Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La fabrique du créationniste ?

La fabrique du créationniste ?

Des modifications dans les programmes de l’école primaire suppriment toute référence à l’évolution et à l’histoire de l’univers. Un bien mauvais symbole en cette année Darwin.

L’autre jour, sur mon iPod, j’écoutais l’émission de France Inter “Ça vous dérange” du 14 juillet. Au cours de cette émission, plusieurs auditeurs sont intervenus sur le thème du créationnisme.

Je vous renvoie au lien ci-dessus si vous voulez l’écouter. Il y a un premier passage sur le créationnisme autour de 8 minutes. Il s’agit manifestement d’un guide spécialisé, travaillant aux Antilles. Il raconte notamment comment les touristes américains interviennent lors de ses exposés où il parle d’évolution :

Même s’ils ne sont pas créationnistes, ils sont perméables à ces idées, et souvent, lorsque je parle de Darwin ou de l’évolution, la première question qu’on me pose, c’est “Are You Christian ?”, êtes-vous chrétien ? (…) Pour eux, le fait de parler de Darwin, de parler de cette évolution relève de quelque chose de païen.

L’auditeur explique alors qu’il évite de plus en plus le sujet, car il se retrouve souvent déconsidéré par ses clients, et ne préfère pas provoquer d’esclandre. Lorsqu’il raconte qu’on lui a enseigné à l’école l’origine de l’univers, l’évolution, il dit passer pour un infâme scientiste. Et il déplore notamment cette perméabilité face aux idées créationnistes ; comment lutter contre elle ?

Une auditrice (Danielle, de Nios ?) rebondit alors autour de la minute 35, dans une intervention qui m’a , je dois le dire, coupé le souffle. Je retranscris, l’intervention parle d’elle-même :

- Je suis enseignante, et lorsque nous avons reçu les nouvelles instructions en 2008, j’ai pu constater quelques coupes dans le programme scientifique des plus grands, c’est-à-dire CE2, CM1, CM2, notamment il y a des choses qui ont disparu et cela me gêne énormément, comme par exemple des “traces de l’évolution des êtres vivants”, “grandes étapes de l’histoire de la vie de la terre”, “notion d’évolution des êtres vivants”, et “le système solaire et l’univers”.

- Ça a disparu, ça ?

- Ça a disparu, il ne reste plus que “présentation de la classification des êtres vivants”, et puis “Terre, Lune Soleil”, “Volcans et séisme”

- Et vous sentez derrière l’ombre du créationnisme ?

- Ecoutez ça me gêne. Ça me gêne que les enfants arrivent au collège, à l’âge où ils peuvent quand même raisonner et se poser des questions existentielles, et qu’en arrivant au collège, ils n’ont pu rencontrer d’explication - à part évidemment leurs propres lectures et ce qu’ils ont pu voir à la télévision- d’explications sur l’origine de l’univers et des êtres vivants que éventuellement ce qu’on aura pu leur enseigner au plan religieux.

- C’est très étonnant

- Cela me gêne énormément. C’est très insidieux. Ça n’a pas l’air d’affoler grand monde, j’en ai parlé à mes collègues, moi je trouve que c’est vraiment ce genre de choses auquel il faut être attentif. C’est pas les choses les plus voyantes qui sont les plus dangereuses. (…) C’est sous prétexte d’élaguer des programmes soi-disant trop lourds. Je ne crois pas que cela soit lourd de savoir d’où on vient. (…) Je crois qu’on n’a voulu fâcher personne, (…) et donc on a discrètement enlevé cela du programme.

J’ai alors voulu en avoir le coeur net, et je suis tombé sur ce PDF qui compare les programmes avant et après 2008, en rouge, tout ce qui a été nettoyé. En résumé, tout ce que dit l’auditrice est vrai. On a effectivement l’impression que tout ce qui relève du passé lointain, des échelles de temps géologiques, depuis l’évolution des êtres vivants jusqu’à l’histoire de l’univers, a été proprement expurgé. Quel beau symbole, à la veille de l’année Darwin ! Ironiquement, le terme même d’évolution semble tabou, quand dans un autre contexte, on remplace “évolution [de la durée du jour] au cours des saisons” par “changement au cours des saisons” !

Quand on regarde le programme final, on a une impression étrange, une sorte de leçon de choses dénuée d’histoire, avec une insistance sur la classification et l’unité du vivant, une description du système solaire un peu isolée. La notion de mouvements apparents du soleil disparaît, ce qui permet de ne pas expliquer la différence entre héliocentrisme et géocentrisme, et du coup donne une description de l’univers presque pré-copernicienne (rappelons d’ailleurs à ce stade que le nouveau dada des créationnistes est justement d’attaquer la physique) . En somme, un programme qui n’aurait pas déparé au milieu du XVième siècle (modulo les progrès technologiques et dans la connaissance du fonctionnement des organismes). Je ne sais pas si c’est voulu et concerté, mais comme Danielle, je suis assez troublé par la cohérence idéologique de la purge entre biologie et physique.

Le premier auditeur déplorait la perméabilité au créationnisme : l’éducation des enfants me semble le meilleur rempart contre celui-ci. En éliminant toute science des origines au primaire, âge où effectivement se fait l’éducation religieuse, on n’améliorera certainement pas la situation. Danielle a raison, ce genre de choses est in fine plus dangereux que les déblatérations des créationnistes fanatiques. On dit souvent que le primaire doit consister en l’acquis des “enseignements fondamentaux” : l’histoire de nos origines est par définition fondamentale, en science, et devrait être enseignée. A quand une pétition sur le sujet ? En attendant, n’hésitez pas à réagir ici.


Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (42 votes)


Réagissez à l'article

183 réactions à cet article


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 30 juillet 2009 10:24

    "Ecoutez ça me gène. Ça me gène que les enfants arrivent au collège, à l’âge où ils peuvent quand même raisonner et se poser des questions existentielles, et qu’en arrivant au collège, ils n’ont pu rencontrer d’explication – à part évidemment leurs propres lectures et ce qu’ils ont pu voir à la télévision- d’explications sur l’origine de l’univers et des êtres vivants que éventuellement ce qu’on aura pu leur enseigner au plan religieux".

    Il me paraît très significatif et inquiétant que cette enseignante ne cite aucunement l’éducation dispensée par les parents parmi les sources de réponse aux questions existentielles des enfants avant et après leur arrivée au collège.


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 30 juillet 2009 12:15

      à Philippe Renève (xxx.xxx.xxx.123) 30 juillet 11:47 

      « Terrifiant début de bourrage de crâne créationniste ».

      Sauf erreur de ma part, le créationnisme implique que le système solaire soit géocentré.
      Or, certains scientifiques ont pris les plus grands risques, face à des tenants extrêmistes du créationnisme, pour émettre une théorie différente et démontrer que le système solaire est héliocentré.
      Donc, le créationnisme ne dispose d’aucune preuve scientifique de ce qu’il avance.


    • COLRE COLRE 30 juillet 2009 12:19

      L’auteur,

      Moi aussi, votre info m’a coupé le souffle. Quel est le bureaucrate borné qui s’est permis de juger que le mot et le concept d’ « évolution » méritaient d’être censurés des enseignements aux petits ?! Bientôt le Père Noël aux programmes ?

      C’est de la folie furieuse, une grave régression : j’espère que ce n’est qu’une simple bévue.

      Merci en tout cas d’avoir mis le doigt sur cette inquiétante « erreur ».


    • plancherDesVaches 30 juillet 2009 17:32

      Trés juste, Colre. Mais....

      Ne sont-ce pas les parents qui donnent les valeurs de croyances à leurs gosses... ????

      Je dis juste ça car des enfants de Musulmens vont tout de même dans des écoles catholiques......
      Bon, par contre, l’inverse, j’ai pas encore constaté... lol


    • stephanemot stephanemot 31 juillet 2009 09:11

      l’Intelligent Design est une imposture fondamentaliste aussi dangereuse pour la democratie que pour la religion elle meme.

      il est vital d’exposer au grand jour toutes les demarches visant a la repandre dans la societe, et en priorite dans l’education.

      helas, les messages provenant du plus haut de l’Etat sont pour le moins troublants...

      multipliez ce type d’articles, c’est comme cela que l’on reveillera la Republique avant qu’il ne soit trop tard.


    • ZEN ZEN 31 juillet 2009 09:21

      @Stéphane
      Comme tu as raison !
      Mais quel dialogue de sourds !
      On perçoit bien qu’il y a d’autres enjeux que rationnels, d’où la surdité et le déni..
      Cordialement


    • PAPILLON BLEU 21 août 2009 20:53

      Débat intéressant n’est-ce pas ? Alors créationnisme ou évolutionnisme ? Pourquoi pas une autre version comme création évolutionnisme ou évolution dans la création ? Mais si je puisse me le permettre, le véritable enjeux, ici et maintenant, c’est notre survie… Nous sommes en train de détruire de plus en plus vite la biosphère de notre planète, les différentes sociétés humaines s’entre-déchirent…

      Eh oh, réveillez-nous, si demain il n’y a plus de vie, quelle importance de savoir si nous sommes le fruit de la théorie de l’évolution ou la théorie de la création … Alors pourquoi vouloir continuer à se battre alors que nous pourrions tous retrousser nos manches, oser se taire, et vouloir le meilleur pour son voisin, pour son lointain ? Parce que si nous assurons uniquement la survie de l’un et non de l’autre, un jour un conflit naîtra et finira immanquablement par une guerre qui risque ici d’être totale mettre un point finale à l’humanité.

      Je vous propose une réflexion qui peut sembler banale, mais si chacun d’entre nous se sentait totalement responsable de sa propre vie et totalement responsable de l’avenir de notre humanité, alors que la paix serait possible. Si je commençais par accepter que mon voisin, que mon lointain puisse être, penser, sentir, vivre de façon totalement différente de la conception que j’ai de la vie, alors peut-être que ma relation à l’autre serait plus saine, plus emprunte de compassion et de sagesse. Oui, si dans mes propos, au lieu de croire que j’ai raison et que l’autre a tord, au lieu de croire que je vais pouvoir lui imposer mon point de vue, quitte à l’injurier, le diffamer, l’humilier, voir l’accuser de tous le maux de la terre pour qu’une tierce personne puisse le faire taire, par la force, la violence, le meurtre individuel ou le meurtre collectif comme une guerre idéologique, un ethnocide ou un génocide….et que sais-je encore !

      Il me semble que s’il y a de la violence en moi, alors je créer de la violence dans le monde. Il me semble que si je créé la moindre discrimination en moi, alors je créé l’exclusion des uns ou des autres, j’en suis responsable parce que j’en suis le créateur ou le facteur… Les créationnistes , fort de leurs certitudes ont été à l’origine et sont encore à l’origine de nombreuses guerres de religions. Combien de gens sont morts au nom d’un dieu ? Des millions et des millions…. La première personne qui en est morte était déjà la personne de trop, car elle excuse elle justifie le meurtre des millions d’autres qui ont suivi… Imaginez un instant un dieu sur son nuage, un dieu d’amour, qui par le seul fait d’invoquer son nom a pu générer autant de morts, pour l’amour de dieu ? Mais il doit avoir honte d’avoir créer une telle folie ! Mais qu’est-ce que cette folie ?

      Si j’était un créationniste, j’aurais honte de croire en ce dieu et de m’y référer parce que me sentirais alors responsable de la mort des ces millions de personnes., car je continuerais à faire la promotion de cette tuerie organisée. Oui parce qu’il n’y a de la place que pour les croyants. Et les autres, les païens, les infidèles, les hérétiques et les autres, tous les autres, vous n’aviez qu’a vous convertir… parce qu’en dehors de dieu , pas de salut…

      Si j’étais évolutionniste, j’aurais honte de vouloir imposer mon hypothèse qui ne peut mener qu’a la mort de l’humanité car si il y a évolution, l’amour entre les hommes n’a pas sa place. Croire en la théorie de l’évolution, c’est croire que c’est la loi du plus fort qui gagne. On en voit les effets chaque jour à la télé, les quatre cinquièmes de l’humanité aux services des puissants. Nous n’avons pas 50 millions de dollars pour lutter contre la faim dans le monde, mais nous avons mis 3 mille milliards de dollars pour sauver notre économie. Je suis responsable à 100% de cet état de fait parce que je suis élément constitutif de la société qui a permis cela. J’ai voté pour un système politique qui a fait cela, pour que je vive ici et maintenant au détriment des autres, les pauvres, les africains, les sans toits, tous les exclus du système. Au festin des riches, les pauvres n’ont même pas les miettes, car se sont eux qui ont payer le repas. Le capitalisme libéral, c’est sûrement la fin de la part de l’humain qui nous restait et qui est en train de mourir au nom de la loi du plus fort… Et dire que certain sont déistes le dimance et évolutionniste le reste de la semaine... ce doit être lourd à supporter, le sentiment de culpabilité doit tourner à plein régime.

      Non vraiment, merci ! Je ne souhaite ni du monde des créationnistes, ni le monde des évolutionnistes. Les uns exclus les non croyants, les autres les pauvres. Je préfêre me tromper et rêver d’un monde ou la relation d’humain à humain soit au cœur de mes préoccupations. Je ne suis qu’un papillon et je rêve de parcourir cette planète et d’en ressentir tous ses parfums et d’admirer toutes ses couleurs, entendre le doux murmure de la nature me bercer les oreilles… Je rêve d’un monde ou avec toutes nos différences, nous n’ayons plus peur de nos différences, mais que celles-ci nous enrichissent mutuellement. Je rêve qu’un jour, nous soyons tous capables de se dire, un par un, les yeux dans les yeux… je t’aime, pardonne-moi, merci……. Oui, mon rêve est bien plus beau que leurs réalités… Alors laisser moi rêver encore un petit peu, s’il vous plait !

       

      Je vous aime, pardonnez-moi, merci…

      Albert, athée ... et... raëlien !


    • Le péripate Le péripate 30 juillet 2009 10:33

      Stephen Jay Gould raconte que longtemps les fossiles ont été interprétés comme des essences platoniciennes qui se créaient spontanément à l’intérieur des roches. Amusant, non ?


    • ZEN ZEN 30 juillet 2009 12:11

      @ Péripate
       ?????
      Où ?
      Sens ?
      Je n’ai pas lu cela chez S.G....
      Mais donnez-moi des références, je n’ai pas tout lu


    • Le péripate Le péripate 30 juillet 2009 13:00

      J’aimerai bien vous la donner, mais c’est uniquement de mémoire. Il me semble que c’était dans un ouvrage comportant plusieurs petits essais, ou articles de presse. Désolé.


    • Epeire 30 juillet 2009 16:33

      Naturellement. et en soufflant un peu de poussière par dessus pour que ça fasse plus vrai.

      Mais en fait non.

      En gros, y a des anges au Paradis qui sont chargé de travailler pour Dieu. Parmi les premiers créés, y a l’ainé, Yves, qui a réveillé Dieu de sa sieste après la création du monde pour lui signaler que des petites bestioles intéressantes, les mammifères, étaient apparus.

      Mais Dieu qui sortait de sa sieste et n’étaient pas doué pour les détails (après tout, c’est le diable qui vit dans les détails) ne vit que les Dinosaures qui étaient il est vrai beaucoup plus faciles à voir.
      Alors Il demanda à ses troupes un ou deux volontaires pour aller expliquer aux Dinosaures qu’Il existe.
      Yves un peu déçu sans doute, regarda ailleurs. Finalement, ce furent deux anges aux dents rayant le parquet qui se présentèrent. Ils ont tout essayé, mais les dinosaures ne leur prêtaient jamais attention.
      Jusqu’à ce que l’un des deux eut une idée géniale : ils avaient choisi un prophète, Denver, et ils allaient le crucifier pour attirer l’attention de ses semblables histoire de faire un grand coup de com’.
      raté.
      Ecoeuré, Dieu provoqua un cataclysme pour effacer tout ça. Ce fut l’échec le plus cuisant pour les deux anges et ils firent tout pour que leurs semblables l’oublient dans les siècles suivants.

      Beaucoup plus tard, un démon de la discorde qui se trouvait en Palestine à ce moment-là trouva très drôle en voyant le fils à papa sur Terre de l’assassiner par la même méthode.
      Étrangement, un type devenu très important dans l’administration paradisiaque faillit péter un plomb... Surtout vu le succès ramassé en comparaison.

      C’est pourtant beaucoup plus logique que l’évolution non ?

      ...
      ...
      oups. Faut pas laisser trainer ses livres de jeu de rôle à côté des cours de bio. C’est mal. (toute cette histoire est copyright INS/MV, c’est pas de moi ;))


    • L'enfoiré L’enfoiré 31 juillet 2009 10:28

      Bonjour Epeire,
       En effet, c’est absolument beaucoup plus logique.
       J’avais quelques points d’ombre, mais, là, j’ai tout compris.
       Chantecler avec son taux de change, je n’avais tout saisi.
       Les affaires d’argent, je ne suis pas encore très en accord.
        


    • tonton raoul 30 juillet 2009 10:51

      Si l’enseignement français fait l’imbécile, la France le payera cash + tard

      Que l’ignorance ne puisse dominer l’intelligence fait partie de la sélection darwinienne
      Neanderthal était + con que Cromagnon, et il y est passé ...

      • JL JL 30 juillet 2009 11:20

        Merci pour cette retranscription.

        Pour Alain Badiou « Le capitalisme n’est qu’une accumulation de faits. Le communisme est d’une autre nature : il n’est pas du coté des faits mais des événements… Un événement est la création de nouvelles possibilités ».

        La Création ne saurait être un événement, c’est donc un fait, le fait originel de tous les autres faits.

        De ce point de vue, l’évolutionnisme est propre au communisme cependant que le créationnisme appartient de toute évidence à l’idéologie capitaliste. 


        • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 30 juillet 2009 11:32

          à JL (xxx.xxx.xxx.168) 30 juillet 11:20 

          "l’évolutionnisme est propre au communisme cependant que
          le créationnisme appartient de toute évidence à l’idéologie capitaliste". 

          Pouvez-vous démontrer votre affirmation ?



        • JL JL 30 juillet 2009 11:40

          @ JPL, il me semble que je l’ai démontré ?

          Mais ce qui vous pose pb c’est peut-être l’affirmation que la Création ne saurait être un fait ? Hé oui, ça ne se démontre pas, ça se sait ! ( Ou ça ne se sait pas, c’est selon !).

          Mais on peut en parler.


        • JL JL 30 juillet 2009 11:42

          Pardon pour ce lapsus, la Création ne saurait être un événement ! Evidemment  ! Où avais-je la tête ?


        • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 30 juillet 2009 11:51

          à JL (xxx.xxx.xxx.168) 30 juillet 11:40

          • il me semble que je l’ai démontré ?
            Où ?

            Mais ce qui vous pose pb c’est peut-être l’affirmation que la Création ne saurait être un fait ? Hé oui, ça ne se démontre pas, ça se sait ! ( Ou ça ne se sait pas, c’est selon !).

            Pardon pour ce lapsus, la Création ne saurait être un événement ! Evidemment ! Où avais-je la tête ?

          • On pourra peut-être en parler lorsque vous manifesterez moins de confusion.

          J’en reste donc à ma question initiale :
          "l’évolutionnisme est propre au communisme cependant que
          le créationnisme appartient de toute évidence à l’idéologie capitaliste".
          Pouvez-vous démontrer votre affirmation ?

        • JL JL 30 juillet 2009 12:11

          @ JPL, en parlant de confusion, pourquoi tronquez-vous ma phrase ? jai écrit : « de ce point de vue, etc. »

          On continue ?


        • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 30 juillet 2009 12:22

          à JL (xxx.xxx.xxx.168) 30 juillet 12:11 

          @ JPL, en parlant de confusion, pourquoi tronquez-vous ma phrase ? jai écrit : « de ce point de vue, etc. »
          Je n’avais pas perçu l’immense importance de ce « de ce point de vue ».

          On continue ?
          Je pense que vous allez continuer seul car disserter de communisme, capitalisme, créationnisme et évolutionnisme ne m’inspire guère...


        • JL JL 30 juillet 2009 12:39

          @ JPL, dans mon post l’expression « dece point de vue » est importante parce que c’est aussi mon point de vue. A savoir que le capitalisme ne connait que des faits et ignore les événements : le capitalisme est intrinsèquement, rhédibitoirement obscurantiste. Tout comme les grands médias, qui présentent l’actualité comme une accumulation de faits, sans liens aucuns avec le passé.


        • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 30 juillet 2009 12:55

          à JL (xxx.xxx.xxx.168) 30 juillet 12:39 

          "le capitalisme est intrinsèquement, rhédibitoirement obscurantiste« .
          Vous êtes donc anticapitaliste tandis que je suis résolument capitaliste (et obscurantiste, bien évidemment), ce qui m’a fait écrire :
          Le Parti Socialiste (PS) et le Parti Capitaliste Français (PCF)
          http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/le-parti-socialiste-ps-et-le-parti-57430

          Texte que vous connaissez pour l’avoir analysé en profondeur et conclu : »Demain on rase gratis !"


        • Le péripate Le péripate 30 juillet 2009 13:07

          Dans mon dictionnaire il y a pour le mot « fait » cette définition : évènement qui s’est produit. Et pour « évènement » : fait marquant.
          L’abus de Badiou est nocif pour la santé.


        • JL JL 30 juillet 2009 13:25

          Une accumulation de faits, sans liens entre eux, c’est cela le sens. Un événement n’est un fait que pour qui veut en ignorer les tenants et aboutissants.

          J’aime discuter quand ça fait avancer le débat.

          A part ça, Péripate, une idée originale sur le sujet ?


        • JL JL 30 juillet 2009 13:50

          @ JPL, je me disais aussi, cette agressivité ...

          Ma conclusion que vous citée vous aura chagriné tant que vous avez donc jugé bon de la censurer !

          La proposition que vous décrivez dans cette article ne relève pas du capitalisme mais de la finance. Je cite : « Jacqies Marseille a calculé que, depuis 1913, le rendement de la bourse s’établit à 4% par an, dividendes inclus et net d’inflation. Si l’on table sur un tel rendement pour le siècle à venir, les cinquantes années d’investissements de la société holding génèreront un capital cumulé de 3691 mds d’euros, soit 10% de la capitalisation boursière mondiale actuelle. »

          « Veaux, vaches, cochons, couvées, ... » ainsi pensait Perrette ...

          Ce que vous proposez dans cet article relève, non pas de l’investissement mais de la spéculation, au sens premier. Quant aux spéculateurs au sens financier, ce sont des parasites.



        • Le péripate Le péripate 30 juillet 2009 13:51

          Non, rien de bien original. Désolé. On peut seulement lire Stephen Jay Gould et sa théorie de l’évolution par saut, qui s’oppose au gradualisme, et aussi le très intéressant Joseph Reichholf et sa théorie sur l’indépendance de l’organisme par rapport aux gènes qui s’oppose au gêne égoïste de Dawkins.

          Ce qui fait de moi un « évolutionniste », donc probablement un communiste qui s’ignore. Lol.


        • JL JL 30 juillet 2009 14:26

          Hé bien Péripate, nous savions déjà vous et moi, que vous n’êtes pas totalement corrompu par le libéralisme, cet avatar du capitalisme !


        • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 30 juillet 2009 16:36

          à JL (xxx.xxx.xxx.168) 30 juillet 13:50 

          @ JPL, je me disais aussi, cette agressivité ...
          Qui peut parler de mon agressivité sinon un paranoïaque ?...

          Ma conclusion que vous citée vous aura chagriné tant que vous avez donc jugé bon de la censurer !
          Quelle conclusion ? Quelle censure ?

          La proposition que vous décrivez dans cette article ne relève pas du capitalisme mais de la finance.
          Si vous préférez. Finance capitaliste ?

          Je cite : « Jacqies Marseille a calculé que, depuis 1913, le rendement de la bourse s’établit à 4% par an, dividendes inclus et net d’inflation. Si l’on table sur un tel rendement pour le siècle à venir, les cinquantes années d’investissements de la société holding génèreront un capital cumulé de 3691 mds d’euros, soit 10% de la capitalisation boursière mondiale actuelle. »
          Qu’en concluez-vous ?

          Ce que vous proposez dans cet article relève, non pas de l’investissement mais de la spéculation, au sens premier.
          Oui.

          Quant aux spéculateurs au sens financier, ce sont des parasites.
          Cette affirmation démontre que vous n’avez absolument rien compris à mon article. En effet, la spéculation y a une finalité humaniste.

          P.S. :
          1) Je profite de ce commentaire pour vous préciser que je suis capitaliste (obscurantiste) et évolutionniste...
          2) Si vous souhaitiez poursuivre le débat sur cet article, il serait préférable d’en utiliser directement le fil de discussion plutôte que de rester sur « La fabrique du créationniste ? ».



        • Epeire 30 juillet 2009 16:43

          Bof, d’après l’Histoire, ça ne veut pas dire grand chose...

          Quoique : L’URSS a été très en retard sur la théorie de l’évolution, mais presque un siècle après Darwin en restant au Darwinisme orthodoxe (par opposition aux néodarwinistes).

          Les différences ?
          Darwin ignorait tout de la génétique et pensait que des évènements pouvaient modifier le système reproducteur au cours de la vie de l’organisme. Ces modifications étaient en suite transmise à la descendance.
          Il a fallu attendre Weissman (début du XXieme siècle) qui montra que les ovocytes étaient déjà en place avant la naissance chez les foetus femelles. Et qu’en plus le patrimoine héréditaire était contenu dans le noyau de chaque cellule et n’en bougeait pas. Raté. Tout ça fut intégré dans la théorie néosynthétique de l’évolution.

          Lyssenko, un proche de Staline, était grosso modo opposé à cette approche (donc darwinien orthodoxe) . De fait, la pluplart des généticiens russes en désaccord ont fuit ou ont finit au Goulag...
          (aux approximations près, je n’ai pas mes cours sous la main.)


        • JL JL 30 juillet 2009 18:56

          @ Epeire, si j’apprécie la pertinence de votre post, je vous ferais poliment remarquer que je n’ai pas parlé de l’URSS, pas davantage que Badiou. Mais ceci est un autre débat.

          @ JPL : qui a parlé de votre article, sinon vous ? Je n’ai fais que répondre à votre provocation concernant ce que j’en avais dit. Je n’ai que faire d’y retourner.


        • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 30 juillet 2009 20:59

          à JL (xxx.xxx.xxx.168) 30 juillet 18:56 

          "qui a parlé de votre article, sinon vous ?"
          J’ai effectivement parlé de mon article à titre d’exemple de mon goût pour le capitalisme.

          Je n’ai fais que répondre à votre provocation concernant ce que j’en avais dit.
          Je n’ai fait que rappeler ce vous m’en aviez déjà dit, à savoir : « Demain on rase gratis ! ».
          Vous citer était-il une provocation ?...

          Je n’ai que faire d’y retourner.
          Tant mieux ! ! !


        • Massaliote 31 juillet 2009 09:20

          DE CE POINT DE VUE les théories de Lyssenko tenaient la route.


        • L'enfoiré L’enfoiré 31 juillet 2009 10:48

          JL & Co,
           Pour en revenir à la question initiale : « évolutionisme = communisme et créationnisme = capitalisme »
           Je dirais plutôt que c’est le contraire, quoique...
           Pourquoi ?
           Le créationisme s’attache à une idéologie de conservateur qui fixe la génèse à un point donné dans l’histoire.
           Le libéralisme et son « copain » capitalisme, voit dans l’évolution et le mouvement son essence à l’existence. C’est le Lucky Luck qui toujours , tire plus vite que son ombre.
          Très vite à la détente, mais pas expert en maintenance. 
          Plus clair ?


        • JL JL 31 juillet 2009 20:47

          @ Massaliote, vous pourriez en dire un peu plus, svp ?

          @ l’Enfoiré, relisez svp mon premier post : tout y est dit sauf peut être la différence entre fait et événement. Un événement s’inscrit dans le temps : il y a un avant et un après. Ce n’est pas tj le cas pour un fait, et ce mot est plus général que son voisin, c’est pourquoi en parlant d’accumulation de fait, Alain Badiou signifie indépendants, sans avant ni après.

          Le créationnisme est AUSSI une accumulation de faits : il n’y a pas d’événements au sens d’évolution, par définition. CQFD ?


        • JL JL 1er août 2009 09:01

          @ Péripate, mais aussi aux autres, ne nous trompons pas de débat : c’est le capitalisme qui est obscurantiste, pas les capitalistes. Eux je ne sais pas, c’est du cas par cas, mais je crois qu’il y faut une sacrée dose de cynisme pour réuissir. Le cyniisme est-il un obscurantisme ? 

          En revanche, les créationnistes sont obscurantistes.

          « le libéralisme, cette non pensée intégrale » se caractérise par le remplacement de la raison par ce qu’ils nomment du doux euphémisme pragmatisme. (réf Goya, Castoriadis) ? Une non pensée intégrale, où « Le compassionnel a remplacé l’analyse politique ».


        • mallory9 30 juillet 2009 11:40

          Oui enfin, faudrait pas non plus prendre tout ce que dis la « techno science » au pied de la lettre ...
          Le darwinisme à du plomb dans l’aile et n’explique pas tout, loin de la ...
          Un exemple (ce n’est pas le seul) : Comment se forme un organe tel que l’oeil qui nécéssite de nombreuses mutations coordonnées, ca reste toujours un mystère.
          D’autre part, tout mettre sur le compte de la « lutte » a des effets très pernicieux sur la pensée et provoque une vision de la vie pour le moins ... guerrière alors que la recherche de paix, d’harmonie jouent un rôle tout aussi important dans nos vies en particulier et la vie en général.
          Je ne dis pas qu’il faut revenir au créationnisme qui n’est pas foncièrement mieux, mais, opposer un dogme à un autre sans se poser de vraies questions, sans se renseigner, c’est pas vraiment mieux.


          • sisyphe sisyphe 30 juillet 2009 12:28

            Par mallory9 (xxx.xxx.xxx.33) 30 juillet 11:40

            Le darwinisme à du plomb dans l’aile et n’explique pas tout, loin de la ...

            Ah bon ; c’est parce qu’il n’expliquerait pas tout qu’il aurait « du plomb dans l’aile » ?

            Ce qui revient à dire que toutes les théories scientifiques, largement vérifiées (comme celles de la relativité, de l’espace-temps, des quantas, etc...) auraient « du plomb dans l’aile » parce qu’elles n’expliquent pas tout ?

            Vous avez une idée de la démarche scientifique ?

            Elle consiste à élaborer des théories, puis à les démontrer, par preuves, pour les certifier. Ainsi, de pas en pas, jusqu’à ce qu’une nouvelle théorie englobe les précédentes dans une explication plus globale. Ce qui signifie que toutes les théories émises auparavant, pour être parcellaires, n’en sont pas moins exactes (puisque démontrées par preuves)  ; pas de « plomb dans l’aile », donc ! 

            Je ne dis pas qu’il faut revenir au créationnisme qui n’est pas foncièrement mieux, mais, opposer un dogme à un autre

            L’évolutionnisme n’a rien d’un « dogme » ; il est, jusqu’à présent, dans l’état actuel de nos connaissances, la seule explication scientifique de la création de la vie sur terre, et son évolution ; largement démontrée et prouvée.

            Ne pas confondre les élucubrations scientistes et para-religieuses avec la science, svp.


          • Tom Roud 30 juillet 2009 13:58

            Sur l’évolution de l’oeil, on est très loin du « mystère ». Il y a même un papier très classique qui propose un scénario :
            http://tomroud.com/2008/01/20/classique-levolution-de-loeil/

            Plus généralement, c’est un argument créationniste classique de dire que telle ou telle théorie n’explique pas tout, et donc qu’il y aurait ce qu’on appelle un Dieu de l’incrédule ou un Dieu des « trous ». Cela ne tient évidemment pas debout scientifiquement ; si on avait toujours raisonné comme ça, la science n’aurait jamais progressé :
            http://darwin2009.blog.lemonde.fr/2009/04/24/mythes-du-creationnisme-iii-la-religion-de-lincredule/


          • 1984 30 juillet 2009 18:30

            Désolé Sisyphe mais la théorie de Darwin n’explique en rien l’apparition de la vie sur terre et d’ailleurs elle n’en a jamais eu la prétention. Elle traite de l’évolution de la vie, et si elle en a expliqué une petite partie avec pertinence elle est loin de le faire pour l’ensemble de l’évolution.
            Mais l’évolution est un fait et lui opposer une stupidité du genre créationnisme...Laissons ça aux décérébrés !


          • sisyphe sisyphe 30 juillet 2009 22:46

            @ 1984

            Je suis d’accord.
            C’est abusivement que j’ai parlé de la « création de la vie » à propos de l’évolutionnisme.
            Parlons plutôt de son évolution, de même que celle des espèces.

          Ajouter une réaction

          Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

          Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


          FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès