• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > J’accuse le président de la République de nationalisme (...)

J’accuse le président de la République de nationalisme outrancier

 
Le débat sur l’identité nationale, introduit dans notre pays par le président de la République Nicolas Sarkozy et le gouvernement, recèle bien des ambiguités qui apparaissent au grand jour ces dernières semaines.
 
Il est vrai qu’à quelques mois d’élections régionales qui semblent perdues d’avance pour l’UMP, toutes les recettes sont bonnes pour faire peur aux Français en stigmatisant les minorités, vues naturellement comme dangereuses pour la "communauté nationale".
 
La remontée du Front National dans les enquêtes d’opinion, la récente alliance avec Philippe de Villiers, ce politicien pourfendeur de "l’islamisation de la France", la multiplication des affaires nauséabondes dignes du fascisme des années 30 (Polanski, Mitterrand...), la votation suisse anti-minarets cautionnée par le président, tout cela entretient le climat détestable dans lequel notre pays vit actuellement.
 
Non, monsieur le président de la République, notre identité nationale n’est pas menacée par l’immigration maghrébine ; non, le multiculturalisme n’est pas un problème en soi.
A cela, une seule raison : il n’y a pas et il n’y aura jamais d’identité nationale française.
 
De quoi parlez-vous quand vous évoquez, pour flatter les plus bas instincts des hommes, l’unité de notre nation ? Parlez-vous d’une race, de cette race gauloise dont les colonisateurs vantaient les mérites aux peuples colonisés ? Parlez-vous d’une langue, cette belle langue française du XVIIème siècle que vous ne maîtrisez pas vous-même et que pas un de vos concitoyens ne maîtrise ? Parlez-vous d’une culture, de la grande littérature d’antan, de Racine, de Rousseau, d’Hugo ?
 
Non, je crois que vous n’aurez pas ce cran. Il est vrai que dans un pays où la culture est traitée d’une façon indigne, soumise aux intérêts des capitalistes, et réduite à néant par l’essor des technologies, l’évocation d’un passé si glorieux ne pourrait que desservir la politique que vous menez actuellement.
 
Mais alors : parlez-vous de ces symboles d’un autre âge, de la Marseillaise, ce chant sanguinaire qui invite à la guerre contre l’Europe à l’heure de l’Union Européenne ; parlez-vous du coq français, dont on agite sottement des effigies dans les stades de football, ces lieux modernes du fanatisme des jeux de Rome ; parlez-vous d’un certain état d’esprit, de cet atroce sentiment de supériorité qui galvanisa jadis les Croisés et les colonisateurs, et les chefs d’entreprise qui délocalisent, ces conquérants de l’ère contemporaine ?
 
Il me semble qu’il y a de tout cela dans les idées du président de la République, à quoi j’ajouterai son insistance saugrenue sur "les origines judéo-chrétiennes" de la France, que ne doivent pas selon lui défigurer les mosquées des immigrés, qui ne demandent qu’à exercer librement leur culte.
 
Dans le gouvernement actuel, il y a en effet des hommes qui refusent aux musulmans le droit de pratiquer leur religion. M. Christian Estrosi affirmait il y a peu qu’il n’y aurait jamais de minaret à Nice. M. Xavier Bertrand, qui a bien oublié les principes de respect et d’ouverture que lui ont sans doute inculqué les Francs-Maçons, assurait que l’on n’avait "pas forcément besoin de minarets en France". Mais quoi ! Qu’est-ce qu’une mosquée sans minaret ? qu’est ce qu’une église sans clocher ? La France est un pays laïque, et cela ne signifie qu’une chose : l’Etat n’a pas à s’immiscer dans les affaires religieuses des particuliers. 
 
Mais Nicolas Sarkozy, qui a rencontré la pape de Rome dès le début de son mandat, et qui l’a appelé "un très saint homme" ; Nicolas Sarkozy qui fustige la burqa sans même s’intéresser à la multiplication des affaires de pédophilie dans l’Eglise chrétienne ; Nicolas Sarkozy se veut aujourd’hui le chantre de cette vieille France, figée dans des principes surannés et qui ne veut plus avancer dans le progrès humain et intellectuel.
 
Il n’y a pas d’identité nationale, parce que la France qu’on aime est celle du multiculturalisme, parce que la France qu’on aime doit être "le soldat de l’idéal", comme le disait si justement Georges Clémenceau, et non celle du rejet de l’étranger et de l’intelligence. Il n’y a pas d’identité nationale française parce que la France n’est pas et ne doit pas être une nation homogène, parce que les Français ont tous des racines différentes dont ils peuvent être fiers et qui enrichissent la communauté des citoyens.
 
Ce n’est pas vers une homogénéisation du peuple que nous devons aller, contrairement à la volonté du président de la République : ces gènes français, ces gènes gaulois n’ont jamais existé et n’existeront jamais. C’est bien plutôt un partage de nos valeurs avec le monde qu’il faut instituer et encourager, des valeurs de justice et d’égalité qui tendent à s’universaliser avec le progrès humain.
 
Nous avons apporté à l’Orient notre technique scientifique et nos idées révolutionnaires ; l’Orient doit nous apporter son sens de la générosité et de l’accueil. Les Lumières nous ont rendus libres ; à nous de poursuivre sur la voie de la raison et de promouvoir l’égalité, non entre les Français, mais entre les individus du monde entier.
 
La Nation Française est une construction artificielle que la droite populiste au pouvoir en France et un peu partout en Europe entend défendre coûte que coûte. Mais l’avenir, M. Besson, l’avenir, M. Sarkozy, n’est pas une question d’identité ; l’avenir est une question de droit.
L’avenir, ce n’est pas le spectacle navrant de nations homogènes ; l’avenir, c’est un homotélos universel.
 
Certes, la mondialisation libérale, que vous prônez, monsieur le président, car elle va dans le sens des capitalistes occidentaux, est une catastrophe, aussi bien écologique qu’humaine, en tant qu’elle place l’argent avant l’individu. Mais elle a au moins le mérite de permettre la rencontre des cultures, bien que l’américanisation des sociétés occidentales et orientales soit un fléau contre lequel il semble que rien ne puisse être fait. En imposant un modèle culturel débilisant et violent, les Etats-Unis sont actuellement l’ennemi principal de l’idéal de partage que nous défendons.
 
C’est un rejet massif de l’action et des idées de Nicolas Sarkozy qui permettra, seul, une politique plus raisonnable et fondée sur le droit humain. La France a souvent montré l’exemple au reste du monde : 1789 et 1905 furent les deux dates les plus importantes de son histoire. C’est maintenant au reste du monde de sortir la France du chemin glissant que son président a emprunté : l’immigration n’est pas mauvaise en soi ; les étrangers ne viennent pas en France pour voler le travail des nationaux, mais pour survivre et pour y vivre (même si l’absence de toute organisation étatique rationnelle, au bénéfice des entreprises privées, les fait passer pour des intrus).
 
L’identité nationale est une idéologie qui a le vent en poupe parce que la peur des Français a le vent en poupe.
Dans le contexte de la mondialisation libérale qui tue naturellement des emplois et qui précarise le travail, il est de bon ton de se retrancher derrière des symboles artificiels. Mais au-delà de ces réactions instinctives et plus animales qu’humaines, ce qu’il faut, avant toute chose, c’est changer de politique et rendre de nouveau possible le vivre ensemble dans notre pays, rétablir le lien de confiance avec nos dirigeants, et surtout, faire enfin en sorte que les principes de la République deviennent une réalité. L’identité nationale, dans son néant intellectuel, en prendra forcément un coup.
 
S’il y a une identité française, monsieur le président de la République, ce n’est pas celle des châteaux, des Eglises et de l’obscurantisme moyenâgeux, mais celle du respect des lois, d’une politique sociale, égalitaire, responsable, et celle du mélange des cultures.
 
 Pour plus d’informations :
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.68/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • non666 non666 15 décembre 2009 10:23

    Mon pauvre garçon.
    Ce « J’accuse » le talent en moins, cache difficilement les grosses ficeles qui sont dissimulées derriere ce pseudo-poufendage du Micro-Timonier.

    En validant le fait que l’austro-hongrois serait un homme de lma droite nationale habilement dissimulé, vous faites admirablement son jeu.
    Comme vous le faites remarquez, la droite nationnale est la SEULE force qui monte dans les sondages, aujourd’hui.
    Il faut dire que c’est la seule qui annonce TOUT ce qui est en train de se passer , depuis des decennies....

    En pretendant que l’immonde candidat de la Trilatérale , de Bildenberg , des etats unis et d’israel serait un representant caché de la droite nationale, vous ne faites que tenter de devier cet electorat vers lui.
    Le message subliminal est evident : Nous le denoncons comme etant des votres....donc votez pour lui !

    Car vous n’inflechirez evidemment pas ceux qui sont et ont toujours été « a gauche » , les bon gros rouge qui tachent....et qui n’ont jamais voté pour lui.
    Vous n’inflechirez pas plus les militants UMP, les representant du capitalisme apatride, les electeurs du Betar et de la LDJ qui avaient deja choisi leur camps en 2002...
    Non, les seuls que votre texte pourraient influencer, ce sont les electeurs souverainistes, qu’ils aient voté FN, Gaulliste ou Villieriste , dans le passé.
    Effectivement c’est en phase avec la tentative d’OPA vers cet electorat qu’a fait l’UMP en « rachetant » DeVilliers.

    On peut trahir un imbecile 1000 fois ou une foule 1 fois.
    Mais on ne peut pas trahir la foule 1000 fois.
    Nous prenez vous vraiment , encore pour des cons ?


    • dom y loulou dom 15 décembre 2009 13:27

      « Il faut dire quela droite nationaliste est la seule force qui annonce TOUT ce qui est en train de se passer , depuis des decennies »

      Vous oubliez les libres penseurs qui vous ont tout expliqué et ruiné leur vie à le faire, non666, les non-affiliés à ces partis titulaires de la domestication humaine. 

      Mais l’oubli et la confusion sont apparemment les deux fléaux majeurs de l’esprit, les chevaux de bataille du carosse débile baptisé la machine à divertir, les média.

      et puis les empereurs du circus maximus se nomment les BIlderberg avec R, cela signifie la montagne d’images, le plan de nous submerger d’infos est déjà signifé par ce groupe.


    • non666 non666 16 décembre 2009 13:39

      Philibert du piston,
      ou david,
      ou quelque soit ton vrai prenom.....
      Le choix, pour un europeen authentique, n’est pas entre le camps des etats unis et d’israel OU celui de l’islam.
      Nous autres civilisés blancs et chretiens , nous avons notre popre solidarité, nbotre propre « camps ».
      Ce n’est pas le votre, c’est tout.
      Nous n’avons pas a choisir entre la peste et le cholera, entre le judaisme sioniste , l’islam radical et le protestantisme liberal....
      Comprendo ?

      Ma tete ne sera jamais celle d’un Maure, pas plus que celle d’un juif a papillotte et a kipa ou celle d’un gros con de Yankee....
      Je suis français de souche, moi, monsieur, voici ma gloire, mon esperance et mon soutien.....


    • Daniel Roux Daniel Roux 15 décembre 2009 10:33

      @ l’auteur

      Le nationalisme est un piège à cons qu’utilisent presque systématiquement les incapables au pouvoir pour faire oublier leurs échecs. En général, cela finit très mal mais j’ai bon espoir que les Français échappent à ce piège.

      Vous auriez pu rappeler les précédents historiques et leurs conséquences pour montrer dans quelle lignée se situait la personnalité, je n’ose écrire « la politique », de Sarkozy.

      Sarkozy c’est rendu coupable de tant de méfaits contre notre pays que votre « j’accuse » apparaît un peu dérisoire. Cependant, même si je trouve la forme trop grandiloquente, je reconnais que vous avez raison de dénoncer cette crapulerie comme tant d’autres l’ont déjà fait.


      • JahRaph JahRaph 15 décembre 2009 15:00

        Oui, ça change de l’article précédent (sur les « idiots » de complotistes).... smiley


      • Armog 15 décembre 2009 10:42

        Le revoilà lui le petit boutonneux  ??? Monsieur je sais tout !

        Tu es pathétique petit.


        • dom y loulou dom 15 décembre 2009 14:00


          et vous Armog êtes aspartamé, aluminiumisé, baryumisé, fluoridé et neurotoxiqué... comme nous tous, mais la droite décomplexée comme vous aimez dire ... vous êtes la seconde main de ceux qui vous tuent sur place !!!

          A cause de cette superbe droite de preux chevaliers en dix ans il a été impossible de se mobiliser UNIS contre ceux qui détruisent l’occident de l’intérieur tout en nous présentant les immigrés comme des envahisseurs !!! RIDICULE !!!

          ET VOUS TOMBEZ DANS LE PANNEAU LES PIEDS JOINTS !!!

          Vous leur prêtez main forte parce que c’est bien plus simple de vomir sa haine contre les va-nu-pieds plutôt que de s’attaquer aux Rothschilds qui nous font vivre une réalité où la perversion prime et de combattre celle-ci EN VOUS afin de ne plus être des victimes consentantes de la machine de guerre, seul intérêt des Rothschilds, garante des pouvoirs temporels qu’ils ont sur et contre VOUS et garante de VOTRE ruine spirituelle, psychique et physique !!!!!!

          Vous avez dit pathétique ?

          Et vous faites tout pour que la haine communautariste prenne le dessus, on dirait qu’il n’y que la soif de la violence qui vous anime !!! C’est indigne. .

          Parce que les sionistes de nos gouvernements ADORENT vous voir dégénérer, VOUS leur laissez les mains TOTALEMENT libres et aujourd’hui ils stérilisent vos gosses !!!

           


        • Eloi Eloi 15 décembre 2009 21:53

          as dans le sens con-sensuel

          parfois, je me demande ce qui est le plus consensuel...


        • Internaute Internaute 15 décembre 2009 12:00

          « J’accuse le président de la République de nationalisme outrancier »

          Si seulement c’était vrai il n’y aurait pas de quoi l’accuser mais au contraire le féliciter.

          Je crois que vous n’avez rien compris. Sarkozy est un mondialiste convaincu et pour preuve il donne la citoyenneté française à qui naît sur le territoire national et n’a pas pris le début de la première mesure pour lutter contre le mondialisme qui ruine notre société sur le plan économique, social et culturel.


          • Den 15 décembre 2009 12:03


            On a retrouvé Foucauld G. ?


            • Den 15 décembre 2009 12:05

              Dans l’ordre :


              « Dans le gouvernement actuel, il y a en effet des hommes qui refusent aux musulmans le droit de pratiquer leur religion. M. Christian Estrosi affirmait il y a peu qu’il n’y aurait jamais de minaret à Nice. »
              = mensonge , un refus de minaret ne correspond pas à un déni du droit de pratiquer .


              • Den 15 décembre 2009 12:07

                « non, le multiculturalisme n’est pas un problème en soi. »
                = contradiction avec un passage plus bas : la culture française (Marseillaise/coq, oui c’est bien de cela qu’il s’agit) semblant être un problème pour l’auteur



                • abdelkader17 15 décembre 2009 13:13

                  Le coq est le seul animal capable de chanter les deux pieds dans la merde,ça ne peut mieux coller à l’image actuelle de la France !


                • Alpo47 Alpo47 15 décembre 2009 14:08

                  Ne confondez pas, je vous prie, la mafia affairiste et corrompue qui est au pouvoir, avec la France profonde. La seule qui importe.
                  Et cessez donc de cracher sur notre pays...


                • Massaliote 15 décembre 2009 14:37

                  Eh oui, Abdel, le coq chante encore sur (et malgré) le merdier que vous avez instauré. 


                • Ali 15 décembre 2009 14:44

                  @ massaliote

                  toi qui probablement habite Marseille vue ton drapeau va donc en haut du Bd Bernabo (bus 35 ou 36) tu nous indiqueras l’avancement des traveaux de la mosquée


                • projetX projetX 15 décembre 2009 16:49

                  @ abdelkader17

                  La merde francaise , t’es quand meme bien content d’en profiter, sinon tu serais deja retourné élever les chevres au bled !


                • Den 15 décembre 2009 12:09

                  « Nicolas Sarkozy qui fustige la burqa sans même s’intéresser à la multiplication des affaires de pédophilie dans l’Eglise chrétienne  »

                  = on est pas en Irlande ici, on est en France (sur l’air d’on est pas en Arabie Saoudite etc...)


                  • Franc Tireur Partisan Franc Tireur Partisan 15 décembre 2009 12:56

                    Boaf, un curé soit c’est pédé soit c’est menteur....

                    Je faisais de l’humourrrr (spasmes,tics).

                    Bonjour chez vous !


                  • Massaliote 15 décembre 2009 13:49

                    Dans la religion de paix d’amour et de tolérance la pédophilie n’est pas un péché, de même que la zoophilie.


                  • Hubba Bubba 15 décembre 2009 12:51

                    merci à l’auteur pour ce tres bon article

                    @abgeshitdental,vous etes pathetique


                    • Akwa Akwa 15 décembre 2009 12:52

                      @ l’auteur

                      Votre texte n’est pas très cohérent.

                      Vous vous opposez à l’idée d’identité nationale (à tort ou à raison). Mais vous vantez la révolution française à travers la date de 1789 : or la c’est bien la Révolution Française qui a inventé et imposé l’identité Nationale, avec la Marseillaise que vous critiquez et le drapeau bleu-blanc-rouge !

                      Par ailleurs, vous semblez soutenir exagérément l’Islam, tout en rabaissant catégoriquement la Chrétienté (prêtres pédophiles, date 1905, etc) : je ne vois pas trop le rapport avec l’identité Nationale.

                      Vous auriez pu plutôt dénoncer justement que le débat, actuellement, s’appesantit uniquement sur les questions religieuses.


                      • Florentin Gastard 15 décembre 2009 16:29

                        Vous avez parfaitement raison, et vous faites une très bonne remarque.
                        C’est l’Histoire qui se contredit, ce n’est pas ma pensée.
                        1789 libéra le peuple du Roi, mais lui a imposé une autre servitude, qu’il faut à nouveau vaincre, la Nation française.
                        L’Histoire est une longue succession d’erreurs, contre lesquelles nous luttons à travers ces articles.

                        En revanche, je ne soutiens pas du tout l’Islam : je dénonce simplement les atteintes qui sont faites à la laïcité, qui devrait donner aux musulmans le droit d’exercer leur religion sans intervention négative de l’Etat. Et je m’insurge contre l’éloge illégal que fait le président du monde chrétien, alors que l’Eglise catholique croûle sous les scandales depuis des siècles et des siècles.

                        Ma conception du sens de l’Histoire fera d’ailleurs l’objet d’un prochain article, qui paraîtra dans quelques semaines.


                      • projetX projetX 15 décembre 2009 16:46

                        La laicité leur permet d’exercer leur religion dans la sphère privée.

                        Le reste c’est du prosélytisme et de la propagande religieuse et c’est interdit sur notre sol, comme la discrimination homme/femme, le racisme (anti juif, anti francais).


                      • Jerome 15 décembre 2009 23:24

                        @ l’auteur,

                        La encore il y a un phénomène à analyser. Louis XVI est surement le plus démocrate des rois. Il hérite d’une situation désepérée en France. Louis XIV ruine la France, Louis XV ne fait rien, Louis XVI donne la parole au peuple et finit décapité.
                        1789 cré la république et accouche de l’empire. La première vraie stabilisation viendra après une longue période (presque 1 siecle) de chaos à répétition entre le retour de la Monarchie (Louis-Philippe : Monarchie constitutionnelle), l’Empire I, II et III, la commune de Paris... Bref rien n’est si simple, L’histoire empile les évenements et les transformations ne se font pas sur une date mais sur 1 siècle.

                        La déclaration des droits de l’homme fait acte face au monde, mais qui la respecte ?

                        L’Europe a eu la chance d’avoir une période dite des lumières qui a permis à des artistes de faire passer la civilisation dans une autre approche, un autre monde. N’oublions pas que nous sommes très loin de ce siècle. Notre société moderne, malgrès le temps infini, dont nous disposons pour nos loisirs reste une société très structuré ou la liberté de l’homme reste une utopie.
                        La société de consommation tue à petit feu l’homme. Le problème c’est qu’en ce moment un vent force 8 à 9 souffle sur les braises.

                        L’art est mort, la culture du Buzz est reine !

                        Jérôme


                      • JahRaph JahRaph 15 décembre 2009 13:03

                        @Abgeschiedenheit :
                        Vous ne comprenez pas Sarkozy. Il fleurte avec le Nationalisme, mais ce n’est qu’un écran de fumée. Pour bien le comprendre, il faut analyser avec perspicacité cet événement :

                        Il a reçu en Novembre 2007 le « Light Unto the Nations Award », en reconnaissance de son amitié dévouée avec les Etats-Unis, Israël, et le peuple juif.

                        En fait, Sarkozy ne sert même pas les intérêts français. Il a beau jeu de parler d’identité nationale !!!! Quel plaisantin...

                        En France, Nicolas Sarkozy a reçu 53% des suffrages exprimés. En Israël, 90,7%..... Cherchez l’erreur......


                        • JahRaph JahRaph 15 décembre 2009 13:07

                          @Den : vous êtes autistes, ou nationaliste ? J’ai du mal à comprendre vos interventions....


                          • Den 15 décembre 2009 14:36

                            ni l’un ni l’autre. Patriote sans doute, encore que je n’aime pas être catégorisé.

                            mes interventions ont souvent pour but de relever ce que j’estime être des contradictions.


                          • JahRaph JahRaph 15 décembre 2009 14:58

                            Patriote, dites-vous ? Et qu’aurait fait un patriote comme vous, pendant Vichy ? Il aurait suivi fidèlement le père de la nation, Pétain ?


                          • Den 15 décembre 2009 15:12

                            Je crains que ce ne soit pas aussi simple...mais j’ose espèrer que vous en êtes conscient.

                            Vous semblez perséverer dans votre volonté de catégorisation :)


                          • JahRaph JahRaph 15 décembre 2009 15:21

                            Non, effectivement, ce n’est pas si simple. Rassurez-vous, je ne cherche pas à vous catégoriser. Je veux juste pointer du doigt le fait qu’être patriote, aujourd’hui, ce serait s’opposer à ce débat sur l’identité, car il a été lancé de manière totalement inique (identité/immigration ; français/musulmans).

                            Etre patriote aujourd’hui, ce serait s’opposer à la politique de Nicolas Sarkozy (qui ne sert pas les intérêts français, mais certains intérêts étrangers), et surtout s’insurger contre les déclarations de ses sous-fifres, qui sont en train de saccager le peu de « savoir/vouloir vivre ensemble » qu’il nous restait.


                          • Den 15 décembre 2009 15:27

                            Certes, on ne débat pas de l’identité nationale, on l’affirme.


                          • JahRaph JahRaph 15 décembre 2009 20:01

                            Mon identité nationale, personnellement, je me contente de la présenter, sous forme d’une carte, uniquement lorsque c’est nécessaire (contrôle de police, recommandé, etc.)

                            Je me définis en tant que personne, faisant partie de l’espèce humaine. OK, je suis blanc, français de la région parisienne, d’origine vendéenne et catholique, mais on s’en fout.

                            Quand on est français, ce qui est important, selon moi, c’est qu’on est héritier de l’Histoire de ce pays. La France. C’est par son Histoire qu’elle est perçue dans le monde.

                            Du point de vue d’un étranger (qui, par définition, n’est pas français), qui dit France dit :
                            - Révolution Française
                            - Charles De Gaules
                            - Zidane
                            - Chirac
                            - Sarkozy

                            Le 5ème ne faisant pas partie de notre Histoire commune, mais de notre actualité.

                            Ce qui est intéressant, c’est que Sarkozy est en train de foutre en l’air l’héritage des 4 premiers.

                            Et le débat sur l’identité française, tel qu’il est mené, avec les outrances verbales permises et relayées médiatiquement, participe à monter les français les uns contre les autres, pour masquer le fait que nous devenons petit à petit un pays similaire aux autres pays satellites des Etats-Unis (et à Israël). Un pays « mondialisé ».

                            Voici venu le temps... du Nouvel Ordre Mondial (et non, c’est pas les rires ni les chants...)
                            Et adieu l’héritage Français ?
                            Qui vivra verra...


                          • Massaliote 15 décembre 2009 13:15

                            « cet atroce sentiment de supériorité »
                            Ce qui caractérise les bobos-bonobos de votre espèce. Vous croyez pourfendre le nationalisme à travers Sarkozy, c’est ridicule, car Sarkozy n’est pas nationaliste, encore moins patriote, et viscéralement anti-France. Là, il vous rejoint.

                            Vous n’avez rien de commun avec lui ? Si, votre mépris du peuple, accusé d’être fachiste ou xénophobe dès qu’il ose s’exprimer.

                            JE SUIS NATIONALISTE


                            • Massaliote 15 décembre 2009 13:18

                              « La Nation Française est une construction artificielle » Ben voyons. Des siècles d’existence balayés par quelques connards.


                              • dom y loulou dom 15 décembre 2009 14:25

                                @Massaliotte

                                l’auteur veut dire que les nations font partie d’une très vieille et très pratique lobotomie identtiaire pour nous envoyer les uns contre les autres, ce qui est absolument vrais si vous apprenez que TOUS les rois et reines d’Europe ont toujours été des cousins de même famille qui entretenaient la guerre uniquement pour s’assurer de la domination sur les foules.

                                aujourd’hui c’est notre humanité, la sensibilité qui fait un être digne, qui est attaquée partout et c’est pour elle qu’il faut se battre.

                                sinon autant aller directement habiter une porcherie et y brandir des drapeaux, c’est ce dont rêvent les Bilderberg pour nous, serait-ce de grandes messes scintillantes qu’on démonte sitôt les caméras parties.


                              • Eloi Eloi 15 décembre 2009 22:11

                                TOUS les rois et reines d’Europe ont toujours été des cousins de même famille qui entretenaient la guerre uniquement pour s’assurer de la domination sur les foules.

                                Ca existait, la Nation, à l’époque ?


                              • Marc.M Marc.M 15 décembre 2009 13:31

                                C’est le bon vieux principe de diviser pour régner. On crée des communautés, on les stigmatise l’une contre l’autre et pendant qu’elles se chamaillent, on leur tond la laine sur le dos.
                                C’est vieux comme le monde et chaque époque se fait avoir.
                                Que serait Sarkozy en politique sans les divisions ? Même pas un petit municipal de village. Mais il est un pervers narcissique qui excelle à manipuler les esprits.

                                http://fr.wikipedia.org/wiki/Pervers_narcissique
                                http://familles.blogs.liberation.fr/hefez/2007/05/petite_leon_de_.html
                                http://callways.com/pervers-narcissique.shtml
                                http://geopolis.over-blog.net/article-6423695.html

                                et beaucoup d’autres en entrant « pervers narcissique » dans les moteurs de recherche ( google, yahoo, etc...)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès