Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Hollywood for ever !!!

Hollywood for ever !!!

HOLLYWOOD FOR EVER !!!

GEORGE MARSHALL Le plan Marshall, était un programme américain de prêts accordés à plusieurs États de l' Europe pour aider à la reconstruction des villes et des installations bombardées lors de la Seconde Guerre Mondiale. Ces prêts étaient assortis de plusieurs conditions d'importation pour un montant équivalent d'équipements et de produits américains, et pour les États bénéficiaires l'engagement d'accorder un financement du double du montant octroyé. (13 milliards de dollars seront proposés.) Parmi ces conditions, figurait la distribution de la production cinématographique hollywoodienne. Ce secteur de divertissement audiovisuel est devenu le premier poste des revenus de l'économie des États-Unis à l'étranger et surtout à l’Europe. Les films produits aux États-Unis réalisent la majorité des entrées en salle (62,5 % des entrées en 2001). Le cinéma hollywoodien est considéré comme le premier vecteur de diffusion du « rêve américain » à l'étranger, sans parler des séries télévisées qui s’introduisent directement dans les meninges - pardon pour la faute de frappe : les menages-.

Se tourner vers la Grèce, la Grèce de toujours avec ses traitres, ses voleurs du bien public, ses menteurs et les grands hommes qui parlent encore aux oreilles sensibles, est aujourd’hui désuet.

Je suis désolé de faire un virage de 180° justement vers la Grèce des Lumières.

Le théâtre antique où le citoyen assistait, était une sorte d’école populaire obligatoire.

Les personnages : Les mêmes traitres, les mêmes voleurs de biens publics, les mêmes menteurs et … le HEROS. Lui, était là pour transformer le ΛΑΘΟΣ, lathos : erreur, en ΑΘΛΟΣ, athlos : exploit héroïque !!! Admirer le sens que nous fait découvrir un simple anagramme !!!

 

Il faut noter que la base de la philosophie grecque est l’étymologie de la langue grecque, langue qui depuis Homére a inspiré toutes les langues européennes, d’où l’intérêt de revenir à cette source inépuisable de Lumière !!!

( voir plusieurs ouvrages en grec p.ex. de Kostas Doukas : Omirikon lexikon diethnon lexeon)

 

Allons plus loin : L’acteur en grec se dit ΗΘΟΠΟΙΟΣ, ithopios. Ce mot est composé de deux mots : ΗΘΟΣ éthos et ΠΟΙΟΣ pios : créateur. L’acteur est donc, le créateur d’éthos dans l’âme du spectateur, mais encore plus, comme on verra.

L’acteur se dit aussi ΥΠΟΚΡΙΤΗΣ : hypocritès. En français, nous avons retenu ce mot comme la caractéristique d’un individu sincèrement pas très sincère…

Pourtant en grec, ΥΠΟ : hypo c’est : en dessous de et ΚΡΙΤΗΣ : kritis, est celui qui évalue. 

Le rôle d’un acteur grec, d’un héros tragique, est une évaluation d’une situation par le chœur qui représente la sagesse populaire, le public qui est composé par tous les hommes et femmes libres de la cité et par les dieux qui regardent également la pièce. (rien à voir avec Le Dieu des monothéi-smes)  

Dionysos, le parton du théâtre, Hermès, l’intermédiaire entre les humains et les Dieux et Apollon, le patron des Muses, travaillent ensemble pour permettre à chacun de trouver son chemin de vie, sa raison d’être et son projet d’évolution. 

Il ne suffit pas de supprimer la langue grecque de l’enseignement, faut-il encore détruire complètement son message et le pays d’origine.

Pour cela on peut faire confiance à l’Europe et le Nouvel Ordre Mondial.

Je parle pour ceux qui veulent entendre. Ceux qui préfèrent regarder sur les mêmes écrans les réfugiés que le « rêve américain » de Hollywood veut inclure dans son projet du nouveau découpage du Monde selon les intérêts financiers et point culturels ou politiques d’une poignée de possédants l’immense majorité de la planète …

Bon choix !!!  


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 24 mars 18:42

    « Il ne suffit pas de supprimer la langue grecque de l’enseignement, faut-il encore détruire complètement son message et le pays d’origine. »



    C’est une façon de voir, mais on peut aussi remarquer que le peuple grec - sans lequel il n’y a ni pensée grecque ni message grec, on est bien d’accord ? -, a été dénaturé par deux mille ans de métissage, qui ont vu s’installer des Romains, des Serbes, des Bulgares, des Arabes d’Egypte, des Normands, des Albanais, des Tartares, des Vénitiens et des Turcs...


    Il y a eu Périclès qui ne fut un grand, et redoutable, chef de guerre ; il y a Tsipras qui, comme un gamin un peu trop espiègle, se laisse tapoter la joue par son indulgent pépé, qui ne prend pas plus que ça, ses enfantillages au sérieux. Brave petit...


    Cela va peut-être chagriner nos apôtres de notre métissage effréné, mais les faits n’en sont pas moins là et, à leur sale habitude, têtus.

    • alinea alinea 24 mars 20:24

      @César Castique
      Ça fait cinq minutes que la Grèce est autonome, elle y a eu le temps de goûter aux fascistes, puis aux corrompus.
      Le métissage, je veux bien, mais je verrais plutôt l’impérialisme subi pendant des siècles ! Et malgré cela, je ne suis pas convaincue que les Grecs aient perdu leur hellénisme !!


    • César Castique César Castique 24 mars 23:05

      @alinea

      « ...je ne suis pas convaincue que les Grecs aient perdu leur hellénisme !! »


      Ben pt’êt^’, mais alors ils ont paumé la dignité et la fierté en route, c’est-à-dire l’essentiel, le fondamental. 


      En ce qui me concerne, je peux vous affirmer qu’à 40 ans, je n’aurais pas trouvé, au monde, un type de 60 qui aurait osé me tapoter la joue comme à un garnement qui vient de lui faire une blague.

    • alinea alinea 25 mars 09:51

      @César Castique
      Il a dû être surpris Tsipras de cette attitude... et il était en état de faiblesse, c’est sûr.
      Mais regardez le peuple grec, c’est lui qui compte, pas ses dirigeants quels qu’ils soient !


    • alinea alinea 24 mars 20:28

      Merci l’auteur ! je suis aussi convaincue que le cinéma a forgé de pauvres imaginaires conformistes et a concouru à détruire la culture populaire ! Le conte, le théâtre, entre autres !


      • Passante Passante 24 mars 21:05

        il y a des survivants


        depuis peu pourtant, 
        la pointe s’est retournée sur son auteur, qui finit comme saül,
        la pointe ou la trump je sais pas comment ils disent mais,
        athéna est aux portes, et dès que son oiseau bondira à la verticale,
        nous serons au premier rang face à la vague.

        • Pakal (---.---.188.215) 25 mars 13:28

          « langue qui depuis Homére a inspiré toutes les langues européennes, »

          Etant Basques, ma culture est bien plus ancienne que la Grece antique.

          je vois pas bien d’où ma langue a été inspiré par eux ?

          Ce n’est qu’un détail ne généralisait pas votre culture aux cultures européenés


          • yorgos delphis yorgos delphis 26 mars 11:28

            Bonjour César Castique,


            Il ne faut pas confondre la race avec la langue. Dans la langue grecque, le mot « race » est réservé aux animaux. Ce qui correspond aux humains c’est « genos » d’où le mot en français et autres langues européennes « généalogie », « génétique » « général » et c. 


            La langue grecque est toujours vivante via la langue grecque moderne. Un tiers de la langue française c’est du grec, un tiers latin et un tiers franc.

            Dans son pays la langue grecque est saccagée par le ministère de l’éducation grec sans demander l’avis d’aucun penseur ni académicien ou autre responsable : Abandon du système « polytonique » et réduction au système « monotonique ». L’étymologie, qui est l’âme de la langue grecque, devient impossible.


            Ils espèrent ainsi finir avec la langue grecque et le peuple grec. 


            Quand on veut tuer un peuple on tue sa langue. Ce n’est pas du complotisme, c’est une réalité. Pour se permettre de commettre ce crime, on accuse les grecs de nationalistes. La propagande ne fait autre chose que d’utiliser ce genre d’arguments pour mettre à genoux le peuple afin de lui extorquer les richesses du sous-sol et sa place géostratégique dans la Méditerranée pour un plat de lentilles. 


            On verra…La Grèce en a vu d’autres. 


Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en rouge.

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès