• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’islam doit se modérer pour être compatible avec les valeurs de la (...)

L’islam doit se modérer pour être compatible avec les valeurs de la République

La question parait abrupte au premier abord et beaucoup de politiques et journalistes "bien-pensants", ne cessent de critiquer le simple fait de la soulever.
Mais essayons de pousser la question un peu plus loin :

Premièrement, pourquoi l’islam, s’il n’accepte aucun compromis, serait incompatible avec les valeurs de la république ?

En second lieu, et c’est le point le plus problématique, pourquoi tant de politiques et de journalistes refusent ne serait-ce que de se poser la question alors même qu’ils y apportent sans même sans rendre compte des réponses toute faites ?

Pour développer le premier point, il est utile d’effectuer un travail important : Étudier la source de l’islam : Le coran
Travail que peu des politiques et journalistes semblent avoir réalisés. Ceux-là-même qui nous "vendent" toute cuite l’idée que l’islam est une religion pacifique et qu’il y a une frontière très claire entre islam et islamisme.

Dans ce monde ou l’on pense pour les citoyen, ceux-ci sont rassurés : On leur énonce à longueur de prise de parole que l’islam est une religion intrinsèquement positive et que ce n’est que sa dénaturation par les islamistes qui pose problème.
Seul hic : Quand, en bon citoyen, l’on décide de s’informer par soi-même (et non plus se laisser réquisitionner le cerveau pour se faire vendre du coca-cola) on déchante très vite...
Diatribes anti-juifs, abaissement de la condition féminine, confusion permanente entre combat religieux et combat guerrier font légion.
A ce titre rappelons que ce qui constitue aujourd’hui le coran furent à l’origine des prêches utilisée pour galvaniser les partisans de mahomet dans sa volonté de conquérir la mecque militairement.
Or qu’y a-t-il de plus puissant que la religion pour galvaniser une foule ?
Le contexte gravitant autour de l’islam et les valeurs qu’il porte paraissent donc trop souvent comme violentes et incompatibles avec les valeurs de la République
Cependant ce constat se réduit-il seulement à l’islam ? Sûrement pas, le christianisme a véhiculé par le passé en Europe tout autant de valeurs négatives.
Seulement, on pourrait s’en arrêter là et ne pas voir deux problèmes majeurs et spécifiques premièrement à l’Islam et ensuite à la situation européenne aujourd’hui.
Si le coran, comme la bible, véhicule en son sein des valeurs d’intolérance et de violence il est singulier de noter, que contrairement à cette dernière il n’y va pas par quatre chemin :
Là où la Bible peine à convaincre un païen, tout en relatant de nombreux épisodes violents ou portant un discours incompatibles avec nos valeurs, le coran cherche à convaincre sur absolument tout son énoncé, notamment à convaincre de mener la guerre sainte, à convaincre qu’il faut être intolérant face à un païen, et plus largement à convaincre son public d’adopter des pratiques incompatibles avec nos valeurs.
En un sens l’islam est à la religion ce que le sarkozysme est à la politique : Une religion portant des valeurs de façon totalement décomplexée.
Après, ces valeurs peuvent être considérés ou non en accord avec les valeurs des sociétés qui l’accueillent et c’est là le point sensible du sujet.

Alors que la République a su par le passé se battre contre l’obscurantisme et la volonté de contrôler la société que portait le christianisme elle reste aujourd’hui béate devant l’arrivée de l’islam.
Parce qu’arrivé après la longue lute pour la laïcité, l’islam ne se voit aucunement imposer de compromis ni même de s’adapter à la République.
Plus grave même, alors que l’on peut sans crainte critiquer le christianisme, et cela est sain dans notre système, il est devenu quasi-interdit de critiquer l’islam sous peine d’être perçu comme raciste.
On en est venu au point que ceux se revendiquant de l’héritage du combat en faveur du droit des femmes s’accommodant d’un religion les bafouant.
Sur la lancé du combat contre le racisme, combien de politiques et de journalistes ont tout simplement préféré ne pas ouvrir le débat sur l’islam ?
Ainsi, à part pour effleurer le sujet pour le refermer aussitôt en rabâchant des propos bien-pensants, le sujet reste un tabou.
Mais, n’est-il pas contradictoire de vouloir se battre contre les amalgames et préjugés, comme beaucoup de politiques et journalistes s’en défendent, et à côté de cela d’accepter l’amalgame entre critiquer un système religieux quel qu’il soit et être raciste ?

En réalité, l’Europe se retrouve aujourd’hui devant un dilemme dont les conséquences risques d’être grave si l’on ne l’appréhende pas : Alors que les citoyens commencent à radicaliser leur position par rapport à l’islam, les élites accentuent leur mutisme.
En croyant préserver la société de débats diviseur elles divisent en réalité encore plus la population des élites
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • COLONEL KURTZ 6 février 2010 12:08

    Trés bonne analyse.

    Le débat citoyen doit être permanent et déboucher sur des actes politiques.
    Effectivement, les politiciens ne sont pas à la hauteur des enjeux que souléve l’islam.
    Lislamisation-de-lEurope.

    Nous constatons que l’islam incompatible avec nos valeurs et notamment avec la laicité ...investie le champs politique à visage découvert (voilé) pour mieux la combattre.
    L’islam est une idéologie politique qui a pour but l’islamisation de la société, il impose ses régles, ses loi, son dogme...ici en douceur, ailleurs par la violence mais le but est identique : soumission à ceux qui font, interprétent la loi coranique.
    Pas trés républicain ! 


    • Ouallonsnous ? 6 février 2010 18:49

      @Colonel KURTZ,
      vous êtes bien compliqué dans votre raisonnement, la solution est bien plus simple ; l’Islam, le catholicisme, et tous ses dirivés évangéliste, protestants, le judaïsme, etc... s’ils veulent êtres tolérés sur notre territoire se doivent de respecter les lois françaises sur la laïcité.
       
      Il reste que les français ne doivent pas se laisser abuser par les manipulations prosélytes des communautarisme basés à l’étranger, métastasant notre vie publique !
      Et c’est là le rôle des pouvoirs publics, et c’est là qu’ils faillisent en réprimant certains excés, plutôt discrets, et fermant les yeux sur les autres ! (cf. l’affaire de la burqua )


    • Cug Cug 6 février 2010 12:19

      Franchement qui est un peu éduqué se fout complétement du coran et de ses séîdes qui par livre archaique interposé tentent de soumettre et dominer des êtres humains.
      A l’aube du troisième millenaire, L’islam fait parti du passé.


      • Big Mac 6 février 2010 13:01

        Excellent article mais qui pose parfois des questions dont la réponse est très simple.

        Par exemple à propos de l’amalgame sciemment entretenu par nos polytocards entre critique de l’islam et racisme la réponse est évidente  !

        Comment voulez vous que les mêmes qui ont organisé l’invasion en nous assurant de l’innocuité de l’islam acceptent maintenant de faire le bilan catastrophique de leur politique ?

        Le plus simple est donc d’établir une omerta et de museler par la censure et l’inquisition toute tentative de débat sur le sujet de l’islam.

        Ainsi Geert Wilder se retrouve condamné pour avoir critiqué cette religion, au mépris de la liberté d’expression.

        Pire encore, craignant que ce jugement ne révèle au peuple la justesse de la critique, le procès aura lieu à huis clôt !

        Mais ce n’est pas tout : une chaine financée par l’état néerlandais a produit un film où Geert Wilders est assassiné.

        Voici donc la terrible réalité, quiconque politicien ou philosophe ose critiquer l’islam se retrouve assassiné ou menacé de mort, mais loin de poursuivre les assassins islamistes les politiciens préfèrent poursuivre leurs victimes.


        • colza 6 février 2010 13:20

          Bonjour,
          Je crois surtout que le débat ne se pose pas ainsi.
          Une religion n’a pas a être compatible avec une République laïque.
          Il y a des religions d’un côté, qui sont à vivre à titre individuel et une République laïque (en France, au moins) qui est en dehors de tout débat religieux.
          Si une religion cherche à interférer sur le fonctionnement de la République, elle doit être combattue. Clairement, si un certain islam cherche a interférer sur le fonctionnement de la République Française, il doit être combattu ou au moins renvoyé dans la sphère privée d’où il n’aurait jamais dû sortir.


          • Ouallonsnous ? 6 février 2010 19:02

            Trés bien vu @colza, et tout aussi clairement les autres religions qui essaient de saper la République par la dictature de leur archaïsme théocratique et de leurs interdits, le judaïsme par exemple qui devrait figurer dans la grande galerie du muséum d’histoire naturelle parmi les grands reptiles disparus, doivent être combattus et renvoyer dans le domaine privé de leurs adeptes s’ils leur en reste !


          • Vox Populi 8 février 2010 19:28

            Bonjour,

            Disons que ce qui est singulier avec l’islam, c’est que son incompatibilité avec les valeurs de la République est bien plus difficile à combattre que pour d’autres religions.
            Comme le christianisme, l’islam diffuse également une vison de la société et des lois devant la régir.
            Seulement voilà, quand c’est la parole de dieu même qui est en question, il est bien plus difficile de faire accepter qu’une société quelle qu’elle soit puisse disposer de lois et de vision de la société différente de la sienne.
            Dans une démocratie, par définition les citoyens peuvent faire évoluer les droits et devoirs régissant la société.
            Et c’est incompatible avec le fait de penser que les lois soient ultimes, ou qu’elles ne puisse être débattue car venant d’un ordre supérieur.
            Bien sur ce constat n’est pas propre à l’islam. Comme je l’ai dit ce qui est plus inquiétant pour les démocratie avec cette religion telle qu’elle existe actuellement, c’est qu’elle est bien plus décomplexée, et accepte encore moins les compromis.


          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 6 février 2010 14:53

            @franck2012 (xxx.xxx.xxx.210) 6 février 13:42

            Laïquement parlant, votre réponse est conforme aux principes de la religion : En effet les énergumènes à la con ne semblent pas comprendre qu’il est de loin préférable d’avoir affaire au bon Dieu que d’espérer quoi que ce soit des misérables petits dictateurs !

            C’est donc à la « République » totalitaire de faire l’effort nécessaire pour mériter la totale DEMOCRATIE DE DIEU !

            Mohammed MADJOUR.


            • Shaytan666 Shaytan666 6 février 2010 19:54

              Mais oui ! mais oui ! tout le monde sait qu’Allah est un grand démocrate
              Voici ce qu’un savant de l’Islam, enseignant à la mosquée du prophète paix et salut sur lui à dit :

              (Beaucoup de gens appellent à la démocratie, croyant que la démocratie signifie : la justice ; et cela est faux. La démocratie, comme c’est un terme étranger (non arabe) ; c’est donc un sujet étranger et ça n’a rien à voir avec l’Islam. C’est un système européen mécréant (Kafir). La signification du terme « démocratie » : c’est que le peuple se dirige lui-même. Et la base de cet idée, est que l’occident chrétien à vécu un durant longtemps victimes de l’injustice et de l’oppression de leurs rois, de leurs dirigeants et de leurs églises. Et finalement ils se sont révoltés, de façon semblable à la révolte de nos frères palestiniens contre les juifs. Ils se sont révolté et refusèrent d’obéir aux ordres de leurs rois et de leurs dirigeants et ils refusèrent l’oppression de leur église. Il se sont enfuit de cette injustice ; mais vers quoi se sont-ils enfuit ? Ils se sont enfuit du gouvernement de l’homme, vers le gouvernement de l’homme ; comme celui qui cherche à se protéger de la chaleur de l’été, en allant vers le feu ! Ils ont établis que le peuple doit se diriger par lui-même, et qu’il doit jouir d’une liberté totale. Cela signifie ; qu’ils ne se sont pas enfuis vers Allah et vers les règles d’Allah, mais ils se sont plutôt enfuis de l’injustice, vers leurs propres règles humaines injustes ! L’homme par nature, est injuste et ignorant ; sauf si Allah le sauve de ces attributs ! Et la démocratie, avec selon les définitions et les caractéristiques et les fondements qu’elle possède ; elle ne peut pas être bonne pour les musulmans. Car elle est une négation de la foi en Allah ! Et parmi les conditions de la foi en Allah ; avoir la foi en la Loi d’Allah et en les règles d’Allah. Donc, la démocratie ne fait pas partie de l’Islam, et elle n’a rien à voir avec la justice ! Elle n’est pas la justice ! Plutôt, elle est le désordre et chaos ! Car elle a donné ce qu’on appelle la « liberté » a chaque être humain. Dans la « liberté de culte », il est permis à un individu de pratiquer une religion quelconque (comme le judaïsme, le christianisme ou l’Islam), pour un certain temps ; puis, il change de religion comme il veut. Cela signifie, que la peine d’apostasie (Ar-Riddah) n’existe pas pour eux !)


            • Vox Populi 8 février 2010 21:02

              @Shaytan666

              Cette citation à au moins le mérite de la clarté.
              Que l’on considère que les lois des hommes soient inférieure à des lois déclarée comme divine ne me choque pas en soit.
              Au moins que cela soit dit clairement, car cela permet de pouvoir débattre en connaissance de cause.
              Cela me dérange par rapport aux valeurs de la démocratie, et donc de notre système.
              Considérer que les hommes doivent être gouvernés par un être suprême, dont on ne peut, par définition, établir l’existence, la non-existence, ou l’éventuelle volonté est contraire à l’idée de la démocratie.
              La démocratie considère que les peuples (et donc les hommes) sont souverains et qu’ils décident de leurs lois.
              La laïcité (qui est moins partagée que la démocratie il faut avouer), précise que les décisions prises dans le contexte de la démocratie ne doivent pas être élaborée par rapport à une croyance ou par rapport à l’athéisme, mais pour le bien de tous.
              Cela nous amène à la question suivante : Peut-on combattre la propension des religions à vouloir régir la société pour les hommes, sans combattre la croyance, c’est à dire la foi ?
              La questions fut déjà âpre par rapport au christianisme, mais ce n’est pour cela qu’il ne faut pas se la reposer aujourd’hui alors que l’islam nous met de nouveau face à ce défi.
              Le fait qu’on ne se pose pas la question, vient s’ajouter au jusqu’au boutisme encore plus prononcé de l’islam sur le sujet, et l’association de ces deux paramètres à de quoi nous rendre pessimistes pour le moment...


            • Louise Louise 6 février 2010 16:38

              «  misérables petits dictateurs ! »

              De qui parlez-vous ainsi ?
              Qui a-t-il d’extraordinaire que la France exige que toute personne vivant sur son territoire se conforme à la loi ? N’est-ce pas la moindre des choses ?

              Suggérer que la France est totalitaire est pour le moins exagéré !!!

              Quant à la démocratie de Dieu, ça ne veut rien dire ! Il est bien au-dessus de tous les systèmes... Ce qu’Il veut, c’est que nous nous aimions, dans la paix, pour l’amour de Lui.

              « Celui qui dit : j’aime Dieu, et qui n’aime pas son frère est un menteur ».


              • 5A3N5D 6 février 2010 19:00

                «  »« Ce qu’Il veut, c’est que nous nous aimions, dans la paix, pour l’amour de Lui. »«  »

                Il faut quand même avouer que le résultat de la volonté divine n’est pas fameux, quelle que soit la religion. Peut mieux faire.


              • aladin aladin 6 février 2010 17:13

                enième ballon de baudruche rempli de vent et bien d’autres petits et gros mensonges, bariolé aux couleurs des préjudés et des cliches recurents, écrits par des auteurs, animés de mauvaise foi et de bien mauvaises intentions, qui ne connaissent de l’Islam, que ce qu’il veulent bien lui preter/

                AGORAVOX ressemble de plus en plus a une auberge espagnole ou chacun n’y trouve que ce qu’il y apporte !

                Point de débat, ni d’echange constructif, rien que de l’intox a longueur d’article et de jours.


                • Yellib Yellib 6 février 2010 22:06

                  Tu connais quoi de l’Islam ,toi ? Religion de pure haine , de pure intolérance , où tous les coups tordus et les assassinats sont hallal !


                • Vox Populi 8 février 2010 19:08

                  Est-ce le sujet qui vous déplait ?
                  A vrai dire, si j’en suis venu à creuser le sujet c’est justement en pensant trouver dans la lecture du coran un réponse nette aux clichés comme vous dites.
                  C’est en pensant que cette lecture permettrait d’écarter nette toute dérive potentielle vers la violence et l’intégrisme.
                  Et malheureusement, cette lecture a tout fait sauf me rassurer...
                  Peut-être ai-je mal lu ? Mais au moins ai-je fait la démarche de lire à la source, ce que peux de commentateurs journalistiques semblent faire.
                  Si vous souhaitez un débat constructif je ne peut que vous appuyer


                • Yellib Yellib 6 février 2010 18:09

                  Islam et Judaïsme sont incompatibles avec la République Française...Talmud de Babylone ,Thora , Ancien Testament ,Coran ,Sunna,Hadiths ...sont des écrits fascisants et criminels dont les passages apologétiques de meurtres devraient être censurés par notre République .


                  • aladin aladin 6 février 2010 18:15

                     

                    Mensonge n°1 :… Diatribes anti-juifs…

                    « Le Coran n’a jamais parlé des juifs en tant que tels, mais toujours de ceux qui ont altérés les écritures, en se faisant ainsi du tort à eux-mêmes et à leurs coreligionnaires, en les égarant avec ces falsifications »

                    Du vivant même du Prophète, des juifs, parmi des rabbins ont rejoint l’Islam. Si le Coran et l’Islam était anti-juif, ils auraient été les premiers à le savoir.

                    Mensonge n°2 : abaissement de la condition féminine … : ceux se revendiquant de l’héritage du combat en faveur du droit des femmes s’accommodant d’une religion les bafouant.

                    « La soi-disant libéralisation occidentale de la femme n’est rien d’autre qu’une forme déguisée d’exploitation de son corps et d’avilissement de son âme qui lui enlèvent toute dignité. La société occidentale prétend avoir élevé le statut des femmes. Mais en réalité, elle a rabaissé leur statut à celui de concubines et de maîtresses qui ne sont que des instruments aux mains des débauchés et des marchands de sexe qui cachent leur commerce derrière les façades trompeuses de « l’art » et de la « culture ». »

                    Mensonge n°3  : ce qui constitue aujourd’hui le coran furent à l’origine des prêches utilisés pour galvaniser les partisans de Mahomet dans sa volonté de conquérir la Mecque militairement :

                    Depuis 14 siècles il y a bien plus d’une théorie essayant de prouver une source du coran autre que Dieu ,jusqu’à nos jours on voit un nouveau monsieur qui nous sort : « j’ai trouvé , le coran vient de tel.. » , ceci est une preuve qu’ils sont perdus à chercher ce qu’ils ne vont jamais trouvé , ceci est la même histoire concernant les païens de la Mecque par exemple , ils ne savaient pas quoi dire , parfois ils disaient que le prophète était fou , parfois qu’il est mage , parfois qu’il est poète , sachant que chaque propos est contradictoire avec celui qui le précède.

                    Mensonge n°4  : le coran, …., véhicule en son sein des valeurs d’intolérance et de violence :

                    l’éminent historien De Lacy O’Leary dans son livre intitulé « Islam at the cross road » (page 8) : « L’histoire démontre clairement que la légende des musulmans fanatiques parcourant le monde et imposant, à des nations conquises, l’islam à la pointe de l’épée est l’un des mythes les plus absurdes que les historiens se sont jamais complu à répéter. »


                    • Yellib Yellib 6 février 2010 18:33

                      Que dit la Chartre du Hamas  ? Art 7  : « la charte cite un hadith (parole du Prophète) très connu et souvent invoqué dans le discours islamiste : »Le Prophète, que la ....., a dit : Le Temps ne viendra pas avant que les Musulmans ne combattent les Juifs et les tuent ; jusqu’à ce que les Juifs se cachent derrière des rochers et des arbres, et ceux-ci appelleront : Ô Musulman, il y a un Juif qui se cache derrière moi, viens et tue-le !
                      Quant aux Ecritures falsifiées par les Juifs : que Dieu renvoie par mail un « document attaché » de ses ordres ....Nul votre discours !


                    • Vox Populi 8 février 2010 21:53

                      "Mensonge n°1 :… Diatribes anti-juifs…

                      « Le Coran n’a jamais parlé des juifs en tant que tels, mais toujours de ceux qui ont altérés les écritures, en se faisant ainsi du tort à eux-mêmes et à leurs coreligionnaires, en les égarant avec ces falsifications »

                      Du vivant même du Prophète, des juifs, parmi des rabbins ont rejoint l’Islam. Si le Coran et l’Islam était anti-juif, ils auraient été les premiers à le savoir.« 

                       »Mensonge n°4  : le coran, …., véhicule en son sein des valeurs d’intolérance et de violence :

                      l’éminent historien De Lacy O’Leary dans son livre intitulé "Islam at the cross road« (page 8) : »L’histoire démontre clairement que la légende des musulmans fanatiques parcourant le monde et imposant, à des nations conquises, l’islam à la pointe de l’épée est l’un des mythes les plus absurdes que les historiens se sont jamais complu à répéter.«  »

                      Hé bien j’ai vraiment du mal lire le coran on dirait.

                      J’espère que je suis vraiment un cas isolé, ça serait bête que de nombreux musulmans ne l’aient lus en faisant les même conclusions...

                      Je me demande toujours pourquoi il faut à chaque fois « interpréter » le coran pour que sa nature « tolérante » transparaisse. Celle-ci ne devrait-elle pas transparaitre de base ? Sans besoin d’aucune autre précisions ?

                      Au mieux, comme je l’ai dit j’ai mal lu. Au pire ce livre est beaucoup trop sur le fil de la lame, et une personne le lisant sans quelqu’un pour lui dire comment l’interpréter, ou pire avec quelqu’un lui disant comment l’interpréter (de façon immanquablement orienté, dans un sens ou un autre), a de forte chance d’y associer nombre de positions incompatibles avec nos valeurs.

                      Pourquoi ne jamais au moins se poser la question : Les dérives que l’on dit uniquement le fait de l’islamisme n’ont-elles pas leurs racines dans le coran même. Cette question est taboue ? Est-il si insensé de vouloir étudier le coran, et de faire part de nos réticentes quand des passages nous impose ne serait-ce qu’être prudent par rapport à nos valeurs ?


                      Mensonge n°2 : abaissement de la condition féminine … : ceux se revendiquant de l’héritage du combat en faveur du droit des femmes s’accommodant d’une religion les bafouant.

                      "« La soi-disant libéralisation occidentale de la femme n’est rien d’autre qu’une forme déguisée d’exploitation de son corps et d’avilissement de son âme qui lui enlèvent toute dignité. La société occidentale prétend avoir élevé le statut des femmes. Mais en réalité, elle a rabaissé leur statut à celui de concubines et de maîtresses qui ne sont que des instruments aux mains des débauchés et des marchands de sexe qui cachent leur commerce derrière les façades trompeuses de « l’art » et de la « culture ». »"

                      Mon dieu (permettez-moi l’expression), si l’on n’a d’autre choix que :

                      - L’actuel pseudo-émancipation des femmes, qui comme il est décrit débouche bien trop souvent sur une nouvelle servitude que la société de consommation à bien su bâtir à partir de la naïveté d’une partie du mouvement de libération soixante-huitard.

                      Ou

                      - L’asservissement de la femme a une quelconque volonté divine, la libèrant prétendument du matérialisme cité plus haut.

                      Hé bien on est mal barré...
                      C’est s’interdire que les hommes (mince, pas facile de trouver de terme moins neutres...) puissent évoluer par eux-même.

                      Hé bien la démocratie c’est aussi considérer que les hommes doivent évoluer par eux-même.
                      Évidemment, le résultat n’est guère glorieux pour le moment, mais de là à choisir la simplicité qui voudrais que la solution nous vienne du ciel pour prétendre résoudre le problème....


                    • Vox Populi 8 février 2010 22:22

                      "Mensonge n°3  : ce qui constitue aujourd’hui le coran furent à l’origine des prêches utilisés pour galvaniser les partisans de Mahomet dans sa volonté de conquérir la Mecque militairement :

                      Depuis 14 siècles il y a bien plus d’une théorie essayant de prouver une source du coran autre que Dieu ,jusqu’à nos jours on voit un nouveau monsieur qui nous sort : " j’ai trouvé , le coran vient de tel.." , ceci est une preuve qu’ils sont perdus à chercher ce qu’ils ne vont jamais trouvé , ceci est la même histoire concernant les païens de la Mecque par exemple , ils ne savaient pas quoi dire , parfois ils disaient que le prophète était fou , parfois qu’il est mage , parfois qu’il est poète , sachant que chaque propos est contradictoire avec celui qui le précède.« 

                      Je répond à ce passage sur un message particulier, car le débat qu’il ouvre se situe sur un plan différent, le plan de la croyance et de la phylosophie.

                      En effet, je veux bien admettre que l’on puisse souligner que de décrire le coran comme étant une création humaine, destinée de plus, à galvaniser des foules, soit une position subjective.

                      Je l’assume. Admettez au moins qu’on puisse formuler un tel avis.

                      Scientifiquement parlant il est très difficile vérifier ou infirmer l’hypothèse »Le coran est la parole de dieu« . Et selon le concept que l’on met derrière le mot dieu cela peut même être impossible, car un des postulat de départ est dans ce cas indéterminable.

                      D’un l’autre côté, l’hypothèse »Le coran est une création humaine...", est raisonnablement déterminable (positivement ou négativement d’ailleurs), si des recherches poussées sont menées.

                      Pour ma part, la dialectique du coran, et le contexte dans lequel l’islam apparut, le contexte de la prise de la Mecque, suffisent à me faire penser qu’il s’agit la de prêches pour galvaniser des foules.

                      Subjectif et discutable, certes, mais cohérent.

                      On peut certes la contester la déduction, mais dans le meilleur des cas il est difficilement possible de prouver l’autre hypothèse (comme cité plus haut).

                      Après tout ceci nous emmène vers des terrain plus philosophiques je vous l’accorde...

                      Cependant, l’intérêt de soulever une telle hypothèse, n’est pas neutre quand on étudie l’impact que l’islam peut avoir sur une société et ses valeurs ?

                      Doit-on s’interdire de soulever cette hypothèse quand on suis cette démarche ?

                      J’espère au moins que ceux qui la mènent ne seront pas considérés comme ennemis de tel ou tel groupe ou individu, voir comme criminels.


                    • aladin aladin 6 février 2010 18:43

                      le sujet concerne l’islam en France. Va lacher tes vannes, plus loin !Si tu as des comptes a regler avec le Hamas, engage toi avec la légion sioniste et va casser du palestinien avec tes congeneres à quatre pattes


                      • Shaytan666 Shaytan666 6 février 2010 18:49

                        Vous n’avez pas l’adresse du bureau de recrutement, cela m’intèresse  smiley


                      • Yellib Yellib 6 février 2010 18:57

                        Faut-il appliquer la Charia en France ? Faut-il tuer les homosexuels , les apostats ( ceux qui renient leur religion) , les amants , ceux qui blasphément , qui insultent Dieu , faut-il ne donner que la moitié à la femme lors d’un héritage ? La voix d’une femme , la moitié de celle d’un homme en matière de témoignage ? Peut-être donner la moitié des allocs au mari ? Alors Allah permet-il aux hommes de ne suivre qu’une partie de ses ordres absurdes et criminels ? quoi , juste voiler sa fatma ?


                      • aladin aladin 6 février 2010 18:54

                        sous combien de peudos exactement tu te caches ? Si ce ce que racontais à longeur de posts sur ton squat, avait une quelconque vraisemblance, tu n’aurais pas besoin de porter tous ces masques. la vérité n’a pas besoin de déguisements.

                        tu portes meme des pseudos de gonzesses, et ton avatar n’a qu’une chose de vrai ! les oreilles d’ane, te vont très bien


                        • Yellib Yellib 6 février 2010 19:11

                          Les mouches , seuls capables de « hiarrha » au plafond ! attention quand tu en redescendras de ne pas en prendre plein la figure !


                        • khayyam 1er khayyam 1er 6 février 2010 20:48

                          les idées les plus malsaines se reclament toujours de la vox populi. N’oubliez pas que hitler a ete elu democratiquement.


                          • Vox Populi 8 février 2010 23:13

                            Que mettez-vous derrière le mot « élu » ?
                            Si vous parlez de sa prise de pouvoir, cela fut suite à des tractations politiques entre le parti nazi (qui ne récolta jamais la majorité absolu mais au mieux autour de 30%) et des partis de droites.

                            Soit dit en passant, considérer que la voix du peuple comme primordiale, ne veut pas dire, que l’on réclame la représenter a soi tout seul.


                          • Serpico Serpico 6 février 2010 21:44

                            L’Islam tout entier devrait assurer sa compatibilité avec la République française.

                            Comme s’il n’avait que ça à foutre : le nombril du monde veut que toutes les religions changent rien que pour lui.

                            Il y a des baffes et des coups de pieds gâchés.


                            • Vox Populi 8 février 2010 21:57

                              En dehors de la France, ce n’est pas notre problème.
                              En France, cela nous regarde quand même un peu ne croyez-vous pas ?
                              Bien évidement l’universalisme affiché par certaines religions complique pas mal la tâches pour les faire appliquer des compromis dans des sociétés données.
                              Mais de là à abandonner, il faut au moins avouer que si c’est inéluctable, cela affaiblira les démocraties. Au moins c’est une constat, certes peu optimiste mais cohérent et honnete.


                            • ddacoudre ddacoudre 6 février 2010 22:00

                              bonjour vox populis

                              si nous avons décidé de laïciser l’islam il faut le dire. je ne croit pas que nous ayons déclaré la guerre aux islamistes, et je ne croit pas que les état islamiste en aient fait tout autant.

                              si au nom des droits de l’homme nous voulons que les musulmans intègrent les valeurs de la république française, nous sommes partis pour un long combat.

                              j’ai eu beau cherché je n’ai pas trouvé de raison a cette problèmatique que nous avons soulevé autour du voile de la burqa e de l’islam.

                              EN FRANCE 84% DES MUSULMANS SE DISENT LAÏQUES. 82% DES CATHOLIQUES AUSSI

                              S IL RESTE QUELQUES FONDAMENTALISTES DE PART ET D AUTRES ILS SONT COMME LES MONARCHISTEs QUI EXISTENT ENCORE IL NE REPRESENTE PAS UN DANGER POUR LA REPUBLIQUE DIFFERANT DU DANGER INTRINSEQUE QUE LUI FAIT COURRIR TOUTES LES RELIGIONS.

                              pour ceux qui sont étranger et viennent sur notre territoire si la pratique de leur religions où culture ne porte pas atteinte à l’ordre public ou a la personne il n’y a aucune raison d’en interdire leur usage, même s’ils nous déplaisent. a moins que la république aient déclaré la conquête de l’islam, comme eux et d’autres avant eux pensent devoir convertir les hommes.

                              si parmis eux il y a des fous de dieux, ce n’est pas une raison pour le devenir même s’il faut que l’on s’en protège et les combattes, mais interdire le foulard ou la burqa aux 84% de musulmans qui sont laîques, ne les dissuadera pas de continuer à mener leur détestation de l’occident, il faut donc en chercher la raison ailleurs et comme tu le dis ne pas gobber ce que nous vendent les médias

                              http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=68183

                              http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=68991

                              cordialement.


                              • aladin aladin 6 février 2010 22:40

                                aujourd’hui ces debats interminables sur le voile, la burqua, la polygamie, ressemblent de plus en plus à des combts d’arrière garde, sans aucun effet, si ce n’est celui, de cacher les veritables problèmes qui touchent le quotidien des français, toutes classes confondues, arrangeant les partis qui n’ont plus rien à proposer sauf la diversion. les Français se prennent les pieds dans ce jeu, s’amusent à se faire peur, et oublient de parler de leur vrais problèmes.

                                Ceux qui tirent les ficelles ricanent en douce, et regardent, en jubilant, la mayonnaise prendre, tout en se frottant les mains.

                                Personne ne se rends reelement compte,que la Françe silencieuse n’est pas dupe. la preuve , l’année passée il y a été annoncé la conversion de 4O à 7O OOO, à l’Islam. C’est une sorte de message avant l’heure, de citoyens qui disent : " Arretez- votre cinema, on a compris !

                                Le mensonge a beau courir, la Verité le rattrape toujours !


                                 

                                 

                                 


                                • Reinette Reinette 6 février 2010 22:44


                                  Comment interpréter ces pancartes brandies par des musulmans au Royaume-Uni où il est écrit :

                                  - Enrichissement culturel : Décapitez ceux qui insultent l’islam !

                                  - Enrichissement culturel : Soyez prêts pour le véritable holocauste !

                                  un message de paix, dites-vous ?

                                  http://www.forum-religions.com/les-persecutions-politico-religieuses-f103/manifestations-de-musulmans-au-royaume-uni-t3329.htm




                                  • aladin aladin 6 février 2010 22:47

                                    occupe toi des problèmes français et laissent les anglais regler les leurs.
                                    Arrête de faire feu de tout bois et pour une fois, rien qu’une fois, entre dans le debat, si tu as quelque chose à dire, sinon casse-toi !


                                    • Reinette Reinette 6 février 2010 22:50


                                      je n’ai d’ordre à recevoir de personne, dugland !


                                    • poetiste poetiste 8 février 2010 19:11

                                      A Aladin

                                      Voilà que de la lampe merveilleuse d’Aladin nous sort un génie qui n’est pas sans bouillir, un génie fumeux qui profère des injures. Pas une lumière cet Aladin avec une lampe qui ferait plutôt de l’ombre que de la clarté. Aladin, avec ta lampe, tu es une espèce de conte. Voilà ! Les mauvais contes ne font pas les bons amis.
                                      A.C


                                    • aladin aladin 6 février 2010 23:01

                                      c’est quoi ton avatar, une péripatéticienne, trop vieille pour se tenir debout ?


                                      • Reinette Reinette 7 février 2010 13:59


                                        vous avez de « drôles » de fantasmes, dites donc ! péripatéticienne... vieille

                                        mais dites pute, c’est plus compréhensible pour tout le monde
                                        et je préfèrerais la compagnie de 100 putes, même vieilles, plutôt que la vôtre, après avoir lu vos interventions qui démontrent un certain esprit rétrograde

                                        pour vous, toutes les femmes qui ne sont pas en burcaca sont des putes !
                                         on avait compris ... nazillon


                                      • Le péripate Le péripate 7 février 2010 14:22

                                        La remarque d’Aladin était stupide puisque une péripatéticienne est une pute qui marche, laquelle ira toujours plus loin qu’un con assis devant son ordinateur.

                                         smiley


                                      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 7 février 2010 14:36

                                         smiley

                                         smiley 


                                      • Le péripate Le péripate 7 février 2010 14:46

                                         smiley

                                         smiley


                                      • Reinette Reinette 7 février 2010 15:16


                                        Salut Le peripate et Cosmic Dancer

                                        les mouches sont hystériques cette année, dites donc  smiley
                                         


                                      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 7 février 2010 15:17

                                         smiley  smiley  smiley
                                        (salut Reinette)


                                      • Reinette Reinette 7 février 2010 15:37


                                        Cosmic

                                         avez-vous lu l’article « Buzy » de Sandro

                                        et « Quand Gainsbourg... » de Michel Frontère

                                        pas mal du tout smiley


                                      • Big Mac 7 février 2010 15:43

                                        Nadine omouk sale tepue mécréante ! t’as intérêt à causer mieux de ma religion d’amour ! smiley smiley smiley


                                      • Reinette Reinette 7 février 2010 15:51


                                        et de paix, on y crôôa on y crrôôôaaaah ! smiley


                                        Salut Big Mag smiley 



                                      • Pie 3,14 6 février 2010 23:02

                                        Le titre de l’article est déjà un non sens... cela débute mal.

                                        En effet l’Islam comme toutes les autres religions est pluriel ( les sunnites, les chiites, les ismaëliens et bien d’autres..), l’immense majorité de ses fidèles sont déjà modérés et pacifiques.
                                        Ajoutons que la plupart des musulmans français acceptent sans aucun problème la laïcité.
                                         Partant de ces constatations, on peut affirmer sans risque que cet article divague.

                                        Ce n’est pas l’Islam qui doit se modérer mais ses extrémistes qui doivent se calmer.


                                        • aladin aladin 7 février 2010 15:09

                                          cela fais des mois, que toi et tes doublures et les autres de la meute, vous vous suivez, en vous reniflant vos derrière reciproques. Il suffit de consulter vos profils pour relever la teneur de votre obedience.

                                          Rien qu’a lire vos commentaires, on comprend le desarroi de vos agitations miserables, l’insignifiance de vos interventions pareilles à des grafitis écrits sous la peur, dans les impasses de vos encephalismes dessechés, de vos angoisses morbides, de vos désespoirs irréductibles.

                                          Courrez plus vite vers vos mirages, reprenez-vous, et recourrez encore plus vite encore, jusqu’a la tombe, vous n’arriverez a rien !


                                          • Vox Populi 8 février 2010 22:03

                                            Si certains ne font que se reprendre bêtement les uns les autres, cela veut-il dire que les questions apportées sont automatiquement mauvaises ?
                                            On meurt, de couper tout débat dès qu’il apparait.
                                            Oui, il peut y avoir dérapage, mais enfin, on n’est pas obliger d’accepter la fatalité selon laquelle, tout débat sur ces sujets seraient voués à perte


                                          • aladin aladin 7 février 2010 16:02

                                            quand vous arriverez a faire la difference entre une mouche et une abeille gardinne, vous ne redoublerez plus vos classes !


                                            http://images.google.fr/images?gbv=2&hl=fr&sa=1&q=abeille+gardienne&aq=f&oq=&start=0


                                            • aladin aladin 9 février 2010 18:28

                                              un débat quel qu’il soit sur un sujet quelconque, doit obéir à des regles de bienseance et de courtoirsie. Ce qui n’est pas le cas, sur Agoravox, qui se trouve malheuresement squatté par des empecheurs de debattre en rond, C’est pourquoi les debats vont toujours dans tous les sens. En consequence, des qu’il y a confusion de langages, debattre n’est plus possible. C’est pourquoi dans les débats televisés, par exemple, on reunit toujours autours de la table, des personnes qui peuvent s’ apporter mutuellement la contradiction, chacun defendant sa chapelle, mais en restant toujours dans le sujet. Cela n’est pas possible sur AV, et cela restera ainsi, tant que l’administration de ce site, de donnera pas les outils necessaires, a l’initiateur de l’article pour moderer lui meme les commentaires, tout en laissant un recours aux censurés, pour éviter les dérives des modérateurs, qui se laisserait aller, a canaliser les debats unilateralement. C’est une gymnastique assez perilleuse à mettre en place, il faut le reconnaitre.

                                              Mais, le jour ou cela arrivera, vous verrez a ce moment, AV, servir, enfin a quelque chose d’utile, 





                                              • Regis Tence Regis Tence 16 février 2010 19:04

                                                Pour un nouvel arrivant sur ce media, l’expérience de ce sujet est éclairante : l’article de départ est excellent, et les réactions... révélatrices. Pour quelques commentaires informatifs, beaucoup d’engueulades, il est vrai qu’un participant a du « génie » pour ça. Alors une petite précision pour lui : beaucoup de non-mulsulmans ONT LU le Coran, nom de D, qu’est-ce que c’est que cette condescendance de « propriétaires » qui nous est à chaque fois renvoyée par les « croyants » ! Et donc, l’ayant lu comme bien d’autres, je passe à l’aspect informatif : impossible de trouver dans le coran un projet politique, une indication de la manière dont devraient se gouverner les hommes, sinon une seule, qui tient en un mot : Obéissance. Si c’est la définition de la démocratie, il faut revoir le dictionnaire. A aucun moment la procédure d’écriture des lois n’est décrite. Et pour cause : c’est qu’il n’appartient pas aux hommes d’écrire les lois. C’est pourquoi le droit Islamique occupe, on le remarquera, de savants docteurs ... de la foi : c’est qu’il se déduit de la religion, parfois de façon très alambiquée mais c’est pour ça qu’on entretient des docteurs. L’incompatiblité avec la démocratie est donc constitutionnelle : on ne vote pas sur la parole de Dieu ! On comprend d’ailleurs un religieux sincère là-dessus, c’est sa logique ; mais ce n’est pas celle de la république. C’est pourquoi je nuancerais la position de l’article de base : il ne suffira pas que les musulmans « modèrent » leurs exigences en matière temporelle : l’Islam de France doit, en urgence, prendre un engagement semblable à la déclaration de l’episcopat français en 1945 : reconnaître la « souveraine autonomie de l’Etat dans son domaine de l’ordre temporel, son droit de régir seul toute l’organisation politique, judiciaire, administrative...  »(etc, l’essentiel est dit).
                                                Ca va sans dire ? à entendre et lire certaines proclamations, à voir l’actualité, c’est loin d’être évident pour tout le monde. Alors çà irait tellement mieux en le disant ! Pour l’église catholique, c’est fait depuis 65 ans ; pour l’Islam, on attend... C’est pour bientôt ?


                                                • Vox Populi 17 février 2010 17:51

                                                  « C’est pourquoi je nuancerais la position de l’article de base : il ne suffira pas que les musulmans »modèrent« leurs exigences en matière temporelle : l’Islam de France doit, en urgence, prendre un engagement semblable à la déclaration de l’episcopat français en 1945 : reconnaître la »souveraine autonomie de l’Etat dans son domaine de l’ordre temporel, son droit de régir seul toute l’organisation politique, judiciaire, administrative... « (etc, l’essentiel est dit). »


                                                  Je vous rejoins dans cette nuance comme vous dites. En effet la reconnaissance de souveraine autonomie de l’Etat (Le fait que l’autorité de l’Etat prévale a quel-qu’autre autorité que ce soit) par l’islam de France apparait comme un impératif pour normaliser sa situation en France.

                                                  Malheureusement celui-ci est très divisé sur le rapport à l’autorité de l’État en France.
                                                  Et la faiblesse qu’affiche notre pays sur la question (de par sa béatitude notamment, comme je le soulignais dans l’article) ne fait que laisser le terrain libre aux rapports de force à l’intérieur des courants islamiques, et anéantit tout espoir de voir émerger un réel islam de France. 
                                                  Il n’y a malheureusement qu’en un ultimatum à un islam de France n’existant pas encore, que celui-ci pourrait émerger, pour tenter de chercher une union, au moins sur ce sujet, puis de prendre les engagements qu’il convient.

                                                  Mais a mon avis il est déjà très tard, nous nous sommes endormis au mauvais moment en ce qui concerne les menaces planant sur la laïcité...

                                                  En tout cas merci de participer de façon constructive. Cela change de nombre de contributions vouées a d’éternelles engueulades, ou plus la fil des commentaires s’enlise dans les dialogues sans fin, plus les arguments se font diffus, pour ne pas dire inexistants... Et c’est valable quelque soient les positions sur le sujet.
                                                  Pas étonnant qu’après on refuse de plus en plus toute formes de débats...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Vox Populi


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès