• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Jean-Luc Mélenchon rattrape Fillon, avec 19% d’intentions de (...)

Jean-Luc Mélenchon rattrape Fillon, avec 19% d’intentions de vote

A quinze jours du premier tour de la présidentielle, deux sondages, publiés le 7 avril, l’un d’Odoxa et l’autre de BVA, font état d’une remontée fulgurante de Jean-Luc Mélenchon, qui fait désormais jeu égal avec François Fillon. Hamon s'effondre à 8,5%. Les électeurs de gauche semblent avoir fait leur choix. 

Le resserrement des positions dans le peloton de tête, au cours des deux dernières semaines, laisse entrevoir un scénario où les quatre candidats les mieux placés vont se retrouver dans un mouchoir de poche, autour de 19 à 20% d’intentions de vote chacun ! La victoire pourrait bien se jouer sur le fil. Qui, de Mélenchon, Macron, Le Pen et Fillon, aura accès aux deux plus hautes marches du podium, au soir du 23 avril ? Les dernières études d’intentions de vote semblent confirmer que, contrairement à ce que les résultats des derniers mois laissaient présager, rien n’est joué. Ça bouge dans la dernière ligne droite, ça pourrait aussi tanguer dangereusement pour certains.

Jean-Luc Mélenchon n’en finit pas de grimper depuis le 18 mars, jour où le succès de sa marche pour la 6ème République et son rassemblement place de la République, en présence de 130 000 personnes, ont indéniablement marqué le tournant de sa campagne. L’impact positif dans l’opinion publique ne s’est pas démenti depuis. Scotché à 10%, il y a un mois, du fait de l’arrivée dans la course de son concurrent socialiste Benoît Hamon, il a totalement renversé la tendance après sa prestation remarquée au grand débat de TF1, où il a été jugé le plus convaincant et ayant la stature d’un chef d’Etat. Au cours du débat sur BFMTV, le candidat de la France Insoumise a confirmé la bonne impression produite au cours du premier débat.

Selon le sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Point, il recueillerait 18% d’intentions de vote, en progression de 2 points, par rapport au sondage du 31 mars de ce même institut, soit à 0,5 points seulement de Fillon, qui obtient 18,5% (+ 1,5). L’un et l’autre progressent dans ce sondage qui place Marine Le Pen à 23% (-2) et Emmanuel Macron à 23,5% (-2,5). La concurrence directe n’est donc plus avec Benoît Hamon, qui dégringole à 9%, mais avec le candidat Les Républicains qui, malgré plusieurs tentatives, ne parvient pas à relancer sa campagne, ce que traduit un autre sondage, également publié le 7 avril.

Remontée spectaculaire de Mélenchon à 19%, Hamon s’effondre à 8,5%

En effet, selon l’étude de BVA /Salesforce pour Orange et la presse locale, Fillon est crédité de 19%, un résultat identique au précédent sondage et se fait rattraper par le candidat des Insoumis, qui gagne 4 points. Avec 19%, Mélenchon affiche désormais une avance de plus de 10 points sur Hamon, lequel s’effondre à 8,5% (-3 points), signe que le basculement des électeurs de gauche s’accélère en faveur du tribun et au détriment également de Macron, dont les intentions de vote reculent de 2 points à 23%. Pour sa part, la candidate du FN est donnée à égalité avec le candidat d’En Marche, avec un recul de 1 point. 

Reste l’inconnue du comportement des indécis, dont la proportion est apparemment plus importante, parmi les électeurs de gauche. Selon Odoxa, ils seraient entre 27 et 30 % des électeurs potentiels de Mélenchon, d'Hamon et de Macron. Ceux qui disent pouvoir encore changer d'avis, chez les électeurs de François Fillon et de Marine Le Pen, sont entre 14 et 15 %.

La dynamique France Insoumise semble ne plus devoir s’arrêter. Manifestement, une partie des électeurs de la vraie gauche a choisi l’authenticité de la démarche cohérente, construite de longue date d’un Jean-Luc Mélenchon rassurant, plutôt que le risque de la marginalisation avec un Benoît Hamon, candidat d’un parti socialiste en déliquescence !

 

Verdi

Samedi 8 avril 2017

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

141 réactions à cet article    


  • Laulau Laulau 8 avril 09:44

    A ce rythme, Hamon va passer sous les 5% d’ici le 23 avril. Il n’aura même plus l’excuse de perdre de l’argent en se retirant. Et pourtant je parie qu’il ne se retirera pas.


    • Fergus Fergus 8 avril 11:54

      Bonjour, Laulau

      Je crains que vous n’ayez raison sur le retrait de Hamon.

      Mais si son maintien se confirme - alors que, comme je l’ai écrit dans mon dernier article, sa candidature est devenu « inutile » -, Hamon portera une énorme responsabilité devant l’Histoire de notre pays si ce maintien empêche Mélenchon de se qualifier pour le 2e tour au profit d’un tenant du libéralisme débridé et de l’ubérisation de la société.

      Il y a quelques semaines encore, lorsqu’il bénéficiait d’une éphémère dynamique au sortir de la primaire, Hamon, autoproclamé champion de la gauche de progrès, estimait que sa position devant le candidat de la FI devait amener Mélenchon à se retirer à son profit.

      Or, les choses ont changé, et comme le souligne avec pertinence Verdi, les électeurs de gauche ont fait leur choix et, de manière éclatante, sont en train de placer Mélenchon loin devant un Hamon qui s’effondre.

      Dans de telles conditions, Hamon devrait s’appliquer à lui-même la discipline qu’il invoquait en janvier. Pour des raisons d’éthique et de valeurs.

      Quoi qu’il en soit, il importe que les électeurs de gauche prennent conscience de l’inutilité de la candidature de Hamon et soutiennent massivement Mélenchon, le seul qui soit en mesure de faire gagner la gauche.


    • Fergus Fergus 8 avril 11:56

      Bonjour, Verdi

      Entièrement d’accord avec votre article.

      Hamon porte désormais une écrasante responsabilité. Saura-t-il se montrer à la hauteur des enjeux ou s’enfermera-t-il dans de pitoyables calculs d’appareil ? A suivre...


    • JL JL 8 avril 12:07

      @Fergus
       

       Hamon ne peut pas se retirer : c’est la malédiction de la primaire.
       
       Quelle connerie que ces primaires.
       
       Déjà qu’on a raccourci le mandat présidentiel, elles allongent le temps de la campagne électorale. Comme si la France n’avait que ça à faire !
       
      Et le pire c’est que pendant ce temps là, le politique perd de plus en plus de terrain au profit de la gouvernance.
       
      Il es temps de changer tout ça. 

    • cevennevive cevennevive 8 avril 12:12

      @Fergus, bonjour,


      Hamon est un « nul », cela se révèle d’une façon éclatante aujourd’hui.

      Il veut aller faire la guerre en Syrie, veut « contrer » Poutine, veut que la France « montre les dents »...

      C’est à cela que l’on voit bien qu’il est le toutou de Hollande, et qu’il veut avoir un bon point, comme un bon petit élève.

      Est-il capable de réfléchir et de garder son quant à soi avant que d’accuser sans preuves ? C’est bien un politique « en herbe » du PS inféodé aux US et à certains Pays d’Orient.

      Mais, personnellement, je m’en doutais un peu.

      Bonjour à Verdi aussi. Et merci.

    • Verdi Verdi 8 avril 12:48

      @Fergus

      Bonjour Fergus,

      Vous avez écrit, dans votre dernière contribution : « Mélenchon a-t-il pris cet « ascendant décisif » sur Hamon ? C’est probable : grâce à ses indéniables talents d’orateur, à sa détermination sincère, et à la solidité d’un projet collectif – L’Avenir en commun – au service des classes moyennes et populaires dans le cadre d’un renouvellement des institutions, le leader de la France Insoumise transcende les foules qui assistent à ses meetings et rallie à sa candidature de nombreux transfuges d’un Parti Socialiste en pleine déliquescence. Dès lors, Hamon semble condamné à « jouer les utilités » comme l’on dit au théâtre, ou plutôt les « inutilités » pour la cause des progressistes de gauche dont il s’affirme pourtant le champion légitime. »

      N’en déplaise aux aigris des autres écuries, les faits sont têtus et vous donnent aujourd’hui entièrement raison.
      En effet, Hamon ne jouera même pas un second rôle, il restera le figurant dans un décor planté par un parti qui a majoritairement misé sur défaite, dès son élection. Réponse du berger à la bergère au frondeur qui a pourri la Hollandie. 

    • Verdi Verdi 8 avril 12:52

      @cevennevive

      Bonjour cevennevive,

      « Est-il capable de réfléchir et de garder son quant à soi ». 

      On peut légitimement s’en inquiéter.

      Cordialement

    • Marc Filterman Marc Filterman 8 avril 13:32

      @Verdi
      Mélanchon monte, c’est à son tout de passer sur le grill, ça vient de tmomber
      http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/le-recours-de-la-fille-de-jean-luc-melenchon-rejete-par-le-tribunal-1220670
      C’est un coup du cabinet noir (sic)  smiley


    • manu manu 8 avril 14:30

      @Fergus

      Je me demande si Hamon a à un seul moment dépassé les 10% d’intention de vote, les gens sont pas bête au point de re-voter PS. Maintenant les sondages sont obligés de se rapprocher de la réalité pour ne pas perdre toute crédibilité et vu la vitesse à laquelle JLM grimpe c’est bon signe.

      On lance un paris quelle excuse va trouver Hamon pour rester candidat ? (pour soutenir Macron en prenant quelques voix à Mélenchon).

      Sauvegarder le PS, ça serai vraiment prendre les gens pour des cons, la plupart sont partis pour En Marche vers l’achèvement du pays.

      L’excuse qu’il est le vainqueur des primaires, c’est pas mieux parce que si ils refaisaient les primaires avec Mélenchon et maintenant ça serait un massacre.

      L’excuse qu’il représente des gens, les fans inconditionnel du PS, quelques vieux sourds et quelques fous qui achètent toujours les même marque depuis 40 ans.


    • Croa Croa 8 avril 17:29

      À Fergus,
      On ne peut pas dire ça ! JL Mélenchon représente le peuple donc pas la gauche, ou plus exactement pas seulement la gauche ! Ce, notamment par sa promesse de restaurer la démocratie (la démocratie ça concerne tout le monde non ?)
      La Ø a puisé ses idées un peu partout même si sa culture est essentiellement de gauche. On regrettera un peu que la Ø n’aille pas au bout de certains modèles puisque par exemple elle ne suit pas Étienne Chouard tout à fait en ne proposant pas une assemblée constituante à 100% tirée au sort. Mais bon... Quel programme pourrait-on trouver parfait ?


    • Sparker Sparker 8 avril 18:40

      @Marc Filterman
      Le tribunal n’a pas statué sur le fond de l’affaire. S’il a considéré l’assignation de Maryline Mélenchon comme nulle, c’est parce que son avocate Raquel Garrido n’avait pas notifié ce recours au procureur de la République comme la loi l’exige. “ Nous allons tout simplement saisir le juge dans les formes prescrites par l’ordonnance afin qu’il se prononce sur la demande de retrait de la vidéo ” explique à Capital Raquel Garrido, par ailleurs porte-parole de Jean-Luc Mélenchon dans sa campagne.


    • wesson wesson 8 avril 19:14

      @Marc Filterman
      Ne débouchez pas trop vite la bouteille de champagne. C’est sur un problème de pure forme que l’assignation a été rejetée, mais l’affaire sera jugée sur le fond.


      que Christian Shoetl ne dépense pas trop vite les 1500 € qu’il vient d’obtenir : il pourrait avoir à en rendre plus, surtout si il s’agit de la fille du président de la république.



    • Marc Filterman Marc Filterman 8 avril 22:45

      @wesson
      Je n’ai pas débouché le champagne, j’ai juste donné l’info, mais si j’ai un avis sur le quarté
      1 Le Pen
      2 Melanchon
      3 Macron
      4 Fillon


    • Laurenzola Laurenzola 9 avril 03:06

      @Fergus

      Le vote utile fera dégonfler la bulle Macron et réduire le score de Le Pen au profit de Mélenchon.


    • Laurenzola Laurenzola 9 avril 03:10

      « Mélanchon », toute mes excuses pour l’or taux graphe.


    • chantecler chantecler 9 avril 11:03

      @Laurenzola
      Euh, non ça s’écrit bien Mélenchon avec Deux e ...
      Je signale au passage que les véhicules d’un militant FI (voiture et caravane) ont été vandalisés (avec un a ) en Charente . (cf La Charente libre) .
      Donc faites gaffe !


    • vachefolle vachefolle 8 avril 09:52

      NostraSondagus a parlé, j’ai utilisé le marc de café sur des cartes de tarots, et grace à l’ecriture automatique et l’interprétation des formes des nuages, les résultats du premier tour sont les suivants :

      MLP : 22%
      EM : 22%
      FF : 22%
      JLM : 22%

      Au vu des resultats trop serrés le conseil constitutionnel décide de rejouer l’election, suite aux 99% de FN obtenus an corse...


      • Laulau Laulau 8 avril 10:00

        @vachefolle
        99 % an corse ? Si vous vouliez dire en Corse, il y a un peu de vrai et elle est bien bonne !


      • capobianco 8 avril 15:50

        @Tall
        Etonnant alors que le drapeau arbore fièrement la tête de Maure. Mais beaucoup de continentaux « aisés », beaucoup de rapatriés d’Algérie ajoutent à un vote traditionnellement bien à droite dans l’Ile. En 2012 Sarkosi était arrivé largement en tête au 2ème tour c’est dire... 


      • Tall Tall 8 avril 16:13

        @capobianco

         
        L’islam ne passera pas en Corse ...
        Et quand ils dynamiteront une mosquée, Marine enverra l’inspecteur Labavure qui estimera qu’un false-flag afghan n’est pas à exclure smiley

      • wesson wesson 8 avril 19:18

        @Tall
        On a déjà beaucoup ri ce week-end en Corse.


        Les nationalistes (Corses) parlent aux nationalistes (Français) et se foutent sur la gueule, comme à la fin du bal quand il ne reste plus que les mecs bourrés qui se frittent pour un regard de travers.

        Elle est super la France avec ces zozos là : un véritable congrès de racailles.

        Votez le Pen, pour stimuler l’économie de la batte de baseball !



      • Tall Tall 8 avril 19:21

        @wesson


        Mais quelque chose me dit qu’ils pourraient se mettre d’accord si les barbus s’amènent au bal smiley

      • Tall Tall 8 avril 20:12

        @wesson

         
        Macron l’européiste, lui, attire tous les ripoux corses déjà condamnés pour « fillonneries » en tous genres. Car ils ont évidemment reniflé direct le jeune ripou talentueux.

        Aussi, il accepte leur soutien, mais « en même temps » smiley ils ne doivent pas apparaître sur les photos

      • Marc Filterman Marc Filterman 8 avril 22:50

        @wesson
        Si le FN passe, c’est sûr que ça va constagner, mais au 2ème tour, tout le monde se rassemblera autour du candidat de la gauche, que ce soit Mélanchon ou Macron.


      • wesson wesson 8 avril 23:20

        @Tall
        Il n’y a pas que les ripoux Corses qui sont avec Macron : il y a aussi quelques personnalités qui on un petit arrière goût d’islamiste barbus.


        Comme par exemple Mohamed Saou, soutient de Macron de la première heure et référent de « En Marche ! » dans le Val d’Oise. Seulement voilà, notre ami « n’est pas Charlie et ne l’as jamais été ». Il aime aussi Erdogan lorsque ce dernier réprime son opposition et ne voit aucun problème au Burkini en France. Rien de bien méchant, mais quand même un peu désordre, surtout lorsque on fait des mamours à la droite bien réac, genre Estrosi. 

        L’affaire aurait pu en rester là tant qu’elle était uniquement touillée par l’extrême droite identitaire (jforum, fdesouche, ...), si ce n’est qu’elle fut reprise au bond par une ex élue socialiste qui a réussi à la faire mousser en dehors de ces cercles d’initiés. 

        Et la réaction ne s’est pas fait pas attendre : l’apprenti barbichon est mis sur la touche jusqu’à nouvel ordre - c’est à dire jusqu’à après l’élection où ce gugusse pourra se révéler très utile. Mais dans l’immédiat, on planque sous le tapis, non sans quelques râlerie du principal intéressé d’ailleurs.

        Bref, de cela on tire que au mieux le mouvement En Marche ne sait pas qui il recrute comme référent, au pire n’assume pas les parcours politiques des personnes que ce mouvement prétends accueillir. 

      • chantecler chantecler 9 avril 11:09

        @wesson
        Salut !
        Un article un peu humoristique sue E.M. d’un auteur Jean Gadrey qui écrit dans alternative économique et que j’ai découvert ce matin :
        http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/2017/03/30/l%e2%80%99edifiant-parcours-d%e2%80%99emmanuel-issu-d%e2%80%99un-quartier-difficile-et-qui-s%e2%80%99est-radicalise-dans-le-milieu-des-dealers-d%e2%80%99argent/


      • Arcane Arcane 8 avril 10:02

        Reste plus qu’à rattraper Macron qui est toujours ni pour ni contre bien au contraire !
        Un second tour FHaine / Melenchon était encore inenvisageable il y a quelques semaines....
        Et même s’il n’y arrive pas et que Macron passe, les législatives donneront des députés à FI smiley


        • Croa Croa 8 avril 17:40

          À Arcane,
          Il ne faut pas te réjouir là si Macron est élu car peu importe que quelques députés Ø soient élus aussi car ils n’auront aucun pouvoirs.
          *
          Macron est un belliciste qui entraînera notre pays dans les guerres de l’OTAN et notamment dans la guerre générale qui risque de nous tomber dessus smiley smiley smiley smiley
          *
          Nous devons TOUT FAIRE pour empêcher ce Monsieur Macron d’être élu, c’est plus important que tout !


        • Old Dan Old Dan 8 avril 10:08

          Trop humaniste, trop intelligent, trop visionnaire, FI arrivera-t-il au 2e tour ?
          L’électorat, bien gavé au « libéral », réorganisera-t-il ses neurones conditionnés ?
          Méluche n’arrive-t-il pas un peu tard ?...
          .
           [ ...Mais je voterai FI pour ne rien regretter pdt 5 ans... ou plus ! ]


          • Etbendidon 8 avril 10:18

            Et achelinot bien sur on n’en parle pas !
            censure !
            Pourtant meme si son score risque d’être bas (il n’a pas d’emprunts bancaires à 8 millions d’euros lui) ce qu’il dit (comme hier sur LCI) restera dans les têtes ...
            Et notre futur Tsipras fera bien de s’en rappeler
            Oui Fergousse, oui vous ne pourrez plus dire : Je ne savais pas !
             smiley


            • troletbuse troletbuse 8 avril 10:29

              @Etbendidon
              Si Fergousse en parle toujours, mais en mal. Il veut récupérer les voix d’un candidat à 0%. Bizarre, non  smiley


            • Croa Croa 8 avril 17:46

              À Etbendidon
              T’as tout à fait raison. En ne proposant pas de petits candidats les sondages se plantent royalement car rien ne dit que certains d’entre eux ne feront pas un bon score. Même si leurs scores sont faibles ils prendront forcément leurs voix à d’autres donc ne pas en tenir compte c’est ajouter des erreurs à l’erreur et le classement annoncé ne veut plus rien dire !


            • Leonard Leonard 8 avril 10:23

              Heureusement qu’il y a des sondages pour certains...


              Parce que sinon ils n’auraient pas grand chose à dire...

              Merci de prendre de l’espace public sur Agoravox pour faire du TF1....

              Les français en ont besoin....

              Merci VERDI !

              • troletbuse troletbuse 8 avril 10:31

                @Leonard
                Et les sondages se font toujours avec les anciens thermomètres à mercure. En clair, on l’a toujours dans le cul  smiley


              • Laulau Laulau 8 avril 11:09

                @Leonard
                Vous avez raison, mais on parle ici de sondage depuis très longtemps. Pourquoi s’en offusquer aujourd’hui ?


              • Leonard Leonard 8 avril 11:27

                @Laulau

                Tu es sur que je dois te répondre ?

                Quand Verdi a pris pour un de ces derniers articles comme exemple à l’appuie de ces prétention le sondage BFM effectué dans la nuit du 4 au 5 avril...
                Ben la je commence à vraiment à être fatigué...

                Un peu comme le premier débile qui vient sur un de mes articles et qui marque : Article Mensonger...

                Alors qu’il s’est même pas renseigné...

                Bref bonne journée, j’ai pas vraiment envie de débattre avec un individu qui n’a pas conscience du monde dans lequel il vit...

              • Fergus Fergus 8 avril 12:05

                Bonjour, Leonard

                Manifestement, vous faites partie des personnes qui ne sont pas réellement penchés sur la fiabilité/fragilité des sondages et qui, par conséquent, véhiculent des fantasmes.

                Je vous invite à étudier de près les enquêtes des dernières présidentielles car elles sont édifiantes. On y découvre que si les instituts se sont plantés sur le vote Le Pen en 2002, ils ont ensuite corrigé leurs algorithmes et ont donné en 2007 puis en 2012 des résultats intermédiaires conformes aux péripéties de campagne et, dans les dernières enquêtes, des résultats définitifs proches des résultats officiels du scrutin.


              • Leonard Leonard 8 avril 12:15

                @Fergus

                Tu crois sincèrement que tu vas m’apprendre quelque chose Fergus ?

              • leypanou 8 avril 13:03

                @Leonard
                Ben la je commence à vraiment à être fatigué... : c’est vrai que se battre pour 0,5% ne donne pas beaucoup d’énergie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès