• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Israël, une réserve d’indiens ?!

Israël, une réserve d’indiens ?!

Pour accrocheur, provocateur que ce titre puisse paraître aux yeux de beaucoup, il n'en reste pas moins assez fondé au lu de la suite de cet article.

Israël-Palestine

 

Shocking !

Pour accrocheur, provocateur que ce titre puisse paraître aux yeux de beaucoup, il n'en reste pas moins assez fondé au lu de la suite de cet article.

Un peu d'histoire...

Avec toute l'arrogance et malheureusement l'irresponsabilité habituelle que leur confère la suprématie de puissances occidentales autrefois européenne et encore actuellement américaine, celles-ci ont au lendemain de la seconde (pas encore deuxième...) guerre mondiale et en compensation des massacres et humiliations à l'encontre de la communauté juive d'Europe causées par le régime nazi allemand et, on a tendance à l'oublier, ses complices-collaborateurs dans tous autres pays européens (le temps des succès nazis), ont "offert" un bout du désert arabe avec et surtout sans l'assentiment des pays en principe souverains de cette région.
Avec une telle naissance, on pouvait, a minima, supposer que le développement harmonieux de ce "bébé-nation" ne serait que difficile voire voué à l'échec.
Notons aussi que ce qui maintenant tend à devenir chose courante pour d'autres religions et communautés, cet Etat avait déjà à l'époque pour seul critère fondateur l'appartenance communautaire et religieuse à la croyance juive.

C'est en cela que ce titre provocateur reflète une triste réalité qui consiste à imposer tant aux voisins qu'aux bénéficiaires une parcelle de terre qu'ils sont censés aimer, développer, rendre viable et ce non seulement rapidement pour le bien de ses citoyens mais aussi en dépit de l'hostilité des états et citoyens environnants dépossédés d'une partie de leur territoire par ceux-la mêmes qui (entre parenthèse) reprochent à d'autres Etats, puissances de ne pas respecter l'intégrité territoriale...

Israël-Palestine

Et comme dans leur imagination plus fantaisiste que géo-politique, les occidentaux ont dû probablement estimer que pour les israéliens cette situation instable était encore trop confortable, ils ont décidés d'accorder et de reconnaître aux palestiniens qui, rappelons-le, avaient eux-mêmes été "parqués" dans des camps (de concentration revisité) au lendemain de la création sur leurs terres de Palestine de l'état d'Israël, le droit de (ré)implanter voire de récupérer à leur tour non pas un lopin de territoire mais deux non contigus, enclavés !.
Et, allez savoir pourquoi, cet incroyable puzzle qu'aucun pays dans le monde dit civilisé n'admettrait pour lui-même car totalement incongru, mal dessiné de par ce manque d'unicité et d'autant plus ingérable qu'entre palestiniens la division est patente.
Par conséquent, ce patchwork ne fonctionne pas depuis des dizaines d'années au prix de morts dans les deux camps pour ne pas dire réserves d'indiens respectives !.
Presque à se demander s'il ne faudrait pas s'interroger sur le degré soit de perversion soit d'incompétence de ceux qui ont concocté ce schéma qui n'a l'avantage que d'entretenir des rencontres diplomatiques coûteuses, infructueuses sous forme de sommets récurrents, historiques...sous les auspices des "parrains" habituels qui qualifient ces réunions politiques de la dernière chance aux lendemains de chaque nouvelle provocation des uns et ripostes des autres !.
Symptomatique que de remarquer qu'à chaque espoir de règlement pacifique israélo-palestinien, une étincelle survient au détour d'un enlèvement, d'un meurtre d'israélien(s) que l'Etat hébreux se donne le droit de de laver dans le sang de civils palestiniens ayant le malheur de se trouver à proximité supposée de militants du Hamas dotés de lanceurs de missiles qu'étonnament les satellites semblent avoir beaucoup de mal à localiser même si ceux-ci sont censés pouvoir être mobiles.
Aussi serait-il malvenu de souligner que le(s) meurtre(s) attribués aux militants palestiniens du Hamas ne sont jamais dénoncés, jugés, emprisonnés par les arabes mais alors qu'ils semblaient introuvables lors des enlèvements se trouvent parfaitement identifiés et détruits une fois le forfait exécuté par les israéliens.
La fin (politique) exige parfois des moyens (militaires) que la morale citoyenne si elle était mise au courant risquerait de désapprouver quoique même confrontés aux mensonges récurrents, patentés de chefs d'états et des "élites" qui les conseillent, les citoyens ont la mémoire sélective et assez courte suivant les infos distillées, matraquées par la majorité des médias au point que si, parmi eux, une voix se veut plus critique et objective, celle-ci se fera rapidement marginalisée.

Une solution, la seule qui, au vu des tensions, récréminations et haines savamment entretenues, s'avèrant à présent plus qu'hypothétique eut été de proposer une fédération israélo-palestinienne sur base d'une association de régions pour autant qu'on argue d'un minimum de cohérence intellectuelle en refondant les deux îlots palestiniens en une seule région au sein d'un Etat fédéral doté de communautés et de religions différentes mais administré de manière autonome en bonne intelligence, si possible, d'intérêts économiques et financiers bien compris par chacune de ses composantes indépendantes au maximum de leurs accords de coopération respectifs.
Et si cela n'est que rêve, élucubrations, alors ne nous étonnons pas que la suite ne soit que le reflet du passé.

Israël- Pays arabes limitrophes

Quand on regarde la configuration et l'emplacement du "petit Poucet" israélien perdu en plein milieu hostile, on pourrait se dire que sa survie fera long feu sauf que cela est oublier non pas tant ses soutiens extérieurs, en particulier les USA, qui ne sont fiables que si leurs intérêts n'ont pas varié au gré de nouvelles alliances mais bien grâce à la puissance militaire, à la motivation et discipline de ses soldats qui ont, en son temps, lors de la guerre des six jours su le démontrer et ce, malgré une impressionnante alliance des pays arabes qui sur le papier apparaissait comme nettement mieux armée en termes d'effectifs et de matériels.
Pourtant, à l'image des armées "folkloriques" des pays dits de l'Afrique noire, elles aussi suréquipées mais dont les militaires sont assez souvent incapables de s'en servir, il n'aura pas fallu longtemps à l'armada arabe pour abandonner tout le matériel encore neuf et s'enfuir aussi vite que possible de ce champ de bataille non livrée...

Devant tant d'échecs de la force dite régulière due en partie à l'absence d'adhésion des citoyens aux régimes dictatoriaux, claniques de ces états, des éléments plus ou moins incontrôlés se sont agrégés en factions terroristes sur justification d'un fondamentalisme extrêmiste religieux anti-judéo-chrétien occidental.
Ceci a pour double avantage de permettre aux états arabes, sans qu'ils soient en première ligne et donc responsables, de poursuivre la déstabilisation d'Israël, des pays félons qui le soutiennent mais aussi, surtout, d'achever la lutte du pouvoir par factions opposées entre sunnites et chiites inféodées à leurs états arabes respectifs pour la "sharia über alles" jusqu'à se livrer à un véritable jeu de massacre inter-arabes !.

Pour éviter toute fièvre éruptive à certains, notons qu'en matière de Satan, on est toujours celui du camp d'en face et qu'à ce titre, les occidentaux, particulièrement américains, n'ont rien à envier à ceux qui disent lutter pour le pan-arabisme du fait de leurs actions d'ingérences dites démocratiques qui ont été le ferment indispensable à la levée de toutes ces cellules terroristes de par le monde.
A ce propos, cela est probablement la seule conséquence que nos amis occidentaux doivent déplorer car tant que cela se passait loin de chez eux ou dans des zones sous influence de puissances adverses, on peut imaginer que cela ne devait pas franchement les déranger.
Mais que ces "méchants" terroristes en viennent à recruter en Occident et que, par malchance, ceux-ci réussissent à ne pas mourir pour la bonne cause islamiste mais reviennent au bercail avec dans la tête des idées de procéder à quelques attentats plus ou moins ciblés et se dire qu'on en est encore qu'au début d'une vague, d'un tsunami d'insécurité permanente d'autant plus difficile à combattre que, les Bisounours y veilleront, il ne peut être question de fustiger une communauté qui, comme il convient de toujours bien le rappeler..., est en grande majorité pacifique, intégrée et malgré un silence assourdissant de leurs principales autorités religieuses, exception faite pour de très rares imams, totalement étrangère et opposée à tant de violences, de massacres perpétrés, de par le monde, au nom de la religion musulmane, doctrine de paix comme chacun peut le constater à défaut de le voir ou de l'entendre (Allah aqbar).

En même temps, comme dit plus haut, qui est responsable, coupable d'avoir voulu, sous des prétextes fallacieux avec des arguments et autres preuves dignes de contes pour enfants, détruire les régimes irakiens, afghans, lybiens, syriens...quitte à plonger toute une région dans l'anarchie totale dont les principales victimes sont celles qui tentent d'y survivre.
Regrettable qu'une fois encore, ces politiciens irresponsables ne soient jamais comptables de telles inepties qui ont réussi à remettre le monde dans une phase d'instabilité et de conflits larvés, insidieux et qui, dans cette nouvelle forme souterraine, sera de plus en plus difficile à combattre sauf à constamment, et c'est la réponse américaine, restreindre les libertés de chacun au motif de la sécurité de tous.

Big brother, here I'am...Uncle Sam !.

Lien vers article : ICI


Moyenne des avis sur cet article :  3.78/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • chantecler chantecler 15 juillet 2014 17:09

    Bonjour,
    Votre article est intéressant et courageux mais il mérite d’être complété et peut être corrigé .
    D’emblée je pense deux erreurs :

    « ...Les puissances occidentales autrefois européenne et encore actuellement américaine.... ont au lendemain de la seconde (pas encore deuxième...) guerre mondiale et en compensation des massacres ont »offert« un bout du désert arabe avec et surtout sans l’assentiment des pays en principe souverains de cette région.... »

     Il ne s’agit pas comme le laisse entendre la mythologie sioniste « d’un bout de désert arabe » mais de territoires assez riches cultivés par des paysans palestiniens (qui sont ils réellement ?) depuis des siècles : production maraichères , de céréales , agrumes, oranges n citrons , oliviers etc, etc .... Donc population sédentaire , villageoise, bourgeoise et paysanne avec de belles et grande villes et des villages , et aussi population nomade .

     « Ont offert » : voire .

    Il y a eu des luttes très dures ,au sortir de la guerre : des attentats contre les Anglais , contre les musulmans et des attaques de villages dès le départ

    Il faut reprendre aussi l’idéologie de Th. Herzl , l’inventeur du sionisme au 19 ème siècle , qui prône un territoire pour le peuple juif .

    Pas forcément en Palestine .

    Au départ il envisage l’Afrique de l’est .
    Mais des achats et implantations de juifs en Palestine avaient déjà commencé sous l’impulsion d’un Rotschild...
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Theodor_Herzl
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Sionisme
    En cliquant sur les liens vous devriez retrouver le fil ....

    Je laisse le débat ouvert....


    • 65beve 65beve 15 juillet 2014 18:22

      Bonjour Chantecler,

      « Au départ il envisage l’Afrique de l’est  »
      Jérusalem ne se trouve pas en Afrique de l’est.
      cdlt.


    • OMAR 15 juillet 2014 20:15

      Omar33

      Salut chanteclerc

      Justement, les arabes en général, et les palestiniens, en particulier, ne comprennent pas pourquoi n’ont pas installé « Israël » en Westphalie, en Rhénanie ou en Bavière  ?
      Étant donné que ce sont les allemands qui sont responsables de la Shoah !!!
      La RDA a bien été créée !!!!
      Non, les allemands ont préféré payer des compensations à Israël, allant jusqu’à lui offrir des..... sous-marins pour transporter des missiles à ogive nucléaire.
      Ces bombes atomiques construites avec l’aide de la France..
      http://www.bladi-dz.com/articles/1672/1/Comment-la-France-a-aide-Israel-a-avoir-la-bombe-atomique/Page1.html

      Et pourtant, les russes ont bien créé une république juive sur leur territoire : la République juive de Birobidjan :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Birobidjan

      Pour l’Occident, il fallait coute que coute implanter un état juif au proche-orient, même si leurs citoyens de religion hébraïque ne s’y installeront pas en masse.
      Et au grand dam de l’Angleterre, par exemple, ce seront majoritairement les juifs séfarades, et surtout, les Khazars ces « nouveaux » juifs, sortis de nulle part, qui viendront déposséder de leurs terres, les palestiniens et coloniser la Palestine.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Khazars

      Et de nos jours, il suffit au nom de l’Aliya, de se déclarer juif, de venir de n’importe où, pour s’installer au lieu à la place d’un palestinien, ce dernier ayant le choix entre un camps de réfugiés ou trois mètres sous terr s’il n’est pas totalement calciné.

      Rappelez-vous les massacres de de Deir Yassin ou, plus proche de nous, Sabra et Chatilah :
      https://images.search.yahoo.com/search/images ;_ylt=A0LEVzW7bsVTDDIAoBlXNyoA ;_ylu=X3oDMTBsa3ZzMnBvBHNlYwNzYwRjb2xvA2JmMQR2dGlkAw—?_adv_prop=image&fr=hp-ddc-bd&va=deir+yassin


    • lsga lsga 17 juillet 2014 10:24

      Tout à fait, disons le fièrement en coeur :

       
       
      L’Histoire se répète, c’est peu de le dire. 
       

    • Massada Massada 15 juillet 2014 17:37

      Sur quoi se fonde la légitimité des frontières d’un Etat ? 


      Sur un ancrage historique à l’intérieur d’un espace donné, sur un lien historique entre les populations qui l’habitent et le territoire qu’elles occupent et sur la construction politique de l’Etat qui l’occupe.

      Qui pourrait contester le lien qu’il y a entre la terre d’Israël et l’histoire du peuple juif ?

      Dans les pays arabe (et en France) on accuse Israël d’ occuper des territoires qui ne lui appartiennent pas. 

      Ce point mérite un retour en arrière. 

      L’ONU avait décidé en 1947 d’un plan de partage de la Palestine mandataire entre un Etat juif et un Etat arabe. Les Juifs acceptèrent l’idée et les Arabes la refusèrent. Israël est né de cette acceptation tandis que l’errance palestinienne est née de ce refus. 

      Les frontières de l’Etat d’Israël, Etat dont le droit à exister en tant qu’Etat juif est toujours dénié par la partie palestinienne, ont été établies sur les lignes de cessez-le-feu résultant des divers affrontements guerriers avec ses voisins.

      Certains Etats n’hésitent pas à énoncer clairement leur projet de destruction par les armes. L’Iran s’y emploie activement en essayant par tous les moyens de se doter de l’arme nucléaire. 

      D’autres forces politiques installées dans les Etats voisins font de la destruction d’Israël l’essence même de leur projet. C’est le cas du Hamas installé à Gaza et du Hezbollah installé au Liban. La cause palestinienne dont ils prétendent être les ardents défenseurs n’en est que le prétexte.

      Dans ce contexte, le Hamas a déclaré la guerre contre l’État d’Israël et refuse de reconnaître sont droit à l’existence.

      Israël, mais aussi l’Union Européenne, les États-Unis, le Canada et le Japon reconnaissent le Hamas comme organisation terroriste.
      Et pour cause. Les kamikazes du Hamas ont déjà tué des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants dans les hôtels, les bus, les boîtes de nuit et les restaurants du pays.

      Alors oui, Israël a parfaitement le droit de se défendre.



      • Massada Massada 15 juillet 2014 19:37

        Cher ami ?   là, là pas de gros mots, restons correct 


      • OMAR 15 juillet 2014 20:23

        Omar33

        @Massada

        Et si tu nous disais la vérité, rien que la vérité..

        Car ce que tu nous écrit à chaque fois, ce copié-collé issu de la hasbara, nous le connaissons parfaitement.

        Commence par nous dire où tu es né, le nom de la famille palestinienne à qui tu a piqué la maison et la terre, et surtout où se trouve actuellement cette famille : en prison, dans un camps de refugiés ou trois metres sous terre ?


      • Massada Massada 15 juillet 2014 20:35

        Lorsque les romains nous ont exilés de cette terre il y a deux milles ans, qui a donné le droit à des étranger de venir s’y installer ? 

        Ont ils demander la permission ? Ont il payer la location des terrains ? 

        Il a toujours eux des juifs en Israël et les autres qui n’étaient pas présents c’est parce que les non juifs leurs en empêché.

        Trois fois par jour les juifs religieux priaient et continuent à le faire : Ramène nous à Sion ! L’année prochaine à Jérusalem... Nous n’avons jamais renoncer à notre terre et donc toute personne qui est venu s’y installer et l’a fait sans notre permission et c’est lui le voleur ! 

      • Susanoo ! Susanoo ! 16 juillet 2014 01:21

        b

        ALM

        Leurs argumentations sont en surface presque cohérent, presque attirant.

        Dommage qu’ils ont été construis sur du sable.

        Non, pire.

        Entre leurs constructions complexes qu’ils pensent indestructibles et la terre ferme, il n’y a que du vent.

        Bon Dieu, comment avez vous pu en arriver là ?

        La réponse est dans la question.

        Toujours est-il qu’on ne vous laissera pas détruire Israël.

        D’aucune manière que ce soit.

        Connaissez-vous le « Plan Oeil De La Lune » ?

        Bientôt vous entendrez parler de Susanoo, Amaterasu et Tsukuyomi.

        Vous allez comprendre ce que c’est que d’invoquer les Dieux.

        Une fois les nuages noirs passées et l’Orage apaisé, les rayons du Soleil éclairerons de nouveau l’humanité la journée et la nuit noir ; en se reflétant sur la Lune.

        Vous allez regretter de nous avoir forcé à l’Eveil.

        Ainsi soit-il.

        Amen


      • Susanoo ! Susanoo ! 16 juillet 2014 02:45

        Je vous en foutrai des réserves d’indiens.


      • bakerstreet bakerstreet 16 juillet 2014 08:25

        « Lorsque les romains nous ont exilés de cette terre il y a deux milles ans, qui a donné le droit à des étranger de venir s’y installer ? »


        Massada....

        C’est ça, votre plaidoyer.....Cette histoire d’exode est un mythe auquel je ne pense même pas que vous puissiez croire, mais qui peut toujours enfumer les crédules....

        Aucun historien, même Israélien ne peut soutenir un tel bidonnage.
        Du reste, sauf quelques illuminés, personne ne tente de le faire, de peur de paraître ridicule.

         Il n’y a absolument aucune trace de ce fameux exode mythique manipulateur, qui justifierait le retour au pays des arrières arrières petits enfant, pas plus sémites que moi en fait.....

         Du reste, même si les romains l’avaient voulu, (et pour quelle raison étrange), ce déplacement de population n’aurait été simplement pas été possible, logistiquement parlant.
         Il aurait nécessité une flotte supérieure à celle du débarquement de Normandie....

        Par la route, difficile de faire passer un tel cortège, de plusieurs centaines de milliers de personnes, durant plusieurs jours sans que personne ne le voit.....

        Reste bien sûr la voie des airs......
        Là je ne me prononcerais pas.
        Les voies de dieu sont insondables....

        La logique et la cohérence ne peuvent rien faire face à la religion, et aux extrémistes de toutes espèces, qui tentent de vous convaincre que le monde à l’age de la bible ( ou de la thora) , c’est à dire quelques milliers d’années, et de faire coïncider leurs vérités avec la réalité .

        Et ça, c’est le plus difficile.
        Un lapin qu’on sort d’un chapeau, en disant que c’est un rabbin, ce n’est toujours qu’un lapin !

      • mmbbb 16 juillet 2014 09:31

         @ Par Massada Votre propos est reducteur est tres oriente La terre d’israel comme toute les terres du monde ont ete successivement envahies ,peuplees de diverses populations Israel n’appartient pas en propre aux Israeliens Ce pays pays fut peuples par les Hitites en guerre contre les Pharaons et plus recemment sous la domination de l’empire Ottoman C’est depuis les accords Sykes Picot suite a la chute de l’empire Ottoman et sous l’impulsion des britanniques sous la pression Chaim Weizmann avec le lord Balfour travaillat a l’elaboration de l’etat juif Des le debut les arabes se sont fait avoir La genese de l’etat d’Israel ne pouvait qu etre source de problemes Vous ne serez jamais en paix vous serez toujours en guerre C’est consubstantiel a la naissance d Israel par ailleurs ce n’est pas nouveau les romains Herode 1 er le Grand , Nabuchodonosor , etc vous avez toujours ete en conflit vous le serez jusqu a la fin des temps


      • Brice Bartneski bartneski 17 juillet 2014 08:58

        @massada

        Je suis d’accord avec toi massada.

        Car moi aussi je suis descendant d’un peuple qui a été spolié. Que dis-je un peuple, une civilisation. Un empire qui s’étendait sur tout le nord de l’europe de la suède à l’irlande en passant par la france. Je parle du peuple celte. Peuple fier et susceptible exterminé et volé lui aussi par les romains.

        Tu as raison massada, RENDEZ NOUS NOTRE TERRE SALES ROMAINS !!!

        J’étais là avant vous depuis toujours.

        Et puis tant qu’on y est, rendez aussi les terres aux amérindiens, puis aux gaulois et aux goths et visigoths...

        En plus, je trouve ma demande bien plus légitime que la tienne massada car tout ce que j’écris se trouve dans tous les livres d’histoires. C’est pas comme ton histoire à toi qui est écrite dans un livre religieux. La religion n’engage que ceux qui y croient. Et croire ne fait pas des vérités.

        Massada, réveille toi. Ton lavage de cerveau t’interdit-il de raisonner ? Massada, as-tu un coeur ?


      • marauder 18 juillet 2014 19:36

        Le probleme avec les idiologies d’extreme droite, patriarcales et religieuses (tout est lié), c’est qu’il est impossible de les faire vivre ensemble, car chacun est mieux que l’autre et a sa raison divine de s’imposer.

        C’est fou quand meme ...
        Allez, dis pourquoi le sionisme a soutenu l’extreme droite sud-africaine, quasiement jusqu’a la fin de l’appartheid ?

        A oui, la, deux extremes droites de pays éloignés peuvent parfois s’entendre, ils ne risquent pas de s’envahir mutuellement, au nom de dieux/race supérieur/celuikakomencé

        Normalement, vos religions sont censé vous enseigner la non-violence, nan ?
        Suis-je naif, c’était pour le peuple soumis cette maxime.


      • bakerstreet bakerstreet 15 juillet 2014 19:10

        Cette histoire a déjà été joué 100 fois, c’est celle du colonialisme, du droit de celui qui possède un moment la force, profite d’une fenêtre politique ou historique opportune, et impose son droit, en écrasant les plus faibles, et en se parant d’une légitimité factice.


        • Massada Massada 15 juillet 2014 19:45

          La raison du plus faible n’est pas toujours la plus juste d’un point de vue éthique même si elle provoque l’empathie.






        • lsga lsga 17 juillet 2014 10:23

          Tout à fait, disons le fièrement en coeur :

           
           
          L’Histoire se répète, c’est peu de le dire. 
           

        • Depositaire 15 juillet 2014 20:02

          Article intéressant, effectivement, et j’approuve tout à fait la réaction de @ chantecler. D’ailleurs, à propos du « bout de désert », à l’époque, un parlementaire britannique ayant pris connaissance du fameux slogan sioniste « une terre sans peuple pour un peuple sans terre », slogan qui contient rien moins que trois mensonges sur lesquels je reviendrai plus loin, connaissant assez bien le Proche Orient et le monde arabe pour être étonné qu’il puisse y avoir une terre inoccupée là bas, décida d’aller y voir de plus près. Et dans son rapport fait au parlement britannique, avoua qu’il n’avait pas trouvé dans tout le territoire palestinien d’emplacement supérieur à quelques mètres carrés qui ne fusse soit habité, soit cultivé. On est bien loin du « bout de désert » !

          Je disais plus haut que le slogan sioniste contenait trois mensonges. le premier est celui que je viens de mentionner à savoir que la Palestine était occupée intégralement et cultivée et non désertique, le deuxième est que les juifs ne constitue en aucune façon « un peuple », mais sont un mélange d’ethnies très diverses  : germaniques et turco salves pour les européens et ceux des pays de l’est et de Russie, berbères et assimilés, d’Afrique du nord, arabes en Palestine et Arabie, perses d’Iran, africains du Sénégal et même chinois en Chine, (probablement issus des peuples ouïgours qui sont plutôt turco asiatiques). Donc le « peuple juif » n’existe pas, si tant est-ce qu’il ait vraiment existé. Troisième mensonge, à supposé que même si les juifs constituaient un peuple effectif, ils n’étaient en aucune façon « sans terre ». Ils vivaient plutôt bien dans leurs pays respectifs et depuis des siècles. Qu’il y ait eu des persécutions contre eux, certes, surtout par les nazis, (même si on ne dit pas que des banquiers et industriels juifs ont beaucoup aidés Hitler qui n’aurait pas pu faire sa guerre sans cette aide), mais cette persécution à quasiment cessée une fois l’Allemagne défaite.

          Venons-en aux élucubrations de @ Massada.Tout d’abord monsieur le sioniste, un État se caractérise par des frontières bien définies et une constitution. C’est la base du droit international en ce sens. Sauf qu’israël n’a ni frontières définies, ni constitution !

          Ensuite, le partage de la Palestine décidé par l’assemblée générale de l’Onu, appelée à l’époque « Société des nations », qui a décidé la partition de la Palestine 57% pour les émigrants juifs et 43% pour les palestiniens est nulle et non avenue pour deux raisons :

           La première est que l’assemblée générale ne peut faire que des recommandations sans valeur contraignante au niveau du droit international et non des résolutions contraignantes qui sont du ressort exclusif du Conseil de Sécurité qui n’a jamais voté une telle résolution, et pour cause, car , et c’est la deuxième raison, ce vote était illégal au niveau du droit international car en opposition radicale avec la Charte de l’Onu qui est contraignante, qui stipule qu’il n’est pas possible de prendre ne serait-ce qu’un mètre carré d’un pays souverain, ce qu’était la Palestine malgré le protectorat britannique, sans demander l’accord de la population du pays concerné par voie référendaire. Ce qui, bien sur, n’a jamais été fait.

          Mais en réalité, ce vote de l’AG de l’Onu n’était qu’un prétexte et c’est en fait Ben Gourion qui avec ses milices sionistes qui a semé la terreur chez les palestiniens en allant dans tous les villages, massacrant, forçant les habitants à fuir pour ne pas être massacrés en abandonnant leurs terres et leurs maisons, qui a occupé une bonne partie du territoire palestinien et la suite nous est bien connue avec son cortège de spoliations, de propagande mensongère, de crimes tous plus odieux et ignobles les uns que les autres, qui continuent aujourd’hui, et de non respect d’aucune résolution du CS de l’Onu. Et on remarquera en passant la curieuse « impuissance » de la trop fameuse « communauté internationale » qui laisse ce crime impuni malgré plus de 60 résolutions !
          En l’occurrence, on devrait plutôt dire « complice » qu’autre chose.

          J’aimerais bien que vous nous disiez M. Massada, en quoi israël « a le droit d’exister » ? Au nom de quoi, la spoliation de tout un peuple par la force et la violence de son territoire ancestral depuis des milliers d’années pour y installer des colons venus d’Europe au nom d’une prétendue filiation ancestrale qui n’existe que dans leur imagination et élaborée par la propagande mensongère des sionistes qui n’ont pas hésité à falsifier l’histoire pour la faire coïncider avec leur délire, est un « droit » ?

          Quant à votre délire sur l’Iran qui voudrait s’approprier l’arme nucléaire, là encore on voit à l’œuvre la propagande sioniste. Et même si c’était vrai, pourquoi ne vous parlez-nous pas de celle, bien réelle, que possède israël ? Plus de200 têtes connues à ce jour selon les estimations. Que je sache, l’Iran n’a jamais agressé qui que ce soit depuis des siècles. Or qui est l’agresseur dans la région, sinon israël ? Et particulièrement dangereux.

          Je n’approuve pas la doctrine du Hamas, mais par contre, j’admets, pour le moins, le droit au peuple palestinien de se défendre contre un agresseur venus coloniser sa terre de force et avec la complicité tacite des grandes puissances occidentales. Que vous qualifiez le Hamas de « terroriste », c’est amusant, les nazis disaient la même chose à propos des résistants en France et ailleurs. Que l’Union Européenne et les USA qui sont noyautés par le sionisme et complices de cette tragédie palestinienne disent la même chose, rien d’étonnant, mais cela n’en fait pas pour autant une vérité.

          Vous dites : « Qui pourrait contester le lien qu’il y a entre la terre d’Israël et l’histoire du peuple juif ? » Mais moi, monsieur ! Je conteste le droit aux colons sionistes d’accaparer la terre palestinienne au nom d’une soi-disant continuité historique.

          Certes, il y a eu dans l’antiquité un royaume d’Israël, mais justement, les descendants de ceux qui ont vécu dans ce pays sont précisément les palestiniens, convertis d’abord au Christianisme, puis à l’Islam. Ce qui est normal. Pourquoi ne l’auraient-ils pas fait ?

          Quant aux colons venus d’Europe, ils ne sont que les descendants de peuples convertis au Judaïsme, pour des raisons surtout politiques, de l’ancien empire Khazar qui s’étendait en Europe de l’est et dans les Balkans, il y a environ six ou sept siècles. De sorte que si on peut admettre une « continuité » religieuse, c’est à peu près tout et ne justifie en rien du tout l’usurpation de la Palestine. D’ailleurs que dirait-on si chaque peuple qui faisait remonter son histoire ou sa culture à des milliers d’années en arrière en venait à vouloir occuper les terres ou leur ancienne religion ou culture a existé ? Ca ferait une belle pagaille dans l’humanité !

          Pour conclure ce trop long commentaire, la raison réelle, cachée derrière la propagande sioniste est qu’en fait israël n’est qu’une colonie occidentale en vue de contrôler tout le Proche Orient très riche en ressources particulièrement convoitées par l’oligarchie mondiale qui est derrière les grandes puissances occidentales. A plus long terme, c’est le contrôle et la déstabilisation des puissances régionales afin de semer le chaos préliminaire essentiel en vue de la domination hégémonique de l’humanité cachée derrière le fameux « Nouvel Ordre Mondial » que l’on prétend vouloir nous imposer pour notre bien.

          Tout le reste n’est que de la « poudre aux yeux », en un mot, du BA-RA-TIN !!!


          • alquds 15 juillet 2014 23:37

            grand merci vous avez raison sur tous les points

            le lobby sioniste est trop puissant en occident où les « grandes puissances » n’ont plus leur indépendance, les medias sont contaminés également par la bien pensance à la BHL mais qui n’est poutant qu’un clown et un imposteur

            je me souviens plus jeune les chaînes de france télévision diffusaient un point de vue bcp plus proche de juste réalité : fini maintenant le crif veille pour la censure et fait chier dès qu on critique un peu Israel, mtn des journalistes se font virer pour dire la vérité

            je souhaite qu’un jour l’opinion publique majoritaire puisse triompher des sionistes qui dominent la classe politique, les medias, les entreprises

            A quand le retour du gaulisme âge d’or de la France

            les palestiniens ont des droits, et le respect du droit international c’est pas pour les chiens !!!

            Palestine seul état à qui on refuse l’application du droit international sinon il aurait gain de cause, c’est révoltant : une injustice qui alimente une rancoeur capable de déclencher une guerre mondiale

            Nous demandons JUSTICE

          • Massada Massada 15 juillet 2014 20:14

            J’aimerais bien que vous nous disiez M. Massada, en quoi israël « a le droit d’exister » ? Au nom de quoi, la spoliation de tout un peuple par la force et la violence de son territoire ancestral depuis des milliers d’années pour y installer des colons venus d’Europe au nom d’une prétendue filiation ancestrale qui n’existe que dans leur imagination et élaborée par la propagande mensongère des sionistes qui n’ont pas hésité à falsifier l’histoire pour la faire coïncider avec leur délire, est un « droit » ?


            Etant donné que vos prémisses sont erronées, le reste de votre prose est caduc.
            On ne peut avec des données fausses construire un raisonnement correct.
            Et comme la croyance en ces tartuferies tient chez vous plus de la foi que de la raison, tout dialogue avec vous ne serait que perte de temps pour nous deux.


            • OMAR 15 juillet 2014 20:44

              Omar33

              @à l’auteur

              Vous appelez cela une réserve d’indiens, des hordes venues par milliers s’installer par la force, la ruse et l’argent dans un pays qui était déjà habité par un peuple millénaire ?

              Vous avez vu une réserve indienne détenant l’arme atomique, des avions, des chars, des navires de guerre et de sous-marins qui sont utilisés au moindre prétexte ?

              Vous avez constaté une réserve d’indiens ou même un état, condamné à maintes reprise par l’ONU et qui ne se plie jamais aux résolutions de cette entité et ne se conforme jamais au droit international ?

              N’avez-vous pas relevé ou noté que tous les gouvernements occidentaux cautionnent sans faille ni limite les agissements les plus crapuleux de cette réserve d’indiens ?

              Oui, l’Occident a enfanté un bébé monstre.
              Celui-ci a grandi, et si aujourd’hui, il écrase effectivement tous ces peuples arabes alentours, qui sait si demain, ce ne sera pas le tour à celui qui l’a enfanté ?
              http://mahamudras.blogspot.com/2010/03/israel-menace-leurope.html


              • Massada Massada 15 juillet 2014 20:58
                Oui, l’Occident a enfanté un bébé monstre.

                Toujours rejeter la faute sur l’autre, vous ne changerez jamais

                Celui-ci a grandi, et si aujourd’hui, il écrase effectivement tous ces peuples arabes alentours, qui sait si demain, ce ne sera pas le tour à celui qui l’a enfanté ?

                La valeur de la vie humaine dans l’islam est tout à fait indécente,… 
                Des centaines de milliers de musulmans ont été et sont massacrés par d’autres musulmans en Syrie, Irak et ailleurs mais cela n’émeut guère les musulmans.

                Je n évoque même pas les victimes chrétiennes ou athées… On peut donc constater que des musulmans tués par d’autres musulmans c’est Halal, par contre si un musulman est tué par un juif ou un infidèle c’est l’apocalypse selon Allah

                Ce genre de comportement intolérable car injuste ne rend pas service aux communautés musulmanes en Europe car cela empêche toute éventuelle remise en question. 

                L’explosion d’un camion piégé hier contre une mosquée chiite de Bagdad s’est alourdi pendant la nuit pour atteindre 87 morts.

                Rassurez vous, Paris sera calme ce soir. Quand quand des musulmans tuent d’autres musulmans c est sans la moindre gravité


              • Emmanuel Glais 15 juillet 2014 22:37

                « cet Etat avait déjà à l’époque pour seul critère fondateur l’appartenance communautaire et religieuse à la croyance juive. » 

                FAUX. Les figures fondatrices d’Israël en tant qu’Etat étaient bien peu pieuses. Il me semble que le côté « filiation par le sang » l’emporte sur celle de « communauté religieuse » au fondement d’Israël. Il y a une forme de laïcité à l’origine du droit israélien... mais l’étrangeté de cette laïcité israélienne pour l’entendement français, c’est que c’est une laïcité non universaliste. Le droit israélien a voulu s’affranchir de la Torah tout en proclamant la judéité de l’Etat. Ensuite le sionisme a eu tendance à s’approprier le judaïsme. Il faut être vigilant et précis. 

                • bakerstreet bakerstreet 16 juillet 2014 08:43

                  Pour en revenir au titre, j’ai cru au début que vous parliez des palestiniens. 


                  On ne peut que faire un parallèle entre leur sort et celui des indiens, habitants de l’Amérique depuis des milliers d’années, et qu’on a exterminés, puis mis dans des réserves de plus en plus étriqués, comme autant de bandes de Gaza.

                  C’est tout de même eux les sémites, bien plus que les ukrainiens ou les convertis de tous pays. 

                  « Un pays sans peuple pour un peuple sans pays.... »
                  Autant de mensonges honteux que de mots ;...La même devise a été d’ailleurs servi aux yankees pour s’accaparer le soi disant nouveau monde. 
                  Pas nouveau pour tout le monde, mais on leur a pas demandé leur avis. 

                  Les mots tout autant que les phrases célèbrent les mensonges, mais font boomerang, une fois qu’on les désamorce !

                  • Crab2 16 juillet 2014 12:54

                    OUI
                    - MAIS
                     : une expression symbolique des relents antisémite non expurgés dans une grande partie de la classe politique ( droites et gauches )

                    Suites :

                    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/07/oui-mais.html

                    ou sur :

                    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/07/16/oui-mais-5411556.html


                    • Crab2 16 juillet 2014 12:54

                      OUI
                      - MAIS
                       : une expression symbolique des relents antisémite non expurgés dans une grande partie de la classe politique ( droites et gauches )

                      Suites :

                      http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/07/oui-mais.html

                      ou sur :

                      http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/07/16/oui-mais-5411556.html


                      • Brice Bartneski bartneski 17 juillet 2014 09:11

                        @massada

                        Cesse de nous parler de ta foi avec autant de mauvaise foi.



                          • Crab2 17 juillet 2014 17:39

                            Le chant des aboyeurs

                            Le Front de gauche et la CGT appellent à manifester, samedi prochain ( 19 Juillet ) , aux coté des islamistes palestiniens au lieu de manifester contre l’établissement d’un califat constitué dans une partie du territoire Syrien et Irakien ;
                            posez vous la question, pourquoi ces néo-staliniens s’associent au islamistes contre Israël au lieu de manifester massivement contre la condition, les violences faites aux femmes dans les pays où dominent les musulmans ?

                            Suite :

                            http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/07/le-chant-des-aboyeurs.html

                            ou sur :

                            http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/07/17/le-chant-des-aboyeurs-5412133.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires