Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Tribune Libre > L’arnaque aux retraites : deux vidéos pour ne pas se faire voler (...)

L’arnaque aux retraites : deux vidéos pour ne pas se faire voler idiot !

Deux vidéos pour comprendre et décortiquer l’arnaque aux retraites que la bande à Sarko. Drôle, intelligent, accessible même pour un cerveau de droite.

La Scop le Pavé et Franck Lepage nous démontre par A plus B que la "réforme des retraites" n’est ni plus ni moins qu’une vaste arnaque à l’échelle d’un pays organisée et planifiée.

Deux vidéos d’utilité publique et gratuites à comparer au budget pub consommé par les arnaqueurs pour nous fourguer leur plan foireux et mortifère.

Pour mieux connaitre l’actualité de la SCOP Le Pavé (spectacles, ateliers... etc), c’est ici :http://www.scoplepave.org/


 


Pour creuser la question un lien vers une conférence de Bernard Friot, économiste. Une conférence qui permet de se débarasser des idées reçues et surtout de la communication destinée à nous faire prendre des vessies pour des lanternes. huit vidéos ici


Carland


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 9 septembre 2010 10:57

    1500 brouzoufs pour tous !
    suppression de la police bureaucratique !


    • xray 9 septembre 2010 15:55


      Les retraites
      Déficit vrai ou supposé des régimes des retraites, l’intérêt premier est de pourrir la vie du plus grand nombre 

      Les
      Français sont revenus à la situation du début des « années 40 ». 
      Ils sont soumis à : 

      - Une monnaie d’occupation ; 

      - Des journalistes d’occupation ; 

      - Des mœurs judiciaires dignes du nazisme ; 

      - Des collabos financés et au service de qui ? L’Europe, les Américains, ou le Vatican ? 

      Néanmoins, dans les moyens mis en œuvre par l’Europe pour asservir les foules on reconnaît les méthodes de curés : 

      - « Générer l’incompréhension, les désordres, la délinquance, la criminalité, l’injustice, la misère, les maladies, les épidémies, les conflits, les guerres, les famines, etc. » 
      Le tout reposant sur l’ignorance permanente et des flots de mensonges sous lesquels les médias noient les individus. 

      L’Europe est soumise au diktat de l’axe CIA-Vatican. 
      Seule la géographie distingue la CIA du Vatican. Pour le reste, c’est pareil. 

      - Les mêmes intérêts, les mêmes méthodes, les mêmes moyens, les mêmes personnes ! 

      - Les curés manipulent. Ils contrôlent le premier et le plus grand réseau de renseignement. Ils vivent de la misère qu’ils produisent. Ils gagnent à pourrir la vie du plus grand nombre. 

      - Les américains manipulent. Ils imposent aux pays européens tout ce qu’ils ne veulent pas chez eux. Etc. 

      Se sortir de l’Europe ! Et, vite ! 
      http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2010/06/30/se-sortir-de-l-europe-et-vite.html 

      Menteur comme un journaliste 
      http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2010/05/03/menteur-comme-un-journaliste.html 



    • xbrossard 9 septembre 2010 11:02

      comme si personne n’était dupe....


      ceux qui sont contre savent très bien que c’est une opération de spoiliation des revenus de la classes moyennes

      ceux qui sont pour le savent aussi majoritairement...et le veulent


      • Croa Croa 10 septembre 2010 22:49

        FAUX !

        Il y a vraiment des dupes et ce n’est pas une honte de se faire avoir smiley

        D’où l’intérêt de cette vidéo...
         smiley Merci l’auteur ! smiley


      • plancherDesVaches 9 septembre 2010 11:38

        Merci de ces démonstrations.

        Il va vraiment falloir virer les mecs de droite. Et même mieux, leur reprendre le butin.


        • pierrot123 9 septembre 2010 11:53

          Pour bien saisir les enjeux de cette réforme des retraites, rien de tel qu’un détour par chez M.Husson :
          http://www.dailymotion.com/video/xdjmcp_michel-husson_news?start=50#from=embed


          • stephanie stephanie 9 septembre 2010 13:49

            Ces vidéos sont vraiment excellentes, et humoristiques, ce qui ne gache rien.
             ;
            TOUT LE MONDE DEVRAIT VISIONNER AU MOINS LA PREMIERE, elle décape !


            • Bodhi 10 septembre 2010 10:33

              Cela fait déjà quelques mois que je regarde les vidéo de la SCOP Le Pavé.
              Comme vous l’avez fait remarqué toutes les vidéos sont vraiment instructives.

              Mais je ne suis pas entièrement d’accord sur le choix. Le minimum à regarder c’est
              INCULTURE n°2, c’est un pur moment d’humour pendant lequel Franck Lepage explique en gros pourquoi l’égalité des chances n’existe pas.


            • Carland 10 septembre 2010 10:43

              L’ idéal c’est d’aller les voir en vrai, un pur régal !


            • Emile Red Emile Red 9 septembre 2010 15:19

              Superbe démonstration de la bêtise du troupeau qui se fait enfler et se jette dans le précipice quand le chef pète un coup.

              A diffuser et rediffuser en miroir à toute la pseudo pédagogie du nabot...


              • LE CHAT LE CHAT 9 septembre 2010 15:28

                même les dangereux extrêmistes félins savent rire !  smiley

                bon , tu peux replier , comme dab ! smiley


                • slipenfer 9 septembre 2010 17:01

                  Merci pour les vidéos smiley


                  • earth75 earth75 9 septembre 2010 17:25

                    Bonjour, Pour résoudre nos soucis variés ert diverses, il faudrait, pour commencer, par ne plus voter pour le parti unique, l’UMPS, dont les deux filiales les plus connus sont l’ump et le ps ; les modem, fn, parti radic


                    • 65beve 9 septembre 2010 18:13

                      Bonjour,
                      Merci pour ce cours magistral très instructif.

                      Cette démonstration arrive un peu tard.
                      Même à la manif de mardi, j’ai entendu des gens dire qu’il n’y avait pas d’autres solutions que celles de l’UMP.
                      Ce qui prouve que la machine à nettoyer le cerveau fonctionne à plein régime.

                      La retraite à 62 ans va passer comme une lettre à la poste.
                      Ensuite, pour faire plaisir aux agences de notation et aux copains du Fouquet’s l’UMP nous imposera par décret 63 ans, puis 64 etc... car comme disait Coluche ; lorsque les bornes sont dépassées, il n’y a plus de limites.
                      Évidemment, j’ai fait suivre ce lien à mon carnet d’adresses, mais j’ai l’impression que l’effet sera comme un coup d’épée dans l’eau.
                      J’écoutais les débats parlementaires sur LCP sur les retraites, intéressant mais confidentiel.
                      Bon, il est question d’une autre manif à la fin du mois ou début octobre (octobre rouge ?).
                      Il faudrait que l’opposition communique efficacement sur les voies alternatives avant ces nouvelles manifs, sinon les gens n’iront pas car ils seront démotivés et dégoutés et surtout non-informés.

                      cdlt
                      bv


                      • Mougeon Mougeon 9 septembre 2010 18:52

                        Ne pas oublier d’écouter l’émission de Daniel Mermet sur

                        L’enjeu des retraites, avec Bernard Friot


                        Téléchargeable ici qui explique la même chose de façon moins humoristique, mais plus claire


                        • 65beve 9 septembre 2010 19:05

                          @Mougeon

                          Tudieu !
                          Daniel Mermet existe encore ?
                          Ma parole, coincé entre Derrick et les chiffres & lettres, on a dû l’oublier, ce lascar !

                          bv


                          • Mougeon Mougeon 9 septembre 2010 19:13

                            @65beve

                            Non seulement Mermet existe toujours, mais depuis que France Inter l’a puni en le mettant à 15 heure au lieu de 17 heure, il a pulvérise l’audiance.

                            Pour un rattrapage...

                            Toutes ses émissions des 7 dernières années sont librement téléchargeable ici


                          • FRIDA FRIDA 9 septembre 2010 19:29

                            Merci pour les vidéos.

                            Il faut ce genre d’explications pour venir à bout de la désinformation officielle, faite par les économistes, genre Michel Godet et Jacques Marseille. Le problème, c’est que les médias ne tolère pas un autre discours, sinon ils laissent parler des gens qui ne présentent aucun contre argument. C’est une réelle censure qui est pratiquée pour manipuler l’opinion publique. Et quand la gauche et les syndicats s’y mettent, comment voulez vous que les gens ne se découragent et ne se résignent pas.

                            Le journal les Echos, Radio classique sont les champions de cette désinformation. Ils appartiennent au même groupe d’ailleurs.


                            • Loup des mers 9 septembre 2010 22:31

                              Mérite réflexion mais attention avec les chiffres, on peut facilement leur faire dire n’importe quoi. Il faut à chaque étape tâcher de les ramener à du « réel ».

                              Dans la premiére video il y a une erreur. La répartition 60/40 (qui est scandaleuse, et qui est le fruit de la doctrine néo-libérale qui donne tous pouvoirs aux marchés) correspond à leur part dans le PIB, Alors que 1/3-1/3-1/3 corresponds à l’utilisation des Bénéfices (les salaires ne sont pas comptés, car ils font parties des charges d’exploitations). Passer au 1/3-1/3-1/3 dans la redistribution des bénéfices serait reellement une réduction de la part des dividendes dans les bénéfices, et d’une manière genérale dans le PIB.

                              D’accord sur la remarque sur la productivité. J’ajouterais qu’en éliminant pas mal de gaspillage il y en aurait surement encore plus. Est-ce qu’un 4x4 et une piscine c’est plus de richesses que de la bonne nourriture équilibrée, savoir jouer de la guitare, une famille harmonieuse et des amis fidèles ?

                              De toute façons le probléme n’est pas là.

                              Le vrai problème est qu’on sera bientot 7 milliards à se partager des matières premières et l’énergies, là ou jadis nous n’étions que quelques millions, le reste du monde étant OUT. le recylage est une évidence, la diversification des sources d’énergie aussi, mais tout cela est encore trés loin d’être sufisant.
                              Il est toujours difficile de comparer avec les 30 glorieuses car à cette époque, l’énergie était extremement bon marché. le changement de la donne sur ce point est à prendre en compte trés serieusement. les équations ne sont plus les mêmes.

                              Sur l’équilibre des comptes des retraites, tout n’est pas si simple, mais la méthode a du mérite et va dans le bon sens : pousser les citoyens à décortiquer des mécanismes que l’on passe généralement sous silence. Plus le citoyen en saura, moins on pourra lui raconter de salades.

                              En tout cas j’ai bien ris.


                              • Musardin Musardin 10 septembre 2010 00:36

                                Je constate que que mes ex collègues et toujours amis Franck et « Axe-R-Mo » (Ou est tu allé cherché ce pseudo Alexia ?!) gardent la pêche !


                                • glattering 10 septembre 2010 04:27

                                  Ne pas oublier les videos originales de Bernard Friot d’où sont tirés ces 2 excellents et incontournables video !!

                                  Les deux video suivantes sont une mise en « sketch » de celles situées à cette adresse là (Conférence de Bernard Friot, sociologue)
                                  Le lien :
                                  http://fsl56.org/2010/conferences/debut?DokuWiki=b22f5ca03d537c1d612272079ad30a20


                                  • courville courville 10 septembre 2010 09:55

                                    la gauche que des saltimbanques , dans le monde entier ils ont applique des reformes , lorsque qu’on aura un PIB equivalent a l’urss vous serez satisfait


                                    • Emile Red Emile Red 10 septembre 2010 10:28

                                      C’est pourtant bien la droite qui fait exploser les déficits et partout dans le monde...


                                    • Carland 10 septembre 2010 10:30

                                      Ben, monsieur le baltringue faut pas hésiter à démonter ce qui est dit dans les 2 vidéos !


                                    • Emile Red Emile Red 10 septembre 2010 10:42

                                      Un point oublié dans les vidéos, mais il est vrai que le temps limite parfois, est le point démographique.

                                      Les calculs actuels dont nous rabat le nabot et sa clique de corrompus sont tous basés sur l’age toujours en progression et sur un nombre exponentiel de retraités avec comme base de calcul l’instant présent qui est justement une exception dans le temps due au surnombre anormal de retraités issus du baby boom.

                                      Dans le meilleur des cas la progression dans l’age va aller de plus en plus vers une stabilisation, au pire vers une régression, de plus le nombre théorique de retraités en 2050 pourrait être bien inférieur à celui qui sert d’argument à nos menteurs, les maladies ne régressent plus et nous voyons apparaître de plus en plus de nouvelles pathologies professionnelles mortelles à moyen terme. Dans de telles circonstances, si l’emploi reste aux alentours de 60/70 % et le renouvellement de la population positif, il y aura beaucoup plus de cotisants pour beaucoup moins d’allocataires contrairement aux prévisions fantaisistes de la bande à Basile le Hongrois...


                                      • dupont dupont 10 septembre 2010 10:44

                                        INCROYABLE ! Non pas ces vidéos où deux clowns tiennent un discours fallacieux empli de contre vérités, mais l’approbation admirative de tous les intervenants sur le sujet.

                                        L’argumentation de départ  qui évacue d’une pichenette le fait que bientôt il n’y aura plus qu’un cotisant pour 1 retraité suffit à démontrer l’aspect propagandiste de l’intervention. Rajouter que les gains de productivité devraient être pris en compte pour compenser (sans savoir comment les entreprises pourraient cotiser pour les retraites au double de ce qu’elles cotisent aujourd’hui : il n’y a pas que Total en France) relève  de la tromperie. D’autant plus que même en utilisant cette grosse ficelle on se retrouve à 4 cotisants pour 3 retraités ; soit un rapport de 1.33, je ne vois pas ce qui est réglé contrairement à leur assertion : « c’est carrément jouable ! ».

                                        Le pire vient de la démonstration concernant l’évolution du PIB. Minimiser le fait que l’effort représentera 5% du PIB est scandaleux. Ces 5%, si on les prend pour les retraites feront obligatoirement défaut dans un autre secteur (salaires peut-être ?). De plus passer par un coup de baguette magique de valeurs en %  à des valeurs  absolues et conclure que la différence entre PIB 2050 et PIB 2010 procure un « beau reste » pour le capital, fallait oser ! Le PIB n’est pas à ma connaissance le montant des dividendes à distribuer au capital.

                                        Et tout le reste du même tabac gauchiste type NPA.

                                        Le problème du financement des retraites est réel, ignorer les travaux du C.O.R (composition pluraliste) relève de la malhonnêteté.  Faire croire aux Français que l’on peut payer les retraites et ne rien changer par ailleurs l’est encore plus. Que certains le croient est encore plus grave.

                                        Les autres pays ont modifié leur système, bizarre, bizarre, mais nous « on veut pas ! ». Il est vrai que le reste du monde devait nous suivre après la mise en place des 35 heures.


                                        • Carland 10 septembre 2010 10:50

                                          Pas facile d’écoper tout en ramant !


                                        • dupont dupont 10 septembre 2010 10:56

                                          En clair, il veut dire quoi ?


                                        • Emile Red Emile Red 10 septembre 2010 10:59

                                          « Ces 5%, si on les prend pour les retraites feront obligatoirement défaut dans un autre secteur (salaires peut-être ?). »

                                          Au hasard : dividendes ?
                                          Si le PIB augmente, par contrecoup et atavisme les dividendes aussi, donc.... Why not ?

                                          Les autres pays n’ont pas ou peu de système par répartition, les autres pays ne sont pas moins libéraux que nous, les autres pays sont dans la droite ligne du « tout pour la bourse, tout pour l’actionnaire », il n’y a donc rien de bizarre.
                                          On va jusqu’à nous faire croire qu’en Suède la retraite est à 70 ans quand légalement elle est à 61, bizarre, vous avez dit bizarre...

                                          Encore une fois, les 35 h sont un leurre sémantique, ou vous êtes aveugles ou vous êtes faux cul, le Français est dans la moyenne basse du temps de travail et de surcroit il produit beaucoup plus que la plupart des ouvriers occidentaux.
                                          Mais il est vrai qu’entre 35 h effectives de travail à la Française et 45 h de travail relatif à l’américaine, le modèle US est un symbole, surtout devant les machines à café....

                                          Quant au COR, rappeler nous ce qu’il est et sa composition ?
                                          Le seul cor valable est celui qui sonnera l’hallali des petits esprits....


                                        • dupont dupont 10 septembre 2010 11:15

                                          « par contrecoup et atavisme... »
                                          Rien que là, je suis obligé de m’incliner. Vous avez toute la panoplie, manque rien, c’est parfait. L’argumentaire est connu sur le bout des doigts.
                                          La productivité, tout ça, vous connaissez. Encore parfait.
                                          Couvrez vous bien pour les prochains défilés, on voudrait pas que vous attrapiez du mal.
                                          Affectueusement.


                                        • glattering 12 septembre 2010 04:20

                                          Wow, tout y est, formidable. Ce genre de commentaires me fait véritablement me demander comment lutter à grande échelle contre la merde qu’on nous fout dans le cerveau à coup d’émissions « politico economiques ».

                                          Comment, aux yeux de certains, le discours tenu par certaines accréditées (reconnues par les médias, par le mainstream ambiant, leur titre ronflant et j’en passe) peut il leur faire perdre tout sens critique ?? Rien, que dalle, nada, tout est laminé, incroyable... On ne pense plus aux luttes entre groupes sociaux (ce qui est finalement le moteur de toutes les décisions politiques), mais en une soit disante vérité débitée par des hauts parleurs estampillés NF par le pouvoir...

                                          Je ne dis pas que l’opposition vaut mieux. Loin de là. Le paysage politco intellectuel français est devenu minable. Mais ce n’est pas un fruit du hasard. Pour vaincre le mal à la racine, il faut malheureusement des médias indépendants, ce qui est trèèès loin d’être gagné.

                                          Merci donc à Agoravox (et à d’autres), qui ne détient pas LA vérité, mais expriment des avis (encore faut il que ceux ci soient intelligents, contrairement au commentaires du dessus, car ils existe des points qui donnent matière à réfléchir, mais certainement pas ceux cités). Non à l’objectivité, oui à la multi subjectivité.


                                        • glattering 12 septembre 2010 04:26

                                          Je cite « Les autres pays n’ont pas ou peu de système par répartition... »
                                          En Europe, c’est en fait faux ! A part en Europe de l’Est, où dès l’effondrement du bloc de l’Est les acteurs privés ont été très actifs pour être sûr que ce ne soit pas le cas, les pays européens ont en majeure partie un système de retraites par répartition ! smiley


                                        • skifometre 1er novembre 2010 12:05

                                          Qui dit que -je cite- : « bientôt il n’y aura plus qu’un cotisant pour un retraité... » ?  :
                                          C’est Dupont ! Et il a raison...

                                          En bon avocat de la politique actuelle, il enfonce allègrement le clou en nous décrivant la situation vers laquelle nous nous acheminons.

                                          Notre brave Dupont, en confondant les effets et les causes, perd de vue que c’est notamment le levier de commande de la maîtrise du chômage dans ce Pays qui reste la clé.
                                          Eh oui ! En asphyxiant les PME par une pression fiscale qui leur interdit toute possibilité d’embaucher (je rappelle ici qu’un salaire versé x coûte 2x voire 2,5x à l’entreprise), l’Etat bloque du même coup l’évolution naturelle de la population active et sa capacité à produire les cotisations qui payent les pensions des retraîtés, retaités que nous serons tous un jour, ne l’oublions pas ! Parce qu’en réalité, la seule garantie du paiement de nos retraites, c’est nous-mêmes. Nous sommes nos propres « banquiers », les seuls fiables en ce bas monde, la seule garantie sur laquelle les uns et les autres, nous puissions nous appuyer. Dresser les actifs contre les retraîtés comme si les uns étaient les esclaves des autres, c’est faire le jeu de la politique actuelle.
                                          Qui dit embauches freinées et chômage maintenu, dit taux de cotisations versées par les salariés contrôlé et dans le même temps taux de cotisations patronales élevées. Dans le même temps, la productivité qui n’a cessé de croître, elle, et qui pourrait constituer le seul moyen de pallier aux taux de cotisations qui n’ont cessé d’augmenter ces dernières décennies, cette productivité est utilisée au seul profit du Capital et, dans ce cadre, beaucoup plus dans les gains d’une minorité plus que dans l’Investissement évidemment.
                                          Le résulat est évident : la masse salariale est toute désignée pour devenir ces dernières années le bouc émissaire qui plombe la rentabilité de l’Entreprise. C’est tellement facile ! on siphonne toute capacité de l’Entreprise à payer des salires décents aux gens et à auto-investir en la pressurant fiscalement et lorsque bien sûr, il ne rest plus rien, on désigne les travailleurs pardon ! les « salariés », autrement dit les fainéants qui atatendent de recevoir un salaire... une fois que la vache est totalement traité, on dit C’est un comble dans la mesure où sans masse salariale, il n’y a plus d’Entreprise !!! Un peu comme si une voiture se plaignait du poids et de la plce qu’occupe le moteur !!! Encore heureux qu’il existe encore un salaire minimum et une Inspection du Travail dans ce pays !!!
                                          tutrement, comment expliquer les salaires ridicules que l’Etat verse aux jeunes apprentis ? Comment expliquer que l’on préfère virer « un vieux de 50 ans ou plus » sans qu’il ait eu le temps de former un jeune, de lui transmettre son savoir et ses compétences professionnelles ; ce qui accessoirement permettrait au gamin d’entrer dans le monde du travail plutôt que rester au chômage jusqu’à 25 ans minimum ? 


                                        • skifometre 1er novembre 2010 16:09

                                          En ce qui concerne l’avis orienté de notre « Dupont national » sur l’évolution du PIB sur la base des prévisions les plus pessimistes et sur le fait qu’à son sens, 5 points de plus pour les retraites sur un budget qui s’est multiplié par deux, c’est pas faisable, il faut juste qu’il comprenne que la gestion des finances serait saine si elle se faisait dans le style « gestion en bon père de famille ».

                                          La stupidité crasse, le cynisme et le vrai scandale c’est de dire : -je cite- : « si on prend ces 5%, ils feront obligatoirement défaut dans un autre secteur (salaires peut-être ?) » et dire un peu plus loin : -je cite- : « le PIB n’est pas à ma connaissance le montant des dividendes à distribuer au Capital ». Deux conneries pour le prix d’une : personne ne dit que les dividendes à distribuer le sont dans le PIB ! Seule l’Entreprise peut décider de reverser des dividendes. Rien à voir avec le PIB qui est affaire de l’Etat. Sauf que si l’Etat ne siphonnait pas l’Entreprise, cette dernière pourrait payer à la fois des salaires décents donc permettre le paiement de retraites décentes en même temps que la distribution de dividendes ! Voilà précisément toute l’hypocrisie de cette vision des choses. La pression fiscale : oui, les dividendes : encore oui . Les salaires : non.

                                           Sait-il de quoi il parle ou joue-t-il à la baballe avec des sujets qui le dépassent ?

                                          Evidemment oui, si les retraites (ainsi que la Sécu d’ailleurs) faisaient partie des préoccupations premières des politiques, on pourrait les payer sans problème. Et en gérant correctement l’ensemble des besoins du pays, plutôt que d’envoyer l’argent dans tous « les circuits prioritaires », les mêmes circuits qui depuis toujours assurent la ré-élection des mêmes par un népotisme criant, on vivrait tous mieux. Une société progressiste est une société dans laquelle on travaille moins pour gagner plus ! C’est à ça que sert normalement la productivité. De meilleurs salaires. De meilleures conditions de travail. Un pouvoir d’achat et un niveau de vie toujours en hausse. Plutôt que cette vision mesquine, petite, frileuse, étriquée, paternaliste, arrièrée et digne du 19e que nous sert Dupont-Lajoie. Une vision calquée sur celle des banques qui font du fric avec l’argent de notre boulot qu’on leur dépose mois après mois et qui, non content de nous le prêter ensuite sous formes de prêts à taux prohibitifs, le jouent en Bourse, le perdent et le récupèrent ensuite grâce à l’Etat qui assure la ponction régulièrement…

                                          Il n’y a objectivement pas de problème à régler une somme de 200 milliards quand on en a 2000 dans on porte-monnaie !

                                          Surtout quand on est totalement assuré de voir tomber ces 2000 milliards année après année dans le porte-monnaie en question !

                                          « Régler » le problème des retraites n’est pas le mot exact. C’est « avoir la volonté » de payer les retraites dont il faut parler aujourd’hui. Et si pour les payer, il faut changer certaines choses, alors oui, il faut cesser par exemple de dilapider chaque année sans ménagement un budget pourtant en mesure de payer à la fois les retraites, la Santé et le reste, pour en être réduit ensuite à emprunter chaque année de l’argent sur les Marchés financiers et s’endetter parce qu’il ne reste plus rien !!!

                                          Ceci dit, peut-être est-ce le sens de la vie que de revenir à une vie digne du Moyen-Age, naître dans la boue, vivre dans la misère et mourir à vingt ans d’une appendicite parce que l’opération chirurgicale coûte trop cher ? Pendant qu’une minorité se goinfre…

                                          On a franchement rien à foutre de votre égo démesuré et de votre besoin de prouver à tout le monde que vous avez tout compris mieux que tout le monde. Et quand vous subirez votre licenciement économique, acceptez donc avec le sourire votre mutation en Roumanie, Turquie ou en Inde pour un salaire mensuel de 700 euros. Sans congés, sans Sécu, sans garantie de retraite, ni médicaments, ni la moindre bande Velpo… Merci l’Europe.

                                             


                                        • Musardin Musardin 10 septembre 2010 20:55

                                          J’aimerais savoir pourquoi mon commentaire a été replié alors que je ne faisais que saluer les personnes dont il est question dans la vidéo en raison du fait que je les connais personnellement ?


                                          • Croa Croa 10 septembre 2010 23:33

                                            « Le « débat » sur les retraites relève décidément de la mauvaise farce dans notre pays. »

                                             smiley C’est bien ce que dit la* vidéo !  smiley

                                            Pour démonter les sophismes on n’a jamais trouvé mieux que l’humour,

                                            Problème : Les pigeons n’ont pas d’humour smiley

                                            * marre de cette mode consistant à scinder les vidéos en séquences ! Même pas de pub entre ces séquences smiley


                                          • Carland 11 septembre 2010 15:37

                                            BRAVO et MERCI !

                                            Vous venez de qualifier avec justesse de sophismes les arguments fallacieux de MEDEF... Il ne vous aura pas échappé que les arguments cités dans les vidéos sont ceux du patronat !


                                          • logan 11 septembre 2010 16:36

                                            Alchimie, vous voulez dire que vous n’avez pas compris ce que la vidéo vous explique ? mdr

                                            C’est simple, un travailleur de 2010 est beaucoup plus productif qu’un travailleur en 1960 et un travailleur en 2050 sera beaucoup plus productif qu’un travailleur en 2010.

                                            S’il est plus productif, alors il produit plus de richesses ( c’est la croissance du PIB ) et donc il y a besoin de moins de travailleurs pour produire les richesses pour financer la retraite de plus de retraités ...

                                            C’est bien pour cela que malgré la réduction par 2 du rapport entre actifs et retraités de 1970 à 2010 on a réussit à les financer les retraites ^^

                                            C’est pourtant pas difficile à comprendre.


                                          • Jean-Pierre Lovichi Jean-Pierre Lovichi 11 septembre 2010 14:05

                                            la solution est là, dans l’humour pour faire passer les messages.
                                            Qui n’empêche pas le sérieux !
                                            il faut arrêter le militantisme triste !
                                            Bravo !


                                            • DTHEV 12 septembre 2010 21:03

                                              Comme il a été dit plus tot « les chiffres ont leur fait dire ce que l’on veut ».
                                              Ils critiques les politiciens qui font de la propagande sous couvert d’arithmétique et pour demonter celà ils font exactement la même chose avec des calculs qui ne devraient tromper personne, mais pourtant tout le monde applaudis ...

                                              Réfléchissez un peu :
                                              Tout est proportionnel si la productivité augmente, les salaires augmentent, les retraites aussi, etc... donc l’augmentation de la productivité ne change rien à la problématique démographique.
                                              En gros comme argumentaire ils prennent la productivité qu’il y aura dans 40ans et comme base des retraites celles d’aujourd’hui...lol

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès