• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Je pensais que les Irakiens n’étaient pas des êtres humains (...)

« Je pensais que les Irakiens n’étaient pas des êtres humains »

C’est la seule phrase qu’ait pu donner Steven Dale Green à l’explication de son geste, à savoir le viol et le meurtre d’une petite irakienne de 14 ans et l’assassinat de ses parents et de sa jeune sœur de six ans, voici quatre ans maintenant. Il a été récemment condamné à l’emprisonnement à vie, à la façon américaine, c’est à dire à cinq fois le tarif maximal, à échappé à l’injection on se demande encore comment, (la stupidité est sans bornes dans ce système, et le procureur avait lui réclamé la peine de mort) et tente toujours aujourd’hui de faire appel de cette décision. Dans un premier interview par téléphone, de sa prison, accordé à Associated Press, et repris ici dans le Daily Mail, après la sentence, c’est tout ce qu’il a trouvé pour expliquer son geste. Ça semble surréaliste, mais ça en dit long sur l’état psychologique dans lequel on a mené des gamins déboussolés de dix-neuf ans à des milliers de kilomètres dans un territoire où visiblement ils ne comprenaient rien : pensez-donc, les Irakiens ne mangeaient ni chewing-gum, ne buvaient ni coca-cola, n’avalaient ni hamburger et ne parlaient même pas comme eux. Des animaux, quoi.

Elle était si mignonne, pourtant, photographiée à sept ans sur le pas de porte de la maison familiale, sur le seul document qui rest de son existence, la petite victime du bourreau texan, et s'appelait Abeer Qassim Al-Janabi. Elle était devenue bien plus grande en 2006, et sa mère l'empêchait de se montrer dans la rue au passage des soldats : dans le Humvee de Dale, il seront trois à passer en trombe devant elle, la veille du meurtre, le 11 mars 2006, en la montrant du doigt et en criant "good good", ce que ses parents avaient vite interprété comme ce qui sera démontré plus tard comme étant une préméditation de meurtre. Les parents de la jeune fille lui avaient interdit de se rendre à l'école non pas pour des considérations religieuses, mais bien en raison de l'insécurité du quartier. Car les circonstances du massacre de toute sa famille ne font aucun doute. Il n'y avait ni terroriste caché ni armes dissimulées dans cette maison, mais une proie facile pour des brutes avinées débarquées sans l'encadrement nécessaire, livrés à eux-mêmes. La mort d'Abeer Qassim Al-Janabi, c'est la conséquence directe du manque cruel d'encadrement des troupes, et le manque évident du respect des habitants d'un pays totalement inconnu pour ses soudards du 502eme Infantry Regiment et sa sudivision de la 101st Airborne venus de Fort Campbell. Les héritiers pourtant de ceux qui avaient sauté en parachute en Normandie puis dans les Ardennes, durant le terrible hiver 44-45. La tournée du Humvee des collègues de Dale n'allait pas loin pourtant : le check point où Dale officiait n'était qu'à deux cent mètres de là, et toute la famille croisait les soldats tous les jours. Des soldats qui avaient déjà fouillé la maison, sans raison, en pointant un jour un doigt sur la joue de la petite fille, sans autre but que de vouloir la terrifier. Le comportement des soldats avec la population locale, une chose qui n'a jamais fait beaucoup débat au sein de l'armée US. Trop compliqué, avec le mur incontournable de la langue.

Des soldats bien jeunes (quand il débarque en Irak à Mahmudiyah, venu de son Texas natal, Dale Green n'a que 19 ans), et absolument pas prêts à prendre dans la figure ce qu'il vont voir dès leur arrivée. Ainsi le 10 décembre 2005, lorsqu'un irakien ayant jusque là lié amitié avec le groupe de soldats du chekpoint s'est précipité sur eux en commençant à les mitrailler sans raison apparente (on verra plus tard que l'acte de Steven Dale a provoqué des réactions similaires en au moins deux autres endroits !). Les balles tueront sur place le sergent Travis L. Nelson, âgé de 41 ans, et blesseront grièvement à la gorge un autre sergent, Kenith Casica, 32 ans, qui décédera dans les bras de ses camarades en tentant de l'emmener dans un hôpital de campagne dans leur Humvee. De quoi effectivement "sonner" une recrue toute fraîche.

Le cas de Dale, c'est aussi celui si bien dépeint dans un film qu'il faut à tout prix aller voir, qui raconte le sort d'une escouade du même genre envoyée en Afghanistan, et confontée à cette violence sans nom qui a pu sévir pendant des mois, et qui présente encore règulièrement des soubresauts lors de terrifiants attentats. Le film de Janus Metz s'appelle Armadillo, sorti en salle le 15 décembre dernier, et c'est un condensé terrifiant de ce qui s'est réellement produit durant des mois en Afghanistan et auparavant en Irak, hélas. Steven Dale Green portait la même tenue et le même équipement que les deux héros danois du film. "Le documentaire qui choque le Danemark", a titré la presse à sa sortie : on lui avait déjà prédit ce sort à Cannes où il avait été montré en exclusivité. Les danois, en voyant le film, se sont aperçus que la mission de "pacification" n'en était pas une, et que leurs soldats devaient aussi tuer quand ils s'estimaient attaqués. Le tir instinctif des héros du film avait du mal à passer auprès d'une population à qui on avait parlé de tout autre chose : un peu (beaucoup) à l'image de la France, censée faire de même.

"Armadillo n'offre pas de preuve concluante que les soldats danois ont enfreint les règles d'engagement. Néanmoins, la possibilité qu'ils l'ont fait est étonnante en soi. Le public a été choqué par le niveau de brutalité de Metz. La notion que les Danois sont en Afghanistan pour une mission de maintien de la paix et passai ent leurs journées à construire des écoles et à « donner des bonbons aux enfants" n'est clairement plus tenable. Ce qui s'est véritablement passé lorsque les talibans dans le fossé ont été tués a peu de chances d'être éclairci. Metz raconte : « C'était mon intention de placer le spectateur dans une position où il pourrait dire que ce n'est même pas possible de savoir ce qui se passait. Peut-être que les soldats ne le savaient pas eux-mêmes". Que dire, alors, si Janus Metz avait suivi l'expéditition punitive de Steven Dale, décidée après une soirée de libations ? Le réalisateur a pourtant mis dans le mille avec son film. Car il a compris le fossé qui sépare ces soldats des populations qu'ils étaient censés protéger. "Cela dit, je pense qu'il est très important que nous commencions à prendre les Afghans davantage en considération lorsque nous parlons de l'Afghanistan, et que nous commençions à examiner un peu plus à l'histoire du pays. La plupart des Afghans à qui ai parlé voient les forces internationales comme des gens qui venaient d'atterrir sur la Lune." On est bien là sur une incompréhension fondamentale, en Afghanistan comme en Irak, entre une population et une troupe finalement d'occupation et non de libération, les deux camps se percevant mutuellement comme des extra-terrestres.

Cela ne suffit en rien à excuser en quoi que ce soit ce qu'à bien pu faire le 12 mars 2006 Steven Dale. Mais il n'est pas seul responsable de ce qu'il a commis. Poser avec une Kalachnikov en mains en arborant un t-shirt de hard-rock gore est un fait. Tuer une famille et violer une gamine en est un autre. L'armée est aussi censée inculquer quelques valeurs morales à ces soldats. A condition qu'ils soient réceptifs. C'est bien le mental de la recrue qui est en cause : lorsqu'il intègre l'armée, le jeune texan a déjà un passé d'alcoolique et de fumeur de hasch. Ce qui n'embarrasse en rien le bureau de recrutement qui le déclare apte au combat, malgré un QI qui laisse visiblement à désirer. Interviewé plus tard, par un journaliste atterré du Washington Post, venu l'interviewer le 30 juillet 2006, à savoir déjà après son crime majeur, mais non encore avoué, voilà ce qu'il dira : "je suis venu ici parce que je voulais tuer des gens. " - devant le dîner régimentaire, des escalopes de dinde, dans la tente le jeune homme de 21 ans privé de son Texas m'a regardé droit dans les yeux quand il a avoué avoir tué des Irakiens avec cette indifférence décontractée - (...) raconte le journaliste. « La vérité est, que ce n'était pas tout ce que j'avais imaginé. Je veux dire, par là que je pense que tuer quelqu'un serait une expérience qui changerait la vie. Et puis je l'ai fait, et c'était comme si on avait dit "Eh bien, voilà c'est fait" dit-il en haussant les épaules". "J'ai tiré sur un gars qui ne s'était pas arrêté lorsque nous étions à un poste de contrôle routier et cela ne m'a rien fait, reprit-il. Ici, tuer des gens, c'est comme écraser une fourmi. Je veux dire, vous tuez quelqu'un et c'est comme si vous disiez après « Très bien, allons chercher une pizza..." Et c'est le genre de décérébré qu'avait recruté l'armée américaine ! Le journaliste, à l'époque, ignorait qu'il avait déjà massacré la famille d'Abeer. La BBC en fera un reportage édifiant le 7 août, alors qu'il venait enfin de l'avouer. Pour le meurtre de plus au check-point expliqué par vantardise, il ne sera en réalité jamais poursuivi.

C'est l'attitude toute entière de l'armée à laquelle il appartenait qui est à mettre en cause. Une fois le massacre perpétré, l'armée US, placée au pied du mur des terribles exactions, avait en effet dans un premier temps déclaré que l'auteur était atteint d'une "personality disorder", un désordre de la personnalité, autrement dit il avait agi sous un coup de folie, et l'avait aussitôt rendu à la vie civile. Or ses propos devant la presse montraient bien tout autre chose, à savoir un cynisme sans nom et surtout de n'avoir aucun remords : une machine à tuer, rien d'autre. Et l'enquête qui suivra démontrera qu'il n'avait pas agi seul, et qu'il y avait bien eu préméditation. D'autres seront condamnés avec lui. C'est alors seulement que l'armée avait décidé de revenir sur sa décision et de le juger, en le confiant cependant à un tribunal civil... et non en le faisant passer devant une cour martiale. Rien que ce fait démontre à quel point la hiérarchie militaire, encore une fois répugnait à reconnaître ses torts, à savoir l'impréparation la plus totale psychologiquement des jeunes recrues larguées en territoire totalement inconnu pour eux. Ils pouvaient à leurs yeux les tuer, ces irakiens : ce n'étaient pas des êtres humains. La dernière fois qu'on avait entendu l'abjecte rengaine, elle émanait d'un dénommé Louis Darquier de Pellepoix.

PS : Le 11 juillet 2006, on retrouvait les corps décapités, horriblement torturés et reliés à des IEDs, de deux soldats US, Thomas Lowell Tucker et Kristian Menchaca, de la même unité que celle de Dale Green. Ils avaient été enlevés, les insurgés ayant clamé partout qu'ils vengeraient Abeer (qui signifie "parfum de fleur"), sa petite sœur, et ses parents. En avril, trois soldats avaient déjà subi le même sort, dont Charles Babineau, toujours de la même unité. Le Pentagone avait vigoureusement nié le lien de cause à effet pour les cinq décès. Il ne pouvait y avoir de vengeance pour un crime alors non avoué, ce devait être ça, sans doute. Le cycle infernal de représailles pouvait recommencer.

le dossier complet sur le sujet est ici :

http://www.expose-the-war-profiteers.org/DOD/iraq_II/mahmudiya.htm

Documents joints à cet article

« Je pensais que les Irakiens n'étaient pas des êtres humains » « Je pensais que les Irakiens n'étaient pas des êtres humains »

Moyenne des avis sur cet article :  3.95/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

82 réactions à cet article    


  • 2102kcnarF 24 décembre 2010 10:56

    Et dire que ces soldats américains en Irak et en Afghanistan vont rentrer au pays !

    http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/alex-jones-denonce-le-trafic-de-28694


    • 2102kcnarF 24 décembre 2010 10:59

      Une des révélations de Wikileaks , le gouvernement américain a empêché une enquête sur la mort d’un journaliste espagnol, proprement assassiné par son armée :

      http://www.agoravox.tv/actualites/medias/article/wikileaks-et-cantona-servent-ils-a-28794


    • brieli67 24 décembre 2010 11:06

      Aille est !! Aille est !!

      c’est tombé pour la Noël

      http://www.liberation.fr/economie/01012309668-l-avocat-sarkozy-conseiller-historique-de-servier

      Pas de trêve des confiseurs .... chez les spin-doctors du Château.


      • jymb 24 décembre 2010 11:24

        D’un coté, un pays ou les mabouls foisonnent, noyés par une religion-carcan de l’intelligence

        De l’autres coté, des soldats provenant d’un pays parfois fascinant mais tristement réputé pour être dans l’ignorance crasse de tout ce qui dépasse les frontières du county ou les fesses de la dernière starlette de série télé

        mettez les deux ensemble et......


        • LeGus LeGus 24 décembre 2010 11:47

          « D’un coté, un pays ou les mabouls foisonnent, noyés par une religion-carcan de l’intelligence »

          Les USA ne sont pas en reste pour le carcan religieux.



        • LE CHAT LE CHAT 24 décembre 2010 11:26

          c’est l’un des principes militaires , on déshumanise l’ennemi , après tout devient possible !  smiley


          • non666 non666 24 décembre 2010 12:32

            Non , le chat.
            ca ce n’est pas l’armée, c’est ceux qui l’utilisent et qui essaient de convaincre leurs lecteurs et electeurs que le mal abolu est contre leurs interets egoistes ...
            Les soldats US, dans cette affaire, sont les victimes de l’agit-propagande depuis le 11 septembre.
            Comme le gauchiste soixante huitard etait la victime des interets qui nous ont envoyé Beniy Levy ,Cohn Bendit, Kouchner et toute la clique....



          • DANIEL 24 décembre 2010 13:00

            AHAHAH...NON666...celui qui sait tout mais attend son heure pour dévoiler la chose.
            Quel mytho !


          • non666 non666 24 décembre 2010 19:17

            @Kerjean et @Daniel

            Vous avez encore changé de pseudo, les membres de la FDII ?

            http://www.juif.org/fdii/

            Vous etes saoulant.
            On vous localise , on vous identifie et hop, ca se dissimule sous un autre pseudo.
            Bon vous oubliez juste que la courbe d’activation montante de vos nouveau pseudo croise celle descendante des anciens....

            Chat , l’homme ?


          • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 25 décembre 2010 17:21

            Non , le chat.
            ca ce n’est pas l’armée, c’est ceux qui l’utilisent et qui essaient de convaincre leurs lecteurs et electeurs que le mal abolu est contre leurs interets egoistes ...
            Les soldats US, dans cette affaire, sont les victimes de l’agit-propagande depuis le 11 septembre.

            Tout à fait d’accord avec cette vision qu’on retrouve aussi dans cet excellent article. Le soldat amoral est juste le « produit » d’un système qui, via une propagande basée sur la démonisation de l’autre, permet tout à la fois de légitimer la violence faite à l’autre et le(s) sacrifice(s) de sa propre population ainsi tenue sous le joug.
            Ainsi va le monde depuis la nuit des temps.
            Il est temps d’en sortir, mais le travail de prise de conscience est loin, très loin d’être achevé.


          • lolet lolet 26 décembre 2010 12:36

            D’où l’intérêt de sacrifier l’éducation, de mettre des chaînes de Tv toutes aussi propagandistes que TV « réalité », de fournir des jeux vidéos violents (voir l’avant dernier call of duty : il faut assassiner des civils dans un aéroport !!!).
            Pendant que des personnes essaient patiemment de remonter le niveau, de grands groupes capitalistes dirigés par de puissants réseaux ont toute latitude pour produire d ela chair à canon ou des esclaves égocentriques.

            Pour rester dans le factuel : il n’y a qu’à regarder les forums où des gens qui n’ont rien à dire donne un avis sur tout en éclaboussant tout le monde de leur connerie crasse !
            Il y a un moyen assez simple de les repérer : parlez leur du 11-9 : leur argumentaire est à pleurer de rire.
            N’importe qui d’honnête et avec un minimum d’intelligence (vraiment un minimum !) rejoindra les militaires, les architectes et les autres qui dénoncent la manipulation du Monde. (qui fonctionne)
             


          • DANIEL 24 décembre 2010 11:31

            c’est la que l’on s’aperçoit que rien ne peux remplacer une armée de métier, professionnelle, avec des soldats psychologiquement aguerris.
            Je profite de l’occasion pour saluer nos soldats qui oeuvrent de part le monde et leur souhaite de bonnes fêtes de fin d’année. 


            • Alpo47 Alpo47 24 décembre 2010 12:17

              Les « soldats de métier » sont des gens qui acceptent d’être payés pour faire la guerre, y compris comme actuellement en Irak à des populations qui ne menacent pas notre pays et sont prêts à tirer contre n’importe qui pourvu qu’on leur en donne l’ordre.
              Le mot mercenaire conviendrait mieux.
              Les soldats « du contingent » représentent « le peuple en armes » pour sa défense. Nettement plus acceptable.


            • DANIEL 24 décembre 2010 12:29

              kerjean,

              -« lorsqu’il intègre l’armée, le jeune texan a déjà un passé d’alcoolique et de fumeur de hasch. Ce qui n’embarrasse en rien le bureau de recrutement qui le déclare apte au combat... »

              -En Algérie les appelés du contingent étaient légion... http://fr.wikipedia.org/wiki/Appel%C3%A9_du_contingent_en_Alg%C3%A9rie



            • DANIEL 24 décembre 2010 12:55

              faut y pas être con

              C’est pour ces raisons qu’il faut une armée PROFESSIONNELLE, AGUERRIE psychologiquement...
              il va bientôt nous parler des GAULOIS...des wisigoths et des huns...


            • loadmaster 24 décembre 2010 11:40

              Quelle connerie la guerre !!!
              mais il y a aussi un problème de formation dans l’armée Américaine !recrutement à la va vite, classes à la va vite, et lâchage dans un pays ou la culture est à 180° de celle des soldats !!

              Mon pote qui a fait Tempête du désert m’a toujours dit que les GI’s sont des cowboys qui tirent sur tout ce qui bougent !!

              Les Marines non, car eux sont des professionnels d’active 


              • Alpo47 Alpo47 24 décembre 2010 12:13

                Rappelons que les jeunes gens qui sont aujourd’hui soldats, jouent depuis leur enfance avec des jeux video de plus en plus violents, qui se résument en général à tuer ... tuer ... tuer. D’ailleurs, il me semble avoir lu qu’une partie de leur entrainement militaire était fait avec des jeux de simulation. La vie et la mort sont pour eux un jeu perpétuel.
                On le constate également avec certains de nos jeunes, qui pensent que les courses poursuite avec les « forces de l’ordre » sont un jeu et se terminent mal pour l’un d’entre eux.
                Je n’excuse pas, je m’essaie à expliquer.


                • ELCHETORIX 24 décembre 2010 12:15

                  les dirigeants de n’importe quel pays profitent de l’inculture de certains , nombreux , de la populace pour en faire des psychopathes armés et sans cervelle  !
                  L’armée US , s’est déconsidérée dans les guerres impérialistes d’ IRAK et
                  d’ AFGHANISTAN !
                  Bon , tous ne sont pas des criminels de guerres , mais les responsables savent que des tueurs , sans foi , ni loi , sont envoyés dans ces pays !
                  Il faut donc punir ces tueurs , mais aussi juger les responsables et les condamner !
                  RA .


                  • easy easy 24 décembre 2010 12:22

                    J’apprécie beaucoup ce papier.


                    • non666 non666 24 décembre 2010 12:44

                      La leçon de cette affaire est que la propagande et le regard imprimé par les médias en general et ceux des etats unis en particulier peut prendre le pas sur la morale locale.

                      A la lecture de cette morale, repensez a votre regard sur, au hasard :
                      Les talibans, les militants du hamas, ceux du Hezbollah , l’hypothétique Al quaida et comparer avec la vision angelique vendu sur : les etats unis , israel, les interets financiers responsables des crises recentes.

                      Les uns sont diabolisés , mis en scene , les autres sont dissimulés le plus possible.

                      Les acteurs de ce jeu sont connus : les groupes médias.
                      Le regard fourni par eux EST la perception que nous avons du monde.
                      Ils sont donc les marionettistes du jeu.

                      Qui sont ils, en France, par exemple ?

                      Dassault (appelé avant guerre Bloch) pour le groupe socpresse , Lagardère (autre nom d’emprunt ?) , Betterlsmann (M6 RTL), Weil (RMC BFM tv ) , Vivendi , Rottschild ....

                      La mondialisation libérale et les « amis d’israel controlent TOUS les médias en France : c’est donc LEURS visions qui nous est servi.

                      Il est amusant de voir que le capital d’un journal qui se dit »de gauche" comme Liberation soit controlé par des interets economiques aussi flagrant.
                      Du coup la mise en scene de Royal en 2005 se comprend mieux , non ?
                      Et celle de DSK aujourd’hui, depuis que Sarkozy est grillé est d’une logique cruelle : ils ne veulent pas perdre leur controle sur notre pays patiemment acquis.

                      Rassurez vous, aux etats unis, ce sont les memes (ou si ce n’est lui, c’est donc son frère ou son cousin...)


                      • DANIEL 24 décembre 2010 13:08

                        NON666 dénonce de trés vielles familles Françaises et ne voit pas que notre patrimoine est racheté par les pays du golfe...étonnant, non ?
                        savez vous que de trés nombreux Juifs vivaient dans ce qui ALLAIT devenir la France ?
                        sacré NON666...l’homme qui sait ce que personne ne sait mais qui sait que lui sait AHAHAH...quel mytho ! 


                      • non666 non666 24 décembre 2010 14:13

                        Ce que j’aime chez Daniel ah,
                        c’est qu’on peut s’y mettre a trois...
                        Il y a toujours de la place,
                        pour un copain qui passe.

                        A vous lire Daniel, ce serait nous les intrus en NOS terres ?
                        Nous sommes destinés a devenir vos futurs palestiniens , ici, en Europe ?

                        Oserez vous nier que Dassaulkt livrait des Mirage a israel en plein embargo sur les armes imposé par deGaulle ?
                        En temps de paix, c’est deja un crime, en temps de guerre cela s’appelle de la haute trahison...sauf pour SON peuple, evidemment.


                      • DANIEL 24 décembre 2010 16:25

                        Mais non NON666,

                        DE GAULLE avait beaucoup d’admiration pour le peuple Juif (sur de lui et dominateur). La livraison des mirages à Israël avait son assentiment et cette opération a été monté pour ne pas froisser les Arabes et défendre nos intérêts.

                        à bientôt l’homme qui ne sait rien en nous faisant croire qu’il sait tout s’en savoir que nous savons qu’il ne sait rien AHAHAH...vous allez beaucoup décevoir pyralène qui, pauvre gogo, ne sera jamais remboursé !


                      • morice morice 24 décembre 2010 16:34

                        Dehors le troll Jacob, dehors : vous avez été viré un nombre incalculable de foisn allez atteindre la centaine de pseudos différents ici, ça suffit Jacob, ça suffit !


                      • DANIEL 24 décembre 2010 17:14

                        mais oui morice...bonnes fêtes aussi !


                      • morice morice 25 décembre 2010 18:20

                        cessez donc votre fixette des années 40 sur les « juifs et les francs-maçons », non666 : vous êtes non seulement démodé mais largement à côté de la plaque, et votre post pue l’antisémitisme.


                      • DANIEL 26 décembre 2010 20:20

                        le protocole de Sévres...la centrale de DIMONA... ...nos intérêts sont communs ! 


                      • non666 non666 24 décembre 2010 15:21

                        Des centaines de milliers de viols ?

                        Wouahh, aussi enorme que la morue qui a bouché le port de Marseilles celle la, non ?

                        Je veux bien qu’on fasse le bilan de la guerre d’Algerie et qu’on en tire les consequences.

                        Morts ?
                        On a déjà 50 000 à 100 000 harkis egorgés comme des porcs , parfois apres castration et exhibition devant les villages.
                        Combien les troupes françaises auraient elles tué « d’innocentes victimes » ?

                        Viols ?
                        les fellaghas, n’ont aucun viol a se reprocher et les français des « centaines de milliers de viols »

                        Tortures et actes de barbarie ?
                        On compte les algeriens pro-français dans le score ou pas ?
                        On compte les bombes dans les cafés ou pas ?


                        On tire les leçons ?
                        Ceux qui sont issues de familles terroristes revendiquant LEUR terre et le chacun chez soi en Algerie n’ont aucune raison de revenir chez leurs bourreaux, j’espere ?
                        On les renvois avec leurs descendants au pays si cher à leur coeur sans preavis, je suppose puisqu’ils execrent la colonisation aussi bien « chez eux » que « chez nous », hein ?
                        Qui voudrait heberger chez nous des gens qui nous haissent ?


                      • morice morice 24 décembre 2010 16:32

                        On a déjà 50 000 à 100 000 harkis egorgés comme des porcs , parfois apres castration et exhibition devant les villages.
                        Combien les troupes françaises auraient elles tué « d’innocentes victimes » ?


                        ... des milliers, sans hésitation possible. Allez ailleurs tenter de raconter autre chose.

                      • non666 non666 24 décembre 2010 19:11

                        momo sagt :
                        « des milliers, sans hésitation possible
                        . »

                        Moi je ne nie pas les morts du coté algérien.
                        Je dis juste qu’il n’y a pas que des civils innocents, loin de la.
                        J’affirme meme qu’ils sont minoritaire.

                         « Allez ailleurs tenter de raconter autre chose. »
                        @momo, la procedure consistant a suggerrer que je nie ces morts pour mieux me diaboliser est un poil limite avec moi.
                        N’oublie pas que je maitrise parfaitement les techniques de manipulation de foule, pour les combattre depuis des années
                        Ton essais etait juste pitoyable.
                        Et puis tu es sur avox, ici, pas sur le Figaro ou TF1, sur A2 ou l’Humanité, la critique y est encore permise
                        @kerjean : idem.


                      • Pyrathome pyralene 24 décembre 2010 19:21

                        La guerre d’Algérie a été une boucherie inutile sans nom, mais maintenant ce pays est aux mains de la cia qui le corrompt à la moẽlle depuis des années.......


                      • OMAR 24 décembre 2010 16:14

                        Omar 33

                        Bonjour Morice.

                        Rappelez-vous les années 30-40, c’étaient les youpins, hypocrites, mercantiles et suceurs de sang, dans l’Allemagne hitlériennne et l’Europe contaminée..

                        Dans les années 50, les indiens d’Amérique étaient présentaient comme des barbares, dans les films Western.

                        Puis en 60, les blacks africains étaient simplement des cannibals avec un os dans leurs cheveux, qui faisaient bouillir les blancs dans une grosse marmite.

                        Ce fut aprés, au tour de soviétiques et asiatiques (vietnamines, coréens).

                        Aujourd’hui, la mode est à l’arabe, musulman de préférence.

                        Et demain, ça sera qui ?....


                        • DANIEL 24 décembre 2010 16:45

                          OMAR,

                          il ne s’agit en rien de racisme. La république doit réaffirmer ses valeurs sous les coups répétés de l’islam qui prend ses aises avec elle.
                          Aujourd’hui ce sont des frères tarik qui entendent développer leur idéologie au nom de la laicité.
                          L’immigration légale et massive que le pouvoir UMPS a promulgué a des conséquences.
                          L’intégration est un échec par le fait des immigrants qui retrouvent ici la culture de la bas accentuée par des religieux et des politiciens qui poussent à la division d’avec la république.
                          L’UOIF fait partie intégrante du CFCM et des types comme yahia gouasmi jettent de l’huile sur le feu. Tout comme le parti de musulmans de France du père latréche...Tous prônent l’antisionisme ... un vrai racisme, lui.

                          un petit point d’histoire. Les Arabes ont colonisé bien des contrées et développé l’esclavagisme comme personne. Nul n’est prophète en son pays.
                           


                        • Pyrathome pyralene 24 décembre 2010 19:11

                          Complétement givré la plume.....


                        • OMAR 24 décembre 2010 22:59

                          Omar 33

                          Salut Daniel :"ne s’agit en rien de racisme.
                           
                          Oui et c’est plus grave, Il d’agit d’une forme des plus abjectes du mépris de l’être humain..


                          L’Iislam qui prend ses aises avec la République parce qu’il fait partie intégrante de la sociéta française, mais cela doit se faire dans les mêmes conditions que pour les autres religions.
                          .
                          Les frères tarik ne bernent que ceux qui veulent être bernés..
                          L’intégration est un échec par le fait des autorités françaises qui les ont ghéttoisé.
                          mais vous le savez mieux que quiconque..

                          Nous disposons d’extincteurs trés efficaces contre des types comme Yahia Gouasmi qui jettent de l’huile sur le feu.

                           Le sionisme est racisme, c’est un attribut du Diable et c’est un devoir de le combattre. .
                          Merci de ne pas confondre avec le sémitisme..

                          Un petit point d’histoire. L’esclavagisme a existé avant l’ére Arabe, et l’apogée de l’esclavagisme a été le commerce en triangle (voir Goré au Sénégal).


                        • morice morice 24 décembre 2010 16:31

                          Aujourd’hui, la mode est à l’arabe, musulman de préférence.


                          à entendre LaPen et ses admirateurs ici, en effet, hélas : c’est bien cela qui ronge la France en ce moment : ce RACISME qui ne veut pas dire son nom. Et ici, les racistes ont aussi pignon sur rue ou un tapis rouge de déroulé. Comme exemple flagrant aujourd’hui cette ignominie :


                          c’est bien l’œuvre d’un RACISTE. D’ailleurs, il en énumère la liste :

                           il serait injuste de passer pour autant sous silence les souvent très brillants et renommés autres intervenants, l’écrivain Renaud Camus, la romancière Elena Tchoudinova, l’islamologue Anne Marie Delcambre pour ne citer qu’eux, au plan politique les principaux organisateurs étaient Pierre Cassen de Riposte laïque avec Fabrice Robert du Bloc identitaire sans oublier Christine Tasin de Résistance républicaine .. (compilationintégrale des vidéos par JustinTv)

                          Robert, partisan de la « race blanche »..
                          « Nous, Identitaires, sommes aujourd’hui les seuls à s’opposer clairement à la conception dite républicaine de l’identité française.  Alors, oui, ne nous lassons pas de le répéter, nous sommes un pays de blancs et de tradition chrétienne.Contrairement à certains, nous ne faisons aucune différence entre un Mélanchon, un Hollande, une Aubry, un Sarkozy, un Villepin ou un Bayrou. Ils ne sont ni de droite ni de gauche. Ils font leur carrière au service du mondialisme, au service du racisme antiblanc, au service du métissage, en un mot, ils sont au service de la machine à nous dissoudre, à nous détruire : » extrait du discours de ce crétin de Robert du 1er février dernier..



                          • DANIEL 24 décembre 2010 16:55

                            tout à fait kerjean, enfin des propos sensés.

                            La laicité est devenu le drapeau des islamistes qui comme en Turquie mettent à bas les derniers remparts pour développer leur idéologie.
                            ATATURK avait pourtant tout compris. Son héritage prend l’eau depuis.

                            « Depuis plus de 500 ans, les règles et les théories d’un vieux sheikh arabe, et les interprétations abusives de générations de prêtres crasseux et ignares ont fixé, en Turquie, tous les détails de la loi civile et criminelle. Elles ont réglé la forme de la constitution, les moindres faits et gestes de la vie de chaque citoyen, sa nourriture, ses heures de veille et de sommeil, la coupe de ses vêtements, ce qu’il apprend à l’école, ses coutumes, ses habitudes et jusqu’à ses pensées les plus intimes. L’islam, cette théologie absurde d’un bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies. »


                            • Pyrathome pyralene 24 décembre 2010 18:24

                              À la grande gueule au bec jaune et la cervelle de moineau,
                              Tu devrais prendre l’avatar d’un perroquet propagandiste affublé du nom de Jaco B, ça te siérait à merveille....


                            • Pyrathome pyralene 24 décembre 2010 18:19

                              Désolant....et le pire, c’est que ce n’est que la partie visible de l’iceberg ! combien de crimes abominables ont été perpétrés sans que personne ne le sache ?? en Irak, en Afghanistan, dans la bande de gaza et ailleurs ???

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès