• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’étrange avion qui démontre les faiblesses cruciales du F-22 (...)

L’étrange avion qui démontre les faiblesses cruciales du F-22 (1)

Ça y est, on a enfin sorti la diva de son hangar pour aller lui faire faire un tour en l'air, du côté de la Syrie. Le F-22, chasseur intercepteur pensé au départ pour effectuer des combats tournoyants contre les ennemis de toujours (la Russie et désormais la Chine) devenu par un coup de baguette magique bombardier, a enfin connu là-bas le baptême du feu... sans pour autant convaincre, comme on va le voir, tant sa mission présentée comme délicate aurait pu être effectuée les yeux fermés par un pilote juché sur une machine bien plus ancienne, qui aurait fait tout aussi bien, sinon mieux. Pire encore, quand on va découvrir que l'appareil n'aurait pas pu remplir sa mission sans l'aide d'un autre avion, sorti en... 1963. La diva n'est pas aveugle, mais elle est en effet complètement sourde... aux appels de ses collègues, et a besoin d'un traducteur dont on a ressorti un exemplaire de son cimetière en plein désert... tout le paradoxe d'une armée de l'air US devenue complètement délirante ...

 Le F-22 en opérations extérieures, on en a eu que peu d'images de l'intervention de la merveille des merveilles US, l'avion qui vaut son pesant d'or au sens premier du mot. Il a donc fallu attendre les premiers articles de presse pour avoir quelques informations plus denses sur son comportement : comment a évolué la danseuse hors de prix, a-t-elle su se débrouiller seule, quelle a été sa disponibilité, etc... neuf ans après avoir été déclaré opérationnel... et 28 ans après la signature de son contrat de mise en chantier... On a tendance à l'oublier, mais cet avion qui n'avait jusqu'ici participé à aucun conflit a trente ans d'âge. C'est le numéro de mai de la revue anglaise de Key Pubklishing Air Forces Monthly (ici à droite) qui nous donne quelques détails. L'article s'intitule "Enter the Hunter" et occupe quatre pages, dont une remplie par une photo d'un appareil en train de ravitailler. Sans surprise, il nous indique que les engins du 1rst Fighter Wing de Langley–Eustis, en Virginie ont décollé de Al-Dhafra, en Arabie Saoudite. Six seulement, en rotation régulière depuis avril 2012 à Al-Dhafra.  L'article s'étend sur la crainte d'une réaction syrienne, alors qu'on sait aujourd'hui qu'Assad avait conclu un accord pour le survol du pays et qu'aucun missile ne serait tiré contre eux. Les Manpads de l'Isis (Etat Islamique) ne pouvant rien en altitude, en prime. La distance à atteindre étant de 1930 km, soit deux heures de vol selon le magazine, avec 30 minutes de supplément accordé. Les vents rencontrés en altitude ont augmenté le temps de vol, obligeant à un ravitaillement supplémentaire, prévus au dessus de l'Irak via des DC-10 (l'histoire ne dit pas si parmi eux il y avait celui d'Omega Tanker, firme privée. Arrivés sur cible, deux paires de F-22 ont augmenté leur vitesse à Mach 1,5 , et ont grimpé à 40 000 pieds (12,192 m) au dessus de la Syrie. Deux seulement bombardaient, les deux autres les couvrant. Résultat ; seules quatre bombes ont été larguées, au total (on verra un peu plus loin si elles ont toutes touché au but). Les Etats-Unis ont construit 187 exemplaires du bidule, chacun revient à la somme colossale de 377 millions d'euros, on attendait sa sortie en situation de guerre depuis... 25 ans et au final, c'est pour larguer 4 malheureuses bombes ? Eh oui, c'est cela aussi le paradoxe du Pentagone !

La procédure suivant celle de l'essai réussi de 2006 avec une Mk83. A 4 heures du matin, quatre bombes JDAM de 454 kgs (1000 livres), des GBU-32 guidées par GPS tombaient (2 par appareil), pour aussitôt repartir... ravitailler au dessus de l'Irak. Contactés au retour par un Awacs pour rester en l'air pour protéger un B-1 ; ils avaient répondu qu'il ne pouvaient le faire, manquant déjà de pétrole : un vieux KC-135 au bord de la frontière iranienne est venu les rejoindre pour aller aider le B-1 et rester en vol environ 40 minutes de plus.... et redemander un autre ravitaillement. Le troisième ! L'article précisant que les cibles avaient été choisies au préalable par un U-2 Senior Span, le magazine montrant l'exemplaire U-2S 80-1089 sur la base d'Al-Dhafra.

Le résultat ? Un bâtiment soigneusement choisi et présenté comme étant de Raqqah, alors qu'on en est à 100 km, une construction décrite comme centre de commandement d'ISIS (Daesh), étrangement séparé de tout autre bâtisse. Avec un coup au but, et un autre sur le côté du bâtiment, toujours debout (et un incendie propagé jusqu'à un hangar voisin, visiblement). Pour la revue spécialisée ARES, pas vraiment de quoi pavoiser.  A bien regarder, en effet, le bâtiment sélectionné est une cible inratable, même par le plus mauvais des bombardiers existants, ou un pilote borgne : il est à part de toute conurbation (le seul village à proximité est Tichrin, isolé et hautement reconnaissable, comme l'est son emplacement, situé à proximité d'une station électrique 630MW alimentée par un barrage fort visible de très haut, celui de Tichrin, justement (sa visite guidée est ici, faite par des islamistes qui ne sont pas de l'EI). Voir quelques vues ici datant de quelques années (elles datent de 2001).

Pas besoin non plus d'électronique coûteuse pour trouver le chemin. La région est cartographiquement bien documentée, une expédition archéologique française ayant arpenté le site de 1995 à 1999. Le barrage de Tichrin avait été saisi par les activistes le 26 avroil 2012, par la Free Syrian Army... soutenue par les USA !!! Bref, on lui a nettement et largement facilité la chose, à l'enclume reine de l'Air Force ! Pas vraiment de quoi fanfaronner, effectivement !!! Même un avion sans radar l'aurait trouvée à vue, la cible, car l'opération s'est faite de jour ! Plus étonnant encore, un commentaire sur la frappe laissait entendre que celle de Tishrin avait été faite comme à la parade : "la vidéo publiée par CENTCOM suggère que les États-Unis ont surveillé la frappe avec drone". Un Predator aurait fait des ronds dans le ciel à proximité !!! Preuve qu'il n'y avait bien aucun danger : le Predator vole à... 130 km/h et culmine à 7000 mètres maxi. Le bombardement des F-22 pouvait donc se faire dans un fauteuil !!! On remarque vite aussi que si la presse a présenté des clichés de vols et de ravitaillement de nuit, les opérations de bombardement du F-22 ont bien eu lieu... de jour, étant filmées par un drone. Jamais, durant toute la mission, les F-22 n'ont donc été en danger. L'avion le plus moderne du monde fait des missions de retraité en pantoufle (il est furtif, il est vrai !)...

Un autre avion de l'inventaire des forces US, type F-15, aurait pu en effet faire la même chose, selon elle, et de transformer en bombardier un avion conçu comme appareil de supériorité aérienne paraît un peu incongru. Même commentaire chez The National Interest, qui rappelle que les Syriens, question défenses du territoire, se sont faits avoir par les avions israéliens à au moins deux reprises. Le magazine évoquant une autre raison pour l'avoir envoyé là-bas : celui de prouver que ces problèmes d'oxygène asphyxiant ses pilotes étaient (enfin) résolus. "Mais la véritable mission du F-22 - la raison pour laquelle le contribuable paye des milliards de dollars pour seulement quelques centaines d'avions - était d'éliminer les avions ennemis du ciel. Si tout ce dont avait besoin était un camion à bombes pour larguer une bombe intelligente, un avion moins cher l'aurait fait. Pour Aviation Week, ses débuts sont en effet 'ironiques". Chez beaucoup de commentateurs est évoqué l'idée d'un "passe-droit" obtenu auprès de Bachar el Assad en personne pour l'autorisation du survol de la Syrie : le F-22 n'avait strictement rien à craindre comme menace au sol ou en l'air  !!! Bien entendu ; chez Fox News, on trompettait tout autre chose : "Les responsables militaires ont dit que la capacité des avions pour éviter la détection par les systèmes de défense aérienne syriennes était une des raisons avancées pour l'utiliser." Un flagrant délit de mensonge, à l'évidence ! Pour appuyer le coup, on fait parader l'appareil, avec un pilote arborant à bord la bannière étoilée sur son tableau de bord. L'avion n'est pas des plus efficaces, mais en com' il cartonne ! A Fort Worth, où il a été construit, on est dithyrambique, allant jusqu'à remonter au vol du premier Bleriot XI au dessus de la ville par Roland Garros en personne pour célébrer l'événement !

L'excellent site Aviatonist ouvre une autre piste, à propos de la mission. Le F-22 est vanté aussi pour son électronique supérieure (mais imaginée il y près de 30 ans !), rappelle le site qui parle "d'electronic warfare enabled sensor-rich aircraft", terme utilisé par le Pentagone pour le décrire. Selon lui le F-22 aurait ou servir aussi de désignateur de cible pour les USS Arleigh Burke et l' USS Philippine Sea pour leurs lancements de missiles BGM-109 Tomahawk T-LAM, lancés aussi de sous-marins (rappelons qu'ils il valent un demi-million de dollars pièce). Cela semble en fait improbable. Car si le F-22 possède des moyens électroniques, il est fort handicapé pour les partager. Il est, on le sait, hors-normes dans de domaine. L'avion, à sa sortie en 1990, clamait avoir la puissance de deux ordinateurs Cray2 (il en faisait 800). Or un I-Pad2 développe à lui seul 1,5 gigaflops, largement devant le Cray2. Le cerveau du F-22 n'est do,c pas plus grand que celui d'un Ipad de deuxième génération. Un iPad Air actuel fait... 115 gigaflops (L'IPad 4 en faisant déjà 74).

En fait d'informatique, l'appareil est en effet... un dinosaure, comme l'a appelé récemment Air&Cosmos dans son numéro de décembre dernier. Car mettre à jour le bidule valant son poids en or est un casse-tête sans nom. Certaines puces de ses composants électroniques ne sont même plus vendues sur le marché : voilà le Pentagone à faire le tour des magasins RadioShack pour en dégotter dans leurs réserves : "do it together", dit il est vrai le slogan de la chaîne. Faites le vous-même ! En cherchant les pièces là, ou chez le chinois d'AliBaba... Les ordinateurs du F-22, élaborés avant sa construction en 1990, tournent en effet à... 25 mhz. C'est 56 fois plus lent que celui qui tourne dans l'i-Phone 6, note The Daily Beast. "Les processeurs archaïques du F-22 ne sont qu'un des moyens des milliards de dollars gaspillés par les contribuables par les processus de développement lourdement lents du Pentagone. Souvent, le Département de la Défense se retrouve à émettre un ordre spécial de petits lots de pièces obsolètes provenant de sources douteuses, qui ont parfois été tracées à des endroits comme la Chine pour soutenir ces technologies désuètes. Cela est parce que les parties ne sont plus fabriqués aux États-Unis En outre, dans la plupart des cas, un seul grand entrepreneur qui a développé le matériel est la seule entité qui est capable de modifier ou mettre à niveau un système en raison de sa nature exclusive, souvent à un coût exorbitant pour le contribuable. Pris dans leur ensemble, des milliards sont gaspillés chaque année" ajoute le magazine, décrivant amèrement le déploiement de la Rolls du combat aérien (ou présenté comme tel en fait). Le magazine fait ses comptes : le Raptor a coûté 74 milliards de dollars à développer. Le 196 eme exemplaire (prototypes inclus) et dernier a été terminé le 14 décembre 2011. Chaque brique volante vaut aujourd'hui ses 377 millions de dollars pièce ! Un prix moyen car si l'on compte l'amortissement des développements, on monte à... 678 millions l'exemplaire !!! Le Pentagone prévoyant en effet de rajouter 59 milliards de dollars de plus pour le maintenir en vol et renouveler ses composants dans les années à venir !!! Chaque engin, de toute façon, coûtera donc plus d'un demi milliard !!! Ce qui a une incidence sur son coût de vol à l'heure : en 2009, on estimait déjà l'heure de vol du F-22 à 44000 dollars. On comprend un peu mieux pourquoi elle ne sort pas souvent, la Rolls de l'air. Un seul crash et c'est un demi-milliard de dollars qui part en fumée !

Il n'y a pas que ça qui le handicape sérieusement. Il y a aussi le logiciel de bord. Et là, on tombe de haut, comme le secrétaire de la Navy John Lehman qui dans un article de presse avait écrit avec humour : "Au moins, [les F-22] sont protégés des cyber-attaques. Personne en Chine ne sait comment programmer le vieux logiciel IBM de 1983 qui les gère"... et en effet, car les CIP-3 (CIP pour Common Integrated Processors) à bord ont leur logiciel écrit en un langage ADA... aujourd'hui devenu un des plus archaïques au monde. Un logiciel que l'on salue d'un "cocorico", basé sur le Pascal, écrit dans les années 89 par le français Jean David Ichbiah, un ingénieur français disparu le à Boston. à la tête d la compagnie Alsys (Ada Language Systems), devenu TSP. Le nom de son langage de programmation étant un hommage à Ada Lovelace, considérée comme la toute première programmeuse au monde. L'ADA avait été sélectionné par le Pentagone à la suite d'un appel d'offres datant de 1974... un langage obsolète, au point que le très sérieux Software Engineering Institute l'a déclaré "mort" en 2003... au moment pile où le premier F-22 du 43rd Fighter Squadron, débarquait sur la base de Tyndall AFB en Floride !!! La photo est belle, mais l'informatique à bord de l'engin est complètement obsolète lorsqu'il se pose pour devenir opérationnel ! Quel paradoxe des temps modernes !

Un ordinateur poussif, un langage de programmation disparu (on ne forme plus personne à l'ADA, il faut trouver des retraités - en pantoufles- pour le comprendre), et... pire encore, l'absence de liaisons de données avec les autres avions, apparus avant comme après lui, voilà de lourds handicaps. C'est en fait sa faille majeure. Car pour une raison aberrante, le F-22 utilise le vieux mode IFDL (Infra Flight Data Link) au lieu du MADL, le Multifunction Advanced Data Link répandu partout. Ainsi décrit comme étant un plus pour l'avion :"incluse dans le système CNI, il ya une liaison de données Inter / Intra-Flight (IFDL) qui permet à tous les F-22 en vol de partager des données de cibles vers le système, automatiquement, sans appels radio. Un des objectifs initiaux pour le F-22 était d'augmenter le pourcentage de pilotes de chasse de faire des "kills" (atteindre les cibles, cf les autres avions) Avec l' IFDL, chaque pilote est libre de fonctionner de manière plus autonome car, par exemple, le leader peut dire un coup d'œil où en est l'état de carburant de son ailier d'aile est, ou combien lui reste-t-il de munitions, et pendant qu'il cible l'avion ennemi. Ce lien permet également aux F-22 supplémentaires en vol de s'ajouter au maillage d'un groupe pour un vol multi-coordonné". Sur le papier c'est en effet... parfait. A condition de n'avoir que des F-22 en vol : hors, lors de la sortie en Syrie, on l'a vu, les appareils ont évolué conjointement avec des F-15, voire de vieux EA-6B Prowler (le Super Hornet Growler a mis un temps fou à se déployer et n'est efficace que depuis 2011) et un Awacs ou deux, pour effectuer leurs missions. Or tels quels, les F-22 ne pouvaient communiquer avec l'ensemble des autres appareils de la mission : le chasseur, dans son genre, comme j'ai pu l'écrire est un véritable... autiste. L'engin dispose d'un super-radar de bord. Mais ne peut pas en extraire les données vers les autres... seul. Le lingot d'or volant a besoin de petits amis traducteurs pour causer à ses petits camarades de mission !

C'est bien une tare de conception, masquée par des explications de "sécurité" : "en raison de considérations de sécurité, l'accès aux informations fournies par certains des capteurs les plus avancés actuellement disponibles dans le théâtre est très limité. Par exemple, les renseignements et l'image de la situation générée par F-22 Raptors ne peuvent pas être transférés à des F-15, F-16 ou AWACS même si les deux unités participent à la même opération. Comme les avions furtifs, F-22 ne sont pas équipés de liaisons de données classiques tels que Link-16 qui peut être facilement repéré par les SIGINT ennemis. Au lieu de cela, ils utilisent un unique de furtivité qualifié, à faisceau étroit Intra-Flight Data-Link (IFDL) conçu pour transmettre des données et de synchroniser une image de la situation seulement chez les Raptors. Comme cette liaison de données furtivité est incompatible avec tous les autres appareils de communication, les Raptors ne peut pas communiquer avec un autre aéronef amical." 

Comment a-t-on donc réussi une mission où le F-22 a côtoyé ses collègues et réussi- enfin - à communiquer avec eux, nous le verrons demain, avec un autre mystérieux appareil appelé en renfort... 


Moyenne des avis sur cet article :  3.69/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

83 réactions à cet article    


  • SOULfly_B 13 juin 2015 10:29

    Pour information, le langage ADA n’est pas mort, il est encore enseigné dans de nombreuses écoles d’ingénieurs et utilisé dans des projets récents.
    C’est un langage très spécifique mais simple à prendre en main, il est toujours maintenu : une nouvelle version du langage a été publiée en 2012.

    J’ose espérer que le reste de vos articles n’est pas aussi inexacte que ce passage !


    • morice morice 13 juin 2015 11:24

      Vous savez ce qu’est une hyène, Alex ? 


      Quand un prédateur a commencé à mordre, elle arrive après attirée par le sang qui coule.

      Vous êtes bien de la même espèce...

      A part que là c’est tout sauf un prédàteur, c’est quelqu’un qui vient apporter des précisions qui vous dépassent, car vous ne comprenez rien à la programmation. L’intervenant vous explique qu’en aéronautique il y a vingt ans quand on a commencé à imaginer le 777 ou l’Airbus a320 c’était le langage privilégié, comme pour le F-22. Mais qu’aujourd’hui, malgré ses qualités, ce langage et abandonné, comme par exemple par les concepteurs du F-35. En somme, vous êtes une hyène à la remorque de votre temps.., et votre attitude ici celle d’un troll, alors que vous êtes aussi rédacteur. Ici, c’est vous le prédateur... 

    • mmbbb 13 juin 2015 14:45

      @SOULfly_B  by PalMall 1.1"> Merci de le confirmer J’ai failli tomber de ma chaise Comme tout langage il y a des mises a niveau me semble t-il Si l’on prend l’aviation francaise l electronique du mirage 2000 a ete revu des les annees 1995 Je ne pense pas les americains soient si idiots afin qu’un avion comme le F 22 ne soit pas regulierement mis a niveau Je ne pense pas que le Rafale tourne avec des puces des annees 1990 alors que cet avion a ete mis au point pendant la meme decennie Comment alors utiliser les performances du Radar AESA de derniere generation qui permet d’avoir des images de synthese d’une part et de suivre plusieurs cibles d’autres part   qui equipe le Rafale ( Thales ) et celui du  Raptor F 22 (Northrop Grumman ) avec tous les recepteurs places sur ces avions  sans que l’ information soient congestionnée dans les bus d’adresse d’entree et de sortie Incomprehensible


    • soi même 13 juin 2015 16:01

      Heureusement qu(’il ne vint pas du grand Est, car il serait appeler tête de Pine ....


    • trash1981 13 juin 2015 16:22

      @morice
      « il y a vingt ans quand on a commencé à imaginer le 777 ou l’Airbus a320 »

      C’est extraordinaire d’avoir commencé à imaginer l’A320 il y a vingt ans alors que son premier vol remonte à 28 ans, que son exploitation a commencée il y a 27 ans et que le début de son programme remonte à environ 35 ans ! Quels visionnaires chez Airbus !


    • morice morice 13 juin 2015 18:02

      allez jouer ailleurs, Alex.... le troll dont la modération laisse faire son travail de sape journalier alors qu’il est ici lui-même rédacteur...



    • morice morice 13 juin 2015 19:25

      Je ne pense pas les americains soient si idiots afin qu’un avion comme le F 22 ne soit pas regulierement mis a niveau Je ne pense pas que le Rafale tourne avec des puces des annees 1990 alors que cet avion a ete mis au point pendant la meme decennie 


      mettre à niveau ne veut pas dire changer les puces, seulement le logiciel..
      le Rafale n’échappe pas à la règle...



    • morice morice 13 juin 2015 20:04

      bonne remarque, vous empirez le cas de son logiciel : merci, ça m’aide dans ma démonstration.


      je voulais dire airbus A380, dont les première ébauches en A3XX datent de 1996... 


    • sls0 sls0 14 juin 2015 00:56

      @morice
      L’aviation ce doit être comme le nucléaire, il faut du certifié. Le certifié est souvent âgé ne serait-ce pour avoir prouvé sa fiabilité dans le temps. Les pièces de rechange ça pose problème, il faut prévoir du stock.
      Pour le nucléaire civile c’est pas trop difficile, une règle de trois plus un pourcentage de protection.
      L’aviation militaire c’est plus aléatoire, paix/guerre.

      J’espère que les USA ne vont pas entrer en conflit avec la Chine, leur stock stratégique de composants traine dans des vieux tiroirs chinois, il pourront toujours demander un temps mort le temps d’aller faire les bric-à-brac chinois, des fois que ça marche.

      N’empêche que dans les jeux vidéos, les F22 et F35 sont les meilleurs.


    • morice morice 14 juin 2015 00:59

      morice
      L’aviation ce doit être comme le nucléaire, il faut du certifié. Le certifié est souvent âgé ne serait-ce pour avoir prouvé sa fiabilité dans le temps.


      on ne peut pas certifier le nucléaire : vous savez assurer des trucs sur ses centaines de milliers d’années ? moi pas.

      la tendance actuelle est l’inverse de ce que vous dites : on prend des composants sur l’étagère.

      enfin pour la dernière remarque, on s’en passera. La guerre n’est pas un jeu pour boutonneux.


    • morice morice 16 juin 2015 00:28

      en découvrant que le 777,


      ah ah ah : le 777 a... 21 ans d’âge il est sorti en 1994.





    • morice morice 16 juin 2015 00:30

      Je ne pense pas que le Rafale tourne avec des puces des annees 1990 alors que cet avion a ete mis au point pendant la meme decennie 


      détrompez vous...


    • morice morice 16 juin 2015 00:38

      la preuve :


      Selon l’intervention sur le forum Air Défense, les microprocesseurs du Rafale sont basiques :

      http://www.air-defense.net/forum/index.php/topic,10820.msg439258.html#msg439258

      Il me semble que Dassault était encore sur du SPARC (Scalable Processor ARChitecture) pour ses Rafale F1. Et normalement, le fournisseur était donc Sun Microsystems. Avec le F2, Dassault passe à des Power PC 740 (IBM /Motorola - cette branche s’appelle depuis 2004 Freescale Semiconductor - ) en système MDPU. Dassault a fait l’effort d’utiliser une électronique COTS (« commercial off-the-shelf », c’est à dire « Composant pris sur étagère ») Ça permet généralement de réduire les coûts, et surtout ça rend beaucoup moins vulnérable l’avion à d’hypothétiques embargos.`

      POWER PC 740, autrement dit.... des puces G3...

      http://lowendmac.com/2014/cpus-powerpc-g3/

      400 MHZ maxi...

      With speeds past 400 MHz, this was the workhorse CPU for the Mac OS until the G4 was unveiled in August 1999.

      la palourde et le premier Imac sonnt plus avancés....

      http://www.everymac.com/systems/apple/ibook/specs/ibook.html






    • verdad 17 juin 2015 00:54

      @MORICE :
       Le F-22 en opérations extérieures, on en a eu que peu d’images de l’intervention de la merveille des merveilles US, l’avion qui vaut son pesant d’or au sens premier du mot. Il a donc fallu attendre les premiers articles de presse pour avoir quelques informations plus denses sur son comportement : comment a évolué la danseuse hors de prix, a-t-elle su se débrouiller seule, quelle a été sa disponibilité, etc... neuf ans après avoir été déclaré opérationnel... et 28 ans après la signature de son contrat de mise en chantier... On a tendance à l’oublier, mais cet avion qui n’avait jusqu’ici participé à aucun conflit a trente ans d’âge. C’est le numéro de mai de la revue anglaise de Key Pubklishing Air Forces Monthly (ici à droite) qui nous donne quelques détails. L’article s’intitule « Enter the Hunter » et occupe quatre pages, dont une remplie par une photo d’un appareil en train de ravitailler. Sans surprise, il nous indique que les engins du 1rst Fighter Wing de Langley–Eustis, en Virginie ont décollé de Al-Dhafra, en Arabie Saoudite.
      ***************************************************************************************************************

      je N’Y CONNAIS PAS GRANDE CHOSE MAIS,Cela me donne à penser :
      Pourquoi La FRANCE, durant 25 ans n’a-t-elle jamais pu placer unj seul RAFALE que,
      les spécialites baptisent le Chasseur-Bombardier POLYVALANT + Plus  ! 
      Puis soudainement, deux/ trois Pétroliers se bousculent pour l’avoir cette merveille ??????

      Par contre, il paraitrait que Washington ne livre plus d’avions actuellement au point que,
      les acheteurs de RAFALE ou équivalant seraient comme l’âne de BURIDAN mais,
      n’auraient que le choix entre deux fournisseurs exclusivement :
      -Soit , s’adresser à la France réputée experte en la matière ???????
      -Soit s’adresser à la RUSSIE également très compétitive en AIR-PLANES ??????
      SAUF EXCEPTION insoupçonnée, il ne leur reste que comme pour KALINKA Da ? KALINKA Da !
      Tantôt l’une , tantôt l’autre, je les prendrai dans mes bras ; tantôt l’une tantôt ? JAMAIS jamais les deux à la fois !

      Il ne serait absolument pas question que quiconque ait boycotté ce fameux Rafale durant
      25 années ! qui, donc semble avoir soudainement fortement conseillé à ces trois acheteurs
      d’acheter FRANCAIS EN PRIORITE EXCLUSIVEMENT ???????
      Celui ou celle qui donnera une réponse Ouisible, gagnera une pince à vélo dernier Cri !
      VERDAD


    • Franko 27 juin 2016 15:27

      @Alex
      Votre ligne de commandes dans un terminal n’est-elle pas un peu dangereuse ?

      D’accord, vous n’effacez pas le système mais une bonne partie de données personnelles.
      C’est pas méchant ça ?


    • morice morice 13 juin 2015 10:49

      Ce n’est pas ce que vous dites : si on l’enseigne, c’est comme on enseigne l’histoire, ou comme une langue morte, et ce langage n’a plus aucun usage actuel... Ne confondez donc pas tout. Il n’y a aucun « projet récent » géré par de l’Ada, désormais archaïque, contrairement à ce que vous affirmez. La version dont vous parlez n’est pas une « nouvelle version » . C’est l’entretien en mise à jour de férus, sans application directe. Vous confondez étude et application. 


      • SOULfly_B 13 juin 2015 10:59

        @morice Je ne confonds rien du tout et je sais de quoi je parle : dans les domaines critiques ADA est encore utilisé dans de nombreux projets, c’est loin d’être un langage mort. Toute l’avionique du 777 est en ADA.

        Et comme vous voulez des preuves :

        http://offre-emploi.monster.fr/Ing%C3%A9nieur-D%C3%A9veloppeur-Logiciel-Embarqu%C3%A9-H-F-offre-emploi-LE-PLESSIS-ROBINSON-Ile-de-France-151260419.aspx?jobPosition=1


      • morice morice 13 juin 2015 13:05

        petites précisions :


        le 777 a volé pour la première fois en ...1994. il a donc... 21 ans d’âge.

        Le 787 proto a volé pour la première fois en 2009, il y a 6 ans.

        Le premier a 100% de son langage ordi écrit en ADA, le second n’en a plus que 40 à 60%...

        le premier utilisait son ADA pour gérer les puces AMD Advanced Micro Devices (AMD) 29050 surnommées 29K, des pros RISK, sortis en ... 1988.

        source :
        Aircraft Digital Electronic and Computer Systems : Principles, Operation and maintenance ... Par Michael H. Tooley

        le B777 tournait avec des B777 Intel 80486 chipset, l’ AMD 29050 et l Motorola MC68040. (celui des Macintosh Centris et Quadra, des Performa....



      • foufouille foufouille 13 juin 2015 13:42

        @morice
        le type de processeur, surtout générique, n’a rien à voir avec le type de langage de prog.


      • trash1981 13 juin 2015 16:29

        @morice

        Dans vos commentaires vous expliquez que :

        « le 777 a volé pour la première fois en ...1994. il a donc... 21 ans d’âge. » et « Le 787 proto a volé pour la première fois en 2009, il y a 6 ans. »

        Pourtant dans votre article, vous écrivez au sujet du F-22 : « cet avion qui n’avait jusqu’ici participé à aucun conflit a trente ans d’âge ».

        Le F-22 a pourtant fait son premier vol le 7 septembre 1997, il y a presque 18 ans. S’il a trente ans, le premier vol devrait remonter à 1985, non ?

        Pouvez-vous nous expliquer ce paradoxe ? On dirait que vous calculez l’âge d’un appareil de différentes façons selon ce qui vous arrange ?


      • morice morice 13 juin 2015 11:02

        Une bonne approche ici de l’intérêt ou non de continuer à faire de lAda : 


        la communauté Ada est bien vivante, et je ne pense pas que le language soit mort, surtout avec la sortie de la norme 2005. Il a plus un problème de marketing et d’intérêt fasse au poids lourd que son java et C++.

        Mais ada convient parfaitement pour tout type d’application et son design et ces concepts inrtinsèquent lui donnent de nombreux avantages dans les dev, malheureusement il est méconnu et victime de facheux préjugés (pas objet alors qu’il est le premier language objet de l’histoire, lourd alors qu’il pose des mécanismes forcant le programmeur à dire ce qu’il veut faire dès la compilation et non dans des debug sauvages, sans lib, alors qu’il s’interface parfaitement bien avec du C et permet d’utiliser la plus part des libs existantes en C, même si c’est vrai que c’est un peu moins direct). Bref il n’a pas le succès qu’il mérite smiley


        Ensuite, pour se recentrer sur le sujet : tout dépend de l’objectif :

        - En entreprise : Java + C# devrait être complété par SQL et un language de script type python ou perl ou encore PHP de plus en plus demandé. On peut rajouter XML / XSL très à la mode. Enfin développer les compétences java dans du J2EE avec les framework type Struts / Springs / Hibernate

        - Apport personnel : bon je dirai Ada pour justement comprendre les concepts de typage fort et une gestion des erreurs clairs dans un programme ; SQL encore, parce que savoir parler à une base de donnée est essentiel de nos jours

        Ada peut SERVIR à appréhender une programmation propre, mais son manque d’applications actuel en fait un usage trop réservé. On l’enseigne, mais on ne l’applique plus. Seule l’industrie aéronautique qui a beaucoup tablé dessus pour le temps réel continue à le maintenir. Mais il disparaîtra définitivement... 

        • morice morice 13 juin 2015 11:08

          http://archive.adaic.com/projects/atwork/boeing.html


          C’est bien le langage retenu, mais si vous regardez le temps de développement d’un appareil c’est logique. Sa niche est bien l’aéronautique en effet, c’est indéniable. 

          Les appareils conçus en ce moment abandonnent l’Ada. 

          • soi même 13 juin 2015 15:58

            @morice
            , va manger des achards, colon !
             


          • morice morice 13 juin 2015 11:12

            La preuve de ce que j’avance : 


            L’Ada va disparaître de l’usage en aéronautique.., pour une raison simple : le manque de mecs formés en Ada...

            • mmbbb 13 juin 2015 15:12


              @morice D« apres votre lien et apres traduction » "tout by PalMall 1.1"> nouveau developpement pour le F35 a ete fait en C+ ou C++ Ceci explique peut etre les performances de cet avion Quant a votre artcicle je ne comprends comme je l’ai mentionne dans un commentaire, que le F 22 equipe du radar AESA que seul la france aussi a reussi a mettre au point puisse etre equipe de puce des annees 1990 C’est vouloir regarder de la haute definition sur un ecran VGA !


            • morice morice 13 juin 2015 17:38

               le F 22 equipe du radar AESA que seul la france aussi a reussi a mettre au point puisse etre equipe de puce des annees 1990 C’est vouloir regarder de la haute definition sur un ecran VGA !


              c’est un peu ça le problème : d’où une cible visible à l’œil nu et en plein jour...

            • foufouille foufouille 13 juin 2015 13:45

              Il est souvent utilisé dans des systèmes temps réel et embarqués nécessitant un haut niveau de fiabilité et de sécurité. De nos jours, Ada95 est employé bien sûr par son initiateur, mais aussi dans toutes les technologies de pointe ; en France, l’automobile, les transports ferroviaires (ALSTOM, Siemens Transportation Systems, ANSALDO STS) (TGV, Corail, RER, METEOR), les technologies aéronautiques (Thales Air Systems, Thales Avionics, Airbus, EADS Défense et sécurité) et les technologies spatiales (Thales Alenia Space, EADS Astrium, CNES, Arianespace).

              En 2013, il est possible de trouver des compilateurs Ada pour certains systèmes d’exploitation (Windows, Linux, VxWorks) et architectures matérielles, y compris un compilateur libre (GNAT, inclus dans GNU Compiler Collection) compilant de l’Ada 83/95/2005/2012.

              c’est en françaus.


              • foufouille foufouille 13 juin 2015 13:50

                Ada est un langage de programmation qui représente l’aboutissement de la lignée des langages « classiques », impératifs et procéduraux. Il constitue essentiellement un effort de synthèse des meilleurs éléments figurant dans les langages qui l’ont précédé, intégrés dans un ensemble cohérent.

                Ada a été conçu d’après un cahier des charges, dont l’idée directrice est de diminuer le coût des logiciels, en tenant compte de tous les aspects du cycle de vie. Il a été utilisé avec succès dans des domaines aussi variés que le temps-réel, la gestion, la CAO, le traitement linguistique...

                Ada est une norme internationale. Tous les compilateurs actuellement sur le marché ont été validés selon une procédure extrêmement rigoureuse qui assure leur conformité à la norme. Aucun sur-ensemble ni sous-ensemble n’est admis, afin de garantir la portabilité des applications.

                Des études économiques ont montré que les projets en Ada coûtaient moins cher en développement, que leur phase d’intégration était plus courte, et qu’il restait moins d’erreurs

                résiduelles que dans des projets équivalents développés dans d’autres langages. Passer à Ada est avant tout une décision justifiée sur le plan économique comme sur celui de la sécurité.


                • morice morice 13 juin 2015 17:37

                  ah vous avez acheté une photocopieuse, le troll foufouille...



                  suffit pas de recopier, faut aussi comprendre, c’est comme le JPEG....

                • foufouille foufouille 13 juin 2015 17:40

                  @morice
                  pauv vieux tu es manifestement incapable de comprendre une ligne de commande.
                   smiley


                • foufouille foufouille 13 juin 2015 17:46

                  @morice
                  tu as mis un lien de forum en anglais sur le f35. pas sur ce langage de programmation.


                • morice morice 13 juin 2015 18:03

                  tu as mis un lien de forum en anglais sur le f35. pas sur ce langage de programmation.


                  menteur






                  • soi même 13 juin 2015 15:02

                    (Le Rafale de Dassault est-il le meilleur avion de combat de la planète ?

                     

                    S’il n’est ni le plus puissant, ni le plus sophistiqué, l’avion de chasse français, vendu à l’Egypte, l’Inde et le Qatar, est l’un des appareils les plus polyvalents. De quoi devancer le F-22, le F-35 ou l’Eurofighter ? ) 

                    Soyons pas de mauvaise langue, Mono soupe français ..... ?


                    • mmbbb 13 juin 2015 15:26

                      @soi même La derniere version du Rafale vient d’etre equipe du radar AESA Il y a deux nations qui ont su developper ce radar les USA et nous Quant au systeme SPECTRA, il permet a cet avion de reelles performances comme detecter en passif un avion C’est un avion qui contrairement au F 35 n’a pas eu des dérapages budgetaire Et l’intervention en Lybie ( bien que je fus contre mais c’est une autre histoire ) fut observee de tres pres par les militaires etrangers Je serais curieux de lire les rapports C’est un bon avion et reellement polyvalent contrairement au TYPHON anglais qui du etre assiste par un bon vieux Tornado lors d’une operation dans ce pays Dassault travaille deja sur les ameliorations futures et la maitrise du bureau d’etudes de cette entreprise est excellente .


                    • morice morice 13 juin 2015 17:35

                      C’est un bon avion et reellement polyvalent contrairement au TYPHON anglais qui du etre assiste par un bon vieux Tornado lors d’une operation dans ce pays 


                      il ne sait pas bombarder en bombes laser. d’origine.. ce qui est un peu con pour un joujou de ce prix. En prime, sa cellule vieillit trop vite, comme ont pu le voir les allemands....



                      faut tous les remettre à jour pour y arriver...

                      « Future enhancement programmes will integrate even more weapon systems and capabilities to the aircraft such as Storm Shadow, Brimstone and the Meteor missiles. »

                      bref pas demain la vieille.

                    • trash1981 13 juin 2015 16:02

                      Ca faisait longtemps que je n’avais pas lu l’un des « articles » de Morice, mais je ne peux pas dire que je sois déçu ! Voici quelques exemples qui montre, encore une fois, que notre expert est tout sauf cela.

                      Dès la première phrase, ça commence bien : « Ça y est, on a enfin sorti la diva de son hangar pour aller lui faire faire un tour en l’air, du côté de la Syrie. » La première sortie opérationnelle du F-22 remontant au 22 septembre 2014, il y a près de 9 mois, on ne peut pas dire qu’il soit très réactif, le morice !

                      Deuxième phrase : "Le F-22, chasseur intercepteur pensé au départ pour effectuer des combats tournoyants contre les ennemis de toujours (la Russie et désormais la Chine)...« . Le F-22 n’a pas été conçu pour le combat tournoyant ou rapproché. Sa mission est le combat aérien à longue distance, domaine dans lequel il est inégalé. En combat rapproché, sa supériorité est tout autre, mais ce n’est pas ce pourquoi il a été conçu, et ça ne sert pas à grand chose de le battre en combat rapproché si l’on ne peut pas s’en approcher, justement... Sinon, chapeau bas pour les »ennemis de toujours« , ce qui comprend les nouveaux ennemis. Comprenne qui pourra...

                      Ensuite, l’un des couplets redondants et complètement faux de morice sur l’âge du programme F-22 : »neuf ans après avoir été déclaré opérationnel... et 28 ans après la signature de son contrat de mise en chantier... On a tendance à l’oublier, mais cet avion qui n’avait jusqu’ici participé à aucun conflit a trente ans d’âge.« Citez-moi un seul avion de combat moderne et opérationnel dont le programme a débuté il y a moins de 20 ans, morice. Un seul. Le Rafale ? Non. L’Eurofighter ? Non.

                      Le langage ADA, mort et obsolète ? Comment expliquer qu’il soit utilisé partout de nos jours encore ? Comment expliquer qu’il sert à ce jour pour le TGV, les métros parisien, londonien ou encore à Hong Kong et New York, de nombreux avions de lignes et systèmes d’armement, le contrôle aérien ? Comment expliquer que des tutoriels et des leçons d’ADA soient disponibles sur le web ? Comment expliquer qu’il soit encore mis à jour et développé ? Quand il faut du matériel informatique extrêmement fiable, cela demande beaucoup de temps de développement. La comparaison avec un iPad est ridicule. Quand un iPad plante, ce n’est pas très grave : on le redémarre, quitte à avoir perdu un peu de données, et on continue. Quand un calculateur de vol plante, on meurt. Tous les matériels informatiques embarqués sont beaucoup moins performants que les ordinateurs et téléphones de Monsieur Tout le Monde, pour la simple raison qu’il faut s’assurer d’avoir un matériel qui ne plante jamais ou presque, quitte à avoir des performances nettement inférieures. Précipiter les choses en ce domaine revient à tuer des gens, tout simplement, et votre argument montre que vous ne comprenez pas ce fait pourtant simple et bien connu.

                      J’ai bien aimé le passage sur la »com« à Fort Worth : »A Fort Worth, où il a été construit, on est dithyrambique, allant jusqu’à remonter au vol du premier Bleriot XI au dessus de la ville par Roland Garros en personne pour célébrer l’événement !« . Vous faites référence à un vol commémoratif en Blériot XI, soit-disant »pour célébrer l’événement« . Pourtant ce vol a eu lieu 9 mois avant les faits que vous décrivez. Soit les habitants de Fort Worth sont drôlement précurseurs, soit vous ne savez pas lire l’anglais. On ne peut pas dire non plus qu’ils soient »dithyrambiques« au sujet du F-22 puisque l’article du Star Telegram auquel vous faites référence revient longuement sur les difficultés de mise au point, le coût et les problèmes rencontrés par le F-22. Incompétence flagrante ou mauvaise foi crasse, morice ? Transformer les propos des autres relève de la diffamation et du mensonge.

                       »"Les responsables militaires ont dit que la capacité des avions pour éviter la détection par les systèmes de défense aérienne syriennes était une des raisons avancées pour l’utiliser." En réflechissant à peu près 0.75 secondes, j’ai une hypothèse à proposer. Admettons que le survol des F-22 était autorisé, et qu’il n’avait rien à craindre. Peut-être que quelqu’un (qui a aussi réfléchi 0.75 secondes) s’est dit que les membres de l’EI avaient potentiellement des sources à l’intérieur de l’état syrien. Ca ne semble pas franchement impossible, non ? Et du coup, cette personne s’est dit que ces complices pourraient avertir les cibles de l’approche d’un raid aérien, leur permettant de se mettre à l’abri ? Et que, du coup, utiliser un avion furtif dont la présence ne serait pas détectée par les syriens pouvait être une bonne idée, même s’ils n’allaient pas être inquiétés par les syriens ?

                      Je m’arrête là, parce qu’il y aurait des pages à écrire pour démonter toutes vos âneries, incompétences et approximations. Je pense que c’est déjà un bon début pour montrer votre haut niveau de crédibilité et d’expertise...


                      • morice morice 13 juin 2015 17:55

                        La première sortie opérationnelle du F-22 remontant au 22 septembre 2014, il y a près de 9 mois, on ne peut pas dire qu’il soit très réactif, le morice !


                        ah elle est bonne celle-là : je CITE un OUVRAGE sorti le mois dernier donnant des DETAILS pas vus ailleurs, il ne l’a même pas vu.... comme REFERENCE.

                        Le F-22 n’a pas été conçu pour le combat tournoyant ou rapproché. Sa mission est le combat aérien à longue distance, domaine dans lequel il est inégalé


                        dans toutes les pubs on parle de ses réacteurs à palettes de déviation de jet dans le seul but d’être plus maniable en combat : je suppose que ça aussi vous ne l’avez pas lu. 


                        j’espère que vous avez remarqué que sans ses bidons, qui le rendent détectables, il ne PEUT PAS ALLER A GRANDE DISTANCE... 


                         En combat rapproché, sa supériorité est tout autre, mais ce n’est pas ce pourquoi il a été conçu, et ça ne sert pas à grand chose de le battre en combat rapproché si l’on ne peut pas s’en approcher, justement


                        le hic c’est qu’un radar de Flanker le voit AVANT.. alors, près ou loin, il est... mort.


                        l’avion a comme définition véritable « appareil de supériorité aérienne » : à moins que ça n’inclue que de se dire bonjour là haut seulement ???? Salut, comment ça va ?


                        Citez-moi un seul avion de combat moderne et opérationnel dont le programme a débuté il y a moins de 20 ans, morice. Un seul. Le Rafale ? Non. L’Eurofighter ? Non.


                        le but n’est pas de parler de l’âge, mais de son incapacité à se mettre à jour en raison des choix de départ, notamment en proprammation et surtout en REFUS de s’équiper de LINK16... une erreur qu’ils essaient de corriger...


                        Le langage ADA, mort et obsolète ? Comment expliquer qu’il soit utilisé partout de nos jours encore ? Comment expliquer qu’il sert à ce jour pour le TGV, les métros parisien, londonien ou encore à Hong Kong et New York, de nombreux avions de lignes et systèmes d’armement, le contrôle aérien ? Comment expliquer que des tutoriels et des leçons d’ADA soient disponibles sur le web ? Comment expliquer qu’il soit encore mis à jour et développé ?


                        par simple habitude de programmation : à moins que pour vous de faire aller un métro à 16 km/h et un F-22 à mach 1,5 est la même chose... tous les appareils récents ont été programmés en Java et C++. Pas un hasard.


                        La comparaison avec un iPad est ridicule. Quand un iPad plante, ce n’est pas très grave : on le redémarre, quitte à avoir perdu un peu de données, et on continue. Quand un calculateur de vol plante, on meurt. Tous les matériels informatiques embarqués sont beaucoup moins performants que les ordinateurs et téléphones de Monsieur Tout le Monde, pour la simple raison qu’il faut s’assurer d’avoir un matériel qui ne plante jamais ou presque, quitte à avoir des performances nettement inférieures. 


                        bon exemple : le jour de sa première sortie en groupe, vers le JAPON, 6 chasseurs ont dû retourner à la base à Hawaï ;... le logiciel de bord en ADA étant devenu complètement fou. On avait oublié d’implémenter dans ses calculs le passage de fuseau horaire au dessus du Pacifique. Superbe démonstration de FIABILITE en effet....


                        quant à vos diversions et suppositions sur le survol de la Syrie, genre :


                        j’ai une hypothèse à proposer. Admettons que le survol des F-22 était autorisé, et qu’il n’avait rien à craindre. Peut-être que quelqu’un (qui a aussi réfléchi 0.75 secondes) s’est dit que les membres de l’EI avaient potentiellement des sources à l’intérieur de l’état syrien. Ca ne semble pas franchement impossible, non ? Et du coup, cette personne s’est dit que ces complices pourraient avertir les cibles de l’approche d’un raid aérien, leur permettant de se mettre à l’abri ? Et que, du coup, utiliser un avion furtif dont la présence ne serait pas détectée par les syriens pouvait être une bonne idée, même s’ils n’allaient pas être inquiétés par les syriens ?


                        Le bazar n’a plus rien de furtif, vous êtes le seul à le croire aujourd’hui... Assad avait été prévenu, à moins que ça aussi vous voulez le nier....




                      • morice morice 13 juin 2015 19:13

                        Passons sur le « fuseau horaire » confondu avec le méridien de changement de date 


                        passons en effet... `


                        D’après votre judicieuse remarque, si la même erreur avait été faite en Java ou C++, tout aurait fonctionné nickel.

                        aucunement : ce que je veux dire c’est que la programmation est aussi une affaire humaine, et que pour ce qui est de l’ADA, il n’y a déjà plus de quoi nourrir la bête, pour CHANGER quelque chose programmé par un autre....

                        cessez donc de TROLLER à chaque TEXTE et à chaque POST. Ou repartez dans votre zoo.




                      • trash1981 14 juin 2015 23:45

                        >>"ah elle est bonne celle-là : je CITE un OUVRAGE sorti le mois dernier donnant des DETAILS pas vus ailleurs, il ne l’a même pas vu.... comme REFERENCE.« 

                        Donc, si je suis votre logique, morice, je peux prendre le dernier numéro du fana de l’aviation, qui traite entre autres de l’offensive soviétique sur le Niémen, et écrire »ça y est, les Soviétiques viennent de remporter une grande victoire sur lez Nazis«  ?

                        >> »le hic c’est qu’un radar de Flanker le voit AVANT.. alors, près ou loin, il est... mort.« 

                        Des sources fiables ? En dehors de votre parole d’expert reconnu ?

                        >> »le but n’est pas de parler de l’âge, mais de son incapacité à se mettre à jour en raison des choix de départ, notamment en proprammation et surtout en REFUS de s’équiper de LINK16... une erreur qu’ils essaient de corriger...« 

                        Je cite votre article : » neuf ans après avoir été déclaré opérationnel... et 28 ans après la signature de son contrat de mise en chantier... On a tendance à l’oublier, mais cet avion qui n’avait jusqu’ici participé à aucun conflit a trente ans d’âge.« A vous lire, on pense plus à l’âge qu’aux questions de mises à jour. J’en déduis qu’il faut comprendre ce que vous pensez, mais pas ce que vous écrivez ?

                        >> »par simple habitude de programmation : à moins que pour vous de faire aller un métro à 16 km/h et un F-22 à mach 1,5 est la même chose... tous les appareils récents ont été programmés en Java et C++. Pas un hasard.« 

                        Réponse qui serait vaguement sensée si 1° la vitesse de calcul dépendait du langage de programmation, ce qui n’a rien à voir et 2° l’ADA n’était pas utilisé pour... des fusées et missiles, qui vont nettement plus vite que Mach 1,5.

                        >> »bon exemple : le jour de sa première sortie en groupe, vers le JAPON, 6 chasseurs ont dû retourner à la base à Hawaï ;... le logiciel de bord en ADA étant devenu complètement fou. On avait oublié d’implémenter dans ses calculs le passage de fuseau horaire au dessus du Pacifique. Superbe démonstration de FIABILITE en effet....« 

                        Comme un autre commentateur vous l’a fait remarquer, une erreur de programmation ne remet pas en cause le langage de programmation mais le programmeur. Pour faire un parallèle : quand vous malmenez tant la langue française que vos phrases n’ont aucun sens, le problème vient de vous, pas du français.

                        >> »quant à vos diversions et suppositions sur le survol de la Syrie, genre :[...] Le bazar n’a plus rien de furtif, vous êtes le seul à le croire aujourd’hui... Assad avait été prévenu, à moins que ça aussi vous voulez le nier....« 

                        J’ai vaguement l’impression que vous ne savez pas lire le français (je sais déjà que vous ne savez pas l’écrire convenablement). Mon hypothèse est... une hypothèse. C’est d’ailleurs ce que je sous-entend en écrivant »j’ai une hypothèse à proposer« . Je n’ai pas écrit »j’ai l’explication". Lisez bien : la différence est subtile (ah, le français avec tout ces mots si compliqués...). Je n’ai pas dit qu’elle était juste. Par ailleurs, je n’ai pas écrit qu’Assad n’avait pas été prévenu, et c’est d’ailleurs l’un des fondements de l’hypothèse avancée. Donc pour répondre à votre question, je vous invite à lire correctement ce qui a été écrit avant que vous ne la posiez.

                        Plus vous répondez, plus vous vous enfoncez, c’est formidable. D’habitude, vous vous contentez de m’ignorer ou de m’insulter. Ca vous réussit mieux, entre nous.


                      • morice morice 15 juin 2015 00:37

                        "Donc, si je suis votre logique, morice, je peux prendre le dernier numéro du fana de l’aviation, qui traite entre autres de l’offensive soviétique sur le Niémen, et écrire »ça y est, les Soviétiques viennent de remporter une grande victoire sur lez Nazis« ?


                        Merci de lire cet excellent magazine, mais il ne parle pas de l’actualité de l’aviation, comme celui dont je vous ai proposé la référence au début. Votre argument et bien crétin car je devrais aussi entendre parler du F-22 dans Icare… sur la guerre d’Indochine….


                        Réponse qui serait vaguement sensée si 1° la vitesse de calcul dépendait du langage de programmation, ce qui n’a rien à voir et 2° l’ADA n’était pas utilisé pour... des fusées et missiles, qui vont nettement plus vite que Mach 1,5.


                        la vitesse du calcul et le langage de programmation sont liés, car le processeur réinterprète APRES les données en langage machine.


                        Comme un autre commentateur vous l’a fait remarquer, une erreur de programmation ne remet pas en cause le langage de programmation mais le programmeur. 


                        ce n’est pas ça que je signalais UNIQUEMENTT : j’ai dit que l’ADA est pesant car on ne trouve déjà plus de spécialistes, tous passés au C++


                        Bref, vous pouvez préparer votre 190 eme post ici sur ma seule personne, mossieu le grand prétentieux 


                        Passionné d’aviation et d’histoire, je collabore à certaines publications aéronautiques. Je me suis inscrit sur AgoraVox car je vois dans certains articles des erreurs grossières, sinon des mensonges, dans le domaine de l’aviation. J’interviens donc pour corriger certaines déclarations. Je suis conscient que le but d’AgoraVox est de permettre à tous de s’exprimer librement. C’est donc ce que je fais, en espérant au passage rétablir certains faits...


                        4 ans donc que ça dure ici : on va finir par croire, vous savez, que je fais paraître bien davantage de textes que vous ne le faites en « collaborant » on ne sait ou. Désolé de provoquer votre chômage et de là votre ire régulière sur ma personne. Car 189 posts en 4 ans sur la même personne, il faut être à l« affut de ce que je produis et donc avoir fort peu de temps ailleurs pour bosser ses propres textes, mossieu l’auteur prétentieux....


                        un mec normal aurait depuis longtemps répliqué par un tir de textes destinés à des lecteurs. Vos posts sont destinés à satisfaire votre égo démesuré, et c’est tout...


                        A voir ce désastre, cette fatuité, j’en arrive à avoir pitié de vous. En vouloir autant à quelqu’un en se prétendant »passionné«  ? Quand on aime l »aviation, on fait part à tout le monde de ce qu’on sait, rien d’autre. Libre à vous de faire dans la rétention ou dans le fric seulement, mais ça ne vous honore pas des masses ici, figurez-vous....



                      • trash1981 16 juin 2015 00:16

                        @morice

                        Merci de lire cet excellent magazine, mais il ne parle pas de l’actualité de l’aviation, comme celui dont je vous ai proposé la référence au début. Votre argument et bien crétin car je devrais aussi entendre parler du F-22 dans Icare… sur la guerre d’Indochine….

                        En parlant de crétin, c’est vraiment la seule réponse que vous avez ? S’agit-il de votre tactique habituelle qui consiste à déformer les propos et détourner une question qui vous gêne, ou est-ce que vous n’avez vraiment rien compris ? Ce que j’ai écrit n’est quand même pas d’un niveau ultra-élevé... Quand vous vous mouchez, est-ce que vous retrouvez des morceaux de cerveau dans le kleenex ? Avez-vous déjà perdu au jeu de dames face à un produit issu de l’ostréiculture ? Avez-vous tenté de vous fourrer un tournevis dans une narine ? Comment se fait-il que vous ne puissiez pas comprendre des choses aussi simples ?


                      • morice morice 16 juin 2015 21:01

                        Le coup du F-22 dont vous ne SAVIEZ RIEN vous a traumatisé, à vous lire....


                        pourtant c’était ;.. simple à trouver, béotien.

                      • HELIOS HELIOS 13 juin 2015 16:10

                        Morice, votre position est intenable... nous allons supposer que votre perception est altérée et nous en resterons là, soyez honnête, révisez vos conclusions,..


                        Pour le reste, je ne défends pas les américains, leurs avions, leurs couts etc... mais les différences de l’électronique embarquée, par rapport a ce qui se fait actuellement, ont très peu d’importances.

                        J’aimerai vous dire simplement qu’un avion (une fusée, un train.. ou une soucoupe volante) nécessitent infiniment moins qu’un simple PC ou un smart phone ou un simple appareil photo en terme de performance de calcul, de mémoire et de communication... et cela d’autant plus que les capteurs au sens large sont tous déjà équipés de leur propre « intelligence » réduisant d’autant la charge d’un éventuel unique système central.

                        A titre d’exemple, si un des systèmes critiques de l’avion fonctionnait a 25 mhz et que l’avion se déplace a 2000 km/h , pour tout événement, les « interruptions » (ce sont les initiateurs des éléments de programmes nécessaires au traitement de l’événement) interviendrait tous les 2 cm du déplacement de l’appareil !

                        Bon, il faut relire pour bien comprendre, en êtes vous capable si vous ne convenez déjà pas qu’une avionique actuelle est basée sur des éléments technologiques actuels, même s’ils ne sont pas sorti pour le grand public cette année ? Dans la deuxième moitié des années 80 nous avions déjà pour le grand public des processeurs 386 en attente commerciales fonctionnant a 40 Mhz et ses successeurs beaucoup plus puissants au format 64 bits ! (de quoi diviser par 10 l’exemple ci dessus une interruption tous les 2 mm de déplacement de l’avion.)

                        Et je ne parle pas des processeurs plus « industriels » a fréquence un peu plus basse mais plus efficaces en temps réel.

                        Votre article est intéressant quand a la démarche américaine, a la gabegie des couts et fort probablement de la manipulation médiatique qui va avec. Vous savez que la guerre est souvent plus psychologique que réelement technique.
                        Mais la manipulation que vous vous permettez vous même a notre égard est assez insupportable en clair vous nous prenez pour des jambons comme le père Valls l’a fait en nous assurant que son déplacement a Berlin était dû au rendez vous de l’UEFA avec le match en cadeau alors que c’etait le match qui en était l’objet avec, non pas en cadeau mais en excuse, le rendez vous en question.

                        Il est également a noter que vous appliquez un certain mépris au industriels, militaires et politiques américains qui ne sont pas plus cons que nous et ce qu’il font n’est pas aussi critiquable techniquement que vous croyez !

                        Désolé, bon week end

                        • morice morice 13 juin 2015 17:32

                          nous allons supposer que votre perception est altérée e


                          ce n’est pas la première fois que vous la faites celle-là a grenouille trotteuse. Venue en hyène, les hyènes attirent les hyènes en effet...

                          J’aimerai vous dire simplement qu’un avion (une fusée, un train.. ou une soucoupe volante) nécessitent infiniment moins qu’un simple PC ou un smart phone ou un simple appareil photo en terme de performance de calcul, de mémoire et de communication... et cela d’autant plus que les capteurs au sens large sont tous déjà équipés de leur propre « intelligence » réduisant d’autant la charge d’un éventuel unique système central.

                          merci ça on le sait : je parle des processeurs pour évoquer leur GESTION . Pas leur vitesse, qui ne sert qu’à comparer au grand public.

                          Mais la manipulation que vous vous permettez vous même a notre égard est assez insupportable en clair vous nous prenez pour des jambons comme le père Valls l’a fait en nous assurant que son déplacement a Berlin était dû au rendez vous de l’UEFA avec le match en cadeau alors que c’etait le match qui en était l’objet avec, non pas en cadeau mais en excuse, le rendez vous en question.

                          je ne vois pas ce que ça vient foutre là, à part votre détestation de Valls.... qui circule en Falcon... et non en F-22 (il aurait du mal à trouver un strapontin, pour lui et ses fils)...


                          Il est également a noter que vous appliquez un certain mépris au industriels, militaires et politiques américains qui ne sont pas plus cons que nous et ce qu’il font n’est pas aussi critiquable techniquement que vous croyez !

                          Ecoutez, si vous trouvez intelligente la gestion de cette brique volante, attendez au moins l’épisode suivant pour en parler. Cet avion n’est jamais sorti en combat, je viens de vous démontrer qu’un ULM aurait pu faire sa mission, ou presque, et vous dites que je « méprise » ces concepteurs ? Oh, à, faudrait vous calmer, et aller déverser ailleurs vos considérations politiques portant sur un article parlant technique aéronautique.

                        • HELIOS HELIOS 13 juin 2015 19:27

                          @morice


                          ... les hyènes attirent les hyènes.... vous vous faites du mal, là...

                          J’aime bien vous lire, et je me confondrai en excuse si le tome 2 de votre texte sur cet appareil est convainquant.

                          Je persiste à dire, pour bosser dans des environnements similaires que vous êtes a des années lumiere de la realité. Peu importe que vous me croyez ou pas, je ne pourrais de toutes façons pas insister.

                          Quand a l’avion, le fait que sa mission soit facile ne change rien, Ses capacités existent même s’il existe des domaines où sa conception aurait pu mieux s’exprimer... juste un detail sur sa plateforme « originale » et non compatible... c’est plutôt un avantage, nous pratiqu(i)ons nous même des protocoles de communications variables (dynamiquement) pour éviter d’être compatible. 

                          Je maintiens par contre que votre analyse et vos critiques envers les americains, auxquels ont peut reprocher des valises de défauts, ne sont pas très pertinentes

                        • morice morice 13 juin 2015 19:31

                          Je maintiens par contre que votre analyse et vos critiques envers les americains, auxquels ont peut reprocher des valises de défauts, ne sont pas très pertinentes


                          demain je critique les russes alors.

                          vous me prêterez vos valises, j’espère.

                          tenez, je soumets à votre grande réflexion cette photo de GETTY, entreprise américaine pour présenter le Rafale « conçu sur ordinateur »...



                          si vous trouvez qu’ils ne le font PAS exprès, faites le moi savoir....



                        • trash1981 13 juin 2015 16:45

                          "obligeant à un ravitaillement supplémentaire, prévus au dessus de l’Irak via des DC-10 (l’histoire ne dit pas si parmi eux il y avait celui d’Omega Tanker, firme privée.« 

                          Et pourtant, un coup d’oeil TRES rapide à la photo que vous mettez en lien aurait permis de répondre à cette question. Mais j’imagine que vous ne savez pas pourquoi, morice. Vous êtes vraiment un rigolo.

                          Pour ceux qui veulent connaître la réponse : non, l’appareil en question n’a pas pu ravitailler de F-22. Il existe deux méthodes de ravitaillement en vol, appelées en anglais »probe and drogue« et »flying boom« . Le F-22 nécessite la technique »boom« , mais le DC-10 d’Omega Tanker n’est pas équipé pour cela.

                          https://en.wikipedia.org/wiki/File:Boeing_KC-135R_Multipoint_Refueling.JPEG

                          Sur cette photo d’un KC-135, on voit les deux systèmes : en bout d’ailes les »paniers" (probe and drogue), sous la queue la perche de ravitaillement (boom). La perche se distingue très aisément, même en position repliée, et n’importe quel amateur d’aviation quelque peu averti aurait pu répondre à cette question en un instant.


                          • Dom66 Dom66 13 juin 2015 18:06

                            @trash1981

                            Exact, le KDC-10 Tanker d’Omega, utilise la "Hose and Drogue" méthode uniquement.


                          • morice morice 13 juin 2015 17:23

                            le rigolo remarque que vous avez au moins vérifié. la prochaine fois vous apprendrez la politesse, pour corriger ce détail dont vous faites tout un fromage.


                            l’Omega, vous ne savez pas ce qu’il représente pour autant. Vous l’apprendrez.

                            • trash1981 15 juin 2015 00:01

                              @morice

                              A vrai dire, je me suis permis un tout petit écart de conduite. Je me suis dit que qualifier de « rigolo » un individu qui m’a taxé par le passé de connard, malade mental, taré, hyène, troll, fainéant, nazi et j’en passe restait dans le domaine de l’acceptable.

                              Je vois que vous êtes assez susceptible et que mes remises en cause de vos compétences vous piquent au vif.

                              Je vous présente donc mes excuses et retire le terme rigolo, qui n’a pas sa place dans un débat aussi élevé. A l’avenir, j’éviterai tout registre familier, moqueur ou narquois pour ne privilégier que des termes clairs et nets tels que : affabulateur, menteur, amateur, plagiat, voleur, révisionniste, homophobe... ou tout autre qualificatif relevant du premier degré et correspondant précisément et incontestablement à votre personne.

                              Je finirai en disant que vous êtes rigolo, quand même, morice. (Je n’ai pas dit UN rigolo !)

                              PS : vous avez TOTALEMENT RAISON, morice. Je ne sais pas ce que représente l’oméga. Illuminez-moi vite de votre sagacité, je vous en supplie. Ma vie n’a plus aucun sens, et je peine à respirer dans l’attente de cette information sûrement capitale. Faites vite, je suis déjà tout bleu, je ressemble à un schtroumpf, je suffoque et je n’arrive presque plus à taper au clav@2£...


                            • morice morice 15 juin 2015 00:19

                              A vrai dire, je me suis permis un tout petit écart de conduite. Je me suis dit que qualifier de « rigolo » un individu qui m’a taxé par le passé de connard, malade mental, taré, hyène, troll, fainéant, nazi et j’en passe restait dans le domaine de l’acceptable.



                              vous amalgamez là... vous avez accumulé les posts à ceux qui effectivement depuis 7 ans viennent me troller et en ont même fait un site où j’occupe leurs neurones tous les jours, tel celui (oui, il n’en a qu’un) de Covadonga.

                              Vous vous venez déverser votre fiel, régulièrement, tout simplement, et sur moi seul....

                              Les lecteurs ici ne sont pas DUPES. Vous n’avez pas d’autre raison, de venir sur Agoravox que ma présence, car tous vos posts me concernent.

                              ailleurs, on appellerait ça une fixation, ou une maladie, voire une névrose... tout simplement...


                              car depuis le 18 novembre 2011 et 179 posts vous n’êtes intervenu que sur mes seuls textes...

                              c’est venu, à la suite d’un article où vous vous êtes senti visé...

                              car je faisais allusion à un des vôtres sans doute.... et vous n’aimez pas qu’on vienne piétiner vos chères plate-bandes rémunératrices, elles...

                              en somme, je vous bouffe une part de vôtre gâteau, en faisant tout ça gratos ici... c’est mesquin, étroit et débile, car ce n’est pas le même lectorat.

                              votre argument ce jour là sur le F-22 était celui-ci à propos de mon article de l’époque :

                              e F-22 n’a jamais participé aux conflits récents car c’est un chasseur de supériorité aérienne disponible en petits nombres. Pourquoi risquer de l’employer dans des conflits où il ne servirait à rien (Afghanistan, Irak, Libye) ? C’est pour cela qu’il n’a pas participé à ces conflits, et il ne faut pas être un génie militaire pour le comprendre.



                              on vient de vous prouver que c’était faux....vous avez tout faux ! Et que votre « raisonnement » de pseudo spécialiste était celui d’une cruche véritable. Une cruche bien collante depuis 4 ans... 179 posts, pas un seul sur un autre rédacteur : il serait temps d’aller vous faire soigner, ou de retourner jouer au poker, votre deuxième passion...

                            • trash1981 15 juin 2015 11:55

                              @morice

                              Je n’aurais pas dû évoquer votre homophobie. Visiblement, vous ne l’assumez pas et cela vous met en rage.

                              Techniquement, vous n’êtes pas tout à fait dans le vrai. Mes posts sont à 98% ou 99% contre vos inepties. Je m’en suis pris à quelques autres aussi. Ne soyez pas égoïste et partagez un peu avec les autres, morice.

                              Sinon, je suis toujours aussi amusé de votre sagacité, qui vous a permis d’établir que j’étais fan de hard rock, de nationalité suisse et maintenant joueur de poker ! Impressionnant ! Avec de tels talents de détective, je me demande pourquoi vous n’avez pas encore trouvé ma vraie identité afin de m’exposer aux yeux du monde.

                              Sur ce, j’ai du travail et pas le temps de lire votre seconde brouette d’amalgames et de contresens sur le F-22. Vous aurez donc un peu de répit de ma part, mais d’autres se chargeront de montrer votre ridicule, j’en suis certain. On se retrouve dans quelques temps si vous le voulez bien (ma fixation à votre égard n’est qu’intermittente : je suis trop accaparé par mes voyages en Suisse pour vendre des CD de hard rock de contrebande et perdre ensuite mes bénéfices à une table de poker).

                              Je vous embrasse, très cher morice.


                            • toma 13 juin 2015 17:53

                              Reste qu on s en fout de l ADA ou pas, ces avions que ce soit le F22 ou le F35 sont des jouets chers et inutiles, en cas de guerre ils se feront abattre par les systèmes Pansir ou S300 russes, sinon leurs équivalents chinois ou iraniens. 


                              Pour rappel, les Sukoi russes disposent du meilleur radar au monde, pouvant de facto mettre enjoue un avion de très loin, même avant qu’il ait été détecté par l’avion ennemi, bref, un avion russe tir avant d’avoir été détecté. 

                              Sinon, je me posais dernièrement les questions sur certains articles, notamment les anglais se plaignent du coût des nouvelles batteries anti aériennes de type MEADS, qu’on veut leur faire acheter, alors que la Chine vient de réussir son troisième tir de missile hypersonique en 12 mois, avec 12.500 kmh, il est inarrêtable par le cher et inefficace bouclier US, qui n’arrive pas à abattre un seul missile classique, les russes ont les mêmes munitions hypersoniques et des missiles classiques a trajectoire basse, volant sous les capacités de détection des radars otanesques, un tir du genre avait été fait par dessus la Syrie lors de la tentative de lancement de guerre, en 2010, de même qu’un vieux chasseur avec un brouilleur avait mis en panne les système électronique d’un croiseur en mer noire, le bâtiment US finissant sa mission 2 semaine plus tôt que prévu. 

                              Les concepteurs d’armes de précision ne peuvent plus compter sur le système de géolocalisation américain GPS depuis l’apparition de brouilleurs GPS sur le marché international. http://sptnkne.ws/rzXUn S300 qui équipe déjà toute l’armée, est capable de tirer 6 missiles à la fois et son radar de tenir 32 cibles enjoue. Les S400 sont capables d’abattre des satellites en basse altitude, équipant doucement l’armée russe, sous 60 km, un avion sous 350 km. Juste en passant, les russes travaillent sur les S500 et S600, déjà en test. 

                              Avec l’ancêtre soviétique vendu à la Yougoslavie, un F117 avait été abattu, c’est dire, imaginons les progrès fait depuis, et les infos passées par les serbes. 

                              Alors c’est très bien ces fameux avions, mais bizarement, on est bien dans la guerre des drones, et pas des avions furtifs, preuve que ces deux programmes, sont morts-nés. 

                              Je propose de lire et compléter l’article par ceci, un très bon site sur ce type d’info. Met en parallèle la quantité d’infos qui noie les bonnes infos dans le manière de travailler de la NSA, comme pour le JSF, à force de vouloir faire un super avion qui sait/doit tout savoir faire, on se retrouve avec une catastrophe, surtout que vu le temps qu’ils sortent, les autres ont déjà des systèmes de défense. 



                              Bref, y a du pain sur la planche.

                              • morice morice 13 juin 2015 18:05

                                Reste qu on s en fout de l ADA ou pas, ces avions que ce soit le F22 ou le F35 sont des jouets chers et inutiles, en cas de guerre ils se feront abattre par les systèmes Pansir ou S300 russes, sinon leurs équivalents chinois ou iraniens. 


                                je crois que vous n’avez pas compris : ici, c’est se foutre de la GUERRE et des sommes abyssales dans les armements, et non pas de comparer des armes entre elles, ce que vous semblez aimer faire....


                                comme pour le JSF, à force de vouloir faire un super avion qui sait/doit tout savoir faire, on se retrouve avec une catastrophe, surtout que vu le temps qu’ils sortent, les autres ont déjà des systèmes de défense. 

                                trois articles ici, déjà cités, sur le JSF devenu F-35. 

                              • morice morice 13 juin 2015 17:57

                                Je propose de lire et compléter l’article par ceci, un très bon site sur ce type d’info. 


                                écrivez-en donc un...

                                • bernard bernard 13 juin 2015 18:42

                                  @morice...


                                  La lecture de cet article commençait...bien juqu’à :
                                  « A 4 heures du matin, quatre bombes JDAM de 454 kgs (1000 livres), des GBU-32 guidées par GPS tombaient (2 par appareil), pour aussitôt repartir... ravitailler au dessus de l’Irak »(sic)

                                  Et là, question...
                                  Sont-ce les bombes qui repartent ravitailler au dessus de l’Irac ?
                                  Pour le moins, c’est ce que semble vouloir dire cette phrase.
                                  Pourriez vous préciser la « méthode » ou technique utilisée pour ravitailler ces bombes ?

                                  Je suis impatient de lire, j’en suis sûr, votre commentaire qui ne manquera pas d’être pertinent.

                                  En attendant je continue la lecture de cet « article ? »

                                   smiley smiley



                                  • morice morice 13 juin 2015 19:14

                                    Sont-ce les bombes qui repartent ravitailler au dessus de l’Irac ?


                                    ah il y en a un qui a lu le texte et remarqué que le nom avion a sauté.

                                    Mais comme lui il n’écrit jamais rien ici, il est tranquille, pour venir TROLLER.

                                    • bernard bernard 13 juin 2015 19:25

                                      @morice


                                      Je ne vois nullement l’emplacement du mot « avion » dans cette phrase.

                                      Mais après tout qu’importe...
                                      On applique les 10 commandements du chef...
                                      Je ne vous ferais pas l’injure de vous les rappeler.

                                      Excellente soirée.

                                       smiley




                                    • morice morice 13 juin 2015 19:26
                                      Je ne vois nullement l’emplacement du mot « avion » dans cette phrase.


                                      je viens de vous le dire....

                                      • bernard bernard 13 juin 2015 20:36

                                        @morice

                                        Situez le dans la phrase, sans la réécrire autrement, cela va de soi !

                                         smiley



                                      • bernard bernard 13 juin 2015 20:39

                                        J’ajoute que pour ce qui est de troller vos articles, vous faites cela tout seul et très bien.

                                         smiley smiley smiley

                                      • morice morice 13 juin 2015 21:05

                                        je croyais que vous aviez pris congé 


                                        « Je ne vous ferais pas l’injure de vous les rappeler.

                                        Excellente soirée. »

                                        visiblement la hargne de troller a pris le dessus... c’est ça votre problème, ici...

                                        • bernard bernard 13 juin 2015 21:33

                                          @morice

                                          Je ne pensais pas que souhaiter une bonne soirée signifiait prendre congé.

                                          Mais il est vrai qu’en temps que « PEGC » même en retraite,vous maîtrisez parfaitement la langue de  Molière. cela se vérifie dans chacun de vos articles.

                                          Au fait qu’elle était la place du mot « avion » dans votre phrase ?
                                          J’attends toujours la réponse.

                                          Excellente soirée

                                           smiley smiley smiley



                                        • morice morice 14 juin 2015 00:01

                                          Mais il est vrai qu’en temps que « PEGC » même en retraite,vous maîtrisez parfaitement la langue de Molière. cela se vérifie dans chacun de vos articles.


                                          je n’évoque même pas vos posts, toujours aussi bien rédigés...

                                          c’est plus court qu’un article, souvent...


                                        • bernard bernard 14 juin 2015 06:55

                                          @morice

                                          J’attend toujours la réponse à ma question :

                                          Au fait qu’elle était la place du mot « avion » dans votre phrase ?

                                          Allez Didier, un effort !

                                           smiley smiley



                                        • Dom66 Dom66 13 juin 2015 21:45

                                          L’étrange avion qui démontre les faiblesses cruciales du F-22 (1)

                                          Ce qui veut dire que nous allons avoir un F-22 (2) ?   

                                           He ben ! morice restez dans la coke, ou parlez nous des « n’avions » Revell, Heller, ou Tamiya, si non il va avoir encore du sport. Genre ADA, DA sur mon bidet    smiley

                                          Apres votre F-35 le F-22 enfin vous nous expliquez que les avions US enfin sont plutôt merdique. Et que les pays ont intérêt à choisir notre merveille de chez Dassault.

                                           

                                          Et pour revenir à votre titre,  c’est quel avion qui démontre les faiblesses du F-22. ?


                                          • morice morice 13 juin 2015 23:58

                                            Apres votre F-35 le F-22 enfin vous nous expliquez que les avions US enfin sont plutôt merdique. Et que les pays ont intérêt à choisir notre merveille de chez Dassault.


                                            ai-je écrit ça ? Nullement. Mais vous oubliez aussi au passage le V-22... flingué ici :

                                            Et pour revenir à votre titre,  c’est quel avion qui démontre les faiblesses du F-22. ?

                                            ceux qui savent lire ont remarqué un N°1 en haut et en bas la phrase «  nous le verrons demain, »

                                            enfin, ceux qui savent LIRE, ce qui ne semble donc pas être votre cas.... mystère et boule de gomme, comme dit l’autre.


                                          • morice morice 14 juin 2015 19:48

                                            L’étrange avion qui démontre les faiblesses cruciales du F-22 (1)

                                            Ce qui veut dire que nous allons avoir un F-22 (2) ? 



                                            apprenez à lire c’est au tout début pourtant :


                                            La diva n’est pas aveugle, mais elle est en effet complètement sourde... aux appels de ses collègues, et a besoin d’un traducteur dont on a ressorti un exemplaire de son cimetière en plein désert...


                                            comme quoi vous ne savez pas lire, en effet : c’est dans l’introduction pourtant !


                                          • Dom66 Dom66 14 juin 2015 23:29

                                            @morice

                                            Mon pauvre monsieur morice  c’est grave,

                                             

                                            Monsieur morice je sais lire, et vous avez une mauvaise fois extraordinaire.

                                             

                                            Monsieur morice, non seulement vous radotez, racontez n’importe quoi, vous copiez/collez des articles sur des revues que vous ne comprenez même pas et en plus vous arrivez a faire disparaître des posts, et modifier vos écrits, votre post vous avez réussi a l’éditer ! .Vous avez un gros piston sur AV.

                                            (Fabuleux)

                                             

                                            Effectivement ma réponse a disparue ? Même dans mon tableau de bord ?? Donc j’en post une autre petite

                                             

                                            Alors je vais juste vous dire que vous devriez rester dans la coke, et pour l’aviation je pense que les aventures de Buck Danny sont plus de votre niveau.


                                          • smilodon smilodon 13 juin 2015 22:54

                                            L’avion, tous les avions, est en train de nous bruler l’air que nous respirons !... Et comme l’eau, l’air est vital !..... Nous détruisons tout ce qui nous permet de vivre !...... L’eau, l’air !..... Gaspillons tout, brûlons tout et détruisons-nous !...... C’est le pétrole qui compte !...... Quand on aura tout mangé, tout bu, tout respirer, tout usé, mangeons, buvons, respirons et usons de nos « billets » !..... On verra bien, à ce moment-là que notre argent n’est que fiduciaire !... Et pas « vital » !... Bouffez-les donc vos billets de banque !... Et qu’il vous nourrissent bien !.....Adishatz.


                                            • smilodon smilodon 13 juin 2015 23:15

                                              L’avion est la pire invention du siècle passé !.... Techniquement, c’est top !.... Mais « humainement » !!..... On s’envoit nos mouches, nos moustiques et nos charençons en direct dans le tronche !... Tu parles d’un progrès !... Adishatz.


                                              • morice morice 13 juin 2015 23:59

                                                http://fr.wiktionary.org/wiki/adishatz


                                                « à Dieu soyez »

                                                vous parlez à un athée là...

                                                • smilodon smilodon 14 juin 2015 21:38

                                                  @morice : Qu’à Dieu ne plaise !... Version française « d’inch’allah » !... ...« Ah t’es » comme moi, toi aussi ???...... Adishatz.


                                                • Marc 14 juin 2015 16:19

                                                  Bonjour,

                                                  Article comme toujours interessant :)

                                                  « mettre à niveau ne veut pas dire changer les puces, seulement le logiciel.. »
                                                  Je suis un peu surpris. Les mises à jour sont-elles toujours (et uniquement) le logiciel ?

                                                  Parler de puissance de calcul numérique n’est pas toujours pertinant car on peut utiliser des puces analogiques. L’exemple du décodage/encodage des vidéos HD est à mon avis pertinant : avec une « accélération matérielle » on décharge le processeur principal.

                                                  D’ailleurs notons qu’il faut des systemes « durcis » résistants aux ondes électro-magnétiques et donc pas forcéments de derniere génération, non ? Les navettes spatiales ont d’ailleurs volé avec de la mémoire en tore de ferrite, ca ne fait pas rever, et pur si muove !

                                                  Quant aux commentaires concernant le Java, je ne pense pas que ce langage puisse concerner une application embarquée militaire. Enfin je l’espere...

                                                  Vivement le prochain article :)


                                                  • foufouille foufouille 15 juin 2015 12:00

                                                    @Marc
                                                    « mettre à niveau ne veut pas dire changer les puces, seulement le logiciel.. »
                                                    ça doit être en mode par ce que un 486 est pas assez puissant pour autre chose ........
                                                    du java demande justement pas mal de puissance, donc la pupuce morice est magique comme cabanel
                                                     smiley
                                                    morice vient d’incenter le processeur avec une puissance infinie de teraflops
                                                     smiley


                                                  • Pyrathome Pyrathome 14 juin 2015 19:28

                                                    Écoutez un peu cette grosse s.....
                                                    à gerber....
                                                    Quant à la maréchale, son mentor :

                                                    Mais quelle engeance, en Espagne ils ont Podemos, nous on se traîne les rejetons de fausse couche.......
                                                     


                                                    • morice morice 14 juin 2015 19:46

                                                      Je suis un peu surpris. Les mises à jour sont-elles toujours (et uniquement) le logiciel ?


                                                      oui, on ne peut souvent plus accéder aux puces, car elles sont plusieurs noyées un peu partout dans l’appareil. Les processeurs RISC sont privilégiés, car ils sont moins sensibles aux rayonnements..

                                                       L’exemple du décodage/encodage des vidéos HD est à mon avis pertinant : avec une « accélération matérielle » on décharge le processeur principal.

                                                      c’est toujours un proc qui calcule...

                                                      D’ailleurs notons qu’il faut des systemes « durcis » résistants aux ondes électro-magnétiques et donc pas forcéments de derniere génération, non ? Les navettes spatiales ont d’ailleurs volé avec de la mémoire en tore de ferrite, ca ne fait pas rever, et pur si muove !

                                                      qui n’ont pas pu être changées : à la fin les ordinateurs de bons embarqués étaient de centaines de fois plus puissants que la navette, qui restait un avion traditionnel en aluminium, à la base.

                                                      Quant aux commentaires concernant le Java, je ne pense pas que ce langage puisse concerner une application embarquée militaire. Enfin je l’espere...

                                                      c’est le cas pourtant....



                                                      • Marc 14 juin 2015 20:31

                                                        Merci pour ces précisions.
                                                         

                                                        c’est toujours un proc qui calcule...
                                                        J’en conviens mais on ne peut pas parler de calcul à virgule flottante (flops) donc difficile de comparer.
                                                         

                                                        c’est le cas pourtant....
                                                        D’accord. Le seul intérêt du Java est la portabilité car niveau temps réel c’est pas top.
                                                        L’avantage c’est qu’on trouve des développeurs... En Inde smiley

                                                         
                                                        Encore merci pour vos articles !


                                                        • smilodon smilodon 14 juin 2015 21:33

                                                          Cher auteur : Avec toutes les bombes fiscales qu’on prend tous les jours sur la gueule, Franchement, quel avion nous les largue ???... Comment on s’en fout !... Adishatz.


                                                          • morice morice 15 juin 2015 01:07

                                                            aucun intérêt comme post.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès