• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Harry, va chercher la voiture ! » : la Griffe du Passé ?

« Harry, va chercher la voiture ! » : la Griffe du Passé ?

Découverte par le sociologue allemand Jörg Becker, cette information a été publiée par le Frankfurter Allgemeine Zeitung : Horst Tapper , le comédien décédé en 2008 qui incarnait le célèbre Inspecteur Derrick dans la série télévisée éponyme, aurait été membre des Waffen – SS ! Comme 250.000 autres personnes ayant servi dans cette sinistre formation militaire.

 

Et alors ?

Alors, rien.

Ne disposant d’aucun détail autre que celui relayé par un article de presse, on ne s’étendra pas sur une information qui ne présente comme intérêt que celui qu’on voudra bien lui réserver.

A moins que l’on puisse s’intéresser en revanche, à l’occasion de cette « révélation », à d’autres histoires assez surprenantes qui ont vu surgir du passé des personnages qui avaient su jeter un brouillard très épais sur la nuit sombre qu’avait été leur jeunesse.

Tel a été le cas de Kurt Waldheim, officier de la Wehrmacht pendant la Seconde guerre mondiale, un temps soupçonné de crimes contre l'humanité, mais qui a su se reconstruire une identité et une vie irréprochables en exerçant durant dix ans (1972-1981)… les fonctions de Secrétaire général des Nations Unies( !) avant d’accéder ensuite (de plus en plus fort !) à la présidence de la République autrichienne, jusqu’à ce que le célèbre couple d’avocats chasseurs de nazis Serge et Beate Klarsfeld révèle l’information.

"Si l'histoire de ma vie a permis une nouvelle approche de l'Histoire (en Autriche), alors tout ceci est positif - bien sûr au prix de dégâts pour moi-même", déclarera K. Waldheim dans une interview accordée au quotidien autrichien Der Standard en janvier 2006.

Une autre organisation internationale prestigieuse, l’ancienne CIPC, Commission Internationale de Police Criminelle créée en 1923 et devenue en 1956 Interpol, a eu elle aussi son lot d’intermèdes nazis avec de sinistres directeurs (Dressler, Heydrich, Skubl) ou anges gardiens (Oberg, Kaltenbrunner).

Mais il faudra attendre 1972 avec la mainmise des Etats-Unis d’Amérique sur Interpol et l’arrivée d’un nouveau directeur en la personne de Raymond E. Kendall pour que l’organisation se débarrasse définitivement de son empreinte nazie.

Il est en effet surprenant de constater qu’Interpol aura été dirigée par de sinistres fripouilles bien après la Deuxième Guerre Mondiale avec, en 1963, l’élection à sa tête de Jean Nepote, ancien collaborateur du régime de Vichy, ou encore celle de Paul Dickopf, ancien membre de la Kripo et de la SS, qui sera président de 1968 à 1972 ! On laisse au lecteur le soin d’imaginer avec quel sérieux le tri de chaque CV a pu être effectué…

Qui sait si avec l’Inspecteur Derrick la griffe du passé ne vient pas de rattraper un héros posthume ? Alors, en attendant : «  Harry, fahr schon mal den Wagen vor ! »

 

Quelques sources :

http://www.faz.net/aktuell/feuilleton/medien/derricks-vorgeschichte-horst-tappert-war-bei-der-waffen-ss-12162290.html

http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/t6767-quand-les-ss-contolaient-interpol

http://en.wikipedia.org/wiki/Paul_Dickopf

http://www.nytimes.com/1990/03/06/opinion/l-interpol-s-nazi-affiliations-continued-after-war-137690.html

http://www.dvdclassik.com/critique/la-griffe-du-passe-tourneur

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 27 avril 2013 08:49

    ? ?????
    les nazis ont existé ? ah bon ? et les SS aussi ?
    bientôt vous découvrirez sans doute qu’ils ont eut des enfants .....

    mais on n’a de toute façon tiré aucune véritable leçon positive de cet épisode
    ( je veut dire a part utiliser leur savoir faire technologique pour nos jolie bombes et leur méthodes de « communication » pour nos brillantes démocraties )

    pendant ce temps un nouvel ordre mondial règne, une seule culture domine l’ensemble de la planète, et l’eugénisme se prépare a rentrer par la petite porte
    la seule différence est que l’on ne vous impose pas vos chaînes avec des panzers mais qu’ on vous les vend ....
    et que vous les achetez ....

    monstres d’ hier
    monstres d’aujourd’hui
    monstres de demain

    continuez donc a vous occuper de ceux d’ hier


    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 27 avril 2013 09:19

      @ Gaijin


      Lisez, je vous prie, mes articles, et vous verrez que je m’occupe aussi des monstres actuels et de ceux à venir.
      Lisez surtout ceci :

      Dans De la démocratie en AmériqueAlexis de Tocquevilledécrit une nouvelle forme de domination. Elle s’ingérerait jusque dans la vie privéedes citoyens, développant un autoritarisme « plus étendu et plus doux », qui« dégraderait les hommes sans les tourmenter ». Ce nouveau pouvoir, pour lequel, dit-il, « les anciens mots de despotisme et de tyrannie ne conviennent pas », transformerait les citoyens qui se sont battus pour la liberté en « une foule innombrable d’hommes semblables (...) qui tournent sans repos pour se procurerde petits et vulgaires plaisirs, (...) où chacun d’eux, retiré à l’écart, est comme étranger à la destinée des autres ».

      Isolés, tout à leur distraction, concentrés sur leurs intérêts immédiats, incapables de s’associer pour résister, ces hommes remettent alors leur destinée à « unpouvoir immense et tutélaire qui se charge d’assurer leur jouissance (...) et ne cherche qu’à les fixer irrévocablement dans l’enfance. Ce pouvoir aime que les citoyens se réjouissent, pourvu qu’ils ne songent qu’à se réjouir. Il pourvoit à leur sécurité (...) facilite leurs plaisirs (...) Il ne brise pas les volontés mais il les amollit (...), il éteint, il hébète. »

      C’était une sorte de prophétie, mais nous y sommes aujourd’hui. C’est le « monstre doux » dont l’Italie me semble être l’avant-garde, le prototype abouti. Il s’agit d’un régime global de gouvernement, mais aussi d’un système médiatique, télévisuel, culturel, cognitif, une forme d’ambiance infantilisante persistante qui pèse sur toute la société.

      Ce régime s’appuie sur une droite anonyme et diffuse associée au grand capital national et international, plus proche des milieux financiers qu’industriels, puissante dans les médias, intéressée à l’expansion de la consommation et du divertissement qui lui semblent la véritable mission de la modernité, décidée à réduire le contrôle de l’Etat et les services publics, rétive à la lenteur de la prise de décision démocratique, méprisant la vie intellectuelle et la recherche, développant une idéologie de la réussite individuelle, cherchant à museler son opposition, violente à l’égard des minorités, populiste au sens où elle contourne la démocratie au nom de ce que « veut le peuple ».


      Connaissez-vous Raffaele Simone ? Si oui, très bien. Dans le cas contraire, veuillez lire cette excellente introduction à la pensée d’un très bon analyste auteur d’un livre très intéressant :


      Le Monstre doux. L’Occident vire-t-il à droite ?, de Raffaele Simone, « Le Débat », Gallimard, 17,50 €.


      http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/09/12/pourquoi-l-europe-s-enracine-a-droite_1409667_823448.html





      • gaijin gaijin 27 avril 2013 13:52

        alors ça va ...

        " Il s’agit d’un régime global de gouvernement, mais aussi d’un système médiatique, télévisuel, culturel, cognitif, une forme d’ambiance infantilisante persistante qui pèse sur toute la société."

        j’aurais pas dit mieux .....


      • COVADONGA722 COVADONGA722 27 avril 2013 13:32

        yep le diable !dites vous,ben si pour sauver les peuples d’ europe du libéralisme interlope et de ses deux avatars terreur économique et envahissement du sol cela passe par une alliance avec le diable ! faisons la .....


        Asinus : ne varietur

        • gaijin gaijin 27 avril 2013 13:56

          covadonga
          je m’en voudrai d’avoir l’air de hurler avec les loups mais prenez garde tout de même
          n’oubliez pas ce que tolkien a dit :
          « le chemin du mal vers mon coeur passe par le désir de faire le bien »

          autre formulation de : « l’enfer est pavé de bonnes intentions » mais je préfère la version de tolkien
          alors a vous de voir
          mais soyez vigilant


        • agent orange agent orange 10 mai 2013 18:22

          Renaud


          Puisque le recyclage des nazis semble vous intéresser, celui ci le sera probablement ...

          Bonne lecture

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires