• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Kadhafi et ses mercenaires sud-africains

Kadhafi et ses mercenaires sud-africains

L'incroyable fin de Mouammar Kadhafi commence à révéler ses secrets. Un à un, les détails commencent à filtrer, ceux que nous avons attendu avant de les décortiquer pour vous . Nous avions déjà vu, au travers des extraits de son supplice sortis des téléphones portables de ses bourreaux, que quelque chose clochait dans cette fin violente et dérisoire. Aujourd'hui, nous sommes capables d'affirmer que cette fin, dûment programmée par certains, ne s'est pas passée totalement comme prévu au départ. Tout au contraire même : les faits aujourd'hui connus démontrent qu'une opération d'extraction du pays, très certainement négociée avec le CNT en personne, ou une frange partisane de ce même CNT (*), restée fidèle au dictateur et à son départ incognito du pays, était prévue, et que l'intervention inopportune de l'Otan et d'un drone Reaper américain de passage y a mis fin de façon inattendue. Les responsables des rebelles, ont été alors confrontés à un scénario qui n'était pas vraiment prévu au programme, et ont dû dans la précipitation se résoudre à se débarrasser de leur encombrant colis, à moins que ceux qui désiraient le voir disparaître ont incité ceux qui l'avaient capturé à le faire, en le laissant lyncher. Derrière cet incroyable scénario, il y a les manigances de sociétés de mercenaires qui se sont retrouvées prises au piège avec celui qu'elles étaient chargées de protéger. Des mercenaires venus du pays de Nelson Mandela, ce qui, pour certains peut représenter une deuxième surprise de taille...

Parmi les premiers mercenaires recrutés par Kadhafi, certains venaient des pays du Maghreb voisins, et ils ont été utilisés en priorités comme annexes de police, réprimant à coups de bâton, au tout début de l'insurrection du pays. Certains en effet ont servi dans les rangs des troupes envoyées par Kadhafi pour terrorriser les populations, comme ici ceux qui portaient un casque jaune de chantier, pour les distinguer des autres lors des reprises en main de quartier  : ils ont été filmés à l'œuvre et ça en dit long sur ce que pensait le dictateur de sa propre population. Kadhafi, rappelons-le, dès le début des émeutes, n'avait pas hésité une seconde à faire tirer sur son propre peuple, contrairement à l'idée d'un grand homme à l'esprit ouvert que véhiculent toujours des gens comme Meyssan, qui continue à l'appeler avec déférence "Guide", comme le protocole imposé par le dictateur l'imposait. (affligeant !)  "Slate Afrique" l'avait décrit par le détail :"casques jaunes, armés jusqu’aux dents, les « escadrons de la mort » forment l’armée étrangère parallèle de Kadhafi qui sème la terreur parmi les rangs des manifestants. Depuis le début des manifestations, ils sont des milliers à avoir atterri à Tripoli, le plus souvent en provenance du Tchad, de l’Ouganda, du Niger, de la Mauritanie, du Nigeria." Nous sommes alors au tout début des émeutes et pas encore dans la révolution à laquelle nous avons assisté après.

Puis vinrent les Touaregs, nous expliquent dès le mois de mars Africa Presse et Afrik TV : "depuis quelques semaines, un étrange défilé de 4X4 aurait lieu au Sahara. Selon des sources présentes sur place, quelque 800 jeunes touaregs nigériens et maliens auraient fait route vers la Libye pour combattre auprès du colonel Kadhafi. ‘Ils partiraient en petit groupe avec une arme, quatre chargeurs et 400 euros en poche, sans que personne ne vienne les contrôler’, explique Ibrahim Diallo, un journaliste nigérien d’Afrik.tv, habitant dans la région d’Agadez, au Niger. Ces jeunes, attirés par l’argent, seraient des anciens combattants des rebellions de 2006 et 2008, recrutés par des touaregs nigériens installés en Libye et Aghaly Ag Alambo, ancien chef rebelle du Mouvement nigérien pour la justice (Mnj). ‘Il y a beaucoup de chômage dans le nord. La population est isolée, le tourisme est en berne. Pour survivre, les jeunes n’ont pas d’autres choix que de travailler pour l’Aqmi ou de s’engager comme mercenaires’, observe Abdoulahi Attayoub, le président du site internet touarègue Temoust. En septembre dernier, les Touaregs avaient été accusés de complicité avec les membres d’Al-Qaïda. Ils étaient soupçonnés d’avoir enlevé puis livré des otages occidentaux contre d’importantes sommes d’argent". 

Des mercenaires en fait venus d'un peu partout, au départ, attirés par l'argent que leur offrait le tyran : "d’autres témoins en attestent, puisque parmi les mercenaires capturés lors de libération de la ville d’Az-Zaouiyah le 24 février, il y avait des « Européens venant d’Italie et d’Europe de l’Est ». Sous couvert d'anonymat, un ancien mercenaire a révélé à l’Agence de presse italienne (Ansa) qu'« il y a au moins 4 ou 5 italiens dans les rangs des mercenaires de Kadhafi » L’hebdomadaire Nuova Società ajoute que les premiers Européens à avoir servi Kadhafi étaient des Bosniaques et des Serbes —familièrement appelés les « chiens de guerre »— qui venaient « former les forces armées locales, ou faisaient office de gardes du corps, par exemple avec l’ancien dictateur du Zaïre Mobutu. La plupart du temps, ces mercenaires étaient d’anciens militaires ou policiers, ou dans le cas serbe ils faisaient partie des anciens Bérets Rouges [détachement spécial de Slobodan Milosevic, ndlr] ». Ces derniers ayant été mêlés en 2003 au meurtre du premier ministre Zoran Djindjic le 12 mars 2003 à Belgrade. Des gens de la trempe de Sasa Turcinovic, de Predrag Cankovic et de Bojan Bakula, retrouvés raides morts en... Bolivie ; où ils étaient devenus les gardes du corps des dirigeants de cartels de drogue, liés au Klan Zemun, avec leur société "Combat Team Security Solution", qui lorgnait fort sur une organisation de type fascisante. Tant qu'à faire dans le mercenaire... autant prendre parmi les pires.

 Recrutés et payés... au "score", quoi que ce ne soit pas sûr : "les mercenaires africains ont été soumis à de nombreuses rumeurs non vérifiées. Concernant leur rémunération, certaines sources suggèrent que Kadhafi leur versait des États-Unis 1000 dollars pour chaque manifestant tué, alors que d'autres portaient ce chiffre à quelque chose entre 10,000 et 12,000 dollars. D'autres, cependant, qui prétendent avoir assisté à des enrôlements au Mali, disent les tueurs à gages recevaient un plus modeste 1 000 dollars par semaine". Recrutés au départ par l'un des fils Kadhafi, Kamis. "Khamis Kadhafi, l'un des enfants du leader libyen, est accusé d'être l'un des recruteurs de mercenaires sub-sahariens pour tirer sur les manifestants libyens. La chaîne satellitaire à capitaux saoudiens, Al-Arabiya, a rapporté que certains des mercenaires capturés avaient avoué que Khamis les avaient embauchés. Khamis est le commandant de la 32e brigade, considérée comme contenant les soldats les mieux formés de Libye". Annoncé tout d'abord mort au combat le 5 août à Zliten, lors d'un bombardement de l'Otan, Khamis l'aurait été à Tarhouna le 29 seulement. Sa dernière image ayant fait œuvre de propagande : annoncé la veille comme étant mort, il s'était rendu dans un hôpital pour visiter des blessés, pour moquer les médias. Le 1er septembre, on montrait les vestiges de ce qui semblait avoir été son véhicule, un Land Cruiser Toyota blindé, détruit... par un tir d'Hélicoptère Apache (et donc anglais celui-là). Complètement carbonisé. La préfiguration de l'attaque du convoi de son père un mois et demi après.

Parmi eux également, et fort prisés, des snipers déjà formés, ayant déjà servi dans des conflits précédents, qui provoqueront des ravages en combats de rue : postés sur les toits, ils descendaient les manifestants un par un : Kadhafi n'a rien à envier à Bachar El Assad, les deux tenaient leur pays de la même façon, c'est une évidence aujourd'hui. Le Guardian évoquait déjà en début d'année leurs ravages : "Saddam, un étudiant universitaire de 21 ans de Bayda, a affirmé que des mercenaires avaient tué 150 personnes en deux jours. "La police a ouvert le feu sur nous", at-il dit. « Mon ami Khaled a été le premier martyr à tomber et sept autres sont morts avec lui. « Le lendemain, nous avons été choqués de voir des mercenaires originaires du Tchad, de Tunisie, du Maroc parlant français, nous attaquer ... Nous avons capturé quelques-uns de ces mercenaires et ils ont dit qu'ils avaient reçu des ordres de Kadhafi pour éliminer les manifestants." Puis vinrent en masse les noirs, recrutés par Moatassim Kadhafi, dont c'était visiblement l'activité principale, ce dont il ne se cachait guère. Des Tchadiens, des Nigériens, des Guinéens, rectrutés cette fois comme piétaille inexpérimentée pour grossir artificiellement les rangs d'une armée qui commençait déjà à faire défection. Kadhafi clamait que le peuple était derrière lui, mais personne ne voulait déjà plus se battre en son nom. Des défections réprimées dans le sang ; on retrouvera plus tard dans des casernes des lots complets de cadavres en uniforme ayant refusé d"aller tirer sur la foule. Les militaires de haut rang plus chanceux préférant soit se réfugier à l'étranger, soit rejoindre directement le CNT. Quant aux noirs recrutés par Kadhafi, il seront l'objet d'une chasse à l'homme de type "forcément" raciste sur le fond qui desservira tous leurs homologues venus chercher du travail en Libye, tout le monde a pu s'en apercevoir ces derniers temps. Des ukrainiens et des russes subissant la même chose pour leur couleur de peau... blanche. Ayant été au premier rang des exactions, ils ont provoqué dans la population ces réflexes classiques de haine de l'autre. Doit-on pour autant parler de "chasse au noir" seulement ? Pas nécessairement, car d'autres ont eu droit également à cette vindicte.

Des Africains, mais pas venus d'Afrique Centrale ou du Maghreb uniquement. À Durban, un journaliste avait flairé lui aussi que dans son propre pays, certains "habitués" que nous connaissont bien ici (hélas !) allaient reprendre du service."Dans le conflit actuel en Libye, la question sera si les mercenaires sud-africains va laisser passer une telle opportunité lucrative. C'est très douteux. Le gouvernement kenyan a indiqué que son pays est utilisé comme transit ou une escale pour les mercenaires en Libye. Il existe une rumeur floue à Durban (ville portuaire d'Afrique du Sud,), comme quoi environ cinq mille fusils ont été exportés vers le Kenya. Il est indiqué par certaines personnes que ces fusils sont destinés à des mercenaires en Libye. Et que des personnes clés dans la sécurité privée ou de « mercenaires » orchestrant l'ensemble du processus d'organisation d'armes et de personnel au Mozambique.Il y a eu bien deux sortes de mercenaires en Libye : des "affamés", fort peu spécialisés, et les "nantis", ces mercenaires professionnels sur-entraînés payés 10 fois sinon 100 fois plus cher : Kadhafi, avec son matelas de dollars engrangé pendant plus de 40 ans, s'est offert une armée complète, avec ses hommes de troupe, sa piétaille, et ses cadres. Les uns noirs, les autres... blancs. 

Le journal anglais Guardian avait en effet été un des premiers à le constater également, dès le 22 mars dernier : "certains rapports suggèrent que des mercenaires blancs ont également été repérés se battant au nom de Kadhafi. Des Sud-Africains blancs, qui ont quitté l'armée nationale après la fin de l'apartheid racial et qui ont été très en demandé pour leur expertise dans différentes zones de guerre, y compris en Afghanistan et en Irak, mais il n'existe actuellement aucune preuve que se sont joints au conflit en Libye" (en photo, ici en Irak). Sur le Worldblog de NBC, on se posait aussi à la même date le même problème. Un nom revenant déjà, celui des successeurs d'Executive Outcomes de sinistre mémoire, engagés pour la plupart aujourd'hui chez Saracen International, et installés depuis en... Somalie. Avec à leur tête Lafras Luitingh, un ancien officier du South Africa’s Civil Cooperation Bureau, qui n'était autre qu' une division "spéciale" des services secrets d'Afrique du Sud, du temps de l'apartheid. Aujourd'hui, Luitingh est proche d'Erik Prince, de Blackwater, et reconverti dans l'anti-piraterie s'activant dans la Corne de l'Afrique. Les mêmes mêlés au trafic de Tantale de Viktor Bout, qui les a beaucoup véhiculés !  "Les experts suggèrent que Kadhafi a beaucoup d'options dans la région" ajoutait alors le Guardian. "Il a toujours eu un réseau de soldats qualifiés de partout en Afrique occidentale", a déclaré Adam Roberts, auteur du "The Wonga Coup", l'histoire d'une tentative manquée par Simon Mann et d'autres mercenaires pour renverser le président de la Guinée équatoriale en 2004. « Il y a beaucoup d'Africains, en particulier de l'Afrique occidentale ou du Soudan, qui se rendent en Libye parce qu'elle est riche." Des mercenaires plutôt bien équipés, Kadhafi ayant reçu de Belgique tout un lot d'Herstal FS2000, qui, lorsqu'ils seront découverts, produiront une certaine incrédulité... chez les rebelles, tant cette arme est surprenante par sa forme et parait futuriste. Des internautes, sur Agoravox, s'en étaient inquiétés, et j'avais dû leur préciser ce que ça représentait. Aujourd'hui, on s'aperçoit que le fameux Browning en or qui a fait couler tant d'encre a lui aussi été fabriqué... en Belgique ! Portant l'inscritpion « made in Belgium  » et le numéro de série : 511MP51396 ! On annonce que la firme belge a fourni "trente armes de luxe". J'ai comme d'avis que les pistolets en or de Kadhafi vont bientôt se retrouver à 30 exemplaires sur e-Bay !

Des mercenaires qui ont aussi laissé quelques traces embarrassantes, comme ces papiers retrouvés en pleine rue par un journaliste canadien, et révélés hier par le premier site d'infos sud-africain, News 24. "Un des documents (...), est une facture d'une entreprise de sécurité qui se fait appeler Alfa Services et qui porte une adresse postale à Pretoria. Il n'y a aucune trace enregistrée d'une telle entreprise en Afrique du Sud, et il est possible que ce soit un faux nom. Daté du 29 juin de cette année, le document énonce les détails d'un contrat de 12 mois pour "six spécialistes d'une équipe de formation" et de deux « spécialistes d'une équipe de soutien" pour un coût de 5,4 millions de dollars. Media24 a établi que le document porte l'adresse postale enregistrée des Parcs nationaux d'Afrique du Sud (SANParks) à Pretoria. Le porte-parole de SANParks, Wanda Mkutshulwa, a décrit le document comme "inquiétant" (...) Un autre document, en arabe et en anglais, est le schéma d'une « force d'intervention rapide" composée de 73 Sud-Africains et de 63 Libyens sous le commandement du groupe de Sud-Africains. Il énumère les équipes et le matériel qui seraient utilisés, y compris 127 fusils d'assaut AK-47,12 mitrailleuses PKM (la célèbre "Poulemiot Kalachnikova"), une douzaine de lanceurs, de roquettes RPG-7, 12 fusils de sniper, des mortiers de 60 mm, des pistolets et des sacs médicaux. Selon le document aux équipes seraient affectés 35 Land Cruisers et lanceurs de deux tonnes. Un caméraman libyen accompagnera le groupe avec une interprète". Les 35 Land Cruisers fournis pourraient très bien avoir fait partie des deux convois de la famille Kadhafi, dont celui qui a réussi à filer en Algérie avec la seconde femme du leader.

Le second papier découvert fortuitement n'est guère plus réjouissant : c'est une proposition d'achat de matériel chinois, fourni par trois firmes, Norinco, CPMIC et China XinXing Import & Export Corp, qui désiraient faire parvenir à tout prix la marchandise via un pays tiers, à savoir l’Algérie et l’Afrique du Sud... "Signée par un colonel à la retraite libyen, Ahmed Mohammed Ubaidah, la note recommande "que nous saisissons cette possibilité d'obtenir ce que nous avons besoin afin de défendre nos pays, la révolution, et supprimer toutes les bandes criminelles et les rebelles " indiquait Ubaidah. Malgré l'embargo décidé, certains ont bien continué à vendre des armes à Kadhafi, et ce, durant le conflit.

Voilà pour leur équipement, mais aujourd'hui on en sait un peu plus sur ces deux groupes d'Africains du Sud venus "extraire" la famille de Kadhafi des endroits où elle se cachait. Des mercenaires recrutés en Afrique du Sud même par les envoyés de Moatassim Kadhafi  : "selon certaines sources, les entretiens pour recruter les deux équipes ont été menées à Sandton et à Cape Town par une société de recrutement international, mais sans connaissance de l'existence du recruteur exact. Les mercenaires sud-africains ont apparemment été payés 15 000 dollars chacun. Les entrevues pour les opérations d'extraction ont été réalisées le 17 août à l'Hôtel Balalaika Sandton par Sarah Penfold, qui opère à partir du Kenya pour une société mercenaire britannique. Le journal New Age a vu des copies d'un courriel envoyé à un ancien SA des Forces spéciales, l'invitant à une entrevue. Le premier groupe de mercenaires a quitté l'Afrique du Sud deux jours après les entretiens, volant de l'aéroport d'O.R.Tambo à Dubaï. De là, ils ont volé en Tunisie, qui partage des frontières avec l'Algérie et la Libye, où ils ont été déposés avec des armes à feu. Ils ont ensuite voyagé par la route en Libye. La femme de Kadhafi, Safiya, sa fille, Aïcha, et ses fils, Hannibal et Mohammed, accompagnées de leurs enfants, ont été escortés par eux en Algérie". Une fuite qui avait été préparée à l'avance, par de larges envois massifs d''argent en Afrique du Sud, des envois qui étaient venus aux oreilles d'Abdel Monem al-Houni, responsable des insurgés, envoyé comme représentant à la Ligue Arabe. 

Sur la photo des putchistes de 1969 : De gauche à droite, debout : Hawwadi, al-Mghariaf, Qadhafi, Jalloud, Hamza, al-Hmaidi, Najm and al-Houni, à trois en bas de gauche à droite : al-Gherwi, al-Kharroubi et al-Mhaishi - Aboubaker Younis n'est pas présent)

Un Abdel Monem al-Houni, ancien compagnon de route de Kadhafi lors du putsch de 1969, devenu le représentant permanent de la Libye auprès de la Ligue arabe, qui ce jour-là, au Caire, en dira un peu trop sur ce qui se tramait exactement au 3 septembre dernier : "une source militaire libyenne des rebelles, en parlant de Tripoli à Asharq Al-Awsat , a déclaré que le processus de suivi du téléphone de communication sans fil en Libye a jusqu'ici échoué à découvrir l'emplacement de Kadhafi, bien que la recherche soit toujours en cours." Ce qui semble aujourd'hui soit une prémonition, soit une réalité qui a changé début octobre avec la découverte réelle du lieu de résidence, via la surveillance du réseau Thuraya utilisé par Kadhafi, comme j'ai pu l'indiquer déjà ici précédemment. En somme, début septembre, un membre un peu bavard du CNT nous avait déjà indiqué comment Kadhafi se ferait prendre, ce n'était plus qu'une histoire de temps ! Dans ce texte du journal Asharq Alawsat, un autre élément surprenant été révélé, qui allait plutôt à l'opposé de l'idée : l'assaut de Sirte avait été retardé exprès, semble-t-il, ce qui n'était pas sans inquiéter certains qui craignaient que le restant de la famille de Kadhafi réussisse à fuir elle aussi, y compris son chef. "Le délai accordé par la CNT à la ville de Syrte - qui est actuellement sous le contrôle des loyalistes de Kadhafi - à déposer les armes et d'accepter l'autorité du a fait l'objet de débats acharnés dans les rangs des rebelles libyens, avec certains membres du CNT se plaignant que ce délai pouvait faciliter la fuite de Kadhafi du pays pour échapper à la justice. Ce débat s'est intensifié après le CNT a prolongé le délai pour une autre semaine, il fonctionne maintenant jusqu'au samedi 10 Septembre 2011". De tous les événements survenus ces derniers temps, c'est celui-là le plus étrange. Sirte était encerclée, et ses habitants avaient déjà fui en masse : le délai de l'attaque finale ne s'expliquait pas.
 

Pourquoi donc en effet avoir maintenu un délai aussi long pour l'assaut final ? Qui pouvait avoir intérêt, au sein même du CNT à laisser fuir Kadhafi ? A lire ces tergiversations, un autre scénario très intriguant se profile clairement : et si le CNT avait de lui-même en effet tout fait pour offrir au dictateur le temps de quitter le pays, en lui accordant d'abord de laisser passer sa femme, sa fille et d'autres membres de la famille ? Rappelons qu'à l'époque on avait parlé de négociations en cours entre les deux partis. Au quel cas la fuite avait été... permise et "autorisée" par le CNT, et se serait alors l'Otan, les USA et la France qui auraient joué un mauvais tour aux rebelles en bombardant au dernier moment le convoi qui avait quitté Sirte, un convoi persuadé de jouir de la même immunité que le premier qui avait réussi à exfiltrer la première partie en Algérie ? Volà qui chamboule pas mal d'idées reçues, et qui rejoint l'analyse du Canard Enchaîné (**) du mercredi 26 octobre, pour qui le leader libyen aurait été avant tout victime des français et des USA qui le souhaitaient davantage mort que les libyens eux-mêmes ! Les membres du CNT sont en effet tous d'anciens apparatchiks du pouvoir, il faudrait voir à ne pas l'oublier, et on peut supposer qu'ils avaient gardé des liens étroits avec le dictateur. Car si Kadhafi devait négocier quelque chose, c'était bien avec eux en priorité et non avec l'Otan !

Négocier, pour fuit en Algérie, un pays bel et bien choisi au départ comme "zone de transit" par Kadhafi  : "selon les documents révélés par Asharq Al‑Awsat, l’ambassadeur libyen à Riyad a été au cœur du dispositif mis en place par Kadhafi pour recruter des mercenaires africains. Dans l’une de ses correspondances adressées au bureau du dictateur déchu, ce diplomate demande à Moussa Koussa, ministre libyen des Affaires étrangères de l’époque, "d’intervenir auprès de l’Algérie et du Niger pour accorder des visas aux personnes en route pour la Libye et de trouver des responsablesembres pour les accueillir". Réponse de Tripoli : « le chef de bureau à Alger a été chargé de s’occuper de ce dossier », selon la même source. Quelques jours plus tard, le ministère libyen des Affaires étrangères envoyait une correspondance à l’ambassadeur libyen à Riyad : « à nos frères à Riyad, votre télex 200 du 22 mars. Vous pouvez utiliser l’Algérie ou le Niger ». Le document ne précise pas si l’Algérie a donné son accord pour le transit de mercenaires mauritaniens ou maliens". C'est à ce genre de document que l'on mesure tout ce qu'implique la guerre en Libye au point de vue diplomatie. L'Algérie et l'Afrique du Sud, dans ce cas, ont joué un rôle très trouble. Moussa Koussa, qui est passé lui aussi dans les rangs du CNT était parfaitement et obligatoirement au courant des projets de fuite en algérie du clan Kadhafi. Or, un premier convoi a réussi à le faire. Mais pas le second !

Car dans ce surprenant scénario, un télescopage étrange se produit entre notre responsable d'avant-hier sur son idée de recourir à une ambulance aérienne, pour Kadhafi, et ce que nous raconte ce jour un autre personnage, un homme à qui on avait bel et bien demandé de préparer un avion de ce type, juste après que la capture de Kadhafi ne se soit produite : "L'ancien commissaire de police George Fivaz a déclaré à New Age hier que son entreprise de sécurité, Fivaz et Associés, a été contactée à Londres le week-end par des gens de toute urgence à la recherche d'une ambulance aérienne pour évacuer environ 50 blessés et des gravement brûlés des victimes de la guerre de Libye. Fivaz a déclaré que son entreprise ne fournit pas ce type de service et qu'il croyait qu'il y avait, en tout cas, pas d'ambulance aérienne de cette taille disponibles en Afrique du Sud. Mark Young, le porte-parole du Criticare à Londres, a déclaré que sa compagnie avaient été contractée pour des opérations en Libye, mais il n'avait pas connaissance de Sud-Africains qui avaient besoin d'évacuation. Il a dit que Criticare était à la recherche d'un ambulance aérienne de bonne taille et avait dit qu'il pourrait en trouver une en Afrique du Sud. "Nous avons contacté Saafair, mais on nous a dit de leur avion avait été contracté par l'ONU," dit Young. Il y avait bien une ambulance aérienne avec la capacité de 10 à 20 patients disponible en Autriche, mais il y avait des problèmes avec l'assurance parce qu'elle devait voler dans les zones de guerre. « Nous devons évacuer cinq à 10 victimes blessées et gravement brûlées un jour prochain ou dans les deux prochains mois de la Libye dans le cadre de notre contrat », dit Young. Parmi les victimes figuraient des Libyens, les forces de l'Otan et d'autres victimes du monde entier, a-t-il dit." En fait, en Afrique du Sud, la Croix Rouge possède ce type d'avion mais aussi Netcare 911, qui possède un Cessna 550 Citation (ZS-EDA), disponible 24h sur 24, un service longue distance relancé le 1er septembre dernier, mais bien trop petit pour le cas cité. Un appareil installé... à Lanseria.

Des hommes gravement brûlés, à savoir les membres accompagnant le convoi de Kadhafi intercepté...et volatilisé au Hellfire. Cherchait-on alors à rapatrier d'autres dignitaires blessés ou des mercenaires sud-africains ? L'attaque a eu lieu le jeudi 20, et le samedi 22 on cherchait une ambulance aérienne de taille conséquente pour embarquer qui, sinon les victimes du raid de l'Otan ? Le média sud-africain déjà cité le confirme ce 27 octobre : "le week-end il a été signalé que certains Sud Africains ont été tués pendant l'attaque sur le convoi dans ce qui a été la tentative de Kadhafi de s'échapper. D'autres ont été blessés et restent bloqués en Libye". Tout se confirme donc ! Une confirmation redoublée par les dire de deux survivants de l'attaque : Huneish Nasr , le chauffeur personnel de Kadhafi, et Mansour Dhao, déjà interviewé par le New-York Times. Kadhafi, selon eux, a été fort surpris par l'attaque de l'Otan : à croire qu'on lui avait assuré une échappée de tout repos ! Qui avait bien pu lui assurer de s'en sortir aussi facilement, sinon ses anciens amis aujourd'hui au pouvoir ? Sa colonne comportait au bas mot 35 véhicules et certains parlent de 70 : espérait-il de la sorte ne pas être repéré ? La seconde échappée, comme la première, assurée par des "professionnels" sud-africains !

Depuis, on a appris en tout cas que la thèse que j'avais émise de la surveillance du téléphone Thuraya était bien à l'origine de la décision d'attaquer le convoi : ce jour même (27 octobre donc), dans un court communiqué émanant de Saif El Ilslam, le fils de Kadhafi toujours en fuite qui lui servait jusqu'ici de relation publique auprès des médias, une petite phrase est apparue pour le confirmer : "c'est l'interception de conversations par téléphone satellite Thuraya qui aurait permis aux nouvelles autorités libyennes de retrouver sa trace dans la région désertique de Ghat." Un aveu qui démontre que si le 25 octobre on savait le faire pour le fils, on devait déjà savoir le faire un peu avant le 20 pour le père : le CNT savait où se cachait Kadhafi, averti par ceux qui étaient capables de déchiffrer les conversations satellitaires : à savoir les services secrets allemands en priorité, qui ont expliqué depuis savoir l'emplacement de la villa où s'était réfugié Kadhafi, ce que j'ai déjà expliqué ici en détail. Un fils qui en serait réduit aujourd'hui à demander lui-même d'être incarcéré par la CPI tant il craint visiblement d'être lui aussi éliminé physiquement, comme son père et son frère ont pu l'être. En somme, il demande aujourd'hui à être protégé... en prison : une première inattendue pour la CPI ! Personnellement, j'ai comme d'avis qu'il n'arrivera pas entier à La Haye, mais bon...

Le journal News 24 revenant à nouveau le 27 octobre sur ceux qui auraient permis à Saif El Islam de fuir : et on retrouve à ses côtés des sud-africains, encore et toujours ! Avec une info plutôt inquiétante à la clé : "des avions sont prêts à l'aéroport de Lanseria, ainsi qu'à Sharjah, dans les Émirats Arabes Unis, pour aller aider les Sud-Africains, et sans doute aussi Al-Islam, à s'extraire hors de la Libye, quand il deviendra possible de le faire, selon les informations obtenus par Beeld (à savoir News24)". Faire atterrir des avions de grande taille en plein désert, ça ne pose aucun problème à ces mercenaires : leur "charter" habituel, notre ami Viktor Bout, et ses actuels successeurs, à fait ça toute sa vie... et ce serait sans difficultés : l'Otan peut-il assurer la protection aérienne jusqu'à la frontière nigérienne ? La réponse est...non : ses chasseurs n'ont pas "l'allonge" nécessaire. Personnellement, j'ai assez décrit ici ce qui se passait à Lanseria : ça m'a valu le retrait de deux épisodes où je citais un marchand d'armes connu basé à cet endroit, dont le nom avait été cité lors du conflit en Côte d'Ivoire, pays dans lequel il avait prêté son avion personnel à qui vous savez. Je vous laisse fureter pour retrouver son nom... Un Boeing 727 tout blanc photographié en 2004 à Malte, en partance pour Tripoi devrait vous aider à le faire.  Un fort bel avion... immaculé  ! Un "envoyé du gouvernement libyen en visite à Malte", avait-on même écrit à son atterrissage, je ne saurais dire mieux ! A noter que Kadhafi n'a pas été le seul à utiliser des mercenaires étrangers : le CNT aussi, comme cet argentin retrouvé par une télévision hispanique, qui déclare être parmi les combattants pour "défendre la liberté". D'où sort-il, à qui obéit-il exactement, le reportage ne le dit pas, hélas. Selon le Guadian, Al-Jazeera avait montré d'autres "conseillers" des rebelles : selon elle des militaires anglais, six d'entre eux filmés ici à Misrata, qui avaient plutôt le look de mercenaires encore une fois : filmés juste au moment de l'arrivée de Jacob Zuma, qui tentait alors un cessez-le-feu. En mars dernier, six autres SAS britanniques, largués en parachute à haute altitude, avaient été arrêtés par les rebelles qui ignoraient qui ils étaient.

Des sud-africains recrutés par Kadhafi pour le sortir du pays : on peut légitimement penser que les services secrets du pays aient été au courant. Qu'en pense Nelson Mandela en personne, imagine-t-on aussitôt ? Pas grand chose à vrai dire : dès 1986, il avait été reçu en grande pompe par le leader libyen, et était même revenu le décorer neuf années plus tard, en saluant le grand leader qu'il était à ses yeux... avec Castro, Kadhafi en aura berné plus d'un... Y compris celui qui était allé jusqu'à lui dérouler un tapis rouge dans l'enceinte même de la cour de l'Elysée. "Le 29 Octobre 1997, président sud-africain Nelson Mandela est arrivé en Libye pour attribuer le colonel Mouammar Kadhafi de la Médaille Bonne-Espérance. La médaille, également reliée à l'Ordre de Bonne Espérance, est le plus grand honneur que l'Afrique du Sud puisse décerner à un citoyen d'un autre pays. Elle sera donnée un an plus tard au président américain Bill Clinton. À l'époque, le colonel Kadhafi était un paria dans la communauté internationale. La Libye a été sous les sanctions des Nations Unies (ONU) depuis 1992 pour son refus de remettre les deux suspects inculpés dans l'attentat du vol Pan Am 103 au-dessus de Lockerbie, en Ecosse, qui a tué 270 personnes. ''Ceux qui disent que je devrais pas être ici sont sans morale,''a déclaré Mandela. ''Cet homme nous a aidé à un moment où nous étions tout seuls, quand ceux qui disent qu'on ne doit pas venir ici aidaient l'ennemi'' (Mandela critiquant l'opposition des Etats-Unis en 1997). Lorsque le tour de Kadhafi est de parler au micro, il a dit "'Nous sommes confrontés à une tentative de domination d'un pouvoir. Toutes les propositions internationales servent à cette fin le mal. L'Assemblée générale [des Nations Unies] devrait avoir la primauté au Conseil de Sécurité'' (Mekay, 1997). À première vue, il est curieux que deux hommes aussi dissemblables prononçaient cette position morale similaire.  Les raisons sont intégrés dans deux décennies de rapports de force internationaux qui ont façonné plusieurs différentes perceptions globales de la justice sociale, de la rétribution morale, des justifications morales, et la forme du futur ordre mondial." Selon Lyn Boyd Judson, cette médaille représentait un "grand espoir"...pour le monde entier. Dans le même texte, on expliquait surtout que Mandela était intervenu pour demander la libération de l'auteur de l'attentat car lui-même avait été emprisonné longtemps et que selon lui c'était une épreuve très pénible. Le 12 septembre 2003, les sanctions contre la Libye était levées. Kadhafi avait accepté d'endosser la responsabilité de l'attentat de Lockerbie et avait payé 2,7 milliards de dollars de compensation (il tentera après de revenir sur ce paiement).

Rappelons qu'avant qu'il ne disparaisse, l'un des rares à avoir joué les bons offices avec Kadhafi était Jacob Zuma, l'actuel président de l'Afrique du Sud. En avril dernier, ils s'étaient rencontrés à Tripoli. Un cliché les montrant plutôt fort amis. Ils pouvaient : Zuma, alors accusé de viol dans son pays, avait fort apprécié l'aide de 2 millions de dollars que lui avait accordé Kadhafi pour assurer sa ruineuse défense (comme quoi ce genre d'histoire arrive aussi à des gens devenus présidents !). Kadhafi avait aussi largement approvisionné le groupe islamiste sud-africain Pagad, qui est a aussi la particularité d'être antisémite. Le rôle de l'Afrique du Sud (et des pays africains au sein du Conseil National Africain) reste donc plus qu'ambigu : le pays avait voté la résolution 1973 à l'ONU sur la protection des civils, avant de se raviser dès les premiers bombardements de l'Otan, dont on sait aussi aujourd'hui que comme ceux visant Saddam Hussein, ils étaient en priorité destinés à éliminer physiquement le leader libyen. Ce que l'Otan avait bien entendu toujours nié. On bombardait certes son palais, mais ce n'était pas lui que l'on visait, paraît-il(?). Exactement comme les tirs de Garlasco sur les bâtiments où résidait Saddam Hussein ! Les premiers tirs ayant été les mêmes : ceux de trois sous-marins US et de l'envoi de leur volée de Tomahawks (124 avaient été tirés, soit pour 186 millions de dollars de dépensés en une seule journée). Pour les soldats de fortune, l'ONU avait pourtant demandé en 2010, par la voix de son envoyé Jose L. Gomez del Prado, au gouvernement de Zuma de mettre de l'ordre chez lui dans ses sociétés de mercenaires : visiblement, il n'avait pas été écouté : malgré la signature en 2007 d'un texte l'y engageant, de son prédécesseur Thabo Mbeki, rien n'a été fait pour mettre fin à leur activité, qui avait pignon sur sur rue à Pomfret.  Or on le sait, aujourd'hui : dans la fin lamentable du tyran Kadhafi, ils auront joué un rôle primordial. En 2004, Eeben Barlow, l'ancien commandant du "fameux" Buffalo Battalion 32, et le créateur d'Exectutive Outcomes, avait résumé à la presse son "métier" : "nous vendons le business pour survivre" avait-il déclaré. Cette fois-ci, ça n'a pas marché semble-t-il. L'homme parcourt aujourd'hui le monde pour faire des conférences sur "la privatisation de la guerre". En connaissance de cause, c'est le moins qu'on puisse dire, mais pas toujours avec la réussite souhaitée...

 

(*) Le CNT, en ce qui concerne le décès de Kadhafi est toujours dans le déni total. Voici ce 'il affirmait encore au 26 octobre selon Libération : "Aucun révolutionnaire n'a tiré sur Mouammar Kadhafi après son arrestation", selon les premiers éléments d'enquête, a assuré mercredi devant le Conseil de sécurité de l'ONU Ibrahim Dabbashi, ambassadeur adjoint de la Libye auprès de l'organisation (...) Devant le Conseil de sécurité de l'ONU, M. Dabbashi a réaffirmé que "selon les premiers éléments d'enquête et les informations que nous avons, Kadhafi a été blessé lors d'échanges de tirs entre ses partisans et des révolutionnaires". Quand il a été arrêté, "il saignait de l'abdomen et de la tête et il est décédé à son arrivée à l'hôpital de Misrata", a-t-il ajouté. "Vous savez tous à quel point les Libyens vivaient dans l'horreur à cause des actes terribles que Kadhafi a commis contre notre peuple. Pourtant, si nous apprenons quelque écart dans le respect des droits de Kadhafi ou de tout autre, les auteurs de tels actes seront punis", a poursuivi M. Dabbashi. Arrivé à ce stade, on ne peut en conclure qu'à un gouvernement de menteurs invétérés : toutes les images et photos sur l'événement démontrent le contraire de ce qui est officiellement prononcé. Un document de la BBC montre aujourd'hui celui qui aurait tué Kadhafi, célébrant son éxécution : or, à l'évidence, c'en est encore un autre que ceux vus jusqu'ici ou présentés eux-mêmes comme tels. En tout cas, celui-ci indique bien l'oreille comme endroit de l'impact... le pistolet semblant bien être un Makarov (félicitations Perseus  !)

(**) L'article du 26 octobre du Canard Enchaîné, en France, résume parfaitement ce que j'ai pu jusqu'ici expliquer de la disparition de Kadhafi,selon lui programmée par les USA et la France :

Obama et Sarkozy ne voulaient pas qu’il s’en sorte vivant. De crainte qu’il ne parle trop lors de son procès devant la Cour pénale internationale.

Mercredi, 19 octobre en fin d’après-midi, un colonel du Pentagone téléphone à l’un de ses correspondants au sein du service secret français. Chargé du dossier « Kadhafi », l’une des priorités actuelles des généraux de l’équipe Obama, l’Américain annonce que le chef libyen, suivi à la trace par des drones Predator US, est pris au piège dans un quartier de Syrte et qu’il est désormais impossible de le « manquer ». Puis il ajoute que laisser ce type en vie le transformerait en « véritable bombe atomique ». Son interlocuteur comprend ainsi que la maison Blanche a rendu son verdict, et qu’il faut éviter de fournir à Kadhafi la tribune internationale que représenterait son éventuel procès.Depuis quelques jours d’ailleurs, des commandos des forces spéciales américaines et françaises participaient ensemble à cette chasse au Kadhafi. À Paris, au Centre de planification et de conduite des opérations (CPCO), à la Direction du renseignement militaire (DRM) et au service action de la DGSE, plusieurs officiers évaluaient à une cinquantaine de membres du COS (Commandement des opérations spéciales) les militaires présents à Syrte. Leur mission : porter assistance aux unités du CNT qui investissaient la ville, quartier par quartier, et, selon le jargon maison utilisé par un officier du CPCO, « ´´traiter´´ le guide libyen et les membres de sa famille ». Une formule codée en cours à la DGSE : « livrer le colis à Renard », et agir en sorte que Kadhafi n’échappe pas à ses poursuivants (une unité du CNT baptisé « Renard ? ».

Hypocrisie internationale.

À l’Élysée, on savait depuis la mi-octobre que Kadhafi et l’un de ses fils s’étaient réfugié à Syrte, avec gardes corps et mercenaires. Et Sarko avait chargé le général Benoit Puga, son chef d’état-major particulier, de superviser la chasse à l’ancien dictateur. Ce qu’il a fait en relation avec la « Cuve », le bunker souterrain où des officiers du CPCO sont en contact permanent avec tous les militaires engagés à l’étranger et les services barbouzards. À la DGSE comme à la DRM on ne se gêne pas d’ailleurs pour évoquer l’ « élimination physique »du chef libyen, à la différence des formules bien plus convenables employées par l’Élysée, s’il faut en croire un conseiller du Président. « La peine de mort n’était pas prévue dans les résolutions de l’ONU qui ont permis à l’OTAN d’intervenir, ironise un diplomate français. Mais il ne faut pas jouer les hypocrites. À plusieurs reprises, des avions français et britanniques avaient déjà tenté de liquider Kadhafi en bombardant certains de ses repaires, à Tripoli ou en détruisant notamment un de ses bureaux. » Et le même de signaler que, lors d’un procès devant la Cours pénale internationale, « ce nouvel ami de l’Occident aurait pu rappeler ses excellentes relations avec la CIA ou les services français, l’aide qu’il apportait aux amis africains de la France, et les contrats qu’il offrait aux uns et aux autres. Voire plus grave, sait-on jamais ? ».
 Le 20 octobre à 8h 30 du matin, l’objectif allait être atteint. Trois avions de l’OTAN s’approchent de Syrte. Rien à voir avec une mission de reconnaissance effectuée par hasard : une colonne de 75 véhicules fuit la ville à vive allure. Un drone américain Predator tire des roquettes. Un mirage F1CR français de reconnaissance suit un Mirage 200-D qui large deux bombesGBU-12 de 225 kilos guidées au laser. Bilan : 21 véhicules détruit et Kadhafi seulement blessé.

Soupirs de satisfaction.

Des forces spéciales françaises sont alors présentes sur les lieux. L’histoire ne dit pas à quelle distance de ce qui va survenir, et que raconte avec abondance de détails un officier des services militaires de renseignements : « Il est capturé vivant par des combattants surexcités. La foule scande ῞Allah Akbarˮà pleine poumons, le menace de ses armes et se met à le tabasser pendant que d’autres combattants qui peinent à prendre le dessus, crient de le maintenir en vie ».On connait la suite, quelques images de ce lynchage suivi d’une exécution par balles sont apparues sur les écrans de télévision et dans la presse écrite. Mais la disparition de Kadhafi n’est pas la fin de l’histoire car, en croire une analyse barbouzarde, « la Libye est entrée dans un no man’s land politique, une zone de turbulences imprévisibles. » Voilà qui devrait inquiéter ceux qui, dans plusieurs capitales occidentales et arabes, ont poussé des soupirs de satisfaction que Kadhafi ne serait jamais la vedette d’un procès international.

Claude Angeli

Un texte à mettre en parallèle avec celui-ci à propos d'un très proche de Kadhafi qui aurait assez tôt joué double jeu :

"Le 18 novembre, Maghreb Confidential écrivait, « Les allées et venues de Nouri Mesmari ont suscité beaucoup de curiosité ces dernières semaines. Le chef du protocole de Mouammar Kadhafi qui semblait être le frère siamois du dirigeant libyen, s’était rendu en France fin octobre, en passant par la Tunisie. Officiellement, Mesmari, qui souffre d’une maladie chronique, était venu à Paris pour subir une intervention chirurgicale. Sa femme et sa fille lui avaient en effet rendu visite et résider un temps à l’Hôtel Concorde Lafayette de Paris. Il a été perdu de vue depuis. Mesmari qui voudrait prendre sa retraite est l’un des plus proches confidents de Kadhafi et connaît parfaitement tous ses secrets." Le 28 novembre 2010, Mesmari changeait de camp. En février dernier, c'est "le fils de Kadhafi, Moatassim, a passé une semaine à Paris en tentant en vain de convaincre Mesmari de revenir en Libye : « Moatassim Kadhafi, a quitté Paris bredouille le 5 février. Le fils de Mouammar Kadhafi qui séjournait depuis fin janvier à l’hôtel de luxe Bristol, n’a pas réussi à persuader Nouri Mesmarai de rentrer au pays". Que faisait exactement Moatassim Kadhafi au Bristol, voilà qui est aussi intéressant... passer aussi rapidement du pretigieux Bristol à une exécution sommaire, voilà qui devrait faire réfléchir pas mal de monde... non ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.76/5   (91 votes)




Réagissez à l'article

167 réactions à cet article    


  • morice morice 28 octobre 2011 09:14

    Sauf-EL-Islam serait en fuite vers le Mali...


    Télescopage d’info du jour :

    « Le Mali refuse toute présence militaire étrangère dans son pays, même pourlutter contre le terrorisme, a déclaré le président malien, Amadou Toumani Touré, à la télévision algérienne. Le chef de l’Etat malien a quitté jeudi Alger à l’issue d’une visite officielle de quatre jours en Algérie.  »Le Mali, tout comme l’Algérie, très jaloux de son indépendance et de sa sécurité, n’acceptera en aucune manière qu’une force militaire étrangère s’installe dans son pays même si cette force venait pour aider dans la lutte antiterroriste« , a indiqué le président malien. »

    • morice morice 28 octobre 2011 09:22

      C’est bien connu, il n’y a personne au Mali
      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-neocons-sont-de-retour-3-les-86662


      Sans oublier les avions chargés de cocaïne....
      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/coke-en-stock-iv-boeing-touaregs-88404


      Je sens que Camatte va reprendre du service là....


      • izem 28 octobre 2011 16:17

        Ces longs textes sortent directement des laboratoires de la propagande Otanesque et DGEsque !


      • babaro babaro 28 octobre 2011 21:33

        Au départ, on pense que l’auteur a passé de nombreuses années dans les services secrets et que pour avoir autant de références et de confidences, il doit avoir gardé de sacrés liens.
        Surtout que quand on clique sur certains liens (dans le texte, cette fois), on retrouve de bonnes parties de l’article de Morice en copié/collé.

        Le fait qu’il congratule Perseus, sur sa perception extra-lucide ? :
        « En tout cas, celui-ci indique bien l’oreille comme endroit de l’impact... le pistolet semblant bien être un Makarov (félicitations Perseus  ! » augure une connivence de tous les instants.

        Cette débauche d’information technique, hors de propos, ajouté à cette immense broderie issue de désinformateurs patentés reçue comme vérité officielle, ne suscite au final que du dégout.

        Pas la peine de faire aussi long et indigeste pour en définitive « noyer le poisson » sur cette totale et délirante agression du peuple Libyen.


      • morice morice 28 octobre 2011 10:37

        Désolé pour ce fil mais pour moi l’info est aussi importante et c’est aussi « bingo »" pour tout ce que j’ai pu écrire depuis plusieurs épisodes sur la question’
        http://www.slateafrique.com/59795/coke-en-stock-au-senegal-neyret


        Tout le monde aura remarqué le titre !

        http://www.slateafrique.com/59795/coke-en-stock-au-senegal-neyret

        Ah ah ah c’est exactement ma conclusion sur le sujet .

        • AniKoreh AniKoreh 28 octobre 2011 10:54

          Fameux lièvre que vous levez là, Morice !

          Un de plus !! Du beau boulot, chapeau bas ! Et merci !


          • amipb amipb 29 octobre 2011 07:16

            Oui, bel article en effet, et qui ne tombe pas dans le piège manichéen (pour ou contre untel).

            Pour ceux qui n’apprécient pas les remarques contre Kadhafi, sachez que « les ennemis de vos ennemis ne sont pas forcément vos amis ». Même si Kadhafi a fait beaucoup de bien pour l’Afrique et pour son pays, il n’en restait pas moins un dictateur, dont le peuple avait peur.

            Il est parfaitement possible de dire cela et d’accuser l’OTAN de meurtre et de manipulations.

            Sinon, on rentre dans la guerre idéologique et la croyance aveugle, celles-là même qui poussent des milliers d’êtres humains à tuer leur prochain sans l’once d’un remord.


          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 28 octobre 2011 11:46

            Si Saïf al-Islam est vraiment passé au Mali il peut espérer rejoindre La Haye en un seul morceau. J’imagine l’effroi de Sarkozy à l’idée d’un procès.

            Euronews : Saïf Al-Islam Kadhafi accuse Nicolas Sarkozy

            « Tout d’abord, il faut que Sarkozy rende l’argent qu’il a accepté de la Libye pour financer sa campagne électorale. C’est nous qui avons financé sa campagne, et nous en avons la preuve. Nous sommes prêts à tout révéler. La première chose que l’on demande à ce clown, c’est de rendre l’argent au peuple libyen. Nous lui avons accordé une aide afin qu’il oeuvre pour le peuple libyen, mais il nous a deçu. Rendez-nous notre argent. Nous avons tous les détails, les comptes bancaires, les documents, et les opérations de transfert. Nous révélerons tout prochainement. »


            • morice morice 28 octobre 2011 12:22

              merci mais c’est dans le texte que vous n’avez donc pas lu.



            • EricB 29 octobre 2011 20:18

              Vous pensez bien que s’il avait eu des éléments réels ailleurs que dans son imagination, il les aurait deja fait passer à la presse. Des calomnies, ca ne mange pas de pain, et les presses et les peuples en sont toujours friands !


            • morice morice 28 octobre 2011 12:11

              Si Saïf al-Islam est vraiment passé au Mali il peut espérer rejoindre La Haye en un seul morceau. 


              pas sûr avec la DGSE sur place depuis longtemps... ça se présente mal...


              plus 
              ali : Des invités de marque aux festivités du cinquantenaire de l’indépendancePar M. Keita - 22/09/2010Cavaye Yeguie Djibril, président de l’Assemblée nationale camerounaise prend part aux cérémonies

               

              Les festivités du cinquantenaire malien vont culminer ce 22 septembre avec le défilé militaire et jeudi avec le défilé civil. Pour ce jour, les autorités maliennes ont invité l’armée de sept pays africains à prendre part au défilé militaire. A cet effet, des chefs d’Etat et plusieurs délégations étrangères sont arrivés à Bamako pour prendre part à la célébration. Le guide de la Révolution libyenne, le colonel Mouammar El-Kadhafi, les présidents Mohamed Ould Abdel Aziz de Mauritanie, Blaise Compaoré du Burkina Faso, Denis Sassou N’Guesso du Congo, Thomas Yayi Boni du Bénin et Faure Essozimna Gnassingbé du Togo, ont été annoncés. Parmi les autres personnalités attendues à Bamako figurent l’Aga Khan, Cavaye Yeguie Djibril (président de l’Assemblée nationale du Cameroun), Soro Guillaume (Premier ministre de Côte d’Ivoire), Faustin Archange Touadera (Premier ministre de la Centrafrique), le Vicomte Guy de Richemont de l’Ordre souverain de Malte, Abdousalami Aboubacar (ancien président de la République du Nigéria).

              Quant à la France, l’ancienne puissance coloniale, elle sera représentée par Brice Hortefeux, ministre français de l’Intérieur. 


               Emmanuel Beth, grand copain de Sarko...depuis au Burkina Faso


              rappel :
              « C’est Nicolas Sarkozy en personne qui a donné, samedi, l’ordre d’intervenir aux unités des forces spéciales françaises pour intercepter les ravisseurs de deux otages français, Antoine de Léocour et Vincent Delory, enlevés vendredi vers 23 h 15 au restaurant Le Toulousain de Niamey, au Niger. »

              roule en quoi le Saif ? Ah, dans la même voiture à peu près que les deux malheureux otages ???

              • Dohia 28 octobre 2011 13:20

                « Kadhafi, avec son matelas de dollars engrangé pendant plus de 40 ans » . Sarkozy et les autres dirigeants « français » ont un matelas bien plus gonflé que celui qu’avait le colonel qu’ Kadhafi mais les Libyens avaient beaucoup d’avantages qu’ont les Français modestes, c’est-à-dire 96% de notre population. Voila ce que faisait en partie Kadhafi avec son « matelas » d’argent et ce que ne font aucun des dirigeants occidentaux :


                1. Il n’y a pas de facture d’électricité en Libye ; l’électricité est gratuite pour tous les citoyens.

                2. Il n’y a pas d’intérêt sur les prêts (l’intérêt sur l’emprunt une chose interdite dans la religion musulmane). Les banques en Libye sont nationalisées et tous les prêts faits aux citoyens sont à 0% d’intérêt par la loi libyenne.

                3. Avoir une maison est considéré comme un droit humain en Libye ; Kadhafi avait prêté serment que ses parents n’auraient pas de maison tant que tous les citoyens libyens en ait une.

                4. Tous les nouveaux-mariés reçoivent 50.000$ pour pouvoir acheter leur première maison et commencer à fonder une famille.

                5. L’éducation et les traitements médicaux sont gratuits en Libye. Avant l’arrivée au pouvoir de Kadhafi, seulement 25% des Libyens étaient alphabètes. Ajourourd’hui ils représentent 85% de la population.

                6. Si un citoyen libyen veux commencer une carrière dans l’agriculture, il reçoit une terre et une maison agricoles, l’équipement nécessaire, des graines pour ensemencer et du bétail afin de donner un coup de fouet à sa carrière ; et tout ça gratuitement.


                • guillietta 29 octobre 2011 17:30
                  Le Qatar admet l’envoi de centaines de troupes pour soutenir les rebelles en Libye

                  Qatar chef d’état-major révèle l’étendue de l’implication, disant soldats étaient responsables de la formation, les communications et la stratégie


                  http://www.guardian.co.uk/world/2011/oct/26/qatar-troops-libya-rebels-support?intcmp=239



                • morice morice 28 octobre 2011 13:47

                  J’ai déjà répondu sur un autre fil à ces arguments qui n’en sont pas : veuillez déposer ailleurs vos glorifications de dictature, merci.


                  • Dohia 28 octobre 2011 13:56

                    Je ne glorifie rien du tout, je constate seulement ce que fut, entre autres, la période Kadhafi. 

                    De plus, ne parlez pas de dictature dans un pays où la majorité de la population soutenait son dirigeant et n’avait aucune envie de se faire « libérer » . 

                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 28 octobre 2011 14:56

                    Arretez d’essayer de nous propagander, vous voulez bien ?


                    Tout cet argumentaire est issu d’une interview d’un membre de l’ambassade de Russie faite sur une chaîne info, afin d’apporter un soutien diplomatique à Kadhafi.

                    Vouloir faire de la Libye un paradis terrestre, c’est aussi crédible que de nous faire croire que NS est membre du PCF...

                    C’est quand même fou, ça. Selon les Kadaboys, le Colonel avait fourni un fusil à chaque libyen, « preuve de sa grande confiance envers son peuple. »

                    On n’est a pas vu la queue d’un, même durant les premières heures de la révolte !

                  • izem 28 octobre 2011 18:20

                    Ah bon, c’est de la propagande ! Retourne sur TF1 et France2...etc. Tu es irrécupérable.


                  • Valas Valas 29 octobre 2011 21:36

                    Que pensez vous de la dictature Sarkozienne Morice ? Vous la trouvez mieux ?

                    Votre article est, à mon avis, déplacée vu la situation actuelle, notamment la façon de vouloir faire passer Kadhafi pour une pourriture donnant l’impression que les dirigeants de l’Empire derrière l’OTAN ont fait une bonne action... ce sont ceux là les pourritures !


                  • Croa Croa 30 octobre 2011 11:33

                    Tout à fait Dohia !

                    Morice ne connaît rien du système politique libyen, un truc tribal assez archaïque finalement plus proche des gens que notre fausse démocratie. Rien qui ne puisse s’apparenter à une vraie dictature en fait sauf pour les médisants qui rêvent depuis plus de 40 ans de soumettre ce pays particulier et pour tous les beaufs qui ne comprennent rien à rien ! 


                  • morice morice 28 octobre 2011 13:55

                    avec des arguments pareils vous allez aller loin :


                    « Par Dohia (xxx.xxx.xxx.225) 27 octobre 11:25

                    La polygamie était , et peut-être reste, aussi un moyen d’éviter que les femmes se prostituent. »

                    avez-vous écrit ici comme premier post... affligeant.


                    en deuxième ce n’est guère mieux :

                    Par Dohia (xxx.xxx.xxx.225) 27 octobre 11:39

                    Il n’y aura pas de paix tant les sionistes (qui se disent haut et fort, mais à tort, juifs) ne rendront pas la Palestine aux Palestiniens, et retourneront d’où ils viennent , c’est-à-dire en particulier l’Europe et les pays d’Afrique du Nord.

                    je vous rappelle que c’était le projet d’Hitler.... le saviez-vous au moins ?

                    j’en doute fort... à venir aujourd’hui glorifier un de ces descendants...

                    http://www.youtube.com/watch?v=RunM0NsHNhE


                    • Dohia 28 octobre 2011 14:14

                      Je ne vois pas ce qu’il y a d’affligeant à dire ce qui est. 

                      L’une des raisons de l’existence de la polygamie était pour éviter que les femmes se prostituent. Je préfère voir un homme marié à 4 femmes qu’un proxénète obligeant un réseau de 150 femmes à se salir. 

                      Je vous rappelle que le projet d’Hitler était d’éliminer tous les juifs, et à son époque, il n’y avait pas de sionistes en Palestine ou en tout cas pas assez pour lui nuire. Par contre moi, tous les anti-sionistes, et les Palestiniens (juifs,chrétiens,musulmans et athées) voulons que les non-Palestiniens retournent chez eux et que les Palestiniens qui ont dû fuir et abandonner leur propre terre pour échapper à la mort et à la torture puissent avoir le droit de revenir CHEZ EUX.
                      Vous trouvez « affligeant » q’un peuple veuille retrouver son indépendance, sa souveraineté et sa liberté ?? !!!

                      Pourquoi Kadhafi serait un « descendants » d’Hitler ? Il n’a bombardé personne contrairement à Bush, Obama, Sarkozy, Cameron, BHL et j’en passe. Pourquoi vous ne parlez pas des vrais criminels ?!!!






                    • morice morice 28 octobre 2011 14:48

                      « Je vous rappelle que le projet d’Hitler était d’éliminer tous les juifs, et à son époque, »


                      va falloir étudier l’histoire : le premier projet est de les renvoyer en palestine : ce n’est que tardivement à la confèrence de Swansee que sera décidée leur extermination, qui est, je le répète pour Fonzibrain, indéniable.

                    • tiloo87 tiloo87 28 octobre 2011 18:44

                      C’est quand même pénible que même ici, il ne soit pas possible de regarder la réalité en face, et d’admettre que même un dictateur peut avoir des intentions « sociales ». (différence entre une dictature « de droite » et dictature « de gauche »)

                      Vous nous faites du Walt Disney, avec des gentils et un méchant : il ne s’agit pas de glorifier Mouamar, mais d’admettre que tout n’était pas mauvais.

                      A moins que la réalité fasse peur ?


                    • morice morice 28 octobre 2011 22:41

                      admettre que même un dictateur peut avoir des intentions « sociales ». 


                      c’est ça et vous allez nous parler du national socialisme, je le sens bien là.

                      Le « social » dont vous parlez c’est la TORTURE SYSTEMATIQUE DANS TOUS LES COMMISSARIATS : votre façon de voir le social porte un nom : c’est bien du FASCISME.

                    • Croa Croa 30 octobre 2011 11:41

                      à Tiloo87,

                      La réalité fait peur de toutes façons, mais pour d’autres raisons,

                      Ce sont nos « élites », Sarkozy en tête, les monstres,

                      ce que démontre l’état de la Libye, et tous leurs crimes ! smiley


                    • LE CHAT LE CHAT 28 octobre 2011 14:11

                      Merci Momo de faire des fouilles et de nous sortir les trésors , parce que si les crapules du CNT , mi islamistes , mi transfuges de l’ancien régime ne sont pas des gens recommandables , les khadafistes et les mercenaires qui soutenaient le guide ne valaient guère mieux ! certains sur ce site continuent de faire l’apologie de Muammar , faut quand m^me pas déconner !


                      • morice morice 28 octobre 2011 14:36

                        Merci Momo de faire des fouilles et de nous sortir les trésors ,


                        comme quoi même le Fn parfois me salue, purée ça change. Devant les FAITS, on est OBLIGE de reconnaître. Or je ne fais que MONTRER LES FAITS, là.

                        demain, je m’attaque à la gestion des mairies d’extrême droite, on verra votre nez.

                      • LE CHAT LE CHAT 28 octobre 2011 14:44

                        je m’attaque à la gestion des mairies d’extrême droite, on verra votre nez.

                        ça pèse pas bien lourd face aux centaines de mairies UMP , PS et autres , surtout que nous ressortir la gestion de Vitrolles ou Toulon , ça sent vachement le réchauffé !
                        mais je ne suis pas personnellement comme les socialos qui refusent de voir la merde chez Guérini Brothers & Co , s’il y a des pourris au FN , il faut qu’il soient virés , c’est normal !


                      • LE CHAT LE CHAT 28 octobre 2011 15:27

                        @momo

                        tu remarqueras que c’est pas tous les jours que je me fais moinser sur ton fil ! smiley
                        c’est à croire que Saif al islam himself a crée de multiples comptes sur Avox ! smiley


                      • fonzibrain fonzibrain 28 octobre 2011 14:15

                        Franchement morice, je suis un peu déçu, déja , qu’elle est la difference entre les garrs casqué de jaune et leur baton et les crs robocop avec leur matraque ?


                        Ensuite, ton lieu vers le site afrik.com, disant que selon la fidh, kaddafi avait tué 6000 personne est à prendre avec dees pincettes,ou sont ces 6000 morts ?

                        Comme tu dois le savoir, les membres de la fidh libyenne, une fois le vote de l’onu acté, ont quité le fidh et sont entrés au CNT !!!!! du coup, je me méfie des chiffres avancés par la FIDH !!!

                        regarde ça, ça dure 18 mn et on y apprend comment la fidh a « vendu » les massacres de kadhafi " à l’onu.

                        alors, valabe la fidh ???

                        je te signale qu’il n’y a aucune preuves factuelles de ces massacres.


                        • fonzibrain fonzibrain 28 octobre 2011 14:24

                          dans le doc en question, c’est l’ancien boss de la fidh libyenne qui est interwivé et c’est lui qui nous dit que les preuves viennent du bouche à oreille, qu’il n’y a aucune preuves factuelle à montrer ;


                          c’est également lui qui nous dit que les membres de la fidh libyenne sont ensuite entré au CNT ;

                          il ne ment pas.

                          donc, peut on croire les membres de la fidh libyenne qui parlent de massacres commis par kadhafi, quand ces derniers sont en réalité des membres du cnt ?

                        • morice morice 28 octobre 2011 14:34



                          pour saif, deux choses Fonzibrain 

                          1) on a pas gardé les cochons ensemble, donc je vous demande une nouvelle fois de me vouvoyer.
                          2) si vous aviez lu les 3 épisodes ; vous vous seriez aperçu qu’il ne reste qu’une possibilité à votre dernier champion : c’est de s’envoler au plus vite pour la Hollande ou de finir comme ça :

                          et ça, à mon avis, il aura mis du temps, mais il vient de le piger.

                        • morice morice 28 octobre 2011 14:38

                          on a même pas les photos, hein, c’est ça : négationniste sur 39-45, vous le restez pour la période contemporaine : c’est devenu un pli, chez vous.




                        • fonzibrain fonzibrain 28 octobre 2011 14:40

                          morice, tu crois donc sincrement que saif va se rendre ???????

                          comment peut croire cela, c’est fou ça, il preferera mourir en libye plutot qu’a la cpi comme lui http://www.rfi.fr/actufr/articles/075/article_42404.asp

                          parfois tu dis des choses censées mais parfois tu dis des anneries délirantes

                          aif se rendre à la cpi, pour finir comme milosevic, oui, oui, tu as raison.....

                        • fonzibrain fonzibrain 28 octobre 2011 14:43

                          Morice 


                          MONTRE MOI LES LIENS QUI PROUVENT LES MASSACRES À GRADE ECHELLE DE KADHAFI

                          ou sont les 6000 morts ? pas dans les faux charniers en tout ca !!!!

                          et les femmes violées au viagra, tu y crois aussi !!!!


                          bref, pas de preuves factuelle selon l’aveu même du chef de la fidh libyenne, tu sais donc mieux que ce monsieur ( passé au cnt )

                        • morice morice 28 octobre 2011 14:49

                          et les femmes violées au viagra, tu y crois aussi !!!!


                          ai-je cité cela ? non.

                          Les femmes se faisaient-elles violer dans les prisons libyennes ? oui.

                        • spartacus le vrai pas l'autres !!! spartacus 28 octobre 2011 15:06

                          et un point goldwin, un !!!

                          quand on a plus d’argument, c’est tout de suite la référence Shoananas !!!C’est d’un relou....

                          Morice veut du vouvoiement et de la courbette !!!


                        • morice morice 28 octobre 2011 17:11


                          Morice veut du vouvoiement et de la courbette !!!


                          ah ouais et c’est quoi un point goldwin(g) ? un point où on gagne une moto Honda ?



                        • fonzibrain fonzibrain 28 octobre 2011 14:21

                          ha oui , sans parler que tu prend l’information comme quoi saif et pret à se rendre comme une vrai information !! venant de ta part, je suis assez surpris.


                          Crois tu une seule seconde que saif soit pret à se rendre ?????
                          vraiment dingue que tu crois à ces betises

                          • morice morice 28 octobre 2011 14:22

                            Je ne vois pas ce qu’il y a d’affligeant à dire ce qui est. L’une des
                            raisons de l’existence de la polygamie était pour éviter que les femmes se
                            prostituent. Je préfère voir un homme marié à 4 femmes qu’un proxénète
                            obligeant un réseau de 150 femmes à se salir. 


                            vision ridicule d’islamiste forcené. Vous voulez nous faire admettre la polygamie par un argument fallacieux qui se démonte facilement : les gens mariés n’ont pas tous des maîtresses, et encore moins ont recours aux prostituées, sauf certains obsédés notoires tel un ex-candidat à la présidentielle bien connu. La polygamie que vous prônez n’est ni un fait naturel, ni une obligation. C’est l’expression en ce qui vous concerne d’une religion dans ce qu’elle a d’archaïque, et qui n’est plus de mise de nos jours dans un islam qui évolue, contrairement à vos œillères manifestes. L’église catholique sera bien obligée de reconnaître le mariage des prêtres, et vous l’abandon de la polygamie....

                            • Dohia 28 octobre 2011 15:06

                              « La polygamie que vous prônez n’est ni un fait naturel, ni une obligation » :

                              Premièrement je n’ai jamais prôné la polygamie, je n’ai fait que citer l’une de ses « causes ».
                              Deuxièmement, je n’ai jamais écrit que la polygamie était une obligation et de fait elle n’en est pas une.
                              Il n’y a ni d’Islam archaïque ni d’Islam moderne. L’Islam reste l’Islam ( car il y en a qu’un seul donc pas besoin d’article indéfini) en toute circonstance et a la qualité d’être une religion qui s’adapte à toutes les époques.

                            • fonzibrain fonzibrain 28 octobre 2011 14:36

                              morice


                              tu as écrit

                               Une frange de la population lybienne le soutenait

                              Ce qui reste à prouver après 42 ans de dictature.... Les manifs de 200 personnes aux regards fuyants pour savoir s’ils sont filmés ne me laissent pas imaginer ce que vous dites...

                              donc selon toi, il n’y a que 200 personnesau regards fuyant la ?

                              200 personnes , lol !!!!!

                              • morice morice 28 octobre 2011 14:41

                                négationniste, Fonzibrai, vous ne pouvez que répéter les mêmes conneries.


                                Tenez, voilà VOTRE argument :


                                y’a du monde, hein...
                                les allemands le soutenaient-ils tous ? NON.




                                • fonzibrain fonzibrain 28 octobre 2011 14:46

                                  merci morice !!!!!!


                                  au moins , la, tu passes vraimznt pour un hypocryte et menteur, tu n’a aucune preuve !!!

                                  et je te le dis encore une fois, C’EST LE CHEF DE LA FIDH LIBYENNE QUI NOUS LE DIT, PAS DE PREUVES FACTUELLE DES MASSACRES, CE N’EST QUE DES « ON DIT QUE »

                                  de bouche à oreille precise même l’ancien chef de la fidh libyenne

                                  regarde le doc, c’est très pprécis


                                  encore merci pour ta réponse, les lecteurs comprendront que tu n’a rienà dire 

                                • morice morice 28 octobre 2011 14:45

                                  ce jour là la salle de classe est pleine, Fonzibrain


                                  toutes les écoles le soutenaient ?

                                  ce jour-là il y a combien de personnes sur la place ?

                                  ceux amenés par cars ?

                                  décidément, Fonzibrain, négationniste vous êtes, propagande vous continuez à répandre...



                                  • fonzibrain fonzibrain 28 octobre 2011 14:52

                                    hihihihi, je voisque tu t’enfonce quelque chose de bien !!!!!


                                    en tout cas,, tu admet qu’il n’y avait pas que 200 pro kadhafi au r egard fuyant, c’est déja ça !!!


                                    bon ; alors, la fidh libyenne, tu les crois toujours aprèsavoir vu le chef de la difh libyenne nous dire que les preuves sont absentes, que c’est des « on dit » et que tous les membres de la fidh libyenne sont ensuite passé au CNT

                                    niveau impartialité, c’est super !!!!!



                                    pourquoi le nct et l’ontan n’ont pas voulu organiser des elections sous controle internationales


                                    sympa la dictature !!!

                                  • morice morice 28 octobre 2011 14:57

                                    MASSACRES, CE N’EST QUE DES « ON DIT QUE »


                                    il ne s’est jamais rien passé à Abou Salim, et d’ailleurs Al-Libi n’y est même pas mort.

                                    celui là on lui a rien fait non plus

                                    http://www.unhchr.ch/tbs/doc.nsf/(Symbol)/0759deaf2fa6d3d3c1257236004f7f63 ?Opendocument

                                    pareil

                                    la torture était SYSTEMATIQUE : comprenez vous au moins ce MOT ?


                                    Allez vous faire voir avec vos arguments de NEGATIONNISTE perpétuel. Une tare, chez vous, qui occulte toute votre pensée. Si pensée il y a. Votre site est ORDURIER et ANTISEMITE.

                                    • fonzibrain fonzibrain 28 octobre 2011 15:06

                                      morice, ne jouons pas sur les mots


                                      l’intervention de l’otan a été possible parceque la fidh libyenne a dit que kadhafi avait tué 6000 personnes et non torturé des opposants 

                                      et comme le dit le boss de la fidh libyenne, il n’est pas possible de montrer les preuvres de ce massacre de masse, ce n’est pas moi qui le dit c’est le boss de la fidh libyenne....

                                      et comme je te l’ai déja dit, que les membres de la fidh libyenne soient en réalité des membres du cnt démontre par A+B le peu d’impartialité de cette organisation.





                                    • morice morice 28 octobre 2011 14:59

                                      pourquoi le nct et l’ontan n’ont pas voulu organiser des elections sous controle internationales

                                      parce que le temps de vous apprendre l’orthographe, les partisans restants de Kadhafi auraient déjà bourré les urnes.

                                      • fonzibrain fonzibrain 28 octobre 2011 15:00

                                        Bourer les urnes sous controle internationnale, oui, oui, c’est ça !!!!


                                      • fonzibrain fonzibrain 28 octobre 2011 15:01

                                        bourer des urnes dans une élection sous controle internationale, oui, oui, tu en as d’autres des idées comme ça ?


                                      • morice morice 28 octobre 2011 17:13

                                        bourer des urnes dans une élection sous controle internationale$



                                        ah parce que jusqu’ici les autres pays pouvaient aller voir les élections sous Kadhafi et même les mesurer ??

                                        euh, il en a fait combien d’élections comme ça votre champion, le négationniste ?

                                      • fonzibrain fonzibrain 28 octobre 2011 17:24

                                        mais morice, tu es bete ou tu fais expres ? tu es d’une mauvaise foi hallucinante.


                                        J’aime bien te voir t’humilier de la sorte, je t’aime bien.

                                        bref donc tu dis n’importe quoi, lis l’article et les commentaires, plusieurs fois, ils ont proposé des élections avec observateurs exterieurs.

                                        tu fais fort dans les moinssage, j’aime bien



                                      • fonzibrain fonzibrain 28 octobre 2011 15:10

                                        en plus le regime de kadhadi, sous saif al islam était tellement sanguinaire et tyrannique qu’il a libéré plusieurs centaines d’ancien membres d’al quaida libyen, dont belhadj, qui est aujourd’hui chef militaire de tripoli.



                                        vraiment horrible la dictature de kadhafi qui libère ceux qui haissent kadhafi


                                        • morice morice 28 octobre 2011 17:23

                                          extradé par les USA en 2004, votre gus : sortait de où et venait de où ?


                                          «  co-fondateurs du Groupe islamique combattant en Libye (GICL), créé en 1995 par des djihadistes ayant pris part à la première guerre d’Afghanistan (1979-1989) qui oppose les Soviétiques aux partisans afghans.  »

                                          en somme, un sous-ben laden... fort pratique pour les USA, et fort pratique à ce moment là pour Kadhafi pour se rabibocher avec les USA.

                                          faudra toujours tous vous expliquer où vous finirez un jour par comprendre ce qu’est l’histoire contemporaine, ce qui vous éviterait de tenir un site où l’on fait dans l’antisémitisme car on a rien compris et rien appris des décennies précédentes ? Même un gamin de 15 ans est davantage réfléchi que vous ne l’êtes à continuer à mettre vos insanités en ligne, je pense à ces croquis antisémites dignes de l’entre deux guerres ? Quand allez-vous COMPRENDRE, Fonzibrain ? Au lieu de répéter ce que disent les vaches qui pleurent ?



                                        • fonzibrain fonzibrain 28 octobre 2011 17:41

                                          morice


                                          tu crois vraiment, que moi, je ne sais pas qui est belhadj ???? pourquoi tu me dis que c’est la cia qui l’a enlevé et arrété ?

                                          en plus, c’est justement parceque belhadj a été arrété et torturé par la cia, et que donc, il peut etre un agent de la cia ,( qui l’a laissé en vie) , que je ne comprends pourquoi saif l’a libéré.
                                          saif a été très bete, il a cru qu’en flirtant avec l’occident, l’occident l’aiderai a succéder à son père. le pauvre.

                                          tu es tellement imbue de toi même que ça bloque ta manière de penser.

                                          je te rappelle que l’on ne parle pas de l’utilisation d’al qaida via le qatar en libye morice, on parle pour savoir si les massacres de masse commis par kadhafi sont réels ou pas.

                                          et je maintiens que ces massacres ont été très largement grossi, voire totalement inventé
                                          tu as surement du lire le rapport d’yve bonnet et éric denené sur leur voyage en libye, tu donc savoir que selon eux, il n’y a pas eu de massacre de masse, et au contraires ils pointent bien les responsables de ce soulèvement. Mieux, les auteurs disent que jamais kadhafi aurait pu tier sur une foule sans défense parceque cela casserait des alliances tribales.

                                          de toute façon, si tu avais regardé cette interview du boss de la fidh lbyenne, tu viendrais et tu t’excuserai en me disant « ha oui c’est vrai kadhafi n’a pas commis de massacre de masse. » 

                                        • Georges Yang 28 octobre 2011 16:44

                                          Morice
                                          Si certains ne vous engueulaient pas et si vous ne vous acharniez pas à vocifèrer, vous n’auriez quasi aucun commentaires
                                          PS Quand allez vous reconnaître que votre phrase sur les Noirs en Libye était « raciste » selon vos propres critères ?


                                          • phil303 phil303 28 octobre 2011 16:57

                                            Morice tu fais vraiment pitié, même Claude Hagège qui n’est pas une fronde du complotisme reconnait que les médias ont menti sur le caractère « Sanguinaire » de Kadhafi, il reconnait en lui un homme bon qui a beaucoup contribué au bien être des Libyens. Il reconnait également que la grosse majorité des libyens le soutenaient.

                                            Perroquets de la propagande circulez y a rien à voir...


                                            • ma pomme 28 octobre 2011 17:12

                                              un papa gâteau quoi...
                                              à sa place j’aurais organisé des élections démocratiques pour montrer au monde l’attachement du peuple à ma personne...une opposition laminée, une assemblée nationale ou auraient siègé 98% de mes fidèles...dommage, il n’y a pas pensé, c’est ballot, non ?
                                              papa gâteux !
                                              kadhafi était un terroriste en interne comme en externe.
                                              J’aurais préféré une mort plus digne (un peloton d’exécution) après jugement mais c’est ainsi ! 
                                              là, maintenant, je pense à assad...qui lui pense à kadhafi...
                                              encore un papa gâteau ? 


                                            • fonzibrain fonzibrain 28 octobre 2011 17:18

                                              à pomme


                                              plusieurs fois, les kadhafi ont demandé des elections mais l’otan et le cnt ne le voulaient pas


                                            • morice morice 28 octobre 2011 17:25

                                              même Claude Hagège qui n’est pas une fronde du complotisme reconnait que les médias ont menti sur le caractère « Sanguinaire » de Kadhafi,


                                              Hagège n’est pas une référence en histoire, et à mon avis il ne s’est jamais trouvé dans le cas de Memona Hinterman, qui résume PARFAITEMENT QUI ETAIT KADHAFI.

                                            • ma pomme 28 octobre 2011 17:29

                                              fonzibrain, que ne l’a t’il pas fait en 40 ans ?
                                              j’ai l’impression que vous aimez vous rouler dans la farine vous. smiley


                                            • morice morice 28 octobre 2011 17:42

                                              « plusieurs fois, les kadhafi ont demandé des elections mais l’otan et le cnt ne le voulaient pas »


                                              ah ah ah la meilleure ici...

                                              non mais vous écoutez n’importe quel racontar pour vous en faire une vérité là !!!! 

                                              regardez-donc la date, imbécile !

                                              les Kadhafi auront-ils proposé ça en 42 ans de dictature ? NON.

                                              ils l’ont fait quand ? quand c’était râpé pour eux : ça date du 16 juin alors que ça fait 4 mois qu’ils sont bombardés !

                                              vous en tenez une couche, là, franchement ! à écouter le fiston promettre la Lune pour garder sa peau !

                                              « Saïf Al-Islam a déclaré au Corriere della Sera que son père quitterait ses fonctions s’il perdait les élections, une éventualité que son fils a cependant jugée peu probable. Il a toutefois admis que le régime que son père a mis sur pied depuis 1969 est maintenant « mort ». »

                                              « il ne perdrait pas les élections » ? Avec un pistolet sous la tempe, on ne les perd jamais !
                                              franchement, votre DEGRE de raisonnement avoisine le ZERO, Fonzibrain !


                                              42ans sans AUCUNE élection, et juste avant de se faire virer, alors que les carottes sont cuites, des ELECTIONS ? Mais il faut être complètement con pour y croire, à celle-là !

                                            • morice morice 28 octobre 2011 17:52

                                              J’aurais préféré une mort plus digne (un peloton d’exécution) après jugement mais c’est ainsi ! 


                                              la dignité aurait consisté à le condamner à vie à la prison.

                                              on vient enfin de le décider pour Astiz, et je m’en satisfait enfin.


                                              en regrettant qu’on n’en aie pas parlé davantage, pour les plus jeunes générations surtout : ça, c’est une belle victoire de la DEMOCRATIE !

                                            • fonzibrain fonzibrain 28 octobre 2011 18:04

                                              morice


                                              tu continue à etre stupide, saif voulait eviter la guerre.
                                              Des élections avaient déja été proposé avant et en plus, le 5 MARS, kadhafi a dit qu’il était pret à faire venir une mission de l’onu pour constater la réalité de la situation.

                                              Morice, tu es mal tombé, depis le début de cette guere, j’ai gardé tous les liens relatifs à labonne foi des kadafi et la mauvauise foi de l’otan


                                              « Tout d’abord, je voudrais qu’une équipe d’enquête des Nations unies ou de l’Union africaine se rende ici, en Libye », affirme M. Kadhafi.

                                              « Nous allons permettre à cette commission d’aller voir sur le terrain, sans aucune entrave », poursuit-il.

                                              Le leader libyen assure que « si la France souhaite coordonner et diriger la Commission d’enquête, j’y serai favorable ».



                                              C’est lui qui appelle à ce que l’onu vienne voir, pourquoi l’onu n’est pas venu voir ?


                                              tu es grave quand même à insister la dessus, kadhafi n’a pas commi de massacre de masse. Point barre.


                                              des elections avaient été proposé, un mission de l’onu appelé à venir et rien, sous de faux pretexte de massacres de masse, l’otan est intervenu.

                                              Wesley clark l’a clairement dit en 2007, 7 pays du M.O seraient attqués.


                                              d’ou les mensonges pour intervenir.

                                              sans ces mensonges, il n’y aurait pas eu d’intervention.


                                              refléchi un peu, kadafi savait que si il massacrait son peuple, l’otan viendrait.


                                              et oui...


                                            • fonzibrain fonzibrain 28 octobre 2011 18:19

                                              morice, même en juin des élections auraient éviter le bain de sang, je ne vois pas pourquoi tu dis ça et surtout comme si je le savais pas...


                                              de toute façon, en avril des élections avaient aussoi été proposées

                                              les kadafi voulaient éviter la guerre parcequ’ils savaient que sinon la guerre civile durerait des années



                                            • morice morice 28 octobre 2011 21:54

                                              « tu continue à etre stupide, saif voulait eviter la guerre. »


                                              il a vraiment tout fait pour ça... après le déclenchement de la guerre..
                                              VOUS êtes ridicule là.

                                            • Valas Valas 29 octobre 2011 21:41

                                              C’est l’OTAN qui a cherché la guerre !

                                              Le plan était convenu bien avant !

                                              Ne soyez pas benêt Morice...


                                            • phil303 phil303 28 octobre 2011 16:58

                                              oups je voulais quand même mettre le lien de ma source : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=O9JfNOeUeSY


                                              • Mylène 28 octobre 2011 17:07

                                                regardez qui rentre en Tunisie, tout ce qu’on vient de vivre relèverait du hasard ???


                                              • Mylène 28 octobre 2011 17:09

                                                M. Karkar a d’abord été exilé à Londres puis assigné à résidence en France depuis 1993. Une décision de levée de l’assignation à la résidence surveillée a été prise en sa faveur, hier jeudi 27 octobre 2011.
                                                çà ne vous rappelle pas quelqu’un ???? Il rentre en Tunisie le 28 çà ne vous rappelle pas quelqu’un ?


                                              • morice morice 28 octobre 2011 17:26

                                                ça c’est du commentaire : purée je ne savais pas à quel point certains ici pouvaient autant applaudir des dictateurs...


                                              • morice morice 28 octobre 2011 17:30

                                                et alors ? Que voulez vous de plus ? Ce pays a voté comme jamais on ne vote plus ici en France.


                                                les islamistes ont été pourchassés par Ben Ali : résultat la population leur offre un retour en or. Vous voulez en faire quoi ? Dire comme en Algérie, a raté, on annule les élections et on rebalance une chape de plomb ? Faire l’autruche, c’est leur bâtir des ponts en or !

                                                moralité : plus vous pourchassez les islamistes, pire c’est , car vous en faites des martyrs. Comme riposte laïque, quoi, qui continue dans l’annonce de l’apocalypse avec sa tarée de Tasin.

                                              • morice morice 28 octobre 2011 17:32

                                                çà ne vous rappelle pas quelqu’un ???? Il rentre en Tunisie le 28 çà ne vous rappelle pas quelqu’un ?


                                                Khomeiny n’avait pas parlé d’islam modéré à ce que je sache. Et je pense que vous n’avez pas idée de ce qu’avait fait endurer le Shah avec sa Savak....

                                                • Mylène 28 octobre 2011 17:47

                                                  Khomeiny n’avait pas parlé d’islam modéré ....

                                                  Coooool ce que je sous entends c’est on reproduit les mêmes schémas, ce qui me semble ne pas etre un hasard, je ne crois pas du tout que la population tunisienne a réellement envie de ce leader, 40% de la population n’a pas voté ..... je ne perds pas de vue que ce n’est pas l’occident qui a viré benali mais le peuple, je pense à une sanction !

                                                • Mylène 28 octobre 2011 17:42

                                                  « Que faisait exactement Moatassim Kadhafi au Bristol, voilà qui est aussi intéressant... passer aussi rapidement du pretigieux Bristol à une exécution sommaire, voilà qui devrait faire réfléchir pas mal de monde... non ? »

                                                  Vous sous entendez qu’il amenait avec lui les deniers de la campagne 2007 ??

                                                  • morice morice 28 octobre 2011 17:52

                                                    40% de la population n’a pas voté ...

                                                    faux et archi faux !

                                                    • morice morice 28 octobre 2011 17:55

                                                      Vous sous entendez qu’il amenait avec lui les deniers de la campagne 2007 ??


                                                      non car vous n’avez pas LU : c’était en 2011.... 

                                                      faudra être plus attentive...

                                                      «  En février dernier, c’est  »le fils de Kadhafi, Moatassim, a passé une semaine à Paris en tentant en vain de convaincre Mesmari de revenir en Libye :"

                                                      • GillesR 28 octobre 2011 18:03

                                                        Encore du grand morice.


                                                        Deux sujets traités dans un seul article et sans aucun lien.

                                                        Si pour la première partie traitant du recrutement de mercenaires il est fort possible que vous ayez raison, et je ne vous le dénie pas, en revanche sur le supposé accord entre un kadaf et les CNT, eux même blousés par l’OTAN, je note que vous modifiez votre première version qui affirmait que le CNT avait donné l’ordre d’abattre kadaf sur demande de l’OTAN.

                                                        Vous modifiez votre opinion pour coller à la nouvelle thèse et clamer bien haut plus tard : « je l’avais écrit », à la manière de cet hiver, où une semaine avant le début des émeutes en Tunisie vous écriviez : « il faudra attendre encore au moins 40 ans avant les peuples Arabes ou maghrebins ne se révoltent » ; écrit que vous avez modifié pour pouvoir dire : « je l’avais prédis »

                                                        Votre article n’est pas informatif mais rectificatif de votre précédente thèse délirante.

                                                        • fonzibrain fonzibrain 28 octobre 2011 18:28

                                                          voyons, vous ne savez pas que morice sait tout, à toujours raison et o grand dieu ne se trompe jamais.



                                                        • GillesR 28 octobre 2011 18:29

                                                          Je ne vous ai pas trouvé malpoli, plus direct peut-être.


                                                        • TigerSean TigerSean 28 octobre 2011 21:39

                                                          Je ne vois strictement aucune raison d’esayer de discuter avec Morice.

                                                          Je salue respectueusement tous ceux qui ont tenté quelques échanges, mais ce genre de personnage (Morice) ne sait pas ce qu’est « parler ». Pour lui, il s’agit simplement de tout contredire, quitte à se contredire soi-même (mais les menteurs n’ont pas de mémoire, c’est bien connu), et/ou à insulter à tout-va (Raciste, négationiste, etc...). Le but suprême étant d’avoir le dernier mot. Je vous suggère ceci :

                                                          Laissez le lui, son dernier mot, et avancez dans la discussions, avec des opposants à votre thèses qui vous lisent, et qui se lisent (ce que M ne sait pas faire). Mais de grâce, laissez le patauger des ses idées : Nul ne pourra le faire changer d’avis. Khadafi = Un homme qui n’avait strictement aucune qualité, qui était à la limite du génocide de son propre pays... tel est le crédo de Morice. Si vous n’êtes pas d’accord avec lui, vous êtes un antisémite (puisque négationiste, hein... on le sait tous)...

                                                          Je dirais même plus, Morice fait parti de ces agents lobotomisés par les médias, qui croient connaître un sujet en ayant lu Le Monde. Et c’est vrai qu’il lit tout ! Sauf qu’il ne voyage pas, ne connais pas de Lybiens, de Camerounais, et qui d’autre... Lui, se contente de relayer une information dictée par les pourvoyeurs de scoops (pré) fabriqués. Le type même de mouton qui n’entend que ce qu’il veut entendre, si un Lybien venait lui dire en face : S’il y avait eu des élections, j’aurais voté Khadafi !


                                                        • ma pomme 28 octobre 2011 22:00

                                                          tigre, il faudrait dire à l’autre grand démocrate aimé du peuple, assad, de proposer aux syriens son plébiscite assuré, non ? 
                                                          ben oui quoi...ce serait dommage de découvrir un grand humaniste après sa mort smiley


                                                        • morice morice 28 octobre 2011 22:07

                                                           On va pouvoir éditer un principe de « Marsupilami » alias Gilles R là : voilà ce qu’il écrit aujourd’hui :


                                                           « il faudra attendre encore au moins 40 ans avant les peuples Arabes ou maghrebins ne se révoltent » ; 

                                                          c’est selon lui ce que j’aurais pu écrire : or je n’ai écrit qu’un seul texte sur les révoltes arabes, avant qu’elles ne se produisent et c’est ici :

                                                          est ce que cette phrase y figure ? NON. 

                                                          en revanche j’ai bien écrit ça en effet :

                                                          En Arabie Saoudite, idem : la société présente deux côtés radicalement opposés : d’une part une jeunesse avide de vivre au XXIeme siècle, de l’autre un pouvoir tentant de la juguler avec des lois d’un autre âge. L’implosion est proche, tant cette disparité entre nouveauté et réaction devient flagrante. Le creuset de ruptures sociales prochaines existe dans ces pays, et il est navrant de constater aujourd’hui que ce tour de vis réactionnaire est récent : dans les années 90, tout le monde s’attendait à un affaiblissement de ce genre de gouvernement, reposant sur une surdité totale face aux aspirations individuelles. C’est un dernier sursaut, sans nul doute. Place à la future débâcle de ces sociétés féodales hors du temps.

                                                          en revanche, Marsupilami-GillesR, vous avez bien écrit ça :

                                                          100 % d’accord avec toi. Ras-le-bol de l’intolérance islamiste soutenue par la passivité des masses musulmanes dites « modérées ». Marre de la gôche caviardée ou rougeoyante qui a trouvé ses ultimes damnés de la Terre en soutenant l’insoutenable islamique. Marre de se faire traiter de raciste et de xénophobe quand on ne fait que défendre la liberté et la démocratie contre le fascisme vert. Marre que seule l’extrême-droite soit la seule à défendre la laïcité et à dénoncer les dangers de l’Islam alors que ce devrait être fait par la vraie gauche, dont je fais partie. Marre de la bien-pensance islamophile qui n’est qu’une version paléomarxiste d’un tiersmondisme décérébré.


                                                          Appelons un chat un chat, et une religion obscurantiste une dangereuse dictature politique à l’idéologie guerrière et sexiste. 


                                                          je peux donc facilement montrer que vous TROMPEZ encore une fois les gens en m’attribuant des choses que je n’ai pas écrit dans ce texte, et en revanche facilement démontrer pourquoi vous venez troller ici... par islamophobie notoire, et PROUVEE.


                                                          le procédé de falsification est bien le propre d’un fascisme évident.


                                                        • GillesR 28 octobre 2011 22:30

                                                          Tututut morice,vous avez bel et bien écrit ça une semaine avant le début des émeutes en Tunisie et rectifié ensuite dans le sens qu’il fallait pour vous.



                                                          Et je ne suis pas marsu. Mais la vérité et vous hein, ça fait deux. Vous insistez car vous avez trouvé un biais facile consistant à prendre des parties de posts de Marsu et à me les attribuer : ça vous permet de noyer le poisson à peu de frais. Rien de neuf dans vos méthodes.

                                                        • GillesR 28 octobre 2011 22:32

                                                          « e procédé de falsification est bien le propre d’un fascisme évident. »



                                                           smiley smiley smiley, je ne m’attendais pas à un aveu de votre part. Félicitations.

                                                        • morice morice 28 octobre 2011 22:43

                                                          Tututut morice,vous avez bel et bien écrit ça une semaine avant le début des émeutes en Tunisie et rectifié ensuite dans le sens qu’il fallait pour vous.



                                                          aucunement dans le texte que vous citez.

                                                        • GillesR 28 octobre 2011 23:12

                                                           Je cite un texte ? moi non, vous oui. 


                                                        • GillesR 29 octobre 2011 22:26

                                                          Passe ton chemin no brain.


                                                        • lecteur2 28 octobre 2011 18:20
                                                          Un sosie de kadhafi ? mais où est l’original ?

                                                          • izem 28 octobre 2011 18:25

                                                            Le lion est mort physiquement mais l’idée qu’il incarnait est toujours vivante. Vive la résistance. Vive l’indépendance.
                                                            Quand à vous valet de l’impérialisme et des puissants, ayez au moins la pudeur de vous taire et de ne pas mentir sur un mort.


                                                            • morice morice 28 octobre 2011 22:38

                                                              Le lion est mort physiquement mais l’idée qu’il incarnait est toujours vivante. Vive la résistance. Vive l’indépendance.


                                                              LA PROPAGANDE marche toujours sur les esprits les plus faibles . Les lions auraient des veaux comme clients préférés ? 

                                                              l’idée de Kadhafi : s’enrichir avant tout personnellement, et enrichir sa famille et son CLAN le reste il s’en tapait. Comme son pays était RICHE, ses membres ont eut droit à quelques retombées, qui ne sont rien en comparaison avec l’argent DETOURNE ET PLANQUE ailleurs, notamment en Suisse. Sa planète se limitait aux dimensions de sa TRIBU. Rarement vu despote plus DECALE sur son temps. Encore deux glaciations, et ses descendants seraient allés planter leur TENTE en plein pôle Nord pour aller y chasser la gazelle.

                                                            • djanel Le viking- djanel Le viking- 30 octobre 2011 12:40

                                                              Décidément tu commences à délirer Morice.


                                                            • LeGus LeGus 28 octobre 2011 21:09

                                                              Bonjour Morice,

                                                              On peut raisonnablement douter des motifs humanitaires de intervention de l’otan en Libye, et on peut penser que dans la foulée du printemps arabe, le but véritable est le pétrole.
                                                              Pour autant, cela ne fait pas de Khadafi un brave type, il a été un soutien avéré au terrorisme, un puissant agent de déstabilisation de la région, un soutient de Charles Taylor, Idi Amin Dada ou Bokassa ; et est resté jusqu’au bout un dictateur sanguinaire, très probablement fou, népotique au dernier degré et richissime pilleur des ressource de son pays.
                                                              Faut-il l’encenser maintenant que Sarkozy lui mord les couilles, après lui avoir léché le cul ?
                                                              Évidemment non !
                                                              Du reste sa mort est un assassinat pur et simple et il convient de le dénoncer.

                                                              Croire que les ennemis de mes ennemis sont mes amis, c’est confondre les intérêts avec les convictions, et s’exposer à toutes les compromissions.

                                                              Par vos articles sur les événements en Libye, vous montrez encore, que vous êtes un hommes de convictions, et je vous en félicite.

                                                              Avec mon respect.


                                                              • ma pomme 28 octobre 2011 21:29

                                                                tout à fait LeGus,
                                                                 
                                                                morice est dans le vrai. Oui kadhafi était un despote sanguinaire, un terroriste tortionnaire.
                                                                Oui Sarkozy a misé sur les intérêts de la France face à un fou...
                                                                et puis...et puis il faut se rendre à l’évidence et agir. Kadhafi a provoqué sa fin. Trop c’est trop...il a perdu ce coup ci !
                                                                 


                                                              • TigerSean TigerSean 28 octobre 2011 22:15

                                                                Pour autant, cela ne fait pas de Khadafi un brave type, il a été un soutien avéré au terrorisme,

                                                                Des preuves ?

                                                                un puissant agent de déstabilisation de la région

                                                                En effet, vouloir que le continent Africain soit libéré de la domination occidentale, qu’est-ce qu’il était méchant ! En attendant, si l’Afrique souffre de sa faim, de ses maladies, de son non développement ou de sa forte mortalité, ce n’est certainement pas à cause des idées Khadafistes. Oups, dans un an, nous verrons où en sera l’état des finances Lybiennes, et de la qualité de vie de ce petit pays. ;) Et de ses voisins.

                                                                un soutient de Charles Taylor, Idi Amin Dada ou Bokassa

                                                                Sans doute vrai... Il soutenait ces despotes mis en place par l’occident en Afrique pour favoriser l’exploitation de ses pays... C’est bizarre quand même : il soutenait en fait, la politique étrangère Européenne séculaire o_O. Non, mais dès qu’un « despote » se met à réfléchir, et à vouloir la véritable indépendance de son peuple, il devient la réincarnation de l’antéchrist... Ainsi va le monde et vos pensées. On leur invente des mythes, et plus il est gros, plus est avalé, puisqu’invérifiable.

                                                                 est resté jusqu’au bout un dictateur sanguinaire, très probablement fou, népotique au dernier degré et richissime pilleur des ressource de son pays

                                                                Pilleur des ressources de son pays ? Vous voulez-dire comme les élites Européennes le font avec le reste du monde, y compris avec leurs propres peuples ? Ou bien, vous voulez dire qu’il prenait tout l’argent des ressources naturelles, et ne donnait strictement rien à son peuple en retour ? Dans un cas, comme dans l’autre, les faits sont là : Les ressources naturelles Lybiennes étaient soit gratuites (Eau electricité), soit à très bas coût. Quel dictateur !

                                                                Je constate que le journalisme diabolisant a encore de beaux jours devant lui :

                                                                « Mr Untel a fait ça », dit le journaliste qui tient ses informations de la cellule de communication des forces Armées Françaises (américaines ou anglaises). Morice, LeGus et je ne sais qui encore, répète avec autant de force que de conviction : « Mais il a fait ça ! C’est sûr ». Il a même dit ça« (invention), ou ça (extrapolation). »Ne pas le reconnaître, c’est du négationisme", ajouteraient nos amis.

                                                                Tout cela me laisse perplexe, car comme le disait un humoriste éclairé, l’histoire est écrite par les vainqueurs. Dans nos livres, l’histoire est décrite souvent à l’avantage des nôtres (Napoléon, César, Alexandre...), mais ne souligne jamais nos bévues (génocides, vols, pillages, viols)... Et comme nous sommes à la tête des organisations mondiales, rien ne risque de changer à ce niveau.

                                                                Alors que les principaux concernés, eux-même doutent de ce qu’il s’est vraiment passé, et de la teneur de l’histoire des libérateurs, heureusement, la voix de la raison se fait entendre par des mecs comme nos chers sympathisant à la cause anti-Khadafi, Pro-exploitons-les.

                                                                Je vous aime.


                                                              • morice morice 28 octobre 2011 22:21

                                                                Par vos articles sur les événements en Libye, vous montrez encore, que vous êtes un hommes de convictions, et je vous en félicite.


                                                                c’est très sympa, j’essaie de m’y tenir et vous avez parfaitement résumé la situation ; que les habituels vautours viennent troller n’est pas une surprise : les deux premiers textes ayant été parmi les plus lus de la semaine, à ma grande surprise, je m’aperçois que leur moteur principal est bien la jalousie, et leurs principes toujours aussi dégueulasses : en ce moment, c’est me prêter des intentions que je n’ai jamais eues, du genre (on l’a ECRIT !) « vous regrettez Kadhafi », que j’ai toujours appelé TYRAN, ou récemment des phrases que je n’ai jamais écrit ici en texte proposé : j’en ai ma claque de ses trolleurs vindicatifs, incapables de développer un argumentaire, venant déposer leur étron journalier pour marquer leur territoire : les chiens font de même, et leur fonctionnement est bien le même. Ecœurants, ils sont écœurants, et tiennent ailleurs leur site de merde qui n’a plus rien à proposer que des articles sur la taille du gazon. Mais ils ne me feront pas abandonner l’idée de proposer le maximum d’infos, car c’est bien cela sur quoi il comptent, tels ces négationnistes qui s’échinent depuis sa mort à rendre sympathique la belle ordure qu’était Kadhafi : parmi eux des négationnistes du temps présent ou des staliniens déphasés et nostalgiques J’ai dénoncé ici ses actions, comme j’ai déjà dénoncé celles qui l’ont renversé. Et cela, il y a toujours un camp pour ne pas l’accepter. Je vous avouerai que ça ne me fera pas changer : l’internet m’aura au moins appris une chose : plus on m’attaque personnellement, plus j’ai raison sur le fond. Et pour ça, ils n’y arriveront pas : ce n’a jamais été ma personne qui m’importait dans cette aventure. Que des lecteurs aient eu le sentiment d’avoir appris une seule chose, et me voilà ravi. Le reste je m’en tape.

                                                              • ma pomme 28 octobre 2011 22:24

                                                                tigre... l’aurait du provoquer le plébiscite kadhafi, non, plutôt que d’éditer son petit livre vert que tous les Libyens ont acheté mais que personne n’a lu smiley
                                                                un prix nobel de la paix ou de philosophie à titre posthume peut être ? smiley


                                                              • morice morice 28 octobre 2011 22:31

                                                                En effet, vouloir que le continent Africain soit libéré de la domination occidentale, qu’est-ce qu’il était méchant 


                                                                 un seul mec peut se targuer de l’avoir fait réellement sans mentir et encore moins en profiter comme a pu le faire Kadhafi et sa famille de tarés : René Dumont, dont je ne saurais vous recommander la lecture pour vous éviter d’encenser un tel con comme vous le faites .


                                                                « Deux ans après l’accession à l’indépendance de la plupart des pays d’Afrique, René Dumont propose dans son ouvrage une analyse à la fois économique, politique et écologique du développement de l’Afrique. » 


                                                                ça n’a pas pris une seule ride. Et ça a été écrit six années avant que le dictateur grotesque ne prenne le pouvoir.

                                                                 à l’élection présidentielle, il n’avait obtenu que 1,32 % des voix.

                                                                Aujourd’hui il passerait haut la main les 25. Allez, encore 20 ans et René est président.... avec plus de 50% des voix.

                                                              • morice morice 28 octobre 2011 22:32

                                                                « tout à fait LeGus,
                                                                 
                                                                morice est dans le vrai »


                                                                merci, ça prend un temps fou à réunir en aussi peu de temps le maximum d’infos.
                                                                votre avis me fait plaisir et me récompense du temps passé.

                                                              • Carl 28 octobre 2011 22:45

                                                                @Morice

                                                                Votre ton péremptoire et donneur de leçons est comme toujours insupportable !
                                                                Alors je me permets de vous mettre face à une de vos nombreuses approximations qui, de la part d’un prétendu professeur d’histoire, qui fait tant référence à la seconde guerre mondiale, est tout simplement inadmissible !
                                                                Il n’y a jamais eu de « conférence de Swansee » !!! mais une « conférence de Wannsee ». Wannsee étant un quartier de Berlin... quant à Swansee, à part une référence intime à Natalie Portman...

                                                              • djanel Le viking- djanel Le viking- 30 octobre 2011 03:32


                                                                Décidément Morice quand tu bafouilles ceci « ça prend un temps fou à réunir en aussi peu de temps le maximum d’infos » t’es pire que BHL.


                                                              • morice morice 30 octobre 2011 08:19

                                                                http://www.agoravox.fr/auteur/carl

                                                                inadmissible ! bien sûr, à répondre entre deux conversations on n’a surtout pas le droit de se tromper, pensez-donc, ça ne vous arrive jamais je parie !

                                                              • yvesduc 28 octobre 2011 22:40

                                                                Merci pour cet article très fouillé, hélas pas exempt tout de même de quelques raccourcis. Au sujet des fameux « mercenaires noirs », lire le rapport CIRET-AVT - CF2R, qui en 40 pages dit tout. Et nuance sérieusement cette légende urbaine.


                                                                • morice morice 28 octobre 2011 22:58

                                                                  c’est un excellent rapport en effet qui insiste sur l’exagération du CNT en tout. Voilà ce que j’en retiens :


                                                                  1) Au total, Kadhafi se comporte davantage comme un chef d’Etat africain que comme leader arabe. Il est tyrannique, imprévisible, fantasque, mégalomane.

                                                                  Le régime Kadhafi, c’est 42 ans d’injustice et de privation de liberté En février 2011, la situation du pays était bloquée. A la différence de la Tunisie et de l’Egypte, il n’y avait aucune place pour les partis politiques, les syndicats, les médias indépendants et la société civile était quasiment inexistante. L’opposition était réduite néant. Le pays vit sous étroite surveillance, avec des détentions arbitraires. La nécessité de réformes politiques était criante. Cela ne pouvait que déboucher sur une explosion de violence.

                                                                  Le régime de Kadhafi conduisait inexorablement le pays à se refermer sur lui- même engendrant un phénomène d’insularité de fait. Il limitait l’ouverture au monde aux voyages et, fait significatif, l’enseignement des langues étrangères que les jeunes générations parlent peu, l’exception des Libyens de la diaspora.

                                                                  Dans le même ordre d’idées, le développement de la société civile a été considérablement freiné par le système mis en place depuis 40 ans par le colonel Kadhafi. Ce dernier n’hésitait pas dire, l’année dernière encore, qu’une telle émergence ne pouvait avoir de sens en Libye : dans un pays où le peuple est censé détenir le pouvoir, il ne peut exister une entité sociologique s’opposant lui. Ce vide socio- politique contrarie l’émergence de futurs dirigeants au sein de l’opposition.


                                                                  2) Au cours des années récentes, de nouveaux recrutements d’étrangers ont été opérés. Ce phénomène est tout fait comparable ce que l’on retrouve tous les niveaux de la vie économique libyenne : une très forte proportion de travailleurs étrangers en quête d’un emploi dans le pays.

                                                                  De nos jours, les recrues sont majoritairement de nationalités malienne, tchadienne, nigérienne, congolaise et soudanaise. Si la solde n’atteint pas les 2 000 dollars par mois annoncés par la propagande adverse, elle est tout de même conséquente rapportée aux salaires de misère qui sont en vigueur dans les pays d’origine des volontaires.

                                                                  Les informations en provenance des forces rebelles qui dénoncent ces intrusions étrangères sont vagues et sujettes à caution. Début avril, les insurgés ont indiqué avoir capturé quinze mercenaires algériens à Ajdabiya et en avoir tué trois lors des combats livrés dans cette ville. Le porte-parole des rebelles a aussitôt accusé l’Algérie de soutenir Mouammar Kadhafi, affirmant que ce pays « fermait les yeux » sur la venue de mercenaires.


                                                                  3) sur le nombre :

                                                                  Jennifer Rubin, du Washington Post, citant un ancien proche du régime aujourd’hui passé dans l’opposition, écrit que 450 mercenaires saharaouis participeraient à la répression des insurgés. Ils proviendraient des camps de Tindouf en Algérie, où sont basés les membres du Polisario, ce qui impliquerait une complicité de l’Algérie. Ces combattants toucheraient, toujours selon le Washington Post, 10000dollars pour deux mois d’engagement. Le montant de la solde est tout simplement ahurissant. Le Polisario a d’ailleurs rejeté ces allégations.

                                                                  Ce qui est en revanche avéré – et la mission l’a constaté par elle-même -, c’est que les Touaregs (Targuis) du Niger sont venus en mai à Tripoli apporter leur soutien à Kadhafi. Leur démarche relève d’une dette d’honneur et elle est spontanée. Ils se disent 30 000, chiffre très largement exagéré. La mission a pu rencontrer certains de leurs chefs logés l’hôtel Corinthia, à Tripoli.

                                                                  A la vérité, les effectifs de ces combattants étrangers sont particulièrement difficiles à évaluer. Les chiffres qui circulent sont gonflés (jusqu’ 6 000 selon certaines sources) et il semble qu’un amalgame délibéré soit fait entre des Libyens d’origine étrangère et de véritables volontaires venus d’autres pays. Quel que soit leur nombre, ils ne constituent qu’une faible partie des forces libyennes.


                                                                  4) - Le président du CNT, Mustapha Abdujalil al-Bayda, était ministre de la Justice de Kadhafi il y a encore quelques mois. Il a démissionné le 21 février, au début du mouvement de contestation. Considéré comme un traditionnaliste, soutenu par les islamistes et les tribus, il n’a pas laissé de très bons souvenirs en Bulgarie : quand il était président de la Cour d’appel de Tripoli, il a confirmé, à deux reprises, la peine de mort des infirmières bulgares et du médecin palestinien emprisonnés à Benghazi de 1999 à 2007. En récompense de son intransigeance, le Guide l’a nommé ministre de la Justice en 2007.

                                                                  - Le responsable des Affaires étrangères, Ali Abdelaziz al-Essaoui, était ministre du Commerce et de l’Economie, puis ambassadeur en Inde, avant de démissionner et de rejoindre les rebelles.

                                                                  24- Omar al-Hariri, chargé des « affaires militaires », a participé avec Kadhafi au coup d’État de 1969, mais a été emprisonné puis exilé après l’échec de sa tentative de coup d’Etat contre le Guide en 1975. - L’ancien ministre de l’Intérieur, le général Abdul Fatah Younis al Abidi, est un homme puissant et respecté dans l’armée, créateur des forces spéciales. C’est un ancien compagnon de Kadhafi, qui n’a fait défection que quelques jours après le début des émeutes.

                                                                  Si tant de dignitaires du régime ont abandonné Kadhafi, ce n’est pas en raison d’une soudaine conversion la démocratie, mais par opportunisme. Le président du CNT et le patron de ses forces armées sont des anciens hauts dignitaires du régime de Tripoli, compagnons de toujours sinon complices du Guide ou exécuteurs des basses œuvres de la « Grande Jamahiriya ». Leur ralliement l’insurrection ne saurait les absoudre de leurs responsabilités passées et il est totalement erroné d’en faire des « libérateurs » qui voudraient faire entrer la Libye dans l’ère de la démocratie et du respect des droits de l’homme, qu’ils ont allègrement violés au cours de la dernière décennie.

                                                                  Toutefois, certains représentants authentiquement démocrates du CNT n’hésitent pas à affirmer que « la présence d’anciennes personnalités du régime au sein du CNT est utile car cela permet de profiter de leur expérience ».


                                                                  5) Les opérations clandestines d’assistance

                                                                  Dès le début des opérations aériennes, des équipes de la CIA furent déployées en Libye, sur ordre du président des Etats-Unis, pour prendre contact avec les insurgés et guider les frappes de la coalition. Le président américain aurait signé un mémorandum secret permettant la conduite d’opérations clandestines afin « de contribuer l’effort de guerre » en Libye. Celles-ci ont permis le retour du colonel Hafter1.

                                                                  Puis, à la demande de Washington, le Royaume Uni dépêche des conseillers militaires auprès des insurgés, afin d’épauler sur le terrain l’action de la CIA. Ainsi, quelques dizaines de membres des forces spéciales britanniques et d’officiers du Secret Intelligence Service opèrent en Libye, en particulier pour recueillir des renseignements sur les positions des forces loyalistes. Mais ces missions ne se déroulent pas toujours au mieux.

                                                                  Début mars, un petit groupe composé de deux agents du MI-6 et de six hommes du Special Air Service (SAS) tente d’entrer discrètement en contact avec les chefs de la rébellion Benghazi. L’opération tourne court car, dès leur descente d’hélicoptère, les huit hommes sont surpris par des hommes armés qui gardent une ferme. Capturés, puis remis aux rebelles, ils sont interrogés pendant plusieurs jours avant que les autorités britanniques ne confirment leur mission et ordonnent une extraction par hélicoptère.

                                                                  Le Canard Enchaîné a révélé que la France aurait, pour sa part, fourni, sous couvert de fret humanitaire, des canons de 105 mm et des batteries antiaériennes aux rebelles de Benghazi, tenant la promesse de Nicolas Sarkozy au président du Conseil libyen de transition : « Nous allons vous aider ». Cette opération menée par le service action de la DGSE aurait également permis d’envoyer sur place quelques officiers de liaison, chargés d’aider les combattants à coordonner leurs opérations et plusieurs instructeurs pour prodiguer des conseils d’ordre technique, logistique et organisationnel aux insurgés. François Baroin, le porte-parole du gouvernement français, a déclaré que le nombre d’agents dépêchés en Libye restait limité. Cette initiative a, selon lui, pour objectif d’organiser la protection des civils, car la France n’a pas l’intention de déployer des troupes au sol.

                                                                  Afin de ne pas demeurer en reste, l’Italie a également fini par envoyer plusieurs conseillers militaires auprès de la rébellion.

                                                                  Les Etats occidentaux ne sont pas être les seuls à apporter leur soutien aux rebelles, l’Egypte est également impliquée. Certaines informations indiquent que des membres de ses forces spéciales – appartenant à l’Unité 777 - auraient traversé la frontière pour fournir armements et appui tactique aux rebelles.


                                                                  6) Les tentatives d’assassinat de Kadhafi

                                                                  L’une des solutions les plus rapides afin de mettre un terme la crise libyenne serait la disparition du guide libyen. Ainsi, les services de la coalition, en coordination avec les forces aériennes, ont tenté de l’éliminer.

                                                                  En effet, les membres de la coalition craignent la dislocation de celle-ci. D’une part, le Premier ministre italien, Silvio Berlusconi, connaît une situation difficile en raison de procès personnels et d’alliances politiques très fragiles qui pourraient entraîner son départ à court terme. Or, ses successeurs éventuels ne semblent pas favorablement disposés l’égard de l’opération de l’OTAN et pourraient faire sortir l’Italie de la coalition. D’autre part le 19 mai, l’Executive Order signé par Obama pour les opérations en Libye et valable 60 jours, a pris fin.

                                                                  Ce calendrier semble expliquer le bombardement de la résidence du dirigeant de Tripoli, dans la nuit du 30 avril au 1er mai, en flagrante violation de la résolution 1973 de l’ONU. Au cours de cette opération des forces aériennes de l’OTAN, l’un des fils de Mouammar Kadhafi - Saïf al-Arab, âgé de 29 ans - qui n’occupait pas de fonctions officielles au sein du régime, a trouvé la mort avec trois de ses enfants. Moussa Ibrahim, le porte-parole du régime a dénoncé une tentative d’assassinat du leader libyen, qui se trouvait dans la maison bombardée lors des frappes mais n’aurait pas été blessé.

                                                                  Il convient également de rappeler que la résidence du colonel Kadhafi, à Bab-al Azizia, au centre de Tripoli, avait déjà été prise pour cible lors de la première vague de bombardements.


                                                                  extrait de la conclusion

                                                                  La coalition parviendra peut-être à éliminer le guide libyen ou à provoquer son départ. Mais l’Occident doit prendre garde qu’il ne soit pas remplacé par un régime plus radicalement anti-occidental et tout aussi peu démocratique. Il serait alors devenu son complice. Il est légitime de se demander si une telle direction n’est pas déj choisie, lorsque l’on observe les étonnantes alliances contre-nature qui ont été conclues autour de l’affaire libyenne par Washington, pour l’unique défense de ses intérêts stratégiques. Tout laisse craindre que les Occidentaux n’aient oublié l’Afghanistan des années 1990 et, surtout, la vieille histoire de Charybde et Scylla.


                                                                  ce qui rejoint PARFAITEMENT et ce que je raconte, et le Canard Enchaîné...


                                                                  • fonzibrain fonzibrain 29 octobre 2011 00:40

                                                                    hahahahahah morice «  ce qui rejoint PARFAITEMENT et ce que je raconte »


                                                                    SAUF POUR LES MASSACRES MASSIFS DU PEUPLE PAR KADHAFI !!!!!

                                                                    tu es vraiment un hypocrite incroyable , doublé d’une mauvaise foi extraordinaire

                                                                    le rapport dit clairement qu’il n’y a pas eu de massacre de masse, et ça tu te garde bien de le citer !!!!!

                                                                    en plus cette propension que tu as à t’envoyer des fleurs et à t’autocélébrer est profonddément ridicule et questionne sur le but psychologique caché de la profusion de tes articles.

                                                                    enfin bref, moi tout ce que je vois c’est que tu dis que kadafi a tué 6000personnes alors que c’est faux ( suite à ton lien afriik.com)

                                                                    et tu ne t’excuse pas, ce qui nous permet de voir qu’en réalité, tu te fous de la r éalité, tu cours après une reconnaissance que certains ont du te refuser....

                                                                  • fonzibrain fonzibrain 29 octobre 2011 12:02

                                                                    alors momo le facho, on continue à s’enfoncer dans la mauvaise foi


                                                                    alors, pourquoi tu ne cite pas le rapport d’yve bonnet qui nous dit qu’il n’ty a pas eu de massacre ??? hein pourquoi ?, tu as peur de passer pour un menteur manipulateur ??


                                                                    Courant avril, l’ONG Human Rights Watch a publié des données chiffrées 

                                                                    concernant Misrata, révélant, contrairement aux affirmations des médias internationaux, 

                                                                    que les forces fidèles Kadhafi n’en ont pas massacré les résidents. Misrata compte une 

                                                                    population d’environ 400 000 habitants. En près de deux mois d’affrontements, 

                                                                    seulement 257 personnes - dont des combattants - y sont mortes. Parmi les 949 blessés, 

                                                                    seulement 22 – soit moins de 3% - sont des femmes. Si les forces du régime avaient 

                                                                    délibérément ciblés les civils, les femmes représenteraient environ la moitié des 

                                                                    victimes. 


                                                                    et selon le rapport, il n’y a eu que quelque dizaines de morts dans les villes de l’est et encore parceque bcp de gens étaient armés....



                                                                    bref, tu ment comme tu respire, de toute façon depis que le chef de la ligue libyenne des droit de l’homme l’a dit, je ne vois pas comment toi, morice, tu saurais mieux que la fidh combien de mort il y a eu.


                                                                    donc, KADHAFI N’A PAS COMMIS DE MASSACRE E MASSE DURANT LE DÉBUT DE LA RÉVOLUTION.. c’est un mensonge et toi momo le menteur, tu colporte ce mensonge.



                                                                    tu confond un dictatateur et un dictateur qui massacre les gens . le rapport dit aussi clairement que la révolte est parti de l’est pour differentes raison et qu’en tripolitaine, la majorité des gens soutenaient kadhafi.


                                                                    morice, tu es un super menteur, qui en plus se la pete « moi morice, j’ai raison » comme un enfant abandonné ui cherche la reconnaissance


                                                                  • yvesduc 29 octobre 2011 16:50
                                                                    Une foule de détails qui ne disent pas l’essentiel :

                                                                    1. Les libyens bénéficiaient d’un excellent niveau de vie, le meilleur d’Afrique, et d’avantages dont la moitié seulement feraient pâlir d’envie nombre de français. Tout l’inverse, d’ailleurs, de la situation (économique) prévalant en Tunisie et en Égypte.

                                                                    2. Les rebelles étaient une minorité régionale et idéologique, armée par l’OTAN et lui servant de paravent à la guerre. Rien à voir avec un mouvement populaire comme en Tunisie et en Égypte (et cela, le rapport le dit bien).

                                                                    Enfin, comme le disent le rapport mais aussi Lizzie Phelan et Meyssan, les bombardements de l’OTAN ont profondément choqué les libyens et les ont réunis, y compris les opposants, derrière Kadhafi. Des gens ordinaires se sont armés et ont résisté.

                                                                    Six mois de bombardement ont été nécessaires : pour écraser quoi, sinon la résistance du peuple ?

                                                                  • Diva Diva 28 octobre 2011 23:52

                                                                    Trop long Morice, beaucoup trop long !
                                                                    Sommes nous légitimes à questionner la Libye ?

                                                                    J’aimerais plutôt vous lire sur la démocratie à la française, celle qui nie le « non » du peuple de 2005 !
                                                                    Celle qui tolère que le CriJf dicte sa loi à la république !
                                                                    Celle qui imagine une soi disant différence entre un Sarkozy et un Hollande !
                                                                    Celle qui accepte la dictature bancaire en manière de destin inéluctable pour le peuple !

                                                                    Sommes nous à ce point un exemple à suivre pour que vous en veniez à décrédibiliser tous les autres ?


                                                                    • amipb amipb 29 octobre 2011 07:43

                                                                      Personnellement, je ne pense pas que ce soit le but de Morice, je n’ai jamais lu un seul papier encensant Sarkozy.

                                                                      Il est par contre facile de faire des rapprochements entre les méthodes de notre président et de son gouvernement avec celles des différentes dictatures modernes.

                                                                      Défendre Kadhafi et son régime oppressant, c’est défendre indirectement tous les reculs de nos libertés dans notre propre pays, sous motif idéologique.


                                                                    • agent orange agent orange 30 octobre 2011 05:20

                                                                      Défendre la charia rétrograde des islamistes, c’est défendre indirectement tous les reculs de nos libertés dans notre propre pays, sous motif idéologique.


                                                                    • Serpico Serpico 29 octobre 2011 00:35

                                                                      Morice, vous êtes d’une malhonnêteté incroyable : « L’Algérie et l’Afrique du Sud, dans ce cas, ont joué un rôle très trouble » !

                                                                      Alors que j’ai bien lu tout votre article : nulle part on ne s’attendait à cette sortie formatée sur l’Algérie. Après « attitude ambiguë » et autres blabla sans preuves ni signification des media et de Juppé, vous enfourchez le canasson du délire anti-algérien juste pour le sport.

                                                                      L’Algérie a dès le début précisé qu’elle était contre l’intervention étrangère et elle l’est toujours. Elle a dit qu’elle ne voulait pas se méler des affaires libyennes.

                                                                      Pour vous et les d’autres abrutis anti-algériens (ou danseurs du ventre), le fait que l’Algérie ne prenne pas parti est traduit comme ambigu.

                                                                      La mauvaise foi ou la stupidité sont incroyables sur ce sujet.

                                                                      Merde : les libyens doivent se démerder tout seuls et l’OTAN ou tout autre pays occidental devrait aller se faire enc... !

                                                                      C’est la position de l’Algérie. Est-ce encore ambigu ?


                                                                      • morice morice 29 octobre 2011 08:48

                                                                        Alors que j’ai bien lu tout votre article : nulle part on ne s’attendait à cette sortie formatée sur l’Algérie

                                                                         
                                                                         Visiblement vous n’avez regardé aucun lien : l’Algérie à négocié dès le début d’accueillir la famille Kadhafi, ce qu’elle a fait pour le premier convoi qui n’a pas étè attaqué. Vous ne pouvez à ce point nier une évidence.

                                                                      • Serpico Serpico 29 octobre 2011 00:40

                                                                        De plus, le fait d’aider Kadafi est « naturellement » pris comme un crime, un mauvais choix.

                                                                        Kadafi n’a jamais été traité de tyran ou de criminel avant la propagande médiatique otanesque de ces derniers temps. C’était un militant du développement de l’Afrique.

                                                                        Et il a agi pour ses semblables africains pauvres. La dignité de l’Afrique du Sud est d’avoir eu de la reconnaissance. Elle paie ses dettes contre l’avis de la Cosa Nostra appelée « communauté internationale », une bande de fils de p... assassins et criminels.

                                                                        Dignité, honneur et sens du devoir absents chez les vampires occidentaux sans foi ni loi.

                                                                        Je regrette que l’Algérie n’ait pas aidé Kadafi même si c’était un cinglé.


                                                                        • morice morice 29 octobre 2011 08:40

                                                                          Kadafi n’a jamais été traité de tyran ou de criminel avant la propagande médiatique otanesque de ces derniers temps. C’était un militant du développement de l’Afrique.

                                                                          Et il a agi pour ses semblables africains pauvres. La dignité de l’Afrique du Sud est d’avoir eu de la reconnaissance. Elle paie ses dettes contre l’avis de la Cosa Nostra appelée « communauté internationale », une bande de fils de p... assassins et criminels.

                                                                          Non mais vous vous foutez du monde là : il a été mis au ban des pays pourquoi sinon pour ses activités de terroriste en chef pendant combien d’années ? Vous les avez oubliés les attentats qu’il a lui- même reconnu vingt ans après en acceptant d’indemniser les victimes ? On l’appelait comment durant cette période ? Kadhafi, un tyran criminel.

                                                                          Dans ses commissariats la torture était la règle et vous ne pouvez le NIER : tous les témoignages des arêtés le disent.

                                                                          Al-libi, libéré de Guantanamo est mort sous la torture : il avait toujours prévenu que c’est ainsi qu’il mourrirait car il connaissait de qui se passait dans les prisons de Kadhafi.

                                                                          En 1996’ des prisonniers révoltés d’Abou Salim ont été passés en masse à la mitrailleuse. Des témoignages indéniables existent.

                                                                          Le pan-africanisme affiché n’était qu’une revendication de leadership de mégalomane. Les pays africains noirs l’avaient suivi car il était le plus riche par son pétrole et ainsi avait un poids certain dans le continent : la plupart encore sous un joug nép colonialiste, ils croyaient trouver en lui une voix pour se faire entendre : or la voix choisie était clairement celle du terrorisme et du soutien au terrorisme et c’était intenable. Vous minimisez au moins trente années d’activité de ,Kadhafi de soutien à la violence dans le monde : en somme vous ne retenez que les dix dernières anées où il a bien été obligé d’abandonner la voie suicidaire pour lui et les pays qui voulaient le suivre. Vous ne pouvez ainsi faire fi de l’histoire des années sombres de l’ère Kadhafi.




                                                                        • Serpico Serpico 29 octobre 2011 14:52

                                                                          Morice : « il a été mis au ban des pays pourquoi sinon pour ses activités de terroriste en chef pendant combien d’années ? »

                                                                          ------------------

                                                                          Sur les simples affirmations des crapules occidentales. Vous faites le perroquet.

                                                                          L’attentat de Berlin, on sait maintenant que c’est la CIA.

                                                                          Lockerbie : que du pipeau.

                                                                          Mis au ban des nations parce qu’il ne reconnaissait pas l’hégémonie occidentale.

                                                                          Vous ne m’avez pas vu dénoncer Assad ?

                                                                          D’après vous, il faut passer par là pour être agréé ? pourquoi dénoncerais-je sous la foi de rapports occidentaux ?

                                                                          M’avez-vous lu le glorifier ?

                                                                          Contrairement à vous, je préfère me garder de tout jugement formaté.

                                                                          C’est le comble : il faut crier avec les loups obligatoirement, sur la simple foi de déclarations occidentales sinon on n’a pas droit à la parole.

                                                                          Ai-je le droit de douter ?

                                                                          Je doute et j’en prends le droit que ça vous plaise ou non, à vous ou à n’importe quel imbécile suiviste.


                                                                        • morice morice 30 octobre 2011 07:54

                                                                          Lockerbie : que du pipeau.


                                                                          tellement que Kadhafi a largué des millions de dollars en dédommagement : dans ce cas là il était complètement con alors : il aurait payé pour du « pipeau »

                                                                          vous n’avez pas d’éléments pour le prouver : le coup du détonateur, on connait.

                                                                        • agent orange agent orange 31 octobre 2011 11:02
                                                                          Kadhafi n’a pas payé pour du pipeau. Cela faisait parti d’un « package deal ».
                                                                          En échange du paiement de 2,7 milliards de dollars aux familles de victimes de Lockerbie (ainsi que de la suppression de ses armes de destruction massives), Kadhafi a demandé en retour l’annulation définitive des sanctions contre la Libye et l’effacement de son pays de la liste noire des “pays voyous”. Le paiement de cette somme n’est pas un aveu de culpabilité mais plutôt un geste qui permettait à la Libye un retour à une certaine normalité...

                                                                          Morice, vous seriez bien inspiré de lire La véritable histoire de Lockerbie :

                                                                          (publié sur un site auquel vous contribuez)

                                                                        • Serpico Serpico 29 octobre 2011 00:45

                                                                          Et puis tombons ces putains de masques : je ne peux pas condamner Kadafi quand le monde est sous la botte de l’occident criminel. Je ne peux pas condamner les résistants palestiniens : je leur dis au contraire « Défendez-vous ! ». Le monde occidental n’a vraiment pas honte de faire semblant de ne rien voir. C’est ignoble.

                                                                          On se lamente qu’en Syrie, des hommes ou des enfants tombent sous les balles comme si on découvrait quelque chose de nouveau. Alors qu’en Palestine des enfants, des femmes, des vieillards meurent tous les jours sous les balles de ces tueurs d’Israel, ces voleurs d’organes, ces bêtes sauvages.

                                                                          Et les occidentaux, tous complices, se mettent alors à couper les cheveux en huit : c’est la faute au Hamas, les palestiniens ne sont pas patients, et patati et patata...

                                                                          Que d’hypocrisie ! une civilisation de merde, couverte de merde, qui pue la merde, qui ne produit que de la merde.


                                                                          • morice morice 29 octobre 2011 08:44

                                                                            On se lamente qu’en Syrie, des hommes ou des enfants tombent sous les balles comme si on découvrait quelque chose de nouveau


                                                                            Trop facile : on ne vous a pas vu venir dénoncer. Ici EL Assad venir au défilé du 14 juillet de Sarkozy

                                                                          • morice morice 29 octobre 2011 08:45

                                                                            Que d’hypocrisie ! une civilisation de merde, couverte de merde, qui pue la merde, qui ne produit que de la merde.


                                                                            Et des posteurs de merde’

                                                                          •  Mohamed Takadoum Bouliq 29 octobre 2011 01:20

                                                                            @Morice

                                                                            Merci pour cet article à relire avec les liens.

                                                                            Quand je pense à toutes ces plumes qui ont glorifié Kadhafi et diabolisé le CNT sur ce site et qui ont disparu pour la plupart comme par enchantement avec sa disparition.Nous somme peu de choses !


                                                                            • agent orange agent orange 29 octobre 2011 07:11

                                                                              il ne s’est jamais rien passé à Abou Salim,

                                                                              En ce qui concerne les charniers de la prison d’Abu Salim, on y a seulement exhumé des os de chameaux et de moutons.
                                                                              Doutes sur la réalité du charnier d’Abou Salim
                                                                              Le Plus Grand Mensonge du CNT

                                                                              Par ailleurs, il n’y a pas de preuves que le régime Kadhafi massacrait son peuple. A ce sujet, voir l’excellent travail de Julien Teil.
                                                                              La guerre humanitaire : Il n’y a pas de preuve (part1 et part2)


                                                                              • Serpico Serpico 29 octobre 2011 15:35

                                                                                Pourquoi le message d’Agent Orange a-t-il été replié ?

                                                                                Il n’y a dedans aucun excès de langage, aucun dépassement d’aucune sorte, rien.

                                                                                Il dit juste le contraire de la propagande main stream.

                                                                                Soutenir le contraire ou même simplement émettre des doutes équivaudrait à un crime chez ces abrutis qui nous baratinent à longueur de temps sur leur « démocratie », « je me battrais pour vous opinions...Voltaire » et autres foutaises lyrico-merdo-philosophiques à l’usage des gogos.

                                                                                Et on ose dénoncer Kadafi, Assad et l’absence de « démocratie » chez...les autres.

                                                                                Bande de lâches et d’hypocrites.


                                                                              • agent orange agent orange 29 octobre 2011 17:59

                                                                                Merci pour votre soutien Serpico.
                                                                                Moi même j’ai été surpris que mon message soit replié.
                                                                                Après avoir demandé des explications à la modé (et grâce à votre réaction ?), il semble que mon message ne soit plus « censuré » ; ce dont je me félicite.


                                                                              • morice morice 30 octobre 2011 07:55

                                                                                Pourquoi le message d’Agent Orange a-t-il été replié ?


                                                                                ça sera comme ça tant qu’il ne s’excusera pas pour ses INJURES.

                                                                              • agent orange agent orange 30 octobre 2011 17:24

                                                                                Vous divaguez ? Quelles injures monsieur le commissaire du peuple ?
                                                                                Porter la critique à vos élucubrations et votre mauvaise foi ne dépasserait le cadre du débat permis sur agoravox ?
                                                                                Vous êtes pathétique.


                                                                              • morice morice 29 octobre 2011 09:02

                                                                                Vous pensez à Jules ? Il continue hélas sa propagande mais qn’ose plus la ramener ici, fort heureusement....on ne sera jamais allé aussi loin dans l’encensement en effet de l’ordre du délire absolu il y a aussi Meyssan, le capturé de l’hôtel tous frais payés qui continue à l’appeler « guide » pour ceux qui ne s’étaient pas aperçus de qui était Meyssan c’est une belle leçon je pense. Il a toujours été d’extrême droite, mais à où passer à un moment comme d’extrême gauche façon Soral : aujourd’hui son soutien affiché et grandiloquent à un tyran le décrédibilise fortement. Pour Jules c’est pire : tous les internautes l ’ont banni, tant il est allé loin dans la propagande, en reprenant en plein conflit les commubiqués du clan Kadhafi tels quels. C’est bien la preuve que le journalisme citoyen devient mûr :il sélectionne tout seul les journalistes qui informent de ceux qui détournent le web aux fins de propagande.


                                                                                • Deneb Deneb 29 octobre 2011 09:13

                                                                                  C’est bien, morice. Il nous reste tout de même à virer les sérial insulteurs, ceux qui trichent aux votes et ceux qui traitent systématiquement les autres de racistes par amalgame religion=race, hélas leur activité s’est fortement accrue.


                                                                                •  Mohamed Takadoum Bouliq 29 octobre 2011 13:55

                                                                                  @ morice

                                                                                  C’est vrai que c’étaient les plus ridicules.Mais il y avait toute une meute derrière qui nous expliquait que la Libye de Kadhafi était un paradis sur terre.Un des plus pertinents est cet article et les commentaires qui allaient avec. A lire vraiment
                                                                                  Si je pouvais choisir mon « dictateur », je choisirais Kadhafi


                                                                                • Georges Yang 1er novembre 2011 01:26

                                                                                  Morice
                                                                                  Allain Jules est un bouffon sans intérêt , tout comme vous d’ailleurs, vous devriez l’accepter dans vos rangs


                                                                                • Georges Yang 29 octobre 2011 10:42

                                                                                  43 commentaires de Morice sur 117 plus quelques affidés qui sont probablement des avatars,Morice se répond à lui même, ce solliloque est plus pitoyable que comique


                                                                                  • tomatoketchup 29 octobre 2011 11:22


                                                                                    vous êtes intoxiqué par les agences de presses
                                                                                    l’actualité du monde est fourni uniquement par ses trois plus grosses agences "reuters,associated press, agence france presse ,et elles s’entendent a merveilles
                                                                                    morice soyez plus objectif


                                                                                    • morice morice 30 octobre 2011 07:57

                                                                                      http://benian.ivoire-blog.com/


                                                                                      son siten un Jules bis, partisan de Gagbo lui aussi....

                                                                                      texte chez lui ;
                                                                                      « Les loyalistes libyens, bien avant même que l’OTAN n’intensifie ses frappes nazies, meurtrières et illégales sur Syrte et Bani Walid, s’étaient retirés de ces villes, sous ordre de Mouammar Kadhafi en personne, pour aller se préparer. Le guerrier était resté avec une centaine d’hommes, dont 30 soldats dévoués. Mais où ? Après avoir été tétanisés par la disparition brutale du guide, ils se sont, pour la plupart, retirés dans le désert libyen, dur d’accès et pratiquement inaccessible. Ils amorcent leur remontée, par petits groupes.
                                                                                       »
                                                                                      en bas marqué Source : allainjulles

                                                                                      BINGO !


                                                                                    • morice morice 29 octobre 2011 12:01

                                                                                      « vous êtes intoxiqué par les agences de presses » 


                                                                                      c’est ça et vous ? Pas par la propagande de petit livre vert ?

                                                                                      « morice soyez plus objectif »

                                                                                      ok : Kadhafi était un salaud de la pire espèce, et les 3/4 du CNT sont ses anciens amis.

                                                                                      Voilà, là c’est nettement plus objectif , je ne peux pas faire davantage.

                                                                                      • fonzibrain fonzibrain 29 octobre 2011 14:11

                                                                                        c’est bien momo, tu avances !!


                                                                                        allez , repete après moi « oui c’est vrai kadhafi n’a pas commis de massace de masse, le doc de julien teil le démontre par A +B » 

                                                                                        Allez momo, dis le, tu peux le faire !!!!

                                                                                      •  Mohamed Takadoum Bouliq 29 octobre 2011 14:48

                                                                                        A ajouter au dossier du ridicule dans lequel Kadahfi avait jeté son peuple.

                                                                                         Dans les congrès scientifiques ou autres, les libyens cachaient souvent leurs nationalités et disaient être tunisiens égyptiens ou autres tellement ils avaient honte des comportements ridicules du dictateur fou.

                                                                                        Il faut écouter ces scientifiques et intellectuels  expliquer  sur des chaines arabes le mal être dans lequel ils étaient et leur soulagement après sa chute.   

                                                                                         


                                                                                        • Serpico Serpico 30 octobre 2011 15:14

                                                                                          Bouliq " Dans les congrès scientifiques ou autres, les libyens cachaient souvent leurs nationalités et disaient être tunisiens égyptiens ou autres tellement ils avaient honte des comportements ridicules du dictateur fou.« 

                                                                                          ****************

                                                                                          Ou peur d’être stigmatisés par des occidentaux qui »préjugent« plus vite que leur ombre car pour eux la Libye est »au ban des nations« .

                                                                                          Vous généralisez comme vous respirez : on vous dit »Kadafi est un tyran« , vous dites »Amen".

                                                                                          Vous êtes des niais qui se croient malins. Vous vous faites embobiner avec enthousiasme.

                                                                                          Et vous rajoutez de la vaseline.


                                                                                        • louviellas louviellas 29 octobre 2011 16:30

                                                                                          @ morice

                                                                                          Le 01/09/2008, le Nobs publiait un article intitulé « Khadafi va supprimer l’administration en Libye ».

                                                                                          Cette page est en erreur 404, mais, de mémoire, le « Guide » y annonçait la suppression de tous les ministères qui recevaient chacun un budget annuel de 37 millions de $, à l’exclusion des ministères régaliens, déclarait que tous les fonctionnaires étaient pourris et que le peuple pourrait disposer à sa guise de l’argent du pétrole.

                                                                                          Étant donné que dans une dictature les ministères fantoches ne servent qu’à un retour sur investissement, les raisonnements de certains sur ce forum qui prétendent que le « matelas de Sarko » serait plus épais que celui de Khadafi me laissent pantois.

                                                                                          Si Khadafi avait survécu, il aurait eu les moyens financiers d’acheter la France, son matelas de dettes et le parc du château de Versailles pour y planter la tente de son asile politique.

                                                                                          Il n’est pas exclu que je sois en mesure de faire un copié / collé de l’article en question.

                                                                                          Demain, si tout va bien.


                                                                                          • morice morice 29 octobre 2011 19:17

                                                                                            http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20080901.OBS9585/kadhafi-va-supprimer-l-administration-en-libye.html


                                                                                            Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a annoncé dans la nuit de dimanche à lundi 1er septembre que les administrations seraient supprimées en Libye à partir de début de l’année 2009 et que les revenus issus du pétrole seraient désormais distribués directement à la population.
                                                                                            « Les Libyens doivent être prêts à recevoir chacun la part qui lui revient des revenus de pétrole à partir du début de l’année prochaine », a affirmé le colonel Kadhafi dans un discours à Benghazi, dans l’est de la Libye, devant le Congrès populaire qui fait office de Parlement en Libye.


                                                                                            z’ont rien vu venir en 2009, 2010 et 2011 et n’ont rien reçu.... et pan pour ceux qui sont ici venus l’encenser... Kadhafi, roi de l’annonce-fantôme !

                                                                                            En mars dernier, le colonel Kadhafi avait déjà appelé à la suppression des ministères en dénonçant la corruption qui règne dans ces départements « transformés en une pieuvre où règnent la corruption et la mauvaise gestion ». Selon lui, le pays a alloué 37 milliards de dollars par an à ces ministères dont la gestion a échoué.

                                                                                            en mars 2008, il dénonçait donc ce qu’il avait installé lui même 40 ans auparavant : ce mec était cintré au dernier degré.... la corruption c’était SON régime !


                                                                                            • fonzibrain fonzibrain 29 octobre 2011 21:42

                                                                                              gille munier pensent que si kadhafi saif se présente à une élection présidentielle, il gagnera avec 70% des voix, d’ou l’idée de se rendre. Un pull d’avocat est déja en place.

                                                                                              si c’est vrai je sera ravi de metrre tromper, même si je doute encore fortement d’une telle démarche.
                                                                                              les avocats sont sure de démontrer que la résolution a été outrpasser, que des civils ont été volontairement cibllés et que saif ou son pere n’ont massacrer personne.

                                                                                              munier a réussi a me maire douter, ce serait un formidable pied de nez à ces chiens du cnt

                                                                                              • morice morice 30 octobre 2011 08:12

                                                                                                gille munier pensent que si kadhafi saif se présente à une élection présidentielle, il gagnera avec 70% des voix, d’ou l’idée de se rendre


                                                                                                non ça s’est SAIF le fiston qui l’a dit....

                                                                                                que saif ou son pere n’ont massacrer personne.

                                                                                                ah ouais ? les squelettes c’était pour la déco ?

                                                                                                Les soldats abattus dans les casernes car ils ne voulaient pas combattre aussi ?

                                                                                                TUNIS (Reuters) - Les soldats de Mouammar Kadhafi auraient exécuté des prisonniers et des civils lors de l’offensive menée par les rebelles libyens pour s’emparer de Tripoli, indique l’organisation Human Rights Watch, dimanche.

                                                                                                « Les preuves que nous avons été en mesure de rassembler pour le moment suggèrent fortement que les forces du gouvernement Kadhafi ont mené une série d’assassinats sommaires au moment où Tripoli tombait », affirme Sarah Leah Whitson, directrice de l’antenne de HRW en Afrique du Nord, dans un communiqué.

                                                                                                Dix-huit cadavres criblés de balles, dont deux avec les mains attachées, ont été retrouvés dans le lit d’une rivière près du complexe de Bab al Azizia, le QG de Kadhafi.

                                                                                                Des témoins ont indiqué à HRW que les victimes avaient été abattues par les soldats kadhafistes.

                                                                                                Vingt-neuf autres corps, montrant des signes d’exécution, ont été découverts dans une clinique de fortune près du complexe militaire fortifié.

                                                                                                L’ONG a précisé avoir interrogé trois survivants dont un homme blessé par trois impacts de balles lorsque des mercenaires ont ouvert le feu dans une chambre où s’entassaient 25 prisonniers.

                                                                                                « Ces incidents qui pourraient n’être qu’une partie de ce qui s’est passé posent de graves questions sur le comportement des forces de Kadhafi au cours des derniers jours », a dit Whitson.

                                                                                                « S’il est prouvé que ces incidents sont des assassinats sommaires, ils constituent de graves crimes de guerre et ceux qui en sont responsables seront traduits en justice », a-t-elle ajouté.

                                                                                                Un journaliste de Reuters a pu constater que des massacres collectifs ont eu lieu, de nombreux cadavres jonchant les rues de Tripoli ayant été retrouvés avec les mains attachées

                                                                                                Read more : http://dustysue.over-blog.com/article-hwr-soup-onne-les-soldats-de-kadhafi-de-massacre-collectifs-82913252.html#ixzz1cFMDDpgT

                                                                                                Read more : http://dustysue.over-blog.com/article-hwr-soup-onne-les-soldats-de-kadhafi-de-massacre-collectifs-82913252.html#ixzz1cFM90xDP



                                                                                                au fait, Fonzibrain le grand penseur : autour de lui quand il s’est fait attraper, il n’y avait pas un seul soldat mais que des MERCENAIRES.

                                                                                                Si votre gugusse qui se serait fait élire dans la peur était aussi démuni de son propre peuple pour le protéger, vous pensez encore que celui-ci le suivait encore ? Les FAITS démontrent l’inverse, pourtant : quand on engage des mercenaires, c’est qu’on ne croit plus à sa propre armée...

                                                                                                • Gonzague Gonzague 30 octobre 2011 08:29

                                                                                                  « quelque chose clochait dans cette fin violente et dérisoire »

                                                                                                  Je vous trouve bien péremptoire. Photoshop, ca existe, et les témoins, ca s’achète, comme pour le 11 septembre (photoshop s’achète aussi d’ailleurs, mais ceci est un autre sujet et restons concentré sur le point qui nous intéresse je vous prie)
                                                                                                  Sans enquête indépendante internationale©™®, je me refuse à croire que Khadafi est bel et bien mort, et votre presqu’aussi prodigieuse que récente enquête sur le terrain m’en a convaincu.
                                                                                                  Merci Morice pour votre travail, vous m’avez ouvert les mirettes.
                                                                                                  Bisou amical,
                                                                                                  Votre Gonzague


                                                                                                  • morice morice 31 octobre 2011 09:54

                                                                                                    « Je vous trouve bien péremptoire. Photoshop, ca existe »


                                                                                                    euh le rigolo là vous ne pouvez traiter une séquence vidéo complète avec Photoshop qui n’est pas fait pour ça... apprenez au moins à vous servir des outils informatiques avant d’en parler....

                                                                                                  • Thucydide Thucydide 30 octobre 2011 09:13

                                                                                                    C’est quoi, cette tartine imbouffable, cette « enquête » ou tout s’enchevêtre, ou toutes les infos, rumeurs, magouilles accumulées depuis cinquante ans sont déversées sans mesure...

                                                                                                    Pour tout embrouiller ?
                                                                                                    L’excès d’information est la plus efficace des censures, Morice : cette méthode a été depuis si longtemps éventée qu’elle ne passe plus, que l’utiliser encore aujourd’hui est devenu pitoyable.

                                                                                                    Cet article est pitoyable.

                                                                                                    Ce faux-semblant de révolution libyenne est tout simplement écoeurant.
                                                                                                    Le répugnant « sauveur » national-à-nous-qu’on-a avait il y a peu tenté de nous faire avaler sa conception d’identité française ? Mais il s’applique à nous faire comprendre que nous devrions avoir honte de cette identité-là !

                                                                                                    Ah ! Si seulement il avait pu faire preuve d’autant de force, ce courage et d’abnégation face à Obama, Angelita ou la Cité Interdite...
                                                                                                    Mais eux, ils sont forts, alors il se couche, et comme si ça ne suffisait pas, il le fait en notre nom.
                                                                                                    Le vrai courage en politique, c’est de taper sur les plus faibles et pomper en douce leurs richesses. Livrets A ici, Pétrole et Uranium là-bas.


                                                                                                    • morice morice 31 octobre 2011 09:55

                                                                                                      Cet article est pitoyable.


                                                                                                      votre poste davantage

                                                                                                    • Sat is Fay 30 octobre 2011 10:20

                                                                                                      Étrange comme la sémantique évolue d’un personnage à l’autre, chez tonton Bush c’est « compagnies de sécurité privée » et chez Kadhafi c’est « mercenaires ».
                                                                                                      Alors on explosé tout un pays, tué 100000 personnes pour un seul homme ? mais fallait envoyer une bombe atomique ça aurait été plus vite !! une bombe nucléaire humanitaire ! ça viendra
                                                                                                      Et puis ces manifestants dont tu nous parles ils n’auraient pas fait main basse sur des dépôts d’armes ? bref ça suppute, et ça suppute, sur des coupures de presse, mais que vaut la presse aujourd’hui ? nada, la vérité est surement ailleurs.


                                                                                                      • kalon 30 octobre 2011 11:59

                                                                                                        Bonjour, Morice,
                                                                                                        Une question que je me pose et que j’aimerai soumettre à ta sagacité est l’épisode de la désertion de deux pilotes libyens à bord de leur Mirage français qui venaient d’étre remis au gout du jour par Dassault.
                                                                                                        Pense tu qu’il s’agit vraiment d’une désertion ou plutôt du brouillage par l’armée française de l’informatique embarquée, ce bidouillage ne laissant d’autre choix aux deux pilotes que déserter ou exploser en vol !
                                                                                                        En ce cas, il apparaitrait que le fonctionnement de ce type de matériel et, probablement d’autres dépand directement de la politique étrangére des états vendeurs, et dans ce cas, de la France ou, du moins, de ses représentants plus ou moins légitimes !
                                                                                                        En ce cas, la vente de matériel militaire ne servirait qu’a creer des commissions occultes vu que les acheteurs devraient savoir que ce matériel ne peut étre utilisé qu’avec l’accord du vendeur.
                                                                                                        Cela projette une autre vision sur le commerce des armes qui ne serait organisé que dans un but d’enrichissement occulte sans aucun lien avec l’usage ou la « nécéssité » d’acquérir ce matériel.


                                                                                                        • morice morice 31 octobre 2011 09:56

                                                                                                          Une question que je me pose et que j’aimerai soumettre à ta sagacité est l’épisode de la désertion de deux pilotes libyens à bord de leur Mirage français qui venaient d’étre remis au gout du jour par Dassault.
                                                                                                          Pense tu qu’il s’agit vraiment d’une désertion ou plutôt du brouillage par l’armée française de l’informatique embarquée, ce bidouillage ne laissant d’autre choix aux deux pilotes que déserter ou exploser en vol !



                                                                                                          désertion décidée clairement, la tour de contrôle de Malte a bien reçu un message dans ce sens.

                                                                                                          il n’y a pas de système de ce genre à bord des appareils..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès