• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Hollande et la rafle du Vel’ d’hiv : La France rendue (...)

Hollande et la rafle du Vel’ d’hiv : La France rendue responsable contre le sens de l’histoire et le peuple

Après s’être incliné devant une plaque commémorative, François Hollande a affirmé dimanche que l'arrestation de milliers de Juifs lors de la rafle du Vélodrome d'Hiver (Vél' d'Hiv), les 16 et 17 juillet 1942 à Paris, était un « crime commis en France par la France ». Ceci, dans la continuité de la démarche entreprise par le Président Jacques Chirac qui lui avait exprimé à ce propos que « Ces heures noires souillent à jamais notre histoire et sont une injure à notre passé et à nos traditions. Oui, la folie criminelle de l'occupant a été secondée par des Français, par l'État français. (...) La France, patrie des Lumières et des droits de l'homme, terre d'accueil et d'asile, la France, ce jour-là, accomplissait l'irréparable ».

 « La vérité, c'est que la police française s'est chargée d'arrêter des milliers d'enfants et de familles. (...) La gendarmerie les a escortés jusqu'aux camps d'internement », a dit François Hollande. Il s’est dans son discours volontairement démarqué de la position de François Mitterrand sur le sujet qui refusait de présenter des excuses au nom de la France, expliquant que la République n'était pas comptable des actes d'un autre régime. C’était pourtant le bon sens !

François Hollande devait rajouter que ce crime « fut aussi un crime contre la France, une trahison de ses valeurs. Ces mêmes valeurs que la Résistance, la France libre, les Justes surent incarner dans l'honneur ». Il faudrait savoir ! On ne retiendra pour la mémoire collective que la mise en accusation par François Hollande de la France qui a fait l’événement, à l’image du 20 h de France 2 en faisant son gros titre, sous l’idée qu’ici on aurait enfin osé regarder en face notre histoire. Quelle gageure !

Une France injustement montrée du doigt, blessée, plus désunie que jamais

Dans cette confusion entre une France et une autre que l’on a du mal à situer on perd l’essentiel, le sens de l’histoire et des faits qui la constituent. Si la France c’est le peuple, et si le peuple était militairement soumis, comment peut-on donc identifier la France avec un Etat occupé qui était sous tutelle allemande ? Dans le second reportage diffusé au 20 h de France 2, le journaliste insiste dans un contexte de reproches faits aux différents présidents de la Ve République avant Jacques Chirac, partant de De Gaulle pour dire, qu’« Il fixa la ligne : Vichy ce n’était pas la République française ». Aurait-il du dire le contraire ? Car pourtant à coup sûr, ce n’était effectivement pas la République française que Vichy et présenter les choses ainsi, laisse à penser que cela l’était, de façon scandaleuse. Un contresens de l’histoire et une opération idéologique de culpabilisation dont la chaine publique en serviteur y rajoute encore grossièrement une couche.

La République était hors la loi, la Constitution abolie, les partis politiques et la démocratie interdits, le tout remplacé par la Révolution nationale du Maréchal et sa devise « Travail-Famille-Patrie » crachant sur celle « Liberté, Egalité et fraternité » qui identifie depuis la Révolution française la France, précisément ! Alors pourquoi mettre cette dernière en accusation ? Parce que la police française ou l’administration ont joué ici le premier rôle ? C’est alors eux, leurs responsables dont pratiquement aucun ne fut inquiété plus tard, ceux qui concrètement mirent les mains dans cette boue et ce sang, qu’il faut mettre en cause et pas la France, encore moins derrière elle son peuple !

Le plus terrible, ce n’est pas tant que l’on fait mentir l’histoire et la nécessité de lever cette imposture, mais que cela jette le trouble sur la France et par contamination sur la République comme on le voit, créant une grave crise de confiance dans nos valeurs collectives comme souillées. On ne peut dire vouloir lutter contre les falsifications de l’histoire et la mystifier ainsi par déraison idéologique, sous la pression du jeu des communautés et de la politisation des mémoires. Avec la repentance on choisit la facilité, on flatte des ressentiments, on les encourage, en faisant l’inverse de ce que l’on prétend vouloir faire, d’unir les Français et au-delà.

Au contraire, on rend impossible l’identification, l’adhésion à la communauté nationale qui fait la cohésion sociale, en présentant la France comme coupable devant l’histoire, comme déshonorante. Et ce, alors qu’elle n’était pas elle-même, qu’elle était dépossédée de sa capacité à choisir, son peuple soumis à l’ennemi et à ses collaborateurs, l’Allemagne nazie installée en lieu et place de la France avec à son service le régime Pétainiste de Vichy.

Enseigner aux enfants une France déshonorante, un encouragement au rejet de l’intégration

Selon Annette Wieviorka, spécialiste de la shoah, la transmission du souvenir est apparue au cœur des priorités de Hollande : "L'école républicaine, à laquelle j'exprime ici ma confiance, a une mission : instruire, éduquer, enseigner le passé, le faire connaître, le comprendre, dans toutes ses dimensions". Selon une étude publiée il y a quelques jours, 42% des Français n’auraient jamais entendu parler de la rafle du Vel d’Hiv et 60% des jeunes.

Si l’école sert à transmettre cette philosophie officielle qui met la France au ban de l’histoire, c’est encourager son rejet en donnant des arguments mortels contre la laïcité aux adversaires de l’intégration. C’est la livrer à ceux qui sont en embuscade et espèrent la voir mettre genou à terre pour la piétiner, briser ses beaux principes qui justement ont fait que notre histoire intègre en dépassant les contradictions par le haut à travers l’idéal égalitaire de notre République, son droit du sol acquis dès 1889 par la IIIe République.

La France est ce pays qui a le plus résisté et s’est aussi pour beaucoup libéré par lui-même, à l’exemple de la libération de Paris en août 1944. Mais si tous les Français ne furent pas résistants, les collaborateurs ne furent on le sait qu’une minorité, ceci ramenant de justes proportions à des mots qui risquent bien de créer l’irréparable.

Richard Prasquier, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) explique dans le prolongement du discours de François Hollande que sur ce sujet « il existe aujourd’hui un consensus". Mais entre qui et qui ? Des politiques sans doute qui sont, peu ou prou, prêt à troquer la France contre quelques repentances alors que l’Europe se construit en détricotant les Etats. Aussi, dans la continuité de jacques Chirac, juger que « La France, patrie des Lumières et des droits de l'homme, terre d'accueil et d'asile » aurait commis « l’irréparable », c’est l’identifier par cet amalgame scandaleux à un mal qu’on veut qui la salisse définitivement la blessant mortellement dans sa morale, pour mieux l’effacer de la carte. L’Europe s’en frotte déjà les mains !

Si la France est coupable, « tous coupables » et il n’y plus de responsables que notre pays et son peuple. Une logique mémorielle de la repentance bien pratique par ailleurs, car on nous fait, si je puis dire, sur le colonialisme « le même coup », dont les Français et la République seraient redevables alors qu’il y eut ici encore des responsables, les frères politiques de ceux qui aujourd’hui, de l’UMP au PS, nous font la morale.

Un scénario en or effectivement, entre sécessions communautaires, replis identitaires sur fond de victimisation alors qu’on désigne pour coupable à travers la France le peuple, les Français, pour ceux qui veulent saper par cette démoralisation la volonté de résistance populaire face au transfert permanents de souveraineté en faveur d’une Union européenne, succursale de la mondialisation libérale. C’est toujours diviser pour régner.

La victimisation communautaire favorable aux extrêmes

François Hollande a affirmé que la République pourchasserait « avec la plus grande détermination » l'antisémitisme, qui n'est « pas une opinion mais une abjection ». Elargissant son propos, il a dit aussi que L'antisémitisme, « partout où il se déploie, doit être démasqué et puni. Toutes les idéologies d'exclusion, toutes les formes d'intolérance, tous les fanatismes, la xénophobie, qui tentent de développer la logique de la haine, trouveront la République sur leur chemin ». L’intention est louable, mais est-ce bien la bonne méthode ?

Tous ces discours n’arrangent rien à l’histoire, ils ne font que diviser, flattant les ressentiments des uns à coup d’excuses de la France qui n’ont aucun sens au regard des faits et ce, au nom du peuple que le président représente et qu’ainsi il blesse, en créant du ressentiment ainsi chez les autres. Pire, il désigne la France, berceau des droits de l’homme, de cette République indivisible, laïque, démocratique et sociale, à la Constitution fondée sur l’égalité de tous, indépendamment de l’origine, de la race, de la religion ou du sexe, comme déshonorée, aux valeurs défigurées, dont la démocratie elle-même ne sort pas indemne.

Cette si belle cause héritée d’une histoire qui ne s’est pas écrite dans les salons où on rédige ce genre de discours mais sur des barricades est mise à mal, face aux difficultés du vivre ensemble qui montent avec les revendications communautaires, comme modèle de référence à la liberté face aux périls qui grandissent un peu partout aujourd’hui dans le monde. 

Ce discours de division qui blesse la France et son peuple est on ne peu plus favorable aux extrêmes, entre ceux qui rêvent d’une France à laquelle les communautés dictent ses choix et ceux qui rêvent du retour à un nationalisme pur et dur, sectaire, au-delà même de l’extrême-droite. Ce n’est pas en salissant la France et par confusion sa République, que l’on résoudra le problème de l’antisémitisme bien au contraire, pas plus en montant les uns contre les autres sur un mode multi-identitaire qui les fragilise tous.

La promotion de la France laïque, populaire et républicaine, voilà le combat révolutionnaire !

Comment donc la France pourra-t-elle encore faire entendre sa voix dans le concert des nations tant on la brouille ici. Un monde où elle a pourtant un rôle si important à jouer en la faisant entendre, si original, comme ce fut le cas contre la seconde guerre du Golfe, pour peu qu’il lui en reste encore la capacité morale après l’avoir identifié à une mise au service du crime des crimes que fut la shoah. Un président normal pour une France de seconde zone dépréciée, divisée, au peuple blessé. Mais se rend-t-il vraiment compte des graves conséquences à ces mots aujourd’hui prononcés ? On aurait pu s’attendre à autre chose.

 Il n’y a pas d’histoire irréprochable, et il faut le dire car rien ne doit être caché, mais c’est le sens qu’on lui donne qui y procure sa valeur, comme les valeurs de notre République le réalisent, pour écrire une histoire commune et non des histoires concurrentes et fratricides dans une compétition suicidaire des mémoires.

Le combat révolutionnaire est ailleurs, contre le péril que nourrit ce genre de discours, en redonnant du sens à cette histoire de France, en redonnant au peuple sa juste place devant l’histoire, ses honneurs, et à ce modèle de société qu’on lui doit à l’hypoténuse de nombre de révolutions et de mouvements sociaux : la République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Un modèle de société qui a lui seul est un projet humaniste de grande envergure dans l’ordre de la civilisation qui n’a pas fini de faire couler l’encre de l’histoire.

Guylain Chevrier, historien.


Moyenne des avis sur cet article :  3.59/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

111 réactions à cet article    


  • Christian Labrune Christian Labrune 23 juillet 2012 09:49

    À l’auteur

    Je ne comprends pas grand chose à vos intentions. Ce qui me paraît important en ce moment, ce n’est pas tant la responsabilité des Français de 1940, sur laquelle nous ne pouvons plus grand chose, que celle de nos contemporains. La déclaration de Hollande porte sur des principes, elle prolonge celle de Chirac et sur le fond il n’y a rien à en dire : les deux textes reconnaissent des faits incontestables et que rien n’excuse, pas même la présence allemande. Sur ces faits anciens, il n’étaot pas possible de s’exprimer autrement.

    Les dénégations de Mitterrand, en revanche, que vous paraissez implicitement approuver, étaient ignobles. Mitterrand a profité, pour accéder au pouvoir, de l’appui considérable de Bousquet. On les voit photographiés en train de dîner ensemble, ils partagaient le pain, ils étaient sinon amis du moins « copains », au sens étymologique du terme, et Mitterrand n’était pas si éloigné des milieux du pouvoir dans les années 40 (d’autres étaient à Londres) qu’il eût pu ignorer les fonctions que Bousquet avait exercées, et d’une façon très particulière ; le procès Papon a mis tout cela en lumière, on ne peut plus l’ignorer. Ce qui est ignoble, c’est qu’un Hollande et tous les socialistes osent encore se réclamer d’un personnage comme Mitterrand. Pas hier, bien évidemment, cela aurait été incongru, mais pendant tout sa campagne où il imitait jusqu’aux gestes et à la voix de son maître. Que le nom de ce politicard de la IVe république, décoré de la francisque et promoteur des guillotinades algériennes sous le gouvernement Guy Mollet puisse être devenu celui de la Bibliothèque nationale, c’est encore une abjection qui nous fait insulte et qu’il faudra bien finir par laver aussi.

    L’antisémitisme en France à la veille de la guerre n’était pas grand chose si le on compare à celui qui s’est développé depuis la seconde intifada. L’antisionisme est désormais bien pire, qui se fait le complice objectif d’organisations et d’états qui réclament à cor et à cri l’élimination, par un moyen ou par un autre, de six millions d’Israéliens juifs. Un antisionisme qui s’est emparé de la plupart des media pour organiser avec la complicité du politique une propagande aussi mensongère, répugnante et fabriquée, que celle des Protocoles. Ca commence avec la sinistre mise en scène de l’affaire Al Dura et ça se prolonge jusqu’à l’image de « Gaza, camp de concentration à ciel ouvert », jusqu’à un rapport parlementaire foireux sur « l’apartheid de l’eau » et des velleités de reconnaître un état palestinien qui continuerait à refuser d ’admettre l’existence de six millions de Juifs dans la région. L’affaire Mehra, un certain nombre d’autres exactions qui se sont multipliées ces derniers temps, cela n’a-t-il aucun sens ? Ou bien suffirait-il d’expliquer aux Juifs, comme l’avait fait Sarkozy à ses hôtes du dîner du CRIF, que les Israéliens, autrement dit les Juifs (les deux termes sont devenus équivalents pour le Français moyen) ne savent pas « se faire aimer » ? C’est sans doute parce qu’ils n’avaient pas su se faire aimer que tant d’hommes, de femmes et d’enfants, ont dû prendre le train pour Drancy, et ensuite accéder à la liberté par le moyen que l’on sait : « Arbeit macht frei ».

    Les propos antisémites ne manqueront pas à la suite de cette réaction. Je n’y répondrai pas.


    • Maurice Maurice 23 juillet 2012 10:57

      M Labrune, en bon sayan qui se respecte, cherche à tout pris à entretenir la confusion mensongère et scandaleuse entre antisionisme et antisémitisme.

      Cela vous fait mal que l’antisionisme progresse n’est-ce pas ? Et que beaucoup de juifs s’y mettent eux aussi c’est votre cailloux dans la chaussure, n’est ce-pas ?

      Vous en pensez quoi de l’agression de Jacob Cohen, écrivain juif anti-sioniste, par des membres de la Ligue de Défense Juive ? C’est une forme d’antisémitisme ça aussi non ? Etre catalogué de mauvais juifs, et se faire agresser pour ce que l’on pense, aux pays des Lumières, ça ne vous rappelle pas les heures les plus sombres de notre histoire (de manière inversée cette fois) Christian ?

      La Ligue de Défense Juive, c’est bien une ramification de la Jewish Defense League ? C’est bien une organisation qui se revendique du Kahnisme, c’est à dire un mouvement voulant créer le Grand Israël et expédier tous les arabes hors de cette zone ? C’est pas de l’apartheid tout cela peut être ?
      (tout ce que je viens de dire est du wikipédia pour info).

      Un résumé de la pensée de Christian sur ce point, lui qui veut donner des leçons d’humanisme et de respect aux autres :

      - les Israéliens ont au moins sur nous une supériorité, celle de la lucidité. Ils ont tiré la leçon de Münich et la majorité ne partage évidemment pas l’idiotie de ces jeunes qui envoient des messages d’amour par l’Internet aux iraniens. Ils ont payé assez lourdement pour savoir que la meilleure défense, c’est l’attaque préventive 

      - C’est évidemment très loin de la naïveté de ces jeunes Israéliens pacifistes dont vous me reprochez de me moquer, mais je ne suis pas du tout pacifiste 

      - Les Palestiniens, s’ils ne sont pas responsables des crimes des nazis, sont tout de même responsables d’en perpétuer l’idéologie infecte Ah bon ? Moi il me semblait que c’était Moshe Feiglin, numéro 2 du Likoud qui avait fait une ode au régilme nazi dans Haaretz en 1995 

      - ll me semble que j’ai assez insisté plus haut sur le mépris que m’inspirait le pacifisme, qui fait ordinairement si bon ménage avec la lâcheté, pour qu’il soit inutile d’y revenir. Non, je ne suis assurément pas une colombe 


      Tout est là pour ceux que ça intéresse... 




    • Maurice Maurice 23 juillet 2012 11:05

      @ l’auteur,

      Merci pour cet article. Excusez moi pour la saillie ci-dessus, mais elle est nécessaire.

      L’universalisme républicain français va très mal. Cette culpabilisation de la France est scandaleuse. J’aurais aimé une commémoration du massacre d’Ouradour sur Glane également. Je pense que l’on peut attendre...

      Bonne journée

       


    • Justice larévolté Justice larévolté 23 juillet 2012 11:42

      Merci Maurice de rappeler le massacre d’oradour sur Glane... La France va t-elle demander aux allemands de s’excuser de ce massacre ? La France est tombée bien bas... et montre à quel point, rien n’a changé et que nous avons un gouvernement de sionistes à la tête de la France qui sert les intérêts des sionistes et non des français... 


    • Talion Talion 23 juillet 2012 12:01

      « La France va t-elle demander aux allemands de s’excuser de ce massacre ? »

      Non... Tout simplement parce qu’à la différence de certains autres, les français savent pardonner.

      Et puis nous avons fini par comprendre que les allemands ont historiquement été les premières victimes des nazis. On ne peut pas éternellement continuer à tout leur foutre sur le dos alors que eux aussi s’en sont pris plein la gueule...

      De la même façon il va être temps de crier bien haut que les juifs sont les premières victimes des xénophobes sionistes.
      Entre les listes de mauvais juifs qu’ils établissent, les ratonnades, les agressions et les menaces de morts, le parallèle que l’on peut constater entre le sionisme et le nazisme est stupéfiant !


    • Maurice Maurice 23 juillet 2012 12:26

      Ben voyons Matsada, c’est une asso philanthropique c’est ça ? Ou tes copains ne sont pas plutôt le bras armé de tous les nervis sionistes ? 


      Quant au fait qu’il ne font pas de mal à un mouche, t’iras expliquer ça à tous les ratonnés, femmes incluses, victimes de tes petits copains. Je pense qu’ils vont bien te recevoir.

    • Talion Talion 23 juillet 2012 12:37

      "C’est un groupe qui réunit quelques jeunes pour organiser des protestations, mais ils ne sont pas bien méchants, ils ne font pas de mal à une mouche."

      Julien Soufir ne ferait pas de mal à une mouche ?!... O_o
      Antony Attal ne ferait pas de mal à une mouche ?!... O_o
      David Benaroch ne ferait pas de mal à une mouche ?!... O_o
      Grégory Chelly ne ferait pas de mal à une mouche ?!... O_o
      Yoni Sulman ne ferait pas de mal à une mouche ?!... O_o
      Ruben Chocron ne ferait pas de mal à une mouche ?!... O_o
      ...

      Eux et leurs petits copains ont été condamnés par la justice française et israélienne, ont commis des meurtres, participé à des ratonnades, des agressions et s’affichent ouvertement comme des fanatiques d’armes qu’ils ne se privent d’ailleurs pas pour faire passer en contrebande depuis Israël  !

      J’ai bien aimé aussi leur petite photo de famille ou on les voit tous ensemble en Cisjordanie torse nu avec des flingues à la main...

      ...

      On ne doit donc visiblement pas parler de la même LDJ là !... ^_^


    • Talion Talion 23 juillet 2012 12:39

      Ah oui j’oubliais !... Presque tous évidemment sont des « doubles nationaux » (la bonne blague !) ayant fait leur service militaire en Israël !

      Et quand on sait qu’on est du pays dont on porte l’uniforme, je vous laisse déduire la suite...


    • Talion Talion 23 juillet 2012 12:41

      Pour ceux qui souhaitent en savoir plus, je vous laisse taper dans Google les noms des charmants individus que j’ai cité, vous pourrez alors admirer leurs casiers judiciaires et mesurer le niveau de philanthropie qui est celui de la LDJ.


    • Talion Talion 23 juillet 2012 12:57

      Leurs condamnations sont officielles... Ainsi que leurs déclarations... Et les flics qui en parlent par la bande commencent à en avoir ras le bol de « cette bande de petits cons et de voyous qui se croient tout permis et qui empoisonnent l’atmosphère du quartier St-Paul »...

      Ceux qui se sentiront assez motivés pourront retrouver assez facilement les éléments à charges contre ces idiots.


    • Talion Talion 23 juillet 2012 13:36

      "Prisons avec sursis, pour bagarre entre bandes de jeunes.

      C’est très grave ça  smiley "

      Heu... Trafic d’arme ?... L’assassina d’Alexi Marsan ?... Le meurtre de Saïd Bourarach ?... La destruction de la librairie Résistance ?... L’attaque du cinéma St-Michel à Paris ?... L’agression et le tabassage de Ginette Skandrani à son domicile ?... Etc... Etc... Etc...

      On ne compte plus les exactions de cette bande de terroriste dans notre pays...


    • Talion Talion 23 juillet 2012 14:05

      Mais bien sûr...

      Et le passé nazi de certains de ses membres ça aussi ce sont des rumeurs ?...


    • xmen-classe4 xmen-classe4 23 juillet 2012 14:08

      @Justice larévolté il ne faut pas oublié que l’état d’Israël à été créé par les état unis.


      les Arabes n’avaient qu’a pas les virer de chez eux.

    • katakakito 23 juillet 2012 14:33

      Ben voyons , ils ne font qu’attaquer des vieillards et des femmes avec des matraques et des bombes lacrymogènes. Trop sympa les mecs. La seule chose qui fait marrer c’est que dernièrement à trois contre une jeune femme et un type de 30 kg, armés de tout ça, ils ont réussi à rater leurs cibles. Ils devrait faire un film comique là ils feraient des entrées.
      Matsada vous êtes trop maussade.


    • Talion Talion 23 juillet 2012 14:41

      « Une erreur de jeunesse »

      Hum, hum...

      Elles ont bon dos les erreurs de jeunesse je trouve... C’est particulièrement étrange de la part des mecs de la LDJ de demander la clémence d’autrui pour des « erreurs de jeunesse » alors que de leur côté leur crédo c’est de hurler qu’ils ne pardonnent jamais.

      Comme on dit : Deux poids deux mesures...


    • Talion Talion 23 juillet 2012 15:26

      Rappelle sur l’un de ces jeunes « un peu excités » : http://video.google.com/videoplay?docid=3641653475302989045

      On rappelle accessoirement que ce brave garçon avaient en plus fuit la France après avoir assassiné à coups de couteaux le commissaire de police Alexi Marsan...
      (On se demande d’ailleurs avec l’aide de qui il est parvenu à s’enfuir... Une certaine structure communautaire dont le nom commence par un « C » et se termine par un « F » peut-être ?...)

      Et ceci bien sûr dans un silence médiatique absolument assourdissant ! (la presse française aura tôt ou tard des comptes à rendre à propos de sa complaisance vis à vis de ce groupuscule terroriste)

      Si des arabes avaient fait à l’encontre de juifs en France le dixième de ce que ces crétins ont commis, je vous laisse imaginer les discours hystériques que nous aurions entendu.

      Indignation sélective vous dites ?...


    • Talion Talion 23 juillet 2012 16:15

      J’ai entendu dire qu’il n’y avait jamais de fumée sans feu...


    • Christian Labrune Christian Labrune 23 juillet 2012 19:57

      « Tout est là pour ceux que ça intéresse... »
      @Maurice,
      C’est là est bien ailleurs. La lutte contre l’antisionisme motive la moitié au moins de mon activité sur AgoraVox. En bas de cette page, aussi, vous vous sentirez directement concerné.

      Mais vous feriez mieux de vous adresser directement à la Kommandantur. C’est à l’angle de la rue du 4 septembre et de l’avenue de l’Opéra.
      Vous trouverez ici toutes les adresses utiles : http://fr.wikipedia.org/wiki/Paris_sous_l%27Occupation_allemande

      Je n’ai pas pu trouver les numéros de téléphone, mais je crains de toute façon que vous ne tombiez sur un message très décevant du genre « Le numéro que vous avez composé n’est plus attribué ». 


    • Talion Talion 23 juillet 2012 23:28

      "Mais vous feriez mieux de vous adresser directement à la Kommandantur. C’est à l’angle de la rue du 4 septembre et de l’avenue de l’Opéra."

      Elle a déménagé... Aujourd’hui elle se situe 3 Rue Rabelais dans le 8ème arrondissement.

      Et pour le numéro de téléphone c’est le 01 40 76 55 00.

      Ne me remerciez pas surtout, c’est un plaisir !  smiley


    • bigglop bigglop 24 juillet 2012 00:02

      Bonsoir à tous,

      LDJ, une association de p’tits jeunes, bien sous tous rapports, insignifiants.....
      Lire cet article de Politis


    • chmoll chmoll 23 juillet 2012 10:17

      il en a fallu du temps pour la frenchie montre un zeste de courage


      • plancherDesVaches 23 juillet 2012 11:30

        Mouaich...
        Mon grand-père n’était pas spécialement heureux d’être recherché histoire de gouter au peloton d’exécution...
        Avant de critiquer...


      • Tekilou 23 juillet 2012 10:33

        Il ne faut pas oublier, y’a moyen d’un p’tit billet. ;)


        • Dolores 24 juillet 2012 16:12

          Il est une chose qui me dérange profondément, c’est l’habitude récente (20 ou 30 ans) de revisiter l’Histoire, donc le passé, à l’aune des sensibilités et et des sentiments d’aujourd’hui.
          De plus, ce n’est que pure hypocrisie car on ne fait pas mieux en 2012 en des domaines divers et variés. Ce qui laissera dans quelques années la possibilité à nos enfants et petits- enfants de se vautrer dans d’autres repentances.

          Entre l’esclavage et la shoa, on n’arrête pas de se repentir, au point que l’on veuille bannir de l’enseignement de l’Histoire Louis XIV et Napoléon, l’un parce qu’il a fait rédiger le Code Noir, l’autre parce qu’il a rétabli l’esclavage
          C’est ne tenir aucun compte de la mentalité de l’époque. Ce qui nous paraît horrible aujourd’hui était normal pour ces temps ; l’esclavage existait depuis la plus haute Antiquité.
          Au lieu de commémorations pleurnichardes, on ferait mieux de chercher comment
          mieux traiter les descendants des anciens esclaves.
          S’il est vrai que les juifs ont subi la déportation et un génocide, les victimes sont mortes depuis plus de 2 générations et les rescapés sont maintenant très âgés.Jusqu’à quand va-t-on supporter que des jeunes viennent dire qu’ils sont des victimes.
          D’autres que les juifs ont perdu leurs parents au combat et sous les bombardements.
          Pourquoi ; après tout, les descendants des soldats français morts au combat ne se
          poseraient-ils pas en victimes de cette boucherie immonde que fût la 2° guerre mondiale, de même les Américains, les Canadiens, les australiens, les Algériens, les Sénégalais.....

          Il n’y a pas de doute que des policiers français ont arrêté des juifs pour les parquer au Vel’ d’hiv, on a du mal à imaginer qu’ils l’aient fait de leur propre chef.
          D’où venaient les ordre qu’ils ont exécuté ?
          Nul doute qu’ils provenaient de l’état de Vichy, même s’ils ont été relayés par les chefs directs.
          Pétain n’était pas l’ennemi d’Hitler en qui il voyait l’unificateur de l’Europe.
          Il ne s’est pas opposé à l’occupant et s’est empressé de le satisfaire.
          Pétain a été jugé et reconnu traître à la patrie.

          Ce n’est pas la France, donc les Français , qui ont envoyé les juifs à la mort mais Pétain et tous ses séides. Les seuls responsables sont les politiques de l’époque qui ont collaboré avec ardeur. Pourquoi les Français devraient-ils se repentir d’une faute qui ne leur incombe pas ?
          Les protagonistes de l’époque qui avaient à se repentir à titre personnel sont morts.
          Serions nous tous les héritiers de Pétain, Laval et compagnie ?

          Apitoyons nous sur ceux qui ont subi ce calvaire de la déportation dans les camps et qui y sont morts mais cessons de considérer que les juifs de 2012 sont des victimes et de nous repentir plusieurs fois par ans sur leur sort.
          Même si nous ne devons pas oublier à travers la shoa jusqu’où peut aller la folie criminelle de dirigeants politiques.


        • Anaxandre Anaxandre 24 juillet 2012 19:44

           Le pouvoir aussi gigantesque qu’illégitime qu’à acquis, surtout depuis une trentaine d’années, une certaine « élite communautaire » ultra minoritaire en France est devenu INSUPPORTABLE ! Il serait grand temps qu’on en revienne sérieusement au vraies valeurs de la République qui ne reconnaît pas les communautés, sinon, tout ça finira bien mal...


        • ykpaiha ykpaiha 23 juillet 2012 11:01

          J’imagine que pas plus que les suppots de satan d’il y a 70 ans le sieur dit « Francois » sera également jugé pour avoir réduit en esclavage la population de son pays sous le diktat de la meme puissance qui a ordonné cette purge.

          J’imagine le caid « LaBrune » lorgnant chaque post a la recherche du moindre indice confortant ses propres lubies.

          J’imagine les mous du bulbes adeptes ’galatiens" s’exiter de voir des papy de 90 ans défiler en pyjama rayé en signe de méa culpa,

          Je les imagine tous plein de haine et de justice en carton parte les signataires de l’euthanasie qui nous débarrassera enfin de cette lie honteuse.


          • voxagora voxagora 23 juillet 2012 11:02

            @ Guylain Chevrier,

            Oui. 
            Croire qu’aller plus loin que Chirac dans la dénonciation de la lâcheté va démontrer que la gauche
            serait la championne de l’anti-racisme,
            croire qu’on dénonce le racisme en balançant à la vindicte populaire LE MOT « francefrançais » à haïr,
            c’est une erreur, qui conduit à des ravages en cascade parce qu’on vit sous l’influence du langage. 
            Le mieux qu’on puisse espérer, après cette bourde, c’est qu’elle soit rattrapable. 

            Les Déclarations auto-proclamées d’antiracisme ne sont absolument pas la preuve qu’on ne serait pas raciste, d’une part. Et surtout, dans la mesure où on fait son auto-proclamation d’anti-racisme pour ne pas être pris pour un(e) raciste, implique obligatoirement que celui que ne la fait pas est raciste. CQFD. 
            Récemment je me suis régalée à l’avance de louer un film dont le pitch et les actrices principales (deux grosses) me promettaient de passer un bon moment. Et ben ça m’a fait le même effet que le discours de François : un grand soupir de désolation à la perspective de devoir encore batailler pour prouver son innocence.
            Parce que ce film hypocrite et mielleux est un auto-certificat de bonne-conduite-bonne-pensée qui partage les être humains en trois catégories, pas une de plus et pas une de moins :
            les juifs, les arabes, et les racistes. 
            Point. 


            • Anaxandre Anaxandre 24 juillet 2012 19:48

               Non, non, vous vous trompez ! Comme le disait Desproges, il y a deux catégories, les juifs et les antisémites. Au moins lui, il nous faisait bien rigoler, tant qu’il était encore possible de rire de TOUT...


            • Tekilou 23 juillet 2012 11:14

              Le bon coté des choses c’est que « tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse » : de plus en plus de gens, peut être la majorité, sont excédés de cette repentance perpétuelle et des éternels « dédommagements » financiers, mémoriels, géopolitiques, etc...
              La sous-religion shoatique prend l’eau de toutes parts.


              Le mauvais coté c’est que quand tu a pas de thunes t’est obligé d’envoyer tes gosses dans des écoles ou ils feront de la shoa, des films de propagande sur l’homosexualité, des trucs de prévention routière... bref tous sauf du Français, des maths, etc...
              Que de la subversion.


              • Talion Talion 23 juillet 2012 12:23

                "Monsieur Hollande, les paroles c’est bien, mais les actes sont mieux.

                Alors achetez nos drones, les israéliens sont les meilleurs dans le monde en matière de drones (les militaires Français le savent)"

                Je perçois mal à quoi cela nous servirait de vous acheter vos merdes volantes... Cet argent serait bien mieux consacré à développer nos propres drones et assurer notre indépendance en terme de défense.
                Nous avons déjà la technologie et le savoir faire aéronautique, merci bien.

                Je ne vois de plus personnellement aucun intérêt à acheter quoi que ce soit à un pays dont les autorités politiques et militaires nous insultent continuellement.

                Je suis donc partisan de l’idée de vous laisser pourrir dans votre coin et ruminer votre haine du reste de l’humanité jusqu’à ce que votre petit Reich adoré s’effondre sous le point de ses propres contradictions !


              • Talion Talion 23 juillet 2012 12:24

                « ...poids de ses propres contradictions. »


              • Talion Talion 23 juillet 2012 12:47

                Sauf qu’à moins d’être entrainé par ton pays voyou dans une guerre qui n’est pas la notre nous n’avons AUCUN besoin de ces drones avant 2020...


              • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 23 juillet 2012 13:33

                La France, notre beau pays d’où sont sortis Caravelle, Ariane, Concorde et TGV a largement les ressources pour fabriquer ses propre drones. Sarko a voulu faire plaisir à ton petit et très jeune pays en voie de développement, faisant ainsi honneur aux origines de son propre grand-père.

                Ne t’inquiète pas pour la mutualisation des pays européens, nous fabriquons déjà du matériel dont des aéronefs en commun (Tigre, NH90, A400M, EC135, EC145...).

                Israël n’appartient pas à l’europe mais au proche orient. Faites donc des alliances avec vos voisins Syriens, Libanais, Jordaniens ou Egytiens. Ce sont avec ces pays que vous devez travailler, développer, coopérer. Je sais ce sont des pays musulmans et vous détestez l’Islam mais ce sont des pays frontaliers avec Israël.

                N’oublie pas que vos sous-marins sont allemands, vos avions de chasse et les missiles patriots qui vous protègent sont américains, et vos navires en parti français. Que votre technologie nucléaire a été volée à la France pendant les années 60 ainsi que les plans du mirage3 (pour fabriquer votre Kfir), merci à la famille Block !!!

                Tu idéalises ton pays et c’est normal, mais il faut rester objectif cher ami.

                6U


              • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 23 juillet 2012 13:43

                ..rien ne remplacera l’agilité, l’intelligence, l’analyse d’un pilote de rafale ou de mirage. De plus il faut intègrer la faculté à adapter la mission en temps réel en fonction de l’évolution de la menace, ce que ne peut faire un drone.

                 

                Ton pays ne peut pas encore comprendre tout ça, vous n’avez jamais affronté de vrais ennemis. Un jour viendra, jeune padawan. Aie patience...


              • Talion Talion 23 juillet 2012 14:21

                Sauf que t’oublies de dire que ton pays est également le plus subventionné au monde...

                Lorsque l’on suce les ressources financières des USA comme une tique et que l’on pique à droite à a gauche le savoir faire des « pays amis » grâce au Mossad, c’est facile ensuite de se revendiquer un champion des hautes technologies.

                Le complexe israélien de la défense n’a comme seules base que le plagiat, le vol et l’extorsion de fonds.

                Vous n’avez jamais rien inventé... Votre savoir-faire militaire vous l’avez toujours piqué à la France et aux USA.


              • Talion Talion 23 juillet 2012 14:35

                Pragmatisme...

                Aucun des appareils de votre force aérienne n’est de conception domestique mis à part quelques drones pourris dont les technologies ont été presque intégralement pompées sur ceux de l’Oncle Sam.

                Vous ne savez rien produire tout seul a moins de l’avoir piqué à quelqu’un d’autre.


              • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 23 juillet 2012 14:36

                Explique nous alors pourquoi les Etats-Unis, pays entré en récession, vous fait un chèque de 5 milliards de dollars tous les ans ?

                Vous êtes exportateurs d’armements certes, comme tous les pays développés mais vous en importez également plus que les pays que vous citez. Dangereuse dépendance.

                Je rejoins Tallion quant à l’utilité relative des drones pour l’armée française.

                Ce sont des outils qui correspondent exactement à vos besoins, étant donné que lors de votre dernière et très courte incursion dans le sud Liban vous vous êtres sauvés en courant au premier char perçé par une roquette !!!


              • Talion Talion 23 juillet 2012 15:17

                "Plus haut taux de brevets par habitant au monde, plus grande concentration d’entreprises en démarrage de la planète, plus grande proportion du produit intérieur brut (PIB) investi en recherche et développement de tous les pays : Israël attire aussi, et de loin, plus de capital-risque par habitant que toutes les autres économies, y compris celle des États-Unis."

                Lorsque l’on se fait financer sa R&D par d’autre pays et qu’elle dénificie en plus des largesses et vols de technologies du Mossad, rien d’étonnant à cela.

                Vos fonds pour la recherche vous les puisez dans le portefeuille des autres... Sans compter que ce fric est plus utilisé pour espionner que pour faire de la recherche...

                Avec ce genre de stratégie, n’importe quel timbre poste du planisphère pourrait revendiquer être devenu la nouvelle silicon-valley.

                ...

                Et en ce qui concerne la guerre avec le Liban...
                https://www.youtube.com/watch?v=Z_3a_4OphmM&feature=related
                https://www.youtube.com/watch?v=djdKVnTBWrU&feature=relmfu

                Une armée sous-équipée,
                Un commandement militaire incompétent,
                Une sous-estimation continuelle de ceux qui sont en face (merci d’en apporter encore une fois la démonstration),
                Un auto-aveuglement à tous les étages,
                Etc, etc, etc...

                T’as raison... Là prochaine fois encore ce sera un triomphe !  smiley


              • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 23 juillet 2012 15:28

                ...puissance de feu pour anéantir 4 barbus et quelques gosses avec des cailloux !!?

                Je suis mort de rire...

                 


              • dawei dawei 23 juillet 2012 15:52

                vous en avez pas marre vous deux ?
                Mon pays il a un plus gros kiki que le tien heu !

                Matsata, qu’est que tu fous encore là à faire le barbo ? On t’attends à la frontière syrienne, y a besoin de renforts, qu’est ce que t’attends ? va t en avec tes superes armes les plus fortes du monde et tes enfants ultra entrainés, allez vous faire exploser, qu’on en finisse !


              • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 23 juillet 2012 15:53

                Merci pour les liens Talion, j’avais sous-estimé la déculottée !!!

                L’unité d’élite qui se replit devant un tireur embusqué, mouaah on est loin des Kieffer, Trepel, Hubert ...

                C’est sur qu’avec une armée constituée de soldat comme Arno Klarsfeld ou Patrick Bruel c’est partir avec un gros handicap.

                Commando ça ne s’improvise pas !!!


              • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 23 juillet 2012 16:27

                @ Dawei,

                on peut s’amuser un peu avec matsada non ?

                On fait pas d’mal msieur.

                 

                 


              • dawei dawei 23 juillet 2012 16:29

                on rentre un peu trop dans son jeu, c’est lui faire trop d’honneur, et je m’y inclue.


              • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 23 juillet 2012 18:50

                @ matsada

                malheureusement pour toi, j’ai servi le drapeau français pendant 18 ans cher ami.

                Ai servi sous pavillon OTAN, ONU ...

                 

                 


              • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 23 juillet 2012 19:53

                Nous n’avons pas les mêmes points de vue en effet.

                Ceci dit c’est un peu pour cela que ce site est interesssant, on peut débattre de tout librement, en essayant de rester courtois biensûr.

                 


              • Talion Talion 23 juillet 2012 21:43

                "Il ne m’est pas autoriser de parler de mes missions, mais des grandes gueules comme vous, j’en ai connu plus d’un qui n’en menait pas large quand l’accrochage avait lieu. J’ai vu aussi la frayeur chez l’ennemi et il ne me serait jamais venu à l’idée de m’en moquer."

                Attention les mecs on a Rambo ici parmi nous !...  smiley

                T’as été au combat ?... Oui ?... Et alors ?... Ici nous sommes tous mobilisables mon amis et nous réalisons qu’à cause des conneries de ton gouvernement de racistes et d’apprentis sorciers nous pourrions être contraint d’aller combattre dans une guerre que nous n’avons pas voulu, qui n’est pas la notre et dont toi et tes copains racistes serez les premiers responsables !

                Je n’ai aucune envie d’aller crever sous le soleil du Moyen-Orient pour sauver tes miches !

                L’Europe a eu son lot d’horreurs, merci de ne plus chercher à nous impliquer. Démerdez-vous et assumez vos conneries.


              • ricoxy 23 juillet 2012 12:07

                Il va arriver ce qui arrive actuellement avec les Maghrébins, par exemple : si vous faites reproche à un ouvrier maghrébin qu’il a mal travaillé, vous serez tout de suite taxé de racisme. Reprocher une faute réelle sera considéré comme une insulte raciste envers celui qui a commis la faute, si l’auteur de la faute appartient à une communauté différente. Ça va empoisonner encore plus la vie sociale, car aucune critique ne sera admise : critiquer une faute sera considéré comme critiquer du point de vue raciste celui qui l’a commise.


                • debase 23 juillet 2012 12:40

                  Les français moyens de l’époque (Juillet 42) ignoraient tout du sort réservé aux juifs. En plus la plupart d’entre eux avaient des problèmes immédiats assez dramatiques les touchant très directement à résoudre (pays sous domination, famille dispersée, fils, frère prisonnier sinon blessé ou tué, nourriture insuffisante, etc...).

                  Aucune info crédible n’existait...

                  J’ai entendu Simone Veil en personne dire lors d’un interview à propos de son livre ’une Vie’ qu’elle même et sa famille, une famille aisée réfugiée sur la côte d’azur, ne savait savait toujours pas en 1944 ce qui arrivait au juifs raflés par les allemands ou la milice...

                  Honte définitive à ce nouveau président et à toute sa clique qui ne cherchent qu’à rabaisser la France et culpabiliser les français...


                  • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 23 juillet 2012 14:48

                    Que pouvait-on attendre d’un homme qui a étudié le business du fast food aux states !!?

                    Etait-ce son stage en entreprise ?

                     


                  • xmen-classe4 xmen-classe4 23 juillet 2012 12:46

                    République française que Vichy c’étais la zone sud, le val d’hiv de Paris la zone nord, sous occupation militaire et c’etais de 1940 à 1942.


                    si tout le monde savais les intention de l’Allemagne, que faisais encore des juifs en France occupé ?
                    On ferrai mieux de demander à l’ Allemagne si Hitler disais peut être cela pour être élu, avec d’autre promesse, et certain l’on poussé à les réaliser. on sert de paillasson pour aider les Allemand à faire leur Histoire et l’on a plus le temps pour la notre.

                    L’antisémitisme doit cacher que les vainqueur de la première guerre mondiale( qui n’avaient pas vu les tranchés, ni connu le gaz moutarde) récupéraient cette guerre pour faire de l’argent.

                    • xmen-classe4 xmen-classe4 23 juillet 2012 12:52

                      au début des années 90 nos éllites cherchaient dans les symboles nazi les raisons de la guerre et du génocides.


                      • guylain chevrier guylain chevrier 23 juillet 2012 13:18

                        Effectivement, la repentance que certaines interventions dénoncent est une sorte de cache sexe à un système de victimisation tous azimuts qui se fait sur le dos de la France, avec un clientélisme communautaire de plus en plus insupportable. Nos institutions républicaines sont irréprochables en matière de libertés et de droits pour tous, avec des dispositions législatives contre le racisme et l’antisémitisme qui sont sans contestation possible, avec des programmes scolaires qui depuis longtemps sur ce sujet ont tout dit, à moins de vouloir faire passer la France vaincue de l’époque et donc démise de sa volonté, pour responsable du nazisme lui-même, au lieu de désigner les responsables, qui, en dehors de quelques pointures, furent laissés aux commandes après le 8 mai 1945. C’est vouloir faire payer au peuple une fois de plus la trahison des élites en jouant sur les tensions actuelles et un regain d’antisémitisme qui n’ont plus rien à voir avec ce temps révolu. S’il faut se le rappeler, c’est avec un haut sens des responsabilités qui ici fait malheureusement défaut, car commémorer est une bonne chose si c’est dans le but de rassembler et non de diviser en instrumentalisant l’histoire. En attaquant la France on l’affaiblit et on expose ainsi bien plus les juifs à l’antisémitisme en les présentant ainsi comme responsables d’une humiliation collective de plus. C’est stupide et dangereux, vide de vision politique. C’est la gouvernance au gré du sentimentalisme en lieu et place du politique. Un précédent décidemment bien trop ordinaire au regard des poncifs du climat ambiant dont il ne sait pas se garder en voyageant à vue avec une pointe de mépris pour un peuple français qui mérite mieux que cela.


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 juillet 2012 13:29

                          Marre que l’on me prie d’aller me claquer la gueule sur le mur des malintentions !


                          • NeverMore 23 juillet 2012 13:33

                            Mon père (*) aurait sans l’ombre d’un doute dit : forfaiture.

                            Je ne pardonne pas à ceux qui savent ce qu’ils font.

                            Le seule voie d’honneur qui reste désormais est : Résistance !

                            *) Soldat combattant, prisonnier réfractaire, trois fois évadé et repris, la dernière fois repris en France et remis aux autorités Allemandes par la gendarmerie, déporté à Rawa Ruska (le « camp de la goutte d’eau »).

                             


                            • xmen-classe4 xmen-classe4 23 juillet 2012 13:35

                              De plus pour les grande ville le cas est assez particulié, tout le monde crevais de faim et les Allemands contrôlaient la vente de nourriture avec des tickets de rationnement.

                              En Pologne, les juifs se sont parqués tout seuls, par la faim.

                              la bureaucratie français n’etais plus en état de prendre des responsabilités.

                              • robin 23 juillet 2012 13:41

                                Le pire c’est que les racines profondes qui ont permis le Vel d’Hiv ne sont pas arrachées, on est prêt à recommencer très prochainement avec les indignés, les lanceurs d’alerte (les « méchants conspirationistes ») et tout ceux qui auront l’outrecuidance de ne pas s’aplatir devant le Veau d’Or, à la place des juifs.


                                • xmen-classe4 xmen-classe4 23 juillet 2012 13:44

                                  là c’est des partis qui désignent un autre comme responsable, 

                                  ils pourraient nous dire que les supermarchés sont responsable de la politique Nazi que ce serraient moins absurde.

                                  • Manumission Manumission 23 juillet 2012 13:48

                                    J’ai souvent l’impression que ce devoir de mémoire qui chaque année fait preuve d’esprit novateur est l’exutoire idéale des peines et des errements de notre histoire nationale...Pour le reste c’est circulez il n’y a un rien à voir !!!

                                    Quid de la France coloniale et ses actions répressives (madagasacar, cameroun, algerie...etc), du massacre des vendéens et autres joyeusetés....c’est la pour le coup de l’histoire aussi poussiéreuse que les couvertures des livres qui la narrent !!!!

                                    La shoah est une religion nous imposant ses traditions et ses rites...Le christ mort parait il sur la croix pour nous sauver, nous pauvres pécheurs à bel et bien été remplacé par  un dogme bien plus puissant et que la seule négation non pas du fait mais de son cérémonial vous conduit droit vers l’excommunication.

                                    En plus du catéchisme cathodique de la Shoah et ses 300 documentaires par an sur les chaines de la TNT, notre nouvelle église nous impose de célébrer ses jours saints célébrant ceux qui sont morts à cause de nous pauvres pécheurs !!!

                                    Car nous sommes jeunes et moins jeunes tous coupables, et parce que nous sommes donc pour le moins suspects 70 ans après les faits, nous sommes donc dans l’obligation de procéder au culte mortifère et démagogue de ses célébrations douteuses.

                                    Au moins la religion du Christ pouvait selon certaine conditions nous accorder l’absolution et nous pardonner de nos péchés... Pour la nouvelle église, Il n’en est rien, on parlera à la limite de quelques justes lesquels furent ces brebis restées dans le droit chemin, pour le reste chacun porte dans son coeur un bout de l’édifice nazi qui servit à perpétrer ces massacres contre les populations juives...Toute rédemption est manifestement impossible de notre part et notre sort est que l’on nous rappelle en permanence notre péché originel, acte fondateur de cette nouvelle église. Qui ne se soumet  pas à son diktat et à ses saints se voient alors immédiatement suspecter de collusion avec le malin.

                                    Le catéchisme fut même en passe d’être imposé à l’école avec le devoir pour chaque écolier de retenir le nom d’un martyr juif, heureusement que la laïcité tint bon !!! Mais pour combien de temps encore ???

                                    Mais cette religion se montre généreuse pour ceux qui en parlent avec force, n’importe quel scenario aussi mal écrit soit il trouvera toujours le denier du culte pour achever sa mission vengeresse...Nombre de nos artistes, scenaristes et autres acteurs ont bien compris l’intérêt du dogme lequel ne renie de voir les marchands en son temple !!!

                                     






                                    • xmen-classe4 xmen-classe4 23 juillet 2012 16:22

                                      En temps de guerre, La France nous dira que ces même juifs mort sont des victoires de la France sur l’ennemi libérale.


                                    • Canine Canine 23 juillet 2012 14:26

                                      Est-ce qu’un commerçant qui remet sa caisse à un braqueur est coupable ne pas s’être battu jusqu’à la mort et d’avoir collaboré avec le braqueur ? Est-ce qu’une femme qui préfère accepter le viol quand on lui met un couteau sous la gorge est coupable de ne pas s’être assez défendue et d’avoir ainsi collaboré avec son violeur ? Est-ce qu’un pays dont l’armée est vaincue et le territoire occupé est coupable quand il agit sous la contrainte de la force de l’occupant ?

                                      Faut-il vraiment constamment rappeler qu’un choix sous la contrainte de la force n’est pas un choix ?


                                      • Hervé Hum Hervé Hum 23 juillet 2012 15:58

                                        SI vous réagissez sous la contrainte, oui, mais pas si vous prenez les devants. Pas si à la vue du voleur vous lui préparez l argent dans un sac et le lui remettez avec empressement... Dans ce cas là, on vous jugera complice !


                                      • xmen-classe4 xmen-classe4 23 juillet 2012 16:30

                                        pour l’instant, c’est l’état qui nous vole.


                                      • Canine Canine 23 juillet 2012 18:10

                                        Et donc, la France a pris les devants en se faisant battre par l’armée allemande ?


                                      • Canine Canine 23 juillet 2012 18:14

                                        @ Hervé Hum
                                        Mais en plus, c’est quand même pas compliqué comme problème : est-ce que la France aurait eu le régime de Vichy, la collaboration etc.. si elle n’avait pas perdu l’affrontement militaire ? Oui ou non ?


                                      • Hervé Hum Hervé Hum 24 juillet 2012 10:03

                                        Chère canine, peut être ne lirez vous pas ce message mais le ton employé m incite à y répondre.

                                        la république par l intermédiaire de ses représentants, a pris les devant en donnant la France « clé en main avec chauffeur » à l occupant nazi. Donc, non pas en se laissant battre mais une fois la défaite totale établi, préférer abandonner la république et livrer la France à l ennemi. En acceptant de donner les clés de la gouvernance à un chauffeur servile, déjà acquis à l ennemi, et donc de se mettre a son service. Le vote de l assemblée ne fut donc pas une armistice, ni une capitulation mais un abandon et mise à disposition.

                                        La république (toujours par ses représentant élus) à choisi le déshonneur de la fuite à se moment là. Si elle avait choisi d assumer la défaite en restant uni, elle aurait dû affronter l ennemi et subir sa contrainte de corps avec le risque de la déportation et la mort mais aurait préservé l honneur. Il faut avoir à l esprit que le vote dépassa les clivages politiques droite gauche car il parlait à la conscience et appelait au courage de chacun.

                                        Plus facile à dire qu à faire pour des gens qui se réfugient derrière le privilège de leur fonction.

                                        Plus facile à dire qu à faire sans avoir soi même fait l expérience d une telle situation. Mais cela n implique pas de ne pas reconnaître et nier la vérité du déshonneur.
                                         
                                        Les réalité des faits sont ce qu ils sont, la recherche de la vérité consiste, en l espèce, à trouver la responsabilité de chacun au regard de l histoire. On peut penser, sans certitude, que l occupation fut ainsi plus douce, mais la conséquence est de reconnaître la responsabilité de la France dans la rafle du Vel d Hiv. Exécuté exclusivement par la police française.

                                        La France est une et indivisible dans son histoire. Ce fait historique (l abandon de la France) est une lâcheté de la république. Personne est parfait et tout le monde peut à un moment donné de sa vie faire preuve de lâcheté, mais pour en sortir il faut savoir l accepter et alors vous transformerez votre lâcheté en courage. Ce sont ceux qui le refusent qui transforment leur lâcheté en violence et en la haine de l autre. Mais cela ne fait pas d eux des courageux pour autant.
                                        .


                                      • debase 24 juillet 2012 12:05

                                        @Canine

                                        Le dit ’Hervé HUM’ n’est qu’un troll...

                                        Ce fumiste, beau parleur irresponsable, s’amuse (c’est le mot) à insulter notre pays avec son argumentaire débile sans doute entre deux airs de saxo !


                                      • joelim joelim 23 juillet 2012 15:10

                                        Journal de 14 h, France Inter, hier :

                                        tour de France
                                        autres sports
                                        allocution de Hollande comme quoi la France – toute la France, actuelle, passée, Résistance compris – fut responsable de l’abomination du Vel d’hiv
                                        nouveau tweet de Trierweller relatant quem magnifique discours a fait son mari

                                        Et c’est tout !

                                        Conclusion : France Inter ce n’est plus de l’information, c’est autre chose...

                                        • Talion Talion 23 juillet 2012 15:35

                                          C’est... Consternant !... T_T


                                        • ricoxy 23 juillet 2012 16:21

                                          Il y a longtemps que les journaux (radio, télé) ne sont plus que la narration de faits divers, ou des louanges à celui qui tient notre destinée entre ses mains. Information - déformation.


                                        • Hervé Hum Hervé Hum 23 juillet 2012 15:51

                                          La neutralité dans le jugement est un art bien difficile. L article et les commentaires qui suivent en son la triste démonstration.

                                          La France en tant que pays ayant la responsabilité morale ne peut faire l économie de sa responsabilité dans la rafle du Vel d hiv.

                                          En effet, Pétain n est pas arrivé au pouvoir par un coup d Etât, mais par un vote de l assemblée nationale. Pour que la république fut exempté de tout crime il aurait fallu que l assemblé ne se prononça pas au nom du peuple français, en refusant de donner les pleins pouvoirs à Pétain. D attendre donc la capitulation de la France pour en tirer les conséquences, se dissoudre et laisser l occupant nommer un gouvernement fantoche. C est en prenant les devants que l assemblée nationale, représentante légale de la république française, a commis l irréparable et signé sa lâcheté face à l ennemi. La rafle du Vel d Hiv n en fut que la conséquence malheureuse.

                                          Reconnaître les faits n est pas une atteinte a l honneur de la France, c est exactement tout le contraire...
                                           


                                          • Talion Talion 23 juillet 2012 16:19

                                            La France de 1942 n’était pas une et indivisible... Celle de De Gaulle a vaincu celle de Vichy et l’a détruite.

                                            Un flic n’a pas à assumer les meurtres du criminel qu’il a abattu et de la même façon la France n’a pas à assumer les crime d’un gouvernement de traitres à la solde de l’occupant.


                                          • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 23 juillet 2012 16:20

                                            Le contexte mon vieux, rappelez le contexte. TOUJOURS LE CONTEXTE !!!

                                            Pétain, académicien, était dans les mémoires le héro de la première GM, vainqueur de verdun qui fut une boucherie pour nos ancetres. Les français ont appelé au pouvoir un homme qui les avait déjà tirés d’affaire face aux Allemands.

                                            On a découvert les camps de concentration en juillet 1944 et Auschwitz fut découvert et libéré en 1945 par les soviétiques.

                                            Comment Pétain aurait-il pu être au courant du sort des juifs et des tziganes dans ces camps dès 1942 ?

                                            Une partie du peuple juif essayait de rejoindre la Palestine depuis les années 30 déjà. connaissez-vous l’accord de Haavara (5è vague d’Alya) ?

                                            Le contexte svp. Pas de manichéisme sur Avox.

                                            Merci


                                          • Hervé Hum Hervé Hum 23 juillet 2012 16:51

                                            @ aurevoirajamais

                                            Le contexte !?

                                            Je crois que c est celui de la débandade générale. Pétain à servi d excuse mais sûrement pas à sauver quoique ce soit. La guerre était déjà perdu et l assemblée nationale le savait, sinon elle n aurait pas voté les pleins pouvoirs justement.

                                            La peur, la couardise sont les maîtres mots du contexte dont vous parlez. Tous voulaient fuir, ne pas être là au moment de l arrivé des nazis.

                                            Mais vous savez, moi, je suis lâche avant d être courageux. D autres sont l inverse. Mais si ma lâcheté a des conséquences malheureuses, en le niant, j y perdrait tout l honneur du courage que j aurai eu par la suite. En le reconnaissant, j élèverai ma conscience.


                                          • Talion Talion 23 juillet 2012 16:57

                                            "Mais vous savez, moi, je suis lâche avant d être courageux. D autres sont l inverse. Mais si ma lâcheté a des conséquences malheureuses, en le niant, j y perdrait tout l honneur du courage que j aurai eu par la suite. En le reconnaissant, j élèverai ma conscience."

                                            Vous avez parfaitement le droit de vous déshonorer si cela vous chante, mais nous vous serions gré de ne pas nous impliquer nous ainsi que nos 65 millions de compatriotes dans vos fantasmes masochistes et d’auto-flagellation.

                                            M’est avis que vous avez moins besoin d’élever votre conscience que de consulter un psychanaliste.


                                          • debase 23 juillet 2012 17:19

                                            "attendre donc la capitulation de la France pour en tirer les conséquences, se dissoudre et laisser l occupant nommer un gouvernement fantoche"

                                            Quelle légèreté ! Ainsi vous dites : ’Capitulation sans condition’ au lieu de ’Armistice’.

                                            Mais la France avait-elle le choix ?

                                            Restée seule face à la coalition Allemagne+Italie+URSS après la capitulation des armées belges et hollandaises et l’abandon de la lutte par l’Angleterre dont l’armée ne cherchait qu’à regagner au plus vite sa très solide base arrière.

                                            2000 (deux mille) morts par jour durant 45 jours, 3 ou 4 fois plus que les allemands, tout ceci seulement 20 ans après l’hécatombe et les immenses destructions de 14-18 (pertes françaises = 900 morts par jour pendant 4 ans et deux mois pour un pays de 38 millions d’habitants !) !

                                            Oui la France de 1940, restée épuisée après 14-18, n’a pas tenu le choc face au déferlement nazi mais aucune autre nation européenne ne l’a fait. Je vous rappelle qu’à l’époque l’Allemagne était la 2ème puissance industrielle du monde et que toute son industrie était au service de la guerre, tout à fait à l’opposé de la France minée par le communisme !

                                            Le gouvernement mis en place par les vainqueurs aurait, dans votre hypothèse, évidemment été ’fantoche’ mais cependant tout puissant et installé par les nazis eux-mêmes, qui auraient donc eu le pouvoir absolu sur un pays ravagé du Nord au Sud !

                                            Alors là, sûr que très peu de juifs en auraient réchappé car plus aucune possibilité de se réfugier en zone sud...

                                            Votre réaction est consternante de candeur, d’inconscience et de superficialité !

                                            Du ’Hollande’ et consorts tout pur...


                                          • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 23 juillet 2012 17:50

                                            @ H.Hum

                                            Lacheté des politiciens je le concède car le transfert des pleins pouvoirs envers l’institution militaire à chaque fois que les choses se compliquent semble être une tradition républicaine dans notre beau pays (Cf 2è GM, Algérie...)

                                            Heureusement que les gens comme vous n’accèdent pas aux responsabilités de la nation, auquel cas nous rivaliserions aujourd’hui avec le Bangladesh voire avec le Népal en terme de développement. La langue française n’existerait plus et nous, français serions dilués quelque part en Europe à errer entre Allemagne, Angleterre et Italie...

                                            Je pense que vous appartenez à la génération des baby-boomers, et peut-être même êtes vous prof de philo ?

                                             N’ayant connu ni guerre ni famine ni crise économique et assuré de la sécurité de l’emploi, vous faites parti d’une génération de privilégiés devenue génération d’hypocrites. Votre luxe c’est la quiétude contextuelle, traversée sans stress, vos nombreux temps libres vous amenant à critiquer tout n’importe comment. L’essentiel c’est la « conscience » comme vous le dites, pourvu qu’elle soit bonne.

                                            Notre pays vous a permis cette vie tranquille car nos ancêtres ont été courageux, et ont su, à tout moment faire face aux défis auquel a été confronté notre pays. « Personne n’est assez naïf pour penser qu’un pays n’aura pas d’ennemis parce qu’il ne veut pas en avoir »

                                            Il est si facile de critiquer l’histoire de France à postériori, le cul sur son fauteuil à fumer la pipe en écoutant du jazz. J’oubliais le verre de Bourbon.


                                          • Hervé Hum Hervé Hum 23 juillet 2012 22:58

                                            @ Talion, votre remarque me fais sourire, nous n avons pas les mêmes valeurs de l honneur !
                                            @ Debase, lLes armées Beges et hollandaises ont capitulés, elles. L Angleterre a continué la lutte là où elle le pouvait. La France épuisé en 14-18... L Allemagne bien plus encore en tant que vaincu car elle devait s acquitter du paiement des réparations de guerres. La France n était pas prête car elle ne voulait pas être prête et de par ses conflits sociaux, une partie de son élite complotait contre elle. La France n était pas prête ? Le général de Gaulle avait rédigé un mémoire dont il paraît que Hitler lui même s en est inspiré. La France miné par le communisme ? Miné par le fascisme plutôt. Mais peut être regrettez vous l exploitation ouvrière du xixème siècle.

                                            Et pour finir, quand à votre remarque sur les juifs, c est oublier le zèle de Vichy et la belle conscience donné aux français occupé et tout les bons travailleurs volontaires encouragés par le grand chef, héros de 14-18 à servir l Allemagne...

                                            Superficialité avez vous dit !!!

                                            @ aurevoirajamais, repensez tout à l envers et vous aurez une assez bonne image de moi.

                                            J ai remarqué que pour beaucoup, à court d arguments, transforment leur commentaires en vindictes personnelles.

                                            Sur ce, bonne nuit à tous


                                          • alain_àààé 23 juillet 2012 15:54

                                            je suis d accord avec l auteur etde la plus part des commentaires et je l écri encore u ne fois oui nous sommes dirigés par des juifs sans etre anti juifs je dis que si on regarde un peu plus pres on s appercoit que des monuments et autres sont inaugurées pour les juifs et que je n ai encore jamais vu les meins et bien d autres personnes ne sont plus depuis guiscard d estaing invités nul par c est vrai qu ils sont francais on plus ou moins rejoints pour certains de gaulle ou les communistes.j ai dans ma bibliotheque les livres de VEIL ET KARLFERTS et dautres juifs mais comme le dis si bien veil dans son livre les juifs ne se marient qu entre eux ou avec un aristrocrate sachant lire et écrire voila tout es résumé dans son livre.

                                            aujourdhui j attends avec impatience la sortie du livre sur les communistes resistants déportés et morts en camps de concentration qui sont plus de 70000 donc plus que les juifs de 50000 mais je relirais les 2 chiffres pour tant de morts qui n aurait jamais du arriver a cela 


                                            • Constant danslayreur 23 juillet 2012 15:57

                                              Massacre du 08 Mai 45 à Sétif, Guelma et Kherrata
                                              http://img11.hostingpics.net/pics/899029dilem3.jpg


                                              • xmen-classe4 xmen-classe4 23 juillet 2012 17:00

                                                et Gandhi avec son culte pour bouddha étais aussi responsable.


                                                • xmen-classe4 xmen-classe4 23 juillet 2012 17:11

                                                  peut etre que c’est une conspiration, pour comparer les juifs aux 25000 militaires Français mort de la bataille Diên Biên Phu.


                                                • ourston 23 juillet 2012 17:13

                                                  Entre l’attitude de Mitterand qui faisait ami ami avec Bousquet et celle de Hollande, il n’y a pas photo.


                                                  • Massaliote 23 juillet 2012 17:38

                                                    Le général Oberg, commandant la place de Paris, avait ordonné à la police parisienne, dont les agents étaient arrêtés ou instantanément fusillés s’ils n’obéïssaient pas, la livraison de 25 000 juifs étrangers réfugiés en France mais des policiers français ont, au péril de leur vie, supprimé des fichiers ou prévenu dans la nuit des milliers de familles juives, en sorte que la moitié de ce qu’exigeait l’Occupant furent arrêtés.

                                                    Mais d’après Normal 1er ces policiers n’étaient pas « la France ». smiley


                                                    • guylain chevrier guylain chevrier 23 juillet 2012 17:56
                                                      « Entre l’attitude de Mitterrand qui faisait ami-ami avec Bousquet et celle de Hollande, il n’y a pas photo. » nous dit ourson ?! Mais qu’est-ce que cette approche du problème a à voir avec son fond. Mitterrand malgré ses liaisons dangereuses avec l’histoire s’était comporté ici en Président de la République gardien de ses valeurs et de ce qui lui revenait, pas en tout cas cette rafle qui n’a été le fait que d’un régime vendu après que la France fut vaincue et soumise. Il ne se laissait simplement pas influencer par les pressions communautaires qui entendent aujourd’hui imposer leurs lectures de l’histoire selon la mémoire qu’elles nourrissent non, par rapport à une vérité historique recherchée, mais pour s’en servir de faire valoir à une victimisation qui n’arrange rien aux choses, puisqu’on oppose ici au lieu de réunir. Humilier la France en disant qu’elle s’est déshonorée, puisqu’on pourrait lui attribuer ce crime odieux selon Hollande, c’est créer encore plus de ressentiment et exposer les juifs à plus d’antisémitisme. Il ne faut rien oublier de la shoah, mais à trop en faire on finit par attirer sur soi, au lieu de la compassion du rejet, ce dont les juifs n’ont nullement besoin. C’est une erreur grave de ce point de vue qui a été commise par notre président, une faute.

                                                      • ourston 24 juillet 2012 00:43

                                                        Mitterand gardien des valeurs de la République , selon vous, et copain avec Bousquet, selon tout le monde. La contradiction ne vous gêne pas ? Vous avez une curieuse conception de ces valeurs .

                                                        Et vous avez une curieuse conception de l’Histoire en faisant mine d’ignorer que la France est allée au delà de ce qu’exigeait l’occupant en matière d’arrestation des juifs.

                                                        Et votre affirmation que le pays a libéré lui même sa capitale ! Sans les alliés, la France n’aurait rien libéré : ni Paris, ni le reste du territoire.


                                                      • Chamiot 23 juillet 2012 17:59

                                                        La France est ce pays qui a le plus résisté et s’est aussi pour beaucoup libéré par lui-même, à l’exemple de la libération de Paris en août 1944

                                                        Votre ignorance crasse des faits et votre inintelligence sont presque comiques (tellement la tentative d’analyse est décalée).

                                                        Voir votre président (avec son profil « arrondi » de maître mondialiste de la bande à Bibi) se porter garant garant de l’honneur d’un pays disparu dans « la diversité » (et promettant de tout faire pour l’y ensevelir) est du même genre de comique désespéré.

                                                        « Les valeurs », ou le triomphe d’une propagande obsédante...
                                                        Comment des esprits ordinaires pourraient-ils résister à cette avalanche de boue ?

                                                        Non seulement les Peuples d’Europe sont enchaînés, mais, en plus, ils sont contraints de cracher sur toutes les époques où ils ont lutté et existé !

                                                        Allez Simone, Bernard, Laurent, Pierre et François, remettez-nous encore la musique des Justes et des Méchants...Nous l’aimons tant.


                                                        • arobase 23 juillet 2012 18:38

                                                          Il en manque sur aV  ils doivent être en vacances ! 

                                                          ils n’aiment pas les fachos qu’on leur dise qu’on est un pays de trouillards qui se sont couchés à 10.000 contre un devant une bande de singes défilant sur les champs élysées !

                                                          pas de quoi pavoiser !! la faute à pétain ? ah bon ? à lui tout seul ?

                                                          une poignée de boches contre tout un peuple ! et encore il a fallu russes, anglais et américains pour s’en débarrasser !
                                                          et on a même fait du zèle pour leur dénoncer des juifs et des résistants même quand ils ne demandaient rien !

                                                          sans compter certains crânes rasés qui aujourd’hui encore chez nous paradent le bras levé !

                                                          pas né à cette époque, j’aurais payé cher pour avoir l’honneur de me faire traiter de « juste » !
                                                          mon père qui y a laissé la peau comme résistant, l’a été pour moi.

                                                          • Christian Labrune Christian Labrune 23 juillet 2012 19:16

                                                            @Arobase,

                                                            Je suis sans doute beaucoup plus vieux que tous les intervenants, mais pas au point d’avoir pu connaître l’occupation. Quand on évoque cette période où je n’ai eu aucune responsabilité, je ne me sens aucunement visé personnellement par la leçon de morale politique au fond extrêmement banale et convenue des discours de Chirac ou Hollande. Je l’ai dit et je le répète : aucun autre discours sur cette période ne serait décemment possible, à moins de tomber dans le négationnisme, et il n’y donc pas pas matière à commenter, encore moins à critiquer quoi que ce soit.

                                                            Il est question des Juifs en 42. Certains Français ont fait ce qu’ils ont pu pour les aider à survivre et c’est tout à leur honneur, mais tout ce qu’il aurait été possible de faire ne l’a pas été et les nazis ont bénéficié de complicités odieuses. Qu’on transpose cette situation en 2012, où les mêmes menaces pèsent encore sur le même peuple et presque dans les mêmes termes, mais cette fois-ci beaucoup plus explicitement exprimées qu’après Wahnsee. Qui, parmi nos antisionistes actuels, serait prêt, je ne dis pas à prendre des risques - tout cela se passe très loin de chez nous, cette fois -, mais à se mobiliser ne serait-ce qu’intellectuellement, au lieu de soutenir le Hamas, le Hezbollah et les Jihadistes, dont les intentions sont bien plus clairement exprimées que celles des nazis ?

                                                            Qui se sent morveux se mouche, disait ma grand-mère, et cette page est comme un grand mouchoir.


                                                          • Talion Talion 23 juillet 2012 21:27

                                                            "Qui, parmi nos antisionistes actuels, serait prêt, je ne dis pas à prendre des risques - tout cela se passe très loin de chez nous, cette fois -, mais à se mobiliser ne serait-ce qu’intellectuellement, au lieu de soutenir le Hamas, le Hezbollah et les Jihadistes, dont les intentions sont bien plus clairement exprimées que celles des nazis ?« 

                                                            Hitler avait à peu près le même discours que toi au sujet des bolcheviques... Quand on veut tuer un chien on l’accuse d’avoir la rage, c’est bien connu...

                                                            J’ai tendance à penser qu’en 40, les antisionistes d’aujourd’hui auraient justement été ceux qui auraient planqué leurs compatriotes. La raison étant qu’ils sont authentiquement patriotes là ou d’autres considèrent que »les retraites des français sont moins importantes qu’Israël" (sic.)

                                                            En général ceux qui écrivent à la police sont toujours les mêmes... Hier c’était les pétinistes, aujourd’hui ce sont les sionistes.
                                                            De mon point de vue c’est la même merde. On sait de quel côté se situe la lâcheté, la dénonciation systématique d’autrui aux porteurs d’uniformes et le recours aux listes de dissidents politiques ( http://www.rue89.com/2012/06/23/critique-envers-israel-je-me-retrouve-sur-la-liste-des-juifs-honteux-233264 ).

                                                            En cas d’occupation du pays et de mise en place d’une politique d’épuration ethnique / confessionnelle, je vois pas les sionistes porter autre chose qu’un gamma en brassard.


                                                          • Christian Labrune Christian Labrune 23 juillet 2012 23:19

                                                            Encore ! Cette fois c’est un vrai rhume ! A vos souhaits.


                                                          • Talion Talion 23 juillet 2012 23:34

                                                            Merci !...

                                                            Je vous prie de m’excuser... C’est la période des rhumes des foins et j’ai une allergie particulièrement sévère envers l’hypocrisie et les hypocrites.


                                                          • Christian Labrune Christian Labrune 23 juillet 2012 23:54

                                                            Et moi il n’y a rien que je supporte moins que les antisémites honteux, ceux partiticulièrement qui ont « des amis juifs », qui sont seulement antisionistes, etc.

                                                            Ce n’est certes pas qu’ils soient antisémites, mais...

                                                            Bref, c’est une très vieille musique et tout le monde en connaît par coeur la partition. Comme les disques usés d’autrefois, et même un peu rayés, ça devient vite assez chiant.


                                                          • Talion Talion 24 juillet 2012 00:28

                                                            « Et moi il n’y a rien que je supporte moins que les antisémites honteux... »

                                                            Il y a autant de point commun entre l’antisionisme et l’antisémitisme qu’entre l’anti-nazisme et la germanophobie.

                                                            En effet, il convient de rappeler que là ou le judaïsme est une religion, le sionisme n’est rien de plus qu’une doctrine politique xénophobe prétendant trouver sa justification dans une interprétation particulièrement douteuse des écritures.

                                                            En un mot il y a autant de point commun entre un sioniste et un juif qu’entre un terroriste et l’otage sur la tempe duquel il braque son flingue et qu’il utilise comme bouclier humain tout en hurlant « si vous tentez quoi que ce soit contre moi, l’otage crève et ce sera alors entièrement de votre faute ! ».


                                                          • Christian Labrune Christian Labrune 24 juillet 2012 11:17

                                                            Je vois que vous tenez à avoir le dernier mot et je vous le laisse bien volontiers : j’ai passé l’âge des obstinations enfantines. Plus vous en rajouterez du même tonneau, mieux cela vaudra pour le lecteur cultivé et muni d’un cerveau. Il s’en trouve encore, même ici.


                                                          • arobase 23 juillet 2012 18:48

                                                            au fait, les 2 gendarmes français qui ont perquisitionné chez mon père (le"terroriste), étaient-ils obligés de dénoncer les documents compromettants qu’ils ont découvert (messsages parachutages) à leur hiérarchie ?

                                                            obligeant mon père à prendre le maquis, où il a laissé la peau les armes à la main, dénoncé par de bons français de son propre village ?

                                                            savez vous pourquoi tant de résistants on été trahis et dénoncés par des français ? 
                                                            parce que ça dérangeait le marcher noir et beaucoup auraient aimer que la guerre ne finisse jamais.

                                                            beaucoup de familles nanties aujourd’hui lui doivent leur fortune.

                                                            • Talion Talion 23 juillet 2012 21:32

                                                              "obligeant mon père à prendre le maquis, où il a laissé la peau les armes à la main, dénoncé par de bons français de son propre village ?"

                                                              Écrit comme ça, on dirait que ton père n’était pas français... Il était quoi ?... Espagnol ?... Belge ?... Suisse ?...

                                                              Parce que là on a l’impression qu’il n’avait pas la même nationalité que ceux qui ont voulu l’arrêter.


                                                            • Talion Talion 23 juillet 2012 21:35

                                                              « beaucoup de familles nanties aujourd’hui lui doivent leur fortune. »

                                                              Lesquelles ?... La famille Lagardère ?... La famille Bloch ?... La famille Rothschild ?... La famille Drucker ?...

                                                              Va jusqu’au bout de tes déclarations et donnes des noms, nous sommes là pour prendre des notes si tu as des crimes à dénoncer. Il n’est en effet jamais trop tard pour faire le ménage.


                                                            • arobase 24 juillet 2012 22:05

                                                               tu fait l’âne et t’en est peut-être un pour réagir comme ça !!


                                                              mon père était français de de souche (souchien dans ton langage sans doute). les gendarmes français pourchassaient les résistants sur ordre de vichy et les remettaient aux ennemis.

                                                              en doutant de ce que je dis tu insulte la mémoire de mon père . dans ton ignorance feinte tu dévoile tes belles idées. peut-être que le tien’a pas eu de motifs à subir celà !

                                                              quand à ceux qui ont fait fortune avec le marché noir cherche toi même moi je ne suis pas un agent type gestapo ! il n’en manque pas ici !

                                                               

                                                            • Dies iræ Dies iræ 23 juillet 2012 21:17

                                                              De toutes façons, tant que les français ne se jetteront pas dans une fosse à cadavres avec leurs enfants pour voir un peu ce que ça fait, tant qu’on ne les forcera pas à monter dans des wagons rempli d’excréments et serrés les uns contre les autres comme du bétail, les élites juives n’auront de cesse de les harceler avec le devoir de mémoire, le devoir de pardon, le devoir de se détester, le devoir de s’agenouiller, le devoir de pleurer etc. 


                                                              • JCason 23 juillet 2012 22:25

                                                                Ces échanges à propos des sionistes ou de leur opposants du Hamas ou du Hezbollah me passent au-dessus de la tête. Cet article ne me semblait pas être fait pour nourrir ce débat où on s’invective plus qu’on ne réfléchit. Cet article cherche à donner toute sa valeur à cette commémoration, en dénonçant son instrumentalisation. Pas pour taper sur les juifs ou les autres, mais pour dire qu’il n’y a pas des histoires qui se combattent, entre celle de la France et celle des juifs, mais une seule, celle que permet d’écrire la république ensemble, parce qu’elle dit d’abord que nous sommes des égaux avant tout. C’est le message que j’ai envie d’en retenir.


                                                                • Le péripate Le péripate 23 juillet 2012 22:43

                                                                  Restons factuel. Ce sont des fonctionnaires français qui sont responsables de la rafle du Vel d’hiv, et donc, au bout, l’état français.
                                                                  Pas la France.


                                                                  • Talion Talion 23 juillet 2012 22:50

                                                                    Merci pour cette précision dont je partage l’esprit.

                                                                    L’État Français était un traitre, il est mort, ses membres ont été châtiés et la tumeur a été excisée.

                                                                    Fin de l’histoire.


                                                                  • ourston 24 juillet 2012 01:04

                                                                    « l’Etat Français était un traite, il est mort, ses membres ont été châtiés »

                                                                    Hélas non, bien peu furent châtiés. Beaucoup ( Bousquet, Papon..) ont poursuivi leur carrière tranquillement, bien protégés par l’oubli voulu par les plus hauts responsables de l’Etat.. C’est pourquoi on ne peut affirmer que cet Etat traitre avait disparu. La France s’est déshonorée pendant l’occupation. Elle a prolongé ce déshonneur sous la 5° République.


                                                                    • Talion Talion 24 juillet 2012 01:28

                                                                      « La France s’est déshonorée pendant l’occupation. Elle a prolongé ce déshonneur sous la 5° République. »

                                                                      L’épuration politique qui a suivit la libération du pays a fait près de 10 000 morts dans des conditions d’exécutions « extrajudiciaires » et à entrainée la condamnation de 100 000 personnes sur près de 300 000 dossiers instruits.

                                                                      Je ne qualifierait donc pas cela de continuité dans le déshonneur mais bel et bien de règlement de comptes... Sanglant, s’il en est...
                                                                      Évidement il y a toujours des salopards qui passent à travers les mailles du filet, mais globalement le ménage a été fait.

                                                                      Et accessoirement la seule France légitime durant l’occupation était la France de De Gaulle vu qu’elle était la seule à lutter pour restaurer la souveraineté du pays.
                                                                      L’autre ayant trahi cette obligation constitutionnelle, elle a alors perdu toute légitimité.

                                                                      Donc si le gouvernement vichyste s’est déshonoré, il convient d’affirmer que la France elle ne l’a pas fait...
                                                                      A moins bien sûr que vous ne vous réclamiez du pétinisme et que vous considéreriez que la seule France légitime était celle de Vichy.

                                                                      Ce qui, selon tous critères, ferait alors de vous un traitre.


                                                                    • ourston 24 juillet 2012 02:33

                                                                      L’attaque personelle ne vous grandit pas. Où avez vous lu que je défendais le régime de Vichy alors que je déplore que trop de collaborateurs notoires aient pu passer à travers les filets ! Vous nagez en plein délire.


                                                                    • Talion Talion 24 juillet 2012 09:37

                                                                      Et vous, vous nagez en plein dans le révisionnisme le plus douteux... Je ne fais que mettre un piquet afin de vous éviter de raconter trop de conneries qui risqueraient de se retourner contre votre propre crédibilité.


                                                                    • jluc 24 juillet 2012 01:50

                                                                      Intervenant avant le chef de l’État, Serge Klarsfeld, président de l’association des Fils et filles des déportés juifs de France, a souligné que « si 11.000 enfants juifs ont été déportés » de France pendant la Deuxième Guerre mondiale, « 60.000 furent sauvés par la population française, qui, dans son ensemble, mérite d’être qualifiée de juste ».

                                                                      Si le peuple français n’a pas commis ce crime, alors pourquoi la déclaration du président français. « Ce crime fut commis en France, par la France ». ?

                                                                      Pourquoi vouloir occulter que c’est le gouvernement Laval qui est le véritable responsable, pour la partie française, de ce crime ?
                                                                      Peut-être parce que les membres du gouvernement Laval n’étaient même pas des antisémites, mais de banals hommes politiques qui par pur carriérisme ont tout misé sur la collaboration avec les nazis ; avec les moyens que l’on connait : le mensonge, la propagande, etc.

                                                                      Voilà où se trouve donc mon devoir de mémoire : en 1940-45 des hommes pour asseoir leur carrière politique ont commis un tel crime.

                                                                      Autre devoir de mémoire : en 2011, un sot, armé de son téléphone portable et suivi par ses caméras a préparé une guerre pour pouvoir monter son film.


                                                                      • atmos atmos 24 juillet 2012 02:54

                                                                        Sans surprise, hollande le mondialiste a sournoisement utilisé la commémoration de la rafle du Vel’ d’Hiv pour tenter de graver un nouvel article de son credo anti-national dans la cervelle des Français. Un article qui doit ressembler à ça :

                                                                        Mon pays est assassin, son crime est perpétuel, il mérite la peine de mort. Je dois participer à son exécution et j’applaudirai quand il sera mort, car justice sera faite. Moi qui suis français, je ne serai alors plus rien, mais il est juste que je disparaisse puisque je suis un criminel qui a raflé des juifs en 1942, même si mes parents sont nés après guerre.

                                                                        Certes, c’est un peu gros ; mais à force de rabâcher ce genre d’idioties dans les écoles, les télés, les radios etc... ça finit par rentrer. La preuve : hollande le traître a été élu.


                                                                        • guylain chevrier guylain chevrier 24 juillet 2012 14:09

                                                                          Ourson est décidemment bouché ! La France était vaincue et soumise à l’ennemi et Mitterrand en refusant de l’accuser de ce qui se joua pendant l’occupation avec le Vel’ d’hiv avait donc, par-delà les reproches qu’on peut lui adresser devant l’histoire, raison. Il ne faisait que s’inscrire dans une tradition républicaine raisonnée. Il n’y avait pas encore ce clientélisme communautaire qui pèse aujourd’hui sur les décisions des politiques de manière obscène.

                                                                          Vous n’aimez pas la France, qu’importe, l’histoire ne s’écrit pas selon ce que l’on veut lui faire dire ! On doit se référer à des faits et il se trouve que c’est un peu entre autres, mon métier. Vous ne me ferez donc pas dire que c’était la France qui en fut responsable, car elle était démise, soumise au fascisme entre nazis et collabos, et ce sont eux qui ont noué cette tragédie, cette barbarie. Notre pays et notre République sont tout le contraire de cela, que vous le vouliez ou non.


                                                                          • Baba Yaga Baba Yaga 24 juillet 2012 17:15

                                                                            Liste des « oradours » en France car il y en a plusieurs :



                                                                            Rassinier, J. M Le Pen et bien d’autres révisionnistes ont tentés d’expliquer que c’était des erreurs ou des pseudo-massacres fait par des « partisans » bolchéviques ou autres pour disculper les faits.

                                                                             Mon père a vécu juste à côté du village d’Oradour-sur-Glane et il y a eu des exactions même avant Oradour tout le long du chemin pris par la Das Reich SS !

                                                                             Dans son village même des gens ont été pris pour cibles par les SS pris de boissons et qui ont bien ris d’avoir tué plusieurs vielliards sur un banc !

                                                                             Une triste époque les « malgré- nous » alsaciens, lorrains, furent pour la plupart déclarés non coupables ce qui fit scandale longtemps et encore aujourd’hui certains estiment qu’ils n’ont pas été justement punis pour leurs crimes ! 

                                                                            • Baba Yaga Baba Yaga 24 juillet 2012 18:47

                                                                              Bien avant la déclaration d’Hollande Mr Klarsfeld avait déjà écrit un article ou il semble attendre de pied-ferme Mr Hollande sur la mémoire et la journée de la rafle du Vel d’Hiv .... :



                                                                              Quand on sait l’implication de son propre fils auprès de Sarkozy, son allégeance à Israel comment ne pas croire que tout soit instrumentalisé pour faire de la France dans son ensemble un pays antisémite de nature ? .

                                                                              Alors que se sont bien les « pouvoirs royaux », de « l’Eglise Catholique triomphante » qui ont savamment instrumentalisé « l’antisémitisme » en France avec l’aide d’intellectuels de la Droite. Du Patronat, des banques et institutions politiques. 

                                                                              - Il est vrai qu’il y avait depuis l’époque « de Ferdinand et Isabelle les rois Catholiques » en 1492 un antisémitisme « religieux » qui a largement débordé sur une partie de ce que sera la France plus tard.

                                                                              Mais ne doit pas expliquer l’implication des « politiciens de la droite extrême » de l’Eglise Catholique dans la diffusion de « l’antisémitisme de classe » ? 

                                                                              Car de nombreux « juifs intellectuels ou ouvriers ont oeuvrés pour le Front Populaire et la lutte de classe en général. D’ou le terme de »judéo-bolchéviques«  ! 

                                                                               Les revanchards fascistes des années de la gauche au pouvoir en 1936 ont par la suite supprimés toutes les lois sociales issues de la gauche »Jaurès, Blum«  et autres communistes. 

                                                                              Les groupes royalistes, extrêmistes de la classe dominante (cagoule, pro-hitlériens ; maurassiens, tous ensemble luttèrent pour la Revanche et furent d’autant plus meurtriers.
                                                                               
                                                                               Leurs collusions avec le Patronat et la classe bourgeoise, ceux qui disait PLUTOT HITLER QUE LE FRONT POPULAIRE était les mêmes qui ont repris le pouvoir en 1940 et le gouvernement Pétain de Vichy ...

                                                                              .De Gaulle en fuite à Londres n’était pas non plus représentant de la France mais il s’est auto-proclammé »Sauveur de la France«  contre la France issue du Front Populaire.

                                                                               Mandès-France a bien expliqué que De Gaulle se prenait pour un roi de France et a à ce titre pris le pouvoir alors qu’il n’a jamais été sur le terrain !

                                                                              On assiste à une nouvelle  Restauration de la super droite en 2007 avec l’ultra-libéral Sarkozy qui lui aussi détricote les Lois sociales issues de la lutte des travailleurs et du CNR a la fin de la guerre mondiale.

                                                                               Avec lui la France rentre de plein pieds dans la mondialisation et la subsidiarité de la Constitution Française à celle de Maastricht.

                                                                               Depuis notre pays n’a fait que se déliter et on voit disparaitre ce qui faisait la particularité de notre pays : Liberté, Egalité, Fraternité .

                                                                              Même si tout n’était pas parfait c’était le minimum pour être une république allant de l’avant !

                                                                              L’allégeance aux USA et à L’OTAN, Israel est un retournement des forces de la droite »maurassienne, pétainiste, anti-sociale, royalistes, et identitaire.

                                                                               L’Histoire repasserai- t’elle les plats ?? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès