• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Je doute, donc je conspire ?

Je doute, donc je conspire ?

 

Mathieu Kassovitz, alors interrogé sur le plateau de « Ce soir ou jamais » paye aujourd’hui les frais de la pensée unique imposée par les médias.

En effet, l’acteur réalisateur a déclaré : « La version officielle du 11 septembre est obligatoirement questionnable (…) on ne peut pas prendre l’information officielle comme argent comptant (…) je ne parle pas de complot ou de choses comme ça, on n’en est pas là ».

La règle est telle, que celui qui défie les théories imposées par le pouvoir politico-médiatique doit en subir les conséquences

C’est ainsi qu’un journaliste de L’Express a déploré que le présentateur n’arrête pas le « délire » de Kassovitz, l’accusant de révisionnisme et qu’un autre journaliste du JDD a osé le comparer à Goebbels (ministre sous Hitler) ou Faurisson.

 Pourquoi remettre en cause la version officielle (de Bush) sur le 11 septembre s’assimile immédiatement à la mise en avant de la théorie du complot ?

En effet, il est étrange que des journalistes, qu’ils soient de la presse écrite ou de la télévision, condamnent systématiquement tous ceux qui s’écarteraient de ce consensus accepté par la majorité qui viserait à dire que les attentats sont le fait d’un groupe terroriste et qu’aucun autre ne peut être responsable de cette tragédie.

 Mais si ces journalistes ont de telles certitudes, pourquoi ne publient-ils pas les preuves exactes montrant que le 11 septembre s’est bien déroulé comme ils le prétendent.

De tous temps il y a eu des conspirations (Affaire Rainbowarrior, affaire clearstream…), mais le 11 septembre ne pourrait pas en être.

Je doute et je le dis !

Loin de moi l’idée qu’il y ait obligatoirement un complot derrière ce jour qui a marqué à jamais notre siècle, mais comme tout citoyen actif, j’ai le droit et le devoir d’exiger des preuves de ce qu’avancent les autorités pour avoir de véritables raisons de faire taire à jamais les adeptes conspirationnistes.

Or, aujourd’hui, des éléments troublants rappellent chaque jour que le dossier du 11 septembre n’est pas clos.

Dossier qui a été mené sans réelle investigation, sous l’emprise principale de l’émotion et du patriotisme américain, à défaut de lucidité et de raison.

Un article du Washington Post de 2006 relatait que les membres de la commission d’enquête soupçonnaient le Pentagone d’avoir menti sur les circonstances, et s’interrogeaient même sur l’opportunité d’engager une procédure judiciaire contre le Pentagone.

 Alors oui, je pense que le débat doit rester ouvert, pour qu’il y ait une vérité commune établie, et non des théories multiples qui ne fassent qu’entretenir le doute.

Accuser Kassovitz de révisionnisme est d’une stupidité déconcertante.

En effet, l’on devrait s’estimer heureux que certains qui, à regret ne sont pas des journalistes, mettent en relief des éléments troublants qui doivent susciter le débat.

Réviser l’Histoire, c’est ce que font chaque jour les historiens, justement pour la comprendre, l’interroger et l’interpréter.

Ce révisionnisme là est donc tout à fait louable, et il l’est encore plus quand les évènements ont à peine 8 ans et que le pouvoir conservateur des Etats-Unis vient à peine de tomber.

On sait bien que dans ce domaine les vérités peuvent être connues des décennies plus tard.

Accuser de négationnisme ceux qui remettent en cause la version officielle du 11 septembre, est le summum de la consternation

"Négationnisme" est un terme souvent utilisé pour qualifier ceux qui nient les camps de la mort lors de la Shoah.

Mais l’utiliser pour ceux qui veulent des réponses à des questions irrésolues sur le 11 septembre est aberrant. Cela voudrait dire qu’ils nient le fait qu’il y ait eu 3000 morts, et 3 tours intégralement détruites.

Or, Kassovitz et d’autres s’interrogent seulement sur les motivations et les commanditaires de l’acte, interrogations qui devraient être universelles.

Comment croire aveuglément le discours officiel de Bush ?

Quand ceux qui ont cru sa version des armes de destructions massives se rendent compte aujourd’hui que cela n’était qu’un mensonge d’Etat pour justifier les milliers de morts civils en Irak.

Tout ceci met en exergue le conformisme ambiant et la pensée unique que la majorité nous impose

En effet, les médias, la presse, les pouvoirs relayent des messages que nous devons croire, pour ne pas être marginalisés.

Et, dès lors que quelqu’un ose les remettre en cause, il est immédiatement lynché par la presse, qui par mimétisme va s’offusquer de ce comportement critique.

Mais acceptons de revenir sur des faits, sans exclure les hypothèses qui sont trop lourdes à imaginer. Le 11 septembre est récent. Le débat doit donc être le plus ouvert possible, pour éviter de se rendre compte plus tard que l’on était dans l’erreur.

Les camps de la mort lors de la seconde guerre mondiale ont longtemps été ignorés par la population. Il a fallu des pressions de différents endroits, pour qu’enfin on accepte de se pencher sur ce côté macabre et d’accepter Vichy ou d’autres ignominies de cette époque.

Cela montre bien que le message de la majorité peut être trompeur. Et que chaque personne doit remettre en cause et douter du bien fondé des messages officiels… simplement pour être sûr que ces messages soient bien des vérités.

D.Perrotin

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.9/5   (79 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • Gollum Gollum 29 septembre 2009 12:16

    Accuser Kassovitz de révisionnisme est d’une stupidité déconcertante.

    C’est même beaucoup plus grave que cela. C’est non seulement stupide, mais d’essence fascisante. Le type qui faisait référence à Goebbels, comme disent les enfants « c’est celui qui dit qui y est »...

    Malheureusement notre société est construite de telle manière maintenant que ceux qui ont un cerveau sont marginalisés surtout s’il remet en cause le système. Ce qui fait que l’on a de plus en plus des élites d’un conformisme affligeant à tous les niveaux..

    Nous sommes comme dans la société soviétique d’avant 1989, mais une société soviétique « soft » qui a toutes les apparences d’une société normale, qui ressemble à une société normale, mais qui ne l’est pas... et beaucoup s’en rendent de mieux en mieux compte.. Malheureusement en faisant cette prise de conscience on scie la branche sur laquelle nous sommes assis.


    • Nicole 29 septembre 2009 21:26

      D’accord avec tout votre post sauf la conclusion :

      « Malheureusement en faisant cette prise de conscience on scie la branche sur laquelle nous sommes assis »

      On peut sans cesse remettre le couvert non pas sur leurs écrans de fumée que sont négationnisme, révisionnisme, antisémitisme.....................................mais sur deux choses que j’ai déjà signalées ici et que je trouve fondamentales :

      - Le silence fait sur Missing Links qui reprend les thèses de cet article (pas encore traduit) sur les bi-nationaux, à relier avec celui-ci

      - le silence régnant sur « The path to 9/11 » seul film sur le 9/11 à ma connaissance à avoir été primé, qui est passé à la TV belge « destination 9/11 » et qui gêne bien plus que leur éternelle chansonnette sur Loose Change. Leur absence de mise à jour de références à cet égard est assez confondante pour de soi-disant journalistes (à mes yeux plus propagandistes qu’autre chose). Pour ceux qui l’ignorent, « The path to 9/11 » a été coupé, interdit de diffusion sur support externe, bref bloqué par Roger Iger, patron de Disney et donc d’ABC qui en est producteur.

      Puis personnellement, à chaque fois que j’entends le mot révisionnisme, maintenant, je sors sans me démonter le même article de 2007 sur la demande urgente d’ouverture des archives de Bad Arosen. En 2007, elle n’était pas encore faite. Peut-on réviser quelque chose de non étudié ?

      Il radotent avec leur rengaine sur les jeunots de Loose Change qui auraient le sens du commerce, là où eux-mêmes ont vendu leur âme et désinforment à longueur de temps. Combien touche Amar ? Lui demande-t-on s’il a le sens des affaires et si propagandiste, ça paie bien ? Il faut arrêter un jour.


    • Nicole 29 septembre 2009 21:39

      J’ai oublié un élément que je trouve fondamental et que j’ai illustré par des photos , avec la déclaration de Teresa Anye, spécialiste en environnement. Amar s’est cramponné au Kérozène...mais dans les rues adjacentes des twins, les fenêtres de voitures étaient explosées, alors que par ailleurs la pelouse du Pentagone était nickel.

      Teresa Anye dit explicitement que si ça avait été un avion qui avait heurté le Pentagone, le kérozène aurait provoqué un incendie qui aurait été visible de très loin, et aurait duré longtemps. Rien de tel.

      Amar, le journaleux professionnel pense à affirmer et réaffirmer que le kérozène fait tomber les tours et oublie de pointer la variabilité troublante de ses effets. Là, le bât blesse. Pas grave, on fait un exemple avec Taddei qui a osé être égal à lui-même et laisser parler Kassovitz comme il laisse parler ses invités. Cet extrait a insuffisamment circulé. En substance, ou il dit qu’il croit à la VO ou il vire. (finalement votre dernière phrase s’applique donc dans ce contexte).


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 29 septembre 2009 22:57

      @ Gollum : Quand on revient pour la N ème fois sur un sujet, ca donne le gout d’être expéditif.


      1. Ceux qui ont attaqué Kassovitz sont des cuistres sans talent qui ne méritent plus qu’on les cite.

      2. Interdire l’expression d’une opinion est une abomination dans un État de droit et cela vaut pour la Shoah comme pour l’existence de Dieu. Je suis personnellement convaincu que la Shoah a bien eu lieu et que Jésus de Nazareth n’est PAS né d’une vierge fécondée par le créateur de l’univers, mais je trouve inacceptable qu’on ne puisse pas prétendre le contraire.

      3. Interdire d’accumuler plus de faits et d’analyses sur la Shoah est bête, comme il le serait de ne pas documenter tant qu’on peut la Guerre d’Algérie. L’Histoire doit reposer sur tous les faits et chaque pièce qui manque est remplacée par des élucubrations. L’avenir n’aura aucune pudeur.
       
      4. On ne saura jamais toute la vérité sur le 911, comme sur aucun geste qui implique la gouvernance. Gouverner est essentiellement NE PAS tout dire. Les mensonges du pouvoir d’aujourd’hui, s’ils sont dénoncés, seront remplacés par les mensonges qui conviendront au pouvoir de demain qui les dénoncera.

       La nouvelle, c’est que l’essor des communications - dont surtout l’internet - mène progressivement vers plus de transparence... mais le pouvoir trouvera bien le moyen de continuer à gouverner.



      Pierre JC Allard



    • Alpo47 Alpo47 29 septembre 2009 12:23

      L’objectif de ces accusations de « négationnisme », « conspirationnisme », et autres amabilités, faite à ceux qui mettent en cause les versions officielles, vise d’abord, à les marginaliser et SURTOUT à éviter de débattre vraiment sur le fond. Argument contre argument.

      Cela semble surtout démontrer que les défenseurs des versions officielles ne sont pas du tout à l’aise, voire savent pertinemment que leurs arguments ne tiendront pas la route.

      Il en va trop souvent de même pour l’accusation d’antisémitisme, qui vise au même objectif : Diaboliser pour éviter de débattre des faits.


      • Senatus populusque (Courouve) Claude Courouve 29 septembre 2009 12:47

        «  »Négationnisme« est un terme souvent utilisé pour qualifier ceux qui nient les camps de la mort lors de la Shoah. »

        À tort ; les révisionnistes n’ont jamais nié les camps de concentration ; simplement ils ne croient pas aux chambres à gaz dont ni Churchill, ni Eisenhower, ni de Gaulle ni le maréchal Joukov n’ont parlé dans leurs Mémoires.


        • LeGus LeGus 29 septembre 2009 13:12

          @courouve,

          Vous êtes bouché à l’émeri ou vous avez un défaut de comprenette ?
          Si Churchill ou Joukov n’ont pas parlé des chambres à gaz, ça ne veut pas dire qu’ils pensaient qu’elles n’existaient pas, ils ont décrit leur point de vue, de leur coté du front, les camps étaient de l’autre coté.
          Si on nie l’existence des chambres à gaz ont est négationniste, pas révisionniste.
          Je ne comprends pas comment vous pouvez frayer avec des individu qui en d’autres temps vous auraient collé un triangle rose avant de vous jeter dans un wagon à bestiaux.


        • Senatus populusque (Courouve) Claude Courouve 29 septembre 2009 13:26

          Les adversaires des révisionnistes restent partagés entre ceux qui affirment qu’il y a abondance de preuves et d’archives (G. Wellers dans Le Monde, 29 décembre 1978  ; Vidal-Naquet, qui évoque, dans Les Assassins de la mémoire, «  un immense ensemble de preuves indestructibles  »  ; Éric Conan, dans L’Express, 19/25 novembre 1998) et ceux qui déplorent que les traces de ces crimes nazis manquent, aient été effacées ou pas encore publiées (L. Poliakov, dans Bréviaire de la haine, 1951, p. 171  ; A.J. Mayer (1988)  ; J. Baynac (Le Nouveau quotidien, 2 et 3 septembre 1996 ; Serge Klarsfeld (VSD, 29 mai 1986)

          Il va bien falloir choisir un jour entre ces deux versions.


        • LeGus LeGus 29 septembre 2009 14:05

          Il n’y a pas d’adversaire du révisionnisme, c’est une démarche saine et désirable de l’historien ; par contre c’est un devoir de citoyen de lutter contre le négationnisme.
          Vous persistez à usurper le terme révisionniste alors qu’il est question ici de négationnisme.

          Ah la belle affiche que vous avez adopter comme avatar !
          Riposte laïque est un groupe d’islamophobe qui se part du faux nez de la laîcité. Tout comme leurs prédécesseurs, ils adoptent la stratégie du bouc-émissaire avec cette fois d’autres sémites.


        • Senatus populusque (Courouve) Claude Courouve 29 septembre 2009 14:26

          Que les islamophobes me protègent de l’archaïsme et du terrorisme islamiques, que les islamistes me protègent de la caste juive, et tout sera pour le mieux dans le pire des mondes possibles.

          J’aurais préférer frayer avec des Républicains intelligents et cultuvés, mais j’ai du mal à en trouver sur AV (je les apprécie d’autant plus, ceux qui y sont).


        • Diogene 29 septembre 2009 14:36

          @LeGus

          Vous dites :

          >@courouve,

           >Si Churchill ou Joukov n’ont pas parlé des chambres à gaz,
          >ça ne veut pas dire qu’ils pensaient qu’elles n’existaient pas,

          Auraient-ils pensé que ,vu que ce n’est qu’un détail de l’histoire de la seconde guerre mondiale, cela ne valait pas le coup d’en parler dans leurs mémoires ???

          A fusiller tout de suite, a titre posthume, avec Roosevelt et De Gaulle, pour le meme motif !!


        • LeGus LeGus 29 septembre 2009 14:57

          Vous serez aimable de ne pas me faire dire ce que je n’ai pas dit, merci.

          Joukov et les autres commandaient les opérations militaires, et dans la mesure ou le programme d’extermination nazi n’avait pas d’incidence notable sur le déroulement des combats, alors on comprends qu’ils n’en parlent pas, point.


        • Bill Grodé 29 septembre 2009 22:52

          @claude courouve.
          Très bonne et nécessaire distinction entre révisionnisme et négationnisme.

          Et bravo pour l’affiche .... et la réactivité !


        • pierrix 30 septembre 2009 08:07

          Les adversaires des révisionnistes restent partagés entre ceux qui affirment qu’il y a abondance de preuves et d’archives ([...] et ceux qui déplorent que les traces de ces crimes nazis manquent, aient été effacées ou pas encore publiées [...]

          Sauf que vos références sont déjà anciennes et que les sources non encore exploitées (archives de la Bauleitung du camp d’Auschwitz-Birkenau, autrefois réparties entre l’URSS, Israël et la Pologne) ont été rassemblées et étudiées par un ex-compagnon de route de Faurisson qui en a tiré un ouvrage qui démonte le mécanisme de l’extermination de masse (Jean-Claude Pressac, Les Crématoires d’Auschwitz, Editions du CNRS, 1993).


        • Senatus populusque (Courouve) Claude Courouve 30 septembre 2009 09:10

          La question est celle des chambres à gaz, non des crématoires.

          Vous ne dites pas en faveur de quelle thèse penche Pressac : abondance de preuves ou effacement ?

          Les chiffres de victimes fournis pas Pressace rendent intenables un total de 6 millions de victimes juives et ont été contestés par la revue d’Histoire de la Shoah.


        • pierrix 30 septembre 2009 13:04

          Le livre de Pressac traite à la fois des chambres à gaz et des crématoires, qui sont d’ailleurs situés dans les mêmes bâtiments dans le camp Auschwitz. Ainsi que des fameuses installations d’épouillage qui existaient dans ce camp.
          L’ introduction de ce livre - que j’ai lu à plusieurs reprises - parle de la destruction de la plus grande partie des archives du camp, sauf celles de la SS Bauleitung (Direction des Constructions SS) dont le chef - nouvellement nommé - ignorait le contenu plus que compromettant : appels d’offres, factures, correspondance entre la SS et la firme Topf qui érigea les crématoires et une partie des installations de ventilation des chambres à gaz, ébauches et plans. Ce ne sont donc pas les preuves documentaires qui manquent.
          Et comme Pressac ne parle « que » des victimes d’Auschwitz, il n’en compte « que » 800 000 (ce qui n’est déjà pas mal) en utilisant une méthode de comptage qui a été effectivement disputée depuis. Du reste, personne ne sait exactement combien de Juifs ont été tués par les Nazis (par les Einsatzkommandos puis à Treblinka, Maidanek, Chelmno, Belzec et Auschwitz-Birkenau) mais les estimations oscillent toutes entre 5,5 et 6 millions de personnes.


        • adom 10 février 2018 12:12

          @Diogene
          Le problème c’est qu’ils connaissaient l’existence des chambres à gaz et ils n’ont jamais rien fait pour arrêter leurs fonctionnement.(bombardement des voies de chemin de fer )


        • UnGeko 29 septembre 2009 13:09

          Chapeau bas à Monsieur Kassovitz !

          Quand on a aucun argument crédible à avancer, il ne reste que l’insulte et la diffamation ! Notez que la langue de bois touche également l’information économique et sociale !
          Accorder votre audience à ces gens c’est les conforter dans leur démarche et leur donner votre pognon, je ne lis plus les journaux que vous citez depuis bien longtemps !


          • franck2010 29 septembre 2009 13:16

            Reconnaître que c’est le gouvernement américain lui-même qui a descendu les tours, reviendrait à reconnaître que la campagne mondiale contre le terrorisme a été montée de toutes pièces, que l’invasion de 2 pays du moyen-orient était le but de la manoeuvre, que notre présence en Afghanistan est illégitime, et que l’Iran a toutes les raisons de vouloir la Bombe H pour se protéger...

            La reconnaissance de ce mensonge de l’occident creuserait le tombeau de sa légitimité à diriger le monde * Vous conviendrez que ce n’est tout simplement pas possible...


            • Senatus populusque (Courouve) Claude Courouve 29 septembre 2009 13:30

              Et c’est la CIA qui a écrit le Coran, peut-être ?


            • LeGus LeGus 29 septembre 2009 14:09

              Non, mais elle a longuement soutenu Ben Laden.

              Relisez Brzeziński !
              http://fr.wikipedia.org/wiki/Zbigniew_Brzezinski


            • Gourmet 29 septembre 2009 15:24

              Et pourquoi ?
              L’armée américaine a été reconnu responsable des tortures d’Abu Ghraib et Dick Cheney mis en cause car à la tête de la Défense. Que s’est-il passé ? Rien.
              Bah, quelques têtes ont bien dû sauter tout au plus.

              Le gouvernement américain a reconnu qu’il avait menti en prétendant qu’il y avait des armes de destruction massives en Irak (souvenons-nous des photos présentées par Colin Powell). Et puis s’est rétracté quelques années plus tard. Et alors ? Toujours rien !

              On sait que la CIA, afin de contourner l’interdiction de tuer et de torturer sur son territoire est allée oeuvrer sous d’autres cieux plus cléments en toute impunité. Que s’est-il passé ? Encore rien.

              Si demain on découvrait que Kennedy a été assassiné par la CIA de l’époque que se passerait-il ? Pas grand chose, c’est du passé.

              Si donc on apprenait, de manière officielle, que les tours ont été détruites volontairement afin de pouvoir lancer l’opération d’invasion de l’Irak avec l’approbation arrachée de l’opinion américaine (et gare à ceux qui étaient contre ==> liste noire, décrédibilisation sur la Fox, etc) que se passerait-il ?

              Pas grand chose.

              Les uns diraient : « tu vois je te l’avais dit ».
              Les autres crieraient au scandale 5 minutes et puis voilà.
              Le monde s’en retournerait très vite à ses préoccupations quotidiennes et à d’autres mensonges encore plus éhontés.

              db


            • Zord Zord 29 septembre 2009 15:40

              Si donc on apprenait, de manière officielle, que les tours ont été détruites volontairement afin de pouvoir lancer l’opération d’invasion de l’Irak avec l’approbation arrachée de l’opinion américaine (et gare à ceux qui étaient contre ==> liste noire, décrédibilisation sur la Fox, etc) que se passerait-il ?

              Ca mettrait quand même un beau bordel dans les grandes manœuvres actuelles dans la région, retrait de beaucoup d’alliés dans les conflits en cours et surtout plombage totale de la campagne de diabolisation de l’Iran !
              Donc la vérité, si elle doit sortir des archives un jour, ça sera plutôt dans 50 ans.


            • appoline appoline 29 septembre 2009 19:46

              @ Franck,
              « La reconnaissance de ce mensonge de l’occident creuserait le tombeau de sa légitimité »

              D’après vous, pourquoi s’acharnent-ils à cacher la vérité ? Il faut laisser passer du temps pour que la masse ne descende pas dans la rue pour tout casser. Vous savez, si nombre de secrets classés « secrets défense » venaient aux oreilles du grand public, l’Elysée ne ferait pas de vieux os et ce ne serait que justice. Il y a quelques décennies que sous couvert de l’état, ce dernier commet certaines horreurs. Les petites gens peuvent encore dormir tranquille avec un raisonnement comme le vôtre ; il est grandement temps de mettre du plomb dans l’autruche ou lui couper la tête, qu’elle reste dans le sable, car d’ici peu, nous risquons de comprendre durement que la peur n’évite pas le danger mais que le regarder en face peut aussi en épargner quelques uns.


            • agent orange agent orange 29 septembre 2009 21:06

              Et c’est la CIA qui a écrit le Coran, peut-être ?
              Non bien sur.

              Par contre c’est elle qui a financé pour 32 millions de US$, l’université d’Omaha (Nebraska) afin de produire des livres scolaires pour les madrassas afghanes durant l’occupation soviétique.
              Ces livres promouvaient la violence et le Jihad, dont Thomas Gouttiere, doyen de cette université, était l’instigateur. Voir à ce sujet :
              Devil’s Game : How The United States Helped Unleash Fundamental Islam, de Robert Dreyfus
              ou
              http://www.historycommons.org/context.jsp?item=a84textbooks



            • ZEN ZEN 29 septembre 2009 13:16

              @ Alpo 47

              « Diaboliser pour éviter de débattre des faits. »

              C’est classique
              Le doute devient douteux pour certains...
              J’en ai subi récemment les effets sur ce site
              Mais ça commence à bouger aux USA


              • tinga 29 septembre 2009 13:26

                Kassovits est victime de diffamations, c’est il me semble punissable par la loi, les journalistes actuellement violent sciemment leur propre code de déontologie, il « couvrent » ce qui ressemble à s’ y méprendre a un crime contre l’humanité, ce genre de crimes ne relèvent pas d’ un simple procès en correctionnelle, les citoyens ont des exigences à avoir vis à vis de ceux qu’ils payent pour avoir de l’ information.


                • edouard 29 septembre 2009 13:51

                  Quand même il y a une autre explication toute simple, qui peut fonder une nouvelle science : l’ Ethologie des tours ... les tours ont une âme et le comportement de la WTC7 s’explique par la détresse et la compassion face à ses soeurs jumelles...son auto effondrement est un suicide...


                  • LeGus LeGus 29 septembre 2009 14:19

                    Arf c’est donc ça. Fallait pas louer des étages à France Telecom non plus.

                    huhuhu.


                  • fonzibrain fonzibrain 29 septembre 2009 14:05

                    LOL ÉDOUARD ! la tour s’est suicidé !



                    c’est évident que nos société se noie dans le fascisme.

                    bien entendu l’horrible loi gayssot est la pour le rappeller,c’est une technique très soviétique de légiferer sur l’histoire,mais bon,cela ne signifie rien.....

                    on voit d’alleurs ce que l’esprit de cette loi a fait dans notre société,je vous signale qu’il y a qu’en france que les crispations sont si importantes

                    preuve d’un quelconque lobby,ou d’une sur representation de certains dans les médias,on ne peut le nier,c’est tellement évident.


                    c’est à croire que les attentats ont eu lieu en France


                    en tout cas c’est très grave,notre démocratie s’etoufe

                    • dom y loulou dom 29 septembre 2009 14:09

                      Je pense que pour ces « français de studios » qui sont des valets d’empire à la botte et hypnotisés par les lumières clignotantes du show biz americain qui est sensé remplacer leur cerveau devraient observer ce qui se passe aux USA au lieu de fabuler sur « l’empire a retrouvé sa forme olympique ».

                      Ce n’est pas le cas et l’humanité entre dans la plus grande crise qu’elle n’ait jamais connue.

                      Et ceux que vous traitez injustement de journalistes officiels... vous leur faites injure voyons, quand ils se complaisent en agents de propagande, rien d’autre, des criminels collabos d’assassins de masse.


                      • Matozzy Matozzy 29 septembre 2009 14:13

                        « Loin de moi l’idée qu’il y ait obligatoirement un complot derrière ce jour qui a marqué à jamais notre siècle (...) »

                        Une bonne foi pour toute : c’est un complot. Même la version officielle le dit. Les avions ne se sont pas plantés par accident, le fil de cette journée n’est pas accidentel, mais criminel. Il y’a donc complot. Ce n’est pas un point sujet à une discussion sérieuse.

                        Ensuite, les principales questions qui sont soulevées sont de savoir comment on peut défier la physique sans que cela ne génère aucune étude sérieuse ? Comment les procédures de défense sont ignorées et qu’il n’y ait aucun responsable ? Pourquoi les génials et chanceux conspirateurs sont toujours des fous sans mobiles précis ? Pourquoi aucune preuve n’est montrée en face d"une liste de faits pour le moins gênants ?

                        Tant que des réponses n’auront pas été apporté (et je ne parle pas des théories fumeuses que certains considère comme des contre-preuves), ceux qui doutent auront raison de douter. Les autres, ceux qui refusent le doute, ils se sont sacrément égarés à quelque part...


                        • Matozzy Matozzy 29 septembre 2009 15:49

                          Ce n’est pas à moi de mener une étude approfondie en physique, mais à une commission d’enquête digne de ce nom.

                          Cela dit, même sans être physicien, j’arrive en général à me rendre compte quand une démonstration ne tient pas debout. D’autant plus quand il s’agit d’une série de démonstrations loufoques, ou... encore mieux, pas d’explication du tout.
                          On oublie trop souvent que nous disposons de quelque chose appelé le « bon sens ». Evidemment, il peut être trompé, mais il y’a bien d’autres façon de se tromper...

                          Après, chacun croit ce qu’il veut. Moi j’ai du mal avec la théorie de la chance ultime et les nouvelles lois improbables qui en découlent. Libre à vous de croire le contraire. Mais dans tous les cas, moi je continue de douter de ce que je crois, et encore plus de ce que vous croyez avec vos certitudes.


                        • Matozzy Matozzy 29 septembre 2009 21:31

                          Non pas la certitude, mais la conviction.
                          Comprenez bien que « conviction » est ici une opinion basée sur les démonstrations que j’ai vu. Elle n’est en rien définitive ou inamovible, elle ne le peux pas puisqu’il n’y a pas de preuves.... d’une théorie ou d’une autre.
                          Le problème, si l’on parle de l’éffondrement des tours, c’est qu’une seule théorie a été offciellement étudiée. Et a la lire, on a vraiment la sensation que l’on cherche a faire coller une théorie qui ne correspond pas aux faits (c’est mon sentiment, du moins).
                          Ensuite, l’obstruction faite a de vrais études sur le sujet à certainement aussi influencé mes convictions. J’ai tendance a penser que l’on ne fait pas de l’obstruction pour quelque chose ou il n’y a rien a cacher... (mais c’est peut être moi qui ait l’esprit mal tourné ?)

                          Après, je suis d’accord avec vous que l’on ne peut reproduire par l’expérience exacte, et que donc, toute démonstration faisant office de preuve, est matériellement impossible. Cela dit, une véritable enquête aurait au moins pu donner des tendances probantes.

                          Maintenant, là ou l’absence de preuve est surtout manifeste, c’est à l’égard du Pentagone. Je n’ai trouvé aucune explication satisfaisante à l’absence d’images vidéos. Des témoins ont affirmé que les bandes ont été saisies. Pourquoi ? Pourquoi ne pas enfin montrer cet avions si c’est bien l’avion qu’on prétend s’y être écrasé.

                          Vous savez, ce n’est pas de gaieté de coeur que je me suis mis a douter sur ce sujet. Croyez bien que je m’en serais passé et que cela m’a beaucoup couté. J’ai longtemps espéré qu’une démonstration viendrai mettre un terme à ces doutes. Malheureusement, tout ce que je vois sur le sujet m’amène à penser le contraire.

                          Cela dit, cher Alchimie, je tiens à vous remercier pour cette discussion, loin des échanges stériles de stéréotypes vide de sens que j’ai pu souvent observer ici.


                        • Asp Explorer Asp Explorer 30 septembre 2009 08:30

                          Vu qu’il n’y a strictement rien, depuis huit ans, qui « défie la physique » dans le déroulement des faits, il me semble grand temps de clore l’affaire, ce que du reste les autorités ont fait depuis longtemps et à juste titre.


                        • Paul Cosquer 29 septembre 2009 14:16

                          Moi, ceux qui conspirent
                          je les conspue,
                          surtout ceux qui conspirent et qui conspuent sous les bras.

                          Voris Bian.


                          • gnaume 29 septembre 2009 15:19

                            Oui c’est bien connu tous ceux qui doutent en tirent d’énormes profits !! au moins autant que l’administration bush, hallibuton, carlyle et j’en passe et des meilleurs !

                            Ne renversez pas les rôles et demandez-vous à qui profite le crime. Croyez-vous toujours que l’Irak possède des ADM ?

                            Votre commentaire est affligeant.


                          • 3°oeil 29 septembre 2009 15:21

                            ici on parlera de tout mais jamais des auteurs du 911


                            • gnaume 29 septembre 2009 15:36

                              en attendant aucun auteur présumé à l’heure actuelle. Le FBI ayant reconnu que Ben Laden n’était pas coupable, faut de preuve.

                              Pour en revenir au doute il FAUT douter, c’est toujours constructif.
                              Si personne ne doutait on pourrait croire que l’augmentation du CO2 cause le réchauffement climatique et même des trous dans la couche d’ozone !!


                            • zvalief 29 septembre 2009 15:37

                              une chose est sûr, c’est que cet évenement du 11/09 a ouvert une nouvelle ère, celle de l’extremisme triomphant, inauguré par G.W. Bush avec sa fameuse phrase : « si vous n’êtes pas avec nous, vous êtes contre nous ». tous ceux qui ne suivent pas la masse de moutons, tous ceux qui pensent autrement, qui essaient de faire preuve d’un peu d’esprit critique sont discrédités, marginaliser et finalement eux-mêmes traîtés d’extremistes.
                              on se pose des questions sur le 11/09 on est forcément conspirationniste,
                              on critique la politique de l’état d’israël, on est tout de suite cataloguer comme antisémite et inversement, si on critique un état musulman, on est forcément un sioniste.
                              et ça touche de plus en plus de domaine, regardez en france, dès que l’on critique la politique de sarkozy et son gouvernement (même de façon construite et argumentée) on est tout de suite assailli par une foule de fanatique qui nous traîte de « sale gaucho » faisant de l’anti-sarkozysme primaire...
                              voilà le comble de l’histoire, ce faire traîter de primaire et d’extremiste par des gens incapable de supporter la moindre contradiction, incapable d’accepter que d’autres puissent penser différemment.


                              • minidou 29 septembre 2009 15:38

                                J’approuve le propos de l’auteur.
                                Je me suis souvent demandé pourquoi, parmi les défenseurs de la « théorie officielle », on ne trouvait personne pour dire à propos de ceux qui « doutent » (pour faire vite), « je ne suis pas d’accord avec eux, mais je reconnais que le doute est sain ». Non il semblerait qu’il s’agisse là d’une vérité transcendante, non démontrable, mais non contestable, et que la contestation loin d’être juste une mauvaise opinion, est un véritable blasphème.
                                Il est aussi assez drôle que ceux qui revendiquaient le droit au blasphème s’agissant de l’islam, soient les premiers à prononcer des fatwa, à excommunier les mal-pensants (les Val, Redeker et autres Gluksman).


                                • gnaume 29 septembre 2009 15:45

                                  version humoristique (chapeau Bigard !)
                                  http://www.dailymotion.com/video/x9r2vt


                                  • Serpico Serpico 29 septembre 2009 16:18

                                    Et quand bien même on penserait qu’il y a un complot ? de quel droit m’interdirait-on de le penser ?

                                    Serait-ce un crime ?

                                    Tant de hargne de la part des conformistes est très très suspect.

                                    On n’a jamais vu autant d’alignement militant et agressif.

                                    En quoi douter de la version officielle dérangerait-il ? pourquoi tant de haine ? qui paie ces salopards qui se font passer pour des journalistes rendant compte des évènements et des faits ?


                                    • Senatus populusque (Courouve) Claude Courouve 29 septembre 2009 17:02

                                      Certains semblent avoir oublié que la liberté de conscience est un droit de l’homme. C’est pour cela que je soutiens que le politiquement correct est une forme de totalitarisme.


                                    • crazycaze 29 septembre 2009 16:18

                                      Ce que je constate, c’est qu’aux Etats-Unis les personnes qui émettent des doutes à l’encontre de la VO, peuvent en débattre et présenter leurs arguments sans être harcelés, coupés par des animateurs ou des contradicteurs hargneux et partiaux sur des chaînes de TV prestigieuses, et sans pour autant être bannis des medias par la suite et accablés par une presse majoritaire d’insultes gravissimes (traité de Goebbels Mathieu Kassovitz est abject pour quelqu’un d’origine juive et dont le père a fui la Hongrie et la répression soviétique en 1956).

                                      Y a t’il un seul journaliste d’organe de presse (pas un torchon) qui oserait, parce qu’il ne partage pas l’avis par exemple de Kouchner qui était pour la guerre en Irak, le traiter d’Hitler ???... Non, bien sûr, et c’est tant mieux.

                                      Alors pourquoi des baveux, dont les écrits sont contrôlés par leur rédacteur en chef, peuvent se permettre de telles comparaisons sans aucune entrave ??

                                      Pourquoi on ne peut pas exposer un avis contraire à la VO en France, alors qu’on est peu concerné, et qu’aux USA, on peut ??

                                      Quelle est la règle du jeu, et qui sert-elle ?? Où est la liberté de penser ??

                                      Matheiu Kassovits a porté plainte pour diffamation... Espérons que la justice saura se montrer impartiale et lourdement condamné les auteurs de ces propos.




                                      • gnaume 29 septembre 2009 16:49

                                        La liberté de penser on l’aura toujours (c’est pour ça que la chanson de Pagny est débile). Par contre la liberté d’expression a pris un sacré coup !


                                        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 29 septembre 2009 17:31

                                          A propos de conspiration, regardez un peu ce qui vient de tomber : 

                                          "Nouveau rebondissement dans l’affaire Clearstream. Le site Mediapart.fr dévoile que de nouveaux éléments issus de la procédure évoquent la grande proximité d’Imad Lahoud avec des proches de Nicolas Sarkozy(...) D’après un rapport de la DGSE, le mathématicien, soupçonné d’avoir trafiqué les listings de la banque Clearstream, a assuré avoir été en contact avec Emmanuelle Mignon, collaboratrice de longue date de Nicolas Sarkozy".

                                          Nouvel Obs
                                          Mediapart


                                          • Aleth Aleth 29 septembre 2009 20:55

                                            « A qui profite le crime ? A thierry Meyssan bien entendu. »

                                            Bien entendu... C’est tellement évident !!! Tout le monde sait bien que Meyssan a menti à ses propres compatriotes pour partir en guerre. Tout le monde sait que Meyssan exploite et exporte le pétrole irakien.à son profit depuis des années. Tout le monde sait que Meyssan a profité des contrats d’armement entre le Pentagone et des sociétés privées. Tout le monde sait que Meyssan a contribué à une colossale croissance de la culture du pavot et l’exportation de l’héroïne en Afghanistan depuis 2001 (mais non c’est pas pour l’argent, c’est pour la santé de la population). Tout le monde sait que Meyssan aime à faire prisonniers et torturer des êtres humains en violant les conventions internationales, simulations de noyade, etc... Tout le monde sait que Meyssan est à l’origine de millions de morts au Moyen-Orient sous régime d’occupation, sans que l’ONU ne bouge le petit doigt. Tout le monde sait que Meyssan est un adepte des lois liberticides et du régime totalitaire (par exemple lors du G20 à Pittsburgh) . Etc etc etc. C’est à se demander s’il n’est pas aussi l’auteur des attentats... Ô.o

                                            alchimie, casser du sucre sur le dos de Meyssan n’aidera pas davantage à l’ouverture d’une enquête internationale sérieuse, neutre et indépendante. Internationale car à présent ces évènements sont la source de tellement de changements dans les directives géo-politiques que tous les pays du Monde ou presque sont concernés. Alors Meyssan, il t’obsède autant que ça ? Tu répètes ce que répandent les médias alignés. Eux font ça afin d’éviter de creuser l’affaire en profondeur, et pour détourner le sujet, lorsqu’ils s’expriment à son sujet. Ah n’oublions pas non plus qu’il est classé dans la catégorie « antisémite ». Technique classique je dirais. Coïncidence ?

                                            D’ailleurs je tiens à rappeler que les descendants du peuple sémite sont les Juifs, les Arabes, les Palestiniens (qui sont des Hébreux convertis à l’Islam), etc... Alors ce terme « antisémite » qui est fallacieusement utilisé parfois par certains dès l’émission d’une critique contre Israël (les exemples ne manquent pas) veut tout et rien dire à la fois.


                                          • Aleth Aleth 30 septembre 2009 00:36

                                            « Eh ben Aleth, calme-toi tu vas nous faire un accident vasculaire. »

                                            Je ne suis ni énervé, ni à court d’arguments.

                                            « Ne me fais pas croire que les phrases toutes faites comme « à qui profite les crime » te hérissent »

                                            C’est plutôt le fait de s’obstiner à regarder le doigt qui me gêne quelque peu. Et tu sembles exceller dans cet exercice.


                                          • gnaume 29 septembre 2009 20:19

                                            Les familles des victimes ne l’ont pas attendu pour réclamer une enquête. Vous pourriez leur montrer un peu plus de respect en évitant de sortir de telles âneries...


                                            • gnaume 29 septembre 2009 22:42

                                              Je n’ai pas à convaincre qui que ce soit mais il faut bien reconnaitre que tout est parti de là (les familles des victimes). Mais ce doit être des conspirationnistes-négationnistes-antisémites.
                                              William Rodriguez aussi d’ailleurs.

                                              Effectivement je ne crois pas que les immeubles s’effondrent aussi « facilement » qu’on voudrait nous le faire croire, et pas besoin d’être expert pour cela. Depuis 2001 il faut faire attention, le moindre incendie dans un immeuble peut provoquer son effondrement...et en poussières svp !


                                            • yvesduc 29 septembre 2009 20:53

                                              L’accusation d’antisémitisme est à ce point utilisée pour faire taire ceux qui énoncent des vérités embarrassantes qu’elle est pratiquement devenue à mes yeux un certificat de qualité : celui qui est épargné est trop mollasson ; il critique les aspects secondaires mais pas l’essentiel... Rien de tel désormais que cette accusation pour éveiller mon intérêt, quitte à faire demi-tour s’il s’agit d’un cas réel. Mais le plus souvent, je trouve des choses intéressantes et pas antisémites pour un sou.


                                              • moebius 29 septembre 2009 21:27

                                                fouille merde quoi !


                                                • curieux curieux 29 septembre 2009 23:26

                                                  Votez comme les tenants de la VO n’ont aucun argument. C’est des nuls
                                                  Je m’en tiens toujours à mon principe : ne pas parler aux cons, ça les instruit
                                                  Une autre citation de ? qui dit à peu près celà
                                                  Les imbéciles ont des certitudes ; les gens intelligents doutent


                                                  • kleuck kleuck 30 septembre 2009 06:37

                                                    Je ne vois pas douter beaucoup de « conspirationnistes » ici, bien au contraires ils font preuve d’une foi inébranlable et aveugle dans leurs fumeuses théories.


                                                    • Zord Zord 30 septembre 2009 10:40

                                                      Mauvaise foi affligeante,
                                                      Mettre tout le monde dans le même sac, et une étiquette dessus pour bien discréditer.
                                                      Alors que la réalité est plus complexe : parmis les personnes qui n’avalent pas la VO, il y a des dizaines de d’étages allant de celui comme moi qui a du mal à avaler certains passages jusqu’au fanatiques qui vont invoquer les extraterrestres.
                                                      Ce n’est pas parce que ces derniers vous hérissent que tout les autres pensent comme eux.

                                                      ps : rappel : la VO est également une consipiration. Donc on est tous ou que l’on se situe « conspirationniste »


                                                    • Philou017 Philou017 30 septembre 2009 11:13

                                                      Les arguments des pro-vos consistent surtout en des invectives gratuites.
                                                      Ils aiment particulièrement spéculer sur la « foi inébranlable » des sceptiques, tout en fuyant le débat d’arguments et en faisant preuve justement d’une foi aveugle bien injustifiée envers la VO.

                                                      Dérisoire.


                                                    • gnaume 30 septembre 2009 07:57

                                                      bah grâce au doute on remarque justement des coïncidences troublantes... comme le patriot act sorti seulement quelques semaines après les attentats.

                                                      Personne n’a dit que c’était l’administration bush qui avait monté le coup mais elle aurait peut-être laissé faire.
                                                      C’est justement pour élucider tous ces mystères qu’il faut une nouvelle enquête indépendante non pas une destinée à échouer.

                                                      C’est ce que demandent les familles des vicitimes rejoint pas de très nombreux architectes/ingénieurs/célébrités/politiques/citoyens lambda.... partout dans le monde !

                                                      En tout cas on ne peut pas nier que ça ait servi de prétexte pour la guerre en Irak ou alors vous avez la mémoire courte.

                                                      On est d’ailleurs en train de nous refaire la même propagande avec l’Iran, là aussi il faut douter de ce qu’on nous dit.


                                                      • kleuck kleuck 30 septembre 2009 22:38

                                                        Mais sur tout cela en revanche je suis d’accord, je ne suis pas manichéen et je doute justement.
                                                        Il est incontestable que l’événement a été instrumentalisé jusqu’à plus soif par l’administration américaine, je ne pense pas impossible qu’elle ait sciemment et ignominieusement laissé faire.


                                                      • Lucrezia 30 septembre 2009 08:59

                                                        Je doute de doutes de Kassovitz ... certainement une PROMO dans l’air ! Alors tous les moyens sont bons, tous les sujets sont bons pour faire du Buzz !

                                                        C’est dégueulasse !

                                                        Et les médias laissent faire sans broncher ....


                                                        • sentinelle 30 septembre 2009 09:56

                                                          @ lucrezia

                                                          je doute de tes doutes sur les doutes de kassovitz.....certainement une PROMO dans l’air,et une peur bleu que les moutons se reveillent ; alors tous les moyens sont bons pour les rendormir

                                                          c’est degueulasse, mais la prise de conscience se fait malgres tes conneries

                                                          et les merdias laissent faire sans broncher, pire ils sont le vecteur principal de la plus grande enculerie de tous les temps....


                                                        • Philou017 Philou017 30 septembre 2009 11:09

                                                          C’est les arguments que vous employez qui sont dégueulasses.


                                                        • miss grigri 30 septembre 2009 10:37

                                                          "... il est de la prudence de ne se fier jamais entièrement à ceux qui nous ont une fois trompés.« 
                                                           »... d’autant que la raison me persuade déjà que je ne dois pas moins soigneusement m’empêcher de donner créance aux choses qui ne sont pas entièrement certaines et indubitables, qu’à celles qui nous paraissent manifestement être fausses, le moindre sujet de douter que j’y trouverai, suffira pour me les faire toutes rejeter." (Méditation première).
                                                          Descartes

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

actu


Voir ses articles







Palmarès