• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’islamisme en Europe

L’islamisme en Europe

Europe : Une étude confirme que le fondamentalisme islamique est largement répandu

Lors des élections tunisiennes de l'ANC (Assemblée Nationale Constituante), après la "révolution de jasmin", le monde en général et la Tunisie en particulier, ont été stupéfaits des résultats : une majorité relative de fondamentalistes islamistes a été élue, alors que la Tunisie était un pays réputé pour sa modération et son ouverture. Le plus ahurissant est que les élus des émigrés tunisiens en Europe sont quasiment tous des intégristes islamistes, dont les niveaux culturels et intellectuels sont d'une indigence calamiteuse.
Les Dirigeants actuels

Qu'ils soient hommes ou femmes, ces députés sont l'image de gens complètement déphasés par rapport à leur société d'origine (tunisienne) et encore plus par rapport à la société européenne dans laquelle ils vivent, et où ils sont censés être en contact avec la civilisation, la liberté, et toutes ces valeurs absentes des sociétés arabo-musulmanes, caractérisées par la soumission à toutes sortes de totalitarismes. L'étude suivante, effectuée dernièrement en Europe, en donne quelques explications. Il n'est donc guère étonnant que ces "représentants" des arabo-musulmans en Europe provoquent autant de rejet et d'islamophobie. Ces islamistes sont encore plus malfaisants dans les pays arabes et musulmans, dans lesquels ils massacrent, violent et volent allègrement. 

L'Europe qui les materne et les protège, au grand dam de la majorité de sa population, doit s'attendre, tôt ou tard, à un retour de bâton. Les USA ont montré l'exemple avec Al-Qaïda : créée, entraînée, financée par les Américains, Al-Qaïda est aujourd'hui leur ennemi le plus irréductible, le plus insaisissable, le plus malfaisant. 
Celles-ci ont fait la révolution
Celles-là sont au pouvoir
 
L'Europe doit veiller à séparer le bon grain de l'ivraie : si la majorité des immigrés cherche à vivre et à travailler sereinement, une forte minorité, manipulée par les "envoyés spéciaux" du Qatar et de l'Arabie malheureuse, forment "une cinquième colonne" pour un Gouvernement Mondial Islamique (GMI, version islamiste du NGM, Nouveau Gouvernement Mondial). Leurs bases opérationnelles sont les prétendues mosquées, qui, en réalité, sont des officines à peine secrètes. On y recrute aussi bien les djihadistes pour la Syrie ou l'Afrique Noire, que les agents dormants du GMI. 
 
Pour avoir vécu plus de trente ans en France, je sais qu'on peut y vivre tout à fait bien, sans subir ni racisme ni aucune une autre forme de discrimination. Il suffit d'y respecter la loi, les us et coutumes. Ce n'est pas si difficile, par Allah !! 
 

La minorité de fondamentalistes musulmans serait beaucoup plus importante que n'osent le considérer la plupart des politiciens et journalistes.

Manjihad

 

Le fondamentalisme religieux n'est pas un phénomène marginal en Europe de l’ouest. Telle est la conclusion d’une étude publiée par Ruud Koopmans du Centre des sciences sociales WZB de Berlin.

 

Cette étude est la première qui permet l'analyse sur une base empirique de l'ampleur et de l'impact de l'intégrisme religieux.
 
L'auteur a analysé les données d'une enquête sur l’intégration des immigrants dans six pays européens. Cette étude comparative a recueilli des données auprès d'immigrants et de natifs via plus de 9000 entrevues téléphoniques en Allemagne, en France, aux Pays-Bas, en Autriche, en Belgique et en Suède. Les répondants étaient des immigrés turcs et marocains, ainsi que des groupes de contrôle formés de natifs.
 
ThugDeux tiers des musulmans interrogés disent que les règles religieuses sont plus importantes pour eux que les lois du pays dans lequel ils vivent. Trois quarts des répondants sont d'avis qu'il n'y a qu'une seule interprétation légitime du coran.
 
Ces proportions sont nettement plus élevées que chez les chrétiens locaux. Seulement 13% de ces derniers placent les normes religieuses au-dessus de la législation nationale, et un peu moins de 20% refuse d'accepter des interprétations divergentes de la Bible.
Europe-survey-1
Pour le sociologue Ruud Koopmans, cette forte tendance au fondamentalisme musulman est alarmante : « le fondamentalisme n’est pas une forme innocente de religiosité stricte. Nous constatons une forte corrélation entre le fondamentalisme religieux – tant chez les chrétiens que les musulmans – et l’hostilité envers d’autres groupes tels que les homosexuels et les Juifs ».
Europe-surveyPrès de 60% des répondants musulmans refusent de prendre des homosexuels pour amis, 45 % pensent qu’on ne peut faire confiance aux Juifs, et plus de la moitié croit que l’Occident cherche à détruire l’islam. Chez les chrétiens : 9% sont ouvertement antisémites ; 13% refusent d’avoir des homosexuels pour amis ; et 23% croient que les musulmans visent à détruire la culture occidentale.
L'article de Ruud Koopmans intitulé Fundamentalism and out-group hostility. Comparing Muslims and Christians in Europe vient d’être publié dans le numéro de décembre de la revue trimestrielle WZB-Mitteilungen. Ce numéro contient plusieurs articles sur l’immigration et l’intégration, principalement en allemand.
 
 Hannibal GENSERIC

Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • MuslimADieu MuslimADieu 11 janvier 2014 12:00

    Mon cher Hannibal, 

    il faut faire très attention aux sondages sur la foi. 
    Dans le cas de la France, dans le site mécréant que voici (qu’Allah me pardonnes de m’être souillé l’âme en visitant), il semble qu’il a 45% de français qui ne croient pas en Dieu alors que seulement 30 % n’ont pas de religion.

    Pour comparer, il faudrait demander aux français s’ils pensent que la loi des hommes est plus importantes que la loi Dieu.
    Et puis pour répondre correctement, il faudrait faire une comparaison objective des deux lois.

    Quand on parle des islamistes, il faudrait aussi donner une définition claire.

    Notons aussi que parmi les musulmans qui disent que la loi de Dieu est plus importante que celles de la loi de la république, il y en a un paquets qui se disent non pratiquants.

    Tout ça est d’un compliqué




    • MuslimADieu MuslimADieu 11 janvier 2014 12:18

      Y a un truc bizarre que j’ai remarqué maintenant que j’ai été promu modérateur sur Agora.

      Quand Article Hannibal taper sur musulmans , article passer et quand Article Hannibal taper sur Israël, article pas passer.
      Espérons que le futur me donnera tord.

    • Hannibal GENSERIC Hannibal GENSERIC 11 janvier 2014 16:41

      @MuslimAdieu. Tout à fait exact. C’est la troisième fois que, lorsque je pointe du doigt des sionistes, cela ne passe pas. Alors, il y a plusieurs interprétations possibles :
      1) AgoraVox est sioniste, comme la majorité des médias européens.
      2) AgoraVox est islamophobe. Dans ce cas, il confond, islam et islamisme. Or je ne suis pas islamophobe, ni judéophobe, ni contre aucune religion. Par contre je suis contre les charlatans qui utilisent la foi pour des projets politiques et bassement matériels.
      3) La majorité des rédacteurs d’AgoraVox sont de la catégorie (1) ou (2) ou (1)+(2). C’est , à mon avis, le plus probable.


    • OMAR 11 janvier 2014 16:56

      Omar33

      @Muslim :« Quand Article Hannibal taper sur musulmans... ».

      Et il tape très souvent :
       
      La maffia islamiste,
      L’arabisation du Maghreb
      Islamisme et pétrole
      L’islamisme en Europe
      Le nikah islamiste, etc...

      Mais ne lui en voulez pas, c’est dans l’air du temps..
      Et puis, il n’y a aucun risque du genre Gayssot ou CRIF...


    • MuslimADieu MuslimADieu 11 janvier 2014 17:22

      @Hannibal
      y a une troisième hypothèse.
      A voir les commentaires, les voxiens sont relativement moins endoctrinés et donc moins sionistes qu’ailleurs. Israel gentil et palestinens méchants c’est pas leur truc.

      Il y a cependant de véritables programmes militaires avec des jihadistes sionistes payés pour troller. Une petite et rapide recherche sur le Web a donné ça
      http://www.toqonline.com/blog/zionist-internet-trolls/

      je crois qu’ils appellent ça la hasbara. C’est du sérieux. Du coup il suffit que quelques uns soient en patrouille dans le coin pour bloquer tout article « hérétique »
      Un média aussi important qu’agora ne peut pas être ignoré par des gens aussi sérieux.

      Faudrait donc que les modérateurs à la solde morale ou financière de l’Etat sioniste se jettent en priorité sur les articles liés à Israel et jugent en leur âme et conscience. Ce qui expliquerait pourquoi, par exemple, ils n’arrivent pas à bloquer les articles pro-Dieudo quand Dieudo est d’actualité.
      Ce n’est qu’une hypothèse bien sûr.


    • MuslimADieu MuslimADieu 11 janvier 2014 17:29

      oups !
      j’ai oublié de mettre la négation dans la première phrase du dernier paragraphe.

      « Faudrait donc que les modérateurs NON à la solde morale ou financière de l’Etat sioniste »

      @Omar
      Je crois Hannibal est sincère.
      J’ai personnellement de plus en plus d’amis musulmans qui commencent à mettre leur foi en doute à la vue de ce que font les islamistes.
      Des phrases comme islamistes puants, menteurs, voleurs, obsédés, débiles, etc sont de plus en plus fréquentes chez les musulmans que je fréquentes.


    • OMAR 11 janvier 2014 17:39

      Omar33

      @Muslim

      La racaille chez les islamistes, n’existe pas d’aujourd’hui.
      Elle a fait plus de 200.000 victimes en Algérie.
      Et constatez ce qu"elle fait en Syrie...

      Et les musulmans n’ont jamais été un ou le Peuple Élu..
      Sauf que de la racaille, il y a partout.
      Malheureusement...


    • popov 12 janvier 2014 13:06
      @Omar

      Et les musulmans n’ont jamais été un ou le Peuple Élu..

      N’empêche qu’en Europe, ils réclament des carrés musulmans dans les cimetières. Ils y laisseraient enterrer la pire crapule si elle est née dans la bonne religion, mais ne tolèreraient pas la présence d’un incroyant qui du fait de ne pas être mahométan est considéré comme impur.

      Ceci dit, je dois reconnaitre que je ne sais pas de qui viennent ces demandes de carrés musulmans. Du petit mahométan qui se croit tellement meilleur que le reste des mortels ? Des imams teigneux qui les mènent par le bout du nez ? Ou se pourrait-il que nos politiciens pourris vont au devant des demandes les plus farfelues des islamistes sans même que ces demandes soient formulées ?

    • popov 12 janvier 2014 13:27
      @Omar

      Je vous donne raison sur la loi Gayssot. C’est une saloperie. A mon avis c’est une loi scélérate comme toutes les lois dites mémorielles. Le passé est le domaine des historiens, pas des politiciens. Le domaine des politiciens c’est le présent et l’avenir. Ils feraient mieux de s’occuper convenablement de ce qui les regarde. Si les lobby juifs sont derrière cette loi, ce sont des imbéciles. Ils ne font que se rendre suspects d’avoir quelque chose à cacher.

      Le Crif, la Licra, SOS Racisme et toutes ces organisations parasites bénéficient de cette loi inique qui leur permet de se porter partie civile pour des offenses qui ne sont pas dirigées contre elles et d’empocher les dommages. Elles sont motivées financièrement pour porter plainte. Avec ce système, c’est le retour de l’inquisition assuré.

      La loi Gayssot et toutes ces associations participent d’une intention politique de museler la population. Si quelqu’un en France disait publiquement la moitié de ce que disent Hannibal et MuslimADieu sur l’islam, il risquerait de se voir traîner en justice pour racisme. On assiste à ce paradoxe, que les gens se sentent plus libres de dire ce qu’ils pensent de l’islam sur un site comme kabyles.net que sur n’importe quel journal en ligne en France.

    • Kookaburra Kookaburra 11 janvier 2014 12:35

       Merci à l’auteur pour cet article très intéressant. Koopmanns est un professeur hollandais de sociologie, actuellement engagé par l’Université de Berlin. Je me permets d’ajouter qu’il a constaté que le pourcentage de fondamentalistes turcs est un peu moins haut que celui des fondamentalistes marocains (45% contre 50%) et que les Alevites (Assad !) sont beaucoup moins souvent fondamentalistes (15%). Dans sa conclusion, Koopmanns pense que les gouvernements européens, ainsi que les chefs des communautés musulmanes en Europe devraient être plus inquiétés par l’étendue du fondamentalisme parmi nos immigrants.
      Pour ceux qui lisent Allemand :
      « Unter sunnitischen Muslimen mit türkischem Hintergrund (45 Prozent Zustimmung zu allen drei Aussagen) sind fundamentalistische Haltungen etwas seltener als unter solchen mit marokkanischem Hintergrund (50 Prozent). Unter Aleviten, einer türkischen Minderheitsglaubensrichtung innerhalb des Islam, kommen fundamentalistische Überzeugungen viel seltener vor (15 Prozent). »

      http://www.wzb.eu/sites/default/files/publikationen/wzb_mitteilungen/s21-25_koopmans.pdf


      • claude-michel claude-michel 11 janvier 2014 12:35

        L’islam est à l’image de sa religion...une fumisterie..une secte de plus qui (comme les autres sectes) ne pense qu’au travers du livre suprême pour diriger sa vie...Pitoyable.. !


        • OMAR 11 janvier 2014 16:35

          Omar33

          C’est sur la Chariâ que s’est basé la Cour d’État pour censurer Dieudonné.

          C’est le lobby musulman protégé par la loi « Gayssot » qui harcèle cet artiste...

          Et c’est l’imam Valls qui dicte les interdits à partit de la mosquée de la place Beauvau

          Claude, la fumisterie est plutôt du coté de l’Élysée...


        • Henri Diacono 11 janvier 2014 15:38

          Pour une fois Genseric j’irai à contre courant de vos affirmations échafaudées sur la base de sondages effectués encore par des chercheurs souvent assis à leur bureau ou pendus - comme le vôtre - au téléphone.
          Dans ce fameux sondage votre chercheur a-t-il fait un distinguo entre les différentes couches sociales des sondés ? A-t-il tenu compte de la durée de la présence de ces immigrés sur les sols concernés ?
          Savait-il seulement que la plus grande partie de ces musulmans venus de pays plus ou moins totalitaires (Turquie comprise) ayant choisi l’Europe, y sont arrivés, leur pauvreté en bandoulière et à défaut d’’éducation scolaire, uniquement celle de la religion mélangée à bon nombre de coutumes héritées des rivages du sud européen ?
          Sait-il aussi, et vous même devez le savoir, que dans ces populations,pour la plupart rurales et déshéritées, l’emprise de la hiérarchie familiale demeure quelquefois un obstacle majeur à la modernité et la tolérance (le mariage,l’homosexualité, le rôle de la femme etc...)
          En outre dans les pays dits d’accueil le communautarisme s’accentue dès lors que les immigrés sont parqués en un même lieu la plupart du temps..
          Excusez moi, mais il ne suffit pas d’être bardé de diplômes comme doit l’être votre sociologue pour prétendre posséder la VERITE. Si au chapitre des chrétiens les pays européens, riverains de la Méditerranée avaient été consultés , le résultat sur le fondamentalisme religieux du Vieux Continent aurait été tout autre, ne croyez-vous pas, vous le Tunisien ? Tiens un musulman que s’est bien gardé d’interroger au phone, votre docteur en « sociologie ». Koopmans hollandais enseignant en Allemagne, de culture protestante certainement qui se permet de généraliser pour l’Europe entière le résultat d’un sondage effectué chez les flamands,les saxons et les vikings en y ajoutant la France nation dont la moitié du sol, un don du ciel, se dore au...soleil. Pourquoi avoir dédaigné l’Espagne,l’Italie,la Sicile, et même la Grèce ?
          Bien à vous Hannibal.
          Je vous signale qu’en ce samedi,malgré quelques secousses populaires ici et là, l’avenir de notre pays natal, pour vous le musulman, et pour moi l’agnostique, semble prendre une bonne direction et servira, Inch’Allah, dans quelques semaines encore d’exemple de démocratie pour tous les autres, fondamentalistes ou pas.


          • Hannibal GENSERIC Hannibal GENSERIC 11 janvier 2014 17:02

            @Henri. Merci pour vos espoirs et commentaires. J’ai juste présenté une étude parmi tant d’autres. Aucune étude ne peut couvrir l’ensemble d’un phénomène. Par contre, celle-ci nous éclaire, nous Tunisiens en Tunisie, sur cet électrochoc qu’on a reçu quand on a vu :
            1- le taux d’islamistes parmi la population immigrée, taux plus élevé que dans les quartiers les plus pauvres et les plus déshérités de la Tunisie.
            2- Le niveau de leurs élus et le langage qu’ils (elles) utilisent dans les débats à l’ANC... Leur soif d’argent et de prébendes. Des salaires et des indemnités absolument faramineuses (voyages A/R + hotels 5* pour chaque participation aux débats, c’est à dire TOUTES les semaines)...
             Il n’y a rien d’islamique la-dessous. Rien que du fric. Ils sont aussi islamiques que les rois fainéants et corrompus du pétrole.
            PS. De culture musulmane, cela ne veut pas dire que je sois ceci ou cela. Bien à vous.


          • MuslimADieu MuslimADieu 11 janvier 2014 17:40

            @hannibal
            En effet, les immigrés Tunisiens en France sont plus islamistes que les Tunisiens.
            Je confirme et je crois qu’aux prochaines élections, le gap sera encore plus grand.

            Je pense que les « amis » de la Tunisie devraient apprendre à taper sur les islamistes comme étant des tarés en totale opposition avec les principes du coran et de l’islam. Jamais, les Tunisiens n’abandonneront l’islam, mais l’islamisme, j’espère qu’un jour ils se torcheront avec.
            Pour l’instant, tous ceux qui tapent sur l’islam jouent les jeu des islamistes qui adorent jouer le rôle de défenseur de l’islam alors qu’ils sont, en réalité, ses pires ennemis.


          • Henri Diacono 11 janvier 2014 21:05

            Hannibal, les bras m’en sont tombés lorsqu’il y a trois ans, j’ai appris que deux bons copains vivant depuis des années en France et occupant des postes dans des professions où l’intelligence était nécessaire avaient voté Ghanoucchi et d’autres Marzouki. Une fois sondés par le dialogue je me suis très vite aperçu que ces copains,à ’instar des tunisiens des bleds les plus reculés,n’avaient pas voté par conviction religieuse, loin de là mais parce qu’ils étaient totalement étrangers au système politique et à...la religion elle même.
            Aujourd’hui,le seul gros point noir qui transparait à travers les différents sondages effectués en Tunisie montrent bien que le peuple demeure dans le flou. Pas loin des 50% des sondés ignorent encore à quel parti ils donneront leur voix. Autre remarque désolante Hannibal,c’est d’avoir constaté la médiocrité de l’enseignement dispensé dans le pays depuis tant d ’années. Effrayant. Même et surtout au niveau universitaire. Et je reste optimiste !
            Bien à vous.


          • Hannibal GENSERIC Hannibal GENSERIC 12 janvier 2014 09:55

            @ Henri D. Vous avez mis le doigt sur l’origine de tous les maux : l’enseignement. ZABA a saboté l’enseignement. La majorité des instits sont islamistes, ainsi que les profs du secondaire. Cela donne des générations d’analphabètes bilingues ou monolingues. C’est un désastre national. Les plus compétents, les plus formés partent en Amérique (Canada) et en Europe, avec leur formation intégriste. ....

            @Muslim. D’accord avec votre interprétation. J’ai pointé ce pb dans : !

            Les techniques de contrôle des forums en ligne
            Voici comment les autorités (ou les lobbies sionistes ou islamistes) parviennent à contrôler un forum, à repérer les fortes têtes, à empêcher la publication d’articles sensibles ; à fausser les débats, à décourager les lecteurs.

            http://numidia-liberum.blogspot.com/2013/11/les-techniques-secretes-pour-controler.html
            http://numidia-liberum.blogspot.com/2013/11/les-techniques-secretes-pour-controler-html


          • Richard Schneider Richard Schneider 11 janvier 2014 15:43

            Tant que l’Islam n’aura pas fait son « aggiornamento », pour les Musulmans - pas tous évidemment - le Religieux primera toujours sur le Laïc. 

            Le plus étonnant est d’entendre les dirigeants islamistes réclamer, comme jadis Mgr Dupanloup, la liberté au nom des principes de la République laïque et de refuser cette même liberté au nom de leurs principes du Coran ...


              • Jonas 11 janvier 2014 20:28

                Au Maroc, Egypte , Tunisie et même en Algérie, mes amis responsables d’entreprise , enseignants et intellectuels ne cessaient de me rebatte les oreilles , on m’expliquant que , pour que l’islam sorte de son obscurantisme , de son archaïsme et de sa nuit noire, la solution viendrait de ces musulmans vivant en Occident. 

                Voilà des musulmans vivant en Occident depuis des années dans des pays démocratiques et laïcs , qui se sont adaptés et se sont imprégnés de ces concepts, peuvent nous servir comme effet de miroir. Me racontaient mes amis. 

                J’avais beau expliqué à mes amis et aux autres qu’ils se trompent, car les musulmans vivant en Europe sont plus rigides , et plus conservateurs que ceux des pays musulmans.

                Pourquoi ? 

                Parce que n’étant pas habitués au dialogue , aux échanges , à la contradiction , ils ont le sentiment de trahison. On est en Europe disent -ils si nous critiquons l’islam, nous allons passer pour des personnes au service de l’Occident. Donc pour eux , c’est une double trahison , une trahison par rapport à l’islam et une trahison par rapport au pays. L’islam c’est la religion de ma famille et de mes parents , je fais comme eux, et je pense comme eux. 

                Beaucoup d’entre eux ne parlent ni n’écrivent l’arabe et connaissent mal leur religion, tout ce qu’ils savent de celle-ci vient de l’imam ( auto-proclamé ou désigné par un quorum de ses amis ) et rien d’autre. 

                Devant les massacres , les conflits , les égorgements, ils ne comprennent pas ce qui se passe dans les pays musulmans et ne cherchent pas à le savoir. Ils leur faut un bouc émissaire . Critiquer l’islam , lorsque des mosquées sautent , des bombes dans les marchés, dans les hôpitaux , des écoles pleines d’enfants etc c’est se rendre coupables vis- à- vis de l’oumma. 

                N’ayant aucune culture religieuse solide et étant frustrés , mal acceptés et mal dans leur tête, ils se se réfugient dans la religion , mais dans une religion bâclée., et deviennent radicaux et plus conservateurs que les musulmans du pays. 

                Donc ces musulmans qui devaient servir d’exemple par leur ouverture d’esprit , leur richesses intellectuelle et leur réussite personnelle sont devenus plus fermés et plus radicaux que leurs frères du pays. 

                La meilleure preuve est donnée par les Tunisiens , bien qu’étant dans un pays démocratiques , laïcs et avec une liberté de la presse , ils ont voté à + de 35 % pour Ennahda.

                Espérons pour ces pauvres musulmans que des femmes et des hommes courageux se lèveront pour leur indiquer le chemin. Gamal Al-Banna* le frère de Hassan Al-Banna a lui juger que l’islam avait 4 siècles de retard.

                PS : Juste une petite remarque. Le projet de la Constitution de la Tunisie dans son article 6 , précise , l’Etat garantit la liberté de conscience et de croyance et le libre exercice du culte. L’égalité des citoyens et des citoyennes etc. Donc seuls les citoyens de la Tunisie sont égaux devant la loi. Les immigrés et les étrangers sont exclus.







                 

                • Henri Diacono 11 janvier 2014 21:25

                  à Jonas, tout votre commentaire ne tient que dans une de vos dernières phrases « ...l’islam a quatre siècles de retard.... » Je dirai qu’il est OBLIGE de passer par la même route qu’a suivi la chrétienté, justement parce qu’il est né pas loin de cinq siècles après elle.
                  Au sujet de la Constitution ce fameux article auquel vous faites allusion est en discussion toujours. Admettez toutefois que dans le monde arabophone musulman de tels « articles » sont plus que rares n’est ce pas ? 


                • Hannibal GENSERIC Hannibal GENSERIC 12 janvier 2014 10:42

                  @Jonas. Bien vu.


                • Hannibal GENSERIC Hannibal GENSERIC 12 janvier 2014 10:51

                  @Henri et Jonas.
                  J’ai tenté un comparatif entre l’emprise de la religion chrétienne au Moyen Age et la religion musulmane , telle qu’elle est imposée aux Tunisiens par les islamiste aujourd’hui dans :

                  http://numidia-liberum.blogspot.com/2013/02-le-moyen-age-islamiste_25.html


                  • Jonas 12 janvier 2014 11:58

                    @ Henri Diacono.


                    J’ai bien précisé que c’est un projet de Constitution. La Tunisie reste toujours un pays en avance sur le monde arabe.. C’est le seul pays qui a une classe moyenne éduquée et bien formée et cela compte de nos jours. Pas d’avancée sérieuse sans une classe moyenne.



                    • popov 12 janvier 2014 12:33
                      Si l’islam doit faire sa crise d’adolescence, qu’il aille se la faire dans le désert d’Arabie. En Europe la population a déjà du subir celle du christianisme. On a déjà donné. 

                      Et tout cela pour quoi ? Quand une religion se civilise, qu’elle ne s’impose plus par la violence, les gens l’oublient tout simplement et laissent leur idole crever tout doucement dans son coin.

                      Voila ce que je serais tenté de dire. Mais je le reconnais, il s’agit là d’une vue trop simpliste. Il faut prendre un peu de recul et voir le rôle des religions dans la société.

                      Et c’est vrai, les religions ont servi de ciment social. Mais elles sont basées sur des légendes pas plus solides que celle du père noël. Au fur et à mesure que les gens prennent conscience de l’arbitraire de ces légendes, les religions ne peuvent plus servir à rien. Il n’y a pas de retour en arrière à long terme.

                      L’islam en Europe ne va pas se civiliser comme l’a fait plus ou moins le christianisme. Et ce n’est pas (seulement) parce qu’il est le pire des monothéismes, c’est parce qu’il est trop tard. Les gens ne peuvent plus croire aux fables sur lesquelles reposent le monothéisme, tout comme, il y a quelques siècles, ils ont cessé de croire aux fables sur lesquelles reposaient les divers polythéismes.

                      Il faudra donc trouver autre chose comme ciment de la société. C’est là le véritable défi des sociétés modernes, et la solution n’est pas évidente. Parce que même s’il est évident que les humains peuvent plus facilement améliorer leur condition quand ils conjuguent leurs efforts, il est tout aussi évident en regardant l’histoire qu’ils ont la funeste habitude de préférer se combattre.

                      Donc, à long terme, ce n’est pas gagné, ni pour la Tunisie, ni pour l’Europe.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès