• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Hamon encombrant pour le PS, Mélenchon en pleine forme dans certaines (...)

Hamon encombrant pour le PS, Mélenchon en pleine forme dans certaines enquêtes

Il y a des évidences qui aveuglent les principaux concernés : cette élection n’est pas celle de Benoît Hamon, beaucoup trop contesté dans son propre camp, dont les chances s’amenuisent et dont la présence risque finalement d’entraver la vraie gauche, en la privant d’une possible victoire à la présidentielle. 61% des sympathisants PS approuvent le soutien à Macron et non à Hamon (Sondage Odoxa pour France Info, publié le 10 mars).

C’est de plus en plus une évidence, à laquelle assistent, impuissants, les électeurs socialistes, confrontés à un trop plein de candidatures issues de la Hollandie ! Lequel, entre Macron et Hamon, est de trop ? Apparemment Hamon serait devenu un candidat encombrant. Il semblerait que, sous les prétextes de programme trop à gauche et de vote utile, eu égard aux sondages plaçant Macron en bonne position pour figurer au second tour, la présence de Hamon ne se justifierait plus. En tout cas, aux yeux de personnalités de la gauche sociale libérale et de membres du gouvernement (1), chaque jour plus nombreux à rallier « En Marche ».

Leur argument est par ailleurs renforcé par cette autre évidence : le créneau de la vraie gauche est dominée par Mélenchon et sa France Insoumise, qui confirment avoir les faveurs d’une majorité d’électeurs de gauche, après avoir tangué dans certaines enquêtes d’intentions de vote -volontairement orientées en faveur d’Hamon-, juste après sa victoire à la primaire socialiste. Coincé dans le micmac d’une impossible synthèse, la posture de Benoît Hamon paraît de plus en plus inconfortable.

Hamon est censé représenter l’ensemble du parti socialiste. Sauf que, dans les faits, le parti, divisé, conteste sa légitimité -même si la primaire l’a désigné candidat officiel-, à porter son projet. Avancer avec le soutien plus que réservé de gens qui ne croient pas en vous, qui ne vous reconnaissent pas comme votre chef ou votre porte-parole, tel est l’écueil de Hamon. Même si l’homme est sincère et authentique, le voilà piégé dans une impasse politicardo-politicienne, qui entame chaque jour sa crédibilité à défendre l’idéologie de gauche dont il se réclame.

Hamon, un candidat officiel devenu encombrant

Mais quel projet peut-il porter en réalité ? Celui des socio-libéraux hollandais, majoritaires au PS, acquis au libéralisme imposé par la finance et les privilégiés de ce monde, ou celui des frondeurs, minoritaires, lesquels, pendant cinq ans, n’ont été capables que de quelques escarmouches stériles contre la politique antisociale de Valls ? L’affaire n’est pas simple pour Hamon, tiraillé entre des contraires inconciliables, auquel le Premier ministre enjoint, pour ne pas dire ordonne, de rassembler son camp en passant ses convictions frondeuses par pertes et profits.

Manifestement, les Français de gauche semblent prendre conscience de l’incongruité suicidaire de la présence d’un candidat, contré par son propre camp, qui risque de disperser les voix de la vraie gauche, au détriment de son représentant le plus légitime à cette présidentielle, considération faite d’une démarche solide, ancrée dans le temps et portée par une puissante conviction : Jean-Luc Mélenchon. 

Comment ne pas voir en effet, quand on est citoyen lambda, que deux candidats issus de la même matrice –Macron et Hamon-, qui ont été ministres tous les deux sous le mandat de François Hollande, vont se livrer à une concurrence destructrice. Un combat duquel résultera cette autre évidence : la mort -quasi certaine- du parti socialiste et son éclatement en deux ou trois sensibilités. Avec cette perception de plus en plus répandue, au PS, d’un Benoît Hamon décidément bien encombrant.

Mélenchon en pleine forme dans certaines enquêtes

Comment ne pas redouter la neutralisation des deux candidats de la gauche humaniste et progressiste, au profit des candidats des riches et du système que sont Fillon et Macron ou de la candidate des restrictions des libertés, Marine Le Pen ?

Reste que les Insoumis ont des raisons de ne pas s'en laisser conter par le déferlement de chiffres visant à reléguer leur candidat à une cinquième ou sixième place au premier tour. Contrairement aux résultats de la plupart des sondages, assénés, à dessein, quotidiennement, pour accréditer la victoire de Macron, certaines enquêtes sur internet tendent à infirmer les pronostics. Celle de l’hebdomadaire Le Point, qu’on ne peut taxer d’être à gauche, en est une illustration et montre un Mélenchon en pleine forme dans les intentions de vote. 

A méditer, même si la réserve reste de mise !

 

(1) Présidentielle : 61% des sympathisants du PS approuvent les cadres socialistes qui soutiennent Macron et non Hamon.

 

Verdi

Samedi 11 mars 2017

 

JPEG - 36.5 ko
Extrait Le Point 9 mars 2017

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

141 réactions à cet article    


  •  
     
     
    Pourquoi insulter le mot « français » qui appartient au passé ?
     

    Pourquoi insulter les crétins scloréo handicapés en les cataloguant ignominieusement de « gauche » ?
     

    Pourquoi méprisez ces pauvres benêts ? Les traiter de Flanby où De Baudruche, de sans-frontièriste lécheurs de cul à Soros, Krupp, BHL et Merkel  ? De lécheurs de babouches islamistes ? De bétonneurs pour surponte africiane ? De bobo peureux de leur cancer atomiques particules pas biobio ?
     
     
     
     
    « Le croissant a remplacé la faucille, la bite le marteau, l’arc en ciel le rouge, et € l’étoile » Le drapeau gogocho Ed. du Capital
     
     
     


    • Cadoudal Cadoudal 11 mars 15:50

      @La Baudruche négrière patronale verdie
      ils sont très contents d’être de « gauche », ils se battent comme des chiffonniers pour savoir lequel sera le plus de « gauche »..

      Fut un temps ou la gauche défendait les prolos, depuis Terra Nova à décréter que les critères nécessaires à l’obtention du label de « gauche » seraient dans l’ordre :
      -Être islamo compatible.
      -Ne jamais remettre en cause le dogme des bienfaits de l’immigration.
      -Être pour la reproduction des pédés et la location à cet effet des ventres des prolotes du tiers monde.
      -Mépriser et insulter sans retenue les prolos réfractaires.
      -Penser que la démocratie c’est d’avoir un président de « gauche » dans un pays qui vote à droite.

      Ici l’auteur de « gauche » semble se réjouir des soucis d’un candidat de « gauche », pensant ainsi que son candidat de « gauche » pourra rafler la mise et parvenir au pouvoir....

      Aucun intérêt pour les indigènes de se mêler à ces débats oiseux...


    • Gavroche 11 mars 17:10

      Bonsoir @Cadoudal


      Curieux commentaire ! En effet, je connais beaucoup de gens qui sont de gauche, et strictement aucun ne correspond à votre description.

      D’autant que l’immigration est due essentiellement aux chefs d’entreprises qui en ont besoin, et à leurs politiciens, élus grâce au vote des citoyens de droite, qui les ont toujours soutenus et encouragés depuis des décennies. Et tous ceux-là, par définition, sont de droite.

      Voilà 15 ans que se succèdent des présidents et gouvernement de droite, Hollande compris, et le résultat est celui que nous connaissons. Il ne faut donc pas changer les équipent qui gagnent.

      Je me demande donc à quoi sert une telle diatribe qui ne peut à mon avis que provoquer l’effet inverse à celui escompté.

      Moi je pense qu’il est sain que dans une population, plusieurs tendances se dégagent. Ce serait catastrophique si tout le monde pensait la même chose ! smiley
      Bonne soirée.

    • Alren Alren 11 mars 18:18

      @Cadoudal

      Merci de résumer le programme du FN. Le vrai programme pas celui qui est énoncé par ses porte-paroles dans les merdias, destiné à tromper les gogos et à disperser les voix des travailleurs sur une fausse alternative d’extrême droite à la lutte sociale et écologique.

      Donc l’important pour le FN ce n’est pas la justice sociale, moins de peine pour les travailleurs et plus de bonheur pour eux.

      Ce n’est pas de préserver la planète pour les générations futurs ni empoisonner les contemporains avec des substance toxiques.

      Ce n’est pas de réduire le chômage avec des grands travaux planifiés et un enseignement technique de qualité et non un « apprentissage » bidon.

      Non, le programme du FN que vous exposez c’est le christianisme pour tous (intégriste selon Marion Maréchal Le Pen) : comptez-vous rendre le baptême obligatoire ?

      C’est le contrôle des mœurs de tout un chacun au mépris de sa liberté (qui s’arrête où commence celle des autres) : comptez-vous repénaliser l’homosexualité en même temps que vous rétabliriez la peine de mort ?.

      C’est la division des habitants de ce territoire, la France : comptez-vous encourager les ratonnades comme du temps de l’OAS (avec qui le FN a eu de fortes affinités) durant la guerre d’Algérie ?


    • Odin Odin 11 mars 19:26

      @Alren

      Votre commentaire ne m’est pas adressé mais le vrai programme de MLP est ci-dessous. 

      Vous devriez être content, Mélenchon a ou va avoir ses 500 parrainages.

      Si vous commencez déjà à raconter des conneries pareilles, que va-t-il en être d’ici fin avril. 

      MLP aurait un ADN commun avec Hitler ou Pol Pot ? 

      Vous vous trompez d’adversaire, c’est l’Hanon qui devrait être votre cible pour qu’il dégage au profit de JLM.

      https://www.marine2017.fr/wp-content/uploads/2017/02/projet-presidentiel-marine-le-pen.pdf

       


    • Le421 Le421 11 mars 20:20

      @Cadoudal
      Ce qui est pratique avec des gens comme vous, c’est qu’à partir de Dupont-Aignan, tout le monde est « de gauche ».
      Comme ça, on est tranquilles...  smiley


    • Ouallonsnous ? 11 mars 22:20

      @Le421
      Ne donnons pas nos voix aux candidats anti français représentant de la troïka, UE/OTAN, BCE, FMI, les seuls sincères et représentant les besoins de la France et du peuple français sont JL. Mélenchon et F. Asselinneau. Ils devraient s’allier et JL Mélenchon opter pour la sortie la plus rapide de l’UE/OTAN au lieu de croire qu’il va amender le « machin » créé justement pour ne pas pouvoir évoluer !


    • Cadoudal Cadoudal 11 mars 22:33

      @Le421

      Ce qui est pratique avec des gens comme vous, c’est qu’à partir de Dupont-Aignan, tout le monde est « de gauche ».

      Moi qui vous aide à clarifier la situation actuelle, je vous trouve bien mauvais élève :

      Dupont Aignan ne respecte aucun des 5 critères requis pour obtenir son label de « gauche »...

      Si l’on considère qu’Attali considère Macron comme de « gauche », les heureux possesseurs du label de « gauche » se retrouvent donc de Macron à Besancenot en passant par Erdogan et Boutelfika...

      Ali Juppé malgré de méritoires efforts d’intégration ne respecte que 4 critères sur 5 et persiste à vouloir voter pour un catholique radicalisé...

      Le gourou Asselineau, lui, bien malin, n’ayant officiellement aucun avis sur rien, peut espérer récupérer tous les paumés , mais certaines de ses déclarations sur les Lettons laissent transparaitre le même tropisme maghrébin que Mélenchon...


    • Cadoudal Cadoudal 11 mars 23:02

      @Gavroche

      « Curieux commentaire ! En effet, je connais beaucoup de gens qui sont de gauche, et strictement aucun ne correspond à votre description. »

      Mon commentaire commence justement par faire la distinction entre la « gauche » pré Terra Nova et la « gauche » actuelle....

      Georges Marchais n’aurait pas son label de « gauche » aujourd’hui, il défendait les intérêts des prolos français et était logiquement contre l’immigration massive...

      Robert Hue et Braouzec ont rejoint Macron...
      Mélenchon refuse de voir que les prolos français en ont marre de la chienlit due à l’invasion afro musulmane et passe son temps à les insulter...
      Tous font la queue tous les ans à l’ambassade du Qatar...
      Tous défendent la racaille d’importation contre les fils de prolo de la police...


    • Gavroche 11 mars 23:11

      @Cadoudal

      Oui mais ça ne justifie pas la diatribe contre tous les « gens de gauche » décrits dans votre post ; Relisez votre écrit !

      Les mots ont un sens, on les lit les uns après les autres et on les pèse. 
      Il est plus simple de dire des choses qui sont claires, vérifiables et crédibles. Sinon les « gens de gauche » , en vous lisant, ne rejoindraient certainement pas vos idées mais au contraire, les rejetteraient violemment, rendant vos propos totalement improductifs.
      Tout dépend du but que vous poursuivez. smiley

      Cordialement

    • Cadoudal Cadoudal 11 mars 23:31

      @Alren
      Merci de résumer le programme du FN. Le vrai programme pas celui qui est énoncé par ses porte-paroles dans les merdias, destiné à tromper les gogos et à disperser les voix des travailleurs sur une fausse alternative d’extrême droite à la lutte sociale et écologique.

      Vous pensez que l’invective et le déni feront revenir les prolos dans les bras des gauchistes terra noviens ?
      Vous prenez les prolos pour des idiots sans mémoire ?

      La France est un hôtel
      http://lesobservateurs.ch/2016/10/07/jacques-attali-la-france-est-un-hotel/

      "Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ? C’est faire un distinguo qui est choquant »
      http://www.atlantico.fr/decryptage/quand-pierre-berge-signe-aveu-ultime-cette-gauche-qui-se-livre-corps-et-ame-societe-marche-serge-federbusch-582299.html


    • Cadoudal Cadoudal 11 mars 23:55

      @Gavroche

      « Les mots ont un sens, on les lit les uns après les autres et on les pèse. 
      Il est plus simple de dire des choses qui sont claires, vérifiables et crédibles. »

      Les 5 critères qui me permettent de classifier les gens voulant se voir décerner un label de « gauche » par les officines sorosiennes me semblent clairs, vérifiables et crédibles...

      Les mêmes sont utilisés aux USA, en Angleterre, et partout ou les indigènes blancs commencent à se rebeller...

      Si les « gens de gauche » ont besoin du label Terra Novien pour savoir qui ils sont, c’est bien triste...

      Si ils ont gardé un minimum de fierté et qu’ils ont un peu de mémoire, ils devraient savoir que ces critères sont bien récents et ne pas craindre l’excommunication par ces officines de la « gauche » bourgeoise...

      Il me semble que la liberté fut un temps une valeur de gauche...

      Tout comme la solidarité de classe...


    • Cadoudal Cadoudal 12 mars 02:05

      @Cadoudal
      Vous verrez également Gavroche que tous les de « gauche » seront également pour autoriser les manifs géantes de Turcs en France.

      Et que très bientôt ils vont insulter la mère Merkel qu’ils ont tant adulé :

      Selon un rapport confidentiel du BKA (BundesKriminalAmt) qui a fuité dans Bild, 208.344 délits et crimes commis par les migrants ont été recensés en 2015. Soit l’équivalent de 570 délits par jour, ou 23 délits par heure pour la seule année 2015 ! Ces statistiques criminelles sont en hausse de 80% par rapport à 2014. Ces données publiées en 2016, ne comprennent que les délits pour lesquels un suspect migrant a été arrêté. Des crimes comme des viols n’apparaissent pas dans les statistiques parce que les suspects courent toujours.
      http://lepeuple.be/crimes-commis-migrants-explosent-allemagne/78970


    • Lanterne Lanterne 12 mars 04:31

      @Ouallonsnous ?


      Bonjour,

      Le programme de Mélanchon est « une mise a jour du systéme », c’est un « réformateur ». Le programme de Asselinot est « un changement de régime », c’est un « révolutionnaire ».

      Le programme de Mélanchon utilise la toute puissance du pouvoir présidentiel de la Véme république. Le programme de Asselinot est pas mal centré sur la constituante, donc la fin de la Véme.

      Mélanchon a un programme d’action économique, une planification assez rigide, Il lui faut une majorité aux ordres. Asselinot a un programme ou tout est a débattre. Il lui faut une assemblée capable de légiférer.

      Mélanchon veux réguler les prix, normaliser les activités, Imposer la transparence... créer plus de lois. Asselinot veux tout balancer et recommencer a zéro a partir d’une nouvelle constitution.

      Mélanchon as un discourt internationaliste tendance « mutipolaire », Asselinot souverainiste tendance « préférence nationale ». 

      Ils n’ont pas le même électorat, pas les même priorités, pas les mêmes thèmes d’expression publique. Elle est pas gagnée ton alliance.

      ++







    • Le421 Le421 12 mars 09:03

      @Cadoudal
      Au sujet de Mélenchon et de l’immigration, vous n’avez strictement rien compris ou vous ne voulez pas le voir.
      Un exemple bête parmi tant d’autres...
      Un immigré clandestin sans papier travaille pour un sous-traitant d’un grand groupe du BTP. Pas besoin de noms, n’est-ce pas ? Les types font « le marché » à 4H du mat’ avec le fourgon tôlé au bon endroit. Coût pour l’entreprise, 30€ la journée de boulot de 12H mini. En France.
      Le « bamboula », comme vous dites, il n’a pas de papiers et trime pour survivre. Il gagnerait la moitié au Soudan, à condition de ne pas se prendre une balle...
      Sans papiers, il est tenu par les couilles et menacé de dénonciation si il se plaint.
      Et pendant ce temps-là, l’entrepreneur véreux fait concurrence au reste des sociétés correctes et aux travailleurs, non pas français, mais « en règle ».
      Avec des papiers de séjour, le soudanais devient un ouvrier lambda. Je dis « papiers de séjour », pas naturalisation. Savez-vous combien de portugais vivent et travaillent en France depuis des lustres avec la nationalité exclusivement portugaise ?
      Avec des papiers en règles, ils travaillent au conditions nationales. Et je peux vous dire que je sais de quoi je parles. Mon meilleur ami, Domingo « Dominique » est dans ce cas.

      Et vous pensez que le FN va nuire à ces grands groupes industriels qui pourraient, entre autre exemple, couler un certain marchand de ciment ??

      Franchement. Quelle naïveté !!

      « Dites-leur n’importe quoi, mais dites-leur ce qu’ils veulent entendre... »

      Mais Mélenchon veut s’attaquer aux causes du problème, aux raisons de la maladie, pas aux conséquences.
      Parce que dire que nous sommes pour l’immigration massive, votre fond de commerce, c’est encore et toujours tromper les gens.
      Et si vous dénoncez de faux problèmes, vous n’amènerez jamais dans vos valises que de mauvaises solutions.

      Au Far-West, autrefois, il y avait ces carrioles avec des charlatans vendant des potions magiques qui guérissaient de tout. On n’a pas guère avancé...


    • Croa Croa 12 mars 10:51

      À Lanterne,
      Tu te trompes, c’est le contraire ! Entre Asselineau et Mélenchon le plus révolutionnaire c’est Mélenchon.
      Toutefois Mélenchon espère une majorité de soutien à la chambre alors que Asselineau pense pouvoir composer avec celle qui se présentera. Les deux sont parfaitement conscients des limites au pouvoir présidentiel, lequel permettra toutefois au gagnant au moins de lancer sa réforme phare, à savoir la convocation d’une constituante pour JL Mélenchon ou le Brexit par l’article 50 pour F. Asselineau.


    • Croa Croa 12 mars 10:54

      Erratum  : Je voulais dire « Frexit » évidemment smiley


    • Croa Croa 12 mars 11:04

      À Lanterne « Ils n’ont pas le même électorat, pas les même priorités »

      Encore FAUX !  Tu te base là il me semble sur l’ancien clivage gauche-droite. Les penseurs, ce que nous sommes tous, savent depuis longtemps à quel point ce type de raisonnement est devenu obsolète. É. Chouard par exemple hésite beaucoup entre Asselineau et Mélenchon, moi aussi (mais je serais plutôt Mélanchon ; Asselineau appréhende un tout petit peu mieux les réalités de L’UE mais n’intègre pas du tout les impératifs écologiques) et de très nombreux Français !


    • Alren Alren 12 mars 11:25

      @Ouallonsnous ?

      JL Mélenchon [devrait] opter pour la sortie la plus rapide de l’UE/OTAN au lieu de croire qu’il va amender le « machin » créé justement pour ne pas pouvoir évoluer !

      Au risque de me répéter, je rappelle que le programme L’Avenir en Commun prévoit la sortie immédiate de l’OTAN.

      La sortie de l’UE (et l’implosion conséquente de l’UE) se fera après que l’on est mis Merkel devant un choix cornélien : ou une réforme des traités ou le départ de la France, deuxième puissance européenne(et bientôt première avant 2030 si JLM est élu et que la réindustrialisation sur la base de nouvelles activités est alors achevée), et grande perdante en matière de contribution nette (L’Allemagne est bénéficiaire nette par ses exportations intra-européennes en faisant fabriquer l’essentiel des produits « allemands » dans les pays de l’Est à bas coûts salariaux), si elle dit « nein ». L’Allemagne dans ce cas montrera son vrai visage aux autres pays, aux autres peuples : plutôt la fin de l’UE qu’une Europe des peuples souverains.

      Le parti de Merkel pourrait exploser en cette circonstance.


    • Alren Alren 12 mars 11:40

      @Cadoudal

      Quel rapport entre Jacques Attali et Pierre Bergé qui vont voter Macron et la France Insoumise qu’ils exècrent ?

      Cela fait bien plaisir : vous êtes obligé de nous amalgamer avec nos ennemis politiques pour tenter de nous dénigrer !

      Cela veut bien dire que vous ne pouvez attaquer nos propositions de front car elles vont dans l’intérêt de 99% des Français, y compris pour les ballots qui croient qu’elles font aussi partie du programme du F haine.
       
      Petit rappel : Nous continuerons d’interdire les mères-porteuses vénales car le corps humain ne se « marchandise » pas.
      En revanche chaque femme, maîtresse absolue et unique de son corps, pourra refuser toute grossesse.


    • Lanterne Lanterne 12 mars 11:41

      Mec, je vais te répondre en article prochainement.


    • Alren Alren 12 mars 11:45

      @Alren

      La sortie de l’UE (et l’implosion conséquente de l’UE) se fera après que l’on ait mis Merkel


    • Alren Alren 12 mars 11:55

      @Croa

      É. Chouard par exemple hésite beaucoup entre Asselineau et Mélenchon, moi aussi (mais je serais plutôt Mélanchon ; Asselineau appréhende un tout petit peu mieux les réalités de L’UE mais n’intègre pas du tout les impératifs écologiques)

      Dire que JLM appréhende moins bien les réalités de l’UE montre que vous ne lisez pas son blog !!!

      S’il est élu, l’UE actuelle n’existera plus ... et Asselineau quoi qu’en disent ses soutiens fébriles sur internet, ne sera pas au deuxième tour.

      Si l’on veut garder à la France et aux Français une chance de quitter l’UE et le CETA et l’OTAN, tout en bénéficiant d’une politique sociale et écologique, il faut voter Mélenchon au premier tour.


    • Cadoudal Cadoudal 12 mars 12:55

      @Le421
      "Au Far-West, autrefois, il y avait ces carrioles avec des charlatans vendant des potions magiques qui guérissaient de tout. On n’a pas guère avancé..."

      Chacun vend sa camelote, certains changent de camelote au gré des modes...

      Voir Mélenchon venir draguer les électeurs du FN en faisant un virage à 180° au sujet de l’immigration, ça fait causer dans les officines sorossiennes :

      «  Il faut être réaliste. Si nous adoptons la même ligne que les formations d’extrême gauche sur l’immigration, dans le contexte actuel, nous sommes morts politiquement.  »
      http://www.revue-ballast.fr/jean-luc-melenchon-limmigration-entre-convictions/

      Mais si voulez me faire croire qu’il est aussi sincère sur ce sujet qu’il l’était en 2012, il faudrait m’expliquer les raisons objectives de ce spectaculaire retournement de veste...

      Moi je pense comme le petit sorsossien du lien ci-dessus qu’il est trop tard, que l’immigration c’est le fond de commerce du FN depuis des lustres et que Mélenchon devrait rester jouer avec ces petits camarades...
      En plus ce revirement pourrait faire penser que le FN à raison depuis longtemps et que l’immigration est tout sauf une « chance pour la France »...


    • Cadoudal Cadoudal 12 mars 13:15

      @Alren
      « Quel rapport entre Jacques Attali et Pierre Bergé qui vont voter Macron et la France Insoumise qu’ils exècrent ? »

      Mitterrand, le PS, la gauche socialiste, la maçonnerie, tout ça crée des liens solides....

      Et le fait qu’ils voteront tous Macron contre Marine au second tour...


    • Cadoudal Cadoudal 12 mars 15:34

      @Cadoudal

      Le bruit et la fureur cachent mal la radicalité de son impuissance.

      http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/03/12/les-ruses-du-diable_5093226_3232.html#JZ4HTXtmXJC5Lm2Q.99

      Du rififi chez les Miller...

      Mais tous contre « l’ennemi du genre humain »...


    • Croa Croa 12 mars 16:23

      À Alren,
      Il y a tout de même cette naïveté de JL Mélenchon de croire possible une modification des traités (plan A.) Naïveté tout de même surprenante qui fait douter même en la sincérité de ses engagements : Est-il vraiment prêt à appliquer le plan B qui en toute logique devra l’être ? 


    • Sparker Sparker 12 mars 17:26

      @Croa
      Ce n’est pas de la naïveté, c’est la volonté de changer les projet européen en le faisant comprendre au gens de raison. Si les contributeurs veulent bien prendre conscience que ce projet européen actuel est moribond et à la prochaine secousse ce sera la débacle, alors nous pourrons dicuter, ce qui est la volonté première.
      Après, si personne ou du moins les gros contributeurs ne veulenty pas changer les orientations et s’obstine dans leur démarche mortifère alors nous n’auront d’autres choix que de sortir et d’être déchargé de la responsabilité du chaos pour pourrait faire suite.
      Nous ne pouvons, a priori, mettre de coté la bonne volonté issue de discussions sérieuses.
      Si les blocages et menaces continue alors avec désolation nous quitterions le navire mais ce n’est pas la situation souhaitée cpntrairement à l’UPR qui à une vision nationaliste.


    • Croa Croa 12 mars 18:35

      À Sparker,
      Je ne crois pas au « nationalisme » de l’UPR ou en tout cas que ce « nationalisme » soit de nature similaire à celui du FN par exemple.
      Maintenant si la France Insoumise se révèle incapable de faire un lien entre souveraineté et indépendance, il y a lieu de s’inquiéter à propos de son programme. smiley
      Bref on en est toujours au même point.


    • Sparker Sparker 12 mars 20:35

      @Croa
      « Vous » en êtes toujours au même point. Le plan A plan B est la meilleure solution diplomatique de
       reprendre un pouvoir qui nous est contesté.
      Le choix est fait d’emblée pour une relance du pays en relançant l’activité c’est le socle du programme. Ce n’est pas en accord avec l’UE, ce n’est pas négociable à moins que les traités le favorise dans le bien de tous.
      Thérésa May doit prévoir un plan B en cas d’échec des négociations, et il ne sont pas dans l’euro !!

      https://www.mediapart.fr/journal/international/120317/brexit-londres-un-plan-b-en-cas-dechec-des-negociations-declare-davis


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 06:36

      @Alren
      La sortie du Commandement intégré de l’ OTAN, ce n’est pas pareil que la sortie complète de l’ OTAN par l’article 13 du Traité de l’Atlantique nord.
      L’UPR veut la sortie complète de l’ OTAN.


    • Morpheus Morpheus 13 mars 14:57

      @Le421
      Vous êtes au courant que vous avez le symbole de la Franc Maçonnerie comme avatar ? smiley


    • kader kader 13 mars 19:23

      @Gavroche
      ce sont les politiques qui ont besoin de casser tout nationalisme en accelerant l’immigration.
      ce sont les politiques qui ont compris que le soucis de territoire est plus puissant que le soucis du chomage (faut etre un peu neuropsy pour savoir cela)

      et dis moi ?
      pourquoi tous ces gens qui soutiennent macron ne sont pas exclus illico du ps ?

      parce qu’il a été décidé d’assassiner sous nos yeux le ps pour créer un grand parti « démocrate » en france

      tiens tiens... on a déjà les républicains..
      apres on va nous dire que Asselineau n’a pas raison ?


    • Onecinikiou 13 mars 20:35

      Mélenchon s’est démasqué ce soir chez Lapix/Seddoun : 


      1/ Il a dit qu’il ne mettrait jamais de signe égal entre Marine Le Pen et Macron,

      2/ Il a dit que son adversaire n°1 restait de toujours Marine Le Pen.

      C’est plié pour les derniers naïfs : je mise 100.000€ que Mélenchon appellera à faire barrage au Front National dès 20h15 le soir du premier tour (comme en 2012), en faveur du banquier d’affaire de chez Rothschild Macron, instigateur de la loi El Khomri !!

      Pour Mélenchon la corde, haut et court !

    • Sparker Sparker 13 mars 20:46

      @Morpheus
      Non c’est tout simplement une lettre grecque. keep it simple.


    • smilodon smilodon 13 mars 21:29

      @La Baudruche négrière patronale verdie : C’est « beau » !.. Magistral même !... Mais j’ai rien compris !..... Benêt est mon nom !... Rien compris !... Mais c’est « beau » !... Désolé. Adishatz.


    • smilodon smilodon 13 mars 21:38

      @Cadoudal : les mots ont un sens !... Merci ! :.... Le problème de la « mésentente » entre les gens ne vient que de là !.... Nous ne parlons plus la même langue, ni même le même langage !.... Nous avions une « langue » pourtant !??..!!... Elle n’est plus usitée !... Donc, nous ne ne comprenons plus !... Chaque « caste » parle la sienne !..... Dommage.. Ce qui fait un pays, avant toute chose, c’est sa « langue » !... Son orthographe, sa grammaire, sa conjugaison et sa syntaxe !..... Sorti de là, le « peuple », celui qui compose ce pays, (qui compose 1 pays), n’est rien de plus qu’un assemblage de « populations », diverses et variées !....Le « cosmopolitisme » !...... La « différence » !... Mais pas une « PATRIE » !.....Jamais. C’est la « Langue » qui fait d’un pays, un pays à part entière !... Rien d’autre.....
      .... Adishatz.


    • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 13 mars 22:34

      @Onecinikiou
      Vous oubliez le principal. JLM n’est plus à la tête d’un parti, mais le candidat porté par un mouvement politique, la France Insoumise. Les Insoumis sont capables de faire des choix critiques et d’agir en toute conscience. De toutes façons, cela m’étonnerait beaucoup que Mélenchon pousse à l’élection d’un gigolo présenté par les lobbies, banques et multinationales. De plus, le meilleur après la campagne radio-télévisée parce que le plus sincère et le plus intelligent, ce sera lui et la question ne se posera pas.


    • Cadoudal Cadoudal 13 mars 22:37

      @smilodon

      Intentions de vote chez les élèves de Sciences-po Strasbourg
      http://www.fdesouche.com/wp-content/uploads/2017/03/C6lkzjiWwAAApxx.jpg

    • Onecinikiou 14 mars 10:16

      @Danièle Dugelay


      L’avantage que j’ai sur vous autres aveugles c’est que je ne suis pas sectaire le moins du monde, et d’une lucidité à vous faire pâlir de jalousie. 

      J’avais parfaitement pronostiqué en 2012 le ralliement de Mélenchon à Hollande plusieurs mois avant les élections, à l’époque les groupies de Mélenchon ne voulait croire que celui-ci appellerait à voter pour celui qu’il désignait alors comme le « capitaine de pédalo ».

      Las, il n’a pas fallu attendre 20h15 le soir des résultats du premier tour pour le voir débarquer, la gueule enfarinée, et appeler piteusement à voter « sans condition » pour celui qu’il ne cessait de fustiger les jours auparavant. Quelle tartufferie ce fut mes aïeux. 

      Il en ira de même cette fois-ci, soyez-en certaine. Car vous ne croyez quand même pas que Mélenchon sera présent au second tour, le déni de réalité sidérant dans lequel s’enferme ses partisans fanatisés serait alors encore plus grave qu’imaginé !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires