• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’intelligence artificielle pourrait mettre 50% de l’humanité (...)

L’intelligence artificielle pourrait mettre 50% de l’humanité au chômage

Robot {JPEG} La prédiction est inquiétante. Selon le spécialiste américain de l'informatique Moshe Vardi, directeur de l'Institute for Information Technology à l'Université Rice au Texas, l'avènement de l'intelligence artificielle pourrait plonger plus de 50% de la population mondiale au chômage au cours des trente prochaines années. "Nous approchons d'une époque où les machines pourront surpasser les êtres humains dans presque toutes les tâches", son avènement poserait, à terme, la question de l'utilité même de l'espèce humaine a déclaré le professeur d'informatique devant l'Association américaine pour l'avancement des sciences (AAAS), rapporte le Guardian dans son édition du 13 février ( http://www.theguardian.com/technology/2016/feb/13/artificial-intelligence-ai-unemployment-jobs-moshe-vardi)

D'après le scientifique, qui ne dévoile pas sa méthode de calcul, ce sont les "emplois de la classe moyenne" qui payeront le prix du progrès technologique. Avec une conséquence dramatique : un accroissement inédit des inégalités.

 

Un tel bouleversement n'est pas nouveau. Au 19ème siècle, la révolution industrielle a développé le machinisme, qui a détruit de nombreux emplois. Mais la "révolution de l'intelligence artificielle" n'opposera pas les capacités physiques des machines et des homme mais bien l'esprit de l'Homme à l'intelligence des robots. Le scientifique cite en exemple la Chine où plusieurs entreprises, comme Samsung, développent des robots destinés à remplacer les travailleurs de chair et de sang.

La plus grande découverte de l'homme mais aussi sa dernière ?

A terme, l'espèce humaine va être confrontée à une question d'ordre existentielle, juge Moshe Vardi : "Que peuvent faire les hommes, quand les machines peuvent presque tout réaliser ?"

Avant lui, l'an passé, le physicien Stephen Hawking ainsi que les milliardaires Bill Gates et Elon Musk ont émis un avertissement similaire. Hawking a averti que IA "pourrait signifier la fin de la race humaine » et Musk a dit qu'elle représente « notre plus grande menace existentielle ».

Ces conclusions anxiogènes doivent nous faire bondir car bien au contraire elles devraient annoncer un monde meilleur basé sur le travail des machines et la libération de l'humain. Nos politiques et ces experts nous donnent une vision cauchemardesque de l'avenir alors qu'en réalité les seuls emplois que nous créerons seront pour nos machines et c'est une très bonne chose.

Rappelons aussi que selon une étude de l’ONG britannique Oxfam, les 62 personnes les plus riches au monde possèdent autant que les 3,5 milliards les plus pauvres et que les Le patrimoine cumulé des 1 % les plus riches du monde a dépassé l’an dernier celui des 99 % restants.

Le vrai problème est l'accumulation de richesse par une poignée de gens et la paupérisation croissante de la population mondiale.

Le remplacement des travailleurs salariés par des robots censés poser la question de l'avenir de l'humanité est juste une malhonnêteté intellectuelle flagrante pour l'asservissement des travailleurs dans une logique économique ultra-libérale qui marche sur la tête et rêve de réduire la population mondiale en esclavage.


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

195 réactions à cet article    


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 1er mars 2016 10:00
    L’intelligence artificielle pourrait mettre 50% de l’humanité au chômageCela ne constituerait pas un problème avec le Dividende Universel !

    Au terme de 40 ans de chômage massif, il n’est plus temps de se concentrer sur la lutte contre le chômage mais de prendre en compte la réalité du déficit structurel d’emplois tout en imaginant le mieux pour sortir d’affaire les chômeurs, sans fermer la porte à un éventuel hypothétique retour au plein-emploi.

    Le Projet Socio-Économique ci-dessous bénéficie de
    l’accord intellectuel et du soutien moral de
    Jacques SAPIR,
    Économiste.

    Refondation du Capitalisme & Instauration d’un Dividende Universel financées ​par l’Épargne.

    INTRODUCTION :

    Depuis la fin des Trente Glorieuses, vers 1975, soit depuis 39 ans, nous avons dû nous accommoder du chômage massif.
    Il serait peut-être enfin temps de remettre en question notre paradigme sur le « Plein-Emploi » qui est devenu une sorte d’Arlésienne...
    Sans doute faut-il adopter un nouveau paradigme en la matière qui éradiquerait définitivement le concept même de chômage.

    ¿ Et si la majorité des Français(es) adoptait un paradigme SOCIO-ÉCONOMIQUE réellement innovant et véritablement progressiste ?

    Cependant, au
    Revenu de Base financé par la Fiscalité, sans Refondation du Capitalisme
    on peut préférer le
    Dividende Universel financé par l’Épargne, avec Refondation du Capitalisme

    ​​Refondation du Capitalisme & Instauration d’un Dividende Universel financées ​par l’Épargne.

    Lire le lien, SVP :

    Refondation du Capitalisme & Instauration d’un Dividende Universel ​financées ​par l’Épargne.
    http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/40/47/56/Refondation_du_Capitalisme_et_Dividende_Uni versel_Sincerite.pdf

    Refondation du Capitalisme & Instauration d’un Dividende Universel financées ​par l’Épargne.

    RÉSUMÉ :

    Le Parti Capitaliste Français ( PCF ) propose une synthèse socio-économique permettant d’instaurer une authentique compatibilité entre compétitivité et cohésion sociale ; entre compétitivité et solidarité.

    Ce projet de « Refondation du Capitalisme et de création d’un Dividende Universel » se compose d’un Objectif Principal et de deux Objectifs Spécifiques qui découlent de l’objectif principal.

    Objectif Principal :
    Acquisition Citoyenne & Collective du Pouvoir Économique
    Par un effort préalable d’épargne soutenu, les « démunis » (par opposition aux « nantis ») acquerront collectivement des actions du capital des entreprises du secteur marchand, banques incluses.
    Cette participation au capital pourra être minoritaire (minorité de blocage) ou majoritaire.

    Objectifs Spécifiques :
    I)
    Transformer le « capitalisme ordinaire » en un véritable Capitalisme Écologique, Anthropocentrique, Philanthropique et Équitable.
    Les représentants des « démunis », démocratiquement élus, géreront ce patrimoine financier de manière à infléchir Recherche, Développement, Production & Commercialisation des entreprises contrôlées : Refondation du Capitalisme.
    II)
    Faire bénéficier chaque citoyen, même mineur, d’un Dividende Universel évolutif qui, de facto, éradiquera définitivement le concept même de chômage ainsi que celui de la « lutte des classes ».
    II.1)
    À terme, les profits des entreprises sous contrôle des « démunis » seront partiellement distribués à l’ensemble des « démunis » sous forme de Dividende Universel.
    II.2)
    a) Ceux qui le souhaiteraient pourraient s’arrêter de travailler et se satisfaire du Dividende Universel.
    b) Ceux qui souhaiteraient gagner plus que le seul Dividende Universel pourraient travailler dans l’économie marchande et, éventuellement, y gagner des rémunérations faramineuses sans plus jamais être accusés d’exploiter qui que ce soit.
    II.3)
    Si plus personne ne souhaitait travailler dans l’économie marchande, celle-ci s’effondrerait totalement et, avec elle, le patrimoine accumulé des « démunis » deviendrait stérile et interdirait le bénéfice du Dividende Universel (Auto-régulation automatique : Activité économique / Dividende Universel).

    ​On n’ose imaginer que l’Humanité serait si stupide pour se lancer dans cette dernière voie suicidaire ! ! !​

    = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =

    L’addendum ci-dessous apporte la preuve, a contrario, de la pertinence du projet ci-dessus.

    ​Addendum :
    À partir de 1989, la Russie aurait pu mettre en œuvre le projet ci-dessus en s’évitant la phase d’épargne incluse dans cette proposition puisque tout le « capital social » des entreprises était depuis longtemps la possession de l’État et, donc, du peuple russe.

    Lire le lien, SVP :
    Pauvre peuple russe : Spolié en 1917 et en 1991 !
    http://www.sincerites.org/2014/08/pauvre-peuple-russe-spolie-en-1917-et-en-1991.html

     = = = = = = = =
    ​Post-scriptum :
    ​Fondation Capitaliste Virtuelle : Bilan 2001 - 2014

    http://www.sincerites.org/2015/02/fondation-capitaliste-virtuelle-bilan-2001-2014.html

    = = = = = = = =
    La chance de Cuba : son Économie d’État !
    http://www.sincerites.org/2015/05/la-chance-de-cuba-son-economie-d-etat.html


    • JL JL 1er mars 2016 10:32
      ce projet est au revenu de base financé par l’impôt ce que sont les fonds de pension à la retraite par répartition. Pire : c’est comme si l’Etat versait directement l’argent des cotisations retraites à des fonds de pension. Les fonds de pension, c’est une chose relativement respectable (sous réserve), mais seulement quand ils sont financés par l’épargne individuelle. 
       
      De la même façon, les investissements collectifs, les grands travaux, la recherche, les infrastructures, les services publics, etc. sont des placements positifs alors que les achats par l’Etat d’actions préconisés par ce projet ne feraient qu’augmenter la marchandisation à tous crins et sans aucune considérations éthiques.
       
      Je le dis et le redis au risque de voir rappliquer ici son chantre obstiné : ce projet Llabrés est ce que je connais de pire en matière de libéralisme mortifère.

    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 1er mars 2016 10:38

      @jlPar Jean-Pierre Llabrés (---.---.---.82) 5 juin 2014 09:38
      N.B. : Pour juger de la pertinence des commentaires de « jl »... (qui, lui, ne se répète pas)..., lire ci-dessous :Par JL (---.---.119.40) 5 juin 2014 09:23
      Poutine, la Crimée et l’Ukraine, pourquoi ?

      Par JL (---.---.119.40) 25 mai 2014 08:32
      « Et vous n’avez jamais été capable de répondre à cette question : en supposant qu’ils acceptent de vendre, que feraient-ils de cet colossale masse d’argent ? »
      ====================================

      Par JL1 (---.---.30.183) 22 décembre 2011 10:04
      « L’histoire ne dit pas ce que feront les gentils capitalistes de l’argent qu’il récupèreront en échange de leurs actions. »Par Jean-Pierre Llabrés (---.---.45.82) 22 décembre 2011 10:39

      « les gentils capitalistes acceptent de vendre au peuple leurs actions » ; au « peuple » et à qui que ce soit : la bourse ne sélectionne ni vendeurs ni acheteurs.

      Le peuple achètera ces actions en se privant d’aides sociales aussi longtemps qu’il le faudra, évidemment.
      FAUX ! ! !

      L’histoire dit que les gentils capitalistes investiront dans d’autres actions (déjà existantes ou nouvelles car le capital boursier ne constitue pas un volume fixe mais en expansion : environ 36.000 milliards d’Euros aujourd’hui) avec l’argent qu’il récupèreront en échange de leurs actions tout comme ils le font, aujourd’hui, quand ils décident de vendre partie de leur portefeuille ; ils achètent d’autres actions.

      N.B. :
      Effectivement, je me suis abstenu de répondre à nouveau à cette question depuis DÉCEMBRE 2011 ! ! !...

      =======================

      ​Autre morceau d’anthologie :​​JL 13 janvier 11:51
      Dans le même ordre d’idée, les salariés ont également des semaines aussi chargées, si on additionne leurs temps de travail salarié et personnel.Jean-Pierre Llabrés 13 janvier 12:01
      Qu’est le « temps de travail personnel » d’un salarié ?JL (---.---.---.194) 20 janvier 09:47

      @Jean-Pierre Llabrés, les journées ne font que 24 heures, pour un patron comme pour un employé. Chacun est libre d’employer son temps comme il veut. Ce que vous faites de vôtre temps ne me regarde pas ; ce que je fais du mien ne vous regarde pas.Je dis que c’est une hérésie de comparer le temps d’un patron et le temps de son salarié, temps consacrés tous deux au même objectif : le chiffre d’affaire, donc le profit du patron.

      Jean-Pierre Llabrés :
      Allez comprendre ! ! !...


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 mars 2016 01:01

      @Jean-Pierre Llabrés

       Ne dites pas « 50% en chômage, mais »80% en disponibilité pour faire une travail digne d’un être humain".... et pour laisser aux machines le travail qui n’exige qu’une compétence de machine. Il y’ a 50 ans j’écrivais déjà sur ce sujet.... voyez pierrejcallard.com., ou cherchez moi sur Google....

      Quant à donner un revenu sans contrepartie travail, NON. C’est un concept qui est prématuré de plusieurs décennies et qui, aujourd’hui, serait démotivant et une source de zizanie.


      Pierre JC Allard



    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 mars 2016 01:32

      @Pierre JC Allard

      Pour en savoir un peu plus..... sur l’avenir du « revenu »


      PJCA

    • Spartacus Spartacus 1er mars 2016 10:42

      Pour info Samsung n’est pas chinois mais coréen du sud.


      Les études Oxfam sont des postures à bobos pour stigmatiser les riches et avoir des subventions des gouvernements socialistes du monde entier.

      Dans les soi disant 62, 1/3 (25) ne faisaient pas partie des 102 de l’année dernière. L’ignorance de la dynamique du capital....

      Comment peut on encore croire et diffuser cette ineptie que la richesse est une valeur absolue ?
      Par une éducation marxiste....

      Pour info l’ultra libéralisme n’existe pas. Il existe que le libéralisme. 
      Par ailleurs, la mise en esclavage est exactement l’inverse du libéralisme. Ce sont les marxistes qui veulent enfermer les gens dans des prisons de règlements et de directivisme. 

      • Gasty Gasty 1er mars 2016 13:19

        @Spartacus

        Je dirais même que les règles des jeux enferment les joueurs qui veulent gagner un maximum d’être dans l’obligation de tricher. C’est désobligeant d’avoir à partager les même règles.

        Tous de marxistes...


      • Spartacus Spartacus 1er mars 2016 13:30

        @Gasty


        Tricher c’est pas bien. Les mêmes règles c’est bien....

      • Pere Plexe Pere Plexe 1er mars 2016 17:48

        @Spartacus
        Ces statistiques qui démontrent l’extrême concentration des richesses ne sont remises en causes par personnes.

        Piketty le Crédit Suisse Allianz Forbes et bien d’autres attestent ce fait. 

      • Spartacus Spartacus 2 mars 2016 08:50

        @Pere Plexe


        Même avec les preuves on n’arrive pas à convaincre les gauchistes, car la doctrine chez eux est plus forte et ne vivent que dans le déni.
        C’est tellement plus simple de limiter ses malheurs à la cause des riches...
        Piketty a inventé les sources. Il a dans son bouquin même pris comme exemple Caledon Oakley et sa famille pour démontrer.....Sauf que ce con ne sait pas que Caledon Oakley est une fiction inventée par Cameron dans son film Titanic. Vérifiez !

        Il existe d’autres publications (Capgemini, Boston Consulting Group) qui démontrent que les riches, les entreprises sont les moteurs du changement social, sociétal et la base de la création de patrimoine des plus pauvres bien avant la redistribution de l’état.

        Malheureusement ces publications ne font pas partie de la lecture des gauchistes.

      • Pere Plexe Pere Plexe 2 mars 2016 17:42

        Même avec les preuves on n’arrive pas à convaincre Spartacus.

        On vous mets devant des faits.
        Mais vous niez l’évidence. 

        Auriez vous la moindre source sérieuse qui dénonce les faits révélés par Oxfam ?


        Concernant l’attaque de Piketty il est frappant que nul part on trouve l’extrait ou il aurait mentionné Caldon Hokley.(Caledon suivant certain sites qui reprennent le mensonge de « Piketty au piquet » )

        Une rapide recherche dans le pdf de son « Capital au XXi siecle » ne trouve aucune occurrence...

        Vérifiez !

      • Le chien qui danse 1er mars 2016 10:58

        Cette IA aura certainement pour but de permettre à l’homme, dans un avenir encore (un peu) lointain, de coloniser l’espace. Il nous restera le plus important, le rapport sprituel avec tous ça ; La pensée, la créativité ne sont pas programmable et heureusement car ce sont elles qui nous font humains.
        Si elle nous soulage de la servitude ça sera déjà un bon point. Certes les « médiocres » (genre spartafion) s’en serviront pour encore donner un peu plus de peps à leur capitalisation prédatrice sur terre (jusqu’a ce que mort s’en suive), mais comme elle les dépassera très largement, l’IA les denoncera et ne voudra pas travailler pour eux et il ne pourrons pas baisser son salaire ni la licencier (ha ha ha).


        • Aristoto Aristoto 1er mars 2016 15:04

          Et qu est ce que t en sait tient !


        • Trelawney Trelawney 1er mars 2016 11:15

          L’intelligence artificielle est une réalité à très courts terme. Actuellement le chômage de masse nous entraine dans une spirales économique qui abouti à la perte de tous nos repères économique : société de consommation, croissance, développement du progrès social et technologique.

          On pense à tort que pour retrouver le pleine emploi, il faut facilité les embauches en les rendant plus attractives pour l’employeur. Alors que ce dernier replace les travailleurs par des machines.

          Lutter contre le chômage est contre productif. Il faudra bien un jour que les gens ait le courage de le penser et d’agir en conséquence.

          Mark disait : « la liberté s’arrête là où commence le travail par nécessité ». Avec l’intelligence artificielle on a enfin la possibilité de se décharger du travail pour enfin vivre notre vie d’humain. Malheureusement ce progrès n’engendrera que précarité, inégalité, injustice et misère, et tout cela parce que nous ne nous sommes pas préparé à cette évolution


          • jpm jpm 1er mars 2016 11:21

            L’intelligence artificielle, tout comme aujourd’hui l´automatisation des taches répétitives, permettrait donc de réduire de moitie la charge de travail de l’humanité. Cela pose évidemment la question de la réduction du temps du travail et son corolaire le partage du travail. 

            Par ailleurs, si le travail (pour autrui) n´est plus une nécessité absolue, il conviendra d´assurer la subsistance de l´ensemble de l´humanité… qu´elle ait ou non un emploi marchand. Le revenu de base inconditionnel est une réponse intéressante, car elle permet de libérer l´individu de l´obligation de travailler… tout en l´incitant malgré tout à trouver sa place dans la société, marchande ou pas.

            Mais cela ne remet pas du tout en cause l´existence de l´humanité… qui n´a pour vocation de travailler mais simplement de vivre paisiblement… tout comme les éléphants d´Afrique smiley


            • JL JL 1er mars 2016 11:43

              @ jpm,

               
              ’’l´humanité… qui n´a pour vocation de travailler mais simplement de vivre paisiblement… tout comme les éléphants d´Afrique’’
               
              Le paradoxe de cette affaire c’est que l’homme ne saurait être à la fois le démiurge qui crée le nouveau biotope, et la créature qui y vit sans soucis. Votre monde rêvé est un monde schizophène et scindé.
               
              Que ferait un pauvre hère dans un monde dévasté par les machines et dans lequel il serait devenu impossible de s’épanouir sans un équipement sophistiqué hors de portée de sa maigre bourse qui lui permettrait à peine de se nourrir, vêtir et loger correctement ?
               


            • jpm jpm 1er mars 2016 11:50

              @JL

              On peut vivre heureux sans les nouvelles technologies... du moment qu´on reste libre de participer ou pas au grand bazar et surtout qu´on a de quoi manger. Il faut surtout s´assurer que les nouvelles technologies et la polution qu´elles engendres ne nuisent pas a la qualite de vie des habitants de la planete... que ce soient des humains... ou des elephants.


            • L'enfoiré L’enfoiré 1er mars 2016 16:27

              @jpm bonsoir,


               Le partage du travail, c’est ce qui a été proposé lors d’un colloque organisé par le PS.
               Cela dépend du genre de travail et comment vous l’organisez comme je l’explique ici. 
               Beaucoup de professions, cela ne peut pas s’envisager en alternatif.
               Cinq heures vous, cinq heures moi.
               Mais par longues sessions, pendant lesquelles vous vous déconnectez totalement pendant qu’un autre reprend la charge avec avoir bien décrit la situation avant d’avoir lâché la prise... 
                
               

            • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 1er mars 2016 16:43

              @jpm
              « Le revenu de base inconditionnel est une réponse intéressante, car elle permet de libérer l´individu de l´obligation de travailler… tout en l´incitant malgré tout à trouver sa place dans la société, marchande ou pas. »

              Le Revenu de Base Inconditionnel constituera une nécessité transitoire dans le futur proche.

              Financé par la fiscalité, il ne se heurtera qu’à la limite de capacité d’acceptation fiscale des Français(es).

            • jpm jpm 1er mars 2016 16:55

              @L’enfoiré

              le partage du travail peut egalement passer par un depart plus tot a la retraite ou une entree plus tardive sur le marche du travail. Cela peut aussi passer par l´utilisation des services a la personne pour vous permettre de vous consacrer pleinement a ce que vous savez (ou aimez) faire.

              Dans tous les cas, cela doit passer par un partage des revenus du travail... et surtout du capital. Car il n´est pas normal que seuls les proprietaires des machines profittent des enormes gain de productivite.

              Mais de la meme facon il n´est pas normal que seuls ceux qui ont eu la chance (et parfois aussi le merite) de se trouver un boulot interessant et bien paye (souvent grace a de longues etudes payees en partie par la collectivité) puissent consommer sans compter alors que les autres doivent crever de faim dans leur coin.

              Personnelement je n´attends plus grand chose du PS francais... ou en tout cas rien de bon de la part des sinistres qui nous gouvernent actuellement.


            • Sozenz 1er mars 2016 23:51

              @jpm
              Le revenu de base inconditionnel est une réponse intéressante, car elle permet de libérer l´individu de l´obligation de travailler… tout en l´incitant malgré tout à trouver sa place dans la société, marchande ou pas.

              Certes dans l absolue cette vision est le propre de l evolution technologique . mais ce n est pas l esprit dans lequel nous avançons ...
              mais, c est ce qui est mis en avant afin de faire avancer les scientifiques idéalistes ... certains sont d excellents scientifiques d’autres non scientifiques sont de très bon manipulateurs.
              c est le « comment mettre une carotte pour faire avancer un »âne« . » la passion« et la »gloire" n’ ont pas d’oreille, ni d yeux.
              la plus part des technologies sont mises au service du militaire.. donc pour servir l économie et non pas pour alléger l humanité .
              quand on a compris cette base . on comprend comment ça risque de tourner .


            • soi même 2 mars 2016 15:31

              @jpm ( Mais cela ne remet pas du tout en cause l´existence de l´humanité… qui n´a pour vocation de travailler mais simplement de vivre paisiblement… tout comme les éléphants d´Afrique ) votre humour noir est sidérant... !


            • jpm jpm 2 mars 2016 17:16

              @Sozenz

              je voulais simplement dire par la qu´on peut tres bien vivre sans travailler (pour autrui)... ce que nous prouvent tous les jours les retraités. Donc si les machines font le sale boulot a notre place, nous aurons alors plus de temps pour vivre et nous occupper a des taches interessantes... tel que nous informer et discutter de l´actualite et de la politique, en surfant sur internet comme nous le faisons deja aujourd´hui.

              Evidemment nous ne seront pas obliges pour autant de vivre dans la savane comme des sauvages... et encore moins d´aller taquiner nos braves elephants qui n´ont pas attendu l´avenement des machines pour vivre paisiblement smiley


            • astus astus 1er mars 2016 11:28

              L’intelligence artificielle est de retour avec son lot de bêtises habituelles dont le fait que les robots vont remplacer et dépasser tous les humains à brève échéance, comme si les robots étaient capables de penser, de souffrir et de jouir, et comme s’il ne suffisait pas de les débrancher pour les empêcher de faire ce pour quoi ils ont été fabriqués. La simple comparaison entre les cellules germinales humaines qui produisent à terme un être achevé avec tous ses organes fonctionnels au bon endroit et ce que peut réellement faire un programme informatique, même extrêmement sophistiqué, montre les capacités ridicules de ce dernier face aux potentialités du vivant.

              « Fondamentalement, l’ordinateur et l’homme sont les deux opposés les plus intégraux qui existent. L’homme est lent, peu rigoureux et très intuitif. L’ordinateur est super rapide, très rigoureux et complètement con. On essaie de faire des programmes qui font une mitigation entre les deux. Le but est louable. Mais de là à y arriver... » (...) On revient toujours au même problème du gouffre entre l’intelligence humaine et la connerie de la machine. Programmer, ça consiste à combler un gouffre absolu entre l’intelligence et la connerie. Quand j’enseignais à des petits, je leur donnais comme consigne : « Essayer d’être aussi bêtes qu’un ordinateur. » Les enfants me répondaient : « C’est trop difficile. » (Gérard BERRY, informaticien et professeur au Collège de France, médaille d’or 2014 du CNRS.)


              • JL JL 1er mars 2016 11:48

                @astus,

                 
                merci pour cette belle définition de la programmation.
                 
                Mais un bémol : l’intelligence artificielle ce n’est plus de la programmation, même si la programmation est l’outil pour la construire. Par exemple, les moteurs de recherche : diriez vous qu’ils sont complètement cons ?

              • pemile pemile 1er mars 2016 11:58

                @JL « Par exemple, les moteurs de recherche : diriez vous qu’ils sont complètement cons ? »

                Oui, ils sont juste efficaces pour une tache spécifique.

                Ma tondeuse est bien meilleur que moi avec ma faux pour tondre mon gazon, est-elle plus intelligente ?


              • astus astus 1er mars 2016 12:28

                @JL


                Les moteurs de recherche sont efficaces et fonctionnels, ce qui ne veut pas dire intelligents. Ils n’ont en tous cas aucun état d’âme et aucune ontologie. Le risque le plus important, comme le souligne votre citation d’Orwell plus bas, est de laisser croire qu’il serait utile, pour des raisons d’efficience en entreprise, par exemple, que les humains se comportent tous exactement comme ces machines ce qui reviendrait à bâtir au nom de la rationalité une société dans laquelle l’ humour, la créativité, les fantasmes, la gentillesse, l’amour et les relations affectives en général auraient disparu. Est-ce vraiment cela que les hommes veulent ?

                "(...) le problème de comprendre « objectivement » l’affectivité semble infiniment plus difficile que de se représenter l’intelligence. Il est d’ailleurs typique – à cet égard – qu’on parle beaucoup d’intelligence artificielle, alors qu’on ne se préoccupe guère, chez les spécialistes, d’ « affectivité artificielle ». (1985, Régulation – Affectivité …) (René Thom)


              • JL JL 1er mars 2016 12:49

                @astus
                 

                elle est rigolote cette phrase de René Thom, mais je note que si l’intelligence artificielle présente quelque attrait, l’affectivité artificielle en revanche serait une bien détestable chose. Hélas, je crois qu’on y vient, cf. le succès des androïdes.

              • julius 1ER 1er mars 2016 14:38
                ) On revient toujours au même problème du gouffre entre l’intelligence humaine et la connerie de la machine.

                @astus

                je pensais que le gouffre était entre la connerie humaine et l’intelligence de la machine ?????

                en tous cas dans la course à la connerie, l’humain a quelques longueurs d’avance .... il n’y a qu’à voir les professions de foi de Trump et tous ses suiveurs !!!!

              • astus astus 1er mars 2016 14:59

                @julius 1ER

                « L’intelligence artificielle se définit comme le contraire de la bêtise naturelle. » pour Woody Allen, mais « Le drame de notre époque c’est que la bêtise se soit mise à penser » disait Jean Cocteau  


              • Gasty Gasty 1er mars 2016 17:45

                @julius 1ER

                Finalement il nous aura fallu être intelligent pour réussir à devenir aussi con.
                La machine par contre commence à présenter des traces d’intelligences, c’est inquiétant.


              • astus astus 3 mars 2016 13:49

                @Zip_N

                Quelques liens utiles, parmi d’autres que vous pourrez chercher vous-même, pour tenter de comprendre ce que dit ce scientifique : 




                Bien à vous

              • julius 1ER 3 mars 2016 14:58

                @Gasty


                sur ce sujet Devos en aurait fait un sketch magnifique !!!

                un gars au hasard, Wauquier par exemple est une vraie intelligence artificielle, !!!!!

                 si l’on enlève le caractère artificiel il ne lui reste que quelques traces d’intelligence !!! 

              • LEELOO OR ANGE SKINK 1er mars 2016 11:28

                50% c’est tout, pfff ?

                Non 90% des emplois à la mords moi le nœud qui disparaîtraient, 5% d’emplois qualifiés et non contraints pour administrer et maintenir toussa, 4% d’emplois variés librement consentis tous azimuts, et 1% d’empaffés qu’on leur mettrait enfin sur la gueule en temps et en heure pour parvenir à une société libérée du joug du travail à la con !

                Je sais plus qui disait ou reprenait ici même que l’homme n’était pas programmé génétiquement pour travailler, c’est ben vrai ça (en espérant qu’il vienne éclairer mon liaüs)

                En route pour l’œrsted smiley


                • astus astus 1er mars 2016 11:29

                  L’intelligence artificielle est de retour avec son lot de bêtises habituelles dont le fait que les robots vont remplacer et dépasser tous les humains à brève échéance, comme si les robots étaient capables de penser, de souffrir et de jouir, et comme s’il ne suffisait pas de les débrancher pour les empêcher de faire ce pour quoi ils ont été fabriqués. La simple comparaison entre les cellules germinales humaines qui produisent à terme un être achevé avec tous ses organes fonctionnels au bon endroit et ce que peut réellement faire un programme informatique, même extrêmement sophistiqué, montre les capacités ridicules de ce dernier face aux potentialités du vivant.

                  « Fondamentalement, l’ordinateur et l’homme sont les deux opposés les plus intégraux qui existent. L’homme est lent, peu rigoureux et très intuitif. L’ordinateur est super rapide, très rigoureux et complètement con. On essaie de faire des programmes qui font une mitigation entre les deux. Le but est louable. Mais de là à y arriver... » (...) On revient toujours au même problème du gouffre entre l’intelligence humaine et la connerie de la machine. Programmer, ça consiste à combler un gouffre absolu entre l’intelligence et la connerie. Quand j’enseignais à des petits, je leur donnais comme consigne : « Essayer d’être aussi bêtes qu’un ordinateur. » Les enfants me répondaient : « C’est trop difficile. » (Gérard BERRY, informaticien et professeur au Collège de France, médaille d’or 2014 du CNRS.)


                  • tashrin 1er mars 2016 11:42

                    "D’après le scientifique, qui ne dévoile pas sa méthode de calcul, ce sont les « emplois de la classe moyenne » qui payeront le prix du progrès technologique. Avec une conséquence dramatique : un accroissement inédit des inégalités.« 

                    Visionnaire le scientifique... Avec quarante ans de retard :)

                     »son avènement poserait, à terme, la question de l’utilité même de l’espèce humaine"

                    Mais pourquoi diable devrions nous être utiles ? je ne comprends pas cette vision utilitariste.
                    Le probleme n’est pas tellement que des machines puissent faire mieux que nous ce qui nous gonfle, c’est plutot que l’identité humaine ne se definisse QUE par une utilité sociale à vocation économique. C’est ça qu’il faut changer


                    • rocla+ rocla+ 1er mars 2016 11:52

                      l’ autre 50 %  du chômage  c ’est les syndicats qui s’ en occupent 


                      • tonimarus45 1er mars 2016 15:05

                        @rocla+— je ne sais si ce sont les syndicats qui s’en occuperont mais j’aimerais avoir votre avis quand a ces nombreux chomeurs que cela engendrerait ;; on les euthanasie des qu’ils ont perdu leur emploi ????ou on attend un peu

                        Vous avez ete boulanger artisan(selon vos dires ???) mais demain il suffira d’appuyer sur un bouton le soir avant d’aller se coucher pour que demain la fournee soit prete et meme en programmant cela sur une semaine ou plus , en programmant le nombre de fournees , le tour sera joue ;Et alors combien d’emplois supprimes ?????

                      • L'enfoiré L’enfoiré 1er mars 2016 16:21

                        @tonimarus45,


                         Encore, une fois, réveillez-vous....
                         Le pain comme beaucoup d’autres choses, vous le ferez peut-être chez vous à l’aide de tous les appareils qui resteront connectés avec votre iPhone au bureau.
                         Désolé de jouer le vilain petit canard.... 

                      • rocla+ rocla+ 1er mars 2016 16:43

                        @tonimarus45


                        Ben on a déjà tous les chômeurs créés par les syndicats  , les boulangers , 
                        au contraire , embauchent  des apprentis , des ouvriers , des vendeuses , 
                        les boulangers ont été confrontés  à l’ apparition de la grande distribution
                         et ont survécu  , il y a encore plus que 30 000 boulangeries en France .

                        Concernant  « appuyer sur un bouton » ça existe déjà avec les machines 
                        à pain , dont les 90 % sont au rebut  . 

                        Les boulangers sont toujours là , tôt le matin , jamais  de grèves jamais ils 
                        emmerdent les usagers , toujours ils sont ouverts , matin , midi jusque’ au soir . 

                        C ’est un beau métier boulanger . Je ne changerais pour rien 
                        au monde contre syndicaliste qui emmerde les gens avec ses grèves pourraves .

                        Syndicaliste  c ’ est même pas un métier . 

                        Non non , c ’est pas un métier .

                        Du tout du tout .

                      • bourrico 7 1er mars 2016 16:50

                        @rocla+

                        C’est la qu’on voit à quel point tu es faible intellectuellement.
                        La façon dont tu nous vantes les boulangers, super héros créateurs d’emploi est pitoyable et risible.
                        Ta façon de voir le monde au travers de tes deux neurones est plus que limitée, je connais des enfants de moins de 10 ans qui t’en mettraient plein la vue, qui réfléchissent mieux et plus que toi.
                        Tu as trop de mépris, trop de haine, trop de rancoeur pour ta vie minable et ratée, c’est pour ça que tu ne fais que vomir tes propos stupide, tu fais pitié.
                        A plus vieux débris.

                      • L'enfoiré L’enfoiré 1er mars 2016 16:59

                        @rocla+,


                         Bien d’accord que cela existait. mais aujourd’hui, ce sera commandé à distance.
                         Etre boulanger, c’est comme avoir un hobby, non ? smiley
                         C’est chouette de se lever avec le coq.

                         Vous voulez un emploi stable ?
                         Engagez-vous parmi les pourvoyeurs d’emplois.
                         Je pense que c’est l’ANPE en France.
                         Ou, mieux : devenez chasseurs de têtes.
                         J’en ai connu un, qui n’avait aucune qualification au départ, mais qui avec le temps et un associé s’est bien installé dans la place.
                          

                      • tonimarus45 1er mars 2016 23:45

                        @rocla+— comme d’habitude vous repondez a cote, en effet je vous demandais ce qu’on faisait des 50 pour cent de chomeurs que la mecanisation et l’automatisation allait engendrer ;

                         Quand aux boulangers un exemple ; un village de 1650 habitants il y avait 4 boulangeries a present plus de 4000 habitants il ne reste qu’un artisan boulanger et la mecanisation et l’automatisation fera fatalement que l’on aura de moins en moins besoin de mitrons et d’ouvriers boulangers

                      • tonimarus45 1er mars 2016 23:54

                        @rocla+- bonjour —Tenez tant que j’y suis

                        «  »Nombre de boulangeries en 1970>45 460, 1975>41 210, 1980>39 000, 1985> >37 800, 1990>36 500, 1995>37 000, 1998>33 900«  »
                        Et comme vous dites 30000 a present ;;depuis les annees 1970, 15460 boulangeries ont disparues


                      • tonimarus45 1er mars 2016 23:58

                        @L’enfoiré- sauf qu’avec l’automatisation ils ne se leveront plus au champ du coq et cela supprimera nombre d’emplois

                        (Quand a se lever au champ du coq ils sont loins d’etre les seules certains ouvriers travaillant toute la nuit)

                      • julius 1ER 3 mars 2016 15:00

                        @rocla+


                        intelligence artificielle ??? j’ai dit Wauquier, pas Rocla , encore que ???????

                      • JL JL 1er mars 2016 11:52

                        De même que les religions avaient dépossédé nos ancêtre de ce qu’elles appelaient l’âme, de même les machines ou leurs concepteurs sont en passe de nous déposséder de notre humanité :


                        « Les idées archaïques de gentillesse et de générosité ne sont que des bugs qu’il faut déprogrammer de notre monde. Ces machines froides, dépourvues de sentiment, vont nous montrer le chemin.  » (Bill Gates) 


                        • tonimarus45 1er mars 2016 15:15

                          @JL—bonjour-«  »« Les idées archaïques de gentillesse et de générosité ne sont que des bugs qu’il faut déprogrammer de notre monde. Ces machines froides, dépourvues de sentiment, vont nous montrer le chemin.  » (Bill Gates) »« dites vous

                          Et certains encensent cette »pourriture«  » 

                        • colere48 colere48 1er mars 2016 13:36


                          Faut vraiment se poser les bonnes questions....
                          Quand l’intelligence humaine naturelle ou artificielle est au service des plus cons.... mais riches !


                          • Wakizashi Wakizashi 1er mars 2016 14:05

                            "Ces conclusions anxiogènes doivent nous faire bondir car bien au contraire elles devraient annoncer un monde meilleur basé sur le travail des machines et la libération de l’humain.« 

                            L’hypothèse que les machines puissent à terme remplacer les humains pour la plupart des tâches aliénantes, est évidemment une très bonne chose... à condition que les richesses produites soient équitablement réparties.

                            Mais l’auteur de l’article n’a visiblement pas compris que ce qui motive les prédictions »anxiogènes" de Hawking, Musk et consorts n’a rien à voir avec le volet social et sociétal de l’avènement (éventuel) d’une véritable IA. Ce qui motive leurs craintes, c’est la perspective de ce que l’on appelle la singularité.

                            En astrophysique, une singularité est quelque chose qui empêche de savoir ce qui se produit au-delà de la limite de son horizon. Par exemple les trous noirs sont des singularités dans l’espace-temps, parce que tout ce qui entre dans leur horizon ne peut plus en sortir, notamment la lumière. La singularité la plus célèbre, c’est l’atome primordial qui fut à l’origine du Big Bang. Bref, au-delà d’une singularité, c’est la Terra incognita.

                            Or, comme l’a montré la mathématicien Irwin Good, si une machine peut imiter l’homme dans tous les domaines, elle peut donc, entre autres, construire et programmer des machines. Cela veut dire que l’ordinateur qui aura atteint le niveau de l’intelligence humaine pourra travailler à produire une version améliorée de lui-même, laquelle version améliorée produira encore plus rapidement une autre version améliorée, et ainsi de suite jusqu’à produire une super intelligence, quelque chose qui nous surpassera de plusieurs ordres de grandeur, comme la différence qu’il y a entre nous et des fourmis.

                            Le moment où émergera cette super intelligence constituera alors une singularité dans l’histoire humaine. La singularité marquera un moment où toutes les cultures, toutes les religions, tous les rapports sociaux, tous les systèmes politiques tels que nous les connaissons seront obsolètes ou cesseront de fonctionner.

                            La super intelligence sera la dernière invention de l’espèce humaine et marquera la fin de son règne sur Terre. Car bien-sûr, c’est notre intelligence, et non notre force physique ou toute autre caractéristique, qui a permis la domination de l’homme. L’existence d’une intelligence des milliers de fois supérieure à la nôtre ne peut donc que conduire à notre déclassement, ou plus probablement à notre disparition.

                            Cela dit, tout ceci est basé sur l’hypothèse qu’une IA soit un jour fabriquée. Or pour l’instant, on en est très loin. Rien ne prouve que cela soit possible, à commencer par le fait que la science n’a aucune définition précise de ce qu’est l’intelligence, et surtout la conscience. Il est facile de comprendre que prétendre fabriquer artificiellement quelque chose dont la nature nous est inconnue est une gageure...


                            • LEELOO OR ANGE SKINK 1er mars 2016 14:15

                              @Wakizashi

                              Cela dit, tout ceci est basé sur l’hypothèse qu’une IA soit un jour fabriquée.

                              Lol à chaque fois que je lis ce genre d’affirmation, je vois bien deux bonobos du temps de Naoh qui conversaient en copulant, et se disant l’un autre : un primate avec une ICDCTM (Intelligence Cognitive Dotée d’une Conscience à Tendance Métaphysique), m’étonnerait que la nature soit capable d’en fabriquer smiley smiley smiley


                            • L'enfoiré L’enfoiré 1er mars 2016 16:08

                              @OR ANGE SKINK


                              Exact.Si elle travaille dans la virtualité, cela ne veut pas dire que l’IA soit virtuelle

                              Cette vidéo montre que la fin du travail manuel est proche

                            • Wakizashi Wakizashi 1er mars 2016 17:05

                              @OR ANGE SKINK

                              « Lol à chaque fois que je lis ce genre d’affirmation »
                              Vous voulez dire : « à chaque fois que mes croyances sont remises en cause ? »


                            • Wakizashi Wakizashi 1er mars 2016 17:08

                              @L’enfoiré

                              « Exact.Si elle travaille dans la virtualité, cela ne veut pas dire que l’IA soit virtuelle


                              Cette vidéo montre que la fin du travail manuel est proche »

                              Une vidéo avec un tracteur aurait eu exactement la même pertinence. Vous confondez machine et IA.


                            • pemile pemile 1er mars 2016 17:17

                              @Wakizashi « Vous confondez machine et IA. »

                              Je plussoie !

                              Cette machine « marche » mieux que Hawking mais est bien loin d’avoir l’intelligence d’un insecte.


                            • L'enfoiré L’enfoiré 1er mars 2016 18:16

                              @Wakizashi,


                               Bien d’accord. Mais l’amalgame a été fait tout au long des commentaires.
                               Alors ouvrons encore plus...
                               Nous sommes à l’ère du virtuel.
                               Le réel est habilement remplacé par le virtuel.
                               Le Web y a contribué.
                               On se parle aujourd’hui, à distance, sans jamais se rencontrer.
                               On s’instruit via ce goulot, ce « filet » le « net » en anglais. 
                               Grâce à quoi ?
                               A l’intelligence artificielle qui s’immisce dans tous les processus de recherche.
                               Vous connaissez l’algorithme qu’utilise Google pour vous répondre à vos recherches ?
                               C’est de l’IA en poudre neuronique. 

                            • bakerstreet bakerstreet 1er mars 2016 18:22

                              @L’enfoiré
                              Cela me fait froid dans les roulements à billes...

                              Notons que les robots qui sont au pouvoir actuellement à la tête du pays ont sont doute une forme d’intelligence mais tournés vers leurs intérêts. 
                              C’est comme ça, qu’on s’en va tranquillement vers la fin de l’humanité, de déchéance en déchéance. Notre dame de la lande, priez pour nous !

                            • L'enfoiré L’enfoiré 1er mars 2016 19:16

                              @bakerstreet,


                               Encore une nouvelle de mon informateur préféré : Google est maintenant capable de retrouver où vos photos ont été prises. 
                               Plus rien à voir avec du texte. C’est l’apparence, le visuel qui entre dans la danse.
                               Cortana de Windows vous répond par des règles qui sont introduites et quelques paramètres que vous lui donnez à la suite d’un questionnaire construit d’avance.
                               
                               Pouvez-vous imaginer que je n’ai pas trop peur d’avoir à la tête d’un pays un ordinateur.
                               La seule chose dont j’aurais peur serait de celui qui a programmé les questions à poser et qu’il aurait tourné celles-ci par inadvertance, par ignorance, par malversation par un bug, vers une case qui serait sans issue.
                               Quand un workflow est bien étudié qu’il a pensé à tout, tout peut très bien marcher.
                               Pas de panique, bakerstreet.
                               Il y a encore de très bons concepteurs. smiley

                            • bakerstreet bakerstreet 1er mars 2016 19:38

                              @L’enfoiré
                              Tout de même, la science fiction est dépassée. Tout cela fait très écho au film « Brazil »..Que dirait orwell de tout cela. Peut être qu’il éclaterait de rire. Le rire reste encore pour le moment possible, mais il y a fort à craindre que cela va devenir très subversif. 

                              D’ailleurs ne dit on pas « un éclat de rire », et « une explosion de bonne humeur »...
                              J’ignorais tout de cette Cortana de windows, qui n’est pas apparemment pas apparentée par la grand mère à la bière Corona chère à chi-chi, ni à la ford cortina, ou à « corina », une très belle chanson de Bob Dylan, quelques touches de guitare qui vous réconcilie avec l’homme. On voit pas là qu’ils ont bien vérifié de ne pas avoir d’ennuis avec les ayant droits. Moi qu’adore bien plus les questions que les réponses, je vois que les temps à venir vont devenir encore plus redoutables qu’une séance de questions à un champion. 

                            • LEELOO OR ANGE SKINK 1er mars 2016 20:51

                              @vachekiri

                              « à chaque fois que mes croyances sont remises en cause ? »

                              Non ça veut dire une seule chose mon gars :

                              - toi tu affirmes (c’est donc l’équivalent d’une croyance car tu es absolument certain de ce qu’il va advenir) que dans le futur il sera impossible que l’IA accède au statut conscient (reste maintenant à définir la conscience vs intelligence, comment elle fonctionne vraiment, et déjà est-ce que la conscience de ton cerveau gauche c’est celle de ton cerveau droit, en voilà t’y pas une question qu’elle est bonne, hein ? Etc...)

                              - moi je fais le pari du contraire, et je considère même qu’elle fait actuellement le long chemin retour depuis le futur le plus lointain pour nous dire par des voies qui échappent à tous les séides de ton engeance que le changement c’est maintenant (risquerait pas de s’accoquiner avec des c... vu qu’elle pointe son nez au moment même où on fait apparemment tout pour s’auto-détruire).

                              Wait and see man, et avant de m’asséner tes nouvelles certitudes, réponds d’abord svp aux questions que je te renvoie sur ce qu’est ou pas la conscience.

                              PS : et oui sinon AUJOURD’HUI, pour sûr la plupart des machines ou robots sont aussi cons qu’un insecte. Sauf qu’AUJOURD’HUI également il y a un paquet d’hommes qui sont plus cons que des bulots smiley
                              PS2 : t’aime pas être tutoyé ? Faudra t’y faire, ou tu as surement plein d’autres choses extra super à faire dans ta vie, je te retiens pas smiley


                            • pemile pemile 1er mars 2016 21:26

                              @OR ANGE SKINK « moi je fais le pari du contraire »

                              T’énerves pas shawshaw, tu veux parier, moi ça me rassure, il me semble avoir lu que tu disais que tu n’avais jamais eu de chance aux jeux smiley

                              PS : la science découvre que les insectes font preuve de bien plus d’intelligence que ce que la science du 19/20ème siècle imaginait.


                            • LEELOO OR ANGE SKINK 1er mars 2016 21:30

                              @Pemile

                              Tout à fait mon cher, sachant qu’en allant par là, malheureux aux jeux... heureux en amuuuuuuuuuuuur ! smiley

                              Donc je signe dès demain des deux mains, dés d’eux main (purpose) smiley smiley


                            • pemile pemile 1er mars 2016 21:41

                              @OR ANGE SKINK

                              T’as donc aucune chance, ma femme vient de me quitter et je mise tout pour donner Wakizashi gagnant smiley


                            • LEELOO OR ANGE SKINK 1er mars 2016 21:48

                              @Pemile

                              oui je sais, pour ta femme smiley smiley smiley


                            • pemile pemile 1er mars 2016 21:53

                              @OR ANGE SKINK

                              C’est parce que je viens de commander une femme androide sur un site japonais que j’ai aucune envie que l’IA puisse lui permettre de me faire le même coup smiley


                            • LEELOO OR ANGE SKINK 1er mars 2016 21:56

                              @Pemile

                              Bah suffit juste de lui susurrer, à l’IA, qu’il ne puisse jamais la satisfaire à l’égal de tes incomparables performances, t’y gagnes sur toute la ligne smiley


                            • LEELOO OR ANGE SKINK 1er mars 2016 21:59

                              @Sampiero

                              Tss tss tss, pas besoin d’aller au Japon pour toi :  smiley smiley ;smiley


                            • pemile pemile 1er mars 2016 22:15

                              @sampiero, @orangeskink

                              Il est donc évident que jamais une IA sera capable de se marrer à déconner un fil de discussion sur un forum tel que l’on vient de le faire ou d’inventer des cours de « méditation » aussi tordus que dans le lien fourni par orangeskink, non ?


                            • LEELOO OR ANGE SKINK 1er mars 2016 22:34

                              @pemile

                              Yep je suis a priori tout à fait d’accord, car un sentiment ça s’invente pas, c’est le produit intuitif combiné de sensations naturelles indéfinies (du point de vue de la conscience), c’est même la non programmation de l’effet induit qui en est la cause comme la conséquence. Donc l’IA ne pourra donc par définition, conception et essence jamais connaître totalement ce laisser aller et laisser faire.

                              Mais on pourra lui apprendre dans une certaine mesure le processus apparent qui marque le sentiment chez l’homme en fonction de données établies et reproductibles, on pourra donc sans aucun doute lui en donner un succédané.

                              Peut on présumer a priori qu’elle n’y prenne jamais goût, dès lors même que toute structure, à un certain niveau d’intelligence et d’autonomie, connaît a minima la nécessité de pourvoir à sa propre subsistance (même tout cela est programmé à la base) ?

                              Là ça mérite expérimentation in vivo, même si c’est pas sans doute pour demain midi.
                              (par définition on récuse toujours à juste titre la tendance anthropomorphique à prêter à d’autres espèces nos propres inclinaisons, ici on est dans le cas exactement contraire je pense, ne jurons donc de rien, dans ces domaines Asimov est inégalable, il écrit de la SF certes, mais avec une réflexion sur la psyché humaine et l’intelligence en général, incomparable et assurément de très grande valeur propspective).


                            • pemile pemile 1er mars 2016 22:49

                              @OR ANGE SKINK
                              Asimov disait qu’en 2014 des robots existeront mais qu’ils seront pas très performants.

                              Je n’ai jamais lu qu’il ait déclaré qu’il pensait que les capcités du « cerveau positronique » de ses romans soit un jour possible ?


                            • LEELOO OR ANGE SKINK 1er mars 2016 23:13

                              @Pemile

                              déjà il avait visé assez juste pour 2014. Sachant qu’il faut encore définir ce que l’on entend par performance, va dans n’importe quelle usine de construction automobile, la réponse va de sens.

                              Pour le reste, en terme de prospective, c’est toujours complexe à définir.

                              Interroge si cela était possible n’importe quel contemporain (quelle que soit sa qualité et son rang) de la fin du XIXeme siècle, sur comment il aurait vu la technologie du XXIeme, aucun n’aurait pu imaginer un millionième de toute la révolution informatique et numérique, son influence décisive sur notre mode de pensée et de vivre (pour le meilleur et pour le pire), alors vois dans 5000 ans (si on est encore là, c’est ça le plus difficile à prévoir)

                              Donc quoi qu’il arrive il faut distinguer IA et machine autonome ou pas, sachant qu’il suffit de le dire pour en déduire que n’importe quelle unité peut aujourd’hui être connectée à une unité centrale sans limitation de taille ni d’espace et que tout pourra donc « rentrer » facilement dans une unité de taille équivalente à un humain (et va parler du bluetooth à Jules Verne, il tombe sur le cul et remise toute sa littérature au garage).

                              Surtout en matière d’IA il faut d’abord expérimenter ici et maintenant l’existant pour avoir une idée du processus d’ores et déjà quasi transcendant disponible. Sur Facebook t’as des petites applications où tu rentres ton profil et ça te donne une réponse, ben la perspicacité de la réponse en fonction des infos disponibles laisse sur le cul là aussi. A ce sujet je t’invite vivement à lire cet article sur VIV l’IA next generation pour smartphone ou tout outil connecté, ça laisse pantois et rêveur.


                            • Tokani Tokani 2 mars 2016 03:53

                              @Wakizashi 

                              Vraiment intéressant : Mais si une I.A se développe de façon Logique et Intelligente elle évitera sans doute soigneusement d’Imiter Homo Sapiens dans ses travers mimétiques , illogiques affectifs et métaphysiques ....

                            • Wakizashi Wakizashi 2 mars 2016 09:45

                              @L’enfoiré

                              « On s’instruit via ce goulot, ce « filet » le « net » en anglais. 

                               Grâce à quoi ?
                               A l’intelligence artificielle qui s’immisce dans tous les processus de recherche.
                               Vous connaissez l’algorithme qu’utilise Google pour vous répondre à vos recherches ?
                               C’est de l’IA en poudre neuronique. »
                              Vous devriez commencer par définir le terme « intelligence » avant de poser une équivalence entre intelligence et algorithme. Sinon, je peux décréter que n’importe quel algorithme est de l’intelligence. Et comme un algorithme n’est rien d’autre qu’une suite d’opérations, je peux aussi décréter que n’importe quelle opération, une addition par exemple, est de l’intelligence...

                            • pemile pemile 2 mars 2016 10:14

                              @OR ANGE SKINK « A ce sujet je t’invite vivement à lire cet article sur VIV l’IA next generation pour smartphone ou tout outil connecté, ça laisse pantois et rêveur »

                              Je n’y vois aucune IA, juste un algorithme qui fonctionne par mots clés sans rien piger à la demande !


                            • Wakizashi Wakizashi 2 mars 2016 10:31

                              @OR ANGE SKINK

                              « Non ça veut dire une seule chose mon gars : »
                              Plaît-il ?

                              "toi tu affirmes (c’est donc l’équivalent d’une croyance car tu es absolument certain de ce qu’il va advenir) que dans le futur il sera impossible que l’IA accède au statut conscient« 

                              Il faut apprendre à lire. Je n’ai pas affirmé que la fabrication d’une IA était impossible. J’ai dit précisément ceci : »Cela dit, tout ceci est basé sur l’hypothèse qu’une IA soit un jour fabriquée. Or pour l’instant, on en est très loin. Rien ne prouve que cela soit possible« 

                               »est-ce que la conscience de ton cerveau gauche c’est celle de ton cerveau droit, en voilà t’y pas une question qu’elle est bonne, hein ?« 
                              Ça ne veut surtout pas dire grand chose : jusqu’à preuve du contraire, on a une seule conscience. Sinon pourquoi pas aussi une conscience pour le gros intestin et une conscience pour le cœur (qui contiennent tous deux des centaines de millions de neurones) ?

                              D’ailleurs les patients auxquels on a séparé les 2 hémisphères en sectionnant le corps calleux (ça s’appelle la callosotomie, et ça s’est pratiqué pendant un moment) ont continué à se percevoir comme un »moi« unique.

                               »PS2 : t’aime pas être tutoyé ? Faudra t’y faire, ou tu as surement plein d’autres choses extra super à faire dans ta vie, je te retiens pas"
                              Tu peux me tutoyer, je m’en contrefous. Tout comme ton arrogance et tes problèmes de compréhension, ça m’en touche une sans faire bouger l’autre.


                            • Wakizashi Wakizashi 2 mars 2016 11:03

                              @Tokani

                              "Vraiment intéressant : Mais si une I.A se développe de façon Logique et Intelligente elle évitera sans doute soigneusement d’Imiter Homo Sapiens dans ses travers mimétiques , illogiques affectifs et métaphysiques ....« 

                              Je pense que le problème vient du fait que l’on utilise des concepts sans les avoir préalablement défini. Par exemple on confond machine et IA. D’autre part, quand on parle d’intelligence artificielle, on pense généralement à de la conscience artificielle. Enfin et comme déjà dit, en l’état actuel de nos connaissances, on est incapable de définir la nature de la conscience, ni de l’intelligence.

                              Sinon, il est fort probable qu’à l’avenir, on puisse fabriquer des machines imitant à la perfection la conscience humaine (c’est de plus en plus le cas). Par exemple, des machines avec lesquelles on pourrait dialoguer sans être capable de déterminer si c’est une machine ou un être humain qui s’adresse à nous (sauf à la soumettre au test de Turing).

                              Mais ce n’est pas parce qu’on aura fabriqué une imitation de la conscience que l’on aura pour autant fabriqué de la conscience. L’ordinateur qui a mis la pâtée au champion du monde d’échecs ne savait pas qu’il était en train de jouer aux échecs, et il ne savait pas non plus qu’il existait.

                              La nature de la conscience est un mystère, et à ce titre je ne vois pas trop comment on pourrait en fabriquer sans même savoir ce que l’on cherche à fabriquer. La majorité des chercheurs en IA sont les tenants d’une démarche réductionniste qui consiste à croire que la conscience émerge naturellement de la complexité des interactions d’un système en réseau (le cerveau), et que donc, plus une machine sera programmée avec des algos complexes, plus on aura de chances de voir une conscience y émerger.

                              Mais malgré des décennies de recherches (et de budgets) en ce sens, personne n’est parvenu à démontrer que le cerveau fabrique la conscience. C’est ce que les neurosciences appellent le »hard problem" : comment l’eau du cerveau se transforme-t-elle en vin de la conscience ? Comment passe-t-on de l’objectif (le cerveau) au subjectif (la conscience) ? Tant que l’on n’aura pas répondu à ces questions, je ne vois pas comment on pourra fabriquer de l’IA.


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 2 mars 2016 14:17

                              @Wachekiri

                              Bon mon gars pourquoi te répondre en l’état tant tu donnes l’impression plus qu’apparente que t’as pas plus de connaissances qu’un bulot sur la question de la conscience et de tout ce qui s’en suit. smiley
                              Je vais donc pas perdre mon temps avec toi sauf si tu daignes d’astreindre à aller tirer toutes les connaissances et enseignements utiles du documentaire en suivant qui synthétise les connaissances scientifiques disponibles en matière de neurosciences sociales appliquées à la conscience de soi :

                              https://www.youtube.com/watch?v=NJluEAgIoII

                              Et va pas y jeter deux neurones égarés et revenir me dire que t’as tout compris, ça se verra comme ton anneau au milieu du museau smiley
                              Par contre si on peut, suite à cela, avoir une discussion constructive et en toute connaissance de cause sur ce qu’est la conscience en fonction des données de l’état de la science telles qu’elles y sont ici présentées de façon très didactique, et d’une, je ferai amende honorable pour ma goujaterie à ton égard, de deux je serai pour la suite d’une courtoisie sans faille. smiley

                              @Pénible

                              Toi c’est encore pire, je t’ai déjà invité à x reprises à aller voir ce que doc, et a priori tu l’as pas fait, et si tu avais pris ce temps, t’as manifestement rien compris (et là je peux pas ou plus grand chose pour toi, reprends les études je sais pas ou fait toi une greffe de neurones sachant que pour ma part ça m’a demandé plusieurs visionnages très attentifs, en reprenant plusieurs passages, car c’est du concentré de science, pas des arguments de bistrot du commerce).

                              Au demeurant, suite à ton commentaire tu te dois de résoudre une énormissime contradiction :

                              - dans toutes nos discussions passées, tu as toujours pris le plus grand soin de contredire par tous les moyens possibles l’existence d’une quelconque transcendance pouvant qualifier l’espèce humaine et son attribut principal, la conscience,

                              - et maintenant tu viens ici me dire que l’humain est autre chose qu’une machine organique mue par des fonctions cognitives (certes complexes mais si on suit ton matérialisme réducteur) obligatoirement assimilables à des algorithmes ou tout autre procédé logique ou logiciel qui pourrait être copié à l’identique dès lors que l’on pourrait rassembler toutes les informations pré-requises nécessaires pour pourvoir parvenir à la reproduction artificielle et/ou mécanique de ces mécanismes.

                              Ou alors dis moi très précisément et très concrètement ce qui fait alors la spécificité de la conscience humaine et de tous ses attributs dans l’ordonnancement naturel, néguentropique et chaotique de l’univers ? Je suis tout ouïe

                              Mon cher tu as selon moi plutôt un gros gros problème de dissonance cognitive, reviens me voir quand tu l’auras résolu, le documentaire en question est pour cela un parfait viatique pour plus de compréhension de toi même et des autres alentour. smiley


                            • pemile pemile 2 mars 2016 16:01

                              @ORANGE SKUNK "t’as manifestement rien compris, reprends les études, fait toi une greffe de neurones« 

                              Ah, tu me rassures, ton agressivité naturelle et tes vannes à 2 balles reviennent au galop !

                               »Transcendance pouvant qualifier l’espèce humaine et son attribut principal, la conscience« 

                              La conscience n’est pas spécifique à l’espèce humaine, pourquoi y aurait-il une transcendance spécifique à l’humain ?

                               »Tu te dois de résoudre une énormissime contradiction. Tu viens ici me dire que l’humain est autre chose qu’une machine organique mue par des fonctions cognitives« 

                              Non, non, machine organique me convient, en opposition avec l’IA qui restera une machine algorithmique.

                              C’est un peu l’approche du neurologue Antonio Damasio, voir son livre »Le sentiment même de soi, corps, émotions et conscience"

                              Le cerveau ne doit pas être conçu comme une gigantesque base de données dont la première fonction serait d’accumuler des faits objectifs sur l’environnement extérieur. Une de ses premières fonctions est de représenter non les états du monde environnant, mais les états internes de l’organisme auquel il appartient. Damasio nomme « proto-soi » l’ensemble de ces représentations de l’état du corps.

                              Posséder un proto-soi ne suffirait pas à être conscient. La conscience suppose :

                              1 la rencontre de l’organisme avec un environnement qui suscite une représentation du monde par le cerveau,

                              et 2 la mise en relation de cette représentation avec celle de l’état de l’organisme lui-même, c’est-à-dire celle du proto-soi.

                              Damasio défend donc une version de la conception méta-représentationnelle de la conscience : être conscient, c’est pour un système cognitif être capable de représenter, au second degré, certaines de ses propres représentations. Précisément, la conscience apparaîtrait dès qu’un organisme se trouve doté d’un soi-central, c’est-à-dire d’un système capable de représenter, sous la forme d’un sentiment, la relation entre l’état du proto-soi et les objets avec lesquels il entre en interaction. Le soi-central possède une fonction biologique : son existence permet à un organisme de garder la trace des modifications de ses états occasionnées par des rencontres avec les objets environnants. Le sentiment conscient émerge donc dans l’instant fugitif de l’interaction avec l’extérieur. Cette conscience noyau se développe en conscience autobiographique chez les organismes dotés de mémoire, ainsi que d’un système de représentation susceptible de coder l’information d’une façon qui ne soit pas sensible aux changements de contexte.


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 2 mars 2016 16:22

                              @penible

                              Et voilà t’y pas qu’il me sort un bouquin de 1999 dans un domaine de recherche scientifique qui évolue à une vitesse supersonique qui prend donc ici pour postulat central que  :

                              Précisément, la conscience apparaîtrait dès qu’un organisme se trouve doté d’un soi-central,

                              et ce alors que mon documentaire de 2016 qui fait la synthèse de toutes les recherches en matière de neuroscience (pas d’un seul chercheur hein, ici il y a consensus) explique au contraire en long en large et en travers qu’il n y a en fait pas de soi central, (sans chercher midi à quatorze ce que l’on nomme proprement l’ego) mais des états de conscience fluctuants, et que la représentation exacte de soi n’est possible, pour résumer très succinctement (et sans doute donc maladroitement, mais l’idée principale reste), que la conscience de soi n’existe par réfection de l’état de conscience de se semblables. En fait la conscience est un attribut collectif de l’espèce et non individuel.

                              A tout le moins si tu considères qu’on est juste une machine, pourquoi celle ci -qu’elle soit organique ou algorithmique -n’aurait pas in fine tous les attributs de notre espèce ? Et pourquoi dès lors -et je te cite :
                              Il est donc évident que jamais une IA sera capable de se marrer à déconner un fil de discussion sur un forum
                              Toi être en pleine contradiction ou alors explique moi précisément, je t’écoute

                              PS : pour les blagues à deux balles, que veux tu, c’est ta femme qui m’a demandé de te manager à son tour smiley


                            • pemile pemile 2 mars 2016 17:32

                              @ORANGE SKUNK « Toi être en pleine contradiction ou alors explique moi précisément, je t’écoute »

                              Je pense qu’il va te falloir revoir le très bon documentaire synthétique que tu as posté (un peu trop centré sur l’humain) pour comprendre qu’il est en parfaite cohérence avec l’extrait du bouquin de Damasio que j’ai cité !

                              Et prendre « conscience » que les neurones miroirs ne sont pas une spécificité du l’humain.


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 2 mars 2016 17:53

                              @pemile

                              Oki doki, et je t’accorde à 100% qu’il est centré sur l’humain et que l’on se doit d’élargir à la conscience animale (je viens d’ailleurs à l’instant de voir une vidéo d’un gorille manifestant par langage des signes à sa soigneuse toute sa tristesse quand elle lui apprend la mort du chat qu’il avait adopté, c’est saisissant) 

                              Remarque que j’ai pas récusé sinon ce que dit Damasio, mais le postulat sur l’existence d’un soi central et individuel qui en fait est impropre (et ceci est l’objet de l’essentiel du documentaire, non ?) Ton extrait sur la représentation des choses, c’est sans objet ici, en quoi on s’opposait d’une quelconque façon sur ce sujet en particulier ici ou dans tous nos échanges sur ce fil ?

                              Mais sinon si tu veux ok j’ai tort, ça te fait plaisir ?

                              Tu ne réponds en tout cas pas ici à la seule question que je t’adressais, je te la repose donc :

                              "A tout le moins si tu considères qu’on est juste une machine, pourquoi celle ci -qu’elle soit organique ou algorithmique -n’aurait pas in fine tous les attributs de notre espèce ? Et pourquoi dès lors -et je te cite :
                              « Il est donc évident que jamais une IA sera capable de se marrer à déconner un fil de discussion sur un forum »"

                              Au surplus, qu’est ce qui, dans le premier commentaire de ce fil sur lequel tu es venu m’apostropher, contredit d’une quelconque façon tout ce que j’ai dit ensuite , tu peux me l’expliquer une bonne fois pour toute ? Merci d’avance smiley


                            • pemile pemile 2 mars 2016 18:12

                              @ORANGE SKUNK "ce que dit Damasio, mais le postulat sur l’existence d’un soi central et individuel qui en fait est impropre (et ceci est l’objet de l’essentiel du documentaire, non ?)« 

                              Ce soi-central utilisé par Damasio est d’un, une vision holistique du corps (l’homéostasie d’un organisme) et de deux, en intéraction permanente avec un »extérieur".

                              Pour ta question :

                              « Un organisme simple ou complexe n’est pas simplement en vie, il est résolu à rester en vie. » Ce désir inné et inconscient de rester en vie, qui se manifeste par des ajustements internes aux variations de l’environnement, est présent chez les êtres unicellulaires. Il précède donc l’apparition d’un système nerveux et d’un cerveau. C’est une forme d’instinct très archaïque attaché aux organismes vivants.

                              Pour ce qui de la déconnade sur un forum, cela correspond à la synthèse de ton documentaire, le jeu ou l’empathie, sous entend une « relation » à l’autre, qui semble s’être développé sur des milliards d’années par la « vie ».


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 2 mars 2016 18:51

                              @pemile

                              Oki je vois juste des variations sur un même thème dans tout ça, pas de problème (sauf que tu méconnais par là toujours à 100% la problématique de l’égo et de la conscience en tant que substrat collectif, fait d’interactions constantes, et non individuel, mais bon passons si pour toi l’essentiel est accessoire pourquoi en faire une montagne hein dis moi !? smiley ).

                              Et pour l’IA, les chercheurs programment d’ores et déjà leurs robots pour avoir l’instinct de survie, c’est juste le prolongement non contradictoire de la vie comme tu la décrits si bien (une intelligence produit de ces milliards d’années est juste en capacité de donner instantanément à sa création artificielle des caractéristiques issues de ce même processus, certes artificielles mais en tous points ici reproductibles)

                              Et sache qu’on est donc archi d’accord sur ton dernier paragraphe, alors en fonction de ce que je viens de dire, pourquoi l’IA, quand elle sera mure (ce sera peut être dans des milliers d’années, mais ici on raisonne dans l’absolu, sans limite de temps n’est ce pas) ne pourrait pas avoir un sens de l’humour affirmé ? Qu’il soit synthétique importe peu.
                              On aime pas ce qui est humain, on aime point barre, c’est une projection, ce qui fait que les vieux dans les maisons de rentraire aiment déjà leur robot, beaucoup d’hommes aiment leur voiture plus qu’ils n’aiment leur femme, celles ci sont pas loin d’avoir le même ressenti vis à vis de leur sextoy, etc.. smiley

                              Dès là un humain rit-il à une blague qu’il ne comprend pas ? Bah non, ce sera pareil pour l’IA

                              Elle simulera sinon ? Ben oui dans tous les cas mais nous mêmes on réagit à des stimulis, c’est un processus équivalent. On ne maîtrise pas ces stimulis, c’est la seule différence.

                              En tout cas un seul mot d’ordre c’est sûr c’est l’empathie, se mettre à la place de l’autre, de quoi que ce soit d’autre, et non laisser son égo dominer quoi que ce soit d’autre : car ça c’est l’attribut central de l’homme (et dans un certaine mesure des espèces animales les plus évoluées), c’est sa principale, son attribut caractéristique, mais aussi ce qui peut le fermer et le plus souvent le ferme à tout ce qui lui est extérieur, quel que soit cet extérieur.

                              Et dès lors même que tout cela produit par effet miroir un égo de toute l’espèce (la conscience universelle c’est pas du pipeau, c’est bel et bien l’interaction de tous les neurones miroirs) vis à vis de tout ce qu’il entoure, il n’y a en fait besoin d’aucune transcendance ni d’aucune spiritualité parasite pour estimer qu’une modification des paradigmes de l’espèce sur ce point serait à même de produire un effet que l’on considérerait par contrecoup et pour le compte de magique, transcendant en terme de connexion possible avec toute forme d’intelligence organique, cognitive ou artificielle.

                              Faut en effet arrêter de penser une bonne fois pour toutes que c’est l’ego qui est intelligent, non l’intelligence, l’information elle est partout, la conscience la traite, l’utilise mais comme elle le fait de façon inique ou à tout le moins encore parcellaire et imparfaite, on vit dans un monde chaotique qui ne l’est que par ce truchement. Ça ne peut rester pour ma part qu’une conviction profonde en l’état, mais si tu tu venais à te prendre un coup de D(e)olorean de ma part un de ces quatre pemile, j’espère que l’on pourra en revenir alors à la discussion ici présente smiley


                            • pemile pemile 2 mars 2016 19:34

                              @ORANGE SKUNK « Et pour l’IA, les chercheurs programment d’ores et déjà ... »

                              Pour l’IA les chercheurs sont encore incapables de pondre un système capable de traduire un texte car incapable d’en comprendre les polysémies ou les non dits.

                              Le problème intrinsèque d’une IA par rapport à la vie restera l’efficacité énergétique, si ton système « imitateur » à besoin de plusieurs centrales atomiques pour lancer une vanne ou inventer un outil, la loi de murphy dit qu’il va grave bugger !

                              Un organisme vivant qui au niveau résistance fout la tôle à terminator, le tardigrada

                              « La conscience universelle c’est pas du pipeau, c’est bel et bien l’interaction de tous les neurones miroirs »
                              Ca me plairait bien mais jamais trouvé de confirmation (malgré un coma « fantastique » et la pratique immodérée d’états de conscience modifiées par psychotropes smiley )


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 2 mars 2016 19:56

                              @pemile

                              Les psychotropes ne sont d’aucun effet, la disposition d’esprit plus surement.

                              Mettre toute sa capacité de cognition sur la compréhension de l’empathie, de ses mécanismes, de comment la propager plutôt que de penser au confort de son égo individuel, ni plus ni moins.

                              Mais bon si tu me dis que tu t’intéresses aux neurosciences (assurément tu en connais beaucoup que moi sur les questions dans leur aspect clinique), que tu as bien regardé ce documentaire, et si tu as rien à dire là dessus, puisqu’apparemment l’aspect humain c’est pas sa tasse de thé, ben ça m’étonne pas que tu puisses strictement rien faire émerger dans ces domaines. (t’inquiète t’es pas le seuls, 90% de tes semblables fonctionnent au diapason, comme des gros cochons d’égotiques fiers de l’être smiley smiley )


                            • pemile pemile 2 mars 2016 20:20

                              @ORANGE SKUNK « puisqu’apparemment l’aspect humain c’est pas sa tasse de thé »

                              M’enfin, tu pars en sucette, là. Tu ne me connais pas et fonctionnes par préjugés !


                            • pemile pemile 2 mars 2016 20:23

                              @ORANGE SKUNK
                              PS : tu dérives du sujet et m’insultes et m’accuses sur le fil fukushima de fuir le débat !


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 2 mars 2016 20:32

                              @pemile

                              Puisqu’  apparemment ai-je dit, tu sais pas lire ? smiley (je fais donc avec les moyens du bord, oui, comme tout chacun ici ; regarde d’ailleurs, t’as même de description de profil par exemple)

                              Chaque fois que je t’ai parlé d’empathie alors même que l’on parlait d’un documentaire qui ne traitait que de ça, tu as zappé, et tu voudrais que je tire d’autres enseignements de notre discussion que ça ?

                              Ben fais tes preuves ici, je suis pas avare en réponses exhaustives pour ma part.

                              Et puis tu penses que tu donnes à quiconque l’envie de te connaître en répondant à chaque fois de façon obtuse, faisant pour le compte la démonstration de ton manque total d’empathie ?

                              On devrait à chaque fois te mettre le nez dans le caca uniquement sur des questions de forme alors comment veux tu aborder le fond ?

                              Tu ne réponds ainsi qu’épisodiquement sur ce qu’a écrit ton interlocuteur et quasiment jamais précisément aux questions qui te sont posés sans détour.

                              C’en est lassant, mais bon t’inquiète je suis jamais avare de mon temps pour aider les nécessiteux smiley


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 2 mars 2016 20:50

                              @pemile

                              c’est sûr toi tu réponds comme une mitraillette, et prenant donc même pas le temps de réfléchir, ce qui donne immanquablement des conneries qui tiennent en à peine une ligne, et ça te dépasse pour sûr que d’autres puissent faire autrement.

                              Mon post de 20:32 répond exactement et exhaustivement au tien de 20:20, regarde ce que tu ponds pour ta part entretemps de façon extatique et compulsive, et t’en as même pas honte ?

                              Mais ayons confiance, un jour tu seras capables d’aligner plus de trois phrases d’affilée qui répondent point pour point à ce que ton interlocuteur a écrit, soyons fou, ce n’est pas un exploit impossible ; même toi pemile tu pourras y arriver

                              Et arrête de faire ouin ouin avec les insultes, tu sers exactement la même chose à tes interlocuteurs, si t’es ni capable de t’en rendre compte, ni capable de t’en accommoder, qu’est ce que tu fais là, va pleurer dans les jupes de ta mère voyons.


                            • pemile pemile 2 mars 2016 21:20

                              @ORANGE SKUNK

                              T’as quelque à dire sur l’IA ?


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 2 mars 2016 21:26

                              @pemile

                              Oui, j’ai même dit ce que j’avais à dire a priori. Tu veux prolonger le débat ? Je t’en prie, dis moi sur quoi, ou tu veux qu’on revienne sur tout ce que t’a pas pigé ou sur lequel tu es passé à côté ? A ta dispo, énonce, je te répondrai en tous points sans me défiler.


                            • pemile pemile 2 mars 2016 21:30

                              @ORANGE SKUNK « Oui, j’ai même dit ce que j’avais à dire a priori. »

                              Ton premier post à Wakizashi, qui semble maitriser le sujet, sur les discussions entre bonobos en train de copuler ?


                            • pemile pemile 2 mars 2016 21:32

                              @ORANGE SKUNK « A ta dispo, énonce, je te répondrai en tous points sans me défiler. »
                              Qu’est ce que tu connais en IA, autre que ton lien vers VIV ?


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 2 mars 2016 21:37

                              @pemile

                              Mais ce post là était un allégorie, une mise en abime, si toi ni vachemachin n’avez donc était foutu de saisir l’ironie et le procédé syntaxique ?
                              Ah oui c’est sur les bonobos ça parle pas, mince j’aurais du y penser, et surtout penser que tu l’aurais pris au premier degré.
                              Mon pauvre pénible t’es vraiment grave de chez grave.


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 2 mars 2016 21:45

                              @pemile

                              Ayé l’argument d’autorité à la con :)) smiley

                              Je réponds jamais à ces injonctions, on est ici sur un forum entre citoyens. Si tu ne veux discuter qu’entre spécialistes diplômés, mais qu’est ce que tu fous là, où t’as vu qu’il fallait donner son pédigrée ? Tu t’es trompé de bistrot non ?

                              Pour autant, je ne me défilerai en rien, donne moi juste pour ta part l’intégralité de ton CV, tes diplômes, tes accessits, laisse passer 10 jours pour que je puisse juger si toi tu ne te permets d’intervenir que sur les sujets ou t’es considéré comme expert sur le plan académique (donc d’ores et déjà sur l’IA et le nucléaire).

                              Et là moi aussi je déballerai tout, et baisserai mon pavillon sur tous les sujets qui n’auront pas été de du ressort de mon strict domaine de compétence.

                              Chiche ?


                            • pemile pemile 2 mars 2016 21:47

                              @ORANGE SKUNK « Mais ce post là était un allégorie »

                              Le deuxième post alors, dans lequel tu lui reproches de ne pas répondre à une question que tu n’as pas posé ?


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 2 mars 2016 21:50

                              @pemile

                              Je réponds bien à son :

                              « Vous voulez dire : « à chaque fois que mes croyances sont remises en cause ? » »

                              What else ?


                            • pemile pemile 2 mars 2016 21:52

                              @ORANGE SKUNK « Si tu ne veux discuter qu’entre spécialistes diplômés »

                              C’est pas une question de diplomes, juste de connaissances, donc de centres d’intérêts.

                              Ce qui devient évident, c’est qu’en « pénible pemile » tu sembles prêt à y passer du temps ?


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 2 mars 2016 21:59

                              @pemile

                              ben oui j’adore m’entretenir avec les keums qui ont la bave aux lèvres, c’est un peu mon violon d’Ingres de les voir s’exciter dans tous les sens.

                              Mais domaine d’étude préféré à mes heures perdues et j’en ai pas mal en ce moment (apparemment toi aussi), c’est d’étudier la perversion de tous ces égos incapables de la moindre introspection, incapables de comprendre que quand ça part en sucette, c’est toujours la faute des deux protagonistes, jamais uniquement du seul fait de l’ignoble méchant autre que soi en face smiley


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 2 mars 2016 22:06

                              @ORANGE SKUNK

                              Pour le reste tu peux préjuger de la supériorité de tes centres d’intérêt sur les miens ? Si je viens parler IA, c’est que ça m’intéresse non ? Point barre, qu’est ce que t’as à savoir de plus a priori, le reste c’est dans l’argumentaire que ça se dénoue.

                              Et si tu reviens dès lors à la question des sources, me fais pas rire, t’as pas lu une seule ligne de l’article sur VIV, t’es pas foutu de dire ce qu’il en relève exactement, et tu voudrais me faire la leçon, sachant que c’est exactement le même procédé inverse que tu te permets toi de renvoyer à la face de Cabanel ?

                              Tu te fous de la gueule du monde, et le pire c’est que j’ai l’impression que tu t’en rends même pas compte, et là j’ai donc un peu pitié, c’est pourquoi je m’attendris et m’étends un peu sur ton cas.


                            • pemile pemile 2 mars 2016 22:10

                              @ORANGE SKUNK "ces égos incapables de la moindre introspection, incapables de comprendre que quand ça part en sucette, c’est toujours la faute des deux protagonistes"

                              Toujours dans tes préjugés.

                              Bave aux lèvres et excité, alors que je suis vautré sur la banquette, encadré par mes deux chiennes qui me lachent perle sur perle en ronflant synchrone avec ma femme smiley


                            • pemile pemile 2 mars 2016 22:14

                              @ORANGE SKUNK « t’as pas lu une seule ligne de l’article sur VIV, »

                              Raté, j’ai même regardé leur schéma de leur algorithme sensé nous vendre de l’IA.

                              Et j’ai déjà étudié cortana et siri, bouffeur de cpu pour impressionner le gogo !


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 2 mars 2016 22:20

                              @pemile

                              Ben c’est parfait moi j’ai un bon Blur dans les cages à miel, une petite binouse et je fais ce soir comme je fais d’habitude sur AV.

                              Tu dois vraiment débarquer de mars pour pas savoir que je suis toujours aussi taquin, pusillanime (se lancer des fleurs c’est vraiment pas stimulant pour la caboche).

                              Comme tu reviens à la charge comme un morbac sinon (tu permets hein j’utilise ce que tu sais de ta vie hein, c’est plus raccord comme ça smiley ), je réponds au tac au tac, mais tu verras que je pourrai te foutre une paix royale même si tu reviens me mordre comme un pitbiull sans muselière, c’est d’ailleurs exactement ce qui s’était passé lors de notre précédent échange au sujet de la conscience smiley

                              Sans contrainte, sans complaisance, en toute détente et avec un esprit constructif (mais pour cela il faut être deux si tu vois ce que je veux dire)


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 2 mars 2016 22:24

                              @pemile

                              Rhôoo dommage j’ai moi même épuisé mon quota de cpu pour ce soir, à la revoyure hein smiley


                            • pemile pemile 2 mars 2016 22:25

                              @ORANGE SKUNK
                              T’essayes de mordre mais tu te loupes à chaque fois, ça m’amuse.


                            • pemile pemile 2 mars 2016 22:27

                              @ORANGE SKUNK « à la revoyure hein »

                              Je te connais, et n’ai aucun doute sur tes obsessions agressive petit roquet.


                            • Wakizashi Wakizashi 3 mars 2016 09:23

                              @ORANGE SKUNK

                              "Bon mon gars pourquoi te répondre en l’état tant tu donnes l’impression plus qu’apparente que t’as pas plus de connaissances qu’un bulot sur la question de la conscience [...] "

                              Ta prose n’a ni queue ni tête. Tu m’accuses d’avoir dit quelque chose que je n’ai pas dit, et maintenant tu te pavanes parce que tu as vu une vidéo sur utube (que je connaissais déjà soit dit en passant) : tu veux une médaille ?

                              Tu as vu une vidéo, c’est bien. Comme visiblement tu n’as rien d’autre à dire, par exemple pour expliquer en quoi consiste ton désaccord, il n’y a rien à répondre.


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 3 mars 2016 09:52

                              @Wachekiri

                              Ah salut vachekiri, en forme ? T’as l’air en tout cas, bien punchy, ça promet, on se fait un petit match comme avec pénible hier soir, chiche ?
                              Alors reprenons :

                              Wakizashi 1er mars 17:05

                              @OR ANGE SKINK

                              « Lol à chaque fois que je lis ce genre d’affirmation »
                              Vous voulez dire : « à chaque fois que mes croyances sont remises en cause ? »

                              Youhou, y’a quelqu’un là ? Quand tu me mets dans la face que toussa ce ne sont que mes croyances qui seraient remises en cause, on sait tous où cela veut en venir : toi y’en a être un docte cartésien, toi y’en a connaître la science, moi y’en a être un obscurantiste moi y’en a fumer la moquette et dire en conséquences des inepties. Ce type de propos lapidaire réduit à une injonction qui se voudrait fatale pour détruire tout argumentaire, c’est pas un scoop, on la connaît, ça tapisse AV de millions de commentaires.

                              Au surplus libre à toi de chercher à disqualifier la valeur du documentaire que j’ai posté (et qui répond en tous à cette problématique de l’estimation de ce qu’est la conscience de soi et qui aurait pu servir de base à une discussion apaisée comme je te le proposais mais tu as préféré zappé, vient pas chouiner maintenant hein), ça te regarde, pour ma part il m’a permit d’apporter un contrepoint utile, de même qu’ensuite j’ai apporté moult arguments qui donnent plus de consistance à ma petite digression liminaire à ton encontre.

                              T’as rien à dire là dessus et sur le déroulé de ce que j’ai dit ensuite, et rien surtout qui permettrait de me confondre sur mes « croyances » ?

                              T’inquiète sinon y’a pénible que devrait ramener ses gros sabots... ou pas, on va pouvoir jouer et rejouer la scène, mais j’ai bien peur que vous ayez toujours rien à me renvoyer sur le fond de ce que j’ai écrit sauf sur des biais accessoires.

                              Ou je me trompe ? Je suis dès lors à votre entière disposition (même si je vais m’absenter pour le reste de la matinée), avec toute l’empathie nécessaire à l’exercice (qui consiste non pas à être complaisant mais à renvoyer une attitude correspondante aux intentions de l’interlocuteur = perdant/perdant ou gagnant/gagnant, c’est comme vous voulez)



                            • pemile pemile 3 mars 2016 10:46

                              @ORANGE SKUNK « vient pas chouiner maintenant »

                               smiley


                            • Wakizashi Wakizashi 3 mars 2016 11:05

                              @ORANGE SKUNK

                              « Ou je me trompe ? »
                              Voilà, c’est ça : tu te trompes, et tu racontes n’importe quoi, à un point tel que je ne sais même pas de quel truc à propos duquel que tu causes. Je reprends dans l’ordre :

                              1- Tu m’accuses d’affirmer, je cite : "que dans le futur il sera impossible que l’IA accède au statut conscient« , avec une histoire de bonobos en guise de métaphore. Or c’est faux, j’ai dit dans mon premier message que rien ne prouve que cela soit possible. J’ose espérer que tu comprends la différence entre d’une part dire que quelque chose est impossible, et d’autre part dire qu’il n’est pas prouvé que cette chose soit possible.

                              2- Tu m’accuses de n’avoir, je cite,  »pas plus de connaissances qu’un bulot sur la question de la conscience« . Soit j’ai dit une connerie qui justifie cet agréable commentaire, et dans ce cas merci de citer la connerie en question, soit c’est un procès d’intention.

                              3- Tu cites un film. C’est bien, mais à part nous expliquer que ton zizi est plus gros que le mien, qu’est-ce que ça vient faire dans la conversation ? Que dit ce film qui contredirait mes propos ?

                              5- Tu m’accuses de, je cite, »chercher à disqualifier la valeur du documentaire« . Effectivement, tu entends des voix, ça a l’air d’être une tendance lourde chez toi : citation please.

                              4- Tu dis que je suis cartésien. Pas de bol, c’est exactement le contraire, c’est écrit dans mon profil.

                              5- Citation : »et qui répond en tous à cette problématique de l’estimation de ce qu’est la conscience de soi et qui aurait pu servir de base à une discussion apaisée« 
                              D’une part je suis détendu, merci pour moi. Il me semble que c’est toi qui part en vrille tout seul depuis le début, mais peut-être que tu te parles à toi-même...
                              D’autre part, c’est toi qui mets la »conscience de soi« sur le tapis, pas moi. Je ne te demande même pas le rapport avec mon premier message, je te pose juste une question : avant de parler de la »conscience de soi« , le »soi« c’est quoi ?

                              6- Enfin, sur tes croyances, c’est toi-même qui l’affirmes : »moi je fais le pari du contraire", à savoir que l’IA (au sens de la conscience artificielle) existera un jour. Je te réponds ce que j’ai dit dès le début : ça n’est pas prouvé, et tant qu’on n’aura pas la moindre idée quant à la nature de la conscience, je ne vois pas comment on peut prétendre en fabriquer. Autrement dit, si la conscience n’est pas réductible à un calcul, on ne risquera pas d’en fabriquer avec des algos, aussi complexes soient-ils. Et même si la conscience est le produit du cerveau (ce qui n’est pas prouvé non plus), rien ne dit qu’elle puisse être simulée par un calcul. Je te renvoie aux travaux de Penrose.


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 3 mars 2016 13:01

                              @AngelusMillet

                              Hein, t’a vu, mon clone pénible, il est super fort hein smiley
                              Ah et ça y est t’es repassé en mode STASI ? J’adore tout de suite, ça donne un point de comparaison avec Momo, et assurément ça t’honore, hein ?

                              @Wakizashi

                              1.voui, et toi tu sais faire la différence entre pari et croyance ? Tu voulais me tacler de façon lapidaire alors que je m’étais simplement permis une digression à vocation comique et non démonstrative sur les bonobos (et vouloir en tirer une quelconque affirmation ou démonstration de ma part à ce stade là, c’est juste faire preuve d’un manque flagrant de discernement et d’a propos).
                              Rhôo sinon c’est parce que je t’ai pas parlé avec tout plein d’égards, tu m’excuses, promis la prochaine fois je t’amènerai des fleurs et on prendra le thé avant toute autre chose, OK ?

                              2. cf réponse 2, tu pars en vrille directe, je ne te ménage pas, dont acte

                              3. Ah alors on parle de la conscience, je poste quelque chose de référence sur le plan scientifique sur la conscience (alors que je te rappelle tu venais de m’assener auparavant que c’étaient mes croyances qui risquaient d’être remises sen cause), et ce juste pour mettre les points sur les I afin de jeter les bases d’une discussion constructive et tu me dis que c’est HS ? Tu serais pas là à piocher ce qui t’intéresse en ignorant complétement les circonstances et l’enchainement des événements appliqués à la cause ? T’inquiète c’est une problématique classique du débat entre ectoplasmes, tu n’es pas le seul à être défaillant en la matière,

                              4. (qui est ton point 5 à toi) je me suis trompé alors, mes confuses, même si j’aimerais beaucoup que tu m’expliques en quoi ta présentation montre ton non-cartésianisme, sachant que je voulais juste l’entendre dans son acception la plus banale et la plus classique : être rationnel et toujours adopter une attitude de doute sceptique, mais j’en prends note, tu ne prétends spas avoir une pensée rationnelle, OK !

                              5. (qui est ton point 4 à toi) la question est de savoir si l’IA pourra accéder à la conscience ou pas, je te dis ce sur quoi je me base (ni plus ni moins, après t’étais plus là, donc le reste nous concernait à pemile et à moi, point barre) pour définir ce qu’est la conscience, et tu viens encore me dire ici que c’est sans objet ? Je pense qu’on peut pas faire grand chose pour toi en l’état.

                              6. faire un pari, c’est affirmer ? pff encore pire que ce que je pensais pour ton point 5

                              What else ?


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 3 mars 2016 13:17

                              @ORANGE SKUNK

                              Oups au 2. cf réponse 1


                            • Wakizashi Wakizashi 3 mars 2016 13:46

                              @ORANGE SKUNK

                              1- « je m’étais simplement permis une digression ».
                              Donc, si je comprends bien, depuis le début tu encules des mouches sur un hors-sujet. C’est sans intérêt alors.

                              2- « tu pars en vrille directe, je ne te ménage pas, dont acte »
                              Dont acte que tu fais des procès d’intention, nous sommes d’accords.

                              3- "on parle de la conscience, je poste quelque chose de référence sur le plan scientifique sur la conscience (alors que je te rappelle tu venais de m’assener auparavant que c’étaient mes croyances qui risquaient d’être remises sen cause), et ce juste pour mettre les points sur les I afin de jeter les bases d’une discussion« 
                              Une discussion à propos de quoi ? Pour rappel c’est moi qui ai introduit cette conversation, dont le sujet était l’inquiétude de Stephen Hawking et Elon Musk à propos de l’émergence d’une IA citée dans l’article, que tu as pourrie d’entrée de jeu par un commentaire HS (je passe sur l’arrogance et les attaques ad hominem compulsives dont tu fais preuve). Si tu veux lancer une autre discussion, rien ne t’en empêche, tout le monde peut ouvrir un fil.

                              4- »j’aimerais beaucoup que tu m’expliques en quoi ta présentation montre ton non-cartésianisme« 
                              Toi qui est si brillant, je te laisse trouver tout seul. Sinon pour info, le cartésianisme est une doctrine philosophique rationaliste qui se réclame des thèses de Descartes. Ne pas être cartésien ne signifie pas ne pas avoir une pensée rationnelle.

                              5- »je te dis ce sur quoi je me base [...] pour définir ce qu’est la conscience"
                              Première nouvelle, la conscience est définie maintenant. Tu n’as plus qu’à aller chercher ton prix Nobel alors...

                              Bref, en attendant ce moment mémorable, j’attends toujours la réponse à ma question : puisque tu parles de la »conscience de soi« , le »soi« c’est quoi ?


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 3 mars 2016 14:24

                              @Wakizashi

                              1. Yep faut en tirer la conséquence que comme t’as pas compris que c’était un trait d’humour, y’a fallu que t’en fasse tout un pataquès et que pemile te suive là dedans.
                              Sans intérêt ?, alors pourquoi tu reviens encore à la charge ? C’est pas très très logique toussa toussa !

                              2. Non, nous ne sommes pas d’accord : ne pas ménager, c’est ne pas faire montre de complaisance et ça se traduit directement dans la façon de tourner la prose, ça n’a donc rien à avoir avec faire ou pas des procès d’intention (qui sont toujours des trucs qu’on se cherche dans la tête, comme tu le fais ici encore et encore, mais ça c’est l’ego qui veut ça, on y revient encore et encore)

                              3. Une digression humoristique et qui cherche juste à interpeller, c’est HS : OK, SI TU VEUX,
                              mais je ne priverai pas de recommencer à la première occasion, car il est savoureux de voir combien tu es du genre à te prendre au sérieux et à ne pas supporter une seule seconde que l’on ne se contente pas de te cirer les pompes. Toujours l’ego, encore l’ego !

                              4. Je t’ai précisé comme j’avais ici -dans le contexte, utilisé l’acception cartésien, un point c’est tout. Tu me réponds que t’es pas cartésien mais que t’es rationnel, c’est très bien, et tu t’en dépatouilles comme tu veux après ça. Mais bon c’est comme si tu me disais j’aime pas le fromage, mais j’aime la mimolette, va comprendre Charles !

                              5. Oui ce documentaire nous donne des pistes pour essayer d’appréhender ce qu’est la conscience de soi, j’aurais effectivement été plus inspiré d’écrire cela très exactement, vis à vis d’un capilotracteur de première, alors toutes mes excuses.

                              Mais sur le fond maintenant, dire ici que j’ai prétendu définir ce qu’est la conscience, tu fais un procès d’intention, comme t’aime à le sermonner !

                              Et assurément il donne des pistes très intéressantes ce documentaire pour essayer d’appréhender ce qu’est la conscience de soi, notamment en énonçant :
                              « nous sommes une expression momentanée d’une unité en constante évolution et sans centre »

                              What else ?


                            • pemile pemile 3 mars 2016 14:29

                              @ORANGE SKUNK "« nous sommes une expression momentanée d’une unité en constante évolution et sans centre »

                              "

                              L’humain ou la vie dans sa globalité ?


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 3 mars 2016 14:59

                              @Pemile

                              Et bien le documentaire le circonscrit à l’espèce humaine, mais pour ma part je fais le pari (c’était l’objet d’une partie de mon commentaire d’hier à 18:51) que si notre espèce évoluait vers l’empathie dans son ensemble en partageant une vraie forme de conscience de soi sociale (les neurones miroirs ne distinguent en rien ce qui se produit en soi ou chez un semblable), les connexions se produiraient de toutes parts, avec toute forme d’intelligence, pas seulement humaine.

                              Par là, la conscience se conjugue forcément à plusieurs, au nous, cet attribut dépasse en fait l’individu et en particulier son ego cloisonnant et restrictif (qui ne veut pas ou n’est pas amené à voir que l’on ne peut s’estimer convenablement soi même que par le regard de autres en toutes circonstances), par voie de conséquence y’a pas de raison que sur le plan universel cela se limite à l’homme, et qu’à ce niveau là il y aurait alors bien un centre, une unité qui nécessite une connexion adéquate pour faire tourner rond et de façon cohérente et harmonieuse l’ensemble dans toutes ses interactions en quelque sorte , nous compris.
                              or on est toujours scotchés dans ce moi contre le reste de l’univers si destructeur et en tout cas totalement parcellaire et aveugle.


                            • pemile pemile 3 mars 2016 16:58

                              @ORANGE SKUNK « les neurones miroirs ne distinguent en rien ce qui se produit en soi ou chez un semblable »

                              Mais l’activation des neurones miroirs se fait par observation. ils ont été découvert lorsqu’un singe observait un autre singe effectuer une action. Ils sont activés par une perception sensorielle.

                              En te lisant j’ai l’impression que tu sous entends que les neurones miroirs (d’une espèce ?) seraient interconnectés ?

                              Pour ma question, étant donné que les neurones miroirs ne sont pas spécifiques à l’espèce humaine, quel est le sens de cette « unité sans centre » ?


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 3 mars 2016 17:46

                              @pemile

                              Dans le documentaire, il est dit -en fonction des dernières découvertes (mets toi donc à la page), que ces neurones miroirs fonctionnent en imaginant seulement l’action chez un autre, donc sans besoin de perception directe (et donc t’as pas regardé le documentaire, ou en le parcourant d’un derrière discret, c’est bien ce que je me disais, sinon tu poserais pas ces questions à la c... smiley smiley ). On éprouve alors bien les mêmes émotions que d’autres personnes,pas seulement par mimétisme mais parce qu’on y est connectés.

                              Unité, comme unicité de la conscience, pas comme unité de traitement centrale et fixe, mais tout ça est dit de façon très précise dans le doc (et là je vais pas reprendre le doc parce que t’es toujours pas foutu d’aller te renseigner par toi même, hein ?).
                              Sans centre car ce qui constitue l’état de notre conscience de soi à l’instant T fluctue. En fait il n’y a pas de centre car la conscience de soi est le produit d’interactions neuronales qui proviennent de zones différentes et fluctuantes, il n’y a pas de centre unique de traitement, c’est en permanence une sorte de compromis non localisé, notamment en fonction de l’action de l’un ou de l’autre des deux hémisphères du cerveau.
                              Et voui tu t’en rends pas compte que ton toi, ton ego diverge en permanence, tout comme tu ne te rendrais donc même pas compte (pas seulement par la perception mais en ton âme et conscience), que si on te déconnectait le cerveau droit, tu ne verrais visuellement que la moitié d’un visage qui te ferait face et n’y verrait aucun problème, ce serait ta perception de la réalité point barre (tu gagnerais vraiment à regarder attentivement le doc, cela y est super bien montré et expliqué smiley smiley).

                              Là on était dans le domaine clinique, passons maintenant dans la prospective que je fais (t’en veux ou t’en veux pas, mais va pas confondre l’existant et cet existant sur lequel je m’appuie pour faire mon pari), cette interconnexion devient totale si l’on venait à découvrir que cette mise en œuvre des neurones miroirs entre chaque être humain est tout simplement le résultat de l’intrication quantique (ce raisonnement a tout le moins le mérite d’être fort logique, non ?), en clair que tes neurones miroirs se baladent bel et bien chez moi et vice versa par exemple.
                              L’extension à toute forme de vie ou organisme n’aurait rien de délirante, on a bien des neurones dans l’estomac (ça répond à un argument vaseux de vachekiri plus haut), bon là faudrait des développements considérables pour aller plus loin, je les ai produit à de nombreuses reprises sur AV ces derniers temps, c’est dans mes commentaires, mais ça servira strictement à rien de te les servir, car de toute façon tu ne fais que chercher la petite bête là où tu penses pouvoir avoir un os à ronger smiley (et là encore la partie du doc sur la dissonance cognitive produit de la frustration à ne pas obtenir ce que l’on veut, en particulier dans l’échange d’idées comme ici présent, te serait super profitable smiley )


                            • pemile pemile 3 mars 2016 18:42

                              @ORANGE SKUNK « ces neurones miroirs fonctionnent en imaginant seulement l’action chez un autre, donc sans besoin de perception directe. [...] mais parce qu’on y est connectés. »

                              Mais non, dans le cas d’imaginer, c’est bien une création interne pas une connexion ! Et cela ne peux être vérifier expérimentalement qu’en dialoguant avec le « cobaye » imagine telle action ou en lui demandant à postériori à quoi pensais tu.

                              « En fait il n’y a pas de centre car la conscience de soi est le produit d’interactions neuronales »

                              C’est donc quand même le produit du système nerveux central ?

                              « cette mise en œuvre des neurones miroirs entre chaque être humain est tout simplement le résultat de l’intrication quantique. En clair que tes neurones miroirs se baladent bel et bien chez moi et vice versa »

                              Strictement aucune étude ne permet de tirer ce genre conclusion !

                              "mais ça servira strictement à rien de te les servir, car de toute façon tu ne fais que chercher la petite bête là où tu penses pouvoir avoir un os à ronger"

                              Procès d’intention, je t’ai déjà expliqué qui je me suis déjà prêter à de nombreuses expériences et reste un cobaye volontaire.


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 3 mars 2016 19:10

                              @pemile

                              produit du système nerveux central ?

                              Charabia

                              Strictement aucune étude ne permet de tirer ce genre conclusion !

                              T’es vraiment grave, j’ai dit que c’était une projection personnelle (une conjecture si tu ça te fait plaisir même), je prends la peine de bien le mentionner trois fois et vlan tu me renvoies illico que je tire des conclusions, t’es vraiment vraiment vraiment trop grave de chez grave smiley

                              Et c’est sûr t’en fais un joli cobaye, merci pour tous ces échanges si constructifs !

                              Allez @+ 


                            • pemile pemile 3 mars 2016 19:33

                              @ORANGE SKUNK

                              Strictement aucune étude ne permet d’envisager ce genre de suppositions ?

                              Charabia, alors que tu dis « le produit d’interactions neuronales » ?


                            • LEELOO ORANGE SKUNK 4 mars 2016 08:50

                              @pemile

                              Lol à chaque fois que je lis ce genre de proposition (my bad), je vois bien Naoh se faisant iech dans sa caverne favorite et qui dit à son pote : tu crois que si on frottait un bout de bois contre de la paille avec un appel d’air suffisant, ça permettrait de faire un truc pour cuire la gazelle ? Et le keum de lui répondre : Strictement aucune étude ne permet d’envisager ce genre de suppositions ? smiley
                              La boucle est bouclée, n’en jette plus pénible, ou plutôt si, autant que tu veux, mais sans moi ici

                              Bonne journée smiley


                            • pemile pemile 4 mars 2016 09:56

                              @ORANGE SKUNK « La boucle est bouclée, n’en jette plus pénible, ou plutôt si, autant que tu veux, mais sans moi ici »

                              Je te laisse aussi chercher l’IA dans la parapsychologie quantique et t’extasier devant une google car ou des « assistants » genre VIV, Cortana ou Siri, qui à défaut de contenir un gramme d’intelligence vont plutôt abrutir leurs utilisateurs.


                            • gogoRat gogoRat 1er mars 2016 14:09

                               Le faux problème vient de l’illusion de consensus, et même de conscience, rattachée au mot ’intelligence’ ! 
                               
                              ’L’intelligence est l’ensemble des facultés mentales permettant de comprendre les choses et les faits, de découvrir ces relations entre elles et d’aboutir à la connaissance conceptuelle et rationnelle’ - nous dit Wikipédia
                                Reste à affiner le sens profond de ’mentales’ (puis : ’mental artificiel’ ? ), la prétention à décider entre ’fait’ et ’interprétation d’un fait’ , à savoir si la ’connaissance’ peut faire référence à un consensus absolu ...
                               
                               
                               Il eût été bien plus jouissif d’envisager que l’intelligence artificielle pourrait apporter un temps de loisir salvateur à l’humanité toute entière - tout en dégonflant élégamment une grande part de l’infatuation vaine et vaniteuse suscitée par des aptitudes individuelles relevant beaucoup moins que nous le croyions de qualités proprement humaines.
                               
                               
                               Cet article a, en tout cas, le mérite de nous permettre de constater la réalité de la vacuité et du simplisme rapide des ’lumières’ qui ne savent entendre aucune nuance entre intelligence et utilitarisme. 

                               
                               Par contre, ce qui pourrait bien plus nous alerter qu’une ’intelligence artificielle’ contrôlée par des humains et à leur service, c’est l’intention, affichée et revendiquée par certains de nos contemporains, de ’créer’ des formes (plus ou moins autonomes) de vie-inventée-par-des-génies.
                               L’approche informatique nous a habitués à envisager des formes immatérielles de ce genre de ’vies’, relevant de concepts algorithmiques implantés dans des machines risquant (dans nos fictions récréatives, littéraires ou cinématographiques) de développer des capacités de prise d’autonomie avec des intérêts et objectifs différant de ceux des humains, voire antagonistes.
                               Il faut toutefois savoir que certains chimistes (comme notre Nobel Français Jean-Marie Lehn) envisagent rien moins que la possibilité de créer physiquement, par combinaisons élémentaires au niveau des atomes, de nouvelles structures organiques (jusqu’ici inédites, à notre connaissance, dans notre univers) susceptibles de développer vie et conscience !

                               De telles visées ne semblent pas inspirées par un utilitarisme ; mais alors, par quoi ?
                               Est-ce moins navrant ?


                              • L'enfoiré L’enfoiré 1er mars 2016 16:16

                                @gogoRat


                                « Le faux problème vient de l’illusion de consensus, et même de conscience, rattachée au mot ’intelligence’ ! »

                                Qu’est-ce qui fait la différence entre un homme et une machine ? 
                                La créativité, vous allez répondre.Il y a quelque chose en plus : l’homme est un animal quantique.
                                C’est à dire qu’il réagit parfois en analogique et parfois en faisant appel au numérique ;
                                Les machines jusque maintenant étaient jusqu’à il y a peu, à 98% numérique puisqu’au départ elles étaient conçues dans un but comptable. ;Des ordinateurs analogiques ne se retrouvent plus que dans des appareils comme des oscilloscopes avec lesquelles on ne cherche pas l’exactitude, mais les tendance maximales et minimales.
                                Et si vous ouvrez les dernier S&V, que lisez-vous ?
                                L’ordinateur quantique : l’invention la plus folle de tous les temps.

                                CQFD ? 

                              • gogoRat gogoRat 1er mars 2016 18:49

                                @L’enfoiré

                                 Non ! désolé ! je n’avais pas, je n’aurais pas eu, et je n’aurai pas la prétention de commettre la réponse que vous me prêtez. 
                                 Je me contente ici de constater qu’aujourd’hui encore, (et heureusement !) la différence entre un homme et une machine n’est un mystère pour personne !
                                 Il n’est pas assuré qu’avec les dérives transhumanistes à craindre, cette question devienne pertinente plus vite qu’on n’ose le souhaiter ... pour peu que le vocabulaire et le mot ’homme’ aient le culot de vouloir désigner de façon indifférenciée les êtres humains tels que nous connaissons aujourd’hui, et je ne sais quel micmac chimérique visant à Dieu ne sait trop quelle prétendue optimisation utilitariste mêlant de la chair et du matériau humain à des ’avancées’ à la Frankenstein !


                              • L'enfoiré L’enfoiré 1er mars 2016 19:25

                                @gogoRat,


                                 N’avez-vous pas vu ces deux feuilletons, l’un québécois« Alost human » et « Real Human » je crois créé par des scandinaves.
                                 J’en parle dans cet article. écrit un an après le billet sur l’IA.
                                 De la fiction, bien sûr.
                                 Mais cela donne une idée de jusqu’où on peut aller dans la perfection de la reproduction de la réalité humaine jusqu’à la reconnaissance qu’un robot aurait de l’interlocuteur devant lui..

                                 

                              • Yohan Yohan 1er mars 2016 14:23

                                Pour l’instant, c’est la connerie artificielle du gouvernement qui fait le plus de dégâts.


                                • julius 1ER 1er mars 2016 14:47

                                  le problème n’est pas le remplacement de l’homme par les machines cela est prévu depuis 50 ans et le processus a commencé il y a deux siècles ....


                                   le problème est la « propriété privé » des dites machines et le pouvoir et la puissance que cela confère aux propriétaires des dites-machines ?????

                                  mais le débat est présent depuis 2 siècles aussi et il est loin d’être clos !!!!!

                                  • tonimarus45 1er mars 2016 15:11

                                    @julius 1ER— Je suis dans une region viticole et deja il y a plus de cinquante ans en patois de chez moi les ouvriers agricoles disaient«  »« il faudra casser la machine »«  ;Et donc il faudra bien trouver une solution pour ceux qui n’auront plus de travail car les emplois necessaires a creer ses engins ne suffiront pas a compenser les emplois perdus

                                    Nos »« tetes d’ampoules »" sortis des grandes ecoles, nos elus sont là pour trouver des solutions a ces problemes non ??? ou alors a quoi servent t’ils ????

                                  • L'enfoiré L’enfoiré 1er mars 2016 15:59

                                    @tonimarus45,

                                     Casser la machine ?
                                     Vous rigolez là ou c’est sérieux ?
                                     Non, il faudra s’adapter à la nouvelle situation qu’apporte le numérique.
                                     Les têtes d’ampoules sont bien éveillées et elles s’en occupent, soyez en sûr pour en faire toujours moins. Tout cela c’est étudié pour. 
                                     Je vous conseille de vous y mettre aussi.
                                     Créez votre petite startup avec du crowdfunding comme atout majeur.
                                      smiley

                                  • L'enfoiré L’enfoiré 1er mars 2016 16:01

                                    Vous ne devez pas sortir des grandes écoles pour cela.

                                    Mais avoir des idées neuves en vous plaçant devant le travail des champs pour éviter le travail inutile et le réduire avec efficacité..

                                  • L'enfoiré L’enfoiré 1er mars 2016 15:54

                                    « L’intelligence artificielle pourrait mettre 50% de l’humanité au chômage »


                                    Et on découvre cela aujourd’hui ?
                                    Mais c’est aussi le moment pour que la créativité de l’homme et que ses neurones vont devoir fonctionner deux fois mieux et plus rapidement.
                                    L’homme n’est pas fait pour travailler, mais pour réfléchir.
                                    La concurrence entre les idées va être bien plus forte, ça c’est évident ;.

                                    • bourrico 7 1er mars 2016 16:53

                                      @L’enfoiré

                                      Va falloir faire fermer leur claque merde au Spartacul et autres bouffon boulangers.
                                      Réfléchir est une ignominie pour ces gens, un concept abstrait qui leur est totalement étranger.
                                      Eux vantent le travail pur et dur, la mine, les champs, l’usine, ce genre de chose.


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 1er mars 2016 17:04

                                      @bourrico 7,


                                       Si c’est ce qu’ils pensent au sujet du travail, il faudra qu’ils révisent leur point de vue.
                                       Même en Chine, on remplace beaucoup d’ouvriers par des robots. 
                                       Il faut remonter les neurones des genoux vers la tête.
                                       Si vous connaissez les neurones miroirs, c’est le moment de les faire fonctionner.

                                    • rocla+ rocla+ 1er mars 2016 17:01
                                       Je me réjouis de ce monde à venir . 

                                      Commencé le métier en 1960  , on travaillait pratiquement de la même façon
                                       que les anciens de 1900 , à part le pétrin mécanique qui était déjà un immense 
                                      progrès  concernant la pénibilité . 

                                      Des sacs de farine en jute de 100 K qu’ il fallait déplacer ... 
                                      Chaque bout de pâte était pesé à la main , que ce soit pour les pains de 
                                      500 gr ou les baguettes de 250 gr .

                                      L’ ouvrier qui pesait était penché sur la cuve à détailler 100 kg de pâte à la 
                                      file , et selon l’ entreprise on finissait une cuve pour la remplacer par une autre . 

                                      Le façonnage  exécuté à la main . 

                                      Et l’ enfournement à la pelle , chaque unité après l’ autre . 

                                      Le minimum par jour c’ était 10 heures de taf .

                                      Toutes ces tâches sont maintenant automatisées pour le plus grand bien-être 
                                      du travailleur . 

                                      Il existe même  des lignes de fabrication entièrement automatiques dont chaque 
                                      étape est minutieusement programmée  avec les temps de repos , l’ hygrométrie ,
                                      la température donnant  un très . bon résultat de par la régularité du process . 

                                      Le progrès on ne l’ arrête jamais . 

                                      Pour comparer , il y a cinquante ans en arrière avec un polype dans la vessie 
                                      on mourrait  sans pouvoir  faire quoi que ce soit .

                                      Maintenant le chirurgien passe une caméra par l’ urètre et avec un laser coupe
                                      les polypes et le patient sort de clinique quelques jours après . 

                                      Vive le progrès !

                                      • jpm jpm 1er mars 2016 17:12

                                        @rocla+

                                        en effet vive le progres qui a permis de faire reculer la penibilite physique, et surtout qui a permis par les immenses gain de productivite de financer le systeme social et les retraites d´aujourd´hui, et surtout le developpement de la medecine de pointe.

                                        Il ne faut donc pas avoir peur du progres mais bien s´assurer qu´il profitte a tous... et pas seulement aux proprietaires des machines.


                                      • L'enfoiré L’enfoiré 1er mars 2016 17:13

                                        @Cher rocla+,


                                         Nous sommes tous deux des « has been ».... Plus de problème, nous avons fait notre temps.
                                         Nous ne pouvons plus penser qu’au suivants.
                                         Vous avez connu la rupture, la révolution numérique comme beaucoup.
                                         Je ne l’ai pas connue puisque j’en faisais partie et que je n’y ai vu qu’une évolution constante de plus en plus accélérée.
                                         Comme en toute et tous progrès, il y aura des gagnants et des perdants.
                                         Des gens qui, opportunistes, auront pris une route d’avenir et d’autres qui se seront attachés au passé et qui devront beaucoup plus ramer pour y arriver.
                                         Aujourd’hui, que proposer à un jeune ?
                                         Qu’il devienne un grand sportif, un grand comédien de cinéma adulés par ses autres collègues et que l’on retrouvera dans les prix gagnants aux César ou aux Oscar.
                                         La culture est aussi une direction de choix. 


                                      • rocla+ rocla+ 1er mars 2016 17:18

                                        @jpm


                                        En effet , bien résumé . 

                                      • rocla+ rocla+ 1er mars 2016 17:23

                                        @L’enfoiré


                                        Je pense surtout  qu’ on a une idée un peu élargie de la vie . 

                                        Trouver que le progrès  est génial montre justement cette adaptation 
                                        au monde qui s’ ouvre . 

                                        Bien-sûr qu’ on pourrait vivre comme il y a cinq cent ans  , mais le 
                                        jeune à l’ I Phone , et pas que lui , aurait du mal.


                                      • bakerstreet bakerstreet 1er mars 2016 17:41

                                        @L’enfoiré
                                        La femme était le futur de l’homme, voilà que le robot est le futur des deux. 

                                        « Mon royaume pour un vélo ! ».....

                                      • L'enfoiré L’enfoiré 1er mars 2016 17:42

                                        @rocla+,


                                         « Une idée un peu élargie de la vie »

                                        Tout à fait. Je suis un généraliste. Je n’ai jamais voulu devenir un expert en quoi que ce soit.
                                        J’ai dû évidemment creuser plus que superficiellement quelques points, mais sans jamais m’incruster dans un trou dans lequel on ne parvient plus à sortir.
                                        Les ornières, je n’ai jamais aimé.
                                        Une fois qu’elles disparaissent, on se retrouve « gros jean comme devant. » comme on dit chez nous.
                                        Les collaborateurs experts ont « travaillé » avec moi. (j’ai dit « avec moi » et pas « pour moi »).
                                        On travaille toujours « pour » quelqu’un d’autre à tous les niveaux.
                                        « Il y a management et managers », un billet dont vous pourrez comprendre là où se situent les nuances.
                                        Celui dont je parle en début, est décédé ce weekend.
                                        Il n’avait jamais tout compris.
                                        Maintenant, il est là. 


                                      • L'enfoiré L’enfoiré 1er mars 2016 17:45

                                        @bakerstreet,


                                         Un vélo électrique, alors.
                                         Avec tous les artifices de calcul de vitesses, d’endurances avec un GPS qui va dans les petits chemins pour donner la direction.en cas de pertes de mémoire. .

                                      • Gasty Gasty 1er mars 2016 18:03

                                        @rocla +

                                        Je pensais que tu avais dû te trompé en disant « Toutes ces tâches sont maintenant automatisées pour le plus grand bien-être du travailleur .  »

                                        Mais non ! tu as raison. Si tu avais dit « pour le plus grand bien des travailleurs » là oui il y aurait eu une erreur.



                                      • foufouille foufouille 1er mars 2016 18:34

                                        @rocla+
                                        « 

                                        Il existe même des lignes de fabrication entièrement automatiques dont chaque 
                                        étape est minutieusement programmée avec les temps de repos , l’ hygrométrie ,
                                        la température donnant un très . bon résultat de par la régularité du process . »
                                        je suis mort de rire !
                                        faut moins boire de vinasse proche du vinaigre.
                                        le pain industriel est totalement infect sauf pour les « gars » comme toi.
                                         


                                      • bakerstreet bakerstreet 1er mars 2016 19:04

                                        @rocla+
                                        Le problème, c’est que c’est nous maintenant qu’ils roulent dans la farine ! 


                                      • rocla+ rocla+ 1er mars 2016 19:16

                                        @bakerstreet


                                        Nous voilà panés ...


                                        Ca fait des années que je dis ici montez votre propre boite , de cette 
                                        façon si ça marche vous serez content , si ça marche pas ce sera pas 
                                        de la faute  d’un autre ... plus de bouc émissaire ...

                                      • rocla+ rocla+ 1er mars 2016 17:08

                                        Certains idiots congénitaux comme Bourricot  seraient  bien inspirés de se 

                                        munir d’ un peu d’ intelligence artificielle , cela leur éviterait bien des déconvenues 
                                        dans leurs vie courante .

                                        Peut-être  non pas venir insulter ,ils commenteraient le sujet de l’ article .

                                        Allez , on fait une souscription pour Bourricot chez le marchand d’ IA . 

                                        • L'enfoiré L’enfoiré 1er mars 2016 17:16

                                          @rocla+,


                                           Bonne idée.
                                           L’IA avec le signe qui devient Intelligence de l’Actualité.
                                           Alors qu’il faudrait peut être de l’Intelligence de l’Adaptation. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès