé.

      Bien à vous.

  • Par KanaK (---.---.---.193) 19 octobre 2010 12:56

    Excellent article.

    S’informer aussi sur les liens entre autisme et vaccination.
    Non, non, non ! On ne nous prend pas pour des cons.
    Marre de ces bandits.

  • Par zelectron (---.---.---.79) 19 octobre 2010 12:57
    zelectron

    C’était bien entendu des flamands ( principalement Yves Leterme, entériné par Van Rompuy ) qui ont pris ces dispositions secrètes. La question est combien ça leur a rapporté sur leur compte bancaire a la Barbade ?

  • Par Antoine Diederick (---.---.---.4) 19 octobre 2010 13:34

    Merci pour cet apport pendant et après les évènements. Cela fait du bien !

    C’est une illustration parfaite de ce que Cynthia Fleury nomme l’initiative de la société civile.

  • Par mrdawson (---.---.---.228) 19 octobre 2010 13:52

    Ca sent les conséquences néfastes sur le moyen terme quand même cette histoire d’H1N1. L’idée ridicule que les gens modifieraient leurs habitudes vaccinales selon les souches de grippe a pour conséquence première de donner un terrain de parole aux vaccino-septiques (à défaut d’autre nom) s’appuyant sur les collusions évidentes entre les compagnies pharmaceutiques et les instances décisionnelles (oms, gouvernement) pour appuyer leurs arguments habituellement ignorés car ne reposant sur aucun fondement scientifique.

  • Par Martin D (---.---.---.246) 19 octobre 2010 14:05

    merci bcp pour cet article !
    - on nous vaccine de force pour lutter contre un virus qui est apparu de manière inconnue
    - on nous privatise nos services publics
    - on nous fait payer la crise
    - on nous appauvrit
    - on nous empoisonne avec la nourriture bas de gamme
    - on nous rabâche très régulièrement qu’il faut une gouvernance mondiale dans tous les domaines (économique, étatique, armée, policier, financière,....)
     - etc....

    et après, certains disent qu’il n’y a aucune volonté des élites occidentaux à vouloir soit nous dompter soit réduire la population !

  • Par alberto (---.---.---.250) 19 octobre 2010 14:08
    alberto

    Bonjour et bravo aux réalisateurs-trices de ce film

    Un petit jeu pour les spectateurs : il s’agit de deviner lesquels acteurs du film ont touché des sous de la part des labos.

    Un peu difficile pour les néophytes au début, mais avec un peu d’habitude...

    Bien à vous.

  • Par MrBlue (---.---.---.73) 19 octobre 2010 14:22

    Scandaleux !
    Au plus fort de la soit disant pandémie j’ai questionné mon entourage, professionnel et personnel, pour connaitre les cas avéré de grippe H1N1. Au final j’ai recensé un cas et encore c’était même pas sûr...
    Restons vigilant

  • Par Lisa SION 2 (---.---.---.127) 19 octobre 2010 19:14
    Lisa SION 2

    Bonjour et bravo,

    votre article est très complet, mais pourtant vous avez oublié de signifier un fait non négligeable. C’est une véritable armée qui a pris place dans les centres de vaccination au service du médical dont la plupart n’étaient même pas infirmiers mais plutôt miliciens. Les personnels utiles à ces décisions à l’usage des masses sont directement issues d’ong militaro-médicales et se comptent en millions de membres actifs et disponibles de par le monde, grassement payés par les énormes bénéfices du monde pharmaceutique. 

    Cette première répétition a complètement foiré malgré un tampon de lois conséquentes et donc la deuxième salve sera encore plus sournoise et arrivera directement dans les super marché qui diffuseront de nouveaux produits sur lesquels les clients les plus crédules vont se jeter comme les mouches sur ...

    Le gouvernement est complètement dépassé par tous les évènements, il n’y a qu’à voir comment il persiste à imposer sa réforme sur les retraites, tout en fermant les yeux sur son impopularité.

    C’est bien simple pour dépister les subterfuges, il faudrait pouvoir analyser le sang de nos dirigeants par des organismes indépendants et publier les résultats avec transparence...traces de vaccins, de produits interdits, de thé afghan ou colombien, etc...

  • Par Mathilda (---.---.---.173) 19 octobre 2010 20:16

    Un Mexicain que je connais - cadre supérieur dans une grande banque, pas vraiment gauchiste ! - m’a justement parlé de ça la semaine dernière.
    Il vivait déjà en Europe l’hiver dernier, quand, abreuvé de notre presse à sensation qui accumulait les statistiques les plus mortuaires sur son pays décrit comme le foyer mondial de la peste noire, il avait appelé plusieurs fois tous ses proches à Mexico : surpris de son inquiétude, sa famille et ses amis le rassuraient à chaque appel que tout allait parfaitement bien, qu’il n’y avait aucune alarme, aucun malade ni aucun mort dans tout leur entourage, ni dans leur quartier, ni à Mexico (13 millions d’hab tout de même !). Il fut d’ailleurs très surpris et un peu inquiet que je connaisse un cas de H1N1 ici en Europe (qui s’en est très bien remis)...

    Il m’a alors parlé d’un documentaire argentin, connu en Amérique du sud, qui explique parfaitement la raison pour laquelle le Mexique a accepté de servir de point de départ prétexte aux yeux du monde, à cette gigantesque et lucrative campagne mensongère. (Divertir la population mexicaine de problèmes intérieurs graves dans le pays avec un faux problème de santé.)
    Si quelqu’un d’entre vous est hispanophone ou maîtrise bien l’espagnol, je serais contente de trouver ce document (sous-titré).

    Résultat, en France, l’achat de ces 90 millions de doses de vaccins aux empires pharmaceutiques, plus de €800 millions volés au budget de notre sécurité sociale, a permis à Sarkozy de justifier publiquement toutes les coupures de budgets conséquentes qui s’imposaient sur nos hôpitaux publics après cette campagne.... TINA.

  • Par franc (---.---.---.253) 20 octobre 2010 17:00

    Face à la triple impostures que sont les campagnes de préventions sur le cancer ,le sida et la vaccination qui ne sont là que pour apporter des millions et des milliards de clients aux industries pharmaceutiques et médicales et apporter des milliards et des milliards de dollars au capitalisme mondialiste il faut opposer un tripe NON massif comme dans le cas de la grippe H1N1

    NON au dépistage du cancer
    NON au dépistage du sida
    NON à la vaccination

    Il faut dissoudre l’Ordre des Médecins qui est devenu l’Ordre des Maffieux

     et l’OMS qui est l’Organisation Maffieuse de la santé ou autrement dit l’Organisation Mondiale de Satan 

    les partis de gauches ,les socialistes , y compris les communistes et les verts ont été lamentablement traitres dans cette affaire

  • Par issais (---.---.---.169) 22 octobre 2010 19:30

    Bonjour a toutes et a tous.
    Je pense qu’il est prématuré de penser qu’il n’y a plus aucun risque a courir avec le virus A/H1N1.
    L’OMS vient de se rendre compte que le virus a muté pendant le 2eme trimestre 2010 en australie et a par conséquent échoué a fabriqué un vaccin pour l’année en cours, il sera innofensif contre le nouveau virus :
    http://www.issapharma.org/blog,h1n1-vaccine-failure-raises-pandemic-concerns,388301.html
    cette nouvelle mutation qui a D225G pourrait etre tres dangereuse pour la santé dans le monde :
    http://www.issapharma.org/blog,d225g-n-emergence-in-h1n1-variants,388494.html

    a chacun de se forger sa propre opinion !

  • Par janequin (---.---.---.100) 24 octobre 2010 14:55

    Une donnée expérimentale étrange m’a fait réfléchir au sujet de ces virus.
    Il s’agit de l’étude in vitro de phénomènes d’hybridation naturelle entre deux plantes de même espèce. In vitro, tout se passe bien, alors que la culture in vitro fait apparaître un virus qui empêche le développement de la plante.

    Je me demande si, au vu des très nombreuses études récentes montrant l’impact des dérivés oxydés de l’azote dans le système immunitaire, il ne serait pas bon de réitérer toutes les expériences concernant les virus en modifiant les milieux de culture, et en particulier en y retranchant les nitrates et les azotures.

    Je présume qu’il y aurait pas mal de surprises !

    • Par JL (---.---.---.71) 24 octobre 2010 15:09
      JL

      bonjour janequin. in vitro, deux fois ?

      Par ailleurs, vous pourriez précisez un peu plus explicitement à quoi vous faites allusion, svp ?

    • Par janequin (---.---.---.100) 24 octobre 2010 15:38

      Effectivement, je rectifie :

      Une donnée expérimentale étrange m’a fait réfléchir au sujet de ces virus.
      Il s’agit de l’étude in vitro de phénomènes d’hybridation naturelle entre deux plantes de même espèce. In vivo, tout se passe bien, alors que la culture in vitro fait apparaître un virus qui empêche le développement de la plante.

      Il s’agit d’expérimentations faites par un chercheur qui m’en a parlé entre la poire et le fromage. Je lui ai proposé cette analyse qui l’a quelque peu désarçonné.

    • Par janequin (---.---.---.100) 24 octobre 2010 15:45

      Et puis, je me demande si tous ces virus qu’on aurait isolés ne seraient pas des structures apparaissant justement à cause du milieu de culture dans le plasma de personnes ayant contracté une maladie non microbienne. Si on a choisi ce milieu de culture, c’est bien parce qu’avec un milieu ne contenant pas ces substances, la réplication virale ne se fait pas.

      Un exemple tout-à-fait intéressant est l’arrêt de la réplication du VIH dans un milieu dont les peroxynitrites ont été éliminés.

    • Par JL (---.---.---.71) 24 octobre 2010 18:46
      JL

      @ Janequin, pour moi-même avoir exercé dans le secteur de la recherche, je suppose que cette piste que vous évoquez a peu de chance d’être développée !?

      Les motivations des chercheurs sont une chose ; les critères d’attribution des crédits de développement en sont une autre.

    • Par janequin (---.---.---.100) 25 octobre 2010 00:22

      Certes... C’est très iconoclaste ! Mais expliquez-moi pourquoi, alors que nous sommes censés avoir une peur bleue des virus, les armes virologiques n’ont jamais été utilisées, du moins efficacement ?
      La seule arme non conventionnelle efficace, c’est l’arme chimique, vous en conviendrez !

  • Par lebreton (---.---.---.174) 24 octobre 2010 16:31

    Les criminels ,je dit bien les criminels sont aux sein meme de nos gouvernements en europe ,la mafia à coté c’est du gateau,,elle ne cherche que le fric et le trouve assez bien d’ailleurs ,mais de permettre des manoeuvres du style de la vaccination ,non pas pour sauver des vies ,mais plutot pour tuer des gens ,les plus faibles bien sur ,ça semble etre vraiment le cas ,ce n’est pas le fait d’abrutis de politciens véreux ,mais bien de gens soucieux de voir le pouvoir leur échapper ,et là tous les moyens sont bons ,du fric et des scienteux pourris jusqu’a la moelle et le tour est joué ,
    Le remede a tout cela serai bien sur des enquetes qui pourraient confondre les auteurs des ces grandes manoeuvres ,mias voila çà vient du plus haut sommet de l’etat .Il reste l’ultime solution ,leur demandé des comptes par la force si necessaire ,et recréer les tribunaux populaires qui pourrrons les poursuivre pour tentatives de génocide,et le mot n’est pas trop lourd .
    Les nouveaux génocidaires sont nés ,en grande partie ce sera du a l’absence du savoir essentiel et la maitrise de l’info par le pouvoir politique ,et le pouvoir de l’argent.Le net fait peur
    à qui !!!!!!

  • Par Germain de Colandon (---.---.---.201) 25 octobre 2010 09:44

    Ce que nous dénoncions déjà à l’époque : la mainmise des labos dans le paysage géo-économique de la France

    http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-vacc-2-38104886.html


    En plus de l’incurie de Bachelot et de son ministère

    http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-mort-de-rire-47930717.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires