Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La fabrique du créationniste ?

La fabrique du créationniste ?

Des modifications dans les programmes de l’école primaire suppriment toute référence à l’évolution et à l’histoire de l’univers. Un bien mauvais symbole en cette année Darwin.

L’autre jour, sur mon iPod, j’écoutais l’émission de France Inter “Ça vous dérange” du 14 juillet. Au cours de cette émission, plusieurs auditeurs sont intervenus sur le thème du créationnisme.

Je vous renvoie au lien ci-dessus si vous voulez l’écouter. Il y a un premier passage sur le créationnisme autour de 8 minutes. Il s’agit manifestement d’un guide spécialisé, travaillant aux Antilles. Il raconte notamment comment les touristes américains interviennent lors de ses exposés où il parle d’évolution :

Même s’ils ne sont pas créationnistes, ils sont perméables à ces idées, et souvent, lorsque je parle de Darwin ou de l’évolution, la première question qu’on me pose, c’est “Are You Christian ?”, êtes-vous chrétien ? (…) Pour eux, le fait de parler de Darwin, de parler de cette évolution relève de quelque chose de païen.

L’auditeur explique alors qu’il évite de plus en plus le sujet, car il se retrouve souvent déconsidéré par ses clients, et ne préfère pas provoquer d’esclandre. Lorsqu’il raconte qu’on lui a enseigné à l’école l’origine de l’univers, l’évolution, il dit passer pour un infâme scientiste. Et il déplore notamment cette perméabilité face aux idées créationnistes ; comment lutter contre elle ?

Une auditrice (Danielle, de Nios ?) rebondit alors autour de la minute 35, dans une intervention qui m’a , je dois le dire, coupé le souffle. Je retranscris, l’intervention parle d’elle-même :

- Je suis enseignante, et lorsque nous avons reçu les nouvelles instructions en 2008, j’ai pu constater quelques coupes dans le programme scientifique des plus grands, c’est-à-dire CE2, CM1, CM2, notamment il y a des choses qui ont disparu et cela me gêne énormément, comme par exemple des “traces de l’évolution des êtres vivants”, “grandes étapes de l’histoire de la vie de la terre”, “notion d’évolution des êtres vivants”, et “le système solaire et l’univers”.

- Ça a disparu, ça ?

- Ça a disparu, il ne reste plus que “présentation de la classification des êtres vivants”, et puis “Terre, Lune Soleil”, “Volcans et séisme”

- Et vous sentez derrière l’ombre du créationnisme ?

- Ecoutez ça me gêne. Ça me gêne que les enfants arrivent au collège, à l’âge où ils peuvent quand même raisonner et se poser des questions existentielles, et qu’en arrivant au collège, ils n’ont pu rencontrer d’explication - à part évidemment leurs propres lectures et ce qu’ils ont pu voir à la télévision- d’explications sur l’origine de l’univers et des êtres vivants que éventuellement ce qu’on aura pu leur enseigner au plan religieux.

- C’est très étonnant

- Cela me gêne énormément. C’est très insidieux. Ça n’a pas l’air d’affoler grand monde, j’en ai parlé à mes collègues, moi je trouve que c’est vraiment ce genre de choses auquel il faut être attentif. C’est pas les choses les plus voyantes qui sont les plus dangereuses. (…) C’est sous prétexte d’élaguer des programmes soi-disant trop lourds. Je ne crois pas que cela soit lourd de savoir d’où on vient. (…) Je crois qu’on n’a voulu fâcher personne, (…) et donc on a discrètement enlevé cela du programme.

J’ai alors voulu en avoir le coeur net, et je suis tombé sur ce PDF qui compare les programmes avant et après 2008, en rouge, tout ce qui a été nettoyé. En résumé, tout ce que dit l’auditrice est vrai. On a effectivement l’impression que tout ce qui relève du passé lointain, des échelles de temps géologiques, depuis l’évolution des êtres vivants jusqu’à l’histoire de l’univers, a été proprement expurgé. Quel beau symbole, à la veille de l’année Darwin ! Ironiquement, le terme même d’évolution semble tabou, quand dans un autre contexte, on remplace “évolution [de la durée du jour] au cours des saisons” par “changement au cours des saisons” !

Quand on regarde le programme final, on a une impression étrange, une sorte de leçon de choses dénuée d’histoire, avec une insistance sur la classification et l’unité du vivant, une description du système solaire un peu isolée. La notion de mouvements apparents du soleil disparaît, ce qui permet de ne pas expliquer la différence entre héliocentrisme et géocentrisme, et du coup donne une description de l’univers presque pré-copernicienne (rappelons d’ailleurs à ce stade que le nouveau dada des créationnistes est justement d’attaquer la physique) . En somme, un programme qui n’aurait pas déparé au milieu du XVième siècle (modulo les progrès technologiques et dans la connaissance du fonctionnement des organismes). Je ne sais pas si c’est voulu et concerté, mais comme Danielle, je suis assez troublé par la cohérence idéologique de la purge entre biologie et physique.

Le premier auditeur déplorait la perméabilité au créationnisme : l’éducation des enfants me semble le meilleur rempart contre celui-ci. En éliminant toute science des origines au primaire, âge où effectivement se fait l’éducation religieuse, on n’améliorera certainement pas la situation. Danielle a raison, ce genre de choses est in fine plus dangereux que les déblatérations des créationnistes fanatiques. On dit souvent que le primaire doit consister en l’acquis des “enseignements fondamentaux” : l’histoire de nos origines est par définition fondamentale, en science, et devrait être enseignée. A quand une pétition sur le sujet ? En attendant, n’hésitez pas à réagir ici.


Les réactions les plus appréciées

  • sisyphe (---.---.---.170) 30 juillet 2009 12:17
    sisyphe

    Par Philou017 (xxx.xxx.xxx.72) 30 juillet 11:52

    Ca ne gêne guère l’auteur que l’évolutionnisme soit présenté comme la seule these valable alors que ce n’est qu’une hypothèse.

    « Hypothèse » largement confirmée par tous les faits scientifiques observables ; c’est la seule.


    Un enseignement équilibré présenterait les deux hypothèses du créationnisme et de l’évolutionnisme de façon impartiale.

    Ben voyons !

    Et pourquoi pas, aussi, d’autres « hypothèses » ; comme celle de la création spontanée, ou celle des extra-terrestres venant créer la vie sur terre, l’hypothèse raelienne, celle de Bourdin, ou celle des différents dieux ; du ciel, de la terre, du vent, de l’alcool, du balai-brosse, etc.... : tant qu’on y est ?

    Quand à craindre l’intrusion de la religion dans l’enseignement en France à ce niveau, vous aimez à vous faire peur.

    Vous, vous aimez visiblement fermer les yeux...

    Les scientistes évolutionnistes représentent ....

    Il n’y a pas de « scientistes évolutionnistes » ; il ya des scientifiques sérieux, qui n’échafaudent pas d’hypothèse abracadabrante, mais se basent sur l’observation des faits ; le contraire de la croyance en des théories fumeuses et totalement non-vérifiées, non fondées.

    Cette histoire de créationnisme est, sous l’influence de toutes sortes de croyances religieuses et hallucinatoires, un déni de la science, une régression archaïque à l’âge de pierre, une tentative d’entourlouper les masses pour justifier des croyances antédiluviennes, et instaurer un conditionnement psychologique, social, sociétal de résignation, de justification de domination, de retour de la soumission, et d’ésotérisme à deux balles.

    Il faudrait réfléchir un minimum avant d’avancer sur des terrains aussi fantasmatiques.

    Et sinon, dieu a créé les morpions pour quoi faire ?

  • ZEN (---.---.---.222) 30 juillet 2009 12:06
    ZEN

    Il fut un temps où on donnait des repères historiques dans l’enseignement des sciences
    Par exemple, quelques éléments d’histoire de mathématiques et d’épistémologie en terminales
    C’est fini depuis longtemps
    Résultat : un enseignement dogmatique, une tendance à la régurgitation de connaissances mal maîtrisées,aucune mise en perspective des données scientifiques, provisoires par nature...

  • ZEN (---.---.---.222) 30 juillet 2009 12:01
    ZEN

    Eradiquer la mémoire (ou la manipuler) a toujours été un moyen de conduire plus sûrement les esprits, de les rendre perméables à l’idéologie du moment
    Sans recul temporel, pas d’esprit critique
    Le présent devient opaque
    Napoléon III ne faisait pas confiance aux professeurs d’histoire
    Son digne successeur suivrait-il la même voie ?...

  • COLRE (---.---.---.50) 30 juillet 2009 12:19
    COLRE

    L’auteur,

    Moi aussi, votre info m’a coupé le souffle. Quel est le bureaucrate borné qui s’est permis de juger que le mot et le concept d’ « évolution » méritaient d’être censurés des enseignements aux petits ?! Bientôt le Père Noël aux programmes ?

    C’est de la folie furieuse, une grave régression : j’espère que ce n’est qu’une simple bévue.

    Merci en tout cas d’avoir mis le doigt sur cette inquiétante « erreur ».


Réagissez à l'article

183 réactions à cet article

  • Jean-Pierre Llabrés (---.---.---.82) 30 juillet 2009 10:24
    Jean-Pierre Llabrés

    "Ecoutez ça me gène. Ça me gène que les enfants arrivent au collège, à l’âge où ils peuvent quand même raisonner et se poser des questions existentielles, et qu’en arrivant au collège, ils n’ont pu rencontrer d’explication – à part évidemment leurs propres lectures et ce qu’ils ont pu voir à la télévision- d’explications sur l’origine de l’univers et des êtres vivants que éventuellement ce qu’on aura pu leur enseigner au plan religieux".

    Il me paraît très significatif et inquiétant que cette enseignante ne cite aucunement l’éducation dispensée par les parents parmi les sources de réponse aux questions existentielles des enfants avant et après leur arrivée au collège.

    • Jean-Pierre Llabrés (---.---.---.82) 30 juillet 2009 12:15
      Jean-Pierre Llabrés

      à Philippe Renève (xxx.xxx.xxx.123) 30 juillet 11:47 

      « Terrifiant début de bourrage de crâne créationniste ».

      Sauf erreur de ma part, le créationnisme implique que le système solaire soit géocentré.
      Or, certains scientifiques ont pris les plus grands risques, face à des tenants extrêmistes du créationnisme, pour émettre une théorie différente et démontrer que le système solaire est héliocentré.
      Donc, le créationnisme ne dispose d’aucune preuve scientifique de ce qu’il avance.

    • COLRE (---.---.---.50) 30 juillet 2009 12:19
      COLRE

      L’auteur,

      Moi aussi, votre info m’a coupé le souffle. Quel est le bureaucrate borné qui s’est permis de juger que le mot et le concept d’ « évolution » méritaient d’être censurés des enseignements aux petits ?! Bientôt le Père Noël aux programmes ?

      C’est de la folie furieuse, une grave régression : j’espère que ce n’est qu’une simple bévue.

      Merci en tout cas d’avoir mis le doigt sur cette inquiétante « erreur ».

    • plancherDesVaches (---.---.---.73) 30 juillet 2009 17:32

      Trés juste, Colre. Mais....

      Ne sont-ce pas les parents qui donnent les valeurs de croyances à leurs gosses... ????

      Je dis juste ça car des enfants de Musulmens vont tout de même dans des écoles catholiques......
      Bon, par contre, l’inverse, j’ai pas encore constaté... lol

    • stephanemot (---.---.---.4) 31 juillet 2009 09:11
      stephanemot

      l’Intelligent Design est une imposture fondamentaliste aussi dangereuse pour la democratie que pour la religion elle meme.

      il est vital d’exposer au grand jour toutes les demarches visant a la repandre dans la societe, et en priorite dans l’education.

      helas, les messages provenant du plus haut de l’Etat sont pour le moins troublants...

      multipliez ce type d’articles, c’est comme cela que l’on reveillera la Republique avant qu’il ne soit trop tard.

    • ZEN (---.---.---.76) 31 juillet 2009 09:21
      ZEN

      @Stéphane
      Comme tu as raison !
      Mais quel dialogue de sourds !
      On perçoit bien qu’il y a d’autres enjeux que rationnels, d’où la surdité et le déni..
      Cordialement

    • PAPILLON BLEU (---.---.---.6) 21 août 2009 20:53

      Débat intéressant n’est-ce pas ? Alors créationnisme ou évolutionnisme ? Pourquoi pas une autre version comme création évolutionnisme ou évolution dans la création ? Mais si je puisse me le permettre, le véritable enjeux, ici et maintenant, c’est notre survie… Nous sommes en train de détruire de plus en plus vite la biosphère de notre planète, les différentes sociétés humaines s’entre-déchirent…

      Eh oh, réveillez-nous, si demain il n’y a plus de vie, quelle importance de savoir si nous sommes le fruit de la théorie de l’évolution ou la théorie de la création … Alors pourquoi vouloir continuer à se battre alors que nous pourrions tous retrousser nos manches, oser se taire, et vouloir le meilleur pour son voisin, pour son lointain ? Parce que si nous assurons uniquement la survie de l’un et non de l’autre, un jour un conflit naîtra et finira immanquablement par une guerre qui risque ici d’être totale mettre un point finale à l’humanité.

      Je vous propose une réflexion qui peut sembler banale, mais si chacun d’entre nous se sentait totalement responsable de sa propre vie et totalement responsable de l’avenir de notre humanité, alors que la paix serait possible. Si je commençais par accepter que mon voisin, que mon lointain puisse être, penser, sentir, vivre de façon totalement différente de la conception que j’ai de la vie, alors peut-être que ma relation à l’autre serait plus saine, plus emprunte de compassion et de sagesse. Oui, si dans mes propos, au lieu de croire que j’ai raison et que l’autre a tord, au lieu de croire que je vais pouvoir lui imposer mon point de vue, quitte à l’injurier, le diffamer, l’humilier, voir l’accuser de tous le maux de la terre pour qu’une tierce personne puisse le faire taire, par la force, la violence, le meurtre individuel ou le meurtre collectif comme une guerre idéologique, un ethnocide ou un génocide….et que sais-je encore !

      Il me semble que s’il y a de la violence en moi, alors je créer de la violence dans le monde. Il me semble que si je créé la moindre discrimination en moi, alors je créé l’exclusion des uns ou des autres, j’en suis responsable parce que j’en suis le créateur ou le facteur… Les créationnistes , fort de leurs certitudes ont été à l’origine et sont encore à l’origine de nombreuses guerres de religions. Combien de gens sont morts au nom d’un dieu ? Des millions et des millions…. La première personne qui en est morte était déjà la personne de trop, car elle excuse elle justifie le meurtre des millions d’autres qui ont suivi… Imaginez un instant un dieu sur son nuage, un dieu d’amour, qui par le seul fait d’invoquer son nom a pu générer autant de morts, pour l’amour de dieu ? Mais il doit avoir honte d’avoir créer une telle folie ! Mais qu’est-ce que cette folie ?

      Si j’était un créationniste, j’aurais honte de croire en ce dieu et de m’y référer parce que me sentirais alors responsable de la mort des ces millions de personnes., car je continuerais à faire la promotion de cette tuerie organisée. Oui parce qu’il n’y a de la place que pour les croyants. Et les autres, les païens, les infidèles, les hérétiques et les autres, tous les autres, vous n’aviez qu’a vous convertir… parce qu’en dehors de dieu , pas de salut…

      Si j’étais évolutionniste, j’aurais honte de vouloir imposer mon hypothèse qui ne peut mener qu’a la mort de l’humanité car si il y a évolution, l’amour entre les hommes n’a pas sa place. Croire en la théorie de l’évolution, c’est croire que c’est la loi du plus fort qui gagne. On en voit les effets chaque jour à la télé, les quatre cinquièmes de l’humanité aux services des puissants. Nous n’avons pas 50 millions de dollars pour lutter contre la faim dans le monde, mais nous avons mis 3 mille milliards de dollars pour sauver notre économie. Je suis responsable à 100% de cet état de fait parce que je suis élément constitutif de la société qui a permis cela. J’ai voté pour un système politique qui a fait cela, pour que je vive ici et maintenant au détriment des autres, les pauvres, les africains, les sans toits, tous les exclus du système. Au festin des riches, les pauvres n’ont même pas les miettes, car se sont eux qui ont payer le repas. Le capitalisme libéral, c’est sûrement la fin de la part de l’humain qui nous restait et qui est en train de mourir au nom de la loi du plus fort… Et dire que certain sont déistes le dimance et évolutionniste le reste de la semaine... ce doit être lourd à supporter, le sentiment de culpabilité doit tourner à plein régime.

      Non vraiment, merci ! Je ne souhaite ni du monde des créationnistes, ni le monde des évolutionnistes. Les uns exclus les non croyants, les autres les pauvres. Je préfêre me tromper et rêver d’un monde ou la relation d’humain à humain soit au cœur de mes préoccupations. Je ne suis qu’un papillon et je rêve de parcourir cette planète et d’en ressentir tous ses parfums et d’admirer toutes ses couleurs, entendre le doux murmure de la nature me bercer les oreilles… Je rêve d’un monde ou avec toutes nos différences, nous n’ayons plus peur de nos différences, mais que celles-ci nous enrichissent mutuellement. Je rêve qu’un jour, nous soyons tous capables de se dire, un par un, les yeux dans les yeux… je t’aime, pardonne-moi, merci……. Oui, mon rêve est bien plus beau que leurs réalités… Alors laisser moi rêver encore un petit peu, s’il vous plait !

       

      Je vous aime, pardonnez-moi, merci…

      Albert, athée ... et... raëlien !

    • Le péripate (---.---.---.157) 30 juillet 2009 10:33
      Le péripate

      Stephen Jay Gould raconte que longtemps les fossiles ont été interprétés comme des essences platoniciennes qui se créaient spontanément à l’intérieur des roches. Amusant, non ?

    • ZEN (---.---.---.222) 30 juillet 2009 12:11
      ZEN

      @ Péripate
       ?????
      Où ?
      Sens ?
      Je n’ai pas lu cela chez S.G....
      Mais donnez-moi des références, je n’ai pas tout lu

    • Le péripate (---.---.---.157) 30 juillet 2009 13:00
      Le péripate

      J’aimerai bien vous la donner, mais c’est uniquement de mémoire. Il me semble que c’était dans un ouvrage comportant plusieurs petits essais, ou articles de presse. Désolé.

    • Epeire (---.---.---.14) 30 juillet 2009 16:33

      Naturellement. et en soufflant un peu de poussière par dessus pour que ça fasse plus vrai.

      Mais en fait non.

      En gros, y a des anges au Paradis qui sont chargé de travailler pour Dieu. Parmi les premiers créés, y a l’ainé, Yves, qui a réveillé Dieu de sa sieste après la création du monde pour lui signaler que des petites bestioles intéressantes, les mammifères, étaient apparus.

      Mais Dieu qui sortait de sa sieste et n’étaient pas doué pour les détails (après tout, c’est le diable qui vit dans les détails) ne vit que les Dinosaures qui étaient il est vrai beaucoup plus faciles à voir.
      Alors Il demanda à ses troupes un ou deux volontaires pour aller expliquer aux Dinosaures qu’Il existe.
      Yves un peu déçu sans doute, regarda ailleurs. Finalement, ce furent deux anges aux dents rayant le parquet qui se présentèrent. Ils ont tout essayé, mais les dinosaures ne leur prêtaient jamais attention.
      Jusqu’à ce que l’un des deux eut une idée géniale : ils avaient choisi un prophète, Denver, et ils allaient le crucifier pour attirer l’attention de ses semblables histoire de faire un grand coup de com’.
      raté.
      Ecoeuré, Dieu provoqua un cataclysme pour effacer tout ça. Ce fut l’échec le plus cuisant pour les deux anges et ils firent tout pour que leurs semblables l’oublient dans les siècles suivants.

      Beaucoup plus tard, un démon de la discorde qui se trouvait en Palestine à ce moment-là trouva très drôle en voyant le fils à papa sur Terre de l’assassiner par la même méthode.
      Étrangement, un type devenu très important dans l’administration paradisiaque faillit péter un plomb... Surtout vu le succès ramassé en comparaison.

      C’est pourtant beaucoup plus logique que l’évolution non ?

      ...
      ...
      oups. Faut pas laisser trainer ses livres de jeu de rôle à côté des cours de bio. C’est mal. (toute cette histoire est copyright INS/MV, c’est pas de moi ;))

    • L’enfoiré (---.---.---.62) 31 juillet 2009 10:28
      L'enfoiré

      Bonjour Epeire,
       En effet, c’est absolument beaucoup plus logique.
       J’avais quelques points d’ombre, mais, là, j’ai tout compris.
       Chantecler avec son taux de change, je n’avais tout saisi.
       Les affaires d’argent, je ne suis pas encore très en accord.
        

  • tonton raoul (---.---.---.55) 30 juillet 2009 10:51

    Si l’enseignement français fait l’imbécile, la France le payera cash + tard

    Que l’ignorance ne puisse dominer l’intelligence fait partie de la sélection darwinienne
    Neanderthal était + con que Cromagnon, et il y est passé ...
  • JL (---.---.---.168) 30 juillet 2009 11:20
    JL

    Merci pour cette retranscription.

    Pour Alain Badiou « Le capitalisme n’est qu’une accumulation de faits. Le communisme est d’une autre nature : il n’est pas du coté des faits mais des événements… Un événement est la création de nouvelles possibilités ».

    La Création ne saurait être un événement, c’est donc un fait, le fait originel de tous les autres faits.

    De ce point de vue, l’évolutionnisme est propre au communisme cependant que le créationnisme appartient de toute évidence à l’idéologie capitaliste. 

    • Jean-Pierre Llabrés (---.---.---.82) 30 juillet 2009 11:32
      Jean-Pierre Llabrés

      à JL (xxx.xxx.xxx.168) 30 juillet 11:20 

      "l’évolutionnisme est propre au communisme cependant que
      le créationnisme appartient de toute évidence à l’idéologie capitaliste". 

      Pouvez-vous démontrer votre affirmation ?


    • JL (---.---.---.168) 30 juillet 2009 11:40
      JL

      @ JPL, il me semble que je l’ai démontré ?

      Mais ce qui vous pose pb c’est peut-être l’affirmation que la Création ne saurait être un fait ? Hé oui, ça ne se démontre pas, ça se sait ! ( Ou ça ne se sait pas, c’est selon !).

      Mais on peut en parler.

    • JL (---.---.---.168) 30 juillet 2009 11:42
      JL

      Pardon pour ce lapsus, la Création ne saurait être un événement ! Evidemment  ! Où avais-je la tête ?

    • Jean-Pierre Llabrés (---.---.---.82) 30 juillet 2009 11:51
      Jean-Pierre Llabrés

      à JL (xxx.xxx.xxx.168) 30 juillet 11:40

      • il me semble que je l’ai démontré ?
        Où ?

        Mais ce qui vous pose pb c’est peut-être l’affirmation que la Création ne saurait être un fait ? Hé oui, ça ne se démontre pas, ça se sait ! ( Ou ça ne se sait pas, c’est selon !).

        Pardon pour ce lapsus, la Création ne saurait être un événement ! Evidemment ! Où avais-je la tête ?

      • On pourra peut-être en parler lorsque vous manifesterez moins de confusion.

      J’en reste donc à ma question initiale :
      "l’évolutionnisme est propre au communisme cependant que
      le créationnisme appartient de toute évidence à l’idéologie capitaliste".
      Pouvez-vous démontrer votre affirmation ?
    • JL (---.---.---.168) 30 juillet 2009 12:11
      JL

      @ JPL, en parlant de confusion, pourquoi tronquez-vous ma phrase ? jai écrit : « de ce point de vue, etc. »

      On continue ?

    • Jean-Pierre Llabrés (---.---.---.82) 30 juillet 2009 12:22
      Jean-Pierre Llabrés

      à JL (xxx.xxx.xxx.168) 30 juillet 12:11 

      @ JPL, en parlant de confusion, pourquoi tronquez-vous ma phrase ? jai écrit : « de ce point de vue, etc. »
      Je n’avais pas perçu l’immense importance de ce « de ce point de vue ».

      On continue ?
      Je pense que vous allez continuer seul car disserter de communisme, capitalisme, créationnisme et évolutionnisme ne m’inspire guère...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès