Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Tribune Libre > « L’excision minimaliste », lâche compromission avec l’innommable

« L’excision minimaliste », lâche compromission avec l’innommable

Confortablement installés sur leur canapé en cuir, deux médecins de Cleveland, dûment assujettis au serment d’Hippocrate, viennent de prôner, dans une prestigieuse revue spécialisée, « la tolérance des sociétés libérales » à l’égard de l’excision. Mieux encore, ils suggèrent son raffinement chirurgical dans l’intérêt bien compris de ses bénéficiaires féminines. Avec une excision « minimaliste » et aseptisée, disent-ils, on pourra concilier le respect de l’identité culturelle et le souci de la santé publique. On se frotte les yeux, on croit rêver : non, c’est bien ce qu’ils affirment. Car peu importe, à leurs yeux, que cette mutilation sexuelle infligée annuellement à 200 millions de fillettes soit une des pires ignominies de la planète. Peu importe, aussi, que l’Organisation mondiale de la santé s’époumone, de campagne en campagne, à prôner son abolition, obtenant peu à peu quelques maigres résultats

Il importe de respecter les traditions, disent-ils. Mais depuis quand la tradition devrait-elle inspirer le respect lorsqu’elle torture des enfants ? En quoi est-elle respectable, quand elle les martyrise atrocement à seule fin de les priver d’un plaisir futur ? Au nom de quel principe peut-on exercer une violence sanguinaire sur ce qu’il y a de plus intime chez l’être humain ? Parce que cette ignoble pratique bafoue un droit humain élémentaire, l’intégrité physique de la personne, l’on devrait s’interdire la moindre indulgence à son égard. Et le minimum qu’on puisse faire, à défaut de pouvoir imposer sa suppression, c’est de la dénoncer sans relâche, c’est d’user de persuasion pour contribuer à la faire disparaître. A contrario, on voit bien à quel point le relativisme culturel, poussé jusqu’à l’absurde, nous rend complices de ce qui devrait au contraire nous indigner sans réserve.

Mais apprécions jusqu’à la lie la merveilleuse subtilité de nos experts en bistouri. Au terme quelque peu choquant de « mutilation génitale », ils préconisent en effet, tout simplement, de substituer le terme beaucoup plus amène « d’altération génitale ». Voilà qui change tout ! Adieu l’épouvantable « mutilation », bienvenue à la fréquentable « altération ». Du coup, la « tolérance » à l’égard de l’excision prend corps, elle se dote d’une doctrine solide. « Pour les Drs Kavita Shah Arora et Allan J. Jacobs, rapporte l’AFP (23/02/2016), deux types d’excisions pourraient être tolérées : celles qui n’ont aucun effet durable sur l’apparence ou le fonctionnement des organes génitaux, ou celles qui modifient « légèrement » leur apparence, sans avoir d’effet durable sur la capacité de reproduction ou sur l’épanouissement sexuel des femmes ».

Le procédé intellectuel utilisé par les pieds nickelés de l’obstétrique, ici, n’abusera personne : c’est l’euphémisation de l’innommable. Car une excision préalablement euphémisée, (« altération » au lieu de « mutilation »), au fond, ne peut être qu’anodine, aseptisée ; elle devient une sorte d’ablation « soft », de mutilation en douceur, de chirurgie fine sans douleur ni séquelle. A leur façon, nos gynécologues charcuteurs sont nominalistes : en changeant le nom, ils croient changer la chose. Ils refusent de voir que « l’excision minimaliste » demeure à coup sûr une ignominie maximale. Il faudra cependant qu’ils expliquent comment le coup de bistouri, administré avec toute la bienveillance requise par la sacro-sainte tradition, évitera de « modifier l’apparence » ou de « léser le fonctionnement des organes sexuels ». Et pour y parvenir, nous leur souhaitons, à notre tour, « bien du plaisir ».


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

280 réactions à cet article    


  • njama njama 23 février 17:29

    Excision et circoncision doivent être traitées sous le même angle, de mutilation sexuelle.

    Pour quoi séparer les sujets ? l’un et l’autre sont pratiqué en tant que « rites », traditions ...


    • Jeff Parrot Jeff Parrot 23 février 17:54

      @njama
      La circoncision n’est pas forcement pratiquee en tant que rite, elle est tres repandue en amerique du nord pour de fumeuses histoires d’hygiene.


    • colere48 colere48 23 février 18:22

      @njama

      Excision et circoncision doivent être traitées sous le même angle, de mutilation sexuelle.

      Votre ignorance de la sexualité féminine est considérable !

      A moins que votre mauvaise foi ....


    • njama njama 23 février 18:47

      @colere48
      C’était pourtant le cas, c’est juste l’OMS qui a baissé son froc ! cette officine est loin d’être fiable, elle est même assez corrompue !

      Le terme de circoncision désigne l’ablation d’une partie des organes sexuels, tant masculins que féminins, quelle que soit l’ampleur de cette ablation. En 1995, cédant à des pressions politiques, l’Organisation mondiale pour la santé (OMS) décida de ne plus utiliser ce vocable pour les femmes et de le remplacer par l’expression mutilation sexuelle féminine, réservant le premier aux seuls hommes.
      Sami A. Aldeeb Abu-Sahlieh, Circoncision masculine, circoncision féminine, débat religieux, médical, social et juridique, éd. L’Harmattan, 2001.


    • Joseph Joseph 24 février 05:10

      @njama
       
      L’excision apporte des problèmes du point physiologique et du plaisir future. Elle entraîne des dérèglements hormonaux et des traumas psychologiques qui découlent de l’ensemble. L’excision est aussi pratiqué dans le but d’assurer une dominance de l’homme sur la femme.
       
      La circoncision enlève de la peau et non pas un organe sensible comme le clitoris (dans le meilleurs des cas étant donné qu’il existe des mutilations qui vont jusqu’à couper les lèvres voir coudre l’orifice vaginale).Il ne pose pas de problèmes au niveau du plaisir et encore moins au niveau hormonale et tend même à être hygiénique. Elle n’entraîne pas non plus une dominance de la femme sur l’homme.
       

      J’ai connu une fille excisée dont on lui avait enlevé l’ensemble du clitoris et qui demandé en pleur à sa copine pourquoi est ce qu’on lui avait fait ça ? Pourquoi est-ce qu’elle n’était pas comme les autres et ne ressentais rien.
       
      Donc comment est-ce que vous pouvez mettre circoncision et excision sur le même plan ? Est-ce que vous avez pleinement conscience de ce que vous dites et du sujet que vous abordez ?


    • Deepnofin Deepnofin 24 février 11:14

      @Joseph Autant je suis d’accord avec vous sur le fait qu’enlever un bout de prépuce n’est pas comparable à une ablation du clitoris, autant il faut garder à l’esprit que la circoncision ( en tout cas chez les Juifs ) se fait traditionnellement au 8eme jour, c’est à dire pile au moment où le bébé vit sa « première puberté », et ça entrainerait, à priori, un dérèglement hormonal.

      Enfin je sais pas, c’est un « juif antisémite notoire » ( Roger Dommergue ) qui m’a appris ça dans son interview https://www.youtube.com/watch?v=i4dZTCdvFzI . Bref, j’imagine que peu importe le type de « mutilation sexuelle », ça ne devrait pas exister, ou alors seulement pour les adultes qui le souhaitent...


    • Joseph Joseph 24 février 19:08

      @Deepnofin
       
      Ok. Pour la circoncision du 8e jour je suis d’accord qu’elle ne devrait pas être pratiquée. Ils font ça sans anesthésie et pensent que le môme ne sent rien (surement une manière de se déculpabiliser). Pour les dérèglements hormonaux j’ai rien trouvé de probant, mais cela doit quand même laisser une forme de trauma inconscient s’il y a douleur.
       
      On pourrait aussi parler de la circoncision psychique, beaucoup plus subtile et pourtant potentiellement bien nocive.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 février 23:39

      @Joseph

      Prétendre que la circoncision est anodine est pure bêtise. Trauma physique... mais surtout psychique.  Personne de sérieux ne le nie, sauf pour des motifs religieux.. Le véritable rôle de la circoncisions est social ... et est CRUCIAL. C’est le même que celui du tatouage des motards :  c’est le signe d’une adhésion irréversible à un clan.

      Un signe fort, mais la coutume étant partagée par Juifs et Musulmans, toutefois, elle perd aujourd’hui son sens et son intérêt, dans une société où ces deux (2) groupes veulent éviter d’être confondus. Elle disparaitra donc bientôt. 

      Pour y arriver, il suffit qu’un tribunal américain accueille un recours collectif pour « privation de jouissance de la vie », intenté par des circoncis au moment où ils deviennent adultes, contre leurs parents ou tuteurs qui ont permis leur mutilation quand ils étaient mineurs....

      On s’échangera quelques milliards de dollars, surtout entre avocats.... et on remplacera cette barbarie par un rituel "symbolique’

      Pierre JC Allard


    • Joseph Joseph 25 février 09:04

      @Pierre JC Allard
      « on remplacera cette barbarie par un rituel »symbolique’« 
       
      Est-ce que vous voulez parlez d’une sorte de circoncision »psychique" ?


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 février 16:22

      @Joseph 


      Ce qu’on inventera pour amuser les badauds... ; la symbolique qui a eu le plus de succès est le baptême.... Mais, comme comme le sado-maso est un grosse valeur ajoutée, on y joindra sans doute une paire de taloches

      PJCA

    • astus astus 28 février 19:16

      @njama


      Merci pour cet article courageux. Les mutilations sexuelles visent le plus souvent des mineurs à qui personne ne demande leur assentiment. Or pendant longtemps la souffrance des bébés ou des jeunes enfants a été niée, mais elle est aujourd’hui plus qu’avérée : alors demandons à tous ceux qui soutiennent ces coutumes barbares s’ils seraient d’accord pour qu’on leur coupe un morceau de leur corps sans anesthésie et sans leur consentement.
      Ces pratiques chez l’enfant sont des actes barbares qui ne peuvent avoir aucune justification morale, puisque totalement subis, ce qui les rapproche des tortures infligées à autrui. Quoique différents il est donc parfaitement légitime d’associer l’excision des femmes à la circoncision des hommes car l’une comme l’autre laissent des traces physiques et psychiques bien réelles pour chaque sexe comme le montre l’article référencé ci-dessous :



    • Joseph Joseph 29 février 03:30

      @Pierre JC Allard
      « 
      Mais, comme comme le sado-maso est un grosse valeur ajoutée, on y joindra sans doute une paire de taloches »
       
      C’est de l’humour ?


    • njama njama 23 février 18:39

      @ Jeff Parrot
      Aux USA la circoncision s’est généralisée sous l’influence de pasteurs puritains, c’est donc en partie rituellique à la base, mais c’est là aussi que la routine transforme la tradition en norme sociale dont le sens se perd ! on le constate dans les pays musulmans, car la circoncision n’est ni dans le Coran, ni dans la sunna, ni pratiquée partout, contrairement aux Juifs pour qui elle est rituelle sur un « prétendu » commandement qu’Abraham aurait reçu de Yahvé, car l’archéologie a simplement révélé qu’elle était pratiquée bien avant la période supposée de l’existence de ce prophète. Les gens et rabbins un peu instruits ne l’ignorent pas, mais le rite continue, donc, en tant que norme sociale ... 
      Circoncision - voici comment elle est pratiquée traditionnellement chez les Juifs (vidéo 1’43) smiley

      @ l’auteur Bruno Guigue

      Je vous relis et je trouve que vous avez eu la plume lourde en parlant de « torture des enfants », de « violence sanguinaire » ... même si l’on peut la considérer comme un cas de violence sociale, parfaitement inutile d’ailleurs
      Il faudrait qu’il y aurait eu cette intention de faire souffrir à la base, or je ne crois pas que ce soit le cas. En psychologie on appelle ça je crois « rejouer » le traumatisme que l’on a soi-même subi dans le cas de la circoncision


      • Odin Odin 23 février 18:53

        Merci à l’auteur pour cet article.

        L’excision : ablation partielle ou totale du clitoris et des petites lèvres, avec ou sans ablation des grandes lèvres.

        Ces deux bouchers génitaux :

        Kavita Shah Arora et

        Allan J. Jacobs devraient … (loi Gayssot du 13/07/1990). 


        • lejules lejules 23 février 19:44

          tout le monde sait que la circoncision est fête pour que le gland se déchaîne 


          • Agafia Agafia 23 février 19:49

            @ njama


            Vous lire me donne juste envie de vomir !!!!

            Pour taper sur les juifs, sans oublier votre mépris et haine des femmes, vous êtes prêt à la pire des bassesses et en voilà , outre votre ignorance et mauvaise foi monumentale, un magnifique exemple... Je serais mal éduquée, je vous traiterais avec grand plaisir de « crétin »... Je l’ai fait ? Oups ! Bon ben trop tard !!!

            La différence entre la circoncision et l’excision est que la première ampute d’un morceau de peau appelé prépuce, quant à l’excision elle ampute du clitoris, (entre autre, puisque l’on tranche les grandes et petites lèvres en sus.)

            Pour faire simple, cher cré....., cher monsieur, si j’appliquais l’excision sur votre petite personne, ce n’est pas un morceau de peau que je couperais, mais le gland, ou même le pénis complet.

            Le fanatisme pue et vous sentez fort njama.

            • lisaf74paca lisaf74paca 23 février 21:13

              @Agafia
              Exactement, et je m’étonne que ce type écrive de telles conneries en prétendant connaitre le sujet !

              @ njama
              Je n’y connais rien en aéronautique et je ne me permets pas de poster des trucs en glanant une info sur le net. Ce sujet est particulièrement sensible, alors quand on ne sait pas de quoi on parle, on se la ferme, mon cher monsieur !

              Et merci à l’auteur pour cet article.


            • njama njama 23 février 22:46

              Chère Agafia

              Pouvais-je prévoir que ce sujet allait vous tournebouler à ce point ? Que j’assimile circoncision et excision, et milite pour leur disparition de l’un & de l’autre vous donne des vapeurs ? dites-le clairement., exposez vos arguments.
              Je vous pardonne d’avance vos émotions, et vos allégations de misogynie contre ma personne. Pour le détail de ce qui serait « minimaliste » et de ce qui le serait moins, je ne suis pas expert, je vous renvoie à la classification de l’OMS Mutilations sexuelles féminines Aide-mémoire N°241 Février 2016
              Je ne crois pas avoir « tapé sur les juifs » comme vous dites, car il se trouve qu’ils la pratiquent, mais ne sont pas les seuls, bien qu’à peu près pour les mêmes croyances. Pour vous montrer ma bonne foi, ainsi qu’ à lisaf74paca qui dans votre suite me suspecte d’être ignare sur le sujet je vous invite à voir cette vidéo à la fois simple, sympathique, didactique tout en étant fort sérieuse et pas très longue (en espérant bien sincèrement que vous ne tournerez pas de l’œil), le simple courage d’une demi-heure suffira , courage !

              Ryan McAllister est chercheur en biophysique à l’Université de Georgetown.

              En 2011, il présente un exposé intitulé Child Circumcision : An Elephant in the Hospital, dans lequel il parle de la circoncision des nouveau-nés aux États-Unis et des différents problèmes posés par la pratique.
              http://www.droitaucorps.com/circoncision-etats-unis-video#5
              ou sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=xI4Wh7fbmN8


            • fatallah 24 février 12:17

              @njama
              http://anti.circoncision.free.fr/ cette manie de couper les prépuces et cette ignorance qui fait dire que c’est anodin .... Tout le monde en Alpine coupé, et que ça roule !


            • Antoine 23 février 22:14

                 Voilà une vraie cause pour laquelle les féministes devraient défiler tous les jours au lieu de manifester pour les états d’âme des cadres du 16ème !


              • Vipère Vipère 23 février 23:04

                Njama

                L’amalgame de l’excision et de la circoncision indique une méconnaissance des atteintes biologique des organes.

                 


                • njama njama 23 février 23:20

                  @Vipère
                  oui, mais l’amalgame se justifie dans le sens où dans les deux cas cela crée une altération (ou mutilation) inutile de l’intégrité physique de l’enfant qu’absolument rien ne justifie.

                  Le fait est incontestablement qu’il s’agit d’une pratique sociale qui n’a aucun sens médicalement.

                  Je veux bien écouter votre controverse, mais argumentez ...


                • eric 24 février 09:34

                  @njama compte tenu des dimensions mythologique de la medecine, bien sur qu’elle a sut inventer des justifications medicales a la circoncision (hygiene facilitee etc.....) de meme, les adversaires ont des justifications : j’ai oublie, mais genre, durcissememt des tissus du gland etc...

                  Mais de toute facon, se passionner pour cette pratique tres delimitee en France, et, en pratique, sans danger ou consequences, ne peut etre le fait que d’antisemites. Songez au nombre de gamins defigures physiquement et durablement par l’absorbtion de nourritures trops grasses ou trop sucree du fait de parents irresponsables. Vous me direz, il faudrait pouvoir deculotter les gamins dans la rue pour savoir et comparer avec les obeses.

                  On y viendra ! Quand ceux qui veulent obtenir l’interdiction auront triomphe, il faudra bien qu’ils puissent verifier pour sevir et punir. Tiens ! On pourrait faire cela,dans les ecoles, comme au bon vieux temps..... On rique cependant des difficultes avec les adeptes,du genre, on inspectera les petites filles, on deculottera les,petits garcons (tous et toutes pour eviter les stigmatisations, neuilly auteuil passy-somalie, meme combat !) Mais les « autres » ?


                • njama njama 24 février 10:42

                  @eric
                  c’est celaaaaa !!!!!!!!! attribuez-moi un point godwin pendant que vous y êtes, vous gênez pas ...
                  Cette question dépasse la France, il me semble, tout comme l’excision qui est le sujet ici. Vos arguments sont vraiment pauvres, débattre de la circoncision serait antisémite ? c’est pitoyable ! vous vouliez dire tabou ? chut !!!!!!! mais ça ne tient pas bien la route votre histoire, vous évoquez le cas d’une toute petite tribu de la planète, alors que sur le continent nord américain particulièrement c’est une grande partie de la population qui est circoncise et c’est surtout un fabuleux big business, et même qu’en plus des opérations les prépuces sont revendues aux laboratoires de cosmétiques pour faire des crèmes de beauté LOL

                  Aux Etats-Unis, tout est bon pour justifier la circoncision
                  Etats-Unis : la chute du nombre de circoncisions pourrait coûter des milliards
                  « Dans les années 1970 et 1980, près de 80% des garçons américains étaient circoncis. Ce chiffre est tombé à moins de 55% en 2010,... »

                  Y-a encore du taff !!!! et tant pis si Wall Street prend du plomb dans l’aile c’est même indécent de dire que ça pourrait coûter des milliards de $


                • njama njama 24 février 12:13

                  Le business de la circoncision ! pour sauver un tel chiffre d’affaire, ça vaut bien quelques mensonges ...
                  « About 1.2 million circumcisions are performed each year in the United States, which makes the grand total $1.85 billion ! »

                  Dans les années 1970 et 1980, près de 80% des garçons américains étaient circoncis.
                  donc en toute logique, le nombre de cas de sida devrait être extrêmement faible aux States par rapport à d’autres pays comme en Europe septentrionale où le taux de circoncisions est extrêmement faible
                  ce taux de circoncisions aux USA a beaucoup chuté depuis, le New York Times rapportait un taux de circoncision à 32.5% pour l’année 2009.

                  ceci explique cela, un gros business, « une rente », était en train de sombrer, d’où le début de cette propagande dans les années 80 / 90 pour essayer de sauver le business ! et cette invention qu’elle protégerait du HIV

                  When they say it’s not the money...
                  ...it’s the money.

                  The role of money in the continuation of circumcision

                  http://www.circumstitions.com/$$$.html

                  High Cost of Circumcision

                  August 5th, 2012 by Dan Bollinger

                  What is the true monetary cost of male infant circumcision ? Would you believe almost two billion dollars a year ? Let’s add it up. The procedure is billed an average of $313, with the physician receiving about $166 ; modest amounts for a medical procedure. But this isn’t the end of the calculation. A hidden cost is the extra one-quarter day of hospital stay, about $429 per child, bringing the average cost to $752 per circumcision.[1] The lifetime cost from circumcision-related health issues including repairs is expensive with some boys needing multiple surgeries, about $363 per male. So the grand total cost per circumcision is about $1,428.

                  Still, that’s not a large price tag, but what is lost in price point is gained in volume. About 1.2 million circumcisions are performed each year in the United States, which makes the grand total $1.85 billion (and about $800 million for just circumcision alone)

                  http://www.icgi.org/information/cost-of-circumcisions/


                • eric 24 février 16:50

                  @njama

                  Plusieurs point goodwin seraient plus approprie a votre cas..... Vous ignorez visiblement ce que sont les puritains, notamment dans la variante americaine et ce ne serait pas grave, n’etait votre pretention a elargir le debat au dela de la France. Ce sont bien des religions que vous avez en ligne de mire. C’est rigolo parceque les courants puritains etaient particulierement attaches a l’epanouissement sexuel. Vous ignorez visiblement la controverse entre medecins americains avec des pro et anti qui ont les uns et les autres des arguments que vraisemblablement, seuls des medecins sont a meme d’evaluer, mais avec quand meme, a la fin une recommandation pro des instances profesionelles. Vous fantasmez sur les « cremes au prepuce » dont la realite serait qu’un donneur adulte aurait donne quelques cellules cultivees depuis des annees. Confondre une habilite marketing avec un probleme de societe ou un danger economique.....En revanche, dans une perpective anticapitaliste et laique de combat, cela fait bien dans le decor..... Non, compte tenu des dommages physiques irreversibles infliges par des centaines de millions de parents a leurs enfants sous forme de mauvaise alimentation, la volonte deliberee et ciblee de vouloir introduire l’etat dans l’intimite des gens dans ce domaine marginal, sans grande consequence et a porte religieuse est evidemment ideologique. Cependant, contrairement a l’auteur, dont d’autres articles attestent une obcession assez malsaine et specifique autour du judaisme, sans prejudice de ses prejuges autour des autres religions, je vous accorde volontier que je sent chez vous une egale animosite pour toutes les croyances qui ne sont pas les votres, sans predilection particuliere pour les juifs


                • egos 24 février 18:34

                  @Vipère


                  Exact, le procédé est abject,
                   
                  Une tentative de déconstruction grossière du sujet s’appuyant sur 1 détournement du sujet reposant sur 1 sophisme douteux (1 sexe en vaut un autre malgré les différences anatomiques majeures) 

                  ss entrer ds les détails, le premier ss -entendu repose sur l’exploitation spécieuse d’une dénomination commune (sexe ou organes génitaux) que rien ne valide sur le plan anatomique.

                  Dirait on par exemple qu’une ablation du sein chez l’homme ou la femme aurait les mêmes conséquences physiologiques, psy et sociales ?
                  ou bien que la polygamie ne saurait être combattue qu’au terme de l’éradication de la polyandrie.

                  L’argumentaire en cause vise et c’est 1 évidence, à minorer la portée d’un acte (crime) qui relève du tribunal correctionnel, le relativiser sur différents plan et le subordonner à des pratiques n’ayant qu’un très lointain rapport (sémantique) avec le sujet de l’article.

                  rappel : 

                  L’auteur d’une mutilation et le responsable de l’enfant mutilé peuvent être poursuivis notamment pour des violences ayant entraîné une mutilation ou une infirmité permanente qui sont punies de 10 ans d’emprisonnement et de 150 000 € d’amende (article 222-9 du code pénal).

                  La peine encourue est portée à 15 ans si la mutilation permanente est commise sur un mineur de moins de 15 ans (Art 222-10 du code pénal), à 20 ans si l’auteur est un ascendant ou parent légitime, naturel ou adoptif ou par toute personne ayant autorité sur le mineur (Art 222-10 du code pénal), à 30 ans si la mutilation a entrainé la mort sans intention de la donner (article 222-8 du code pénal).


                  ce qui n’est évidemment pas le cas de la circoncision, acte relativement inoffensif, et pr cause ...

                • njama njama 24 février 18:58

                  @eric
                  un peu de logique s’il vous plaît
                  > n’etait votre pretention a elargir le debat au dela de la France.
                  le sujet de l’article, il s’agit de deux médecins américains Kavita Shah Arora et Allan J.Jacobs, non ? et le sujet de l’excision en France doit être très minimaliste, j’en conviens.

                  > Vous fantasmez sur les « cremes au prepuce »
                  Commerce de prépuce « Un hôpital américain vend le prépuce à 35 US$ et certains médecins honnêtes réduisent de leurs honoraires pour la circoncision le prix qu’ils reçoivent de la vente du prépuce. » blog.sami-aldeeb.com...

                  > les courants puritains etaient particulierement attaches a l’epanouissement sexuel.
                  « Au XIXe siècle, sous l’influence des valeurs puritaines victoriennes, la circoncision masculine était préconisée en Occident comme moyen de lutter contre la masturbation et l’excès sexuel. On prétendait ainsi éviter les maladies vénériennes et le cancer du pénis. Au XXe siècle, on prescrivait l’opération comme mesure de prévention contre le phimosis ou l’infection des voies urinaires. Au plan mondial, 650 millions d’hommes seraient circoncis, soit environ un sur cinq.

                  La clitoridectomie - ou ablation du clitoris - a été pratiquée en Angleterre pour lutter contre l’hystérie, puis connut un essor aux États-Unis à la fin du XIXe siècle. »
                  http://www.regardconscient.net/archi04/0405circoncision.html
                  quel épanouissement sexuel !


                • njama njama 24 février 19:09

                  @eric
                  Vous fantasmez sur les « cremes au prepuce » ...

                  Vente et utilisation commerciale de prépuces de nouveaux-nés

                  Des marques de cosmétiques américaines dont SkinMedica (34), (35) et Allergan (36), (37), (38) achètent et utilisent des prépuces de bébés qui ont été circoncis afin d’en extraire le fibroblaste avec lequel elles fabriquent des crèmes cosmétiques anti-âge (39), (40) et des injections de collagène anti-rides (41). Aux États-Unis, ces prépuces de nouveau-nés sont vendus à l’industrie biomédicale directement par les hôpitaux qui ont circoncis les bébés (42).

                  D’autre part, des chercheurs du Fraunhofer Institute à Stuttgart ont mis au point une machine baptisée le « Skin Factory », un équipement de laboratoire qui peut faire pousser en six semaines des morceaux de peau humaine à partir notamment de prépuces de bébés circoncis. L’équipement est encore en test, mais produit déjà 5 000 morceaux de peau par mois, et a déjà été approuvé pour l’utilisation de cette peau pour des besoins de tests, où elle pourrait remplacer les tests sur des animaux (43), (44), (45).

                  L’exploitation commerciale des prépuces d’enfants circoncis pose un débat éthique....

                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Controverses_sur_la_circoncision#Vente_et_utilisation_commerciale_de_pr.C3.A9puces_de_nouveaux-n.C3.A9s


                • Vipère Vipère 24 février 19:33

                  @egos

                  Sur le sol français, les parents coupables d’ actes de mutilation, notamment l’excision sur enfant mineure , sont poursuivis en justice, dès qu’un signalement est effectué par un médecin, dans le cadre de la protection des mineures, une justice qui fait honneur à la France et dont s’acquittent ave conscience les médecins, indignés par ces pratiques abominables.

                  Les africains qui choisissent de vivre en France doivent se soumettre à nos lois qui condamnent de telles pratiques, perçues comme de graves atteintes à l’intégrité physique de la femme.


                • eric 24 février 19:52

                  @njama

                  Oui, c’est bien cela, skinmedica, la creme d’Oprah Winfrey, elle,resulte de culture de,cellules a partir d’un donneur il y a 10 ans...Vous remarquerez qu’il y a comme un air de deja entendu dans la rumeur que, notamment, des juifs, se livreraient a des circoncisions sur des bebes pour faire de l’argent. Pendant ce temps, des enfants obeses ont des problemes cardiaques. Mais evidemment, c’est moins interessant et scandaleux


                • njama njama 24 février 20:05

                  @eric
                  L’excision et la circoncision ne semble avoir aucune incidence sur l’obésité, et vice-versa.
                  Vous détournez le sujet ...


                • lermontov lermontov 24 février 21:39

                  @ egos

                  Ca n’a rien d’inoffensif, contrairement à ce que tu penses. Il faut dire qu’avec le genre de propagande des marabouts du crif. Lire le paragraphe ’la circoncision est-elle bonne pour la santé’.

                  http://www.crif.org/fr/tribune/petit-guide-de-la-circoncision-juive/47512

                  Ils ont oublié de dire que ça guérissait aussi les écrouelles !

                  Qu’est-ce qu’on se marre ! "Depuis près de 2000 ans, les antisémites de toutes les époques ont toujours voulu interdire la circoncision sous prétexte qu’il s’agissait d’un acte « barbare et rétrograde ».« Jésus antisémite ! Saint Paul antisémite !

                  Dans le descriptif de la cérémonie, on escamote le moment de la succion. Qu’est-ce donc ?

                  http://www.blog.sami-aldeeb.com/2010/12/26/circoncision-succion-du-penis-apres-circoncision-2/

                   »Ainsi, la Mila ne vient pas réparer une imperfection divine mais une imperfection humaine, pour recouvrer la perfection originelle qui s’était altérée par la faute de l’homme.« Oui, l’Homme est un tas de merde, on va le réparer.
                   »Abraham découvre alors de nouvelles perspectives en reconnaissant que D’ est partout et dirige tout ; il devient le père d’une nation qui continuera à assumer sa mission : résister aux sceptiques jusqu’au jour où toutes les nations reconnaîtraient le message d’Israël."
                  Tu n’es pas circoncis = tu n’es pas en alliance avec Dieu = tu es un sous-homme.

                  http://www.mohel-britmilah.fr/circoncision.htm


                • eric 24 février 22:34

                  @njama

                  Non, je vous dis qu’en france comme aux etats unis, il y a des comportement parentaux qui presentent des risques vitaux pour les enfants et constitue un tres grave probleme de sante public, qui va en s’aggravant, et presente en plus un fort caractere social en ce qu’il touche les plus defavorises en priorite. Cela preocuppe fortement les professionnels,de sante. Il y a un probleme beaucoup plus marginal dans ces pays, et qui est regit par nos lois, qui est celui de l’excision et qui interesse vivement dans la theorie un certain type de « progressistes » ( en theorie parceque peu d’action pour exiger l’application de la loi et une repression severe) et enfin, un probleme qui les concerne pratiquement pas, qui n’a pas de repercussions claires sur le plan de la sante et alors la, ils sont vent debout pour des interdictions des stigmatisations. Conclusion evidente, la sante, l’integrite physique, l’avenire des gosses, ils s’en foutent. Leur vrai « combat est ailleurs ». Il se trouve que l’auteur ici est antisioniste. Moi, je dis, il doit y avoir une coherence derriere ces apparentes incoherence....... Dans les deux cas, il s’agirait de s’immiscer, de vouloir gerer a leur place la vie privee des gens, ce qui est en soi progressiste (les memes verifiraient volontier si la vaiselle est equitablement repartie dans les foyers), dans le premier, cela servirait a quelque chose. Dans le second, cela,les conforterait dans l’idee que qui ne se comporte pas comme euxnest obscurantiste. Ils privilegient bien sur le second combat...


                • egos 24 février 23:18

                  @lermontov 


                  le rituel de circoncision, appelons le ainsi, ne répond à aucun monopole religieux exclusif,
                  et qd bien même il serait revendiqué comme tel (plus de 600 mlll d’hommes concernés) cela ne changerait pas les données du pb.

                  De nos jours, cet acte trouve sa justification au sein de données épidémiologiques et sanitaires, probablement un retour aux origines pré-historiques de cette « prophylaxie », 
                  à 1 époque ou les spécialités sorciers, shaman, médecin, charlatan cohabitaient ds 1 relatif bazar.
                   
                  La généralisation de cette pratique semble poser un sérieux dilemme aux plus récents détenteurs du copyright de la race pure en relation streamline avec 1 prétendu créateur,
                  sauf à y voir un gain d’influence.

                  Après tt si certains y trouvent leur compte, ts les vices sont ds la nature.

                  Pr s’en tenir au sujet de l’article et donner réponse à la ligue de défense du groupe ♂, 
                  combien de « membres » de ce groupe ont porté l’affaire devant les tribunaux aux motifs de troubles post-opétaoires, somatiques ou psy, infections légères ou létales, troubles sexuels ou chute de la libido * ?

                  * à l’exclusion des procédures médico-juridiques qui ont d’usage coutumier outre atlantique ce qui expie-lique d’ailleurs de coût de la médecin et chirurgie grèves par celui des assurances et procédures.


                • njama njama 25 février 00:02

                  @eric
                  « Il se trouve que l’auteur ici est antisioniste. »

                  Vous ne cessez de faire des attaques ad hominem pour détourner le sujet, contre moi-même aussi d’ailleurs ... merci pour tous les points godwin que vous m’avez attribué, je ne les méritais pas.
                  Pas un mot dans l’article qui exprimerait le (supposé) antisionisme de l’auteur ! ?
                  Et, quand bien même, il le serait, antisioniste, ce ne serait que la critique parfaitement légitime d’une idéologie politique, au même titre que l’anti-capitalisme, l’anti-communisme, ...


                • njama njama 25 février 00:49

                  @lermontov

                  Jésus antisémite !

                  Évangile de Thomas
                  Logion 53. (1) Ses disciples lui dirent : La circoncision est-elle utile ou non ? (2) Il leur dit : Si elle était utile, leur père les engendrerait circoncis de leur mère ; mais la vraie circoncision dans l’esprit a été d’une utilité totale


                • njama njama 25 février 01:04

                  @egos
                  combien de « membres » de ce groupe ont porté l’affaire devant les tribunaux aux motifs de troubles ... (divers).

                  Je ne suis pas circoncis (grâce à Dieu), mais je m’étais posé la question. Question pas facile...

                  Au final, je crois que j’aurais trainé mes parents devant un tribunal ... juste pour l’exemple ...


                • eric 25 février 02:25

                  @njama

                  Non, comme je le signale, lui ne parle pas de cet « enchainement logique » excision, circoncision, obscurantisme, judaisme, islam, luttons contre tous les obscurantistes et reeduquons, par la force ou progressivement, tous ces gens qui ne comprennent pas. C’est dans d’autres articles qu’il se repand en absurdite racialisante. Un peu comme tous ces progressistes qui insistent beaucoup pour que des refugies politique, economiques, ou leurs enfant nes dans leur nouveau pays aient les memes droits que les « de souche », sauf si c’est en palestine.... Je n’ai pas relu tous, mais je crois bien que c’est bien vous qui vous etes precipite sur la perche du combat anti circoncision et des mechants docteur cohen et levy qui voudraient des excisions sans douleurs et sans sequelles....pendanr que les mechants capitalistes encouragent le commerce de prepuces pour maquiller les speakrines feministes democrates noires..... Si j’etais a gauche, je dirai, « tous cela ne sent pas tres bon.... »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès