• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La conscience est une manifestation hétéronome

La conscience est une manifestation hétéronome

Nous venons au monde avec déjà tout le poids de notre humanité, les souvenirs des millions d'années de gestation et d'évolution de notre espèce sont là tapis quelque part dans nos mémoires imbriquées les unes dans les autres, dans le temps et dans l'espace de la conscience qui ainsi s'exprime singulièrement pour chaque être humain mais suivant un même processus mental pour l'ensemble de l'humanité.

Il est ardu de percevoir que la conscience n'est qu'un contenu qui parfois fait silence, voire se vide complètement au fur et à mesure qu'il se remplit, comme une coupe d'eau stagnante qui doit être vidée pour offrir à nouveau une eau pure et fraîche. 

 

À la naissance néanmoins le petit enfant d'homme est tout neuf, il possède l'innocence qu'un homme il y a 2000 ans nous invitait à retrouver, il a devant lui la perspective infinie d'être vivant, simplement d'être ici et maintenant vivant, mais le monde des adultes avec ses règles, ses coutumes, ses traditions, ses rythmes, ses objets et ses lois, va bien vite s'emparer de son esprit pour le modeler, le formater à sa convenance, et toutes les tares ancestrales vont recommencer leur cycle et leurs emprises – certains diront que c'est le karma, sans percevoir que justement c'est un concept, c'est bien pratique un concept car il explique tout et il nous range ainsi dans une case – et si l'autre en face, notre interlocuteur, n'a pas le même, alors soit nous le tolèrons, soit nous l'affrontons.

 

Les élections ici et ailleurs font partie des ces milliers, millions, milliards de choses qui nous manipulent avec notre tacite consentement et nous allons exprimer notre liberté d’expression en faisant un choix électoral, sans percevoir non plus que choisir ce n’est pas être libre mais c’est être dans la confusion, quand nous empruntons un itinéraire, arrivés à un embranchement, si nous choisissons une direction, c’est que nous sommes perdus, il est normal parfois d'être perdu, c'est un fait voilà tout, mais vouloir à tout prix retrouver un chemin c'est oublier de vider sa coupe.

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès