• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Keny Arkana, entre la rage, le talent et la foi

Keny Arkana, entre la rage, le talent et la foi

Vingt-trois ans. Origines notamment argentines. Marseillaise. Inclassable. Un flow extraordinaire. Un fond hors norme.

C'est le fan, plus que le blogreporter qui s'exprime. Keny est la rappeuse non pas du moment mais de "demain". Keny est un ovni, un extra-terrestre, une alter-terrestre, qui a les pieds rivés sur terre et le regard qui porte loin. Keny est en guerre. Permanente. Contre les inerties, les iniquités, les placebos de solutions, elle est la rage, une rage nourrie de foi (la foi en la vie, l'autre, l'espoir, rien qui ne dorme dans des livres convenus et autres best-sellers de la croyance dogmatique). Et Keny est amour. Un amour armé prêt à incendier les immobilismes.

Elle s'appelle donc Keny Arkana,
Son album : Entre ciment et belle étoile.

L'an passé - grâce ou via, et peu importe, une amie à l'ouïe fine - je découvrais et bloguais son premier clip. Aujourd'hui Keny est "mainstream", Goncourisée par BBB. Vous ne la verrez pourtant pas sur les plateaux télé. "Pas demain", me confie-t-elle. Elle ne sera pas "l'alibi démocratique" d'un système qu'elle condamne et récuse. Elle ne sera pas la bimbo péchue du PAF, la rappeuse explosive "caution du totalitarisme" aux rythmes rugueux et aux produits dérivés "made in misère".

Keny est une alter-terrestre. Qu'on se le dise.

Je vous propose de découvrir ici son clip, parmi les plus plébiscités chez Daily, son docu-carnet de route (filmé par la miss et réalisé par sa "sœur" Clem - sauf bug de dernière minute), mais aussi quelques titres de son album (en écoute tout ce mois de novembre sur le podcast express de Nuesblog) ainsi que de prêter l'oreille à ce qui devait être une interview "papier" et restera un échange hors du temps.

Confidence pour confidence, Keny a plus que ce quelque chose de magique. Elle a cette sincérité et cette énergie qui déplace les certitudes. Les montagnes, c'est connu, il faut plus d'un homme pour les mouvoir. A ce jeu c'est à vous, à nous, d'entrer maintenant en course. Demain est riche. De possible. De luttes. De dangers. Demain n'est pas si loin. Demain est ce que vous en ferez...

La Rage > Le clip incontournable et déjà multidiffusé ici, entre autres (images Keny et 4° guerre mondiale)

Keny Arkana - La Rage (Clip)
envoyé par niconues

Elle, n'est pas la dernière à l'ouvrir.
Attention talent...

Interview / Partie 1 (six minutes) >

Nous évoquons : ses parents, le(s) foyer(s), les fugues, les voyages, l'Amérique du Sud, la nouvelle scène rap, Assassin, NTM, la Fonki Family, les familles musicales, ses frères et soeurs, sa famille, les galères d'une jeune artiste autoproduite, La Callita, Because Music, les licences, les majors et autres maisons de disques, ses engagements militants, introduction à son carnet de route...

Cliquez ici pour télécharger le MP3

 

Interview / Partie 2 (vingt minutes) >

Un autre monde est possible, le Chiapas, les luttes, l'alternative au modèle capitaliste, le tournage de son docu, les diffusions et la diffusion virale, Marcos, le zappatisme, les causes universelles, ses vagabondages estivaux, les conférences internationales, l'Argentine, la crise économique, le FMI, ses combats sociétaux, les causes de nos maux, Bamako, les forums mondiaux, les alters, sa bio, le néolibéralisme, notre modèle de société, la mondialisation, l'OMC, les souverainetés nationales, les poches de résistances, les localités autogérées, les réseaux, l'émancipation et la construction, les coopératives paysannes, la consommation locale, les consomacteurs, les expérimentations locales, le pouvoir de l'acte de consommation citoyen, la construction alternative, le poids (nul selon Keny) du/des politique(s), les privatisations, le monde de demain, la qualité du travail, la rentabilité, les services publics, l'humain et le vivant au coeur de la politique, le capitalisme financier "ils jouent au monopoly sur nos têtes", le roi profit, la "révolution intérieure et la révolution radicale", les mécanismes du système, changer le monde, "avoir versus être", l'éducation, "on est tous des lumières et on ne demande qu'à briller (...) soyons nous-même, nous serons moins névrosés", la réhumanisation, inertie et immobilisme, la haine inerte et la rage constructive, l'embourgeoisement, les convictions vicérales, la religion et la spiritualité (on y revient ensuite également), le rôle des médias et les placébos de la libre-expression, son clip sur MTV, les censures malignes, les organismes qui gangrènent les dynamiques citoyennes, les leurres des espaces "soupapes de sécurité du système" et autres récupérations et mensonges sous forme de "cautions rebellion" éphémères, son refus du culte (et de la société) de l'image, de la starification, la conjoncture mondiale et les enjeux de la présidentielle : "éviter la dictature", Keny électrice, Alternative unitaire, les partis et idéologies, retour sur les alters et "un autre modèle", le communisme impossible en Europe, les utopies des idéologies politiques, Le Pen, le vote Front national, les traités européens, Le Pen-Sarko, les stratégies du danger, le clash de la démocratie, le "meilleur" révélé dans les crises...

Cliquez ici pour télécharger le MP3

 

Interview / Partie 3 (douze minutes) >

Cachan, les sans-papiers, l'immigration, le CPE, le syndicalisme, l'engagement militant, le double-jeu des associations, la sclérose des luttes par les services individuels rendus, "la rage du peuple" son collectif, le fake du travail pour tous et des outils démocratiques, le réformiste et "babylon", la démocratie participative et Ségolène Royal, l'UMPS, l'esclavagisme du confort, la prise en compte des précarités réelles, le rôle de l'information et de la connaissance, la société de modération, public versus privé, le cas des nanotechnologies, la maîrise de l'humain et du vivant par le progrès manufacturé, les systèmes de fréquences, la défense de l'environnement, du vivant, le réchauffement climatique "si tu vis en harmonie avec ta nature tu vis en hamonie avec la nature", "microcosme versus macrocosme", les nouveaux modèles, les croyances (suite), la part de spiritualité versus religions & doctrines, la foi, croire en soi, "la religion qui anesthésie la foi", la spiritualité libératrice, l'idéalisme, la foi dans le changement qui va au-delà de la rage, "la belle étoile" entre la rage et la foi, sa tournée (...) et la discussion s'estompe pour laisser la place à vos réactions. J'ai voulu dire réflexions. A vous...

Cliquez ici pour télécharger le MP3

 

Documentaire inédit : Un autre monde est possible by Keny (une heure)

envoyé par niconues


Moyenne des avis sur cet article :  4.55/5   (552 votes)




Réagissez à l'article

111 réactions à cet article    


  • c florian (---.---.162.39) 10 novembre 2006 14:14

    je partage totalement votre coup de coeur pour keny arkana, autant l’artiste que la personne engagée. beaucoup sont les artistes qui parlent sur les plateaux télés, peu sont vraiment investis. je ne suis pas en accord avec toutes ses idées mais je respecte ses combats et j’adore son album. artiste à découvrir.


    • kikya94 (---.---.207.87) 1er février 2007 16:04

      moi je dis que c la meilleur jsui totalmen avc el je partage toutes c idée c la patronne tou ai censé ds ctte album voila elle et magnifik cet meuf el a d couille c tou cke g a dire


    • thomas (---.---.153.54) 10 novembre 2006 15:26

      le meilleur rappeur c’est le roi heenok. www.roihenook.com internet l’a fait monarque.


      • Laurent Metais Ellaurenzovfoot 10 novembre 2006 15:31

        Très bonne chanteuse, je l’avais connu via Dailymotion, moi qui n’aime pas le rap, j’en ai été assez estomaqué.. Très bon texte, surtout son interview vocale, je ne connaissais pas du tout sa vie et qu’elle avait fait tout ces voyages et rencontres. Elle me fait pensée aux « Cowboys fringant », un groupe de musique Québecoise qui a un peu d’écho en France.


        • thomas (---.---.153.54) 10 novembre 2006 15:43

          Ceux qui écoutent du rap en majorité ;cible 13-25 ans sont enfermé dans un message politique de rebellion,mais ils en ont rien a foutre de ceux qui crevent la faim plus loin. Tout ce qui les interessent c’est la palestine l’Islam la grandeur des pays arabe etc. C’est du réchauffé. Foutre le feu tout cramé la rage, ca vend bien comme message. Aimez les autres et son prochain, ca ca ne marcherait jamais.


          • rocco (---.---.123.29) 10 novembre 2006 15:57

            Tu n’as pas tort. Il est plus facile d’hair que d’aimer. Il est plus facile de détruire que de construire. Mais parfois, il est plus intelligent de tout détruire pour mieux reconstruire surtout quand tu vois que ceux qui paient sont toujours les mêmes, les plus démunis. Quand un immeuble est insalubre et pourri, il vaut mieux le faire sauter pour un bâtir un neuf plutôt que de le bricoler...

            Et c’est quelqu’un qui est à mille lieux de cet univers qui te le dis (je suis cadre sup et je gagne très bien ma vie).

            Mais il faut être aveugle pour ne pas se rendre compte des injustices grandissantes qui retombent toujours sur les mêmes têtes et en conséquence de la RAGE grandissante qui finira un jour ou l’autre par exploser...


          • c florian (---.---.162.39) 10 novembre 2006 16:22

            le rap n’est pas la caricature que l’on voit à la télé, je vous conseille outre keny arkana, les spécialistes, atk, abd el malik, diziz la peste, psy 4 de la rime ou les classiques IAM et assassin. les 13/25 ans rejettent un monde où des millions de gens crévent de faim alors que des centaines d’autres jouent au golf dans le désert tout en amassant des millions. les ados sont rebelles, ce n’est pas nouveau.


          • Cedric (---.---.172.149) 11 novembre 2006 16:12

            Thomas,

            Je vois que tu ne connais absolument rien au rap, ni son histoire, ni ses groupes, ni ses revendications.

            Le rap, ce ne sont pas les loseuses en bikini qui se tremoussent devant une merdeseche noire d un lascard plein de chaines en or qui declame des textes sans sens, qui parle de la misere en faisant l apologie du roi dollard (ou euro, a vrai, ce sont les deux memes). Ceux la, ce sont un peu comme les couillons qui se baladent en 4*4 dans les rues de ville, parce que c est bien de se balader en 4*4 dans les rues des villes... Miracle du paraitre... Pathetique !

            Bref, je serais toi, avant de critiquer, j apprendrais de quoi je parle, ça evitera de passer pour un inculte insignifiant. Et arrete de regarder M6, sors, vas dans des concerts, vas chez des disquaires... Instruis toi !

            Cedric

            ps. : desole pour les accents !

            pps. : deuxieme coup de coeur du moment sur la scene rap francophone vue depuis l’Irlande. Tchad Unpoe : http://www.tchad-unpoe.net/

            ppps. : et le troisieme coup de coeur, toujours vu d ici. Grand Corps Malade (si tant est que cela soit assimilable au rap) : http://www.grandcorpsmalade.com/


          • thomas (---.---.153.54) 11 novembre 2006 17:50

            Garde ton ton méprisant pour tes proches Cedric.

            Quoi l’histoire du rap ? Africa bumbata ? Grand master flash ? Ca fait longtemmps que « peace love and unity » c’est fini. Run Dmc qui est un bon groupe propagé l’ideologie de nation of islam, Tupac et ça haine des métis. Le rap c’est le bling bling aujourd’hui que ca te plaise ou non.

            Ya que des textes de pleureuses dans le rap : on se plaint du racisme de la société des américains des riches. On fait l’apologie de la violence de la « beuh » et de l’attitude criminel de l’islam avec un petit « i ». C’est pas de la rebellion c’est dela gaminerie.

            N’importe qui peut faire du rap crois moi. T’as qu’a écouté Fatal Bazooka pour t’en rendre compte.

            Ce que grand corp malade écrit, honnetement je peux faire ça ya pas besoin de se fouler. Le rap c’est un moyen d’expression, c’est tout. Et en ce moment ils ont rien a dire ces couillons.


          • Cédric (---.---.172.149) 11 novembre 2006 19:21

            Thomas,

            C’est moi qui adopte un ton méprisant ?! Tu te rends compte de ce que tu dis ?!

            Ton argument (je dis bien « ton », car je n’en ai trouvé qu’un... même en cherchant bien !) revient à mettre tout dans le même sac. A ce moment là, tous les groupes de trash sont néonazis, tous les bluesmen sont noirs, tous les jazzmen alcooliques, tous les punks de p’tits gamins d’ouvriers exploités par un système universellement sale et tous les rockers de dangereux drogués entourés de prostitués camées jusqu’à la moëlle.

            Tant mieux si tu arrives à écrire ce que Grand Corp Malade écrit. Sauf que lui a réussi à me convaincre par son talent d’écriture et que pour l’instant ton argumentaire ressemble plus à brassage d’air à la BHL. En cela que tu connais trois groupes, donc tu connais tout ! En cela que tu ressors des topics machés, avalés, dégueulés, ravalés, prémachés, redégueulés et enfin assimilés par le bon trouduc qui squatte devant TFN et France Bleue.

            Sois donc d’abord honnête avec toi même et ne pratique pas un amalgame ridicule de seconde zone. Ou alors allons-y gaiement : le rap, ce sont les banlieues ; les banlieues, ce sont les rebeuhs et les renois ; et les rebeuh et les renois, ça pue l’islamisation de la France. LA FRANCE AU FRANCAIS, A BAS LES RACAILLES !

            N’as-tu pas l’impression d’avoir sauter quelques marches dans l’évolution ?!

            Cédric

            PS. : sauf si je me trompe, Keni Arkana n’est pas musulmane ! Comme moi...


          • thomas (---.---.153.54) 11 novembre 2006 19:43

            C’est marrant Cedric comme tu n’as en rien répondu à ce que j’ai écris. Mais tu essayes de me mettre dans une case, ca me fait rire. Va lire les commentaires de James Brown et de nombreux jazzmen sur le rap, tu verras le dégout qu’ils ont de cette musique.

            Moi parfois j’ecoute du rap, j’essaye de ne plus en écouter tellement les messages sont pourris. Style Booba qui crache sur les flics et les appellent qd c proches se font enlever. Style sniper qui chie sans arret sur la france. D’ailleurs les sniper et autres on les retiens pas. C’est de la vraie merde, n’importe quel guignol peut faire ça.

            P.S : J en ai rien a foutre que tu sois musulman... ou pas.


          • thomas (---.---.153.54) 11 novembre 2006 19:50

            Blablabla cedric tu blablates bcp. Mais raconte nous ce que disent les groupes de rap que les jeunes écoutent ? Raconte nous ce que dit Sniper Diam’s Booba Rohff, parce que c’est eux que les jeunes ecoutent.

            Et quand j’entend ali insulter tout ce qui n’est pas musulman, dire qu’il veut rien savoir des autres, on a l impression que ce mec est retenu de force en france.

            Si tu veux allez dans l’underground, les TTC etc c’est aussi bien pourrie, ca un rappeur ca saura tjr craché sur une femme.

            La moitié des textes de rap sont mysogine. L’autre moitié est raciste.

            Va t’extasier sur ta petite rapeuse avec son regard deja haineu sur la gueule.


          • Cédric (---.---.172.149) 11 novembre 2006 20:13

            Thomas,

            C’est vrai que James Brown est le roi du respect de la femme et des valeurs morales... Et c’est vrai que James Brown n’a jamais travaillé avec des personnes jouant ça et là dans des groupes de rap.

            Je pense que tu as tout devoilé de ce que tu avais à dire. C’est dommage, j’aurais aimé une vraie conversation plutôt qu’un rabachage d’amalgames dangereux. Ce n’est pas moi qui te mets dans une case, Thomas, c’est toi qui t’y mets tout seul. Je n’aime pas les cases, je préfère la liberté.

            As-tu seulement pris la peine de regarder ce que Keny disait, demandait et revendiquait ? Que tu ne sois pas d’accord sur ce qu’elle dit est bien évidemment ton droit - et c’est très bien d’être critique - mais ne lui prête pas des dires et arguments qu’elle n’a pas, ça en deviendrait franchement facheux.

            Cédric

            PS. : en parlant de rap, d’un autre style, écoute le groupe Java. C’est du rap dans la structure musicale, et ça n’est en rien ce que tu dépeinds (avec un « d » ou un « t » ?). Ecoute de même Cypress Hill, qui plus que du rap font de la fusion. De même Asian Dub Fundation. De même the Beasty Boys. De même Wyclef Jean. De même Fabulous Trobadors. De même Zebda.

            PPS. : rapeur amorale ? Pourtant, le Doc Gyneco s’en est allé rejoindre le plus grand des « moralisateurs » du moment... A méditer ! (et c’est avec ce type d’arguments que tu parles : prendre un cas et en faire une généralité... ça ne marche malheureusement pas, je suis désolé !).

            PPPS. : comme dans chaque mouvement musical, le rap a des tâches et des artistes. C’est simple, et cela ne fait pas que le rap est de la merde. Affirmer le contraire revient à pisser sur un mouvement social et toute une génération. La mienne et apparemment la tienne aussi.


          • thomas (---.---.153.54) 11 novembre 2006 21:07

            C’est toi man qui amalgame tout. Ce qu’elle dit sur la misere etc, je suis d’accord avec elle. Mais je connais les rappeurs ils ne cherchent que des excuses pour se plaindre, dans leurs chansons ils se comparent au g amins des favellas, aux villes en guerre. Alors non j’aime pas ça et je le cautionne pas. Le rap c’est l’industrie du pleurnichage et des valeurs le splus ecoeurante. D’un coté le rap c’est la caricature de la société. Mais j’aime pas plus cette société que le rap.

            Cypress hill Wicliff tout ca je connais. Ya des morceaux pas mal mais franchement j’aime plus ce mouvement. Il s’est detruit lui meme.

            Je suis pas de la génération rap, pas plus que j’aurais été de la génération yéyé dans les années 60.

            J’ai pas besoin qu’un chanteur ou un acteur disent une chose pour que je me mette a réflechir. Pareil pour les politiciens ou journalistes.


          • ohlala (---.---.124.230) 11 novembre 2006 21:30

            ah oui, d’accord et +1 pour l’énumération de talents mentionnés en exemple.


          • Cédric (---.---.172.149) 11 novembre 2006 23:42

            Thomas,

            Deviendrait-on d’accord ? Oui et non... Oui dans le fond, et non sur une chose. Qu’un artiste prenne la parole sur quelque chose qu’il n’aime pas n’est pas forcément mal, car il a la parole contrairement à vous, moi, et tant d’autres. Par contre, c’est risqué.

            C’est risqué car il peut changer et tourner sa chemise comme n’importe qui. C’est risqué car il peut dire cela et faire le contraire. Et c’est risqué parce que le pouvoir arrive si vite qu’il peut monter à la tête.

            Et c’est normal, car un artiste est humain et comme tout le monde, il peut se planter de direction. Mais est-ce pour autant que Keny suivra ce même chemin ?

            Ce que j’attends de Keny Arkana, comme je l’ai attendu de tant d’artistes français (p.ex. Noir Désir, la Tordue, le Bérurier Noir, les Têtes Raides, Thomas Fersen, Georges Brassens, etc, etc...), c’est qu’elle reste dans ses idéaux et qu’elle continue à se battre pour ce monde meilleur, celui qu’elle souhaite...

            ... Et celui que je souhaite, aussi, un peu.

            Car le futur appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves. Simplement.

            Cédric


          • annabia (---.---.95.126) 21 novembre 2006 19:01

            pour ki tu te pren de critiker lislam accupe toi plutot de ton fleuri michon facho


          • K.A (---.---.240.169) 2 janvier 2007 04:07

            Thomas vrement je vois que tu ne connais rien au rap tu es trop marant fatal bazouka si tu considere sa comme du rap ba tampis pour toi c’est qu’une parodis pour moi mickael youn c’est juste un bouffon qui a besoin d’argent donc il sort un titre quand il a besoin .si tu veut ecouter du rap vas sur booska-p c’est trop bon site ou on voit des rappeur plus ou moins mediatiques (meme pas mediatiques du tout !!!) kenny arkana et une tres bonne rappeuse et vrement j’aime tout se qu’elle fait son nouvelle album est trop bien je le conseil a tout les amateurs du genre .bon thomas arrete de critiques parce que tu ne doit pas habiter dans un quartier difficile pour ne pas comprendre les texte de kenny arkana.pour toi le rappeur c’est 50 cents ou rhoff mais ecoute les rappeur moin mediatiques et tu veras se que c’est du vrai rap arrete d’ecouter skyrock ou nrj mdr. PS dsl pour les fautes et les accens


          • sarah3310 (---.---.212.215) 20 janvier 2007 14:11

            ca c ce ke tu penses malheuresment pour toi tu as tort on sesoui aussi bien de ce qui crévent de faim que ce qui souffrent en palestine et ce qui souffrent en palestine font parti de ce qui crévent de faim et c’est normal que nous avons la rage surtout par rapport aux pays arabes que les americains detruisent et les isrelien en font de meme avec les palestiniens tu trouves sa normal toi que des millier d’enfants soi tué pr un bout de terre alors ne dis pas qu’on en a rien a foutre et qu’on pense qu’aux pays arabes la preuve que ce n’est pas la cas et oui on a la rage c’est normal que veut tu


          • (---.---.208.152) 23 janvier 2007 10:58

            la france c’est la france pas l’silam !!!!!


          • (---.---.208.152) 23 janvier 2007 11:02

            ta déja vu du rap palestinien twa ???? nan alors il non fon meme pas vivre leur pb par les texte alors qu’il aurai de kwa écrir§


          • professor vinyl (---.---.38.8) 27 janvier 2007 22:26

            Du rap palestinien mais bien sur que ca existe et il n’à rien n’a envier à n’importe quel bon rap : je te site queleques groupes : DAM ( ils ont cartonés aux transmusicales de rennes cette année ), the philistines, nomade etc...

            Passe sur mon blog j’en présente quelques un : http://professorvinyl.blogspot.com


          • Crysstal 6 avril 2008 14:45

            Excuse moi, mais ça, ça montre direct que t’as pas compris tout l’article... et puis c’est quoi ce débordement sur l’Islam ? A aucun moment il n’est question de ça il me semble...

            Toi tu craches sur ceux qui proposent quelque chose, mais dis-moi, qu’est-ce que tu proposes toi ? Alors oui tu as le droit de ne pas être d’accord, mais pas la peine d’afficher tout ce mépris... Juger les autres, c’est sûr que c’est facile quand on est bien tranquille chez soi et qu’on regarde les gens vivre et se démerder tout seul... Tu dis qu’aimer les autres et son prochain ça ne sert à rien, alors c’est pour ça qu’on doit se comporter comme des débiles et tous se marcher sur les pieds pour être plus fort, c’est ça ?


          • Jean (---.---.88.178) 10 novembre 2006 15:48

            Tiens marrant , j’ai decouvert « la Rage » par hazard sur Youtube il y a quelques semaines...et c’est vrais qu’il y a un vrais ptit bout de magie là !

            Je conseille « je me casse » qui est un vraie petit bijoux aussi, a mediter en parrallele des propositions de nos chers candidats sur les solutions qu’ils veulent pour la jeunesse...


            • Roland (---.---.79.247) 10 novembre 2006 16:20

              La mieux c’est « Jeunesse du Monde » smiley Très intelligent, pertinent et tombe juste (trafa, comme on dit en Espéranto),


              • Roland (---.---.79.247) 10 novembre 2006 16:21

                La mieux c’est « Jeunesse du Monde » Très intelligent, pertinent et tombe juste (trafa, comme on dit en Espéranto),


                • (---.---.37.70) 10 novembre 2006 16:46

                  Etrange de faire un article sur un rappeur.. Jusqu’ou allons nous descendre ?


                  • Christophe TALBOT (---.---.145.180) 10 novembre 2006 18:17

                    Je trouve votre remarque chargée d’ignorance lorsque vous dites « Jusqu’où allons nous descendre ? »

                    Je trouve au contraire que cet article consacré à cette jeune engagée et révoltée par les injustices de notre formidable Monde trouve TOUTE SA PLACE sur Agoravox. Ce type d’artiste colle parfaitement à l’esprit media citoyen dont se revendique Agoravox. Lui consacrer un article ICI est certainement plus pertinent que les critiques de ces bons gros barons de journaleux bobo / lili des médias classiques. En tout cas, grand bravo et grand merci à l’auteur de cet article ! Je confirme que cette jeune femme fait pleinement partie d’un rap conscient qui est bien salvateur dans un milieu du rap devenu majoritairement ridicule, caricatural et pleinement tourné vers les « valeurs » de leurs grands frères américains où l’argent, la drogue et le sexe sont rois. Continue Keny, car tes écrits ne peuvent que contribuer à faire prendre conscience à tous ces jeunes qu’ils détiennent en eux, pour le présent et l’avenir, la clé de leur émancipation face à un système aliénant.


                  • Antzo Bayle (---.---.6.236) 10 novembre 2006 20:56


                    Écoutez donc cette interview, vous verrez que la réflexion est loin d’être proche du zéros et que toute vérité est bonne à dire(« et même les notres » Sat de la FF), même celle qui ne vous plaisent pas.
                    Le rap est un art issu des ghettos noir américains, une énergie positive, un moyen d’expression mais aussi une contre-culture. De nombreuses personnes se reconnaissent dans ce mouvement, par ailleurs, bien plus profond et réfléchis que les clichés télévisuels qu’on nous sert et ressert.
                    D’ailleurs, je comprend très bien Kenny qui ne souhaite pas être invitée aux plateaux télé. Quand on se montre au grand public, on est immédiatement classé, la société nous colle une étiquette et notre discours perd tout son sens... Car on n’est plus humain, on est est plus qu’une image. Figé, tu peux plus bouger, t’es comme ça et tu le restera. On te posera toujours les mêmes questions et tu devras donner toujours les mêmes réponses, autrement tu ne plairas pas et tu ne seras pas rentable. Tu ne seras rien de mieux qu’un stéréotype. En fait, je crois que Kenny Arkana ne supporterait pas d’être déshumanisé de la sorte par les caméras aux yeux de la France. Le verbe « être » semble très important pour elle et j’abonde dans son sens...

                    Monsieur apprenez à respecter la différence au lieu de la stigmatiser.


                  • Cédric (---.---.172.149) 11 novembre 2006 02:49

                    Dans AgoraVox, il y a Agora et il y a Vox. Agoravox, c’est donc en quelque sorte la voie du peuple, de tous les peuples, de toutes les idées... Autant vous avez le droit de vous exprimer, autant nous avons le droit aussi de le faire.

                    Le rap est un moyen d’expression. Le punk est un moyen d’expression. Le classique est un moyen d’expression. Le jazz est un moyen d’expression. Le rock est un moyen d’expression. Le blues est un moyen d’expression. L’art, musique, peinture, littérature, cinéma (...), ce sont des moyens d’expression.

                    Vouloir en dénigrer un, c’est vouloir tous les tuer. Et vouloir tous les tuer, c’est vous tuer vous même. Cela doit rester votre choix...

                    Et cela n’est pas le mien. Alors ne me dicter pas ce que j’ai le droit de lire, et même ce que je dois lire sur AgoraVox.

                    Cédric

                    PS. : pour les intéressé(e)s, allez voir le site de Keny, un p’tit bijou ! Cela fait maintenant bien un an et demi que je la connais. C’est une bombe d’amour et de tendresse merveilleuse. http://www.keny-arkana.com/

                    PPS. : « la rage car ce monde ne nous correspond pas ». A méditer !


                  • Crysstal 6 avril 2008 15:01

                    Ce n’est pas parce que tu n’aimes pas que c’est complètement nul !! Et juste une petite question : C’est quoi, le préjugé de ***** qui se cache derrière "Jusqu’où allons-nous descendre" ?????


                  • Quitterie (---.---.54.169) 10 novembre 2006 16:47

                    Merci à l’auteur pour cet excellent article !! Incroyable cette femme, ces mots, ce visage, cette énergie. L’énergie issue de cette rage, face à notre impuissance à influencer le cours des choses, habite tellement d’entre nous, sous des formes totalement différentes, culturelles, citoyennes, associatives, politiques, il y a de l’ESPOIR !! A chacun de trouver le moyen qui lui convienne de transformer cette rage et ce désir d’action ...


                    • Stax (---.---.120.13) 10 novembre 2006 16:58

                      c’est mignon... un magnifique et parfait exemple de djeun’s sans aucune connaissance (historique, politique...) s’énervant toute seule (« tout seul » ? j’avoue ne pas vraiment avoir réussi à déterminer son genre sexuel) sur des sujets dont elle/il n’a qu’une vague idée :)

                      on oublie de parler des choses compliquées, du contexte, de la neutralité, de la géopolitique, hein, le principal c’est de débiter des lieux communs à toute vitesse et de suivre la belle pensée de troupeau ;)

                      réfléchir ? réflé-quoi, vous dites ? :D

                      sinon, musicalement c’est aussi recherché que le bruit de ma diarrhée d’il y a deux semaines, mais ce n’est là qu’une question de goût personnel qui ne regarde que moi, si d’autres aiment, tant mieux pour eux :)

                      j’ajouterais pour finir une chose assez amusante : ça vient parler de guerre (bouh ! c’est vilain-pas-beau la guerre, PÔ BIEN LA GUERRE, PÔ BIEN !!!), alors que l’on peut apercevoir le visage d’ ernesto che guevarra, l’un des plus grands bouchers de l’histoire... psst, ma p’tite (ou mon p’tit, je l’ai dit je n’arrive pas à distinguer de qui il s’agit), c’est grâce à « che guevarra » que le dictateur laurent-désiré kabila a pu renverser mobutu (autre dictateur, au cas où), et par-là même contrôler son peuple et le spolier de ses richesses ;) (kabila fut entraîné, armé et conseillé militairement par guevarra, pour ceux que ça intéresse)

                      ’fin bon, s’pa grave, à 15 ans j’étais aussi con et incapable de réfléchir qu’elle (ou lui), la différence... c’est qu’elle/il en a 23 :P


                      • Stravos (---.---.132.162) 10 novembre 2006 18:06

                        Je n’aime pas le RAP moi non plus, mais vous vous plantez quand vous faites un parallèle entre Guevarra et Kabila. Ils se sont effectivement connus au début des années soixante, en Afrique ( en 64, je crois), mais Kabila - dictateur sanglant - n’a pris le pouvoir qu’à la fin des années quatre vingt dix, soit plus de trente ans aprés sa rencontre avec le Che... Je ne crois donc pas que l’on puisse mettre sur le dos du Che les crimes dudit Kabila, à moins de croire à l’influence des fantômes... Pas mon cas. Que s’est-il passé entre le Che et kabila ? Pas grand chose en fait. Sinon qu’écoeuré par la molesse et la corruption des troupes de Kabila ( prostitution, drogue, jeux, trafics divers...), le Che a fini par traiter ces sois-disant révolutionnaires de « pire que des femmes ». Un beau macho, ce Che ! Mais un boucher ? Il a du sang sur les mains, c’est vrai (en tant que ministre de Castro, sinistre personnage celui-là)...Mais on a fait pire, bien pire que le Che Guevarra, et sans prendre les risques que lui a su prendre. Ce qui implique que le Che continuera encore longtemps sa carrière d’ effigie, quoi qu’on puisse dire contre lui. Et puis, à tout prendre, un tee-shirt à l’effigie du Che, ça en jette plus qu’un avec la tronche de Benoit seizième du nom...


                      • Jean (---.---.88.178) 10 novembre 2006 18:58

                        Te fatigue pas, la derniere fois que j’ai entendu cette histoire sur le che, c’etait en Afrique, et elle etait racontée avec jouissance par ces Français si typiques , qui tiennent les discours les plus droitier qui soit en ce faisant servir par leur « boy » payé royalement 600 Fr CFA a l’epoque !

                        Pendant que la boite dans laquel ils bossent est la pour engranger a qui mieux mieux les matieres premieres des pays...

                        Dommage que cette volonté « morale » de denigrer les afreux gauchistes, ne leur ouvre pas les yeux sur la misere qu’ils organisent la bas....


                      • Antzo Bayle (---.---.6.236) 10 novembre 2006 21:13

                        Je trouve dommage que vous fassiez preuve de tant de mépris à l’encontre d’une artiste qui est, à mon goût, fort intéressante. Elle a une personnalité forte qu’elle parvient à transcrire dans ses chansons, que demandez de plus ? Elle n’est pas politicienne, elle est une artiste qui s’exprime par le biais de sa musique et c’est entier.

                        Vous jugez l’individu à sa culture et lui retirez toute crédibilité à penser. Mais monsieur, si l’on devait raisonner comme ça, la vie ne serait faites que d’imbécile et la démocratie n’aurait aucun sens à exister.

                        Comme qu’on dirait d’nos jours, le respect se perd...


                      • hallucinant (---.---.15.84) 10 novembre 2006 23:42

                        J’ai rarement lu un commentaire aussi pathétique et irréfléchi que le votre Mr Stax... Je n’aime pas particulièrement le rap en revanche j’adore la géopolitique et l’Histoire et je pense que cette artiste à certainement plus conscience des vértitables enjeux mondiaux que vous, ou du moins arrive à avoir un recul plus important que votre vision étriquée et caricaturale.

                        Vous me semblez être l’incarnation vivante du beauf n’ayant jamais reçu un semblant d’instruction intellectuelle en sciences humaines de sa vie et étant bourré de préjugé sur la jeunesse, le tiers monde et l’actualité en générale.

                        A mon avis ce serait plus à vous de vous instuire et de vous cultivez...


                      • Cédric (---.---.172.149) 11 novembre 2006 02:58

                        Stax, vous êtes... humain ? smiley


                      • tal (---.---.90.151) 11 novembre 2006 19:21

                        @ Stax.

                        « ... le visage d’ ernesto che guevarra, l’un des plus grands bouchers de l’histoire[...] (kabila fut entraîné, armé et conseillé militairement par guevarra, pour ceux que ça intéresse)... »

                        ********************************

                        Ce genre de scoop,à deux balles. Maintenant que les « protagonistes » ont disparu, une certaine presse d’opinion peut vomir et déféquer sur eux à loisir... Les temps ont changé et nous savons tous qu’il n’y a plus en ce début de 21°Siecles, que deux grands hommes,aux mains propres, GW Bush, et Ariel Sharon. En tous les cas on est ptrié de s’en convaincre. En attendant vous çetres un « sacré p’tit drôle »

                         smiley smiley smiley

                        Tal.


                      • ohlala (---.---.124.230) 11 novembre 2006 20:13

                        @ Stax, bonjour bel enfant.

                        Je suppose que votre pseudo est en hommage aux « Stax Horns », section de cuivres légendaire qui a soufflé derrière tout ce que le R’n’ B’ et la black music a produit de mieux des sixties aux 80’s ?

                        J’ai tout de suite compris que vous aviez du goût.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès