• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Juppé et l’âge de la retraite...

Juppé et l’âge de la retraite...

JPEG

Un moment fort, ce jeudi 6 octobre, dans l'Emission politique présentée par David Pujadas et Léa Salamé... en toute fin d'émission, c'est le moment de l'intervention de Charline Vanhoenacker, la chroniqueuse s'adresse à Alain Juppé : "Vous proposez la dégressivité des allocations chômage et la progressivité du report de la retraite... Vous êtes pour la retraite à 65 ans... sauf pour vous."

 

Quelques minutes auparavant, Alain Juppé était interrogé par le journaliste Karim Rissouli sur l'âge auquel il a, lui-même, pris sa retraite, il s'était, d'abord, défilé, en répondant vaguement : "à l'âge légal, quand je suis parti..." "vers 57-58 ans ?" insistait, alors, le journaliste... Même réponse : "à l'âge légal..." Finalement Alain Juppé avouait : "J'ai eu ma retraite de parlementaire à 58 ans, et ma retraite d'inspecteur des finances, à 57 ans..." 

Une réponse, on le voit, obtenue à l'arraché, comme si cet homme politique avait eu quelque honte à avoir pu profiter si tôt de ses retraites.

On est bien, là, face à l'inconscience et la légèreté des hommes politiques : Alain Juppé veut imposer pour tous les travailleurs la retraite à 65 ans, alors qu'il a lui-même bénéficié de conditions beaucoup plus avantageuses, cumulant même les retraites.

On perçoit une forme d'indifférence et d'éloignement des hommes politiques, ces nantis de la République.

Sont-ils capables d'imaginer la fatigue d'un maçon, d'un chauffeur de poids lourd, d'une caissière, d'un enseignant, dès 60 ans ? 

Sont-ils capables de concevoir l'usure de salariés qui triment une longue partie de leur vie, parfois, pour des salaires de misère ?

Ils vivent dans une bulle, séparés et coupés du monde...

La retraite à 65 ans n'est-elle pas une aberration, dans un monde où le travail se raréfie, où les robots supplantent de plus en plus les hommes ?

Alors que les jeunes ont des difficultés à trouver du travail, il faudrait que les gens partent si tardivement à la retraite ?

De plus, à partir de 60 ans, les pathologies se multiplient, et de nombreux travailleurs connaissent des difficultés de santé.

On ne cesse de faire régresser les droits des travailleurs, au nom de la mondialisation, du nivellement par le bas, alors que les hommes politiques conservent, eux, tous leurs privilèges.

On voit bien, d'ailleurs, la gêne d'Alain Juppé quand on l'interroge sur sa propre retraite, on voit bien qu'il n'a pas envie de dévoiler les avantages dont il a lui-même bénéficié.

Pourquoi ces reculades sur des questions concernant la retraite personnelle d'Alain Juppé ?

Pourquoi ces hésitations ?

Les hommes politiques sont, incontestablement, des privilégiés, totalement coupés des réalités du monde du travail. 

JPEG

 

L'Emission politique : vers 2 heures, une minute...

http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/l-emission-politique/l-emission-politique-du-jeudi-6-octobre-2016_1848299.html

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2016/10/juppe-et-l-age-de-la-retraite.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

90 réactions à cet article    


  • Etbendidon 8 octobre 2016 09:46

    Et si Juppé au lieu de politicarder se mettait à écrire des articles sur AGORAVOX en nous relatant toutes ses aventures politicardes
    Ouah je rêve
     smiley


    • flourens flourens 8 octobre 2016 09:52

      ben l’auteur a tout faux concernant le travail des vieux prenant le travail des jeunes, rocla et spartacus vous expliqueront que plus tu travailles plus il y a de travail, c’est une évidence
      et pour ce triste sire de Juppé, personne dans l’émission ne lui a demandé que pour mettre ses paroles en accord avec ses actes de rembourser ce qu’il a touché de retraite de 57 ans à 65 ans, là il serait crédible, sinon ce n’est qu’un vulgaire assisté et parasite, de plus il a pris sa retraite de fonctionnaire alors qu’il n’a jamais bossé comme tel, il devrait donc y renoncer, comme l’aurait sans doute fait son grand héro Charles De Gaulle, mais n’est pas De Gaulle qui veut, un nain ne peut pas être un grand homme


      • rosemar rosemar 8 octobre 2016 10:11

        @flourens

        Du travail ? Il y en a de moins en moins, comme je le dis dans l’article.
        Le programme de Juppé est ultra-libéral, comme celui de Sarkozy.

      • philippe baron-abrioux 8 octobre 2016 11:18

        @flourens

        BONJOUR,

         il a pris sa retraite de fonctionnaire alors qu’il n’a jamais bossé comme tel,

         il a été inspecteur général des finances et donc fonctionnaire .

         bonne journée !

         P.B.A


      • ENZOLIGARK 8 octobre 2016 11:25

        @rosemar ... , Bonghjornu , ... Laisse Pas Trainer Ton Fils [ Music / video by NTM ... ] . ... АФФ ИСС ...


      • flourens flourens 8 octobre 2016 11:44

        @philippe baron-abrioux
        fonctionnaire détaché, on ne l’a jamais vu dans les locaux de l’inspection des finances, je maintiens qu’il n’a jamais travaillé comme tel, et ce triste sire a bénéficier de tous les avantages de la République qu’il refuse aux autres


      • flourens flourens 8 octobre 2016 11:49

        @rosemar
        certes mais ce n’est pas la théorie de certains comme rocla et spartacus qui disent qu’il faut travailler 45h (payés 35 bien sur) et jusqu’à 70 ans pour faire baisser le chômage, soit l’axiome plus on travaille, plus il y a de travail CQFD


      • rosemar rosemar 8 octobre 2016 13:32

        @flourens


        Il n’aurait jamais travaillé à l’inspection des finances ? C’est sûr ?
        Un triste sire, cette expression lui convient bien.

      • rosemar rosemar 8 octobre 2016 13:42

        @flourens

        Un article intéressant, sur le sujet :



      • Luniterre 8 octobre 2016 15:05

        @flourens

         « ben l’auteur a tout faux concernant le travail des vieux prenant le travail des jeunes, rocla et spartacus vous expliqueront que plus tu travailles plus il y a de travail, c’est une évidence »

        Dans un autre article vous postez :

        flourens 7 octobre 12:05

        « face au Bengladesh, la France ne sera jamais compétitive, donc, vive le niveau de vie du Bengladesh, c’est bien ça non ? »

         
        Ne voyez vous pas la contradiction ?
        L’augmentation de la productivité du travail réduit la quantité de travail nécessaire...
        Elle réduit aussi le prix de revient des produits...

        Mais moins de travailleurs, et moins payés, c’est aussi moins de "pouvoir d’achat", et déjà, pour certains produits et services, moins d’acheteurs, en fait...

        Pour tenir les marges de profit, il faut donc réduire encore, et finalement, délocaliser. Faire produire par les plus pauvres pour pouvoir vendre encore à ceux qui sont déjà en train de s’appauvrir...

        « Plus de travail » (pour ceux qui en ont déjà...), dans ce cycle, ne peut être que du travail sous-payé, et de moins en moins payé, et ne fera au mieux que retarder un peu le cycle de la crise.

        « Partager le travail », façon "Martine Aubry", ça ne peut pas marcher non plus, on l’a bien vu, dans cette logique de « rentabilité » financière.

        La vraie question est de produire en fonction des besoins réels, et non dans le but de maintenir des marges de profit exponentielles.

        Si l’on peut définir les besoins essentiels et partager le travail nécessaire pour les satisfaire, le problème du chômage ne se pose plus, et la notion de « rentabilité » devient simplement une notion d’équilibre de gestion (entre valeur-travail et valeur d’échange).

        C’est ce qui est rendu possible, plus facilement, avec les moyens productifs modernes, et les moyens d’échange et de communication actuels.

        « Travailler utile » ou « Travailler rentable » (au sens du profit), en réalité, ce n’est pas forcément la même chose...

        Ce n’est pas un choix de « Président », plus ou moins « fait » comme un vieux fromage, mais un choix de société.
        C’était la question posée, au fond, dans la lutte contre la « loi travail ».

        Un véritable socialisme du 21ème siècle reste à inventer.

      • philippe baron-abrioux 8 octobre 2016 15:30

        @flourens

         de nouveau ,
        « fonctionnaire détaché, » , certes mais avec ce statut , comme d’autres sont chargés de mission , assistants ou parlementaires , sans affectation ,en disponibilité , etc... et ils sont nombreux dans des cas équivalents dans à peu près tous les services de l’Etat .

         TRISTE SIRE , cela me fait penser à Yves Guéna , ancien maire de Périgueux , surnommé ’le chevalier à la triste figure " .

        bonne fin de journée !

         P.B.A


      • gogoRat gogoRat 8 octobre 2016 18:44

        @philippe baron-abrioux

         CQFD :
         ce candidat, pas plus qu’aucun autre, d’ailleurs, ne saurait être qualifié de libéral,
         l’idée d’une Droite en France n’est qu’une vue de l’esprit (plutôt tordue)
         
         Ceux qui vont chercher dans les caisses collectives autant les rentes qui assurent leurs vieux jours que les cadeaux qu’ils distribuent à certains entrepreneurs ... ne sauraient se réclamer du moins d’Etat et de la ’main invisible’ du marché.
         La main des apparatchiks (de Droite à Gauche, en passant par tous les bords) a été vue, la ficelle est éventée : qui croira encore que cette main est invisible dès lors qu’on voit bien que ce n’est pas celle du marché !


      • izarn izarn 8 octobre 2016 20:39

        @flourens
        Reculer l’age de la retraite n’a qu’un seul but, empecher une génération de la prendre dans l’immediat, ce qui comble par miracle le déficit des caisses de retraites.

        Ensuite notre société n’est pas basée en priorité sur le travail, ça c’était l’URSS, mais sur le commerce.
        De fait s’il n’y a moins de clients, travailler plus ne sert à rien. Et meme on licencie. C’est le fonctionnement de l’économie capitaliste.
        Par exemple il est inutile de fabriquer des TGV, si personne n’en achete....Or pourquoi on arrive plus à les vendre ?
        La est la question...


      • TotoRhino TotoRhino 8 octobre 2016 23:44

         @flourens
        Alain Juppé ? Celui qui a été condamné pour prise illégale d’intérêts et qui avait annoncé son intention de quitter la vie politique en cas de condamnation ? Crédible ? Lol !


      • 59jeannot 9 octobre 2016 07:55

        @philippe baron-abrioux
        comme Chirac qui touche une retraite de la « cour des comptes » alors qu’il n’y a jamais mis les pieds


      • Croa Croa 9 octobre 2016 11:22

        À izarn,
        Oui sauf que ce n’est pas un miracle, les caisse du chômage payent ce que les caisses de retraite ne payent plus en ce qui concerne les années en question. (Le déficit pourrait passer d’une caisse à l’autre.)
        Avec l’avantage de pénaliser le futur retraité en ce qui concerne les années suivantes ! (Puisque gagner ses droits en totalité devient plus difficile.)


      • Trelawney Trelawney 8 octobre 2016 10:25

        Charles De Gaulle qui a été élu président de la 5° république à l’age de 69 ans, vivait sur sa retraite de général de brigade et ne percevait pas d’argent en tant que président. Il se faisait un honneur de payer les repas de ses proches lorsque ceci dinaient à l’Elysée.

        Jusqu’à aout 2012, il n’y a jamais eu de règle écrite pour la rémunération d’un président. Chacun puisait dans la caisse de l’Elysée selon leurs envies. Mme Chirac avait une carte bleu de l’Elysée pour ses achats personnels. Mais le plus dépensier est sans conteste possible Valery Giscard d’Estaing. A son époque le train de vie de l’Elysée était 1.5 fois plus important qu’à l’époque de Sarkozy

        René Dosière (PS) a exigé, à l’assemblée nationale, un statut pour le président. Il est maintenant classé dans la catégorie dite « hors échelle ». et perçoit un traitement brut mensuel de 14910 euros. Son épouse ne recevra dorénavant plus rien sauf une garde pour sa sécurité.


        • Trelawney Trelawney 8 octobre 2016 10:33

          De Gaulle était âgé de 69 ans lorsqu’il a été élu président, Pompidou avait 58 ans (mais été très malade), Valery Giscard d’Estaing avait 47 ans (c’est le plus jeune président en exercice), Mitterrand avait 65 ans (et était aussi très malade), Chirac 63 ans, Sarkozy 52 ans et Hollande 58 ans.

          Si Juppé est élu président, à 72 ans il sera le plus vieux président en exercice


          • rosemar rosemar 8 octobre 2016 10:57

            @Trelawney

            Il faut espérer qu’il ne sera pas élu : son programme est anti-social, catastrophique pour les plus modestes.

          • Trelawney Trelawney 8 octobre 2016 11:39

            @rosemar
            son programme est anti-social, catastrophique pour les plus modestes.

            Pour ce qui concerne les plus modestes, Lepen, Juppé, Sarkozy, Macron, Hollande, et même Mélenchon aboutiront tous au même résultat. car le sujet est plus complexe que cela et ne dépend pas d’un simple programme politique qu’aucun n’est capable de mettre en application.

            La France est un pays qui s’endette d’année en année. Donc c’est un pays qui n’est pas capable de maitriser ses dépenses. Il n’est pas capable parce que les politiques ne le veulent pas, mais parce qu’on ne le peut pas. Et quand je dis « on », c’est nous tous français. Car si on veut limiter les dépenses, c’est moins de retraite, moins d’aides pour les plus modestes, moins d’hôpitaux, moins d’écoles etc. Et de cela on ne peut se le permettre

            On vit dans un pays qui a été formaté pour générer de la dépense et lorsque 60% du PIB sert à payer les dépenses de l’état, et que seulement 40% provient de l’activité du privé, il n’est pas réaliste de croire qu’on va payer moins d’impôts ou que les plus modestes seront préservés.

            Si jamais avec votre salaire de fonctionnaire vous roulez en Ferrari et habitez dans une maison avec piscine sur le cote d’azur. Et que vous faites tout cela à crédit. il ne vous faudra pas beaucoup de temps avant que vous explosiez en plein vol. Mais vous aurez arnaqué votre banque entre temps. C’est toujours ça de gagné


          • rosemar rosemar 8 octobre 2016 11:47

            @Trelawney

            Mais les politiques d’austérité n’ont pas fonctionné : le FMI lui-même l’a reconnu.

          • Trelawney Trelawney 8 octobre 2016 12:23

            @rosemar
            Lorsque l’on a plus les moyens de conserver notre train de vie, ce n’est pas une politique d’austérité, c’est tout simplement accepter de changer de train de vie


          • rosemar rosemar 8 octobre 2016 13:29

            @Trelawney

            Et c’est quoi, accepter de changer de train de vie ? Sacrifier la santé des gens, le secteur éducatif, accepter des régressions encore et toujours ? C’est inadmissible.

          • mmbbb 8 octobre 2016 14:09

            @rosemar facile a dire mais vous n’etes pas comptable Admettons que demain les creanciers perdent confiance et accordent des taux a 2 % , nous avons eu la judicieuse idee de privatiser la dette et nous dependons des marches Les interets de la dette en france sont de 45 milliards ne faites pas votre Chalot etre responsable de rien et surtout pas comptable Inadmissible ? les francais n ont jamais ete autant taxes ponctionnes saignes a vif . J’attendais ma compagne palce raspail a Lyon il y avait des roms qui me narguaient avec leur audi A 4 ras le bol d’etre pris pour un con et d’ etre obliger de tout accepter Votre ministere est le premier poste budgetaire arretez de nous faire chialer 


          • Trelawney Trelawney 8 octobre 2016 14:52

            @rosemar
            Changer de train de vie est toujours une régression. Quand une famille se retrouve au chômage, elle change de train de vie. Elle ne part pas en vacances. Elle revend sa seconde voiture etc etc etc.

            La France est arrivée à un stade où elle n’a plus les moyens de son train de vie. Seulement aucun français ne veut admettre cette situation. Certains disent que c’est la faute à l’Europe pendant que d’autres disent « y a cas prendre l’argent à ceux qui le planquent en Suisse ». Vous qui travaillez dans l’éducation nationale et qui faites plutôt du bon travail, vous ne pensez pas qu’au trésor public il en font autan ?. Bien sur qu’ils bossent d’arrache pied pour faire entrer le maximum d’argent dans les caisses. Et pourtant il en manque.

            Chaque mois on dépense 13 milliards d’euro pour payer les retraites et chaque mois les caisses de rentraites ne font enter que 11 milliards. Donc il nous manque 2 milliards supplémentaires par mois soit 15%. Et bien on va simplement taxer les retraite (CSG CRDS etc) à hauteur de 15%. Et les retraités perdront 15% de pouvoir d’achat. Et ca réduira la croissance d’autant et ça augmentera le chômage etc etc etc. Et si Juppé ou Mélenchon sont à l’origine de cette mesure et bien on les taxera d’anti-social


          • foufouille foufouille 8 octobre 2016 15:04

            @mmbbb
            si tu étais comptable, tu comprendrais que des dépenses inutiles, tu en as beaucoup.
            dont pas mal pour de grandes entreprises comme dassault.


          • foufouille foufouille 8 octobre 2016 15:07

            @Trelawney
            "Car si on veut limiter les dépenses, c’est moins de retraite, moins d’aides pour les plus modestes, moins d’hôpitaux, moins d’écoles etc"
            on va commencer par le RSI et la MSA qui sont en faillite depuis des dizaines d’années.
            en supprimant toutes les magouilles, dépenses somptueuses, la bulle immobilière agricole, etc.


          • Trelawney Trelawney 8 octobre 2016 15:14

            @foufouille
            on va commencer par le RSI et la MSA qui sont en faillite depuis des dizaines d’années.

            Si vous voulez et puis ensuite Agirc Arco et la SNCF et EDF etc etc etc. car il faut bien commencer par quelque chose


          • foufouille foufouille 8 octobre 2016 18:09

            @Trelawney
            la sncf et edf, c’est l’état qui est propriétaire. ce n’est pas la même chose qu’une caisse qui a toujours été en déficit par refus de cotiser plus et qui demande aux autres de payer.
            c’est normal qu’une entreprise paye ses cotisations ou que le patron veuille payer les dettes de son entreprise.


          • rosemar rosemar 8 octobre 2016 18:47

            @Trelawney

            Je ne remets pas en cause le travail du trésor public, mais on ne peut sans cesse demander des sacrifices aux plus démunis, alors que d’autres se gavent de privilèges ou font des dépenses inconsidérées, par exemple le gouffre financier d’Areva, entre autres.

          • izarn izarn 8 octobre 2016 21:12

            @Trelawney
            Ca c’est une description de la France qui date des années 60....
            Désormais dans l’UE, avec la libre circulation des capitaux, l’évasion fiscale est considérable.
            Attention ce n’est pas de la fraude, c’est légal ! Légalisé par les traités européens.
            Que les politicards tartuffes s’esbaudissent, c’est comique !
            Les chiffres il y a quelques années de l’évasion fiscale étaient supérieurs au cout de la dette dans le budget de l’état....Ce cout est désormais pratiquement identique au budget de l’éducation nationale (66 milliards) et presque deux fois supérieur au budget de l’armée....
            Si l’état ne peut pas boucler son budget c’est principalement du au cout de la dette et au fait que l’UE a autorisé l’évasion fiscale...Dite « optimisation fiscale »
            La démonstration magistrale c’est Apple qui ne payait quasiment pas d’impots, car implanté en Irlande...Mais il n’y pas que Apple, les banques par exemple, et leur shadow banking, OTC (Over the counter) C’est à dire transactions non déclarées au fisc....

            Donc le blabla UMPS sur les couts sociaux, ce que vous relatez, c’est de la foutaise....
            Remarquons au passage, que meme en payant que très peu d’impots les grosses sociétès se plaignent. L’Etat leur fourni désormais 40 milliards qui produit zéro emploi mais augmente les marges bénéficiaires. Mais meme ainsi l’économie de repart pas...
            Donc en effet le problème est compliqué, car nous sommes en dépression, et celle-ci est mondiale.
            C’est caché par la planche à billet, l’évasion fiscale, et c’est cela qui endette l’état. L’augmentation brutale de la dette par Sarkosy/Juppé était du au sauvetage des banques française dés 2009...
            Non depuis il n’y pas eu de reprise. Le BDI l’indique bien. La situation est mauvaise.

            Pour essayer de redémarrer :
            Il faut sortir de l’UE. Et controler les transferts de capitaux. Sans l’euro, financer l’état sera plus facile, meme si ce n’est pas une solution, mais un pis aller.
            Le pilier essentiel de l’UE ; c’est justement la libre circulation des capitaux.
            Comme dans l’UE cela n’est pas négociable ; seule solution :
            Frexit.


          • Croa Croa 9 octobre 2016 11:30

            À rosemar,
            Oui, «  il faut espérer.... » Sauf que beaucoup d’électeurs sont des beaufs !
            Beaucoup de « modestes » même sont des beaufs heureux de fournir le bâton qui servira pour les battre !  smiley 
            *
            De Gaulle avait raison « les Français sont des veaux ». Il est facile de mener les veaux à l’abattoir : Ne jamais oublier ça ! smiley


          • Aristide Aristide 9 octobre 2016 19:31

            @Trelawney

            Si Juppé est élu président, à 72 ans il sera le plus vieux président en exercice


            Non De Gaulle a été élu président de la République en 1965 à l’age de 75 ans. Il a gouverné jusqu’à la age de 79 ans en Avril 1969.

          • Trelawney Trelawney 10 octobre 2016 09:47

            @Aristide
            Il a été réélu en 1965, comme l’a été Mitterrand en 1988 à 72 ans. c’est vrai que lorsqu’il finira son mandat en 2022, il sera moins âgé que de gaulle et Mitterrand quand ils ont fini le leur


          • Aristide Aristide 10 octobre 2016 11:09

            @Trelawney

            Même lorsqu’ils l’ont commencé ....

          • mmbbb 14 octobre 2016 12:14

            @foufouille Rigolote Dassault est une entreprise privee et performante Si Dasault ne fabriquait pas d’avion de combat nous aurions des zincs americains qui d’ailleurs ne volent pas tres bien comme le F 35 ou l’avion Typhon europeen qui coute plus cher que le Rafale et de performance tres moyenne  Par ailleurs une grande partie de son activite concerne les avions civils de la classe des falcon et d’autre part l’electronique Dassault systeme soumis a la conccurence Si toutes les entreprise d’etat avait ce dynamisme nous n’ aurions pas besoin d’acheter des rames TVG pour les faire rouler sur des lignes normales ( une heresie ) afin de maintenir une entreprise comme Altsthom . Par ailleurs il y a toujours un consenus gauche droite pour maintenir l’independance militaire de la France et Mitterrand a adopte cette voie En france ou fusille tout ce qui marche c’est pour cela que ce pays a des perforamnces econiques extraordinaire . L etat avait subventionne l ordinateur TO7 a cout de millions Cet ordi finit sa vie dans les placards et Thomson ratait la micro informatique Thomson qui fabriquait des crans plat a disparue du marche L etat avait choisi le Minitel aussi . La critique est facile l’art est difficile 


          • philippe baron-abrioux 8 octobre 2016 10:54


             BONJOUR Rosemar ,

             effectivement , on a bien senti la gêne de A.J (Alain Juppé) lors de la question sur l’âge de son départ à la retraite : les parlementaires bénéficient d’un système très privilégié concernant leur retraite .

              j’ai suivi cette émission et plusieurs points ont été évoqués qui ont été rapidement suivis d’interventions d’esquive de sa part .

            par exemple lorsqu’il a été question de la réforme fiscale qu’il a prévu et fait figurer dans un de ses livres .

             LE JOURNALISTE a présenté sous forme de trois tableaux ce qu’impliquerait sa réforme selon sa C.S.P et la composition du foyer fiscal .

             A.J propose une baisse des impôts mais adossée à une hausse générale de 1% de la TV.A .

             selon le tableau présenté par François Langlet ,journaliste économique sur France 2 , les deux premières catégories de foyers fiscaux , C.S.P supérieure et moyenne , verraient effectivement leur imposition baisser de manière significative selon les chiffres présentés .

             par contre , la troisième catégorie ,C.S.P inférieure verrait elle 150 €uros prélevés dans son budget , non par l’imposition mais du simple fait de l’augmentation de la T.V.A , cette taxe qui s’applique à tous pour tout achat (et donc considérée comme l’ « impôt » le plus injuste qui soit puisqu’il frappe tout le monde ,sans distinction de revenus , riche , moins riche ou pauvre ) .

             le journaliste fait remarquer cette apparente « injustice » à J.P , qui tique un peu puis explique :

             il compte en soulageant les deux premières C.S.P. , qu’elles vont investir les économies d’impôt ainsi réalisées dans l’économie française ce qui créera des emplois ....

            donc devrait permettre à ceux de la troisième C.S.P de retrouver un emploi et donc de faire rentrer dans la famille un revenu du travail supplémentaire qui compensera évidemment les 150 € uros prélevés au titre de la T.V.A ;

             sauf que n’importe quel économiste sérieux comprend très vite qu’à une mesure fiscale d’allégement d’impôt à un moment donné ne déclenche pas automatiquement ni immédiatement ni l’investissement dans l’entreprise ni le recrutement avant que l’investissement n’ait apporté un bénéfice concret .

            quel magicien ce Juppé ,« le meilleur d’entre nous » ,comme disait Chirac !

             et que dire quand des « sympathisants de la gauche » incitent à aller voter aux primaires de la droite en signant la charte de valeurs de la droite et du centre et en payant 2 €uros , pour faire barrage à Sarkozy et faire passer A.J ?

            la possibilité existe mais j’aurais quelque difficulté à signer ce document et comment préserver ensuite une quelconque valeur à notre bulletin de vote ultérieur quand on nous collera sur le nez cette entourloupe ?

             autre farce en vue qui montre bien dans quel désarroi politique nous nous trouvons .

              bonne journée !

             P.B.A

             
            * A.J , initiales d’ Alain Juppé .
             

             


            • rosemar rosemar 8 octobre 2016 11:01

              @philippe baron-abrioux


              Merci pour cette analyse précise, basée sur des chiffres... En fait Sarkozy et Juppé, blanc bonnet, bonnet blanc.

            • charlie charlie 8 octobre 2016 11:16

              @philippe baron-abrioux

              Je suis globalement d’accord sauf la fin. En quoi notre bulletin de vote serait moralement « entaché » par une signature à la primaire de droite ? 

              Il suffit de faire un pas de plus et d’envisager la question autrement : au deuxième tour, préférez-vous un affrontement entre Le Pen et Juppé ou entre Le Pen et Sarkozy ? Et cette situation-là, elle me regarde, elle me concerne directement : c’est mon avenir. Si j’ai l’opportunité de peser sur ce choix, je ne vois pas cela comme une « entourloupe ». Comme je dis souvent : c’est de bonne guerre.

              Subir Sarkozy 5 ans de plus, c’est au-dessus de mes forces…. smiley


            • rosemar rosemar 8 octobre 2016 11:21

              @charlie

              Subir Sarkozy ou subir Juppé ? Les programmes sont à l’identique... il faut aussi en prendre conscience.

            • charlie charlie 8 octobre 2016 11:58

              @rosemar

              Sur le papier, peut-être. Mais entre l’ultra-libéral droit dans ses bottes et le robot sans conviction, corrompu et sans morale, il y en a un qui m’insupporte moins.

              Sinon, cela ne fera pas une grosse différence je vous l’accorde. Quoique……


            • philippe baron-abrioux 8 octobre 2016 15:12

              @charlie

               BONJOUR Charlie ,

              comme vous l’écrivez :

              « Et cette situation-là, elle me regarde, elle me concerne directement :c’est mon avenir. »

               il est question ici d’une liberté , d’un droit qui nous est accordé ,à tous et libre à chacun d’en faire usage (ou pas) comme il le souhaite .

               j’ai peur que ce vote aux« primaires de la droite et du centre » , aussi ouverte à tous (sauf à accepter d’apposer sa signature comme confirmant son adhésion aux valeurs de la droite ) ne soit en fait qu’une manoeuvre habilement organisée par N.Sarkozy pour faire d’une pierre deux coups .

               1 . jeter le discrédit sur l’élection d’un quelconque de ses adversaires
              à la primaire en arguant d’une éventuelle élection obtenue avec des voix de quiconque de gauche ,du F.N ou autres groupuscules .

               2. mettre en évidence le peu de confiance que l’on peut avoir pour des électeurs se disant de gauche capables, pour des visées purement politiciennes de court terme ,de renoncer par écrit à leurs valeurs fondamentales en se déclarant, le temps d’un scrutin, en accord avec les valeurs de la droite ,

               si cela vous parait acceptable , confortable , souhaitable pour apporter de la clarté dans un paysage politique et social où on joue avec les mots ,
              sans qu’à gauche , jusqu’à ce jour , personne ou presque , n’ait été capable (ou n’ait voulu ) de formuler un projet lucide , cohérent , réaliste à faire porter par une femme ou un homme (car ce n’est pas la personne qui est prépondérante mais le projet ) , de le présenter de façon claire et audible à tout le corps électoral en allant  partout  à sa rencontre (et pas seulement pour des commémorations aussi utiles soient elles ) en constituant des relais d’information pour expliquer et s’investir dans les recherches de solutions au plus près du vécu des habitants de toutes les régions qui n’entendent parler que des jeux parisiens (et germanopratins) qui les concernent si peu ,

              alors prêtez vous à ce jeu .

               ce caractère si merveilleusement ouvert de ces « primaires de la droite et du centre » m’est toujours apparu suspect du fait de son originalité qui me semble cacher un calcul politique dans lequel plus personne ne se retrouvera : et de cela il est clair que N.Sarkozy tirera d’une façon ou d’une autre les marrons du feu entretenant la confusion comme il sait si bien le faire .

              désolé pour la longueur de ce texte .

               bonne fin de journée !

               P.B.A

               


            • izarn izarn 8 octobre 2016 21:20

              @philippe baron-abrioux
              Juppé=Tout pour les riches.
              Air connu, meme topo de toute sa carrière politique.
              Finalement il n’est pas trés intelligent ce type...Il est meme borné.


            • charlie charlie 9 octobre 2016 12:05

              @philippe baron-abrioux

              Bonjour


              Je le répète : je suis globalement d’accord avec vous en tout point, et je n’attends rien de Juppé. D’ailleurs, je n’irai sûrement pas voter à leur primaire….. Cette soupe politicienne est tellement immangeable que je n’y goûte guère.

              En revanche, je me sentirais autorisé à le faire si je le souhaitais par calcul ou stratégie. Nous sommes tellement manipulés par ces messieurs, que je ne vois rien de répréhensible à leur rendre la pareille et à aller fiche le boxon dans leurs petites affaires.


              « il est clair que N.Sarkozy tirera d’une façon ou d’une autre les marrons du feu » : exactement ! comme toujours et quoi qu’on fasse.


              Mais là où vous dites que la primaire « ouverte » était une manip du même pour pouvoir ensuite se récrier sur le hold up du vote, je pense l’inverse. C’est parce qu’il voit que Juppé grimpe dans les sondages internes que, pris d’une fièvre soudaine de moralité, il hurle au scandale « moral » (warf ! de sa part, c’est quand même à mourir de rire….).

              Et figurez-vous, le plus drôle : c’est que l’option Juppé vainqueur n’arrange pas du tout les affaires de Hollande ! pour lui, sa seule chance de l’emporter et d’être en deuxième position du premier tour avec Le Pen, et il a plus de chances avec Sarko…

              Nul doute qu’on va assister dans les semaines qui viennent à des sacrés coups de pouce des socialistes envers Sarko…..


              Alors vous pensez, question « entourloupe » (signature sur l’honneur, etc), l’électeur a toujours un train de retard….

              Bonne journée aussi.


            • franc 9 octobre 2016 19:16
              @charlie
               l ne faut pas se fier à l’apparence ,Juppé peutêtre ,pire que Sarkozi , voir le génocide rwandais ,la Libye et la Syrie ,Juppé ne regrette rien au contraire il revendique et resigne , droit dans ses bottes ;

            • julius 1ER 10 octobre 2016 08:50

              Subir Sarkozy ou subir Juppé ? Les programmes sont à l’identique... il faut aussi en prendre conscience.

              @rosemar

              vous pourriez ajouter celui-des Le Pen qui au delà des mots et du flou qu’il entretient sera celui d’une Droite dure cad anti-social anti -syndical etc....
              restriction des Libertés, militarisation de la vie sera le leitmotiv aucun doute là-dessus !!!

            • fred.foyn 8 octobre 2016 13:15

              Juppé est favori pour 2017....c’est la nouvelle vague pour les Français ?


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 octobre 2016 15:17

                @fred.foyn

                c’est bien ça qui fait peur :
                il était déjà favori en 1995


              • marmor 8 octobre 2016 14:28

                Vous n’avez pas compris Rosemar, il ne veut pas les fatiguer et les user jusqu’à 65 ans au travail, ( quand ils en ont un ) non, ce qu’il veut c’est ne pas payer les retraites avant l’âge de 65 ans. Le reste il s’en fout..., sachant que lui, il la touche depuis 15 ans !!


                • Sozenz 9 octobre 2016 11:36

                  @marmor
                  tout à fait ,
                   ils veulent que la consommation baisse drastiquement.
                  l argent n est pas le problème. ce sont les ressources pour tout le monde .
                  il y a surconsommation dans certains pays et surpopulation , ils veulent mettre un frein à tout cela et n hésiteront pas non plus à faire crever des gens par tous les moyens ...
                  il faut regarder l’ ensemble et vous comprendrez pourquoi les « richesses » ne sont pas partagés.
                  Par contre ils se pensent en meilleur droit d accéder à une vie convenable que tout autre personne.
                  c est à nous de montrer que nous sommes capable d’ être autrement que des êtres vivants se déchirants entre nous, d être des personnes qui ne nous laissons pas aller dans des élans égoïstes, et mortifères
                  Je vous laisse réfléchir à comment nous nous positionnons par rapport aux autres personnes . certains diront par rapport aux « droits » , ah c est bien , je vais gagner plus que l autre qui à des « privilèges » alors que MOI je me fais chier à ... mais est ce que celui qui se plaint va avoir plus . non , il finira lui aussi par avoir moi qu avant . et se mettra lui m^me un jour ou l autre dans une situation pire que celle qu il avait avant => il n aura rien gagné , il aura même perdu.
                  ils utilisent le moteur de la perversion mentale de l homme pour placer des principes aliénants que chacun finisse pas cautionner .  



                • njama njama 8 octobre 2016 15:00

                  bonjour Rosemar

                  Quand une juge, memebre du syndicat de la magistrature le questionnait, Juppé s’en est pris assez traitreusement à Christine Taubira sur la question de la surpopulation carcérale qu’il imputait insidieusement à ce gouvernement ... oubliant de dire que ce sont clairement les dix ans de la droite qui l’a créée, avec la politique ultra-sécuritaire de Sarkozy, suppression des îlotiers, procédures de comparution immédiate, etc. ... presque 20.000 détenus de plus en 10 ans de pouvoir de la droite ! ce n’est pas rien !  (statistiques ici)
                  Il n’a pas été honnête sur ce coup-là ... je n’ai pas la mémoire si courte :

                  (njama 1er juillet 2014 17:48) :

                  Durant le Gouvernement Jospin du 2 juin 1997 au 6mai 2002, les chiffres de population carcérale écrouée baissent. En 1997, de 54 269 on passe à 48 594 en 2002, soit moins 5315 environ moins mille par an, ou, en pourcentage un peu moins de 10 % sur ces 5 ans.

                  Sous Chirac avec Nicolas Sarkozy ministre de l’intérieur, ça explose ! résultat de la politique dite de « sécurité » ?

                  En 2003, 55 407 ! soit + 6813 qu’en 2002, et encore + 3839 en 2003 !

                  + 10.652 en seulement deux ans

                  67 373 détenus au 1er juillet 2012
                  soit presque 20.000 détenus de plus en 10 ans de pouvoir de la droite !

                  Les médias nous racontent que la population carcérale a explosé, or elle n’a que très peu progressé depuis que le PS est au pouvoir
                  68 859 personnes étaient incarcérées au 1er avril 2014

                  C’est 11 179 détenus de plus que la capacité totale des prisons : 57 680 places au 1er mars. Le précédent record avait été atteint au 1er juillet 2013, avec 68 569 personnes incarcérées.

                  http://www.francetvinfo.fr/societe/justice/le-nombre-de-detenus-en-france-bat-un-nouveau-record_579049.html


                  • njama njama 8 octobre 2016 15:15

                    J’ajoute que Sarkozy en était de plus conscient et n’avait pas du tout l’intention d’abandonner sa politique répressive si j’en crois cet article du 13/09/2011 de rue89.nouvelobs.com :

                    Prisons : la folie des grandeurs de Nicolas Sarkozy
                    Par Observatoire international des prisons
                    « Quand Sarkozy dit qu’il veut 30 000 places de prison en plus, il veut en augmenter le nombre de 50%, rien que ça », tweete l’avocat Maître Eolas.
                    Annonçant un objectif de 80 000 places à l’horizon 2017, le président de la République entraîne le pays dans une politique pénale coûteuse et contreproductive en matière de prévention de la récidive. Invoquant le nombre de peines « inexécutées », il estime que la France a besoin de 30 000 places d’emprisonnement supplémentaires pour mettre en œuvre les décisions des magistrats.
                    ---------------------
                    Étonnez-vous donc qu’avec un tel état d’esprit il lui démange aujourd’hui de faire interner tous les fichés « S », bien qu’en tant qu’avocat il doit pertinemment savoir qu’on n’incarcère pas des gens sans preuves, pas plus que sur la base de présomptions, ce qui est basique en droit.
                    Cherche-t-il à restaurer les lettres de cachet ? à remplir les prisons de prisonniers politiques ? encore que pas sûr que ces fichés « S » par les RG pourraient obtenir ce statut.
                    C’est lui qu’il faut interner !


                  • njama njama 8 octobre 2016 15:19


                    Oui, la prison peut devenir l’exception

                    « Nos prisons sont pleines, mais vides de sens. » Cette formule de la nouvelle garde des Sceaux porte l’espoir que la France puisse enfin se doter d’une doctrine carcérale efficace et humaine dans le cadre d’une politique pénale cohérente. Car contrairement aux idées reçues, la prison peut devenir l’exception, tandis que la prévention de la récidive doit demeurer l’objectif. Et puisque l’on a été habitué à la culture des chiffres, nous allons démontrer qu’il est possible de diviser par deux le nombre de prisonniers en France, tout en améliorant les statistiques de la délinquance.

                    Pour atteindre cet objectif, trois mesures d’urgence s’imposent. Premièrement, extraire les détenus souffrant de pathologies psychiatriques nécessitant un suivi médical (20% de la population carcérale). Deuxièmement, ne plus incarcérer les détenus en attente de jugement et donc présumés innocents (25% de l’effectif). Troisièmement, libérer plus systématiquement - mais avec placement sous surveillance électronique ou suivi en milieu ouvert - ceux qui sont en fin de peine (20% supplémentaires). En recoupant ces trois chiffres et en y retranchant la part incompressible que l’impératif de sûreté publique interdit de libérer, ce sont déjà près de 50% des 66 748 détenus que l’on doit sortir de prison.

                    Délinquance, justice et autres questions de société
                    Site de ressources documentaires et d’analyse critique animé par un réseau de chercheurs en sciences sociales
                    http://www.laurent-mucchielli.org/index.php?category/Prison


                  • njama njama 8 octobre 2016 15:24

                    Prison : fausses évidences et vrais problèmes
                    24.09.2016
                    Le scandale récurrent de la surpopulation carcérale a ancré dans les esprits l’idée qu’il n’y avait pas, en France, suffisamment de places de prison. L’urgence de bâtir s’est imposée dans le débat public comme une solution évidente, que l’on soit séduit par des arguments sécuritaires ou humanitaires.
                    Selon le Garde des Sceaux, il faudrait construire « entre 10 309 et 16 143 nouvelles cellules d’ici à 2025 ». Le gouvernement pense ainsi mettre un terme à la surpopulation endémique des prisons et faire respecter le principe de l’encellulement individuel, promis depuis la fin du 19e siècle. L’intention humanitaire est louable, mais l’enfer est pavé de bonnes intentions. Depuis 1980, près de 30 000 nouvelles places ont été mises en service. Certes il fallait remplacer un parc immobilier insalubre ; mais aucun de ces plans de construction n’a résorbé la surpopulation carcérale. On observe au contraire une tendance qui s’est toujours confirmée à remplir les places de prison disponibles, au-delà même de la capacité prévue. Depuis 1980, le nombre de personnes incarcérées dans les prisons françaises a doublé.

                    http://www.laurent-mucchielli.org/index.php?category/Prison

                  • foufouille foufouille 8 octobre 2016 15:08

                    voleur et raclure, ça va très bien ensemble.


                    • njama njama 8 octobre 2016 15:27

                      @ rosemar

                      Les hommes politiques sont, incontestablement, des privilégiés, totalement coupés des réalités du monde du travail.

                      nous sommes bien d’accord !
                      merci pour l’article


                      • rosemar rosemar 9 octobre 2016 13:07

                        @njama

                        Merci pour ces messages.

                      • Aristide Aristide 9 octobre 2016 19:48

                        @njama


                        Les hommes politiques sont, incontestablement, des privilégiés, totalement coupés des réalités du monde du travail.

                        Sauf Poutine


                      • julius 1ER 10 octobre 2016 08:58
                        Les hommes politiques sont, incontestablement, des privilégiés, totalement coupés des réalités du monde du travail.

                        @njama
                        ils ne sont pas coupés des réalités en fait ils obéissent à leurs maîtres la finance et les riches et travaillent pour eux en permanence ...
                        rappelez-vous Sarkosy et les enveloppes de Liliane Bettencourt !!!!
                        ils sont les défenseurs et les garants de l’Ordre établit !!!!

                      •  C BARRATIER C BARRATIER 8 octobre 2016 18:17

                        Il est interdit à personne de préparer et passer les concours permettant de devenir fonctionnaire. Si on est reçu. Même aujourd’hui dans certains métiers on ne trouve plus assez de candidats pour ces concours. c’est que d’autres métiers sont plus lucratifs ou plus faciles.
                        par contre les retraites des élus députés ou sénateurs devraient disparaitre en tant que régime spécial. L’abus est là
                        il n’y a pas que pour les retraites que les élus profitent de la situation
                        voir en table des news :

                        Elus aux contribuables : Votre argent nous intéresse personnellement

                        http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=223


                        • gogoRat gogoRat 8 octobre 2016 18:22

                          La retraite à 65 ans n’est-elle pas une aberration, dans un monde où le travail se raréfie, où les robots supplantent de plus en plus les hommes ?

                          ( noter que les robots ne supplantent pas : ce sont les hommes qui utilisent des robots ; Tant pis pour celles et ceux qui voudraient se mettre en concurrence avec des objets dépourvus de conscience plutôt que d’exiger une réelle égalité en dignité -donc en répartiotion de l’otium entre ceux qui ont l’honneur de défendre leur qualité d’Hommes)

                           Le mathématicien-philosophe Bertrand Russell appelait à toujours considérer avant tout les faits.
                           
                           * Qui aujourd’hui est susceptible de ’toucher’ une retraite « normale’ (du ’privé’) à l’âge de 65 ans ?
                           - le pourcentage de chômeurs âgés et de très longue durée n’atteint-il pas des records en France
                           - les chômeurs de plus de 50 ans ont-ils de réelles perspectives d’embauche ? et nos »employeurs" du privé ou du public ont-ils jamais témoigné d’un souhait de pouvoir faire appel à eux ?

                          D’autre part :
                           si jamais l’espérance de vie est corrélée au bénéfice d’une retraite, alors retarder l’âge de la retraite sous prétexte d’une augmentation de l’espérance de vie est soit un non-sens, soit une malhonnêteté cyniquement assumée !


                          • Croa Croa 9 octobre 2016 11:41

                            À gogoRat « La retraite à 65 ans n’est-elle pas une aberration » Oui c’en est une assurément ! (Sauf à quelques exception près, pour un cadre le profil “vieux” ne pénalise pas, au contraire. Mais il faut des exceptions pour confirmer ce qui est la règle, justement !)


                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 8 octobre 2016 19:09
                            Et si par ignorance ou par calcul la France le choisit comme sorcier à l’Elysée, alors c’est elle qui ira en retraite !

                            Il se dit Goulliste comme les « autres de la Drwaaate » ! Il n’avait pas lancé son « Appel depuis le Canada » mais c’est tout comme...

                            Chirac aimait les têtes de veaux et collectionnait les boites de chic depuis qu’il était à la Mairie de Paris, un vrai magouilleur ! Ce Juppé n’en est pas loin, fouiller un peu pour trouver ses envies quotidiennes et vous comprendrez à l’avance son « programme » ! 



                            • Odin Odin 8 octobre 2016 19:54

                              Juppé, ce Bilderberger , « est-il le mieux placé pour demander aux Français de reporter jusqu’à 65 ans l’âge de leur départ ?

                              En effet, cet ex-haut fonctionnaire de Bercy a lui-même liquidé ses droits à la retraite d’inspecteur des Finances (fonction qu’il n’a réellement exercé que de 1972 à 1976) à l’âge de 57 ans, en ayant cotisé 38 ans et 3 mois..., et cela le 1er janvier 2003, juste avant que la réforme Fillon de 2003 n’allonge la durée minimum de carrière des fonctionnaires de 37 ans et demi à 40 ans. Un choix que lui-même trouvait à l’époque « assez sain » !

                              Alain Juppé perçoit en outre sa retraite d’ancien parlementaire (celle de député à l’Assemblée nationale, où il siégeait « détaché » de l’inspection des finances, plus celle de député européen...). 

                              Au total, cela représente environ 12 000 € bruts de retraite, auxquelles s’ajoutent ses indemnités de maire de Bordeaux et de président de la Communauté urbaine de Bordeaux Métropole. Pas mal, pour quelqu’un qui, à 57 ans, se trouvait apparemment trop âgé pour continuer à exercer (fictivement) son métier de haut fonctionnaire... ce qui ne l’empêche d’ailleurs pas d’être suffisamment dispos pour prétendre devenir président de la République à 71 ans ! 

                              Avec Alain Juppé, c’est donc un homme pensionné par l’Etat depuis 13 ans après avoir cotisé seulement 38 ans, et par ailleurs cumulard patenté, qui entend imposer la retraite à 65 ans pour tous.

                              "Faites ce que je dis, pas ce que je fais"... »

                              http://www.sauvegarde-retraites.org/article-retraite.php?n=942

                               


                              • izarn izarn 8 octobre 2016 21:27

                                @Odin
                                Et au deuxième tour vous allez voter pour lui ?
                                That is the question, mon cher Watson...


                              • Croa Croa 9 octobre 2016 11:45

                                À Odin,
                                Mais comment fait-il pour dépenser TOUT CES SOUS ???
                                *
                                En plus il ne doit même pas avoir le temps ! 


                              • Odin Odin 9 octobre 2016 13:45

                                @izarn

                                « Et au deuxième tour vous allez voter pour lui ? »

                                Je n’ai jamais écrit que je voterai pour ce renégat.

                                Je suis farouchement opposé à ce monde unipolaire dont l’unique objectif est l’avènement d’un N.O.M.

                                Pour cette raison je n’ai jamais voté pour un pro atlantiste ou un européiste, donc voter pour un bilderberger m’est impossible de même s’il est young-leader ou appartenant à une Ur-loge.

                                Pour les primaires gauche/droite c’est différent :

                                A la primaire de la droite, je voterai Sarkozy pour faire battre Juppé, sachant que Sarkozy ne pourra jamais être au second tour de la présidentielle.

                                A la primaire de la gauche, je voterai Hollande en espérant qu’il soit au second tour de la présidentielle.

                                Cela devrait vous aider à comprendre pour qui je voterai en réalité. 


                              • julius 1ER 10 octobre 2016 09:06

                                @Odin


                                tout à fait Odin mais le problème c’est que les gens en redemandent de ces types qui trichent, mentent et racontent des histoires ... et Juppé n’est qu’un parmi tant d’autres et ce n’est pas qu’un problème de génération c’est un problème de structure ...

                                 qui permet à ces gens de perdurer , il faut changer les règles du jeu car sinon jusqu’à la tombe on aura encore des Juppé, des Sarkosy et des Le Pen !!!


                                • rosemar rosemar 9 octobre 2016 13:09

                                  @Ouam

                                  Bon, je n’aurais pas osé ce parallélisme, mais effectivement, le geste est là....

                                • Ouam Ouam 9 octobre 2016 20:03

                                  @rosemar :

                                  Leme la sur A Vvox la en 1ere page :

                                  Étienne Chouard : « Pour moi le fascisme c’est Hollande et Sarkozy, c’est les banques et l’UE  »

                                  l’article (enfin la vidéo)reprise dans l’article date un peu d’ou le naziboltleon et l’ump, reste juste à changer de sobriquet.

                                  http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/etienne-chouard-pour-moi-le-70858

                                  Je persiste et je signe, l’émotionnel et la gestuelle qui en résulte ne trompes personne...

                                  crois en un vieux photographe invétéré smiley

                                   

                                  Imagine allez 3 sec si l’autre abruti de dieudo avait fait ce geste dans un des ses galas pour les cons... 

                                  Tu y crois toi qu’un ramdam médiatique n’aurai PAS eu lieu... ?

                                  Sérieusement ?

                                  Non, pour moi cette photo n’est pas un hazard, et encore moins mise dans le mainstream par hazard.


                                • eau-du-robinet eau-du-robinet 8 octobre 2016 23:50

                                  Bonjour,
                                  .
                                  A. Juppé est notre Maire de Bordeaux ....
                                  .
                                  Juppé ne sait même pas gérer une ville, comme veut t-il gérer la France ?
                                  .
                                  La circulation routière à Bordeaux voire au tour de Bordeaux, notamment sur la rocade est une vrai catastrophe. Des Bouchons tout les matins et les soirs à ne pas finir !!!
                                  Des chantiers ouvert ou on ne voit pas, voire rarement des travailleurs et qui trainent pendant des années !
                                  .
                                  La ville de Bordeaux compte parmi les villes de France le plus bouchonnés de France, après Paris, Marseille et Montpellier !
                                  http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/20121-transports-voici-classement-villes-embouteillees-france.html
                                  .
                                  Au lieu d’investir dans un nouveau stade de Football, avec surfacturation, on à du prioritairement investir dans la création routière, élargissement routier, ....
                                  http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Alain-juppe-se-serait-trompe-sur-le-cout-du-nouveau-stade-de-bordeaux/681954
                                  .
                                  183 millions d’euros ! C’est le montant que devait débourser la ville de Bordeaux pour son nouveau stade !!!
                                  .

                                  Cette saison, le Matmut-Atlantique a eu du mal à faire le plein avec 25 088 entrées en moyenne par match alors que sa capacité est de 42 000 places.
                                  .
                                  Juppé est également un vas-en-guerre !
                                  Alain Juppé vs Eric Zemmour DPDA sur Kadhafi et la Libye
                                  https://www.youtube.com/watch?v=8dEqLugaLyI
                                  .
                                  Quand au prétendu bon coeur, il est démenti par les faits, voir entre autres « la chasse au pauvre à Bordeaux »
                                  http://bordeaux.juppe.free.fr/antiantibiv.htm
                                  .
                                  En juin 1995, le Canard Enchaîné publie un document interne de la ville de Paris, signé de la main d’Alain Juppé, donnant ordre à ses services de diminuer le loyer de son fils Laurent, logé dans un appartement relevant des discrètes propriétés de la Ville de Paris, rue Jacob. Il est locataire, à un prix défiant toute concurrence, d’un appartement de 189 m² dans la même rue, où sont réalisés des travaux pour plusieurs millions de francs au frais des contribuables. Une plainte est déposée par une association de contribuables parisiens, puis l’affaire est classée par Bruno Cotte, procureur de Paris.
                                  .
                                  Quand au prétendu bon coeur, il est démenti par les faits, voir entre autres « la chasse au pauvre à Bordeaux »
                                  http://bordeaux.juppe.free.fr/antiantibiv.htm
                                  .
                                  « En juin 1995, le Canard Enchaîné publie un document interne de la ville de Paris, signé de la main d’Alain Juppé, donnant ordre à ses services de diminuer le loyer de son fils Laurent, logé dans un appartement relevant des discrètes propriétés de la Ville de Paris, rue Jacob. Il est locataire, à un prix défiant toute concurrence, d’un appartement de 189 m² dans la même rue, où sont réalisés des travaux pour plusieurs millions de francs au frais des contribuables. Une plainte est déposée par une association de contribuables parisiens, puis l’affaire est classée par Bruno Cotte, procureur de Paris. »
                                  .
                                  L’équipe municipale UMP de Bordeaux a démissionné en bloc, pour faire place à Alain JUPPE, de retour après son exil forcé au Canada. Par cette action la droite locale se discrédite et va investir un homme qui a été condamné dans l’affaire des emplois fictifs du RPR à un an d’inéligibilité alors que la loi de 1995 en prévoyait dix.
                                  .
                                  Alain Juppé accusé de « dissimuler » l’endettement de Bordeaux
                                  Le conseil municipal du lundi 6 juin a donné lieu a de vifs débats, deux suspensions de séance, et le départ de la salle de l’opposition, qui a accusé Alain Juppé de « maquiller » les comptes publics 2015.
                                  http://rue89bordeaux.com/2016/06/alain-juppe-accuse-dissimuler-endettement-bordeaux/
                                  .
                                  La dette de Bordeaux et son agglomération représente 1549 euros par habitant (mettez-vous à la place de ceux qui doivent payer les dettes par le biais des impôts locaux)
                                  https://lecanarddechaineblog.wordpress.com/tag/endettement-de-la-ville-de-bordeaux-et-son-agglomeration/
                                  .
                                  Alain Juppé a les ratios obligatoires liés à l’endettement. Ainsi, il dissimule, au travers des ratios qu’il communique, près de 150 millions d’euros d’encours de la dette. Il a par ailleurs inscrit des recettes fictives pour améliorer la présentation globale de son budget 2016.
                                  http://matthieu-rouveyre.fr/dossiers/finances-locales/bordeaux-endettement-dissimule-et-explosif.html
                                  .
                                  En 1995 A. Juppé est parachuté à Bordeaux et lors des municipales il écarte le Bordelais « Jacques Valade, premier adjoint et successeur naturel de Jacques Chaban-Delmas, il écarte du même coup les candidats « Denis Teisseire, Pierre Hurmic, et François Xavier-Bordeaux.
                                  .
                                  Pour résumer, lorsque nous associons ces ratios recalculés avec les ratios corrects et avec d’autres indicateurs de gestion, nous pouvons établir que :
                                  .
                                  1) L’encours de dette tel que mentionné dans les ratios est mensonger
                                  .
                                  2) Le budget 2016 est en déséquilibre
                                  .
                                  3) L’endettement de la Ville a augmenté de 51% entre 2014 et 2016
                                  .
                                  4) Par population, la Ville a un endettement 23% plus important que les villes de taille comparable
                                  .
                                  5) Les dépenses d’équipement brut par population ont chuté de 40% en deux ans
                                  .
                                  6) Une fiscalité est excessive et impossible à augmenter
                                  .
                                  7) La commune ne dispose plus de marge d’autofinancement

                                  http://matthieu-rouveyre.fr/dossiers/finances-locales/bordeaux-endettement-dissimule-et-explosif.html


                                  • ENZOLIGARK 9 octobre 2016 06:08

                                    Une grosse merde de plus dans la course au trone gOOOlois - Made in RPRUMP$ - ... . Son programme : continuer d ’ etre remunerer pour du vent par les frOncais et regarder ailleurs ... , comme disait son pote de crevure Chirac ... ! . A l ’ echaffaud comme les autres !!! . ... АФФ ИСС ...


                                    • lloreen 9 octobre 2016 11:06

                                      Tous les patrons de républiques qui sont, il faut le savoir des entreprises gouvernementales, sont des chefs d’ entreprise.
                                      Ces entreprises commerciales sont enregistrées auprès de la SEC américaine (security & exchange commission).
                                      La république française (comme toutes les autres républiques) est une corporation gouvernementale et elle est enregistrée en tant que telle.

                                      UPIK® Record - L LRegistered company nameREPUBLIQUE FRANCAISE PRESIDENCE
                                      Non-registered name or business unit
                                      LD-U-N-S© Number542472212 LRegistered address55 R DU FAUBOURG SAINT HONORE LPost code75008 LCityPARIS
                                      CountryFrance WCountry code241
                                      Post office box number

                                      Post office box town
                                      LTelephone number142928100
                                      Fax number

                                      Name primary executive
                                      WActivity (SIC)9199
                                      « Res publica » en latin signifie la chose publique. Et ces chefs d’ entreprises gouvernementales disposent donc de leur entreprise comme d’ une personne et des habitants comme de leur chose (personne juridique).

                                      Un territoire est également une chose et si l’ on veut pouvoir y faire quelque chose en tant que chef d’ entreprise il faut créer une fiction juridique (personne morale) pour commercer.
                                      Le monde -à quelques exceptions près- est fait de sociétés commerciales dont certaines ont pris des dimensions internationales -multinationales-, avec à leur tête un chef d’ entreprise représenté pour la masse sous l’ étiquette de « chef d’ état ».
                                      Après tout dans certaines langues, état signifie budget, donc il est facile de comprendre à quoi se résument finalement les états : à une vaste entreprise dont le dirigeant est le chef d’ entreprise et les habitants sont les employés.

                                      C’ est d’ ailleurs la raison pour laquelle toutes les relations entre les différents états (entreprises gouvernementales) sont régies par le CCU -le code commercial uniforme, le droit maritime-. C ’ est la raison pour laquelle aussi il est impératif de ne pas se soumettre aux règlements de ces sociétés commerciales si on ne veut pas avoir affaire avec elles.

                                      Ces sociétés commerciales sont devenues si puissantes qu’ elles ont supplanté les états de droit en faisant croire aux habitants des territoires nationaux qu’ ils étaient leurs représentants légitimes, ce qui est une imposture.
                                      Les Etats-Unis en sont la meilleure illustration, eux qui ne sont que la Virginia Company et Washington DC (District of Columbia) est une corporation gouvernementale au même titres que les républiques européennes.

                                      Ceux qui tirent les ficelles sont tous à la tête d’ états indépendants et souverains comme la City de Londres, le Vatican et la BRI (banque des règlements internationaux) et Washington qui représentent l’ alliance entre les puissances qui gouvernent le monde à savoir les religions (Vatican), l’ argent (la BRI et la City de Londres) et l’ armée (Washington DC).

                                      Ces corporations ont étouffé peu à peu toutes les institutions nationales légitimes en commençant par la privatisation du système financier dès 1913 (création de la FED -société anonyme privée- sur le territoire américain. Elles ont infiltré tous les centres décisionnels pour y placer leurs agents.
                                      L’ exemple le plus typique en France est l’ installation d’ un ex directeur de la banque Rothschild en la personne de monsieur Pompidou dans le fauteuil présidentiel est l’ adoption de la loi Rothschild dès 1973 (privatisation du système financier).

                                      Il faut d’ ailleurs savoir que l’ avocat constitutionnaliste Rocco Galati a lancé l’ action en annulation de la loi Rothschild (1973) via le COMER au Canada et qu’ elle y a été annulée le 26 janvier 2015.
                                      Cette information aurait dû faire le tour du monde à la vitesse de l’ éclair mais vous imaginez que ces multinationales qui contrôlent tous les canaux officiels de l’ information l’ ont immédiatement étouffée...

                                      https://www.youtube.com/watch?v=wTjMGK_Gkoo
                                      http://actualiteevarsistons.eklablog.com/la-loi-rothschild-a-ete-annulee-au-canada-a-quand-la-france-a114893644

                                      Quant à Monsieur Juppé, il serait bon de ne pas oublier qu’ il a été l’ invité des Bilderberg en juin 2016 (Dresde) et que tous ceux qui y ont participé ont eu un rôle gouvernemental à jouer.
                                      http://www.medias-presse.info/bilderberg-2016-la-liste-des-participants-dont-laurent-fabius/56007

                                      Tout le monde connaît le MEDEF et sa vision esclavagiste de la condition humaine. Les présidents de toutes les entreprises gouvernementales sont autant de patrons des patrons du Medef...
                                      Il suffit de considérer l’ état actuel du monde pour se rendre compte à quel point leur vision pathétique et psychotique a pollué la planète.

                                      Pour sortir de cette option cauchemardesque pour la majorité, il suffit de changer sa vision du monde et changer de voie.
                                      Une telle option est déjà en place depuis quinze ans à Marinaleda (Espagne). Il y a certes beaucoup d’ améliorations à apporter mais finalement, n’ est-ce pas justement le but de l’ évolution ?
                                      http://positivr.fr/marinaleda-espagne-village-utopie/

                                      Monsieur Juppé est le digne représentant de ses prédécesseurs dont la majorité des français ne veulent plus voir à la tête de leur pays, preuve en est les taux records d’ abstention aux élections présidentielles dont la plupart sait que le résultat est truqué et le candidat choisi d’ avance.


                                      • Pierre 9 octobre 2016 13:10

                                        Belle erreur de parallaxe ! Reculer l’âge de la retraite n’est pas destiné à en faire baver les gens fatigués mais à équilibrer son financement, faute de quoi leur situation pourrait devenir bien pire sauf à nous enterrer ad eternam dans la dette et générer une future catastrophe. Par contre et à l’inverse, on oblige des catégories à prendre la retraite avant 70 ans et là par contre...


                                        • lloreen 9 octobre 2016 15:31

                                          @Pierre
                                          Le financement a toujours été un numéro d’ équilibriste depuis la faillite de ces escrocs du cartel bancaire. Ils sont en faillite depuis le début !
                                          En 1933, date hautement symbolique en Amérique ( et en Europe aussi...) où Roosevelt, la fantoche des maîtres de la FED réussit à dévaliser les américains de leur or pour le faire atterrir dans les coffres des mafieux de la FED, est un épisode de plus illustrant le vol systématique des populations du monde entier par un syndicat international du crime.

                                          Il y eut en 1970, toujours le même tour de passe-passe par l’ intermédiaire de Nixon, un autre larbin de la mafia financière, qui supprima la parité du dollar avec l’ or. Autant dire que depuis cette date les presses à billets de la FED tournent à un rythme effréné.

                                          La dette est une de leur « solutions » pour continuer à spolier et à huiler leur système mafieux.
                                          L’ histoire de ces mafieux se résume à entretenir et faire entretenir l’ illusion que leur monnaie de singe a une valeur alors qu’ elle n’ en a aucune.
                                          Leur seul but a toujours été de mettre la main sur l’or et de le conserver au fond de leurs gigantesques chambres fortes souterraines. Ils savent évidemment très bien que leur système repose sur de gigantesques bulles et l’ arnaque de la dette et que leur système ne peut durer que tant qu’ ils orchestrent les crises, les pénuries et les guerres.

                                          Ces gens ont fait leur temps ; il y a tant de gens qui apportent des alternatives viables, la première d’ entre elle étant que la nation française retrouve sa souveraineté et reprenne le contrôle de sa monnaie.


                                        • Croa Croa 9 octobre 2016 18:34

                                          À Pierre
                                          Mais NON,
                                          Si le but était l’équilibre il suffirait d’augmenter les cotisations ou d’en revoir l’assiette. Le véritable but c’est de détruire PROGRESSIVEMENT le système français de retraite par répartition.


                                        • Pierre 9 octobre 2016 23:18

                                          @lloreen
                                          Si cela vous fait tant plaisir de rêver...


                                        • Pierre 9 octobre 2016 23:20

                                          @Croa
                                             Ah oui ? Et il restera quoi aux actifs pour bouffer ?


                                        • Croa Croa 10 octobre 2016 00:05

                                          À Pierre,
                                          Pourquoi voudrais-tu affamer les actifs ?
                                          Il n’y a jamais tant eu de richesses produites, trop peut-être. 


                                        • Pierre 10 octobre 2016 02:48

                                          @Croa
                                          Désolé de n’avoir pas observé que nous avions une croissance foudroyante.


                                        • Ouam Ouam 11 octobre 2016 00:00

                                          @Pierre :

                                          Désolé pierre pour le croissement de notre ami le corbeau, lorsqu’il te dit ceci,

                                          il ne te prends pas pour un fromton (ni pour un jambon, c’est harram smiley ).

                                          Regarde vit fait les tables de la croa -ssance et des inégalitées

                                          (ou répartitions dans la novelangue)


                                        • franc 9 octobre 2016 20:02
                                          J’ai regardé l’émission de Poujadas ,,Juppé a eté décevant ,c’est un euphémisme ,bien que je ne sois pas d’accord avec lui sur beaucoup de sujet , je pensais que intellectuellement et moralemement il avait quelque brillance  « le meilleur d’entre nous » selon Chirac ,avec stupéfaction je l’ai trouvé terne ,et en dessous de Sarkozy ,c’est dire, même sur le plan du caractère ,il s’est énervé plusieurs fois .
                                          -
                                          Sur le plan de l’honnêteté , ce n’est pas joli joli , ,comme le rappelle eau de robinet ci-dessus et quelques autres commentateurs.
                                          -
                                          Il faut se rappeler de son implication dans le génocide rwandais ,des guerres de la Yougoslavie ,de la Libye ,de la Syrie ,de l’Ukraine ,de ses copinages avec les islamistes ,le Frères Musulmans ,son européisme et son atlantisme ,la totale.

                                           Sarkozy au moins a quelques regrets et a infléchi sa politique comme son rapprochement avec Poutine et moins d’européisme , Juppé lui ne regrette rien ,au contraire ,sans mauvaise conscience pour ne pas dire sans conscience , et sans vergogne ,avec cynisme ,droit dans ses bottes il resigne de plus belle .
                                          -
                                           Hollande disait que l’ennemi c’est la finance ,Juppé dit qu’il n’ a rien contre la finance ,c’est dit ,tout le monde est averti.




                                          • franc 9 octobre 2016 20:07

                                            Juppé a tous les Médias ,la Maffia , la CIA et les sondages truqués du Système avec lui.


                                            • Croa Croa 10 octobre 2016 00:08

                                              À franc,
                                              Ce sera donc notre prochain président.
                                               smiley smiley Il faudra se le farcir 5 longues années ! smiley smiley


                                            • arthes arthes 10 octobre 2016 09:14

                                              Tiens, moi aussi j’ai regardé l’emission de Poujadas...J’y ai trouvé un Juppé parfaitement imbu qui veut tourner son age à son avantage en prenant un ton de « bon père de famille qui sait de quoi il cause » , avec des mots qui sonnent faux et un balai dans le fondement, très mal à l’aise face aux chomeurs sélectionnés (grand moment de télé ; au rez de chaussé les fin de droit, familles blacks de préférence, et ensuite, au premier étage, donc niveau supérieur, grande salle claire avec des « plus blancs » qui ont un projet de création d’entreprise).

                                              Bon, à un moment ça m’a gonflée, je m’étais déjà tapée le Sarko chez Poujadas, je n’avais pas tenu jusqu’au bout, surtout lorsque ce dernier avait fait porter à Hollande (qui est une enflure quand même)la responsabilité du bazar actuel en Lybie, dans le style : Moi j’ai fait ce qu’il fallait pour apporter la démocratie en aidant le peuple à renverser un terriiiiiible sanguinnaire etc...Maaaais, Hollande n’a pas continué dans mon sens, d’où le bazar CQFD (faut oser hein ????)
                                              Bon, le seul trait positif que je lui trouve (non, deux) c’est que d’une part on peut pas être surpris, on sait déja ce qu’il vaut, et le deuxième point que je lui trouve est qu’il ne s’oppose pas à Poutine, mais comme il est versatile....

                                              Donc, je vais aller aux primaire de droite pour voter Sarko (histoire de virer Juppé), à celles de gauche pour voter Macron (pour faire chier), et aux présidentielles, ni l’un, ni l’autre.

                                               

                                              • Ouam Ouam 10 octobre 2016 23:34

                                                @arthes :

                                                « ...Tiens, moi aussi j’ai regardé l’emission de Poujadas...J’y ai trouvé un Juppé parfaitement imbu... »

                                                « .... je m’étais déjà tapée le Sarko chez Poujadas, ... »

                                                 

                                                 smiley (grand) Respect la ! smiley smiley

                                                 

                                                J’aurai meme pas pu me taper le début des deux, ouf j’ai plus la tv j’échappe à cela.

                                                La radio c’est mieux, parce que au moins tu ne perds pas ton temps, meme si tu dois t’informer tu peut faire autre chose pendant ce temps qui n’est pas donc parti en purte perte vs la poubelle meRdiatique.


                                              • Ouam Ouam 10 octobre 2016 23:49

                                                @arthes :

                                                « Donc, je vais aller aux primaire de droite pour voter Sarko (histoire de virer Juppé), à celles de gauche pour voter Macron (pour faire chier), et aux présidentielles, ni l’un, ni l’autre. »

                                                 

                                                Ca c’est pas con, ca me filerai presque envie de re-aller voter smiley

                                                 

                                                Juste qu’ils installent une bassine à coté de l’urne (pour gerber), rien que à penser que les pseudos socialios prèts à voter juppé, si c’est sarko qui est en tete et qu’ils doivent voter sarko contre la grognasse boundouillette au bout de la course du crétin servile moutonneux.

                                                 

                                                Rhahhh le : kifff.. quel panard... le nirvanana...la botte puissance 10....etc...

                                                rien qu’à penser à leur bobine lors du « ahhhhhh veauté ».


                                              • San-antonio San-antonio 10 octobre 2016 12:05

                                                « Les hommes politiques sont, incontestablement, des privilégiés, totalement coupés des réalités du monde du travail. »


                                                Non vraiment... Le défonçage de portes ouvertes semble avoir encore de beaux jours en perspective...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès