• mercredi 23 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen
  Accueil du site > Tribune Libre > La fabrique du créationniste ?
10%
D'accord avec l'article ?
 
90%
(42 votes) Votez cet article

La fabrique du créationniste ?

Des modifications dans les programmes de l’école primaire suppriment toute référence à l’évolution et à l’histoire de l’univers. Un bien mauvais symbole en cette année Darwin.

L’autre jour, sur mon iPod, j’écoutais l’émission de France Inter “Ça vous dérange” du 14 juillet. Au cours de cette émission, plusieurs auditeurs sont intervenus sur le thème du créationnisme.

Je vous renvoie au lien ci-dessus si vous voulez l’écouter. Il y a un premier passage sur le créationnisme autour de 8 minutes. Il s’agit manifestement d’un guide spécialisé, travaillant aux Antilles. Il raconte notamment comment les touristes américains interviennent lors de ses exposés où il parle d’évolution :

Même s’ils ne sont pas créationnistes, ils sont perméables à ces idées, et souvent, lorsque je parle de Darwin ou de l’évolution, la première question qu’on me pose, c’est “Are You Christian ?”, êtes-vous chrétien ? (…) Pour eux, le fait de parler de Darwin, de parler de cette évolution relève de quelque chose de païen.

L’auditeur explique alors qu’il évite de plus en plus le sujet, car il se retrouve souvent déconsidéré par ses clients, et ne préfère pas provoquer d’esclandre. Lorsqu’il raconte qu’on lui a enseigné à l’école l’origine de l’univers, l’évolution, il dit passer pour un infâme scientiste. Et il déplore notamment cette perméabilité face aux idées créationnistes ; comment lutter contre elle ?

Une auditrice (Danielle, de Nios ?) rebondit alors autour de la minute 35, dans une intervention qui m’a , je dois le dire, coupé le souffle. Je retranscris, l’intervention parle d’elle-même :

- Je suis enseignante, et lorsque nous avons reçu les nouvelles instructions en 2008, j’ai pu constater quelques coupes dans le programme scientifique des plus grands, c’est-à-dire CE2, CM1, CM2, notamment il y a des choses qui ont disparu et cela me gêne énormément, comme par exemple des “traces de l’évolution des êtres vivants”, “grandes étapes de l’histoire de la vie de la terre”, “notion d’évolution des êtres vivants”, et “le système solaire et l’univers”.

- Ça a disparu, ça ?


- Ça a disparu, il ne reste plus que “présentation de la classification des êtres vivants”, et puis “Terre, Lune Soleil”, “Volcans et séisme”

- Et vous sentez derrière l’ombre du créationnisme ?

- Ecoutez ça me gêne. Ça me gêne que les enfants arrivent au collège, à l’âge où ils peuvent quand même raisonner et se poser des questions existentielles, et qu’en arrivant au collège, ils n’ont pu rencontrer d’explication - à part évidemment leurs propres lectures et ce qu’ils ont pu voir à la télévision- d’explications sur l’origine de l’univers et des êtres vivants que éventuellement ce qu’on aura pu leur enseigner au plan religieux.

- C’est très étonnant

- Cela me gêne énormément. C’est très insidieux. Ça n’a pas l’air d’affoler grand monde, j’en ai parlé à mes collègues, moi je trouve que c’est vraiment ce genre de choses auquel il faut être attentif. C’est pas les choses les plus voyantes qui sont les plus dangereuses. (…) C’est sous prétexte d’élaguer des programmes soi-disant trop lourds. Je ne crois pas que cela soit lourd de savoir d’où on vient. (…) Je crois qu’on n’a voulu fâcher personne, (…) et donc on a discrètement enlevé cela du programme.

J’ai alors voulu en avoir le coeur net, et je suis tombé sur ce PDF qui compare les programmes avant et après 2008, en rouge, tout ce qui a été nettoyé. En résumé, tout ce que dit l’auditrice est vrai. On a effectivement l’impression que tout ce qui relève du passé lointain, des échelles de temps géologiques, depuis l’évolution des êtres vivants jusqu’à l’histoire de l’univers, a été proprement expurgé. Quel beau symbole, à la veille de l’année Darwin ! Ironiquement, le terme même d’évolution semble tabou, quand dans un autre contexte, on remplace “évolution [de la durée du jour] au cours des saisons” par “changement au cours des saisons” !

Quand on regarde le programme final, on a une impression étrange, une sorte de leçon de choses dénuée d’histoire, avec une insistance sur la classification et l’unité du vivant, une description du système solaire un peu isolée. La notion de mouvements apparents du soleil disparaît, ce qui permet de ne pas expliquer la différence entre héliocentrisme et géocentrisme, et du coup donne une description de l’univers presque pré-copernicienne (rappelons d’ailleurs à ce stade que le nouveau dada des créationnistes est justement d’attaquer la physique) . En somme, un programme qui n’aurait pas déparé au milieu du XVième siècle (modulo les progrès technologiques et dans la connaissance du fonctionnement des organismes). Je ne sais pas si c’est voulu et concerté, mais comme Danielle, je suis assez troublé par la cohérence idéologique de la purge entre biologie et physique.

Le premier auditeur déplorait la perméabilité au créationnisme : l’éducation des enfants me semble le meilleur rempart contre celui-ci. En éliminant toute science des origines au primaire, âge où effectivement se fait l’éducation religieuse, on n’améliorera certainement pas la situation. Danielle a raison, ce genre de choses est in fine plus dangereux que les déblatérations des créationnistes fanatiques. On dit souvent que le primaire doit consister en l’acquis des “enseignements fondamentaux” : l’histoire de nos origines est par définition fondamentale, en science, et devrait être enseignée. A quand une pétition sur le sujet ? En attendant, n’hésitez pas à réagir ici.




par Tom Roud (son site) jeudi 30 juillet 2009 - 183 réactions
10%
D'accord avec l'article ?
 
90%
(42 votes) Votez cet article

Les réactions les plus appréciées

  • Par sisyphe (---.---.129.170) 30 juillet 2009 12:17
    sisyphe

    Par Philou017 (xxx.xxx.xxx.72) 30 juillet 11:52

    Ca ne gêne guère l’auteur que l’évolutionnisme soit présenté comme la seule these valable alors que ce n’est qu’une hypothèse.

    « Hypothèse » largement confirmée par tous les faits scientifiques observables ; c’est la seule.


    Un enseignement équilibré présenterait les deux hypothèses du créationnisme et de l’évolutionnisme de façon impartiale.

    Ben voyons !

    Et pourquoi pas, aussi, d’autres « hypothèses » ; comme celle de la création spontanée, ou celle des extra-terrestres venant créer la vie sur terre, l’hypothèse raelienne, celle de Bourdin, ou celle des différents dieux ; du ciel, de la terre, du vent, de l’alcool, du balai-brosse, etc.... : tant qu’on y est ?

    Quand à craindre l’intrusion de la religion dans l’enseignement en France à ce niveau, vous aimez à vous faire peur.

    Vous, vous aimez visiblement fermer les yeux...

    Les scientistes évolutionnistes représentent ....

    Il n’y a pas de « scientistes évolutionnistes » ; il ya des scientifiques sérieux, qui n’échafaudent pas d’hypothèse abracadabrante, mais se basent sur l’observation des faits ; le contraire de la croyance en des théories fumeuses et totalement non-vérifiées, non fondées.

    Cette histoire de créationnisme est, sous l’influence de toutes sortes de croyances religieuses et hallucinatoires, un déni de la science, une régression archaïque à l’âge de pierre, une tentative d’entourlouper les masses pour justifier des croyances antédiluviennes, et instaurer un conditionnement psychologique, social, sociétal de résignation, de justification de domination, de retour de la soumission, et d’ésotérisme à deux balles.

    Il faudrait réfléchir un minimum avant d’avancer sur des terrains aussi fantasmatiques.

    Et sinon, dieu a créé les morpions pour quoi faire ?

  • Par ZEN (---.---.159.222) 30 juillet 2009 12:06
    ZEN

    Il fut un temps où on donnait des repères historiques dans l’enseignement des sciences
    Par exemple, quelques éléments d’histoire de mathématiques et d’épistémologie en terminales
    C’est fini depuis longtemps
    Résultat : un enseignement dogmatique, une tendance à la régurgitation de connaissances mal maîtrisées,aucune mise en perspective des données scientifiques, provisoires par nature...

  • Par ZEN (---.---.159.222) 30 juillet 2009 12:01
    ZEN

    Eradiquer la mémoire (ou la manipuler) a toujours été un moyen de conduire plus sûrement les esprits, de les rendre perméables à l’idéologie du moment
    Sans recul temporel, pas d’esprit critique
    Le présent devient opaque
    Napoléon III ne faisait pas confiance aux professeurs d’histoire
    Son digne successeur suivrait-il la même voie ?...

  • Par COLRE (---.---.171.50) 30 juillet 2009 12:19
    COLRE

    L’auteur,

    Moi aussi, votre info m’a coupé le souffle. Quel est le bureaucrate borné qui s’est permis de juger que le mot et le concept d’ « évolution » méritaient d’être censurés des enseignements aux petits ?! Bientôt le Père Noël aux programmes ?

    C’est de la folie furieuse, une grave régression : j’espère que ce n’est qu’une simple bévue.

    Merci en tout cas d’avoir mis le doigt sur cette inquiétante « erreur ».

Réactions à cet article

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


Faites un don

Les thématiques de l'article

Palmarès

Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération